Partagez | 
 

 We do need an education!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) We do need an education!  Ven 1 Mar 2013 - 22:22

Akane se rendit dans la salle des retenues. L’heure de la fin des cours était presque arrivée et elle se devait d’être en avance à l’endroit, notamment pour la simple et bonne raison qu’elle ne supportait pas d’être en retard. Toutefois, elle avait la chance de ne pas avoir cours juste avant. Elle avait donc passé toute l’après midi, dans le bureau des professeurs à préparer ses nombreux autres cours de la semaine, voire de la semaine suivante. Quand elle décida que c’était enfin l’heure de prendre ses affaires et de partir, elle se rendit compte qu’elle avait collé un élève juste avant les vacances. Elle soupira longuement mais se dirigea finalement vers la salle afin de rencontrer le garçon. Pendant le chemin, elle se souvint de toute l’affaire. Notamment de la manière dont il lui avait manqué de respect le soir et le lendemain matin, il ne coopérait pas pour lui dire la vérité sur ce qu’il avait la nuit précédente.

Elle se mordit la lèvre inférieure tellement cela l’énervait à chaque fois qu’elle y pensait. Elle ne supportait pas que cet élève eût trouvé un bon moyen – ou du moins eut de la chance en étant en quelque sorte sauvé par son fils Yuuma – pour s’en sortir seulement avec des heures de colle et non avec des conséquences plus graves. Akane lui avait dit qu’elle parlerait avec le directeur justement en ce qui concernait ces conséquences, mais elle n’en avait pas eu le temps. Pendant le voyage, cela n’avait pas été possible et après, elle s’était trop occupée de son fils. Après tout, elle avait été séparée de ce dernier pendant quelques jours et elle avait hâte de passer du temps avec lui. Or Yuuma était beaucoup plus important que toute cette affaire. En tout cas, Ottavio ne lui avait pas avoué ce qu’il avait fait alors qu’Akane était persuadée qu’il avait enfreint le règlement. Cela la mettait énormément en colère de ne pas pouvoir le prouver et surtout, de punir l’élève en conséquence.

La sonnerie de la fin des cours retentit. Akane ouvrit la porte de la salle des retenues et entra pour déposer ses affaires sur le bureau pour l’enseignant qui surveillait la salle. Bien évidemment, elle se doutait que d’autres élèves devaient probablement être collés, mais elle avait demandé à surveiller la salle alors qu’Ottavio était collé. Cette fois-ci, aucun moyen pour lui de s’échapper et de fuir l’autorité une seconde fois. De plus, il avait un devoir à lui rendre et elle espérait vraiment que ce dernier le fît. La jeune femme était donc prête à surveiller toute la salle, même les élèves qu’elle n’avait pas collé personnellement. Au moins, elle était assurée que le garçon fût dans la salle et fît le travail demandé. Parce que si ce n’était pas elle, il aurait pu tenter de ne pas réaliser ses heures de colle et de faire son travail autrement. Cette fois-ci, il n’y avait d’issues de secours.

Au bout de quelques minutes, elle sortit de la salle afin d’attendre l’élève à la porte de la salle. Après tout, la salle des cours d’Ottavio ne devait pas non plus être trop loin, à moins que ce dernier avait séché le premier jour de cours. Ou s’il était dehors en train de faire une autre activité. En tout cas, il avait intérêt à venir car s’il ne se montrait pas, la jeune professeur allait s’assurer qu’il eût pire que d’autres heures de colle. Elle l’attendait donc avec une certaine appréhension, sans vraiment être sûre s’il viendrait, mais en plus de cela, avec une colère enfouie qu’elle montrait à moitié. Après tout, Akane était connue pour avoir une expression méchante et froide sur son visage lorsqu’elle se trouvait parmi les élèves. Ottavio n’y échapperait donc pas à ce visage sur lequel rien d’autre ne pouvait se lire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: We do need an education!  Sam 2 Mar 2013 - 22:40

Hey Listen !


Voila ! Sa punition commençait. Même pas de répit avec la reprise des cours. Et en plus, il avait du écrire tout un long truc sur son voyage. Heureusement qu'il jouait sur un serveur Wow international d'ailleurs.. Il ne parlait pas bien l'espagnol, mais Grisham était espagnol. S'il lui rendait ce service, c'était parce qu'Ottavio avait du cracher 2k PO et 8 stack de cuir sauvage pour qu'il puisse monter son métier de travailleur de cuir. Il l'avait payé cher, mais il avait un beau devoir bien écrit, de deux pages en très bon espagnol. Pas du tout son niveau en somme, mais pas de ce qu'on pouvait faire avec un traducteur sur internet. Le devoir rangé dans son sac, Ottavio quittait son cours avant d'aller en prison pendant une heure. Mais si le surveillant était sympa, il pourrait ne rien faire, ou encore jouer avec sa DS. D'ailleurs, il y allait assez détendu. Peut être un peu trop. Il avait même eu l'idée un peu loufoque d'attacher ses cheveux roux en couette ce matin. Des couettes tombantes, mais tout de même.

« Ouaaaais, on se retrouve après on se fera un tournoi sur Mario Kart ! » Lança-t-il à deux de ses potes avec un signe de la main, juste à côté de la porte de la salle de colle. Une heure, ça passait plutôt vite non ?

Et là, ce fut le drame. Pire que ça même. En entrant dans la salle, il vit son professeur favori, soit celle qui l'avait puni. Putain, mais ce n'était pas à elle de venir faire le maton ! Merde. Ottavio resta immobile une seconde, l'air ahuri, avant de rentrer en soupirant et en fermant la porte coulissante derrière lui. C'était comme ça qu'elle allait récupérer son devoir, la maligne. Il fit passer son sac à dos devant lui, l'ouvrant pour sortir les deux feuilles et s'approcha du bureau.

« Bonjour Yamada-Sensei. Voici le devoir que vous avez demandé. » Il le posa, avant d'aller s'asseoir au premier rang. Fallait pas la mettre en colère celle là. Le sac sur la table, bien droit, les mains sur le sac. Il préférait attendre les ordres plutôt que de se faire engueuler tout de suite. Elle n'était pas commode la vieille pie !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: We do need an education!  Sam 9 Mar 2013 - 16:30

Elle en avait marre d’attendre, et était prête de se rendre dans la salle des professeurs et faire pleins de recherches sur le jeune homme afin de savoir où il pouvait bien se trouver. Elle finit donc par rentrer dans la salle, déjà très en colère contre l’élève qui était plutôt en retard, du moins à son avis. Akane se dirigea vers le bureau où ses affaires avaient été déposées et fouilla dans son sac quelques instants. Tout d’un coup, elle entendit une voix masculine, qu’elle reconnut tout de suite. Elle se retourna vers le garçon, enfin présent. Son visage grimaçait et démontrait un certain degré de colère, mais pour le moment, elle préféra ne rien dire et simplement soupirer lentement. Au moins, c’était bon, il était venu. Même si c’était après de longues minutes.

Il lui rendit le devoir qu’elle lui avait demandé de faire en espagnol, sur ses vacances. Ce n’était pas un sujet très difficile à écrire et surtout, c’était très personnel et plus évident que des traductions, des analyses de textes ou bien d’autres travaux plus ou moins divers et faciles. Elle avait été plutôt clémente avec lui en ce qui concernait le devoir pendant les vacances car cela avait été la seule idée qu’elle avait trouvé sur le moment. Maintenant, pour les heures de colle, elle lui avait préparé plusieurs trucs à réaliser. Pendant qu’il s’asseyait, elle sortait tous les papiers de son sac, mais surtout de la pochette dans laquelle ils se trouvaient. Elle réfléchit quelques secondes pour savoir ce qu’elle avait envie de lui faire faire pour un début. Au final, elle prit une feuille avant de se diriger vers lui et la lui tendre. Quand il l’eut dans ses mains, elle s’assura qu’il l’analysât un instant, avant de lui expliquer ce qu’il devait effectuer.

- Tout d’abord, je te garde pour deux heures, expliqua-t-elle. Maintenant, ton devoir est de lire ce texte et de répondre à toutes les questions. Tu as 30 minutes.

Pour commencer, elle lui avait donné un texte assez simple. Elle ignorait combien de temps il faisait de l’espagnol, mais avait eut suffisamment pour connaître son niveau. De plus, il était italien et donc cela devait l’aider pour apprendre. En tout cas, c’était un texte de deux pages, tout droit sorti d’un livre espagnol rapide et simple à lire. Les questions n’étaient pas non plus les plus difficiles du monde et la jeune professeur se doutait bien qu’il ne nécessitait pas non plus de plus 30 minutes pour terminer cet exercice.

- Quand tu as fini, viens me voir.

Elle ne lui lança aucun regard et partit en direction du bureau. Elle lui montrait ainsi qu’elle n’était pas disposée à lui répondre à n’importe quelle question. Le vocabulaire du texte était correct et même s’il ne comprenait pas quelque chose, il devait apprendre à se débrouiller avec le contexte ou avec ses connaissances. Peut être même que l’italien possédait les mêmes mots, juste dits ou écrits un peu différemment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: We do need an education!  Jeu 14 Mar 2013 - 18:32

Hey Listen !


Dans un sens, Ottavio préférait largement être collé quatre heures le cul sur sa chaise, plutôt que d'être à nettoyer les toilettes ou laver les murs des dégradations possibles qu'ils avaient pu subir. Là, il était au chaud et seul son cerveau était mis à contribution. Même si ça restait relativement chiant, l'espagnol n'était pas la matière où il était le plus nul. Et il était vrai que ses origines pouvaient l'aider de temps à autre.. Comme pour trouver un mot par exemple.

Il prit la feuille en retenant un soupire, sachant bien que son professeur lui ferait la remarque. L'élève puni hocha simplement la tête aux dires de la femme, regardant de plus près la feuille, le texte et l'exercice qu'il avait devant lui. Ca va, c'était de son niveau. Il se pencha pour attraper son sac, le mit sur la table pour l'ouvrir et sortir sa trousse, ainsi qu'un petit paquet de gâteau. Ce n'était pas les cours non ? Donc il avait le droit ? Dans son ancien lycée en Italie, il l'avait en tout cas. Il posa les biscuits sur le côté droit de la table, ouvrant sa trousse pour en sortir un crayon de bois mâchonné sur le bout. C'était une de ces manies ça. D'ailleurs, en lisant le texte, il l'introduisit bien vite dans sa bouche pour continuer ce qu'il avait commencé à maintes reprises.

« Putain putain putain... » Murmura-t-il pour ne pas se faire prendre.

Il y avait toute une partie du texte qu'il avait du mal à piger, et ça l'énervait. En plus, il trouvait qu'une demie heure n'était pas assez, alors le rouquin leva la main bien haut, fixant son professeur jusqu'à qu'elle lui donne la parole.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: We do need an education!  Sam 23 Mar 2013 - 13:39

A peine cinq minutes après qu’elle se fut assise à la place du surveillant, le jeune homme leva la main bien haut et, visiblement, attendait qu’elle lui donnât la parole. Pendant ce temps, Akane avait déjà commencé à lire ce qu’il lui avait rendu comme devoir. Si tout se passait bien, elle avait le temps pendant ces deux heures, de le corriger et de lui mettre une note. Bien évidemment, cela ne comptait pas pour sa moyenne car ce n’était qu’une punition. Mais elle préférait quand même évaluer le travail et montrer ainsi aux élèves la note qu’ils pouvaient obtenir avec ce qu’ils avaient fait. Elle s’était donc plongée dans le devoir de l’Italien. Comme elle s’en doutait, il y avait certains mots qu’elle ne comprenait pas ou qui n’étaient pas écrit de la bonne façon, tout ça, à cause de l’italien justement. Les faux amis existaient dans toutes les langues. Et l’espagnol et l’italien étaient si proches, que les orthographes de certains mots différaient mais se prononçaient pareilles.

Akane soupira longuement, déjà exaspérée. Il ne lui avait fallu que cinq petite minutes pour avoir un problème. La jeune femme n’était pas disposée à l’aider du tout. Il devait apprendre à se débrouiller par lui-même. Et s’il n’y parvenait pas, il abandonnait tout simplement et laissait la partie blanche. C’était ainsi. Il fallait enseigner aux élèves qu’ils ne pouvaient pas toujours compter sur quelqu’un pour les aider quand ils ne comprenaient pas un exercice, une consigne ou un mot. Il était assez grand pour ne pas avoir besoin de son aide. Que ce fût pour n’importe quel examen dans la vie, ou pour toute autre activité, il n’y avait parfois personne pour épauler quelqu’un qui le nécessitait. La professeur le regarda droit dans les yeux, du dédain sur le visage pour lui signifier qu’elle ne lui donnerait pas la parole comme il le souhaitait.

- Je ne réponds à aucune question, dit-elle, sans même s’excuser. Il te reste vingt cinq minutes.

Elle baissa la tête à nouveau pour se remettre à corriger le devoir qu’elle avait entre les mains. Elle continua donc la lecture de ce qu’il avait écrit. Akane ne se préoccupa pas davantage du garçon, et se concentra le plus possible sur le papier pour ne pas être distraite une seconde fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: We do need an education!  Dim 24 Mar 2013 - 11:12

Hey Listen !


Les autres élèves collés en même temps que lui le regardaient d'un air étrange. Il avait un peu l'air con comme ça, la main levée bien haut à attendre que l'on réponde. Mais à ne pas comprendre le texte, il n'allait pas pouvoir bien répondre aux questions, et ce qu'il avait envie c'était de se faire bien voir pour pouvoir passer le rester de l'année tranquillement.. et les suivantes également.

Il abaissa sa main en s'affalant quelques secondes sur sa table quand il n'eut pas de réponse. C'était quoi cette manière d'enseigner ? Il n'allait pas apprendre une langue toute seule, et surtout pas une langue. Mettant la main dans dans sa poche - là où était rangé son Iphone - Ottavio pesa le pour et le contre à l'idée de s'aider du téléphone pour trouver la traduction de certains mots. D'un côté, il parviendrait bien mieux à comprendre le texte qu'il avait sous les yeux, mais de l'autre, il risquait de se faire prendre en flagrant délit et avec ce professeur, il était certain que son précieux Smart Phone allait être confisqué pour une durée indéterminée. Et ça, il en était hors de question, il ne pouvait survivre sans son téléphone plus de quelques heures !

Alors il chercha, se grattant la tête parfois, poussant de faibles grognements à d'autres moments. Au bout du temps imparti par le professeur, il n'avait pas totalement fini, mais avait répondu aux plus de questions possibles, cherchant à bien faire et à ne pas négliger celles pour lesquelles il était capable de répondre. Il poussa un soupire de soulagement, comme libéré d'un poids, appuyant son dos sur le dossier de la chaine et étirant ses jambes vers l'avant.

« J'ai autre chose à faire pour l'heure et demie qu'il reste ? »

Question stupide mon cher Ottavio, comme si Yamada-Sensei allait te laisser glandouiller.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: We do need an education!  Sam 13 Avr 2013 - 13:07

Plus elle corrigeait le devoir, plus elle trouvait les fautes qu’il faisait. Que ce fût d’un point de vue orthographique ou grammatical. Le garçon était en cinquième année, mais il n’avait pas suivi d’espagnol avant. De plus, le fait qu’il fût italien ne l’aidait pas du tout dans cette langue parce qu’il confondait des mots, d’où les fautes d’orthographe. En soi, elle n’avait rien à redire sur le devoir car il répondait à ce qu’elle lui avait demandé. Elle avait cru qu’il ne se foulerait pas un orteil et n’écrivait que quelques lignes. Bien que le devoir ne fût pas non plus le plus long qu’elle eût lu dans toute sa vie, c’était suffisant. Avec beaucoup d’engagement, elle continuait donc à mettre du rouge un peu par ci par là.

Au bout de vingt cinq minutes, l’élève la tira de ses pensées, ou plutôt de ce qu’elle était en train de faire. Elle releva donc la tête et le regarda, quelque peu surprise de son comportement. Elle ne supportait pas la façon dont il lui parlait, mais surtout, elle considéra la position dans laquelle il s’était mis comme irrespectueuse. Akane lui jeta donc un regard plutôt haineux, presque meurtrier.

- Veuillez vous tenir correctement, Monsieur Leoni ! exigea-t-elle de sa voix la plus autoritaire possible. Nous ne sommes pas dans la cour de récréation ou chez vous !

Les autres élèves présents dans la salle levèrent leurs têtes et leurs regards se tournèrent vers le garçon italien. La professeur ne s’en préoccupa pas du tout.

- Venez me rendre votre devoir et je vous donnerai le suivant.

Comme si c’était à elle de faire l’effort de se lever ! Akane ne comprenait vraiment pas du tout ce que cet élève pouvait bien penser et croire. Ce n’était pas à elle de venir jusqu’à lui, mais bien évidemment le contraire. Le regard noir de la professeur ne quitta donc pas Ottavio. Elle attendait alors qu’il se rendît jusqu’au bureau pour lui donner le deuxième devoir. Elle resta sans bouger pendant ce temps, ne préférant pas utiliser ce moment pour chercher la feuille en question.
Revenir en haut Aller en bas
 
We do need an education!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: