Partagez | 
 

 (Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) (Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]  Mar 27 Nov 2012 - 12:41

J'étais revenu depuis une semaine, mais je ne savais pas quoi penser. D'un côté j'étais content de revenir à Kobe. C'est vrai, c'est plutôt cool ici, les gens sont sympa et je peux faire de la musique à volonté. Sans oublier que je me suis fait plein d'amis. D'un autre côté, l'Australie c'était vraiment super, du soleil et du surf, quoi de mieux pour des vacances réussies ? Je me suis bien amusé et j'ai encore fait de nouvelle rencontre. Donc, je me dis une chose : ce genre de moment doit avoir une fin pour qu'on puisse l'apprécier à sa juste valeur. Je suis parfois très philosophe, je suis étonné. Déconnecter son cerveau pendant un long moment, ça aide à mieux réfléchir une fois de retour. J'avais envie de raconter mes aventures à tout le monde, le crier sur toit de l'école pourquoi pas ou bien en parler au journal. Comme d'habitude, la moindre petite chose qui m'arrive est un événement mondial. C'est le temps du retour, ça va passer.

Pour le moment, je me retrouve dans la cour de l'écoule, sur un banc et la tête en bas. Mes pieds sont derrière le dossier, j'ai l'air d'un idiot installer comme ça, mais moi je suis bien. J'ai terminé ma journée de cours, il est tout juste quinze heures. J'ai envie de rien faire à part lézarder sur ce banc. J'ai un jean trouer, une veste ouverte qui donne sur un t-shirt de rock. Pourtant, je n'ai pas froid, je suis vraiment bien. Faut quand même être cinglé, pour un mois de décembre. Alors que je suis plongé dans mes pensées très philosophiques, je crois remarquer au loin, quelqu'un que je connais. En voulant me retourner pour regarder la situation dans le bon sens, je m'écroule par terre faisant un bouquant monstrueux, avec un petit "Outch" qui m'échappe. Je reste quelques secondes au sol avant de me relever, puis je me mets à rire de ma propre bêtise. J'essuie un peu mes vêtements et je me retourne pour chercher la personne en question du regard.

-Zut... je l'ai perdu... ce n'était peut-être pas elle...

Quand soudain, à quelques mètres de mois j'aperçois Tomoko. Je l'avais rencontré dans mes premiers jours ici, on avait passé toute une nuit en ville et on avait vraiment bien rigolé. On avait fait les fous, on avait joué de la musique et c'était super fun. Je crois que je remettrais ça, même pour un million de dollars ! Je ne crois pas qu'elle m'ait remarqué, du coup, je prends une grande inspiration et je me mets à hurler au milieu de la cour.

-Hey ! TOMOKO !

Puis je me dirige vers elle avec un large sourire sur le visage, les regards braquer sur moi, comme s'ils venaient tous de voir un OVNI. Je ne m'occupe pas vraiment des autres, je suis trop content de la revoir. J'ai tellement de choses à lui raconter et peut-être qu'elle aussi, a beaucoup de choses à me dire. Une fois en face d'elle, je ne lâche pas mon large sourire. J'engage directement la conversation, après tout c'est moi qui l'ai interpellé en plein milieu de la cour.

-Tomoko ! Ça fait un baille qu'on ne s'est pas vu ! Bon, faut dire aussi que j'étais pas beaucoup là dernièrement... Dit-moi tout, raconte-moi tout ! Comment vas-tu ? Quoi de neuf pour toi ? Aller ! Aucun secret pour ce bon vieux Saru !
Je faisais preuve d'un enthousiasme gigantesque. Je ne l'avais que rapidement croiser depuis notre nuit dehors. On avait un peu discuté, puis ensuite, j'ai fait mon petit voyage. Maintenant que je revois Tomoko, je suis content d'être rentré. D'un coup, un moment de panique. Se souvient elle de moi ? Logiquement oui, mais on ne sait jamais. Comment on peut m'oublier ? Je ne suis pas commun comme garçon. Je secouais la tête dans tous les sens pour me chasser ces idées de la tête. Bien sûr qu'elle allait me reconnaitre !


Dernière édition par Saru Natsume le Lun 24 Déc 2012 - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]  Mar 27 Nov 2012 - 23:53

Pour une fois, elle avait réussit a dormir pendant toute la nuit entière, et cet exploit méritais d'être dans son petit journal qu'elle tenais depuis qu'elle était arriver a Kobe High School, pour la simple raison qu'elle avait peur de tout oublier et si sa tante lui bombardais de question elle ne pouvait pas y répondre ce qui serrait plutôt embêtant, voir très barbant, elle en était sûre si elle disait qu'il ne c'était rien passer a sa tante elle allait encore lui dire que il ne se passe jamais rien. Bref, dans ce journal il n'y avait pas énormément de page puisque c'est sa tante qui lui avait acheter aussi et qu'elle était certaine que Tomoko n'allait jamais écrire dedans. Pourtant, elle n'a eu aucun problème pour écrire dedans, d'ailleurs elle écrivais dedans presque toute les nuits pour raconter sa journée. Ce n'est que grâce a ce petit journal que Tomoko pouvait expliquer comment elle allait, si sa journée c'était bien passer et tout le reste. En plus elle s ne sont plus que deux dans leur chambre, et puis parler a quelqu'un qui dort c'est pas l'éclate en plus la personne qui était dans la chambre avec Tomoko ne se réveillait pas quand elle parlait.. non c'était trop facile. Elle se réveille quand elle fait tomber quelque chose, même si ça fait pas de bruit. C'est pour ça qu'elle ne voulait pas bouger la nuit, elle préparais tout sur son lit avant que la fille s'endorme. Pourtant la nuit précédente il n'y avait rien sur son lit.

Au moins, cette nuit elle n'avait rien rater, sauf voir la neige tomber et se coller contre le bétum et tout ce qu'il y avait autour, d'ailleurs les petit flocons s'écrasaient le plus souvent contre les vitres, mais vu que Tomoko n'aimait pas ne pas voir le dehors la nuit elle mettais toujours un gant pour enlever les flocons. Oui oui.. malgré qu'elle ne soit pas vraiment frileuse elle avait quand même apporter des gants, mais elle était entièrement forcer ! Bref, elle avait donc bien dormit. D'ailleurs le maint elle n'y s'en remettait pas trop, elle c'était réveiller vers cinq heures, mais elle avait quand même dormit plus de six heures, c'est d'ailleurs son record depuis qu'elle était arriver dans cette établissement. Dommage qu'elle n'avait pas une checklist, il y aurait déjà un truc en moins a faire, elle se sentais parfaitement bien après avoir dormit. Mit a part quelque questions qui lui trottinais en tête, elle était drôlement fière. C'était que vers six heures du matin qu'elle avait décidé de partir de son lit et se mettre une autre tenue qu'un pyjama. Cette fois-ci elle en avait un peu marre de se mettre en short tout le temps. Elle avait décidé de changer un peu pour une journée, du coup, c'était une robe noir qui ressemblais un peu a du violet quand on regarde bien un collant gris. Et malgré que cela soit un petit peu trop 'fifille', ça allait bien avec ses chaussures en toile. Car c'est impossible de voir Tomoko avec des chaussures a talons et tout les autres trucs qu'on peut trouver sur une fille... 'normal' ?

Elle c'était brosser vite fait ses cheveux bruns presque quasiment rouge, et mit une sorte de serre-tête rouge avec un nœud dessus, pour une fois elle trouvais ce serre tête particulièrement magnifique comparer a ses autres serre-tête, en fait, les trucs qui se porte a la tête c'est tout ce qu'elle aimait pour les filles, du genre... un bonnet et tout. Elle aimait aussi les bracelets, mais ça.. sa se portais pas a la tête. Enfin sa se sais ça ! Elle trouvais qu'elle avait passer une très bonne mâtiné, même en cours, pour une fois elle n'avait pas que regarder par la fenêtre en écoutant quelque phrase et puis noter ce qu'il y avait a noter, normal. Et puis maintenant, ils n'étaient plus beaucoup en classe enfin ils n'ont jamais vraiment été beaucoup, alors si elle regardais un peu trop longtemps par la fenêtre cela se remarquerais et elle serrais vraiment embêter. La cloche retentissais déjà, elle n'avait pas vu le temps passer. Depuis quelques semaines elle trouvais que le temps passer plus vite, peux être parce que elle pensais trop ou soit parce que elle ne faisait rien d'autre que les choses habituelles.

Les heures passèrent encore et Tomoko n'avait pas vraiment fait grand chose. C'était déjà l'heure du repas, et elle n'avait pas vraiment faim contrairement a d'habitude, elle se contenta donc de passer dans le self juste pour se prendre une briquette, une habitude quand elle ne veut pas manger. Et enfin elle se dirige vers sa chambre évitant toute les gens qui marchaient sans regarder en face, elle croisa vite fait le regard d'un surveillant puis elle arriva vraiment en face de l'escalier. Elle monta vite fait les marches puis se précipita vers sa chambre. Une fois arriver la bas, elle pris son baladeur et ses écouteurs puis alluma sa musique. Elle tomba de suite sur une musique qu'elle aimait.. Enfin elle n'allait pas rajouter des musiques qu'elle n'aimait pas dans son baladeur. Maintenant elle pouvait réfléchir a ce qu'elle pouvait faire cette après midi. Elle pouvait marcher dans la neige et laisser ses traces de pas, mais c'était un peu pour les gens de quatorze ans a peine. Bref, le mieux était d'aller dans la cour de récréation pour l'après-midi, même si elle était seule au monde. Donc elle dévala les escaliers direction la cour avec ses écouteurs dans les oreilles puis enfin ouvra la porte du grand hall. Elle, elle n'avait pas du tout froid même si elle était en robe qui finissais juste au dessus des genoux. Ce qui est bien avec la robe, c'est qu'elle n'était pas moulante alors c'était un peu plus fun.

Elle venais à peine d'arriver dans la cour qu'elle entendu son prénom. Tout de suite, elle reconnu quelqu'un de familier. Enfin une voix de quelqu'un qu'elle connaissait sans doute. Elle se retourna puis vu Saru.. Oui, c'était bien Saru ! Elle ne l'avais pas vu depuis quelques semaines et faut avouer qu'elle avait un peu penser a lui, non pas parce qu'elle était amoureuse, car ce n'était pas le cas, mais parce qu'elle l'avait confondu avec quelqu'un ce qui était plutôt embarrassent. Elle le regarda, en fait, il n'avait pas changer, d'ailleurs, elle remarqua qu'il bougeais les lèvres, peut-être bien qu'il parlait. En fait, elle n'en savait vraiment rien, elle enleva ses écouteurs puis éteignit son baladeur. Elle esquissa un petit sourire puis cligna des yeux pour voir si elle n'était pas encore en train de dormir. Faut avouer que ce 'rêve' serrais assez bizarre, simplement car, elle aurait dormit, les cours serraient passer ultra vite, elle n'aurait pas manger et enfin elle aurait revu Saru. Elle lui fît un petit câlin par reflex, elle était contente de le revoir. Mais elle n'avait pas entendu ce qu'il avait dit, c'est pas grave, elle avait juste entendu les trois ou quatre dernier mot. Elle supposais que Saru lui avait poser la question 'comment ça va depuis le temps'. Du coup peut-être que si elle répond sa passera.

«Coucou Saru ! Je vais bien et toi?!»

Elle s'écarta un peu de Saru après le câlin, normalement elle était timide mais là, d'un coup elle lui avait fait un câlin. Elle se pinça discrètement le bras pour voir si elle n'était pas encore en train de dormir. Après avoir lâcher un tout petit hoquement car elle c'était pincer un peu trop fort, en fait, elle ne dormais pas, elle trouvais ça plutôt cool mais laisser ses sentiments exploser a l'intérieure d'elle même au lieu de les montrer au yeux du monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]  Jeu 29 Nov 2012 - 9:11

Elle avait l'air contente de me voir et j'étais soulagé qu'elle m'ait reconnu tout de suite. Je m'imaginais déjà devoir tout lui expliquer. J'avais beaucoup de choses à lui raconter, mais je ne savais pas par quoi commencer. Tout d'abord, je devais lui répondre, même si je me demande si elle a tout saisi ce que j'ai dit. J'ai cru la voir enlever ses écouteurs, mais avec les chutes et tout le reste, j'avoue ne pas avoir vraiment fait attention. Une chose est sûre, elle n'avait pas vraiment changé et elle était toujours la même. Elle aussi devait avoir beaucoup de choses à me raconter. Je passais ma main derrière la tête pour lui répondre avec un large sourire.

-Moi ça va super ! Je reviens d'un voyage, je me suis bien amusé et tout va bien.

Je n'entrais pas plus dans les détails, un peu de suspens. Je ne tenais pas longtemps, puisque je mourrais d'envie de tout lui raconter. Je ne savais pas par quoi commencer, le début sans doute, mais c'est compliqué. Quelle est la raison de ma présence en Australie ? Pas les kangourous, même si ces animaux sont assez drôles, ce n'est pas la raison. Non, c'est une idée de ma soeur. Nous nous étions pas vu depuis longtemps, elle a donc eu la bonne idée d'organiser ce petit voyage. Seulement, elle m'avait prévenu au dernier moment, j'ai donc dû improviser une excuse pour quitter l'école un petit moment. Ensuite, les aventures ce sont enchaînés, mais je suis content d'être de retour.

-J'ai tellement de choses à te raconter, tu es la première amie que je croise depuis mon retour... même si j'ai discuté avec le chauffeur de taxi, il ne semblait pas spécialement intéresser par mon histoire, je me demande pourquoi...

C'était un chauffeur de taxi un peu âgé, qui semblait plus embarrasser qu'autre chose lorsque je lui racontais mon voyage. Faut dire aussi que je racontais ça avec un tel enthousiasme qu'il a dû se demande quel genre de fou il avait embarqué. Avec Tomoko, ça devait être différent, je devrais être plus calme et expliquer clairement tout ce qui m'est arrivé.

-Par où commencer ? Rhaa je ne sais pas trop... surtout que c'est une idée de ma soeur à la base, ça fait un baille qu'on ne s'était pas vu et elle a eu cette brillante idée... premier concerné, mais dernier au courant...

Je me mettais à rire, car au final, c'était une habitude pour ma soeur. Elle prévoyait souvent des choses pour nous trois, elle, moi et notre père. Généralement, nous étions embarqués le matin, réveiller lorsque le soleil se levait à peine. En y repensant, la vie de notre père doit être bien calme, quoi que j'imagine qu'il a trouvé une nouvelle occupation.

-Là-bas, on c'est fait plein de nouveaux amis et puis j'ai fait du surf... bon ok, il faisait un peu froid, mais on avait fait une petite fête et j'ai perdu un défi débile... Enfin c'était un super voyage et puis c'était plutôt cool de revoir ma soeur.

Ce n'était que les grandes lignes, je n'allais pas rentrer dans les détails. Il y a eu beaucoup de choses pendant ces vacances. Ce qui m'intéressait maintenant, c'était de savoir ce qu'elle avait à me raconter. Peut-être qu'elle aussi avait fait pas mal de choses pendant que je n'étais pas là. J'imagine qu'il se passe énormément de choses à Kobe rien qu'en une journée, alors pendant quelques semaines. Je m'adressais à elle avec de nouveau un immense sourire.

-Alors, et toi, dis-moi tout, qu'est-ce que tu racontes ? Dis-moi tout, je suis sûr qu'il s'est passé plein de choses pendant mon absence, peut-être même que tu as un amoureux...

Je plaçais un petit clin d'oeil et j'explosais de rire. Je disais ça pour la taquinée et l'embêter un peu, même si c'est le cas, ça ne me regarde pas vraiment. Je voulais simplement la pousser à me parler. Quelques flocons commençaient à tomber, pas de quoi sauter au plafond quand même. C'était super cool de voir un peu de neige, je n'y suis pas habitué, en tout cas, pas autant. Je trouve ça aussi plaisant que le sable et la mer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]  Jeu 29 Nov 2012 - 20:47

Il avait réussit a éveiller la curiosité de Tomoko en même pas un mot. L'Australie, là-bas il y avait normalement pleins de kangourous et les koalas, en fait, il lui en fallait pas beaucoup à Tomoko pour faire en sorte qu'elle écoute la personne, si la personne parle d'endroit où il n'y avait pas d'animaux qu'elle connaissait il y avait peu de chance qu'elle l'écoute, il y avait cinquante pour-cent de chance qu'elle hoche la tête en faisant un petit 'hinhin' et c'est tout. Mais là, il avait mit la main sur le pompom, bref. Depuis ? Non Tomoko n'avait pas de petit copain, elle n'était pas là pour s'en faire un. Elle c'est fait plusieurs amis mais elle ne les voyait pas vraiment, voir pas du tout. D'ailleurs, on appellerais pas sa des amis, quand elle essayait de les chercher, il n'y avait vraiment personne. Elle avait même eu un doute sur le départ de Saru mais maintenant qu'il est là, on peux pas dire qu'il soit parti. Bref, elle baissa la tête en direction de sa petite briquette, puis pris la paille qu'il y avait d'accrocher puis la planta dans le petit truc pour qu'elle puisse boire. Elle mit le bout de la paille dans sa bouche puis releva les yeux pour voir un peu Saru. Lui non plus n'avait pas changer, d'ailleurs, si il était partis en Australie faire du surf et tout le reste, il aurait du bronzé. Enfin peut-être que Tomoko avait une mauvaise vu car le vent lui glaçais un peu les neurones.

« Rien.. »

Elle aspira un petit coup de jus de pomme sans faire de bruit, c'était pas une fille qui faisait du bruit non plus, elle en avait même oublier ce qu'elle voulait faire avant qu'elle voit Saru arriver. Et puis c'est vrai que sa n'aidait pas beaucoup Saru qu'elle ne disse qu'elle n'avait rien faire. Pourtant, c'était en partie vrai, en parti pas vrai. Certes, elle aurait pût dire qu'elle avait fait ce que tout les adolescents font pendant cette période de l'année, rester dans leurs lit. Mais non, elle ne pouvait encore pas le dire, donc sa mini phrase suffisait. Tout ce qu'elle avait fait c'était planter ses pieds dans la neige pour enfin les retirer et faire de belle trace. Oh, elle avait aussi rencontrer Shu, un de ses amis très sympathique d'ailleurs, mais elle n'avait pas envie de le dire maintenant qu'elle avait dit qu'elle n'avait rien faire... elle pouvait aussi dire qu'elle était seule pendant tout ce temps mais c'était pas logique, elle avait été avec ses professeurs et tout le reste comme.. les gens de sa classe. Au moins, elle remarqua qu'il y avait quelque chose qui n'avait pas changer chez Saru, il aimait toujours parler. Elle cligna deux ou trois des yeux pour enlever le flocon de neige qui c'était poser sur ses cils. Il devait faire un peu plus froid quand Australie mais c'était toujours bien Kobe.

« Un pari débile? »

Et sa petite curiosité revenais, comme d'habitude. Elle voulait a tout prix tout savoir sur ce que Saru avait fait. Elle regarda un peu autour d'eux, il y avait des personnes, mais pas grand monde non plus. Elle arrangea sa frange en la secouant avec la main qui lui servais pas pour tenir sa briquette puis se remit à sourire. Elle se demandais si la sœur de Saru lui ressemblais, cela serrait marrant de voir une fille tout comme Saru, qui exploserais de rire pour rien sans doute. Le fait, que Saru rigole tout seul voulait faire rire Tomoko mais elle savait se retenir du coup elle ne montrait rien et recommença a boire se qu'il y avait dans la briquette, petit a petit.. Mais sa allait peut-être vexé Saru, qu'elle ne rigole pas avec lui. Mais maintenant qu'elle avait du jus de pomme dans la bouche elle n'allait pas rigoler, elle n'avait aucune envie de tout recracher et en plus si elle avalais trop vite et qu'elle rigolais, elle risquais de s'étouffer toute seule comme une grosse débile. Maintenant il était trop tard pour rigoler cela serrais un petit peu forcée, et puis après fallait trouver une excuse et puis.. rho. Elle remarqua un banc vide puis regarda de nouveau Saru. S'ils restaient debout ils allaient encore passer pour des débiles a rester debout au milieu de la cour.

« Attends! »

Sur ses paroles elle pris la main de Saru puis l’entraîna vers le banc, mais elle avançais pas trop vite au risque et péril de tomber au sol. Parce que sur le coup ce n'est pas une mais deux personnes qui tomberais. Et si Tomoko voulait éviter qu'on la traite de débile et qu'on se moque d'elle cela serrais pas gagner, heureusement qu'elle n'avait pas de talons, sinon sa aurait fait pire qu'une simple chute toute normal enfin.. Après une bonne longue minute elle arriva près du banc qui semblais ne pas avoir de flocon sur lui. Elle se posa directement dessus, le banc n'était pas froid, enfin pour elle, même si elle était en robe assez.. courte ? Elle tapota une ou deux fois sur le bois du banc pour dire a Saru qu'il pouvait savoir si il voulait. De tout façon il n'allait pas rester en face debout a rien faire, sinon sa servait a rien qu'ils restent ici. Elle se demandais comment il avait pût aller en vacance surtout que normalement il était censé être en cours à étudier comme toute les personnes normal. Elle se posait pleins de questions maintenant qu'il lui avait donner des informations qu'il était partis. Elle, elle n'avait jamais du surf, en fait, elle avait un peu peur qu'une requin vienne lui manger une parti du corps a peine poser sur la planche. Même si c'était sûre qu'il n'y avait pas de requins partout et peut-être pas a Kobe. Quand elle avait été à la plage avec Shu, elle n'avait pas vu d'animaux suspect, d'ailleurs elle n'avait vu aucun animal pendant qu'elle était la bas.

« Sa doit faire un mois ou quelques semaine.. j'ai été à la plage avec un de mes nouveaux amis !  »

Elle avait une grosse envie de le dire, c'était assez soudain mais comme ça Saru aura un peu plus d'information sur Tomoko, du moins sur ce qu'elle avait fait pendant que Saru était en vacance a s'éclater. Elle repris une petite gorgé de jus de fruit, il lui en restais largement, elle allait sans doute passer plus de trente minutes dessus, a part si elle cale en pleins milieu et qu'elle n'ai plus envie de boire ce qui était fort possible, elle laissa la paille dans sa bouche. C'était légèrement froid, mais elle ne savait pas vraiment comment c'était possible, tant pis... Elle lança un regard à Saru puis cligna encore des yeux, la neige continuais de tomber. Elle adorais sa la neige, d'ailleurs sa saison préférer c'était bien l'hiver, quand elle était petite, elle adorais être a coter de sa cheminé quand il faisait extrêmement froid dehors. Et puis elle adorais aussi quand sa mère lui faisait du chocolat chaud.. maintenant tout les chocolats chaud qu'elle boit elle trouve ça.. pas vraiment bon. C'était sans doute le fait que sa mère soit plus là et que pour elle, c'était elle qui faisait les meilleurs chocolat du monde même si sa pouvait paraître crétin. Bref, elle mit ses mains sur ses genoux toujours la briquette en main puis elle s'adossa contre le banc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]  Mar 4 Déc 2012 - 12:38

Je la trouvais beaucoup moins bavarde que d'habitude, sans doute qu'elle a froid ou quelque chose comme ça. Je ne cherchais pas à comprendre, elle n'avait pas l'air de s'ennuyer, au contraire même, mes histoires semblaient l'intéresser. Moi j'avais pleins de choses à raconter, de toutes façons j'ai toujours quelque chose à dire. Au moins on ne s'ennuie pas... si ? Non, au pire ça peut être lassant, mais je fais toujours en sorte d'animer la conversation. Je n'ai jamais eu de retour négatif, mais c'est vrai que le peu de parole de Tomoko m'intriguait. Je laissais ça de côté pour le moment, de toute façon pas vraiment le temps de dire quelque chose, puisqu'elle m'embarquait avec elle sur le banc. C'était assez drôle, elle marchait doucement dans la neige pour ne pas tomber. Moi j'aurais surement couru comme un malade, j'aurais glissé et j'aurais rigolé. Là, c'était Tomoko qui me guidait, donc je n'allais pas l'embarquer dans mes cascades.

Une fois sur le banc, elle m'invitait à m'asseoir. Je m'installais sur le banc en me laissant légèrement glisser, à moitié allonger sur le banc. Je laissais les flocons tomber sur mon visage en souriant. J'avais l'air idiot, voir même complètement crétin, mais la neige c'est beau et féerique, magique même. De plus c'était la période de Noël et partout dans le monde, les gens se préparait à faire la fête et à se faire des cadeaux. Je me laissais facilement distraire, encore une fois, mais les paroles de Tomo m'on rapidement fait sortir. Elle avait donc rencontré du monde ? C'était super ! À la plage en plus ! Du coup maintenant, je repensais à l'Australie et au magnifique plage. Je tournais la tête vers Tomoko et avec mon doigt j'appuyais sur sa joue, puis avec un grand sourire.

-Eh bah, tu devrais y aller plus souvent à la plage, parce que tu n'as pas beaucoup bronzer !

J'éclatais de rire. Surtout que je suis mal placé pour dire ça, d'ailleurs je regardais ma main en boudant. Je n'avais même pas bronzer bien que je sois allé en Australie. J'ai vécu presque toute ma vie au soleil, je n'ai jamais bronzé. Je crois que ma peau n'est pas sujete au bronzage... ouai, quelque chose comme ça quoi.

-Bon ok, moi je reviens d'Australie et je n'ai pas bronzé... mais ce n'est pas de ma faute, je n'ai jamais bronzé au soleil, pourtant j'étais souvent en dessous !
Je repensais à la question qu'elle m'avait posée tout à l'heure. Bien que ce ne soit pas vraiment une question. J'avais quand même envie d'expliquer ce qui s'était passé. C'est vrai que dit comme ça, ça à l'air bizarre. C'était la seule journée pourrie qu'on a eu pendant ce voyage et il a fallu que je perdes un pari débile et que je me retrouve à faire du surf sur une mer agitée et glaciale. L'histoire était assez drôle, d'ailleurs je l'ai souvent entendu pendant le reste du voyage. Ma soeur c'est fait un malin plaisir à me rabâcher les oreilles avec cette histoire.

-Pour en revenir à ta question... nous avions fêtés l'anniversaire d'un des membres de notre petit groupe, la fête était super et pour être franc... nous avions peut-être un peu trop bu. Un gars se vantait de pouvoir jongler avec quatre assiettes en même temps, moi je ne me suis pas démonter, je lui ai dit que ce n'était pas possible... c'est une fois le pari perdu, qu'on m'a avoué qu'il faisait partie d'un spectacle et qu'il était spécialisé dans le jonglage... du coup je me suis retrouvé à faire du surf sur une mer glaciale, car la journée avait été pourrie... Un super souvenir !

J'en rigolais encore tellement c'était un bon moment. Tout le monde avait bien rigolé et c'était la meilleure soirée de nos vacances. Je crois que je suis maudit, je perds souvent les paris, surtout les plus débiles. Au final je suis toujours gagnant et je ne regrette pas ma défaite, c'est ce qui est amusant.

-Même encore aujourd'hui, ma soeur n'hésite pas à me le rappeler si j'oublie, mais bon, elle aussi a fait pas mal de choses qu'elle ignore lorsqu'elle avait un peu trop bu, mais je garde ça sous le coude pour un autre jour.

Je rigolais de nouveau. C'était souvent comme ça entre ma soeur et moi, on hésitait pas à se taquinés chacun notre tour. Bien sûr on s'adorent et c'est bien pour ça qu'on est comme ça. Lorsqu'on est ensemble il y a des étincelles, c'est comme si la terre était sur le point d'imploser. Aussi loin que je me souvienne, nous avons toujours été un duo de choc, toujours en train de faire les quatre cents coups. De très bon souvenirs me reviennent en mémoire. Je me tourne vers Tomoko, c'est maintenant à elle de m'en dire un peu plus.

-Et toi dis-moi, quel est ce nouvel ami avec qui tu as été à la plage ? Je suis sûr que tu craques pour lui, avoue...

Je regardais Tomo en plissant un peu les yeux, comme pour lire ses pensées, mais je mettais à rire comme un débile. Je laissais de nouveau ma tête tomber en arrière, toujours avec ce sourire ahuri à chaque flocon qui touche mon visage. J'ai hâte que le voyage scolaire commence, pour aller faire du ski, des batailles de neiges ou même de gros bonhommes de neige.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]  Ven 7 Déc 2012 - 20:26

C'est bien vrai qu'il n'avait pas beaucoup bronzé pendant qu'il était en Australie. Enfin cela devait être car il était japonais et les japonais sa bronze pas beaucoup, enfin d'après elle, elle n'avait jamais vu un japonais bronzé donc bon. Tout en pensant, elle n'avait pas remarquer tout de suite qu'il c'était installer à coter d'elle, enfin assis n'était pas le mot exact, il était plutôt affalé. Elle avait même pour confirmation que Saru rigolais tout seul et toujours pour rien, enfin c'est sûre que Tomoko n'a pratiquement jamais envie de rire. Elle remarqua aussi, qu'il avait dit qu'il buvait.. un peu trop même, pourquoi ça ne l'étonnais pas ? Peut-être parce que la moitié des personnes de son âge on déjà fumer et bu, donc ce n'était pas étonnant que Saru qui est un peu foufou sur les bords boive. Bref, elle écoutais un peu le récit qu'il sortais tout ça pour un pari, certes il avait perdu, mais c'était pas vraiment la mort de faire du surf en Australie même si l'eau est geler. Elle le regarda puis se remise a sourire, c'est vrai que c'était quand même débile de faire un pari avec quelqu'un que l'on connaissais pas. Et puis là, il posa la question qu'elle était sûre de recevoir a quatre-vingt-dix-neuf pourcent. Elle inspira un bon coup puis à son tour lui posa son index sur sa joue.

«Non, je craque pas pour lui, c'est mon ami, c'est tout. Et c'est Shu, tu connais pas.»

Elle retira son doigt aussitôt de sa joue puis s'amusa à faire des ronds sur les flocons qui c'étaient collé sur le banc mais plus elle faisait des ronds, plus il y avait de la neige qui se déposais un peu partout autour et sur ses doigts. Sa lui rendais la peau plus blanche qu'elle n'était déjà. Quelle idée il avait eu pour dire que Tomoko craquais pour quelqu'un. Son but ici n'était pas de se faire des petits copains et tout le reste, elle était venu là car elle étais un peu forcée, mais surtout pour étudier, rien d'autre. Elle soupira un léger moment puis regarda un petit troupeau d'oiseaux partir. Ils devaient sans doute partir dans un pays chaud, sans doute, ap part si ce n'était que les canards qui faisait ce délire, a vrai dire, elle ne savait rien sur eux, et puis a part l'astronomie, aucun livre ne lui plaisait, alors sur les oiseaux sa ne lui plairait pas. Bon d'accord, il y à des fois où elle se dit qu'elle aimerais mieux être un oiseau, mais ce n'était que pour avoir de la liberté et c'est tout. Quand elle étais petite c'était plutôt pour pouvoir voler qu'elle voulait être un oiseau, surtout le colibri avec leurs ailes battent ultra pleins de fois à la minute, elle aimait bien les petits oiseaux a long bec. Le petit c'est très important.

«Ta vu des koalas?»

Question strictement inutile, certes, mais au moins sa brisais un peu le silence. C'était déjà bien qu'elle parle, avant elle ne parlais jamais a ce de son école. Sauf ses deux anciennes 'amies', mais elle ne leurs parlais pas beaucoup, elle n'osait pas parler de la vie extérieur a son amie qui était a l'hôpital et puis l'autre elle était un peu trop folle a son goût. Elle ne pouvait pas lui parler sans qu'elle ne prenne pas sa a la rigolade, ou soit elle n'écoutais pas.. bref. Elle regrettais déjà d'être venu sur le banc, il n'y avait rien a faire dessus. Et puis maintenant on ne pouvait plus lire se qu'il y avait graver dessus, la neige avait recouvert un peu tout. C'était intéressant de voir qui était en couple avec qui même si la plupart du temps c'était faux. On pouvait toujours vous quelques initiale sur le banc. Et puis de l'autre coter du banc il y avait un petit cœur briser, sans doute un ancien couple, une fille plein de haine et tout le reste, des trucs pas très fun sans doute. Elle secoua la tête puis regarda un petit peu Saru, elle ne savait pas quoi dire, ni quoi faire. Elle trouvais qu'elle serrais quand même mieux sous un arbre ou un truc comme ça. Elle n'aimait pas la cour de récréation, d'ailleurs, elle ne savait même pas se qu'elle faisait ici. Puis la elle entendu quelqu'un crier puis un deuxième, enfin c'était plus deux personnes qui s’engueulaient mais pourtant, les gens se rassemblais autour..

«Se battre dans la neige, faut le faire...»

N'empêche qu'elle avait quand même envie de voir se qu'il se passait. C'était ultra tentant, mais ils y avaient trop de personnes autour pour qu'elle puisse voir. Elle regarda un peu autour pour voir si il y avait un surveillant, mais il n'y en avait pas. Et elle avait aucune envie de tout raconter au surveillant, elle reposa son regard sur les gens qui entourais les deux autres, ils semblaient tous vouloir encourager les deux pour qu'ils se battent et toujours aucun surveillant à l'horizon, il y avaient seulement quelques personnes qui disaient qu'il arrête. Sérieusement, à quoi sa sert de se battre ? Elle aperçue enfin après cinq bonne longue minutes un surveillant arriver en courant pour que tout s'arrête, et voilà, les deux avaient enfin arrêter après une minute. D'ailleurs, il allaient sans doute être emmené dans le bureau de la cpe ou du directeur. Quand les deux se fît emmener elle essaya de voir si elle connaissait un des visages, mais elle n'en connaissait aucun. Elle regarda Saru puis cligna trois fois des paupières. Elle aurait bien aimer rabattre ses jambes contre elle pour être assise, mais sa robe l'en empêchais.

En fait, elle en avait vraiment marre d'être assise sur le banc puis il y avait une personne qui la regardais vraiment bizarrement, du coup elle se leva puis repris le bras se Saru avant de le tirer pour l'emmener dans un autre endroit. Maintenant, il restais plus qu'à trouver cet autre endroit, le seul problème c'est qu'elle avait la flemme de bouger beaucoup et puis Saru aimait peut-être bien être affaler contre quelque chose. Bon, peut-être que son idée d'arbre étais pas si débile que sa, en dessous des arbres il n'y avait personne, elle traîna donc Saru en direction d'un arbre en faisant quand même attention de ne pas tomber. Elle se rendait bien compte que c'était la deuxième fois qu'elle faisait bouger Saru en même pas trente minutes mais au fond elle s'en fichais, elle aimait bien bouger. En plus, si il avait froid, sa réchauffais de marcher alors pourquoi pas le faire. Elle arriva enfin près d'un arbre, et il y avait personne dans les horizons, il allait donc ne pas avoir d'embrouille et dans le pire des cas des blesser. Tant mieux ! Elle lâcha la main de Saru puis lui pointa du doigt l'arbre pour dire qu'il pouvait toujours s'affaler si il en avait envie. Après a lui de voir si sa le dérangeais pas de s’asseoir dans la neige.

« J'aime bien les traces de pas dans la neige.»

Petite phrase sans grande importance, mais c'est vrai qu'elle aimait bien. C'était un peu comme aller a la patinoire, sauf que la sa reste dans la neige et c'est beaucoup plus jolie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]  Mer 19 Déc 2012 - 12:53

J'éclatais de rire lorsqu'elle me répondait, je me doutais bien que ce n'était pas son petit copain, mais c'est tellement drôle. La réaction des gens est toujours amusante lorsqu'on pose ce genre de questions. Moi je réponds sans gêne à ce genre de question, parfois j'en rajoute même un peu. Elle semblait un peu s'ennuyé sur le banc, pourtant c'est elle qui avait voulu venir. Elle semblait beaucoup moins bavarde et souriante qu'avant. Elle avait peut-être un problème ? Ou bien je la dérangeais peut-être. Non, ça ne peut pas être ça, elle sera déjà partie en courant. Elle me posa une question intéressante. En effet j'avais vu des Koalas, nous avions rencontré une fille qui travaillait dans un parc animalier. C'était une réserve et il y avait toutes sortes d'animaux d'Australie. Les Kangourous par exemple, animaux presque emblématique de l'Australie.

Pas vraiment le temps de lui répondre, mon regard se posait sur deux garçons qui se criait dessus. Il semblait même vouloir en venir aux mains. Je trouvais ça drôle, mais Tomoko ne comprenait pas pourquoi il se battait, surtout dans la neige. La neige n'y changeait rien, se battre dans la neige pour s'amuser c'est cool. Pour régler un différent, c'est débile, mais les gens ne peuvent pas s'en empêcher. Surement que c'est dans leur nature, car si on y réfléchit, la violence est très présente dans notre société. J'ai pratiqué plusieurs sports de combats, je ne suis pas quelqu'un de violent. Lorsqu'on pratique ainsi, on apprend avant tout le respect de son adversaire. Surtout, on nous apprend à ne pas utiliser ce savoir n'importe comment. Ce serait comme un savant fou qui trouverait une formule pour détruire le monde ou bien le sauver. On sait des choses, il faut faire le bon choix pour les utiliser. Tout ça pour dire qu'ils sont idiots de régler leurs problèmes ainsi. Les autres élèves semblait se plaire à admirer le spectacle, ils s'agglutinaient autour pour les encourager. On se croirait à l'époque des hommes des cavernes. Au bout d'un moment un surveillant intervenait pour les séparer, la bagarre était terminé, ils étaient emmenés et la foule se dispersait. Je soupirais longuement, ce qui faisait de la fumée avec le froid, ce qui me faisait automatiquement rire.

D'un coup Tomoko se levait et m'embarquait avec elle pour m'emmener un peu plus loin. Le banc ne devait pas lui plaire ou le spectacle ne lui plaisait pas. On arrivait prêt d'un arbre qu'elle me désignait du doigt, surement pour s'installer en dessous. Avant qu'ont s'y rendent, elle me parlait des pas dans la neige. C'est vrai que c'est que c'est bien, mais elle finisse par être recouverte. Ce qui me laisse à penser que quelques soit les traces qu'on laisse, elle finisse toujours par s'effacer. Je pense bien sûr à l'histoire et au reste, la célébrité, tout ça quoi. Je secoue la tête pour chasser ces pensées philosophique de la tête et je me tourne vers Tomoko. Je me mets à tournoyer sous la neige comme un débile, je trouve ça drôle, on se croirait dans une tornade de neige. Je m'arrête en titubant un peu et en rigolant.

-En Australie, j'ai rencontré une fille... super sympa et son copain aussi, lui il est surfeur pro... ouai je sais, ça fait cliché, mais bon, c'est l'Australie ! Bref, elle travaillait dans une réserve... un endroit sûr et aménager pour les animaux... j'ai vu plein de Koalas là-bas, ils sont super drôle ! J'ai aussi vu des Kangourous et plein d'autres animaux sympa.


Je me remettais à tourner, mais un peu moins vite cette fois. Je m'arrêtais et je m'adossais sur l'arbre, mais sans m'asseoir cette fois. Je restais là, la tête en l'air à regarder l'arbre. C'était presque magique. Il semblait comme bloquer dans le temps. Il avait depuis longtemps perdu ses feuilles, mais ses branches étaient gelées. La neige s'était même déposé dessus, bref, on aurait dit que le temps s'était arrêté pour lui. Bien sûr au printemps il bourgeonnera et refleurira, c'est le cycle de la vie. Ce qui sera tout aussi magique, mais pour l'instant, c'est ce que je vois qui m'intéresse, pas ce que je verrais plus tard. Je descendais mon regard d'un étage pour regarder Tomoko, une question me démangeait, mais je ne voulais pas l'embêter avec ça. Puis je décidais de la poser quand même, ça ne va pas la déranger et puis si c'est le cas, tant pis, je me ferais aussitôt pardonner.

-Dis-moi Tomo... c'est juste une impression ou tu es moins bavarde que la dernière fois ? Je veux dire, lorsqu'on passait du temps ensemble, tu avais plein de choses à me dire... je parle trop c'est ça ? Ou bien... je t'ennuis ? Tu as froid ? Faim ? Envie de dormir ? Jouer ? Partir ? Ou... ah non, j'ai plus d'idées là.

J'explosais de rire une nouvelle fois, j'avais dit tout ça à une vitesse hallucinante, c'était vraiment hilarant. J'avais posé ma question avec humour, ce qui allait mieux passer. Je parle trop c'est vrai, de plus je suis toujours en train de bouger ou de faire quelque chose. J'ai peut-être trop d'enthousiasme. C'est mieux que de voir des gens tirer la tronche toute la journée. Il faut sourire et s'amuser, sinon ça ne sert à rien de sortir. Autant restez chez soi avec un pot de glace et des cartoons... enfin moi, c'est ce que je fais. Ce n'est pas arrivé souvent, puisque je souris tout le temps. Je fais surtout ça quand je suis malade, un pot de glace et des cartoons ou des comics, c'est la guérison assurée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]  Mer 19 Déc 2012 - 21:52

Elle n'avait pas faim, froid, envie de jouer, de partir. Ou peut-être changer d'endroit, mais elle ne voulait pas laisser Saru tout seul, ils venaient à peine de se retrouver, oui, elle voulait aller dans un endroit où, il n'y aurait personne mais vraiment personne. Là où ils étaient il y avait vraiment trop de bruit, même si elle venais de l'emmener dans un endroit où ils étaient que tout les deux, ont entendais toujours des gens s'amuser dans la cour et tout le reste. Enfin.. elle ne savait pas trop ce qu'elle voulait en fait. Elle n'était vraiment à fond aujourd'hui, enfin, comparé au autres jour. Elle n'avais pas vraiment envie de faire sa folle et tout mais, elle ne savait pas se qu'elle avait. Elle regarda Saru, il rigolait encore, il aimait bien ça peut-être, c'est toujours mieux que de ne pas avoir la pêche, puis, sa donnait le sourire a Tomoko de le voir s'amuser. Elle ne pouvait pas vraiment s'amuser elle, parce qu'elle avait peur que si elle tourne avec Saru, sa robe fasse un peu comme une sorte de 'lever'.. Enfin un truc comme ça, ou soit on pouvait comparé sa a la robe de Marilyn Monroe, quand sa robe se soulève. Elle n'avait pas envie que sa fasse un effet comme ça, d'ailleurs, elle regretta d'un coup de ne pas avoir mit de short ou de pantalon.

«Oui, je parle beaucoup moins. Enfin ce n'est que aujourd'hui, et je sais pas pourquoi je parle pas beaucoup mais bon.»

Par exemple, la elle venais de parler un peu, même si c'était pas autant que Saru qui prouvait qu'il pouvait être un moulin a parole. Enfin, cela se trouve, elle allait être super contente et faire pleins de truc débile a cause de son coter lunatique. Elle ne savait pas si elle devait mettre a dans une qualité ou dans un défaut sachant que de heureuse elle pouvait passer en quelques secondes en colère et inversement. Elle soupira un pu puis cligna des yeux pour faire partir les flocons de neige qui c'étaient déposer sur ses cils pendant qu'elle pensait puis vu que les petits flocons ne partaient pas totalement elle passa sa main sur ses yeux, comme si quelqu'un venais de se réveiller et puis s'étirait. Elle relaissa ses mains tomber puis re-ouvrit les yeux assez rapidement. Avant, les gens lui demandais si elle clignait des yeux, peut-être parce que quand-t-elle clignais des yeux c'était derrière le dos des gens du coup, elle n'avait pas besoin de cligner des yeux devant mais, elle ne s'en rendais pas compte. Derrière un ou deux nuages de neige, il y avait quelques éclaircie, c'était ça qui étais bien, a chaque fois que le rayon du soleil venait, il faisait un peu plus chaud que quand la neige tombais de partout.


«Je suis sûre que tu voudrais vivre en Australie ! »

A vrai dire, elle en savait rien, elle avait dit sa au pif pour prouver qu'elle pouvait parler si elle voulait. Elle ne voulait pas que Saru s'inquiète pour elle, donc pour rien. Elle avait toujours garder un sourire, même quand elle parlait, comme ça, sa faisait un peu meilleur impression. Elle secoua sa tête puis s'approcha de l'arbre, il y avait tout pleins de neige dessus, si elle le secouait tout tomberais sur elle, mais cela serrais super fun en même temps. Enfin, ce qui serrais mieux, c'est qu'elle réussisse a mettre Saru en dessous puis pile au moment où il s'attend le moins elle secoua l'arbre, bon certes, c'était un plan débile et foireux mais, cela ferrais passer le temps. Elle regarda partout, puis remarqua qu'il étais déjà sous l'arbre, donc il y avait un truc en moins sur sa chekliste pour piéger Saru. Elle rajusta sa robe puis se rapprocha un peu plus de l'arbre, tout de suite après elle devait faire ce qu'elle avait prévu, mais elle attendît un petit peu, elle devait faire sa un peu plus vite, mais elle vérifiais que Saru étais bien confortablement assis contre l'arbre. Elle posa ses mains autour du tronc, c'était pas un gros arbre, c'était plutôt un arbuste assez petit mais long.

«Ferme les yeux !»

C'était pour au moins prévenir qu'elle allait faire un truc, sans jamais trop en dire, tout de suite après elle secoua le petit-long arbuste puis elle fonça hors de porté pour la neige, elle se retourna puis regarda toute la scène, Saru c'était tout pris sur la tête, et elle n'avait pas vérifier si il fermait les yeux. Sur le coup elle c'est mise a rire, mais bien sûr, son rire était silencieux, elle ne s'imaginait pas avec un rire assez.. bruyant. Elle se rapprocha de Saru un grand sourire aux lèvres, elle était drôlement fière d'elle. Elle regarda un peu tout ce qui se passait autour sans se rendre compte qu'il n'y avait rien du tout. Elle posa son regard de nouveau sur Saru puis posa sa main sur le haut de son crâne, elle secoua la main pour tout faire partir la neige qui étais rester dans ses cheveux, elle ne voulait pas s'excuser ni rien. Elle ne pouvait pas lui faire un câlin non plus, elle ne voulait pas s'accroupir sachant qu'il est assez pour lui faire un câlin. Elle regarda derrière elle vu qu'elle croyait entendre des bruits de pas dans la neige, elle aperçue une ombre mais elle repartie très vite.

«Bon Saru ! C'est pas que je m'ennuie mais j'avais prévu d'aller voir quelque chose. On se reverra très vite j'en suis sûre. Tchuss ! »

Puis sur ses petites paroles elle se retourna puis partie de chaque champs de vision.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: (Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]  

Revenir en haut Aller en bas
 
(Terminé) De grandes retrouvailles ! [PV - Tomoko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: