Partagez | 
 

 ABANDON This is where you're going to live. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) ABANDON This is where you're going to live. [Libre]  Jeu 21 Oct 2010 - 21:03

Fraîchement arrivée au pensionnat, Valentine avait trouvé les chambres sans difficulté.
On lui avait attribué la chambre n°11, elle n'avait plus qu'à s'y installer. En se dirigeant vers la direction qu'on lui avait indiqué, elle se demandait quel genre de colocataires elle allait avoir. Elle préfèrerait avoir des garçons, étant plus à l'aise avec eux qu'avec une troupe de demoiselles parlant chiffons à toute heure. Enfin, c'était son état d'esprit en ce début de scolarité, on espérait, surtout sa mère, qu'elle changerait en se mêlant aux élèves du lycée. Donc si elle se retrouvait à partager sa chambre avec des garçons et des filles, ce ne serait pas plus mal. Mais pour l'instant elle n'en savait rien. Pendant qu'elle traînait sa grosse valise dans le couloir, elle croisait des élèves. Ils ne faisaient pas attention à elle. Il faut dire aussi qu'elle n'était pas très engageante avec sa mine renfrognée, son teint pâle, ses cheveux noirs en bataille et ses vêtements. Ses vêtements, cause de conflits majeurs avec sa mère. Cette dernière s'habillait avec des vêtements de la toute dernière mode, contrairement à sa fille qui s'habillait avec ce qui lui plaisait, ce qui lui tombait sous là main. Pour cette arrivée discrète, elle avait mis un vieux jean percé de partout et son éternel sweat noir avec de motifs bancs avec la capuche duquel elle pouvait cacher ses cheveux et sa tête. Mais elle avait grandit sous le joug du "rien sur la tête à l'intérieur, c'est pas poli" donc la capuche lui était inutile, du moins, pour elle. Un petit habitant logeait à cet endroit, son petit rat. Elle ne l'avait pas nommé, trouvant cela inutile et le désignant comme "le rat". Il était noir et blanc, avec de jolies petites billes noires en guise d'yeux. Il passait son temps dans la capuche de sa maîtresse ou dans son cou, étant habitué à son odeur.
Valentine arriva donc devant la porte de la chambre qui allait devenir la sienne. Elle eut un moment d'hésitation et frappa fermement à la porte au cas où il y aurait quelqu'un à l'intérieur. Elle attendit quelques secondes mais n'obtint pas de réponse. Le jeune fille se permit alors d'ouvrir la porte, en grand pour pouvoir faire passer sa valise et ses fesses en même temps, non pas qu'elle soit grosse, mais une porte c'est jamais large ... Bref. Elle entra donc dans la chambre, et la trouva spacieuse. Son premier réflexe fut de fermer la porte derrière elle. C’était un de ses tic (ou TOC ?) de toujours fermer les portes. Elle fit quelques pas et posa sa valise par terre. Ensuite elle passa sa main dans ses cheveux et fit glisser ses doigts contre sa nuque. Des moustaches vinrent lui chatouiller le bout des doigts et elle retourna sa main pour attraper l’animal. Sans trop le serrer elle le décolla du tissu de la capuche et le ramena contre son visage. Son poil était doux et le rat avait pris l’habitude de lui faire des « bisous » sur la joue, il y avait beaucoup d’affection entre eux.


« J’espère que les autres élèves qui dorment ici voudront bien de toi … »

Murmura-t-elle en français. Valentine balaya de nouveau la pièce du regard et s'arrêta sur un lit qui n'était pas fait, qui ne semblait pas être possédé. Avec un léger sourire elle y amena sa valise et l'ouvrit au pied du lit. Elle ouvrit ensuite l'armoire juste à côté qui était vide et entreprit d'y ranger ses vêtements.


Dernière édition par Valentine Levaland le Dim 12 Déc 2010 - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: ABANDON This is where you're going to live. [Libre]  Lun 25 Oct 2010 - 18:35

- Ahhh.. j'en peux plus !!

Le dos d'une main parfaite passe sur le front velouté d'une jeune fille qui souffle en haut des escaliers. Des regards se tournent vers elle, une chevelure d'or leur renvoie toute la magnificence d'une boule de produits chics. Dans un jean impeccable et un haut de soie d'un bleu nuit la demoiselle n'affichait après l'effort aucune marque qui puisse entacher sa beauté. Un jeune homme bien éduqué s'avance pour lui proposer son aide. Ce qu'ils sont rares ceux là ! Dommage, elle n'en avait pas besoin.

- Merci mais je suis arrivée.

Un sourire aux dents blanches, rayonnant dans la douceur rosée de ses fines lèvres, Lilou laisse là l'étudiant et tire derrière elle la valise noire qui avait tirée sur ses bras. Elle aurait peut-être préférée finalement que Charles portent ses valises jusque sa chambre.. mais user d'un majordome serait trop étrange dans un tel lieu et il n'était pas question qu'elle commette une telle bourde à peine entrée dans le lycée. Bref, elle avait décidée de faire comme tout les autres et de s'épuiser sur ses stupides marches !

- Onze.. Espérons que ce soit un bon chiffre.

Elle s'arrêta, ses yeux d'émeraude se posèrent un instant sur le numéro.. Oui, elle espérait, c'était tout ce qu'elle pouvait faire. Secouant sa crinière de lion pour se redonner des forces elle leva haut la main et frappa par trois petits coups, précis et secs, sur le bois. Elle ne fut pas surprise d'entendre une légère voix lui répondit, une voix féminine et japonaise. Arrf.. il fallait s'y attendre ! Mais mince alors. Elle n'était pas encore très douée, il allait falloir qu'elle s'attache à ne pas faire de fautes, ou pas trop énorme et qu'elle cache un peu ce vilain accent anglais. Ca n'allait pas être tâche aisée. Tant pis.. elle verrait bien. Poussant la porte d'un nouveau souffle, elle tira aussi naturellement que possible sur sa valise pour la faire suivre et..

- Hello ni..

BOURRIQUE ! Se reprenant rapidement, Lilou ravale ses mots à la va vite et s'incline dans la précipitation d'un nouveau bonjour, cette fois japonais. Enfin.. à peu près.

- Bonjour, je suis ta nouvelle..

Mince.. comment on dit colocataire ? AHHHH !

- .. camarade de chambre !

Ri-di-cule. Se redressant lentement et portant une main à ses cheveux, gênée de son manque flagrant de vocabulaire elle glissa une main dans sa nuque et s'excusa d'un sourire. Elle s'avança plus dans la chambre et s'occupa de se trouver un lit. Ils n'avaient pas l'air spécialement moelleux, et les draps fournis, pliés au bout du lit n'avaient pas l'air d'être en satin non plus. Mah, tant pis, elle devrait réussir à dormir tout de même. Finit les grands hôtels. Poussant sa valise jusqu'à son lit elle se rappela de deux choses. D'une elle avait complètement oubliée de fermer la porte et de deux.. elle ne s'était qu'à moitié présentée. Ne prenant pas même le temps de se reposer cinq minutes elle alla fermer la porte et s'assoir en face de sa colocataire. A vrai dire elle n'avait pas prit le temps de la détailler, au premier regard elle lui avait paru belle.. mais d'une beauté bien différente de la sienne. Ses cheveux noir, coupés courts, l'exact contraire s'il en est de sa propre chevelure. Mais enfin, son visage n'avait pas l'air sévère et elle n'allait pas se mettre à faire des préjugés sur les filles à cheveux noir et courts !

Cette pensée la fit légèrement sourire alors ouvrait la bouche une nouvelle fois.


- Désolée, je ne me suis pas présentée, je m'appelle Lilou Ro.. c'est.. c'est.. un rat ?

Oui, elle venait juste d'aviser la petite boule de poils sur l'épaule de sa colocataire. Oh biensur on s'attendrait à ce que la petite demoiselle bien mise et les ongles parfaitement manucuré se mette à crier et à grimper sur une chaise en criant au scandale. Sauf que, les apparences, même les plus belles, restent parfois dramatiquement trompeuses. Il n'y avait rien d'effrayé dans sa voix, juste un peu de surprise et beaucoup de curiosité. Elle leva un bref instant la main de ses cuisses, la décollant de deux centimètres.. avant de la reposer. Elle était partie pour se présenter au rat et lui toucher le museau, comme une gamine qui ne sait pas se retenir, elle avait arrêté son geste. Ne voulant pas paraître grossière ou on ne sait quoi à une personne avec qui semble t-il elle allait passer pas mal de temps. Partager un espace avec une personne hostile n'était pas ce qu'il y a de plus paisible. Donc elle resta bien sage.

- Il a l'air très gentil.

En même temps.. qu'est ce qu'elle en savait ? Ca ce trouve elle aurait approché son doigt il le lui aurait déchiqueté ! Lilou se remit à sourire. Elle voyait les titres des magasines; "La petite mannequin de Londres handicapée à vie après seulement un jour au Japon !", "Les rats dévoreurs de star au Japon." Ah.. finalement elle n'aurait pas quatre colocataires mais cinq.. il fallait espérer que sa revienne déjà aux deux qu'elle avait en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: ABANDON This is where you're going to live. [Libre]  Mar 26 Oct 2010 - 13:38

Valentine finissait juste de ranger ses sous-vêtements dans l'armoire quand on frappa à la porte. Elle répondit avec un "hai, dôzo" japonais plutôt bien prononcé, elle commençait à abandonner son accent français à force de parler japonais avec sa mère. La jeune fille qui entra dans la chambre la salua en anglais, puis se reprit en japonais. Elle était donc anglaise. Valentine trouvait cette différence d'origine très intéressante et cette particularité de cette école assez séduisante. La demoiselle qui venait d'entrer aussi. Sa chevelure blonde et foisonnante était magnifique et ses yeux verts étaient des plus expressifs, ce qui compensait sa petite taille, qui d'ailleurs la rendait très mignonne, une vraie beauté qui charma tout de suite Valentine. Elle essaya donc de l'accueillir avec un sourire qui se voulait amical. Elle la salua avec un japonais poli, autant commencer sans faire bourdes.

"Bonjour, je suis Valentine, enchantée."

Elle ne savait pas comment réagir face à elle. En France on se faisait la bise entre filles. Comme le jeune fille aux cheveux d'or était anglaise, elle avait sûrement une autre façon de saluer, et Valentine n'avait pas l'habitude du salut respectueux bien japonais, alors elle ne fit rien, quitte à passer pour une idiote. La jeune anglaise se présenta, elle s'appelait Lilou, c'était un très joli prénom, original d'un point de vue français. Puis elle remarqua le rat qui squattait l'épaule de la brune. Avec un sourire, Valentine vit qu'elle avait l'air intéressée, et non pas effrayée. Souriant de plus belle, elle décolla l'animal de son épaule avec sa main droite et la tendit légèrement vers sa nouvelle colocataire.

"Oui c'est un rat, il a juste quelques mois. Pour l'instant je ne l'ai vu attaquer personne et il est très affectueux."

Sa voix douce traduisait l'affection qu'elle portait à l'animal. Elle lui caressa doucement la tête du bout de ses doigts puis sourit gentiment à Lilou, l'invitant à essayer de nouer un contact avec la bébête. Valentine n'avait plus qu'à espérer que ses autres camarades de chambre soient aussi tolérants vis-à-vis des animaux. Cette personne semblait gentille, enfin, pour Valentine tout le monde est gentil, tout le monde est beau, alors elle ne devrait avoir aucun problème pour s'intégrer, et elle ferait les efforts nécessaires pour ne pas être détestable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: ABANDON This is where you're going to live. [Libre]  Mar 26 Oct 2010 - 16:00

    ▬ Asshole!

    Et je refermais la porte de ma chambre dans un coup sec. Non mais c'est quoi ce mec? Je suis pas une pute merde! Qu'il aille s'en payer une s'il était en manque! Franchement, il y avait que des mecs pour proposer de tels trucs! Parfois je me demandais comment je faisais pour ne pas devenir lesbienne tout court. Peut-être parce que je préférais quand même les hommes, eux et leur musculature qui faisait qu'on se sentait parfois protégé dans leur bras. Je disais bien parfois parce que ce n'était pas tout le temps le cas, mais alors là, vraiment pas. Il y avait des mecs qui étaient même pire que des filles! De vrai chochottes! Et celui-là devait aussi en faire partie vu qu'il avait détallé sans demander son reste en voyant mon regard chargé de colère. Je soupirais alors et me tourna.

    Ah ben merde alors! Deux filles occupaient la chambre. Je fronçais alors les sourcils. Je ne savais pas que mes colocataires devaient arriver aujourd'hui. D'un côté, je venais également d'arriver quelques heures auparavant. En tout cas, bonne première impression. Cette pensée ironique me fit sourire légèrement. Je toussota alors et dit, en anglais à mon habitude:

    ▬ Sorry, I...

    Non! On est au Japon, pas en Angleterre. Et bien, vraiment mal parti. Elles devaient me prendre pour une cinglée. Bof, je m'en foutais pas mal. En fait, ça m'arrangerait presque. Moins elles me feraient chier, moins je serais peste avec elle et mieux se passera notre collocation. Je rajouta alors, passant une main dans mes cheveux bleu-vert détachés:

    ▬ Nevermind. Himeka O'Connell et vous?

    Je passais mon regard d'une à l'autre. La première avait de cours cheveux noirs et des yeux aussi sombre. La deuxième par contre, me disais quelque chose. Je fouillais alors dans ma mémoire avant qu'un éclair de lucidité de m'éclaire. Une mannequin! Je me disais bien que je l'avais déjà vu quelque part. La nouvelle petite poupée anglaise! D'ailleurs, je ne l'avais pas que vue dans des magasines. Il me semble l'avoir aperçu plusieurs fois lors des galas mondains en Angleterre que je me devais d'y participer, étant une des nobles aristocrates des plus hauts placés. Je grimaçais alors à cette pensée. Bon, j'espérais qu'elle n'allait pas faire le lien entre mon nom et celui de l'aristocratie -qui est exactement le même entre parenthèse- ou alors me reconnaître. D'ailleurs, c'était peu probable vu que je m'étais teint mes cheveux noirs récemment. Et puis, mes yeux bleu n'était pas spécialement reconnaissable, sauf peut-être le fait qu'ils soient bridés. Enfin bon. Et puis, même si c'était le cas, qu'est-ce que j'en avais à foutre? C'est pas comme si j'allais me vanter d'avoir la petite...c'était quoi son surnom déjà? Ah oui, "Princess L" - ridicule si vous voulez mon avis- comme colocataire. C'était vraiment pas mon genre et excusez-moi mais j'en avais un peu beaucoup rien à foutre de son identité aussi.

    Je tournais à nouveau ma tête vers l'autre fille et fronça à nouveau les sourcils en voyant l'animal qui se trouvait sur son épaule.

    ▬ Un rat? Pourquoi pas...

    Franchement, y avait quand même de ces gens qui avaient des animaux de compagnie les plus bizarre les unes que les autres. Personnellement, j'en avais jamais eu. Sans doute parce que j'en prendrais sûrement pas soin. Après tout, je n'aime que moi et je n'aurais sûrement pas autant d'amour à donner à un animal. Et puis, le petit pitbull de ma mère suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: ABANDON This is where you're going to live. [Libre]  Mar 26 Oct 2010 - 17:51

Valentine. C'était un prénom absolument ravissant et pas le moins du monde japonais. Dans un certain sens cela leur faisait un point commun. Finalement malgré l'air un tantinet ténébreux de sa "camarade" de chambre, elle semblait tout à fait charmante ! Ouf. Lilou souffle un peu, elle avait craint cette première rencontre. Les premières fois c'est comme ça, légèrement excitant et franchement terrifiant. Imperceptiblement les muscles de ses épaules se détendirent et c'est avec une décontraction nouvelle que la Belle leva la main vers le haut de la tête du petit animal. A dire vrai, il était effectivement adorable. Bien qu'il reste plutôt dubitatif fasse à cette inconnu qui le caresse sans permission. Ah.. ils apprendraient à s'aimer ! Un bref sourire se dessine sur les lèvres roses de Lilou. Elle se demanda un instant s'il avait un nom, faillit en formuler la question et puis ce dit que s'il en avait eut un sa colocataire l'aurait mentionner en le présentant. Après tout s'il était jeune sa propriétaire n'avait peut-être pas encore trouvée de nom à son gout ou bien. simplement ne lui en donnerait elle pas. Peu importe, tant qu'il ne mangeait pas ses chaussettes. Elle passa une dernière fois le bout de ses doigts effilés sur le museau de la bestiole et sursauta à l'arrivée.. plutôt remarquée d'une nouvelle jeune fille. Elle était vraiment mixte cette chambre ?

Une première impression ?

✿~ Shit. ~✿

Lilou se mordit la langue. Il avait fallu qu'elle tombe dans la même chambre qu'une anglaise ! La diversité c'est bien mais finalement au Japon, ce serait bien de tomber un peu plus sur des japonais ! Enfin, enfin.. tous les anglais n'étaient pas supposés la connaître. Ouais.. Elle avait plus de chance que la jeune O'Connell ne voit pas l'importance de sa venue ici. Surtout qu'au vu de ses gestes et du ton qu'elle mettait à son langage elle n'avait pas franchement l'air d'être de celle qui saute sur un scoop ou sur une couverture de magasine. Tant mieux- tant mieux. Cependant sur la défensive la petite princesse n'eut pas le loisir de trop apprécier cette nouvelle colocataire. Il lui faudrait plus de temps.. pour l'instant elle représentait trop le Danger pour être synonyme d'amitié.

O'Connell..
La blonde s'attacha à détailler discrètement mademoiselle Himeka.. La pensée fugace que "Hime" veuille dire "princesse" en japonais la traversa un bref instant avant qu'elle ne s'intéresse à son nom de famille. Il était répandu en Angleterre, bien qu'il ait été importé d'Irlande, cela ne l'aiderait pas à savoir si cette personne avait des chances de plus de la connaître. Mais alors pourquoi cela lui rappelait les soirées interminable de fausse charité ? Mah.. on verrait plus tard. Elle n'avait pas eut l'air plus émue que cela en la voyant, c'était signe que son identité était encore protégée ?

Lilou rejeta ses bras en arrière et appuya ses paumes contre le matelas, il fallait faire bonne mesure et avoir l'air décontractée. Et surtout.. parler japonais ! Après une rapide prière aux dieux des accents ridicules et dénonciateurs, la voix claire s'éleva, avec force.


- Lilou, enchantée.

C'était bref. Cela suffisait, c'était dans un japonais par-fait.. en même temps avec un seul mot à prononcer c'était difficile de se planter. Après cette présentation sommaire, la mannequin en sursit se détourna naturellement, fixant à nouveau son regard sur la boule de poils au centre de l'attention. Cette Himeka n'avait pas l'air bien méchante et surtout.. elle n'était pas beaucoup plus grand qu'elle -muahaha-, mais c'était tout autre chose que Valentine -et pas seulement par rapport à la taille !-. Qu'elles soient amenées à devenir amie ou ennemie, les cartes étaient distribuées.



Dernière édition par Lilou Road le Mer 27 Oct 2010 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: ABANDON This is where you're going to live. [Libre]  Mar 26 Oct 2010 - 23:33

Valentine se sentit soulagée et avait un sourire timide mais convainquant à ses jolies lèvres roses quand la blonde se mit à caresser le rat qui visiblement ne bronchait pas. Une bonne chose de faite, le rat ne mordait pas, il pouvait être donc admis dans la communauté des humains. Le courant passait plutôt bien entre les deux opposés, la grande brune et la petite blonde. Tant mieux, la vie dans cette chambre n’en serait que plus facile.
C’est alors qu’une demoiselle aux cheveux verts fit une entrée plutôt énergique dans la chambre. C’était certainement une autre colocataire. Eh bien, avec trois filles, déjà ça promettait. Valentine se retrouvait ainsi entre jolies filles, l’une toute mignonne avec une crinière de lion et l’autre avec les cheveux verts et des yeux bleus juste magnifiques. Et Himeka O’Connell, un nom anglais, ils ont décidé de les mettre tous dans la même chambre ? Espérons au moins qu’il y aura un japonais parmi les deux autres colocataires …
Elle se présenta ainsi poliment et dans un japonais répété et répété maintes fois depuis son arrivée à Kobe :


« Bonjour. Je suis Valentine, enchantée. »

Une fois de plus elle ne savait pas si elle devait prendre le risque de paraître trop polie en s’inclinant ou si elle devait être familière et français en lui faisant la bise. Dans le doute, elle ne tenta rien et se contenta d’un sourire posé. Valentine communiquait beaucoup par sourires, elle n’aimait pas beaucoup parler et attachait beaucoup d’importance aux expressions du visage.
L’attention se reporta ensuite sur son rat. Himeka n’avait pas non plus l’air d’avoir peur des rongeurs. La brune du retenir un soupir de soulagement. Ainsi sa boule de poils était acceptée.Il n’avait plus qu’à faire ses preuves en n’étant pas trop bruyant la nuit et en restant dans sa super cage.


« J’espère qu’il ne vous dérangera pas. »

Valentine continuait de parler un japonais poli. Après tout, elle ne les connaissait que depuis quelques minutes. Elle essayait de bâtir une bonne ambiance, coûte que coûte elle ne voulait pas d’embrouilles au sein de son nouveau lieu de vie. Elle avaient tout de même au moins une année à tenir ensembles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: ABANDON This is where you're going to live. [Libre]  Dim 12 Déc 2010 - 16:06

Désolée pour le double-post mais le sujet peut être mis à la corbeille ... Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: ABANDON This is where you're going to live. [Libre]  

Revenir en haut Aller en bas
 
ABANDON This is where you're going to live. [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: