Partagez | 
 

 [Terminer]Tant que le loup y est... ou pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) [Terminer]Tant que le loup y est... ou pas  Dim 8 Sep 2013 - 15:55

Cette fois s'en était trop! Le dernier cours de ce magnifique mardi après-midi ensoleillé ne passerait pas par moi! Nan mais sans blague! Pour une fois qu'il fait beau! Certes, les cerisiers ne sont plus en fleur mais le parc est superbe et j'en ai marre de devoir rester dans le bahut en permanence! Un mois sans sortir des murs, j'ai bien le droit à une petite relâche!

Discrètement, je passais au travers des couloirs bondés et slalomait entre les élèves. La porte de la salle de classe était ouverte mais je passais devant sans même y jeter un coup d’œil. La fenêtre m'appelait bien plus fort que mon bureau...

Une foule colorée attend, discute, se chamaille. Il y a ceux qui arrivent, ceux qui partent, ceux qui attendent, les petits, les vieux, les adultes, venus de tous les coins du monde. C'est fou ce qu'il peut y avoir de gens différents dans un simple lycée!

Soudain, la sonnerie me ramène à la réalité. A force de passer d'étage en couloirs tout en profitant de la balade, j'ai réussi à me perdre... Génial! En un clin d'oeil les couloirs se vident. Bien... Mais je suis où, moi? C'est pas l'étage de mon cours en tout cas. C'est déjà ça. Mais une chose m’apparaît dans sa terrible vérité: J'aurais du sortir du bâtiment avant la sonnerie...

Mais quelle imbécile! Maintenant que tout le monde est rentré, une nana qui se ballade toute seule dans les couloirs, ça paraît affreusement suspect! D'accord, il y a pas d'uniforme ici et je pourrais toujours me faire passer pour une étudiante paumée, mais je le sens pas... Vaut mieux éviter de croiser quelqu'un...

L’œil et l'oreille aux aguets, la truffe au vent, je continuais de marcher le long du couloir en essayant de me repérer assez pour trouver la sortie. Derrière les portes closes, la rumeurs des professeurs qui commencent leur cours tient compagnie à l’écho de mes pas. Qui a bien put avoir l'idée de construire des couloirs aussi large? Ça fait un écho terrible! Par contre ça doit être pas mal pour chanter...

Je me fige. Quelque part sur ma droite, des bruits de pas s'approchent. Réguliers. Plutôt dynamiques. Si je tombe sur un pion, je suis foutue!

Demi tour!

Je reprenais le couloir que je venais de m'enfiler en sens inverse, passant près des salles de classe en courant aussi vite que mes jambes me le permettent. Je sens déjà la grosse main d'un surveillant m'attraper par le col. A la première occasion, je réduis un peu ma course et descends une volée de marche, avant de tourner à droite le plus silencieusement possible. À courir sur la pointe des pieds, je sais pas trop de quoi j'ai l'air, mais c'est le résultat qui compte, non? Et puis il faut bien que mes années d'art martiaux servent à quelque chose!

Au détour du couloir, mon cœur rate un battement.

"Waaps!"

Les yeux écarquillés, je pilais net et me raccrochais tant bien que mal à mon obstacle pour ne pas m’étaler de tout mon long.


Dernière édition par Hayate Ryuko le Dim 15 Sep 2013 - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminer]Tant que le loup y est... ou pas  Dim 8 Sep 2013 - 20:10

La dernière heure de cours est arrivée, et je n'ai pas envie d'y aller. Je n'en ai pas le moral, et je me vois mal assise sur une chaise devant un minuscule bureau dans une classe remplie et avec un professeur endormant.
Me voilà donc dans les couloirs du lycée, je passe devant ma salle de classe, mais n'y prête pas attention. Les élèves doivent être installés, et le professeur doit se demander ce que je fais. Je décide de me promener dans l'établissement, en ne définissant aucun point d'arriver. J'ai un bon moment à tuer, et je ne sais pas vraiment quoi faire. Mais je sais qu'il faut que je m’aère la tête, qui est pleine à craquer. Je me retiens de pleurer, et je pense à tout ce chemin que j'ai fais.
Depuis que je suis rentrée, je n'ai pas pleuré, je suis restée forte, mais là ça en est trop pour moi. Hier un imbécile est venue m'embêter parce que ça l'amuse et je me suis disputée avec un ami proche. Je n'ai donc pas vraiment le moral. Et je n'ai pas réussi à suivre les cours aujourd'hui.
Je suis dans les couloirs du lycée, ne cherchant rien d'autre que le calme, que je ne parviens pas à trouver. Les élèves hurlent et chahutent. Je suis bousculée. Je suis perdue dans le lycée, et la sonnerie a sonné donc le calme est revenue. Je me retrouve dans un endroit du lycée que je ne connais pas très bien et qui est bien calme.
J'entends un bruit, on dirait que quelqu'un arrive. Cela me laisse indifférente et je continue à avancer sans faire attention où je vais.
Je suis rentrée dans quelqu'un, et je me retrouve étalé sur le sol. Je ne peux pas m'empêcher de témoigner ma colère et cris :

- Mais tu aurais pu faire attention où tu vas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminer]Tant que le loup y est... ou pas  Lun 9 Sep 2013 - 0:50

… Vu le résultat, m'accrocher à la personne dans laquelle je venais de rentrer n'était pas la meilleur idée que j'avais eu jusque là...

«I~te...» grognais-je en sentant douloureusement mes genoux cogner contre le sol froid.

Tomber la tête la première, seule mes pauvres genoux m'avaient évité d'utiliser un innocent comme matelas.

A moitié écroulée sur le gêneur, je reculais brusquement et lâchais les épaules que j'avais – sans faire exprès – plaquées au sol, pour porter mon regard éberlué sur son visage.
A bah... Mon gêneur est une gêneuse. Une fille toute menue aux cheveux... rose? C'est vrai qu'ici, non seulement il n'y a pas d'uniforme, mais l'administration tolère même les colorations et les tatouages. C'est cool!

Mais l'exclamation de la jeune fille me fais comme une décharge électrique. Encore un peu déséquilibrée, je plaque précipitamment ma main sur sa bouche pour l'empêcher de continuer. Un coup d’œil derrière moi. Un coup d’œil aux portes des salles de cours. Rien. Je tends l'oreille pour être bien sûr que personne ne descend les escaliers quatre à quatre avant de lâcher un soupire.

«Pardon.» soufflais-je enfin à mi-voix.

Vu sa réaction, il était sûr qu'elle allait vouloir des explications ou au moins quelques excuses supplémentaires. Mais pas question de rester là. Je me levais d'un bond en laissant enfin la pauvre fille respirer. Je l'aidais rapidement à se remettre sur pied en prêtant l'oreille au moindre mouvement suspect.

Aussitôt stabilisée, je l'attrapais par le poignet et la tirais en avant, repartant d'un bon pas à travers le couloir pour trouver une seconde cage d'escalier. Pour éviter de nouveaux problèmes, je renonçais quand même à courir. C'était plus discret.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminer]Tant que le loup y est... ou pas  Lun 9 Sep 2013 - 18:20

Après m'être calmée et levée, je dévisage la personne dans qui je suis rentrée. Elle a des cheveux noirs, court, des yeux sombres, une peau assez pâle, c'est assurément une Japonaise ! Elle fait à peu près la même taille que moi, et doit avoir mon âge. Elle semble gentille et un peu gênée de m'être rentré dedans, mais elle n'avait qu'à faire attention !
Je ne suis pas de bonne humeur, et cet accident était de trop. Je laisse la jeune fille parler, et elle bredouille un "Pardon.". Je décide de ne pas répondre, et de prendre le temps de me calmer.
Mais voilà que l'inconnue m'attrape le poignet et m'entraîne dans une cage d'escalier. Je ne peux pas m'empêcher de crier contre elle, s'en est de trop !

- On se connaît pas, et tu ose me tirer le bras ! Tu ne te gène pas toi. Pfff... Tu m'as pris pour ton amie, mais tu vois, je t'ai jamais vu, donc je suis pas ton amie.

J'en fais un peu trop, mais je veux lui faire comprendre que je n'ai pas apprécié son geste. Déjà elle me bouscule, et me rentre dedans, mais en plus elle se permet de faire des choses que je trouve inadmissible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminer]Tant que le loup y est... ou pas  Lun 9 Sep 2013 - 22:09

Je m'en doutais, la fille que je viens de faire tomber fais des histoires. Et qu'elle crie. Et qu'elle gesticule. Je pensais que marcher au lieu de courir serait plus discret mais c'était sans compter sur la présence de ce témoin gênant. Gênant et en rogne...

«Shhhhhhhhh!»

J'essayais de lui faire comprendre que hurler dans un couloir de cours était une mauvaise idée en plaquant un dois sur mes lèvres, mais visiblement, elle était sacrément énervée... la tirer dans ma fuite était peut-être pas une bonne idée parce qu'elle semblait plus énervée par ma tentative de lui faire quitter le couloir que par mon erreur de pilotage. Mais je pouvais quand même pas la laisser me ralentir, ou pire, indiquer ma direction au surveillant qui me suivait peut-être.

Elle a l'air hors d'elle... un peu bêcheuse aussi, avec ses « Je suis pas ton amie, tu vois. »

"Pas la peine d'être aussi désagréable..." grognais-je en la lâchant, dès notre passage dans l'escalier.

Toujours à mi-voix,

«Mais pardon. Je suis désolée. Je t'avais pas vu. Mais j'en avais marre de rester à l'intérieur. On devrait pas rester là. Je crois qu'un surveillant m'a vu toute à l'heure...»

Je crois... C'est vrai qu'après réflexion, ma réaction était peut-être un petit peu... disproportionné? Pas la première fois que mon impulsivité me joue des tours... Pour faire bonne mesure, je me passais une mains dans les cheveux en tentant un sourire contrit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminer]Tant que le loup y est... ou pas  Jeu 12 Sep 2013 - 19:34

L'inconnue aux cheveux noire, commence à s'énerver puis reprend son calme en s'excusant. Je décide d'essayer de me calmer à mon tour, même si c'est compliqué. Je m'excuse à mon tour auprès de la jeune fille :

- Excuse-moi de m'être emporté. Mais je ne suis pas de très bonne humeur aujourd'hui.

Je suit la fille qui m'entraîne plus loin, je n'ai pas tellement envie de la suivre, et j'ai plus envie de partir. Donc je décide, pour éviter de m'emporter une nouvelle fois, de lui expliquer que je n'ai pas envie de discuter :

- Je vais prendre l'air, je te laisse.

Sur ces mots, je m'en vais et me dirige vers la sortie du bâtiment. Je quitte la jeune fille, dont je ne connais pas le nom, sans être mécontente de ne pas avoir fait connaissance. Je suis tellement de mauvaise humeur, que je risquais de m'énerver encore plus. J'ai préféré partir, pour ne pas qu'elle ai une trop mauvaise image de moi, qui doit déjà être bien mauvaise comme ça.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminer]Tant que le loup y est... ou pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: