Partagez | 
 

 La conspiration des vêtements roses bonbons !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) La conspiration des vêtements roses bonbons !  Lun 9 Sep 2013 - 21:24


La conspiration des vêtements roses bonbons !




Pv : Gabriel A. Balther.


Le linge. Une grande et profonde passion pour les ménagères de cinquante ans, et surtout et une occupation de tous les instants pour ces femmes qui n’avaient rien d’autres à faire de leur journée. Pour moi, un cauchemar. Pire, une hantise profonde. Un devoir lourd et ennuyeux, qui m’obligeait à porter dans un bac en plastique, l’équivalent d’une semaine complète de vêtements portés, accumulés sur le sol de ma chambre. Oui, en fait autour de mon lit, c’est comme un puzzle de couleurs, il y a des vêtements partout, de toutes tailles, de toutes formes, de tous motifs. Culottes, short, robes, jupettes et soutien-gorge se battent vaillamment par terre, et forment une véritable conspiration qui projette de me faire tomber dès que je sors le pied du lit. Donc, après une semaine de ramassage intensif à la sortie du lit, j’avais décidé d’anéantir cette conspiration à la racine et de prendre mon courage à deux mains pour placer tous ces habits salles dans une grande corbeille, afin de les porter à la laverie.

J’allais m’ennuyer là-bas. J’aurais dû emmener un livre, ou des chewing-gums à mâchouiller. En plus, il était tard, nous étions un soir de semaine, le jeudi soir pour être précis, il était 19h30, et à cette heure-ci, je ne suis même pas sûre que ça soit autorisé de se balader dans les couloirs. Et puis, il n’y aurait sans doute personne là-bas, parce que tout le monde est à la cantine et dans les chambres. Puis il faut avouer que ce n’est pas la meilleure heure pour nettoyer son linge. Mais bon, vue mon élan de motivation à détruire ce plan machiavélique, même s’il aurait été deux heures du mat’, je serais descendu à la laverie.

C’est ainsi que je poussai la porte de la laverie, en faisant la tronche. Et évidemment, comme je l’avais prévue : personne. Youpi. C’est merveilleux. N’est-ce pas Cacahuète ? On va bien s’amuser à attendre pendant des heures et des heures, en regardant une stupide machine tourner et tourner, et tourner encore. J’ouvris un de ces géants de fer, et fourra mon linge dedans, sans me préoccuper des couleurs, du foncé ect. Et oui avec ma lingette magique Vanish, j’allais pouvoir tout laver d’un coup. J’avais l’impression d’être dans une publicité télévisuelle avec ma petite lingette en main et mon grand sourire Colgate. Ah Cacahuète, si jamais je en réussis pas ma scolarité, je pourrais toujours faire la télé hein ? Ce serait rigolo, j’aurais de jolis vêtements, et je serais devant le feu des projecteurs ! Waouh, ce que ce serait bien. Je repris mes esprits vite, en regardant la machine à laver qui attendait d’accomplir son devoir : anéantir la saleté de mon linge. Je mis la lingette, et lança un programme qui durerait une heure en comptant le lavage, le rinçage et l’essorage. Je m’assis en face de ma machine, en jouant avec mes pieds. Puis très vite, cela commençait à m’énerver.

Deux minutes et trente-huit secondes seulement était passé depuis que j’avais lancé ma machine. Pff. Ce que je m’ennuis. En plus j’ai faim, et mon ventre gargouille. Oh mais j’y pense ! Il y a un distributeur à l’autre bout du couloir, je pourrais y prendre une boisson et un truc à grignoter puis aller dans le parc pour déguster ce festin. De toute façon il n’y avait personne ici, et à cette heure-ci, on ne risquait pas de venir voler mon linge. Je serais de retour avant qu’elle se termine, ma machine. C’est décidé, en avant ! Je mis en route et sortie de la laverie, sifflotante.



~ Prélude ~




Oh zut ! Il était 20h44, 25 secondes ! Cela veut dire que ça fait 8 minutes et 52 secondes que ma machine est terminé, j’espère que personne avait mis la main dessus ! Je rentrais dans la laverie en me hâtant. Quelle ne fut pas ma surprise quand j’aperçus ce jeune homme qui tenait entre ses mains un de mes strings roses bonbons d’un air perplexe. Ce qu’il était beau ce garçon ! A côté de ma machine ouverte, il y en avait une autre qui ne tournait plus. Il avait dû se tromper. Nullement gênée par la situation, je me mis à faire de l’humour. Je fis un grand sourire et m’avança vers lui.


« Je suis pas sûre que ça t’irait vraiment bien, si tu veux mon avis. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La conspiration des vêtements roses bonbons !  Lun 9 Sep 2013 - 22:45

La journée avait été d'une difficulté extrême. En effet, il y eut trois heures de sport ! Du sport pur et dur, enfin, surtout dur...Du footing enfin, de l'endurance pendant une heure minimum. Qu'il trouvait ça chiant le sport. En plus, il n'avait pas l'endurance requise et enfin bref, le sport n'était pas sa tasse de thé ! Et pourtant c'est un anglais. Enfin bref, le voilà qui rentrait de cours, essoufflé, éreinté. Une bouteille d'eau traîne sur son bureau. Il en prend une longue rasade avant de libérer son sac de sport de ses vêtements sales et trempées de sueurs. Sans compter la sueur qui s'était imprégné dans son jean et son t-shirt.

«Bon, je devrais peut-être laver le linge sale...mais où est la laverie ? »

Prenant une corbeille, il entassa tout son bazar dedans et sorti de sa chambre. Maniaque comme pas deux, il referma la porte à clef et continua son chemin à travers les couloirs. Sa montre affichait 20 heures et quelques dizaines de minutes. C'est après une longue recherche qu'il parvint à pousser - avec l'aide de sa corbeille - les portes de la laverie. Il n'y avait personne. Normal, vu l'heure qu'il était, on ne pouvait que s'en douter. Mais un détail tire l'oeil de notre guitariste. L'une des machines à laver sur la gauche est en marche, en mode programme une heure. S'approchant doucement de la machine, il déposa sa corbeille sur un meuble juxtaposé.

«Tiens, un élève aurait oublié son linge ? Ca tourne depuis combien de temps, voyons voir... »

Il se mit à genoux et trifouilla les boutons. Oui, car en néophyte de la machine à laver et du linge, il ne savait pas s'en servir correctement. Surtout les machines japonaises. Appuyant sur un petit bouton, il s'exclama soudainement en voyant la porte s'ouvrir et laisser le peu d'eau qu'elle avait s'échapper. Il lâcha à nouveau un oups et observa les alentours. Toujours personnes, il en profita pour voir les vêtements, curieux de savoir si c'était à une fille ou un garçon.

«Hum...dois-je vraiment le...faire ? »

Oh le vilain curieux ! Ses doigts se glissèrent alors dans un style de sous-vêtement qu'il n'avait jamais vu auparavant : Un string rose bonbon. Oye ! Un rouge léger lui monta aux joues alors que son regard se fit gêné, perplexe. D'un seul coup les portes de la laverie claquèrent ! Et là, une...demoiselle était arrivée, loin, très loin d'être gêné par cette situation des plus ambiguës. Elle lui fit une remarque des plus comiques et il déposa le "string" dans la machine. Il se releva et fit face à la demoiselle qui était plus petite que lui. Mais au minois carrément sympathique et extraverti. Ca se voyait sur son visage. Il rétorqua alors en japonais. Oui, le japonais, pas l'anglais pour le coup, il lui fallait oublier et faire des efforts.

«Je...c'est pas moi ! Enfin si mais je voulais savoir à qui était le linge qu'était dedans et il s'est révélé que c'était à...toi ?  »

Il jeta un coup d'oeil à la machine, repensant au string et à la lubricité ou l'érotisme qu'il faisait preuve. Sans vraiment s'en rendre compte, il posa une question des plus débiles.

«C'est censé être...pratique ? Confortable, cette ficelle rose bonbon ? »
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La conspiration des vêtements roses bonbons !  Mar 10 Sep 2013 - 16:02

    Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il était vraiment mignon ce jeune homme. Jeune homme, parce qu'il devait être un chouilla plus petit que moi, mais pas de grand chose, un quatrième année peut être, ou un troisième année. En plus, j'ai toujours eus un faible pour les garçons aux cheveux longs. Et voilà que dès mon arrivée, j'en retrouve déjà un avec un de mes strings roses en main ... Waouh, ça c'est du rapide. Bon laissons de côté les idées perverses et concentrons nous sur la situation.

    Voyons voir, il bredouilla quelques excuses en un japonais que je comprenais que trop bien. Il paraissait très gêné ... Ma blague l'aurait-elle mis plus mal à l'aise que prévu ? J'ai toujours tendance à faire un peu trop de rentre-dedans. Les gens qui me connaissent bien s'y sont habitués, mais pour les inconnus ... Cela peut parfois être déroutant j'imagine ! Sa réplique d'après me fit sourire. Ah oui, vous les garçons, vous ne savez pas ce que sait les ficelles qui rentrent dans les fesses - très inconfortable soit dit en passant -, les talons vertigineux qui nous obligent à nous entraîner des mois avec avant de sortir en public, les jupes qui ne permettent que de faire de petits pas ... La joie d'être une femme.

    « Je devrais sans doute te dire que oui, c'est très pratique, pour conserver la légende urbaine, mais en fait... C'est très inconfortable à porter ! Je préfère de loin le shorty. Mais lorsque l'on veux être le plus désirable possible, on met le côté pas pratique à part, et on se dandine avec cette jolie ficelle rose bonbon. »

    Je m'approchai de lui d'un air provocateur. Je jouais à un jeu. Le but : imiter la femme fatale, pour rire bien sûre, et continuer à le mettre encore un peu mal à l'aise. Je n'allais pas être trop méchante, mais j'aimais réellement déconcerter mon entourage, encore plus lorsqu'il s'agissait d'un charmant jeune homme aux yeux si bleus !

    « Il y a d'autres questions que tu te poses sur la lingerie féminine ? Je peux éclaircir certains points si tu le veux ... »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La conspiration des vêtements roses bonbons !  Mar 10 Sep 2013 - 22:29

Voilà, on allait le prendre pour un pervers voleur de petites culottes. Ou de string. Lui qui était si impeccable dans son comportement et glacial dans son froid, on le prenait pour un petit pervers. Elle lui répondit du tac-o-tac sur la praticabilité de ce string et comme il s'était imaginé, c'était plus contraignant que pratique. Se dandiner avec la ficelle rose-bonbon ? Il se mettait à imaginer la ficelle parcourant les courbes de la demoiselle et fit aussitôt un geste balayant l'air. Elle se rapprocha ! Elle était vraiment belle avec sa petite bouille toute kawai (comme dirait les japonais) mais l'air qu'elle prenait lui faisait plus penser à une femme fatale. Une femme qui voudrait le charmer, l'ensorceler...puis le manger. S'il avait d'autres questions à propos de la lingerie féminine ? Mon dieu...Il n'avait jamais réfléchi à ça. Jamais de la vie. La question de tout à l'heure était tout à fait spontanée. Alors il répondit à sa requête, quitte à la décevoir.

«Désolé mais je n'ai jamais pensé à la lingerie féminine et la question de tout à l'heure, c'était tout a fait spontanée, rien de plus...Ne me regarde pas comme ça... »

Gêné à souhait, il s'affaira à mettre son linge dans la machine à coté de celle qui s'était arrêté. Prenant pelle-mêle ses affaires, il les balança rapidement dedans et mis la dose de lessive requise. Et pour terminer la programmation, il appuya sur le petit bouton rouge. Essayant d'oublier qu'il était tard et qu'il était seul dans la laverie avec une femme, il sifflota. Il essaya de ne pas la regarder, de ne pas voir son regard si...chaleureux ou quelque chose dans le genre ? Mais au bout du compte, c'est le pesant silence qui gagna et il se retourna. Se rapprochant d'elle de deux pas, il lui posa une question avec de gros yeux ronds comme des boules de ping-pong.

«Et...hum, t'as beaucoup de sous-vêtements de cette couleur ? Je veux dire, le rose-bonbon, c'est pétant non...tu le mets pour qu'on le voit !?  »

En effet, si elle portait des tenues dans le genre, soit c'était parce qu'elle aimait les couleurs flashies, soit parce qu'elle aime bien allumer les garçons. Ou alors tenter de faire du charme en mettant tout ses bons atouts en valeur. Trop de questions tuent les questions mais pour tuer le temps, c'était la meilleur solution. Et que pourrait-il arriver de pire que de se faire choper entrain de trifouiller un string ? Rien, espérons-le...
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La conspiration des vêtements roses bonbons !  Mer 11 Sep 2013 - 14:48


    Mon Dieu, mais il était vraiment mignon de près. Je commençais à comprendre que je l'intimidais un peu, normal, avec le jeu que je venais de mettre en place. Le pauvre, la rentrée venait d'arriver et il se retrouvait déjà avec une cinglée alors qu'il voulait tranquillement faire son linge. Allez, je cesse de le tourmenter, d'autant plus qu'il me répondit que la lingerie féminine ne l'avait jamais vraiment turlupiné, avant de préciser que je l'intimidais vraiment. Bon, je m'arrête là, je ne voudrais pas le faire fuir non plus ! Il traita ce pourquoi il est ici, et lança donc son programme, avant de siffloter un peu. Je faisais toujours ça pour me changer les idées à une certaine époque, lorsque j'étais gênée. Je l'observais en souriant toujours, mais cette fois ci, avec douceur, et non provocation.

    Si c'était une couleur que je portais souvent ? Plus ou moins. Mais devais-je lui répondre honnêtement ? Oh et puis oui.

    « En fait, je porte toutes les couleurs visibles par l'oeil humain. Donc je ne porte pas particulièrement de couleurs flashi's, mais vraiment une large palette. Mais en ce qui concerne les sous-vêtements, j'ai une grande préférence pour les couleurs chaudes, comme le rose, le rouge ou le orange, sans doute parce que ça ressort bien avec ma peau, et mes cheveux aussi. »

    Il n'y avait qu'à voir comment j'étais habillée aujourd'hui, je ne portais pas trop de couleurs flashis. J'avais simplement enfilé une jupe noir, une paire de ballerine vernis noirs, et un petit haut rose clair, assez pastel, sur lequel trônait un sautoir en forme de perroquet, comme Cacahuète. J'avais aussi une petite sacoche noir, semi-cuir semi-vernie, que j'avais laissé sur une des chaises en face de ma machine.

    « En fait, avec mes questions déplacées, je cherchais surtout à t'embêter, je suis très joueuse ! Pardon, si je t'ai un peu trop intimidée ! »

    Je lui souris à nouveau, en espérant qu'il comprenne ce qui je lui dise et qu'il ne me prenne pas pour une dégénérée totale. Je voulais juste m'amuser, et peut être apprendre à le connaître aussi. Et bien oui, il était mignon, après tout ...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La conspiration des vêtements roses bonbons !  Jeu 12 Sep 2013 - 16:54

Gabriel la regarda plusieurs fois, jetant des coups d'oeil, de haut...en bas. Il écoutait ce qu'elle avait à dire sur sa lingerie de tout les jours. Non mais sérieux ! Où en étaient-ils venus à parler des goûts colorés des petites culottes ? Pour le coup, c'était franchement abusé. Mais étrangement, ça ne déplaisais pas au jeune guitariste qui se dit qu'il pouvait en apprendre un peu plus sur les femmes. Elle lui expliqua qu'elle ne portait pas que des culottes flashies. Mais un peu de tout en gros. Et perturbé comme il avait été, il n'avait même pas prit la peine de scruter sa tenue vestimentaire. Qui était sombre, élégant et très mignon. Un peu un look de musicienne d'ailleurs.

«Ah d'accord, je me disais aussi. Sincèrement, je pensais que c'était pour allumer les garçons. Vu que le flashi est assez voyant et tu as belles formes après tout.  »

Finalement, elle lui avoua que par ses petites manies, elle avait voulu l'embêter un peu. Il éclata d'un rire assez discret et se frotta le front. Il alla vers la petite commode posé à l'entrée et fixa la machine qui broubroutait et dont le programme s'enclenchait seulement. Maintenant, il lui fallait à son tour attendre. Elle était très joueuse ? Les personnes joueuses ont toujours été les meilleures. Enfin, c'est ce que pensais Gabriel. Après tout, avec les personnes joueuses et positives, on ne pouvait pas s'ennuyer. Il s'excusa à son tour, à nouveau.

«Je suis désolé aussi. Par ma faute, j'ai interrompu, je crois, le programme de ta machine. En plus, y a un peu d'eau qui a débordé, j'ai voulu remettre comme c'était mais, hum, le string était tombé dans mes mains et tu es arrivée. C'est con, hein, pour un peu tu me prenais pour un voleur de petite culotte !   »

Il balançait ses jambes pour s'occuper puis pensa à une chose. Faire les présentations pardi ! Il venait de faire sa rentrée, d'arriver et souvent, il faisait ça, se présenter. Se raclant la gorge doucement, il l'a regarda.

«Au fait, si on doit rester là encore un bout de temps, je me dois de me présenter ! Je me nomme Gabriel. Gabriel Balther. Pour ta machine, pour ton linge, tu vas faire comment ? Il est humide non ? Tu vas le remettre à tourner ?  »

Dommage qu'il n'ait pas emmené sa guitare acoustique. Il lui aura fait cadeau d'une petite démonstration, rien que pour elle, rien que pour ses beaux yeux...

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La conspiration des vêtements roses bonbons !  Lun 16 Sep 2013 - 16:31



    Moi de belles formes ? J'ai l'impression d'être plate comme une limande avec mon 95B. Elle n'est peut être pas si mal ma poitrine finalement ? Je m'efforce de ne pas utiliser de rembourrage, je n'aime pas trop tricher. De toute façon, une fois nue, on se retrouve avec notre corps d'origine, sans artifices, alors ça déçoit un peu s'il n'est pas aussi bien qu'on l’espérait. En tout cas, c'est la première fois que l'on me fait un compliment de ce style.

    Après que je lui ai avoué mon manège, il rit doucement et retourna vers sa machine. Puis il me rappela la raison de ma venue ici : ah oui. Mon linge. Maintenant il était encore mouillé. Normal, il devait avoir interrompue la machine, et le cycle essorage/séchage ne devait pas s'être mis en route, forcément. Il m'expliqua comment mon string s'était retrouvé dans ses mains, et je compris qu'il n'avait rien d'un pervers. Puis le jeune homme aux yeux bleu me révéla son nom. Gabriel. On dirait le nom d'un ange ! Il faut dire qu'il a les cheveux qui va avec ... Gabriel A. Balther.

    " Ne t'en fais pas Gabriel. Je vais relancer un cycle pour essorer et sécher mon linge. Par contre, ça risque de prendre un peu de temps, et comme c'est un peu de ta faute, je te retiendrais en otage jusqu'à ce que ma machine soit finie !"

    Je lui adressais un sourire un peu rieur. Je n'avais pas envie de me ré-ennuyer toute seule. Et puis surtout, il avait l'air vraiment sympa. Et beau en fait.

    "Je m'appelle Sacha, Sacha Vasnetzov. J'ai des origines russes, c'est pour ça que mon prénom peut te sembler un peu bizarre à l'oreille. Ton prénom à toi, ressemble à celui d'un ange tu sais, d'ailleurs, tu dois avoir hérité des yeux d'une de ces créatures ailées, tu as vraiment beaucoup de chance."  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La conspiration des vêtements roses bonbons !  Lun 16 Sep 2013 - 17:44

Fixant yeux dans les yeux, Gabriel essayait de faire la conversation. Essayer est le mot qui convenait car ce n'était pas son fort. Surtout en compagnie de demoiselles. Se frottant les cheveux, il écoutait attentivement les paroles de la demoiselle. Elle allait relancer la machine. Ok, il aurait pu essayer en tant que gentleman de la remettre en route mais bon, au risque de faire une connerie, il valait mieux qu'il reste où il était. Elle s'appelait donc Sacha Vasnetzov et était russe de souche. Quel nom délicat à prononcer surtout pour l'anglophone qu'il était. Et Sacha faisait assez masculin pourtant, elle était loin d'y être avec sa ravissante tenue. Soudain, elle lui fit des éloges, à propos de ses yeux et notre "ange" finit par détourner le regard du sien.

«Ahahaha. Ca, on me le dit pas souvent...Sacha. Merci, c'est très gentil mais je dois le prendre comme du...hum, "rentre-dedans" ? Enfin, je me trompe peut-être, sorry ! »

Il avait parlé avec un ton qui se voulait à la fois doux mais sceptique. Après ses cheveux, c'était au tour de son regard. Non pas que les compliments le gênaient mais à chaque fois, ça le troublait d'entendre de tels mots sortir d'une bouche. Essayant de faire dans la continuité, il reposa à son tour une question.

«Tu es en quelle année ? Je viens d'arriver en troisième ! Et pour tout t'avouer, j'ai une passion pour la musique, principalement la guitare. Si j'avais eu ma "gratte", Sacha, je t'en aurai jouer volontiers un morceau.  »

Un bip retentit. Gabriel arqua un sourcil en voyant que c'était sa machine qui semblait avoir un soucis. Le tambour s'était stoppé net et une LED rouge scintillait. Allant en un instant à sa machine, il ouvrit d'un geste net. Pas d'eau...c'est rassurant, par contre, il se saisit de son jogging et laissa s'échapper un gémissement. Il était tout...rose. Le serrant dans ses mains, il montra le désastre à Sacha et essaya de voir ce qu'il en était des autres habits. Constat ? Les trois-quarts de ses affaires avaient revêtis un rose un peu pâle. Ils avaient tous décolorés. Alors sur un ton blagueur et modeste, il lança à sa compagne du soir.

«Et bien, je crois que leurs nouvelles vont de paires avec ton "string", ahah....ahah... »

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La conspiration des vêtements roses bonbons !  Lun 16 Sep 2013 - 21:18



    Haha mince. Voilà qu'il pensait que je lui faisais du rentre-dedans ! Non, pas vraiment en fait, j'étais juste un peu déstabilisée et fascinée par l'océan qui flottait dans ses yeux. Donc évidemment, comme je ne sais pas tenir ma langue, il fallait que je lui en touche un mot. Bien joué ma fille ! Tant pis, au pire des cas, ce n'était pas tellement grave. Oh, il était en troisième année. Mince. Je pensais qu'il était aussi grand que moi, ou du moins juste un an en dessous. Il était vachement plus grand que moi en plus ! Bon, d'accord, je fais 1m62, mais quand même ! C'est fou ce que tout le monde parait immense à côté de moi ... Parfois j'aimerais bien voir le monde de haut, et pas me contenter de l'observer de bas. D'ou la nécessité des talons hauts. Et au moins, l'avantage, quand t'es petite, c'est que, quand tu mets des talons, tu ne dépasses pas les garçons. Je m'égare ...

    Gabriel est musicien. Il joue de la guitare. J'aurais bien aimé savoir jouer d'un instrument. Mais le seul qui m'intéressait ne m'a jamais accordé par mes parents. C'était le piano. J'aurais bien aimé entendre Gabriel joué, j'ai toujours aimé la musique, ça m'apaisait, moi l’excentrique de service. Et pour un moment, mes idées farfelues étaient rangées au placard, pendant un moment.

    Un tintement me sortit de mes pensées, une led rouge. Un led qui n'indiquait rien de bon, et en effet ... Pour Gabriel c'était pas de chance. Décoloration en rose gratuit, par les machines de Kobe. Mince, le pauvre, mon string avait-il jeter une horrible malédiction sur lui parce qu'il avait oser le saisir dans ses mains ?

    " Je crois que mon string t'as lancé une terrible malédiction. Tu vas être contraint de porter du rose toute ta vie ? ... Ou alors tu as été assez malin pour rajouter un slip rouge vif dans ta machine, sans utiliser de lingette Vanish ?"

    Je lui fis mon sourire commerciale, et je me dirigeais vers mon sac en sifflotant et sautillant. J'avais l'impression d'être une de ces jeunes femmes qui présentent des nouveaux produits dans les supermarchés, c'était assez marrant.

    "Il m'en reste une. Tu as de la chance. On va relancer ta machine, et avec un peu de bol, elle va absorber les couleurs, et ça sera à nouveau blanc comme neige !"

    Je relançai le programme, rajoutant au moins un quart d'heure de plus à notre entretien-laverie ! Ben oui, j'allais l'attendre sa machine.

    "Sinon, à part cette conspiration des vêtements roses bonbons, je suis en cinquième année. Je suis donc ton Sempaï en japonais, je jouis donc d'une certaine autorité sur un "petit" gars comme toi !"

    Oui, là c'était du rentre-dedans, je me mis à rire, ce n'était pas sérieux. Surtout que j'étais vraiment minuscule face à lui !  



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La conspiration des vêtements roses bonbons !  Mar 17 Sep 2013 - 8:55

Après avoir "tripoter" un string bonbon, le voilà qui avait à son tour, des vêtements de cette couleur. Pas de chance pour le britannique qui levait les yeux vers le plafond, suppliant une quelconque divinité de l'aider à réparer ce désastre. Sacha lui demanda s'il avait été assez malin pour mélanger un slip rouge. Il rigola bêtement et jeta un regard noir à la machine à laver. Il lui répondit par un bref hochement de tête et la vit partir en...sautillant. C'était une démonstration de sautillements de toute beauté. Pour un peu, il se laisserait envoûter si le problème de couleur n'avait pas été plus important.

«Euh...Si ça fonctionne, je te dois une fière chandelle ! Et tu pourras me demander n'importe quel service en échange. Seulement si ça fonctionne bien évidemment. »

Le guitariste la laissa manipuler la machine avec attention. Mettre la lingette Vanish dont il ne connaissait pas vraiment l'existence. De son point de vue, il remarqua qu'elle avait rajouté un bon quart d'heures. Alors leur petit moment à deux allait encore durer. Enfin ! Ce n'était pas si grave quoique quelques bâillements semblaient vouloir la peau au jeune homme. Finalement, ils reprirent leurs discussions et avec un ton assez joyeux, elle lui expliqua son statut d'élève. Mais d'une telle manière qu'il avait du mal à comprendre.  Sur le ton de la plaisanterie, il répliqua.

«Ainsi donc, tu jouis d'une autorité sur moi, ahah, pas mal celle-là. Enfin, je veux dire, c'est drôle. Quel genre d'autorité ? Enfin, "sempaï", content d'être sous tes ordres, haha. »

Il se rapprocha d'elle, à moins d'un mètre. Puis d'un seul coup, il se mit au garde à vous devant son supérieur hiérarchique. Et tout en voulant se la jouer comique lui aussi, il fit d'une voix sérieuse à l'extrême. Fallait bien s'occuper durant le quart d'heure restant non ? Autant se "lâcher" un peu. Surtout qu'il ne le faisait pas souvent. Entre ses cours, sa solitude, sa guitare.

«So, God Save Sacha !»

Main droite plate et tendue vers sa tempe, il observa...de haut et attendit un quelconque ordre des plus farfelues. Allait-elle jouer le jeu en attendant ? Peut-être. Il ne savait pas car après tout, il ne l'a connaissait que depuis une heure environs ? Faut voir...
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: La conspiration des vêtements roses bonbons !  

Revenir en haut Aller en bas
 
La conspiration des vêtements roses bonbons !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: