Partagez | 
 

 Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3  Dim 9 Oct 2011 - 1:42

Toujours sourire et faire semblant de s’aimer.
Mais dans le fond on se déteste on aimerait pouvoir saigner


Neiry, les interdits bien sur qu’elle les connaissait, enfin pas tous surement. Et elle tachait de ne pas les enfreindre. Mais il y a des jours où il ne faut pas pousser non plus. Encore une dispute, il s’en était fallu de peu pour que ça parte en baston. Pourquoi on ne lui foutait pas la paix ? De rage elle avait couru jusqu’au toit. La au moins il n’y avait personne. Et malgré l’interdiction réécrite sur la porte donnant sur le toit, elle la poussa. Pourvu qu’elle ne s’ouvre pas seulement de l’intérieur. Et au pire tant pis, elle n’en avait que faire de cela. Elle regarda autour d’elle, c’était la première fois qu’elle venait ici. C’était pas mal, tranquille et tout. Pourquoi n’était elle pas venu ici plus tôt. Bref passons.

Neiry s’était approché du rebord, elle avait tout d’abord regardé la vu qu’on avait d’ici, la vue sur toute la ville. Puis elle regarda le vide longuement. Fascinée. Fascinant. Si elle n’était pas persuader de mourir ou d’avoir mal, elle sauterait bien pour vivre cette chute. Cela doit être sensationnel. Finalement elle eut une idée. Elle s’assit sur le bord dos au vide. Puis tout doucement elle se met a faire le cochon pendu plus ou moins. Elle est accroché au mur que par les jambes jusqu’au genou la tête vers le bas.

C’est à ce moment là qu’elle se demande se qu’on pourrait penser d’elle en la voyant ainsi. A une suicidaire ? A une Folle ? Peut importe elle se sent bien. Plus ou moins. Le sang lui monte un peu à la tête et cela n’est pas forcément des plus agréable. Mais elle arrête rapidement de penser a mile à l’heure et puis de toute manière ici elle est seule. Quoi que il lui semble entendre le bruit d’une pote…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3  Mar 11 Oct 2011 - 16:21

Une brise légère venait d'entrer dans une salle de classe vide, ou presque vide. Tous les élèves étaient partis, tous sauf un. Seito était resté là, dans cette pièce devenue silencieuse et calme. Il appréciait beaucoup être seul, il pouvait réfléchir sans être interrompus. Il était assis sur sa chaise, posant sa tête sur ses bras croisés. Il regardait par la fenêtre en silence. Dehors, il faisait beau même si le soleil ne montrait que quelques rayons. Il regardait le paysage sans dire un mot, se demandant s'il pouvait trouver un autre endroit, mieux que celui-ci pour l'observer plus intensément.

Il décida, alors de monter les escaliers pour rejoindre le toit de l'école.

En quelques minutes, Seito se retrouva en haut des escaliers. Il poussa la porte et fit quelques pas, observant ce magnifique paysage qui l'entourait. Il aurait aimé fermer les yeux pour inspirer cet air de liberté, mais quelque chose le dérangé. Une présence discrète, mais que Seito avait remarqué lorsqu'il avait mis le pied sur le toit. Il regarda plus attentivement la personne qu'il avait vue. C'était une fille qui s'amusait à faire le cochon pendu dans le vide ou presque. Seito ne dit rien, n'aimant pas jugé les gens sans les connaitre. Après tout, tout le monde a des problèmes. Il alla un peu plus loin et s'allongea sur le sol, regardant le ciel bleu ainsi que les nuages qui bougeaient plus ou moins vite. Finalement il finit par dire doucement.

"Pourquoi une fille aurait envie d'en finir ici ?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3  Dim 16 Oct 2011 - 16:09

"Pourquoi une fille aurait envie d'en finir ici ?"

Il avait parlé il était calme, comme si la présence d'une inconnu l'importait peu à être aussi calme. C'était impressionnant, il n'avait rien fait de particulier, mais Neiry sentait son calme. Qui c'était elle ne le savait pas. Mais sa présence semblait rassurante. Enfin bon n'allons pas parler trop vite, ce n'est pas pour autant que Neiry allait lui sauter dessus pour faire la sieste sur ces genoux. Mais pour une fois, elle ne ressentait pas ce besoin de fuir.

Elle se redressa s’assaillent comme quelqu'un de tout à fait normal. Elle le regarda un moment allongé un peu plus loin sur le sol. Elle se remit face au vide avant de répondre :

"Je ne sais pas, je demanderai si j'en croise une. Mais n'y a t il pas une différence entre être fasciné par le vide, et en finir ?"

Elle ne cherchait pas du tout à jouer sur les mots. Elle ne voulait pas en finir, alors comment aurait elle pu savoir pourquoi une fille voudrait en finir ici. Elle aurait pu en avoir envie elle avait eu de gros problèmes. Mais il faut croire que Neiry avait toujours été une battante.

Elle se remet à l'observer. Sort un crayon de sa poche et un bout de feuille de papier plier et tout abimer. Et elle trace la silhouette du garçon présent avec elle sur le toit. Elle n'a pas de raison à ce geste. Juste l'envie de dessiner. Peut être parce que la phrase qu'il a dite, lui a donner un ressentit. Elle ne l'analyse pas pour le moment. Elle veut être sur de ne pas oublier ses trait. Alors avant qu'il ne regarde dans sa direction, elle tache d'avoir le plus grand nombre de détails. Si bien qu'il ne lui manque plus que ses yeux pour être au complet. Mais cela est toujours une action plus périlleuse. Et comment s'expliquer s'il voit se dessin. Déjà qu'il a pu la voir a moitié à l'envers dans le vide... Franchement ça ne doit pas etre le jour pour se faire une très bonne image d'elle...

(pas très long désolée)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3  Sam 22 Oct 2011 - 10:07

Seito était toujours allongé par terre, sur ce sol froid. Il n'avait pas encore regardé la jeune fille, après tout pourquoi le ferait-il ? Il avait la flemme de bouger sa tête. Son visage était caressé par le vent et ça lui suffisait pour être heureux durant quelques minutes. Et puis, parce qu'il avait adressé la parole à cette fille, celle-ci lui répondit.

"Je ne sais pas, je demanderai si j'en croise une. Mais n'y a t il pas une différence entre être fasciné par le vide, et en finir ?"

Résultat des courses, cette jeune fille était tout sauf suicidaire. Qu'importe, Seito n'était pas sa mère, ni son père et encore moins un ami. Il ne réagit pas devant les paroles de la jeune fille, pensant tout d'abord qu'elle était une perte de temps pour lui. Il n'avait pas bougé d'un millimètre, regardant toujours le ciel. Et puis le mot "fasciné" vient le perturber. Comment une personne peut-elle être fascinée par le vide ?

C'est par curiosité que Seito leva les yeux vers la jeune fille, sans pour autant bouger son corps. Il fut assez étonné de la voir avec un crayon et une feuille de papier en train de dessiner. Que dessinait-elle ? Pourquoi elle le regardait ? Que cherchait-elle ? Pourquoi lui ? Des tas de questions se bousculèrent soudainement dans sa tête. Il la regarda silencieusement. Son regard était alors semblable à celui d'un chaton qui n'était pas habitué à tout cela. Exactement comme si elle cherchait à mieux le connaitre avant de l'adopter.

Être adopté, chercher à être mieux connu...
En avait-il vraiment envie, lui ?

Il la regarda cherchant cette fois des réponses à ses questions. Logiquement, elle semblait autant fascinée par lui que par le vide. Aimait-elle le danger ? Ils ne se connaissaient même pas et elle était surement en train de le dessiner sans son accord. Il regarda ailleurs, ne souhaitant pas trop l'intimider. Il n'aimait pas vraiment être le centre d'intérêt d'une personne, mais il ne savait pas trop quoi dire à cette fille qu'il avait vue quelques minutes plus tôt dans une position assez périlleuse. Il laissa tout de même échapper.

"Être fasciné par le vide ne veut pas dire se mettre en danger."

Il reprit sa position d'origine et poursuivit.

"Tu es également fasciné par moi pour m'observer autant et aussi attentivement ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3  Jeu 27 Oct 2011 - 11:44

"Être fasciné par le vide ne veut pas dire se mettre en danger."

Sa réflexion fit sourire la jeune fille toujours en train de dessiner. Elle ne s'était pas mise en danger, enfin selon son point de vu. C'est vrai que si on analysait d'autre points de vus on pouvait considérer que c'était du danger. Mais bon, la jeune fille n'aurait jamais pu le reconnaitre, nous ne diront pas qu'elle pouvait être un brin têtu. Non c'était pire que cela =).

"Tu es également fasciné par moi pour m'observer autant et aussi attentivement ? "

Il l'avait regarder, la jeune fille avait enfin pu capter son regard. Ces yeux vairons, sur le dessin ils forcément ridiculement petit pour qu'elle puisse faire en sorte qu'il exprime quelque chose. Elle fit donc un dessin juste des yeux juste à côté du dessin global. Bon il fallait aussi qu'elle pense à lui répondre. Mais il y avait deux trois détails qu'elle ne voulait pas oublier avec trop de discours et qu'elle préférait dessiner tout de suite, rapidement, elle pourrait tout refaire après mieux, mais il fallait qu'elle mette vraiment ces premières impressions. Une fois qu'elle eu dessiné son regard, elle fixa son dessin. Oui car elle ne pouvait se permettre de fixer quelqu'un. C'est la que la jeune fille repensa à ce qu'il venait de demande quelque temps plus tôt. Si elle était fasciné par lui. Elle fut confuse, comment lui répondre. C'était compliquer à expliquer. Son japonais risquait d'être très bancal si elle s'y risquait.

Bref la jeune fille n'eut d'autre choix que de se lever et de s'approcher du jeune homme. Elle garda une distance respectueuse avec. Elle s'assit par terre sans gêne, la rouquine espérait qu'il ne le prendrait pas mal. Sur son dessin le jeune homme pouvait sembler sur de lui, confiant rassurant.

"J'ai juste griffonner ce qui me parait important chez vous, c'est le meilleur moyen d'avoir une bonne image de ceux qui nous entourent, je suis désolée."

Oui par moment on avait l'impression d'entendre une jeune enfant qu'on avait pris en train de faire une bêtise, elle s'excusait, elle était confuse... Bon déjà Nei n'avait pas l'habitude qu'on observe vraiment ce qu'elle faisait c'était plus souvent l'inverse. Une rouquine au fond d'une salle toujours une feuille sous les yeux et un stylo, à croire que c'était une élève sérieuse qui se met au fond pour ne pas se faire remarquer des autres de la classe. Mais il n'en était rien, non elle dessinait juste tranquillement ce que lui inspirait chacun des cours rien de plus rien de moins. Et parfois oui c'était en dehors des cours, elle devait maintenant au bout d'un an avoir a peu près tous les endroits du lycée en dessin, et même quelques extérieurs. Certaines lieu ne se dessinait pas, comme le réfectoire, allez savoir pourquoi.

Neiry était toujours très naturelle, au plus proche des choses, il n'y avait dans le fond pas de méchanceté en elle, elle voulait bien voir le bien en chacun des élèves de kobe. C'est l'image qu'elle leur donnait, mais au fond elle ne liait pas, elle ne cherchait pas, plus à aller à leur rencontre. Comme si elle craignait de sortir de ce rêve où "tout le monde il est beau, tout le monde il est mignon".

Oui à ce moment là après un temps de silence, elle aurait pu expliquer pourquoi, de quoi elle s'excusait mais elle ne le fit pas, c'était peut être évident pour elle mais pas forcément pour le jeune homme. Elle l'avait dessiné, elle ne lui avait pas demander son avis, ce qu'il en pensait, s'il voulait bien lui servir de modèle, elle l'avait fait à son insu et du coup elle était coupable. Pourtant ce dessin était juste personnel, elle ne comptait le montrer à personne. Cela ne semblait pas avoir de sens. Pourquoi dessiner sans exposer, pouvoir le contempler même soit même. Aller savoir. Non ce dessin elle le retravaillerait peut etre. Ou même pas, et le rangerai avec tous les autres dans un grand carton à dessin avec tous les autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3  Mer 2 Nov 2011 - 8:14

Le silence s'installa entre les deux jeunes. Ce n'était pas vraiment un silence pessant, mais plutôt un temps de réflexion. Seito était plongé dans ce ciel bleu qui lui faisait face. Il entendit un bruit et s'aperçut en tournant la tête vers la jeune fille qu'elle s'approcher de lui. Il se remit à regarder le ciel sans rien dire. Pourquoi s'approchait elle de lui ? C'était assez bizarre. Elle marqua un point en gardant une certaine distance avec le jeune homme. Seito aurait surement mal pris le fait qu'elle s'approche trop de lui juste après l'avoir autant observé.

Il se doutait bien qu'elle l'avait l'utilisé pour faire quelque chose, mais il ne savait pas exactement quoi. La jeune fille aurait très bien pu être passionnée par l'écriture et avoir enfin trouvé le personnage qu'elle cherchait. Elle aurait ensuite analysé le garçon d'où sa façon de le regarder aussi intensément et se serait mis à écrire ce qu'elle voyait devant elle, c'est-à-dire lui.

Une hypothèse qui aurait tenu aussi bien que la vérité qu'il n'allait pas tarder à découvrir. La voix de la jeune fille le sortir de ses pensées.

"J'ai juste griffonner ce qui me parait important chez vous, c'est le meilleur moyen d'avoir une bonne image de ceux qui nous entourent, je suis désolée."

Il n'était pas passé loin. Elle ne le décrivait pas comme il l'ait pensé, mais elle le dessinait. Une bonne chose ou une mauvaise chose ? Il n'avait pas vraiment d'avis sur la question. Personne encore ne l'avait dessiné ainsi. De plus, la fille s'était excusée. Des excuses que Seito entendit, mais auxquelles il ne fit pas attention. Encore une fois, la jeune fille le rendit curieux par les mots qu'elle avait utilisés.

"J'ai juste griffonner ce qui me parait important chez vous, c'est le meilleur moyen d'avoir une bonne image de ceux qui nous entourent, je suis désolée."

Que voulait-elle dire par là ? Et QUE pouvait elle bien lui trouver d'important ? Il se redressa et s'assit. Il leva la main et posa la paume de celle-ci sur la moitié de son visage, recouvrant et cachant son oeil rouge. Il était face au vide, alors bien sûr la fille ne pouvait pas voir ce qu'il voulait cacher. Il resta dans cette position un moment, réfléchissant aux mots de la jeune fille. Il était comme ses yeux, d'un côté il paraissait gentil, de l'autre il était méchant. Un dessin pouvait vraiment le décrire ainsi ? Avait-elle remarquait ce qu'il était vraiment ? Il eut un sourire en coin. Un sourire que la jeune fille ne devait pas voir, un sourire qui en disait long sur Seito, un sourire sournois. Il laissa ensuite tomber sa main, et reprit immédiatement son air calme et paisible. Il regarda la jeune fille. Le silence s'était de nouveau installé entre eux.

"Serait-il possible... de voir le dessin que vous avez réalisé ? Et peut-être accepteriez-vous également de me décrire les éléments que vous trouvez importants chez moi ?"

Il sourit agréablement. Non, pas qu'il lui demandait tout cela par gentillesse, mais ça l'amusait un peu d'entendre ce que l'on pensait de lui, d'autant plus lorsqu'on lui disait qu'il avait des choses importantes en lui.

"Dans tous les cas, je ne vous en veux aucunement. C'est plutôt flatteur de se faire dessiner par une jeune fille, tel que vous."

Il fit une pause.

"Si je ne me trompe pas nous sommes dans la même classe ?"

Il avait fait attention à elle ? Non, pas spécialement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3  Dim 6 Nov 2011 - 19:41

"Serait-il possible... de voir le dessin que vous avez réalisé ? Et peut-être accepteriez-vous également de me décrire les éléments que vous trouvez importants chez moi ?"

Il souriait c'était bon signe, qu'il soit amical ou non, il n'était pas en soit méchant et violent et il acceptait à peu près la présence de la jeune fille. Neiry tendit son bout de papier, l'explication serait plus périlleuse pour elle. Son japonais risquait d'être approximatif... Enfin bon il continua d'abord de parler, elle n'allait pas l'interrompre.

"Dans tous les cas, je ne vous en veux aucunement. C'est plutôt flatteur de se faire dessiner par une jeune fille, tel que vous."

Ces mots décrochèrent un sourire à la jeune fille qui baissa les yeux immédiatement. On pouvait la croire intimidée, jamais elle n'avouerait quoi que se soit. Il semblait gentil, il était calme. Elle avait droit à un compliment, mais elle n'était pas habituer, que devait elle répondre ? Était est ce par courtoisie qu'il le disait plus que par envie. Elle tentait de voir les aspects négatif des choses pour ne plus être surprise. Pour une fois qu'elle se faisait remarqué en train de dessiner quelqu'un et qu'elle n'était pas obliger de partir en courant. Non ce n'était pas parce qu'elle était mignonne qu'elle pouvait se permettre plus de choses que les autres, elle le savait parfaitement. Et qu'il fasse un tel rapprochement la troublait. Et lui faisait se poser énormément de questions.

"Si je ne me trompe pas nous sommes dans la même classe ?"

Il n'y avait pas grand chose à décrypter dans cette phrase. Le visage de la rouquine devait surement lui être familier et il cherchait où il l'avait vu. Il ne s'était pas trompé. Il faut dire que si elle avait été dans une autre classe il n'aurait pas pu l'avoir remarqué et se souvenir de son visage. Elle était trop effacer. Peut être était il plus ou moins comme elle sur ce point de vu là. Il avait déjà vu ceux de sa classe sans jamais vraiment leur accorder d'attention, et dans des cas comme celui là, bah le visage pouvait vaguement dire quelque chose. Petite différence Nei n'aurait jamais posé la question. Mais bon on sait tous que se n'est pas dans les habitude de Neiry d'être sociale :p. Elle entreprit de répondre à ces questions.

"Oui nous sommes dans la même classe, il me semble bien"

Elle commençait bien entendu par la question la plus simple... Elle le regarda un instant en prononçant sa première phrase (ci dessous :p) avant de rebaisser les yeux

"Ne le prenez pas mal surtout quoi que je dise. Un calme disons intense semble vous entourez. On a envie de vous faire confiance, être apaisé à vos côté. Vos yeux, peuvent attirer et faire fuir, c'est votre arme, vous ne l'employez cependant pas devant moi. Vous ... CAZZO !"

Le dernier mot qu'elle venait de prononcer était de l'italien, un genre de merde car elle ne parvenait pas à transmettre se qu'elle voulait et que sa langue natale se bousculait dans sa tête elle resta silencieuse un instant, elle devait s'exprimer différemment.

"Prenez un aigle, il est noble, beau, majestueux. Cependant dangereux, son bec pointu, ses serres acérées. Nous n'avons pas peur car il ne peut soulever que de relativement petit animaux. Mais imaginez qu'il puisse, non sans quelque difficulté. Vous resteriez fasciné mais méfiant.

Vos yeux vairons sont ces serres, eux même auraient des difficulté à nous faire du mal, mais c'est une part de vous, peut être de votre personnalité. Vous êtes apaisant, mais ce n'est pas pour autant que vous accueillez tous le monde à bras ouverts, on peut vous observer, vous admirez, mais se méfiant de se qu'on fait. Je pense qu'il faut vous foutre la paix"


N'allez pas croire que Neiry était devine, qu'elle avait cerné la plus grande partie de la personnalité de Seito. Non finalement elle avait vu le calme de Seito, ses yeux qui pouvait fasciné ou faire fuir, mais c'était bien facile le reste était quand même commun à chacun en plus ou moins grande partie. Elle avait bien sur centrer sur son calme, jusqu'à voir ses yeux. Mais elle n'allait pas pour autant être de ces filles à fond sur un garçon pour ces yeux, ou a le fuir pour autant. Elle trouvait que ces yeux étaient magnifique, qu'ils lui allaient bien. Mais elle n'allait pas chercher beaucoup plus loin.

Bon son accent italien s'était d'autant plus entendu pour sa phase de description, elle se senti obligé de s'en excuser

"J'espère que mon japonais approximatif ne vous aura pas trop poser de problème, j'espère ne pas avoir confondu certains mots. Et que la description de se que je peux voir de vous vous plait même si elle n'est pas exacte"

Elle laissa un silence puis ajouta plus bas

"Si vous en avez une utilité je m'appelle Neiry Amyas."

Il ne l'avait peut être pas retenu en cours, elle n'avait pas retenu le sien. Elle n'avait de toute manière pas la mémoire des prénoms.

(fin un peu attive, je dois partir :p)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3  Jeu 10 Nov 2011 - 10:00

Seito attrapa le morceau de papier que lui tendait la jeune fille et sur lequel il était dessiné. Elle était plutôt douée. Mais maintenant qu'allait-elle en faire ?

-Vous allez en faire quoi ? S'inquiéta Seito en observant encore le dessin.

Il observa par la suite les réactions de la fille face à ses questions. Elle sourit aux mots qu'il avait dits, mais il ne s'attendait pas à ce qu'elle baisse les yeux si rapidement. Était-elle gênée ? Peut-être que oui, Seito l'avait complimenté. C'était rare chez lui, mais il l'avait fait. Il la regarda plutôt amusé. Elle était vraiment mignonne. Il ne fit pas de commentaire, l'observant juste silencieusement. Il l'avait déstabilisé en la complimentant, s'il avait su... Il l'aurait embêté un peu plus. En plus ils étaient seuls sur le toit, de quoi permettre à Seito de devenir taquin.

"Oui nous sommes dans la même classe, il me semble bien"

La jeune fille semblait gênée ou du moins elle manquait de confiance en elle. Seito ressentait le doute et l'hésitation de la jeune fille. C'était la dernière question qu'il lui avait posée et logiquement ça devait être la dernière question à laquelle la demoiselle devait répondre, mais bon du moment qu'elle lui répondait. Seito était toujours assis à côté d'elle et il la regardait en silence. Elle se redressa et le regarda aussi durant un moment.

"Ne le prenez pas mal surtout quoi que je dise. Un calme disons intense semble vous entourez. On a envie de vous faire confiance, être apaisé à vos côté. Vos yeux, peuvent attirer et faire fuir, c'est votre arme, vous ne l'employez cependant pas devant moi. Vous ... CAZZO !"

Puis la jeune fille rebaissa une seconde fois, les yeux sous le regard intrigué de Seito. C'était quoi ça . Qu'est-ce qu'elle venait de dire ? Et ce mot qui paraissait sortir de nulle part... que voulait-il dire ? Seito dévia son regard et regarda le vide sans dire un mot. Elle le trouvait calme, ce qui était vrai sauf lorsqu'il s'énervait. La demoiselle pensait également que les gens avaient envie de faire confiance à Seito et qu'ils se sentaient apaisés lorsqu'il était près d'eux. Seito ne savait pas quoi penser de cette phrase. Il n'avait jamais fait attention à son entourage. C'étaient des inconnues, des gens qu'il ne connaissait pas et qu'il ne cherchait pas à connaitre. Pourquoi il leur accorderait un semblant d'importance ? Il était étonné que l'on pense ça de lui alors qu'intérieurement il était plutôt distant avec les autres. La fille parla ensuite des yeux de Seito. Des yeux qu'elle avait analysés. Elle trouvait que les yeux du garçon pouvaient très bien attirer et en même temps faire fuir son entourage. Pas faux. Elle aperçut cette qualité ou ce défaut comme une arme pour lui. Une arme dont elle n'était visiblement pas la cible. Pourquoi elle le serait ? Elle était plutôt charmante et elle le rendait curieux. Une bonne chose si elle souhaitait que le garçon la remarque davantage. Et puis il y eut ce mot "CAZZO", Seito ne comprit pas vraiment ce qu'il venait faire là, mais bon, il l'oublia très vite. Le silence commença à revenir peu à peu. Ce mot avait provoqué ce silence. Seito la regarda. Avait-elle un problème avec le Japonais ? Visiblement elle semblait chercher ces mots. Il ne la regarda pas plus long et se remit à observer le vide en face de lui. Elle reprit.

"Prenez un aigle, il est noble, beau, majestueux. Cependant dangereux, son bec pointu, ses serres acérées. Nous n'avons pas peur car il ne peut soulever que de relativement petit animaux. Mais imaginez qu'il puisse, non sans quelque difficulté. Vous resteriez fasciné mais méfiant.

Vos yeux vairons sont ces serres, eux même auraient des difficulté à nous faire du mal, mais c'est une part de vous, peut être de votre personnalité. Vous êtes apaisant, mais ce n'est pas pour autant que vous accueillez tous le monde à bras ouverts, on peut vous observer, vous admirez, mais se méfiant de se qu'on fait. Je pense qu'il faut vous foutre la paix"


Seito l'écouta en silence. Elle le comparait à un aigle et le décrivait comme un animal noble, beau, majestueux et dangereux. Si elle le voyait vraiment comme ça, Seito pouvait penser qu'elle était charmé par lui. Après tout, n'est-ce pas là une agréable façon de complimenter indirectement le garçon ? Elle le trouvait également dangereux, ce qui fit sourit intérieurement Seito. Elle avait l'oeil cette petite. Dangereux donc, mais qui n'inspirait pas la peur, plutôt de la méfiance. Le garçon était donc fascinant et un être dont il fallait se méfier. C'était exactement ce qu'il voulait. Une manière de flatter son ego et de ne pas être dérangé.

Elle marqua une pause avant de poursuivre la description de Seito. Les yeux du garçon, elle les voyait comme des serres qui faisaient partie de lui. Pourquoi pas, c'était un bon raisonnement de sa part. La lentille rouge de Seito avait été le début de sa métamorphose en tant que rebelle. Un élément qui représentait concrètement que la vie du garçon avait changé. Tout comme un tatouage, sa lentille était quelque chose d'indélébile, une partie de lui comme l'avait signalé, la demoiselle. Il lui semblait que Seito était apaisant mais prudent, que l'on pouvait l'admirait sans pour autant le capturer ou le toucher. Qu'il fallait rester sur ces gardes lorsqu'on approchait un garçon tel que lui, même s'il était calme et paisible. Encore une fois, pas faux. Elle clôtura par une phrase plutôt directe dans laquelle elle pensait qu'il fallait foutre à paix au garçon. Elle avait tout compris. Du moins tout ce que le garçon voulait qu'elle apprenne de lui.

Après cette psychanalyse de lui, Seito s'aperçut que la demoiselle avait un accent. Il ignorait d'où provenait un tel accent, le garçon ne l'avait jamais entendu auparavant.

"J'espère que mon japonais approximatif ne vous aura pas trop poser de problème, j'espère ne pas avoir confondu certains mots. Et que la description de se que je peux voir de vous vous plait même si elle n'est pas exacte"

Seito la regarda de nouveau. Un problème de compréhension ? Non, la demoiselle avait été parfaitement compréhensible. Elle intriguerait de plus en plus le garçon par la description orale qu'elle venait de faire sur lui. Elle avait bien cerné le personnage qu'était Seito en partie. Il était vraiment heureux de voir une fille aussi réfléchie et intéressante.

- Ne vous inquiètes pas, vous étiez parfaite. Votre analyse de moi l'était tout autant. Vous êtes une personne intéressante, sans aucun doute.


À croire que Seito appréciait vraiment la jeune fille à côté de lui. L'intelligence dont elle avait fait preuve, l'attirait. Il était de toute évidence curieux d'en apprendre un peu plus sur elle. Le silence revenu, mais il fût court. La demoiselle reprit la parole.

"Si vous en avez une utilité je m'appelle Neiry Amyas."

Neiry... humm... Neiry... Amyas... Ah oui, effectivement cette demoiselle était dans sa classe. Il avait juste pris le temps de mettre un nom sur la tête de la demoiselle, sans chercher à en savoir plus sur elle. Au début elle lui avait semblé timide et plutôt dans son monde. Pourquoi discuter avec une personne pareil ? Le temps était passé. Et Seito avait trouvé la demoiselle, dans une position dangereuse face au vide. Il avait pensé qu'elle voulait mettre fin à ces jours. Mais maintenant il était attiré par l'intelligence dont elle avait fait preuve. Comme quoi tout arrive.

- Je ne nomme Seito, Seito Nagasaki.

Seito chercha finalement un moyen de la taquiner gentiment, autant en profiter un peu. Il se leva, sautilla un peu pour réveiller ses jambes et ses pieds et lui tendit la main.

- Et si nous dansions ?


Il dit ça comme ça. A vrai dire, il s'attendait à ce qu'elle refuse son invitation, en plus, il n'y avait pas de musique.

Le ciel s'était assombri doucement alors qu'ils étaient en train de parler entre eux. Ils ne l'avaient pas remarqué, ou du moins Seito n'avait pas vu les nuages apparaîtraient et les rayons du soleil disparaîtraient. La pluie commençait même à tomber sur eux, mais elle était si fine qu'on aurait dit un voile d'air frais. Il adorait la pluie. Danser sous la pluie c'était quelque chose qu'il aimait secrètement faire. Et il le faisait lorsqu'il était seul, isolé de tous.

Pourquoi invité ouvertement la jeune fille à faire ce qu'il aimait ? Il voulait l'embêter oui, mais pas que. Il leva la tête et ferma les yeux, sentant les gouttelettes se déposer sur son visage. Il semblait envahi par une douceur invisible que seul lui pouvait sentir, comme une caresse. Il resta quelques secondes la tête levée vers le ciel, les cheveux humidifiés par la pluie. Puis il sourit en regardant intensément la jeune fille.

-...le ciel est un univers dans lequel j'aimerais vivre. Vous êtes fascinée par le vide et moi par le ciel, mais uniquement lorsqu'il pleut.


Pourquoi lui avait-il dit ça ? Surement pour éviter qu'elle ne se pose trop de question. Seito avait toujours le dessin de la jeune fille dans sa main. Il lui tendit le dessin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 7579
■ Inscrit le : 20/11/2007

■ Mes points : 0


Mon personnage
❖ Âge : 26 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2010
Zahn Itashi
« Personnel ; prof d'histoire et directeur »
http://sos-rpg.com
(#) Re: Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3  Mar 6 Déc 2011 - 2:08

Puisque Seito a demandé sa suppression, je verrouille.

Citation :
Raison du départ : Je préfère ne rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3  

Revenir en haut Aller en bas
 
Toujours sourire et faire semblant de s'aimer SeiSei <3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: