Partagez | 
 

 Ô liberté [Yumiko Asuka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Ô liberté [Yumiko Asuka]  Mer 21 Mar 2012 - 13:46

    Une soirée habituelle pour le jeune nippon. Quoi que, pas tant que ça. Cela faisait quelques mois qu’il avait rejoint ce pensionnat, et bien que le couvre feu soit d’ordinaire bien plus tôt, le week-end lui laissait quelques liberté. Mais ce soir là, il manquait cruellement d’idée.

    Quoi qu’il en soit, il ne tenait plus. Faire les cent pas dans sa chambre ne l’aidait pas du tout à se décider. C’est alors qu’il pensa à une activité qu’il n’avait pas faite depuis bien longtemps. Il était passé plusieurs fois devant la patinoire de la ville en se rendant au bar que tenait l’un de ses rares amis. Et à chaque fois, il avait hésité à en pousser la porte. Il n’était pas si mauvais dans cette discipline lorsqu’il était plus jeune. Il y allait souvent avec sa mère lorsqu’ils n’avaient rien d’autre à faire. Pourquoi ne pas y retourner histoire de voir ce qu’il valait ?

    C’est pourquoi, oubliant toute réflexion, il descendit au rez de chaussé du pensionnat pour quitter son enceinte et rejoindre la ville. Il était 21 heures. La patinoire ne fermait pas avant 23h. S’y rendant, il pensa plusieurs fois à faire demi-tour, il faut dire que la foule, ce n’était vraiment pas son truc, mais il n’en fit rien. Le parking en lui-même était déjà très animé. Vêtu d’un jean noir et d’une chemise à manches longue blanche, il ne craignait pas le froid, il y était habitué. Lorsqu’il entra, plusieurs personnes se retournèrent. La couleur de ses yeux attirait toujours beaucoup, mais il ignora les murmures qui s’élevèrent alors. Il se fichait pas mal de savoir ce que les autres pensaient de lui. Lorsqu’il prit son entrée, il n’oublia pas de louer des patins, n’en ayant pas lui même. Prenant place sur l’un des bancs devant le stand de location, il les reluqua un moment. Ce n’était pas de la qualité extrême, mais c’était bien suffisant. Les chaussant, il s’efforça d’ignorer les regards curieux des autres clients. Il les aurait bien envoyés boulé mais bon, s’il commençait comme ça, il n’avait pas fini. Regagnant la glace, il s’y élança rapidement, il n’avait rien perdu, se mouvoir était simple pour lui finalement. Il n’avait rien d’un professionnel capable de réaliser diverses figures, il n’était pas la pour ça. Il voulait juste se laisser porter par la glace, pour être libre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ô liberté [Yumiko Asuka]  Mer 21 Mar 2012 - 21:24

D'ordinaire, Yumiko ne sortais jamais seule. Du moins, pas en ville. Et encore moins à Kobe. Même si elle était inscrite depuis la rentrée en Avril, elle n'avait pas eut le temps de beaucoup visiter les environs. Et elle n'était pas du style à explorer l'inconnu. Cela lui semblait une aventure bien trop dangereuse. De toute façon, ce n'était pas une fille qui brillait par son courage.

Mais ce soir là, elle avait décidé de braver ses propres interdits pour affronter l'inconnu...Et se rendre à la patinoire. En même temps...Celle-ci n'était pas très loin du Lycée, et le chemin était simple. Elle n'avait donc pas à prendre les transports en commun. Pour une expédition de ce type, elle préférait utiliser les bonnes vielles méthodes et marcher, en écoutant de la musique. C'était pour elle une manière de se motiver. Avec des écouteurs dans les oreilles, elle se sentait capable d'abattre des montagnes. Mais aussi, de s'isoler du monde. Ce qui la rendait sourde, et elle manqua plusieurs fois de graves collisions sur le trajet de l'aller. Heureusement, sa bonne étoile brillait d'un éclat puissant, et elle fut saine et sauve.

Trouver un établissement de ce genre, qui était ouvert toute la soirée, n'avait rien d'étonnant dans une grande ville dynamique comme celle de Kobe. Pourtant, cela surprenait Yumiko. Aussi, elle avait toujours vécu à la campagne. Il lui fallait s'habituer à la vie de citadine, et ce n'était pas une simple affaire...Tous ces gens qui ondulaient autour d'elle lui faisait l'impression d'une fourmilière géante. En constatant cela, elle songea à tous ces humains de par le monde...Avant d’apercevoir la vitrine d'une boutique, et le ravissant haut qui lui irait si bien si elle avait eut plus d'argent de poche. On ne dira jamais assez que Yumiko est instable. Toujours dans la lune, sautant du coq à l'âne, distraite à souhait.

Quand enfin elle parvint à destination, elle s'étonna de pas voir grand monde à la patinoire. Pour un soir comme celui-ci, le lieu aurait du être plein...Cela l’inquiéta un peu. Et si l'endroit avait mauvaise réputation ? Si elle n'y entrait pas, elle ne le découvrirait jamais.

Elle entra et commanda d'une voix tremblante qu'on lui apporte des patins à sa taille. Elle s'acharna un moment sur ceux-ci, car son jean refusait de rentrer dedans correctement. Quand enfin, elle fut satisfaite du résultat, elle se dirigea en boitant jusqu'à la piste de glace. Depuis toujours, il lui avait fallu un certain temps d'adaptation avant de s'avancer librement sur la glace. Aussi, elle passa les dix premières minutes rivée à la rampe, à avancer lentement, le temps d'habituer son corps à ce nouveaux mode de déplacement. Dans ce genre d'endroit, on met de la musique pendant que les clients évoluent sur la glace. Ce n'était pas pour déplaire à la jeune fille.

Quand enfin elle fut plus assurée, elle se dirigea lentement vers le centre de la piste. Osant une petite folie, elle s’élança en toute insouciance...Et entra en collision avec un autre usager.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ô liberté [Yumiko Asuka]  Jeu 22 Mar 2012 - 20:58

    Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas remit les pieds sur une patinoire. Mais il fût satisfait de constater qu’il n’avait pas eu besoin de plus de deux minutes pour retrouver ses marques. Tant mieux, au moins il n’aurait pas à rester sur le bord avec les cinquante pour-cents de clients peu assuré qui y était accroché. Le milieu de la piste était indéniablement le plus libre, car peu de gens s’y aventurait. Pas trop de risque de s’emplafonner un gamin. Mais évidemment, même si les chances étaient les plus minimes du monde, il n’y échappa pas…C’est ainsi qu’il ne tarda pas à ressentir un violent choc dans le flanc droite, le projetant violemment sur le côté. Il ne pu pas faire autrement que de se vautrer, et glissa sur quelque mètre, évitant par chance de faire tomber quelqu’un d’autre avec lui. Un peu sonné, il resta allongé un court instant, se demandant quelle était la brute épaisse qui avait bien pu le faire voler ainsi. Remarque, il suffisait que la personne ai pris de la vitesse pour conduire à se résultat. Se redressant avec difficulté, il du conclure qu’il ne s’agitait que d’une jeune fille, visiblement poids plume, elle aussi étendu non loin de là.

    Toujours au sol, il se massa les côtes du côté de l’impact. C’était douloureux. Mais comment diable avait-elle fait pour lui rentrer dedans à pleine vitesse ? Était-elle aveugle à ce point ? Agacé, il fronça les sourcils alors que quelques usagers inquiet venait s’assurer que tout allait bien de son côté, comme de celui de la demoiselle. Et oui…la solidarité existe encore par moment. Il finit par se relever malgré tout, chancelant légèrement. Sa tête tournait un peu, mais ça allait déjà mieux. Rejoignant l’inconnue, il lui tendit la main pour l’aider à se relever.

    « Fais attention la prochaine fois »

    Lança t-il plutôt neutre, la toisant de sa hauteur. Il n'avait pas l'air très engageant, mais il savait qu’en venant ici, c’était le risque. Lorsqu’il s’agissait de sport, il était un peu plus conciliant. En dehors de ça, il l’aurait sans doute royalement ignoré. Mais il ne passait pas à côté de la solidarité sportive. L’assistance faisant de toute façon partie du règlement de la patinoire.


    [H.J : Désolé c’est court…Mais l'action venant à peine de commencer, c'est un peu délicat n_n]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ô liberté [Yumiko Asuka]  Jeu 22 Mar 2012 - 21:48

Yumiko n'avait pas bien vu la personne dans laquelle elle était rentrée. Du coin de l’œil, elle aperçu une vague masse sombre, mais rien d'autre. Elle battit des bras dans le vide, décrivant de grands cercles désespérés, comme pour se raccrocher à quelque chose d'invisible. Ses jambes tremblaient, et ses patins finirent par se croiser, ce qui la fit s'étaler royalement sur le sol froid. Elle se retrouva dans une position particulière, les jambes écartés comme une danseuse maladroite.

La tête baissée, elle entreprit de prendre appui sur la glace avec ses mains afin de se relever. Mais la laine de ses gants adhérait au sol gelé, et cela ne lui facilitait pas la tâche. Par dessus le marché, il lui était difficile de poser correctement le pied sur la glace et elle retomba plusieurs fois. Ses efforts semblaient vains. Elle se savait pathétique, et n'osait lever la tête, de peur de croiser les regards moqueurs des autres clients, qui devaient bien rire de son incapacité à se débrouiller seule. Le rouge lui monta aux joues.


-Fait attention la prochaine fois.

Elle releva la tête timidement. Elle se sentait terriblement gênée, comme si de la fumée lui sortait des oreilles. Non seulement, il s’agissait de celui qu'elle avait renversé, mais en plus, il voulait l'aider à se relever. Bien sûr, elle ne dirait pas non...Mais elle avait l'impression d'être un fardeau.

-Je suis désolée...

Elle lui tendit la main et se laissa faire. Une fois remise sur pieds, elle observa à droite et à gauche. Contrairement à ce qu'elle pensait, les clients avaient oublié l’événement pour se remettre à décrire des cercles sur la glace. A présent, il lui fallait s'excuser, et remercier l'inconnu.

-Heum...Encore pardon...Je suis un vrai danger public.

Tout en parlant, elle jouait nerveusement avec les mailles en laine de ses gants, comme hypnotisée par leur forme. Elle n'osait pas le regarder dans les yeux. Elle l'observait à la dérobée. Aussi, il n'était pas du genre à passer inaperçu, avec ses grandes mèches de cheveux blonds.

-Eh bien, je...Je pense que je vais m'en aller...


Et sans attendre de réponse, et tenta de se diriger laborieusement vers les vestiaires. Sa cheville lui faisait mal. Ce devait être à cause du choc...Rien d'autre. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ô liberté [Yumiko Asuka]  Sam 24 Mar 2012 - 16:31

    C’est vrai, Kyoshiro n’était pas du genre à aider les gens. Il n’était pas d’un naturel généreux, et encore moins conciliant. C’était déjà un petit miracle qu’il ne l’ai pas envoyée sur les roses en l’engueulant magistralement. Plaçant son pied devant ceux de la demoiselle pour lui permettre de prendre appuis sans glisser afin de se relever. Quoi qu’il en soit, cette fille semblait plus que réservée, la teinte qui empourprait ses joues en témoignait grandement. Il esquissa un sourire amusé. Il aimait bien les timides. Pourquoi ? Parce qu’il se faisait toujours un malin plaisir de les emmerder. Pas sympa ? Ai-je des fois prétendu qu’il l’était ?

    « Si tu le dis. Mais en même temps on est sur une patinoire, nous sommes tous des dangers public potentiels »

    Conclu t-il en haussant les épaules. Ce n’était pas vraiment pour la rassurer, plus pour lui faire remarquer que oui…elle était un danger public. Mais elle était loin d’être la seule. Rassurant non ? Bon, c’est vrai, vu comme ça ce n’était pas forcément très réconfortant, mais que voulez vous, il faut parfois savoir affronter la vérité. Et alors qu’elle tentait de filer à l’anglaise, il la rattrapa par le poignet. Il avait trouvé un jouet de choix. La laisser filer ? Jamais ! Sûrement pas !

    « Tu ne va tout de même pas partir tout de suite ? »

    Questionna t-il alors par pur soucis rhétorique. La traduction signifiait plus : Oh que non, tu ne vas pas partir tout de suite. Mais dis comme ça, ça aurait pu l’effrayer. Quoi que…De toute façon, elle semblait du genre impressionnable, alors des frayeurs, elle devait bien s’en faire toute seule. Quoi ? Elle aurait pu tomber de nouveau par cette entrave ? C’était bien le cadet de ses soucis.

    « Si tu renonce à chaque obstacle, t’ira pas loin ma p’tite »

    Reprit-il avec malice. Il était un peu inquiétant, mais dans le fond, il n’avait pas tort n’est-ce pas ? Il était en mesure de lui apprendre. Pas par bonté, non…Ce n’était pas digne de Kyo. Mais par simple jeu. S'en rendait-elle compte? Rien n'était sûr. il s'arrangeait toujours pour se montrer impénétrable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ô liberté [Yumiko Asuka]  Sam 24 Mar 2012 - 17:43

La tentative de Yumiko pour s'échapper au plus vite de ce lieu et retrouver un monde qui lui semblait plus familier échoua lamentablement. Le plus souvent, on rencontre dans les lieux de divertissements d'autres personnes banales et sans importance. Et s'il arrive d'y être confronté, elles sont rarement très intéressées par vous, sauf peut être dans un bût plus animal. Il se trouvait que l'inconnu était du genre à se détacher du lot. Alors il ne la laissa pas s'enfuir.

A peine avait-elle fait fait deux pas qu'il la retenait par un bras, serrant avec autant de force que peut en avoir un jeune homme. Yumiko, qui était plus résistante qu'elle n'en paraissait, accusa le coup. Si elle n'était en général pas très douée, elle avait le mérite de posséder cette qualité. Mais cela ne l'empêcha pas d'être surprise. Elle se retourna en vitesse, interrogeant du regard l'inconnu. Elle ressentit une légère pointe d'appréhension, ignorant ce qu'il lui voulait. Mais elle se détendit dès qu'il prononça sa phrase. Il voulait juste faire un trait d'humour, en ajoutant qu'ils étaient tous des dangers publics. Cela rassura la jeune fille. Elle cessa de se crisper et sourit.


*Finalement, il n'en à peut être pas l'air, mais il est sûrement sympa...*

Il insista même pour qu'elle reste, ayant comprit qu'elle cherchait à partir. Cela l'étonna, car elle n'avait rien à voir avec lui, mais elle n'y prêta pas attention. Jusqu'à ce qu'il continue. Son ton, qui se voulait peut être paternaliste, mais avait de quoi l'effrayer, ne la rassura guère.

*Quoi ? Pour qui il se prend ? Il me fait peur...*

En fait, Yumiko n'avait pas comprit. Elle ne voyait pas où il voulait en venir. Elle réfléchit un instant, observant autour d'elle, avant de saisir. Le ton qu'il avait employé était emprunt de...Malice ? Elle se balança d'un pied sur l'autre, comme souvent dans les moments d'indécision, ce qui eut pour conséquence de lui faire perdre son équilibre. Heureusement, elle réussit à éviter un nouveau drame. Elle porta sa main derrière sa tête.

-Heu...Je sais pas si j'ai bien compris mais...Tu veux m'apprendre à patiner ?

*Si je me trompe, je suis morte...*


Si elle avait fait une mauvaise hypothèse, elle serait dans une bien mauvaise position. Elle détestait se tromper. Surtout dans ce genre de situation. Elle avait horreur des malentendus et ne voulait pas paraître trop présomptueuse. Aussi, la situation lui semblait irréelle. Rencontrer un personnage aussi charismatique, dans un lieu où elle pensait être tranquille...Et voilà qu'il lui proposait un cours de patinage...Si toutefois son esprit ne lui jouait pas des tours.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ô liberté [Yumiko Asuka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: