Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Navi Choi
■ Age : 18
■ Messages : 297
■ Inscrit le : 09/12/2018

■ Mes clubs :
[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Navi Choi
« A l'université ; 3è année »
(#) [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyMer 11 Mar 2020 - 22:21

Waow ! Navi sortir de sa chambre pour autre chose que s’acheter des gâteaux c’est fou ! En plus sans son kit d’anonymat complet, c’est deux fois plus fou. Enfaîte la coréenne avait rendez vous avec un nouvel ami. Dans un petit café, tout ce qu’il y a de plus cosy, pour simplement papoter.

Leur affinité avait été assez surprenant, en effet, tout avait commencé quand la jeune femme avait eu envie de s’occuper autrement qu’en passant sa journée à la bibliothèque devant des problèmes de Math ou des calculs savants de physique. Oui elle avait décidé d’aller écouter les cours magistraux d’anglais, simplement parce qu’elle était curieuse de voir ce qu’elle pourrait apprendre, si son niveau était encore passable en anglais. Alors voilà, l'étudiante venait au cours des premières années le mardi matin. De fil en anguilles elle allait voir le professeur en fin de cours pour les poser tout un tas de questions, le courant passait super bien avec lui. Donc ils avaient fini par se donner rendez vous en dehors de l’université.

Et voilà notre petite fée ! Assise à une table avec un bon thé tout chaud, affûtée d’une jupe flottante fleurie descendant sous ses genoux - Oui les jupes longues et mi-longues étaient sa nouvelle passion vestimentaire, chacun son truc écoutez...- et d’un haut blanc léger. Elle avait posé sa casquette et son masque hygiénique de côté - parce qu’il y a plus pratique pour boire.

La jeune femme envoya un dernier message à Luc, avec une petite moue puis laissa son téléphone de côté.

Il ne devrait pas tarder.

---------------------------------

Navi parlant en Coréen (#ff0000 ), Navi parlant en Japonais (#ff6699 ), Navi parlant en Anglais (#00ccff)

Voilaaaa ~~!


Dernière édition par Navi Choi le Lun 16 Mar 2020 - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaemon Shingen
■ Age : 35
■ Messages : 51
■ Inscrit le : 20/12/2019


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-603
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Kaemon Shingen
« Personnel ; prof d'anglais »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyMer 11 Mar 2020 - 23:13

Question : est-ce permis d'avoir parfois des élèves aussi cons ? Enfin, un élève. Un qui me fit éclater de rire malgré moi lorsqu'il posa en amphithéâtre, au beau milieu d'une grosse centaine d'élèves venus pour leur cours d'anglais quotidien, d'un air des plus sérieux et intrigués ce que voulait bien dire sa nouvelle petite-amie (et visiblement devenue ex-petite-amie pour le coup) par « When the shit hits the fan… » lorsqu'il lui avait demandé dans un anglais là aussi approximatif et par texto comment elle le trouvait physiquement sur cette photo. Bien entendu, je fus obligé de lui répondre (quant à sa question, je ne me permettrai pas de juger son physique), ce qui provoqua l'hilarité dans la promotion. Mais ça ne fut pas là le meilleur moment de la journée. En effet, celle-ci avait démarré comme les autres. Je m'étais levé avec une sacrée gueule de bois, que j'avais fait passer en alliant le précieux mélange "café très fort/footing". Une fois de plus Kate avait quitté ma chambre, et ce fut avec soulagement que je la fis partir. Pourquoi ? Parce que ce jour aussi radieux, ensoleillé et drôle au vu des circonstances n'était pourtant pas un jour que j'aimais. Tout avait commencé par un réveil chaotique. Mon portable sonnait et d'une main encore endormie je fis tomber l'appareil au sol. Celui-ci cessa de vibrer, et je l'attrapai afin d'écouter le message vocal que l'on m'y avait laissé.

« Bonjour, pardonnez-moi de vous déranger : je m'appelle Raven et je suis à la recherche de mon frère Kaemon. S'il s'agit bien de ce numéro... je t'en supplie, rappelle-moi. Ca fait six ans, Kae'... Tu nous manques. On ne sait même si tu... Si tu es encore parmi nous. Je t'en prie... »

D’une voix endormie, Kate qui était allongée nue à mes côtés ce réveilla.

« Mmh… Ca va, Kae’ ? C’était qui ? »

« Rien. Une erreur. » Répondis-je abruptement en éteignant l’écran de l’appareil pour le reposer sur la table de chevet, ayant auparavant pris soin d’effacer ce foutu message.

M’asseyant au bord du lit, je pris ma tête dans mes mains et poussai un profond soupir. Kate déposa les siennes sur mes épaules et, tout en se blottissant contre moi, s’apprêta à me dire à nouveau je ne sais quoi. Je l’a coupai aussitôt avant qu’elle n’ait eu le temps de s’exprimer, lui lâchant sans cœur un « Tu devrais rentrer chez toi » relativement tranchant. Sans mot dire, elle se rhabilla, coutumière de mes humeurs du matin et déposa un baiser sur ma joue avant de partir en fermant doucement la porte. Cette femme m’aimait, ça crevait les yeux, et même si l’un des miens était déjà mort, je refusais pourtant de constater cette évidence. Il me plaisait d’avoir des rapports avec elle, c’est vrai, et elle m’avait promis que j’étais le seul homme qu’elle ne faisait jamais payer pour prendre son pied. Elle faisait cela avec bonheur, et espérait, me disait-elle, qu’un jour je réaliserai moi aussi combien elle compte pour mon cœur pourtant mort depuis six ans. Alors j’avais enfilé un boxer, pris mon café et partit courir de tout mon saoul. Lorsque j’étais revenu trois quart d’heure plus tard, je pris une bonne et longue douche, pour ensuite me sécher les cheveux, les arranger pour que ma fameuse mèche retombe sur mon œil aveugle qu’une cicatrice fine barrait à la verticale. Ainsi, cela passerait ni vu ni connu.

Constatant qu’il était l’heure de partir et que grâce au sport mon humeur avait – très – légèrement trouvé une amélioration, j’attrapai une pomme que je mangeai sur la route avant de prendre le métro pour arriver à l’université. Et là, le fameux court eut lieu. Et c’est sans doute parce que mes nerfs étaient à vifs que j’avais eu cet éclat de rire face à ce pauvre élève qui, fort heureusement, ne s’en trouva pas offusqué mais déçu par celle qui croyait devenir une chérie potentielle. Et quand je dis que finalement cette journée n’était pas mauvaise, c’est tout simplement car aujourd’hui je fis ce que l’on peut qualifier de belle rencontre. Une jeune femme du nom de Navi, d’origine coréenne m’avait-elle dit, m’avait fait l’honneur de participer à mon cours magistral en tant qu’élève passagère. Elle était venue me voir à la fin de l’heure avec son joli sourire jonché sur un joli minois pour me poser quelques questions, notamment vis-à-vis de certaines expressions courantes que l’on utilise d’avantage aux Etats-Unis qu’en Angleterre, entre autre. Je m’étais ainsi fait le plaisir de lui répondre, et une question en entraînant une autre, je mets peut-être cela sur le dos de la fatigue nerveuse qui me possédait depuis l’appel de ce matin, je lui proposais en tout bien tout honneur de boire un café pour discuter, elle n’ayant plus cours et moi ayant juste une dernière heure de travaux dirigés. Ainsi, je me proposais de la rejoindre afin que nous continuions notre discussion et, pourquoi pas, en entamer de nouvelles au vu de son niveau d’anglais bien maîtrisé mais qui méritait peut-être d’un peu de pratique pour retrouver son perfectionnement. A mon plus grand bonheur, elle accepta, et me donna rendez-vous dans une heure en centre-ville, dans un petit café que je connaissais depuis peu mais qui était tout-à-fait sympathique.

L’heure passa ainsi rapidement – heureusement – et c’est après avoir lancé un coup d’œil à ma montre digitale que je remerciai mes élèves d’avoir pris part à mon cours, et leur donnai des indications quant aux travaux qu’ils auraient à faire pour la prochaine fois. Je rangeai ensuite mon ordinateur portable et mes cours écrits dans mon sac-à-bandoulière et quittai les lieux, le cœur enfin léger.

Je ne mis qu’un quart d’heure à peine à trouver le lieu-dit, et pénétrai dans le café où je remarquai tout-de-suite l’étudiante assise là, le nez sur son téléphone. Arrivant au niveau de la petite table, je lui lançai avec un superbe sourire :

« Hey ! Je peux m’asseoir ? Remarque si tu dis non, je le fais quand même. » Lançais-je dans un rire des plus taquins.

« Au fait, désolé pour le tutoiement mais étant à moitié ricain et ayant vécu là-bas la majeure partie de ma vie, j’ai du mal avec les formules de politesses japonaises. Honte à moi, c’est l’autre part de mon sang. Ca ne te dérange pas ? D’ailleurs tu peux me tutoyer aussi et pas de Shingen-sama ou je ne sais quoi. Appelle-moi Kaemon, ça ira beaucoup plus vite, tu ne crois pas ? Je ne suis pas vraiment le genre de prof qui se prend la tête. »

Trouvant ma place en face d’elle, une petite serveuse absolument adorable qui devait travailler ici pour payer ses études très certainement vint m’aborder avec une moue intimidée. Le rose aux joues, elle me demanda sans croiser mon « demi-regard » ce que je désirerai prendre.

« Un thé sencha ariake, s’il-vous-plait. C’est moi qui règle pour les deux thés. » Lui dis-je en lui tendant un billet.

L’étudiante s’inclina respectueusement et repartit pour passer la commande et me rendre la monnaie. Bien. Maintenant j’étais à elle. Enfin, façon de parler, bien sûr.

---------------------------------

[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Dd1c9d024d8d57cc127932a08e6dfe27399fb7ddr1-506-251_hq
Revenir en haut Aller en bas
Navi Choi
■ Age : 18
■ Messages : 297
■ Inscrit le : 09/12/2018

■ Mes clubs :
[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Navi Choi
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyMer 11 Mar 2020 - 23:54

Et le voilà qui arrivait. Telle une tempête. Les yeux grands écarquillés par cette entrée fracassante, Navi ne pu que répondre avec un léger rire :

« Bonjour euh... je ne comptais pas vous laisser debout de toute manière ... »

Mais la jeune femme avait à peine eu le temps de répondre à ses salutations qu’il s'excusait déjà pour celles-ci, en plus de lui demander de le ... le.... TUTOYER ! Bizarrement cette scène faisait vaguement écho à une soirée dans un observatoire, et on sait tous à quoi ça a mené la coréenne. Mais... soit, de toute manière ce serait très impolie de ne pas respecter le tutoiement.

« Ne v... t’inquiète  pas pour les formules de politesses japonaises, après tout je ne suis pas vraiment japonaise, et bien que cette entrée fut... renversante, elle était sympa . »

Navi et son tact légendaire.

« Et pour le tutoiement... je vais m’y faire, mais pardonne moi si des fois je dérape et te vouvoie. Mais j’avoue qu’en dehors des cours ça fait bizarre de se vouvoyer . »

A l’arrivée de la serveuse, Navi laissa le professeur commander. Mais le fait qu’il dise payer les deux thés la gêna un peu, après tout elle pouvait très bien le payer toute seule. Cependant, avant qu’elle puisse faire objection, Kaemon avait déjà payé. C’était vraiment un rapide...

Malgré l’apparente affinité qu’ils avaient eu, l'étudiante se mit sur ses gardes. Après tout n’importe qui peut faire du trafic d’organes ou d’êtres humains. S’il lui proposait de monter dans un van blanc sûrement rempli de mafieux et de leurs bichons frisés, elle refuserait et lui balancerai sa chaussure dans la tête avant de s’enfuir. Non mais oh !

« Alors euh... où est-ce qu’on euh... en était ? Ah oui c’est vrai ! J’avais fini pas vou- te demander si euh... les visions du monde anglaise et américaine étaient si différentes pour voir apparaître des expressions qui veulent dire la même chose mais qui n’emploie pas du tout les mêmes images mais avec la même langue. C'est peut être ridicule comme question mais les seules questions idiotes sont celles qu'on ne pose pas, non? »

La jeune femme n’osait pas le regarder, elle laissait son regard se balader derrière lui et dans son thé.

---------------------------------

Navi parlant en Coréen (#ff0000 ), Navi parlant en Japonais (#ff6699 ), Navi parlant en Anglais (#00ccff)

Voilaaaa ~~!
Revenir en haut Aller en bas
Kaemon Shingen
■ Age : 35
■ Messages : 51
■ Inscrit le : 20/12/2019


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-603
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Kaemon Shingen
« Personnel ; prof d'anglais »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyJeu 12 Mar 2020 - 14:21

Cette allure droite, franche et assurée n’était qu’un leurre. Depuis six longues années, et peut-être même plus. Timide pathologique, j’avais « subit » de longues années de cours de théâtre qui m’avaient non pas faites gagnées en confiance, mais qui donnaient plutôt l’impression que c’était le cas. Un timbre de voix franc et spontané, un sourire presque sincère mais qui n’était en fait présent que pour cacher mes démons, j’organisais depuis mon arrivée à Kobe des cours de théâtre d’improvisation dont j’avais même dû refuser des participants tant il avait de succès. Alors je comprenais que mon attitude pouvait la déstabiliser. Elle était un peu trop « américaine » et les orientaux avaient beaucoup de mal avec cela, j’en avais conscience. Ainsi je décidais de mettre les freins et de calmer le jeu pour ne pas la faire partir en courant. D’ailleurs je pouvais voir sans problème qu’elle était gênée par mon attitude. Je me mordis durement la lèvre tout en discrétion et m’efforçai de prendre une respiration calme et détendue.  C’est alors d’une voix sage et réfléchie que je lui répondis en souriant avec douceur :

« Si tu préfères me vouvoyer tu peux. Et si tu veux que j’en fasse de même je le ferai. Ne te sens pas mal-à-l’aise à cause de ça, d’accord ? »

Je pouvais voir la jeune fille rouler des yeux avec embarras en regardant tout autour de nous mais sans m’accorder un regard et en tentant de me poser une question des plus banales. Il fallait donc que j’essaie de lui montrer un aspect plus calme de moi en lui répondant dans un calme olympien :

« Je te rassure, ce n’est pas une question « idiote » comme tu le dis. Au contraire, elle est très riche de réponses. Déjà au niveau des mots en eux-mêmes, nous n’utilisons pas les mêmes malgré leur signification identique. Par exemple « torch » en anglais sera « flashlight » en américain. Autre exemple, hmm… Ah, les plus courants : football en anglais, soccer en américain. Je t’en passe des milliers, ça serait ennuyant. Ensuite il y a les différences orthographiques. En anglais, on double le « l » final. En anglais américain, on double le « l » si l'accent porte sur la deuxième syllabe. Par exemple pour le mot « signal ». En anglais tu écriras « signalling » avec deux « l » alors qu’en américain tu ne l’écriras qu’avec un « l ». Il y a aussi les mots type « colour » qui donne « color » en américain. Là aussi il y a des milliers d’exemple. Et enfin, même si je suis très loin d’avoir fait le tour, tu as des expressions différentes comme par exemple quand tu veux dire à quelqu’un de la boucler en anglais, tu dis « shut up », on est d’accord ? Et bien en américain, « shut up » veut aussi dire « tu plaisantes ?! ». Tu as d’autres questions ? C’est un sujet très vaste mais il est intéressant de s’y pencher dessus. Ce sont des langues très riches. »

Je m’interrompis, et pris la petite théière en fonte dans laquelle mon précieux thé m’attendait. J’en versai dans le petit bol en prenant soin de ne pas en mettre partout et pus sentir l’odeur enivrante de la préparation encore trop chaude pour pouvoir la boire, bien que je ne craigne pas réellement la chaleur.

« Je peux te demander comment tu as acquis un si bon niveau en anglais ? Tout-à-l’heure il m’a semblait quand tu me parlais que tu le maîtrisais plutôt pas mal. Tu parles d’autres langues ? »

La porte d’entrée du café s’ouvrit soudain lorsqu’une mère débarqua avec sa poussette,  et le bébé dans les bras. Ayant des difficultés à se mouvoir, je me levai aussitôt et allai l’aider, lui prenant la poussette pour manœuvrer et la fis entrer dans le lieu, pour la conduire à l’endroit où elle souhaiter s’assoir, autrement dit au fond de la salle. Elle me remercia chaleureusement, un grand sourire aux lèvres, puis je retournai m’assoir à ma place avec la jeune Navi. La porte d’entrée, emportée par le vent, claqua bruyamment en se refermant, dégageant un souffle puissant qui fit bouger la mèche de mes cheveux qui cachait mon œil aveugle. Baissant la tête et levant un peu trop précipitamment la main pour la remettre aussitôt en place, je réussi normalement mon coup pour ne rien dévoiler, et tant pis si je passais pour un type étrange accro à sa coiffure. C’était un secret qui me ferait paraître pour quelqu’un d’étrange, mais j’avais accepté ce réflexe depuis longtemps.

---------------------------------

[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Dd1c9d024d8d57cc127932a08e6dfe27399fb7ddr1-506-251_hq
Revenir en haut Aller en bas
Navi Choi
■ Age : 18
■ Messages : 297
■ Inscrit le : 09/12/2018

■ Mes clubs :
[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Navi Choi
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyJeu 12 Mar 2020 - 15:33

« D’accord mais je le dirais si ça me gêne vraiment. »

C’était vrai, et puis la jeune femme voulait faire un petit effort pour que tout le monde se sente bien.

Tandis qu’il répondait à sa question, Navi hocha la tête et réussi à reporter son regard sur lui. Il s'était sûrement rendu compte que son attitude extravagante avait fait très bizarre à la coréenne, et elle l’en remerciait silencieusement. Raison de plus pour le tutoyer, il avait fait un pas vers elle, à son tour. En tout cas, la réponse et l’entendre parler la détendait un peu. Voilà le grand pouvoir de la passion et des professeurs- ils captaient l’attention et mettaient à l’aise.

Quand Kaemon lui demanda si elle avait d’autres questions, la jeune femme lui répondit en riant tandis qu’il se servait de son thé :

« Je suis un puit sans fond de questions, du coup je ne sais pas laquelle poser. Laisse moi réfléchir, mmmh... »

Mais avant même qu’elle eu le temps de poser sa question, il enchaîna tout à fait posément. Et Houla ! Bon bah go lui révéler tout de suite que Navi a toujours été une énorme no-life ! Yeah ! L'idée la fit rougir et rire nerveusement. Puis elle se décidait enfin à répondre avant d’être interrompu, par une madame en poussette, Waow ! C’etait possible d’aider autant les gens ? Un truc de japonais ? Pourquoi pas, au moins c'était bienveillant et gentil. Mais alors qu’il se rasseyait, il eu un mouvement étrange alors que le vent faisait voler ses cheveux. La jeune femme tiqua avec un petit mouvement de tête mais ne fit aucun commentaire. Non mais oh ! On juge pas les gens maniaques ici ! Ça peut être grave !

Ayant eu le temps de reprendre ses esprits et d'arrêter de rougir l'étudiante répondit enfin :

« Eh bien... depuis toute petite je joues aux jeux vidéos et adolescente, et encore un peu maintenant, j’ai beaucoup joué en ligne, du coup ça m’a permis de parler anglais avec des gens du monde entier. Et puis il y a aussi le fait que à l'école en Corée j’étais obligée d’être excellente dans toutes les matières, dont l’anglais, pour être première. Euh... voilà, après les circonstances font que je peux, dois, parler et écouter de l’anglais régulièrement donc... »

En vrai c’était pas si terrible, la coréenne alimentait juste les clichés. Par contre elle se demandait si ce serait impolie de lui poser une question en retour. Mais son esprit assez direct reprit le dessus.

« Je peux te poser une question en retour ? Enfin je te la pose et tu as le droit de ne pas répondre ! Est ce que c’est juste parce que l'anglais est ta deuxième langue maternelle -si j’ai bien compris- que tu as décidé de l’enseigner et d’y passer ta vie ? »

---------------------------------

Navi parlant en Coréen (#ff0000 ), Navi parlant en Japonais (#ff6699 ), Navi parlant en Anglais (#00ccff)

Voilaaaa ~~!
Revenir en haut Aller en bas
Kaemon Shingen
■ Age : 35
■ Messages : 51
■ Inscrit le : 20/12/2019


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-603
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Kaemon Shingen
« Personnel ; prof d'anglais »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyJeu 12 Mar 2020 - 16:17

Préférant bien entendu mettre la jeune fille à l’aise pour qu’elle n’ait pas l’impression d’être tombé sur un pervers narcissique, un fou ou bien disons-le : un con, je calmais les choses et précisai qu’elle était libre de faire et d’être vouvoyée ou non, chose qui sembla la soulager. Elle ne cacha néanmoins pas moins le fait que si cela devenait trop difficile, elle changerait de ton. J’appréciais sa franchise, elle était tout à son honneur. Surtout devant un homme plus âgé qu’elle et qu’elle ne connaissait pas encore.

Entrant dans son jeu et adoptant une attitude plus calme et apaisante pour tout le monde, je lui demandai après mes explications quant aux différences de langage entre anglais britannique et américain, si elle avait d’autres questions. Un léger sourire amusé se dessina sur mes lèvres lorsqu’elle me répondit à sa manière qu’elle en avait en réalité une multitude. Relevant le regard de dessus mon bol de thé, je lui répondis :

« C’est bien d’être curieux. C’est le signe d’une certaine intelligence selon les psychologues et psychiatres. Un auteur français disait bien que « la curiosité dynamise l’esprit humain. » »

Réfléchissant à ce qu’elle pourrait bien me demander d’une moue réfléchie plutôt adorable – et je dis cela en tout bien tout honneur – je me permis de lui demandais à mon tour comment elle avait appris à parler si bien l’anglais. Ses pommettes devinrent écarlates, pour une raison qui m’échappait. Je n’eus malheureusement pas droit à une raison, interrompu par l’arrivée d’une femme qui peinait à manœuvrer sa poussette avec son bébé dans les bras. Je me levai aussitôt et vins l’aider à s’installer confortablement au fond de la salle, sous sa valse de remerciements. Je n’avais pourtant pas fait grand-chose, me semble-t-il. Mais peut-être étais-je trop dans la volonté d’aider sans cesse les gens, ce qui pouvait surprendre ceux n’en ayant pas l’habitude d’aider voire d’être aidé. Je revins alors m’assoir à ma place, et remis à la vitesse de l’éclair ma mèche devant mon œil lorsqu’un coup de vent balaya la salle quand la porte claqua après l’entrée de cette femme. J’avais baissé la tête pour se faire, et l’avais relevée comme si de rien n’était une fois ma chevelure remise en place. Navi devait déjà me trouver étrange, mais là je pense que je devais être au paroxysme dans l’éveil de sa curiosité.

L’esprit ayant quitté la gêne ressentie, ou plutôt la peur qu’elle ne voit mon œil fermé, je fus à nouveau tout à elle et l’écoutai attentivement lorsqu’elle me raconta qu’elle était une passionnée de jeux vidéos depuis sa plus tendre enfance, ce qui lui avait permis de converser avec des étrangers venus de part le monde. Elle m’expliqua également avoir un tempérament élitiste qui la poussait à être la meilleure dans toutes les matières à l’école, y compris en anglais. Hochant la tête avec un air sincèrement impressionné, je lui répondis :

« Et bien ! C’est tout à ton honneur. J’ai aussi eu ma période jeux vidéo, mais j’ai très vite détesté les RPGs type World of Warcraft où passer mon temps à tuer des sangliers m’a gavé, pour me cantonner davantage à la saga Tomb Raider. J’étais un addict à ce jeu et à ceux dans ce style. Et pourtant ce n’était pas au vu de la plastique de l’héroïne que je me suis intéressé à ce jeu. A la différence de beaucoup d’hommes, je pense. » Lui dis-je avec amusement.

J’avais eu l’impression que la jeune étudiante était gênée par ce passé. Je voulus donc lui faire comprendre qu’elle n’avait pas à se sentir mal-à-l’aise.

« Tout le monde à ses passions. Moi c’était plus le théâtre et la littérature, mais comme beaucoup j’ai aussi eu mes moments geeks. »

Enfin, se fut à son tour de me poser des questions. J’acquiesçai d’un hochement de la tête lorsqu’elle me dit que j’avais le droit de ne pas répondre. Néanmoins, cela ne me posa pas de problème de le faire.

« Oui et non. J’ai toujours été passionné par cette langue mais je n’ai qu’un master en anglais, pourtant. En fait j’ai un doctorat de japonais parce que je maîtrise plus l’anglais que cette langue. Comme je te l’ai dis, j’ai davantage vécu aux USA qu’ici, mais je suis revenu quand j’ai décidé de me perfectionner dans ma deuxième langue maternelle et d’aller dans un diplôme beaucoup plus important. J’ai aussi fait un doctorat de français, langue qui m’a toujours attirée. Le truc c’est que j’ai dû quitter la fac avant de passer les derniers examens, ce qui fait que j’ai fait huit ans de français, mais que je n’ai pas de doctorat validé dans cette matière. Ca peut paraître très con, mais j’ai mes raisons. Du coup je parle anglais, japonais et français sans problème, mais j’évite de m’exprimer en français le plus possible ou alors pour donner un coup de main. »

Je déglutis avec peine en me replongeant dans ces pensées et devant le visage de Shizuka qui s’imposait à mon esprit. J’avais fait ce doctorat avec elle. Je l’avais incroyablement aimée. Seulement elle est morte, et tout ce qui se rapporte à elle comme le français mais également au plus large ma famille etc., tout cela est définitivement banni de ma vie.

---------------------------------

[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Dd1c9d024d8d57cc127932a08e6dfe27399fb7ddr1-506-251_hq
Revenir en haut Aller en bas
Navi Choi
■ Age : 18
■ Messages : 297
■ Inscrit le : 09/12/2018

■ Mes clubs :
[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Navi Choi
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyJeu 12 Mar 2020 - 20:37

Ouf ! Au moins il ne la prenait pas pour quelqu’un de bizarres parce qu’elle jouait beaucoup aux jeux vidéos. Navi ne savait jamais trop si c'était accepté, et comment les gens le perçoivent. Rien que dans sa propre famille cela faisait débat, entre son père qui les encourageait totalement - sa petite sœur et elle- à jouer et sa mère que ça énervait franchement.

D’où son embarras.

Mais il l’avait rassuré. Enfin bon, la jeune femme avait évidemment d’autres passions, même si plus elle avançait plus la coréenne se rendait compte qu’elle n’avait pas de passions absolues qui dépassaient toutes les autres. Peut être la photographie ? Elle n’en avait pas l’impression. C'était sûrement à cause de ses années d’etudes tournées vers... les études. Moooh ! C'était super triste !

Enfin bon, la jeune femme s’étonna que Kaemon n’avait qu’un master en anglais, elle pensait qu’on ne pouvait enseigner à l'université qu’avec un doctorat mais après tout elle ne savait pas comment ça fonctionnait dans les études littéraires. Par contre elle était très impressionnée de son parcours. Il parle trois langues, dont le français. Navi commençait à se dire qu’elle attirait les gens qui parlent français - petite pensée à Luc, en Californie qui passait une soirée avec ses nouveaux amis. Enfin bon, les raisons pour lesquelles il ne veut plus entendre parler du français le regarde.

« Je vois ~! »

Puis elle continua sur un autre sujet. Enfin pas trop éloigné mais bon.

« Et est ce que tu enseignes aussi au lycée ? J’ai une petite sœur en 3 eme année, Zelda Choi, et ... elle doit être terriblement difficile à gérer, donc je m’excuse un peu à sa place. »

Sa petite sœur avait beau être adorable et parfaite pour Navi, cette dernière savait parfaitement qu’en plus d’être une bille dans la plupart des matières enseignées, elle séchait très régulièrement les cours et quand elle ne séchait pas Navi l’imaginait ne pas écouter. Ça lui ressemblait bien.

Sinon, Navi préférait lui poser des questions que sa profession parce que le reste était sûrement déplacé.

« Oh et ça arrive souvent que des étudiants te demande te traduire ce que dit leur petite copine ? Parce que j’avoue avoir été assez surprise, c’est pas du tout l'idée que je me faisais des étudiants en filière littéraire... »

---------------------------------

Navi parlant en Coréen (#ff0000 ), Navi parlant en Japonais (#ff6699 ), Navi parlant en Anglais (#00ccff)

Voilaaaa ~~!
Revenir en haut Aller en bas
Kaemon Shingen
■ Age : 35
■ Messages : 51
■ Inscrit le : 20/12/2019


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-603
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Kaemon Shingen
« Personnel ; prof d'anglais »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyJeu 12 Mar 2020 - 22:03

Après lui avoir expliqué en quelques mots mon parcours, je jetai un regard vers le plafond, l’air pensif.

« J’ai passé une équivalence de niveau pour être professeur d’anglais à l’université, et vu mon niveau ils n’ont pas rechigné à l’idée de me laisser gérer cette matière que je maîtrise largement. Des fois je me dis qu’il faudrait peut-être que je valide mon doctorat de français, mais… Non rien, c’est une pensée stupide. Je n’aurai pas le cœur à le faire. »

Quittant le monde de mes songes, je m’excusai aussitôt de mon comportement étrange en passant une main sur ma nuque, embarrassé.

« Désolé, je me suis égaré. Ca n’arrive pas qu’aux vieux, faut croire. Ou alors je suis mal en point bien précocement… »

Bref. Heureusement pour moi, Navi changea de sujet de conversation. Un bon point sinon j’allais passer pour un fou. Elle aborda le cas de sa sœur, prénommée Zelda. Acquiesçant en plus d’un hochement de tête, je lui répondis :

« Oui, effectivement j’enseigne aussi au lycée. Cependant ce nom ne m’est pas encore familier. Je n’ai pas une très bonne mémoire concernant les noms et prénoms des gens, mais je les remets plutôt bien visuellement. Du coup je m’excuse, ça ne me dit trop rien, mais je ferai plus attention la prochaine que je l’aurai en classe. Si elle vient, tu me dis qu’elle est un peu rebelle, c’est bien ça ? »

Je pris mon bol dans le creux de mes mains et soufflai doucement sur le contenu qui commençait à avoir une température plus abordable. J’y déposai alors mes fines lèvres et bus une gorgée d’un thé délicieux. C’est alors que l’étudiante me demanda si cela m’arrivait souvent de traduire des écrits de petites copines ou de petits copains des étudiants. Je ne pus m’empêcher de lâcher un léger rire, et lui répondis :

« Je n’aime pas trop critiquer les littéraires, mais j’en fais parti et c’est aussi vrai que de dire qu’on a tendance à être un peu… ailleurs. Dans un autre monde. Les élèves en philosophie et en psychologie notamment planent généralement un petit peu. Mais ce doit être parce que la liberté d’expression est plus ouverte que chez les scientifiques, à mon sens du moins. Chez les scientifiques on a un esprit cartésien et logique. Tu me dis si je me trompe, mais c’est la sensation que j’avais en faisant mes études. Si j’ai toujours désiré devenir psychiatre – eh oui – je n’ai pas poursuivit d’études en médecine car la mentalité ne me plaisait pas trop. Et puis en tant que grand fanatique des langues, j’ai choisi plutôt ce chemin. Je m’égare pour te répondre du coup que mes étudiants – et ça me surprend le premier – sont très ouverts et parlent d’un peu tout. Je vais te prendre un exemple… »

Je me mordis le coin de la lèvre inférieure, essayant de me rappeler une nouvelle anecdote amusante que j’ai pu rencontrer. La trouvant, je levai un index vainqueur et lui répondis :

« Si. Une fois, c’était il y a un mois je pense, à tout casser. J’ai un étudiant qui est venu me voir, le visage écarlate, et qui m’a dit avoir rencontré une fille lors de ses dernières vacances. Il m’a dit qu’il s’était inscrit sur « Match.com » car il avait rencontré cette native londonienne et qu’il faisait tout pour la retrouver, n’ayant pas eu le courage de faire le premier pas physiquement lorsqu’il l’avait vu dans un bar à Kobe. Ce site est l’équivalant de Meetic en France, et… je ne connais pas encore l’équivalant en japonais. Je m’excuse, ce n’est pas le genre de passe-temps qui m’intéresse donc je n’y prête pas attention. Bref, à force de taper son nom avec toutes les orthographes possibles et inimaginables, et après avoir parcourut tous les profils existants, et il est retombé sur elle. Et qui a eu le droit d’écrire une déclaration d’amour passionnel pour lui ? Et bien c’est moi. » Riais-je.

Passant une main honteuse sur mon visage, je ne pus m’empêcher de rire en y repensant.

« J’ai dû changer tous les mots et expressions qu’il voulait employer tant c’était vulgaire et immature. Sans parler que franchement… Enfin bon, tu m’excuseras mais il n’a pas inventé l’eau chaude. Il me demandé de lui écrire que sa « poitrine opulente le faisait fantasmer » et qu’elle avait « des yeux de chatte » ce qui n’est pas franchement un compliment à mon sens. Et puis il avait des rêves érotiques avec elle. Les japonais me font beaucoup rire, je ne sais pas si tu as remarqué et si c’est pareil en Corée, mais ils sont extrêmement coincés, oui, mais en apparence seulement. Du coup j’ai dû tout transformer et dire des choses un peu plus… poétiques, c’est le mot. Il m’en a sincèrement remercié d’ailleurs car elle lui a répondu. Maintenant, je ne sais pas où ils en sont, mais il a l’air heureux quand je le vois en amphi’. »

Je lâchai un soupir, le sourire encore aux lèvres, et bus une nouvelle gorgée de thé. Puis je relevai le regard vers la jeune fille et lui demandai :

« Je peux te demander pourquoi tu as quitté la Corée ? Qu’est-ce qui t’a motivée à venir ici, à Kobe ? Si ce n’est pas indiscret, bien sûr, auquel cas ne te sens pas obligée de répondre. »

---------------------------------

[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Dd1c9d024d8d57cc127932a08e6dfe27399fb7ddr1-506-251_hq
Revenir en haut Aller en bas
Navi Choi
■ Age : 18
■ Messages : 297
■ Inscrit le : 09/12/2018

■ Mes clubs :
[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Navi Choi
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyDim 15 Mar 2020 - 19:26

Il avait l’air de se perdre dans ses pensées dès qu’il abordait ne serait ce qu’un petit peu le français. Ça devait être un sujet compliqué pour on ne sait quelle raison.

La jeune femme buvait tranquillement son thé en écoutant ce qu’il avait à dire sur sa sœur. Inconnue au bataillon, pas étonnant. Surtout s’il ne retient pas le nom des autres élèves mais bon. Navi nourrira toujours l’espoir que sa petite sœur réussisse à l’école.

« Oui, très rebelle. Je l’aime du plus profond de mon cœur mais il faut le reconnaître . »

Dit-elle avec un sourire désolé et amusé en même temps.

Puis vint le moment où lui parla des littéraires, apparement les clichés étaient entretenues. Notamment dans certaines filières. Après concernant les scientifiques, Navi trouvait que ça dépendait. Certains scientifiques étaient surtout de grands enfants pleins de rêves qui essayeront toute leur vie de les réaliser, d’autres étaient juste là parce que c'était une filière prestigieuse et ils étaient un peu fades ou élitistes, logiques et cartésiens. D’ailleurs il avait l’air d’avoir fréquenté ce milieu des études de médecines, et la coréenne comprenait totalement que l’atmosphere puisse être étouffante, elle en côtoyait assez au jour le jour.

En tout cas ça devait vraiment rajouter quelque chose d’avoir des élèves ouverts d’esprits. Mais de là à faire écrire sa déclaration d’amour par son professeur... Navi ne put s’empêcher de rire légèrement en mettant sa main devant sa bouche.

La situation avait dû être tellement gênante, c’est fou ! Monsieur arrange des coups à ses élèves c’est du propre.

« J’ai l’impression que concernant l’amour et ce genre de choses les Coréens sont un peu bizarres -l’une des premières questions qu’on peut te poser en Corée du Sud c’est soit "Tu es célibataire" ou alors "C’est qui la personne de tes rêves", mais c’est vrai que les japonais ont l’air spéciaux aussi. Pas de la même façon certes mais spéciaux . »

À la question, l'étudiante posa sa tasse sur la table.

« Houla ! C’est compliqué. Enfaite quand je te disais qu’à l'école j'étais première tout ça tout ça, bah c'était vrai jusqu’à ma dernière année au lycée pour x raisons. Du coup pour ma première année à l'université je n’ai pas été acceptée dans les ... "SKY" les grandes universités coréennes. C'était décevant et quand mes parents ont divorcé et que mon père a eu un poste vers Kobe, j’ai envoyé mon dossier, parce qu’après j’étais sure d'intégrer de bons bureaux de recherche ou de réussir les concours de fonctionnaires. C’était très dur de quitter Séoul, j’ai beaucoup eu le mal du pays mais au final c'était vraiment une bonne chose, je n’aurais jamais pu m'épanouir de la sorte là sorte. »

L’espace d’un instant Navi se demanda si elle voudrait retourner en Corée plus tard. Elle prenait du recul sur son pays et se demandait vraiment si il y faisait aussi bon vivre que dans d’autres pays.

« Et donc toi, à part le Japon et les Etats-Unis tu as voyagé ? Vu du monde ? »

---------------------------------

Navi parlant en Coréen (#ff0000 ), Navi parlant en Japonais (#ff6699 ), Navi parlant en Anglais (#00ccff)

Voilaaaa ~~!
Revenir en haut Aller en bas
Kaemon Shingen
■ Age : 35
■ Messages : 51
■ Inscrit le : 20/12/2019


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-603
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Kaemon Shingen
« Personnel ; prof d'anglais »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyDim 15 Mar 2020 - 20:24

Après être passé aux aveux concernant les petits coups de main que je donnais à mes étudiants, faute de ne jamais savoir dire non, je vis la jeune fille sincèrement amusée par cette histoire. Elle m’expliqua à son tour que les coréens étaient relativement « spéciaux » concernant la question de l’amour, j’apprenais des choses sur cette population que je ne connaissais pas bien. J’avais beau avoir fait une multitude de voyages, je n’avais pas encore eu le loisir de tout voir.

Je bus une gorgée de thé, accompagné par Navi, à qui je venais de poser cette question peut-être un peu indiscrète, mais à laquelle j’avais toutefois ajouté qu’elle n’était pas forcée de me répondre. Elle m’expliqua alors qu’elle avait rencontré des difficultés pour intégrer les fameuses SKY coréennes, et ce malgré ses résultats scolaires excellents. Elle me raconta également, et j’en étais navré pour elle, que ses parents avaient divorcés et qu’elle avait suivi son père parti de Séoul pour s’installer à Kobe. Cette période n’avait pas été la plus reluisante pour elle, le mal du pays l’ayant gagné pour un temps. Cependant, si je comprenais bien, elle avait l’air ravie d’avoir fait ce choix, se sentant grandement épanouie dans ce nouveau pays qu’est le Japon.

« Il est vrai que l’on s’attache rapidement à ses us et coutumes. Le Japon est vraiment un pays attachant avec sa culture un peu décalée. Du moins à mon sens. »

Nouvelle gorgée de thé. Il était décidément excellent. Je pris à nouveau la théière et versai dans mon bol le liquide encore très chaud, et relevai la tête vers elle lorsqu’elle me posa une nouvelle question personnelle mais pas intime pour autant. Du moins pas dans le sens de gênante pour que je n’y réponde pas. Chacun son tour. Si j’avais déjà voyagé ailleurs qu’au Japon et aux Etats-Unis ? Je hochai la tête, et lui répondis :

« Oui, en effet j’ai beaucoup voyagé. Enfin, « beaucoup »… C’est plus lourd sorti du portefeuille que sur le CV. Alors, si je n’en oublie pas… j’ai fait le Mexique, la France -où je suis resté un bon petit moment, la Grande Bretagne, l’Italie - que j’ai adorée, l’Espagne, l’Allemagne, la Grèce, la Thaïlande, et… Je crois que c’est tout. » Lui répondis-je, songeur, en comptant sur mes doigts.

Mes yeux verts d’eau se reposant dans les siens, je lui demandais à mon tour :

« Et toi, tu as souvent eu l’opportunité de voyager ? C’est plus difficile, étant donné que tu es encore jeune et donc que tu as eu cours. Pour ma part j’ai voyagé notamment une fois mes études faites, après que… Non, rien. Après rien du tout. Juste que j’ai eu un gros ras-le-bol de la vie qui fait que j’ai tout quitté et que je suis parti. Mais ne trouvant le répit nulle part, j’ai décidé de rester au Japon, dernier voyage que j’ai fait. J’y ai trouvé une certaine stabilité que je n’avais pas ailleurs. Loin de tout et de tout le monde. »

Oui, de tout le monde. Mes amis. Ma famille. Je ne voulais plus rien avoir avec eux. Shizuka était morte, m’arrachant le cœur parti avec son cadavre que l’on a enterré. Je ne voulais plus rien, plus aucun souvenir qui pourrait venir me hanter alors qu’en réalité mes larmes coulaient chaque nuit où mon putain de cerveau ressassait sans cesse les images de son visage et de son corps éjecté hors de la voiture sous le coup et la force meurtrière de l’accident. Je l’avais vue, cette dépouille abjecte qui ne ressemblait plus en rien à ce corps que j’avais aimé, avant de tomber quelques mois dans le coma. Puis je suis parti de l’hôpital, sans dire mot à personne, aucun proche, et je suis disparu. A tout jamais.

---------------------------------

[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Dd1c9d024d8d57cc127932a08e6dfe27399fb7ddr1-506-251_hq
Revenir en haut Aller en bas
Navi Choi
■ Age : 18
■ Messages : 297
■ Inscrit le : 09/12/2018

■ Mes clubs :
[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Navi Choi
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyDim 15 Mar 2020 - 21:01

Ah oui quand même ! Ses voyages avaient été assez variés, à la fois assez centré sur l’Europe mais en même temps la Thaïlande ! Ça avait du être un grand dépaysement. Mais ça devait être génial ! Même si Navi n’irait jamais seule si elle y allait, la paranoïa refaisait surface et elle se voyait déjà kidnappée à peine sortie de l’avion pour faire des love-cam. Oui, des fois il faudrait apprendre à se calmer Navi...

La coréenne reprit quelques gorgées de thé en attendant que le professeur finisse de poser sa question. Mais quelque chose l’intrigua. "Tout le monde" ? Qu’est ce que ça voulait dire ? Genre vraiment tout le monde ? Même ses amis les plus proches ou sa famille ? C'était très radical quand même. L'étudiante pensait que c'était des liens impossibles à brisés.

Mais elle lui répondit tout de même.

« En vrai tu as raison j’ai pas beaucoup voyagé. Je suis juste allée en Californie aux dernières vacances. (elle rougit en y repensant) Mais sinon.... à la fois j’aimerai bien visiter pleins de pays d’Asie du Sud-Est mais en même temps ça me fait super peur, enfin on sait pas... »

Elle laissa sa phrase en suspens en enclenchant sur le mode alerte dans sa tête. Ne montre pas que tu es bizarre et que tu as peur d’absolument tout !

« Je... en tout cas je ne le ferais pas toute seule ça, c’est sûr. »

La jeune femme hocha la tête un peu dans le vide, puis en regardant sa tasse presque vide elle changea totalement de sujet.

« Si on se revoit une fois de plus après les cours je t'emmènerai dans un petit salon de thé où le thé est meilleur et les gérants absolument adorables. Ils ont du mal à joindre les deux bouts et l'établissement menace de temps en temps de fermer, mais c’est toute leur vie et ils mettent du cœur à l'ouvrage. »

Puis elle réalisa qu’elle venait d’insinuer que le thé n'était pas bon alors que ce n'était pas du tout ce qu'elle voulait dire. Il était juste normal.

« Enfin pas qu’ici ce soit pas bien, hein ! C’est juste que je préfère l’autre endroit... »

Navi fit un petite moue gênée en baissant le regard, puis respira un bon coup en se disant que c’etait pas la fin du monde.

« Après tu as peut être aussi des "endroits fétiches" à Kobe, tu dois sortir j’imagine ? C’est vrai que pour le coup je me suis un peu imposée. »

---------------------------------

Navi parlant en Coréen (#ff0000 ), Navi parlant en Japonais (#ff6699 ), Navi parlant en Anglais (#00ccff)

Voilaaaa ~~!
Revenir en haut Aller en bas
Kaemon Shingen
■ Age : 35
■ Messages : 51
■ Inscrit le : 20/12/2019


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-603
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Kaemon Shingen
« Personnel ; prof d'anglais »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyDim 15 Mar 2020 - 23:05

Pourquoi rougissait-elle à l’évocation de son voyage en Californie ? Y avait-il pour elle quelque chose de gênant dans ce périple ? Je cessais d’y penser au moins un instant. Après tout, cela ne me regardait pas. Et elle avait eu la gentillesse et l’intelligence, de son côté, de ne pas relever certaines expressions étranges dans mes propres propos. Un partout, la balle au centre.

« Peur ? De quoi as-tu peur ? » Lui demandais-je.

Couillon. Elle ne devait même pas avoir vingt ans s’il le faut. Levant les yeux au ciel, je hochai la tête pour reconnaître ma stupidité.

« Oui, c’est évident. Tu es vraiment jeune, et même si je devais avoir légèrement plus que toi quand je suis parti – dans les vingt-trois ans, un truc comme ça, je ne m’en souviens pas bien, je suis un homme et, faut-il le dire, on craint moins de risque que les femmes quand on part. Et puis je n’avais pas voyagé seul, mais avec ma petite-amie. »

Le retour du Jedi. Pourquoi tout revenait toujours à elle dans ma putain de tête de linotte ? Pourquoi, malgré ces six années pourries passées à l’oublier n’y étais-je toujours pas parvenu ? Shizuka, quand cesseras-tu de me hanter, bon sang ?!
Je déglutis avec peine, sentant ma gorge se serrer. Et jamais je ne pourrai autant remercier quelqu’un que Navi d’avoir eu la soudaine bonne idée de changer radicalement le sujet. Je relevai légèrement la tête vers elle, nauséeux. Un léger (faux) sourire se dessina sur mes lèvres à ses propos. Ainsi donc elle désirait que l’on se revoie une fois de plus ? Mon cœur s’en trouvait heureux et soulagé.

« C’est avec grand plaisir que j’accepte votre offre, Mademoiselle. Je suis au moins soulagé que, si tu désires continuer à parler avec moi, c’est que je ne suis pas une présence désagréable, n’est-ce pas ? Et puis si on peut aider un petit salon de thé à pérenniser, alors c’est avec joie que j’accepte ! Et ne te justifie pas sur la qualité du thé de ce salon, je me doute que c’est loin d’être le meilleur et je serai ravi de pouvoir en essayer un autre. Surtout si tu le préfères ! »

Elle ne devait pas y voir de gêne à faire ses propres choix. Je ne demandais qu’à la connaître un peu plus, alors évidemment j’acceptais que l’on fasse de cette idée un projet.

« Ne rougie pas. Si tu préfères que l’on aille un jour ailleurs, on ira. D’accord ? » Lui dis-je en glissant mes doigts sous son menton pour relever son si joli visage, en espérant que ce geste ne l’importunerait pas. J’étais quelqu’un de plutôt tactile en réalité. Ce qui faisait parti du charme sans faille que je possédais, paraissait-il selon la gente féminine.

J’eus un léger rire, tout sauf moqueur, lorsque je lui répondis :

« A vrai dire je ne sors pas beaucoup et pas dans des lieux qui t’intéresseraient. Je ne parle pas de trucs pervers, hein. Je te rassure tout de suite. »

Parle pour toi, andouille. Et si on abordait le sujet du bar/streap-tease où tu vas quasiment tous les soirs pour boire comme un trou, avant de t’envoyer en l’air chez toi ou chez la belle Kate encore plus accro à toi qu’à la drogue dont je suis aussi addict ? Etrangement, parler avec la jeune étudiante me faisait oublier mes problèmes pour un temps. C’était une distraction que je pensais être… impensable. Tout semblait simple avec Navi, même si je sentais qu’elle me cachait des choses. Des choses qui ne me regardaient certainement pas. Peut-être se confierait-elle un jour, qui sait, mais pour le moment il ne s’agissait pas de cela.

Une idée me traversa soudainement l’esprit. Ayant tous deux terminés nos thés, je lui proposai :

« Une sortie au parc te tente-t-elle ? Les cerisiers commencent à être en fleur, c’est magnifique. Cela nous promet une prochaine belle fête du Sakura. On pourrait marcher, et… Continuer à discuter encore un peu si tu en as l’envie, l’énergie et le temps. »

Un sourire attentionné sur les lèvres, j’ajoutai ausistôt :

« Encore une fois tu peux refuser. Je comprends que tu puisses en avoir marre de moi ! »

---------------------------------

[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Dd1c9d024d8d57cc127932a08e6dfe27399fb7ddr1-506-251_hq
Revenir en haut Aller en bas
Navi Choi
■ Age : 18
■ Messages : 297
■ Inscrit le : 09/12/2018

■ Mes clubs :
[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Navi Choi
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] EmptyLun 16 Mar 2020 - 11:45

Il le prenait heureusement bien, et avait accepté sa subtile - ou carrément pas- invitation à se revoir pour rediscuter de tout et rien. Bizarrement Navi se sentait bien avec le professeur, elle en oubliait presque son téléphone, l’homme qu’elle attendait à l’autre bout du monde, ses impératifs de réussite. La vie semblait plus légère, on parlait de choses simples sans se prendre trop la tête. Enfin dans une moindre mesure ! C’est Navi qu’il a en face de lui tout de même, professionnelle de la prise de tête.

La coréenne allait relever la tête par elle-même mais elle se fit devancer. Accompagné de parole ce geste débordait étrangement de tendresse. M-m-maiiiis ! Ses yeux s’écarquillèrent, elle n’en revenait pas. Et en plus ça semblait normal pour lui ! Comme quoi il était tout plein de surprise ! Allez respire ma p’tite, fais comme si tout allait, c'était normal pour toi aussi. Respire !

Et en plus il enchaîne, il a pas le temps, il rit et répond. Sa réponse était d’ailleurs mystérieuse, « des lieux qui ne t'intéresseraient pas » ? Mmh... des librairies peut être ? Elle n’en avait aucune idée.

« Mmh... une sortie au parc... ? »

La jeune femme commença par regarder l’heure, puis si elle avait un message de Luc. Il y en avait un qui lui disait qu’il allait se coucher -il commençait à se faire tard chez lui- mais qu’ils pouvaient s’appeler un peu. Mordillant sa lèvre l'étudiante éteignit son téléphone.

« Tres bien, allons nous balader. »

Pourquoi avait-elle accepté me demanderez-vous ? Eh bien... quand ils s’appelaient à ce genre d’horaires c'était toujours la même chose, il lui racontait ce qu’il avait fait de sa soirée en détail puis Navi commençait à lui raconter sa journée et très vite elle l’entendait commencer à ronfler. Au début c'était adorable, puis au bout d’un moment la coréenne a commencé à se dire que sa vie devait être bien ennuyeuse pour qu’il s’endorme à chaque fois. Ça devenait vexant et aujourd’hui elle préférait aller se balader, s’occuper, pendant qu’il dort.

La jeune femme se leva et enfila sa casquette et son masque. Pitié pas de questions là-dessus ! C’est à ce moment là qu’elle se dit qu’elle avait bien fait de ne pas prendre ses lunettes de soleil - dernier élément du kit d’anonymat- parce que ça aurait été plus compliqué à justifier.

Voilà c’était parti pour le parc.

HRP:
 

---------------------------------

Navi parlant en Coréen (#ff0000 ), Navi parlant en Japonais (#ff6699 ), Navi parlant en Anglais (#00ccff)

Voilaaaa ~~!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]  [Terminé] [Café] Rien de mieux pour se  réchauffer le cœur [PV Kaemon] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] [Café] Rien de mieux pour se réchauffer le cœur [PV Kaemon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Restaurants-
Sauter vers: