Partagez | 
 

 Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Mar 12 Fév 2008 - 23:34

Ariel s'était levé tôt, très tôt ce jour-là. Le jour n'était pas encore levé quand la violine ouvrit les yeux. Il se lava et s'habilla rapidement. Le réfectoire n'étant pas encore ouvert, la lavande dut se résoudre à faire autre chose en attendant. C'est ainsi que le jeune homme décida d'aller à la plage. Pourquoi la plage me direz-vous ? Tout simplement parce qu'Ariel voulait voir le soleil se lever pour essayer de se changer les idées. Eh oui, la violine pouvait lui aussi avoir le moral au plus bas. Cela arrivait même souvent au jeune homme. Son père l'avait appelé deux fois dans la journée précédente et la lavande n'avait pas arrêté de repenser à ses coups de fils. Par conséquent, le jeune homme avait passé une très mauvaise nuit, s'en voulant à lui-même de ne pas être capable de satisfaire les attentes de son père.

Perdu dans ses pensées, Ariel rebroussa chemin et prit la direction du hall. Il traversa celui-ci sans encombre, vu qu'il était encore trop tôt pour qu'une quelconque personne fusse debout. Puis la violine franchissa les deux immenses portes du pensionnat et se retrouva dehors. Le jour s'était levé et un petit air froid se faisait ressentir. Le soleil n'ayant pas encore fait son apparition, l'endroit était plutôt sombre bien que l'on voyait parfaitement où l'on posait ses pieds. La lavande, vêtu simplement d'un manteau et d'une chemise, prit la direction de la plage.

Après avoir marché une dizaines de minutes, Ariel arriva enfin à son but. Le jeune lavande quitta le chemin et s'approcha de la mer. Une fois qu'il jugea être assez près de la mer, la violine s'asseya dans le sable et regarda la magnifique étendu d'eau faisant face à son regard. Le soleil n'étant pas encore levé, la mer avait une couleur sombre. La lavande laissa ses beaux yeux-bruns roux se perdre dans les tréfonds de la mer. Puis le jeune homme se laissa peu à peu envahir par ses pensées. Il repensa à tous ce qu'il lui était arrivé depuis qu'il était arrivé au pensionnat. Et il y en avait des choses croyez moi ! Ariel vint même à se demander comment il avait fait pour passer sa première année le plus tranquillement du monde, sans être dérangé par des évènements imprévus, mais aussi en étant très seul.

Cette année avait commencé de façon mouvementée. Ariel avait d'abord rencontré une jeune fille (qui était en fait un jeune homme même si la violine ne s'en doutait absolument pas) qui l'avait renseigné sur ce qui se passait dans l'établissement et qui s'était intéressée à la violine. Ainsi le jeune homme s'était fait sa première amie. Puis la lavande était malencontreusement rentré dans une jeune fille et un jeune homme fort sympathiques et les avait, du coup, aider à trouver leur chambre. Puis plus tard, la violine avait une nouvelle fois heurté quelqu'un malencontreusement. Cette personne se révèla être une jeune fille blonde et Ariel l'aida à retrouver sa chambre. Quelques instants plus tard, cette même jeune fille s'invita dans la chambre du jeune lavande. Malheureusement pour elle, le jeune homme était en train de téléphoner et la conversation se révèlait être plutôt tendu. Puis, Ariel raccrocha et les différents évènement qui survinrent ensuite, permirent aux deux jeunes gens de faire plus ample connaissance.

En repensant à ce qu'il s'était passé dans sa chambre, Ariel en vint à repenser à la discution qu'il avait eu avec son père au téléphone. Son géniteur lui reprochait de ne pas être grand, fort, musclé, et tout le tin touin. En gros, le père d'Ariel lui reprochait d'être lui-même. La violine s'en voulait de ne pas pouvoir répondre aux attentes de son père. Pourtant ce n'était en aucun cas de la faute d'Ariel. Mais la lavande était ainsi, et s'en voulait toujours à lui-même plutôt qu'aux autres. De plus, ses parents avaient été ses seuls confidents depuis qu'il était tout petit. Le jeune homme n'avait jamais eu d'amis avant de commencer cette année. Donc, ses parents étaient tout pour lui, en quelque sorte.

Ariel, voulant se changer les idées, décida d'aller se baigner même s'i on était au mois de novembre et que l'eau n'était pas des plus chaude à cette saison. Etant né au Canada, la violine ne craignait pas les eaux froide du Japon. La lavande retira avec grâce et délicatesse ses vêtements, ne gardant qu'un caleçon de bain. Ensuite, Ariel entra délicatement dans l'eau. Le jeune homme avança lentement, appréciant le contact de l'eau contre sa peau. Peu importe s'il devait se doucher après, le jeune lavande aimait sentir le petit air frais qui lui fouettait le visage et l'eau autour de lui. Quand Ariel décida d'arrêter d'avancer, l'eau lui arrivait juste au-dessus du nombril.

Et puis le soleil se leva. Ariel ne put s'empêcher de laisser échapper un "wouah" d'admiration devant le spectacle qui s'offrait à ses yeux. Le ciel avait pris des teintes pastelles, le rendant magnifique. Jaune clair, rose et orange pâle se cotoyait pour le plus grand bonheur des yeux d'Ariel. Devant un tel spectacle, la violine ne regretta pas sa mauvaise nuit. Mais trop occupé à regarder le levé du soleil, la lavande ne vit pas que quelqu'un s'approchait...


Dernière édition par Ariel Owell le Jeu 1 Mai 2008 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Dim 17 Fév 2008 - 19:08

Ryoma ouvrit les yeux , la vision flou il resta comme cela quelques secondes le temps que sa vue soit correcte . Apres une poignet de secondes durant lesquelles il batailla avec sa couette , se demandant dans un premiers temps qu'elle heure il était et dans un second si il ne devrait pas se recoucher , il reussit quand meme a se lever apres un élan de courage phénoménal . Apres une petite seance d'étirements il tourna la tête vers son armoire et se dirigea vers celle ci le corps toujours endormi . Il tira la porte et regarda sa garde robe , la vision de toutes les couleurs qui s'ofraient a lui lui brouillait quelque peu la vue . Il pris le temps de retrouver toute sa vision , et une fois qu'il s'était enfin adapté a la lumiere il saisissa un survetement blanc et un maillot de sport noir , il prit ensuite des sous vetements , une paire de chaussette et sa trousse de toilette et se dirigea vers la sortie de sa chambre . Toute ses affaires en main il poussa la poignet de la porte avec son coude puis il sortit dans le couloir .
Il referma la porte de sa chambre avec difficulté puis se dirigea vers la salle de bain . Il fit ensuite sa toilette tranquillement puis une fois qu'il fut pres , bien coiffé , bien habillé et bien préparé , il repassa dans sa chambre et fit son sac de sport . Il mit a l'interieur ses poids pour les chevilles et pour les poignets , une bouteille d'eau et une banane . Il saisissa ensuite a la volée son mp3 puis sortit de la chambre direction la plage . Il sortit donc de l'école apres avoir traversé une multitudes de couloirs , tous quasi desert , les élèves préférant surement la douce chaleur de leur lit a celle du froid exterieur . Une fois dehors , Ryoma marcha tranquillement , ses pas guidés par le son de sa musique vers la plage . Il ne tarda pas a arrivé non loin du paysage qu'il adorait par dessus tout . Il s'arreta donc et retroussa son survetement jusqua ses genoux , il ouvrit ensuite son sac et mit ses poids a chacun de ses poignets et chevilles puis une fois sa musique réglé , il mit son sac sur son dos et commenca son footing . Il fit pas mal de détours , ne voulat pas tout de suite aller sur la plage , il ne prit son itinaire principal qu'apres quelques minutes durant lesquelles il courait , inlassablement , l'esprit en proie a peu de chose . Il ne pensait a rien de spécifique , il se contentait de courrir , la pression de ses poids commencaient a se faire sentir mais il continua quand meme . Il se dirigea donc pour la fin de son footing vers la plage , il courra a rythme normal , parfois saccadé par le sable qui rendait difficile sa course et ce fut apres de longues minutes de traversée qu'il daigna faire une courte pause . Il leva donc les yeux devant lui et apercut une sihouette non loin de lui qui était dans l'eau . Il s'arreta donc progressivement afin d'être proche de la personne qui a premiere vue n'avait pas remarqué sa présence . Une fois qu'il fut completement arrêté , reprit son souffle puis marcha dans l'eau afin d'arriver a hauteur de l'inconnu . Sa longue chevelure pouvaittout d'abord paraitre trompeur et Ryoma pesa un court instant qu'il avait affaire a une jeune fille mais il remarqua ensuite que a sa grande déception , il avait affaire a un garçon . Peut importe , Ryoma s'approcha , l'eau de la mer était tiede pour lui , son corps étant bouillant cela lui faisait un bien incroyable . Il marcha en direction du jeune homme puis une fois qu'il fut a sa hauteur , il s'arreta et se mit de l'eau sur la tete et ce fut avec un grand sourire sur les lèvres qu'il lui dit d'une voix quelque peu éssouflé .


" Bonjour " .

Ryoma ne préféra rien dire de plus que cela et se contenta d'observer le jeune homme , il ressemblait vraiment a une fille , son visage fin et ses yeux , sa petite bouche et sa longue chevelure lui donnait vraiment un air éfféminé , Ryoma le trouva vraiment sublime mais garda pour lui cette pensée . Il attendit donc une quelconque réaction de la part de son interlocuteur , les yeux brillant , l'eau coulant sur son front , les cheveux trempés , un large sourire aux lèvres .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Lun 18 Fév 2008 - 22:53

Le soleil se levait et une nouvelle journée commençait. Le ciel avait pris des teintes pastelles, le rendant sublime. Jaune clair, orange et rose pâle se côtoyaient pour le plus grand bonheur des yeux. Enfin, il fallait encore que des gens soient debout ce qui n'était guère courant si tôt le matin. Mais pas vraiment très loin de la plage, bien que suffisamment pour que l'eau lui arrive au-dessus du nombril, il y avait un jeune homme. Ce jeune homme avait de longs cheveux lavandes qui s'éparpillaient tout autour de lui dans l'eau. De long cheveux, une peau pâle, un visage aux traits fins, de grand yeux brun-roux, tout faisait, qu'au premier abord, on pouvait facilement le confondre avec une fille. Sa petite taille, pour un homme, n'arrangeait d'ailleurs pas les choses.

Ariel était là, observant le soleil qui se levait. Il ne pouvait s'empêcher d'être impressionner et d'admirer ce magnifique spectacle que lui offrait dame nature. Cela lui permit d'oublier momentanément, ses soucis du moment. La lavande était d'ailleurs si absorbé par ce spectacle qu'il ne vit pas qu'un jeune homme s'approchait...

Ariel ne vit donc pas Ryoma s'approcher de la plage puis continuer son footing dessus. La lavande ne le vit pas non plus s'arrêter et encore moins pénétrer dans l'eau. Trop occupé dans sa contemplation de la nature, la violine ne vit pas le jeune homme s'approcher de lui et se mettre de l'eau sur la tête. Puis le dit jeune homme salua la lavande. Entendant la voix, Ariel se rendit enfin compte qu'il n'était plus seul sur la plage. Le jeune lavande se retourna, appréhendant déjà ce qui allait se passer...

Mais, rien ne se passa et la lavande finit par découvrir à quoi ressemblait son interlocuteur. C'était un jeune homme aux cheveux noirs trempés, retombant en mèches sur son visage, l'eau coulant sur son front, arborant un large sourire et un regard brillant qui laissa un brin perplexe la lavande. Ariel observa quelques instants son interlocuteur avant de détourner le regard, gêné. Ainsi la violine put remarquer que le jeune homme qui lui faisait face avait un fort beau visage ayant des traits plutôt fin. Mais bien que fin, son visage avait aussi une expression mature. Le jeune homme aux cheveux noirs était musclé mais pas dans l'excès et portait des poids aux bras. Cela intrigua Ariel bien qu'il n'en fit aucunement part au jeune homme. Mais ce qui impressionna le plus la violine était la taille du jeune homme. Il était vraiment grand. Enfin, cela était valable quand on s'appellait Ariel et que l'on faisait un mètre soixante-deux...

Ariel regarda une nouvelle fois son interlocuteur, le trouvant ma fois fort beau. Mais, de nouveau, le jeune homme s'empressa de détourner le regard. Cependant en voyant le physique du jeune homme qui lui faisait face, la lavande ne put s'empêcher de penser à ce que lui avait dit son père et il se demanda si c'était ce type de physique que son géniteur aurait aimé pour son fils. Puis la violine répondit, un brin méfiant, d’une petite voix gênée, peu assurée, hésitante et faible :

" B… bon… bon… jour. Q… que me v… vou… voulez-vous, monsieur ? "

Une idée lui vint soudainement et Ariel ajouta le plus inocemment du monde :

"V... vous vous ê... êtes per... perdu, mon... monsieur ?"

Nerveux, mal à l'aise, tremblant légèrement, Ariel attendit une réaction de la part du jeune homme, ses beaux yeux brun-roux fixé sur un point lointain...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Mer 20 Fév 2008 - 0:17

Ryoma avait les pieds dans l'eau , il se sentait tellement bien , la legere brise , l'eau coulant sur son visage , tout cela lui procurait un bien être incomparable . Il fixait le paysage qui était dans son champ de vision . Le seul mot qui pouvait décrire cette peinture était " sublime " , Ryoma avait l'impression d'être plongé dans un doux rêve tellement la sensation revigorante que lui procurait l'instant présent était inqualifiable . Apres quelques secondes , il porta son regard sur le jeune homme qui était pres de lui , Ryoma était bien plus grand et plus imposant que lui mais il le trouvait tres jolie . Il ressemblait vraiment a une jeune fille , ce qui marqua le plus Ryoma fut ses beaux yeux et sa sublime chevelure . Il resta la a le fixer pendant un court instnt et le jeune garçon brisa enfin le silence . Sa voix était hésitante , on y percevait comme une pointe de gêne et un manque d'assurance flagrant . Les quelques mots qui sortirent de sa bouche étaient comme entouré par un aura d'incertitude , ce qui choqua quelque peu Ryoma . Il avait l'impression que le jeune garçon qui lui faisait face etait comme appeuré , éffrayé , Ryoma ne comprit pas tout de suite pourquoi il était dans un tel état . Il le regarda donc et afficha un sourire serein et rassurant puis lui dit d'une voix apaisante .

" Ne vous inquietez pas , je ne vous veux rien de spécifique , je passais simplement par la et je vous ai vu regardant ce sublime paysage donc je me suis arrêté histoire de parler un peu avec vous . Mais si je vous dérange n'hésitez pas a me le dire je vous laisserais en paix "

On percevait dans la voix de Ryoma beaucoup d'assurance , le ton qu'il avait employé se voulait rassurant , il ne voulait pas brusquer le jeune homme . Il resta debout pres du jeune garçon et plongea sa tête dans l'eau . IL remonta apres que sa tête soit entierement mouillé puis reviont a la surface . Ilse secoua les cheveux tel un chien sortant d'une toilette , l'eau ruisselait sur son visage et on pouvait voir dans ses cheveux les reflets du soleil . Ryoma dit ensuite tout en regardant le jeune garçon d'une voix calme et posé .

" Sinon non je ne suis pas perdu , je connais un peu l'endroit pour tout vous dire . "

Ryoma lui relanca son sourire angélique et reprit sa tirade .

" Je suis au lycée de Kobe donc je connais quelque peu l'endroit , je me présente , je m'appelle Ryoma , Ryoma Akane et vous jeune homme ? "

Ryoma souria a nouveau , une goutte d'eau vint pres de sa lèvre et le jeune garçon la lécha d'un coup de langue furtif puis reprit a nouveau d'une voix décontracté , repensant a l'appelation que le jeune garçon lui avait fait .

" Appellez moi Ryoma si cela ne vous dérange pas , je trouve que le " monsieur " meme si je sais que c'était par pur politesse me vieillit un peu trop . "

Ryoma riola de ses dires puis fit ensuite glisser son sac de son épaule et l'ouvrit tranquillement . Ilen tira la bouteille qu'il avait laisser a l'interieur puis commenca une fois son sac remis a sur son épaule a boire abondamment . Le bien que cela lui procurait le revigora en quelques secondes . L'eau coulant a flot dans sa gorge lui fit oublier toute la fatigue cumulée lors de son footing . Il poussa apres avoir bu une derniere gorgée un soupir de bien être et dit d'une voix jovial .

" Fiouuuu sa fait du bien . "

Il regarda le jeune garçon qui était pres de lui et attendit une réponse de sa part , il profitait pendant ce court laps de temps du paysage qui s'adonnait a ses yeux .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Jeu 21 Fév 2008 - 22:38

Le soleil se levait, faisant du paysage un tableau digne des plus grands peintres. Il était très tôt donc peu de gens pouvaient profiter de ce magnifique spectacle. Mais là, debout dans la mer, pas très loin de la plage, deux jeunes hommes semblaient en pleine discution. Enfin, parler de discution était un bien grand mot car ils venaient à peine de se rencontrer, en réalité. L'un était plus grand que l'autre et semblait être également le plus âgé. Il semblait aussi être plutôt sûr de lui alors que l'autre, le plus petit, semblait peu assuré et paraissait être quelqu'un de fragile ou, du moins, très émotif.

Dans la mer, Ariel était là, attendant une réaction de son interlocuteur. Nerveux, mal à l'aise, tremblant légèrement, la violine redoutait la réaction du jeune homme qui lui faisait face. Son regard s'était posé sur un point flou et lointain de ce paysage magnifique. La mer entourait le corps du jeune homme, et sentir son contact sur sa douce peau était un plaisir pour lui et lui faisait le plus grand bien. Ariel aimait l'eau bien que la natation n'était pas ce qu'il appréciait le plus. Le jeune homme aux cheveux noirs ne sembla pas comprendre la réaction de la violine. Affichant un sourire serein et rassurant, il justifia sa présence à Ariel d'une voix apaisante. Contrairement à la lavande, le jeune homme semblait sûr de lui, ce qui impressionna encore un peu plus la violine qui répondit d'une petite voix aigu, peu assurée, hésitante, faible et gênée :

"N... non vous... vous ne me... me déranger p... pas, mon... monsieur."

Alors que le jeune homme faisait preuve d'assurance, Ariel faisait le contraire. Il était vrai que le jeune homme ne dérangeait pas vraiment la violine puisque celui-ci était simplement plongé dans ses pensées. Cela était même une bonne opportunité pour que la violine arrête de ressasser des idées plutôt sombres et triste. De toutes façons, même si le jeune homme dérangeait la lavande, celui-ci aurait formulé la même réponse car tel était le caractère du jeune lavande. Qu'on le dérange ou pas, qu'il ait raison ou tort qu'importe, pour lui tout était toujours de sa faute et il avait toujours tendance à se sentir coupable d'une quelconque chose même si cela ne le concernait absolument pas...

Puis le jeune homme à la chevelure noir plongea sa tête dans l'eau salée. Une fois entièrement mouillé, il remonta sa tête. S'ébrouant tel un chien, l'eau ruisselait sur son beau visage et on pouvait voir le reflet du soleil dans ses cheveux. Des gouttes d'eau de mer vinrent chatouiller le torse d'Ariel qui ne put s'empêcher de laisser échapper un petit cri, surpris par ce contact imprévu. Se demandant d'où pouvait provenir ses gouttes d'eau, la lavande posa de nouveau, un court instant, son regard sur le jeune homme. L'eau ruisselait sur le visage du jeune homme et ses cheveux refletaient le soleil levant. Derrière, les tons pastels du ciel. Le jeune homme et les magnifique couleurs de la voûte céleste formaient un tableau parfait. En cet instant, Ariel ne put s'empêcher de trouver le jeune homme beau et les teintes qu'arboraient le ciel renforçait cette image.

Perdu dans sa contemplation, Ariel reprit conscience de la réalité quand le jeune homme qui lui faisait face prit de nouveau la parole d'une voix calme et posée. Gêné de s'être fait prendre en plein contemplation, la violine détourna le regard et son visage prit une jolie teinte pivoine refletant bien son état d'esprit. Et puis, ce regard noir posé sur lui, et qui semblait vouloir pénètrer son âme, n'arrangeait pas les choses... Le jeune homme fit remarqué qu'il n'était pas perdu puisqu'il connaissait un peu le coin. Puis, reprenant un sourire angélique, il continua sa tirade en disant qu'il était au lycée Kobe, qu'il se prénommait Ryoma et exprima l'envie de connaître le nom de son interlocuteur.

Quand Ariel apprit que son interlocuteur était au lycée Kobe, il ouvrit de grands yeux ronds comme des soucoupes. Alors ce grand jeune homme qui paraissait beaucoup plus âgé que lui était au lycée Kobe tout comme lui ! La violine ne le pensait pas si jeune et s'était imaginé que le jeune homme était déjà sur le marché du travail ! La lavande pensa alors que Ryoma devait être en dernière année. Une fois qu'il fut remis de sa surprise, Ariel répondit à la question du jeune homme de son habituelle petite voix timide :

"Je... je m'ap... m'appelle A... Ariel."

Ariel n'ajouta rien de plus, ne justifiant pas sa surprise. Il n'avoua pas au jeune homme qu'il était lui aussi au lycée de Kobe. La violine trouva étrange le fait qu'il ne se soit jamais croisé dans le lycée. Quoique l'établissement était grand, et il était donc tout à fait normal que les élèves ne se soient pas tous croisés entre eux. Ryoma souria de nouveau. Puis une goutte d'eau vint près de la lèvre du jeune homme et il la lécha d'un coup de langue furtif. Reprenant une voix décontracté, il ajouta que la lavande pouvait l'appeler Ryoma, trouvant que le monsieur le vieillissait un peu trop.

Quand Ariel vit le jeune homme lécher la goutte d'eau venu près de sa lèvre, la violine ne put s'empêcher de prendre une jolie teinte framboise et détourna violemment la tête, on ne peut plus gêné. Tiens, pourquoi était-il gêné d'ailleurs ? Ce n'était quand même pas parce qu'il trouvait cela... Ah non, alors ! ... Ah bas les idées bizarres et les vices ! Ce n'était pas vraiment le moment de penser à tout cela ! Ariel n'avait pas vraiment envie qu'on le considère comme un monstre, tout cela à cause du penchant qu'il avait pour les hommes. La violine n'avait que trop peu d'amis, et n'en n'avait d'ailleurs jamais eu avant de commencer cette année. Il ne pouvait donc se permettre dans perdre ou de perdre toutes personnes pouvant potentiellement le devenir... Une fois calmé, Ariel répondit à Ryoma de la même petite voix que précédemment :

"D'... d'accord, sen... senpai."

Le jeune homme aux cheveux noirs rigola de ses propres dires puis ouvrit son sac et en sortit une bouteille. Après avoir remis en place son sac, Ryoma but abondamment puis une fois cela finit, il poussa un soupir de bien être et d'une voix joviale, il fit une remarque qui confirmait son bien être.

Quand le jeune homme rigola, Ariel fut un brin gêné. Mais le rire cessa bientôt et Ryoma se mit à boire abondamment. La violine le regarda, un instant, avalé le liquide transparent, se demandant comment le jeune homme pouvait avoir aussi soif. Le jeune homme poussa un soupir et fit une remarque montrant son bien-être.

Ryoma semblait attendre une réaction de la part de son interlocuteur. Ariel eut un regard surpris sur le jeune homme mais, gêné, la violine détourna bientôt son beau regard brun-roux. Et toujours ses yeux noirs qui le fixaient attendant une réponse, mais qui semblait aussi, à la lavande, vouloir transpercer son âme...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Dim 24 Fév 2008 - 0:03

Ryoma avait les yeux fermés , il savourait l'espace de quelques secondes le bien être que lui procurait les sensations qu'il éprouvait . L'eau coulant sur son visage , la douce brise du vent caressant son visage , le liquide qu'il venait de boire . Toutes cette recette venait de le revigorer . Il ouvrit a nouveau les yeux et posa son regard sur le jeune garçon qui lui face .

Apparemment son interlocuteur se prennomait Ariel . Ryoma le regarda , le ton de la voix du jeune garçon était toujours le meme que precedemment , Ryoma commencait a s'en inquiété , il se demandait si c'était lui qui posait soucis . Peut etre intimidait-il le jeune homme ou lui faisait-il peur tout simplement , Ryoma n'en savait rien mais préféra ne pas se poser de questions inutiles . Il continua a le fixer avec un regard doux , il l'observa l'espace de trois secondes et remarqua que la teinte de son visage avait changer . Peut etre cela était du au petit cri qu'il avait poussé quelques secondes auparavant et qu'il s'en sentait géné mais quand il croisa son regard Ryoma remarqua que c'était une expression différente qui habitait ses yeux . Leur regard s'étaient croisés quelques secondes et Ryoma remarqua une petite lueur dans les yeux de son interlocuteur .

Il n'y prêta pas vraiment attention et continua tranquillement a mouillé sa tête avec de l'eau . Apres avoir mouillé son visage , il porta son regard a nouveau sur Ariel , le jeune garçon ne pipait pas mot , il semblait vraiment fragile aux premiers regards mais lorsque Ryoma le regarda , le tableau qui se dressa sous ses yeux fut d'une beauté indescriptible . Les cheveux de Ariel ondulant au gré du vent , son regard et ses sublime yeux roux tourné ves le soleil , le bruit des vagues , tout cela formait une parfaite harmonie .

Ryoma ne put s'empecher de le fixer et de le trouver tres beau . Bien qu'il soit d'apparence plus jeune , plus frêle et certe moins massif que lui , Ryoma le trouvait magnifique . Ariel était le genre de personne dont la beauté était plus dans sa discression , dans sa maniere d'être , de se comporter , d'agir plutot que comme Ryoma qui est une personne dont dame nature l'a doté d'un physique plutot basique , qui se reposait simplement sur sa masse corporelle , son gabarit et son visage plus que son mental . Ryoma renforca son idée de la beauté que dégageait Ariel lorsque le jeune garçon lui parla , le ton de sa voix et son petit air gêné le faisait craqué sur place .

Ryoma ne comprenait pas vraiment le sentiment qui l'habitait a cette instant , lui qui d'habitude n'éprouve aucune attirance pour les hommes ne pouvait s'empecher de trouver Ariel tres beau . Cela le fit a la fois sourire car il découvrait en quelque sorte une nouvelle perspective pour sa vie mais l'idée de se voir avec un homme le fit frissonner , il trouvait cela quelque peu immoral . Le fait de fréquenter un homme n'était pas pour lui un tabou mais il trouvait cela repoussant . Cependant la vue du jeune garçon qui était la , debout au milieu des vagues lui fit ravaler sa maniere de concevoir les choses .

Ryoma le fixa , un regard plongé sur Ariel le dévisageait tel un scanner , Ryoma tentait de comprendre ce qui pouvait bien l'attirer vers lui . Apres une minutieuse et rapide analyse , il remarqua que Ariel avait plus d'attrait féminin que masculin . Ryoma pensa pendant un moment qu'il était androgyne , ce qui lui fit défiler dans son esprit une multitudes d'images plus délirantes les unes que les autres . Il se secoua la tête violemment et la plongea a nouveau dans l'eau . Apres une totale immersion durant laquelle il rassembla tout ses esprits il sortit sa tete de l'eau et refit le meme geste qu'auparavant . S'ébrouant a nouveau il regarda le jeune garçon et lui dit d'une voix plutot calme .


" Je suis en 5eme année et vous Ariel ? "

Cette question etait en total opposition avec les pensées qui défilaient dans sa tête . Ryoma était submergé par une montée de sentiments inconnus qui lui procurait des sensation nouvelle , il n'avait plus éprouvé cela depuis un bon moment déja et était comme on pourrait le dire , surexcité . Cependant son visage , ses yeux , l'expression qu'il dégageait était vraiment contraire a son esprit . Il paraissait calme , serein et vraiment posé ce qui en lui meme le fit sourire sans meme qu'il s'en rende compte . Il arborait un sourire gracieux , son regard se posa indubitablement sur le jeune homme qui lui faisait face , il aimait le regarder , le reluquer . Ryoma ne voulant pas paraitre trop impoli détacha quand meme son regard quelques secondes pour ne pas trop gêné son interlocuteur . Il était conscient que Ariel avait vu son regard insistant mais il n'y faisait pas vraiment attention .

Son comportement quelque peu égoiste pour le coup fut donc calmé par cette courte pause durant laquelle il enleva son maillot . Son footing et la monté de tout ses sentiments provoquaient en lui des bouffées de chaleur . Apres avoir enlevé son maillot il le mit dans son sac puis ferma les yeux un instant . Il laissa la douce brise parcourir son corps , cela lui faisait un bien être total . Ryoma resta comme cela quelques secondes , le tableau qui se dressait était superbe , la vision de son corps musclé juste comme il faut , ses bras robustes , ses cheveux trempés , ses mèches tombant sur son front , tout cela dressat une peinture sublime .

Ryoma prit son sac dans sa main et fit un leger volte face , il jeta son sac sur la rive et se retourna vers son interlocuteur qui le regardait . Il plongea ensuite son corps dans l'eau . Apres être remonté , il ruisselait completement , son pantalon etait trempé , son torse et toute les autres parties de son corps étaient elles aussi mouillées . On pouvait remarquer a ce moment que le bras droit de Ryoma était legerement moins musclé que le gauche , cela était du à l'utilisation plus fréquente de son bras gauche au tennis . Ryoma étant conscient de cela n'aimait pas trop que l'on voit cela , car le contraste entre ses bras était assez impressionant .Quand il était vêtu cela n'était pas visible mais une fois torse nu c'était autre chose . A mesure que le temps passait il avait prit l'habitude de se léger handicap et ne s'en préoccuapait guere désormais . Il savait que Ariel l'aurait remarqué et il esperait qu'il n'aurait pas a justifier cela . Apres quelques secondes durant lesquelles ilattendait une réactiond de Ariel , il lui dit d'une voix douce , le regard porté sur son visage .


" Vous êtes ici depuis lontemps Ariel ? "

Ryoma brulait d'envie d'en savoir plus sur ce jeune garçon qui provoquait en lui une foule de sentiments . Il attendit donc le regard pétilant et le corps trempé , bien que cela était pour lui revigorant , une éventuel réponse de son interlocuteur .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Ven 29 Fév 2008 - 21:52

Une légère brise soufflait faisant voleter les grains de sables et la mer ondulait légèrement grâce au délicat souffle du vent. Le soleil se levait teintant le ciel de raffiné tons pastels qui se reflètait dans la mer parcouru de douces vagues. Rare était les personnes qui venaient à la plage en hivers. Et encore plus rare, était celles qui venaient à la mer si tôt le matin en hivers. Pourtant, là, dans la mer, il y avait deux jeunes hommes. Ils étaient là, se tenant debout et paraissant discuter. Cependant, ils ne s'étaient rencontrés que quelques instants auparavant. On aurait pu penser qu'ils discutaient mais rare avait été les mots échangés. Ils se contentaient de s'observer. L'un avait une frêle silhouette et de long cheveux lavandes alors que l'autre avait une silhouette plus massive et des cheveux noirs plus court retombant en de grandes mèches sur un visage aux traits fins. Deux silhouettes, aussi différente l'une que l'autre mais d'une beauté égale, dans l'eau salée alors que le soleil se levait. Tableau parfait aux couleurs pastelles. Vénus et Mars s'observant sous un levé de soleil...

Ariel était là, regardant Ryoma boire abondamment l'eau de sa bouteille. Puis une fois fini, le jeune homme aux cheveux noir poussa un soupir de bien-être qui surpris quelques peu la violine. Mais la lavande détourna bientôt rapidement la tête, gêné par les beaux yeux noirs que son interlocuteur avait fixé sur lui... Puis Ryoma secoua violemment sa tête et la replongea dans l'eau. Ariel fut surpris du geste de son aîné bien qu'il ne pipa mot. Le jeune homme aux cheveux noirs ramena sa tête à la surface, puis la sortit totalement et s'ébroua. De fines gouttelettes d'eau salée vinrent de nouveau chatouiller le torse de la violine. Celui-ci, surpris par ce contact imprévu, ne put s'empêcher de laisser échapper, une nouvelle fois, un petit cri. Gêné de sa réaction, le visage d'Ariel prit une légère jolie couleur pivoine, son beau regard fixé sur l'immensité du ciel...

Puis Ryoma dit à Ariel d'une voix calme qu'il était en cinquième année. Cela confirma ce qu'avait supposé la violine. Mais Ariel ne s'en formalisa pas plus que cela. Ryoma ajouta également une demande à ses dires. Il demanda en quelle année était la violine. La lavande, bien qu'un instant légèrement surpris, répondit de son habituelle petite voix aigue, faible, hésitante et gênée :

"Je... je suis en... en deuxième a... année. P... pourquoi ?"

Ariel ne comprenait pas vraiment pourquoi son aîné lui avait posé cette question. En fait, le jeune homme ne comprenait tout simplement pas pourquoi cet homme semblait s'interresser à lui. Et la violine était bien loin de se douter de ce que pensait Ryoma ! Le jeune lavande ne voyait pas pourquoi des gens pouvaient s'intéresser à lui. Qu'avait-il de si spécial ? Pour la violine, il était quelqu'un de banal sans grand intérêt. Le calme et la sérénité dont faisait preuve Ryoma destabilisait de plus en plus Ariel. Puis un sourire apparu sur les lèvres de Ryoma. Un joli sourire. La lavande ne put s'empêcher de trouver ce sourire charmant et quand il se rendit compte qu'il avait eu cette pensée, le jeune homme ne put s'empêcher de rougir sans même sans rendre compte. Ryoma détacha quand même son regard d'Ariel pendant un court instant. S'il pensait ne pas trop gêner son interlocuteur, eh bah... c'était raté ! Même si le jeune homme aux cheveux noirs ne fixait plus Ariel de ses beaux yeux noirs, cela n'empêchait pas la violine de se sentir gêné.

Soudain, contre toutes attentes, Ryoma ôta son maillot, qu'il mit dans son sac, révèlant un torse musclé. Ariel voyant son interlocuteur se dévêtir ne put empêcher son visage de prendre une jolie couleur framboise devant cet imprévu. Bien que détournant ses beaux yeux rapidement, affreusement gêné, cela n'empêcha pas la violine d'apprécier le beau corps de son aîné. Ariel avait beau être un garçon, voir des gens se déshabillé devant lui le génait toujours, même s'ils étaient du même sexe que lui. Puis Ryoma ferma les yeux un court instant, semblant apprécier la douce brise matinale. Qu'il était beau ce jeune homme avec son corps musclé juste comme il faut, ses bras musclés, ses cheveux trempés tombant sur son front ! Peinture sublime dans un décor tout aussi parfait. Devant un tableau si parfait, Ariel ne put s'empêcher d'amirer le jeune homme....

Puis Ryoma prit son sac, le jeta sur la rive et se retourna vers Ariel qui l'observait. Il plongea ensuite son corps dans l'eau et remonta. L'eau salée ruisselait sur le beau torse du jeune homme et sur toute les autres parties de son corps. Cela donnait un aspect plus sensuel, plus sexy peut-être, au jeune homme. Devant la beauté et la sensualité de Ryoma, Ariel ne put s'empêcher de laisser échapper un "woah" hypnotisé par ce tableau si fascinant. Se rendant compte de sa bourde, la violine s'empressa d'ajouter de son habituelle petite voix, qui pour le coup était encore plus gêné que d'habitude, bafouillant à moitié, son visage ayant pris une belle couleur pivoine :

"Je... je par... parlais d... du... du ciel b... bien... bien sûr. Re... regar... der !"

Oups ! Bah, là, il était grillé ! En plus quel besoin, il avait eu de se justifier ! Décidement, si son interlocuteur ne le fuyait pas, il aurait de la chance ! Mais quelle andouille ! Ariel se reprocha mentalement ses dires, se demandant anxieusement quelle serait la réaction de Ryoma. Puis, gêné, le jeune homme baissa les yeux et aperçut le pantalon trempé de son aîné. Son visage prit alors une jolie teinte rouge comme une tomate bien mûre ! Ce n'était pas le moment d'avoir des pensées bizarres ! Ariel s'empressa alors de relever son regard brun roux, qu'il fixa de nouveau sur l'immensité du ciel où le soleil finissait de se lever. La violine ferma un instant les yeux, histoire de se calmer un peu. Mais quand il les rouvrit, le jeune homme était toujours aussi rouge et gêné. Il ne savait où se mettre et ressentait des bouffés de chaleurs sans qu'il en sache là raison...

Puis Ariel remarqua que Ryoma avait un bras plus gros que l'autre ce qu'il trouva étrange. La violine, voulant changer de sujet, saisit l'opportunité et fit une remarque de son habituelle petite voix remplie d'innocence et de gêne:

"V... vous êtes gau... gauché, sen... senpai ? Vo... votre bras est... est plus... plus gros que... que l'autre."

Bon, Ariel avait dit cela plus pour changer de conversation qu'autre chose bien que cela l'intriguait fortement. Puis Ryoma fit une autre demande à la violine. Il lui demanda si cela faisait longtemps qu'il était à Kobe. La question surpris la violine, le détournant un instant de ses pensées fortes étranges. La lavande répondit de son habituelle petite voix :

"Je... je suis là de... depuis que... que je... je suis en... en première a... année. P... pourquoi ?"

Ariel se demandait vraiment en quoi sa petite personne pouvait bien intéresser quelqu'un d'aussi beau et d'aussi sûr de lui et calme que Ryoma. Les magnifiques yeux noirs du grand jeune homme brillaient et son corps trempé était mis en valeur par la fin du levé du soleil... Et ce regard était posé sur Ariel, encore et toujours... La violine, sentant les magnifiques yeux de son interlocuteur posé sur lui, était de plus en plus mal à l'aise, et s'était mis à tortiller une mèche de ses longs cheveux. Ses pensées tournaient, virvoltaient, n'aidant pas Ariel à se calmer. Il essayait de ne rien laisser paraître de ses émotions mais le jeune homme n'avait jamais été doué pour cela. Soudain, la lavande sentit une nouvelle bouffée de chaleur l'envahir un instant mais n'en comprit pas la raison.

Voulant se changer les idées, Ariel tourna le dos à son interlocuteur et fit quelques pas, s'enfonçant un peu plus dans la mer. Mais alors qu'il faisait un énième pas, le jeune homme perdit l'équilibre... Et les beaux yeux noirs étaient là, l'observant encore et toujours, semblant vouloir transpercer son âme...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Dim 2 Mar 2008 - 18:58

Ryoma était la debout au bord de la mer , le soleil commencait a se lever et était deja haut dans le ciel . Cependant il n'était pas seul , il partageait ce moment avec un jeune garçon dénommé Ariel . Ryoma était son aîné , et tout avait l'air de les différencier . L'un était petit , frêle et parlait toujours avec un ton qui manquait cruellement d'assurance . On sentait qu'il nétait pas totalement a son aise . L'autre en revanche etait grand , musclé , serein et surtout tres sur de lui . Déja opposé de par leur physique et apparement leur mental , les deux jeune garçon n'avait pas du tout le meme âge , l'un était en deuxieme année , l'autre en cinquieme , un cruel écart en clair . Cependant un point commun les reunissait , c'était leur beauté . Bien que tres différent physiquement les deux jeunes garçon dégageait une beauté époustoufflante , l'un était quasiment androgyne et son physique se rapprochait plus de celui d'une femme que d'un homme mais cela était d'une beauté presque indescriptible . L'autre était plutot le garçon basique , grand et musclé comme il y en a tant d'autre . Ils étaient tout les deux la a parler , enfin le peu de mot qu'ils échangeait ne pouvait pas vraiment amener a une grande conversation mais une chose était sur , l'un était attiré par l'autre . Non pas seulement pour son physique mais pour Ryoma quelque chose l'intriguait dans la petite silhouette qui s'éloignait quelque peu de lui . RYoma était intrigué par ses sentiments nouveaux qui l'habitaient , ils montaient en lui comme une poussé d'adrenaline et cette découverte de l'inconnu avait charmé Ryoma . De plus Ryoma voulait savoir pourquoi ce jeune garçon avait l'air si mal a l'aise avec lui , il parlait toujours avec peu d'assurance et d'une voix timide . Ryoma ne comprenait pas non plus pourquoi le jeune garçon qui regardait la mer avait souvent le visage qui changeait de couleur quand il croisait son regard . Toutes ces choses faisaient que RYoma voulait comprendre , savoir pourquoi ce jeune garçon lui faisait tant d'éffet . ses yeux braqués sur lui comme des caméras , Ryoma le regardait , scrutant son corps de la tête aux pieds il tentait d'apporter une veine réponse a toutes ses questions . Il l'observa , d'un regard percant puis il vit Ariel perdre l'équilibre , Ryoma eut juste le temps de le rettraper , une chance pour luiqu'il n'était pas trop loin de lui . Ryoma le tint dans ses bras , ses mains contre les épaules du jeune garçon . Ryoma avait la sensation qu'il pouvait le broyer tellement il paraissait fragile . Son regard était plongé dans celui du beau garçon qu'il tenait dans ses bras , Ryoma était troublé par ses yeux roux brun qui le fixait , Ariel ressemblait tellement a une jeune fille que Ryoma eut meme peur de le confondre sur le coup . Il lui dit alors en le tenant dans ses bras d'une voix douce avec un grad sourire .

" Faite attention Ariel un peu plus et vous étiez trempé . "

Ryoma lui souria et le garda toujours dans ses bras , son regard noir transpercant le sien il reprit d'une voix douce .

" Sinon pour toutes mes questions il n'y a pas de raisons particulieres , je voulais juste vous connaitre un peu plus c'est tout . Mais si cela vous dérange Ariel n'hésitez pas a me le dire et je cesserais de vous questionnez . "

Ryoma lui lança un grand sourire , sa voix était toujours remplie de confiance . IL lui dit alors d'une voix toujours aussi douce .Il tenait Ariel comme on tiendrait une jeune fille , il le serrait quelque peu contre son corps pour ne pas le faire tomber .

" Sinon pour vous répondre oui je suis gaucher , et mon bras est dans cette état a cause du sport que je pratique . "

Ryoma brulait d'envie de poser sa question a Ariel , cependant il ne voulait pas brusquer le jeune garçon , il ne voulait pas lui paraitre familier ou impoli et il ne voulait pas qu'il se ressente harceler . Ryoma resta la a le tenir contre lui pour ne pas qu'il tombe dans l'eau , il l'aida ensuite a se remettre sur pied et il attendit une réaction de la part du jeune garçon .

PS : dsl Ariel chui pas super chaud la gomen .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Mer 5 Mar 2008 - 0:51

La légère brise répendait toujours son doux souffle, faisant voleter les fins grains de sable de la plage et la mer ondulait toujours aussi gracieusement grâce à la douce brise qui régnait. Le soleil était maintenant presque réveillé et les jolis ton pastels qu'avaient pris le ciel commençaient à s'estomper. L'heure restant tout de même matinale, rare était les gens sur la plage, en cet instant. Rajouté le fait qu'on était en plein hivers et vous comprendrez vite pourquoi il n'y avait pas un chat sur la plage. Pas un chat dites-vous ? Hmm, pas tout à fait pourtant. Deux jeunes hommes étaient là au milieu des douces vagues léchant délicatement leurs corps. Deux personnes si différentes et pourtant tout aussi belles. Tableau sublime même si le soleil commençait à être parfaitement réveillé et les magnifiques couleurs du ciel à s'estomper, laissant place à une journée qui s'annonçait déjà fort belle. Le ciel commeçait tout doucement à prendre une jolie teinte bleue et pas un nuage ne semblait se profiler à l'horizon...

Ariel était là, debout, la mer léchant doucement son corps qui semblait si fragile. Ryoma faisait, à quelques pas, face à la violine, lui aussi bercé par le doux mouvement des vagues. Tout deux s'observaient. Cela ne faisait pas très longtemps qu'ils s'étaient rencontrés et ne s'étaient échangés que quelques mots, paroles sommes toute n'étant pas de la plus grande importance. Les préoccupations semblaient être ailleurs. Mais où me direz-vous ? Eh bah, dans leurs têtes même si ni l'un ni l'autre ne se rendait compte de leurs pensées respectives.

Les pensées d'Ariel tournaient, virvoltaient n'aidant pas la violine à se calmer. Le jeune homme était profondément troublé sans qu'il en comprenne la raison. C'était plus que de la timidité. De l'amour, peut-être ? Nan, on ne pouvait pas aimer une personne sans la connaître, surtout quand on venait de la rencontrer quelques instants auparavant, et encore il fallait encore que l'amour existe, chose moins sûre encore. Du désir ? Nan, impossible, la lavande venait à peine de rencontrer le jeune homme, quoique... Un coup de foudre ? Peut-être, c'était possible, mais dans ce cas-là tout serait vite fini. C'était encore la meilleure possibilité, celle risquant le moins de blesser Ariel. Bref, le jeune lavande voulut se changer quelque peu les idées et fit donc quelques pas, s'enfonçant plus profondement dans la mer. Mais alors qu'il faisait un énième pas, le jeune homme perdit l'équilibre... Et les yeux noirs de Ryoma étaient toujours là, le fixant depuis le début de leur rencontre et semblant, à Ariel, vouloir transpercer son âme...

Mais alors que Ariel tombait, Ryoma, ayant observé la scène depuis le tout début, le rattrapa de justesse. Le jeune homme aux cheveux noirs le tint dans ses bras, ses mains sur les épaules de la violine. Surpris par ce contact imprévu, Ariel regarda un instant le grand jeune homme avant de détourner son beau regard, gêné. Et toujours ce beau regard qui le fixait, semblant vouloir transpercer son âme... La violine était de plus en plus gêné, s'il pouvait l'être encore plus qu'il ne l'était déjà, par ce beau regard brillant. Le visage d'Ariel avait une légère jolie couleur pivoine en cet instant. Avec une voix douce et un grand sourire, Ryoma dit à Ariel de faire attention sinon il aurait été trempé. Mais la violine était simplement en caleçon de bain et ne craignait pas l'eau froide de la mer en cette saison, donc le jeune homme n'avait pas à craindre d'être trempé. Puis Ryoma se justifia du pourquoi il posait toute ces questions à Ariel, ajoutant encore une fois que si cela dérangeait la violine, il arrêterai. Les questions du jeune homme ne dérangeaient pas vraiment Ariel. La lavande était juste surpris qu'on s'intéresse autant à lui et n'en comprenait pas la raison. De toute façon, même si cela le dérangeait, la violine aurait quand même formulé la même réponse. Le frêle jeune homme répondit donc à son aîné d'une toute petite voix très faible, à peine audible, gênée, hésitante et bafouillante :

"N... non.... vous.... vous ne... ne me... dé... dérangé p... pas."

Ryoma fit un grand sourire à Ariel et d'une voix remplie de confiance et toujours aussi douce, il répondit à la question de la violine, lui précisant que c'était à cause du sport qu'il faisait. Pendant que le plus âgé faisait sa remarque, il serra un peu le plus jeune contre son corps pour ne pas le faire tomber. Ariel sentant un peu plus le contact de la peau de Ryoma contre la sienne, ne put s'empêcher de rougir un peu plus. La violine ferma un court instant les yeux, histoire de se calmer. Mais cela ne changea rien. La lavande se sentait toujours aussi perturbé. Etait-il excité ? Le jeune lavande n'en savait rien et, surtout, ne voulait en aucun cas le savoir...

Le regard de Ryoma avait changé. Le jeune homme semblait vouloir poser une question mais semblait ne pas oser. Même Ariel qui était plutôt du genre naïf et un peu stupide s'en aperçut mais ne pipa mot, pour l'instant. Le jeune homme à la belle chevelure noir aida la violine à se remettre debout puis sembla attendre une réaction de la dite violine. La lavande fut affreusement gêné quand Ryoma l'aida à se remettre debout. Il avait honte d'être aussi faible et c'est de son habituelle petite voix gênée, d'ailleurs encore plus gênée qu'habituellement si c'était possible, qu'Ariel dit à son aîné qui l'avait si gentillement aidé :

"M... Merci m... mais j'au... j'aurais pu me... me dé... débrouiller tout... tout seul."

Ariel pensa un instant à son père et se dit que son géniteur n'aurait pas aimé le voir dans une telle situation de faiblesse et l'aurais copieusement grondé. La violine se dit aussi que son père lui aurait encore reproché de se comporter comme une jeune fille. Tiens ? Une jeune fille ? Un éclair se fit dans son esprit. Peut-être ce jeune homme le prenait-il pour une jeune fille. Ariel espéra sincèrement que non, ne voulant pas être pris dans un improbable quiproquo qui ne ferait que leur faire du mal à tout deux.

Soudain, mu par une sorte d'instinc, Ariel s'approcha de Ryoma, entoura délicatement de ses fin bras la taille de son aîné et posa sa tête sur le torse musclé du jeune homme. La brise souffla un instant plus fort et ce fut ce moment que choisit la violine pour dire, surpris lui-même de ses paroles et de la voix qu'il employa :

"Ne me prenez pas pour une fille, Ryoma senpai. Je n'en suis pas une et n'en serait jamais une, aussi ressemblant suis-je à une jeune fille."

Les dires d'Ariel le surprirent lui-même. Mais ce qui surpris le plus la violine fut la voix qu'il employa à ce moment-là. Cette voix n'avait rien de commun avec celle qu'il avait précédemment utilisé. C'était une voix d'homme. Bien que douce et cristalline, la mélodie qui sortit de la bouche d'Ariel n'était pas aigue et pas très grave non plus. C'était sa véritable voix. En cet instant éphémère, un doux tintement de cristal retentit, s'évaporant dans les airs tout aussi vite qu'il était venu, tel un mirage...

Puis la brise reprit son doux mouvement et Ariel se rendit enfin compte de ce qu'il faisait. Rougissant de plus belle, le jeune lavande s'écarta rapidement du corps de son aîné et s'excusa de sa conduite, reprenant son habituelle petite voix aigue, hésitante et faible :

"Ex... excusez-m... moi... je... je ne vou... voulais p... pas."

Puis, essayant de noyer le poisson et ayant vu depuis un bon moment que Ryoma voulait lui poser une question, Ariel ajouta d'une voix innocente mais toujours aussi peu assurée, aigue et hésitante :

"Vous... vous vouliez me... me poser... une... une quest... question sen... senpai ?"

Ariel redoutait la réaction du jeune homme. Il avait aussi honte de ses actes et ne savait où se mettre. Mais étrangement, sans qu'il sache pourquoi, la violine se sentait plus calme... A quelques distances de Ryoma, Ariel resta là, anxieux de la réaction de son interlocuteur mais se sentant moins perturbé que précedemment... Les beaux yeux noirs transperçant le regard brun-roux...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Mar 11 Mar 2008 - 20:15

Ryoma ne regardait plus rien , ni le décor autour de lui ni meme le jeune garçon qui lui faisait face . Seul ses pensées eclairait une petit lumiere en lui . A quoi il pensait ? lui meme ne pourrait le dire . Lorsqu'il sortit de cette état il regarda Ariel , celui ci était collé a lui , ses bras autour de son corps . Ryoma ne comprit pas tout de suite ce qui s'était passé . IL se souvint apres plusieurs secondes ce qui venait de se passer . Il resta la a tenté de comprendre pourquoi Ariel lui avait dit cela , doutait il sur le fait que Ryoma pense qu'il est garçon ? apparement oui puisque sa question fut celle dite precedement . Ryoma fronça quelque peu les sourcils , il avait quelque peu mal prit les dires de Ariel mais apres tout pouvait il lui en vouloir ? La ressemblance était tellement frappante que n'importe qui ne pourrait pas forcement faire la différence . Cependant ce qui fit du mal a Ryoma , c'était que Ariel pense cela , mais apres tout son interlocuteur ne pouvait pas forcemment savoir qu'il blesserait le jeune homme . Ryoma regarda donc Ariel qui venait de s'écarter de lui , les couleurs du visage du jeune garcon avaient pris plusieurs teintes . Ryoma en conclut qu'il avait eprouvé une certaine gêne dans son acte . Il est vrai que pour un garçon normal , faire ce genre de chose peut s'averer quelque peu embarassant mais RYoma n'en dit rien de plus . Il se contenta de regarder le jeune garçon , il ne faisait memeplus attention au paysage , seul Ariel comptait a cette instant . Ryoma l'écouta prononcé ses derniers mots puis il lui dit tout en s'approchant de lui .

" Penses tu le contraitre Ariel ? "

Ryoma était si troublé qu'il ne s'aperçut meme pas qu'il venait de faire ^reuve d'un grand manque de politesse . Il venait de tutoyer le jeune garçon chose qui n'est pas son habitude . Ryoma est toujours calme , serine et réfléchi quelque soit la situation mais la c'était différent . Il était vraiment troublé par les dires que ariel avaient prononcés , a tel point que son éducation fut remise en cause sur l'instant . Ryoma continua donc a avancer vers le jeune garçon puis il s'agenouilla pour être a sa hauteur . IL porta sa main sur sa joue et lui dit avec un sourire angélique mais son regard n'était pas calme comme a l'accoutumé , on y percevait le doute , l'inquiétude .

" Crois tu vraiment que je savais pas que tu étais un garçon ? pourquoi dire cela ? je ne comprend pas vraiment pour ne rien te cacher eclaire moi s'il te plait . "

Ryoma lui caressa la joue avec sa main droite puis il reprit sa tirade d'un ton ou se mêlait le serieux mais aussi l'inquiétude .

" La seul chose que je peux te dire , c'est que certe tu ressemble beaucoup a une jeune fille mais tu est meme si tu ne le crois pas tres different d'une jeune femme . Tu ne dégage pas le doux parfumfeminin , cette odeur fruité , ce sentiment d'extase que seul une fille peut dégager . Toi au contraire tu dégage une force , un aura qui est propre aux hommes . Ta stature , ta maniere de parler , ton comportement en tout cas le peu que j'ai observé tout ceci prouve que tu est un homme pour moi en tout cas . Explique moi donc pourquoi tu m'as dit cela . "

Ryoma cessa ses caresses mais il laissa sa main contre la joue du jeune garçon , il marqua une courte pause durant laquelle il plongea son regard dans les yeux brun roux de son interlocuteur . Il tentait d'y lire une quelconque réponse , il tentait de savoir ce qui pouvait bien se cacher derriere ce doux regrd . Ryoma ne voyant rien dit alors au jeune garçon sur le meme ton que precedemment .

" Puis l'intonation de ta voix Ariel , il est vrai que tu manques quelque peu d'assurance et que ta voix dégage enormement de timidité mais tu m'as prouvé la a l'instant que tu étais un homme , un vrai . Le ton que tu as employé , si different de d'habitude , te vas tellement mieux , tu est bien plus attirant quand tu est começa sur de toi . Ce que je dis est véridique car meme si moi j'ai remarqué , beaucoup ne le verrons pas forcement et te confondrons avec une fille mais si tu agis comme tu viens de le faire . IL n'y aura plus de quiproquo . "

Ryoma décocha enfin un grand sourire a son interlocuteur . Son visage s'illumina un peu plus que precedemment , son regard retrouva son calme habituel et Ryoma profita de cette état d'esprit pour enfin dire ce qui le demangeait depuis un moment .

" Sinon c'est vrai que je vous te poser une question , j'ai le sentiment que tu n'est pas a ton aise avec moi , j'ai l'impression que tu est intimidé , qu'est ce qui te tourmente ? pourquoi est tu comme cela ? "

RYoma lui lança un large sourire et ses yeux se remplirent de serieux . Ryoma voulit vraiment savoir pourquoi Ariel etait distant comme cela , pourquoi était il intimidé par sa personne . Le jeune homme resta donc la , sa main sur la joue de Ariel a attendre sa réponse . Il ne voyait plus le décor qui l'entourait , son attention était pour Ariel et lui seul .

HRP : desolé du retard , en plus j'tai fais un post pourrave huhu gomen .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Dim 23 Mar 2008 - 20:59

Le soleil était maintenant parfaitement levé. Le ciel était bleu et aucun nuage ne semblait vouloir le perturber. La légère brise continuait à souffler faisant doucement onduler la mer et faisant voleter légèrement quelques grains de sable de la plage. Une nuée d'oiseaux passa dans le ciel, leur cris se répercutant dans l'air un peu frais de début de journée. L'heure était encore matinale et l'hivers était là, d'où l'absence de personnes sur la plage. Il n'y avait donc vraiment personne ? Non, pas tout à fait. Là, au milieu des vagues qui leur léchaient doucement leurs corps, se trouvaient deux jeunes hommes. Un petit et un grand. Un frêle et un plus massif. Un plus jeune et un plus vieux.

Ariel était là, au milieu des vagues, depuis un petit moment déjà. Ryoma lui faisait face depuis à peu près le même laps de temps. Peu de paroles furent échangées mais, alors que la brise soufflait pendant un instant plus fort, la violine enlaça subitement son interlocuteur comme mu par une sorte d'instinct. Cela dura un instant, tout comme la remarque qu'il fit pendant qu'il enlaçait Ryoma. La voix qu'avait employée, à ce moment là, Ariel était différente de la voix qu'il employait d'habitude. C'était sa véritable voix. Mais celle-ci disparut rapidement, tel un mirage. Puis se rendant enfin compte de ce qu'il venait de faire, la violine s'écarta en rougissant du jeune homme aux cheveux noirs et s'excusa. Le regard de Ryoma était toujours là, posé sur la lavande, semblant vouloir transpercer son âme...

Puis le jeune aux cheveux noirs s'approcha d'Ariel, qui ne savait plus ou se mettre comme à son habitude, et lui demanda s'il pensait le contraire. La violine hésita un instant puis répondit de son habituelle petite voix timide et peu assurée :

"Nan... non, je... je ne pen... pense pas le... le contraire."

Ce n'est seulement quand Ariel répondit à Ryoma qu'il s'apperçut que celui-ci venait de le tutoyer. Cela ne dérangeait guère la violine. Ryoma était son senpai, il avait le droit de le tutoyer. L'aîné semblait perturbé mais il continua d'avancer vers Ariel, puis se mit à la hauteur de la lavande. Une fois à la hauteur de la violine, le jeune homme aux cheveux noirs posa sa main droite sur la joue de Ariel. Le regard du jeune homme reflétait de l'inquiétude bien qu'il arbora un sourire angélique. Lorsque la violine sentit la main du jeune homme sur sa joue, il ne put s'empêcher de rougir, gêné par le geste de son aîné. Mais la lavande apprécia tout de même le contact de la douce main qui était venu rejoindre sa joue, bien qu'il n'en fit aucunement part à son interlocuteur. Puis Ryoma s'adressa à Ariel. Celui-ci lui répondit d'une voix timide, bien que la violine esseyât de faire des efforts :

"Je... je n'en sais r... rien. Beau... beaucoup de g... gens me... me prennent p... pour u... une fille."

Puis Ryoma se mit à caresser doucement la joue d'Ariel et poursuivit, en reprenant une voix sérieuse et inquiète, ce qu'il était en train de dire. Le jeune homme voulait qu'Ariel lui explique pourquoi il croyait que le jeune homme le prenait pour une fille. La violine apprécia les gentilles caresses sur sa joue, rougissant de plus belle. Aux dires de son interlocuteur, la lavande répondit d'une voix presque normale, sans doute les caresses de son interlocuteur sur sa joue y étaient pour quelque chose, simplement hésitante :

"Je... je croyais que vous... vous me preniez pour u... une fille, senpai. C... c'est tout."

Ryoma cessa ses caresses mais sa main resta sur la joue d'Ariel lui transmettant une douce chaleur réconfortante. Puis le regard noir plongea dans les yeux brun-roux, semblant vouloir y lire une réponse. A cet instant, le regard de son interlocuteur se fit si perçant que la violine ne put s'empêcher de détourner une nouvelle fois son regard, en arborant une jolie couleur pivoine. Ryoma poursuivit une nouvelle fois sa tirade, après avoir marqué une courte pause. Il dit à Ariel que la véritable voix de celui-ci lui allait beaucoup mieux et le rendait beaucoup plus attirant. Quand la violine entendit ce dernier mot, il ne put s'empêcher de rougir. Et voilà que les idées bizarres revenaient, ce n'était pas le moment ! Non, mais ! Puis le jeune homme aux cheveux noirs ajouta que si Ariel employait sa véritable voix, il n'y aurait plus de quiproquos. Plus facile à dire, qu'à faire ! La violine ne faisait pas exprès d'avoir une voix ressemblant à celle d'une fille, lorsqu'il était stressé ou intimidé. La lavande aurait bien aimé employer sa véritable voix avec tout le monde mais sa timidité l'en empêchait.

Ryoma retrouva son habituel grand sourire et reprit son air calme et posé. Puis il répondit à la question d'Ariel en lui demandant ce qui le démangeait depuis un petit moment déjà. Lorsque Ariel entendit la question de son interlocuteur, il ne put s'empêcher d'être vraiment surpris. Il resta d'ailleurs quelques instants sans pouvoir dire le moindre mot, tellement la violine était surprise. Oui, la lavande était mal à l'aise ! Oui, Ariel était intimidé ! Nan, le jeune lavande n'était pas tourmenté. Pourquoi était-il comme cela ? Bah tiens, bonne question ! Excellente même... Ariel aurait aimé dire pourquoi à Ryoma. Mais que lui expliquer et comment ? Le jeune lavande réfléchissa quelques instants avant de répondre. Puis il formula une réponse d'une voix normale, quoique un brin hésitante tout de même :

"Non, je... je ne suis pas tour... tourmenté. Ne... Ne vous in... inquiétez pas po... pour moi, senpai."

Ce n'est quand formulant ses propos qu'Ariel se rendit compte que son interlocuteur s'inquiétait vraiment pour lui. La violine trouva cela étrange... Jamais quelqu'un ne s'était autant intéressé à sa petite personne. La lavande ne comprenait toujours pas pourquoi ce grand jeune homme semblait tant s'intéresser à lui. La main de Ryoma était toujours sur la joue d'Ariel, procurant à celui-ci une douce chaleur au point de contact. La violine appréciait ce contact. L'attention de Ryoma semblait, en cet instant, n'être que pour Ariel. Quelle étrange sensation d'être l'unique centre d'attention de son interlocuteur ! Ce fut ce que pensa la violine en cet instant. La lavande trouvait cela étrange mais aussi très agréable même si le jeune homme n'aurait su dire pourquoi...

Le jeune aux cheveux noirs semblait attendre une réponse d'Ariel, son beau regard noir rempli de sérieux posé sur la violine. Finalement, la violine se mit à apprécier ce regard qui le rassurait. Rompant le contact visuel qui s'était installé entre eux, Ariel poursuivit de sa véritable voix, sa voix cristalline :

"Je peux essayer de vous expliquer pourquoi, puisque cela à l'air de vraiment vous perturder."

Ariel commençait à avoir un peu froid à force de rester dans l'eau sans bouger. Montrant la plage, la violine fit comprendre à son interlocuteur qu'il voulait retourner sur celle-ci. Un petit sourire vint éclairer le visage de la lavande, pendant que le jeune homme attendait une réaction de la part de Ryoma...


[Encore désolée pour le retard. T_T J'espère que c'est pas trop mauvais.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]  Jeu 1 Mai 2008 - 19:06

Soma et moi avons décidé de ne pas poursuivre ce topic. Donc :

Topic terminé
Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au petit matin...[Pv Ryoma][terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: