Partagez | 
 

 [4eme année - Littérature] Le Spleen de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [4eme année - Littérature] Le Spleen de Paris  Ven 9 Aoû 2013 - 16:27

J'acquiesçais d'un air attentif. Cette jeune élève était celle qui tombait le plus juste dans ses interprétations. Il me semblait que Baudelaire aurait été heureux de l'entendre dire tous cela. D'une certaine manière, il me semblait qu'elle était peut être la plus à même de l'apprécier parmi nous.

- Ce sont là des idées très intéressantes Definder-san. Et il est certain qu'on peut voir aisément les liens entre ce que vous avez ressentit et ce que l'auteur à fait transparaitre dans ses propos.

La sonnerie s'éleva alors dans l'établissement, annonçant la fin du cours. 50 minutes étaient passé, c'était vraiment très peu pour qu'une discussion réelle est lieu et puisse faire le tour d'un sujet. Mais, ce premier cours se terminait par une intervention intéressante qui permettrait aux élèves de continuer leurs reflexions par la suite.

- J'invite chacun d'entre vous à consulter l'oeuvre de Baudelaire à la bibliothèque et à se constituer un avis sur les questions que nous avons posé. Lors du prochain cours, nous étudierons un nouveau texte. J'ose espérer alors que vous aurez davantage construit votre raisonnement sur un acquis plus important. Entre temps, je suis à votre disposition dans la salle des professeurs. En attendant, je vous souhaite une bonne journée.

Je m'inclinais alors sous les remerciements de la classe et commençait à ranger mes affaires pour sortir, laissant les élèves nouvellement chargés des corvées la charge de nettoyer le tableau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [4eme année - Littérature] Le Spleen de Paris  Sam 10 Aoû 2013 - 18:01

Je fut très surprise que mon analyse plaise au prof, franchement je pensais pas que tout lui plairait. Comme quoi cela à peut être du bon de se lâcher des fois. Enfin du moins scolairement parlant, car du point de vu de mes camarades, je ne sais pas s'ils apprécient beaucoup que je donne de bonne réponse s. Puis par la suite que ce soit moi qui ait trouvé ce qu'attendait le prof, en rejettant toutes ces analyses de figure de style et compagnie. Je sais que je peux m'attirer les foudres de mes camarades par cette manière. Mais au pire qu'ils me fasse des crasses cela pourrait être drôle. Je n'ai pas peur de me faire détester. Je ne cherche pas non plus à me faire aimer. Mais j'aime bien aussi qu'on ne me remarque pas trop dans un sens ou un autre. J'aime être cette fille qui vous sort une phrase, un pic super bien placer. Une rebelle qu'on va admirer d'avoir oser dire qu'elle n'était pas d'accord. Mais qui dans l'instant d'après sera oublier. Je ne sais pas si vous saisissez réellement qui j'aime être. Mais cela ne fait rien

La cloche à retenti. Non je vous promet ce n'est pas une invention de mon esprit, je l'ai entendu c'est la fin. Etrangement je fais parti de ceux qui range très vite leur affaire. J'ai ouvert mon sac sans forme au bout de la table. Et avec un grand coup de bras j'ai balayer tout ce qui se trouvait sur la table dans mon sac. C'est vrai le prof n'avais pas encore dit que nous pouvions allez manger. Enfin aller faire du sport en attendant qu'il y ait moins de monde au restaurant scolaire pour s'ouvrir l'appétit puis aller manger. Mais non j'en peux plus d'être sur cette chaise, et ce n'est pas parce que je range que je n'écoute pas. Et ce n'est pas parce que je range que je ne retiendrais pas les devoir à faire. Enfin tournant les choses dans le bon sens ce n'est pas parce que je garde mes affaires que je noterais les devoirs à faire (surtout si on me demande de les ressortir) et ce n'est pas parce que je les notes que cela signifie que je les ferais. Plus vite je suis sortie, plus vite je m'entraine, plus vite je mange, plus vite je retourne me dépenser, plus vite je suis obliger de m'arrêter plus vite j'aurai à trouver une occupation. Plus de chance vous avez que je sois sérieuse. Oui je me repose sur mes capacité, c'est un fait. Mais cela ne fait rien. Tant que cela marche vous ne pouvez rien dire. Mon secret un esprit sain dans un corps sain. Non surtout un esprit bien aéré =).

Il parle, il finit par nous souhaiter bonne journée, un rapide merci. Je suis dehors. A moi la LIBERTE <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [4eme année - Littérature] Le Spleen de Paris  Dim 11 Aoû 2013 - 9:31





















 ❝ Le spleen de Paris ❞

Un professeur assez spécial ~




Le professeur est un peu spécial, et je trouve que ce n'est pas le plus gentil. Mais ce n'est pas pour autant que je vais arrête de participer dans une de mes matières préférés. Je fais donc abstraction du caractère du professeur, et me concentre sur le texte.
La jeune fille aux cheveux rouges semble participer, et être impliquée. Heureusement qu'elle est là, sinon je me sentirais un peu seul. En effet, Charlie, ne parle plus depuis un moment. Elle semble rêvasser toute seule au fond de la salle.
Pendant que j'observe les élèves, la sonnerie sonne, et le professeur nous invite à sortir. Je ne m'attarde pas, range mes affaires et sors de la salle de classe. Je décide d'aller rejoindre Arthur, pour savoir ce qui va se passer pour lui.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [4eme année - Littérature] Le Spleen de Paris  Ven 16 Aoû 2013 - 3:00

Il restait bien dix minutes de cours après l'énième intervention d'une élève aux cheveux roses, portant toujours sur le même sujet purement inintéressant qui ne tenait que deux noms, Arthur Hartwood. Et dans le fond, mais qu'est ce qu'on en avait à fiche de la raison pour laquelle cet imbécile avait été envoyé dehors, hein ? C'était entièrement de leur faute, à lui et à son stupide bout de papier, grâce à qui je passais maintenant pour une de ces fichus rebelles !

Heureusement pour ma poire, je restais neutre à un tel point que tenter de deviner mes émotions était devenu tout bonnement impossible. Aucune marque du moindre agacement, d'un quelconque énervement, d'une envie de claquer Arthur. Juste de l'ennui, pur et dur, qui se voyait très bien et volontairement dans mon attitude et ma position nonchalantes que j'arborais maintenant. J'en avais plus rien à faire du regard que ce type porterait sur moi, et puis, j'étais descendue sûrement trop bas pour que mon comportement soit rattrapable d'une manière ou d'une autre.

* Mon pessimisme a bouffé mon optimisme, finalement ? *

La sonnerie retentit, j'attrapai mon sac à la volée, le jetai rapidement sur mon épaule et me dirigeai vers le tableau pour y effacer les traces de craies incrustées dans l'ardoise, tout ceci, sans le moindre traitre mot. Alors que les élèves étaient déjà tous sortis, j'astiquais un tableau noir, noir comme mon humeur...


Hors RP :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [4eme année - Littérature] Le Spleen de Paris  Lun 19 Aoû 2013 - 1:18

La sonnerie avait retentit, toujours pas de signe de la part d'un surveillant, ce n'est pas grave, ils iront me voir plus tard si ils veulent me parler, je prends mon sac, je remets mon sweat et me dirige vers les dortoirs pour aller poser mes affaires, je me demandais bien ce qu'il a pu arriver durant mon absence mais je m'en fichais un peu. De toute façon, ça fait déjà plusieurs fois que je me fais réprimander par le directeur, je vais finir par avoir l'habitude même si ce n'est pas du tout une bonne chose, au prochain cours, j'essayerais de me faire petit.

Quand à cette photo, je vais la faire disparaître une bonne fois pour toutes, désolé ******, je n'aurais pas tenu ma promesse. Quand à la fille qui m'a fait punir, je vais en finir et la sortir définitivement de mon entourage, même si elle cherche à me tuer ensuite o/.

Enfin, c'était un premier assez sympa, je me suis quand même bien amusé mais j'espère pouvoir faire d'autres choses que de me faire engueuler pour les prochains cours, enfin je verrai bien !

Dernier post pour moi, je pense que le sujet est clos o/
Revenir en haut Aller en bas
 
[4eme année - Littérature] Le Spleen de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: