Partagez | 
 

 [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Ven 15 Mar 2013 - 14:03

Faites que l’on ne me remarque pas trop…



« Aujourd’hui est le jour de mon nouveau départ. Enfin… Je l’espère. Ma mère et mon frère ont décidés de me transférer à kobe, et c’est aujourd’hui que cela se fait. J’ai dû venir en train et me voilà devant l’établissement avec mes trois sacs et mon carnet. J’hésite à entrer en vérité. C’est pour cela que je me retrouve dans un petit endroit caché que je viens de trouver en écrivant sur cette page blanche. Une page que je brulerais à la première occasion, une fois que j’aurais assez écrit ce qu’il me passe par la tête. Et que je me déciderais à entrer.
Cet endroit est confortable, je vois les gens mais eux ne me voient pas. C’est que j’ai du flair en ce qui concerne les cachettes… Je gagne toujours à ce jeu-là. Cette planque pourrait bien devenir mon refuge si l’établissement n’en offre pas des mieux, mais cela m’étonnerait, il y a toujours des endroits perdus dans ce genre d’endroits. Enfin bref, je ne vais tout de même pas rester indéfiniment ici ! Courage Edel ! Courage ! »

Sur ces quelques mots, Edelweiss sortis de sa planque, sacs en main et carnet rangé. Face au portail, elle respira un bon coup avant de s’engager dans ce qui semblait être la cours. Pour l’instant elle était positive puisque jusqu’ici, elle avait réussi à ne pas se perdre une seule fois –un exploit sans aucun doute. Il fallait maintenant qu’elle trouve l’administration ce qui n’était pas encore gagné, mais après quelques recherches, la jeune femme trouva ce qu’elle cherchait et une adorable personne la conduisit jusqu’aux dortoirs où elle devrait trouver elle-même sa chambre. Le numéro quatre lui avait-on dit.

« Ce ne devrait pas être bien compliqué à trouver… quatre… ce n’est pas loin de zéro, ça doit pas être loin dans le bâtiment… J’espère… »

Se dit-elle pour elle-même. En effet Edelweiss avait peur de l’inconnu mais se dire que son frère avait vécu ici un bout de temps la réconfortait légèrement. Une fois installée elle l’appellerait dans l’espoir qu’il l’éclaire un peu plus sur la géographie et le fonctionnement de ce lycée.

Au bout de dix minutes de recherches, elle commençait à perdre confiance et ses bras fatigués abandonnèrent lâchement la totalité de ses bagages à même le sol tandis qu’elle relâchait un profond soupir. Consultant de nouveau les papiers qu’on lui avait confiés, la jeune fille se sentis perdue. Jusqu’à ce qu’elle relève la tête pour voir que face à elle se trouvait une porte avec inscrit « chambre 4 ». Un petit cri aigu s’échappa de sa bouche pendant que ses yeux reprenaient un éclat positif en fixant ce numéro. Rapidement, Edelweiss plaça une main devant sa bouche en regardant de part et d’autre du couloir pour vérifier que personne ne l’ai vue. Rien qu’à cette pensée, ses joues rosissaient déjà. Mais heureusement personne ne semblait être dans les parages, alors elle ramassa ses affaires et frappa à la porte avant de l’ouvrir. La chambre était vide pour sa plus grande joie. Elle allait pouvoir s’installer tranquillement avant d’affronter les autres élèves.
Après un rapide coup d’œil, elle choisit le lit qui lui semblait le plus éloigné des autres pour y poser ses affaires et se mettre tranquillement à ranger ses habits dans un placard. Ne sachant pas encore où poser ses affaires de toilettes, elle les laissa dans son sac et passa à ce qu’elle détestait le plus : faire son lit.

Maintenant elle bataillait à enfiler la housse de couette, debout sur son lit en la secouant afin d’enfiler cette maudite housse !


Dernière édition par Edelweiss Everdeen le Dim 17 Mar 2013 - 13:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Ven 15 Mar 2013 - 20:43

New part, Level 1 : Un papier, une porte, et une couette.

Mon père a insisté pour m'emmener, mais il aurait très bien pu ne pas être là que rien n'aurait changé. Depuis qu'on est partit, il n'a pas prononcé un mot. De toute façon, à peine rentré dans la voiture que j'avais déjà ma psp d'allumée et mes écouteurs branchés sur les oreilles, alors il m'a peut être parlé après tout, mais je ne l'ai pas entendu.
On arrive bientôt, ce qui veut dire que je serais bientôt enfin débarrassé de lui. Je vais enfin pouvoir respirer ! Enfin avoir plus de liberté ! D'après ce que j'ai pu trouver comme information sur cette école, elle a l'air vraiment géniale.
Enfin arrivé, et toujours pas un mot. Mon père ne descend même pas de la voiture, et je prends mes affaires tout seul dans le coffre, avant de me diriger vers l'école. Je passe le portail, traverse une cours et entre dans le hall. Bien... Ou est ce que je suis sensé aller maintenant ? Ma chambre ? Attends c'était quel numéro déjà ? ... Bon ! Ben j'ai plus qu'a retrouver le papier ! Je me met alors à chercher dans mon sac, et constate du fouillis à l'intérieur. Mais comment font les personnages de jeux vidéos pour transporter autant de trucs dans leur inventaire sans jamais rien paumer ? Ah voilà c'est... Une feuille blanche. Maaais ! Bon ça me saoule on va y aller au pif ! Après avoir remit toutes mes affaires dans mon sac, sans pour autant réussir à le fermer, je monte les escaliers devant moi, et arrive devant plusieurs portes numérotées. 1... 2... 3... Nan franchement j'peux pas y aller au pif comme ça y'en a trop eh ! Attends... Maman me disait un truc quand je perdait mes affaires euh... "regarde dans tes poches !" Mais y'a pas moyen que... Que... C'est quoi ce papier

« Chambre numéro 4... Hein ? »

Eeeh ! Il était vraiment là ? J'ai déballé mon sac pour rien ? Bon ben je suis en face de toute façon alors entrons ! Je reprends mon sac, et les mains prises me penche pour pousser la poignée avec mon épaule mais...

SBLAM

La porte était déjà ouverte, et je viens de me casser la figure par terre. Ca fait pas spécialement mal, mais c'est pas cool de tomber par terre, et puis ça m'a surpris eh !

« Qui est le sombre crétin qu'a laissé cette porte ouverte ? »

Je relève la tête et vois... Une fille ?! Pourquoi y'a une fille dans ma chambre ? C'est des chambres mixtes là ? Hey mais c'est trop cool ce truc ! Mais qu'est ce qu'elle fait avec sa couette là ?

« Hey tu sais pas mettre une couette ? » Et après quelques instants de silence « Bon ok moi non plus... T'es qui au fait ? »

Me voici donc assis par terre à la regarder avec sa couette, mes affaires éparpillées un peu partout autour de moi... C'est un peu chelou quand même pour une première connaissance ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Ven 15 Mar 2013 - 23:02

Ichiro avait été averti qu'il allait avoir de nouveaux élèves dans sa chambre avec lui. Jamais il n'avait eu des informations sur eux. Jamais on lui avait dit quand ils allaient arriver. Peut-être même qu'ils ne seraient pas là le même jour. Bon, peu importe. On lui avait peut-être donné les informations mais lui les avaient complètement oublié. Ou bien il les connaissaient, mais son cerveau jugeant cela inutile, il les avaient oubliés. Disons que les cours et tout était bien plus important que l'arrivée de deux personnes... Qu'il ne connaissait pas et qu'il n'allait peut-être jamais connaître. Au moins pour eux, Ichiro était quelqu'un d'assez sympathique qui n'allait pas être méchant. S'il était en première... pauvre eux. Bon, Ichiro se leva se matin là et alla prendre sa douche, comme tous les matins. Il se brossa les dents et se prépara à sa journée d'école. Les lundis étaient toujours les jours avec les cours les plus difficiles. Tout ce passa bien. En espagnol, ça ne pouvait pas mal se passer... en fait si mais... Le cours se passa bien. Le deuxième cours était une de ses forces à l'école : l'histoire-géographie. Il écoutait et c'était bien. En plus, Ichi n'avait pas besoin d'étudier pour être excellent dans cette matière. Et puis vint son cours non-obligatoire préféré : celui de sport. Même s'il ne voulait pas être fort et grand, voilà qu'il aimait vraiment ce sport. En fait, sa grande taille l'aidait souvent dans les sports.

Après sa période de sport, Ichiro s'en alla manger et regarda son horaire. Se sentant motivé pour la journée, il désespéra presque tout de suite... Éducation sexuelle et cuisine... Habituellement, il participait à ses cours là. Mais ça ne lui tentait pas du tout. En plus, il n'avait pas besoin d'apprendre à cuisiner. Sa mère (grand-mère) qui était la meilleure cuisinière de sa famille lui avait enseigné son art. Alors il avait eut la meilleure maître qu'il aurait pu avoir. Il mangea tranquillement, avec une petite gang d'amis avant de remonter dans sa chambre pour se débarrasser de ses devoirs. Il alla à son casier et prit ses affaires, content d'avoir fini avec cette journée. Après son cours de sport et le dîner, il alla prendre une seconde douche. Il monta dans sa chambre, prit des vêtements plus confortables, le genre de vêtements qu'il ne prenait pas pour aller en classe... Il alla dans la douche et se changea après. Là, il pouvait se concentrer sur ses devoirs... Il ne prit pas le temps de séchés ses cheveux : ils séchaient assez rapidement à l'air libre. Il remonta dans sa chambre vers l'heure de 15h.

Ichiro vit tout de suite que quelque chose clochait. Il avait bel et bien fermé la porte de sa chambre avant de sortir et pourtant, il avait deux personnes dans sa chambre : une allongé sur le sol et une autre dans le coin de la chambre, en faisant son lit. Disons en essayant de faire son lit. L'autre lui ajouta qu'elle n'y arrivait pas. Et, il dit aussi qu'il n'y arrivait pas non plus. Qui étaient-ce? Il comprit un peu tard qui s'était. Deux personnes qu'il n'avait jamais vu. Ça ne pouvait être nul autre que les deux nouveaux dans sa chambre. Il soupira. Déjà, il sentait que ça allait être drôle. Ichiro toussa quelques fois pour attirer l'attention. Oui pour des nouveaux qui avaient peur de tous, c'était un être traumatisant, haut de son 1m88.

«Apparemment, tu n'es pas plus capable de faire attention, dit-il en regardant les choses sur le plancher. »

Ichiro posa son sac de bain sur son lit, celui exactement à l'opposé de celui qu'avait choisi... la fille. Ouais, il ne connaissait pas encore les noms. Ils avaient à peine vu le visage des deux personnes. Le garçon était plus jeune que la fille. Ichiro fut content de voir qu'il était jeune comme ça. Il n'allait pas avoir de problème et il ne risquait pas de l'aimer à la folie. Il eut un léger sourire en coin en les regardant... Les avait-on déjà placés et montrer l'école? Ou bien on leur avaient souhaités la bienvenue? Aucune idée mais par respect, Ichiro le fit. Laissant le garçon à terre, il les regarda.

«Bon ben... si je comprend bien votre apparition soudaine dans ma... notre chambre... Vous êtes les nouveaux? Content de vous connaître et aussi de vous souhaiter la bienvenue à Kobe... Espérant que vous allez vous y plaire.»

Il prit une pause. Fallait bien qu'ils sachent qui il était non? Il fallait qu'ils apprennent à se connaître au moins un peu non? Au moins leur laissé le temps de se familiariser un peu. Ichiro tendit la main au jeune garçon à terre et lui fit un sourire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Sam 16 Mar 2013 - 17:07

Alors qu’elle bataillait avec sa housse Edelweiss entendit un gros fracas venant de la porte d’entrée. Elle sursauta et stoppa net ses mouvements les yeux écarquillés en fixant le nouveau venu. Au vu de toutes les affaires éparpillées autours de lui, ce garçon devait être l’un de ses colocataires ? Il était tombé et ne semblait pas de très bonne humeur lorsqu’il s’écria « Qui est le sombre crétin qu'a laissé cette porte ouverte ? » . Elle savait que c’était elle et son cœur manqua un battement tant elle commençait déjà à paniquer ! A peine arrivée et voilà qu’elle commençait ses bêtises. Ses joues commençaient à rosir et elle allait essayer d’ouvrir la bouche pour s’excuser mais le garçon ne lui en laissa pas le temps, relevant la tête vers elle et la critiquant sur ce qu’elle faisait en lui demandant au passage qui elle était. Enfin c’était surement pour détendre l’atmosphère mais au contraire cela perturbait beaucoup la pauvre Edelweiss. D’autant plus que la jeune fille fut surprise par le regard du nouveau venu. Rouge. Oui c’était cela, un regard rouge sang qui la mettait mal à l’aise car c’est bien quelque chose à laquelle elle ne s’attendait pas. Bien que l’idée que ce soit des lentilles lui soit venue à l’esprit, il lui faudrait un certain temps pour s’y habituer. Il semblait plus jeune qu’elle et dégageait pourtant beaucoup plus d’assurance.

Tous deux ne bougeaient pas, lui attendant une réaction de sa part et elle n’arrivant pas à décrocher un mot ni esquisser le moindre mouvement. Puis une nouvelle fois, elle allait parler mais une personne encore plus impressionnante que la première fit son apparition. Celui-ci était grand et imposant mais ne semblait pas méchant pour autant. En effet la première chose qu’il prononça était une boutade destinée au garçon toujours assis au milieu du chemin.

Sa couette entre les mains, Edelweiss suivait celui qui semblait plus âgé qu’elle des yeux pendant qu’il allait vers son lit (enfin elle supposait que c’était le sien) pour poser un sac puis revenir vers le premier garçon en lui tendant la main d’un air amical.

«Bon ben... si je comprends bien votre apparition soudaine dans ma... notre chambre... Vous êtes les nouveaux? Content de vous connaître et aussi de vous souhaiter la bienvenue à Kobe... Espérant que vous allez vous y plaire.»

Et mais attend ! Elle était la seule fille !? Un quatrième lit était présent dans la chambre mais elle ne savait pas si il était occupé ni par qui. Et si c’était encore un homme ? Oh non, déjà qu’elle était mal à l’aise avec les autres, si elle n’avait pas le droit à une présence féminine en plus… La panique revenait en elle à cette simple idée. Mais revenant à elle, la jeune fille descendit du lit dans une discrétion qui lui ressemblait bien.
Enfin elle se courba en avant pour saluer les deux hommes puis se releva, les mains jointes devant elle et la tête basse, ses joues de plus en plus rouges car elle s’apprêtait à parler. Enfin essayer.

« J-j-je, je suis désolée pour la porte c’est de ma faute… pardon. » Bredouillât-elle à l’intention de celui qui était au sol.

Edelweiss n’osait pas relever la tête car elle savait que si elle le faisait, elle perdrait tous ses moyens. Pour le peu qu’elle se maitrisait à l’heure actuelle, il valait mieux continuer dans sa lancée.

« Je m’appelle Edelweiss Everdeen et je suis en troisième année. On m’a attribué cette chambre, merci de votre accueil… »


Puis elle se courba de nouveau avant de relever enfin la tête vers eux. Elle avait parlé d’une petite voix, aussi elle espérait qu’ils l’aient entendue. Et puis… ses joues étaient devenues écarlates alors elle espérait qu’ils ne se moquent pas d’elle. Ne sachant que faire, Edelweiss avait abandonné sa couverture sur son lit à moitié rentré dans sa housse, mais elle n’osait plus s’y remettre, ne voulant pas se ridiculiser encore plus devant eux.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Lun 18 Mar 2013 - 21:01

Continue, level 2

Bon. A peine que je pose une question et voilà un autre qui entre. Lui aussi c'est sa chambre ? Eh il est plutôt grand dit donc. Après avoir jeté un coup d'oeil à mes affaires, le voilà qui se met à me faire des reproches. Mais quoi eh ? C'est pas de ma faute si dans le monde réel on ne peut pas faire comme des jeux vidéos, c'est à dire marcher sur ses affaires pour qu'elles retournent tranquillement dans ton inventaire et y resteront jusqu'à nouvel ordre... Ouais ce serait tellement plus pratique franchement, mais pourquoi c'est pas comme ça alors ? N'importe quoi. Je me contente juste de pousser un « Mpfh » de mécontentement.
Donc. Après son petit monologue de bienvenue et tout ça digne d'un PNJ inutile que tu rencontres souvent en début de partie, c'est au tour de la fille de s'excuser. Pour la porte ? Je regarde la fille quelques instants l'air étonné, puis celle ci se remet à parler, cette fois ci pour se présenter.
Ok. Cette fille s'appelle Edelweiss Everdeen et elle est en troisième année. Ok. Elle est polie et tout, mais a surtout l'air super timide. Ok. Mais mince c'était quoi déjà l'histoire avec la porte ?

« Eh attends... De quelle porte tu parles ? »

Je la regarde quelques instants, puis le type qui viens d'arriver, et enfin mes affaires éparpillées par terre. Pourquoi elles sont là déjà ? Eeeh...

« Ah ouais c'te porte ! Hahaha t'inquiète t'inquiète j'ai déjà oublié ça c'est pas grave on s'en fiche ! »

Je continue de rire quelques instants, et puis je me rends compte que je ne connaissait toujours pas le nom de cet autre colocataire. Encore si son nom était affiché en haut de sa tête, ou s'il s'affichait pendant qu'il parlait ce serait tellement plus simple. Mais bon.

« Eh au fait toi » Dis en me relevant « C'est quoi ton nom ? Parce que tu l'as pas sur ta tête. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Mer 20 Mar 2013 - 15:18

Spoiler:
 

Aujourd'hui c'est ma prmemière journée ici, enfin comme la plupart des élèves quoi. En gros, sa veux dire nouveaux profs, nouvelles salles et tout le tralala et aussi nouvelles chambres. Sa veux dire que je vais devoirs passer toute mon année scolaire à partager ma chambre avec des colocataires, alors mieux vaut s'entendre dés le début. D'habitude, chui pas bien chiante. Je me cale dans un coin avec mes affaires puis c'est tout. Mes rapports avecl'espèce humaine sont plutôt distant. Pourquoi? Je vais pas vous raconter toute l'histoire, se serait trop long.

Bref, flanqué d'une énorme valise, je cherche le numéro de ma chambre du regard. A chaque mouvement de tête, mes cheveux valses d'un côté et de l'autre. Mes pas résonnent bruyamment, j'ai l'impression d'avoir la discrétion d'un éléfant. Alors que la porte de ma nouvelle chambre se dresse devant moi, je constate qu'elle est déjà rempli. Inspirant profondément, je me lance en rentrant la tête dans les épaules. Alors que je passe le pas de la porte, je lance un timide:

-Bonjour...

Puis me dirigeant vers un lit encore vide, je continu:

-Je m'appelle Chihiro et je suis en troisième année...

Jetant d'abbord un regard vers la fenêtre, je remarque qu'il pleut. GENIAL. Puis je m'assois sur mon lit en attendant les vagues de questions qui surviennent en général aprés mon arrivée. Je tresse alors mes cheveux machinalement puis défais celle-ci, lassée. J'observe alors tour à tour mes colocataires. Un grand brun-noir, à côté une blondinette aux yeux bleu (presque comme moi enfaite) et un ptit gars au cheveux en bataille qui me parait surexité. Aux pieds du jeune homme, des fringues en bordel total. J'esquisse un petit sourire. Monsieur est bordelique...

(C'est très court désoler, mais l'inspiration n'était pas au rendez-vous..)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Mer 20 Mar 2013 - 19:41

La jeune fille... enfin la fille semblait complètement paniquée. Ichiro ne posa pas la question, si disant qu'il allait bientôt le savoir. Il avait juste à être patient : quelque chose qu'il n'était pas du tout. Assez difficilement, elle s'excusa. Pour ce qu'il avait fait ou ce que le jeune garçon, assit sur le sol avait dit? Elle regarda plutôt celui sur le sol. Pourtant... oubliée de fermer une porte n'était pas la fin du monde. C'était une simple porte sans réelle importance... Apparemment, elle était vraiment gênée parce qu'elle recommença à parler, regardant le sol et ne disant rien de plus. Elle remercia les deux personnes de son accueil et elle dit son nom et sa classe. Bon! Une bonne chose, il n'allait pas à lui demander son nom et à la traumatiser encore plus qu'elle le semblait déjà. Il fallait qu'elle se dé-gêne. Elle pourrait bien être seule et gênée devant tout le monde, mais dans la chambre... ce n'était pas demandé. Il faudrait quand même qu'elle puisse se sentir à l'aise et chez elle dans la chambre.

Le petit ajouta quelque chose qui fit pouffer de rire Ichiro. Il demandait de quel porte elle parlait. Quand même! Il n'avait pas des centaines de portes dans une seule chambre... Faisait-il exprès ou non, il était simplement débile... Peut-être était-ce un petit peu des deux. Il promena son regard un peu partout avant de se rappeler la porte. Non, il avait vraiment oublié... Ichiro rit un peu, pas des personnes mais bien de la situation. Le petit se tourna vers lui et lui demanda comment il s'appelait, comme son nom n'était pas écrit en gros au dessus de sa tête. Il ne put s'empêcher de rire, rire bien visible sans être aux éclats. Il allait répondre, au moment où ils entendit un léger bonjour. Quoi? Quelqu'un d'autre?... Fallait faire connaissance! Elle se dirigea sur un lit libre, celui juste à côté de Edelweiss. Elle se présenta, disant qu'elle s'appelait Chihiro et qu'elle était en troisième. Une autre qui semblait gênée... Ça n'allait pas être facile... Peu importe, le petit et lui-même semblaient sociables alors ça allait!

«Bienvenue alors Chihiro! Heureux de te connaître.»

C'était la moindre des choses de lui dire bonjour et bienvenue. Mais, il ne fallait quand même pas qu'il oublier la question que lui avait poser le petit...

«Tu demandes le nom de quelqu'un sans même te nommer. Ton nom à toi non plus n'est pas écrit sur ta tête, tu sauras. Je suis Ichiro Suzuki, en prépa littéraire. »

Ichiro se rendit à son lit, regardant toujours le petit. S'il ne voulait pas se faire appeler le petit pour toujours, il allait devoir lui dire son nom. Enfin... Ichi, ça ne le dérangeait pas trop mais lui, s'il voulait se faire appeler le petit toujours, libre à lui. Finalement, après une petite introduction ne serait pas mal... pour expliquer la vie dans la chambre.

«Bon... comme tous est maintenant présent. N'ayez quand même pas peur de parler. C'est beau pouvoir être gêné... on devra vivre ensemble pendant un temps. Alors, autant plus s'habituer aux autres tout de suite.»

Un léger sourire vint se dessiner sur ses lèvres. Avant de ranger ses affaires de douches, il alla fermer la porte... Pour pas avoir une quatrième personne qui entre... Il se retourna vers la chambre, et alla à son lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Dim 24 Mar 2013 - 21:01

Lorsque le garçon qui était au sol lui demanda de quelle porte elle parlait, Edelweiss ne put s’empêcher de laisser transparaitre un visage à la fois étonnée et choquée. Comment pouvait-il avoir oublié si vite après s’être énervé ainsi ? Puis il finit par s’en souvenir en riant et certifiant qu’on s’en « fichait », que ce n’était pas grave. Ce garçon était plutôt déconcertant…
Une fille arriva, nous salua, posa ses affaires et se présenta en s’asseyant sur son lit. Celui qui se trouvait à côté d’Edelweiss. D’après ses dires, elle serait dans sa classe alors elle espérait bien s’entendre avec elle. De plus… ENFIN UNE FILLE !!! Elle se sentirait peut être moins seule avec de la chance.
Quant au plus grand des deux garçons, la situation semblait l’amuser et son rire détendit un petit peu Edelweiss. Il salua à son tour la nouvelle venue et se présenta lui-même.
A ce moment-là, Edelweiss se mit à le fixer de ses grands yeux bleus, sans vraiment s’en rendre compte. Il s’appelait Ichiro et était en prépa littéraire. Il était grand, brun et plein d’assurance. Liam ! Avec des yeux vert et du sadisme, ce garçon aurait été le sosie de son frère ! Même classe, même apparence. La jeune fille se trouva troublée devant cette coïncidence, si bien qu’elle n’entendit pas la dernière phrase qu’il prononça.
Reprenant ses esprits après au moins une minute, Edelweiss se tourna vers Chihiro et la salua à son tour en s’inclinant comme elle l’avait fait pour les deux autres.

« bonjour, et bienvenue. »

Puis sans plus d’histoire, elle se redressa et alla s’asseoir sur son lit puisqu’elle n’osait pas se battre avec devant tout le monde. Elle se souvint de ses affaires de toilettes qu’elle ne savait pas vraiment où mettre alors elle releva la tête timidement et demanda :

« Euh, excusez-moi… Vous savez s’il y a un endroit pour mettre nos trousses de toilettes ou on doit les garder dans l’armoire... ? »

Edelweiss se mit à rougir de nouveau en pensant que sa question était peut-être ridicule, ou insignifiante. Elle n’avait pas pris le temps de bien visiter les lieux mais son frère lui avait dit que les salles de bains n’étaient pas dans les chambres. Aussi elle se demandait si tout de même il y avait un endroit prévu à cet effet… De peur que l’on se moque d’elle, Edelweiss regardait ses pieds en se triturant les doigts.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Dim 24 Mar 2013 - 22:05

hrp:
 

Continue, level 3

Très bien te voilà fixé. Dans cette chambre, deux filles, deux garçons, pas de jaloux, la probité est là. Tu connais à présent leurs noms à tous, Edelweiss, Ichiro et Chihiro. Ces deux derniers noms se ressembles, et tu y pense un instant, te faisant sourire une fraction de seconde, avant de trouver cela sans importance et l'oublier. C'est bien beau de connaitre tout le monde, mais encore faut-il se présenter soi même à présent.

« Salut tout le monde alors ! Moi c'est Miruki Hitotsubashi ! Et j'suis en première. »

Après t'être enfin présenté à ton tour, tu te met à ramasser tes affaires et à les poser en vrac dans ton armoire. Je les rangerais plus tard penses tu, mais sans vraiment te croire toi même. Au fond de toi tu sais bien qu'elle resterons toujours comme ça, jusqu'au moment viendras ou il seras nécessaire de les refourrer dans ce sac qui semble pourtant trop petit pour contenir tout ce bazar. Tout comme cette première jeune fille que tu as rencontré en entrant, tu t'assois sur ton lit mais de manière plus avachie. C'est alors que cette dernière se met justement à prendre la parole.
Le sens de sa demande t'échappe. Pourquoi vouloir s'acharner au toujours bien ranger ses affaires ? Tu t'y retrouve pourtant bien toi, dans ton "bazar organisé" comme tu l'appelle.

« Eh tu sais ! Met ça quelque part et après tu verras hein ! Pas la peine de te casser la tête ! »

En lui lançant ceci, et donc en tournant ton regard vers elle, tu observe de nouveau cette couette à moitié mise, et prends alors une initiative. Tu saisis les draps destinés à ton lit, puis la couette juste à côté. Debout devant ton lit, tu les regarde quelques secondes, puis les repose, avant de te retourner vers tes camarades.

« Hey vous savez quoi ?! On va dire que cette couette c'est une sorte de Boss, et le but du jeu c'est de l'enfermer dans le draps ensorcelé ! C'est... Une sorte de drap magique fabriqué par un sorcier ou un truc du genre ! Alors alors ?! »

C'est avec un air surexcité mais surtout plein d’enthousiasme que tu présentes alors le drap aux autres élève, comme s'il s'agissait d'un objet de la plus grande valeur. Oh mais bien sur, même si tout cela t'amuse, tu sais bien au fond de toi que ce n'est qu'un prétexte pour que tu n'ai pas à enfiler cette satanée housse tout seul, car tu en serais bien incapable. Mais pour éviter de passer comme tel, tu ne t’arrête pas là.

« Sauf que en fait ! Y'a plusieurs Boss alors quand on aura vaincu celui là, faudra combattre les autres ! Alors vous êtes prêts ? »

Il est impossible de dire si ces trois personnes on eu le malheur ou le bonheur de te rencontrer. Le malheur pour la personne bruyante et surexcitée que tu es, ou bien le bonheur pour toujours trouver un moyen de s'amuser en faisant quelque chose d'ordinairement embêtant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Mar 26 Mar 2013 - 20:35



SURVIVE... IT'S THE KEE OF LIFE ~


« Sauf que en fait ! Y'a plusieurs Boss alors quand on aura vaincu celui là, faudra combattre les autres ! Alors vous êtes prêts ? »

Attend, attend, attend. Il est en train de me parler de fantôme parce qu'il arrive pas à mettre son drap? Je tire une tête à m'en décrocher la machoire. On a affaire à quoi là? Un surexité d'outre tombe? Attend, le plus logique serait... mais oui! Je rêve c'est sa... Je suis en train de réver! Dans 5 secondes, je vais me réveiller dans mon lit en haletant comme un phoque. Voilà. Allez... réveille toi, réveille toi, réveille toi! Je met mes mains devant mes yeux et compte jusqu'à trois. Malheuresement, rien n'a changer. Contrarié, j'attrape le drap des mains du garçon et l'enfile en deux temps trois mouvement. Puis je déclare:

-Voilà.

Je m'assois sur mon lit en faisant valser mes cheveux puis termine de déballer mes affaires. Souain, je me relève et, d'un geste sec, je retire le drap puis le temps au garçon dans un sourire radieux.

-C'est ton tour maintenant.

Je lui lance un clin d'oeil provocateur et observe le second garçon. Grand et plutôt mignon, moui. Il est peut-être mon genre. Et puis, j'ai le temps non? La demoiselle avec qui je partage la chambre me parait plutôt... timide. Je m'approche gentiment et lui lance un petit "ouf" de soulagement. En vérité, je n'avais pas trop envie de rester toute seule avec les garçons, si vous voyez se que je veux dire. Hum, hum. Bref.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Mer 27 Mar 2013 - 22:29

Ichiro sentait que ça n'allait pas être facile dans sa chambre. Il avait été tranquille pendant un long moment, il pouvait faire ses devoirs couché sur son lit, en écoutant de la musique. Mais là non... Mettre de la musique, ok, il allait pouvoir se faire. Faire ses devoirs et ses travaux, jamais, au grand jamais il allait être capable de se concentrer. Voilà pourquoi il se dit que la bibliothèque deviendrait son endroit préféré Sauf qu'il allait l'associer avec les devoirs à l'avenir. Il sortit de ses pensées au moment où Edelweiss demanda où mettre ses choses de bain. Ah oui.... Qu'elle les mette ou elle le veut! Miruki lui dit de les mettre n'importe où et qu'ensuite, on verra. Ouais, c'est sûr... Tant que ce ne soit pas dans son lit... ou à côté de lui, c'était parfait. En parlant de cela, il devrait ranger les siens aussi.

Le petit Miruki proposa quelque chose... Un jeu avec les draps et les couettes. Hein? Ça n'avait pas de sens... euh... il était bien à la bonne école? Laissons lui le temps de s'habituer à l'école après, Ichiro allait chialer. Par contre, sa journée calme et sans problème était simplement tombé à l'eau. Et il n'allait plus en avoir pour un bon nombre de temps. Euh... Ichi le regarda d'un regard qui voulait dire : QUOI? Plusieurs boss... Genre, plusieurs couettes... 4... Ichi serait capable de mettre sa couette normalement. Chihiro entra dans le jeu du petit. QUOI? Bon... quand même... Le géant la regarda faire... Voilà, sa chambre était devenue une chambre de fou. Décidément, il aurait de la difficulté à s'y habituer.

«Miruki... tu es sérieux?»

Bon... voilà... En soupirant, avant même qu'il le fasse, Ichiro fit son lit, qu'il n'avait pas très bien fait plus tôt. Il le plaça, sans aucun problème. Quand même, il avait 19 ans... ce n'était pas le temps de dire n'importe quoi et faire n'importe quoi... Ichi se tourna vers les trois autres et rit.

«C'est comme ça qu'on emprisonne un monstre dans les draps. »

Dans sa voix, il avait une simple... intonation qui disait qu'il ne prenait pas ça au sérieux du tout. Il s'avança vers Chihiro... pour lui demander si elle comprenait bien. Il mit sa main sur son épaule, se voulant rassurant. Rentrant dans le jeu bien malgré lui, il sortit :

«Bravo, tu nous as donné l'exemple de comment les emprisonner... Maintenant, à voir si les deux autres seront capables de le faire. Nous l'avons démontré nous»

Edelweiss... pour elle, ça allait être une épreuve pour qu'elle se montre moins timide. Ils étaient ensembles et devaient apprendre à se connaître et à s'apprécier. Et surtout à vivre ensemble. Tant qu'a Miruki, il avait proposé le jeu et se devait d'y jouer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Dim 7 Avr 2013 - 16:43

« Hey vous savez quoi ?! On va dire que cette couette c'est une sorte de Boss, et le but du jeu c'est de l'enfermer dans le draps ensorcelé ! C'est... Une sorte de drap magique fabriqué par un sorcier ou un truc du genre ! Alors alors ?! »

A cette phrase, Edelweiss écarquilla les yeux en fixant Miruki s’afférer à prendre ses draps tout en les regardant à tour de rôle. Chihiro aussi faisait une tête très surprise. Si exagérée qu’elle ne put retenir un petit rire en voyant cette tête. Un rire qu’elle stoppa lorsque celle-ci prit un air exaspéré et fit d’une vitesse et d’une facilité déconcertante le lit du garçon… Pour le coup, Edelweiss se sentit ridiculement bête en jetant un œil à sa couette…
Quant à Ichiro, il semblait aussi dubitatif qu’elle ce qui l’a rassura légèrement… un court instant cela dit puisqu’il se prit lui aussi au jeu en faisant son propre lit et les mis au défi de le continuer par cette simple phrase :

«Bravo, tu nous as donné l'exemple de comment les emprisonner... Maintenant, à voir si les deux autres seront capables de le faire. Nous l'avons démontré nous»

Le cœur d’Edelweiss se mit à battre la chamade. Il se tenait fier à côté de Chihiro, tous deux ne prenant pas le garçon au sérieux.
Mais après tout, elle regarda sa couette, la sienne était presque mise donc son temps de « galère » serait plus court. C’est pourquoi sans un mot et de plus en plus rougissante au fil de ses mouvements, elle se retourna et regarda un instant la dite couette et les personnes présentes à tour de rôle. Cela serait un véritable chalenge pour elle. Se mordant la lèvre, elle réfléchit et pris son courage à deux mains.

« D’accord.. »
Dit-elle d’une voix tremblante.

Malheureusement elle n’avait pas réussi à parler comme elle l’aurait voulu et se trouva une fois de plus ridicule face à ses compagnons de chambre. Mais elle avait décidé de continuer. Pour elle c’était une véritable épreuve digne des plus grands parcours héroïques alors que pour ses compagnons cela n’était qu’une broutille. Pour essayer de se couper de la réalité, elle ralluma discrètement sa musique (ses écouteurs dissimilés sous ses cheveux étaient accrochés à ses oreilles depuis le début de la journée) et attrapa ses draps qu’elle glissait tant bien que mal. Après cinq bonnes minutes de bataille, Edelweiss étala sa couette correctement mise dans sa housse sur le matelas, éteignit sa musique et s’assit sur son lit. Plus rouge que jamais, elle se frottait la tête en regardant le sol.

« … Voilà… »

Maintenant c’était au tour de Miruki alors elle osa le regarder en espérant qu’il ait du mal à la mettre cette foutue couette ! C’était méchant mais elle ne voulait pas être la seule… C’est vrai qu’avoir du mal à accomplir cette tâche du haut de ses 17 ans était quelque peu lamentable mais après tout elle n’y pouvait rien si elle n’avait pas la technique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  Dim 7 Avr 2013 - 18:13

Continue part : 1 - level 4 triche, équipe et help.

Tu t'es bien cru tiré d'affaire lorsque cette fille a enfilé ta house de couette en deux temps trois mouvements. Mais ton bonheur ne dura pas longtemps, car elle la retira aussitôt. « C'est ton tour » avait-elle dit, mais ce n'étais pas ce genre de jeu auquel tu prétendais. Et les choses ne vont malheureusement pas en s’arrangeant. Ce fut le tour d'Ichiro d'enfiler sa couette. Et encore plus facilement. Même la timide Edelweiss y parvint. Bien que cette fois, moins facilement. Au moins 5 minutes d'attentes avant que tout ceci soit terminé. Et toi tu restais comme un niais à regarder. Ton plan génial était fabuleusement tombé à l'eau. Tu n'as pas pu t'amuser, tu n'as pas pu te faire aider, et tout le monde ou presque s'est moqué de toi. Quel résultat merveilleux.

« Maaaais ! C'est de la triche ! On dois faire ça en équipe quoi eh ! C'est un jeu multijoueur quoi, mais pas chacun son tour. »

Tu dis cela, mais tu sais bien que c'est peine perdue. Tu es tout seul face à ces maléfiques draps à présent. Tu fais la moue, puis te tourne vers ta future corvée. Tu prends la couette, le drap et... Tu les laisse tomber de nouveau sur ton lit. Il n'y a rien à faire. Tu n'as jamais fait ça. Tu n'as aucune idée de comment il faut s'y prendre pour l'enfiler. Il faut rentrer dedans avec ? Ou mettre petit bout par petit bout ? Ou rouler la couette en boule puis secouer ensuite pour que cela se mette correctement ? Quand bien même une de ces solutions serait la bonne, tu ne saurais pas le faire. Tu te retourne vers tes camarades de chambre puis leur annonce tout simplement :

« Eh ! ... Comment on fait ? »

C'est sans doute la manière la plus polie de demander un service. Tu ne devrais pas espérer avoir grand chose en agissant de cette manière. Mais c'est tout toi après tout, tu ne réfléchit jamais à ce qui pourrais être bien, ou ce qui pourrait être mal. Mais tu n'es tout de même pas mal élevé à ce point.

« Vous pouvez m'aider à faire ça ? S'vous plait. »

C'est la moindre des choses. Peut être qu'avec ceci tu obtiendras quelque chose. Ou peut être qu'il vont tous te laisser te débrouiller tout seul. Tu as 15 ans après tout, n'exagérons rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chambre 4] Faites que l’on ne me remarque pas trop…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: