Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
Voir le deal
196.29 €

Partagez
 

 Qu'est-ce à dire que ceci ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christopher Deladoëy
■ Age : 31
■ Messages : 50
■ Inscrit le : 12/06/2020

■ Mes clubs :
Qu'est-ce à dire que ceci ?! IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-304
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2016
Christopher Deladoëy
« Personnel ; prof de maths »
(#) Qu'est-ce à dire que ceci ?!  Qu'est-ce à dire que ceci ?! EmptyJeu 18 Juin 2020 - 21:06

Vendredi 15 juillet

Voilà environ une semaine que mes derniers lycéens avaient fini les cours dans mon pays natal, qu'il m'a fallu quelques jours pour vider mon appartement à Lausanne pour emménager dans un tout nouveau pays, bien que familier par mes lectures et cultures que j'entretenais depuis bien longtemps. Je n'avais d'ailleurs pas encore fini de déballer mes cartons que j'étais déjà sur la place professionnelle, pour rencontrer mon nouvel employeur, le directeur de Kobe High School pour faire le point de ma "rentrée" qui avait déjà lieu le lundi suivant. Je n'aurais pas particulièrement de cours à donner car ils étaient en pleine période d'examens, ce qui serait plutôt une bonne intégration pour moi au final, le temps que je me fasse à la culture sur place.

J'eus un bon accueil, et j'étais ravi de travailler dans un lieu où les cultures se mélangeaient, bien qu'il y avait une majorité japonaise. Il me faudrait un temps d'adaptation, mais visiblement le directeur en était conscient et plus serein que moi. J'avoue qu'un tel changement dans une vie n'est pas offerte à tous et je ne peux m'empêcher d'avoir quelques angoisses pour le futur proche, bien que je sois enthousiaste à la fois. a peur de l'inconnu. Mais le besoin de changement et de dépaysement.

Heureusement, j'ai eu l'occasion à plusieurs reprises de faire de voyages, ce qui m'a permis déjà d'intégrer une culture presqu'opposée à ma natale. Puis la pratique de la langue a permis mon perfectionnement de l'accent et des mots encore difficilement maitrisés. J'apprenais vite. Et j'avais une bonne mémoire.

Le directeur m'avait proposé de faire un tour des quartiers, dans l'établissement. Sans doute y croiserais-je des collègues avec qui je pourrais discuter, ou quelques élèves chahuteurs pour me mettre dans l'ambiance. J'avais l'embarras du choix. Le prospectus qu'on m'avait donné lors de ma postulation m'avait déjà bien renseigné sur les lieux mais rien ne valait un tour réel des environs.

Après avoir vu l'entrée grandiose, les pièces de l'administration, il ne me restait que le tour des couloirs et salles de classe pour le bâtiment principal. On m'avait indiqué l'endroit où les casiers des élèves étaient installées, et je trouvais merveilleux de voir dans quel état de propreté ils brillaient par rapport à ceux que je connaissais de mes anciens établissements. C'est vrai que le bâtiment était flambant neuf, mais les élèves semblaient être si respectueux en même temps. J'avais presque peur de m'ennuyer s'ils étaient trop sages. Verrais-je la différence entre les élèves étrangers et les japonais plus strictes ?

Je me prenais le menton dans un signe de réflexion tandis que je montais les escaliers. Plongé dans ma réflexion, je ne sentis pas venir le coup. Seul le bruit sourd m'amena à faire un pas en arrière de réflexe, manquant de peu de me faire tomber sur les marches si je ne m'étais pas retenu à la rambarde.

Woups !

Mon regard se tourna vers l'objet de mon déséquilibre, mais il se détourna rapidement vers un nouveau bruit qui semblai en lien direct avec mon presqu'accident. Une arrivante débarqua et je l'interrogeais du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Anahita Masuda
■ Age : 20
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 26/04/2020

■ Mes clubs :
Qu'est-ce à dire que ceci ?! FRFf7at Qu'est-ce à dire que ceci ?! GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2016
Anahita Masuda
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Qu'est-ce à dire que ceci ?!  Qu'est-ce à dire que ceci ?! EmptyMar 23 Juin 2020 - 0:19


Comme il faisait chaud aujourd'hui ! Il y avait de gros nuages gris, mais le temps restait lourd, ce qui laissait présumer un gros orage dans la soirée. Du moins, elle l'espérait. La chaleur s'insinuait jusque dans les classes. Anahita, normalement si élégante, avait dû troquer robes et jolies capes contre un simple débardeur, couleur bleu de Prusse, et une jupe à volant gris foncé, le tout assorti à de simples chaussures noires à boucles. Qui plus est, c'était un jour d'examen. L'adolescente les aimait, les examens, ce qui lui valait bien souvent des regards surpris. Elle avait une propension à l'ennui telle que les cours, pour peu qu'elle ne les maîtrisait déjà, devenaient un calvaire de redites. Les examens la forçaient à produire une réflexion, et non plus à écouter passivement. Elle aimait ce sur quoi les autres se morfondaient.
C'était un devoir de littérature qui l'attendait cet après-midi, ce qu'elle aimait le mieux. Le bourrage de crâne ne suffisait plus dans cas, elle devait produire une réflexion qui lui était propre, mais juste. Cela en temps limité, comment pouvait-elle dire tout ce qu'elle aurait voulu en une petite heure ? Elle adoptait, comme toujours, le point de vue analyste, impersonnel et sérieux qui marchait si bien, et termina dans les temps.

En se levant, elle lissa sa jupe couleur ardoise et s'étira longuement. Il fallait qu'elle se dépense, et le club de karaté l'attendait. A ce moment, Naoko-chan, camarade de classe et amie, vint vers elle, et il fut question de cet examen qui venait de se terminer. Anahita n'aimait guère avoir à parler de ce avec quoi on ne pouvait plus interférer, et à mesure que la discussion avançait, un doute assaillit son esprit.

Soudain, elle ne fut plus sûre de rien. N'était-elle pas partie en un terrible hors-sujet ? Il était question de la littérature poétique de l'ère Meiji, et elle avait parlé de la transition qu'avait opéré Natsume Soseki entre la période ancienne et la modernité. Ne s'était-elle pas trompée dans les noms ? Tout devenait obscur. Elle détestait parler d'un examen qui venait de se terminer.
Aussi, quand il fut question d'aller prendre le goûter avec Naoko-chan, comme tous les jours, elle ne déclina pas, mais la poussa à commencer sans elle et à se servir dans ses réserves de thé, prétextant qu'elle avait oublié quelque chose dans son casier.
Et la jeune fille de se précipiter jusqu'à ce casier auquel elle arracha son manuel de littérature, prête à faire face à la faute.

Fausse alerte.

Les noms se tenaient, elle était sauvée.

Et comme elle avait l'air bête, paniquée au milieu de ce couloir maintenant vide. Elle aurait presque eu envie de rire d'elle-même. Rassérénée, elle s'empara dans le même temps des manuels de biologie et de japonais, pour les examens de la semaine prochaine. Elle était au point, mais préférait avoir les livres sous la main en cas de questions soudaines et intempestives. Cela lui faisait un lourd fardeau, le manuel de biologie était épais, celui de japonais aussi, d'autant plus qu'elle y ajouta le cahier qui ne rentrait pas dans son sac.
Le couloir était toujours désert. C'était la première fois qu'elle le voyait aussi vide. C'était aussi la première fois qu'elle restait aussi tard après les cours, car elle se précipitait généralement sur le goûter dès la libération. Arrivée dans la cage d'escalier, prise d'une énergie folle, elle posa les livres sur la rampe, en équilibre. Il n'y avait personne, elle n'entendait plus de bruit. La perspective d'aller jusqu'au club de karaté, d'enfiler son kimono, de s'échauffer et de commencer à bouger enfin était bien trop lointaine. Elle devait se dépenser maintenant, comme elle aimait le faire à l'abri des regards. Ses jambes la portèrent à l'étage supérieur, et elle le redescendit aussi vite, sans être essoufflée. Elle recommença, une, deux, trois fois, avant de se sentir sinon fatiguée du moins haletante. Sans plus faire attention, la jeune fille s'adossa contre la rambarde. Il y eut un énorme bruit. Comme quelque chose qui venait de chuter. Quelque chose comme des livres. Et il y eut une voix, qui n'était décidément pas la sienne. Curieuse et paniquée, elle descendit tout aussi rapidement qu'elle n'était monté tout à l'heure. Il y avait bien ses manuels étalés au sol. Il y avait aussi un homme qui se tenait-là. La panique l'emporta sur son bon-sens, et elle se mit à babiller.

« Vous allez bien ? Mince ! Vous vous êtes pris les manuels sur la tête ?!  Vous voulez qu'on aille à l'infirmerie ?? »

Elle était observatrice d'habitude. N'importe qui aurait pu remarquer que non, il n'avait pas besoin d'aller à l'infirmerie. Ils se tenait debout, et les manuels étaient juste à côté. Ce n'était pas passé loin. Mais elle n'avait guère l'habitude d'être dans la position de la fauteuse de trouble. C'était perturbant.


---------------------------------

Qu'est-ce à dire que ceci ?! I0uj


Merci à Riley pour cette jolie signature et ce joli avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Deladoëy
■ Age : 31
■ Messages : 50
■ Inscrit le : 12/06/2020

■ Mes clubs :
Qu'est-ce à dire que ceci ?! IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-304
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2016
Christopher Deladoëy
« Personnel ; prof de maths »
(#) Re: Qu'est-ce à dire que ceci ?!  Qu'est-ce à dire que ceci ?! EmptySam 27 Juin 2020 - 13:37

Je me retrouvais ainsi face à une enfant, plus précisément une lycéenne me semblaitil, typé asiatique, peut-être une japonaise, mais en cet établissement, on m'avait averti de la présence de différentes nationalités. Sans trop m'avancer dans mon analyse, je mis un certain temps à capter qu'elle me parlait en japonais, un japonais parfait qu'il m'ait été donné d'entendre de la part d'un élève, à force de fréquenter nos jeunes suisses qui se contentaient de manière générale des langues européennes. Le temps que mon cerveau enregistre ses paroles, je me sentis quelque peu gêné par la situation, puis amusé par la panique de la jeune enfant. Je lui souris, secouai la tête et articulai :

Ca va, ne t'inquiète pas. Ce sont tes livres ? C'est dangereux de les laisser tomber comme ça, ça aurait pu blesser effectivement...

Je me baissais pour les ramasser. Je n'aimais pas voir les livres traiter de la sorte, mais heureusement, ils étaient tombés à plat et n'avaient que glisser dans le reste des escaliers, donc ils n'avaient pas trop subi de dégâts.

En les ramassant, j'analysais les titres : biologie, littérature et japonais. Dommage, pas de mathématiques. Mais il me semblait que l'examen était un peu plus tard dans la semaine. Je vis également qu'elle était en 1ère année de lycée. A cet âge-là, on était encore un peu maladroit. Quand je lui tendis les livres, je pus voir d'ailleurs sur son visage qu'elle ne semblait pas être une habituée des bêtises. Plutôt sérieuse, discrète, studieuse aussi, ses livres représentaient le soin qu'elle pouvait apporter dans ses études.

Je continuais de lui sourire :

Fais plus attention, la prochaine fois.

Je ne voulais pas lui être menaçant, elle n'avait pas l'air de l'avoir fait exprès. Et puis, ce serait dommage de me faire détester déjà dès les premiers jours de mon arrivée.

D'ailleurs, je me posais quelques questions à son sujet, me demandant si elle pouvait m'aider un peu à me repérer, car les couloirs étaient bien vides depuis ma sortie du bureau du directeur, et je n'avais pas envie de déranger le personnel non plus...

Dis-moi, tu es bien en première année, c'est ça ? Comment tu t'appelles ? Je suis un peu perdu dans ces bâtiments, tu voudrais bien m'accompagner un peu ?

Revenir en haut Aller en bas
Anahita Masuda
■ Age : 20
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 26/04/2020

■ Mes clubs :
Qu'est-ce à dire que ceci ?! FRFf7at Qu'est-ce à dire que ceci ?! GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2016
Anahita Masuda
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Qu'est-ce à dire que ceci ?!  Qu'est-ce à dire que ceci ?! EmptyMar 30 Juin 2020 - 22:31



Il prit du temps à répondre, ce qui ne fit qu'accroître sa panique. Elle se voyait déjà traînée par les oreilles dans le bureau du directeur, et renvoyée de l'établissement pour "mise en danger de la vie d'autrui". Rien que ça. Que dirait-elle à ses parents suite à cela ? Elle tressaillit, mais n'osa y penser. La voilà, à nouveau, dans de beaux draps.

Il y eut un sourire, et enfin, la réponse se fit entende. Sur un ton calme comme si elle n'avait fait rouler qu'une simple gomme à ses pieds. Tout allait bien, disait-il. Avant d'ajouter que c'était dangereux de laisser tomber des trucs comme ça au beau milieu du couloir. Certes.

Trop déstabilisée encore pour lui parler de vive voix, elle secoua la tête de haut en bas quand il lui demanda s'il s'agissait de ses livres, les mains crispées derrière le dos. Elle eut un sursaut quand elle capta que c'était de ces livres-là dont il était question, et que ceux-ci étaient par terre. Elle fit un pas en avant pour les ramasser au plus vite, mais déjà l'étudiant s'abaissait pour lui rendre. Il les lui tendit avec un sourire.

« Mer... merci... » 

Elle paraissait perdue, détesta ça, et se dit qu'elle devait se ressaisir. Elle n'était certes pas passée loin du conseil de discipline, mais il était inutile de ruminer là-dessus indéfiniment. Elle soupira d'aise. Quand il se mit à parler à nouveau, ce fut pour lui apprendre qu'il était nouveau, et qu'il se sentait perdu ici. Il lui demandait donc de l'accompagner. Anahita eut un sourire à son tour. La politesse et le savoir-vivre impliquait d'aider son prochain, et elle n'y voyait pas d'inconvénients. Elle aurait juste à prévenir d'un SMS Naoko-san de goûter sans elle.

Comme elle était plus calme, elle l'observa plus en détail. Il avait des cheveux clairs, blond cendré selon elle, mais elle n'était pas très douée pour nommer les couleurs. Il devait être étranger. Certes, les teintures existaient – elle en était la preuve – et les japonais d'origines étrangères aussi. Mais lui, il avait un accent. Pas très prononcé en effet, elle le comprenait aisément. Mais il demeurait un petit quelque chose qui différait de la prononciation habituelle. Elle aurait été incapable de deviner d'où il venait. Seul l'accent anglais qu'elle avait l'habitude de côtoyer ici, et le fort accent perse de sa mère, qu'elle avait conservé si l'on y prêtait très distinctement attention, lui étaient connus. Mais qu'importait.
Il devait-être un élève sérieux, il était très bien habillé, avec une cravate et une chemise. Comme s'il était un professeur. Mais le détail le plus frappant, c'était ses yeux. Elle s'y attarda un moment malgré elle, car il avait des yeux vairons. L'un était brun, l'autre bleu. Portait-il des lentilles, comme elle ? L'on devait trouver cela étrange, peut-être avait-il reçu des remarques, après tout ce n'était pas dans la norme, mais ces yeux-là lui plaisait. Après tout, ne portait-elle pas des lentilles ocres pour changer un peu de son banal regard brun ? Elle aimait ce qui différait.
Mais elle ne pouvait rester silencieuse éternellement.

« Oui, c'est cela, je suis en première année ! Je m’appelle Anahita Masuda, et je suis arrivée ici en juillet de cette année. Ravie de faire votre connaissance ! »

Elle s'inclina légèrement. Les bonnes manières avant tout.

« Je serais ravie de vous accompagner ! »

Mais le même souci assombrissait toujours son visage. Aussi demanda-t-elle timidement :

« ... vous ne le direz pas, hein... ? ni aux surveillants ni aux professeurs... pour les manuels que j'ai fait tomber... Sinon j'aurai des problèmes... »



---------------------------------

Qu'est-ce à dire que ceci ?! I0uj


Merci à Riley pour cette jolie signature et ce joli avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Deladoëy
■ Age : 31
■ Messages : 50
■ Inscrit le : 12/06/2020

■ Mes clubs :
Qu'est-ce à dire que ceci ?! IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-304
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2016
Christopher Deladoëy
« Personnel ; prof de maths »
(#) Re: Qu'est-ce à dire que ceci ?!  Qu'est-ce à dire que ceci ?! EmptyMer 1 Juil 2020 - 18:52

Je me rendis compte qu'elle s'attardait sur mon regard, sans doute mes yeux hétérochromes qui déstabilisaient encore mes interlocuteurs. Je m'en amusais et ne m'en offusquais pas, je faisais plutôt comme si de rien n'était. A vrai dire, je ne me rendais pas vraiment compte de ce qu'on pouvait ressentir de voir une telle étrangeté puisque je vivais avec. En revanche, je savais les utiliser comme atout de charme, et cela dans bien des domaines.

Je découvrais par ailleurs qu'elle était bien en première année, comme je l'avais déduit de ses manuels, cependant, je n'aurais pas cru qu'elle venait d'arriver. Quel hasard ! Mon visage exprima la surprise avec un haussement de sourcils tandis que je m'exclamais :

Ah ! Tu es toute nouvelle alors ! Je viens d'arriver dans l'établissement. Enchanté également !

J'avais un peu oublié les formules de politesse, vu la situation dans laquelle nous nous rencontrions. Je fis une courbette en réponse et finis enfin par ma présenter. Mais je me demandais si je devais me présenter par mon nom de famille ? Pas par mon prénom c'était sûr, mais devais-je ajouter l'appellation de professeur ? Elle serait sans doute une de mes élèves...

Je n'eus pas vraiment le temps de me présenter qu'elle respirait la culpabilité vis-à-vis de la chute de bouquins qui avait failli créer un accident. Et c'est là que je me rendis compte qu'elle n'avait pas non plus employé les formules réservées aux professeurs. Non pas qu'elle se montrait impolie envers moi, loin de là, mais il manquait un degré de politesse en japonais pour signifier qu'elle s'adressait à un "sensei" plutôt qu'un "senpai". C'est là que je compris qu'elle devait me prendre peut-être pour un étudiant.

Je n'étais pas du genre à mentir, mais j'avais peur qu'elle panique en apprenant que je serai son professeur justement. Dans un sentiment de gêne, je me grattais la nuque et balbutiais quelques excuses :

Eh bien... c'est-à-dire que....

Mais à démontrer une telle hésitation après sa demande, je la voyais déjà pâlir d'apprendre que je pourrais la trahir, alors que ce n'était pas le but. Alors pour la rassurer, je lui fis un sourire et lui tapota la tête d'un geste bienveillant :

Ne t'inquiète pas, je ne vais rien dire ! Ce n'est pas si grave après tout. Et puis, ce n'est pas comme si tu les avais jeté toi-même, n'est-ce-pas ?

Enfin, vu son air, je n'en avais pas l'impression. Ca semblait bien être un accident.

Au fait, je ne me suis pas présenté. Je me nomme Christopher Deladoëy. Enchanté.

Après tout, je n'étais pas encore vraiment professeur pour le moment, on se croisera à la rentrée après les vacances d'été, donc je peux lui permettre une pause pour ne pas stresser davantage. Bien que je servais déjà de surveillant aux examens.


---------------------------------

Citation :
Je parle en japonais #336699
Je parle en allemand #CC0066
Je parle en français #6699FF
Je parle en anglais #990033
Revenir en haut Aller en bas
Anahita Masuda
■ Age : 20
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 26/04/2020

■ Mes clubs :
Qu'est-ce à dire que ceci ?! FRFf7at Qu'est-ce à dire que ceci ?! GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2016
Anahita Masuda
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Qu'est-ce à dire que ceci ?!  Qu'est-ce à dire que ceci ?! EmptyDim 5 Juil 2020 - 13:55



Elle se figea entièrement quand elle entendit ses mots hésitants. Comment ça, "c'est à dire que..." ? Elle frissonna. Mince. Il devait être fâché. Il lui avait pourtant semblé que non, puisqu'il avait été souriant. Étrange. Ou alors, il cachait bien son jeu. Non. Quelque chose clochait. Pourquoi avoir souri, et lui avoir dit de faire plus attention si c'était pour ajouter ensuite qu'il allait la dénoncer ? Ça ne se tenait pas. Les pensées se précipitaient dans sa tête. On aurait pu les entendre tourner.

Mais voilà qu'il se mit à bouger. Sa main vint se poser sur sa tête en un geste affectueux. Il la rassura enfin en disant qu'il se tairait là-dessus, puisqu'elle ne l'avait pas fait exprès, ce à quoi elle répondit par un hochement de tête vigoureux, de haut en bas. Enfin, elle soupira de soulagement. Quelle chance, elle était tombée sur une personne bienveillante ! Elle se promit toutefois de faire plus attention, dans les couloirs, la prochaine fois. Elle n'aurait pas tous les jours cette chance-là.

Le garçon avait un nom étrange. Un prénom qui lui semblait anglophone, et un nom de famille qu'elle dû répéter mentalement à plusieurs reprises pour être sûre de retranscrire parfaitement sa prononciation. Deladöey-sempai, donc.

Elle lui fit un sourire, et épousseta soigneusement ses manuels, qu'elle tenait toujours dans les mains, avant de les ranger dans son sac. Elle prêta ensuite attention à lui. Elle avait momentanément oublié qu'il était encore plus nouveau qu'elle, et, par conséquent, encore plus perdu qu'elle.

« Cette cage d'escalier donne accès aux couloirs du lycée, mais ça, je pense qu'on peut passer, c'est pareil que dans tous les bâtiments.. »

Dit-elle, d'avantage pour meubler le temps de réfléchir à ce qu'elle pouvait lui montrer d'important ici. Elle était sérieuse dans tout ce qu'elle entreprenait, et il était hors de question de passer pour une mauvaise guide, non mais.

« Tu as une idée d'où tu veux te rendre, Deladoëy-sempai ? Ou tu errais juste dans les couloirs... ? Si tu veux, je peux te faire visiter le bâtiment et le campus en entier, du moins le coin lycée que je connais plutôt  bien depuis mes trois semaines ici. D'ailleurs, pourquoi venir visiter le lycée ? Ce n'est pas ici que tu auras cours, si ? On devrait plutôt se rendre à l'université mais je ne sais pas si j'ai le droit d'y entrer, moi, et en plus je ne connais pas l'endroit. »

Ni même les personnes que l'on y trouvait, si ce n'était Kobayashi-sempai qui l'avait aidée à sauver un chaton il y a deux semaines de cela.
Mais. La présence de Deladoëy-sempai ici était étrange. Pour sa part, on ne l'avait pas invitée à visiter l'université quand elle était arrivée. Peut-être que les étudiants, eux, en tant qu’aînés, avaient le droit de visiter le lycée ? Ou peut-être qu'elle ne voulait pas comprendre une vérité pourtant bien plus logique, et qui se trouvait sous son nez ? Le mystère restait entier.


---------------------------------

Qu'est-ce à dire que ceci ?! I0uj


Merci à Riley pour cette jolie signature et ce joli avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Qu'est-ce à dire que ceci ?!  Qu'est-ce à dire que ceci ?! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce à dire que ceci ?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; Le Lycée :: Le bâtiment principal :: Couloirs & casiers-
Sauter vers: