Partagez | 
 

 "A peine arrivée, les problèmes commencent..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) "A peine arrivée, les problèmes commencent..."  Dim 30 Oct 2011 - 15:37

Mi-août - Un Matin ensoleillé


Emily était debout depuis une heure et demie, l'excitation de la veille au sujet de rejoindre le lycée de Kobe était retombée ce matin quand elle avait ouvert les yeux, encore endormie dans sa chambre d’hôtel. La nuit avait été agitée, et elle n'avait pas eu la possibilité de dormir aussi longtemps qu'elle le souhaitait. Le trajet en avion l'avait complètement fatiguée, et c'est exténuée qu'elle s'était rendue à l’hôtel retirer sa clef de chambre. Il était maintenant l'heure de partir pour la gare d'où elle prendrait le train pour rejoindre Kobe. Elle se pressa de boucler ses valises et vérifia d'un bref coup d’œil qu'elle n'avait rien oublié. Elle éteignit la lumière de la chambre en tapotant contre le mur jusqu'à la rencontre d’un interrupteur. Elle ferma la porte de sa chambre à clé et dévala les trois étages qui la séparaient du rez-de-chaussée tenant de ses deux mains son unique valise. Elle ne s'était pas surchargée, et n'avait pris que deux trois affaires, elle comptait dépenser son argent pour s'acheter directement ce qu'il lui fallait dans le centre-ville de Kobe. Une fois arrivée dans le hall sombre et triste de l’hôtel, elle s’avança timidement vers le comptoir en bois qui faisait office d’accueil et rendit ses clés, le gérant parla très rapidement et Emily fut quelque peu déstabilisée, peu habituée à entendre parler Japonais cependant elle le comprit après quelques secondes. Elle ne se fit pas prier et sortit en trombe dans la rue.

Une fois dehors, elle redressa la tête vers le ciel, un peu éblouie par le soleil, elle ferma les yeux prit une grande inspiration et commença à marcher vers la gare d’un pas décidé. La nervosité la gagnait déjà, la peur de rater le train ou d'avoir un accident sur le chemin la terrorisait. Mais qu'en serait-il alors, arrivée à Kobe ? Elle n'y pensa pas et s'attarda uniquement sur le moment présent. Le japon était tout nouveau pour elle, la population, les buildings, les magasins, tout ce luxe n'était pas présent dans son petit village en Finlande. Allait-elle se plaire dans ce pays ? Un coup de frein l’extirpa de sa rêverie, elle se pressa d’avantage, saluant le conducteur de la voiture pour s’excuser et se rendit sur le trottoir d’en face. Quelques minutes plus tard, elle arriva enfin à la gare. Elle se posta devant les écrans d’arrivées et de départs des différents trains, elle repéra le sien, qui était en retard d’une petite dizaine de minutes, rien de bien problématique. Elle en profita pour se rendre dans un kiosque pour acheter un journal typiquement japonais, de quoi la distraire pendant quelques temps durant le trajet du train. Une fois l’attente terminée, elle se rendit dans le wagon qui lui était destinée et s’assit à une place dans le fond de ce dernier. Il y avait peu de personnes dans ce wagon-là, un jeune couple avec un enfant, et deux trois hommes en costard. Une annonce signala le départ proche du train, elle se laissa glisser le long du siège pour obtenir une position confortable. Elle extirpa de son sac, une paire d’écouteurs et son i-pod qu’elle alluma pour passer le temps. Posa son coude sur l’accoudoir près de la fenêtre et ferma les yeux.

Quatre heures passèrent, et s’est en ouvrant les yeux qu’elle découvrit la ville de Kobe, elle passa sa main dans ses cheveux, encore endormie, elle bailla puis se leva pour prendre son unique bagage. Elle sortit du wagon et de la gare pour rejoindre un banc non loin, elle s’y installa et sortit sa carte, elle avait préalablement tracé son itinéraire, regarda autour d’elle et se mis en marche vers l’inconnu. C’est environ une demi heure plus tard que le l’immense bâtiment se présenta. Un écriteau à côté de la porte annonçait « Kobe High School », un sourire de soulagement se lu sur le visage d’Emily. Elle franchît la première porte, le cadre était magnifique, un parc faisant office de cour, des terrains étaient visibles plus loin.
Elle poussa la grande porte avant de soupirer d’espoir, déterminée à faire une entrée fracassante. Mais elle était si fatiguée de son voyage qu’elle posa à terre son sac et s’accouda au mur dès le franchissement de la porte. Elle s’assit sur un banc, sous un panneau où était écrit : "Informations Diverses". Ses longs cheveux bruns retombant sur ses épaules, cachaient une bonne partie de son visage. Elle se leva enfin, après quelques minutes d’attente. Elle prit son sac et se dirigea vers ce qui semblait être l’accueil. Elle s’éclaircit la voix et tapota contre l’Hygiaphone. Un homme vînt à elle quelques secondes plus tard, il avait l'air assez fatiguée lui aussi, il avait des cernes sous les yeux et était coiffé en pétard. Elle ne saurait lui donner son âge. Emily s’annonça alors en Japonais, une pointe de nervosité dans la voix :

" Bonjour, je suis Emily Sotä, je viens d’arriver et je souhaiterai… "


" Sotä, Sotä… coupa l’homme, "oui effectivement" il lui tendit un petit tas de feuilles agrafé, "alors tout d’abord tu remplis ce petit formulaire comme quoi tu es bien arrivée, ensuite tu devras rendre ses papiers d’informations avant la fin de la semaine si possible, histoire de concrétiser ton inscription et ta présence". L’homme partit alors après avoir terminer sa phrase.

Emily comprit vaguement ce que venait de lui annoncer l’homme devant elle, cependant, le stress la gagna subitement, elle avait pratiqué le japonais que depuis quelques années et l’entendre parler aussi rapidement l’a déstabilisa pour la seconde fois depuis son arrivée au Japon. Elle se mit à rougir mais elle s’exécuta cependant et remplis ce dont on lui avait donné. L’homme revînt quelques secondes plus tard lui tendant deux clefs.

« Celle-ci est pour ta chambre, tu es logée chambre… (il posa son regard sur son ordinateur) chambre 2 et celle-ci pour ton casier, ton nom est écrit en kanji dessus, j’espère que tu réussiras à le trouver. Bonne chance !

Emily crut voir un sourire sadique sur le visage de l’homme mais ne dit rien, elle prit tout ce dont on lui avait donné et le mis machinalement dans son sac. Elle retrouva le sourire quand par les vitres du couloir elle vit un tas d’étudiants assis dans l’herbe, c’est endroit allait lui plaire sans aucun doute. Elle se dirigea vers les casiers qui étaient juste en face des salles de cours, elle posa son sac a terre et s’accroupie pour chercher le sien. Après quelques secondes de recherche non fructueuses, elle le repéra alors, au milieu, elle se pencha et plaça la petite clé dans la serrure et la tourna une fois vers la droite et une seconde fois jusqu'à entendre un petit cliquetis significatif de l'ouverture. Elle prit la poignée et la tira sans forcer. La petite porte ne se bougea pas. Elle eu un petit sourire nerveux, et tira une seconde fois en vain.


" Ah non dîtes moi que c’est pas vrai, comme cliché il n'y a pas mieux! "



Elle regarda à sa droite et à sa gauche, le couloir était silencieux et vide. Elle enleva la clé de la serrure puis la replaça et recommença l'opération une bonne dizaine de fois sans résultat, la porte refusait de s'ouvrir, elle n'avait peut-être pas assez de force mais pourtant il devait y avoir plus fragile qu'elle. Elle laissa la clé dans la serrure et soupira, s'appuyant sur les autres casiers, abandonnant la situation exténuée.


Dernière édition par Emily Sotä le Dim 30 Oct 2011 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: "A peine arrivée, les problèmes commencent..."  Dim 30 Oct 2011 - 16:09

Les vacances s’éternisaient. Depuis la fin du mois de juillet, Akira n’avait qu’une envie : être en septembre pour reprendre les cours et retrouver une routine qui lui convenait parfaitement. Oh bien sûr, s’il avait pu rentrer chez lui pour pouvoir se vautrer sur le canapé, jouer à la console, voir sa famille et s’enfermer dans sa chambre avec des livres, alors il n’aurait eu aucun problème à être en vacances. Mais sa mère avait eu l’idée géniale de le faire rester. Et maintenant, il avait cette école encore plus en horreur. Au moins, il avait pris le temps de réfléchir à ce qu’il voudrait faire lorsque son année de classe préparatoire serait terminée. Il retournerait en France et finirait ses études là-bas. Ce pays lui manquait trop.

Les mains dans les poches, il déambulait dans les couloirs déserts. La plupart des élèves étaient partis en voyage avec l’école. L’Australie ... Bof, ça ne lui disait rien. Il y avait trop de soleil et de chaleur là-bas. Bon certes, il faisait chaud en ce mois d’août, mais moins. Ou du moins, le supposait-il. Son portable vibra, signe qu’il avait un message. Il continua son chemin la tête baissée, plongé dans le texte qu’il écrivait. Il se souvint qu’il avait oublié un de ses livres dans son casier et s’y dirigea. Lorsqu’il releva la tête, il vit une fille appuyé sur les casiers juste à côté du sien. Il rangea son téléphone et s’approcha.

« Salut. »

Qu’est ce qu’elle faisait là ? Il y avait des endroits plus confortables et plus agréables pour ne rien faire. Il aperçut la clef qui était restée dans la serrure du casier. Ah ... Elle devait galérer à l’ouvrir. Lui aussi les premiers temps il avait eu du mal. Sans rien dire, il frappa du poing le casier de la jeune fille juste en dessous de la serrure et tourna la clef. La porte s’ouvrit. Il se détourna, ouvrit le sien, prit son livre et referma la porte.

« Ils sont un peu durs à ouvrir parfois. Mais suffit que tu frappes assez fort ... Et ça devrait aller. »

Etait-elle nouvelle ? Sûrement. Sinon, elle aurait su comment ouvrir la porte. Devait-il se montrer aimable et poli avec elle ? Sûrement. Elle n’avait pas l’air méchante. Et elle semblait fatiguée. Il se tourna vers elle et inclina légèrement la tête.

« Akira Tatsumi. T’as l’air d’être nouvelle alors, si t’as des questions ... Hésites pas. »

Certes, il n’était pas le mieux placé pour y répondre. Cela ne faisait qu’un mois et demi qu’il avait débarqué dans cette école et n’était pas au courant de tout, mais il aurait bien aimé que quelqu’un vienne lui parler lorsqu’il était arrivé. Enfin, quelqu’un d’autre que Marilou, qui n’avait rien trouvé de mieux que de lui rentrer dedans. Il s’était senti complètement perdu et ne souhaitait ça à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: "A peine arrivée, les problèmes commencent..."  Dim 30 Oct 2011 - 17:07

Emily entendit des pas s'approcher d'elle mais n'y prêta aucune attention. Les bras croisés sur sa poitrine, la tête baissée et le regard vide, elle remettait en doute le fait qu'elle soit venue au Japon pour étudier, à cause d'un simple problème de casier. Ses cheveux cachaient une bonne partie de son visage cependant ils laissaient apercevoir son teint pâle typique de l'Europe du Nord d'où elle était originaire. Les pas semblaient s'être arrêtés et une voix masculine résonna dans le couloir vide : "Salut". Surprise Emily releva la tête, bouche légèrement entrouverte, laissant un petit son sortir de cette dernière. Le garçon se pencha en avant, frappa le casier avec sa main et réussit à l'ouvrir, la secousse avait réussis à déclencher la serrure, avec aucun mal, il se pencha vers un autre casier l'ouvrit et en sortit un livre. Emily regarda le garçon et ses moindres gestes, comme abasourdie ou bien surprise de ce qui venait de se passer. Il se retourna soudainement, Emily détourna le regard qui devenait trop fixant et souffla un merci à peine audible. Elle l'entendit alors se présenter et spécifier que si elle avait des questions en tant que nouvelle, elle pouvait les lui poser. Son japonais était correct, cependant Emily avait encore du mal à bien comprendre les gens, sa pratique n'était pas encore aboutie.

Emily se tourna accroupie devant son casier et le referma, elle n'avait rien à mettre dedans encore, les livres ne lui avaient pas été distribués, et les seules affaires qu'elle possédait était quelques livres personnels, des fringues et des objets du quotidien. Elle se leva alors, agrippant au passage son sac et posant le bras sur le haut de la pile des casiers pour prendre appui pour se relever. Elle remit ses cheveux correctement, se tourna vers le garçon, releva la tête et répondit alors en japonais :

" Emily enchantée, et merci pour le casier, même si je ne suis pas sûre d'arriver à l'ouvrir la prochaine fois"


Sa voix était timide, elle n'avait pas l'habitude d'être aussi gênée, elle était plutôt de nature sociable mais l'idée de parler une autre langue et la peur d'être incomprise la déstabilisait, cependant elle prit sur elle-même.

" Je viens d'arriver effectivement " Elle regarda par la vitre du couloir, peu d'élèves étaient dehors, et le couloir était vide, cherchant ses mots, quelques secondes passèrent. " Sais-tu pourquoi il y a peu de personnes dans l'établissement ?" Dit-elle d'une voix reposée et calme tout en revenant fixer les yeux bleus du garçon.

Le jeune homme devant elle avait également la peau claire, état-il comme elle étranger ? Cependant il possédait de magnifique yeux bleus qu'elle ne pouvait s'extirper. Elle reprit alors, d'une voix plus dynamique cette fois ci et un ton un peu plus enjoué, néanmoins contente d'avoir rencontrer quelqu'un. Elle souria un peu timidement.

" Serais tu.... ici depuis quelques temps déjà ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: "A peine arrivée, les problèmes commencent..."  Dim 30 Oct 2011 - 21:36

Elle semblait plutôt timide. Chose normale quand on débarque dans un nouvel endroit ... Emily. Ce n’était pas franchement japonais. D’où venait-elle ? Akira était curieux à ce niveau-là. Il aimait découvrir de nouvelles cultures et langues. Le fait que l’école soit internationale était un de ses points positifs. Donc elle était bien nouvelle. Au moins, il ne s’était pas trompé, chose qui pouvait se montrer frustrant si cela faisait un moment que la personne se trouvait dans l’école. Il s’en fichait de vexé les gens, mais ça évitait les silences froids et tout le bazar.

« C’est les vacances ... Certains élèves sont rentrés chez eux et les autres sont partis en voyage scolaire. D’ailleurs, ils rentrent à la fin de la semaine je crois. »

Il jouait avec son livre, son regard fixé dans celui dans la jeune fille, qui le fixait aussi. Il ne se promenait pas avec ses lunettes de soleil pour une fois, malgré la luminosité intense qui régnait dans le bâtiment. Certes, cela allait lui vouloir une bonne migraine ce soir et il avait du mal à garder les yeux ouverts, papillonnant de paupières, mais il en avait un peu marre de devoir toujours se cacher derrière ces verres sombres. Lorsqu’elle reprit la parole, elle semblait gagnée en assurance. Et c’était mieux. Cela poussait Akira a parlé et non à hausser les épaules et à partir. Elle avait l’air gentille, mais il en fallait plus pour plaire au jeune homme. Il baissa les yeux et légèrement la tête. Des mèches de cheveux lui tombèrent devant les yeux.

« Ca va faire un mois et demi. Je suis arrivé fin juin. »

Silence. Il ne savait pas trop quoi dire. Finalement, il décida de faire quelque chose qu’il détestait qu’on lui fasse : poser des questions.

« Et ... Tu viens d’où ? Pourquoi t’as choisi de venir ici ? Hum et on pourrait peut-être bouger, plutôt que de rester plantés au milieu du couloir. »

Il se passa la main dans les cheveux, signe qu’il était mal à l’aise. Bon sang, c’était compliqué de parler aux gens ... Ce n’était vraiment pas spontané chez lui. Mais il essayait de faire de son mieux pour ne pas passer pour un gros coincé mal à l’aise, même pas capable d’aligner deux phrases. Pour l’instant, il jugeait s’en tirer plutôt bien ... Il releva la tête en soupirant légèrement. Il fallait qu’il arrive à se décontracter d’abord. Après, ça irait sûrement mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: "A peine arrivée, les problèmes commencent..."  Dim 30 Oct 2011 - 22:11

Oui, nous étions en mi-aout, quelle question stupide, les vacances ! Le voyage lui avait fait perdre toute notion du temps, elle regarda par la fenêtre une nouvelle fois, ainsi les autres élèves sont en voyage scolaire pensa-t-elle, décidément elle était arrivée au mauvais moment. Mais ce mois allait lui permettre de prendre ses repères dans l'établissement et de s'habituer au système japonais et bien sûr au décalage horaire. Quelle heure était-il chez elle ? Que faisait ses proches ? Elle soupira puis souriait, elle avait retrouver sa bonne humeur habituelle et chaleureuse.

Ainsi Akira était arrivé fin juin, il était donc arrivé peu de temps après le début des cours, s'était-il bien intégré au lycée ? Étant nouvelle et curieuse, elle voulait tout savoir sur ce lycée et aussi connaître les ressentis des étudiants, cependant elle n'osait pas poser de questions trop directes ou trop personnelles. Décidément son manque d'expérience en matière d'amitié lui créait déjà des difficultés. Elle aimait être seule cependant elle se devait d'être sociable, même si dans une conversation le silence ne lui posait aucun problème. Elle souriait une seconde fois, puis après un court moment de silence, Akira brisa alors ce même silence en posant une question, la toute première.

Citation :
"« Et ... Tu viens d’où ? Pourquoi t’as choisi de venir ici ? Hum et on pourrait peut-être bouger, plutôt que de rester plantés au milieu du couloir. »"

Emily acquiesça d'un bref mouvement de tête et souria, puis répondit alors avec son fort accent finnois mais en Japonais :

" Je viens de Finlande, je ne sais pas si tu vois où ça se trouve, surtout si tu es étranger à l'Europe, c'est au nord, c'est un beau pays, différent du japon, d'où es tu originaire ? Tu as la peau pâle, viens tu d'Europe toi aussi ?"


Elle venait d'enchainer les phrases sans interruption mais de manière très naturelle, une situation qui elle l'espérait n'aurait pas perturber le jeune homme. Elle n'avait vraiment pas l'habitude de parler aux gens, surtout en Japonais mais de manière générale, cela ne l’effrayait pas au contraire, dans le pire des cas, elle serait incomprise mais c'était peu important pour elle . Mais elle espérait juste que le jeun homme ne la trouverait pas trop bavarde ou ennuyante ou que ses questions ne le dérangeait pas. Emily partait du principe que si il prenait la peine de les poser, il attendait surement à ce qu'elles lui soient posées par la suite. De manière machinale elle repositionna ses cheveux qui tombaient sur son visage pâle et enchaîna.

"Excuse moi je suis un peu... nerveuse, je crois qu'on peut dire ça comme ça !
Elle lâcha un petit rire nerveux. Je suis venue étudier au japon, la Finlande est très bien niveau éducation mais je voulais découvrir un nouveau pays et une nouvelle culture, tu vois..."

Elle ramassa son sac, se positionna aux côtés du jeune homme et l'entraîna dans une marche lente vers la sortie du couloir, elle ne savait pas où elle allait et soudainement cette idée lui traversa l'esprit.

"Mais.... euh, il faudrait plutôt que tu me dises où aller, parce que je serais capable de me perdre si on va je ne sais où"
Elle souria intensément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: "A peine arrivée, les problèmes commencent..."  Lun 31 Oct 2011 - 22:53

La Finlande. C’est le genre de pays dont on voit le nom écrit sur une carte et qu’on se demande si un jour on aura la chance de pouvoir y mettre les pieds. Mais c’était ... Loin. Que venait-elle donc faire ici ? Quitte à choisir une école dans un autre pays, elle aurait pu en trouver une plus près. Il fut étonné par sa question. C’était bien la première à lui dire qu’il avait la peau pâle. Certes, il s’était déjà aperçu que sa peau n’avait pas la même couleur que ses parents, mais ne voyant pas les couleurs, il n’avait jamais vraiment pensé qu’elle était différente de celles des autres Japonais. Peut-être que ses yeux clairs induisaient aussi la jeune fille en erreur. Mais ça ... Même lui ne savait pas pourquoi il n’avait pas les yeux foncés comme tout le monde dans sa famille.

« Je suis Japonais. Mes parents sont Japonais. Je n’ai aucune origine étrangère ... Ou du moins, directe. »

Il avait bien entendu parler d’un arrière grand-oncle germain, ou quelque chose dans ce style, qui n’était pas nippon, mais à part ça ... Sa famille était composée entièrement de Japonais. Pas étonnant. Sa famille était dans le genre très conservateur et voyait d’un mauvais œil les nouveaux arrivants. Lui trouvait ça carrément stupide. Mais bon, il n’allait pas changer les anciennes générations comme ça ... Bref. Elle lui expliqua pourquoi elle était venue au Japon. Et bien, elle avait fait le bon choix si elle voulait découvrir une nouvelle culture ...

« Tu n’as pas à t’excuser d’être nerveuse. C’est normal. Tu débarques dans un nouveau pays, une nouvelle école ... Devoir parler une nouvelle langue ... En tout cas, c’est sûr que tu vas être pas mal dépaysée au début. J’ai vécu plusieurs années en Europe et le changement est vraiment énorme. »

Et encore, le fait que KHS soit une école internationale aidait. Il se souvenait de sa seule année scolaire qu’il avait fait au Japon, dans une école privée traditionnelle ... Et cela n’avait vraiment rien à voir avec ce qu’on pouvait trouver en Europe. D’ailleurs, la souplesse occidentale lui manquait parfois. Il se mit à marcher doucement avec elle. Après tout, c’était les vacances, ils n’étaient pas pressés ... Elle lui demanda où est-ce qu’il voulait aller et il réfléchit quelques secondes avant de répondre :

« Et bien ... Il y a soit la salle commune si tu veux rester au frai ... Soit le jardin, si tu veux profiter du soleil. Au choix. Mais si on va dehors, il faudra d’abord qu’on passe par ma chambre. »

Déjà qu’il se promenait sans lunette – certes elles étaient un peu cassées mais quand même –, il n’allait pas non plus aller se promener au soleil en T-Shirt. Cela allait peut-être sembler bizarre à la demoiselle, les gens mettaient un moment à s’habituer à ses manies de toujours sortir couvert de la tête au pied. Il tourna ses yeux clairs vers elle, l’interrogeant du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: "A peine arrivée, les problèmes commencent..."  Lun 31 Oct 2011 - 23:33

Japonais, elle ne l'aurait pas cru. Cependant elle ne pouvait se faire une idée car elle n'était au Japon que depuis quelques jours, voir même quelques heures et n'avait pas eu le temps de regarder les gens plus en détails. Pourtant Emily était de nature curieuse et fixait bien trop souvent les personnes qui l'entouraient cependant le voyage l'avait exténuée alors elle ne s'était contentée que de marcher dans les rues sans prendre la peine d'admirer les environs, ce qui était un peu dommage. Mais maintenant qu'elle était à Kobe, elle aurait l'occasion de sortir, surtout en cette période de vacances. Elle comprenait ce que disait Akira cependant avec un temps d'attente, elle se demandait quelles langues parlait-il pour avoir étudier en Europe et surtout où avait-il étudié ? Elle ne connaissait pas encore correctement le modèle japonais concernant l'instruction et l'éducation, elle ne s'était pas renseignée sur ce sujet là, privilégiant, la culture en matière d'alimentation et de mode de vie. Son côté curieux avait reprit le dessus, comme si sa véritable personnalité s'était éteinte en arrivant ici. Elle voulait en savoir plus sur ce jeune homme.

Citation :
« Tu n’as pas à t’excuser d’être nerveuse. C’est normal. Tu débarques dans un nouveau pays, une nouvelle école ... Devoir parler une nouvelle langue ... En tout cas, c’est sûr que tu vas être pas mal dépaysée au début. J’ai vécu plusieurs années en Europe et le changement est vraiment énorme. »


Elle répliqua alors dans un japonais relativement correct tout en souriant comme à son habitude, d'une façon adorable:

"Nerveuse... Je ne sais pas trop quoi faire pour le moment, enfin... c'est que je suis arrivée seulement hier soir au Japon, c'est un peu dur effectivement mais je pense y arriver, j'espère juste ne pas... craquer si jamais je n'arrive plus à suivre, en matière de cours ou ... n'importe quoi..." Elle rit doucement " Où es tu allé en Europe ? Si ce n'est pas trop indiscret ? "

Emily plongea ses yeux dans ceux d'Akira, ils étaient d'ailleurs magnifiques, des yeux bleus, c'était pourtant courant en Finlande mais les siens étaient vraiment beaux, et pour un Japonais, ce n'était pas courant. Le jeune homme rencontré lui proposa alors de changer de lieu, répliquant qu'il devait impérativement passer par sa chambre, Emily acquiesça du regard et agrippa le bras du jeune homme, une manie qu'elle avait avec les gens. Elle était toujours proche des autres, et très tactile avec eux. Mais ça n'avait jamais dérangé quiconque auparavant. Serrant un peu plus son étreinte elle dit alors un sourire aux lèvres:

"Qu'importe, je te suis, je n'ai rien à faire pour le moment, d'ailleurs j'espère que ma présence ne te dérange pas ! "


[Manque d'inspi tu m'excuses, par contre si tu veux changer de lieu dans le RP, on reste sur ce topic là pour éviter d'en ouvrir 36 avec deux trois messages dedans ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: "A peine arrivée, les problèmes commencent..."  Mar 1 Nov 2011 - 13:21

{Pas de soucis (:}

« Si tu as du mal à suivre, il ne faut pas que t’hésites à le dire à tes professeurs ou tes camarades. Tu trouveras toujours quelqu’un pour t’aider. »

Enfin, c’est ce qu’il pensait. Lorsqu’il avait débarqué en cours d’espagnol, langue qu’il n’avait jamais parlée de sa vie, il avait eu beaucoup de difficultés dans cette matière. Mais certaines personnes de sa classe l’avaient aidé, alors qu’il ne les connaissait absolument pas. Et cela lui avait fait bizarre. Il n’avait pas l’habitude qu’on l’aide. Mais Emily semblait tout à fait charmante, elle ne devrait pas avoir de problème. Et puis, les anciens prenaient souvent les nouveaux sous leurs ailes, surtout quand ceux-ci débarquaient durant l’année scolaire.

« Bien sûr que non, ce n’est pas indiscret ... J’ai passé dix ans en France. Et un an en Angleterre. »

Il se raidit lorsqu’elle lui saisit le bras, l’air un peu paniqué. Il détestait les contacts physiques. Autant que le soleil, c’est pour dire ... Mais il ne se dégagea pas, préférant cacher sa gêne derrière ses cheveux. Ils continuèrent d’avancer, se dirigeant vers les escaliers.

« Mais non, tu ne me déranges pas. Sinon, je ne t’aurais pas proposé de bouger. »

Ils grimpèrent les escaliers et arrivèrent bien vite devant la porte de sa chambre. Il retira doucement son bras à la jeune fille et entra dans la pièce. Il attrapa l’une de ses nombreuses vestes qui trainaient sur son lit et ressortit directement. Il l’emmena ensuite jusqu’au parc. C’était une chance qu’ils avaient de pouvoir disposer ainsi d’un espace de verdure. Entre-temps, il avait enfilé sa veste et rabattu sa capuche sur sa tête, protégeant la moindre parcelle de sa peau de la lumière assassine du soleil. Il ne voyait pas vraiment quoi lui dire d’intéressant ...

« Et sinon ... T’aimes lire ? »

Okay. Y’avait mieux quand même. Il fit un petit sourire, mélange de confusion et d’excuse, adoucissant son visage si peu expressif d’habitude. Enfin, c’était un sourire à sa façon quoi. Des fois, il avait vraiment l’impression d’être ridicule ... Mais bon. Au moins, il faisait des efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: "A peine arrivée, les problèmes commencent..."  Mer 2 Nov 2011 - 10:57

" Tu trouveras toujours quelqu'un pour t'aider", Emily eu un léger rire ironique, si seulement on lui avait dit ça à l'époque du collège... Peut-être que la Finlande était différente que le Japon en matières de relations sociales. Cependant, Emily préférait se débrouiller seule, c'est toujours ce qu'elle avait fait depuis ses dix ans, cependant dans ce nouveau pays, mieux vaut prendre conseil auprès de quelqu'un, c'est plus sérieux. Elle ne voulait pas s'attirer de problèmes c'est tout ce qu'elle avait en tête. L’Angleterre ? C'était son premier choix d'études avant de finalement se tourner vers le Japon, avait-elle fait le bon choix ? Elle n'avait pas encore eu l'occasion de répondre à cette question. La France, elle n'y avait jamais posé les pieds mais ce ne l'attirait pas plus que ça, à part sans doute l'architecture où les auteurs français. Elle tourna la tête vers le jeune homme.

"Dix ans... Passer dix ans dans un pays que l'on ne connaît pas, ça paraît plutôt effrayant. Tu t'en ai bien sortit ? "


Ils grimpèrent tout deux les escaliers, passant par la chambre d'Akira où elle resta en dehors, elle n'eut pas le temps de regarder les alentours que ce dernier ressortit aussi rapidement qu'il était entré, un gilet à la main. Ils redescendirent tranquillement et se dirigèrent vers ce qui semblait être le parc, la verdure a perte de vue. Kobe High School avait vraiment investit en matière de terrains... ça n'avait rien d'un lycée en y réfléchissant bien. C'est en se retournant brièvement qu'elle pu apprécier une vue plus large des bâtiments derrière eux. Elle reprit sa marche aux côtés du jeune homme qui malgré le temps superbe, couvrit sa tête avec la capuche de sa veste, son visage prit un air interrogatif, surprise de ce geste. Elle n'eut pas le temps de lui demander qu'il répliqua :
Citation :
"Et sinon, t'aimes lire ?"
Une question plutôt étrange, le jeune homme paraissait ne pas trouver ses mots, ce n'était pas un problème pour elle. Elle prit le temps de le stopper d'un geste de la main pour s'asseoir dans l'herbe fraîche, elle allongea ses jambes engourdies par le trajet qu'elle avait fait jusqu'au lycée.

"Euh oui effectivement, d'ailleurs toi qui est allé en France, tu dois connaître Amélie Nothomb, j'ai lu quelques œuvres. J'aime son style d'écriture " Bref silence. " Au fait, as tu un problème avec... le soleil ? Je veux dire par là que tu as l'air de protéger ta peau avec ta capuche..."

Sa phrase parût très maladroite, sans doute à cause de son Japonais. Elle espérait juste ne pas troubler ou vexé le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: "A peine arrivée, les problèmes commencent..."  Ven 11 Nov 2011 - 23:04

{Désolée pour l'attente !}

« Quand je suis parti, j’avais sept ans. Je ne me rendais pas vraiment compte de ce que cela impliquait. Pour moi, la France est devenue mon foyer. »

Il est dur lorsqu’on est un gamin de comprendre ce que c’est de quitter son pays, surtout qu’à cet époque, le jeune homme n’allait pas à l’école et n’avait donc aucun lien, si ce n’est familiaux. Et quitter le Japon ne l’avait pas coupé de sa famille, vu qu’ils leur rendaient souvent visite pour les vacances. Et puis de toute façon, il n’avait pas vraiment eu le choix. Si on lui avait demandé son avis, il aurait sûrement préféré partir en Allemagne ou en Suède. Mais il n’allait pas se plaindre. Il avait déjà eu énormément de chance de pouvoir voyager autant.

Akira s’assit en tailleur à côté d’elle. Il ne pouvait s’empêcher de jouer avec les brins d’herbe qui se trouvaient à proximité de ses mains. Au moins, cela lui occupait les doigts. Il gardait la tête baissée, écoutant ce qu’elle disait.

« Oui, je connais et j’aime bien. Son style est fluide et elle arrive bien à nous faire rentrer dans son univers. »

Stupeur et tremblements, le premier livre d’elle et qui lui avait donné envie de lire tous les autres. Il releva la tête à sa question. Cela ne le dérangeait pas du tout qu’elle lui demande. Avant, il était toujours en train d’expliquer pourquoi il fuyait le soleil, mais maintenant, il n’y tenait plus compte. Il avait enfin accepté le fait d’être malade, mais également le fait qu’il n’était pas si différent des autres en fin de compte. Après tout, il avait juste des problèmes de vision et des réticences à s’exposer au soleil, cela ne l’empêchait pas de vivre normalement.

« Je suis atteint d’achromatopsie, ce qui fait que je souffre de photophobie. »

Il y eut quelques secondes de silence avant qu’il ne se rende compte que ses paroles n’avaient sûrement aucun sens pour la jeune fille. Peu de gens savaient ce qu’était l’achromatopsie, qui n’était pas vraiment répandue.

« C’est une ... Maladie génétique qui fait que je ne peux pas voir les couleurs et que j’ai des problèmes de vision. Et je ne supporte pas la lumière de soleil, qui me donne mal à la tête et me rend malade. »

Il haussa les épaules, l’air indifférent. Il espérait qu’elle n’allait pas faire comme certaines personnes, le prendre en pitié. Il n’avait pas à se plaindre, il existait bien pire comme maladie.
Revenir en haut Aller en bas
 
"A peine arrivée, les problèmes commencent..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: