Partagez | 
 

 Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]  Mer 20 Oct 2010 - 22:15

- Merci Toru. A bientôt !

La berline noire démarra, et disparu quelques secondes plus tard, en prenant un virage. J'étais désormais tout seul, devant ce grand bâtiment que je ne connaissait pas encore. Mes parents avaient accepté que leur chauffeur me conduise d'Osaka jusqu'au lycée, mais pas question qu'il m'accompagne à l'intérieur. Cela ne me dérangeait pas le moins du monde. Au contraire, c'était exactement ce que je souhaitait : me débrouiller, sans l'aide de personne.

On m'avait demandé d'arriver le dimanche soir afin de pouvoir m'installer à l'internat et y passer une nuit, pour être frais et disponible dès le lendemain matin et ainsi pouvoir aller en cours le plus rapidement possible. J'avais donc suivi ces indications, et j'étais devant les grilles du lycée, à attendre... A attendre quoi d'ailleurs ? C'est vrai qu'en y repensant, j'étais resté assez longtemps debout, à contempler cet assemblage de barres de fer qui servait de portail, sans prendre aucune décision viable. Je finis tout de même par sortir de ma bulle, entrant enfin dans l'enceinte du bâtiment, avec mon gros sac à dos et ma valise.

Je ne dût marcher ensuite que quelques mètres avant d'atteindre une porte, qui donnait sur ce qui semblait être le hall d'entrée. C'était une grande pièce avec quelques bancs et un escalier qui partait sur la gauche. La lumière était éteinte, mais il faisait encore jour dehors, ce qui me permit d'observer facilement les alentours et d'en arriver à la conclusion suivante : j'étais tout seul ! Pas une seule âme qui vive, et pas non plus d'indications qui aurait put me permettre de trouver quelqu'un : concierge, administration ou élèves... Rien ! Je me rendis rapidement à l'évidence : j'étais complètement paumé !


* Tant pis... Y a plus qu'à attendre... *
pensai-je.

Je posai donc mes affaires près d'un banc, sur lequel je m'assis ensuite, avant de prendre un jeu de cartes. Il fallait tuer le temps en attendant que quelqu'un ne passe par là, alors autant en profiter pour parfaire mes tours de passe-passe et autres tours de magie...

Trois quarts d'heure plus tard, j'étais toujours affairé à manipuler mes cartes lorsque j'entendis des bruits de pas. Enfin ! Quelqu'un arrivait ! J'attendis quelques secondes, afin de voir plus distinctement la silhouette que s'approchait, avant de lancer :


- Hé, Toi ! Tu pourrais m'indiquer où se trouvent les dortoirs s'il te plait ? Je viens d'arriver, et je suis un peu perdu...


Dernière édition par Kenji Yoshida le Sam 23 Oct 2010 - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]  Mer 20 Oct 2010 - 22:42


• JE VEUX PAS PUTAIN!!!!

Ce fut la dernière phrase que mes parents entendirent avant que je n'embarque dans l'avion contre mon gré. Comment avaient-ils pu me faire ça, à MOI, leur fille adorée! Je n'arrivais toujours pas à y croire. Bon, c'est vrai, j'avais peut-être un peu dépassé les bornes mais quand même! Ils m'envoyaient carrément dans un pays complètement étranger! Ils voulaient que je me débrouille toute seule, par moi-même! Quoique, de ce côté-là, je ne m'en plains pas. Et puis, ils allaient m'envoyer de l'argent tous les mois, et plus que je ne pourrais dépenser... Finalement, ce n'était peut-être pas si mal que ça, en y prenant du recul. Mais je ne voulais quand même pas quitter mon petit confort pour me retrouver dans un lycée PUBLIC! Et c'était sans doute ça le pire, me retrouver dans un lycée public. Comment mère avait-elle pu s'inscrire dans une pareille école alors qu'elle était assez riche pour rentrer dans le privé?! Rien que d'imaginer partager un dortoir avec des inconnus me donnaient froid dans le dos. Mais plus on est de fou, plus on rit non? En tout cas, Kobe High School allait bien se tenir parce que Himeka arrivait!

10H d'avion...Heureusement que j'étais en première classe sinon jamais j'aurais pu tenir! A peine descendu de l'avion que j'entrais dans une voiture. J'étais crevée et quand je l'étais, valait mieux ne pas venir me prendre la tête, sauf bien sûr si c'est un beau gosse ou une canon. Dans ces cas-là, j'arrivais toujours à bien me tenir. Enfin bon. Je prévoyais déjà les quelques petites conneries que je pourrais faire dès la première semaine, histoire de me venger de mes parents. Et bien entendu, ce sera l'école qui en prendra les frais. Ils avaient qu'à pas m'accepter dans leur établissement! Mais dans un premier lieu, il me fallait trouver toute un bande de cas avec lesquels je pourrais m'amuser. C'est avec un petit sourire malicieux que j'arrivais dans le lycée.

Mouais...il y a pire... Assez grand mais ils auraient besoin de repeindre les façades et peut-être d'améliorer l'état des murs. J'entrais dans le hall d'un pas conquérant, traînant ma valise de toutes mes forces malgré ma petite taille. C'est qu'elle est lourde! Et encore je n'avais que mes besoins de première nécessité, à savoir, les tenues pour une semaine! Mes parents devaient encore m'envoyer une partie de ma garde-robe. J'espérais avoir un grand dressing pour moi toute seule...

Arrivée au hall d'entrée, je lâchais ma valise qui tomba dans un bruit mat. Je tournais légèrement sur moi-même, observant l'intérieur d'un air battu. Heureusement que mes yeux pétillaient d'impatience sinon, on croirait que j'étais complètement abattue, ce qui n'étais pas vraiment un mensonge. Finalement, je souris malicieusement. Mon nouveau terrain de jeux... Mes parents espéraient que je changerais un peu...Qu'ils espèrent parce que jamais, au grand jamais, je ne changerais mon mode de vie! Je resterais la-même, que ce soit ici ou en Angleterre!

Soudain, j'entendis une voix masculine qui semblait me parler. Je me tournais alors vers la dite voix avant de froncer les sourcils.

• C'est à moi que tu parles? Désolé mais je viens également d'arriver alors va falloir te débrouiller tout seul, mon grand!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]  Jeu 21 Oct 2010 - 18:38

Bon, au moins elle avait été claire. Oui, je dis elle, parce que cette personne qui se tenait devant moi était une fille. Assez grande, yeux bleus, cheveux longs. Elle était un peu plus jeune que moi, mais pas moins belle pour autant. Il devait y avoir 3, voir 4 ans de différence entre nous deux, pas plus. Enfin, ce n'était pas ce qui importait à ce moment là. Suite à ma question, elle avait répondu être nouvelle aussi, et apparemment tout aussi pommée que moi ! Tous mes espoirs d'avoir enfin trouvé quelqu'un qui puisse m'aider venaient de s'effondrer d'un seul coup... Mais ?...

J'eus soudain une illumination ! Si j'étais là, c'était avant tout pour quitter ma vie d'assisté que je menait avant, à Osaka. Pas question donc de compter sur l'aide de quelqu'un à peine arrivé ici ! Je me débrouillerai tout seul !

- Ha OK... Bah tant pis, merci quand même ! T'as raison, j'vais devoir me débrouiller tout seul.

Je me levai alors, rangeant mon paquet de cartes, avant de reprendre mon sac à dos et ma valise. Allez hop ! J'étais parti ! Je commençai à marcher, dans une direction quelconque, dans l'espoir de trouver quelque chose... Je pris un escalier, puis un autre, avant de tout redescendre en en prenant un troisième. Je déambulais dans les couloirs, sans logique particulière quant aux directions prises, mais surtout sans rien trouver sur mon chemin. Je n'avais vu que des portes, qui devaient donner sur les salles de cours. Rien en revanche qui ne ressemblait à un dortoir ou à une intendance... A croire que cette école était vide de ses élèves, et surtout qu'elle ne comportait pas d'internat. Pourtant mes parents n'étaient pas du genre à oublier ces détails là, et s'il n'y avait pas eût d'internat, ils m'auraient sûrement trouvé un appartement en ville, non loin du lycée. Et de toute façon, j'avais moi même vu les papiers d'inscription à ce fameux internat. Il y avait donc forcément un endroit où dormir ! A moins qu'il ne se situe dans un bâtiment à l'écart des autres ? ...

M'enfin, je n'allais pas tergiverser 300 ans à ce sujet. Je décidai donc rapidement de retrouver mon point de départ. J'étais dans l'incapacité de trouver ce que je cherchais par mes propres moyens, il ne me restait donc plus qu'à reprendre ma toute première idée : attendre que quelqu'un - qui connaisse les lieux cette fois - passe dans le coin et me donne un coup de main !

Je mis cinq bonnes minutes à retrouver le hall d'entrée, et à ma plus grande surprise, la fille que j'avais vu environ une demie heure avant s'y trouvait encore. Je m'approchai donc d'elle.

- Hé, t'es encore là toi ? Je suppose que tu cherches aussi les dortoirs. T'as la flemme de cherche ou bien tu attends que quelqu'un passe par là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]  Jeu 21 Oct 2010 - 20:11

Je venais à peine de lui répondre que déjà le mec, parce que s'en était bien un, avait repris ses sacs et était parti dans demander son reste. Non mais quelle impolitesse! Et il me proposait même pas son aide! Je le regardais alors se diriger vers l'escalier, les sourcils toujours froncé. Celui-là, il était déjà mal parti pour que je lui parle avec gentillesse. Mais il avait quand même bon fond, enfin, c'est ce que je pense. Mes intuitions étaient toujours bonnes et je m'y fiais toujours au premiers abords. Bon aller, je lui redonnerais sa chance. Fallait dire que je me sentais tout d'un coup énergique, malgré les dizaines d'heure de trajet pour arriver, finalement, au lycée.

J'étais seule dans ce grand hall. Personne n'allait venir, bien entendu. Super l'accueille! Déjà que l'école n'avait pas une grande estime dans mon coeur mais là, c'était encore mieux! Et c'est en grommelant que je repris ma valise et me diriger vers l'escalier de pierre. Je regardais alors d'un air septique, avant de loucher vers mon sac. Mes yeux allèrent de l'un vers l'autre puis finalement vers le hall, cherchant un ascenseur. Il devait forcément y en avoir un! Et il y en avait bien un, tapis dans l'ombre d'une porte. Je souris alors, fière de ma trouvaille et me dirigeais vers celle-ci. J'entrais, appuyais sur 4 et attendit. Je savais, suite à une parfaite description du pensionnat par ma chère mère, que les dortoirs se trouvaient aux étages.

Je sortis à l'étage indiquée et me dirigeais vers la chambre qui m'étais attribuée. Numéro 11...Génial! J'étais avec 2 mecs et une autre fille. Pourtant il me semblait que les chambres étaient par 5... Ce qui voulait dire qu'une autre personne devait encore arriver. Si c'était pas merveilleux ça! Je souris alors ironiquement avant d'entrer. Tout de suite, je balançai ma valise sur un des lits contre le mur gauche. La chambre était presque aussi grande que celle que j'avais en Angleterre... Déjà que je la trouvais restreinte mais ici...J'allais devenir claustrophobe! Je soupirais alors avant de sortir et reprendre l'ascenseur. Je n'avais vraiment pas envie de ranger mes affaires maintenant. Ce qui me faudrait, c'était un bon bol d'air frais. C'est que je me sentais déjà étouffée!

Je me retrouvais à nouveau dans le hall et m’apprêtais à sortir quand j'entendis une voix familière. Je me retournais alors avant de voir le même mec de tout à l'heure, toujours avec sa valise.

Pardon? J'avais déjà trouvé mon dortoir mais il semblerait que ce ne soit pas son cas... Je levais alors les yeux au ciel et répondit ironiquement :

• Tu vois ma valise quelque part? Non! J'ai déjà trouvé ma chambre mais il semblerait que ce ne soit pas ton cas... Faut chercher au bon endroit, chéri. Mais peut-être que c'est toi qui ais besoin d'aide, pas moi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]  Sam 23 Oct 2010 - 13:29

Hum, elle n'avait pas tord ! Elle n'avait plus de valise, ce qui signifiait qu'elle l'avait déposée quelque part, et il était très peu probable qu'elle l'ai mise ailleurs que dans sa chambre. Ou alors, c'était qu'elle dérangée psychologiquement, mais ça n'avait pas l'air d'être le cas. Tout ça pour dire qu'elle savait forcément où étaient les chambres d'internat, et ça c'était plutôt bon pour moi. En effet, à moins qu'elle ne sois très méchante, il n'y avait aucune raison pour qu'elle ne me donne aucune indications. Mais bon, ça, je n'en savais rien, et le meilleur des moyens pour le découvrir, c'était de lui demander :

- Effectivement, je suis un complètement pommé ! Je n'ai aucun sens de l'orientation... Et en plus je suis complètement crevé ces temps-ci, donc ça n'arrange rien au problème...

Voilà, ça c'était pour introduire ma demande ! Maintenant il ne me restait plus qu'à lui demander ce que je voulais, mais j'avais comme une sorte de mauvais pressentiment. Je sentais qu'elle allait m'envoyer balader. Je ne savais pas d'où me venait cette impression, mais en tout cas, elle était très désagréable. Que faire dans ce cas là ?

* Oh, et puis merde ! *
pensai-je alors.

J'avais commencé à parler, et je n'allait pas me dérober maintenant. Et puis de toute façon, qu'y avait-il de mal à demander son chemin à quelqu'un ? Oui... Ce pressentiment n'avait aucun fondement, et cette fille n'avait aucune raison de ne pas m'aider. Je ne la connaissait pas et ne lui avait fait aucun mal, elle n'avait donc aucune raison de m'en vouloir.

* Bon, allez ! Quand faut y aller, faut y aller ! *

- Mais toi, tu as trouvé les chambres non ? Tu pourrai me dire où elles sont s'il-te-plait ? Ça serait sympa...

Bon d'accord, ma phrase était très bancale, et je ne m'étais pas forcément très bien exprimé, mais bon... Je n'étais plus dans ce monde où il fallait toujours parler dans un langage on ne peut plus soutenu, et sans ne jamais pouvoir se tromper, ou mal formuler une phrase. Je pouvais donc me lâcher un peu, et parler comme bon me semble, sans rien risquer. A moins que je n'ai en face de moi quelqu'un qui vienne du même "monde" que moi et qui ne soit pas aussi laxiste que moi... Mais si c'était le cas, je n'aurait cas expliquer calmement ma situation et ma façon de penser.

Enfin bref, la question n'était pas là... Je voulais simplement trouver ma chambre pour pouvoir me poser tranquillement, ne serait-ce que cinq minutes, avant de pouvoir m'imprégner complètement de l'ambiance de cet établissement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]  Sam 23 Oct 2010 - 14:16

Ah ben tient, c'est pas trop tôt! Il a enfin remarqué que je n'avais plus mon poids avec moi! C'est qu'il n'est pas très observateur celui-là... Et il n'a sûrement pas le sens de l'orientation. Ce n'était quand même pas compliquer de monter des escaliers! Même pas besoin de réfléchir pour ça, il suffit juste de bouger ta jambe droite, puis la gauche et recommencer ainsi de suite, les lever et les reposer. C'est ce qu'on appelle marcher et monter les escaliers. Mais il semblerait qu'il n'ait pas compris que les chambres se trouvaient forcément à l'étage vu que c'était le seul bâtiment à l'opposé de la cours, à par des appartements réservé aux personnels qui se trouvaient de l'autre côté.

Ah tient, il admettait qu'il était lui-même un touriste de service! C'est cool, je viens d'arriver et déjà, je me tape un boulet. La joie! Il me demandait mon aide mais, est-ce que je voulais vraiment l'aider. Je croisais alors mes bras contre ma poitrine avant de poser un doigt juste sous mes lèvres qui s'étiraient en un sourire malicieux.

• Effectivement, ce serait sympas de ma part... Mais ce serait tellement plus amusant de te voir faire toute l'école pour trouver les dortoirs...

Je souris encore plus, le voyant déjà pester et traverser tous les couloirs, traînant sa valise derrière lui. Monter, descendre, puis remonter, repasser par les même endroits. Rien que d'y penser me fit rire légèrement. J'aimais emmerder mon monde, ça il le découvrirait bien assez tôt. Et puis, j'étais redescendue pour aller prendre l'air et je n'avais aucune envie de remonter aux dortoirs. Mais ce serait vraiment méchant de ma part de le laisser là. Sauf que je me foutais pas mal de ce qu'il pensait de moi. Seulement, je m'étais dit que si je le reverrais, je lui donnerais une seconde chance, étant de bonne humeur, enfin, meilleure que quand j'étais dans l'avion. Finalement, je soupirais et dit:

• Tu as de la chance, je suis de bonne humeur. Allez vient!

Et sans attendre, je me tournais et me dirigeais vers l'ascenseur. J'entrais et tonna:

• Dépêche-toi, j'aimerais pouvoir profiter du reste de mon temps libre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]  Dim 24 Oct 2010 - 11:40

Vraiment... étrange cette fille ! Elle semblait avoir un petit côté sadique, bien prononcé, et presque lisible sur son visage, mêlé à un brin de pitié qui semblait avoir pris le dessus pour cette fois. Ce côté sadique laissa néanmoins en moi une impression plutôt mauvaise. Elle semblait être la méchante fille rebelle, qui crie sur ses parents, impuissants face à un tel caractère... Mais bon, ce n'était qu'une impression, une fois de plus, et je pouvais tout aussi bien être complètement à côté de la plaque.

Tout ça pour dire, qu'après ce qui semblait être une petite blague - qui en tout cas avait l'air de l'amuser - elle accepta de me montrer ce que je cherchais depuis une bonne demi heure déjà : les dortoirs. Elle n'avait pas l'air d'aimer jour les guides touristiques, et même si son aide me réjouissait, il en aurait fallut un peu - voire beaucoup - plus pour qu'elle m'apparaisse comme aimable. Enfin, passons, j'allais enfin pouvoir poser mes valises, et c'était tout ce qui comptait pour le moment !

La fille se dirigea vers l'ascenseur, et je le suivis aussitôt. Elle semblait pressée, et d'ailleurs elle me l'avait bien dit : "Dépêches-toi " Elle bidouilla quelques boutons, puis l'ascenseur se mit en marche. Nous montions au dernier étage. Je profitai de notre ascension pour faire ce que j'avais oublié de faire avant notre entrée dans la machine...

- Au fait, merci ! Je dois sûrement passer pour un abruti de première, mais comme je te l'ai déjà dit, je n'ai aucun sens de l'orientation. En plus, je ne me suis pas du tout occupé de mon inscription à ce lycée. Ce sont mes parents, ou plutôt leur secrétaire, qui s'est occupée de toute la paperasse. Du coup je suis arrivé là sans rien savoir sur l'établissement, alors forcément, ça aide pas...

Je ne savais pas comment la fille réagirai. Était-elle du genre bavarde - comme moi - ou bien du genre solitaire, repliée sur elle même ? Je n'en savais rien pour le moment, mais je le découvrirai certainement bien assez tôt, une fois mes jérémiades terminées...


- Je sais, je dois passer pour un abruti, incapable et un peu idiot, mais rassures toi ce n'est pas le cas ! Enfin je crois... C'est juste que depuis mon plus jeune âge, je n'ai jamais rien fais par mes propres moyens, et ce n'est pas faute de l'avoir voulu ! J'ai toujours voulu tout faire tout seul, mais mes parents m'en ont toujours empêché... Si je suis là, c'est parce que j'avais justement envie de voler de mes propres ailes quelques temps, pour pouvoir enfin goûter à l'indépendance et à la liberté...

J'étais complètement submergé par ce que je disais et ne faisait donc pas attention à une quelconque réaction de la part de la fille. M'écoutait-elle attentivement ? N'en avait-elle rien à faire ? Je n'en savais toujours rien. Je lui racontais ma vie alors que je ne la connaissait que depuis quelques minutes. Comment allait-elle interpréter ce soudain élan de confiance en elle ? Mais j'avais commencé à parler. Il était trop tard pour que je m'arrête là, il fallait que je termine :

- Bon je sais, je commence plutôt mal... A peine arrivé et il faut déjà que je demande de l'aide à quelqu'un... Mais ce n'est pas faute d'avoir cherché, rassures-toi... Au risque de me répéter, merci encore d'avoir accepter de me guider, c'est sympa !

L'ascenseur s'arrêta. Dernier étage, fin du voyage... ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]  Lun 25 Oct 2010 - 19:03

Et ben c'est pas trop tôt! Il avait vraiment pris son temps pour rentrer dans l'ascenseur. Peut-être que sa valise était lourde? Et bien tant pis pour lui, il n'avait qu'à prendre peu et ensuite se faire envoyer tout le reste par la poste. C'était ce que j'avais fait. Au moins, j'avais pas à me trimbaler plusieurs grosses valises! Non mais vous me voyez moi, avec 2 gros tas aux mains? Sûrement pas!

L’ascenseur venait à peine de démarrer que déjà, il me cassait les oreilles avec tout son blablatage. Non mais il pouvait pas la fermer deux secondes? Ouais ouais...Ben il aurait quand même pu se renseigner sur le pensionnat sur Google! Internet, ça existe! En tout cas, ça m'étonnerait qu'il soit trop pauvre pour ne pas avoir le wi-fi chez lui. Déjà le fait qu'il mentionne que ce soit une secrétaire à ses parents qui l'a inscrit signifie déjà qu'il est un mec venant d'une famille plus qu'aisée. Pas tout le monde a un sous-fifre qui fait tout le boulot à sa place! Enfin, c'était mon cas mais bon.

En tout cas, il avait raison quand il avait dit qu'il devait se passer pour un imbécile. Rectification, il ne se passe pas pour, il l'est, nuance! Tu parles que ce ne soit pas le cas. Ses parents faisaient tout à sa place. Et encore un point commun avec moi! A croire que finalement, on se ressemble pas mal! Mes parents aussi ne me laissaient rien faire mais c'est pas pour autant que je les écoutais, à leur grand dam d'ailleurs. J'étais bien trop rebelle pour écouter sagement tout ce qu'ils me disaient de pas faire. Malheureusement pour eux, je me prenais un malin plaisir à faire justement ce qui m'était interdit. Après tout, les règles sont là pour les transgresser!

Bon c'est pas tout mais ce serait sympas qu'il la ferme un peu! Son monologue devenait un peu trop long à mon goût. En tout cas, il était assez poli pour me remercier. D'office ce mec venait d'au moins d'une bonne famille, peut-être presque aussi aisée que la mienne. Plus? C'était possible... Mais bon, je préférais ne pas y penser.

Enfin, l'ascenseur s'arrêta. Je poussais alors un petit soupir de soulagement et sortis, sans lui adresser la parole. Néanmoins, je lui fis un petit sourire avant de demander:

• Bon, c'est quoi le numéro de ta chambre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]  Lun 25 Oct 2010 - 20:22

Pas un mot, pas une grimace qui aurait put révéler une quelconque réaction suite à mon monologue. Pas un "oui", pas un "je comprends", pas un "je vois", ni même un "Putain mais tu vas la fermer oui ou merde !?!". Non, elle n'avait rien dit du tout, à croire qu'elle était complètement insensible. Pourtant mon discours - je m'en étais bien rendu compte - était ennuyeux à mourir et m'avait fait passer pour un abruti de première classe ! Deux explications quant au comportement de fille me vinrent alors à l'esprit... Soit elle trouvait que mon cas était désespérant et désespéré, auquel cas elle préférait ne rien dire plutôt que de risquer de m'enfoncer encore un peu plus. Soit elle n'aimait pas, mais alors pas du tout raconter sa vie, ni même entendre celle des autres, auquel cas elle aurait préféré me laisser parler autant que je le voulais, en contenant son agacement... Les deux solutions étaient possibles, mais je n'avais pas envie de me torturer l'esprit à essayer d'analyser la psychologie de cette personne dont je ne connaissait rien. Je décidai donc de laisser les choses dans cet état, en ne rajoutant rien de plus, préférant attendre la suite du "programme".

Et elle ne mit pas longtemps à arriver, cette suite... Nous sortîmes de l'ascenseur. Je cru entendre un soupir, avant de voir un sourire se dessiner sur le visage de la demoiselle. Elle me demanda ensuite le numéro de ma chambre. je m'empressai donc de répondre :

- C'est la numéro 10. Mais je crois que je saurait lire les numéros sur les portes et la trouver tout seul. Puisque tu as l'air de vouloir "profiter du reste de ton temps libre", vas-y, et surtout, merci de m'avoir aidé !

Son soupir l'avait trahi. J'avais deviné que son agacement. J'avais donc prit l'air de celui qui a tout découvert. L'air de celui qui fait exprès de montrer qu'il sait, mais sans le dire clairement pour autant. J'avais aussi bien insisté sur les mots qu'elle avait prononcés auparavant : "profiter du reste de mon temps libre!", en prenant un air insolent. Je voulais lui montrer que je n'étais pas dupe, et que j'aurais préféré qu'elle me dise clairement, dès le départ, qu'elle ne voulait pas discuter. Ou bien qu'elle m'arrête dès le début de mon monologue, plutôt que de tout subir, sans rien dire, et en lâchant un petit soupir d'agacement juste après.

C'est donc sur ces mots que je continuait mon chemin seul, à la recherche de la chambre n°10. Libre à elle ensuite de faire ce qu'elle voulait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]  Mar 26 Oct 2010 - 15:40

    Et bien, pour une fois que j'étais sympas avec lui, il me rembarrait! Et je détestais ça! Bon, il a dû remarquer mon soupir mais c'est pas pour ça qu'il fallait me lâcher comme ça! Je venais à peine de l'aider et il se cassait comme ça, me laissant comme une conne devant l'ascenseur, en plein milieu du couloir. Je fronçais alors les sourcils. J'aimais vraiment pas son comportement. Moi qui espérait pouvoir le croiser le moins possible par la suite, c'était mal barré vu qu'il logeait dans la chambre juste à côté de la mienne. Ça voulait dire qu'avant chaque cours, avant chaque repas, ou presque, je le verrais. Ah ben c'est joyeux! Si j'avais su, je me serais peut-être montrée plus aimable. Pardon? Moi? Etre aimable? Non mais et puis quoi encore?! Bah tant pis pour lui, j'en avais absolument rien à foutre. Suffirais juste de l'ignorer et c'est bon. En plus, je connaissais même pas son nom. Comme si ça m'importait.

    J'haussais alors les épaules et le suivit. Non non, je ne m'assurais pas qu'il retrouve bien sa chambre. Et puis, s'il la trouvait pas alors que je lui avais amené jusqu'à l'étage où se trouvait son dortoir, c'est qu'il est vraiment un incapable de première, encore plus pitoyable que je ne l'aurais imaginé.

    N'étant pas encombrée de valise comme lui, je marchais un peu plus vite, néanmoins à mon aise et passa à côté de lui. Je dis alors, ironique:

    ▬ Si tu ne trouves toujours pas ta chambre, tu peux me suivre, je suis dans celle juste à côté!

    Y avait vraiment pas plus précis que ça! Et je continuais mon chemin sans faire attention à lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Abracadabra ! [PV Himeka J. O'Connell]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: