Partagez | 
 

 Deux nouveaux, deux paumés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Deux nouveaux, deux paumés.  Ven 16 Aoû 2013 - 20:57

Mardi, début de soirée. Il devait être dans les alentours de dix-huit heures, étant surveillante je devais faire mon travail ; surveiller et intervenir en cas de non respect du règlement intérieur. Tel était le boulot pour lequel j'avais postuler pour gagner des yens et montrer à mes parents que je pouvais être grande sans pour autant les avoir sur mon dos, je n'étais plus une adolescente. J'avais l’œil sur tout ce qu'il se passait autour de moi et je faisais attention de ne pas être hors-règle, je devais faire comme tout les adultes ici, donner l'exemple aux jeunes.. même si j'étais pas vraiment un très bon exemple pour l'instant.

J'étais dans le parc en train de marcher tranquillement, mon but pour la soirée était de surveiller un peu dans le bâtiment du lycée, je supposais que les autres surveillants, avec qui je n'ai malheureusement pas eu le temps de parler, devaient surveiller l'établissement des étudiants, mais ils sont plus calmes que les lycéens d'après ce que j'ai entendue, après peut-être que je me trompais, mais il m semble que les plus âgés sont plus matures, et chez les lycéens, il y avait des personnes qui avait quatorze ans, moins mature donc. Ceci-dis l'âge ne fait pas la majorité.

J'entrais dans le hall d'entré de l'établissement en observant bien ce qu'il se passait puis me dirigea vers la salle d'à côté, les casiers mais toujours rien à signaler, tant mieux, ça fait moins de travail et j'économise ma voix au lieu de râler auprès des élèves. Je vagabondais alors dans un des couloirs en cherchant à aller vers une salle où il y avait sans doute plusieurs élèves, un peu comme la salle commune mais dans ce bâtiment.

Après plusieurs minutes de marche je me rendais compte que je tombais toujours dans le même couloir à vouloir aller quelque part sans trop savoir où et que j'étais totalement perdue. Je m'arrêta quelques instant. Ça faisait drôlement tâche pour une surveillante d'être perdue, j'étais à présent en recherche d'un adulte ou alors de quelqu'un qui pourrait me renseigner.
- - -
Désolée, les premiers postes c'est pas trop mon truc et la recherche des titres non-plus. Je te laisse venir vers Nao car je ne veux pas dire de bêtise xD - Envoie-moi un mp si tu veux que j'édite, je ne mange pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux nouveaux, deux paumés.  Sam 17 Aoû 2013 - 11:46

Mon troisième jour, bon toute personne normale aurait commencée à faire attention à où il allait... Où se trouvait certaines classes, certains endroits... Tout le monde sauf moi... J'étais à côté de mon casier, le sac à l'épaule, regardant autour de moi. J'étais dans un couloir, un couloir des plus banals entre nous... Sans trop savoir où aller... Je me dirigeais vers le fond du couloir. Ma première mission aujourd'hui était de retrouver mon dortoir.

Avec un sens de l'orientation aussi développé que le mien, cette tâche sera des plus facile bien entendue ! Bref, après un tour du bâtiment pendant une bonne dizaine de minute, je finis par m'écrasé contre un mur et soupirais.

-Aaaah ça m'énerve ...

Dans mon ancien lycée, les bâtiments étaient mieux, les endroits étaient indiqués avec des panneaux et on se perdait jamais... Ah et puis il y avait mes amis pour m'aider... Ash... La Thaïlande me manque bien... Ici je suis devenu quasiment n'importe qui. Et j'aime vraiment pas ça... Sur un petit coup de nostalgie je décidais de sortir mon portable pour appeler un de mes meilleurs amis resté au pays. Commençant la conversation, je plaignais sans cesse du Japon. Que les deux mois passés à Tokyo était insupportable, qu'il y avait trop de monde, que la ville était trop grande... Enfin je ne m'étais pas trop déplu là-bas. Mais il fallait bien, se plaindre non? Je continuais ma discutions sans trop faire attention où j'allais. Toujours suspendu au téléphone je vis quelqu'un qui avait l'air un peu plus vieux que les élèves, peut-être quelqu'un qui pourrait m'aider... Je raccrochais. Et m'approcha de la jeune femme.

- Hé toi... Tu serais pas où se trouve les dortoirs?


Bon ce n'était pas que je n'étais pas poli au contraire, j'ai bien été éduqué... Mais les formes de politesses japonaises m'échappe... Et je ne sais pas vraiment comment les utilisés... Certainement un manque dans mon apprentissage de la langue qui pourrait me valoir de mauvais points de comportement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux nouveaux, deux paumés.  Sam 17 Aoû 2013 - 23:33

J'étais toujours en recherche pour que quelqu'un m'aide. Il fallait que je me perde maintenant.. j'avais fais des marches dans ce bâtiment plusieurs fois, pourquoi c'était maintenant qu'il fallait que je me perde ? Je soupira un moment, c'était pas tellement grave, les élèves étaient gentils ici je pense, il allait bien pouvoir aider une pauvre surveillante à retrouver son chemin. Il ne fallait pas que je dérange un groupe d'amis, j'allais les couper dans leur conversation. Je posa mon regard sur un adolescent tout seul, avec un téléphone en main, c'était pas sympathique de le déranger alors qu'il téléphonait. Oh mais, j'étais vraiment trop gentille moi ! J'allais pour commencer à marcher quand quelqu'un venu me parler.

C'était l'homme avec son téléphone. Il avait jamais eu de leçon de politesse en tout cas ! Je fronça un peu les sourcils, même pas un bonjour, ni un s'il te plaît, ça n'allait plus du tout. Je pris un peu de respiration en me tournant vers lui, je lui adressa la parole.

« Bonjour ! Et la politesse dans tout ça Piers-san ?  »

J'insistais vraiment sur le bonjour, il n'était jamais trop tard pour apprendre la politesse avec moi. Et s'il croyait passer inaperçu et que je ne le reconnaîtrais pas, c'était foutu, j'avais la chance d'avoir un trombi avec leurs noms.Il cherchait les chambres, ça veut dire que lui aussi était perdu et moi je ne savais pas vraiment quoi lui répondre, j'étais perdue aussi. Et si je lui disais que j'étais sur un chemin que je ne connaissais pas non plus, il allait ricaner ? Au fond je m'en fiche qu'il rigole, lui aussi est égaré dans ce couloir ! De l’œil je fouinais sur les murs peut-être qu'il y avait une carte pour les secours au cas où il y ai un incendie, d'ailleurs d'après ce que j'ai appris c'est pour ça qu'ils avaient changer d'établissement.

« Je ne sais pas dans quel couloir nous sommes, alors je suis dans l’impossibilité de vous répondres.. par contre vous, vous pourriez m'aider. La salle commune est vers où ? »

J'espérais que c'était pas dans la même direction que les chambres. Sinon il allait falloir que je trouve une autre personne pour m'aider. Ou alors pour le pseudo-punir, je pourrais le forcer à m'aider à trouver la salle commune ! Un sourire apparu soudainement sur mon visage, j'ai trop des bonnes idées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux nouveaux, deux paumés.  Dim 18 Aoû 2013 - 17:13

Je regardais avec un air légèrement dubitatif la femme qui se tenait devant moi... Ah oui... J'avais oublié de la saluer... Je me grattais l'arrière du crâne... Amh... "San"... Qu'es ce que cela voulait dire déjà... Je la regardais faisant la moue... C'était peut-être un mot sans trop importance... Je lui souriais faisant mine de comprendre. D'après ce que j'avais compris... Elle aussi elle était tout autant paumé que moi... Pourtant elle ne ressemblait pas à une élève et ce n'était certainement pas une de mes profs... Peut-être... Une surveillante !

Je partais dans mes pensées, sans trop l'écouter. Je réfléchissais un peu, si elle était surveillante, pourquoi elle ne savait pas où se trouvait les dortoirs? Elle était peut-être nouvelle mais c'était pas ça le boulot des gens qui travaillait ici... Je soupirais regardant autour de moi. Sur le peu que j'avais entendu, j'avais compris qu'elle voulait aller dans la salle commune...

- Aaah la salle commune ! Je suis passé devant à côté ! Je vous y emmène? Si vous pouvez m'aider pour le dortoir après...

Je n'étais pas méchant, même si mon apparence et mes propos aurait put faire penser le contraire... Peut-être qu'elle pourrait m'aider après à trouver les dortoirs... Je lui fis signe de me suivre sortant du couloir pour aller dans la cage d'escalier... Si mes souvenirs sont bons... C'est par là.... Enfin... Je crois... Je souriais légèrement un peu perturbé continuant ma route vers la salle commune, espérant ne pas me perdre.

- C'est par où maintenant....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux nouveaux, deux paumés.  Dim 18 Aoû 2013 - 22:07

Il se grattait beaucoup de le crâne peut-être qu'il cherchait tout simplement où est-ce que c'était la salle commune. Au fond, je m'en fichais que c'était la salle commune ou non, je voulais aller à un endroit où il y avait pleins d'élèves et je n'allais pas râler dans une salle commune, sauf s'il y a vraiment trop de bruit ou quelques choses de suspect. Peut-être que quand j'allais arrivée là-bas, tous les élèves allaient s'arrêter de vivre en me regardant d'un air bizarre, et c'est là que je serrais qu'il prépare un mauvais truc !

« Très bien, je vous aiderais.. je pense pouvoir connaître le chemin après. »

Un nouveau sourire venu se poser sur mes lèvres puis je commença la route avec lui, je regardais les autres élèves, pourquoi lui était tout seul et pas avec des amis ? Ça devait pas être dur de se faire des amis, et quand on à des potes l'année passe plus vite. Moi je ne pouvais pas faire la différence, j'ai toujours eu des amis. Je lança un regard lorsque nous arrivions dans un autre couloir, je marchais toujours lentement pour suivre le mouvement de ce jeune homme.

« Vous  donniez des nouvelles votre famille ? »

C'était un peu indiscret de ma part sachant que je n'étais pas une élève, mais ça faisait de la conversation. Peut-être qu'il allait m'envoyer bouler, quel élève voudrait taper la discute avec une surveillante ? Il devait se dire que c'était la honte car les autres penseraient que je l'emmenais à l'administration. Je rigolais intérieurement, je n'étais pas méchante, je n'allais envoyé personne à l'administration car il marchait seul dans l'établissement un téléphone à la main.

Pendant que je pensais je l'avais entendu parler mais d'une autre langue, et celle-ci je ne l'a connaissais pas. Peut-être qu'il l'avait apprise dans une école au Japon, mais vu son nom de famille  il ne venait pas du pays du Soleil Levant.

« Vous parliez en qu'elle langue ? »

Nous continuons de marcher, je commençais à reconnaître la route du coup j'étais toute fière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux nouveaux, deux paumés.  Ven 23 Aoû 2013 - 16:54

J'étais content de savoir qu'elle acceptait de me conduire aux dortoirs après. Tournant un peu dans le bâtiment, nous prenions la route vers la salle commune. Avec un peu d'espoir, je pourrais me souvenir du chemin à prendre. Mais bon l'espoir fait vivre hein... Et débile comme moi faut espérer, espérer touut le temps.

- Ah non... J'avais appelé un ami... Mes parents sont venus avec moi au Japon... Enfin c'est plutôt moi qui les a suivi...


Je soupirais un peu, mais je souriais à la jeune femme. Il ne fallait déprimer, ça ne servirait à rien. Et de toute manière je n'allais pas finir ma vie au Japon... Enfin je crois... Mais connaissant mes parents, j'allais peut-être déménager dans un an, deux ans... Je pourrais partir demain pour la Chine, le Vietnam, la Corée ou même en Europe! Mais bon , là aussi, fallait pas trop rêver. Sortant de ma bulle, je remarquais que je ne faisais plus trop attention à où j'allais. Râlant à nouveau , je me dirigeais encore une fois vers un couloir sans trop savoir où aller.

- Amh... Thaïlandais... Je suis Thaï... J'ai encore un peu de mal avec le Japonais d'ailleurs... Mais ça va s'arranger... ! (je l'espère en tout cas.) Oh d'ailleurs... Tu t’appelles comment? Je ne sais même pas ton prénom...

Je faisais la moue, la regardant comme un idiot. Enfin comme je le disais, j'en suis un. Et un en puissance. Je continuais ma route, espérant qu'elle se souvienne du chemin par elle même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux nouveaux, deux paumés.  Dim 1 Sep 2013 - 16:29

Bon je viens de remarquer que les dortoirs et la salle commune sont dans l'autre bâtiment, donc j'ai fais bouger nos persos xD
---

Je remarqua un peu de tristesse lorsqu'il me disait qu'il avait appelé un ami. Il avait suivi ses parents jusqu'au Japon, je voyais donc juste, il ne venait pas du Japon. Je le suivais toujours sans trop savoir où si on prenait vraiment la bonne route, je croyais avoir reconnu le couloir mais je mettais trompée, mais bon nous ne tournions pas en rond, je crois.

« C'est bien le Japon.  »

Je le regardais quelques instants un beau sourire chaleureux aux lèvres puis je me concentra de nouveau sur le route. En y pensant, le Japon c'était bien, mais ça dépendais pour qui, par exemple, si je venais d'Angleterre ou quelques parts d'autre, j'aurais du mal à m'intégrer devant tout ses yeux bridés.

Il me disait alors qu'il venait de Thaïlande, un pays que je n'avais pas eu l’occasion de visiter, mais peut-être que ça allait se faire dans quelques années.

« Bien sûr que ça peut s'arranger, moi j'ai bien dû assurer pour pouvoir connaître les quelques langues que je connais. »

Je ris un brève instant puis je remarque qu'il oublie encore de me vouvoyez, je sais pas trop quoi dire, je ne vais pas l'harceler car il ne le faisait pas, en plus ça me semblait quelqu'un de particulièrement gentil, mais on était pas ami donc ça faisait bizarre... Et puis devenir ami avec les élèves... fiu.

« Je suis Kuroda Nao !  »

Je n'allais pas lui demander son prénom, je le savais déjà. Je me suis mise à réfléchir de plus belle à la route, puis après quelques pas je me souvenu que ce n'était pas dans ce bâtiment, mais dans l'autre que se trouvait la salle commune et les dortoirs. Je regarda quelques instants Samran.

« Forcément on y arrivera jamais si on reste dans ce bâtiment.. c'est dans l'autre. » J'inspira de nouveau pour continuer.« J'irais à la salle commune une fois que je vous aurais accompagner vers les dortoirs. »

Heureusement que je me souvenais de la sortie ! Je me dirigea donc vers elle, puis traversa tout ce qu'il y avait en pleine air avant d'arrivé dans l'autre bâtiment. Je continuais tout droit en regardant un peu sur les côtés, puis je regarda la porte de la salle commune, il ne semblait pas avoir tellement de bruit en passant devant, je ne voulais pas m'assurer qu'il n'y avait rien.

« On devrait continuer tout droit et nous serrons devant les dortoirs.  »
Revenir en haut Aller en bas
 
Deux nouveaux, deux paumés.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: