Partagez | 
 

 Ice ring (PV Dean Onwara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Ice ring (PV Dean Onwara)  Dim 12 Déc 2010 - 16:00

Comme tout bon week end les élèves qui n’avait pas pu, ou pas eu l’envie, de rentrer chez eux allaient lambinés dans les rues de Kobe. Certains lorgnaient d’un air farouche les vitrines édulcorées des boutiques propagandées à la « kawaijapanesetouchingsauce » ; d’autres préféraient s’adonner aux plaisirs de boire un coup en groupe. Mais bon, là en solo, c'étais moyennement fun . . .

C’était ce que disait la brunette assise sur un banc, lorgnant la populace d’un œil maussade. Sa peau laiteuse contrastait avec le bois du banc ou elle était molassement installée. C’est qu’il faisait chaud mine de rien et qu’elle s’ennuyait. C’était ce genre de jour ou le flegmatisme de la jeune femme, supplémenté d’un soleil éclatant, des gloussements des nanas qui passaient en petit groupe et des rouleurs de mécaniques, avait pour résultat une certaine amorphie.

De toute façon elle n’allait pas rester là indéfiniment, elle allait finir par se dessécher et intégrer le banc pour de bon. Elle se leva donc dans un effort colossal et s’étira de tout son long ponctuant son geste par un « aaaaaahm » de bien être. Elle regarda le ciel, se protégeant le visage des rayons lumineux avec sa main, constatant qu’il allait faire beau encore un moment. Elle réfléchie, tapotant son jean d’un air impatient.

Elle se tourna vers l’endroit auquel elle tournait le dos et ce fut l’illumination ! La Pa-ti-noire ! Rien de tel pour s’amuser un peu, se rafraichir et peut être rencontré des gens. Elle observa le bâtiment d’un œil vainqueur et marcha jusqu'à l’entrée à pas déterminé. Elle paya son entrée, loua ses patins et alla se préparer sur les bancs destinés à cet usage. Il lui restait à caser son sac et ses chaussures dans un casier libre. . .

Et c’est là que ça ce gâtait, après avoir fait 4 rangées sans succès elle fini par en débusquer un au cadenas atrophié . . .Mais au grand soulagement de la jeune femme ,après y avoir enfourné ses affaires celui-ci ne semblait pas vouloir lui faire de crasse. Tant mieux, le pire restait à venir. Il fallait encore rentrer furtivement sur la glace tandis que des barjes faisaient dix tours secondes sans s’inquiéter des amateurs innocents qui tentaient d’accéder à la patinoire

Elle souffla, remit en place une mèche de cheveux bruns, avança d’une démarche ridicule vers l’entrée, attendis que la voie soit libre et s’élança sur la glace stuffer de patins à glace surmenés. Incroyable mais vrai le passage se fit sans problèmes, l’arrêt par contre eut un dénouement nettement moins glorieux . . . surtout quand certains patineurs ne regardaient pas devant eux.


Dernière édition par Osaki Ran le Jeu 16 Déc 2010 - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ice ring (PV Dean Onwara)  Mer 15 Déc 2010 - 22:40

C’était une belle journée qui commençait. Dean avait eu sa journée de libre aujourd’hui. Et qui dit temps libre, dit pas de boulot et donc repos … tu parles ! Même s’il n’était pas obliger de toucher les étudiants et les rassurer en disant qu’ils allaient bien, il devait quand même bosser : Dean avait eu, lui-même, la brillante idée de se donner du boulot, il pouvait donc que s’en vouloir à lui seul. Mais soit.

L’infirmerie resplendissait dans ces nouvelles couleurs. Maintenant, Dean se devait donc de la laisser telle quelle, ce qui signifiait la garder en ordre. Et cela commençait, évidement par le fait de mettre de l’ordre dans les différentes paperasses, les fiches des élèves, entre autres. La veille, Dean était rentré à l’appartement assez tard et avait déposé un carton remplit de choses diverse sur la table ? Il s’était ensuite tout de suite installé à son bureau et avait commencé à pianoter sur son ordinateur, sans prendre le temps de manger. Il avait passé la soirée et un petit bout de la nuit assit devant son pc.

Et aujourd’hui, il était alors 11h30, Dean enregistrait le dernier fichier sur son disque dur. Soupirant de soulagement, il se recula sur sa chaise et s’étira. Puis, fermant les yeux, il se massa les tempes. Regarder le petit écran était assez fatiguant pour les yeux, d’autant plus si on le regardait depuis plus de trois heures. Soupirant à nouveau, il se redressa et, après avoir vérifié que tous les fichiers étaient bien enregistrés, il éteignit son ordinateur qui était en surchauffe. Le laisser se reposer en même temps que lui n’était pas bête. Ainsi, Dean se leva de ça place et grimaça. Rester assit dans la même position pendant près de trois heures n’était pas très agréable. Soupirant, Dean s’étira légèrement, attrapa ensuite son ordinateur, le coinçant sous son bras et se déplaça avec raideur vers sa chambre. Il déposa ensuite l’objet sur son lit avant de ressortir et se diriger vers la cuisine.

Pendant qu’ils préparaient la machine à café, il réfléchit rapidement. Que faire maintenant ? Il était midi. Dean pourrait aller en ville manger un truc et se balader un peu. Mais à quoi bon ? La météo était bizarre et semblait plus qu’imprévisible. Ainsi, la motivation de sortir était des moindres. Soupirant, Dean attrapa sa tasse et s’adossa au plan de travail. Il pourrait peut-être voir si Akutsu était là, ça faisait assez longtemps qu’ils ne s’étaient plus vraiment parlé … mais le jeune professeur devait être en cours là. Soupirant, l’infirmier porta sa tasse à ses lèvres et prit une gorgé de sa boisson lorsque son regard tomba sur un prospectus sur la patinoire du coin. Eh mais ouais ! Ça c’était une bonne idée.

Nous allons maintenant passer sous silence comment Dean atteignit l’endroit choisi, comment il paya son entrée, comment il loua ses patins et enfin comment il remit les pieds sur la glace après avoir passé 1 ans sur la terre ferme. Lorsqu’il habitait encore a Milton il allait quasiment tous les jours en hivers sur la patinoire du quartier, mais depuis qu’il avait commencé ses études, il n’en avait plus eu l’occasion. Boh, ce n’était pas si grave qui ça le patin à glace c’est comme faire l’amour : faut être débile pour oublier. Ainsi, bien que ses débuts étaient un peu fébriles, Dean trouva rapidement le pli, accéléra et alla ainsi se mélanger avec les autres patineurs.

De cette manière, il tourna pendant vingt minutes dans le même sens que les autres et, entrainé par le mouvement de foule, il se sentit obliger de prendre de la vitesse, chose qu’il n’aurait pas du faire, car sa course se finit plus rapidement qu’il ne l’eu espéré. Il percuta une jeune fille de plein fouet. Le choc était tel qu’il se retrouvait rapidement, en quelques secondes, sur la glace, qui n’était pas un sol très agréable. L’atterrissage était donc d’autant plus douloureux. Quelques peu étourdi, Dean se redressa et s’assit sur la glace, ignorant les jurons des autres patineurs. Se relevant alors tant bien que mal, il tenta de retrouver un équilibre digne de ce nom, puis s’approcha doucement de la jeune fille qui s’était elle aussi levé par ses propres moyens

« Je suis vraiment désolé mais je ne gère pas encore réellement les sliding stops … » il sourit légèrement pour cacher son malaise « j’espère que ça va. Rien de casser ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ice ring (PV Dean Onwara)  Jeu 16 Déc 2010 - 21:13

Le choc fut sec, épaule contre épaule, étonnement et incompréhension. Les deux patineurs glissèrent sur les fessiers sur un bon mètre. La jeune femme se remis sur patins tant bien que mal, enlevant les débris de glace que les lames avaient fait voleté sur son jean. Pour un début sur la glace ça promettait. Elle releva la tète, se rappelant d’un coup qu’il y avait une cause à sa chute. Cette cause semblait s’être relevée sans trop de mal non plus et glissa vers la brunette dans un coin de la patinoire. Il , puisqu’il s’agisait d’un homme ,s’adressa à la demoiselle d’un air désolé. Osaki secoua la tète pour ponctuer sa réponse.

« Non non je vais bien, plus de peur que mal ! Mais excuse moi, j’aurais du faire plus gaffe, et toi ça va ? »


Comme à son habitude elle avait parlé sans trop réfléchir, laissant ses pensées passer la frontière de ses lèvres. Elle en oublia même le vouvoiement polie qu’elle aurait du utiliser avec ce jeune homme qui était visiblement plus âgé qu’elle .Elle se tue donc en se massant la nuque d’un air navré .Puis ,fronçant les sourcils, se mis à dévisager son interlocuteur un moment. Il lui disait étrangement quelque chose, elle avait du le croiser quelque part. . . Mais où ? Peut être à KHS, peut être pas. Elle réfléchi un instant n’arrivant pas à mettre un lieu ou un nom à ce visage familier.

Elle le pointa donc du doigt, prête à lui demander s’ils et d’où ils se connaissaient. Elle stoppa cependant son mouvement net, fixant son poignet en écarquillant les yeux, affolée. La clé de son casier y avait été accroché il y a un instant, c'est-à-dire avant le choc et la chute. Celle-ci avait du tombée sur la glace et, si elle n’était pas déjà a l’autre bout de la patinoire, risquait sans doute de faire tomber un autre patineur .Sans clé elle ne pourrait pas non plus reprendre ses affaires ou sortir de la patinoire.

Osaki grimaça, se décoiffa les cheveux d’une main, ne sachant plus que faire .Elle chercha alors la dite clé du regard, scrutant la patinoire d’un œil inquiet. Non , rien. La demoiselle fit alors un long « aaaaaaaahm » de panique et regarda son inconnu d’un air suppliant. Voyant sa moue interrogatrice et ses sourcils froncés elle ouvrit la bouche, essayant d’être explicit malgrés sa déconcertassions évidente.

« La clé de mon casier - tombée- on c’est cogné ! Comment je vais faire ? »

Elle mit ses mains sur ses tempes endoloris par des réflexions migraineuses. Et commença à relativiser. Avec un peu de chance la clé était juste dans les environs du point d’impact, c'est-à-dire toute proche .Elle l’avait peut être et tout simplement loupée du regard. . .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ice ring (PV Dean Onwara)  Dim 19 Déc 2010 - 13:51

Dean se figea, puis eu un sourire amusé. Être tombé sur l’infirmer du lycée, devait être un tel choc que la jeune fille en oubliait les marques de politesses. Mais soit. Ce n’était pas dérangeant. Bien au contraire. Le vouvoiement donnait l’impression à Dean d’être plus vieux qu’il ne l’était. Faut dire que 25 ans ce n’était pas si vieux que ça, non ? Bon, si on compare son âge à celui des jeunots de première et deuxième année il est évident que Dean pouvait être considéré comme étant vieux, mais d’autre prof l’était bien plus, comme Cathan. En repensant à lui, l’infirmier eu un autre sourire, un peu plus malicieux cette fois, mais qui disparut aussitôt en se rappelant de la présence de l’inconnue. De plus, celle-ci lui avait tendu l’avait pointé du doigt et semblait vouloir lui dire quelque, lorsqu’elle se figea, affichant un air de panique. Effectivement, elle regarda autour d’elle, comme si elle cherchait désespérément quelque chose. Fronçant légèrement les sourcils et serrant les lèvres dans une moue d’incompréhension, Dean la fixa, attendant une réponse. Réponse qui ne tarda pas à arriver.

La jeune fille était effectivement stressée, si bien qu’elle n’arrivait même plus à faire une phrase correcte. Mais c’était compréhensible : elle avait perdu la clef de son casier. Ce qui signifiait qu’elle ne pourra plus récupérer ses affaires ? Mais non ! Un des surveillants devait bien avoir une pince pour casser le cadenas, fallait pas trop s’en faire de ce côté. Mais l’inconnue allait surement devoir payer la clef, ce qui allait s’élever à pas mal de sous. Soit. Dean hocha doucement la tête puis lança un coup d’œil vers la droite puis la gauche

«Ta clef … elle ne devrait pas être bien loin »

Alors, sans réfléchir d’avantage, Dean donna une petite impulsion sur ses patins et glissa jusqu’à l’endroit où il s’était fracasser contre la jeune fille. Tut en parcourant ce chemin il se dit que c’était mal de mentir. C’était vrai quoi. Une clef c’était petit et gris. Assez d’éléments constituaient cet objet de manière à ne plus pouvoir l’identifier sous les tonnes de débris de glace. De plus, vu le nombre de personne qui étaient passés dessus avec leur patins, la clef devait être à l’autre bout de la patinoire. Mais bon, l’espoir fait vivre comme on le dit si bien. Alors autant donner un semblant d’espoir à l’inconnue.

Dean s’arrêta donc en dérapant légèrement et se figea ensuite sur la glace, fixant le sol. Cherchant la clef du regard, il soupira doucement et se mordit la lèvre inférieure. Puis, relevant son regard, il prit la parole, s’adressant à l’inconnue en souriant

« Au fait, Dean Onwara,pour ma part» Il la fixa quelques instants, puis reporta son attention sur la glace et sur l’objet à trouver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ice ring (PV Dean Onwara)  Lun 20 Déc 2010 - 22:39

Osaki sourit, après s’être rentrée dedans le jeune homme n’avait même pas haussé le ton ou demandé d’excuse ; et le voila maintenant qui se mettait à tenter de rassurer la brunette et l’aidait à chercher sa clé perdue. D’autres types l’auraient tout simplement laissé se débrouiller toute seule convaincues d’avoir perdu une once de pseudo-virilité en s’étant retrouvé le cul sur la glace. Bien que le jeune homme semble métisse, et après tout, le japon était connu pour ses bonnes manières .Quoi d’étonnant qu’on aide une demoiselle en quête d’une clé perdue ?

La brunette haussa les épaules chassant par la même occasion ces pensées qui n’avaient pas lieu d’être dans un moment pareil. Elle observa son interlocuteur et sourie à nouveau. Il venait de trahir ses pensées, mordant sa lèvre discrètement mais continuant sa recherche. Il devait songer lui aussi que la quête de la clé était veine. C’était plutôt comique et plutôt gentil de constater qu’il offrait un peu de son temps alors qu’il avait la conviction que ça ne servirai à rien.

Le jeune homme tourna ensuite son visage vers Osaki et se présenta expéditivement. Au moins elle avait un nom à mettre à ce visage, ce qui ne l’aidait pas plus à trouver où elle l’avait croisé. Elle tapota ses lèvres d’un doigt, tentant de se remuer les méninges. Impossible, elle ne voyait vraiment pas. Elle abandonna donc et se reconcentra sur Dean se disant qu’il fallait, accessoirement, se présenter à son tours.

Elle poussa sur ses jambes pour s’approcher de lui et l’aider à chercher. C’était tout de même de sa clé qu’il s’agissait. Mais les patins qu’Osaki n’avait pas touchés depuis un moment, la firent glisser un peu plus loin que prévue ... Si bien qu’elle bouscula un peu Dean et s’accrocha à son bras pour ne pas chuter à nouveau. Elle se détacha directement par peur de le gêner. Décidemment, c’était sa journée. Elle fit la moue puis dis sur le ton de l’humour :

« J’croit qu’après ça je vais faire une grève de patinoire pendant un certain temps. . . Moi c’est Osaki Ran »


Elle fit une pause et se remit à chercher du regard sur la glace une trace de sa pauvre clé. Essayant de se donner une contenance face au pauvre mec à qui elle faisait perdre son temps. Et puis mince tant qu’a faire autant créer de la discussion.

« Excuse moi, j’suis maladroite, je te fais perdre ton temps et en plus j’suis curieuse ... On c’est déjà vue auparavant? »

A son grand étonnement elle avait réussi à faire volte face sans chuter de nouveau. Tout ça pour regarder le jeune homme interrogativement et pour déceler une réponse dans sa physionomie avant qu’il n’ouvre la bouche. Elle posa une main sur sa hanche, en attente, et remit de l’autre une mèche de cheveux bruns rebelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ice ring (PV Dean Onwara)  Ven 14 Jan 2011 - 19:51

Au moment où Dean se redressa il vit la jeune fille donner de l’impulsion sur ses patins. Il était évident que celle-ci était un peu trop brusque si bien que l’infirmier s’était d’ors et déjà préparé à la rattraper. C’est, effectivement ce qui se passa. Mais, bien qu’il l’ait vu venir, ce fut un léger choc lorsqu’elle dut lui attraper le bras pour ne pas chuter. Dean, lui, tangua en arrière et se, faisant le moulin avec son bras libre et luttant pour garder son équilibre, n’ayant pas envie de s’éclater à nouveau sur une surface dure, il parvint tant bien que mal à rester d’aplomb sur ses pieds.

Après avoir retrouvé un équilibre plus ou moins digne de ce nom, il esquissa un sourire amusé et regarda la jeune fille qui était resté accroché à son bras. Celle-ci se détacha instantanément et se recula de quelques glissades. Son petit air de malaise lui donna un petit air mignon et Dean ne pu s’empêcher de transformé son sourire en un sourire amusé, nullement moqueur. Elle prit la parole, se présentant à son tour. Osaki Ran ? Hm, ce nom lui disait vaguement quelque chose. N’était-ce pas un nom qu’il avait déjà aperçut sur une des nombreuses fiches des étudiants qu’il avait dans l’infirmerie ? Fort possible. Mais soit. Il n’eut pas le temps d’en dire plus qu’elle reprit à nouveau la parole, s’excusant cette fois-ci de lui faire perdre son temps et d’être trop curieuse.

Secouant doucement la tête, notre jeune homme soupira doucement, amusé

« Ça va tu ne me déranges aucunement. Bien au contraire » Il lui sourit et laissa furtivement couler son regard sur la glace avant de reporter son attention sur la jeune fille « et puis, ton nom me dis aussi quelque chose. » Il l’observa un peu plus, affichant une moue de réflexion « Tu ne serais pas par hasard à la Kobe High School ? Parce que j’y travail en tant qu’infirmier et je ne sais pas trop où on aurait pus se rencontrer d’ … »

Il n’entendit qu’un vague « ‘tion !» avait qu’il n’aille à nouveau à la rencontre de la glace dans une chute légèrement plus douloureuse qu’avant. Car, en plus de tomber sur l’épaule, il eu droit au poids un peu trop excessif d’un adulte, qui ne semblait pas connaître la politesse. Celui-ci, en se relevant, s’aida de Dean pour retrouver son équilibre, s’appuyant de toute sa masse corporelle sur notre infirmier. Dean, aillant un gabarie quand même plus petit, ne put faire le poids face à cet inconnu et n’eut pas le choix que de se laisser faire.

Puis, dans un soupire, après avoir retrouvé son souffle et avoir attendu que l’autre déguerpisse tout aussi rapidement qu’il était venu, Dean se redressa. Il resta quelques instants assit sur la glace puis se releva tant bien que mal. Grimaçant légèrement, il fit rouler son épaule quelques instants, constatant avec soulagement que la douleur ne sera que passagère, puis sourit à nouveau à Osaki

« … on en était où ? »

Ben oui, un accident comme ça, ça vous faire perdre le fil de votre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ice ring (PV Dean Onwara)  Ven 21 Jan 2011 - 15:39

La brunette allait ouvrir la bouche pour lui répondre qu’elle était bien une des nombreuses élèves de Kobe High School dont il était l’infirmier mais ne l’ouvrit en faite que pour une tout autre raison. Cette raison était en faite assez colossale .En effet un grand malabar en patin arrivait un peu trop vite sur la glace en se dirigeant dangereusement vers l’infirmier .

Elle eut à peine le temps de le prévenir que le quidam s’était allégrement casser la figure sur le pauvre infirmier et s’était servie de lui tout naturellement comme un coussin amortisseur et comme un objet auquel se hisser sur ses deux pieds. Elle le regarda faire, bouche bée et étonné qu’un tel cas pathologique puisse faire de la patinoire .Elle lui lança alors un « connard » après qu’il eut fait quelques mètres. Celui-ci se retourna et se gratta la tète l’air de rien. Il n’y avait rien à faire, c'était une sorte de gorille sans cervelle.

Elle se retourna pour aider son infirmier malchanceux qui avait eu le temps de se remettre douloureusement d’aplomb. Osaki ne put s’empêcher de rire légèrement en voyant qu’il reprenait la parole, l’air de rien lui demandant de quoi ils parlaient avant ça. La demoiselle avait complètement zappé, trop énervée après l’énergumène impoli qui avait à moitié assommé le jeune homme. Elle avait donc omis le vouvoiement polis qu’elle aurait du adresser à l’infirmier et avais fais momentanément abstraction de son métier.

« Je ne sais plus vraiment, mais on ferait mieux d’aller sur le coté si tu ne veux pas te prendre un pas doué pour la énième fois »


Elle glissa vers le bord le plus proche de la patinoire en le tirant par la manche et s’esclaffa d’un coup en apercevant un bracelet orange identique à ceux qu’on trouvait accroché aux casiers. La brunette lâcha donc le jeune homme et se pencha vers ledit bracelet. Elle l’attrapa, regarda le numéro et se redressa d’un air victorieux. C’était le bon, finalement. Elle sourie et manqua de prendre Dean dans ses bras, ses habitudes françaises remontant parfois à la surface quand elle était de bonne humeur. Elle feignit de remettre une mèche de cheveux derrière son oreille pour camoufler son mouvement de bras et pris la parole, souriante.

« Tout ça pour ça . . . Après mainte dégringolade et la quête d’une clef perdue on la retrouve tout simplement sur le rebord de la patinoire...» elle soupira en souriant toujours, se disant que le pauvre jeune homme devait être rincé après tout ces événements. « tu es venue seul ? Est-ce que je peux me permettre de t’offrir à boire ou autre en guise de remerciement et de bon de consolation après toutes ces chutes Dean ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ice ring (PV Dean Onwara)  Ven 21 Jan 2011 - 20:10

Le patinage était un sport dangereux. Dangereux et douloureux. Vu comment il s’était mal rattrapé sur la glace, il était bon pour trois jours de souffrance intense. Haha. M’enfin, n’exagérons pas non plus. Quoiqu’il en soit, Dean n’était pas contre le fait de se mettre de côté de manière à ne plus avoir à vivre une vive rencontre avec un « pas doué » comme l’avait si bien dit Osaki. Il donna donc un coup de patin, un peu fort. Celui-ci propulsa l’infirmier contre le bord et il s’y accrocha, luttant comme il pouvait pour rester d’aplomb sur ses pieds. Sérieux, deux chutes de suite, ça vous faisait perdre vos moyens ainsi que l’envie de continuer de rester sur la glace.

Il voulut dire quelque chose à Osaki mais celle-ci s’était baissé et brandissait maintenant … la clef ! Putain ! Ils avaient risqué leur vie et voilà qu’ils retrouvaient ce foutu objet là, au bord. Franchement, pourquoi ne pas avoir cherché là plus tôt, au lieu de jouer aux suicidaires. Il afficha un sourire, content pour la jeune fille puis lança un coup d’œil vers la sortie. Au moment il se tourna pour la rejoindre, l’étudiante reprit la parole. Elle voulait l’invité ? Et bien, pourquoi pas ? Souriant, notre infirmier hocha vivement la tête

« Tant qu’on peu partir de cet endroit de fous … »

Alors, sans attendre une autre réponse de la jeune fille, Dean se détacha doucement du bord, et, une fois qu’il eu trouvé son équilibre il donna un coup de patin et glissa sans encombre sur la glace jusqu’à la sortie. Une fois qu’il eu retrouvé le sol sur lequel il pouvait marcher normalement, il soupira de soulagement et se dirigea vers le banc. En s’installant il constata avec soulagement qu’Osaki l’avait suivit. Lui adressant un sourire, il s’installa et se pencha en avant pour retirer les patins de ses pieds et se pencha un peu plus pour attraper ses converses noires. Pendant qu’il les enfila, il leva son regard vers Osaki

« T’as déjà une idée de où tu veux aller boire un coup ? Ou tu me laisse choisir ? »

[HRP : je te laisse le choix. Si tu veux qu’il y a un bar dans le bâtiment de la patinoire, bien a toi. Si tout de fois tu choisis de les faire sortir en ville, saches que Dean est là avec sa voiture. Dans tous cas, je te laisse jouer Dean, comme ça tu ne seras pas bloqué, parce que je ne fais pas vraiment avancer le récit, là ~]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Ice ring (PV Dean Onwara)  

Revenir en haut Aller en bas
 
Ice ring (PV Dean Onwara)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: