Revenir en haut
Aller en bas

-19%
Le deal à ne pas rater :
Barbecue charbon de bois Weber Bar B Kettle ø57 cm (10 personnes)
129 € 159 €
Voir le deal

Partagez
 

 Retour vers le futur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neil I. Marshall
■ Age : 25
■ Messages : 795
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
Retour vers le futur ! DOAUR5R Retour vers le futur ! OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall
« A l'université ; 2è année »
(#) Retour vers le futur !  Retour vers le futur ! EmptyMar 30 Juin 2020 - 20:40


Retour vers le futur !


Afin de continuer à vous proposer des occasions de sortir un peu du contexte de l'école pour écrire avec vos personnages, nous vous proposons ce mois-ci un nouveau thème. Bien sûr, aucune conséquences pour vos RPs, alors laissez libre court à votre imagination et faites vous plaisir !

Sans plus attendre, voici le thème de cet été :

- Votre personnage se retrouve téléporté à l'époque de la rencontre entre ses parents. Malheureusement, il comprend vite que s'il n'agit pas, rien ne se passera comme prévu et il serait voué à ne jamais voir le jour...

Vous pouvez poster à la suite pour montrer vos écrits o/

Quelques informations :


▬ Vous pouvez écrire ce que vous voulez du moment que cela respecte les règles rp et hrp qui régissent KHS.
▬ Il n'y a pas de limite de taille, merci cependant de faire tout passer dans un seul post !
▬ Si vous souhaitez faire quelque chose de plus conséquent (sur plusieurs posts), vous pouvez ouvrir un sujet dans la zone et vous faire plaisir !
▬ Il y aura des points ou des Kobizz' donnés pour les personnes qui participent  Look
NB: ce thème est complétement inspiré du film "Retour vers le Futur" et on vous laisse vous l'approprier !

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser en MP au staff ou en zone invité si vous le souhaitez !

---------------------------------

Neil parle en #255965 (Neil's voice here)
Retour vers le futur ! Neilsigna
Neil's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6053
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Retour vers le futur ! GkZd5iQ Retour vers le futur ! Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Retour vers le futur !  Retour vers le futur ! EmptyJeu 9 Juil 2020 - 9:06




Retour vers le futur

avec les parents Yorke

Août 1980

Je ne sais pas comment j’ai atterri ici franchement. Je suis en train de regarder mon père, à 19 ans, en train de fumer et boire de l’alcool dans une fête de fraternité anglaise. D’abord, j’étais surprise, me retrouver dans les années 80 -paye tes tenues dégueulasse- dans un manoir proche de Londres, ça a de quoi surprendre. Ce qui est encore plus surprenant, c’est de tomber nez-à-nez avec une version jeune adulte de son propre père. On m’a toujours dit que je lui ressemblais, si je n’avais pas quelques traits asiatiques de ma mère, et bien je ne l’ai compris qu’à ce moment là. Ses cheveux bruns clair bouclés, ses yeux noisettes -il a même les reflets dorés que moi-, ses traits fins et cette taille… franchement il était carrément beau-gosse ! Enfin il l’est, non il l’était ? Je ne sais plus trop. J’avais aussi l’impression de voir la copie conforme de Clayton mon frère aîné. Je me souviens, j’ai même demandé “Clayton?” mais il m’a répondu “Non ma jolie mais si tu veux, je peux t’aider à le trouver”. Il m’a fait un sourire ravageur qui m’a laissé plus que perplexe et perturbée. Se faire un peu draguer par son père qui a le même âge que soi, c’est trop chelou je vous le jure.

Bref, je me suis enfuie comme une lâche en me rendant compte de la situation. J’ai cru halluciner puis j’ai décidé que je devais être dans un rêve très réaliste. Un peu trop réaliste parce que la musique rock sonne trop fort dans mes oreilles et les odeurs de cigarettes me donnent la nausée. J’ai demandé à la première personne -bourrée je précise- en quelle année on était, où on était et qu’est-ce qu’ils faisaient tous là. Ma réponse : on est le 4 Août 1980, les alentours de Londres et la maison en question est la propriété d’un mec dont j’ai déjà oublié le nom. C’est une soirée qui regroupe des gens de l’université proche pour commencer à créer des liens avant la rentrée en Septembre. Quand on m’a demandé pourquoi je demandais tout ça, j’ai juste dit que j’avais trop bu et je me suis éclipsé avant de lui retourner une baffe parce qu’il fixait mon décolleté tout en me parlant.

Et maintenant me demanderez-vous ? Et bien, je suis en train de fixer mon père, assise sur une chaise alors qu’il grille sa troisième clope depuis que j’ai atterri ici. Je sais d’où William tient son caractère et ses mauvaises habitudes. Il est peut-être BG mais on dirait un sale type, je ne sais pas pourquoi. Je savais qu’il était “cool” à mon âge mais j’étais loin de m’imaginer… ça… Ils sont en train de parler avec ses potes d’aller voir Queen en concert dans un pub demain soir. Bordel que j’aimerais y aller aussi. Je suis limite en train d’espérer d’être encore là demain pour les suivre et aller voir ça. Freddie en vrai quoi !

Alors que je prends une gorgée d’eau de mon verre, je manque de m’étouffer en voyant qui vient d’arriver. Un groupe de quatre filles, dedans, il y a une Japonaise trop belle que je reconnais presque instantanément. C’est ma mère merde ! Avec 30 ans de moins. Oh merde… on est le 4 Août ? Oh merde… c’est le jour où ils se sont rencontré pour la première fois. Je le sais parce que ma mère me l’a dit souvent. Elle a vu mon père et a eu le coup de foudre, lui, il a mit plus de temps à tomber amoureux d’elle mais après plusieurs fois où ils se sont croisés, ils ont fini par sortir ensemble. D’abord en cachette, à cause de mes grands-parents, ensuite au grand jour presque un an plus tard. F*ck. Je suis bloquée sur la vision de ma mère, elle est tellement belle ! Ses cheveux noir lui arrivent aux hanches, elle est bien habillée, de façon sophistiqué mais pas trop. Son maquillage est léger mais la mets en valeur et… elle a cet air exotique et mystérieux qui est fascinant. Là, c’est moi qui ne comprends pas comment une fille comme ça a pu avoir le coup de foudre pour mon père ado.  

Stupéfaite, je regarde mes géniteurs à tour de rôle et je m’arrête sur ma mère quand elle aperçoit mon père. Aaaah c’est ça le coup de foudre ? Je vois tout son visage qui s'illumine et elle rougit. Une de ses copines lui fait un commentaire à l’oreille et elle glousse. ELLE GLOUSSE ?! QUOI ?! Je… je… quoi ? Est-ce qu’il y a de la drogue dans mon verre ? Non parce qu’entendre ma mère gloussé comme une cruche… c’est… trop bizarre même pour mon imagination. Je secoue la tête pour faire partir ma surprise et regarde mon père de nouveau. Ok, là, c’est le moment où il la voit aussi. Sauf que… il ne la regarde pas… mais qu’est-ce que tu fous ? J’attends… j’attends… mais il continue à parler avec ses potes alors que ma mère et son groupe passent devant eux. Mais… MAIS !! C’est pas possible ! C’est pas comme ça que ça se passe. Normalement, c’est le moment où mon père la regarde et qu’il la trouve jolie et intrigante. C’est le moment où il va essayer de la rejoindre pour discuter un peu avec elle. Sauf que non. Il continue à parler de Queen avec ses potes et buvant une gorgée de sa bouteille de whisky. Je commence un peu à paniquer alors que ma mère continue son chemin et disparaît dans une autre pièce. Et l’autre Yorke là, il se bouge pas, il continue sa petite vie. Alors non. Ca ne va pas se passer comme ça ! Sans y réfléchir à deux fois, je me lève de ma chaise et me dirige tout droit vers le groupe de mon père.

Sans me laisser gagner par la gêne, je déclare devant eux:

Désolée de vous déranger les gars mais j’ai besoin de parler à mo- euh Alec !

Bien sûr, ils me regardent tous avec des yeux de merlan frit. Je lâche un gros soupir et m’approche de mon père pour le saisir par le bras et le forcer à se lever.

J’ai quelque chose d’important à te dire !

Je le tire sans ménagement en dehors du groupe sans faire attention aux rires moqueurs. Je pense qu’en temps normal, je n’aurais pas réussi à le traîner derrière moi mais vu qu’il est éméché et surement un peu stone, c’est assez facile. Bon, je fais à peu près cinq mètres avant qu’il ne freine des quatres fers et ne dise:

Woh c’est une nouvelle technique de drague que je ne connais pas ? Traîner les gens derrière eux ? Désolé darling t’es mignonne mais t’es pas trop mon type.

BEUUUURK !!! Au secours, je vais vomir.

J’espère bien parce que je suis ta… cousine… je suis ta cousine ! Alice… Alice Yorke.

Ouais, j’ai sorti le premier nom qui me venait à l’esprit. Je crois qu’il a vraiment une cousine éloignée qui s’appelle Alice en plus…

Je devais te parler !


Et de quoi exactement ? Qu’est-ce qui justifie que ma cousine me traîne de la sorte alors que j’étais en pleine conversation avec mes potes ?

C’est dans la pièce d’à côté ! Viens avec moi, s’il te plait !

J’emploie le ton que j’utilise tout le temps quand je lui demande un truc, avec un sourire timide parce que ça marche toujours.

Désolé, il me faut plus qu’un sourire pour te suivre.

P*tain dites moi que je rêve ! Je crois que mon désenchantement doit se voir parce qu’il ricane.

Et si je te dis que la femme de ta vie est dans la pièce d’à côté et que si tu ne vas pas lui parler, tu passeras à côté de l’occasion de la rencontrer ?

PFFFFFRRRRTTT

Il rigole et dit:

La femme de ma vie ? Désolé, je suis pas intéressé, l’amour ça n’apporte que des emmerdes et j’ai pas envie de m’engager, ça ferait trop plaisir à ma mère.

Quoi?!


Je le regarde abasourdie. Je suis paumée… et il en profite pour se dégager de ma prise en ajoutant:

Désolé Alice, maintenant si t’as fini, je retourne avec mes potes.

Et il s’en va juste comme ça… merde qu’est-ce que je vais faire.

------------------------------------------------------------------------------

Le lendemain

Après plusieurs tentatives infructueuses à essayer de faire rencontrer mes parents hier soir, j’ai suivi mon père jusqu’à chez lui -le manoir de mes grands-parents- et je me suis faufilée à l’intérieur par l’arrière. Je connais bien les pièces et la configuration de la maison. J’ai trouvé une chambre vide et j’ai dormi dedans. Par miracle, je suis passée inaperçue et je me suis faufilé dehors au petit matin. Heureusement que mes grands-parents n’ont pas encore leur système de sécurité super sophistiqué quand même ! J’ai passé le reste de la journée à retrouver ma mère. Je savais où elle logeait avant la rentrée, je n’avais qu’à trouver la maison en question et convaincre ses copines d’aller au pub où Queen jouerait ce soir. J’ai le plan ultime pour les faire se rencontrer ! Je pousserais ma mère sur mon père ou le contraire. Je vais créer une rencontre fortuite pour que mon père remarque ma mère et tombe sous le charme !

Alors me voilà, au fameux pub. Je suis presque en train de baver alors que j’observe les membres du groupe installé leur instrument, j’ai tellement envie d’aller demander un autographe mais jamais de la vie j’oserais ! Il y a pas mal de monde, genre il a limite fallu faire la file pour entrer mais je sais que ma mère et mon père sont là. Je les ai vu. Je dois me donner une baffe mentale pour me détourner de la scène improvisée et mettre mon plan à exécution.

J’ai réussi à me rapprocher de ma mère cette après-midi en prétextant que j’étais une étudiante en fac d’art comme elle. On a vite accroché et je me suis rendue compte qu’on avait énormément de points communs, j’avais l’impression de parler avec Ayano ou Meyuki ! C’était tellement chouette mais bref, je suis là pour une mission de la plus haute importance: m’assurer que nous -mes frères et moi- naissions !

Hey Isuzu ! Alors hâte d’écouter le concert ?

Subtilement, je lui prends le bras et commence à m’éloigner de ses copines pour m’approcher de mon père. Je discute un peu avec elle, l’air de rien, tout en continuant ma route alors que le groupe commence doucement à jouer “Save Me”. On est vraiment proche et mon père est à quelques pas. Mon coeur bat à du cent à l’heure mais je ne flanche pas ! Je profite de tenir d’une main le bras de ma mère pour poser mon autre main dans son dos et la pousse sur mon père. Bousculade: check.

Elle lui tombe littéralement dessus et il la rattrape en bon prince qu’il est. Ils tombent tous les deux par terre et comme dans les films, leurs regards se croisent -ENFIN!- et ma mère se répand en excuse en bonne japonaise. Il l’aide à se relever et je suis bien placée pour voir son visage changer légèrement, il la regarde comme je l’ai vu faire de très nombreuses fois au cours de ma vie : avec émerveillement. BAH VOILA QUAND TU VEUX !! Qu’est-ce qu’il faut pas faire hein !!

Je me cache derrière la première personne que je trouve pour continuer à écouter. J’entends un mot sur deux à cause de la musique du groupe mais je crois qu’il n’a pas mal prit la collision et tente de la rassurer sur le fait que ce sont des choses qui arrivent blablabla. Je tente un coup d’œil dans leur direction et je suis immédiatement rassurée, je sens d’ici le courant familier qui passe entre eux. Je suis soulagée et heureuse. Ce n’est pas tous les jours qu’on assiste à la rencontre de ses parents ou qu’on aide à ce qu’ils se rencontrent ou même de les voir tomber amoureux ! C’était tellement beau à voir… le coup de foudre de ma mère, celui de mon père… comme leurs deux âmes étaient destinées à se rencontrer !

Dans ce cas-ci, c’est moi le destin mais je n’ai aucun regret. Je sais qu’ils vont être heureux ensemble. Ils vont en baver quelques années mais leur couple ne sera que plus fort et ils arriveront à avoir trois enfants et être encore mariés après 34 ans de vie commune. Et ils s’aimeront toujours comme au premier jour. Pour moi, c’est la réussite amoureuse ce qu’ils ont, c’est un amour comme le leur que je rêve d’avoir un jour et qui ne fait pas perdre espoir dans l’amour, même si j’ai plus souffert qu’autre chose jusqu’à présent. A la fin, ça aura valu le coup, j’en suis persuadée.

Un gros soupir de soulagement m’échappe en les regardant et je m’éloigne pour continuer à écouter le concert. J’espère juste que je vais vite revenir à ma vie normale, parce que les années 80… ça va bien cinq minutes hein.

----------------------------------------------------------------------------

Petit bonus:
J'ai l'impression d'être une stalkeuse alors que je regarde mes parents assis à la terrasse d'un café le long de la Tamise. J'ai piqué de l'argent dans le coffre de mes grands-parents au manoir pour m'acheter des fringues et me fondre dans la population Londonienne des années 80. Les lunettes que je porte sont trop stylés, je me prononcerais pas sur le reste... yerk.

J'assiste à leur premier rendez-vous youhou !! Je devais m'assurer que ça marche bien non ? Je me cache derrière mon journal en jetant des coups d'oeil à la table en face. J'ai l'impression d'être dans un film d'espion, c'est trop cool. Mon père se penche vers ma mère et je crois qu'il va l'embrasser ! Oui c'est ça ! Alors que je pensais qu'ils allaient s'embrasser de façon chaste, ce n'est pas du tout ça qui se passe... non, non. Au début oui puis à ma plus grand horreur, ça a commencé à partir sur un truc indécent. OMG. Je détourne le regard en rougissant. Moi qui avait des doutes, ils sont bien mort. Il faut que j'aille me laver les yeux à la javel et rapidement !!
Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Revenir en haut Aller en bas
 
Retour vers le futur !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Animations | Flood :: Kobe a du talent :: Kob'fiction-
Sauter vers: