Partagez | 
 

 Sans le savoir, tout va changer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Sans le savoir, tout va changer  Ven 5 Avr 2013 - 2:42

Soit que je n'étais pas trop visible, soit la personne qui venait tout juste de me foncer dedans ne faisait pas attention à l'environnement qui l'entourait. Il avait également la possibilité que celle-ci est fait exprès ou s'était peut-être aussi moi qui avais eu un moment d'inattention. Mais peu importe la raison ou la cause, le résultat final était le même. J'avais foncé dans une personne et les livres que je transportais dans mes mains, ce retrouvèrent éparpiller sur le sol. Une chance pour moi, je n'avais eu une feuille libre qui serait sorti de mes cartables. J'avais donc du arrêter mon chemin pour aller ma chambre pour ramasser mes choses.

Pour ce qui est de la personne qui avait celle avec qui j'étais rentre en collision, celle-ci n'avait rien avec lui, ce qui fit qu'il n'avait pas eu le même problème que moi. Il ne s'excusa pas, il ne m'aida pas plus à ramasser, bien au contraire. Il a commencé à pousser un de mes cartables puis mon épuise a cayon qui traina pendant un moment avant de le laisser vu qu'il venait de voir un de ses amis.

Je soupirai doucement avant de me pencher et de commencer à ramasser mes choses. Je n'allais quand même pas les laisser dans le milieu du corridor. Tout était à porter de main, sauf mon étui a crayon qui était bien trop loin pour que je puisse le ramasser de l'endroit où j'étais. J'allais donc devoir bouger pour le récupérer, a moins bien sûr qu'une personne aimable est le prendre et me le ramener. Il devait surement avoir des personnes serviables dans cette école, du moins, j'espérais que c'était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Sans le savoir, tout va changer  Sam 6 Avr 2013 - 14:51

Va savoir ce que je foutais là, à errer dans le couloir comme une âme en peine, ma guitare se reposant sur mon lit après m'être usé les doigts à en jouer toutes mes heures de libres, répéter encore et encore, inlassablement la même mélodie... Cette mélodie, d'où la connaissais-je donc ? Je n'en avais pas la moindre idée, mais elle me trottait dans la tête depuis une bonne semaine déjà et il fallait qu'elle sorte avant de me rendre marteau !
Peut-être est-ce cela qu'on appelait l'inspiration divine... Et si tel fut le cas j'eus aussi l'honneur de connaître la frustration divine de l'insatisfaction éternelle d'une musique mise sur papier mais aux notes trop abstraites... Je suis perfectionniste, je déteste faire les choses à moitié !

Bref, tout ça pour dire que je marchais, l'esprit ailler, en direction de n'importe quelle destination pouvant me changer quelque peu mes pensées pessimistes quant à mon piètre niveau de solfège, quand je tomba sur lui.
Lui, un jeune garçon d'un ou deux ans mon cadet que je connaissais de vus pour l'avoir plusieurs fois croisé à travers les différents couloirs du pensionnat. Qu'est-ce qu'il foutait à genoux sur le sol, se contorsionnant vers l'avant dans l'espoir de ramasser quelque affaire éparpillée autour de lui ?
Quelqu'un l'avait bousculé ? C'était plus que très probable...
Regardant quelques instants le jeune homme ranger ses affaires je m'approchai de lui à pas feutrés, prenant au passage une trousse que je devinai être la sienne malgré la distance entre celle-ci et son propriétaire.


« Tiens, c'est à toi je suppose... »

Lui dis-je en lui tendant son bien dans un sourire, content d'avoir trouvé autre chose pour occuper mon esprit que cette mélodie tournant en boucle. Surtout que ce jeune homme était plutôt agréable à regarder, je l'avais déjà remarqué plusieurs fois et j'étais à ce moment-là content d'avoir une raison pour l'abordé sans passé pour un no-gêne affirmé.

« Il c'est passé quelque chose ou tu as trébuché ? … Si je n'ai pas indiscret évidemment ! »

Rais-je doucement en m'accroupissant face à lui de manière à l'aider à ranger ses dernières affaires encore au sol, lui souriant toujours du bout des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Sans le savoir, tout va changer  Sam 6 Avr 2013 - 16:26

J’étais donc par terre en train de ramasser ce que j’avais échappé en rentrant en collision avec un inconnu. Cela arrivait de temps en temps que je sois bousculé sans faire exprès dans mon ancienne école, mais en temps normal, la personne avait la gentillesse d’aider ou le contraire était aussi possible. J’étais une personne qui avait tendance a allé aider les autres si ceux-ci avaient des problèmes, mais en général, c’est eux qui devait venir à moi et non le contraire. Un peu comme la petite Hanabi, qui si elle ne s’aurait jamais plainte, je n’aurais pas été l’aider avec ses devoirs. Par contre dans le moment, c’est plus moi qui avait de besoin d’aide, surtout que ma trousse était à une bonne distance de moi. Je me demandais s’il avait des personne serviable dans cette école et j’eu la réponse peu de temps après vu qu’une personne avait pris ma trousse avant de ma la tendre. Je relevai mes yeux vers cette personne avant de prendre la parole.

« Oui c’est la mienne, merci. »

Je pris mon étui. Il restait encore quelque petite chose encore par terre, mais la majorité avec été ramasser et maintenant je n’avais plus besoin de me préoccuper de mon étui à crayon comme quelqu’un avait eu la gentillesse de venir me la portée. Je dois dire que j’espérais que les livres que j’avais empruntés à la bibliothèque ne soient pas trop abîmés. C’est sûr que le bibliothécaire n’allais surement en faire un drame, mais j’aimais rentre les choses dans le même état que ce que je l’avais pris vu que c’est ce que je voudrais que les gens fasse avec mes choses. Je fus sorti de mes pensées quand le jeune homme, qui était finalement encore resté à côté de moi, pris la parole pour me poser une question. Je remarquai que son sourire n’avait pas quitté son visage depuis que j’avais remarqué sa présence. Pour ma part, il était plutôt rare de me voir sourire.

« Je suis simplement accrocher quelqu’un »

Je dois dire que je dire que je fus surpris quand il est venu m’aider à prendre les dernières choses qui restaient. Une fois le tout ramassé, je me relevai avant de regarder le jeune homme et de prendre la parole en m’inclina légèrement.

« Merci pour vôtres aides. »

Je me relavai après avoir parlé. Pour moi, la politesse était quelque chose d’important. Il était donc obligatoire que je remercie la personne qui venais de m’aider.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Sans le savoir, tout va changer  Sam 6 Avr 2013 - 21:56


Je vis le jeune homme face à moi prendre la trousse que je lui tendais, à parement c'était bien la sienne, et me remercier distraitement avant de retourner à ses affaires toujours par terre que je l'aidais à rassembler malgré le peu d'intérêt qu'il semblait porté à ma personne, ne m'offusquant pas plus que ça dans la mesure ou ça avait plus l'air d'être dans son caractère que de ma propre faute.
Il sembla enfin réaliser ma présence continuelle quand je lui ai demandé comment il avait fait tomber ses affaires, me répondant qu'il avait eu un petit accrochage, ce qui ne m'étonna pas plus que ça tant ce genre d'histoire semblait bien aller au jeune homme face à moi.
Alors que mon sourire n'avait toujours pas quitté mon visage je vis le garçon aux cheveux verts s’incliner légèrement vers moi tout en me remerciant, révérence à laquelle je répondis modestement.


« Y'as pas de quoi, c'était tout naturel tu sais... Au fait, moi c'est Raphaël Hiroki ! Raphaël hein, pas Laphaël. »

Rais-je en me levant à mon tour et m'inclinant doucement de manière à le saluer poliment, habitué à la mauvaise prononciation qu'avaient la plupart des Japonais quant à mon nom français... Maman, sur tous les noms qu'il existe en France, pourquoi avoir choisi un non en R ? T'aurais franchement pu m'appeler Sébastien...

« Et toi, c'est quoi ton ptit nom ? »

Demandais-je en souriant toujours, mais cette fois-ci calmement, regardant le jeune homme dans les yeux en me disant qu'il était réellement pas mal, un peu jeune peut-être... Mais de toute manière l'âge ne compte pas en amitié... Ni dans quelque sorte d'affection que ce soit dalleur, seul le mental compte.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Sans le savoir, tout va changer  Dim 7 Avr 2013 - 1:05

J’avais été content de constater que les personnes serviables étaient présentes à Kobe Hight School. C’était une bonne chose, même si cela n’aurais pas eu un impact à savoir si je restais ou non. Je préférais ne pas trop changer d’établissement vu que le plus sable ma vie était, mieux je pourrais me concentrer sur mes études. Je remerciai bien évidement le jeune homme qui m’avait aidé. Cela avait été gentil de sa part alors que je ne lui avais aucunement demander de venir m’aider. Mais aussi parce qu’on ne se connaissait pas et ce n’est pas tout le monde qui va aider un inconnu. Puis celui-ci pris la parole. Si je me fie à ses dires, il était tout naturelle pour lui d’être venu m’aider. Il se présenta également. Son prénom sonnait comme celui d’un étranger, mais pas son nom. Il devait avoir des origines différentes tout simplement. Il fit également une remarque au niveau de la prononciation et j’en pris note.

« Enchanté de vous rencontrer. Je prends note et je vais essayer de bien prononcer votre prénom. »

En y pensant, il avait prononcé le R de la façon qu’on devait le faisait plus en occident, un peu comme en français ou en anglais. Est-ce que son prénom était d’une de ses origines? C’était effectivement une possibilité, mais je n’eus pas le temps de prononcer quoi que ce soit que le jeune homme me demanda mon prénom. C’est vrai, cela serais une bonne idée que je me présente également.

« Je m’appelle Ren Sabishi »

Je n’avais pas fait de commentaire vu que mon non était tout simplement au niveau de la prononciation. Puis je repris la parole pour poser la question que j’aurais voulu lui posé un peu plus tôt.

« C’est peut-être indiscret, mais je me demandais, votre prénom est de quel origine? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Sans le savoir, tout va changer  Dim 7 Avr 2013 - 10:09


L'entendant me dire qu'il prendrait note de la prononciation de mon prénom je lui réponds par un sourire, avant de lui demander son propre nom à lui... Ren Sabishi, un japonais pure souche à en juger par son nom et sa dégaine (car il était évident que sa couleur était tout sauf naturelle), ce qui n'était pas bien rare dans une institution Japonaise me direz-vous...
Sabishi, ce nom lui allait plutôt bien à dire vrai... J’espérai tout de même que les kanji utilisé ne soit pas les mêmes que pour le mot « solitude »... À cette pensé j’eus tout à coup envie de prendre le jeune homme face à moi dans mes bras... Sauf qu'enlacer un parfait inconnu, surtout au Japon, pour la simple raison que son nom signifie « Solitude » n'est pas quelque chose de très conseillé... Je risquais au mieux d'être pris pour une espèce d'idiot tactile, et au pire de gros pervers homosexuel...
J'en étais à peu près à la dans mes pensées débiles quand j'entendis le dénommé Ren me demander de quelle origine était mon prénom... Alors comme ça, ça l’intéressait ? Tant mieux, j'aime bien quand les gens s’intéressent à moi.


« C'est Français, ma mère l'est d'origine... Et pas besoin de formule de politesse avec toi, appel moi Raph ! »


Souris-je au garçon, chassant mes idées de la câliner de ma tête... Si ma mère était effectivement française et plutôt tactile j'avais rapidement compris qu'ici l'être en public était assez mal vu.
Soufflant un grand coup je regardai ma montre distraitement, il était presque 18 heures, le repas serait servi dans un peu plus d'une heure...
Relevant les yeux vers Ren je lui souris doucement avant de l'apostropher calmement.


« Si déjà on en est là à discuter ça te dirais pas qu'on aille se poser un peu quelque part tous les deux en attendant le souper ? … T'es pas obligé d'accepter mais qui ne tente rien n'a rien, on pourra peut-être être ami... »

Ouais, j'avais sorti ça comme ça, après tout je ne vois pas ce qu'il y a de gênant à dire à un autre gars que tu veux être son ami ! Je n'ai à vrai dire jamais compris les gens qui passe par mille formules implicites afin de faire comprendre à quelqu'un qu'il l'apprécie... Si tu aimes quelqu'un, d'amour ou d'amitié, tu n'as qu'à le dire explicitement en attendant la réponse de celui-ci.

« À dire vrai ça fait un moment que je t'observe dans les couloirs et j'ai souvent hésité à t’accoster donc je suis heureux d'en avoir eu l'occasion... Même si elle aurait pu être moins gênante pour toi... »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Sans le savoir, tout va changer  Lun 8 Avr 2013 - 17:16

Ce que je pensais de son prénom avait été vrai. C'était effectivement un prenons qui n'était pas japonais, mais simplement à la sonorité de son prenons montrait qu'il était d'une autre origine. Je suis donc que celui-ci était français, ce qui était intéressant. Il devait surement avoir des origines françaises. Mais cela me montra qu'il avait vraiment de personnes de toutes les nationalités qui venaient dans ce pensionnat, mais cela me permettait de découvrira de nouvelle culture et cela pouvait toujours être intéressant. Quoi que je préfère lire cela que d'avoir une conversation vue que cela devait souvent expliquer que je devais aussi informer mon interlocuteur sur mon pays et je n'étais pas la personne qui aimait le plus parler. Je suis également qu'il tenait d'origine de sa mère, ce qui devait expliquer que son père avait une autre nationalité. Ce qui me surpris c'est sa demande de ne pas utiliser la politesse avec lui, mais pour moi cela ce n'était pas logique vu que je ne le connaissais pas. De plus, il était plus vieux que moi.

« D'accord, j'en prend note. »

Je n'étais pas le meilleur quand c'était de parler avec les autres. J'avais beau avoir de bonne note, niveau sociale ce n'entrait pas très bon et ma mère avait été la première a le remarque. C'est d'ailleurs pourquoi elle voulait que je vienne à Kobe. Mais cela faisait tellement longtemps que j'étais dans mes livres que je préférais continuer comme cela. Je ne m'attendais pas a ce que le jeune homme me proposa d'aller se poser pour discuter en attendant le souper. Je regardais l'heure et effectivement, il restait facilement une heure avant. Puis il émit la possibilité d'être mon ami. Je me dis que ma mère m'aurait encouragé à dire oui et comme je ne voulais pas la décevoir, je pris la parole.

« Oui je veux bien. »

Il faudrait peut-être que j'ai porté mes choses à mon cassier, mais je n’eus pas le temps de dire autre chose qu'il reprit la parole. M'observer? Je ne comprenais pas pourquoi il pouvait bien m'observer. En fait, même si ce n'était pas moi, je ne comprenais pourquoi on observerait quelqu'un. C'est une chose qui me dépassait, mais je dois dire que je ne savais pas comment réagir face à cela. Je décidai de finalement de simplement poser une question. Ce n'était peut-être pas la manière la mieux choisit pour réagir face à cela, mais je ne trouvais pas autre chose.

« Pourquoi m'observer? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Sans le savoir, tout va changer  

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans le savoir, tout va changer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: