Partagez | 
 

 La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Lun 18 Mar 2013 - 18:43

Les cours ont recommencé. J’ai enfin eu l’occasion de sortir mes nouvelles affaires! C’est cool, mais je ne me suis pas fait beaucoup d’ami pour le moment. Il faut dire que ce n’est pas mon fort. Je suis … Bah oui je préfère lire en fait. C’est dur de se faire des amis et puis j’ai toujours peur de faire des mauvaises rencontres. Après tout, Dem ne sera pas toujours là pour me sauver la mise... Même si elle restera la super héroïne qui m’a sauvé la vie.

Aujourd’hui, je n’ai pas cours l’après midi, enfin j’ai décidé de ne pas suivre les cours du vendredi après midi. Latin-grec et théâtre. Brrrrou le théâtre.... Je grimace. Moi? Parler devant tout pleins de gens? Sériously? Je crois pas nan. Alors bon. Du coup, je préfère rester tranquille. Mais comme je ne peux pas toujours coller Dem, en fait si mais bon j’aime bien lire aussi, alors bon. Parfoiiiiis il faut que je la laisse un peu quand même. Mais je serais trop contente de lui sauter dessus à un moment ou à un autre. Avec un grand cri. Genre “Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii” ou “Hihaaaa” je ne sais pas encore trop bien. Mais je verrais sur le moment.

Alors je suis allée à la bibliothèque et j’ai emprunté un bouquin. Mais je l’ai pris en américain parce que je n’arrive pas encore à très bien lire le japonais enfin pas assez couramment et ça me frustre quand je lis des romans, je n’arrive pas à lire assez vite alors du coup, je lis quand même mes romans en anglais. Pour être sure de bien tout comprendre et d’aller super vite comme d’habitude. Mais quand même, j’ai regardé autour de moi avant de sortir mais il n’y avait personne. Ouf.

Finalement, en passant près d’une fenêtre je vois le ciel bleu. Oh. Je me stop et je coure jusqu’à dehors. Bien sur j’ai ma veste et mon écharpe. Je sors et je regarde le ciel avec ses nuages blancs. Mais comment c’est trop beau. Le même ciel qu’à Sheridan. Ouiiiiiiii. Je coure encore un peu dans l’allée du parc puis je sautille et je tourne sur moi même. Je regarde les nuages et je souris comme une idiote. Puis je vois le banc alors je cours m’y asseoir et je bascule la tête en arrière. Je tiens toujours le livre dans mes mains.

“Celui là c’est un escargot. Ooooooh et monsieur l’hippopo!! Comment il gère trop.. Waaaa....”

Puis finalement, j’ouvre le livre et je commence à lire tranquillement, page après page. Je lis assez vite, et je lis beaucoup alors j’ai de l’entraînement et de l’endurance. Parfois je n’arrive même pas à lâcher mon livre. Je croise mes jambes en tailleur, et je souris, parce que prendre un peu le soleil en plein hiver avec un livre dans les mains c’est le paradis... Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Sam 23 Mar 2013 - 17:16

Toute la matinée, Nanami avait assisté à ces cours d’un œil distrait. De toute façon, ce n’était pas vraiment important de suivre alors que le professeur ne savait même pas votre nom et était parfois surpris de ne jamais vous avoir remarqué durant les appels. Enfin peu importait, elle n’avait pas d’enseignement à suivre pendant les deux heures qui allaient suivre alors autant en profiter pour aller un peu se dégourdir les jambes hors des murs de l’école. Le parc lui sembla rapidement le lieu idéal pour pouvoir se détendre quelque peu et pourquoi pas lire en même temps le livre qu’elle avait emprunté il y a deux jours à la bibliothèque : son frère lui avait dit de profiter de ses moments de solitudes pour pouvoir lire un peu et surtout autre chose des mangas. Il fallait bien avouer que Nanami n’avait pas eu l’occasion de lire un roman depuis déjà quelques temps voir même plus d’un an. Elle était toujours occupée à faire d’autres choses, parfois pas vraiment captivant en plus, au lieu de s’adonner au plaisir de lire.

Enfin… maintenant, très peu d’adolescents lisaient pour le plaisir : on ne prenait plus le temps d’en lire seulement par obligation scolaire ce qui, il fallait l’avouer, était fort dommage. Surtout que le monde de la littérature offrait à de multiples occasions un moyen de briser la monotonie qu’éprouvait parfois Nanami. Aujourd’hui, elle allait pouvoir alors se rattraper un peu en commençant au moins ce roman. Le temps d’aller en direction du parc, elle passa son temps à écrire un message à son frère qui ne mis pas plus de trois secondes à lui répondre ce qui entraîna pendant quelques minutes de longs échanges sur ce qu’ils faisaient. Comme son frère lui manquait depuis qu’elle était ici, elle n’avait pas vraiment eu le moral et ne cessait de s’en référer à son portable dans l’espoir d’avoir un nouveau message de lui dans la journée. Elle marcha jusqu’à la porte menant à l’extérieur et fut presque ébloui par le soleil qui rayonnait dans le ciel alors que c’était encore un mois d’hiver. Elle s’avança vers un des premiers bancs qui étaient à sa portée déjà occupé par une jeune fille blonde. Elle toussota un peu en espérant attirer l’attention de la demoiselle avant de dire :

« Excuse-moi de t’interrompre dans ta lecture, mais est-ce que je peux m’installer ici ? Je ne vais pas te déranger dans ta lecture de… c’est un livre étranger ? »

Nanami venait à peine de remarquer le titre écrit dans l’alphabet occidental et les deux pages qui étaient visibles ne semblaient contenir aucun idéogramme japonais ou asiatique quel qu’il soit. D’ailleurs, ce n’était pas vraiment étonnant : cette blonde semblait venir d’un pays étranger, une européenne sans doute ou encore une américaine. Dans tous les cas, ce n’était pas capital de le savoir, Nanami voulait juste pouvoir profiter du beau en s’installant sur le banc. Mais il fallait dire qu’elle était intriguée par ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Dim 24 Mar 2013 - 14:16

Je lis depuis un moment maintenant. J’aime bien lire. Vivre avec le roman et découvrir les actions des personnages. Se dire : « Ah mais non t’es trop bête pourquoi tu fais ça ?! » et pleurer quand ton personnage préféré meure ou se marie. J’adore lire. C’est tellement plus facile que de vivre. Les gens sont tellement compliqués et en plus ils se moquent souvent de moi... Parce que je fais trop gamine ou je ne sais pas quoi. Moi je m’en fiche de comment ils ont alors pourquoi ils m’embêtent hein ? pff... Enfin, bon. Je vis comme je veux d’abord. Je peux bien faire des « Gniiiii » ou des « beuuuuuw » ou encore des « Awww » si je veux ! Je grandirais quand je le voudrais et en attendant et bah moi je rigole tout le temps et je fais pleins de trucs cool !

Alors voilà, je continu ma lecture. Je vis au rythme du héros chauve-souris du roman que j’ai entre les mains et j’adore ça. C’est vrai trop cool. Je m’imagine à sa place et je me dis que j’aurais surement eu les mêmes réactions. Ça doit être trop triste d’être toujours dans le noir. De ne pas pouvoir vivre au grand jour… Alors bon. Je vibre avec lui, avec les découverte du monde qu’il fait, dont il rêve et franchement j’adore être autant en phase avec un livre. Etre limite à en tremble, avoir le souffle court, le cœur qui bat plus vite, se mordre la lèvre, avoir des couinements, les muscles tendus sous le suspense. Encore mieux que dans un film, avoir le déroulement des scènes derrière les yeux, construire ses propres décors. C’est juste vraiment génial.

Mais voilà, du monde dans lequel je me trouve j’entends qu’on me parle. Je sursaute un peu et je sors de mon livre le regard un peu hagard. Je suis obligée de cligner plusieurs fois des yeux pour me réaccoutumer. Je regarde qui me parle. Une jeune fille. Elle semble plus vieille que moi mais plus jeune que Dem. Ok. Elle voudrait s’asseoir. Je rougis un peu, je ne sais pas trop quoi dire il y a pleins d’autres bancs... Puis elle me demande ce que je lis. Enfin non, si c’est un livre étranger. Je regarde mes pages. Bien sûr, il n’y a pas d’idéogrammes asiatiques.

« Bien.. bien sûr tu peux t’asseoir… »

Mon japonais est bon, mais je suis plutôt timide et j’ai beaucoup de mal à parler aux autres. J’ai toujours les joues un peu rouges. Mais heureusement, elle a parlé du bouquin. Je suis plus l’aise quand il s’agit de littérature. Je m’y connais un peu plus et ce n’est pas trop dur d’en parler.

« C’est un livre américain… De Kenneth Oppel. Ça s’appelle Silverwing, c’est une tétralogie sur les chauves-souris… »

Je me décale un peu pour lui faire de la place tout en restant assise en tailleur, et je la regarde pour voir ce qu'elle va me dire, mais je suis toujours un peu mal à l'aise. J'ai les doigts un peu crispés sur mon livre mais je ne l’abîme pas évidemment.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Dim 24 Mar 2013 - 22:13

Nanami remarqua rapidement la légère gêne chez son interlocutrice, mais la jeune blonde ne semblait pas non plus contre la conversation. C'était une bonne chose d'ailleurs vu qu'étrangement Nanami avait bien envie de parler à quelqu'un, la jeune inconnue lui indiqua le nom du livre : « Silverwing » de Kenneth Oppel, un livre complètement inconnu pour la jeune fille qui ne lisait pas beaucoup de premier abord, mais encore moins des lectures étrangères, surtout en quatre volumes. Enfin... reste-t-il qu'elle était bien curieuse de savoir qu'elle en était l'histoire surtout avec un titre qui signifiait « ailes argentés », si elle ne faisait pas d'erreur du moins. C'était peut-être l'histoire d'un oiseau qui voyage ou bien d'un ange tombé sur terre et qui est perdu ou bien toute autre chose. La jeune étrangère se décala pour laisser à Nanami une place pour qu'elle puisse s'asseoir comme elle le souhaitait pour son plus grand plaisir. Enfin, la jeune fille semblait toujours un peu mal à l'aise ce qui embêta rapidement Nanami, la jeune japonaise ne s'était pas installé ici dans le but d'embêter sa voisine. Une fois installée, Nanami pensa que la meilleure chose à faire était d'engager la conversation pour détendre sa camarade qui semblait avoir ses doigts figés sur la couverture de son livre.

« Merci pour la place, c'est très gentil de ta part. Sinon, je ne connaissais pas du tout ce livre : c'est quoi l'histoire ? Je ne lis pas beaucoup de romans ces derniers temps. »

Nanami lui fit un sourire en essayant de déchiffrer quelques mots de la page, mais préféra abandonner et attendre que sa camarde lui en parle plutôt que sortir certains mots de leur contexte et en tirant une idée fausse du livre. Elle préféra attendre la réponse de la lectrice et l'observa pendant quelques secondes avant de réaliser qu'elle ne s'était même pas présenté et avait assaillit cette pauvre fille de questions, alors que celle-ci lisait tranquillement son bouquin. Il fallait rattraper cette erreur immédiatement, question de politesse. Nanami tendit alors sa main vers la demoiselle avec un sourire qui se voulait amicale.

« Je ne me suis pas présentée, je m'appelle Nanami Nakajima. Ravi de faire ta connaissance... tu t'appelles comment si ce n'est pas indiscret ? D'ailleurs tu parles bien japonais, tu vis dans ce pays depuis longtemps ? T'es pas obligé de me répondre, si ça te gêne bien sûr ! Hahaha... »

Nanami rejeta un coup d'oeil sur le livre et repensa à la manière dont tenait encore le livre la demoiselle : même gênée, la blonde semblait prendre très soin de son livre comme si c'était un objet précieux : c'était sans doute une grande lectrice qui aimait faire attention aux ouvrages qu'elle lisait comme des trésors. La noisette se demanda si sa voisine était également friande d'autres types de littératures ou si elle s'arrêtait tout simplement aux romans.

« Tu as l'air de prendre beaucoup de plaisir à lire ce roman, mais tu lis d'autres types de fiction genre conte ou les BD ? Moi j'aime bien lire nos mangas, enfin des bandes-dessinées japonaises ou des light novels aussi. »

Elle tendait toujours sa main vers l'autre jeune toujours le même sourire accroché aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Mer 27 Mar 2013 - 16:11

Elle est assise à côté de moi maintenant. Je suis un peu gênée, je me trémousse un peu, je ne tiens pas en place de toute façon, même quand je suis en confiance. Il faut toujours que je bouge. Mais quand je suis un peu gênée ou bien, alors c'est pire. Je ne sais pas trop pourquoi, mais c'est comme ça. En fait il faudrait presque qu'on puisse marcher. Mais je n'ai pas non plus envie de bouger, parce que si elle ne reste pas trop longtemps je pourrais peut-être recommencer à lire après son départ. Alors je reste assise en tailleur. Je me mors un peu la lèvre en l'écoutant. Elle parle beaucoup. Et le pire c'est qu'elle me pose plein de question. Elle parle un peu vite alors je suis obligée de prendre mon temps de traduire parce que je ne suis pas bilingue, j'ai encore un peu de mal. En cours par exemple c'est un peu dur. Je suis obligée d'écrire la plupart des choses en américains parce que les profs vont trop vite. J'arrive globalement à comprendre mais je n'ai pas le temps de prendre le temps de tout traduire en idéogrammes ou même en mots japonais. Je le comprends dans ma langue et je l'écris comme je le comprends. Je sais que ça ne va pas m'aider, mais je m'entraîne quand je suis au calme à écrire japonais pour essayer d'aller plus vite. Je voudrais aller dans la salle commune, et essayer d'écrire ce que j'entends autour de moi. Ça pourrait être une bonne idée pour essayer d'apprendre plus. Ou trouver quelqu'un qui pourrait me donner quelques cours. Dem ? Je lui demanderais.

Je tiens toujours mon livre, et comme elle est décidée à me parler, je prends mon marque page, qui est une belle photo que j'ai coupé pour que ça ne reste qu'une bande de 5-6 cm de large. On y voit une montagne de chez nous, avec le sommet enneigée. Magnifique. Ça me manque un peu quand même. Mais ici je suis bien aussi. Je suis avec Dem, c'était ce que je voulais. Et puis j'ai super hâte parce qu'on va pouvoir visiter pleins de trucs cool ici ! Alors c'est trop bien =3. Elle a de toute évidence fini de parler, alors il faut que je lui réponde. Alors, souvenir souvenir ! Puis hop, passage de cerveau en mode expression orale japonaise. Parler beuuuh... à quelqu'un que je connais pas c'est vraiment dur. J’essaie de ne pas rougir plus.

« Je m'appelle Keira... Je suis arrivée un peu avant les vacances de décembre en ville... Je parle japonais parce que la mère de ma meilleure amie Dakota m'a appris... Mais j'ai encore un peu de mal surtout pour l'écrire... »

Ouh la la... J'ai parlé beaucoup.. Mais j'ai eu quelques temps d'arrêt, d'hésitation. Le temps de trouver les bons mots, et surtout de trouver quoi dire. Je suis toujours aussi timide. Je regarde mon ivre que j'ai fermé, je glisse mes doigts sur la couverture doucement, il est en très bon état, et c'est parfait. Je ne veux pas l'abîmer, je déteste abîmer un livre. Je me sens très coupable après.

« En fait c'est l'histoire d'une chauve souris qui veut découvrir le monde. Elle ne veut plus rester avec les autres qui sont condamnés à vivre dans le monde de la nuit... En fait c'est un mâle... »

Je me mordille la lèvre, je souris par contre. J'adore ce roman, je ne sais pas pourquoi. Déjà il est vraiment bien écrit, et en plus, même si c'est une chauve-souris il est vraiment attachant. Et puis c'est trop mignon une chauve-souris ! Et en plus ça me fait penser à Batman. Il faut bien avouer que the dark knight, il en jette ce film. Il vend carrément du rêve je trouve *O*. Donc, je suis totalement conquise par le livre que je vais dévorer sans aucun souci. Et les tomes suivant aussi. Elle m'a aussi demandé si je ne lisais que des romans. Non pas que. Et surtout pas que des romans connus...

« Je.. Je lis aussi des BD et des comics. Et parfois quand je vais à des expos ou des manifestations et que je trouve des petites BD faites par des gens peu ou pas connus j'aime bien en prendre aussi pour découvrir... Des light novel ? Qu'est-ce que c'est ? Je connais pas trop les mangas par contre...  »

Eh bah dis donc, j'ai parlé beaucoup. Je rougis un peu du coup et j'arrête de remuer un instant pour être sure d'entendre et de comprendre ses réponses.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Lun 1 Avr 2013 - 19:02

Donc elle parlait bien japonais grâce à une de ses amis. L'écriture ? C'était normal d'avoir du mal si on était au Japon depuis seulement quelques mois et qu'on n'avait pas l'habitude d'utiliser de tels idéogrammes avant : c'était même tout à fait logique d'avoir du mal. D'ailleurs en y pensant, Nanami ne devait pas être facile à comprendre avec son accent pour une étrangère, mais parler plus lentement pour la jeune fille serait un peu étrange et peut-être vexant pour la blonde. Il fallait mieux laisser tomber ce détail et essayé de lui parler comme à une habituée de la langue. Sinon cette fille se nommait Keira et avait une amie nommée Dakota. Déjà Nanami avait pu en apprendre un peu plus sur la jeune fille, malgré les hésitations de la demoiselle. Keira ferma son livre avec une magnifique photo et c'est là que Nanami réalise avec horreur qu'elle l'empêchait de lire. C'était vraiment impoli de sa part de l'empêcher de lire avec des questions sans importances voir futiles, mais c'était bien également de pouvoir communiquer avec autrui et de découvrir de nouvelles choses grâce au contact des autres. C'est pour ça qu'il était formidable de pouvoir communiquer avec autrui et de vivre en communiquant avec les autres ce qui était pourtant rare dans le cas de Nanami, car on la trouvait souvent ennuyante quand elle se mettait à parler sans vraiment de raison.

Sinon elle me parle de l'histoire en détail et je suis à vrai dire étonnée : l'histoire parle d'une chauve-souris ? C'est original comme approche pour accrocher le lecteur de prendre en héros une chauve-souris masculine qui souhaite découvrir le monde. C'est même une histoire très intrigante et juste avec ce petit résumé, on attire facilement le public intéressé par les histoires où le héro essaie de combattre sa destinée qui le condamne à vivre dans un monde d'obscurité. Cependant, Nanami se posa une question : était-il vraiment mieux de voir le monde, si fallait payer le prix d'être séparé des siens ? De plus, une chauve-souris n'était pas normalement capable de supporter une trop grande lumière, non ? Bon c'était une question bête, on se permettait toujours des petits écarts de la réalité dans le monde de fiction et surtout qu'il fallait se rappeler que les animaux ne se préoccupaient de ce genre de choses : seul leur survie compte. Nanami découvrit en fait que sa camarade semblait aimée lire de nombreuses choses comme les comics et bandes dessinés occidentales, mais les mangas n'étaient pas comptés dans son champ de lecture et elle ne savait même pas ce qu'était un light novel, Nanami se devait de réparer cette chose.

«Oh ! Un light novel est une sorte de roman, en général avec quelques pages illustrées, la plupart sont des spin-off de mangas qui te permettent d'acquérir plus d'information sur tes personnages favoris, mais ils en existent aussi quelques uns qui sont indépendants de tout support. C'est typiquement japonais les lights novels et c'est généralement pour un public de jeunes adultes. Sinon pour les mangas, je peux t'en conseiller ! Il faut simplement me dire quel genre d'histoire tu aimes, enfin si t'en as envie : j'oblige à rien ! Héhé...»

Nanami lui fit un sourire amical pour que la jeune fille se détende un peu plus. C'était étrange de parler avec quelqu'un qui semble être effrayé par vous, enfin... intimidé serait plus correcte. Nanami se sentait un peu mal pour Keira, cette fille devait vraiment être timide : peut-être n'aimait-elle pas parler avec des inconnus ? C'était dommage quand la timidité empêchait aux gens d'aller voir les autres, c'est ce genre de choses qui entraînait la solitude et la mise à l'écart de personnes dans un groupe ou une classe. De plus, Keira semblait vraiment être une personne charmante. Alors, il n'y avait aucun moyen de ne pas avoir envie de parler à cette gentille fille. Nanami repris donc la parole toujours avec le sourire.

« Tu as de la famille au Japon pour être venue ici ? Désolé de l’indiscrétion, tu n’es pas obligé de répondre.»

C’était une question basique pour faire connaissance, mais si elle ne parlait que de lecture, le sujet allait vite tourner court du côté de Nanami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Mar 2 Avr 2013 - 11:49

En fait quand je suis avec quelqu'un que je connais je parle tout le temps. Même pour dire des trucs idiots. Je suis comme ça. Je parle, je parle, je parle encore et encore. Avec Dem je fais la conversation pour deux vu qu'en général elle ne parle pas beaucoup. Elle a juste à acquiescer de temps en temps pour me montrer qu'elle est d'accord ou pas d'ailleurs avec ce que je dis. Avec mes parents, je parlais mais ils ne m'écoutaient pas vraiment. Mais j'avais l'impression de me sentir moins seule. Parfois je faisais semblant qu'ils m'écoutaient et me répondaient. Eux ne s'en rendaient même pas compte. Tant pis. En revenant à la réalité du moment, je regardais à nouveau mon livre, puis je relevais le visage. Je l'écoutais. Mais je me trémoussais toujours. Sauf que comme j'étais en mode petite fille timide, je ne faisais pas mes mythiques onomatopées.

Elle m'explique ce que sont les lights novels. En gros, un romans avec des images. D'accord d'accord. Je me demandais ce que ça pouvait apporter. Ce que je n'aimais pas trop avec les BD et les comics était que je ne pouvais pas m'imaginer les personnages et les paysages comme je le voulais. Il n'y avait pas de descriptions, mais des images. D'accord. Parfois ça reprenait des univers déjà existants parfois des univers réellement originaux. Je pourrais essayer pour voir. Ce n'était pas réellement différent des BD même si c'était quand même plus de lecture. Cela figeait juste un peu plus l'imagination quoi.

Puis elle me posa un peu plus de question sur moi. Je rougis à ce moment là, mais en même temps c'était normal. Enfin... Je crois. Je ne savais pas trop et en même temps je lui avais déjà beaucoup parlé. Même si la moitié était réservé à de la lecture. J'aurais préféré que l'on continu sur ce sujet mais si elle ne lisait pas beaucoup alors ce n'était pas agréable pour elle. Oui mais moi du coup j'étais pas très à l'aise. Oh la la... Je n'aimais vraiment pas faire de nouvelles rencontres. Pfffiiiiou.

« Oh je comprends. Ça a l'air sympa. Mais un roman avec des images ça risque de me faire bizarre... J'aime bien pouvoir construire mes propres images basées sur les descriptions que je lis. Mais bon ça serait comme une BD avec beaucoup de texte et... pas beaucoup d'image »

Ok, sur ce coup là, je sers à rien. Je me suis complètement emmêlée les pinceaux et je rougis un peu. Normalement je ne rougis que quand c'était des garçons mais là comme c'est une nouvelle école, dans un nouveau pays je suis toute bizarre.

« En fait je lis un peu de tout en général. C'est quoi ton manga préféré ? »

Je lui offre un tout petit sourire tout timide mais pour lui montrer que même si c'est dur j'essaie quand même de faire un effort. Alors maintenant il faut que je parle de moi. Ok ok. C'est pas facile en plus j'aime pas trop parler de moi. Je n'aime être le centre de l'attention que de ceux que je connais bien. Et là bah... C'est pas le cas.

« Non... Juste la famille de Dakota. Et toi ? Tu vis au japon depuis tout le temps ? Tu es à Kobe depuis longtemps ? »

Voilà. Même si ses réponses ne m'intéressent pas beaucoup pour le moment parce que je suis pas une fan de la sociabilisation à fond les manettes, peut-être qu'elles pourront me servir plus tard si on se recroise. Qui sait. Et puis je pourrais dire à Dakota que j'ai parlé à quelqu'un. Elle ne va pas en revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Sam 6 Avr 2013 - 1:55

Nanami lui sourit en l'écoutant parler : il était compréhensible que Keira préférait la lecture d'un bon vieux romans à celle d'un light novel, c'était une lecture appréciée au Japon et presque inconnu à l'étranger. Après tout, les Japonais n'exportaient pas ou rarement ce genre de livre préférant misé directement sur des mangas. Bon... les lights novels étaient surtout des romans simples fait pour un public qui n'aimait pas lire des oeuvres difficiles et plutôt se concentrer sur des oeuvres plus simples et également plus contemporaines aux lecteurs, bien qu'il existait de plus en plus d'oeuvre destiné à un large publique et pouvant plaire à n'importe qui. Enfin ce n'était non plus exacte de comparer un light novel à une bande dessinée : les images étaient minoritaires dans l'oeuvre bien qu'on pouvait assurément dire que c'était bien plus remplit de dialogue que d'action. D'ailleurs à ce titre, Nanami aurait classé ce genre semblable à pièce de théâtre : beaucoup de dialogue, quelques paragraphes pour détailler un peu les actions et des images pour agrémenté le tout vu qu'on ne peut pas jouer un light novel à cause de la longueur et rendre l'oeuvre plus avenante pour le public visé qui était bien entendu les adolescents et jeunes adultes japonais. Enfin... le mieux serait de prêter un jour à la demoiselle un light novel qui pourrait lui enlever ce préjugé concernant le peu d'intérêt que pouvait procurer la lecture d'un light novel comparé à celle d'un roman ou d'une bande dessiné. Nanami remarqua les rougeurs sur les joues de son interlocutrice : Keira ne semblait toujours pas très à l'aise en sa présence. Keira demanda alors en se forçant à sourire un peu à Nanami qu'elle était son manga préféré : une question en réalité bien difficile. Déjà, la jeune fille aimait tous les genres : de l'histoire d'horreur sanglante à l'histoire à l'eau de rose tout en passant par des shonen ou seinen. À vrai dire, les lectures préférées de Nanami changeaenit selon ses humeurs : elle n'avait pas de manga préféré dans ce sens-là. Elle avait tout de même une légère préférence pour les mangas où la psychologie du protagoniste était mis à mal et que l'histoire ne finissait pas sur la phrase bien connue des contes : « et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants », ça sonnait la plupart du temps faux surtout quand dans l'histoire, les personnages avaient subi de graves dégâts et tout un coup ils décidaient que tout était beau, on pouvait oublier le passé et dire bonjour le sourire aux lèvres à l'avenir. Bon.... Nanami adorait râlé quand ce genre de choses arrivait avec pour la plupart du temps son personnage préféré qui quittait en général le monde des vivants, mais elle adorait tout autant de voir qu'ils avaient eu un véritable impact sur eux. Elle ne râlait pas non plus contre une fin joyeuse et parfois bien méritée du héros, mais elle les aimait nuancés. Alors , au lieu de choisir un manga en particulier, Nanami préféra décrire le genre d'histoire qu'elle aimait lire.

« J'ai pas vraiment de manga préféré, mais plus des coups de coeur passagers. Mais en général, j'aime les histoires où les protagonistes ont une psychologie approfondie et non pas juste un caractère défini tout au long de l'histoire qui ne bouge pas vraiment. J'aime voir mes personnages évolués au gré des évènements. Ah j'aime beaucoup quand il y a une petite touche de science-fiction ou de fantastique aussi ! Tu aimerais que je t'en prête ? J'en ai plein dans ma chambre... à vrai dire, je suis un peu otaku... »

Nanami frotta sa tête un peu gênée, ce n'était toujours bien vu les otakus au Japon malgré ce qu'on pouvait croire. Mais tout de même, cette fille ne semblait avoir beaucoup de préjugé sur ça et, en plus, ce n'était pas le moment de se montrer gêné avec une fille qui rougissait aussi souvent. Il fallait plutôt se montrer amicale et sûre de soit pour ne pas troubler davantage la jeune fille.

« Enfin... je serais ravi de te conseiller, mais faudra me dire quel genre d'histoire tu aimes et ce que tu n'aimes pas. Genre les histoires de mecha ne doivent pas trop plaire à certaines filles. Je lis de tout, donc je peux être de bons conseils. »

Nanami adorait les histoires de mecha parce qu'en général, beaucoup de ces histoires se concentraient sur les personnages bien que les combats étaient bien présents. Enfin ce n'était pas important pour le moment de savoir quoi donner à lire à Keirai, car celle-ci n'avait même pas encore eu le temps de répondre à la question. Sinon, la jeune blonde semblait ne connaître que la famille de cette fameuse Dakota par ici et retourna la question à Nanami qui sourit immédiatement. Nanami était bien native du Japon et était d'ailleurs née à Kobe qui plus est, même si elle n'y avait jamais vécu avant de mettre les pieds à Kobe High School ce qui ne faisait même pas encore un mois.

« Je suis à 100% nippone ! J'ai suis née à Kobe, mais j'y suis ici que depuis cette année. Avant, je vivais à Osaka avec mes parents et mon frère. Ils m'ont laissé ici quand ils sont partis à l'étranger à cause d'une mutation de mon père. »

Un autre sourire s'étala sur le visage de Nanami, c'était vraiment agréable de pouvoir parler à quelqu'un sous un tel temps. Il faisait un temps magnifique et le parc était vraiment le meilleur endroit pour en profiter et, même si Nanami ne risquait pas de revoir cette jeune fille avant longtemps, il fallait toujours penser à communiquer avec autrui. Les êtres étaient pourvus de la parole, donc c'était sûrement pour pouvoir communiquer avec les autres. Le seul souhait de Nanami à ce moment-là était juste de ne pas ennuyer trop cette jeune fille comme elle l'avait avec tant d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Dim 7 Avr 2013 - 16:24

Je l'écoute. A ce qu'elle me dit je pense que je vais sûrement aimer le même genre de chose qu'elle. Mais je lis tellement de choses différentes que je pourrais m'adapter à pleins de choses différentes en fait. Et puis comme je ne connais pas du tout les mangas, du coup je ne pourrais pas être déçue tout de suite, sauf si c'est vraiment nul et que ça ne me plaît pas du tout auquel cas voilà. Mais en attendant ça devrait bien aller. Je souris et je regarde mon livre. Ça ne me ferais pas de mal de lire autre chose que des romans. Et puis je mettrais moins de temps et je pourrais faire d'autres choses. Et si je m’essayais au sport ? Pourquoi pas. Mais avant tout il me faut apprendre à bien maîtriser la langue d'ici. Pour pouvoir suivre les cours.

Puis elle me dit qu'il faudra que je lui dise ce que je lis. C'est normal en même temps. Si elle connaît pleins de mangas différent, il faudra que je lui cible un peu plus mes goûts. Bah oui. J'espère qu'elle sera d'aussi bon conseil qu'elle ne le prétend. Et puis ça pourrait m'aider à me faire une nouvelle connaissance. Avant de parler d'ami, parlons déjà de connaissance. On verra plus tard. Je suis un peu particulière dans mon genre. Je me trémousse à nouveau. Ca serait vraiment gentil à elle de m'en prêter. En plus je ne lui abîmerais pas c'est sur.

« Moi aussi j'aime bien quand les personnes progressent. Et j'aime bien aussi quand y'a un peu de mystère, des personnages qui ont des secrets et que tu les découvres au fur et à mesure... Ça serait vraiment gentil à toi de m'en prêter. Et il ne faudra pas t'inquiéter j'en prendrais grand soin.. »

Je regarde mon livre comme preuve. Il est impeccable. Pas écorné, par de marque, rien du tout. Comme neuf. Je lui souris. J'aime bien quand on parle de trucs que je connais ou pas d'ailleurs mais, ce sont des livres, des bouquins alors c'est pas trop compliqué. Après ça va être plus compliqué. Je penche un peu la tête. C'est quoi une otaku ? Je fronce les sourcils, mais je ne dis rien pour le moment, je la laisse parler pour le moment, pour l'écouter.

« Dis... C'est quoi être otaku ? Je ne connais pas ce mot... »

C'est vrai. Je ne connais pas tous les mots et en plus j'ai l'impression que ça doit être plus ou moins une expression idiomatique ou un truc du genre. Je ne suis même pas sure qu'il y a un équivalent dans ma langue. Mais bon, quand elle m'aura expliqué je pourrais le lui dire si je connais un mot pour le dire. Mais bon.

Puis elle m'explique d'où elle vient. Enfin, elle m'explique un peut son passé et comment elle s'est retrouvée à Kobe. Pour une mutation de son père. Mais elle est belle et bien japonaise. Je souris et je demande :

« C'est bien Osaka ? J'aimerais bien aller y faire un tour. Il y a pleins de choses à voir apparemment. Tu as des endroits à me recommander pour faire des visites ? »

Je sautille limite sur le banc tant je suis excitée. Je la regarde. Parce qu'elle pourrait me dire les trucs vraiment cool où je pourrais aller avec Dakota. Alors j'attends sa réponse. En plus comme ça, elle aura vraiment l'impression que je m'intéresse à elle, puisque pour la première fois c'est vraiment le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Mer 24 Avr 2013 - 14:24

Nanami écouta alors calmement les réponses de sa voisine de banc. Donc Keira aimait, semble-t-il, les mêmes choses qu'elle, c'est-à-dire des histoires où les personnages évoluent au gré des événements. La blonde aimait également le mystère et la présence de secrets qui allaient ponctuer l'histoire de révélation au fur et à mesure des événements. Elle rassura également Nanami en lui disant qu'elle ferait très attention à ces mangas. C'est vrai que Nanami avait vraiment une habitude à obtenir les premières éditions des mangas qu'elle lisait pour avoir simplement le plaisir d'avoir la première version dans ses mains et pour certaines séries, il était à présent dur de les obtenir en bon état. C'était toujours mieux de toute façon d'avoir la première édition, car malgré quelques petites fautes, c'était comme ça que l'auteur avait voulu, de base, présenter son oeuvre avec bien entendu l'aval de la maison d'édition. Pour ce qui était du soin, Nanami n'avait pas l'air d'avoir à sans faire au vu de la qualité du livre qu'elle tenait entre ces mains : personne n'aurait pu dire s'il était neuf ou bien plus vieux que cela. En tout cas, il semblait en très bon état ce qui conforta Nanami dans l'idée que de lui prêter des mangas ne serait pas une mauvaise idée. D'ailleurs Nanami fut heureuse de voir un sourire s'afficher sur le visage de sa camarade, cela montrait que celle-ci semblait plus à l'aise, enfin... la jeune japonaise l'espère surtout.

Soudain la jeune étrangère se mit à pencher sa tête comme pour signaler une incompréhension, ce qui semblait d'ailleurs être le cas : la jeune ne savait tout bonnement pas ce qu'était un otaku. Bon être une otaku au niveau de Nanami n'était rien de bien méchant : elle était juste une collectionne en ce qui concerne les tomes, elle avait peut-être quelques DVDs et deux trois goodies de ses séries préférées, mais rien de bien exubérant. Elle connaissait des gens qui avait eu bien plus d'objets et collectionnaient par exemple toutes les figurines existantes ou avait des draps de lits à l'effigie de leurs personnages de leur manga préféré. C'est vrai que certains Otaku faisait vraiment peur à ce sujet... c'est pour cela que j'avais ajouté le « un peu » pour signaler que je l'étais, mais encore à un degré raisonnable. Keira vient alors à lui demander, si sa ville de naissance était bien. À vrai dire, Nanami dirait bien sûr que oui, elle est très bien sa petite Osaka... après, elle ne pouvait pas non plus dire qu'elle avait beaucoup visité les parties touristiques. Elle avait déjà été à l'aquarium Kaiyukin, une pure merveille, mais n'avait jamais par exemple mis les pieds devant le château d'Osaka. Malgré le fait qu'elle habitait dans cette ville pendant toute son enfance, elle n'avait pas réellement pris le temps de visiter quoique ce soit de touristique. Il fallait d'ailleurs être honnête à ce sujet.

« J'aurais aimé te conseiller de chouettes endroits, mais à vrai dire je n'ai jamais pris le temps d'aller visiter tous les lieux touristiques d'Osaka. Je te conseille quand même l'aquarium Kaiyukan, c'est un des plus grands du monde à ce qu'il parait et j'ai plein de bons souvenirs là-bas. Enfin, il faut aimer un tant soit peu les poissons, héhé ! Ils ont même un magnifique requin baleine. Il est inoffensif pour l'homme, mais sa taille est impressionnante ! »

Nanami rigola doucement en repensant aux souvenirs qu'elle s'était fait là-bas. Elle revint à sa réflexion pour trouver d'autres lieux sympathiques pour sa camarade.

« Il y a le château d'Osaka qui est magnifique, mais je n'ai jamais vraiment pris le temps d'aller le voir de plus près. Sinon, il y a le parc d'attraction Universal Studios Japan qui sont excellents, les attractions sont super à faire ! Enfin, il y a encore plein d'autres trucs, mais je ne les ai pas en tête, désolée. »

Nanami lui sourit avant de reprendre.

« Au fait, au passage, un otaku est un collectionneur. Il collectionne en plus d'acheter les séries, ils achètent tous les goodies inimaginables passant des figurines aux posters grandeur nature de leur personnage favoris, voir même des draps de lit à l'effigie de leur héros favoris. Je pense que chez vous, on comparerait les Otaku à ce qui lisent beaucoup de comicsu ? »

Nanami ne savait pas si elle avait bien prononcé le dernier mot pour parler des bandes-dessinés américaines, la jeune fille l'espérais en tout cas que la blonde avait compris de quoi la noisette voulait parler de ça. Sinon elle décida de continuer en quelque sorte le sujet précèdent.

« Et chez toi, c'est comment ? Il y a des choses qu'il faut obligatoirement voir ? »

Nanami fit un grand sourire attendant de connaître à son tour quelques petites choses sur la ville natale de sa camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Ven 26 Avr 2013 - 17:19

J’écoute ce qu’elle me répond sur sa ville de naissance, la belle Osaka. Belle parce que j’ai vu pleins de photos sur le net et qu’elle a vraiment l’air belle cette ville. J’ai vraiment hâte de pouvoir m’y rendre avec Dakota. Elle me parle de l’aquarium et du château. Mais ça je les connais déjà grâce à internet. D’ailleurs, ils sont déjà sur ma liste de ce que je dois visiter; J’acquiesce vivement vraiment contente qu’elle m’en par. Même si je les connais déjà, au moins elle a essayé de m’aider et ça c’est vrai cool de sa part! Oui, oui, je trouve. Elle me propose de me prêter ses mangas et elle m’aide en me parlant d’Osaka. Elle pourrait ne pas le faire mais si. Enfin, pour le moment il ne s’agit que d’une discussion, c’est difficile de juger les gens aussi vite, n’est-ce pas. Je ne veux pas me tromper, et si ça se trouve elle essaie de me berner je ne sais pas trop pourquoi elle voudrait faire ça mais bon, je préfère faire attention. les gens qui me veulent du mal, j’en ai déjà vu. Et franchement, je n’aime pas du tout ça. Mais heureusement je suis revenu avec Dem donc elle pourra me protéger. Bah voui. Je l’ai trouvé vraiment jolie quand elle a rit. Parce qu’elle a semblé vraiment naturelle et que j’aime bien les gens naturels. Ceux qui ne se prennent pas la tête, qui vivent comme ils l’entendent et qui s’amusent. Moi j’adore m’amuser. J’adore bouger. J’adore faire des bruits étranges. Je vis comme une enfant, je découvre le monde avec un regard enfantin et émerveillé. Parce que c’est mieux que la morosité. Le parc d’attraction, je le connaissais aussi. Je me demande d’ailleurs s’il ressemble au parc Walt Disneu qu’ils ont fait aux Etats-Unis. Je sais qu’il y en a un à Paris aussi. Mais je n’y suis jamais allé.

“D’accord c’est vraiment génial, j’ai l’impression que je vais voir pleins de trucs géniaux quand je vais aller là bas. J’ai encore plus hâte d’y être du coup”

Comme preuve de mes paroles, je souris et je couine un peu, un “Hiiii” de surexcitation m’échappant. D’ailleurs, ce n’est pas vraiment un couinement hystérique, mais vraiment un couinement d’impatience et de curiosité. Je la regarde toujours mais j’ai arrêté de sautiller. En fait j’ai besoin de mes couinement pour canaliser ma fougue et mon trop plein d’énergie. Je lui souris aussi.

“Oh oui un collectionneur. Je vois le genre. Effectivement, certains lecteurs de comics sont comme ça. Les premières éditions, les figurines, les cartes de jeu, et tout. Mais en fait il n’y a pas qu’eux. Certains sont aussi comme ça pour les films. Pour le seigneurs des anneaux ils ont fait des bijoux, des figurines. Pour Harry Potter ils ont fait des baguettes ou le couteur de Bellatrix. Et les collectionneurs achètent pleins de trucs comme ça”

Je comprends mieux ce qu’est un otaku. Moi ça ne me dérange pas. je trouve juste que c’est un peu dépenser des sous pour rien, mais bon. Après c’est vrai qu’il y a de belles choses. Le pendentif d’Arwen est vraiment joli, mais il faut avoir une certaine allure et une certaine classe pour le porter. Et personnellement je ne pourrais pas y prétendre. Alors autant m’acheter un petit bijou tout mignon qui m’aille bien. Je lui souris parce qu’en fait je suis contente de discuter avec elle et je trouve ça moins difficile que quand elle s’est installée, même si je ne suis pas encore très à l’aise. Je me dandine un peu puis je regarde le parc. Il y a des élèves qui vont et qui viennent. Certains jouent, d’autres se contentent de parler comme nous. Mais j’aime l’ambiance qui y règne même si je suis plutôt solitaire comme fille.

“Oh et bien, chez moi on a parfois des rodéos et surtout grâce à la montagne, on a pas mal de sport d’hivers. C’est une ville magnifique entourée des grandes plaines du Wyoming, c’est vraiment extraordinaire comme paysage.”

Sheridan me manque un peu. Mais Sheridan sans Dem ce n’est plus Sheridan et de ce fait, je préfère largement être ici. Je lui souris doucement, me demandant si elle va me poser d’autres questions.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Dim 28 Avr 2013 - 6:28

Nanami trouvait sa camarade de banc bien plus détendu qu'au début de la conversation ce qui la rendait très heureuse. La jeune noisette ne pu s'empêcher d'ailleurs de trouver sa camarde adorable quand celle-ci se mit à couiner pour montrer son excitation à visiter Osaka. Keira semblait vraiment être une personne charmante quand on arrivait un peu à casser le mur que formait sa grande timidité qui n'était pas si épais que ça, si on savait faire preuve de gentillesse. Nanami était le genre de fille sympathique et quelquefois vieux jeu à cause de son éducation et n'avait donc jamais eu de problème à s'entendre avec les gens de son entourage quoique certains la trouvaient ennuyante parfois ce qui était fort dommage, car elle n'avait sans doute pas les mêmes préoccupations. Elle sourit à sa camarde pendant que celle-ci lui expliquait qu'il y avait des collectionneurs du même style également pour les films. C'était quelque chose qu'ignorait Nanami, elle n'avait pas non plus cherché à acheter ce genre de choses : elle avait adoré les films Harry Potter (rares livres qu'elle avait dévoré sans soucis) ou même le seigneur des anneaux (cependant, elle n'avait pas lu les livres pour ce cas-là), mais elle n'avait jamais songé à acheter des goodies de ça. Elle se demande bien ce qu'ils pouvaient vendre d'autres pour promouvoir ce genre de choses : des figurines ? Oui sans doute... des posters ? On trouvait déjà dans les magazines... Ah les collectionneurs, une grande histoire. Mais elle était légèrement curieuse de savoir comment était les bijoux qu'ils vendaient pour le seigneur des anneaux : l'anneau devait être un merveilleux goodies à avoir entre les mains... Elle secoua légèrement la tête en se disant qu'elle devrait arrêter de partir dans ses délires et se concentrer davantage sur la réalité. Nanami remarqua également que la blonde était bien plus souriante qu'avant ce qui montrait une nette avancée dans le dialogue.

« Je vois … tu habites près de montagnes enneigés. C’est surement magnifique… je ne pense pas pouvoir y aller un jour, mais je peux imaginer facilement à quel point c’est magnifique. »

Nanami avait un regard brillant de curiosité à propos de ce magnifique paysage enneigé qu'elle imaginait. Il était d'ailleurs très agréable de se prendre à rêver de pouvoir se balader dans un tel décor ayant gardé tout le charme du pays d'y il y a une vingtaine d'année. La noisette aurait réellement aimé pouvoir vivre dans un tel environnement où l'air est pur et non pollué à cause des humains. Cela devait sûrement être un merveilleux cadre où vivre et élever ses enfants. Nanami repensa alors au rodéo qu'ils pratiquaient là-bas, c'était quoi exactement ? Il lui semblait en avoir déjà vu dans les films, cependant elle n'était pas sûre que ce soit ça. À sa connaissance, le rodéo consistait à être sur le dos d'un taureau en furie et d'essayer de rester dessus le plus longtemps possible : cela semblait dangereux à faire et il fallait sans doute énormément de courage pour le faire.

« Tu as déjà fait du rodéo ? Ça me semble un peu dangereux comme sport de monter sur des animaux énervés... »

C'était peut-être stupide demander ce genre de choses, mais après tout... ce n'était pas évident pour étrangère des traditions américaines de comprendre le principe et but d'une telle pratique. Elle se mordit légèrement sa lèvre inférieure de peur de sembler un trop ignare à ce sujet, cependant elle trouvait plus juste d'essayer de comprendre que de faire mine de tout saisir alors que ce n'était pas le cas. Nanami finit par sourire avant de reprendre la parole.

« Autrement… c’est comment d’étudier aux Etats-Unis ? »

C'est vrai que c'était une chose complètement étrangère pour Nanami qui n'avait quitté les pieds de son pays natale. Elle ne pouvait pas connaître la différence entre les études américaines et les études japonaises. Fallait-il le même nombre d'étude pour accéder à un métier ? Fallait-il suivre un chemin particulier pour attendre son but avant même d'intégrer une université. Et est-ce que c'était compliqué d'accéder à l'une d'entre elle comme au Japon où il fallait pouvoir payer les études ainsi que passer des concours d'entrées où il fallait être dans les meilleurs pour y espérer l'accès pour certaines d'entre elles comme Todaï. C'était de petites questions comme ça qui trottaient dans l'esprit de la jeune fille qui attendait la réponse de sa camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Mer 1 Mai 2013 - 18:07

En repensant à Shéridan, j’ai tout de même un peu le blues. Le blues d’une époque où tout le monde était heureux et souriant. Une époque où la famille de Dem était belle et bien au complet et où nous étions tous là, heureux. Mais tout cela était bien loin de nous à présent. J’aimerais que tout se soit passé différemment. Si j’avais le moyen de le faire, je le ferais pour elle. Je n’avais rien à perdre, enfin, en dehors d’elle et de sa mère. Mais moi, j’aime quand elles sont heureuses toutes les deux, et je sais qu’après ça, et bah c’est compliqué de s’en remettre. Mais Dakota n’a pas l’air trop mal en ce moment. Elle se remet. Dans un nouvel environnement, un nouveau pays. C’est bien pour elle je trouve. Et puis elle s’est fait de nouveaux amis. Enfin pas beaucoup. Mais un peu tout de même un peu quand même. Mais moi je n’aime pas ça. Je n’aime pas partager. Mais je n’ai pas le choix.

« Oui… Si un jour tu peux le faire, alors n’hésite pas parce que c’est vraiment magnifique… Ça vaut le détour. Mais il y a aussi des montagnes au Japon, c’est plus prêt et c’est beau aussi… Même si ça ne ressemble pas vraiment au Wyoming… »

Je rougis un peu, puis je regarde autour de nous. Même si ça va mieux c’est toujours aussi bizarre. J’ai du mal à faire la conversation, je suis toujours le nez dans mes livres, ou avec Dem, alors bon. Et puis je ne connais pas trop la culture du Japon. J’en parle la langue, j’ai su m’adapter et progresser vite, mais la culture ce n’est pas encore totalement ça. Même si j’ai fait tout pleins de recherche pour savoir ce qu’on allait visiter ! J’aimerais bien commencer par l’aquarium mais juste avec elle. Il est hors de question que d’autres viennent avec nous ><.

« Oh non… Moi je n’en fais pas… Je suis trop petite » de ma main j’indique une hauteur d’environ un mètre sans me lever « et les taureaux trop gros » avec mes bras que j’arrondis je fais un énorme O avec un petit « Waa » et je ris un peu puis je me calme me remettant droite tranquillement. « Mais ça ne m’empêche pas de regarder parfois. Mais c’est effrayant tout de même… » Je fais une petite moue en me trémoussant un peu sur moi-même puis je regarde à nouveau le parc les élèves qui vont et viennent. C’est tout aussi fourmillant que mon ancien lycée. Mais en moins dangereux. Et en plus joli. J’aime bien cette école, même si pour le moment j’ai encore un peu égarée.

« Ici, vous êtes habitués depuis jeune à travailler beaucoup. Vous avez toujours le but en visée. Chez moi, on est plutôt livré à nous même. On est pas aussi bien cadré. Et pour faire des études, il faut payer. C’est souvent très cher, surtout dans les meilleures universités et en plus c’est sur la base des meilleurs résultats »

Entrer en fac n’était pas chose aisée aux Etats-Unis. Mais ce n’est pas facile dans beaucoup de pays, nous ne sommes pas si différent des autres après tout. Il ne faut pas être aussi arrogant. Moi je n’aime pas me vanter que mon pays est le plus fort, le plus beau tout ça. Même si c’est vrai que Sheridan est une ville magnifique je le concède. J’aime bien le dire, mais je sais aussi qu’il y a plus beau. Les paysages des Bermudes ou de l’océan indien sont aussi réellement magnifiques. J’aimerais bien pouvoir y aller un jour, pour visiter, mais je n’aurais peut-être pas l’occasion de le faire.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Dim 5 Mai 2013 - 23:39

Nanami avait maintenant une envie irrésistible d'aller faire un petit tour là-bas, cela avait l'air vraiment charmant et agréable comme endroit. Bien entendu, il y avait des montagnes au Japon comme dans beaucoup de pays. Le Japon regroupait de toute façon à lui seul tellement de type de relief que s'en était impressionnant, mais la jeune fille savait déjà que ce n'était pas quelque chose de comparable au Wyoming. Sinon je continue de l'écouter jetant un coup d'oeil vers le parc. Il y a un peu moins de monde, la prochaine heure va bientôt commencer, mais ça restait très agréable comme ambiance. Il y a avait quelques rires qu'on entendait venir de petits groupes qu'il les entourait. Ce parc était d'un calme agréable. Donc ,Nanami continua d'écouter Keira parler du fait qu'elle ne faisait pas de rodéo à cause de sa taille en faisant un énorme qui fait rire la noisette, cette jeune fille était vraiment quelqu'un de très sympathique. Elle explique également que l'éducation n'était pas aussi bien cadrée aux Etats-Unis qu'au pays du soleil levant. C'était des choses intéressantes à savoir et Nanami voulait profiter de l'occasion pour en connaître davantage sur la superpuissance américaine.

« Je vois, les études sont plus compliquées là-bas... nous, nous accédons à de bonnes universités davantage avec nos résultats que l'argent même si les études supérieures coûtent vraiment cher aussi... »

Nanami leva les yeux vers le ciel en signe de réflexion pour savoir d'autre quoi d'autre demandé à sa camarade américaine. Qu'est-ce qui était primordial à savoir sur cette contrée... elle réfléchissait avec sérieux quand elle décida que le mieux était de poser des questions diverses et variées.

« Tu as vécu dans une banlieue américaine comme on en voit dans les séries ou c'était comme dans des chalets ? Sinon... vous avez des plats régionaux aussi ? »

C'était une curiosité simple et peu envahissante, Nanami n'allait pas à nouveau poser des questions trop personnelles alors qu'elles avaient enfin atteint un point de la conversation où les deux jeunes filles étaient enfin à l'aise. C'est là que Nanami sortit son portable et le montra à Keira.

« Tu as un portable ? Ce serait plus pratique de te prêter des mangas, si je peux te joindre facilement. »

Nanami fit un sourire chaleureux avant d'ajouter.

« Tu n'es pas obligé de me le donner, si tu ne veux pas bien sûr. »

La noisette continua de sourire attendant une réaction de la part de de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?  Jeu 9 Mai 2013 - 20:05

Elle me répond que ici aussi les études sont chères. Cela me confirme bien que c’est sans doute pareil dans beaucoup de pays malheureusement. Je trouve ça nul parce que c’est important, cela nous forme à nos futurs métiers et ça veut dire que si on est pauvres et qu’on a pas de bourse, bah on va finir dans un métier pas très élevé. C’est dommage parce que l’intelligence n’est pas qu’une question d’argent, même si cela y contribue un peu tout de même. Bah oui, parce que les gens riches, ils ont pleins de cours particuliers et tout. Alors que les pauvres, bah ils ont juste l’école... Et encore pas toujours.

Je fais une petite moue, puis je l’écoute à nouveau. Ma maison à Sheridan était vraiment bien. Ni trop grande, ni trop petite. Parfaite pour nous trois. C’est maman qui a gardé la maison, et papa est parti. Comme il bosse beaucoup il n’a pris qu’un petit appartement parce qu’il n’y reste que pour dormir. Bien sur, il y a une petite chambre pour moi, si je veux y aller. Mais maintenant que je suis ici, je suis sur qu’il regrette d’avoir loué un appartement si grand. Mais bon. Et je souris aussi en repensant à la nourriture américaine. Les fast food, la nourriture trop grasse, et trop riche. Le fromage en tube... Mhh tout pour plaire ce pays.

Puis elle me demande mon numéro. Elle sort son propre téléphone. Instinctivement je mets mes mains sur les poches de mon jeans mais rien. Je l’ai encore oublié. Je fais un petit couinement déçu. Je suis vraiment tête en l’air quand je suis excitée à l’idée de quelque chose. Et là j’étais pressée à l’idée de lire tout en profitant des quelques rayons de soleil, alors il est resté dans la chambre. Et comme j’ai changé de numéro vu qu’il me fallait un numéro japonais itout itout bah je ne le connais pas.

“Oui, visiblement, c’est cher partout. C’est dommage...”

Je me trémousse à nouveau, pas que je sois impatience à l’idée de bouger, ou qu’elle s’en aille, mais je suis toujours comme ça. Et puis finalement, elle n’est pas si méchante. Mais bon, ça n’empêche que j’ai toujours cette petite boule dans mon ventre comme à chaque fois que je rencontre quelqu’un de nouveau. Je suis toujours un peu effrayée et angoissée par les autres. Je vis dans un monde tellement à part, tellement enfantin que beaucoup ne comprennent pas et n’aiment pas ça. Je suis mieux toute seule dans le fond.

“Dans une petite maison dans un quartier. Mais ça ne ressemble pas à Wystéria Lane... Mon quartier n’était pas aussi chic...” Je ne pus m’empêcher de rire à cela, d’un rire doux et vraiment gai et enfantin “Oh, là bas, on mange beaucoup de viande, et tout. Beaucoup de hamburgers aussi, à cause des grands élevages. Mais bon, on a aussi toute la nourriture typiquement américaine comme le fromage en tube...”

Je souris. Les autres gens, ceux qui ne viennent pas de chez moi, ils ne comprennent pas toujours. Ils trouvent qu’on mange mal, et ils disent que la preuve c’est qu’on a le plus fort taux d’obésité. Moi je suis pas obèse, et pourtant je suis américaine. Je trouve que les autres on tort d’être aussi tranchant. Mais bon, c’est vrai que nos habitudes alimentaires laissent parfois un peu à désirer. Mais c’est une question de volonté aussi...

“Oh mon téléphone.. Je ne l’ai pas et je ne connais pas mon nouveau numéro. Mais je suis dans la chambre 19 …”

Je lui souris un peu doucement, tenant toujours mon livre. Et voilà, je lui ai dis dans quelle chambre je suis. Peut-être que si elle ne me trouve pas trop gamine, ou trop idiote ou je ne sais quoi encore elle reviendra me voir.
Revenir en haut Aller en bas
 
La lecture permet de belles échappées et de belles rencontres ... ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: