Partagez | 
 

 Maussade... Qu'on me rende le sourire, c'est un ordre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Maussade... Qu'on me rende le sourire, c'est un ordre !  Jeu 3 Mai 2012 - 20:13

? Dansent, dansent, dansent les ombres, gouttes de pluies dans mon esprit
Chantent, chantent, chantent les monstres, devant qui plus rien ne sourit... ?

Click Click !


Il pleuvait en ce jour d'Halloween. Une petite bruine, un souffle d'amoureux sur la peau de Gaïa, presque rien. Mais cela avait suffi pour rendre morose l'humeur d'Alice, qui était bien loin de son Pays des Merveilles. Pourtant, un Chapelier fou avait essayé de la faire sourire, en vain, et malgré ses grimaces toutes plus imaginatives les unes que les autres. Le professeur était reparti peu après, dépité de n'avoir pas réussi à dérider une aussi jolie fille...

Auro jouait avec son couteau Vorpalin factice taché d'un sang tout aussi factice, mais remarquablement bien fait. Il avait utilisé pour ses cheveux une teinture éphémère d'un brun profond aux reflets rouges... Cela allait bien avec les traces rouges qui maculaient la robe blanche et bleue qu'il portait. Il avait évidemment pris soin de rembourrer sa poitrine, mais sans excès. Pour les yeux, c'avait été le plus simple, étant donné le nombre de paire de lentilles qu'il avait dans sa boite de maquillage. Il était tellement aisé de surprendre les professeurs avec de faux yeux vairons.

Mais notre androgyne n'était pas d'humeur. Il s'était donc réfugié dans la salle commune et broyait du noir, assis sur un canapé, ses jolies jambes en collants blancs tachés de sang croisées. Il poussa un long soupir. Son déguisement était parfait, cette journée était sensée être amusante, mais rien a faire, il n'arrivait pas à obtenir ce sourire si beau qui faisait la joie des hommes comme des femmes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Maussade... Qu'on me rende le sourire, c'est un ordre !  Ven 4 Mai 2012 - 15:00

Neiry n'avait aucune envie de se déguiser pour Halloween, et puis c'était une fêtes anglaise elle ne s’attendait pas à ce qu'elle soit fêter dans ce pays. Déjà dans le sien seulement les enfant s'apprêtaient le soir pour aller chercher des sucreries. Mais bon il fallait se lever du bon pied, après tout il se passerait peut être quelque chose de divertissant... Ne sait on jamais.

Donc bon elle s'était levée en pensant que c'était un jour comme les autres. Elle s'était habiller de façon normale... Finalement aujourd'hui elle semblerait peut être déguisé elle par rapport aux autres... Question de non conformisme. Donc un pantalon large très foncé, et un débardeur mettant ses formes en valeurs... Ces formes féminines bien entendu, car Neiry était une jolie jeune fille c'était connu. Pourtant et c'était peut être une chance pour elle, tous les garçons ne tournaient pas autour d'elle... Si bien que même après un an passé ici, elle était et demeurait célibataire... Enfin techniquement elle ne l'avait pas toujours été... Enfin c'est quelque chose de compliquer. Ne nous prenons pas la tête pour rien (ou pas grand chose)

La jeune fille sortie donc la guitare sur le dos, et alla en salle commune, elle n'avait pas grand chose à faire pour l'instant, et puis c'était une question d'habitude, elle avait beau être solitaire, cela n'avait pas d'importance de se trouver dans un lieu peuplé d'irréductibles gaulois. Elle avait poser sa guitare avant le canapé et s'était à moitié jeter dessus.

Bon il faut avant tout avouer qu'elle avait été surprise par l’accoutrement d'auro. Mais bon elle parle pas aux filles, pourquoi elle le saluerait. (J'aime la contradiction de cette phrase). Donc elle l'avait juste regarder surprise, puis s'était mise à gratter les cordes sans trop chercher à faire une mélodie, juste histoire de mettre une petite musique d'ambiance...

Nah pèche ce n'était pas cool Halloween, la rouquine qui avait déjà du mal à associer un visage à un prénom risquait de ne même pas reconnaitre les personnes qu'elle connaissait déjà si cela se trouve... La fille à côté d'elle était en fait heu... Son doberman parfaitement déguiser. Oui Hika qui veut lui faire une farce... Oui dans les personnes qu'elle connaissait cela ne pouvait être que des garçons. Mais auro avait quand même des traits féminins, et une poitrine... Donc non ce n'était pas quelqu'un qu'elle connaissait...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Maussade... Qu'on me rende le sourire, c'est un ordre !  Lun 7 Mai 2012 - 6:01

Il ne l'avait pas vue arriver. Elle aurait tout aussi bien pu tomber du plafond de la salle qu'il ne l'aurait pas remarquée, avec tout ce monde. Il y avait de tout. De Jack l’éventreur anglais, à Izanagi, le dieu japonais. Accompagné d'Izanami, sa compagne, ils étaient tous deux majestueux. Il y avait aussi des déguisements moins nobles, avec des thèmes moins en rapport avec l'idée de faire peur...

Un instant de peur, très exactement. Ce fut le sentiment d'Auro, lorsqu'il sentit que l'on s'affalait sur le canapé sur lequel il était lui-même assis. Il sursauta violemment, posant sa main droite sur son coeur qui s'était mis à battre à toute vitesse, et manquant de laisser tomber son accessoire. Tout ceci n'était pas pour arranger son humeur...

Il s’apprêtait donc à envoyer au diable ce trouble-calme supplémentaire et son fichu costume. Pour une raison inconnue, Halloween le faisait déprimer, et il ne se passait rien qui pouvait lui remonter le moral ! Il se tourna vivement vers la personne et sursauta à nouveau, de surprise pure, cette fois.

Elle n'était pas déguisée. Contrairement à chacune des personnes de cette salle, elle n'était pas déguisée. Aucun costume, aucun accessoire, pas même une touche de maquillage pour démontrer une éventuelle adhésion à cette fête. Juste des vetements de tous les jours, et une guitare, qu'elle prenait en main, pour commencer à en jouer. Intriguant, non ? Eh bien, tout du moins, cela intrigua Auro, qui se tourna vers elle pour essayer de comprendre, prenant sa voix féminine presque par réflexe.

- Vous n'etes pas costumée ? C'est Halloween, pourtant, non ? Vous n'aimez pas vous déguiser ?

Il l'avait déjà croisée au sein de la KHS, évidemment, mais il ne se souvenait pas lui avoir déjà parlé. Qui était-elle ? Il se rendit compte de son manque de civilité en se rendant compte qu'il ne s'était même pas présenté. Mais aujourd'hui, il n'était pas lui-même.

- Pardonnez-moi, je suis Alice. Je suis élève en prépa Littéraire. Et vous ? Quel est votre nom ?



[HRP : Négatif en ce qui concerne la voix ! Auro a eu de longues années pour s’entraîner (avec en plus l'aide de sa soeur, qui est chanteuse) à émuler une voix féminine, et de fait, s'il ne veut pas qu'on voie en lui un garçon, il faudrait aller vérifier "A la main" pour s'en rendre compte ! Il peut, dès qu'il le souhaite, passer d'une voix suave, douce et profondément masculine, à une voix plus légère, tout aussi douce, mais indéniablement féminine.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Maussade... Qu'on me rende le sourire, c'est un ordre !  Mar 8 Mai 2012 - 12:05

Bon la journée s'annonçait pleine de regard de travers. La rouquine l'avait bien comprit en entrant dans la salle commune, mais bon il fallait bien s'y confronter tôt où tard... Elle ne pouvait pas fuir la civilisation toute la journée, seulement parce qu'elle ne pensait plus être en âge de fêter Halloween. Parce que toute seule cela n'avait pas de sens. Encore elle aurait pour habitude de trainer avec une bande de potes, toujours les mêmes, ils auraient fait un truc trop bien et tous ensemble... Mais là... Depuis qu'elle était arrivée à Kobe, elle se plaisait à faire cavalier solitaire. Donc du coup, cette fête ne rimait à rien pour elle. Puis étant étrangère et ayant ses coutumes à elle, n'était elle pas déguisée tous les jours.

Alors qu'elle s'installait sur la canapé, quelqu'un vient troublé la solitude qui l'entourait jours après jour. Elle en fut quelque peu surprise, il y avait un grand nombre d'élève qui parlaient aux autres quand ils étaient seuls. Comme s'ils cherchaient à lier. C'est vrai quoi de plus simple que de faire connaissance avec les camarades de son lycée. On est sur, plus ou moins de na pas tomber sur des cas sociaux. Enfin surtout ici. Nous serions dans un lycée américain, comme le lycée de colombine, je ne dis pas. Mais là... Il n'y avait déjà pas la constitution qui autorise le port d'arme à feu. Et puis au japon on est pas autant ravagée qu'aux états unis... Tout du moins c'est un autre style...

- Vous n'etes pas costumée ? C'est Halloween, pourtant, non ? Vous n'aimez pas vous déguiser ?

Neiry quand elle n'était pas d'humeur aurait souligner cette question rhétorique du vous n'êtes pas costumé. Bah oui cela se remarquait bien. Après elle aurait pu dire bah si je suis en Nikita, jeune italienne un peu rebelle. Où est le problème ? Mais bon, au vu du déguisement quelque chose poussait Neiry à se méfier de cette... comme elle s'appelait ? C'est alors que Nei se posait la question qu'Auro ajouta :

- Pardonnez-moi, je suis Alice. Je suis élève en prépa Littéraire. Et vous ? Quel est votre nom ?

Ce nom n'évoquait rien à la jeune fille, mais que voulez vous de toute manière elle n'avait pas la mémoire des prénoms. Encore moins celui des filles. Il faut dire qu'elle trouvait les filles trop souvent superficielles. Et la rouquine avait parfois quelques habitudes masculines. Oui quand on traine beaucoup avec des garçons on prend l'habitude de se préparer vite le matin de ne pas parler de soins capillaires ou autre...

Le fait de préciser sa classe informait Neiry que la demoiselle était plus âgée qu'elle, bon elle ne parlerait peut être pas de choses enfantines... Mais quand même pourquoi beaucoup de filles l'accostaient comme cela... Ce n'était pas vraiment logique... Enfin si, les filles sont techniquement plus bavardes que les garçons (oui c'est un stéréotypes, mais nei ne vit que de cela). Puis c'est plus valorisant qu'un garçon vienne vous parler. Vous draguez. Si on prend d'ailleurs que cette explication au fait d'aborder un inconnu, la rouquine aurait peut être du soucis à se faire de la part de la gente féminine. Oh, rassurez vous elle est très indulgente et n'a rien contre ceux qui ont d'autre pratiques sexuelles, mas voilà... Quand une nana est amoureuse de vous et que c'est pas réciproque cela peut tout de même mettre mal à l'aise... Enfin bon on en est pas là. Le silence s'installait, et il fallait que Nei réponde vite... Sinon on la prendrait encore pour une personne handicapée, qui ne peut parler, et on se désintéresserait d'elle. Enfin pas que cela la dérange. Mais c'est les critiques qui suivent qui ne lui plaisent pas trop, même si elle n'est pas censé se sentir viser. Nei fait tout pour être tout de même agréable et polie.

"Halloween a toujours été considéré pour une fête d'enfants"

Oui c'était son explication au fait de pourquoi elle n'était pas déguiser. Un fort accent italien trahissait qu'elle n'était pas japonaise et donc qu'elle ne connaissait peut être pas toutes les coutumes. Mais bon, c'était ainsi dans son pays, puis elle était majeur là-bas. Mais pas ici, c'était assez étrange d'ailleurs comme sensation.

"Neiry"

Voilà elle livrait son prénom. Elle n'avait encore une fois pas fait de phrase. Mais généralement en constant qu'elle était étrangère on lui pardonnait facilement, car le japonais est reconnu par tous comme une langue difficile. Et on voyait d'un bon oeil quand même ceux qui arrivaient à parler alors que cela n'était pas leur langue natale. On leur pardonnait les erreurs. Donc la rouquine en jouait un peu. Et il le fallait bien, car croyez moi cela n'a pas que des avantages que d'avoir un accent fort... On est pas à l’abri de nombreux racistes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Maussade... Qu'on me rende le sourire, c'est un ordre !  Dim 20 Mai 2012 - 1:34

Auro eut un sourire ravi. Une compatriote ! A moins que son ouïe ne soit défaillante, ce qui n'était JAMAIS le cas, bien entendu, il avait clairement perçu un accent italien dans la voix de la jeune fille. Il n'était donc pas seul dans cet agglomérat de nationalités de tous horizons, surmontées par un japonais très marqué. Il sentait son humeur remonter en flèche. Il reprit dans leur langue d'origine :

{ Voilà une agréable surprise ! De quelle région venez-vous ? Florence ? Rome ? La Sicile, peut-être ? }

A bien la regarder, elle était vraiment jolie, avec ses cheveux roux, et ses yeux d'un très beau bleu. Auro tritura son couteau en l'examinant. Elle n'aimait pas Halloween. C'était vraiment dommage, car il aurait pris un véritable plaisir à la maquiller et à l'habiller...

{ Vous n'auriez vraiment pas voulu essayer ? Je vois... Moi, je l'ai toujours fêté, du plus loin que je me souvienne... }

Son sourire retomba. Il venait de se rappeler pourquoi est-ce que cette fête le rendait maussade. Son père... Non ! Il ne devait pas penser à ça. Il observa les autres élèves aux costumes plus bigarrés les uns que les autres. Eux, ils avaient l'air de s'amuser...

[HRP : Vraiment désolé pour le temps et la taille du post, mais j'ai VRAIMENT pas d'inspi, en ce moment...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Maussade... Qu'on me rende le sourire, c'est un ordre !  Mer 23 Mai 2012 - 13:52

~Il n'est jamais bon de vivre dans le passé~

La jeune fille n'avait jamais vraiment cherché si d'autres étrangers étaient à Kobe. Bien sur elle l'avait deviné pour certains qui n'appliquaient vraiment pas les règles de vie du japon. Mais jamais elle ne s'était interrogée sur le fait que d'autres italiens soient présent ici. Et si c'était un piège. Depuis qu'elle savait qu'il l'avait retrouvée, elle ne pouvait se permettre de rencontrer des gens de son pays. Elle l'avait fuit et ce n'était pas pour rien. Oui il ne fait pas toujours bon vivre en Italie du sud. Certains le savent la mafia y a élu domicile. Et non ce n'est pas une légende, et même si personne ne la connait réellement, la rouquine avait quelques doutes sur l'appartenance de certaines personnes à une telle organisation. Ou tout du moins des jeunes qui rêvaient d'en faire parti et qui faisait tout pour se démarquer et être peut être un jour de la partie.

Il y avait bien entendu des jours où sont pays lui manquait, où toutes ses règles de politesses lui tapaient sur le système. Et où elle aurait voulu retrouver quelqu'un avec qui parler leur langue... Elle avait souvent rêver retrouver quelqu'un. Mais finalement quelles étaient encore ses attaches à ce pays ? La jeune fille se leva :

"Qui êtes vous ?! Réellement ?"

Auro ne s'attendait surement pas à une telle réaction, la panique de la jeune fille avait prit le dessus, oui elle avait une façon de réagir assez passionnelle parfois. Et même si tout ce qu'elle savait de son agresseur devait la conforter dans l'idée que ce ne pouvait pas être cette Alice, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur. Mais la peur se dissimulait derrière une grande haine. A cet instant si Auro faisait un mouvement brusque elle risquait réellement de lui foutre une droite.

Pourtant elle savait bien que cet personne, cet homme qu'elle fuyait, même s'il avait plus ou moins son âge était un homme. Et ce n'était pas le cas d'Alice, du moins c'est ce qu'elle croyait, et il ne parlait pas japonais, il n'avait pas pu apprendre en si peu de temps. Mais pouvait elle être sure de ce qu'elle avançait. Il pouvait très bien lui cacher des choses. Mais pas sa masculinité. Mais Sous un déguisement... Qui était cette Alice, Nei n'avait jamais entendu ce prénom dans l'établissement. Oui c'était fortement probable qu'elle ne connaisse pas tout le monde. Mais une italienne nommée Alice... Non ce n'était pas possible, cela sonnait trop français. Qui était il ? Elle ? Que croire, en quoi être sûr... Pourquoi ne s'était elle pas déguiser, c'était un bon prétexte pour ne pas qu'il la reconnaisse.

La jeune fille jetait à présent un regard haineux à Auro... Maintenant la suite des évènements dépendait vraiment de sa réaction :p

Revenir en haut Aller en bas
 
Maussade... Qu'on me rende le sourire, c'est un ordre !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: