Revenir en haut
Aller en bas

-50%
Le deal à ne pas rater :
Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés 60×60 cm
12.60 € 24.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les aléas de la rentrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptySam 30 Nov 2019 - 13:51

Les aléas de la rentrée

Ça faisait un moment que je n'avais pas vu ma sœur. Depuis ses derniers temps, je faisais en vérité à peu près tout pour l'éviter. J'évitais tout le monde en fait, et je comptais bien à ce que ce soit comme ça pendant un moment. Par un concours de circonstance absolument magique, elle changeait de chambre et était partie la veille de la rentrée pour faire le transfert.
J'allais entamer une année beaucoup trop remplie, mais qui ne me laissait pas la place à la réflexion autre que scolaire. Quand j'en avais parlé avec maman.... Bien que parler soit un bien grand mot, il s'était plutôt passé que ma mère m'avait pris à part et m'avait forcée à me "recentrer sur mes études", j'avais dit oui pour avoir la paix et m'enfuir au plus vite.
Bref tout ça pour dire, fin de journée, le jour de la rentrée, Tessa n'est pas là. J'ignore où elle est... Peut-être à la douche ? Ou avec un rancard raté ? Toujours est-il que je suis seule dans la chambre.
Je contemple autour de moi son état. Des dessins virevolteraient presque si le chat ne les avait pas aplatis de sa royale personne. Heureusement qu'il est là pour mettre un peu d'ordre... C'est l'un des seuls tranquilles dans cette chambre. Je l'envie un peu de pouvoir faire ce qu'il veut...
Ma machine à coudre a bien pris la poussière depuis la dernière robe que j'ai faite. Il reste sur le côté des cadavres de projets. Ils ne verront probablement jamais le jour...

Je devrais me motiver à aller voir ma sœur. Je devrais me lever de mon lit. Je devrais faire autre chose que me morfondre. Je devrais aller lui dire la bienvenue dans sa nouvelle chambre. Je devrais, et pourtant, je reste assise sur le lit. Je n'ai pas envie d'aller voir comment le monde va. Le monde devra venir à moi s'il veut savoir ce que je deviens.

Je m'allonge. Avant de revenir dans ma chambre, j'en ai profité pour déposer mes demandes pour quitter les clubs de cuisine et de musique et chant pour intégrer celui de natation et d'arts plastiques. C'est bien la seule chose qui me satisfait. J'ai le sentiment que profiter de l'eau chlorée de la piscine me permettra de laver mes pensées et de me centrer sur autre chose...

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Meyuki Harada
■ Age : 22
■ Messages : 1650
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée FRFf7at Les aléas de la rentrée KbCJmVA Les aléas de la rentrée LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyMar 7 Jan 2020 - 23:46

Les aléas de la rentrée ♫

La journée avait eu un peu de mal à démarrer, normal après deux semaines de vacances en même temps, mais bon… la première journée de cours à l’université s’était passée sans trop d’encombre et c’était ça le principal ! J’avais eu le temps de récupérer après le cours de Biologie, et les trois heures de médecine, même si c’était impressionnant, ça m’a vachement hypée !

Et toute cette hype était autant palpable que je marchais bien guillerette en direction de la chambre de Tessa et Yukiko. Les bras chargée d’un plateau de cookies fraichement cuits au club de cuisine, j’ouvre la porte en trombe et crie :

AHHHH ! BOUM BEBE !

Ne m’en voulez pas, je ne connais le film qu’en français. Et la principale intéréssée reconnaîtra sans le moindre mal d’où ça vient ! Je scrute la pièce du regard, confirmant l’absence de Tessa comme elle le disait dans son message vu qu’elle sort du kendo seulement, et mes yeux tombent sur ma sœur. J’espère qu’elle ne dormait pas, parce qu’avec mon entrée fracassante elle a du faire un bond d’au moins deux mètres !

Codage par Libella sur Graphiorum


---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066


Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyJeu 23 Jan 2020 - 23:51

Les aléas de la rentrée

- Ah, laisse moi deviner... toi, tu es très intelligente...

Des années de conditionnement pour en arriver à cette réponse, et pas devant n'importe qui. L'objet de ma fuite vient de débarquer comme elle le fait habituellement : en furie. Il faudrait se dire que le manque de synchronisation dans nos corps respectifs vient de nos gènes néanmoins ça serait extrêmement réducteur. Puis il faudrait que j'avoue avoir sur-réagit de peur en voyant une tempête cyclonique tressés conquérir mon territoire.
Son regard est franchement fier d'elle, je peux le deviner rien qu'à son sourire. Et ça doit être un coup monté : elle a un plateau de cookies, une Tessa absente et je n'ai aucun moyen de fuite. Ma sœur domine de toute sa hauteur mon salut. A l'aide !!! A la séquestration !!! A moi !!! A moi !!! A moi !!!....

Trop tard...

Je me relève avec l'absence de dignité qu'il me reste et je fais face à... un plateau de cookies. C'est un euphémisme de dire qu'elle me l'a mis sous le nez, je crois qu'elle me le ferais manger jusqu'à ce que je lui dise que ses cookies sont délicieux (parce que oui ils le sont mais je ne lui dirais jamais sinon ils ne seront jamais encore meilleurs !).

J'en prend un, je prend un kleenex et je m'installe au bout du lit, tout en invitant son plateau à prendre une place au milieu du lit. Elle n'aura pas le choix, si elle me veux, je me protégerais à coup de cookie !

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 29
■ Messages : 5133
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée GkZd5iQ Les aléas de la rentrée Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyVen 24 Jan 2020 - 10:04

Soufflant un bon coup, je retire mon Kendo Men*. Je le garde sous mon bras pour rejoindre les vestiaires. Je suis en nage après cette séance où j’ai forcé au maximum pour vider mes pensées négatives. Dans les vestiaires, je retire mes gants et le reste de protection obligatoire. Je pose le tout sur un des bancs et ouvre ensuite mon casier. Je m’empresse d’envoyer un message à Meyuki pour lui dire que je suis seulement dans les vestiaires. Il faut que je finisse de retirer le reste de mon équipement et me douche avant de pouvoir partir. Par habitude, je vérifie deux ou trois fois mes boites de réception en quête de messages de Jamie mais il ne m’a toujours pas contacté malgré mes centaines de messages et le fait que j’ai dit que j’avais changé d’avis. Cela me frustre au plus au point et c’est en soupirant que je vais à la douche pour me changer un peu les idées.

Un quart d’heure plus tard, je suis lavée, changée et j’ai rangé mes affaires de kendo là où il faut. Tout en marchant vers le dortoir, je me tresse les cheveux. Je prends tout mon temps pour y aller parce que je sais ce qui m’y attend : une Meyuki surexcitée et une Yukiko blasée ? Je ne sais pas trop ce qu’elle a mais elle ne semble plus trop elle-même en ce moment et ce depuis plusieurs semaines déjà. J’ai tout le loisir de l’observer parce que maintenant on est dans la même année et le comble ? Elle suit les mêmes cours que moi. Pas un ou deux mais tous !! Genre si je ne partais pas du campus entre le moment des cours et des clubs, je la verrais vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Elle est même dans le club d’Arts Plastiques… en bref, le seul moment où je peux l’éviter c’est le club de kendo. Ce n’est pas comme si on trainait ensemble malgré tout ça mais bon. A mi-chemin du dortoir, j’oublie un truc important et fait demi-tour direction le bâtiment avec les salles de club. J’ai complètement zappé que j’avais gardé la clé et que je dois aller fermer la salle d’art plastique. Au moins, ça me fait un peu de répit avant le grand show.

*Kendo Men = casque de kendo

---------------------------------

Les aléas de la rentrée Signature%20Tessa
Tessa's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Meyuki Harada
■ Age : 22
■ Messages : 1650
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée FRFf7at Les aléas de la rentrée KbCJmVA Les aléas de la rentrée LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyDim 23 Fév 2020 - 15:15

Les aléas de la rentrée ♫

Hey, bonne ref ! Mais c’est pas très gentil quand même…

Surtout quand on sait pourquoi Kuzco dit ça ! Enfin bref, passons. Je m’approche, tout de même fiere de mon entrée fracassante et lui sourit en tendant le plateau de cookie devant son nez. Elle ne pourra pas y échapper de toute façon, elle en a pas mangé de tout l’été ! Mon sourire s’étire quand elle en attrape un et je la suit pour m’installer sur le lit, déposant le plateau entre nous.

Ceci dit, elle n’a pas l’air très bavarde ni enjouée à l’idée de me voir… On ne s’est pas vu de tout l’été, et c’est tout ? Un peu désappointée, je la regarde puis regarde le plateau, on dirait qu’elle a tout calculé pour éviter que je ne me colle à elle pour un calin. Je ne peux pas m’empêcher de froncer les sourcils et de bouder en faisant tout ce constat alors je la regarde d’un air grognon :

C’est gentil de poser la question, mais ma rentrée à l’université s’est bien passée merci… La tienne aussi j’espère ?

J’attrape mon téléphone qui vient de vibrer et lit le texto de Tessa. J’espère qu’elle va arriver vite parce que j’ai l’impression que mes nerfs vont être mis à rude épreuve si Yukiko se mure dans le silence et qu’elle abrège notre discussion comme ses messages cet été...
Codage par Libella sur Graphiorum


---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066


Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyDim 8 Mar 2020 - 16:28

Les aléas de la rentrée

Je continue à grignoter mes cookies et à faire semblant de ne pas l'écouter. "Gnia gnia gnia gnia Université". Chouette, elle veut parler de l'université, elle essaye de prendre un terrain pas miné ? Histoire de m'amadouer plus vite, c'est ça ?

Je ne la regarde pas mais je sens un téléphone vibrer. Je n'ai même pas envie de vérifier le mien. De toute façon, ça à l'air d'être pour elle, donc autant pas s’inquiéter. Si ça ce trouve, elle aura une éternelle nouvelle déception à la lecture du message, ça l'a changera pas de beaucoup avec moi....

J'attends qu'elle repose son téléphone, je reprends un cookie de manière nonchalante et je me décide à faire un effort pour avoir un semblant de conversation avec elle :

- Oui,comme d'habitude. J'ai plus de boulot qu'avant, mais ça compense...

Je reprends une bouchée de cookies et la mâchouille rapidement avant d'ajouter :

-Et toi l'école ? C'était comment ta rentrée au lycée ? Toujours avec des abrutis ?

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 29
■ Messages : 5133
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée GkZd5iQ Les aléas de la rentrée Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyDim 8 Mar 2020 - 16:43

J'ai été fermé la salle du club d'art plastique, tout en profitant pour discuter un peu avec les derniers trainards. Je fais tout pour ne pas aller dans ma chambre? Oui. Mais voilà, faut bien que je finisse par y aller parce qu'il faut que je m'occupe de Ghost.

Prenant mon courage à deux mains, je me dirige vers ma chambre et c'est quand je suis à proximité de la U-3 que j'entends des bruits suspects. Le genre inquiétant. Je m'arrête devant la porte et là, je me demande sérieusement si je vais entrer ou pas. Meyuki a l'air en colère et c'est un peu effrayant.

Il faut peut-être que je tente de voir si je peux calmer le jeu? Je ne sais pas trop comment me comporter dans ces cas-là, je n'ai jamais eu de dispute avec mes frères... peut-être que si j'attends un peu? C'est quand je pose ma main sur la poignée de la porte qu'elle tourne. Qu'est-ce que je vais trouver?

---------------------------------

Les aléas de la rentrée Signature%20Tessa
Tessa's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Meyuki Harada
■ Age : 22
■ Messages : 1650
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée FRFf7at Les aléas de la rentrée KbCJmVA Les aléas de la rentrée LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyDim 8 Mar 2020 - 17:12

Les aléas de la rentrée ♫

Alors que je repose mon téléphone sur le lit, mes yeux s’écarquillent en entendant les mots de ma sœur s’aligner. J’espère que c’est une blague, mais quand je la regarde continuer de machouiller son cookie en attendant ma réponse, c’est trop.

ATTENDS, QUOI ?

Je n’en crois pas mes yeux. J’ai passé la durée de mes vacances à m’inquiéter pour elle et à cogiter pour trouver quelque chose qui lui remonterai le moral, et elle n’a même pas retenu que j’entrais à l’université ? Prise de colère, je fronce les sourcils, me lève et serre les poings :

Je sais pas ce qui t’arrives depuis quelques mois mais à force de m’éviter et d’être dans ta bulle, c’est pas un train que t’as râté MAIS UNE GARE ENTIÈRE ! Je ne sais même pas pourquoi je continue de m’inquiéter pour toi alors que tu n’en as clairement rien à faire des autres !

Complètement énervée, j’attrape violemment mon emploi du temps dans mon sac et lui jette sur les genoux, puis continue à faire les 100 pas en grognant :

J’en reviens pas, avec le nombre de fois ou papa et maman en ont parlé, t’as même pas retenu que j’ai emménagé 5 chambres plus loin dans le même bâtiment et qu’on allait se croiser tous les jours ! Tu sais quoi ? Les abrutis ce ne sont pas mes ami(e)s, C’EST TOI !  

M’apprêtant à sortir en trombes, je m’éloigne au plus vite d’elle pour aller me diriger vers la porte et l’ouvre d’un coup sec pour sortir.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066


Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyVen 27 Mar 2020 - 3:17

Les aléas de la rentrée

- ATTENDS, QUOI ?

Je, euh, quoi ? Je m’intéresse à elle et elle me crie dessus ? ça va pas dans sa tête ?! Elle....

- Je sais pas ce qui t’arrive depuis quelques mois, mais à force de m’éviter et d’être dans ta bulle, c’est pas un train que t’as raté, MAIS UNE GARE ENTIÈRE ! Je ne sais même pas pourquoi je continue de m’inquiéter pour toi alors que tu n’en as clairement rien à faire des autres !

Wow, mais elle débloque là. Le seul train que j'ai raté dans ma vie, c'est celui pour revenir en France.... Elle s'inquiète pour moi alors que je vais très bien, je suis apte à prendre soin de moi merci. Elle a l'air de se calmer en allant dans son sac, mais en fait, c'est juste pour me lancer un morceau de papier à la figure.
C'est tellement pathétique comme démonstration de colère.
Je sais pas, tu pourrais faire mieux, non ? TOI, t'as l'art de te mettre en colère, puis après tu boudes, et tu reviens plus pendant des années ? Tu m'en veux encore d'être partie ? Non seulement, on est sensé avoir fait la paix, mais en fait, toi, tout ce que tu trouve à faire, c'est m'emmerder. Complètement névrosée ma sœur, non ? J'ai RIEN fait. Je me suis juste intéresser à elle, et voilà comment je me fais traiter.
J'écoute même pas. Ça sert à rien, de toute façon ça va être la même chose. La rengaine de la sœur minable qui sait rien faire. Bah justement, au moins je colle au personnage.

- ...... C'EST TOI !

Eh bah vas-y, c'est ça, va t'en, tu vaudras pas mieux que moi de toute façon !

-Eh bah vas-y, c'est ça, va t'en, tu vaudras pas mieux que moi de toute façon ! ... Et de toute façon, pourquoi tu serais inquiète, hein ?! Tout va bien dans ma vie ! JE SUIS ADULEE MADAME. UNE STARLETTE QUI SE PAVANE ET QUI VAUT RIEN POUR SA FAMILLE, C'EST TOUT CE QUE JE SUIS ! Ma voix s'est un peu brisée de hurler d'un coup, mais je continue, Je suis rien du tout.

Rien. Rien du tout. Dans ma vie comme dans ma gorge. Les seules choses qui me viennent, ce sont les larmes. Je sens ma vue se flouer. Je sais que ma sœur est sur le point de partir. Elle a peut-être même déjà mis la main sur la poignée. Mais de toute façon, qui suis-je pour l'arrêter ?
Rien.
J'ai le papier sur les genoux et il vient se greffer à ma main. Le coté glacé est comme une accroche pour ne pas sombrer complètement.

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 29
■ Messages : 5133
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée GkZd5iQ Les aléas de la rentrée Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyVen 27 Mar 2020 - 9:05

Alors que j'hésite, j'entends tout ce qu'il se passe de l'autre côté de la porte, ce n'est pas vraiment le fort du campus d'avoir des trucs isolants des fois... Quand Meyuki ouvre la porte comme une furie, je dois reculer pour ne pas me prendre la porte dans la gueule. Qui a eu l'idée que les portes devaient s'ouvrir vers l'extérieur de la pièce et pas l'intérieur hein ? C'est dangereux bordel ! Encore un peu et elle m'aurait assommer. Foutues normes de sécurité. Bref, Meyuki passe en trombe devant moi pour aller dans sa chambre. Il me reste plus qu'à constater avec surprise une Yukiko assisse sur son lit l'air complétement abattue.

Qu'est-ce que je fais ? Je vais voir Meyuki ou Yukiko ? En temps normal, la question ne se poserait pas, j'irais voir ma meilleure amie, après tout, je ne dois rien à sa sœur mais elle est tellement en colère que je ne suis pas sûre que ça soit la meilleure des idées. Je vais plutôt gérer la blonde d'abord le temps que Meyuki redescende un peu en pression.

En soupirant, j'entre dans la chambre en fermant la porte derrière moi. Je dépose mon sac de sport sur le lit et cherche Ghost du regard. C'était tellement violent que je le retrouve sous le lit à moitié planqué derrière ma valise. Bon, ce n'est pas maintenant que je vais pouvoir profiter de mon chat et l'effet apaisant qui vient avec le fait de le câliner. Tsk.

Dépitée, je m'assieds sur mon lit en face de Yukiko et dis d'une voix neutre:

"Tu peux m'expliquer ce qu'il vient de se passer là ?"

Peut-être que je ne suis pas objective mais je suis sûre que c'est elle qui a merdé pour que Meyuki soit aussi en colère, alors ça ne me donne pas trop envie d'être compatissante ou compréhensive. Mon attitude changera en fonction de ce qu'elle me dira.

---------------------------------

Les aléas de la rentrée Signature%20Tessa
Tessa's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Meyuki Harada
■ Age : 22
■ Messages : 1650
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée FRFf7at Les aléas de la rentrée KbCJmVA Les aléas de la rentrée LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptySam 4 Avr 2020 - 16:23

Les aléas de la rentrée ♫

Je suis tellement énervée que ce qu’elle me balance entre par une oreille et sort par l’autre sans que j’ai envie d’y répondre. Que je m’en aille, et bah elle est servie !

C’EST TOI QUI TE CLOITRE DANS TA BULLE, PUNAISE ! Mais tu sais quoi, t’as raison, je m’en vais ! Comme ça la starlette est en paix et bon débarras pour elle ! T’avais pas envie de m’avoir dans les pattes et je l’ai enfin compris ! SALUT !

J’ai toujours la main sur la poignée de la porte que je viens d’ouvrir en trombe et j’accentue l’ouverture pour sortir en pétard, avant d’apercevoir Tessa. Elle n’a pas l’air de se l’être prise dans la figure, en fin je n’en sais rien mais là je suis trop énervée pour lui demander si elle va bien. Je pète littéralement les plombs et je préfère partir de là que de rester une minute de plus dans cette chambre.

Je parcoure le couloir à grandes enjambées et entre dans ma chambre en claquant la porte derrière moi. Tamika n’est pas là, tant mieux. Vaut mieux éviter que je m’énerve sur elle. Je grommelle à tout va et balance mon sac sur le lit d’un geste brusque, puis me dirige vers mon tiroir à grignotage qui est complétement vide. Et bien sur, j’ai zappé de reprendre mes cookies, alors que je mourrais de faim et que je venais casser la croute avec elles à la base. GE-NIAL.

Mon regard se pose sur mon sac de sport, je crois qu'une petite séance de frappe sur l'un des sacs au karaté me ferait pas de mal.

Codage par Libella sur Graphiorum

LISEZ MOI:
 

---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066




Dernière édition par Meyuki Harada le Dim 26 Avr 2020 - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyLun 13 Avr 2020 - 4:46

Les aléas de la rentrée

- C’EST TOI QUI TE CLOITRE DANS TA BULLE, PUNAISE ! Mais tu sais quoi, t’as raison, je m’en vais ! Comme ça la starlette est en paix et bon débarras pour elle ! T’avais pas envie de m’avoir dans les pattes et je l’ai enfin compris ! SALUT !

Dans ma bulle, moi ? J'ai des larmes pleins les yeux. Je m'essuie avec un mouchoir qui passait par là. Elle a ouvert la porte et elle est partie. Elle est partie. Elle est partie. La porte est ouverte. Elle est partie.

J'aimerais qu'on me prenne dans les bras.

Mais elle est partie.


Elle est partie.

- Tu peux m'expliquer ce qu'il vient de se passer là ?

Il s'est passé que ma sœur est partie. Elle m'a laissé en plan comme une chaussette. Elle me hurle dessus parce que j'ai posé une question qui ne lui a pas plus. Elle m'en veut depuis des années, et ça finira jamais. Elle a ...

Je lève la tête vers ma colocataire. Je pense pas qu'elle m'ait déjà vu dans un état pareil. Ou qu'elle ai vu ma sœur dans un état pareil. J'arrive pas à me calmer, les larmes coulent toutes seules. Le papier toujours serré dans mes mains. J'essaye de regarder ce que c'est, mais j'y arrive pas. Je le pose, et, je me mouche. Je pose un mouchoir sur mes yeux et j'appuie avec mes paumes de mains sur mes yeux. Je met quelques instants à me contrôler un peu. Je vais regarder et lire le papier.

Et puis je le vois. Médecine. Université. Harada, mais pas Yukiko. Harada Meyuki. Elle a, elle est ... Elle est à l'université cette année. Mes larmes reprennent de plus belles.
La réalisation me choque. Elle est si petite. Elle est petite. Elle est pas assez grande pour aller à l'université. Une cascade de larmes.
Elle est en colère parce que... Parce que... je suis dans ma bulle. Parce que je suis tellement minable que je suis pas capable d'être une bonne sœur.

Je colle bien au personnage, hein. J'ai un sourire triste sur le visage. Un sourire aimable et triste. L'ironie du sort. Le mascara doit couler, je dois ressembler à un panda. Un panda bouffi qui comme d'habitude fais souffrir sa sœur.

- J'ai besoin de papier et d'un stylo Tessa. J'ai besoin de ça et je dois écrire, mais je suis pas capable de le faire, j'arrive même pas à te voir. Silence. Sil te plait

Ma voix hoquette tout du long. C'est dur de parler, c'est dur d'avancer une idée à la fois. Pitié Tessa, aide moi. J'ai encore tout détruit. J'ai encore tout bousillé. J'ai pas, je suis pas, j'ai...

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 29
■ Messages : 5133
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée GkZd5iQ Les aléas de la rentrée Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyLun 13 Avr 2020 - 13:02

Elle me fait de la peine à pleurer comme ça, vraiment, mais je n'arrive pas à compatir.   Peut-être parce que je suis repliée sur moi-même à cause de mes problèmes ou alors c'est parce que je suis sûre qu'elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même vu le peu que j'ai entendu à travers la porte. Comment elle peut faire ça à sa sœur ? Elle s'en fout complétement ! Ça me mets en colère de la voir se comporter comme ça avec Meyuki, c'est SA SŒUR quoi merde ! Je suis sûre que j'en sais plus sur Meyuki qu'elle. C'est triste. Et ça ne devrait pas être comme ça ! Genre moi, mes frères ils connaissent presque tout de moi et moi d'eux. Je n'imagine même pas qu'il puisse en être autrement.

Mais je ne dis rien, je me contente de la regarder et attendre qu'elle m'explique. Parce que je veux lui donner une chance, que je suis gentille et compréhensive. Je soupire quand elle prends enfin la parole et qu'elle me demande du papier et un stylo. Je ne vois pas pourquoi elle en aurait besoin mais ça peut lui faire plaisir... Je me lève, attrape une feuille de papier, un stylo qui trainent sur mon bureau et m'approche d'elle.

"Hmm pourquoi tu veux ça exactement ?"

Je m'assieds à côté d'elle et dépose le tout à côté de moi. Bon, elle est pas vraiment en état d'écrire quoique ce soit. Alors on change de technique, peut-être qu'après avoir pleurer un bon coup, elle parlera enfin. Je pose ma main sur son épaule et la fait pivoter vers moi pour la prendre dans mes bras et lui faire un câlin. Je ne suis pas super à l'aise mais c'est déjà mieux que rien.

"Va-y pleure autant que t'en as besoin, je suis là."

Capacité de Tessa à réconforter les gens = 0

---------------------------------

Les aléas de la rentrée Signature%20Tessa
Tessa's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyLun 27 Avr 2020 - 2:24

Les aléas de la rentrée

J'entends Tessa faire quelque chose. Je pleure tellement que j'ai du mal à distinguer quelque chose... Elle s'approche de moi et pose ce que je pense être mon papier et stylo.

- Hmm pourquoi tu veux ça exactement ?

J'arrive pas vraiment à répondre. Je hoquette un "Je" et mon cœur se serre. C'est tellement débile ce que je vais faire, je vais pas remettre en ordre les choses. Je vais que les bousillées encore plus. Parce que je sais faire ça.
Et puis... Elle me prend dans ses bras.
Je ne m'y attendais pas, pourquoi elle fait ça ? Elle est l'amie de ma sœur, elle est... Je pleure de plus belle dans ses bras, je sais pas pourquoi elle fait ça, mais j'en avais besoin. Cette sensation, avoir les bras de quelqu'un autour de soi, c'est complètement foudroyant...
J'ai comme une décharge à l'intérieur, et je pleure. J'arrive pas à m'arrêter, je veux m'arrêter. S'il vous plaît, faites que ça s'arrête...

Je ne sais pas vraiment combien de temps je reste dans ses bras. Ils m'ont donné un peu de force, je crois ? J'attrape un mouchoir et essuie mes yeux sans gâcher encore plus le maquillage. J'en attrape un autre pour me moucher et un dernier pour sécher les dernières larmes. Je le garde près de moi. J'aimerais pouvoir m'excuser auprès d'elle dignement et au final, j'arrive à sortir un mini-son de ma voix.

- M..Merci... Pardon...

Je me sens honteuse de ma conduite. Avec ma sœur, avec ma colocataire aussi. Je quitte les bras de Tessa doucement et je prends le papier et le stylo qu'elle a déposé près de moi.

J'explique à Tessa en écrivant :

- J'ai vraiment été une sœur horrible ces derniers temps, j'étais trop aveuglé par moi-même pour la voir même grandir, j'ai...Je recommence un peu à pleurer, une goutte vient se nicher sur le papier, je m'essuie les yeux de revers de la main et je continue. Si j'avais moins été obnubilée par mes problèmes, plutôt que de faire attention à ma sœur, alors... Nouveau hoquet, j'arrive à me contenir mais j'ai toujours mal au coeur.. Alors, tout ça, cette dispute serait jamais arrivée...

Je finis d'écrire. Mon mot est court, c'est tout ce que je peux faire pour le moment. Je le dépose sur le plateau de cookies et je pose le stylo dessus. Je ne veux pas qu'il s'envole. Je ne veux pas qu'il s'envole lui aussi.

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 29
■ Messages : 5133
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée GkZd5iQ Les aléas de la rentrée Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyLun 27 Avr 2020 - 16:14

Yukiko se mets à pleurer encore plus quand je la prends dans mes bras. Je ne m'y attendais pas vraiment mais je pense qu'elle en a besoin alors je reste comme ça le temps qu'il faut. Je lui frotte un peu le dos pour qu'elle se calme un peu, ça marche toujours quand je pleure aussi et qu'on me réconforte, je trouve ça apaisant. Je ne sais pas trop combien de temps on reste comme ça mais ça me semble une éternité et elle mets du temps avant d'arrêter de pleurer. Je me demande vraiment ce qu'il s'est passé pour qu'elle soit dans un état pareil. Ça doit être pour ça qu'elle était étrange ces dernières semaines.

En tout cas, après un moment, elle me remercie et me dit pardon. Je comprends bien pourquoi alors je ne demande pas de précision. Elle réponds enfin à ma question en écrivant sur le papier qu'elle m'avait réclamer plus tôt.

Je ne peux qu'approuver ce qu'elle dit. Je ne vais pas la contredire quand elle admets avoir été une sœur horrible. Je n'aurais pas été jusque là ou utiliser un mot aussi fort par contre. Cela arrive d'être renfermer sur soi-même, ce n'est pas non plus un crime impardonnable. Moi ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi elle a complétement oublié sa sœur dans le processus. C'est quand on a des problèmes qu'il faut se reposer sur les membres de sa famille ! Pas les fuir ou je ne sais quoi encore...

Je soupire avant de dire:

"Peut-être que si tu vidais ton sac et racontait tes problèmes, ça irait mieux ? Je veux bien t'écouter si tu veux, sans jugement promis. Pour rattraper le coup avec Meyuki, il faut que tu sois prête à régler tes problèmes et te laisser aider pour aller mieux et être la meilleure sœur possible."


---------------------------------

Les aléas de la rentrée Signature%20Tessa
Tessa's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyMar 12 Mai 2020 - 21:23

Les aléas de la rentrée

"ça irait mieux" ?
.
..
...
Je ne sais pas quoi dire.
Pourquoi j'irais raconter mes problèmes ? Et surtout à Tessa. C'est une très bonne amie de ma sœur. Elle m'enfoncerais plus qu'autre chose... Je ne pourrais jamais être la meilleure sœur possible. J'ai jamais été capable de faire autre chose que bousiller les choses. J'ai du prendre toute la bad luck de ma famille : au moins il pourront s'aimer sans se soucier de se bousiller les uns  des autres.

- Si je parle, ça n'arrangera rien. Ça n'apportera que des problèmes aux autres. Toi comprise, t'es pas mon amie, t'es celle de ma sœur. Pourquoi tu te soucierais de quelqu'un comme moi.

Ça me fait tellement mal. J'ai même pas besoin d'en dire plus. Elle doit bien voir le personnage que je suis. Masquée, dans l'optique de faire croire que je serais capable de mener quelque chose à bien. Mon regard se fixe sur un objet, j'ai arrêté de pleurer mais c'est tout mon corps qui respire le dégoût.

Qui voudrait aider quelqu'un comme moi ? Personne. L'important dans toute cette histoire, ce n'est pas moi. C'est les autres. Il faut pouvoir être la meilleure possible pour les autres. Parce que de toute façon, j'ai pas le droit de faire autrement, j'aimerais tout finir. J'ai enchaîné les castings pour à peine apparaître devant des gens que je connais.  Tout ça pour une misérable promesse que j'ai voulu tenir. J'ai la sensation de m'être attarder sur des chimères toute ma vie. Des choses qui n'ont plus aucun intérêt maintenant.

Parce que ma vie n'a d’intérêt que pour servir le bonheur des gens qui m'entoure. Pas moi, pas faire n'importe quoi, Yukiko. Car n'importe quoi, c'est ton nom quand tu essaye de faire ce que tu as envie. Pourquoi le faire ? Pourquoi ne pas juste suivre la voix ouverte comme une chèvre ? Pourquoi je suis là ? Pourquoi je ne suis plus ici ?

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 29
■ Messages : 5133
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée GkZd5iQ Les aléas de la rentrée Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyMer 13 Mai 2020 - 9:23

Raaah c'est quoi cette réponse ? Genre ça change quoi que je sois l'amie de Meyuki ? Je lui ai dit que j'écouterais sans jugement ! C'est pas mon genre de balancer les confessions des gens aux autres ! Je soupire sèchement et me relève. Je prends le plateau de cookie et vais le déposer sur le bureau de Yukiko.

Je me retourne pour fixer Yukiko et lui dit:

"Je n'aime pas les gens qui s’apitoie sur leurs sorts alors qu'on leur propose de l'aide ! Je m'en fiche d'avoir des problèmes, qu'est-ce que tu pourrais m'apporter comme problème ? T'as la mafia aux fesses ? Non, je crois pas. Alors, vide ton sac ! Tu crois que j'ai envie d'être avec une colocataire vide ? Tu crois franchement que ça me plait de savoir que tu vas mal et te côtoyer H24 comme si de rien n'était? Si tu as peur que je raconte tout à Meyuki, bah je te promets que je répèterais rien de ce que tu me diras. Je ne comptais pas le balancer de toute façon, alors si c'est ça qu'il faut, je te le promets. Et j'ai qu'une parole Yukiko."

Voilà maintenant qu'elle balance tout ou j'abandonne.

---------------------------------

Les aléas de la rentrée Signature%20Tessa
Tessa's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyLun 18 Mai 2020 - 3:15

Les aléas de la rentrée

J'arrive pas à prononcer un mot. J'écoute. Et les larmes reprennent. Elle a mis le plateau de cookie et mon mot plus loin. Elle s'en fout de moi ! Comment je pourrais la blâmer ?

Puis elle se retourne à nouveau. Son regard me fait froid dans le dos. J'arrive pas à réagir. Les mots sont coincés dans ma gorge et ça lui laisse le temps de finir. Les mouchoirs sont toujours proches, et j'en utilise un nouveau. Je vois vaguement le cadavre d'un autre, pratiquement imbibé de noir mascara...

- Je m'apitoie pas sur mon sort ! C'est... C'est juste un fait ! Quoique je fasse, je bousille tout. Je reviens ici, je bousille ma carrière pour une nana qui a disparu au final. Je bousille ma soeur parce que je suis autour d'elle à vouloir, à, à, à essayer qu'elle aille bien elle aussi même quand elle a des problèmes. Et, et, et....

Pause. Comment dire ça ? Comment dire qu'au final la vie serait bien mieux si j'avais pas été là pour la bousiller ? Comment faire comprendre, qu'elle est pas parfaite ? Que....

- Comment tu peux comprendre alors que tu as pas de soucis ? Tu brilles comme une étoile dans le ciel. Moi, je suis juste un reflet dans une mare. Une pale copie d'une sœur pas capable de faire les choses bien. Qui quand elle part, pour faire des choses pour elle, au final, ça marche pas, au final.. au final, je reste toute seule alors que les autres sont loin devant. Comme si j'essayais d'attraper un train et que je le voyais filer sur le quai. C'est trop tard pour moi, trop tard pour pouvoir être qu'à la limite quelqu'un de bien, parce que de toute façon je bousille tout......

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 29
■ Messages : 5133
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée GkZd5iQ Les aléas de la rentrée Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyLun 18 Mai 2020 - 8:50

J'ai presque envie de rire jaune quand elle dit qu'elle ne s’apitoie pas sur son sort mais je me retiens. Je l'écoute parce qu'elle semble enfin vider son sac. Par contre, je comprends pas le truc sur sa carrière qu'elle a bousillé pour une fille qui n'est plus là ? C'est quoi cette histoire encore ?

"Comment tu peux comprendre alors que tu as pas de soucis ?"

Alors là... alors là... si elle ne continuait pas de parler, je crois que j'exploserais pour lui gueuler dessus. Je n'ai pas de soucis ? Mon copain est sur le point de me larguer parce qu'il ne reconnait pas la personne que je suis et elle ose me dire ça ? Depuis que je suis revenue au Japon, je n'ai plus du tout de nouvelles de lui, il ne me recontacte pas malgré le fait que je lui ai dit que je regrettais ce que j'avais dit et que j'avais changé d'avis mais sinon à part ça tout va bien !

Et puis, c'est quoi cette comparaison avec une étoile, je me dégrade au fur et à mesure des jours qui passe et ne devient que l'ombre de moi-même, comment elle peut dire ça ? Je dois être meilleure comédienne que je le pensais si tout ce que je ressens ne se voit pas.

"Bah si tu bousilles tout, tu te bouges et tu répares. Quand on tombe, on doit se relevé pour continuer ! Si t'as bousillé ta carrière, tu changes d'orientation. Franchement, tu es trop concentrée sur les Idoles alors que tu as tellement d'autres qualités ! Pourquoi tu ne te lances pas dans le stylisme hein ? Je n'ai eu que des compliments sur ma robe au gala des Marshall. Tu devrais en être fière ! La preuve que tu n'es pas aussi nulle que tu le penses. Je peux même te donner des contacts si tu veux et même te décrocher un stage là-dedans."

C'est vrai quoi ! La meilleure pote de ma mère est styliste et possède sa propre entreprise et atelier. Avec ma mère designeuse et toutes les personnes qu'elle connait, trouver un stage ou un job d'étudiant à Yukiko n'est qu'une question de temps et il suffit de passer quelques coups de fil.

"C'est normal de faire des erreurs et de se planter ! On est humain, on fait tous des erreurs, il faut juste apprendre de ses erreurs pour ne pas les recommencer. Tu sais que t'as foiré avec Meyuki, maintenant, à toi de faire quelque chose pour y remédier. Et ce n'est pas en te renfermant sur toi-même que tu vas y arriver. Si tu ne veux pas aller bien pour toi, fait le au moins pour elle."

Je m'arrête pour lui laisser le temps de réfléchir à ce que j'ai dit. J'espère qu'elle ne va pas se refermer comme une huître.

---------------------------------

Les aléas de la rentrée Signature%20Tessa
Tessa's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyJeu 11 Juin 2020 - 1:56

Les aléas de la rentrée

Je... répare ?
Je change d'orientation ? Je tourne le dos à une promesse faîte ? Comment je pourrais pouvoir dire être quelqu'un de parole après ça ? Je ne fais que très peu de promesse, et c'est pas pour rien. Ne faire que les promesses qu'on peut tenir.
C'est comme ça qu'on avance fièrement, sans regret. Sans regret du tout...

Ça me réchauffe le cœur, un peu. Elle me complimente. C'est vrai que la robe qu'on avait imaginée était pas trop mal, mais c'était seulement du travail d'amateur. Même si elle en a eu des compliments, c'était peut-être juste dû à son rang ? Et parce que le design a été imaginée par elle. Et puis, moi j'ai été que les petites mains pour la coudre, c'est pas grand chose....

J'arrive pas à m'imaginer styliser des vêtements. Les coudre, oui. Je le fais souvent. Mes tenues sont pratiquement toutes faites à la main. Et comme j'abandonne, je n'en fais plus continuellement. Alors forcement, j'ai dû perdre la main depuis. Je vais avoir besoin de m'y remettre plus assidûment pour continuer à être la bonne Yukiko enfermée dans son moule. Celle qui se montre sur les meilleures coutures à sa famille et à ses parents, celle qui n'arrête pas de travailler pour avoir un travail stable et qui rapporte assez pour subvenir à mes besoins. Que je sois capable d'être un support viable pour la vie de ma sœur, que je sois capable de prendre soin des parents quand ils seront vieux et qu'ils ne pourront plus travailler. Qu'il sera nécessaire de s'en occuper, et c'est mon rôle à moi d’aînée de le faire. C'est Mon Rôle...

Je continue à écouter sa tirade. Maintenant que je l'observe, elle est un peu rouge, je l'ai énervée avant ?

- ...Si tu ne veux pas aller bien pour toi, fait le au moins pour elle.

C'est peut-être le mieux à faire après tout. Remédier aux choses. C'était ma première pensée au départ. J'étais trop secouée pour réellement faire quelques choses. Les larmes ont séché. J'ai peur de me voir devant le miroir. Je...

Je vais essayer de remédier aux choses. Je vais être une fille bien pour sa famille. Je vais ... apporter ce plateau de cookies à ma sœur. Avant qu'elle s’aperçoive qu'elle a trop faim.

- Supposons que tu ai raison... Je vais commencer avec ces cookies.

J'en réserve sur le côté pour Tessa. Elle, elle mérite d'en manger. Moi, j'en ai déjà eu. Je rouvre le mot et j'ajoute quelque chose.
Je le relis :
Meyuki, tu dois avoir faim, tes cookies sont à toi, tu les a fait, ils te reviennent de droit. J'en ai donné à Tessa. Tu as raison, je suis une abrutie.

Je regarde Tessa et la préviens pour les cookies. J'ai pas envie d'en dire plus, mais je lui dis aussi que je vais rendre le plateau à sa propriétaire. Mes yeux doivent être vide, un peu à l'agonie. La flamme est éteinte, mais il reste peut-être encore des braises à raviver...

Je vais dans le couloir. Il n'y a personne. J'essaie d'ouvrir la porte de la chambre de Meyuki, mais avec un plateau, c'est compliqué. Alors, je pose le plateau par terre, je toque et je me mets à genoux devant mon plateau, en espérant qu'elle ouvre. Elle est en rogne, mais elle a pas vraiment le choix. J'ai laissé le mot sur le plat. J'ajoute juste, avec un ton posé, mais triste, avant de vraiment attendre :

- Ce sont tes cookies. Viens les chercher que je m'en aille...

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 29
■ Messages : 5133
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée GkZd5iQ Les aléas de la rentrée Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyJeu 11 Juin 2020 - 10:18

Supposons que j'ai raison ? Mais j'ai raison !! Je ne me trompe pas. Si elle ne se bouge pas les fesses, c'est logique qu'il ne se passe rien quoi... Je la regarde perplexe quand elle me parle de commencer en allant rendre les cookies. C'est pas une bonne idée Yukiko, tu vas te faire manger toute crue. Je soupire un peu mais la laisse faire. Ça m'a épuisé tout ça. On dirait un robot et je comprends ce qu'elle doit ressentir, ça me fait de la peine pour elle. J'espère juste que ce que j'ai dit la fera réfléchir et la poussera à se bouger.

Pendant qu'elle s'occupe des cookies, je retourne près de mon lit pour faire sortir Ghost de sa cachette. J'ai bien besoin de le câliner. C'est toujours un bon calmant ! J'arrive à le faire sortir de sous le lit et le serre contre moi, alors que Yukiko sort de la chambre. Je reste quelques secondes supplémentaires à serrer Ghost contre moi avant de le libérer et sortir à mon tour dans le couloir. Je ferme soigneusement la porte derrière moi, fais quelques pas dans le couloir et là, je me fige quand je vois de loin Yukiko assise à genoux par terre.

"Mais qu'est-ce que tu fous ?"

Qu'est-ce qu'elle fabrique sérieux ?


---------------------------------

Les aléas de la rentrée Signature%20Tessa
Tessa's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Meyuki Harada
■ Age : 22
■ Messages : 1650
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée FRFf7at Les aléas de la rentrée KbCJmVA Les aléas de la rentrée LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptySam 20 Juin 2020 - 0:18

Les aléas de la rentrée ♫

Quoique, en fait, je sais pas si c’est une si bonne idée que ça d’aller au karaté. J’suis pas censée y être aujourd’hui, comme j’avais prévenue, et si je me pointe il y en aura au moins un ou une pour me demander ce qui m’a fait changer de plan. Et clairement, je n’ai pas envie d’en parler.

Pas envie de dire que ma sœur ne comprend rien, ne veut pas me laisser être là pour elle, que ça me frustre et qu’en plus de tout ça, on dirait qu’elle est dans sa bulle et n’en a rien à faire des autres. J’en viens même à me demander ce qu’elle pouvait bien faire de si « passionnant » quand Maman lui avait téléphoné pour lui parler de ma rentrée à l’université, de la proximité de nos chambres, de nos retrouvailles que j’attendais tant. Mais apparemment, j’étais la seule pour qui ça comptait. Qu’est-ce que j’ai bien pu faire, ou ne pas faire, qui justifie tout ça ?

Je me laisse tomber sur le lit, la tête dans mon oreille et grommelle de toute mes forces contre le tissu pour étouffer le bruit. Je tambourine des pieds contre le matelas au passage, digne d’un sketch d’anime pour passer ma colère en extériorisant une bonne partie de celle-ci, puis pousse un long soupir. Las et blasée, j’attrape mes écouteurs dans ma table de chevet puis les enfonce dans mes oreilles, avant de les brancher sur mon téléphone. Je ne mets pas le volume trop fort histoire d’entendre si Tamika revient dans la chambre, vu que j’ai verrouillé derrière moi, mais assez pour me vider la tête et couvrir ma voix en fredonnant. Mon niveau en anglais n’est pas fameux, mais depuis le temps que j’écoute toute ces chansons, j’ai au moins assimilé les paroles de ces dernières.

Wohohoho I never give in,
wohoho I never give up,
I just wanna be, wanna be loved…

Take your past, burn it up and let it go…
Carry on, I'm stronger than you'll ever know…

Je me retourne pour fixer le plafond, puis ferme les yeux en me plongeant dans la musique histoire d’essayer de me détendre un peu. Plusieurs chansons passent, mes nerfs se détendent un petit peu, enfin c’est ce que je pensais jusqu’à ce que j’entende frapper à la porte.

Ce sont tes cookies. Viens les chercher que je m'en aille...

Je soupire sèchement, sans bouger puis évalue la question. Si j’y vais, elle va peut-être insister pour entrer ou que je l’écoute. Mais si je ne bouge pas, elle va rester là jusqu’à ce que je finisse par sortir, ou alors jusqu’à ce que Tamika revienne. Elle est tenace, mais j’suis bien décidée à ne pas lui parler avant qu’elle ne voit où est le problème et qu’elle se remette en question, elle aussi. Je me lève d’un coup et ouvre la porte à la volée, sans ménagement, puis baisse les yeux pour trouver ma grande sœur à genoux, inclinée.

J’avais faim, c’est sûr, mais là ça me coupe toute envie. Je vois bien qu’elle fait un effort, mais là j’suis au bord de l’explosion et c’est pas une bonne idée de remettre le couvert de si tôt. Un soupir plus tard, je roule des yeux et tire rapidement le plat de cookie à l’intérieur.

Merci, tu peux partir maintenant.

Et sans me faire prier, je pousse la poignée pour refermer la porte.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
■ Age : 30
■ Messages : 2833
■ Inscrit le : 31/03/2008

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyLun 22 Juin 2020 - 2:42

Yumi tourna le coin du couloir. Yumi était une étudiante qui passait le plus clair de son temps devant son ordinateur à regarder absolument tout ce qui pouvait être produit et vu au japon. Donc, elle remarqua une blonde à genoux dans le couloir. MAIS ATTENDEZ!! Cette fille... Elle a déjà tournée dans des trucs non? Si si! C'est bien une idole underground!

-OH MON DIEU!!!

Bien sur qu'elle n'allait pas rater l'occasion de fangirler devant une idole, même si celle-ci n'est pas vraiment connue.

-ATTENDS!!

Elle pointa Yukiko :


-Yu.. YOUKO? NON!! YUKIKO!!! Je t'ai vu!! Pas mal ton jeu d'actrice!!

Elle s'approcha et sortit son téléphone en mode appareil photo :


-Je peux avoir une photo?? TROP GÉ-NIAL!!!


Elle n'attendit même pas la confirmation de Yukiko qu'elle se pencha pour se mettre à sa hauteur et prit un selfie. Elle se releva trop contente :

-MERCI!! T'ES TROP COOL!!!

Et elle s'enfuit avant qu'on lui demande de supprimer quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyLun 13 Juil 2020 - 0:50

Les aléas de la rentrée

J'attends. Encore, et encore, jusqu'à ce que j'entende Tessa.

- Mais qu'est-ce que tu fous ?

Je m'apprête à répondre quand ma sœur daigne enfin se montrer. Enfin, se montrer, c'est un bien grand mot. J'ai entendu les mouvements dans la chambre et j'ai à peine le temps de me baisser. À genoux, les mains jointe à terre, mon front posé dessus : c'est la posture la plus respectueuse que je connaisse. Je ne vois rien de ma sœur, je l'entends s’arrêter dans ses gestes. Je l'imagine rouler des yeux vers le haut parce qu'elle me déteste tout de suite. Et elle a raison. J'espère qu'elle lira le message que je lui ai laissé...

Puis dans un souffle, elle prend le plateau. Il glisse sur le sol pendant qu'elle soupire, ou juste après.

- Merci, tu peux partir maintenant.

Elle est sèche, encore en colère. Je n'ose pas relever mes yeux jusqu'au moment où la porte se referme. J'ai l'impression que ce moment a duré une éternité, pourtant, il n'a pas dû duré plus de deux minutes ? J'époussette ma robe et reprends contenance.

Enfin... J'essaye. Une tornade digne de Maka passe. Littéralement. Je ne sais même pas qui elle est. Elle débarque sans prévenir. Est-ce qu'elle court ? En même temps, qui me préviendrait, je suis à genoux au milieu d'un couloir. Tout le monde à le droit de passer par ici, non ? Peut-être pas les lycéens remarque...
Je tente de me remettre debout quand elle me crie d'attendre en arrivant en courant. Je la regarde méduser. ET EN PLUS, ELLE NE CONNAÎT PAS MON NOM ?! Ah si, quand même !
Mon jeu d'actrice... ? Attends, quoi ? QUOI ? Elle croit que je....
Mais non, je....
Trop tard, la photo est prise.
Je n'ai même pas eu le temps de dire non ! Et je suis trop cool ?! Je... Euh...

...
...
...
...

JE DOIS ALLER VOIR À QUOI JE RESSEMBLE !!!!

Je me relève précipitamment alors qu'elle est partie depuis deux bonnes minutes maintenant. Je repasse devant Tessa l'air paniquée et vais me regarder dans un des miroirs sur mon bureau. Du Mascara a coulé, mes yeux sont rougis. Ma carrière peut-être définitivement enterrée maintenant. En plus de ma relation avec Meyuki...
Je me retourne enfin vers Tessa et lui explique ce que j'ai voulu faire.

- J'ai voulu m'excuser auprès d'elle. Au moins, faire quelque chose de bien aujourd'hui.... Et c'était qui, qui est passé ? Tu la connais ?!

Je suis un peu tendue à la fin de ma phrase. J'ai pas envie qu'une photo de moi aussi peu présentable circule...

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 29
■ Messages : 5133
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée GkZd5iQ Les aléas de la rentrée Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyLun 13 Juil 2020 - 10:12

Je suis blasée. Oui blasée. Je ne peux pas être autre chose que ça alors que je vois Yukiko faire des excuses d'une façon typiquement japonaise. Sérieux... ça me navre. Jamais je me rabaisserais à faire un truc pareil. Jamais de la vie. Ma fierté ne le supporterait certainement pas. J'allais aller la relever quand une cruche passa dans le couloir. Le genre de fille que je déteste du plus profond de mon être. Je crois que c'est viscéral, ce genre de nana, j'ai juste envie de les étrangler. J'ai même pas eu le temps d'avancer dans le couloir pour chopper son téléphone qu'elle s'est barré en courant. P*tain ! Je rêve.

Yukiko semble enfin avoir compris ce qu'il vient de se passer. Elle se relève et revient dans la chambre pour se regarder dans un miroir. J'entre de nouveau dans notre chambre et claque la porte derrière moi.

"Quoi ? Plutôt mourir que de connaitre une fille comme ça !"

J'ai pas envie de perdre des points de QI en fréquentant ce genre de fille mais je me retiens de le dire.

"Je l'ai jamais vu non plus. J'ai l'impression que c'était une de tes fans. Faut vraiment ne rien avoir dans le cerveau pour faire un truc pareil."

Je soupire et retourne m'asseoir sur mon lit, je lui dis d'un ton compréhensif:

"Pour ce qui est des excuses, ce n'était pas vraiment ça que j'avais en tête tu sais. Je pense que tu devrais essayer de te racheter au quotidien par des petits gestes ou attention, te donner en spectacle comme ça, ça sert un peu à rien."

J'hausse les épaules et ajoute:

"Mais ce n'est que mon avis, tu fais ce que tu veux après."

---------------------------------

Les aléas de la rentrée Signature%20Tessa
Tessa's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Meyuki Harada
■ Age : 22
■ Messages : 1650
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée FRFf7at Les aléas de la rentrée KbCJmVA Les aléas de la rentrée LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyDim 2 Aoû 2020 - 0:46

Les aléas de la rentrée ♫

La porte se referme devant moi et je me laisse glisser de tout son long pour m'asseoir sur le sol de ma chambre. Je pousse un long soupir, puis baisse le regard vers le plateau. C'était quoi toute cette mise en scène ? Je sais bien qu'il n'y avait pas plus clair comme excuse, mais elle avait vraiment besoin de faire ça dans le couloir ?

J'entends une fille de l'autre coté de la porte entrain de s'extasier sur ma soeur, sur l'icone, sur l'IDOLE du campus et ça me saoule. Ca me saoule qu'eux soit aussi bien reçu alors que je me fais snober pendant des mois.

" T'es trop cool, nianiania"... A croire que c'est trop compliqué de jongler entre "être cool" et accorder du temps à sa stupide petite soeur de temps en temps." dis-je en marmonnant toute seule.

Je tire le plateau vers moi, attrape un cookie pour mordre dedans et aperçoit le petit papier posé dessus. Je le lis rapidement, puis le chiffonne et le balance à travers la pièce. Bien sûr, ça rate la poubelle... Je soupire et me lève pour aller le ramasser, le jeter convenablement, puis retourne m'allonger sur mon lit. J'enfonce mes écouteurs dans mes oreilles et remet le volume à fond les ballons pour me plonger dans ma bulle.

If I got locked away
And we lost it all today
Tell me honestly,
would you still love me the same?

Tu as raison, je suis une abrutie qu'elle a écrit... Bien sûr que t'es une abrutie, bien sûr ! La reine des abruties même ! Tout comme j'suis idiote de pas être venue te voir avant pour te dire tout ça en face. T'es une abrutie, et moi j'suis une idiote. Voilà. Reste que ça n'arrange rien à  tout ça, et que j'en ai trop gros sur la patate pour fermer les yeux une fois de plus...

HRP : Dernier post pour moi, je vous laisse continuer ensemble o/ Merci pour le RP !

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aléas de la rentrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Les dortoirs :: Chambres-
Sauter vers: