Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -20%
Multiprise Aukey PA-S14 avec protection parafoudre ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Ronron thérapie entre "collègues"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shirley Lewis
■ Age : 27
■ Messages : 46
■ Inscrit le : 08/08/2019

■ Mes clubs :
Ronron thérapie entre "collègues" Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 27ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Shirley Lewis
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Ronron thérapie entre "collègues"  Ronron thérapie entre "collègues" EmptyVen 6 Sep 2019 - 17:52



Ronron thérapie entre "collègues"
Ryosuke & Shirley

C'était la première fois que Shirley mettait les pieds dans cet endroit mais déjà, elle savait qu'il serait l'un de ses préférés. Par son concept, par sa décoration soignée et colorée, par son ambiance décontractée. Tout ici avait de quoi lui ravir les yeux et le coeur. Son rendez-vous de la journée n'était pas encore arrivé que déjà elle se sentait transportée par l'euphorie du lieu. Un bar à chats. C'était tellement nippon à ses yeux. Tellement adorable également ! De l'entrée, elle ne distinguait que de loin la pièce vitrée où les tendres matous se faisaient chouchouter du matin au soir mais elle en avait déjà des étoiles dans les yeux. Un beau chat roux dormait contre la vitre d'un air serein, un autre, gris bleu, faisait des aller-retour en se frottant au moindre mur et... serait-ce un chaton qu'elle voyait dans les bras de l'employée là-bas ? Aaaaah !

Elle trépignait sur place alors que Ryosuke faisait à peine son entrée dans l'établissement, certainement surprit par le lieu. Le professeur de musique avait bien proposé d'aller boire un verre et de parler du bon vieux temps hors du campus mais il n'aurait certainement jamais imaginé que l'artiste lui communiquerait l'adresse d'un endroit comme celui-ci. Cela faisait des années qu'elle résidait au Japon mais jamais encore elle n'avait eue l'opportunité de venir dans un tel endroit. Peut-être avait-elle vue cet entrevue avec son collègue comme une bonne manière de concilier les deux ou, et c'était certainement la vraie raison, elle avait choisi une activité comme celle-ci pour éviter d'être trop intimidée par l'homme qui l'accompagnait. Les chatons tout mignons représentaient une très bonne diversion en cas de malaise ou de rougissements intempestifs.

Dans ses belles bottes de dain noire montantes jusqu'aux genoux, sa robe blanche en laine aux manches longues décorée d'une ceinture à boucle représentant un chat pour entrer dans le thème et d'un simple bonnet, Shirley se sentait particulièrement bien. Elle se trouvait jolie et cela jouait beaucoup sur son humeur de la journée. Elle flottait sur un petit nuage depuis son premier jour de travail à Kobe High School également et la vague de bonnes nouvelles ne faisait que monter et encore monter. C'était tout simplement inouï. Un travail qu'elle aimait, une bonne ambiance et de bons locaux pour exercer, de nouveaux amis, son premier amour non loin d'elle, ... Elle s'amusait de la vie comme une adolescente.

Après une énième coup d'oeil jeté en direction des boules de fourrures aux multiples couleurs, Shirley remarqua enfin la présence de l'autre professeur qui semblait bien s'amuser de son air enfantin.

" Oh Ryosuke ! Je ne t'avais pas vue ! " dit-elle, surprise, avant de venir lui faire la bise joyeusement. " Bonjour et merci d'être venu. Ça me fait vraiment plaisir que tu sois là. " Elle ne mentait pas le moins du monde. Son coeur papillonnait même en disant cela et elle espérait qu'il ne remarquait rien. Elle n'en retenait pas un magnifique sourire charmeur pour autant.

" Désolé de ne pas t'avoir prévenue pour le genre d'endroit où nous allions mais... j'avais tellement envie de voir un vrai bar à chats depuis mon arrivée au Japon ! Tu... ça ne te dérange pas au moins ? Je sais que tu étais plus du genre à sortir dans les pubs avec mon frère à l'époque. "

Sous entendu, il était du genre à BEAUCOUP trop s'amuser à boire avec ses amis de l'époque quand il était en Angleterre. Elle n'avait jamais assistée à l'une de leurs soirées mais, elle avait déjà vue leurs états à leurs retours à la maison. Le bon vieux temps oui, même si elle de son côté avait une certaine aversion envers l'alcool.

" Tu n'es pas allergique aux chats au moins ? Zut, j'aurais peut-être dû te demander avant de te faire la surprise. Je n'y ai pas pensée. "

©️ Aki Epicode


---------------------------------


 
~ One day ... Maybe ~

Japonais #cc6699
Anglais #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Ryosuke Ogawa
■ Age : 26
■ Messages : 933
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes clubs :
Ronron thérapie entre "collègues" MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 37 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) Re: Ronron thérapie entre "collègues"  Ronron thérapie entre "collègues" EmptyMer 5 Fév 2020 - 16:10

C'était tentant... mais alors là, TELLEMENT tentant de faire un sale coup à mon nouveau petit poussin préféré. Comprenez-moi, je viens à peine d'arriver sur notre lieu de rendez-vous, de franchir la porte l'air de rien et voilà qu'au lieu de devoir chercher la nouvelle prof d'art dans le café, je me retrouve derrière elle alors qu'elle est sans le moindre doute obnubilée par trop de mignonitude pour avoir remarquée mon arrivée. Un "BOUH !" bien placé ou même un "miaou" à son oreille pour rester dans le thème de l'endroit serait d'un si bel effet non ? Si c'était Sakura, je n'aurais pas hésité une seule secondes en tout cas, quitte à me prendre quelques coup de pattes de la furies en représailles pour l'avoir fait sursauter. Bon allez, c'est le café des retrouvailles, ne soyons pas trop cruel avec Shirley... Au lieu de ça, attendons de voir combien de temps elle va mettre à me remarquer pour voir.

Pendant les quelques minutes qui suivit où, je l'avoue, je m'amusais plutôt bien de la situation, je me mis également à inspecter les lieux du regard. Hier soir, quand elle m'avait enfin envoyé un sms pour me donner rendez-vous, j'imaginais naturellement qu'on se retrouverait dans un café ou dans un bar classique pour parler du bon vieux temps entre deux choses à faire. Elle m'avait transmise l'adresse de l'endroit la veille mais ce n'est que ce matin, en encodant les données dans mon GPS que je découvris la surprise du thème de l'endroit. Après la surprise, l'amusement avait prit le pas. Je n'avais pas pu retenir un rire et un "Pourquoi ça ne m'étonne pas ?" adressé à moi-même alors que je prenais le volant. Mon horoscope du matin disait bien qu'il y aurait des surprises dans la journée mais... Je n'y croyais pas en général.

" Oh Ryosuke ! Je ne t'avais pas vue ! " S'exclama enfin le poussin alors que je m'amusais bien dans son dos.

Oui oui, je l'avais remarquée ça mademoiselle tête en l'air !

" Bonjour et merci d'être venu. Ça me fait vraiment plaisir que tu sois là. " Continua-t-elle avant de me faire la bise, l'air enjouée.

L'instant de quelques secondes, je fus plutôt surpris par ce contact avant de me reprendre l'air de rien. C'est vrai qu'elle n'était peut-être pas vraiment habituée au fait que faire la bise au Japon, ce n'était pas une chose spécialement courante. Après, pour avoir passé de longues années en Europe, je n'allais pas m’offusquer pour ce genre de chose.

" J'ai hésité à te laisser en tête à tête avec les chats l'espace d'un instant. " Dis-je tout en évitant de mentionner le réel mauvais plan que j'avais en tête quelques minutes plus tôt.

" Désolé de ne pas t'avoir prévenue pour le genre d'endroit où nous allions mais... j'avais tellement envie de voir un vrai bar à chats depuis mon arrivée au Japon ! Tu... ça ne te dérange pas au moins ? "

Je ris une fois de plus, amusé par son comportement. Elle me faisait penser à une jeune fille qui avait peur que je la gronde mais qui ne regrettais en rien sa magouille pour autant. Halala... Elle commençait à partir en vrille en parlant à tout vitesse " Je sais que tu étais plus du genre à sortir dans les pubs avec mon frère à l'époque. " " Tu n'es pas allergique aux chats au moins ? " " j'aurais peut-être dû te demander avant " blablabla...

" Calme poussinette, caaaaaalme ! " Lui dis-je tout en lui faisant un gros pat pat sur le haut du crâne. C'est bien là le bouton pause non ? " Ça me va parfaitement, t'inquiète pas pour ça. " Continuais-je en lui ébouriffant les cheveux. " Au moins, ça me change de mes sorties à répétition au bar du coin et... Si je ne sors pas d'ici avec l'envie d'adopter un animal de plus à l'appartement, ça ne me fera pas de mal un peu de changement."

---------------------------------

Ronron thérapie entre "collègues" 6s37

► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)


Dernière édition par Ryosuke Ogawa le Ven 7 Fév 2020 - 20:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shirley Lewis
■ Age : 27
■ Messages : 46
■ Inscrit le : 08/08/2019

■ Mes clubs :
Ronron thérapie entre "collègues" Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 27ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Shirley Lewis
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Ronron thérapie entre "collègues"  Ronron thérapie entre "collègues" EmptyJeu 6 Fév 2020 - 12:42



Ronron thérapie entre "collègues"
Ryosuke & Shirley

Un flot important et incompréhensible de questions s'ajoutaient à celles que la jeune femme avait déjà prononcée. Questions par-ci, interrogations par là, inquiétudes de surcroit... Elle était paniquée à l'idée d'avoir mal agi pour pourtant si peu. Ryosuke n'était pas le genre d'homme à prendre la mouche pour des détails en général, elle le savait mais semblait tout bonnement l'avoir éludée de sa mémoire sur l'instant. Heureusement, le plus âgé vint mettre fin à cette situation des plus embarrassantes en un tour de main et, ce n'était pas qu'une image.

" calme poussinette, caaaalme ! Ça me va parfaitement, t'inquiète pas pour ça. " dit-il tout en mettant la pagaille dans la coiffure si bien ordonnée de la jeune artiste. C'est qu'elle y avait consacrée du temps ce matin-là mais, au lieu de ronchonner comme elle l'aurait fait en temps normal, elle se contenta de rougir bêtement au contact du musicien. Elle qui se demandait lors de leurs retrouvailles hasardeuses si son cœur avait fait des bêtises uniquement à cause de la nostalgie et de la surprise, son esprit commençait petit à petit à lui confirmer que son amour d'enfance envers cet homme n'avait pas totalement disparu avec le temps.

Retombée amoureuse, ou du moins sous le charme d'un homme aujourd'hui marié : Fait.

Ne voulant pas se triturer à nouveau la tête sur ce que lui avait appris son frère il y a des années, concernant le mariage de Ryosuke et d'une certaine Jun, elle reprit ses esprits en vitesse et attrapa au vol les derniers mots du professeur de musique.

" Si je ne sors pas d'ici avec l'envie d'adopter un animal de plus à l'appartement, ça ne me fera pas de mal un peu de changement. "

" Un... Un animal de plus ? " Articula Shirley avec difficulté avant de reprendre son calme. " Je veux dire, tu as d'autres animaux ? Ce n'était pas ton genre à l'époque. Je pensais que tu préférais ne pas en avoir pour pouvoir voyager plus facilement. " C'est du moins ce qu'il avait dit une fois à Alex quand celui-ci hésitait à prendre un chien, ce qui dans les faits, n'était pas du tout une bonne idée en effet puisqu'il quitta l'Angleterre peu de temps après pour faire le tour du monde.

©️ Aki Epicode


---------------------------------


 
~ One day ... Maybe ~

Japonais #cc6699
Anglais #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Ryosuke Ogawa
■ Age : 26
■ Messages : 933
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes clubs :
Ronron thérapie entre "collègues" MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 37 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) Re: Ronron thérapie entre "collègues"  Ronron thérapie entre "collègues" EmptyJeu 6 Fév 2020 - 15:31

Elle semble encore stressée à l'idée que l'endroit ne me plaise pas, à tel point qu'elle remarque à peine avoir fourché entre l'anglais et le japonais. Halala, ce qu'elle pouvais être s'en faire pour rien parfois. Elle n'avait pas changer sur ce point.

" Je veux dire, tu as d'autres animaux ? Ce n'était pas ton genre à l'époque. Je pensais que tu préférais ne pas en avoir pour pouvoir voyager plus facilement. "

Je ne me souvenais plus vraiment quand je lui avait dit ça. Ça devait dater en tout cas.

" Bof tu sais, je suis revenu au Japon depuis un moment maintenant et à part Osaka et Kobe... " Un soupir blasé s'échappa avant que je reprenne : " Je n'ai pas réellement eu l'occasion de voyager autant que je l'aurais voulu. "

Je ne sais pas ce qu'Alex lui avait dit ou ce qu'elle imaginait mais, je n'avais pas autant bouger avec la musique que l'avait fait son frère. J'étais devenu professeur, non interprète à vocation personnel.

" Et puis j'ai fait ma petite vie tranquille et je me retrouve maintenant à la maison avec un chien et deux tortues sans avoir fait quoi que ce soit pour. Les tortues, c'était l'idée d'une de mes anciennes classes. " Précisais-je le sourire aux lèvres en repensant au jours où l'une de mes classes de terminal m'avait fait cet étrange cadeau.  

Voyant qu'une table venait de se libérer, je fis signe à Shirley.

" On va s'installer ? On ira voir les chatons après si tu veux. "

Alors que nous prenions place, je lui retourna sa question au passage histoire de continuer la discussion.

" Et toi ? Tu as enfin pu adopter le mythique compagnon à quatre pattes maintenant que tu ne vit plus avec ton frère ? "

C'était un sujet de plaisanterie d'il y a longtemps mais, c'est vrai qu'elle n'avait jamais pu adopter le moindre animal à cause des allergies d'Alex. De souvenir, à chaque fois qu'il l'énervait, elle pestait contre lui en disant qu'elle l'aurait bien échangée contre un chat ou un cochon d'inde. Leurs parents aurait a-do-rés.

" Moi qui était persuadé qu'il se serait fait remplacé par une gerbille avant la fin de nos études... " Continuais-je l'air faussement déçu. Avant d'appeler une serveuse pour prendre nos commandes.

---------------------------------

Ronron thérapie entre "collègues" 6s37

► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)


Dernière édition par Ryosuke Ogawa le Ven 7 Fév 2020 - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shirley Lewis
■ Age : 27
■ Messages : 46
■ Inscrit le : 08/08/2019

■ Mes clubs :
Ronron thérapie entre "collègues" Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 27ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Shirley Lewis
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Ronron thérapie entre "collègues"  Ronron thérapie entre "collègues" EmptyVen 7 Fév 2020 - 19:44



Ronron thérapie entre "collègues"
Ryosuke & Shirley

Shirley partageait la déception apparente de Ryosuke à chaque mot qu'il prononçait. Le musicien était-il en train de dire qu'il avait le sentiment d'être passé à côté d'une partie de sa vie ? Elle était plus que tentée de lui en demander plus mais cela attendrait un meilleur moment.

" Et puis j'ai fait ma petite vie tranquille et je me retrouve maintenant à la maison avec un chien et deux tortues sans avoir fait quoi que ce soit pour. Les tortues, c'était l'idée d'une de mes anciennes classes. "

" Des tortues ? " Répéta-t-telle dans un léger fou rire. " Mais quelle drôle d'idée ! "

Lors des remplacements qu'elle avait pu effectuer ici et là, elle avait aussi eu droit à des cadeaux assez farfelus de ses élèves mais rien de comparable. Des créations artistiques la plupart du temps, chose logique aux vues de sa spécialisation, des petits gâteaux fait en cours de cuisine ou même encore des petits mots de la par des élèves les plus jeunes. Elle conservait aussi, quelque part dans une grande boite en haut de son étagère, un méli-mélo de sculptures en divers matières qui lui avaient été offerts tout au long de ses courtes années d'expériences.

" Je ne sais pas comment j'aurais réagi si mes élèves avaient eu la même idée. Je crois que j'aurais été tentée de les ramener à l'animalerie. "

La jeune prof n'était pas très en accord avec l'idée d'offrir des animaux. Elle n'était pas ce qu'on pourrait appeler une défenseuse acharnée de la nature mais pour elle, un animal, c'était comme un enfant. Une décision qui se prenait après une lourde réflexion, quand on avait la place et du temps à lui consacrer. Pas un choix prit sur un coup de tête. D'un autre côté, elle se rassurait de ne pas avoir été dans la situation de son collègue car en dépit de ses sages réflexions elle se connaissait assez pour savoir qu'elle n'aurait pas eu le cœur à "abandonner" un animal, même dans un magasin spécialisé.

" On va s'installer ? On ira voir les chatons après si tu veux. " Dit-il ensuite, montrant à Shirley une table qui venait de se libérer.

Son cœur balança quelques instants entre les chatons si mignons qu'elle contemplait sans cesse de l'autre côté de la salle et l'invitation plus que tentante du beau professeur et c'est sans la moindre surprise que le second remporta ce match fugace.

C'est une fois à table qu'il reprit la parole : " Et toi ? Tu as enfin pu adopter le mythique compagnon à quatre pattes maintenant que tu ne vis plus avec ton frère ? "

" Hum... J'ai des colocataires... Ça compte ? " Dit-elle sur le ton de la plaisanterie avant de reprendre : " Non non, plus sérieusement, ça ne fait pas si longtemps que je ne vis plus chez lui et Arisa alors... Toujours pas la moindre bébête en vue. Quand vous êtes parti tous les deux, j'ai failli prendre un chat mais j'étais presque toujours dehors. Ça n'aurait pas été responsable d'adopter un animal dans ces conditions. "

Mais peut-être qu'aujourd'hui elle pourrait enfin se laisser tenter si ses colocataires n'y voyait pas le moindre inconvénient. Elle n'était pas encore tout à fait chez elle et ne pouvait pas prendre ce genre de décision à la légère. Le point positif, s'ils étaient d'accord bien entendu, ce serait que le futur félin ou rongeur ne serait presque jamais seul.

" Mais non ! Je n'aurais jamais fait ça ! " Protesta-t-elle ensuite à la plaisanterie de Ryosuke. " Pas pour une gerbille. Deux par contre... " Dit-elle en essayant de garder son sérieux avant d'éclater de rire. Ce qu'ils pouvaient être idiots parfois. Elle reprit son sérieux l'espace d'un instant pour commander un thé glacé à la serveuse que Ryosuke avait appelé avant de reprendre la parole tout en jouant distraitement avec la lanière de son sac à main.

" Ça me fait toujours aussi étrange de me dire que l'on se recroise après toutes ces années. J'ai l'impression qu'hier encore on était en Angleterre avec les autres et maintenant on se retrouve tous au Japon petit à petit. "

ils discutèrent un moment sur les autres en question, remarquant à peine qu'ils avaient reprit la langue anglaise pour communiquer. D'Alex évidement, en plus d'être le frère de Shirley, il était l'un des meilleurs amis de Ryosuke et leur principal lien depuis toutes ces années, mais également d'Arisa, sa femme, de Lionel, un autre de leurs amis communs, d'Elizabeth, restée à Londres et de bien d'autres avant de revenir à eux.

" Elle n'est pas la seule à avoir beaucoup changée ! " Répliqua Shirley à l'un des commentaires de son collègue. " Toi aussi et pas que physiquement ! " Continua-t-elle avant de se rendre compte qu'elle fonçait peu à peu sur un terrain glissant. L'espace d'un instant, elle allait faire un commentaire sur le fait qu'à l'époque et bien... il n'était pas... enfin, il voyait parfaitement mais se ravisa avant de faire ce qui pourrait être une bêtise. Au lieu de cela, elle enfonça une autre porte ouverte. : " Je... Je n'aurais pas crue à l'époque que tu étais le genre d'homme qui aurait choisit de se marier et d'avoir une vie tranquille ! "

Si le plan de base de Shirley était de faire fi de ne rien savoir de la vie personnelle de son coup cœur, c'était raté.

©️ Aki Epicode


---------------------------------


 
~ One day ... Maybe ~

Japonais #cc6699
Anglais #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Ryosuke Ogawa
■ Age : 26
■ Messages : 933
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes clubs :
Ronron thérapie entre "collègues" MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 37 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) Re: Ronron thérapie entre "collègues"  Ronron thérapie entre "collègues" EmptySam 8 Fév 2020 - 23:08

" Des tortues ? Mais quelle drôle d'idée ! " Avait-elle dit dans un mélange d'anglais et de japonais trahissant sa surprise. Ouep, je crois qu'elle aussi n'en revenait pas. Elle aurait due voir ma tête quand ils m'ont apporté les deux reptiles dans un simple aquarium en plastique le dernier jour avant leur diplômes. Mes chers élèves, je vous aime bien mais vous étiez quand même une belle bande de crétins. Enfin soit, Soda et Cola ont bien grandies depuis et malgré les instincts fugueur et hargneux de la première, on peut dire qu'elle ont plutôt la belle vie dans leur nouvelle maison deux fois trop grande pour elles deux.

" Je ne sais pas comment j'aurais réagi si mes élèves avaient eu la même idée. Je crois que j'aurais été tentée de les ramener à l'animalerie. "

je n'y croyais qu'à moitié pour être honnête mais allez savoir ce qu'elle aurait réellement fait.

Une fois à table, elle répondit ensuite à mon autre question concernant l'animal de compagnie qu'elle avait tant désirée dans sa jeunesse.

" Hum... J'ai des colocataires... Ça compte ? "

" Ça dépend. S'ils perdent leurs poils partout et font leurs dents sur les coins de meubles, peut-être bien. " Lui répondis-je sur le même ton peu sérieux.

" Non non, plus sérieusement, ça ne fait pas si longtemps que je ne vis plus chez lui et Arisa alors... Toujours pas la moindre bébête en vue. Quand vous êtes parti tous les deux, j'ai failli prendre un chat mais j'étais presque toujours dehors. Ça n'aurait pas été responsable d'adopter un animal dans ces conditions. "

" Avec les études... c'est toujours un peu compliqué. Tu avais tes parents cela dit. Tu penses qu'ils auraient été contre ? A par si Alex s'était pété les dents et était revenu à la maison, je ne vois pas trop quel autres soucis il y aurait pu avoir. " Commençais-je l'air pensif. Il avait plutôt de la place chez eux à l'époque, si pas dire trop. Bien assez pour accueillir une bande d'étudiants pas très fut'fut' la plupart des après-midi en tout cas. " Après, si tu avais également besoin de ton intimité à la maison pour d'autres choses... " Dis-je l'air de rien, sachant pertinemment que mon sous-entendu allait la faire réagir au quart de tour. Je m'étais peut-être retenu de la faire sursauter tout à l'heure mais rien ne me disait de faire attention à mon comportement le reste de la journée.

Au fil des discutions, on retrouvait peu à peu une aisance à communiquer ensemble. Le fait de parler de personnes que l'on connaissait tout les deux avait de quoi recréer une certaine complicité. Reste que, à mes yeux, elle restait la soeur d'Alex, l'un de mes meilleurs ami. Une poussinette qui faisait plus de bruit qu'autre chose et qui paniquait pour un oui ou pour un non. Je crois qu'il allait me falloir du temps pour la voir autrement qu'au travers de mes souvenirs.

" ... C'est à peine si on la reconnait surtout. "

On discutait depuis un moment déjà, reprenant l'anglais pour communiquer. Elle l'avait fait sans s'en rendre compte et j'avais suivit le pas pour cette fois, n'en  étant pas dérangé le moins du monde. On parlait des endroit que l'on avait fréquentés et qui avaient changés depuis mon départ, du boulot et maintenant de nos amis communs jusqu'à ce que...

" Elle n'est pas la seule à avoir beaucoup changée ! Toi aussi et pas que physiquement ! Je... Je n'aurais pas crue à l'époque que tu étais le genre d'homme qui aurait choisit de se marier et d'avoir une vie tranquille ! "

j'écarquilla les yeux quelques instant. Pas que ce qu'elle venait de dire me dérange ou quoi que ce soit mais j'étais quelques peu surpris qu'elle soit au courant de mon mariage alors que cela datait d'il y a un moment déjà. On avait bien parlé depuis tout à l'heure mais j'étais persuadé de ne pas avoir aborder le sujet de nos relations privées. Ah oui c'est vrai... Alex.

" Alex parle vraiment beaucoup trop. " Dis-je l'air faussement blasé après un long soupir. " Pour la vie tranquille je ne dis pas mais, je suis divorcé depuis longtemps déjà. " et en couple avec l'infirmière de ton nouvel emploi ainsi que père par adoption de ses deux enfants. Autant éviter de lui dire ça avant même qu'elle se fasse sa propre idée sur ses nouveaux collègues. On verra bien plus tard. " J'ai juste hérité du Chien de Jun. " Continuais-je pensif à l'idée qu'elle allait certainement bientôt le récupérer d'ailleurs.


Hrp:
 

---------------------------------

Ronron thérapie entre "collègues" 6s37

► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Ronron thérapie entre "collègues"  Ronron thérapie entre "collègues" Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ronron thérapie entre "collègues"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: