Partagez | 
 

 From Kobe to France. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) From Kobe to France. [Libre]  Mar 2 Nov 2010 - 18:55

Directement après son cours de maths, Valentine avait déposé ses affaires dans sa chambre, la n°11, sorti le rat de sa cage pour le prendre avec elle. Fonçant vers la salle commune, elle réfléchissait à ce qu'elle allait envoyer comme email. Elle devait en envoyer un à son père, à quelques amis de France, tous des fans du Japon en quelque sorte, qui ne continuaient à communiquer avec elle pour la simple raison qu'elle se trouvait à Kobe, Valentine était vraiment gentille avec eux, elle leur avait déjà envoyé quelques magazines et des friandises. Elle avait aussi quelques contacts dans d'autres pays, comme l'Allemagne, le Canada ou les États-Unis, elle avait ainsi plus d'amis à l'extérieur du Japon qu'au lycée. Mais ce n'était que ses premières semaines au Japon, un pays radicalement différent de sa France laxiste natale. Sa mère l'avait prévenu, d'ailleurs elle faisait profil bas pour l'instant, elle était incroyablement sage, sa mère n’y croyait pas ; et puis elle n’était pas d’humeur. L’état dans lequel Valentine était depuis quelques mois, depuis sa descente aux enfers de l’hôpital, et son déplacement au Japon. Elle ne s’était fait aucun ami dans son nouveau lycée, pas vraiment la tête à ça.
C’est donc avec un grand sens du devoir que Valentine descendit à la salle commune, son rat au creux de ses mains. Elle s’installa devant un ordinateur. C’est avec quelques difficultés qu’elle avait compris comment se servir des ordinateurs façon japonaise, mais geekette comme elle était, il n’y avait aucun moyen qu’elle fasse une impasse dessus, une fois de plus, Valentine avait gagné contre la machine. Elle se connecta à sa boite mail pendant que le rat explorait l’espace entre le clavier et l’écran, la jeune fille le surveillant du coin de l’œil pour qu’il ne morde pas dans les fils. Elle lu les quelques mails qu’elle avait reçu.


« De Emilie, à 19h38
Salut Valou !
Merci pour les bonbons au raisin on a adoré !
Tu as le bonjour de Guigui, Lilou, Titou, Marjo et tout le monde. Tu nous manques beaucoup tu sais.
J’espère que ça se passe bien et que tu te fais des amis. On espère tous que tu rencontreras un beau japonais trop classe :3 Ou une belle japonaise à belles jambes, comme tu les aimes ^^
Bisous bisous mon chou ♥
Milie.»


Ah Emilie. Son premier amour féminin, une très jolie blonde, une belle française, avec des yeux bleus magnifiques. C’est avec un pincement au cœur que Valentine cliqua sur « répondre » pour commencer à rédiger une réponse.

« Hey ma belle !
Ça fait du bien d’avoir de tes nouvelles :) Comment ça se passe la terminale ?
Vous me manquez tous autant que vous êtes. Je suis avec deux jolies filles dans ma chambre, c’est pas mal, et il y a plein de beaux spécimens dans le lycée, tu serais comblée.
Je vous aime tous, fais des bisous à tout le monde
Valentine. »


Elle n’avait rien à lui dire. Elle voulait oublier les sentiments qu’elle avait éprouvé pour elle, et comment elle avait souffert de la voir l’attirer puis la repousser. Elle cliqua sur « envoyer » puis passa au message suivant, un message qui venait d’Amérique, de Megan. Avec un sourire, elle se dit qu’elle le lirait plus tard, les américains n’ont pas le feu aux fesses. Avec beaucoup de douceur, elle prit son rat dans la main et le posa contre se poitrine. La petite bête se blottit contre le coton de son T-shirt noir à imprimés rouges. Ce T-shirt s’accordait bien avec la jupe noire et droite qu’elle portait avec ses collants rouge flashy. Elle assumait totalement son look un peu décalé, qu’elle avait depuis quelques années et qu’elle ne pensait pas quitter un jour. Caressant le doux poil du rat, elle tourna légèrement la tête vers le reste de la salle commune, observant qui se trouvait là. Il y aurait peut-être quelqu’un avec qui discuter, elle n’avait que ça à faire pour tuer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Dim 14 Nov 2010 - 19:05

  • Belle fin de journée encore ensoleillée de mai au lycée de Kobe High School. Les couloirs de l'établissement sont presque tous vides pour la simple et bonne raison que tout le monde est en cours à cette heure~ci. Même si cela se déroule quelques secondes avant la sonnerie de fin de cours. Au fin fond d'un couloir l'on pouvait entendre quelques élèves qui circulaient, sortant tout juste de cours ou rentrant pour chercher leur affaires puisqu'ils venaient de sortir auparavant. Bref, une journée banale dans un lycée banal, en somme. Mais attardons~nous sur une seule personne, la seule qui était suspecte dans ces couloirs, d'ailleurs... Au second étage, assis sur le rebord d'une fenêtre qui était ouverte, adossé au mur derrière, un pied lui aussi sur le rebord et fumant une cigarette tenue entre ses doigts tandis que son avant~bras était appuyé sur son genou ~ bien qu'il soit strictement interdit de fumer dans l'enceinte du lycée ~, un homme portant un costard noir d'une marque américaine, semblait~il, une cravate rouge lâchée du col du jeune homme, une montre assez brillante et lumineuse pour prouver qu'elle est luxueuse et une paire de baskets blanches et neuves au pied, regardant de temps à autres autour d'elle pour surveiller si il n'y avait pas un professeur pour le prendre en flagrant délit pendant les heures de cours. De très grande taille et d'une carrure athlétique, cet homme ~ que nous qualifieront comme de rouquin aux cheveux longs ~ avait un bandeau noir comme les pirates de l'ancien temps sur son œil droit, c'est en parti pour cela que ce type est extrêmement louche... Mais en réfléchissant un peu, qui pourrait se permettre de fumer en dehors des heures de cours surtout qu'il ne fait pas du tout la vingtaine... Certainement un étudiant. Quand on sait cela, et aussi qu'il y a des élèves qualifiés comme de rebelles dans ce lycée, on pouvait facilement comprendre quel genre de mec était ce jeune homme.
    Il séchait donc probablement les cours pour s'offrir une pose clope, mais apparemment cela ne fait pas longtemps qu'il est ici, cela sautait aux yeux. Peut~être est~il un solitaire, mais en général on ne fait pas sauter des heures de cours sans la compagnie d'un bon pote, ça semble un peu inutile. Sauf si c'est pour dormir un peu mais vu ce que le rouquin est en train de faire en ce moment...

  • Tirant une latte sur sa cigarette, il jeta un coup d'œil dehors regardant un instant le ciel et les oiseaux qui y volaient à l'intérieur. Lâchant un long soupire ~ ce qui fit ressortir la totalité de la fumée de la bouffée qu'il venait de prendre ~ il se frotta l'arrière de la tête avec sa main libre avant de descendre du rebord de la fenêtre. Il prit une dernière taffe, jeta le mégot de sa cigarette par la fenêtre et recracha la fumée en faisant des cercles avec cette dernière. Passant par la suite la main dans sa nuque, il pencha la tête à droite ce qui fit craquer ses cervicales produisant un son plutôt glauque et pencha ensuite la tête à gauche ce qui fit le même effet. Il mit ses mains dans ses poches et commença à marcher tout le long du couloir avant d'atteindre les escaliers et c'est à ce moment là que la sonnerie de fin de cours retentit. Le jeune homme releva la tête à ce moment là, jetant un regard rapide à l'appareil qui produisait la sonnerie qui se trouvait à même pas deux mètres de lui et il descendit lentement mais sûrement les escaliers dans une démarche rythmée.

  • En arrivant en bas, une bonne partie des élèves était présents dans les couloirs, et comme toujours ils étaient ébahis par la taille et la carrure ahurissante du jeune homme. Ce n'était pas la première fois que cela arrivait, le rouquin y était habitué, désormais. Il se frayait rapidement un passage parmi la foule vu que cette dernière s'écartait là où nôtre rouquin voulait passer... Il n'aimait pas cette sorte de respect mais il doit avouer que ça ne lui déplaît pas, quand il voit que certains essaient de passer presque à quatre pattes, ça fait peur...
    L'étudiant n'avait pas encore fait tout le tour du lycée, alors il décida de le faire maintenant... Toujours la tête haute, il passait à travers la foule sans même lancer un regard à quelqu'un. S'arrêtant alors devant le plan du lycée il le regarda un instant avant de prendre finalement une décision, regardant alors dans une direction avant de la prendre tout de suite après. Il sortit sa main droite de sa poche pour la mettre cette fois~ci dans sa poche intérieure de sa veste et en sortir une sucette acidulée qu'il ouvrit et mis en bouche. Il suivit en mettant son index dans le col de sa chemise et tira légèrement pour desserrer ce dernier, tirant la langue au même moment.
    « All right...! » dit~il avec un léger sourire aux coins des lèvres avant de rentrer sa langue et de retirer son index afin de pouvoir remettre sa main dans sa poche.
    Il marcha encore quelques secondes et s'arrêta juste devant une salle : la salle commune. Il valait mieux toutes les faire de A à Z dans l'ordre chronologique qu'elles arrivaient devant lui.

  • Ouvrant alors la salle, il entra et referma la porte derrière lui. Jouant de sa langue avec la sucette, il tapissa du regard la totalité de la pièce et se rendit compte que cet endroit était tout simplement la salle de détente, apparemment. Ça devait être écrit dehors mais il n'a pas dû faire gaffe... Des sofas, une télévision et des ordinateurs, tout ce qu'il fallait pour qu'on se sente comme à la maison. Sauf peut~être l'autorisation de cloper en même temps, ce qui est regrettable pour le jeune homme. Entendant le bruit d'un clavier qui tapait, le jeune homme tendit l'oreille et tourna la tête où il vit une donzelle assise à un des postes d'ordinateur disponibles. En y regardant de plus prêt, il n'y avait qu'elle et lui dans cette pièce, mais enfin bon, il y avait des unités centrales couchées tandis que d'autres étaient " debout ", les couchées voulaient probablement dire qu'elles attendaient d'être réparées.
    Voyant un poteau en plein milieu, à tout juste quelques mètres de la demoiselle, le jeune rouquin garda les mains dans les poches, appuyant son épaule contre le poteau en question et croisant les jambes de façon à ce que l'un de ses pieds se retrouve sur la pointe, il la relooka de dos attendant que cette dernière remarque sa présence et à la seconde qui suivit, la jeune fille se retourna, ce qui fit tilter l'étudiant.

« Hi, lady. »

...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Lun 15 Nov 2010 - 21:18

Avant de se retourner, Valentine avait clairement entendu l’arrivée de quelqu’un. Mais elle ne s’attendait pas à se trouver nez à nez, si l’on puis dire, avec un géant. En effet, le jeune homme était vraiment très grand. Pourtant elle ne laissa rien paraître de sa surprise. En levant légèrement les yeux elle pouvait découvrir le visage de celui qui se tenait devant elle, visiblement bien habillé, en costume complet avec une cravate rouge, un peu dans les mêmes couleurs, mais pas dans le même style que la demoiselle et sa tenue rouge et noire. Il était roux, c’était le premier détail qui frappait Valentine. Il avait également posé un cache-œil sur son œil droit. Le premier réflexe qui se mit en marche chez la jeune fille fut d’ouvrir la bouche pour lui demander ce qu’étais arrivé à son œil. Elle se retint à la dernière seconde et referma sa jolie bouche, les yeux toujours plantés dans l’unique marron de l’inconnu, maintenant qu’elle avait croisé son regard, elle ne le lâchait pas.
Elle eut un moment d’hésitation, elle avait envisagé l’espace d’une seconde la possibilité qu’elle se lève pour lui faire face, c’était inutile, il était plus grand qu’elle d’au moins une vingtaine de centimètres. C’est donc par grande flemme qu’elle resta assise sur sa chaise, tenant toujours son rat contre elle, à regarder le jeune homme de son regard doux, mais avec pourtant tellement de tristesse. Elle ressentait quelque chose d’assez froid venant de ce grand inconnu, mais aussi grand qu’il était, il n’impressionnait pas Valentine, elle ne voyait rien, n’imaginait rien de mauvais en lui. C’est donc avec un de ses plus beaux faux sourires de rencontre qu’elle salua poliment le jeune homme.


« Bonjour… »

Ah. Elle n’avait pas pensé à ça. Il lui voulait quoi ? Elle analysa instantanément la situation. Ils étaient tous les deux seuls dans la salle commune, bien que la fin des cours allait certainement en rameuter plus d’un vers la salle de détente. Il était sûrement venu la voir dans l’espoir d’avoir une conversation, et elle se devait de lui en donner une si c’était le cas. Mais … il avait pas l’air du genre à taper la causette au premier venu ce gars là.

« Et tu es … ? »

Par cette interrogation elle essayait de lancer la conversation. Une conversation normale, les présentations, faire connaissance ... Si c'était ce qu'il désirait, le jeune homme allait être servit, Valentine raffolait de conversation, elle était vraiment très bavarde quand elle s'y mettait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Lun 15 Nov 2010 - 22:42

  • Se trouvant toujours dans cette vaste salle où ils n'étaient que tous les deux ; la jeune fille assise sur une chaise d'un des postes tandis que le jeune homme se trouvait debout encore et toujours appuyé au poteau se trouvant en plein milieu, la discussion pouvait enfin démarrer. Tout d'abord l'étudiant, maintenant qu'elle lui faisait face, il pouvait enfin la relooker de face. Lentement de haut en bas avant de tomber sur un rongeur blottit contre elle, techniquement dans ses bras. Il fit une fixette sur ce petit animal essayant de voir que pouvait~il être en penchant légèrement le tête ; et c'est au moment où il vit la queue du quadrupède qu'il se rendit compte que celui~ci était un rat, ce qui arracha un léger sourire au jeune homme qui replongea aussitôt son regard dans celui de la jeune fille qui le fixait déjà depuis un moment. Relevant légèrement la tête, le jeune homme jouait de sa langue avec sa sucette qui n'avait pas encore tout à fait perdu son goût acidulé, faisant légèrement grimacer notre rouquin.

  • Elle entrouvrit enfin les lèvres semblant vouloir dire quelque chose, mais finalement elle les referma aussi vite qu'elle les avait ouverte. Le jeune homme arqua un sourcil, étonné, avant de plisser les yeux aussitôt après. Il jeta un regard à la fenêtre en face de lui avant de recentrer son regard sur la demoiselle qui venait de le saluer. Au son de cette voix angélique, l'étudiant était maintenant captivé par cette si douce voix. Ça faisait plusieurs mois qu'il n'avait pas entendu de voix de femme aussi douce d'une fille qui devait probablement avoir son âge... Gentleman, pour sûr, non pas pervers.
    Elle lui demanda par la suite qui il était et c'est à ce moment~là que le jeune homme se rendit compte qu'il ne s'était pas présenté. Se frottant alors le cuir chevelu faisant un grand sourire de gène il s'inclina un instant par la suite, gardant sa main gauche dans sa poche, il mis la droite sur son plexus au niveau de son coeur en même temps de l'inclinaison de son corps et se présenta.

« Bah, en fait j'me suis perdu, le plan est assez chiant à mémoriser, j'voulais aller dans chacune des pièces mais c'est assez chiant. Il y aurait~il un moyen pour que vous, très chère, puissiez me servir de guide pour éviter que je me perde dans le lycée. » dit~il avec un petit sourire aux coins des lèvres. « Non, plus sérieusement, même si c'est vrai que je suis perdu... Mon nom est Fox, quant à mon prénom c'est Marshall. » continua~t~il en se redressant, gardant encore son petit sourire recommençant à jouer de sa langue avec sa sucette. « Élève de troisième année, dix sept ans, chambre numéro dix huit. Je viens d'être transféré à ce lycée aujourd'hui même, j'arrive tout droit des États~Unis. » il s'effleura le nez de son pouce, l'air amusé et répliqua : « Nice to meet you. ~ »

...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Mer 17 Nov 2010 - 22:36

Valentine ne s’était effectivement pas trompée, le jeune homme était tout à fait charmant. Effectivement, il était nouveau dans le lycée, un peu plus que la demoiselle, qui ne se perdait plus dans les couloirs. Quand il avoua être perdu, elle eut un sourire amusé, non pas qu’elle sa moquait de lui, elle était juste un peu plus à l’aise, son sourire était léger, mais sincère. Il s’appelait Fox, qui voulait dire « renard » en anglais, et son prénom était Marshall … En effet, il était américain. La jeune fille se contint pour ne pas lui déballer d’un coup toutes ses questions sur le pays d’origine de Marshall qu’elle avait l’habitude de poser à chaque fois qu’elle rencontrait quelqu’un venant de là bas, tellement les États-Unis formaient un immense pays qu’elle n’en avait pour l’instant qu’un petit aperçut par ses divers contacts.
Elle touchée par la manière dont il se présenta. Malgré le fait qu’elle soit arrivée au Japon, pays de la politesse et de la cérémonie, il était le premier à la saluer dignement en s’inclinant. Elle en était très enchantée et c’était avec gentillesse qu’elle se présenta elle-même dans son japonais bien articulé :


« Enchantée de te connaître Marshall. Je m’appelle Valentine, et je suis française et japonaise. »

Avec un geste doux, elle caressa le poil de sa petite bête lovée dans le creux de ses bras.

« J’ai 16 ans, je suis également en troisième année, on risque de se revoir souvent. »

Elle sourit de plus belle à cette idée. Marshall avait l’air d’être d’agréable compagnie, elle espérait faire plus ample connaissance avec lui. D'ailleurs elle ne perdit pas son temps, et commença son interrogatoire.

« Tu viens de quel côté des États-Unis ? »

Les yeux couleur noisette de la jeune fille brillaient. Les États-Unis l'avaient toujours fait rêvé. Elle ne serais pas partie au Japon, l'argent économisé pour son billet d'avion aurait été dans un beau voyage destination l'Amérique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Dim 21 Nov 2010 - 20:57

  • Marshall Fox, donc ? Il est vrai que depuis on n'avait pas encore parlé du jeune homme mais cela pouvait attendre...
    L'étudiant continuait de jouer avec sa langue et sa sucette toujours son petit sourire aux coins des lèvres en écoutant attentivement les paroles de la jeune fille le regard perdu dans le sien. Regardant de temps à autres le petit animal se trouvant dans ses bras, il se frotta le menton en entrouvrant légèrement la bouche pour dire quelque chose mais la demoiselle le pris de court.

« Tu viens de quel côté des États-Unis ? »
  • Le jeune homme refermât aussitôt la bouche et resta silencieux quelques secondes avant de suivre le mouvement :

« Je suis de la côte ouest. Los Angeles... ~ »
  • Le rouquin croqua sa sucette au moment où il finit sa phrase en s'appuyant sur la poutre à laquelle il l'était déjà précédemment. Il remit ses mains dans les poches en faisant un signe de tête à la jeune femme.

« Et vous, vous venez de quelle région de la France ? » répliqua~t~il en reposant son regard sur le petit animal. Sans même la laisser répondre à sa première question, il reprit aussitôt : « Et comment s'appelle cette petite chose ? »
  • Marshall prit le bâton de sa sucette entre ses doigt et s'en servit pour pointer le rat de la donzelle, affichant alors un sourire un peu moqueur.
    Il regarda par la suite sa montre et jeta un coup d'œil dehors en rétractant complètement son sourire et en affichant un regard noir.


* Tch... Il va falloir commencer à bouger... *
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Dim 21 Nov 2010 - 22:38

Valentine avait l'eau à la bouche rien qu'en regardant le jeune homme savourer sa sucette. Elle aimait beaucoup toutes les choses sucrées, mais elle devait se priver souvent pour garder la ligne.
Il venait de Los Angeles, L.A., une des villes où Valentine rêvait d'aller. Elle aurait aimé enchaîner, lui demander comment c'était, pourquoi il était parti ... Mais il enchaîna sur une question pour la demoiselle, l'endroit d'où elle-même était originaire. Elle allait lui parler de sa Bretagne chère à son cœur, mais il ne la laissa pas répondre, et lui demanda le nom du rat. Il le désigna avec un air moqueur, cela ne plut pas vraiment à Valentine qui fronça les yeux avant de répondre aux deux questions :


"Je viens de Bretagne, c'est à l'ouest, près de l'Océan."

Puis elle détacha son regard de celui du jeune homme et releva le rat à la hauteur de sa poitrine toute plate pour qu'il grimpe sur elle et s'installe sur son épaule. Avec son regard effronté, elle lui répondit :

"Il n'a pas de nom. Je ne l'ai pas depuis longtemps ..."

Encore une fois, elle allait continuer mais quelque chose de bizarre se produit chez Marshall. Il perdit son sourire et son air gentil. Il regarda dehors et marmonna quelque chose. Un peu inquiète, Valentine se leva à moitié de sa chaise et lui demanda avec sa voix douce :

"Il y a un problème ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Lun 22 Nov 2010 - 20:30

« Il y a un problème ? »
  • Marshall était distrait par autre chose que la jeune femme, il était perdu dans ses pensées, réfléchissant rapidement en silence en remettant le bâton de sa sucette à la bouche. Il plissa les yeux sans détacher son regard de l'extérieur et lâcha un léger soupire. Aussitôt après, il revint à la réalité lorsqu'il sentit le parfum de la demoiselle venir envahir les canaux nasaux de l'étudiant qui venait probablement de se propager à cause des mouvements de la jeune fille.
    Le rouquin secoue légèrement la tête et replongea son regard dans celui de l'étudiante et ré~afficha son sourire d'il y a quelques instants au même moment.

« Non, rien du tout, je pensais juste à autre chose... Je m'en excuse. »
  • Il fouilla par la suite dans ses poches, cherchant désespérément quelque chose en détachant son regard de celui de la jeune fille. D'abord dans son pantalon, puis les poches extérieurs de son veston et il finit par chercher à l'intérieur de ce dernier où apparemment il trouva ce qu'il cherchait lorsque l'on ne voyait plus son bras en mouvement en train de farfouiller dans cette poche.

« Ne m'en voulez pas pour votre gentil petit animal... Cet air moqueur que j'avais, c'est juste que je n'avais encore jamais vu un rat dans les bras d'une jeune fille aussi belle que vous l'êtes, Milady... Je l'aime bien même si lui et moi ne faisons que notre première rencontre et n'ayons même pas pris le temps de faire connaissance. » commença~t~il en déposant à nouveau son regard sur le visage de la jeune fille en rajoutant un petit sourire en coin. « De Bretagnes, hein ? J'en ai déjà entendu parler... Paraît~il qu'il ne fait pas bien chaud là~bas, je me trompe ? » dit~il en sortant finalement une autre sucette de sa poche. Il lui tendit la sucette avec un grand sourire. « For you. ~ » répliqua~t~il en gardant son sourire radieux.

« Dites~moi, très chère... Vous avez fini avec l'ordinateur ? J'aimerai bien qe vous soyez mon guide pour que je puisse connaître le lycée avant d'aller me coucher ce soir... Ahah... » finit~il en laissant s'échapper un rire sarcastique et forcé.
« Et que diriez~vous d'un petit café après cela ? Si cela, bien entendu ne vous gène en aucun cas... »

...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Mer 24 Nov 2010 - 22:39

Valentine était un peu désorientée par la réaction de Marshall, mais elle n'y fit plus attention quand le jeune homme la regarda de nouveau avec un sourire. Une fois de plus, elle tombait en confiance avec juste un sourire, pas une seconde elle n'imaginerais que sa nouvelle connaissance pourrait être méchant, ou aurait pu être méchant un jour de sa vie. Pour la belle Valentine, tout le monde était gentil.
Marshall l'était d'autant plus qu'il lui faisait des compliments. Il était visiblement du même genre que Valentine vis-à-vis des demoiselles, galant et courtois. Il apparaissait également comme acceptant la présence du rat, ou alors faisait-il semblant pour s'attirer les faveurs de la jeune fille ?
Quand il s'attaqua à sa région natale, Valentine esquissa une moue boudeuse. Elle avait horreur qu'on prenne sa magnifique région comme une région de pluie et de froid, c'était beaucoup plus plus pour elle ... Mais passons, elle ne voulait pas parler de ça, elle voulait éviter de parler de sa vie en France pour l'instant, ses yeux avaient commencé à se ternir légèrement, et son regard s'était abaissé.
Au moment où elle vit du coin de l'œil le reflet d'un papier coloré, elle releva la tête instinctivement.
« For you. ~ » Un cadeau. A manger. Pour Valentine c'était synonyme de déclaration de sympathie. Elle prit la sucette entre ses doigts, délicatement, et son visage s'illumina, ses yeux noisettes brillaient d'émotion et elle affichait un sourire sincère. C'était ça Valentine, des émotions vives. C'est alors avec enthousiasme que la demoiselle répondit à sa demande.

"Bien sûr. Je ne connais pas encore tous les recoins du lycée mais on peux faire un tour."

Elle se retourna rapidement pour faire face à l'ordinateur. Avec aisance, elle se déconnecta, et ferma sa session pour enfin se lever de sa chaise.

"Voilà. Maintenant j'ai fini."

Sa voix était moins douce qu'avant, l'énergique avait pris la place de la maussade. Elle déballa la sucette et la plaça dans sa bouche, et c'est après quelques secondes de silence que Mademoiselle Valentine répondit à la dernière invitation, avec un sourire radieux.

"Ça ne me gênerais pas du tout, au contraire, je serais enchantée."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Mar 7 Déc 2010 - 18:57

  • Le jeune rouquin sourit à toutes ces charmantes réponses de la demoiselle, montrant amplement sa sympathie avec un grand sourire quelques secondes après. Il jeta un coup d'œil à l'ordinateur qui venait tout juste de s'éteindre avant de reposer les yeux sur le petit animal toujours lové dans les bras de l'étudiante. Il voulu le caresser mais s'en empêcha, de peur de probablement l'effrayer ou cela pourrait déplaire à la jeune femme de toucher l'animal sans même prévenir, alors un sourire convenait très bien.

  • Marshall remit une main dans l'une de ses poches intérieures pour en sortir une nouvelle sucette qu'il mis tout de suite en bouche. C'était un moyen simple et efficace de compenser avec la cigarette, après tout... Ça fait aussi marcher plus rapidement le cerveau, tout ces sucres lents. Amusant quand on y pense...
  • Il posa de nouveau son regard sur la jeune demoiselle, le plongeant dans son regard à elle avec un nouveau sourire toujours aussi radieux.

« Dans ce cas, on devrait peut~être commencer à y aller, non ? » dit~il avec une voix douce et angélique malgré sa voix rauque de d'habitude. Il jeta ensuite un coup d'œil rapide à sa montre de luxe.
  • Il se poussa du poteau auquel il s'était appuyé un peu plus tôt en gardant un sourire aux coins des lèvres. Se dirigeant alors vers le porte, il posa la main sur la poignet en laissant tout juste ouïr un petit ricanement avant de finalement ouvrir la porte et de céder le passage. Montrant la sortie de l'une de ses mains, l'autre placée au niveau de son buste, il s'inclina encore une nouvelle fois.

« Je vous en pries, après vous, très chère... »

...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Ven 10 Déc 2010 - 17:59

Qu'il était décidément charmant ce jeune homme. Il venait d'obtenir son ticket pour le camp des gentils dès les premières minutes passées en la compagnie de Valentine. Elle savourait le goût sucré de la friandise, de son cadeau, qu'elle caressait avec sa langue, la faisant bouger dans tous les recoins de sa bouche pour qu'elle s'imprègne du goût. Ses lèvres étaient étirées en un agréable sourire.
Il l'invita à se diriger vers la porte pour sortir. Elle le suivit et c'est avec élégance qu'il s'inclina devant elle pour lui laisser le passage. Valentine était vraiment émue de cette attention et de ce respect qu'il lui accordait. Elle le remercia avec sa voix douce et pleine de vie :


"Merci."

Le japonais était une langue avec des niveaux de politesse que Valentine maîtrisait désormais. Elle ne voyait pas cette politesse comme une mauvaise chose mais au contraire, elle était plutôt agréable. Les japonais également étaient des personnes très polies dans leur société hiérarchisée, mais cet américain aussi. Elle ne trouvait pas ça sur joué ou exagéré, au contraire, quand elle était dans ses bonnes périodes elle était plus qu'enchantée d'être traitée comme une princesse. Passant le pas de la porte avec un sourire radieux, elle réfléchissait à ce qu'elle allait faire visiter au nouveau. Elle était elle-même fraîchement arrivée au lycée après son séjour à l'hôpital de Kobe, il lui arrivait encore de chercher son chemin.

"Tu veux voir quoi en premier ?"

Elle lui demandait pour qu'il puisse choisir ce qu'ils allaient chercher en premier. La bibliothèque ? Les bureaux ? Les casiers ? Ou l'extérieur, les terrains, la cour ou le parc. Mentalement elle se dessina le plan du lycée en 3-D pour repérer les différents lieux ... Ok. Ready.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: From Kobe to France. [Libre]  Lun 13 Déc 2010 - 18:08

  • Esquissant un sourire en entendant le remerciement de la jeune fille, Marshall se redressa une fois que celle~ci passa le pas de la porte, sortant alors lui aussi en refermant la porte derrière lui. Se retrouvant devant la demoiselle qui lui demandait où il voulait aller, il regarda le plafond en fourrant les mains dans ses poches. Il réfléchit un instant se léchant quelque peu les dents la bouche légèrement entrouverte. Il reposa le regard sur l'étudiante en faisant une moue interrogative.

« Hum... Je ne sais pas... Pourquoi pas faire le tour du lycée, tout simplement ? » dit~il en tournant la tête vers une direction donnant sur la fin du couloir et arquant un sourcil. Il vit quelques élèves passer à cet endroit~là. Plissant les yeux, il redressa la tête pour reposer son regard sur la demoiselle. « En passant par là, par exemple. Étant donné que je viens de ce côté là... » continua~t~il en faisant un signe de tête. Le rouquin se frotta la tête par la suite. « Mais enfin bon, c'est vous qui voyez, vous êtes mon guide après tout. » il afficha un grand sourire après cela et remit cette main qui gambadait dans sa tignasse rousse dans cette poche qui était présumée destiné à recevoir cette dernière.
  • Jouant de nouveau avec le bâton de sa sucette qui était toujours dans sa bouche, il le sortit d'entre ses lèvres, le mis à l'intérieur de sa poche extérieur de la veste de son costume et sortit une seconde sucette de son autre poche. Décidément, à part rentrer et sortir ses mains de sa poche, il ne fait rien d'autre comme geste... Et les sucettes, sa friandise préférée... L'ouvrant ensuite, il la mis dans la bouche en gardant un petit sourire en coin, voulant faire un clin d'œil à la demoiselle, mais se dit juste au moment où il allait le faire que ça ne servait à rien, ça ressemblerait seulement à un clignement de yeux à cause de ce fichu cache~œil... Mais il ne valait mieux ne pas montrer cette cicatrice pour éviter de repenser à ce passé lorsque les gens lui demanderaient ce qui était arrivé... C'était assez lassant, avant. Autant essayer d'oublier tout cela...

...
Revenir en haut Aller en bas
 
From Kobe to France. [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: