Partagez | 
 

 Beautiful Night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Beautiful Night  Sam 29 Sep 2012 - 15:23

La pénombre. Quoi de plus effrayant ? A partir du moment où je suis dans le noir, le moindre bruit devient un tueur en série, le moindre souffle deviens un fantôme, la moindre lumière signifie que je suis morte. Mon imagination me perdra. Les nuits d’orage, c’est encore pire, mais heureusement, ce soir, pas d’éclairs. La lune brillait même tant qu’une lumière agréable baignait la pièce. Mais ma peur n’en était pas amoindrit pour autant. J’aurais dû être épuisée : La journée avait été vraiment très chargée. Kobe High School était sans aucun doute un endroit pour moi. Il y avait tant de choses à faire, d’endroits où s’amuser… Mais en réalité, je n’étais pas fatiguée ! Ma phobie nocturne m’empêchait de dormir de toute façon, donc à quoi bon essayer ? Descendant de mon lit à pas de velours, je pris une veste, une lampe de poche pour me « protéger » des ombres et sortit discrètement de la chambre. Tout le monde semblait dormir à poing fermé, autant essayer de ne pas les réveiller.

A la recherche d’un endroit ou me poser, j’arpentai les couloirs, une lampe de poche en main, tout en faisant attention à ne pas ne faire prendre. Une petite nouvelle de première année en vadrouille dans les couloirs, en pyjama avec une veste en « Peluche » dans les mains, on peut dire ce qu’on veut, c’est louche. Heureusement pour moi, à 3 heures du matin, tout était désert. Pas d’adulte, ni d’élèves d’ailleurs… Dans mes pensées, je continuais à marcher dans objectifs précis. Peut-être que je devrais retourner dans ma chambre ? Comme pour me contredire, un escalier montant vers un endroit inconnu, le toit, semble-t-il, apparu devant moi. Je fis une pause devant. Ce lieu était manifestement interdit. Mais de là-haut, j’aurais une vie magnifique sur le ciel et les étoiles, et puis il ne ferait pas si noir. Brandissant devant moi ma lampe, je montai les escaliers.

Le toit du bâtiment était un endroit assez beau. J’enfilai ma veste, le temps étant frais, et me posa par terre, face à la lune, contre un rebord. Le grillage ne m’empêchait pas de la voir, heureusement. Repliant mes jambes contre moi, j’admirai l’astre argenté qui nimbait tout d’une lumière nocturne. Les étoiles n’étaient pas vraiment apparentes, mais il n’empêchait que le ciel était, cette nuit, magnifique. Absorbée pas tant de beauté, je n’entendis pas la porte s’ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Beautiful Night  Sam 29 Sep 2012 - 18:04

La nuit était venu se poser sur Kobe, maintenant tout le monde étaient assoupie. Tomoko allait donc s'ennuyer toute la nuit ou soit faire comme dans la nuit précédente. C'est a dire réviser ses cours du lendemains, et cette fois c'est les cours pour le mercredi. Elle savait que si elle devait réviser cela serrait ses mathématiques en priorité. Elle enfourcha donc son sac pour voir s'il y avait son cahier. Mais un petit bruit de pas la déconcentra aussitôt, elle regarda la porte deux secondes. Oh, ses bruits ne lui fessait plus vraiment peur sachant qu'il n'était pas très fort et a répétition. Mais faut avouer que son petit coter curieuse avait pris le dessus. Elle voulait a tout pris voir qui était en train de marcher dans le couloirs des chambres a cette heure-ci. Elle s'approcha a pas de souris vers la porte. Elle essayais de ne pas réveiller ses 'colocataires' de chambre. Elle traversa la chambre puis arriva enfin devant la poignet.
Elle attendu quand même une ou deux minutes avant de poser sa main sur la poignet. Elle avait une petite angoisse, cela se trouve la chose qui traversait le couloir, c'était un surveillant.

Elle avait peur que quelqu'un se moque de son pyjama. Oui elle en as un même si elle ne dort pas souvent, quinze minutes de sommeil lui suffisait énormément. Elle tourna la poignet puis fît un grand pas pour refermer derrière elle. Elle tourna la tête a gauche puis à droite avant de vagabonder comme un fantôme dans le couloirs. Et en plus elle avait la couleur parfaite ! Le short de son pyjama était totalement blanc, il avait deux trait jaune sur le coter. Et c'était pareil pour son haut. Enfin, passons le style vestimentaire. Elle arriva devant une sorte de porte, il y avait une pancarte. Mais elle n'avait pas emporter de lampe, elle ne pouvait donc pas lire. La porte était a moitié ouverte..peut être que la personne qu'elle avait entendu était ici. Elle poussa un peu la porte sans faire un bruit puis s’avança. Elle avait bien sûr fermer la porte. Elle ne voulait pas se faire remarquer par les 'gardes de nuit', elle allait s'en doute se faire coller, ou pire si elle se fessait remarquer.


Elle marcha un peu partout discrètement puis s'arrêta en voyant quelqu'un assis. Oh, cela devait être une fille, elle avait des cheveux blond. Il y avait donc deux options possible pour sa nationalité ; une teinture ou une étrangère. Depuis quand les japonais sont blonds ? Ils ont toujours besoin d'une teinture. Enfin, certes Tomoko était très mal placer pour dire ça, sachant qu'elle avait les cheveux 'rouge-brun bizarre' et c'était naturel. Donc ça pouvait être une blonde japonaise aussi qui c'est. Elle s'approcha un peu d'elle en essayant de voir se qu'elle fessait ici et toute seule. Elle devait s'en doute regarder les étoiles, ses milliers d'étoiles dans le ciel, elle se concentrait sur laquelle ? Tomoko tourna la tête vers le ciel puis un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Elle en était sûr, il y avait une étoile pour chacun de ses parents. Et puis comme dit tout le temps ça tante 'Tes parents la regarde de là-haut' à force de l'entendre elle avait bien fini par le croire. Elle fixa la fille qui avait l'air d'être un peu plus jeune qu'elle puis pencha légèrement la tête.

« Bha...Ta pas peur d'être ici et tout seule?»

Elle avait pas dit sa méchamment. Elle avait une sorte de voix assez 'rassurante', sa voix ne fessait pas tellement peur. Sinon elle n'oserait même pas parler. La fille devait au moins connaître le japonais pour venir ici. Tomoko avait donc bien fait de s'exprimer en japonais. Elle la regardais encore, elle aurait pût lui poser pleins de questions comme «  Tu est arriver quand ? Tu as quel âge ? D'où tu-vient ?  Tu te plaît ici ?». Mais elle se retenu, elle ne voulait pas faire peur en posant tout et n'importe quoi, faire peur c'est pas un passe-temps très utile la nuit vers trois heures du matin. Et puis Tomoko avait la chance, de n'avoir peur de presque rien la nuit. Justement elle se sentais plus en sécuriser la nuit que le jour. La moitié du monde dort, donc elle n'a aucun risque de se faire agresser. Elle regarda a coter de l’adolescente puis fît un petit geste de la tête.

«Je peux m’asseoir?»

Elle d’attendu pas de réponse et directement elle se posa a coter. Elle remarqua vite fait que la jeune fille, avait une peluche. Enfin elle n'avait pas tellement fait attention a quoi il ressemblait mais elle l'enviais beaucoup, car elle aussi adorais les peluches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Beautiful Night  Dim 30 Sep 2012 - 19:03

Le bruit de la porte qui se referma me fit sursauter. Je ne m’attendais absolument pas à trouver quelqu’un ici, à cette heure-ci de surcroit. La personne qui venait de me rejoindre était, heureusement pour moi, une élève du pensionnat. Une fille, sans doute, ou bien un garçon avec des cheveux hyper longs. Elle m’avait l’air réellement gentille, et un peu plus âgée. Je la détaillai plus sérieusement. Grande, elle avait une longue chevelure rouge. Rouge ! C’est pas banal, et ça lui allait franchement à ravir. Cette fille regardait le ciel, et sourit. Etonnée, je la fixais avec des yeux de merlan frit. J’espérais qu’elle ne me ferait pas de reproche sur l’endroit où je me trouvais. Au contraire, elle me demanda jusque si je n’avais pas trop peur. Quelle question étrange ! Le timbre chaud et doux de sa voix me mit en confiance, je ne sais pas pourquoi. Elle aussi était en pyjama. Elle n’avait pas dût réussir à dormir, comme moi.

Se déplaçant vers moi, cette fille me demanda doucement si elle pouvait s’asseoir. Sans prendre la peine d’attendre que je lui réponde, elle s’installa à mes côtés. Je me décalai un peu, pour lui laisser de la place. Elle fixa ma peluche et une lueur d’envie traversa ses yeux. Souriant, je détournai mon regard vers le ciel, sans un mot. Si habituellement j’étais très bavarde, cette nuit, je n’avais pas la tête à ça, préférant me concentrer sur cette belle nuit. Je ne saurais pas dire combien de temps nous sommes resté immobiles sans un mot, contemplant le ciel comme si c’était une œuvre d’art.
Au bout d’un certain temps, je me décidai néanmoins à briser ce silence.

-Au fait, ton nom, c’est quoi ?


Ma question, posée sur un ton distrait, ne lui semblerait, j’espère, pas trop mal venue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Beautiful Night  Lun 1 Oct 2012 - 18:00

La Lune éclairait les étoiles, c'était une sorte de festival, un spectacle de lumières..Les étoiles illuminait le ciel et le cœur de Tomoko. Elle voyait les étoiles comme des milliards petite poussières d'or. Ses magnifiques petite boules d'or qui nage près de la voûte céleste. Cet océan si pur ou elles nagent tous ensemble , la galaxie, Tomoko la comparerait a la mer. Il n'y a que la nuit que l'on peut admirée un spectacle pareil, le jour les étoiles se cache derrière leurs rideaux bleus. Tomoko secoua deux secondes la tête. Elle ne savait pas trop pourquoi elle levait la tête, peut être pour faire comme la 'petite fille' qui étais a coter d'elle. Elle tourna la tête puis constata que les yeux de la fille s’illuminait, ce qui rendait ses yeux particulièrement magnifique. Et c'est là que l'on se demande pourquoi qu'une fille comme ça ce retrouve ici, a cette heure là.

Puis là, elle se résonna, il fallait qu'elle se décrive, alors qu'il fessait nuit, et qu'elle n'avait aucune réelle envie de parler. Enfin bon, c'est pas tout les jours qu'elle voyait des gens réveiller a cette heure-là. C'était donc avec de la 'bonne humeur' qu'elle allait lui répondre, mais avant elle se concentra sur ce qu'elle devait dire, pour pas faire de gourde. Elle ne pourrait même pas trouver d'excuse si elle s’emmêlait les pinceaux, elle se sentirais mal en plus, si elle mentais. C'est vrai que la jeune fille a coter lui avait pas demandez son âge et tout le reste, mais elle voulait quand même le dire, comme ça cela ferra pas une conversation de description de sa personne. Bon après il fallait juste un peu espérée que sa endorme pas la petite fille a coter. Enfin.. cela serait bien qu'elle dormes elle. Ou soit elle avait une bonne excuse pour être ici. Tomoko inspira puis expira très doucement avant de faire un petit sourire. C'était pas un sourire forcée, donc ce n'était pas un sourire de psychopathe non plus.

«Moi c'est Tomoko Hayashi, eumm tu peut m’appeler Tomoko si tu veut. J'ai 17 ans donc je suis en 4ème année. Et toi c'est quoi ton prénom ?»

Elle était toujours aussi calme, en faite c'est plutôt une personne qui ne s'énerve pas vite, mais alors pas vite du tout. Et regarda un peu la personne mais elle ne pouvait pas vraiment donner d'âge et autre. Elle était recroqueviller, du coup elle ne voyait pas sa taille ni rien. Enfin on ne dit pas l'âge par la taille, mais en tout cas, elle aurait plus trouver un 'environ'. Tant pis.. Tomoko regarda une deuxième fois la petite peluche que la fille avait dans les mains. Puis elle se rappela que elle aussi, elle avait une peluche. Une belle petite peluche panda qui l’attendais paisiblement dans sa valise sous son lit. C'était le premier cadeau que lui avait fait sa mère, c'était pour ses un an. Mais contrairement a la fille, Tomoko ne pouvait pas l'emmener partout et n'importe où. Avec dix-sept-ans passée, tout le monde se moquerais d'elle.

«Tu la depuis quand...ta peluche ?»

Elle le savait bien que c'était une question inutile voir vraiment crétine. Qui appart Tomoko se souviendrais de la date qu'il avait reçu.. une peluche. En faite, elle avait poser la question pour qu'il n'y ai pas un bon gros blanc. Elle fît un petit sourire puis se tourna son regard vers ses pieds. Oh ques qu'elle avait les jambes petite, enfin, elle n'aimait pas s'en plaindre, car c'est ça qui lui donnait une taille moyenne. Ses cheveux l'ennuyait beaucoup toujours devant ses yeux quand il ne le faut pas du coup elle pris ses cheveux, puis fît un chignon 'défait', ou sinon on peut appeler sa un chignon mal fait car elle n'avait pas vraiment pris le temps de le faire. Tout ce qu'elle espérait c'est que personne ne lui pose la question «Pourquoi t'es cheveux ils sont a moitiée rouge?». Si elle aurait le malheur de répondre, elle en était sûre, les gens allait se moquer, dire qu'elle ment et tout le reste.. C'était pas de sa faute, si elle étais née avec des cheveux 'bizarre'.

«Tu ne devrait pas dormir en faite ?»

Voila, la question qu'elle cherchais depuis quelques minutes. Sauf qu'à la place de la sortir, elle s'embrouillait et disait pleins d'autres trucs aussi crétin les un que les autres. Elle souffla une seconde toujours le sourire au lèvres puis regarda en face, il y avait une très belle vue en face..enfin certes c'était une vue sur établissement. C'était un peu comme-ci on était sur une montagne. Et c'était la toute première fois qu'elle allait sur cette 'montagne'.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Beautiful Night  Sam 6 Oct 2012 - 13:19

Elle réfléchit un peu avant de me répondre. Ou pas. Je ne saurais pas le dire, le temps me paraissait d’une lenteur extrême la nuit. Alors que le jour file tellement vite, surtout quand on s’amuse ! Enfin bref. Cette fille s’appelait donc Tomoko. Je lui retourna son sourire. Une 4e année, 17 ans. J’enregistra ces informations dans ma tête. Tomoko Hayashi. Compris. Elle aussi, fatalement, me demanda mon identité.


- Moi c’est Jun Terashiwa, bientôt 15 ans, en 1ère année.

Bientôt 15 ans. Je me sentais obligée de le préciser. Pourquoi ? Peut-être pour faire plus classe, qu’on me prenne plus au sérieux ou bien tout simplement parce que c’est mieux que de dire 14 ans et 357 jours non ? Ou 14 ¾. Pour faire moins gamine, dans la mesure où j’avais mon doudou dans les mains, c’est raté. Idem pour le sérieux, on sentait bien que j’avais pas la tête de l’emploi. En parlant de mon doudou, il semblait beaucoup intéresser Tomoko, elle me posa d’ailleurs une question un peu floue dessus. Je fixa ma peluche. Un petit lapin blanc aux yeux bleus, tout ce qu’il y avait de plus ordinaire. Son oreille était mâchonnée, et l’une de ses pattes avait une petite tache. Du plus loin que je me souvienne, il avait toujours été avec moi quand j’allais mal. C’était un peu mon confident, celui qui me consolait quand j’allais mal. J’ai pris l’habitude de toujours l’emmené partout avec moi, dans un sac, sauf quand j’allais en cours ou à un endroit où il se salirait. Je répondis à ma camarade :


- Je ne sais pas, probablement depuis toujours.

Je serra un peu plus mon lapin contre moi. Toute douce. J’aimais bien les animaux, surtout les petits. Mais j’ai jamais eu d’animaux domestique, je sais pas pourquoi. Même pas un poisson rouge, c’était hors de question. Pourtant un poisson rouge, ça fait rien d’autre que de tourner dans son bocal. Il parait qu’ils ont une mémoire de 3 secondes. Oublier toute sa vie toute les 3 secondes, c’est pas terrible. Enfin bon, ça a pas non plus une vie extraordinaire un poisson rouge. Tomoko me posa encore une question, celle que je redoutais un peu. Pourquoi je ne dormais pas. Elle ne l’avait pas exactement formulé comme ça en fait, mais ça revenait au même.


- Disons que j’ai peur du noir, lui dis-je avec un petit sourire.

Peur était un euphémisme. J’étais tout simplement terrorisée quand la nuit tombait. Pourtant, le fait d’avoir quelqu’un à mes côtés la nuit me rassurait un peu. Par exemple, en ce moment même, malgré le fait que je ne la connaissais que depuis quelques minutes, la présence de Tomoko m’apaisait. A moins que ce soit la vue du ciel et de la lune ? Je ne sais pas.


- J’adore tes cheveux !

C’était sorti tout seul. Même si c’était un compliment, je ne savais pas comment elle le prendrait. Je l’avais dit de manière admirative, et sincère. Oui, c’était vrai, elle avait une chevelure magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Beautiful Night  Lun 8 Oct 2012 - 22:00

Oh, en faite, elle aurait pût le savoir des le débuts que cette fille avait peur du noir. Enfin c'était un petit peu difficile, car techniquement, il fait presque totalement noir dehors, enfin elle avait vu la couleur de cheveux de Jun, c'était déjà assez bien. Y'a peut-être le Soleil qui se reflète sur la Lune qui reflète a son tour la Terre mais il faut quand même un petit peu noir. C'était pas première fois que Tomoko entendais quelqu'un dire qu'il avait 'peur' du noir. Elle ne les comprenais pas forcement, ces gens sont juste des petits oiseaux du jour, Tomoko c'est juste tout l'inverse, elle c'est un papillon de nuit, enfin c'est comme ça que l'appelais sa tante en tout cas... Elle se souvient avant d'avoir ses problèmes d'insomnie, elle avait pas peur du noir, en faite si elle avait peur elle ne serrait même pas partir pour voir l'ancienne école où étais sa tante. Et part ailleurs, si elle n'avait pas été, elle n'aurait pas eu de mal a dormir, comme une personne normal.

Elle se demandais se que cela fessait de pouvoir rêver a son âge. En faite, ce qui l’intéressait le plus dans le faite qu'elle veule dormir., c'est voir si sa reposais vraiment, et elle voulait savoir si comment ça fessait de dormir, en s'en apercevant. Et puis elle aimerais voir si on a de toute petite cernes quand on dort trop ou pas assez. Enfin bref, dormir lui manquais un petit peu, donc quand elle voit quelqu'un dormir, souvent elle l'envie. Elle soupira puis se concentra à minimum, elle n'avait jamais remarquer qu'il y avait des grillages en face, pourtant ça fait plus de dix ou cinq minutes qu'elle regarder 'tout droit'. Oh non, elle ne se demandais pas pourquoi il y avait un grillage. Ils y a beaucoup de gens qui ne font pas attention là où ils marchent, résultat, il pourrait se retrouver a l'hôpital ou dans le pire des cas, mourir. C'était un peu triste de voir des gens qui sont prêt a tout pour perdre leur vie. Elle secoua la tête pour effacer 'les mauvaises pensées' puis elle tourna un petit peu la tête en direction de Jun.

«Merci... J'aime bien ta couleur de cheveux aussi. C'est rare de voir des japonais blond. C'est tout le temps des teintures... j'aime pas les teintures...»

Elle soupira deux secondes, en se rendant compte qu'elle avait fait un énorme hors sujet sa ses pensées, certes sa lui arrivais souvent, mais là.. Elle allait pouvoir dire ' Tu pourrait dormir la nuit a la place de suivre les gens'. M'enfin bref, elle réfléchis deux secondes, en y repensant bien, très bien... Elles auraient très bien pût avoir un point commun, si Tomoko savait quand elle avait êue sa peluche. Peut être qu'on as pas tous des mémoires ultra perfectionner, mais on sais quand même, quand on a êu une chose qu'on tien vraiment a cœur. C'est difficile a croire que quelqu'un ai la mémoire aussi courte. En faite... la mémoire, elle la retient presque que visuellement, c'est plutôt pas mal quand on doit décrire quelque chose. En ce qui concerne sa mémoire auditive.. Comment expliquer? C'est pas son truc... A chaque fois, elle déforme les mots, et du coup, soit sa veut rien dire, soit c'est complètement hors sujet.

«J'ai pas peur du noir personnellement. A vrai dire... je suis ce que l'on peut appeler 'insomniaque'»

Bon il y avait une chance sur deux que Jun sais se que sa veut dire. Comme ça Tomoko n'aurait pas besoin d'expliquer, et même si elle savait qu'elle avait dit à Jun, un de ses 'secrets' que personne ne savait sauf les gens qui paraissait sympathique. Maintenant, il restais a espérer que Jun, ne le répète a personne. Oh, peut être qu'elle ne tient pas sa langue, en même temps Tomoko n'avait jamais dit dans sa phrase que c'était une sorte de secrets, qu'il fallait le répété a personne. Elle soupira un peu puis posa une de ses mains sur le côter de sa poche de pyjama. D'un coup elle entendu une sorte de froissement de plastique. Elle fouilla donc sa petite poche gauche dans l'espoir de voir que c'était pas un truc tout bête. En ressortant sa main, elle découvrit que en faite, c'était juste un petit sachet de bonbons. Enfin.. un sachet avec au moins huit petit bonbons dedans. Du coup, un 'je ne sais quoi' lui disait qu'il fallait en manger un, comme ça le temps il passerait plus vite et puis vu qu'elle est gentille elle pourrait donner la moitié a Jun. Elle tendit le sachet vers Jun puis elle esquissa un petit sourire.

«Tien, prends-s'en autant que tu veut.»

Elle pencha légèrement la tête, elle ne sais pas vraiment pourquoi, elle n'aimait pas avoir la tête trop droite. Au passage, elle se pris un petit bonbon. Oh et puis pour rassurer tout le monde, il n'y avait pas de réglisse, elle n'en n'aurrait jamais pris étant donner qu'elle n'aime pas ça. Elle garda le bonbon deux secondes dans sa main puis le mit dans sa bouche. C'était juste un petit bonbon en forme de boule, un truc assez tout petit. Même sans le croquer elle avait pût deviner que le goût c'était de la pomme, elle adorais ce goût.


Sujet verrouillé par Zahn le 10 Janvier 2013 pour cause d'inactivité.
Pour le déverrouiller, merci de m'envoyer un MP avec le lien du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beautiful Night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: