Revenir en haut
Aller en bas

-56%
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique pliable – GO RIDE 80HYBRID
110 € 249 €
Voir le deal

Partagez
 

 Meow meow [Hayato Kobayashi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anahita Masuda
■ Age : 20
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 26/04/2020

■ Mes clubs :
Meow meow [Hayato Kobayashi] FRFf7at Meow meow [Hayato Kobayashi] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2016
Anahita Masuda
« Elève ; en 1ère année »
(#) Meow meow [Hayato Kobayashi]  Meow meow [Hayato Kobayashi] EmptySam 30 Mai 2020 - 21:07


On l'avait forcée à se rendre dehors. Pouvait-on imaginer pire supplice après une rude journée de cours ? Des filles de sa classe avaient eu la bonne idée de sortir en cette chaude fin de journée. Les cours terminés, Anahita s'était rendue au club de kendô pour décompresser, avant de se plonger dans des révisions pour un devoir d'histoire géo qui aura lieu jeudi. Des connaissances de sa classe l'avait rejointe, et elles s'étaient mises à réviser toutes ensembles.

Anahita, qui avait dans l'habitude de relire attentivement ses cours chaque soirs, était en avance, et, pour tout dire, s'ennuya bien vite. Ses compagnes de révision aussi, mais pour une raison différente. Il fut rapidement question de sortir dehors pour se changer les idées. Alarmée, la jeune fille voulut se lever et quitter furtivement la table de révision, mais elle était repérée. Et voilà qu'on lui posa l'impitoyable question : « tu viens avec nous ? » Elle ne voulait pas être désagréable, et aucune excuse ne sortait de son chapeau. Elle chercha à décliner subtilement, mais sans résultat.

La voilà dehors, malgré elle. Rajustant le nœud blanc qui maintenait au col sa robe bleue, elle suivit les autres filles d'un pas légèrement désinvolte.
Quand il fut question de se rendre jusqu'au centre ville de Kobe en plein lundi soir alors qu'il était 18H30, elle inventa finalement un empêchement quelconque à base de "oups j'ai une course à faire, je dois y aller, quel dommage, vraiment", et quitta la compagnie. Honteuse de son mensonge, mais plus libre que jamais, elle retourna au campus, et décida de se poser quelques minutes dans le parc avant de rentrer dans sa chambre.

Elle répondait à quelques messages sur son téléphone, assise sur un carré d'herbe non loin des dortoirs du lycée. C'est alors qu'un miaulement aigu lui fit tendre l'oreille malgré elle. Elle savait qu'il pouvait y avoir des animaux au sein du campus. Mais ici ? Le parterre de fleurs qui se trouvait non loin remuait étrangement en l'absence de vent, et elle se mit debout pour l'observer de plus près.

... un chat. Il y avait un chat ici. Un minuscule chaton, si petit qu'il mettait encore maladroitement une patte devant l'autre, tanguant de chaque côté. Un minuscule chaton qu'elle prit entre ses bras par réflexe, trop attendrie. Il était petit, bien trop petit pour être seul, ce n'était pas normal. La mère ne devait pas être loin, peut-être cachée dans le parterre de fleurs à l'affût de cette géante qui lui avait enlevé son bébé. Anahita le reposa, mais personne ne vint, sur plusieurs minutes. Le chaton eut un miaulement aigu quand elle le prit à nouveau. S'il était perdu, que devait-elle faire ? Le laisser là ? Mais déjà un groupe d'élèves bruyants arrivait, tonitruant. Le pauvre petit paniquerait.

La décision fut prise rapidement, elle le cacha dans sa petite cape marine et légère. Elle ne voulait pas qu'on la remarque avec une boule de poils dans les mains, ça attirerait les regards, ce qu'elle cherchait à éviter à tout prix. Elle détestait avoir la pleine attention sur elle.
Mais la bête miaulait, paniquée par la cape qui l'aveuglait, et elle dut courir se cacher derrière le tronc massif d'un érable du japon pour échapper aux regards et la faire sortir.

« Qu'est-ce que je vais faire de toi, petit ? »

Assise contre l'arbre, elle le serra contre elle. La petite boule noire et blanche la regardait de ses grands yeux naïfs.

---------------------------------

Meow meow [Hayato Kobayashi] I0uj


Merci à Riley pour cette jolie signature et ce joli avatar ^^


Dernière édition par Anahita Masuda le Mer 1 Juil 2020 - 14:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayato Kobayashi
■ Age : 28
■ Messages : 37
■ Inscrit le : 15/05/2020

■ Mes clubs :
Meow meow [Hayato Kobayashi] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Hayato Kobayashi
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Meow meow [Hayato Kobayashi]  Meow meow [Hayato Kobayashi] EmptyJeu 25 Juin 2020 - 15:34


Meow meow

Anahita Masuda


Cela faisait plusieurs jours que j’ai enfin eu ma chambre avec Neil et que je peux dormir tranquillement sans que mon colocataire me réveille. Mais malheureusement, la chaleur est toujours au rendez-vous même lorsqu’on a cours, et même en cette fin de soirée. J’ai terminé mes épreuves et franchement, j’ai envie de me reposer un tout petit peu dans le parc. Je me dirige tranquillement vers le dortoir ou je pourrais trouver mon ami le lit, cet ami qui ne m’a jamais déçu depuis tout petit. Je souris à ma bêtise quoique cela n’est pas vraiment une stupidité puisque je suis réellement ami avec mon lit, enfin ces temps-ci qui ne le serais pas, après tous les examens qu’on a eu.

Je continue à marcher quand j’entends une petite fille parler à quelqu’un dans les buissons. Je souris, je suis sûr qu'il y a des baisses basse quelque part et je dois en être informé avant tout autres personnes. Je fais quand même parti du club des aventuriers ce qui nous donne que je suis quelqu’un de curieux qui n’a pas peur d’aller à l’aventure et de voir des fantômes ou que sais-je. Donc je me rapproche des bruits et je vois une petite fille qui n’ai pas plus haut que trois pommes et qui parle toute seule. Peut-être qu’elle voit des fantômes ? Oh ! Alors ma théorie sur les spectres au sein du campus est vraie, je devrais avoir un prix Nobel pour cela. Je suis le plus grand de tous les personnes qui ont découverts des choses.

Je m’approche encore en allant lui dire quelques choses quand je vois un petit être dans ses bras. Ma découverte tombe à l’eau. Purée, j’ai failli découvrir quelques choses que les plus grands savants allaient m’envier. Mon Dieu, si elle se fait choper, je suis sûr qu’elle va en pâtir.

« D’abord, l’emmener au vétérinaire »

La première chose que je ferais si je trouve un chaton ou autres bestioles, c’est de l’emmener au vétérinaire pour voir s’il est pucé, vacciné et/ou vermifugé parce que c’est super important. Les maladies du chaton peuvent le tuer alors c’est con d’essayé de sauver un animal si quelques heures après il meurt d’une maladie que l’on ne connaît pas. J’espère aussi que je ne lui ai pas fait peur, je viens de la prendre en flagrant délit et si cela venait à ce savoir, on aurait quelques heures de colle.

---------------------------------


RP en cours : 4/4 ✘ RP à LA : 0/3
Si tu veux faire un petit RP avec moi n'hésite à me contacter par mon MP.

JAPONAIS - en italique / ANGLAIS - en gros

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible" Antoine de Saint-Exupéry


Dernière édition par Hayato Kobayashi le Ven 10 Juil 2020 - 9:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anahita Masuda
■ Age : 20
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 26/04/2020

■ Mes clubs :
Meow meow [Hayato Kobayashi] FRFf7at Meow meow [Hayato Kobayashi] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2016
Anahita Masuda
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Meow meow [Hayato Kobayashi]  Meow meow [Hayato Kobayashi] EmptyLun 29 Juin 2020 - 21:20


C'était une adorable petite bête. Tous les chatons sont d'adorables petites bêtes, après tout. Tout blanc, mais avec une grosse tâche noire sur le sommet de la tête, comme si de la peinture avait coulé dessus sa bouille, et qu'il s'y était trempé les pattes, ce qui lui donnait de drôles de chaussettes foncées. Elle le monta à sa hauteur pour le regarder dans les yeux. Deux billes grises et très claires. Mais cela ne l'aidait toujours pas à savoir ce qu'elle allait pouvoir en faire. Si elle le laissait ici, elle aurait des remords. Il y avait des élèves bruyants par là, et infiniment moins attentifs qu'elle. Et si un empoté lui marchait dessus... ? Elle réprima un frisson. Elle l'avait trouvé dans ce parc, alors sa mère ne devait pas être loin. Appartenait-il à un membre du campus ? Il n'avait pas de collier, et il était si petit. Ou bien c'était un chat clandestin. Le mystère restait entier. Que faire ?

Quand une voix se fit entendre, non plus dans le tintamarre lointain mais dans sa proche direction elle fit un bond en avant et ne put réprimer un cri de surprise. Le chaton eut un miaulement aigu, visiblement tout aussi surpris. Elle était la petite fille parfaite du campus, avec d'excellentes notes, et discrète autant qu'elle le pouvait. Non, il ne fallait pas qu'on la trouve ainsi.

Serrant le chaton contre elle, elle se retourna avec courage. Il y avait quelqu'un, en effet. Et ce quelqu'un lui parlait, puisqu'il la regardait distinctement. Un flot de panique la submergea.  

Pourtant, l'homme ne disait plus rien, et après une observation plus approfondie, son visage encore juvénile lui fit soupçonner qu'il était un étudiant. . Elle resta un long moment sans lui répondre, déjà parce qu'elle n'était pas sûre d'avoir bien entendu ce qu'il lui avait dit, et aussi parce qu'elle ignorait toujours ses intentions. Allait-il en ramener d'autres ? Il ne bougeait guère pourtant, et ses mots lui revinrent en mémoire. Il avait été question de vétérinaire, juste cela.

Serrant le chaton contre elle, elle avança de quelques pas timides pour faire face au garçon bien plus grand qu'elle.

« Écoutez je... »

Oh et puis non. Il n'y avait pas besoin d'excuse ou de justification, les preuves étaient devant lui.

« Vous pensez qu'il faut l’amener chez le vétérinaire ? Je veux dire, pour ça il faudrait sortir de l'enceinte du campus sans se faire remarquer, parce que je ne veux pas qu'on me voit avec ce chat, ça attirerait l'attention, je déteste ça.  Ensuite, trouver un vétérinaire qui accepte de le prendre alors qu'il est sauvage, et retrouver sa mère qui doit traîner par ici... Mais... Vous pensez qu'il est malade ?! »

Dans ce cas-là, ça risquait de compliquer les choses. Une légère panique transparu dans sa voix.

« Je l'ai trouvé là-bas, dans le parterre de fleurs... »

Seulement, un bruit de pas attira son attention à la gauche. Misère, un autre groupe d'élèves approchait. Il en était déjà bien assez d'un qui l'avait vue, aussi fit-elle signe à celui qui semblait être un étudiant de la suivre tandis qu'elle partit rapidement se cacher derrière un gros chêne, à quelques mètres de là.


---------------------------------

Meow meow [Hayato Kobayashi] I0uj


Merci à Riley pour cette jolie signature et ce joli avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Meow meow [Hayato Kobayashi]  Meow meow [Hayato Kobayashi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Meow meow [Hayato Kobayashi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le parc-
Sauter vers: