Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 30 Septembre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 peace of mind [pv. Neil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kakeru Menma
■ Age : 18
■ Messages : 63
■ Inscrit le : 13/06/2019

■ Mes clubs :
peace of mind [pv. Neil] TEWzgIo peace of mind [pv. Neil] FRFf7at


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Kakeru Menma
« A l'université ; 2è année »
(#) peace of mind [pv. Neil]  peace of mind [pv. Neil] EmptyJeu 7 Mai 2020 - 18:31

❝ peace of mind. ❞Cinq minutes.

Kakeru ne demandait que ça. Cinq minutes de répit. A respirer, à se calmer, à être loin de tout ce qui pouvait l’agacer. Rien que ça, cinq minuscules minutes, pour évacuer tout le stress, et éviter de frôler l’incident diplomatique. Il ne fallait pas qu’il s’énerve, il ne fallait pas qu’il devienne réellement mauvais, et il ne fallait pas qu’il se dispute encore avec sa mère. C’était quelque chose de presque habituel maintenant, qui se produisait la plupart des week-ends où il revenait chez lui, mais s’il pouvait s’éviter quelques soucis, cela ne ferait pas de mal. La journée d’hier avait déjà été assez éprouvante comme ça.

Alors quand Shizuku avait exprimé le désir d’aller jouer au parc, il avait bondi sur l’occasion et s’était immédiatement proposé pour l’accompagner. Prendre l'air ne lui ferait pas de mal. D'autre part , ça faisait trop longtemps à son goût qu’il n’avait pu passer de journée avec la petite chipie, et ça lui manquait.  Ils passaient tous leurs dimanches ensemble, auparavant, avec Yuîchi. Maintenant, ils étaient presque des inconnus aux yeux de l’autre. Le blond avait fait en sorte que sa petite sœur ne ressente pas trop son absence et s’était toujours montré très proche d’elle, mais depuis qu’il avait entamé sa deuxième année d’université, il était considérablement plus occupé… Autant dire qu’il avait décidé de profiter de cette journée. Après avoir attrapé sa trottinette et quelques affaires, la fratrie était en route vers le square du coin.

C’était d’un pas énervé qu’il s’était dirigé dehors, tentant de garder un visage neutre, mais sa colère avait vite fondu devant le sourire et l’espièglerie de l’enfant.

- Nii-san, dépêche-toi ! T’es trop lent … Il y aura plus de place sur les balançoires !

Le jeune homme haussa un sourcil, contenant un rire.

- Trop lent ? Ah ouais ? Fais attention à ce que tu dis ! répliqua-il d’un ton taquin, s’attelant à la rattraper.

Dans un rire cristallin, elle avait accéléré de toutes la force de ses petites jambes, engageant une course jusqu’au parc que son grand frère la laissa gagner, feignant d’être à bout de souffle à l’entrée de l’aire de jeu, une cinquantaine de mètres plus loin.

Le parc n’était encore que peu rempli et la place sur les balançoire, disponibles, au grand bonheur de la princesse.

La demi-heure suivante, il la passa avec elle, à lui faire faire de la balançoire, toboggan et autres jeux d’escalades. Au fur et à mesure que l’espace s’emplissait de petits chenapans, il décida de laisser s’amuser avec les autres enfants de son âge et s’installa avec sa trottinette sur un banc non loin de là, gardant un œil attentif sur elle.

L’étudiant inspira une grande bouffée d’air frais en fermant les yeux, sortant une cigarette de son paquet. Il commençait enfin à se sentir mieux. Il entrouvrit les paupières, un sourire satisfait étirant ses lèvres lorsqu’il vit, devant lui, l’étendue infinie des arbres, bercée d’une douce lumière mordorée qui signait les mois d’été. Les enfants babillaient autour de lui, et il humait la délicieuse odeur du bois, tellement plus agréable que celle de la ville. Dardant son regard bleu sur la cime des arbres, il ne put refréner sa satisfaction, devant les sublimes camaïeux de vert que le soleil promenait sur les feuilles. Le vent souffletait dans les arbres, en un doux murmure à ses oreilles, tandis que sous ses baskets, il sentait la fraîcheur de l’herbe. Il se sentait enfin en paix.
:copyright: 2981 12289 0

---------------------------------

Kakeru te snobbe en #887AAF.


"can't spell awesome without me."
Revenir en haut Aller en bas
Neil I. Marshall
■ Age : 24
■ Messages : 594
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
peace of mind [pv. Neil] DOAUR5R peace of mind [pv. Neil] OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: peace of mind [pv. Neil]  peace of mind [pv. Neil] EmptyVen 3 Juil 2020 - 8:24

Peace of mind
avec Kakeru Menma
La soirée mondaine de la veille lui laissait un goût amer. Fidèle a lui-même, le père de Neil avait revêti son masque d'hommes d'affaire irréprochable, alors que sa mère avait enchaîné les discussions et les verres à une vitesse déconcertante. Cela se faisait de plus en plus fréquent depuis quelques mois, et la dernière fois qu'elle avait été comme ça remontait à avant la grossesse qui leur avait amené Addison.

Si Neil exécrait l'alcool, c'était en parti pour avoir vu les ravages que ceux-ci avaient fait sur sa mère. Là encore, une fois rentrés, le père alla se doucher sans se retourner pour aider sa femme à rejoindre leur chambre. Neil s'en occupa sans sourciller, lui retirant ses escarpins et passant un bras autour de ses épaules pour l'aider à aller se coucher. Le tout avait été de faire ça en silence pour ne pas réveiller la petite.

Le lendemain, Neil eut un réveil un peu plus agité que prévu, et pour cause, puisque sa petite soeur s'était levée avant lui et racontait sa vie devant la porte de sa chambre, dans l'espoir que le blond allait se lever pour la rejoindre...

Addison : Neil t'es réveillé ??? Tu sais hier eh bah avec Alfred on a fait ça et pis après on a été là et on a fait blablablabla...

Amusé par la ténacité de celle-ci, il abdiqua et partagea le petit déjeuner dans la cuisine. Ils allèrent ensuite se préparer et rejoignirent le parc pour une sortie entre frère et soeur.

Si Addison ne mit pas longtemps à rejoindre les enfants dans les jeux, Neil se figea sur place en voyant la personne assise sur le banc où il s'installait d'habitude. Une silhouette élancée qu'il connaissait bien, même trop bien... Et qu'il évitait depuis la dernière altercation.

Cependant les choses devaient changer. Les mots que Tessa lui avaient rapporté, la sortie a la fête foraine et la discussion avec Emily avaient finis par le convaincre de démêler toute cette histoire en lui apportant les réponses qu'il demandait. Au mieux, il retrouverait son meilleur ami, au pire... Et bien ça ne pouvait pas être pire que ça l'était déjà pour Neil intérieurement.

Il s'approcha tranquillement du banc pendant que Kakeru levait la tête vers les cieux et vint se planter devant lui, lui retirant sa cigarette de la bouche.

Neil : Je crois que c'est mauvais pour la santé, ce genre de connerie. Tu sais que c'est interdit dans ce pays de fumer en dehors des zones fumeurs ? Surtout avec les gosses à côté... Enfin, j'ai surtout pas envie de t'enterrer de si tôt.

Il se retourna vers Addison pour lui dire de ne pas s'éloigner de l'aire de jeux, s'assurant tout de même qu'elle n'entende pas vraiment la suite, trop occupée à s'amuser avec une autre tête blonde qui lui donnait un petit air de déjà vu. Son regard suivi celui de Kakeru vers elle et les choses lui revinrent en tête. Neil s'asseyait à côté de Kakeru et laissa son dos tomber contre le dossier du banc, expirant tout le poids qu'il avait sur le coeur.

Neil : On doit discuter de certaines choses toi et moi, je crois.


Code by Fushi

---------------------------------

Neil parle en #255965
peace of mind [pv. Neil] Neilsigna

Neil's Theme


Dernière édition par Neil I. Marshall le Dim 23 Aoû 2020 - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kakeru Menma
■ Age : 18
■ Messages : 63
■ Inscrit le : 13/06/2019

■ Mes clubs :
peace of mind [pv. Neil] TEWzgIo peace of mind [pv. Neil] FRFf7at


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Kakeru Menma
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: peace of mind [pv. Neil]  peace of mind [pv. Neil] EmptyVen 3 Juil 2020 - 14:13

❝ peace of mind. ❞ Alors qu'il savourait le goût âcre du tabac et le regardait distraitement s'échapper en volutes de fumée évanescents vers les nuées, sa contemplation fut soudainement interrompue. Il resta une fraction de seconde abasourdi, avant de commencer à élever la voix vers celui qui avait eu l'audace de lui arracher le cylindre aux merveilles de la bouche.

- Je peux savoir pourquoi vous vous êtes permis de - Levant un regard agacé vers l'intrus , sans doute un parent moralisateur , il dut s'interrompre. Il s'agissait de nul autre que Neil .

- Je crois que c'est mauvais pour la santé, ce genre de connerie. Tu sais que c'est interdit dans ce pays de fumer en dehors des zones fumeurs ? Surtout avec les gosses à côté... Enfin, j'ai surtout pas envie de t'enterrer de si tôt. déclara son ancien ami , avant de glisser le regard vers une petite tête blonde.


Conserver une santé et un souffle corrects étaient des éléments nécessaires à la poursuite de sa pratique sportive... Mais à cet instant même, il n'en avait strictement rien à faire. Il avait besoin du soulagement que cet acte lui procurait, de ce bien-être qui l'envahissait et le berçait doucement.... Fumer l'aidait à calmer ses angoisses, à apaiser ses insomnies. C'était insidieusement devenu vital dans le processus de gestion de son stress.
Et malgré la distance qui s'était irrémédiablement établie entre eux au fil des années, Neil devait savoir à quel point il se riait des règles. Oui, fumer en dehors des zones fumeurs était passible d'une amende. Est-ce que ça l'empêcherait de le faire ? Absolument pas. Si la sentence devait tomber, qu'elle tombe. Il paierait. C'était loin d'être un problème ou un obstacle pour lui.

Ce fut surtout la fin de la tirade de Neil qui acheva son envie de lui dire d'aller se faire voir et de se mêler de ses propres affaires. Bien qu'il ne prétendît être un modèle ni pour Shizuku, ni pour aucun autre enfant ; il savait que sa petite sœur le prenait pour exemple et que le phénomène de mimétisme était inévitable ... Il tenait à elle, et ne voulait pas qu'elle trouve l'acte de fumer anodin ou pire, « cool ». Marshall devait éprouver la même chose envers Addison, et il respectait cela. Le sportif avait haussé un sourcil, gardant le silence mais gratifiant son interlocuteur d'un regard dubitatif et dédaigneux le long son speech ; mais ses yeux s'étaient bien vite adoucis lorsqu'il avait suivi le regard de Neil, qui s'était dirigée vers cette dernière ... Qui jouait avec sa propre petite sœur, innocemment. Comme eux, il y a de longues années.


De plus, la marque d'affection ténue, discrète que Neil lui témoignait en déclarant ne pas vouloir le voir passer l'arme à gauche dans un futur proche le toucha bien plus qu'il ne voulait l’admettre. Alors il ravala sa réplique et se contenta d'un soupir, tandis que Neil vint s'affaler à ses côtés sur le banc.

- On doit discuter de certaines choses toi et moi, je crois. déclara-il , simplement.

C'était un truisme, une évidence. Kakeru se doutait quel était l'objet de la discussion qu'il voulait entamer. Ou du moins, il espérait s'en douter. Mais sa fierté l'empêcha de simplement acquiescer. Le jeune homme éprouvait un besoin viscéral, inexplicable de lui lancer une petite pique.

- Si c'est pour me faire la morale sur la cigarette , ça ira , merci. Tu ressembles déjà assez à mon père comme ça. Lui aussi s'est barré sans raison.

Il savait que c'était mesquin, voir puéril. Dans un nouveau soupir, il rabattit ses cheveux vers l’arrière.

- Excuse-moi. De quoi voulais-tu parler ? lâcha-il à contre-cœur au bout de quelques secondes.

Il nourrissait un espoir réel que Neil aborde le sujet qui fâche, qu'il crève finalement l'abcès qui continuait, jour après jour, de s'envenimer. Il ne supporterait pas de parler de la pluie et du beau temps avec lui, d'échanger des banalités sur la vie étudiante, de continuer à faire semblant, alors qu'ils savaient pertinemment tous les deux qu'ils ne pourraient jamais entretenir de rapports sains, honnêtes et décontractés tant qu'ils n'avaient pas abordé et réglé certaines choses. Il voulait avoir la conversation cruciale, qu'elle signe définitivement la fin de leur amitié ou la réelle renaissance de celle-ci.

De sa poche , il sortit son briquet et commença à machinalement frotter son pouce contre la molette de celui-ci , produisant des séries d'étincelles dans un geste de nervosité discrète.

:copyright: 2981 12289 0

---------------------------------

Kakeru te snobbe en #887AAF.


"can't spell awesome without me."
Revenir en haut Aller en bas
Neil I. Marshall
■ Age : 24
■ Messages : 594
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
peace of mind [pv. Neil] DOAUR5R peace of mind [pv. Neil] OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: peace of mind [pv. Neil]  peace of mind [pv. Neil] EmptyDim 23 Aoû 2020 - 19:44

Peace of mind
avec Kakeru Menma
Neil ne put s’empêcher de soupirer du nez quand Kakeru lui lança sa petite pique. S’il savait ce qui l’attendait, il ne rirait plus très longtemps. Ce qui fit tiquer Neil, c’était l’allusion à l’absence de discussion avec son père. Kakeru attendait des réponses depuis des années, Neil venait lui apportait sur un plateau... empoisonné. Mais il était trop tard pour faire demi-tour, la bombe a retardement était amorcée.

Neil : Eh bien justement, c’est pas pour te faire la moral que j’viens te parler, mais parce que je te dois des réponses. Je t’ai envoyé sur les roses à la rentrée et toutes les autres fois parce que je n’étais pas prêt…

Parce que je suis un connard aussi, pensait-il. Parce qu’il ne pouvait pas faire face à Kakeru de cette façon. Se prendre tous ces remords et ces regrets dans la figure avait été trop, trop d’un coup. Son caractère l’avait poussé à tout nier en bloc et à la jouer façon enflure, à lui faire mal, à le repousser en espérant que la question ne reviendrait plus jamais. Et elle n’était pas revenue, mais Kakeru non plus.

Neil : J’ai beau avoir retourné le truc dans tous les sens, je crois que c’est encore pire de t’avoir sous les yeux en gardant le silence. Je ne serai jamais bien sans te dire ce qui m’a poussé à faire ça, à couper les ponts alors qu’avec le recul,  je trouve ça complètement con. Je te dois des réponses et j’crois que sans ça, on ne pourra pas tenter d’aller de l’avant. J’dois être là pour toi, comme tu l’as été pour moi avant. Et encore, si t’en as toujours envie après ça, tout a changé après tout.

Neil eut un rire jaune, il ne savait pas du tout comment son ancien meilleur ami prendrait les choses. Pas avec le sourire, ça c’est sur. Lui en voudrait-il de lui avoir caché tout ce temps ? Inévitablement. Le détesterait-il d’avoir choisi de le préserver en disparaissant, plutôt que d’avoir affronté tout ça avec lui ? Il en avait bien peur… Après tout, ça avait fini par dissoudre sa famille malgré ce que Neil avait pensé. Alors avant de vider son sac, Neil devait s’assurer que Kakeru l’écouterait. Qu’il resterai jusqu’à la fin et qu’il ferait l’effort démesuré d’encaisser tout ça sans disparaître à son tour.

Neil : Avant que je ne te balance tout, promets-moi de rester assis sur ce banc et de m’écouter jusqu’au bout sans te barrer. Tu pourras faire tout ce que tu veux ensuite, mais il faut que tu m’écoutes jusqu’à la fin, Kakeru.

C’était égoïste de sa part, après ce qu’il avait fait lui-même, mais il avait besoin de ça. De l’entendre lui dire qu’il resterai, qu’il serait là jusqu’au bout. Et, il l’esperait, qu’il soit encore là même après.

Code by Fushi

---------------------------------

Neil parle en #255965
peace of mind [pv. Neil] Neilsigna

Neil's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: peace of mind [pv. Neil]  peace of mind [pv. Neil] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
peace of mind [pv. Neil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: