Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 30 Septembre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 [Libre] Le coeur d'un artiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rikuo Morisada
■ Age : 26
■ Messages : 7093
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Libre] Le coeur d'un artiste DOAUR5R [Libre] Le coeur d'un artiste OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) [Libre] Le coeur d'un artiste  [Libre] Le coeur d'un artiste EmptyLun 11 Mai 2020 - 20:53

Le 04 juillet 2016

Cela va faire des semaines maintenant que c'est ainsi. Un œil qui s'ouvre doucement, le second qui suit, le regard qui se tourne vers le lit de l'autre côté de la pièce pour en découvrir le vide qui y réside, une fois encore... Je commençais à m'habituer à cette triste routine. Il était à peine sept heure pourtant... Keito avait encore disparu de la chambre avant la levée de l'aube ? Quand est-ce qu'on pourrais à nouveau échanger tout les deux... Plus que pour quelques mots ? Il... Il me manquait. Il me manquait terriblement. L'entendre ronchonner sur son portable, le voir s'occuper consciencieusement de Chenille, l'entendre jouer de la guitare le soir... Chaque détails manquant me laissait un goût amère le soir, avant que je ne m'endorme.

Plusieurs fois j'avais eu en tête d'agir pour changer la situation. Lui envoyer un message, lui téléphoner, lui mettre un mot dans son casier... J'en était même résolu à parler avec Tessa pour avoir de ses nouvelles. Lors d'une pause à la cantine, je l'avais aperçue en train de prendre son repas. Ca aurait été le moment parfait pour lui poser des questions et, même si elle ne savait comment arranger les choses, elle aurait au moins pu me rassurer sur le moral de mon colocataire. Ce qu'il faisait de ses journées, où il disparaissait le soir... Mais au lieu de foncer, j'avais rebroussé chemin. Allez lui parler aujourd'hui, après en avoir tant dis la dernière fois au restaurant... Ce serait une très mauvaise idée. Je ne voulais pas mettre Keito dans l'embarras en en disant trop, si ce n'était pas déjà fait.

Au lieu de tout ça, au lieu de faire face à mes responsabilités devrais-je dire, j'essayais de combler ma solitude comme je le pouvais. Je passais pas mal de temps dans la chambre habitée que par nos animaux respectifs, je trainassais dans le fauteuil de la salle commune en jouant à la console portable, je trainais sur youtube en regardant des vidéos sur tout et rien... La fainéantise avec un grand F.

Cela dit... C'est en me perdant dans les-dites vidéos youtube que je trouva une nouvelle occupation. Une nouvelle occupation qui, pour une raison que beaucoup trouverait infantile, me mit un léger baume au cœur. Ça pouvait avoir l'air bête vu de l’extérieur, surtout que cela ne m'avait jamais vraiment intéressé avant mais, cela faisait quelques jours que je regardais sans cesse des tutos et des cours de guitare en ligne. Rien de bien compliqué pour commencer évidement. Je ne voulais pas me décourager dès le début dans ce qui commençait à être une "bonne idée" dans ma tête.

Keito me manquait; c'était un fait mais, j'avais l'impression de me rapprocher de lui en m'intéressant à une chose qui le passionnait. J'essayais de le comprendre en quelque sorte et, même si ça ne réglerait certainement pas nos différents... Je voyais au moins ça comme un pas dans sa direction. Étais-je trop romantique ? Je... Je ne voulais pas y penser.

Après quelques jours à m’imprégner de la théorie, je me sentais enfin prêt à passer à la pratique. je ne me faisais pas d'illusion, ça allait être une catastrophe aux premières notes mais euh... Il fallait bien débuter quelque part non ?

Dans un élan d'enthousiasme, j'étais parti en direction de la classe de musique pour demander conseil à Ogawa-sensei. Tout comme je l'aurais été il y a des semaines, il fut surpris de voir mon soudain intérêt pour sa matière. Il faut dire que, pendant mes années de lycée et bien... Je n'avais jamais été des plus brillants. Cela dit, il semblait réellement faire preuve de bienveillance en voyant que je voulais sincèrement apprendre. Il me donna une partition pour guitare qu'il jugeait "Faisable" pour un débutant s'il s'en donnait les moyens. "Layla" d'Eric Clapton dans une version acoustique. Hum... je connaissais de nom. Un rapide tour sur internet et l'air me reviendrait sans doute en tête. Le professeur me demanda également si j'avais de quoi m'entrainer car, sans instrument, pas de musique avait-il dit en plaisantant. J'étais bien tenté de dire qu'il y avait une guitare dans la chambre que je partageais mais... Je ne me voyais pas emprunter les affaires de Keito sans son autorisation, surtout dans notre situation actuelle. Ogawa-sensei me prêta donc ce dont j'avais besoin, sous condition de la ramener chaque soir au cas où il en aurait besoin le lendemain en cours. C'était honnête comme plan alors je ne pu qu'accepter en le remerciant mille fois.

L'instrument en mains, la partition dans l'autre, je pris la direction du parc sans la moindre hésitation. Pas question d'ennuyer les autres élèves du dortoirs avec mes euh... "tests musicaux". Je fis d'abord un petit tour des lieux avant de revenir sur mes pas et de m'installer aux pieds d'un arbre. L'endroit était parfait mais maintenant... J'allais devoir essayer de faire sortir un son mélodieux de ce machin et... Au vue des premières notes... C'était pas gagné.

---------------------------------

[Libre] Le coeur d'un artiste Riri10

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Eiji Matsuo
■ Age : 23
■ Messages : 485
■ Inscrit le : 13/12/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-101
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Eiji Matsuo
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Libre] Le coeur d'un artiste  [Libre] Le coeur d'un artiste EmptyMar 12 Mai 2020 - 18:28

[Libre] Le coeur d'un artiste 200504044319593621

Le 04 Juillet 2016.

Seul dans ma chambre, je pousse un soupir de désespoir. Mon petit ami est parti en ville faire des achats, et il n'a pas souhaité que je l'accompagne. Je lui ai bien entendu demander la raison de ce refus, mais il n'a rien voulu me dire, hormis que c'était une surprise. Résultat, je suis à la fois curieux et inquiet ... Je n'ai strictement aucune idée de ce qu'il manigance. Je sais seulement qu'il sera de retour aux alentours des 18h , ce qui me fait encore deux bonnes heures à patienter ...

Il me reste bien quelques devoirs à faire, mais ... non. Zéro pour cent de motivation pour cette activité. Je préfère encore aller prendre l'air, c'est le mieux. Je me lève de mon lit et fouille un tiroir, à la recherche d'un paquet de Pocky. Chocolat et éclats d'amandes, les meilleurs !

Je quitte ensuite la chambre, fermant bien la porte à clés, avant de me rentre au parc du campus. Il fait beau et bon en ce début de mois, autant en profiter. Arrivé dans le parc, je me mets à la recherche d'un coin où me poser. Je repère un banc de libre dans un coin plutôt tranquille et décide de m'y installer, grignotant tranquillement mes Pocky.

J'observe les quelques élèves qui passe, jusqu'à ce que l'un d'eux attire mon attention, plus que les autres. Il s'agit d'un type avec une guitare qui vient tout juste de s'installer à quelques mètres de là. Oooh ! En voilà une activité intéressante ! Pouvoir jouer d'un instrument de musique, c'est vraiment trop cool ! Dommage que je ne sois pas assez patient pour apprendre ... Sinon, il y a bien longtemps que je m'y serais mis ! Pouvoir jouer des ost de jeux vidéo au piano ... C'est juste trop bien !

Peut-être qu'il compte en jouer avec sa guitare . J'ignore si c'est possible ou non ... mais ça attise ma curiosité. Il faut que je me rapproche pour l'écouter ! Je me lève de mon banc et me dirige dans sa direction, en me hâtant un peu. Je reste quand même un peu en retrait pour qu'il ne me remarque pas et l'observe en silence. Ah ! On dirait qu'il va jouer les premières notes ! Pocky en main, je l'écoute attentivement ... Et ... Mes oreilles saignent ! C-C'est quoi ce guitariste du lundi ? Oh mon Dieu ... Quelle déception ... Pas étonnant qu'il se soit mis aussi loin ... à sa place, j'aurai fait pareil ! Je soupire très longuement et grimace à chaque son qu'il produit avec sa guitare ... Je crois qu'il va falloir que j’abrège ses souffrances ... ce n'est pas possible là ... j'ai l'impression que la guitare m'appelle à l'aide. Bon ... j’exagère peut-être, mais chut !

Je me rapproche un peu plus prêt de lui et me racle la gorge, pour lui signifier ma présence.

— Ahem. Je crois que tu te fais du mal pour rien là ... Tes oreilles ne souffrent pas trop de ses bruits que tu produis ? ... À te voir jouer aussi mal, j'en conclue que tu débutes, je me trompe ?

J'espère pour lui ... Ça craint sinon.


[ Le coeur d'un artiste ]
cactus



---------------------------------

[Libre] Le coeur d'un artiste 200505125818920351
---- IN THE PREVIOUS LIFE AND MAYBE THE NEXT TOO, WE'RE FOREVER TOGETHER ---- __× EIJI TE PARLE EN JAPONAIS EN #f48689 ET T'ENGUEULE EN ANGLAIS EN #A792BD ×
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 26
■ Messages : 7093
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Libre] Le coeur d'un artiste DOAUR5R [Libre] Le coeur d'un artiste OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Libre] Le coeur d'un artiste  [Libre] Le coeur d'un artiste EmptyVen 15 Mai 2020 - 17:23

Mes yeux déviaient inlassablement de la tablature aux cordes de l'instrument avant de repasser à la tablature, puis à ce que j'étais en train d'essayer de jouer... On aurait dit que je n'arrivais pas à me décider sur ce qui était le plus important. Et oh, c'est que je débutais moi ! je ne savais même pas s'il fallait pincer les cordes où simplement les effleurer pour que le son soit correcte alors c'est pour dire ! Je ne pouvais me fier qu'à mon instinct et à mes oreilles pour savoir si j’approchais ou non d'une mélodie plus ou moins passable. Chose qui... N'était pas du tout le cas... Je crois.

Heureusement que je n'avais pas eu l'idée de m'entrainer dans la salle commune voir pire dans ma chambre. Je n'ose pas imaginer le malaise si par tout hasard Keito était rentré plus tôt aujourd'hui et était tombé sur ce massacre musicale. Lui qui jouait de la guitare depuis tant d'années... j'arriverais presque à lui donner envie de changer d'instrument à tout jamais.

Non non, il ne fallait pas que je pense à ça. J'allais m'entrainer comme il se devait de mon côté, faire des effort pour au moins savoir jouer une ou deux musiques potables et... Et j'arriverais à l'impressionner. Oui ! C'est cet état d'esprit que je doit conserver !

Avec un nouveau regain d'énergie, je me relance dans un enchainements de sons pas plus fameux que les précédents jusqu'à ce qu'un bruit non loin de moi vint me sortir de mes pensées.

" Ahem. Je crois que tu te fais du mal pour rien là ... Tes oreilles ne souffrent pas trop de ses bruits que tu produis ?  "

Bam ! Belle entrée en matière de l'inconnu qui venait dans ma direction. Bon... Dans les faits... Il n'avait pas vraiment tort cela dit mais je débutais à peine ! Pas la peine d'être si... Honnête...

" ... À te voir jouer aussi mal, j'en conclue que tu débutes, je me trompe ? "

Alors que j'avais arrêté de jouer dès ses premiers mots, c'est seulement à cette question que je me permis de lever les yeux dans sa direction. Il me disait quelque chose ce mec. Je ne me rappelais pas lui avoir parler personnellement ni l'avoir vu au club de kyudo mais... Ah... Ça y est, ça me revient. C'était le petit-ami de l'étudiant qui était avec moi et Tessa au sushi-bar il y a quelques temps. Eiji je crois. Je me souviens de son prénom car il ressemble pas mal au nom de famille de Keito. Eiji, Heiki... Hum, ok, J'arrête avec Keito.

" Euh... Ouais. Pour tout dire, c'est la première fois que je tiens une guitare en mains alors... Je teste des trucs on va dire. "

Mince. Moi qui m'étais mit à l’écart pour embêter le moins de monde possible. J'espère que je ne l'avais pas déranger dans une activité ou un autre. Genre, s'il était en train de répéter pour un cours... Ou qu'il cherchait simplement le calme.

" J’essaie de faire une surprise à quelqu'un mais c'est plutôt mal partit. Sans compter que lui s'y connait très bien en musique et que moi bah... Comme tu le vois, je suis plutôt une bille dans le domaine. C'est pas du tout mon truc en temps normal..." Commençais-je avant de me rendre compte que je racontais peut-être un peu ma vie. " Enfin désolé. Je ne t'ai pas dérangé dans un truc important j’espère ? "

---------------------------------

[Libre] Le coeur d'un artiste Riri10

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Eiji Matsuo
■ Age : 23
■ Messages : 485
■ Inscrit le : 13/12/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-101
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Eiji Matsuo
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Libre] Le coeur d'un artiste  [Libre] Le coeur d'un artiste EmptyDim 17 Mai 2020 - 11:26

[Libre] Le coeur d'un artiste 200504044319593621

Je ne regrette absolument pas d'être venu l'aborder. Au moins maintenant, il a cessé de jouer et mes oreilles ont enfin le droit à un peu de répit. Il m'avoue être débutant et tester des trucs pour la première fois, ce qui ne m'étonne absolument pas. Bon, au moins, il a la présence d'esprit de faire ça dehors et non dans sa chambre. Un bon point pour lui.

— Ouais, je vois ça ...

Il m'explique ensuite la raison qui l'a poussé à vouloir s’improviser musicien. Oh ? Il veut faire plaisir à quelqu'un ? Il y a quand même plus simple comme solution ... Personnellement, quand je veux faire plaisir à Tadashi, je lui achète une peluche ou je lui paye un restaurant ... Mais je ne me mets pas à jouer d'un instrument. Surtout qu'on n'apprend pas à jouer correctement du jour au lendemain, ça prend du temps ces choses-là. Enfin ... Dans le fond, j'arrive quand même à comprendre ce qui le pousse à faire ça.

— Mouais, je ne te le fais pas dire. ... Tu viens de te lancer un sacré défi. C'est courageux de ta part ...

Oui, je le complimente bien. On peut dire qu'il le mérite ... Surtout maintenant que je connais sa raison de jouer. Je n'ai pas envie que mes paroles précédentes le découragent et l'incitent à vouloir arrêter. Faire plaisir à un ami, c'est une noble cause.

— Tu dois sacrément tenir à lui. C'est un ami de longue date ? Genre, ami d'enfance ?

J'en profite pour m'asseoir à ses côtés, tout en terminant de grignoter un de mes pocky.

— Et non, t'inquiète ! Je ne faisais rien de bien passionnant ... Tu m'as sauvé de mon ennui croissant avec ta guitare.

Et il a aussi éveillé ma curiosité. Je le regarde gentiment et lui tend ma boîte de Pocky, pour le convier à en prendre un s'il le souhaite.


[ Le coeur d'un artiste ]
cactus



---------------------------------

[Libre] Le coeur d'un artiste 200505125818920351
---- IN THE PREVIOUS LIFE AND MAYBE THE NEXT TOO, WE'RE FOREVER TOGETHER ---- __× EIJI TE PARLE EN JAPONAIS EN #f48689 ET T'ENGUEULE EN ANGLAIS EN #A792BD ×
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 26
■ Messages : 7093
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Libre] Le coeur d'un artiste DOAUR5R [Libre] Le coeur d'un artiste OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Libre] Le coeur d'un artiste  [Libre] Le coeur d'un artiste EmptyVen 24 Juil 2020 - 15:17

" Mouais, je ne te le fais pas dire. ... Tu viens de te lancer un sacré défi. C'est courageux de ta part ... "

Pour ce qui est du sacré défi... Il n'a clairement pas tort. En regardant des vidéos sur le net ou en lisant des conseils sur le net, jamais je n'aurais cru que les début seraient aussi compliqué. Quand j'ai commencé la photo ou le Kyudo, ça m'était venu bien plus naturellement. Là... J'avais l'impression d'essayer de manger avec des baguettes tout en ayant des putains de gants de boxe.

" Merci... " Dis-je timidement. Je n'étais pas très sur de moi sur le coup. Surement parce que je commençais à me rendre compte de l'ampleur de la tâche.

" Tu dois sacrément tenir à lui. C'est un ami de longue date ? Genre, ami d'enfance ? " Continua le copain de Tadashi tout en s'installant à mes côtés.

Vous allez surement me prendre pour une lycéenne de seconde zone mais... le simple fait d'entendre son "Tu dois sacrément tenir à lui" me fit monter le rouge jusqu'aux oreilles. Quand je dis que je ne suis pas doué pour cacher ce à quoi je pense... Sur le coup, je tente de bafouiller une quelconque réponse mais rien de réellement audible ne sort de ma bouche.

" Et non, t'inquiète ! Je ne faisais rien de bien passionnant ... Tu m'as sauvé de mon ennui croissant avec ta guitare. " Continua le blond tout en me tendant la boite de biscuits qu'il grignotait depuis son arrivée. Un peu hésitant au début, j'en saisis finalement un avant de me décider à lui répondre, le plus honnêtement possible.

" En fait euh... C'est plutôt... Pour un mec que j'aime... Plutôt bien. " Avouais-je toujours aussi honteux.

En temps normal, je crois que j'aurais juste balancer que c'était pour un ami, un anniversaire ou que sais-je encore mais le fait que je savais déjà quelques détails sur la vie amoureuse du nouvel arrivant en plus de ce qu'il avait dit et m'avait fait rougir... Ouais... Je me voyais mal bidoner un truc. Avais-je raison ?

---------------------------------

[Libre] Le coeur d'un artiste Riri10

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
■ Age : 30
■ Messages : 2996
■ Inscrit le : 31/03/2008

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: [Libre] Le coeur d'un artiste  [Libre] Le coeur d'un artiste EmptyVen 31 Juil 2020 - 22:06

Alors que Rikuo venait de faire cette choquante révélation, une maman araignée dans l'arbre plus haut venait de partir en chasse. Malheureusement pour elle, sa toile, son meilleur outil pour nourrir ses petits, avait été honteusement détruite. Démolie par des humains qui bavardaient sous SON arbre, l'araignée vue rouge. S'en était trop ! C'était la 20ème fois cette semaine ! Ils n'allaient pas s'en tirer comme ça ! Elle, elle ne venait pas démolir leur maison à ce qu'elle sache !

Tissant un long fil à partir d'une branche basse elle descendit leurs dire deux mot. Tel une espionne dans mission impossible elle se laissa tomber juste devant la tête du dénommé Eiji et s'apprêtait à "lui expliquer sa situation pour résoudre ce problème en être civilisé."

Ce qui, en langage arachnéen se traduit par une morsure sur le bout du nez si Eiji ne réagissait pas assez vite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Libre] Le coeur d'un artiste  [Libre] Le coeur d'un artiste Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Libre] Le coeur d'un artiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le parc-
Sauter vers: