Revenir en haut
Aller en bas

-17%
Le deal à ne pas rater :
WD – My Passport 2To Noir – Disque dur externe portable
79.62 € 95.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Double blanc [Pv Haruko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiroshi Okazaki
■ Age : 27
■ Messages : 491
■ Inscrit le : 30/03/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] FRFf7atDouble blanc [Pv Haruko] LbP1uVoDouble blanc [Pv Haruko] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hiroshi Okazaki
« Elève ; en 2ème année »
(#) Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyJeu 23 Juil 2020 - 16:59

Dimanche 20 août, vers 17h40

Cela va faire un peu plus d'une semaine que je suis de retour au Japon. Et cela n'a pas été très simple ! En même temps, 8 heures plus dans un sens, et 8 heures en moins de l'autre ... Bha ca à fait mal à mon horloge biologique. Sans compter que j'ai de base un rythme de sommeil assez bizarre. Ce qui n'aide pas beaucoup ! Mais bon, je m'en remets tout doucement. - Encore une fois, bonjour les cernes, et yeux légèrement rougis par la fatigue  -
Ce dimanche, j'ai passé la matinée, plus mon début d'après-midi à réviser, et à faire du sport. Pourquoi une telle organisation alors que je fais la grâce matinée le week-end ? Parce qu'en milieu/fin d'après-midi, je vais passer mon temps au centre-ville dans les magasins de goodies, consoles, ...

Problème, je n'ai pas fait attention à l'heure ! J'enfile rapidement une autre tenue : t-shirt manches courtes de couleur bordeau, un pantacourt noir, avec une paire de basket de ville grise.
Ainsi, je me retrouve à courir comme un dératé vers le centre-ville pour gratter un maximum de temps. Je passe d'un trottoir à un autre, en faisant attention à la circulation. Non, je n'ai pas encore d'envies suicidaires ! Coupant aux travers de petites ruelles, pour me faire gagner encore plus de temps. Je commence à connaître Kobe, et surtout les trajets qui m'amènent à mes boutiques favorites.
Je m'insère dans une dernière ruelle qui est assez proche du centre-ville. Coup de bol, il n'y a pas grand monde. Il y a juste quelques panneaux à droite et à gauche, indiquant qu'il faut faire attention, car il y des travaux de rénovation de chaussée. Ainsi, je fonce à toute vitesse !! Aller plus vite, plus vite Hiroshi !!!

À peu près au milieu de la ruelle, une fille sort d'une boutique. Sur le moment, je n'y prête pas beaucoup attention ... Elle regarde à droite et à gauche. C'est tout ce que je remarque. En tout cas pour l'instant, car quand je me rapproche d'elle ... Elle semble m'interpeller ! Je ne comprends absolument rien, a ce qu'elle dit ... Et je m'en fiche ! Je continue ma course tout en gardant ma cadence, et en me rapprochant d'elle. Elle semble bien me parler, mais je n'ai pas le temps de lui demander quoi que ce soit que ... Mon regard reste fixer sur la fille alors que je la dépasse, et ... :

BAAAM !!

Je me prends un poteau en pleine face. Certainement à cause de la distraction de cette fille au teint très blanc. La douleur est relativement vive ... Plus de peur, que de mal. Mais j'ai quand même un peu mal à la mâchoire ! Ce qui me fait pester dans mon coin, alors que je me suis accroupi, les deux mains sur la partie de mon visage impacter :

"Raaaaah !! Ca fait mal, putain !!!"

Je ne saigne pas, et je n'ai rien de casser ... Semblerait-il ! Mais j'ai surtout une douleur qui irradie ma joue, et ma mâchoire du côté droit.

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Hiroshi%20signa


Hey ! Tu m'écoutes ? Je te parle japonais en #ff3300!
Oh ! T'es la ? J'essaie de parler anglais en #ff0000!
Revenir en haut Aller en bas
Haruko Fabre
■ Age : 29
■ Messages : 100
■ Inscrit le : 17/07/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Haruko Fabre
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyJeu 23 Juil 2020 - 21:36

Ahhhh, Kobe, quelle ville formidable. J'étais arrivée depuis peu et j'étais complètement perdue. J'avais eu le temps d'appréhender l'école en long en large et en travers. Que voulez vous? L'esprit de l'artiste qui souhaite trouver les meilleurs coins pour capter la beauté de l'instant. Ou tout simplement un lieu sympa où s'installer sans qu'une personne vienne troubler ma concentration. J'avais repéré certains point de vue dans le parc que je m'étais empressée de prendre d'assaut avant que tous les élèves ne reviennent. J'avais donc pu dessiner paysage sur paysage. Mais c'était loin d'être mon activité favorite.

Le reste du temps, je profitais des cours particuliers pour rattraper le retard que j'avais pris lors des démarches inhérentes à mon transfert à Kobe. Les deux premières semaines, j'alternais entre le dortoir et la maison de ma grand mère. Ce n'était pas simple tous les jours et la fatigue se faisait fortement ressentir. J'appréciais tout de même ces moments de partages avec elle. Petit à petit, je la sentais reprendre pied dans la réalité. Il faudrait que je continue autant que faire ce peut une fois la rentrée passée. Mais je craignais de ne pas en être capable. Heureusement, ma grand mère était plus forte que je ne le pensais. Ou alors, elle souhaitait me donner un peu d'air. La connaissant, elle le garderait pour elle jusqu'à la tombe. Dans tous les cas, elle avait décidé de partir en voyage avec des amis. Elle m'avait parlé des sources chaudes, de la France, de l'Afrique. Mais au final était restée très secrète.

En un sens, je ne pouvais que l'en remercier. Je ne savais pas à quel point j'avais besoin d'être seule jusqu'au moment où une personne arriva dans ma chambre, enfin dans notre chambre. Au vue du nombre de lit dans la pièce, j'avais déjà compris qu'il me serait obligatoire de partager les lieux. Mais n'ayant jamais vécu en colocation, cela s'avérait compliqué. J'avais envie de me cacher à tout heure du jour et de la nuit, redoutant une quelconque brimade. Depuis des années je me battais contre le monde entier. Que ce soit contre mes parents pour leur bienveillance malfaisante, ou contre les gens en général pour les préjugés et moqueries à mon encontre.

Ma camarade de classe devait avoir le même âge que moi, du moins je le supposais. A vrai dire, je ne savais pas grand chose à son sujet. Mais cet état était loin de me déranger. Au contraire à vrai dire car cette proximité me mettais fort mal à l'aise. Aussi profitais-je de tout les moments possible pour m'évader de cette "prison" étudiante.

Cela passait par les heures de dessins en autodidacte dans le parc, les recherches cosplays pour les dessins que j'envoyais à Yukiko, les quelques conventions sur la culture japonaise et j'en passe. Je passais aussi pas mal de temps sur internet à glaner des informations sur mes sujets favoris. Et en l’occurrence, pour la nourriture. Depuis le décès de mon grand père, je n'avais pas vraiment goût à quoi que ce soit. Mais il fallait que je me reprenne. Pour ma grand mère et moi! C'était vital!

Et quoi de mieux qu'un petit resto pour arriver à ces faims?!? (oui, c'est une erreur volontaire). Je m'étais longtemps renseigné et j'avais fini par entendre parler d'un petit boui-boui qui avait pour plat phare les tempura en tout genre et la salade d'algue. J'en avais entendu parlé, j'étais même passé devant une fois au hasard d'une promenade, mais depuis impossible d'y revenir. J'avais dû lancer de monumentales investigations pour le trouver! Et puis hier, enfin, le Saint Graal, le chaînon manquant, le chiffre 42 du moment!! Il n'avait fallu que quelques secondes pour me décider à y aller le lendemain.

Le matin, j'avais eu droit à une grâce matinée. Ayant tournée toute la nuit dans le lit d'impatience. J'espérais clairement que ça vaudrait le coup. Quand on essaye, il peut y avoir des échecs, mais pour une fois... j'y croyais fort! Il serait bon! Un peu de dessin cosplay et de lecture plus tard, je sortais enfin de mon pyjama pour prendre une bonne douche et enfiler ma tenue. Aujoud'hui, il faisait relativement chaud, un peu nuageux tout de même. Commençons par le commencement! Ma crème solaire! C'était parti pour un tartinage dans les règles. Je me souviens de ma mère chantant pour m'aider à ne rien oublier. Sa voix résonne dans ma tête. Une petite nostalgie m’étreignit. Sentiment que j'étouffais vite dans l'oeuf. Hors de question que je gâche cette journée restaurant pour elle! Après mon exercice de protection j'enfilais un short en jean avec des bordures de dentelles grossières, un débardeur bohème blanc, une veste verte classique et une paire de compensée marron. Elle avait ajouté un sautoir plume et quelques bracelet en cuir marron. Ce n'était pas très avisé de sa part au vue de la température, mais hors de question de sortir sans ajouter un peu de style à sa tenue. A présent, un coup d'oeil dans le miroir. Il manquait quelque chose... Mes lunettes! Je me jetais sur mon lit pour attraper l'objet de mes pensées. Bousculant au passage une ou deux peluche, que je me forçais à ranger avant de partir.

Le moment était enfin venu. j'irais d'abord repérer les lieux pour avoir une chance d'avoir une place et prendrais le temps de visiter à nouveau le quartier. C'était parti pour un petit tour de métro. J'aurais pu y aller à pied, mais c'était juste hors de question avec ses chaussures. Bien que confortable au possible, elles n'étaient clairement pas faite pour de longues ballades à allure rapide. Allez, courage ma fille. Mets tes lunettes, respire un bon coup et avance! Personne ne te regardera! Et s'ils le font, qu'ils aillent au diable! Non mais!

Finalement, le trajet se passa on ne peut mieux!

*Bénis soit les lunettes* pensais-je en levant les yeux au ciel en signe de gratitude.

N'aimant pas être bousculé par la foule, je décide d'attendre avant de me diriger vers la sortie. Le soleil piquait un peu les yeux, mais rien de très inquiétant. J'avais tellement hâte d'arriver et pouvoir manger un bout. Rien qu'à imaginer sentir à nouveau les délicieuses effluves de cet établissement me mettaient en appétit.

*Allez ma pauvre, reprends toi. Tu vas quand même pas te mettre à baver en pleine rue.*

Sans me laisser le temps de penser plus, je m'engouffrais dans les ruelles du centre ville. Elles se ressemblaient littéralement toutes. A ces moments, la France lui manquait un peu.

*There's no place like home* pensa-telle rapidement.

Suivant les d'indications qu'on m'avait donné je bifurquais ça et là dans les rues, espérant tomber sur la boutique tant désirée. Le temps passait, les échoppes également, mais toujours rien. Cela faisait bien une demi-heure qu'elle tournait dans les rues. Forcée de constater que... soit les informations étaient réellement pourries, soit j'étais plus que douée pour ne pas être foutue de lire un plan. Je ne pouvais m'empêcher de pester contre moi même.

*C'est pas possible. On te donne des explications simples et t'es même pas fichu de les suivre... Bon... restons calme. Il suffit de demander ton chemin et ça ira. Ne cède pas à la panique. Tu es dans Kobe, pas dans une ville dangereuse...*

Bon, ok, je n'étais pas rassurée du tout! Je m'empressais de rentrer dans la première boutique à ma gauche et demandais quel était le chemin pour me rendre au restaurant. Je retirais mes lunettes pour m'entretenir avec le gérant des lieux. Et... comme de par hasard... Mauvaise pioche, personne n'avait entendu parlé de lui. Ô rage, Ô désespoir. Non sans un merci déçu, je pris congés. A la sortie de la boutique je commençais à regarder à gauche à droite pour trouver de l'aide. Pour le coup, personne...

*Avec ta chance, ma vieille, on est pas encore sortie de l'auberge...*

J'étais sur le point de remettre mes lunettes pour y voir plus clair, quand un mouvement attira mon attention. Une fusée déboulait dans la ruelle. Serait-ce mon sauveur? Perturbée par ma perte accidentelle de localisation, je commence à lui faire des signes pour qu'il s'arrête. Je l'interpelle aussi poliment qu'il est possible dans ma situation.

"Excusez moi, Ehhhhhh, pourriez vous m'aider?..."


Le jeune homme continue sa course, à peine perturbée par ma détresse. C'était pas possible... pas moyen de mettre le grappin sur de l'aide dans ce pays! Alors qu'il la dépassait, tout en la suivant du regard, un gros bruit se fit entendre. Je me retournais pour le voir accroupi, les mains sur son visage. Un mélange de crainte et culpabilité s'empare de moi. En quelques secondes, j'étais accroupi en face de lui. Je l'entendis jurer, ce qui n'était pas très convenable pour un japonais, du moins de ce que j'en savais. Voilà qui ne laissé peut être pas présager une bonne suite...

"Je suis désolée!! Est ce que ça va aller?

Je savais que la bienséance me l'interdisait, mais je ne pu m'empêcher de poser mes mains sur les siennes, essayant de capter son regard pour me rassurer. Une fois le "eye contact" fait, je ne pu me retenir de me confondre en excuse à nouveau.

"Gomenasaï!! J'étais perdue et paniquée. Je voulais juste de l'aide. Mais au lieu de cela... Mais qu'est ce que je raconte... Vous êtes sûr que ça va? Est ce qu'il faut que je vous amène à l'hôpital ou..."

Elle se rendit compte qu'elle était toujours perdue. Elle fit une moue gênée et baissa les yeux un instant. Lorsqu'elle releva les yeux, l'homme la regardait. Soudain gênée, elle se rendit compte qu'elle était complètement à découvert. Pas de lunettes, la peau pâle... Elle se demanda alors ce qu'il avait en tête. Etait-il comme tous les autres? Quelle pensée?!? Ils étaient tous les mêmes. Mais différence près qu'elle était responsable de son malheur temporaire (du moins l'espérait-elle). L'idée de faire du mal à quelqu'un la dérangeait fortement. Que pourrait-elle bien faire pour se racheter? L'idée resta en suspend alors qu'elle toisait sa victime, attendant un signe de sa part.

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Ysyl
Double blanc [Pv Haruko] 201101011809860920
Revenir en haut Aller en bas
Hiroshi Okazaki
■ Age : 27
■ Messages : 491
■ Inscrit le : 30/03/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] FRFf7atDouble blanc [Pv Haruko] LbP1uVoDouble blanc [Pv Haruko] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hiroshi Okazaki
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyVen 31 Juil 2020 - 14:38

Des excuses ? Ah ça, c’est si simple de s’excuser ! Enfin, bref … Ce qui est fait, est fait. Mais bon je régis quand même à sa question :

« Bha non, je me suis fait mal ! »

Sérieusement, qui pose encore la question de comment ça va, lorsqu’elle voit une personne accroupie, les deux mains sur le visage, et en train d’exprimer clairement sa douleur ? Enfin, ça doit être une simple formule de politesse, j’imagine … Je relativise juste après, alors que je sens sa main, puis porte mon regard sur le sien :

« Ca va, ça va, c’est pas très graaa … »

Le choc ! Je vois … Je vois, le drapeau du japon dans les yeux de cette fille !! Qu’est ce qui se passe ? Ce n’est pas légal, ça ? Non ? Je ne peux me retenir d’entendre dans mon cerveau, l’hymne japonais … C’est si beau, que j’en perds mon vocabulaire … Et la notion de douleur devient de plus en plus relative, alors que je l’entends s’excuser une nouvelle fois. Mais je reviens sur terre quand, j’entends le mot hôpital … A ça non ! Mais je compte bien faire ma blague avant :

« Tu as le drapeau du Japon dans les yeux » disais-je en rigolant, et laisse un petit silence, afin d’observer sa réaction. Puis j’enchaine : « Je n’ai rien de casser t’inquiète pas ! »

Bon foutu pour foutu, autant que je l’aide … J’espère juste que je pourrais passer une partie de mon temps faire les magasins de goodies. Mais bon, mon petit doigt me dit que cette fille va me manger tout mon temps. Mais bon, je peux bien faire mon chevalier galant de temps en temps !
Je relève tout en frottant la mâchoire, et en la faisant craquer de droite à gauche. Bon, autant faire les présentations :

« Bon moi, c’est Hiroshi Okazaki. Mais appel moi juste Hiroshi ou Hiro ! Tu m’as interpellé pour que je t’aide, non ? »

Après une rapide réflexion, je n’ai jamais rencontré de personne dans ce genre de condition … C’est vraiment bizarre la vie des fois ! Après, ce n’est pas vraiment la rencontre avec cette fille qui m’interpelle. A posteriori, c’est surtout son teins très blanc, et ses yeux drapea … ses yeux rouges. C’est des lentilles ? C’est une cosplayeuse ? C’est une maladie ? C’est une lapine ?
Du coup, alors que je l’écoute attentivement … Je me permets de l’observer de la tête aux pieds.

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Hiroshi%20signa


Hey ! Tu m'écoutes ? Je te parle japonais en #ff3300!
Oh ! T'es la ? J'essaie de parler anglais en #ff0000!
Revenir en haut Aller en bas
Haruko Fabre
■ Age : 29
■ Messages : 100
■ Inscrit le : 17/07/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Haruko Fabre
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyDim 2 Aoû 2020 - 2:00

Le jeune homme pestait, ce qui était compréhensible. Je ne savais vraiment pas comment gérer la situation. En général, c'est plus moi qui finissais à l’hôpital que l'inverse. La gêne m'étreignait. Comment allais-je faire? Et s'il n'allait réellement pas bien... En même temps, il s'était vraiment explosé contre le poteau. Au vue de son franc parlé, je craignais aussi qu'il ne m'envoie clairement dans les roses. Ce n'était pas forcément une situation que j'allais pouvoir gérer facilement. Me connaissant... j'étais en tort, mais je n'allais sans doute pas me laisser faire pour autant. Il m'assurait aller bien. Le début de sa phrase était dite sur un ton un peu agacé... la suite quand à elle se perdit dans le néant.

*Mais qu'est ce qu'il a.... MES LUNETTES!!!! SHIT*


Et allez, c'était encore parti pour la ribambelle de questions, de moquerie en tout genre et de complaisance. Pas possible de passer inaperçu dans ses conditions... Au moins, ça avait aidé à changer le sujet du "j'ai mal". Voyons au moins le point positif à la situation. Je baissais un peu les yeux, le rouge me montant aux joues. Cette réaction fut vite éclipsée par la remarque qu'il allait faire. En effet, c'était parti pour les blagues. Je soupirais intérieurement. Que ce soit en France ou au Japon, rien de changeait vraiment.

*Bon... au moins on peut dire qu'on ne me la jamais fait celle là! Toujours positive, allez ma grande! Après le choc, on va dire que ça passe.*


Assez rapidement, il enchaîne sur le fait qu'il aille bien. Il avait l'air assez sûr de lui aussi n'insistais-je pas sur le point "allons nous faire joyeusement soigner dans ce lieu aseptisé qu'est l'hôpital". Il se leva presque d'un coup en faisant craquer sa mâchoire. Je le regardais, incrédule et frissonnante. Des os qui craquent... Ark! J'étais toujours accroupie au sol alors qu'il se présentait. Il me fallu bien quelques secondes avant de comprendre ce qu'il disait. Je me levais presque d'un bon, des étoiles dans les yeux. J'avais presque oublié sa remarque sur le drapeau japonais. J'attrapais à nouveau sa main, mais cette fois si dans un signe de gratitude.

"Vous allez m'aider? Réellement? Même après ce qu'il s'est passé? Merci!!! Mais comment je peux vous remercier? Enfin m'excuser... les deux..."

J'étais d'un coup beaucoup plus enthousiaste. Je lâchais un instant sa main pour me mettre en "pose de réflexion".

"Je sais! Je vous invite au restaurant! C'est justement pour cela que j'avais besoin d'aide. Je cherchais une adresse mais je me suis perdue. Personne ne connait ce restaurant. Ça fait bien des siècles que je marche et et... Enfin... Encore Merci Hiroshi... kun?"

J'avais dit cela d'une traite sans vraiment reprendre mon souffle. La fini avait été relativement difficile à sortir. Tant par le manque d'air que par mon beug mental à l'idée de rajouter la particule "kun". Reprenant une brève inspiration, je finis par me présenter moi aussi. M'inclinant en avant comme le ferait tout bon personnage d'anime.. ou japonais tout cours. A vrai dire je n'en savais rien. Je n'avais jamais vraiment fait cela mis à part le jour où mon grand père avait été... le jour où la cérémonie avait lieu. Voilà qui était moins difficile à dire en pensée. Je m'inclinais donc tout en prononçant quelques mots.

"Je m'appelle Haruko. Je suppose que vous pouvez m'appeler Haru. Vous pouvez même enlever la particule si vous voulez!

Soit il le prendrait comme un "je sais que tu me respectera pas de toute manière" ou un "osef du respect, on est potos". A voir quelle serait sa réaction. Mais à vrai dire, elle pensait bien ne jamais le recroiser après ce soir alors au diable la sacro-sainte bienséance! Heureusement que sa grand mère n'était pas là, elle aurait sans doute droit à un sacré regard désapprobateur. Le genre de regard qui vous frost en une seconde. Re-séance de frisson! Je me rendis alors compte qu'il me regardait de haut en bas.

*Nannnnn, pas regarder! Je suis un être humain Hiro-kun. T'as beau m'aider, on a pas élevé les cochons ensemble! Alors un peu de respect mister!!!*



Un sourire tiré apparu sur mon visage alors que j'attrapais mes lunettes de soleil pour les mettre sur mon nez. Je ne savais pas encore s'il acceptait mon invitation. Mais j'espérais que s'il le faisait, il se calmerait un peu sur l'observation. Sinon je serais obligée de lui en toucher gentiment un petit mot.

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Ysyl
Double blanc [Pv Haruko] 201101011809860920
Revenir en haut Aller en bas
Hiroshi Okazaki
■ Age : 27
■ Messages : 491
■ Inscrit le : 30/03/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] FRFf7atDouble blanc [Pv Haruko] LbP1uVoDouble blanc [Pv Haruko] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hiroshi Okazaki
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 16:26

Bon, ma blague ne semble pas avoir fait mouche ... Dommage ! Ca ne marche pas à tous les coups.
Une fois, debout la jeune femme m'attrape un nouvelle fois la main. En me demandant une seconde fois si j'allais l'aider, et elle se posait la question de savoir comment elle allait me remercier ou s'excuser, ou les deux. Alalala, c'est un peu comme boire ou conduire ... Il faut choisir ! Bha la c'est un peu pareil. Bref, je commençais à rire gentillement lorsque celle-ci me fit part de sa réflexion.

La suite est d'autant plus étonnant que pour s'excuser, celle-ci m'invite à manger dans le restaurent qu'elle recherche. Eh bin, mon vieux Hiroshi ... Si on m'invitait à chaque fois que je me prenais un truc dans la tronche, je ferais plus de la soixantaine de kilos !
Je plisse néanmoins les yeux lorsqu'elle m'appelle Hiroshi-kun. Elle a vraiment la tête dure cette femme ! Faut lui dire deux ou trois fois les choses pour qu'elle comprenne ? Ou elle a des problèmes d'auditions ?
Reprenant un air normal, en soufflant un peu par le nez. J'enchaîne à la suite de sa phrase :

"Juste Hiro ... Ou Hiroshi à l'extrême limite. Et je ne dis jamais non, a une invitation à manger dans un bon restaurant !" Disais-je avec un petit sourire

Qui dirait non à une invitation à manger en tête-à-tête avec une femme ? Pas moi en tout cas ! Surtout qu'elle a un petit charme qui ne me laisse pas indifférent. Donc raison de plus !
Après pour mon prénom ... Ce n'est pas grave, elle avait peut-être peur que je le prenne mal. Qui sait ? Mais maintenant, elle ne doit plus avoir de doute ! Et y a intérêt, parce que la prochaine fois, je serais certainement moins doux pour lui faire comprendre.

Je l'écoute avec attention. Haruko alors, c'est comme ça qu'elle s'appelle. Elle n'a pas donné son nom de famille ... Rien de bien grave, ou de trop important. Mais j'aime bien savoir ! Je lui poserais certainement la question quand on sera au restaurant. En la regardant de haut en bas, je me rends compte qu'elle un peu différente. Genre peau très blanche, et yeux rouges. Mais cela met égale, ce que je remarque le plus c'est qu'elle ne doit pas être beaucoup plus vieille que moi ... Enfin, je pense. Faut dire que je suis très mauvais pour donner l'âge des gens. J'arrête de la scruter, pour la regarder normalement.

"Ca marche Haru !"

Je sors mon téléphone portable, et commence à pianoter dessus.

"Alors, je t'écoute. Comment il s'appelle le resto que tu cherches ?"


Jet de dès :
 

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Hiroshi%20signa


Hey ! Tu m'écoutes ? Je te parle japonais en #ff3300!
Oh ! T'es la ? J'essaie de parler anglais en #ff0000!
Revenir en haut Aller en bas
Haruko Fabre
■ Age : 29
■ Messages : 100
■ Inscrit le : 17/07/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Haruko Fabre
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 13:16

A mon plus grand plaisir, il accepta mon invitation. Il me reprit sur son nom. Voilà qui était étrange. J'avais toujours entendu dire que les japonais n'utilisaient les prénoms que lorsqu'ils avaient atteint un degré d'intimité assez important avec une personne. Surtout une avec une femme! Je n'allais certainement pas m'en plaindre. Et il n'aurait pas à me le dire une fois de plus! Hiro... Hiroshi... Non, juste Hiro. Sur le coup, faire le rapprochement entre Hiro et Haru me fit sourire. A quelques lettres près. Je levais les yeux vers lui pour le voir enfin sourire. Quoi de plus étonnant à vrai dire? Peu d'homme pouvait avoir l'air mignon en faisant une grimace! Bien que certains personnages de mangas s'y prêtaient à merveille. Le stress et la pression commençaient à descendre. J'allais peut être enfin pouvoir manger ce repas et retrouver mon chemin. Bon, j'avais un peu peur qu'Hiro ne soit pas la meilleure des compagnie. Je l'avais invité parce que c'était normal pour moi de le remercier, mais j'espérais secrètement ne pas avoir fait une gaffe. Le fait qu'il me détaille du regard ne laissait rien présager de bon. Qu'à cela ne tienne! J'allais en faire de même! Non mais!! Il est sans doute un peu plus grand que moi. Mais avec les compensées, nous faisons la même taille. Il est plutôt fin, mais rien d'étonnant pour un japonais. Ses cheveux brun tombent sur ses yeux cernés. Sous un aspect un peu dur, il semble tout de même très jovial. Du moins quand il veut bien se donner la peine de sourire! Ayant fini tous deux de détailler l'autre, je répondit à sa question.


"Kobe no Ie. Normalement il ne devrait pas être très loin... Du moins je pense. Je marche depuis des lustres aussi je me suis peut être un peu éloignée."

Le téléphone... Quel outils merveilleux lorsqu'il marchait bien. Depuis mon arrivée au Japon, je n'avais pas eu la possibilité de récupérer un forfait décent. Il faut dire que les démarches sont bien... Biennnnn plus compliquée qu'en France pour avoir un portable. Je me rapproche à distance convenable pour le laisser pianoter tranquillement. Le soleil est déjà plus bas dans le ciel, mais je lève la main vers mes yeux pour m'en protéger. Lunettes ou pas, ce n'était pas agréable d'avoir le soleil dans les yeux. Il ne mit pas longtemps à trouver le saint Graal. De ce que je pouvais en comprendre, j'avais marché un peu plus que je ne le pensais. Mes pieds étaient endoloris, mais je ferais avec. Ce n'était pas la première ni la dernière fois que je maudirais ces foutues chaussures. De ce que j'avais pu voir, c'était un petit restaurant familial qui servait des okonomiyaki. En arrivant à Kobe, tout le monde m'avait parlé de leur viande de boeuf. J'avais testé un ou deux restaurant... et c'est vrai qu'elles étaient juste excellentes. Bien que la manière de les préparer dans ces restaurant laissées un peu à désirer. Lorsque j'étais passé devant ce restaurant la dernière fois, c'est les odeurs qui m'avaient attirées. J'ai appris plus tard que ce plat était de base une spécialité d'Hiroshima. Coïncidence étrange au vue du nom de mon nouveau compagnon d'aventure. Des avis que j'avais vu sur le site, ils avaient de très bonnes critiques! Et leur prix étaient plutôt attractifs. J'avais déjà en tête de prendre plusieurs spécialités à la carte! Hiro était-il quelqu'un de gourmand? Peut être allait-il me ruiner?!?! J'inclinais la tête sur le côté. De toute manière, il lui en faudrait beaucoup pour arriver à ses fins de ce côté là! Durant le trajet, je regardais tour à tour la route et Hiroshi. Il était jeune, peut être habitait-il ici... ou venait-il de loin pour les études comme moi? La première option semblait plus plausible.

"Tu as l'air de bien connaître la ville."

Essayant de faire la conversation, je me loupais sur un pas et me décalais pour me rattraper. Ça m'arrivait de temps en temps avec les compensées. Un peu gênée, je me mis à sourire bêtement, me répétant "on a rien vu, continue de marcher!". Faire deux choses en même temps n'étaient pas à la portée de tout le monde! Deux preuves en une journée, ça devrait suffire pour confirmer la théorie!
Après un peu de marche et de conversation, nous arrivâmes devant le restaurant. Un vent d'excitation monta en moi! Un nouveau test culinaire! Enfin!!! J'avais un peu de mal à cacher cette partie de ma personnalité. Lorsque j'aimais quelque chose, ça se voyait.

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Ysyl
Double blanc [Pv Haruko] 201101011809860920
Revenir en haut Aller en bas
Hiroshi Okazaki
■ Age : 27
■ Messages : 491
■ Inscrit le : 30/03/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] FRFf7atDouble blanc [Pv Haruko] LbP1uVoDouble blanc [Pv Haruko] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hiroshi Okazaki
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyMer 26 Aoû 2020 - 15:12

Kobe no Ie ... Ca me dit quelque chose. Je suis déjà passé devant, c'est sûr ! 'Fin, je ne serais pas exactement me souvenir de l'endroit précis, alors je pianote le nom du restaurent sur l'application de mon portable. Ma recherche faites, le téléphone indique à peine une dizaine de minutes de marche, en continuant dans le même axe. Je relève la tête, et lui montre la direction avec le doigt :

"T'y étais presque, c'est a un peu plus de 5 minutes dans cette direction."


Après elle me dit qu'elle marche depuis des lustres. 'Y'a pas un foutu pèlerin qui a été fichu de lui indiquer la direction ... C'est fou ça ! Bref, je me passerais de commentaire sur sa capacité à se repérer. Parce que, primo : au départ j'étais pareil, et secundo : je suis mauvais pour mémoriser rapidement, les trajets. Ce qui me vaut des problèmes de temps en temps. Heureusement que j'ai mon portable ! D'ailleurs, je le remet dans ma poche après l'avoir vérrouiller. Puis, j'ouvre le chemin en lui disant :

"Allez Haru, un dernier effort avant le réconfort !"


Un dernier effort, parce que si elle me dit qu'elle marche depuis des lustres ... Bha ca veut dire ce que ca veut dire, quoi ! Elle doit en avoir marre de marcher à droite et à gauche. Et puis, à vraiment y réfléchir, c'est bizarre d'être perdu à notre époque, non ? Elle n'a pas de portable ? Nan, c'est pas possible ! Peut-être qu'il est déchargé ... Ou un truc du genre. Je reste assez silencieux, alors que je réfléchis à cela, Haru brise la glace en me disant que j'avais l'air de bien connaître la ville. Je tourne la tête dans sa direction, rigole doucement lorsqu'elle me dit ça, et lui répond :

"Je commence à connaître quelques coins. Mais quand je suis arrivé, ce n'était pas la joie ! Je devais être comme toi, ... Voire même pire. Heureusement que mon portable me sauve la vie, de ce côté-là."

En la regardant, je remarque qu'elle manque de peu de tomber ... Elle doit être à bout. En vrai, ce n'était pas malin de lui avoir dit "un dernier effort" ... Je suis sûr qu'elle galère à tenir mon rythme de marche. Surtout qu'elle est un peu plus petite que moi, sans ses chaussures. Du coup, je culpabilise un peu, et réduis mon rythme de marche. Ce serait dommage qu'elle se foule une cheville, à quelques minutes d'arriver devant le restaurent. Surtout après avoir fait autant d'efforts pour le trouver. Ce serait trop injuste ! J'essaye de la ménager, en me montrant rassurant :

"Désolé, j'oubliais que tu marchais depuis un moment déjà ... Prenons notre temps, le restaurent ne va pas s'envoler après tout."


Et puis c'est pas en arrivant une minute ou deux à l'avance que cela va changer grand chose ! Donc autant y aller tranquillement.
Même pas quelques minutes après avoir dit ça, nous arrivons au niveau de la devanture du fameux restaurant. Qui est ... Ma foi, assez sobre. Mais c'est vrai qu'une bonne odeur de nourriture s'en dégage, aux travers de la porte, qui est ouverte. Pas besoin de me faire prier plus que ça. Je passe au travers du noren, et entre dans le restaurent pour avoir l'accueil classique dans ce type d'établissement :

"Irasshaimase !!"

Le restaurant est de taille modeste, et possède quelques tables ici, et là. Mais possède surtout un comptoir sur lequel, une partie est fait pour les clients. Et une autre partie, qui est du côté "cuisine", est une plaque chauffante sur laquel les aliments sont cuits. Il a quelques clients déjà installé, mais ce n'est pas bondé. À première vue, il semble que ce soit une restaurant qui a comme spécialité l'okonomiyaki. Haha, Haru va regretter de m'avoir emmené ici, si c'est okonomiyaki à deux balles.
Le patron du restaurent nous invite à nous installer au niveau du comptoir. C'est ce que nous faisons. J'en profite pour la prévenir avec un petit sourire en coin :

"Tu ne le savais pas, mais je suis originaire de Hiroshima. L'okonomiyaki c'est une institution là-bas, notre spécialité. Donc tu ne m'en voudras pas si je critique un peu."


Noren ? :
 

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Hiroshi%20signa


Hey ! Tu m'écoutes ? Je te parle japonais en #ff3300!
Oh ! T'es la ? J'essaie de parler anglais en #ff0000!
Revenir en haut Aller en bas
Haruko Fabre
■ Age : 29
■ Messages : 100
■ Inscrit le : 17/07/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Haruko Fabre
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptySam 29 Aoû 2020 - 19:52

A à peine 5 minutes... J'étais en pleine déprime là... J'avais tant marché et pour quoi? Tourner autour du point où je voulais aller! Non, mais quelle quiche. Vivement que je prenne l'habitude des rues ou que je récupère un téléphone digne de ce nom. Mais en attendant, mon sauveur était apparu au coin d'une rue. Tel un chevali... Tel une catastrophe contre un poteau! Désillusion totale. Mais de l'aide était de l'aide! Et puis, comme je l'avais pensé précédemment, il n'avait pas l'air si méchant que ça! Peut être remarqua-t-il mon désarroi car il essaya de me donner un peu de courage. Il avait raison! Bientôt le repas. 


Suite à mon loupé, il ralentit un peu la cadence. Moi qui avait espéré être discrète. Eh bien que dalle! J'étais tout de même reconnaissante envers ce jeune homme pour la gentillesse dont il faisait preuve. J'aurais pu croire qu'il faisait ça pour le repas, mais quelque chose me disait que ce n'était en aucun cas le fond de sa pensée. 

A mon grand soulagement, le restaurant apparu au détour d'une rue. Simple, traditionnel et parfait. Oui, après tant de rebondissement, il ne pouvait être que parfait! Hiroshi n'attendit pas longtemps avant de passer sous le porche. Personnellement, je pris quelques secondes supplémentaires pour admirer les lieux. Il y avait de grandes baies vitrées opaques à moitie cachés par des volets en bois foncés. La lumière passait à peine, mais on pouvait deviner les ombres des clients à l'intérieur. Quelques lanternes rouges trônaient autour du Noren blanc. A peine entendais-je les mots de bienvenue de l'employé du restaurant que je montais la main pour écarter les pan de tissus et entrer dans le bâtiment. Mon dieu! Ce comptoir... C'est vraiment quelque chose qu'on avait un mal fou à trouver en France. Je n'avais qu'une envie, prendre un tabouret haut et m'installer pour observer l'artiste à l'oeuvre. Un homme derrière le comptoir nous invita à nous asseoir. Comment dire... Il n'allait pas avoir à le répéter. Nous nous installâmes à l'endroit indiqué. 

Hiroshi se tourna vers moi avec un petit sourire espiègle. Il était originaire d'Hiroshima et connaissait donc la spécialité du restaurant. Ma fois... il allait pouvoir m'aider à me faire une idée sur le plat. Néanmoins sur le coup ça me mit un peu la pression. Pinçant un petit peu ma lèvre, je levais les yeux au ciel, cherchant une réponse potentielle.

"Arf... Eh bien, s'il n'est pas à ton goût tu seras obligé de me montrer ce qu'est un Okonomiyaki digne de ce nom! Mais je suis curieuse de savoir ce que tu vas en penser."

Le cuisinier leur indiqua la carte qui se trouvait au mur en face d'eux. Bon, voilà qui avait l'air assez intéressant. Entre viande et fruit de mer, mon cœur balançait. La viande de Kobe était reconnue dans le monde, mais elle pouvait en manger tout le temps... Allez, je prendrais seiche et coquille saint jacques. Je me tournais vers Hiroshi, curieuse de savoir ce qu'il allait prendre. Une fois son choix fait, je commandais rapidement. J'avais tellement hâte de voir comment il allait tout préparer. mon cœur battait la chamade. Le cuisinier versa un peu d'huile sur la plaque. Ensuite, à côté il ajouta des aliments divers et variés dans un bol en bois. Je n'arrivais pas à détacher mes yeux de la préparation. Lorsque le cuisinier versa la totalité du bol sur la plaque, je m'attendais à un jet de fumée, mais il n'en fut rien. 

Je devais avoir l'air d'une enfant devant une licorne... une glace... un ballon? Mais c'était plus fort que moi.Essayant de m'extraire de ce spectacle, je tournais difficilement la tête vers mon compagnon.

"Allez y mon cher. Commentez donc la préparation et les origines du plat phare de votre ville!" 


J'osais à mon tour un sourire espiègle. Allait-il se prendre au jeux du "commentateur tv"? Je n'en étais pas sûre du tout au vue de ce que je connaissais de lui. Mais j'étais persuadé qu'il ne manquerait pas de comparer la cuisson et le goût une fois l'okonomiyaki dans son assiette.

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Ysyl
Double blanc [Pv Haruko] 201101011809860920
Revenir en haut Aller en bas
Hiroshi Okazaki
■ Age : 27
■ Messages : 491
■ Inscrit le : 30/03/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] FRFf7atDouble blanc [Pv Haruko] LbP1uVoDouble blanc [Pv Haruko] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hiroshi Okazaki
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyVen 11 Sep 2020 - 19:30

Haru semble bien émerveiller pour un petit resto de quartier ... Je ne suis pas sûr de bien comprendre son engouement la dessus, mais bon.
Ma remarque sur les Okonomiyaki semble la faire réfléchir. Oh, ca va ! Je ne vais pas faire mon relou non plus. J'ai un peu de respect pour les cuistots. Ah ! Au final, non ... Je ... Quoi !? Je dois lui montrer une bonne adresse, si les Okonomiyaki d'ici sont dégueux. Fait chier, ce que j'ai dit se retourne contre moi. Je me suis fait avoir comme un bleu ! Du coup, j'ai un petit rire jaune en déviant du regard :

"Ahaha ... Ouais, moi aussi, j'ai hâte de savoir."


Bon après tout ca doit être une épicurienne ! Donc connaître des adresses de bon restos à droite ou à gauche, doit être un truc qui lui plaît. Bref, je prends le menu que l'on nous tend et le feuillete. Certains Okonomiyaki sont aux fruits de la mer, en terme de garniture. Au fond de moi, je me dis qu'il faut un minimum de retenu. Donc j'évite cela, et commande plutôt un Okonomiyaki au porc, accompagné d'une eau gazeuse. Classique, simple, efficace.
Une fois fait, mon attention se reporte sur Haru qui semble passer un bon moment à observer le cuistot qui s'occupe de notre commande. Et quand je vois comment elle arrive notre commande, j'ai un petit pincement au cœur. Pourquoi vous mélangez tout dans un bol ? Bande de bourrins ... Cuire par couche, ca vous est jamais venu à l'esprit !?

Je fais une petite mine triste, quand Haru en rajoute un couche, et me demande de commenter la préparation. Pfoua, si elle me pousse en plus. Je souffle par la bouche, et essaye de réfléchir par ou commencer. Oui, parce que le cuistot nous entend, et je n'ai pas envie d'être trop piquant dans ce que je vais dire. Restons respectueux, quand même !

"Bon, bon, bon ... De ce que je vois les ingrédients ont tous été mélangé dans un bol, pour être placé sur le teppan. C'est la variante la plus connue de l'Okonomiyaki. Celle d'Osaka, ou du Kansai de manière générale."

Je lève l'index vers le haut, pour marquer ce que je vais dire.

"La variante de Hiroshima est différente. Elle sépare les couches de préparation pour les faire chauffer sur le teppan. De cette façon, les ingrédients sont cuits de manière bien plus optimale. D'ailleurs, si tu rajoutes de nouilles types soba ou udon dans cette recette, cela s'appelle un Hiroshimayaki."

Parti dans mes explications, je me permets de glisser une petite remarque à Haru. Je me penche un peu vers elle, met ma main sur le côté pour étouffer ce que je vais lui dire, et baisse la tonalité de ma voix pour lui chuchoter :

"Entre nous, je trouve que les Hiroshimayaki sont bien meilleurs, et représente un plat bien plus complet."

Est-ce que je défends mon patrimoine culinaire ? Bien sûr. Est-ce que j'essaye de l'influencer à tester les Hiroshimayaki ? Peut-être.

Teppan ?:
 

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Hiroshi%20signa


Hey ! Tu m'écoutes ? Je te parle japonais en #ff3300!
Oh ! T'es la ? J'essaie de parler anglais en #ff0000!
Revenir en haut Aller en bas
Haruko Fabre
■ Age : 29
■ Messages : 100
■ Inscrit le : 17/07/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Haruko Fabre
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyDim 20 Sep 2020 - 17:52

Je m'attendais à ce qu'il soit plus plaisantin au vue du ton que j'avais utilisé. J'étais un peu déçu que mon entrée en matière n'ait pas fonctionné. J'écoutais tout de même, attentive, les explications de mon compagnon de repas.  Il y avait donc plusieurs méthodes pour préparer un Okonomiyaki? Je mourrai moins bête! Je ne savais pas quelle recette était la meilleure. Il faudrait que je teste les deux pour me faire une idée! Je regarder le cuisinier et Hiroshi l'un après l'autre. Fait assez étrange, il finit par se rapprocher de moi pour moi murmurer qu'il a tout de même une préférence pour les Hiroshimayaki. J'étais un peu gênée d'être aussi proche d'un inconnu, mais ce qu'il me dit me fit immédiatement rire.

"Et le fait que tu t'appelles Hiroshi et que tu viennes d'Hiroshima n'y est pour rien bien sûr!" dis-je en lui tirant un peu la langue.

Voilà qui était un peu mieux! Il m'avait l'air tellement sérieux quelques instant auparavant. J'étais presque rassurée de cette plaisanterie lâchée en privée. Pour l'instant, je n'avais pas rencontré grand monde au japon. Et rencontrer un jeune de mon âge et qui en plus, ne semblait pas beaucoup me juger me faisait plaisir. Avec les bonnes odeurs et les commentaires d'Hiroshi, cela me donnait presque envie de goûter ce Hiroshimayaki! Mais pas possible dans ce restaurant. Je commençais vraiment à avoir faim!

"Je suis choquée, les jeunes japonais sont moins sérieux que ce que je pensais! Ou alors est ce vous qui êtes une créature rare?"


Je continuais par un clin d'oeil. Le cuisinier termina de cuisiner nos commandes avec une dextérité incroyable. Qu'est ce que j'aurais aimé cuisiner comme ça! Malheureusement, je n'étais pas forcément exceptionnelle en cuisine. Pas que je ne sache pas, mais juste pas de gêne de cordon bleu en moi. Attrapant mes baguettes, je regardais Hiroshi faire de même. J'osais à peine toucher mon assiette. J'étais totalement pendu aux lèvres de mon compagnon pour savoir ce qu'il en pensait... Mais j'avais faim... Oh et puis mince, j'allais tenté le coup! Soufflant un peu, je coupais un morceau d'okonomiyaki et le portais à ma bouche. Une fois la bouchée ayant passé mes lèvres, j'essayais de déterminer quel était le niveau du plat. Les produits étaient frais, cela, il n'y avait aucun doute. J'avais l'impression que le travail était fait, c'était même intéressant. Mais... Il manquait cruellement quelque chose. Des épices... un mélange particulier... ou la cuisson en séparée dont parlait Hiroshi? Je n'arrivais pas à mettre le nez dessus. Peut être avais-je trop l'habitude des bons restaurant! J'attendais que le cuisinier s'éloigne pour me tourner vers le jeune homme. La curiosité se lisait sur mon visage. Allait-il être un critique assassin ou juste? Sur le coup, j'avais presque envie de changer de sujet, à tel point j'étais gênée de peut être, l'avoir jeté dans un mauvais restaurant. Mais autant mettre les pieds dans le plat!

"Alors Hiroshi? Quel est ton avis? Bonne ou mauvaise adresse?"



DIce:
 

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Ysyl
Double blanc [Pv Haruko] 201101011809860920
Revenir en haut Aller en bas
Hiroshi Okazaki
■ Age : 27
■ Messages : 491
■ Inscrit le : 30/03/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] FRFf7atDouble blanc [Pv Haruko] LbP1uVoDouble blanc [Pv Haruko] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hiroshi Okazaki
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyLun 28 Sep 2020 - 15:16

Mon explication, et mon point de vu sur les Hiroshimayaki semblent intéresser Haruko. Mais au moment de lui chuchoter ma remarque à l'oreille, elle me renvoie une pique. Moi qui essayais d'être correcte et ne pas trop dire de bêtises. Elle essaye de me tenter à la connerie, en me tirant la langue. C'est fini le Hiroshi sérieux, là !
J'attrape mon T-shirt au niveau de la poitrine, et fais mine d'avoir mal en me penchant en avant :

"Arg, mon seul point faible !" Puis je me redresse en rigolant "Quelle manque de tact, je suis outré." Disais-je avec ironie tout en continuant à me marrer.

Je ne préfère pas parler de mes parents. Même si au fond de moi, j'ai envie de dire qu'ils auraient pu choisir un meilleur prénom. Mais surtout parce que ca me gonfle de penser à eux, donc je préfère esquiver tout ce qui pourrait ramener la discussion à eux.
Bref, à la base, je savais pas à quoi m'attendre avec cette Haruko. Forcé de constater, que je passe un bon moment avec elle. Et plus ca vient, plus j'ai envie de savoir qu'est ce qu'elle fait dans le coin. D'ailleurs, sa prochaine remarque vient me questionner ... Pourquoi elle précise les jeunes Japonais ? Genre comme si elle ne se considérait pas comme une jeune japonaise ? Ou un truc du genre ? Je ne suis pas sur de biens comprendre. Je lui poserais la question un peu plus tard.

"C'est ça ! Je suis un pokémon shiny ultra rare. Un vampire au grand cœur ! Ou plus simplement Hiroshi !"


Et puis elle bien bonne celle-là. J'ai plus l'impression que c'est elle qui est une créature rare. Aussi, je me retiens pour l'instant de lui poser la question, vis-à-vis de ses yeux. Non dans l'immédiat, j'ai surtout envie de profiter de mon repas. Car je ne suis pas dupe, et je lance quelques coups d'œils sur notre commande. Et d'après l'odeur qu'il s'en dégage, nos plats devraient être cuits. Et c'est le cas ! Et comme d'habitude, avant de manger je n'oublie pas le remercient :

"Itadakimasu !"


J'attaque mon repas sans me faire attendre, et me fais rapidement un avis après deux - trois bouchées. Ma fois, c'est pas si mal que ça. Elle a trouvé une bonne petite adresse Haru ! À retenir, pour plus tard. Et alors que j'étais plus concentré à faire mon propre avis, et à boire un coup d'eau gazeuse. Je sens qu'Haru attend une réponse de ma part. Ainsi, celle-ci finit par se lancer, et poser la question qui semble lui brûler les lèvres.

"Franchement, je m'attendais à bien pire ... Mais forcé de constater que c'est bien loin d'être mauvais. Sans être parfait, bien sûr. J'aurais juste préféré un peu plus de choux, d'épices, et l'œuf un peu moins cuit. Mais bref ... Et toi, tu en penses quoi ? Est-ce que ce plat valait le coup de demander de l'aide à un inconnu, et de l'invité à manger ?"

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Hiroshi%20signa


Hey ! Tu m'écoutes ? Je te parle japonais en #ff3300!
Oh ! T'es la ? J'essaie de parler anglais en #ff0000!
Revenir en haut Aller en bas
Haruko Fabre
■ Age : 29
■ Messages : 100
■ Inscrit le : 17/07/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Haruko Fabre
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyMar 6 Oct 2020 - 12:32

Le voyant commencer à se dérider, un large sourire illumine mon visage. J'étais heureuse de voir un japonais ne pas se prendre au sérieux. Surtout après cette magnifique "course élan prise de poteau"! Quel acteur tragique il faisait! Je le voyais tout à fait en Hamlet, leva les bras vers l'astre lune. Lui demandant pourquoi il a fait pleuvoir telle infamie sur sa pauvre famille. Il ne manquait que le costume et le tour serait joué. Enfin... la scène aussi! Clamer des vers dans un petit restaurant de quartier ne ferait pas le meilleur effet!

J'étais encore plus surprise en l'entendant parler de pokémon rare et de vampire. Il parlait pokémon!!! Voilà un monde où nous allions pouvoir nous rejoindre! Il s'y connaitrait peut être plus que moi. J'avais un peu joué à ces jeux, mais j'étais plus attirée par les costumes de pokémons que je pouvais créer. Il y avait tellement de variantes possibles. La tête m'en tournait rien que d'y penser. Il devenait de plus en plus intéressant ce jeune japonais! Par contre, je ne comprenais pas la partie vampirique de la phrase. Il était peut être un peu pâle et avait des cernes, mais rien de bien méchant! Alors qu'il disait "itadakimasu", je me sentis soudain gênée. Je ne l'avais même pas dis. Mal à l'aise, j'enfonçais ma tête vers le sol et marmonnais le même mot avec une petit grimace gênée. Comment avais-je pu oublier cet acte de respect. Ma grand mère me taperait sur les doigts sans hésiter. J'aurais beau justifier que j'avais trop faim, que j'étais trop impatience de goûter ou bien que la conversation m'absorbait complètement, rien n'y ferais. J'aurais droit à une remarque salée!

Je relevais doucement la tête pour observer la réaction de mon camarade de repas. Son avis serait décisif! Après un moment, il finit par me donner son avis. Ce n'était pas exceptionnel mais il était loin de se trouver dans le pire restaurant de Kobe. J'étais vraiment rassurée de cela. J'aurais sans doute été très mal à l'aise si je restaurant avait été mauvais. Lorsqu'il me demanda mon avis, je jetais un rapide coup d'oeil aux serveurs. C'est ce genre de moment où j'aurais préféré parler en français. Mais il faut ce qu'il faut par moment. Me tournant à nouveau vers Hiroshi, je finis par lui donner mon avis.

"Je suis un peu du même avis. Le plat en lui même n'est pas mauvais. Mais j'ai été habituée à plus d'épices dans ma vie. Alors cela manque un peu pour relever le plat. Les fruits de mer sont frais et de bonnes qualité. C'est dommage de ne pas les sublimer un peu plus!
Mais cela valait le coup! J'ai pu avoir l'avis d'un Hiroshi professionnel quand même! Et puis, je n'aurais pas pu laisser un pauvre blessé sur le bord de la route! Quelle personne horrible j'aurais été.
Cela aurait été pire que de t'emmener dans un mauvais restaurant!"


Bon peut être pas. Un mauvais restaurant en plus d'une chute douloureuse aurait été le pompom de sa journée sans doute. Elle se serait caché dans un trou de souris pour le restant de ses jours, souhaitant ne plus jamais tomber sur le jeune homme!

"Et toi? Regrettes tu d'être sorti de ton cercueil et arrêté ta quête de sang pour guider une âme en perdition dans les rues de Kobe?"

Il avait lui même utiliser le terme de vampire! Autant surfer sur la vague!

"D'ailleurs... pourquoi courrais tu aussi vite?"
dis-je, à nouveau mal à l'aise. C'est vrai que je l'avais complètement coupé dans ses activités. Je me sentais vraiment honteuse pour le coup. Mais le fait qu'il se soit mis à plaisanter prouvait qu'il ne m'en tenait pas rigueur. Du moins, je l'espérais!

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Ysyl
Double blanc [Pv Haruko] 201101011809860920
Revenir en haut Aller en bas
Hiroshi Okazaki
■ Age : 27
■ Messages : 491
■ Inscrit le : 30/03/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] FRFf7atDouble blanc [Pv Haruko] LbP1uVoDouble blanc [Pv Haruko] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hiroshi Okazaki
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyDim 18 Oct 2020 - 16:09

L'avis de Haruko rejoint grandement ce que je viens de dire. Même si pour son plat, il semble que les fruits de mer ne soient pas à la hauteur. C'est toute la difficulté de faire tout cuire d'un seul coup. Les fruits de mer sont délicats, et méritent plus d'attention. Bien sûr ce n'est pas le cas là. Mais bon, elle semble satisfaite de son repas !
Par contre, je ne sais pas comprendre sa remarque. D'une côté, elle est contente d'avoir eu mon avis de "professionnel", et de l'autre, elle me considère comme un pauvre blessé. Moi qui commençais à bombé un peu le torse quand j'ai entendu qu'elle parlait de mon avis. Dur retour à la réalité ... Mais bon, elle semble assez soucieuse de son entourage. Ce qui lui donne un aspect mignon.

Enfin mignon, c'est vite dit ! Maintenant que j'ai lancé l'idée que je suis un vampire. Elle aussi commence à blaguer sur le thème. Qui aurait cru que je ferais de l'autodérision sur ça ? Mais bref, ...
Le truc, c'est que les deux ne sont pas incompatible ! J'ai une petite sourire en coin, et je bouge mes doigts pour lui faire peur, lorsque je lui réponds :

"Qui a dit que j'avais arrêté ma quête de sang ? Si ça se trouve, j'ai parfaitement accompli mon plan jusque-là !"


Bien sûr, c'est complément faux. Mais faut avouer que l'idée du plan parfait est sacrément sexy !
Je la vois de nouveau à la limite de la déprime, lorsqu'elle me demande pourquoi je courrais aussi vite. Mine de rien, elle semble assez sensible ... 'Fin, c'est l'impression que ça me donne.

"Je me dirigeais vers le Motomachi pour voir les dernières sorties de jeux vidéo, goodies, et passer le restant de mon après-midi." Je fais une petite pause avant de lui retourner la question "Et toi, tu n'es pas du coin ? Ou c'est une habitude de se perdre pour retrouver des restos ?"

Ce serait une drôle d'habitude ! Mais bon on trouve de tout de nos jours.

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Hiroshi%20signa


Hey ! Tu m'écoutes ? Je te parle japonais en #ff3300!
Oh ! T'es la ? J'essaie de parler anglais en #ff0000!
Revenir en haut Aller en bas
Haruko Fabre
■ Age : 29
■ Messages : 100
■ Inscrit le : 17/07/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Haruko Fabre
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyMar 27 Oct 2020 - 13:39

Un large sourire s'étendit sur mon visage alors que l'air de mon compagnon changeait. Il tentait de se rendre effrayant afin de cadrer avec le côté vampire dont il parlait. Je basculais mon poids sur la fesses opposé à Hiroshi pour éloigner légèrement mon buste. Mes mains encadrèrent mon visage et un moue mi- terrifiée, mi- rieuse y fit son apparition. Soit disant avait-il atteint son objectif en attirant une pauvre jeune femme dans ses filets. Il aurait pu choisir meilleur victime que le fantôme que je suis!

"C'était donc cela? Mon dieu, moi qui ne sort jamais sans mon collier d'ail et ma bouteille d'eau bénite... Me voilà dans les ennuies jusqu'au cou! Enfin... j'ai des soucis à me faire pour mon cou disons plutôt."

De ce qu'il disait, il venait chercher les nouvelles sorties jeux, goodies etc. Voilà qui était intéressant. Je ne connaissais que quelques jeux, mais peut être pourrait-il me conseiller sur des costumes de personnages intéressant. Ce serait à creuser si on venait à se revoir. Ce qui ne serait peut être pas certain. Et vue le nombre de personne au Japon en général et à Kobe en particulier. Il faudrait un miracle pour qu'ils se croisent à nouveau au détour d'un chemin.
Hum... Motomachi... Je ne savais même pas où c'était d'ailleurs. Mais s'il y avait autant de jeux et goodies, je devrais y faire un tour un jour!

Il me sous entendit alors que je n'étais pas du coin et me demanda si c'était une habitude de me perdre à la recherche d'un restaurant. Bon... non, ce n'était pas une habitude! Mais je ne savais pas comment me justifier totalement. J'allais sans doute trop en dire, mais je ne voyais pas comment faire autrement. Et puis, Hiroshi avait l'air plutôt sympathique donc pourquoi m'en priver? J'allais sans doute me répéter, mais on ne se croiserait sans doute plus alors autant se faire plaisir!

"Non, en effet, je ne suis pas d'ici. J'ai déménagé il y a quelques semaines chez ma grand mère. J'ai vécu en France toute ma vie aussi ce n'est pas facile de ne pas se perdre dans une ville comme Kobe. Mon téléphone est aussi H-S, le temps de faire les démarches ici. Ce qui est une galère sans nom!
Donc je me suis retrouvée à faire le trajet en bus depuis la Kobe High School jusqu'à ici pour trouver le restaurant.
J'ai beaucoup découvrir de nouvelles choses alors je suis partie presque tête baissée!
Mais bon... trouver quelqu'un dans la rue alors que tu marches depuis des heures (ou presque), qui connaisse ce lieu. Pas facile.
Heureusement que j'ai pas l'air d'une étrangère non plus sinon je pense que demain tu aurais pu voir les gros titres suivant: "Une femme retrouvée morte de faim dans les rues sombres de Kobe".
A moins que ton plan n'est fonctionné en quel cas cela aurait été: "Une momie retrouvée loin des pyramides". "

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Ysyl
Double blanc [Pv Haruko] 201101011809860920
Revenir en haut Aller en bas
Hiroshi Okazaki
■ Age : 27
■ Messages : 491
■ Inscrit le : 30/03/2020

■ Mes clubs :
Double blanc [Pv Haruko] FRFf7atDouble blanc [Pv Haruko] LbP1uVoDouble blanc [Pv Haruko] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hiroshi Okazaki
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] EmptyMer 11 Nov 2020 - 14:13

Je rigole doucement à ce qu'elle vient de dire. Est-ce qu'Haruko aurait l'âme d'une aventurière ? En tout cas, elle semble connaître quelque petit trucs la dessus. Et c'est agréable de tomber sur quelqu'un qui sait rebondir à mes bêtises. Ce qui me fait penser que je pourrais très bien présenter Maka à Haruko. Enfin, si je la revois un jour !

D'ailleurs, quand elle me dit qu'elle n'est pas du coin, je ne suis pas trop étonnée. Vu qu'elle avait fait une remarque sur les "jeunes japonais", sans s'inclure dedans. C'était bizarre, donc je supposais qu'elle n'était pas du coin, voire peut-être pas japonaise. 'Fin, c'est confirmer. Elle a vécu en France pour un certain temps. C'est marrant ça, cela me refait penser à la journée passer au resto des Harada durant la Paris-saï.
Lorsqu'elle évoque la Kobe High School, je suis encore une fois un peu amusé. Est-ce qu'en partant plus tôt, je serais tombé sur elle ? C'est une remarque à la con, parce que je ne lui aurais jamais adressé la parole, je pense. Donc d'une certaine manière, vive le dieu des poteaux ! Banzai !!
Par contre, elle débloque avec ses momies ! C'est de la viande séchée, au mieux ... Et un sac d'os, au pire. Ce n’est pas vraiment ce que raffolent les vampires !

"Nan nan, les vampires ont besoin de sang. Et y'a rien à boire chez les momies. Les vivants sont bien leur ciblent favorites !"

Mais changeons de sujet. Parce qu’elle ne semble pas savoir que je viens du campus de Kobe.

"Donc, tu es partie depuis la Kobe High School. C'est marrant ça ! Peut-être que je t'aurais croisé en sortant du campus. Qui sait ? Ça aurait été moins douloureux de te rencontrer comme ça, en tout cas." Disais-je avant de piquer dans les derniers morceaux de mon repas.

Je me disais aussi, qu'il faudra que je lui donne l'adresse des Harada. J'imagine qu'être loin de la France ne doit pas lui faire que du bien. Et entendre des personnes qui parle la même qu'elle, ca ne pourra lui faire que bien. En plus, de très bien manger.

---------------------------------

Double blanc [Pv Haruko] Hiroshi%20signa


Hey ! Tu m'écoutes ? Je te parle japonais en #ff3300!
Oh ! T'es la ? J'essaie de parler anglais en #ff0000!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Double blanc [Pv Haruko]  Double blanc [Pv Haruko] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Double blanc [Pv Haruko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville-
Sauter vers: