Revenir en haut
Aller en bas

-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
11 € 22 €
Voir le deal
anipassion.com

Partagez
 

 [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 555
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 1ère année »
(#) [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptySam 21 Sep 2019 - 17:29

J’en peux plus… C’est sur ces pensées que Yulian se laissa tomber sur son lit après son dernier cours, une heure d’Histoire-Géographie, après une longue journée où il avait été incapable de se montrer attentif… Depuis hier, il était en mode pilotage automatique. Le 14 février, c’était son anniversaire. Enfin, dans son cœur, c’était l’anniversaire de Demyan, son frère… Et l'inconscient pour protéger ce garçon, bien trop perturbé par l’absence de son frère, avait décidé de refouler au plus profond de son être cette date. Il avait gardé son téléphone éteint, et aujourd’hui, bien que rallumé, il n'y avait pas touché. Trop tôt… Et le manque de sommeil affectait son discernement. A l’approche de la date fatidique, il avait vu ses heures de sommeil, déjà peu nombreuses, se raccourcir davantage et se retrouver perturbées par de nombreux cauchemars. Et c’est à bout physiquement que le jeune garçon s’assoupit sur son lit.

---------------------------------------

Yulian ouvrit doucement les yeux et se redressa, mais son attention se reporta vers la silhouette au centre de la pièce. Demyan… Son cœur s’accélèra soudainement alors que celle-ci se retourne, dévoilant un visage si familier au sourire si triste. Le jeune Russe sentit tout son corps se mettre à trembler, ses yeux cernés fixait Demyan sans décrocher. Ce n’est pas possible… Je…

« Yulian… »

Les tremblements parcourant le corps de Yulian s'accentua, sa respiration s’accélèra, ses pensées se mirent à danser, à tourbillonner. Un pas, deux pas, trois. Et une claque. Demyan baissa doucement sa main, sur ses joues, des larmes.

« Pourquoi tu m’as laissé tomber ?!

- Je … Je ne voulais pas…

- Pourquoi tu es parti ?! J’avais besoin de toi !

- Tu…

- Pourquoi tu m’as forcé à monter sur ce toit ?!

- Dé…

- TU M’AS TUE YULIAN ! TU M’AS TOUT VOLE !

- JE NE VOULAIS PAS ! JE SUIS DESOLE DEMYAN ! »


Demyan lui lança un regard si noir, si haineux… Un regard que Yulian n’avait jamais reçu à son encontre, un regard qui lui fit mal, si mal. Qui finit de le tacler au sol. Son jumeau lui tourna le dos et commença à partir.

---------------------------------------

Yulian se redressa, bras tendu pour rattraper sa main. Mais il se réveilla alors, assis sur son lit, bras tendu, en sueur. Non… Non… Il ne pouvait pas partir comme ça ! Il avait tant de choses à lui dire. Yulian voulait garder sa présence auprès de lui, il aurait pu encaisser ses mots, ses gestes, son regard. Mais il ne pouvait pas encaisser son absence !

Yulian tremblait de tout son corps, ses émotions bataillaient, l’étouffaient. Il avait l’impression de se noyer parmi ces vagues. Haine. Colère. Dégout. Douleur. Culpabilité. Tristesse.  Le russe se leva d’un bond et se rendit en vitesse aux toilettes où il se mit à vomir, vomir ses émotions. Après en avoir fini, il se redressa doucement et rentra lentement dans la pièce constituant la chambre qu’il partageait. Il s’arrêta au niveau de la porte, fixant l’endroit où se trouvait auparavant son frère, l’angoisse le submergea à nouveau, il était en train d’étouffer. Alors, il fit la seule chose qui lui passa par la tête. Fuir. Courir. Alors il se mit à courir pour fuir cette chambre, cet endroit, sans faire attention à son environnement. Ses pas précipités le guidèrent vers le toit. Il n’y avait personne, juste le russe et sa conscience. Yulian laissa alors ressurgir la haine, sa haine envers lui-même et frappa de toute ses forces le mur avec son poing. La douleur fut comme un calmant, comme elle le faisait depuis un moment maintenant alors que son anniversaire approchait. Ses bras pouvaient en être les silencieuses preuves, il suffit de relever les manches et de constater avec tristesse les lignes bien droites, bien nettes sur sa peau. Ces marques qu’il s’infligeait pour calmer sa colère envers lui-même, comme pour se punir inconsciemment. Yulian était incapable de poser des mots sur son geste, il était juste coupable…

Le jeune homme se laissa glisser au sol, le dos contre la porte, il plongea alors la tête dans ses bras. Comme une faible proie, il s’enferme dans son esprit pour ne pas avoir à affronter la réalité. Le temps passe, il ne bouge pas. L’heure du repas passe, il ne s’y rend pas. D’habitude, le jeune homme s’y rend pour ne pas attirer les soupçons suite à ses problèmes de poids même s’il ne mange que le strict minimum. Ce soir, il était juste incapable d’y aller. Il voulait juste rester là.

Yulian voudrait pouvoir hurler sa haine, crier sa douleur. Mais il était si fatigué de se battre… Fatigué d’être confronté à l’absence de son frère, fatigué de lire les messages de ses amis russes essayant de l’inclure dans les discussions ou de prendre de ses nouvelles, fatigué de voir le regard si inquiet de ses parents. Il était juste… Fatigué de vivre cette vie. Mais aussi il haïssait les personnes qui reprenaient leur vie comme si tout allait bien. Il haïssait ses potes russes qui continuaient à s’inquiéter pour lui. Il se haïssait pour ce qu’il avait fait.

Le jour où Demyan s’est éteint, Yulian est aussi mort avec lui. Depuis ce jour, il n’était qu’une moitié et il vivait dans la douleur de son absence. Alors, doucement, il se rapprocha du bord. Sans se préoccuper de la douleur dans sa main, il enteprend alors une tentative pour escalader le grillage afin de passer par dessus… Ce jour-là, ce n’était pas Demyan qui aurait dû chuter mais lui… Il était temps de corriger l’histoire. Demyan… Pardonne moi… Alors qu'il se trouvait au milieu de son ascension, il entendit des bruits de pas. Il tourna la tête au regard éteint et cerné vers la personne faisant intrusion dans son intimité émotionnelle. La vie n’est donc qu’un putain de cycle…

---------------------------------

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) Gr6s


Dernière édition par Yulian Kristianov le Dim 27 Oct 2019 - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Duval
■ Age : 26
■ Messages : 808
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nathan Duval
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyJeu 10 Oct 2019 - 11:06

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) 191009102224477226

Le vent se lève, il faut tenter de vivre

feat Yulian Kristianov


Le toit. L'endroit préféré de tous les jeunes lycéens et étudiants en quête de tranquillité. Un lieu pourtant dangereux et interdit d'accès. Comme beaucoup d'autres surveillants, Nathan venait régulièrement y faire un tour pour s'assurer qu'aucun élève ne s'y aventure. Il aurait aimé pouvoir verrouiller la porte, mais hélas, à son grand désarroi, il n'en avait pas le droit. Question de sécurité, soi-disant.

Dans un soupir d'exaspération, il grimpa lentement les marches qui le conduisit jusque devant la porte donnant accès au toit. Jusqu'ici, rien d'anormal. Il l'ouvrit calmement, puis franchit le seuil de la porte, s'attendant à voir un élève avec la clope au bec. Sauf qu'au lieu de cela, ce fut un tout autre spectacle qui s'offrit à lui. Un élève était en train d'escalader le grillage de sécurité, et pas n’importe lequel. Des cheveux mi-longs blonds, des yeux couleurs orangés, nul doute, il s'agissait bel et bien de Yulian Kristianov.

Face à cette scène peu ordinaire, Nathan resta bouche bée. C'était comme si le temps venait de s'arrêter. Son coeur tambourinait dans sa poitrine, affolé. Il n'était pas certain de bien saisir ce qui déroulait sous ses yeux, jusqu'à apercevoir le visage inexpressif du jeune garçon. Il n'eut alors plus aucun doute concernant ses intentions, il songeait à commettre l'irréparable.

Un tas de pensées le submergèrent. Que dire ? Que faire ? Il l'ignorait, mais le temps n'était pas à la réflexion. Il se devait d'agir et vite. Il ne voulait pas vivre un drame, ni même se sentir coupable de n'avoir rien pu faire pour l'arrêter. Il reprit alors ses esprits et lui cria ses mots :

« - Yu-Yulian ! Ne bouge pas ! S'il te plaît ! J-Je ne sais pas à quoi tu penses, mais crois-moi, ce n'est pas la bonne solution ! »


Au fond de lui, il espérait pouvoir rapidement lui faire entendre raison. Il ignorait encore tout de sa détermination et il ne savait même pas comment il en était arrivé là. Il souhaitait juste le mettre en sécurité le plus vite possible.

« - É-Écoute moi, je vais doucement m'avancer vers toi pour te faire descendre ... Ne fait aucun geste de brusque, s'il te plaît ! Je te le promets, tout va bien se passer !  »




« halloween »

---------------------------------



Japonais - #57A7A5  Français - #A6658F Anglais - #bc1928
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 555
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyDim 27 Oct 2019 - 18:02



Yulian gardait son regard ancré dans celui de l'homme qui venait d'arriver. Son regard était à l'image de son visage, à l'image de son coeur, vide. Cet homme... Il le connaissait, c'était le surveillant qui s'était chargé de son cas lors de l'épisode Prevost et par la suite, il l'avait de nombreuses fois surveillé durant ses heures de colle. Néanmoins, à partir de ce jour, ils n'avaient pas eut plus de temps que ça pour discuter. Et de toute façon... Qu'aurait-il pu dire ? De quoi aurait-il pu parler ? De son père et sa magistrale engueulade ? Sa mère et ses yeux inquiets ? Ses parents et leurs discussions animées à son sujet ? Franchement... Serait-il capable de comprendre où Yulian en était ?

Lorsque Nathan brisa le religieux silence, ceci eut pour effet de raccrocher l'esprit de Yulian à son corps. Son regard s'éveilla légèrement. Son corps se décidait enfin à réagir, celui-ci commença à trembler légèrement. Ce n'était pas la bonne solution ? Certainement... Mais il n'y en avait pas d'autre. Il ne cessait de souffrir et de faire souffrir. Il voulait juste... Couper la chaîne de pensées qui ne cessait de le rendre malade. D'autres trouvent une solution dans l'alcool, certains la violence... Ou encore la drogue. Pour Yulian, sa solution était plus radicale... Sa douleur psychique devait devenir une douleur corporelle... Sa solution était sa propre perte.

Lorsqu'il lui fit part du fait qu'il allait doucement s'approcher pour le faire descendre, Yulian sentit son corps se raidir. Ses doigts se renfermèrent plus fort autour du grillage, commençant doucement à le blesser. Son regard se dirigea vers le haut, il était encore loin du sommet. Que faire ... Il n'allait pas tenir encore longtemps ainsi perché sur le grillage. Soit il finissait son ascension, soit il descendait. Mais s'il descendait... Qu'allait-il se passer ?

Yulian regarda de nouveau le surveillant et pour la première fois, prit la parole. Son accent russe était plus prononcé que d'habitude, témoignant de sa tourmente. Son corps était blessé, tremblant. Son esprit ne cessait de le faire souffrir. Les pensées, les souvenirs, la vie était trop douloureuse. Il n'y avait plus qu'une solution, faire taire tout ça. Disparaître de la surface de la terre comme rédemption de sa faute.

"Non... Ca ne va pas bien se passer... Il n'y a plus de solution. Parfois... Se retenir fait plus de mal que de lâcher prise. Alors... Il faut arrêter de s'accrocher. C'est mon choix."

A ses mots, il reprit doucement sa lente ascension. Il y était presque. Enfin, il allait pouvoir lâcher prise, payer le prix de sa faute et ... Arrêter de souffrir. Oui. C'est la bonne solution. Il est temps... Soudain, la sonnerie de son téléphone se mit à retentir dans la poche de son pantalon. Il avait totalement oublié son existence... Ses notifications étaient bien en silencieux mais les appels, non. Et cette simple musique lui indiquait son père ou sa mère au téléphone. Et il ne savait pas quoi faire. Cette simple musique le raccrochait à la réalité un temps de plus. Peut-être, comme un dernier lien avec la vie ? Le jeune Yulian restait pensif, à écouter cette mélodie sans se soucier de son environnement, allant de son corps tremblant durant l'effort à se maintenir ainsi durant l'ascension à l'homme qui était plus loin.  

---------------------------------

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
■ Age : 30
■ Messages : 2733
■ Inscrit le : 31/03/2008

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyVen 1 Nov 2019 - 2:04

Mister Karma


Rencontre imprévu : Sonnerie de téléphone.

Test de jet d'escalade  : 1.

Sentant la chute arriver, Yulian tente vainement de se rattraper au grillage, réussissant tout au plus à écorcher ses ongles au passage, tandis que ses pieds amortissent durement sa  réception sur le sol. Une douleur bien anodine à côté de celle qu'il aurait fait vivre à sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Duval
■ Age : 26
■ Messages : 808
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nathan Duval
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyLun 2 Déc 2019 - 19:08

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) 191009102224477226

Le vent se lève, il faut tenter de vivre

feat Yulian Kristianov



« - Non... Ca ne va pas bien se passer... Il n'y a plus de solution. Parfois... Se retenir fait plus de mal que de lâcher prise. Alors... Il faut arrêter de s'accrocher. C'est mon choix. »


Comment ? Comment était-ce possible qu'un gamin de son âge puisse dire et penser ce genre de chose ? Qu'avait-il bien pu endurer durant ses derniers jours, mois ou années pour en arriver au point de croire que seule la mort pourrait le libérer ? Pour Nathan, c'était l'incompréhension la plus totale. Il ne pouvait cependant pas se résoudre à le laisser faire. Son choix, il refusait de l'accepter. Alors en le voyant reprendre son ascension, il s'apprêta à s'élancer vers lui pour l'attraper et le faire descendre de force.

C'est à cet instant précis que retentit une sonnerie de téléphone, ce qui le stoppa net dans son élan. Le jeune garçon s'arrêta lui aussi de grimper, absorbé par la mélodie qui provenait de son téléphone. L’occasion rêvait pour Nathan d'essayait de lui faire entendre raison une dernière fois. Au bout du fil, il y avait forcément une personne qui devait tenir à lui. Jouer sur les sentiments était la dernière option qui lui restait pour lui faire entendre raison.

« - Yu-Yulian ! Pense à tes amis, à ta famille, à tes parents ! Pense à la peine qu'eux risquent de ressentir si tu venais à disparaître de leur vie ! Tu veux vraiment leur faire vivre ça !? Je sais que je ne connais rien de ta vie, pourtant il y a une chose dont je suis certain, c'est que tes parents ne voudraient pas perdre leur enfant ! Tu es ce qu'ils ont de plus précieux au monde ! Alors je t'en prie ! Ne fais pas ça ! Ensemble, on trouvera une solution à tes problèmes ! »


Il lui cria ses mots de toutes ses forces, jusqu'à en perdre son souffle. Il espérait vainement que ça suffise à le faire changer d'avis. Et si ce n'était pas le cas, tant pis, il le ferait descendre de là de force. Il s'en faisait la promesse, il ne le laissera pas perdre la vie.


« halloween »

---------------------------------



Japonais - #57A7A5  Français - #A6658F Anglais - #bc1928
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 555
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptySam 14 Déc 2019 - 13:45


Alors que ses pensées s'accrochaient à cette simple mélodie, son attention fut happé par les paroles du surveillant. Il semblait si désespéré, mais ça, Yulian n'arrivait même plus à le discerner dans son état. Il ne pouvait faire qu'appel aux sens des mots. Papa... Maman... Ils étaient déjà tristes chaque jour. Après tout, avoir la copie parfaite de leur fils disparu sous leurs yeux, était-ce plus facile à supporter que la perte de leur deuxième enfant ? Mais... Lui. Arriverait-il à surmonter tout ça ? C'était trop difficile. Il n'y arrivait tout simplement pas. Les mois passaient et chaque jour le rendait plus malade que le précédent. C'était difficile de donner le change la journée, il devait systématiquement se plonger dans quelque chose pour éviter de trop penser, les jeux vidéos avaient une place importante. Mais le soir... Au couvre-feu, lorsqu'il cherche le sommeil, ses pensées l'envahissent, le rendent malade.

Yulian entendit la dernière note de musique se taire, pris entre deux feux. D'un côté, sa douleur psychique qui le tiraille et lui hurle de faire taire ses pensées. D'un autre côté, l'image de ses parents, l'inquiétude qui se lisait dans les yeux de son père, la tristesse dans ceux de sa mère. Il ne pouvait pas leur infliger ça. Mais Yulian n'arrivait plus à supporter sa propre douleur... Que faire ? Depuis plusieurs secondes, il fixait intensément le surveillant, bataillant entre deux lui qui s'entre-déchiraient. Il devait prendre une décision, vite. Avant qu'il n'en prenne une, il sentit son rythme cardiaque l'envahir, l'air se faire plus rare. Il était tout bonnement piégé. Mais finalement, son corps prit la décision à sa place. Ses jambes n'arrivant plus à maintenir la position, cédèrent. Par réflexe, il chercha à se rattraper au grillage mais ce fut peine perdu. Ses chevilles encaissèrent le dur impact avant que le reste de son corps ne suive le mouvement. La tête de l'adolescent cogna légèrement le sol, pas assez fort pour le blesser, mais suffisamment pour le sonner et couper la chaîne de pensées qui le tiraillait sur le grillage. Le jeune homme resta sonné sur le moment puis stoïque, ses manches commençaient à se teinter légèrement, le frottement avec le sol ayant ouvert de nouveau des petites plaies pas encore cicatrisées. Mais de ce côté-là non plus, rien d'alarmant, du moins... Pas d'un côté purement médical. Le plus inquiétant était son état psychique.

Yulian ne chercha pas à se relever, c'était trop tard... Le surveillant était là. Il avait raté sa chance. Et il ne savait pas si c'était bien ou mal. Après la tirade de l'homme et sa chute, Yulian eut une seule et unique réaction. Il laissa les larmes qui l'étouffaient couler sur son visage. Il pleurait. Le russe laissait parler le chagrin dans son coeur, il laissait parler sa douleur autrement que par la colère envers lui-même. En vérité, depuis la mort de Demyan, Yulian n'avait pas pleuré de tristesse, les seules larmes qui coulaient était de rage, de colère envers lui, envers Demyan, envers le monde entier. Mais là... Le jeune homme lâchait enfin prise. Il s'autorisait à être triste. Avait-il le droit ? Il ne le savait pas. Mais ce soir, il en avait juste besoin. Entre deux sanglots, Yulian laissa échapper 4 petits mots. Une phrase simple mais qui en disait long sur son état.

"Je suis... Désolé Demy..."

---------------------------------

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Duval
■ Age : 26
■ Messages : 808
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nathan Duval
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyVen 31 Jan 2020 - 14:22


Well kid ... What you gonna do now ?


ft YULIAN KRISTIANOV


Fixant de ses yeux bleus le jeune garçon, Nathan espérait de tout coeur que ses paroles puissent l'atteindre et lui faire entendre raison. Il eut d'ailleurs bon espoir que ce soit le cas, en remarquant qu'il avait réussi à capter son attention. Mais allait-il descendre de là pour autant ? Rien n'était moins sur. Et pour preuve, la situation resta figé ainsi durant plusieurs secondes.

Du moins, jusqu'à ce que la sonnerie du téléphone ne se tût, et que l'impensable se produisit. Sans doute épuisé, l'enfant lâcha prise et tomba. Dans un cri de stupeur, Nathan se précipita vers Yulian, dans l'espoir de le rattraper, en vain. Son corps venait de heurter lourdement le sol, sans qu'il ne puisse rien y faire.

Nathan vingt alors s'agenouiller à ses côtés, l'air extrêmement inquiet. Sans oser le toucher, il l'examina rapidement de la tête aux pieds, s'attardant surtout au niveau du haut. Il redoutait que l'enfant ait subi un traumatise crânien, il avait parfaitement vu sa tête heurter le sol en premier ... et le fait qu'il ne bougeait plus lui faisait craindre le pire.

« - E-Est-ce que ça va !? Yulian ! Tu m'entends !? »

Fort heureusement, il s'aperçut très vite que celui-ci était conscient. Des larmes perlées même sur ses joues. Était-il sous le choc ? Ou avait-il mal quelque part ? Vu ce qu'il venait de se produire, ce n'était point impossible ... Du moins, c'était ce qu'en concluait Nathan, jusqu'à ce que le jeune garçon ne prenne enfin la parole ...

« - Demy ? Qui est Demy ? »

Inconsciemment, le surveillant venait de penser à voix haute. Il ignorait à qui Yulian faisait allusion. À sa connaissance, il ne se souvenait pas avoir déjà entendu ce prénom dans l'enceinte de l'établissement, même s'il avait bien conscience de ne pas encore connaitre par cœur les noms et prénoms de toutes les personnes scolarisés ici. En attente d'une éventuelle réponse, Nathan s'attarda une nouvelle fois sur le corps de l'enfant, remarquant alors les tâches rougeâtres sur l'une de ses manches. Merde ! Il s'était bel et bien blessé en tombant ... Heureusement, à première vue, ça n'avait pas l'air trop grave. Toutefois, ce n'était pas impossible qu'il se soit aussi blessé autre part ...

« - Yulian, tu as mal quelque part ? Tu penses pouvoir te redresser pour t'asseoir ou tu as besoin d'aide ? »

Pour le moment, sa seule priorité était de s'assurer qu'il n'ait pas d'autres blessures physiques. Sur le plan psychologique, il se doutait déjà qu'il était loin d'aller bien et qu'il allait probablement devoir consoler l'enfant d'une manière ou d'une autre. Mais chaque chose en son temps ....
     

Hors-sujet : Sry pour le retard ! Si tu veux que je corrige un truc, dis-le moi o/







---------------------------------



Japonais - #57A7A5  Français - #A6658F Anglais - #bc1928
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 555
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptySam 15 Fév 2020 - 22:40


Malgré sa chute et le léger impact de sa tête avec le sol, Yulian ne resta pas longtemps sous le choc. Durant ce laps de temps, Yulian entendit les mouvements du surveillant autour de lui tandis que les mots se bousculaient dans l’air. Le russe l’entendait, le comprenait mais n’avait pas la force ni l’envie de lui répondre. Yulian sentit ses pensées l’envahirent à nouveau et tandis que la corde qui maintenait sa gorge afin qu’il ne fonde pas en larme se rompit, le jeune homme laissa sa douleur s’exprimer sans la retenir. Il s’autorisait à craquer même s’il y avait quelqu’un à ses côtés. Il ne pouvait de toute façon plus se retenir, il en devenait complètement fou et perdu. L’homme osa poser la fatidique question. Demy. Qui est Demy ? Le jeune homme laissa l’unique réponse qui lui venait tout de suite à l’esprit s'envoler dans l'air, tel un murmure.

« Moi… Lui est moi… Moi, lui. »

C’était confus, bizarre comme réponse et pourtant c’était celle qui illustrait parfaitement la personne qu'était Demyan, son miroir, son reflet. Les jumeaux avaient eut une relation si fusionnelle, si identique que finalement, ils n’avaient jamais cherché à se différencier. Et maintenant, il se retrouvait seul, sans sa moitié. Demyan était tout pour lui. Son âme, son cœur, son souffle. Et… Malgré les mois depuis son décès, Yulian n’arrivait pas à s’y faire, à cette absence. La douleur, la culpabilité l’étouffait et le rendait malade. Malade au point de ne plus réussir à dormir convenablement, ni même à interagir avec les autres. Yulian était seul. Si seul. Après tout, pourquoi s’entourer quand on est une personne aussi abjecte ?

Le surveillant Duval semblait véritablement s’inquiéter pour lui, le jeune homme leva enfin le regard vers lui depuis sa chute et il s’y accrocha. On pouvait lire dans les yeux de Yulian toute sa douleur mais aussi à quel point il semblait perdu. Le jeune homme se redressa doucement suite aux paroles de l’homme. Il ne souhaitait pas qu’il appelle quelqu’un et qu’on le voie dans cet état. Le Kristianov se retrouva donc assis, les larmes roulant toujours sur ses joues. Il observa longuement ses bras où ses manches se teintaient de sang, il les laissa de nouveau tomber. Ce n’était pas important, il le méritait n’est-ce pas ? Yulian sentait son corps endolori tandis que des piqures de douleur se faisaient plus insistante le long de ses avant-bras, un léger mal de tête commençait aussi à poindre le bout de son nez. Quant à ses chevilles, l’une semblait plus douloureuse que l’autre suite à la chute. C’est normal, après tout, elle avait déjà été victime d’une mauvaise chute il y a un moment et le jeune homme ne l’avait jamais soigné correctement. Néanmoins, le jeune homme ne sentait aucune douleur aigüe, par chance, aucune blessure ne semblait véritablement sérieuse. La douleur la plus indescriptible régnait dans son cœur et son esprit.  De ce fait, les larmes continuaient toujours de couler le long de ses joues tandis que sa respiration se faisait difficile par les sanglots.

« Je vais bien… Mais j’ai si mal… Je voulais juste faire taire cette douleur… J’en avais marre. »

Les nerfs craquent, le secret se dévoile. A ce moment-là, Yulian n’était qu’un enfant légèrement blessé physiquement mais détruit psychologiquement, perdu dans les tourments d’une douleur et d’une culpabilité qui ne cessaient de croître et de l’étouffer, chaque jour un peu plus que le précédent.

---------------------------------

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Duval
■ Age : 26
■ Messages : 808
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nathan Duval
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyMar 7 Avr 2020 - 13:33


Well kid ... What you gonna do now ?


ft YULIAN KRISTIANOV


Moi ? Lui ? Il s'agissait d'une réponse bien trop confuse pour qu'il n'en comprenne réellement le sens. Toutefois, il avait la certitude que ce Demy était la cause de tous ses soucis. Il songeait déjà à questionner les parents de l'enfant, dans un avenir proche. Mais pour le moment, il préféra se concentrer sur l'instant présent. Suite à ses paroles, l'adolescent se redressa, se mettant en position assise. Les larmes qui perlèrent sur ses joues étaient loin de laisser indifférent le surveillant. Voir le jeune Yulian dans cet état, lui brisa le coeur et les mots qu'il eut juste après n'arrangèrent en rien les choses. Il se devait de trouver les mots justes pour le réconforter ...

« - Ne t'inquiète pas, tu n'es pas seul ! Je ne peux peut-être pas ressentir ta douleur, mais je suis là pour te soutenir ! Ensemble, nous surmonterons cela ! Alors, ne te tracasse plus avec cette histoire ! »

Pour accompagnait ses mots, Nathan vint serrer dans ses bras le jeune garçon, comme un père le ferait avec son enfant. Il l’étreignit ainsi durant plusieurs minutes, le laissant pleurer sur son épaule, s'il le souhaitait.

« - Il faudrait qu'on aille faire examiner ta blessure au poignet à l’infirmerie ... Ça n'a pas l'air d'être trop grave, mais je préfère être prudent ... Je te laisse reprendre un peu tes esprits ... Dis-moi quand tu seras prêt à y aller ... »

Nathan ne voulait absolument pas le brusquer. Il ne voulait pas non plus évoquer le fait qu'il allait devoir expliquer la situation à sa hiérarchie, mais aussi aux parents de l'enfant. Il était assez bouleversé comme ça, inutile donc d'en rajouter une couche ...



Spoiler:
 

     








---------------------------------



Japonais - #57A7A5  Français - #A6658F Anglais - #bc1928
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 555
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyMar 7 Avr 2020 - 21:44


Pleurer, un acte si ... Anodin. Mais si libérateur pour le jeune garçon. Pour lui qui avait banni ce comportement, pleurer lui était interdit. Pleurer... N'allait pas faire revenir Demyan, et puisque c'était de sa faute, il n'avait pas le droit de partager ses larmes aux autres. Et sa famille l'avait associé à un être insensible, un être qui avait manipulé Demyan. Un jumeau dominant démoniaque. Mais c'était faux... Pleurer lui avait été impossible, il se l'était interdit. Il n'avait pas le droit d'être triste. La seule chose qu'il pouvait ressentir, c'était cette culpabilité, cette colère qui l'étreignait, qui l'étouffait. Ces sentiments si puissants qui le poussaient à se faire du mal, à vouloir réparer sa faute de la manière la plus forte. Mais... Il était si fragile, si fatigué... Et les mots du surveillant étaient si naïfs. Comment pouvait-il savoir que derrière l'adolescent en face de lui se cachait un meurtrier ? Un être si abject ? Et comment ne plus se tracasser comme il le dit alors qu'il ne peut pas fuir ni oublier. Comment, alors qu'il ne pourra jamais se pardonner ?

« On ne peut pas fuir son passé... Je dois... Encaisser. Continuer... Mais c'est si dur... Je n'y arrive plus, je suis fatigué... Il est tout le temps là... Mais en même temps, il est absent... Tellement absent...»

Yulian se coupa dans ses propos lorsque l'homme s'agenouilla pour le serrer dans ses bras. Le jeune homme ne savait que faire. Le repousser ? Lui crier dessus ? Pourquoi lui apporter du réconfort alors qu'il n'est qu'un monstre ?! Mais en même temps... Il ne pouvait pas, il n'arrivait pas à repousser cette étreinte. Et même bien au contraire, il se laissa faire. Doucement, il alla même jusqu'à entourer de ses bras l'homme pour la resserrer. En cet instant, il relâcha toutes les barrières qu'il avait dressé entre lui et le reste du monde. Il avait besoin... Il avait besoin d'aide... Il ne s'en sortirai pas tout seul. C'était un enfer, il avait besoin d'une main pour reconquérir la lumière...

Les mots du surveillant le figèrent. Aller à l'infirmerie pour soigner ses blessures ? Non... Elle verrait les marques. Elle contacterait ses parents. Et... Ses parents seraient détruits. Non... Il n'était pas prêt. Pas prêt à voir les regards inquiets, la déception, la peur, l'angoisse. Non. Il ne fallait pas. Après tout, ces blessures aux avant-bras sont minimes, il peut les soigner seul. Non. Il ne faut pas qu'il l'emmène à l'infirmerie. Yulian ferma les yeux, il avait baissé sa garde, ses barrières. Il était fatigué. Il avait besoin d'aide, il avait besoin de son aide mais il ne voulait pas aller à l'infirmerie. On allait le croire fou, non ? Le renvoyer à l'hôpital. Revoir ce psychiatre qui chercherait à le piéger... Encore... Non... Il ne pouvait pas, il ne le supporterait pas. Le jeune homme inspira doucement, sa respiration était rapide, trop rapide, trahissant son angoisse tandis que les larmes continuaient à cavaler sur les joues du jeune garçon.

« Ce n'est rien... Pas l'infirmerie, je vous en prie... Ce n'est rien, j'ai l'habitude, ca va passer... Je ne veux pas y aller. S'il vous plaît... De toute façon, je le mérite... Je suis un monstre...»


---------------------------------

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Duval
■ Age : 26
■ Messages : 808
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nathan Duval
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyMer 6 Mai 2020 - 14:23


Well kid ... What you gonna do now ?


ft YULIAN KRISTIANOV


Le jeune garçon avait raison sur un point, on ne pouvait pas fuir son passé. Toutefois, rien ne l'obliger à devoir l'affronter seul. Nathan avait bien saisi la détresse du jeune garçon et il ne comptait clairement pas l'abandonner. Et ce, quelle que soit la raison de son mal-être. Il continua donc à l'étreindre pour le réconforter, sentant quelques instants plus tard les bras du jeune garçon se resserrer autour de lui. Une première victoire pour Nathan, qui avait attendu et espérer ce geste avec impatience. Pour lui, cela signifiait que le jeune garçon était sur la bonne voie, qu'il allait enfin accepter d'être aidé. Il était content et rassuré à la fois, et ce, malgré l'instant où il sentit le jeune garçon se figer à nouveau.

L'idée d'aller à l'infirmerie lui faisait peur. En tout cas, assez pour qu'il en vienne à dire des bêtises. Mince, que faire ? Nathan avait peur de perdre sa confiance en le forçant à aller à l’infirmerie, mais d'un autre côté, il ne pouvait décemment pas le laisser ainsi ! Il devait être ausculté, ne serait-ce que par précaution. Et puis, au vu des événements, il allait être obligé d'en informer sa hiérarchie. Impossible de faire autrement, Yulian devait être aidé et ses parents informés de la situation ...

« - Yulian ... Ne dis pas des choses pareilles, tu n'es pas un monstre. Tu ne mérites pas ce qu'il t'arrive. Personne ne mérite cela. Je comprends que tu puisses avoir peur d'aller à l'infirmerie ... mais c'est pour ton bien. Personne ne te jugera là-bas, au contraire, l'infirmière sera aussi à tes côtés pour t'épauler. »

Le surveillant lui caressa doucement le dos pour un peu plus le réconforter, avant de rajouter.

« - Tu n'as pas à avoir peur, je serais avec toi, d'accord ? Elle examinera tes blessures et les soignera. Et si tu ne veux pas t'expliquer sur leur provenance, je pourrais toujours le faire pour toi. Je ne vais pas te mentir Yulian, mais j'imagine que tu te doutes quand même en temps soit peu que je vais être obligé de parler de ce qu'il s'est passé avec elle, n'est-ce pas ? Je ne peux pas faire comme si rien ne s'était passé. Tu as besoin d'aide. »

Il marqua un temps d'arrêt ... avant de reprendre.

« - Tu as besoin de tes parents. Ils doivent savoir que tu n'es pas bien et que tu as besoin d'eux plus que tout au monde. »


     








---------------------------------



Japonais - #57A7A5  Français - #A6658F Anglais - #bc1928
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 555
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyMer 10 Juin 2020 - 12:46


Perdu... Il a perdu. Il est perdu. Le jeune homme ne savait plus que faire, quoi dire. Comment expliquer ? Comment réparer ? Il ne savait pas, il ne le pouvait de toute façon, pas. Et cet homme qui venait de s'interposer, de faire irruption pour tout arrêter, pour suspendre le temps et lui sauver la vie. Le jeune homme ne pouvait rejeter cette étreinte, il en avait déjà tellement rejeté alors qu'inconsciemment, c'était ce dont il avait le plus besoin. De l'affection pour combler ce manque criant, ce manque insupportable. Et lui, qui tentait de le rassurer. Il n'était pas un monstre ? Vraiment ? S'il savait... S'il savait ce qui s'était passé sur un fichu toit l'année dernière... S'il écoutait les propos de sa "soi-disante" famille restée en Russie.

Les larmes du jeune homme se tarissaient doucement, après tout, il n'avait plus rien à pleurer... Il devait se reprendre et pourtant, il ne voulait pas. Il ne voulait plus jouer le gamin fort et solitaire. Il n'y arrivait plus. Il voulait juste prolonger cette étreinte et fermer les yeux, pour espérer que tout redevienne comme avant en les ouvrant. Pour espérer une chose aussi... Impossible. Après tout, un monstre ne peut pas fuir son destin.

"Je le suis Duval... Il est mort... Par ma faute. J'aurais dû attraper sa main et le retenir encore et encore... J'aurais dû échanger nos places."

Yulian passa sa manche sur son visage en tremblant légèrement, frottant nerveusement ses joues pour effacer les traces de larmes tandis que ses yeux démontraient encore le bouleversement de son âme. Nathan n'allait pas lâcher l'affaire et tout au fond de lui, Yulian le sentait, il avait besoin d'aide pour affronter tout ça. Seul, c'était impossible, il n'y arrivait pas, il se détruisait au fur et à mesure. Il était malade.

Le jeune homme ne pouvait pas refuser, il ne pouvait plus argumenter. Il le savait, la partie était jouée, son plan venait de tomber à l'eau. Et peut-être l'espérait-il de façon inconsciente qu'on lui vienne en aide au moment où il ne pouvait plus la refuser ? Peut-être que l'image de son frère l'avait poussé à bout pour cet unique but, pour qu'il accepte les mains tendus et qu'il avance de nouveau ? Yulian était faible psychiquement, aujourd'hui, il baissait enfin les armes. Il s'avouait vaincu et à terre. Néanmoins, quelque chose l'angoissait particulièrement : ses parents.

"Je voulais juste éloigner mes parents de tout ça. Après tout, je suis déjà bien assez décevant... Et leurs regards si tristes... Je suis incapable de l'affronter. J'ai fait tellement de mal que... Je méritais tout ça."

Le jeune homme décrocha ses bras de l'homme pour les rapprocher contre lui. Nathan allait finir par apprendre que ses blessures aux bras ne venaient justement pas de sa chute ou d'altercations mais de blessures auto-infligées. Comment allait-il réagir ? Après tout, c'était purement une marque de faiblesse... Et dans sa famille plus éloignée, la faiblesse n'était pas quelque chose d'autorisée. Les hommes devaient être forts. Mais Yulian était faible. Il baissa les yeux vers le sol. Il avait besoin qu'on l'aide, il devait l'accepter... Mais c'était si difficile de s'avouer impuissant surtout lui, qui était persuadé de mériter ce qui lui arrivait. Pourtant, aujourd'hui, il baissait les armes et c'est dans un souffle qu'il fit comprendre à l'adulte qu'il acceptait son aide, l'infirmerie, l'infirmière... Tout...

"J'ai besoin d'aide... S'il vous plaît... Je ne sais plus quoi faire, je suis perdu..."

---------------------------------

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; Le Lycée :: Les dortoirs :: Le toit-
Sauter vers: