Partagez | 
 

 Rencontre bercée par le vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Rencontre bercée par le vent  Mer 14 Aoû 2013 - 20:02

J'étais au parc, pourquoi ? Pour le calme. J'aimais beaucoup le parc du campus, au moins je peu m'y rendre et jouer un peu de flûte pour être tranquille. Le temps était joyeux, je dis surtout ça par rapport aux rayons du soleil qui ne cessent de me couvrir de chaleur. Je me suis éloignée des bâtiments du campus afin de pouvoir m'enfoncer dans le parc. De là je pouvais jouer tranquillement de la flûte, sans gêner personne. Je maîtrisais difficilement la flûte traversière, mais une mélodie celtique que je connaissais bien me permettais de m'exercer. Car cette fameuse mélodie, j'y arrivais bien. La jouer était en faite presque un jeu d'enfant. Seulement, les autres... J'avais du mal tout simplement. Lorsque la première note fut soufflée, le vent se laissa calmement bercer par la mélodie qui semblait aussi fluide. Je fermais les yeux, comme ça au moins c'était un peu plus facile de me concentrer. Je devais désormais jouer pendant un minimum d'une demie heure, car c'était agréable mais aussi parce que l'entraînement le demandait. Il valait mieux s'entraîner sur une mélodie maîtrisé plutôt qu'une autre. Je voulais seulement être tranquille, dans ce parc où les oiseaux chantent. Une seule chose me dérangeais, les guêpes. Mais bon ce n'était pas deux guêpes qui allaient m'embêter longtemps, surtout qu'elles ne venaient pas à plus de trois mètres de moi, elles avaient autres choses à faire. Non, sur moi il y avait un papillon et une abeille. Sans doute à cause de mon T-shirt blanc. Pour l'abeille, il ne fallait surtout pas que je bouge, mais bon encore fallait t'il qu'elle me chatouille le bras. Ce n'était pas le cas alors au moins, je me considérais comme tranquille. Mais qui sait si j'étais vraiment seul ? Car j'avais beau être sous un beau petit cerisier, j'ignorais encore ce que me réservais ce campus.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 1373
■ Inscrit le : 12/09/2012

■ Mes points : 15

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Haru Kawai
« A l'université ; section littéraire »
http://my-sekai-mangasv2.skyrock.com/
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Ven 16 Aoû 2013 - 13:29


Haru regardait par le fenêtre de sa chambre. Bien que de là où elle était, elle ne voyait pas grand chose à part le gymnase et un bout du parc. Elle avait terminé tous ses devoirs ainsi que toutes les autres choses qu'elle se devait de faire donc, elle avait du temps devant elle. Restait à savoir de quelle manière l'occuper. Être debout devant la fenêtre était bien pour admirer ou observer le paysage, les gens qui passaient en contre-bas... Bon, c'était bien joli tout ça cependant, elle n'allait quand même pas siéger sur son lit toute l'après-midi. Même son dango, lorsqu'elle s'était tournée vers lui, lui avait jeté un regard l'air de dire "Allez, sors ! Il ne se passera rien sinon." Oui, c'était vrai ce qu'il disait. Enfin.., ce qu'elle pensait qu'il disait, tout le monde sait que les peluches ne sont pas des êtres vivants.

Bref, sortir, mais pour quoi faire ? Elle avait déjà parcourue l'établissement de long en large des dizaines de fois et elle n'avait besoin de rien se trouvant dans la ville. Son regard se posa ensuite sur un livre posé sur sa table de nuit. Tiens, elle n'avait qu'à le lire dehors, cela lui ferait plus de bien que rester cloîtrer ici. En plus, il faisait beau. Décidée, elle s'empara de son sac, y mit le l'ouvrage et quitta la pièce pour se rendre à l'endroit voulu, à savoir le parc. C'était le seul endroit où elle était à peu prêt certaine de ne croiser personne et ainsi pouvoir lire en paix.

Une fois arrivée à destination, elle s'installa sous un arbre, assez loin dans le parc pour ne pas attirer les regards, prit le livre et commença à lire. Puis vint un moment où elle entendit le son d'un instrument. Si elle le reconnaissait bien, elle dirait qu'il s'agissait d'une flûte traversière. Haru n'en avait pratiquement jamais entendue de sa vie alors, elle était plus que ravie d'avoir ce petit fond musical. C'était beau. Quelques instants plus tard, elle regarda derrière le tronc sur lequel elle était adossée dans l'espoir d'apercevoir le musicien et bingo, il n'était qu'à quelques pas de son arbre. Il semblait plutôt grand mais ce qui interpella la jeune fille, se furent ses cheveux blancs. Depuis qu'elle vivait à Kobe, il était le deuxième qu'elle voyait porter cette couleur. Certains pouvaient s'en offusquer mais pas elle. Au contraire. Bon, cela dépendait de la personne mais là en l'occurrence, ça lui allait assez bien. De plus, avec le vent faisant balancer ses mèches blanches et le fait qu'il jouait de la flûte, cela donnait à la scène une sorte d'aura. Haru prit donc la décision de ne pas le déranger et de rester assise là où elle était et quand elle devrait s'en aller, elle s'en irait en n'allant pas le voir. Il voulait sûrement être tranquille. Malheureusement, la nature choisi un autre dénouement.

En effet, alors qu'elle tournait une page, elle entendit des bourdonnements. Elle tourna légèrement la tête et découvrit une guêpe volant juste à côté d'elle. Ayant peur de ces bestioles, elle sursauta d'un seul coup en criant. Quand l'insecte partit dans une autre direction, elle souffla et se rendit compte qu'elle se trouvait assise par terre à deux pas du jeune homme.


- Hé hé... Pardon du dérangement. C'est juste que... Il y avait une guêpe...

Elle se sentait vraiment honteuse de l'avoir interrompu de la sorte. S'il se mettait en colère, elle était sûre de ne pas lui en vouloir.

- Sinon, c'était très beau ce que tu jouais.

Autant amener une note positive à la situation.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Ven 16 Aoû 2013 - 14:25

Alors que ma mélodie berçait mes petites oreilles, j'essayais de fermer de nouveau les yeux pour entendre un magnifique son se plonger dans mon esprit. Seulement, cette sensation agréable n'était que chimère à la réalité de la vie. J'étais un peu utopique sur les bords, mais bon. Il était rare que je sois aussi calme et sensible comme maintenant. Soudain, un cri vint me stopper net dans ma mélodie, et en ouvrant les yeux, j'aperçus une jeune fille assez ravissante qui se tenait à quelques pas de moi. Je ne comprenais pas trop sur le coup, jusqu'à ce qu'elle s'excusa comme quoi il y avait une guêpe qui l'avait effrayée. D'un sourire, je répondis après sa deuxième phrase, qui concernait simplement ma mélodie.

- Ce n'est rien, merci.

Bon elle se sentirais un peu bête déjà que je sentais son côté gênée, la pauvre. Je n'allais pas m'arrêter là dessus quand même. Non, il fallait que je sois plus sociable, je venais d'arriver et donc je n'allais quand même pas commencer à faire chier tout le monde.

- Je m'appel Zeino Fukuda, je suis un étudiant en art. Et toi ? Tu viens d'où ?

Voilà ! Enfin, ça c'était un engagement de situation ! Au moins elle se sentira peut être plus à l'aise en ma présence. Je posa ma flûte sur le sol et puis je lui reposa par la suite une nouvelle question, afin de m'intéresser un peu à cette deuxième personne qui venait de m'accueillir ici.

- Tu lis quoi comme livre ?

En effet, j'aimais également lire donc bon, autant essayer de découvrir quelques choses d'intéressant en plus.


Dernière édition par Zeino Fukuda le Sam 17 Aoû 2013 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 1373
■ Inscrit le : 12/09/2012

■ Mes points : 15

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Haru Kawai
« A l'université ; section littéraire »
http://my-sekai-mangasv2.skyrock.com/
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Ven 16 Aoû 2013 - 16:52


À son grand soulagement, il ne fut pas fâchée par sa brusque apparition. Ouf. Elle avait eu peur qu'il lui dise un truc du genre "Tu pourrais faire un peu plus attention" avant de partir et la laisser récupérer prudemment ses affaires pour aller s'installer ailleurs, loin de ces insectes qui l'effrayaient. Puis, il l'avait remerciée du compliment qu'elle lui avait fait sur sa musique. Bon, cette conversation commençait bien. Elle ne souhaitait réellement pas être mal vu par quelqu'un qu'elle rencontrait pour la première fois, même si dans le fond elle s'en fichait un peu. Mais comme il avait l'air plutôt sympathique, ça serait bête.


- Je m'appelle Zeino Fukuda, je suis un étudiant en art. Et toi ? Tu viens d'où ?

Le verbe qu'il utilisa pour sa question lui parut un brin étrange. À la place, elle aurait utilisé le verbe être ou encore mieux, elle n'aurait pas rajouté cette question et se serait contentée du Et toi ?. Enfin... Ce n'était pas la peine de s'éterniser là-dessus après tout, elle avait compris ce qu'il voulait dire. La jeune fille se releva, épousseta ses jambes et ses fesses avant de se présenter à son tour.

- Moi c'est Haru Kawai et je suis en 5è année. Ravie de te connaître.

Dit-elle avec un sourire.

- Tu lis quoi comme livre ?

Ah oui, son livre ! Elle l'avait lâché d'un coup quand la guêpe était arrivée. Elle fit demi-tour afin de le chercher et heureusement, il était juste à côté de l'arbre, pas trop amoché. Finalement, pour être tranquille, peut-être valait-il mieux ne pas venir au parc ou alors très bien se cacher au milieu de tous ces troncs et ces buissons. D'un autre côté, c'était un bon endroit pour faire de nouvelles rencontres.

- Ça s'appelle "Sous la lune". C'est l'histoire d'un enfant qui devient soudainement orphelin et qui se retrouve dans une famille d'accueil qui ne porte pas vraiment bien son nom. Il se renferme sur lui-même mais un jour, lors d'un soir de pleine lune, il s'est rendu dans un parc et il y fait une rencontre qui va l'aider. Je n'ai pas encore tout lu, néanmoins j'aime beaucoup la manière dont l'auteur écrit. On arrive presque à se mettre à la place de ce petit garçon..

Ses yeux reflétèrent cette pensée car, bien qu'elle n'était pas orpheline ni en famille d'accueil, elle avait tout de même perdu une personne très important, irremplaçable pour elle. Ce n'était pas ensuite comme si elle s'était fermée aux autres mais durant un temps, elle n'avait cessé d'arborer un masque de joie alors que c'était noir à l'intérieur. Aujourd'hui, elle allait mieux et elle espérait qu'il en serait de même pour ce garçon.



Spoiler:
 


Dernière édition par Haru Kawai le Lun 19 Aoû 2013 - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Ven 16 Aoû 2013 - 17:43

Cette mystérieuse rencontre s'annonçait plutôt bien, et lorsque la jeune fille rapporta son livre afin de me l'expliquer, je sentis une étrange belle émotion dans ses paroles. En effet l'histoire semblait vraiment intéressante, car j'adore la lune et toutes ses légendes. Mais aussi que ce que semblait prononcer ce livre semblait tout simplement magnifique.

- Intéressant, ça me semble être une très belle histoire, pardonne mes manières de m'exprimer, mais je suis à moitié Français donc il se peut que je m'exprime mal parfois.

Oui, c'était une grande partie de moi, la France. La bourgogne surtout qui était le pays de mon enfance. Sans oublié mes petits voyages à Paris, et tout ce qui s'en suivait. Mon père m'avait élevé correctement, et j'ai moi même fait tout seul mes erreurs. Cette fille était pour le moment bien plus gentille et agréable que mes dernières fréquentations Française. C'est pourquoi je me suis dit que je pourrais peut être en faire une amie avec qui sortir un peu.

- Tu peux rester si tu veux, ta compagnie est plutôt agréable et ne me dérange pas.

Alors quoi, j'allais la virer ? Non mais sans blague elle est trop gentille pour ça. Je voulais changer un peu, me faire des amis, alors voilà. C'est pourquoi je souhaitais apprendre un peu plus à la connaître, car elle semblait attachée à ce livre lorsqu'elle me l'a décrie. J'avais envie de m'y intéresser. J'attendis donc sa réponse. Si elle se met à refuser, ce n'est pas grave car au moins sa rencontre restait tout de même agréable.

- A moins que tu ne préfères rester seul pour lire ton livre tranquillement ?

Le choix lui appartenait, elle n'avait juste qu'à m'en faire part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Sam 17 Aoû 2013 - 21:58

Une belle journée ensoleillée d'Avril,

Les rayons du soleil venaient se déposer sur mon visage, tandis que je m'étirais de toute mes forces. Baillant un bon coup, je regardais la chambre autour de moi. Je ne venais pas de me réveiller, non, j'étais juste allongé sur mon lit, dans ma chambre, sans savoir quoi faire. Un soupire s'échappa d'entre mes lèvres. Je n'avais pas rencontré grand monde, des quelques jours passés dans ce lycée... Il serait peut-être tant de s'ouvrir un peu aux autres, d'être un peu plus gentil.. ? Levant les yeux vers la fenêtre, je me redressais décidant d'aller affronter les Japonais qui étaient dehors. C'est pas parce que je suis loin de mon pays que je dois m'arrêter de vivre.

Attrapant un jean et un débardeur que j'enfilais en quatrième vitesse. Je pris mon sac à bandoulière remplis de matériel à croquis. Après tout si il n'y a personne d’intéressant, je n'ai qu'à dessiner... Depuis mon arrivé au lycée je n'avais rien peint alors que je passe le plus clair de mon temps à dessiner écrire ou peindre... Je me souviens bien qu'en arrivant à Tokyo, la ville m'avait inspiré. J'avais vu des choses tellement décalées comparé à Bangkok . C'était vraiment agréable en réalité...
Bref, sortant de ma chambre, je décidais de me rendre vers le hall du lycée. Mais bizarrement, il n'y avait que deux trois personnes discutant entre elle... Peut-être que c'était une mauvaise journée... Après tout il n'y a que très peu de monde qui reste au lycée le week end ? Je soupirais un peu désemparé. Décidant de continuer mon chemin. J’essayais de me rappeler où était la sortie pour me rendre au parc, sans perdre trop de temps.

J'y étais arrivé sans trop de mal en deux minutes, (rien d'exceptionnelle vous me direz, mais avec mon sens de l'orientation c'est un exploit) je regardais un peu les horizons. Il y avait plutôt du monde, je reconnu quelques personnes en 4ème année. Mais ils avaient l'air bien occupés. Je préférais pas vraiment me mêler à eux pour l'instant. Je n'aimais pas vraiment être seul comme ça, mais j'avais pas trop le choix, sur le moment. Allant un peu plus loin dans le parc, je m'éloignais des gens. Je me posais devant un arbre, autour de moi, il n'y avait que de la verdure et deux personnes qui parlaient. Un avait une flûte dans les mains tandis que l'autre tenait un livre. Sans trop faire attention, je sortais mes affaires. Prenant un crayon et mon carnet de croquis je commençais à dessiner les alentours. J'en profitais aussi pour les dessiner eux deux. J'étais totalement dans un autre monde... Toujours comme ça quand je dessine... J'inventais une histoire à ce moment... Ce qu'il pouvait bien ce passer là bas, ce qu'ils se disaient.

Peut-être que je devrais aller leur parler après avoir fini mon croquis... Ou peut-être que je devrais continuer de m'imaginer leur monde ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 1373
■ Inscrit le : 12/09/2012

■ Mes points : 15

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Haru Kawai
« A l'université ; section littéraire »
http://my-sekai-mangasv2.skyrock.com/
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Lun 19 Aoû 2013 - 21:04


- Intéressant, ça me semble être une très belle histoire, pardonne mes manières de m'exprimer, mais je suis à moitié Français donc il se peut que je m'exprime mal parfois.


Donc il étais métis. Cela ne l'étonna guère. Non pas qu'elle l'avait remarqué ou qu'elle s'y était attendue seulement, étant donné que, bien que leur ancienne école avait brûlée et qu'ils avaient changé de locaux, leur lycée restait néanmoins un établissement international accueillant des élèves et du personnel venant du monde entier. Et puis, même s'il s'excusait d'avance s'il n'utilisait pas correctement la langue japonaise, pour l'instant il se débrouillait bien.

- Tu peux rester si tu veux, ta compagnie est plutôt agréable et ne me dérange pas.

Haru releva la tête. Le pensait-il vraiment ? C'était gentil de sa part. Elle ne se souvenait pas que quelqu'un lui ait déjà dit ça auparavant, même si parfois c'était inutile. De plus, cela confirma le fait qu'elle ne l'avait pas fâché en faisant irruption d'un seul coup devant lui à cause de cette satanée guêpe.

- À moins que tu ne préfères rester seule pour lire ton livre tranquillement ?

Si elle était réellement très pressée de connaître la suite de l'histoire, elle aurait probablement acquiescer à cette possibilité qu'il lui proposait. Seulement, d'un, elle n'était pas si impatiente et de deux, maintenant qu'elle avait commencé à lui parler, elle n'allait quand même pas le laisser en plan comme ça. Il semblait sympathique en plus du fait qu'il avait dit apprécier sa compagnie, donc autant rester et faire plus ample connaissance.

- Merci de ta sollicitude mais vu que je ne te dérange pas, je vais rester encore un peu.

Elle alla ensuite s'asseoir devant l'arbre où elle était adossée il y a plusieurs minutes et rangea son livre dans son sac avant de retourner son attention vers Zeino.

- Alors dis-moi, tu viens de quel coin de la France ? En ce qui me concerne, je suis originaire d'Osaka.

Ville qui ne se situait pas très loin d'ailleurs. On pouvait y être en moins d'une heure.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Mar 20 Aoû 2013 - 0:22

La jeune fille était vraiment gentille, c'était agréable de faire une telle rencontre. Elle était du lycée international de Kobe, qui avait brûlé récemment. C'est pourquoi les locaux de l'université accueil les élèves du lycée. Le pauvre lycée, un endroit si réputé, qui venait de prendre feu comme ça d'un seul coup... Enfin bon. Cela m'a au moins permit de faire une belle rencontre. Décidant de rester près de moi, nous commencions à discuter.

- Je viens de Concoeur, un petit village très paumé tu sais, à nuits saint georges, la région de bourgogne en faite, du vin, Beaune et Dijon par exemple font partis des villes réputés de Bourgogne où beaucoup de Japonais vont là bas pour le vin...

Hé oui, c'est comme ça que ma mère et mon père se sont rencontrées après tout. Ma mère traduisait la langue japonaise et elle n'avait pas fait que traduire à langue de mon père... Bon, ne nous enfonçons pas dans plus de détails inutiles. Derrière elle, se trouvait un garçon qui semblait nous regarder, je marchais dans sa direction.

Ma nouvelle amie devait sans doute marcher avec moi car nous discutions et ne faisions pas vraiment attention à la route. Enfin je ne sais pas pour elle évidemment, mais en tout cas nous marchions. Je me planqua près du jeune homme, derrière l'arbre. Sortant mon paquet de cigarette, je sortis deux autres clopes.

- Salut toi, tu veux une clope ? Oh et toi Haru ?

J'alluma rapidement la mienne, je savais bien qu'ici c'était plutôt déconseillé dans le parc, mais pour une fois qu'il n'y avait personne, j'essayais de ne pas me gêner car j'avais envie de fumer ! Sinon autant péter un plomb. J'étais certes sympathique, et joyeux, mais pas non plus au caractère d'ange. En faite j'aimais me faire plaisir.

- Tu t'appels comment ?

Demandais je à notre nouveau compagnon qui me servait aussi de cachette en plus de l'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Mer 21 Aoû 2013 - 21:22

Ce n'est pas vraiment facile, de cerner des personnes sans vraiment leur parler. C'est peut-être encore plus compliquer de représenter des gens sur un bout de papier sans arriver à les percevoir ? Mais j'étais du genre rêveur, sans trop lever le bout de mon nez du papier, je continuais mon croquis. Je n'avais bien-sûr par remarqué que les deux personnes s'étaient levés. Et qu'ils commençaient à arriver vers moi d'ailleurs. Continuant et m'appliquant toujours à finir mon croquis, je pensais à le représenter en peinture dans la semaine... Si je trouvais le temps après les cours... ça faisait si longtemps que je n'avais pas peint...

Sans trop savoir pourquoi, je commençais à sentir une présence autour de moi. Levant les yeux de mon carnet de croquis, je refermais d'un coup mon cahier comme surpris. Ils s'étaient téléportés? Ah ... Je ne fais vraiment attention à rien... Je regardais le jeune homme, puis mon regard se posa sur la jeune fille... Maintenant vu de plus près... Ils ne me disaient vraiment rien du tout... Première fois que je les voyais.

- Salut... Amh non, je fume pas...


Je souris gentiment, les saluant légèrement de la main. Rangeant rapidement mon carnet dans mon sac ni vu ni connu.

- Je m'appelle Samran, Samran Piers et vous deux?


J'avais toujours ce petit accent quand je parlais Japonais. Certaines personnes avaient même du mal à me comprendre quand je parlais vite. Mais bon, maintenant que j’essaie de faire des efforts... ça ne doit pas être si horrible?
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 1373
■ Inscrit le : 12/09/2012

■ Mes points : 15

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Haru Kawai
« A l'université ; section littéraire »
http://my-sekai-mangasv2.skyrock.com/
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Jeu 22 Aoû 2013 - 14:59


- Je viens de Concoeur, un petit village très paumé tu sais, à nuits saint georges, la région de bourgogne en faite, du vin, Beaune et Dijon par exemple font partis des villes réputés de Bourgogne où beaucoup de Japonais vont là bas pour le vin...


D'accord... Jouons cartes sur table, elle ne voyait pas du tout où cela se situait. Néanmoins, elle réussi à s'en faire une petite idée car elle savait où se trouvait la bourgogne. Elle n'y était jamais allée, ni en France d'ailleurs. Elle aimerait bien s'y rendre un jour. Après avoir vu des photos de ce pays, l'envie de faire un voyage là-bas s'était immiscée dans son esprit.

Ils continuèrent de discuter tranquillement lorsque Zeino aperçut quelqu'un se trouvant non loin d'eux. Il décida alors d'aller le rejoindre et Haru fit de même. Derrière ses talons, elle découvrit comme lui qu'il s'agissait d'un garçon. Celui-ci était assis par terre et la jeune fille le vit ranger quelque chose précipitamment. Pour le peu qu'elle avait vu, cela ressemblait à un carnet que certains utilisaient pour dessiner. Espérons qu'ils n'avaient pas gâché ce qu'il dessinait en arrivant d'un coup devant lui.

C'est alors que Zeino sortit un paquet de cigarettes et en proposa au jeune homme et à elle-même. Le premier l'informa qu'il ne fumait pas et Haru fit de même. Elle n'avait jamais fumer de sa vie et n'avait pas l'intention de commencer.


- Je m'appelle Samran, Samran Piers et vous deux ?

Il avait un accent qu'elle ne reconnut pas. Mais bon, l'important état qu'elle comprenait ce qu'il disait malgré cela.

- Moi c'est Haru Kawai. Enchantée. =)

Après que Zeino se soit présenté à son tour, Haru ne put s'empêcher de laisser sortir sa curiosité.

- Ano... Excuse-moi si ça te dérange Samran mais... que dessinais-tu à l'instant ?

Ça la perdrait un jour.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Jeu 22 Aoû 2013 - 15:45

Bon, pour être mal barré, j'étais mal barré. Les autres ne fumaient pas. Tant pis, j'allumais ma cigarette sans prêter attention à savoir s'il y avait un prof ou pas. De tout façon j'étais plutôt bien caché et puis ce n'est pas comme si je faisais ça pour la première fois. Alors que Samran venait de dire son nom et qu'Haru-chan et moi venions de faire de même, je ne pouvais pas m'empêcher de lui demander quelques choses.

- Samran, ce n'est pas courant comme nom, tu es de quel origine ?

Après tout je pouvais me renseigner, ça me fera quelques connaissances en plus dans la tête avant de dormir. J'étais toujours d'une nature curieuse mais un peu effronté. Juste après ma question, je fus rassuré de voir et de me souvenir en constatant les récentes paroles de la jeune fille Haru, que je n'étais pas le seul. Elle lui demandait ce qu'elle était en train de dessinée.

Je ne trouvais rien à ajouter à cette question très intéressante. Aspirant une bonne dose de nicotine en veillant à recracher la fumer ailleurs que sur leurs visages, une idée me vint à l'esprit, une idée géniale !

* Et si je les faisaient fumer... ?*

Ah mais attend, c'était un peu cruel ça quand même. Non mais moi et mon esprit tordu je vous jures... M'enfin on ne jure pas c'est pas bien. Je tendais ma cigarette vers la bouche d'Haru en tentant une petite persuasion intuitive et significative pour les gens qui se retrouvaient coincées dans se genre de situation.

- Tiens essaye si tu veux !
*Fume... Fume... Fume... xD*

Alors là, si cela marchait, je crois que je n'aurais jamais été aussi fier de moi de voir à quel point je pouvais influencer une personne, mais bon c'était un test, et je voulais au moins savoir.


Dernière édition par Zeino Fukuda le Jeu 22 Aoû 2013 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Jeu 22 Aoû 2013 - 22:10

Je souriais en les saluant, alors la jeune fille s'appelait Haru... Et le jeune homme Zeino. Je regardais le garçon fumer sans problème. Il n'avait pas peur des ennuis là... Moi je préférais éviter de faire remarquer dans le mauvais sens au niveau de l'administration... Enfin on était assez éloigné des autres et surtout des bâtiments... Après avoir entendu sa question, je levais les yeux vers lui souriant légèrement.

- Je viens de Bangkok en Thaïlande... Je suppose que vous êtes tous les deux Japonais?


Je tripotais la bandoulière de mon sac, regardant ensuite la jeune fille qui venait me poser une question. Ah... Mon carnet de croquis... Je me sentais assez gêné sur le moment... Je les avais dessiné sans vraiment leur demander leurs avis et maintenant ils voulaient voir le dessin...

- Amh... Attend je te montres alors...


Je souriais légèrement avant de sortir mon carnet, tournant les pages je lui donnais le bouquin à la page de mon dessin. On pouvait voir dessus un assez grand morceau du parc, et bien entendu les deux amis (enfin c'est ce que Samran pensait) représentés sur le dessin. Je n'avais pas terminer certains détails au niveau du décor, mais l'idée était bien là. Au premier plan on pouvait les voir, près d'un arbre, le dessin n'était qu'un croquis mais le coup de crayon était plutôt précis et les détails étaient travaillé. Au second plan il était déssiné le parc, et ce qu'ils les entouraient. Un peu moins précis et un peu moins détaillés que le premier plan, on retrouvait quand même quelques objets ou autres qui représentait le parc autour d'eux. Un banc, les arbres, quelques buissons. Sans rien dire à propos du croquis je regardais Zeino proposer à Haru une cigarette. Amh... Je n'aimerais pas moi que quelqu'un me voit avec une cigarette à la bouche... C'est vraiment très mal vu...
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 1373
■ Inscrit le : 12/09/2012

■ Mes points : 15

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Haru Kawai
« A l'université ; section littéraire »
http://my-sekai-mangasv2.skyrock.com/
(#) Re: Rencontre bercée par le vent  Ven 23 Aoû 2013 - 21:24


Avant que Haru ne pose sa question à Samran, grâce à une de Zeino, la jeune fille ainsi que ce dernier apprirent que leur nouveau camarade venait de Thaïlande. Ah là là... D'abord la France maintenant la Thaïlande... Deux pays si différents mais ayant tous deux leurs charmes. Les visiterait-elle un jour ? Elle espérait que oui.

Quelques instants plus tard, Samran accepta de lui montrer ce qu'il était en train de dessiner avant qu'ils ne viennent le rejoindre. Haru prit le carnet dans ses mains et observa la page où était le croquis. Elle comprit tout de suite que les personnes y étant représentées étaient elle et Zeino, à côté d'un arbre, avec le parc en arrière plan. Elle ne sut quoi dire sur le moment. Elle trouva cela vraiment original et bien réalisé. Elle-même en serait bien incapable. Pour tout dire, elle enviait les gens ayant ce genre de talent car elle n'en avait pas des comme ça. D'ailleurs, elle se demandait bien quel type de talent elle pouvait bien posséder, si elle en avait un.


- Tiens essaye si tu veux !

Elle tourna la tête vers le propriétaire de cette voix mais fut bloquée dans son mouvement par la cigarette qui lui tendait. Il avait dû mal entendre lorsqu'elle avait dit plus tôt qu'elle ne fumait pas. Bien qu'elle n'avait pas préciser si elle comptait essayer un jour, elle n'avait pas non plus demander à Zeino de lui en donner une pour s'initier. Gardant le carnet dans une main, de l'autre, elle repoussa la main tenant la cigarette.

- Non merci.

Dit-elle d'un air certain afin qu'il comprenne que ce n'était pas la peine de la forcer ou de l'inciter à le faire car de toute façon, ce n'était pas demain la veille qu'elle allait devenir fumeuse. Puis, elle retourna son attention sur Samran, ou plutôt vers son dessin.

- C'est moi et Zeino dessus pas vrai ? C'est vraiment bien fait. Est-ce que tu comptes y rajouter des couleurs ?

Il y avaient des gens qui ne faisait que des croquis juste comme ça, sans le continuer par la suite. Vu ce qu'elle avait devant les yeux, elle trouverait cela dommage de ne pas aller plus loin.

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre bercée par le vent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: