Revenir en haut
Aller en bas

-27%
Le deal à ne pas rater :
Ecouteurs Apple AirPods (2e génération) au meilleur prix
130.92 € 179 €
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 30 Septembre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyDim 23 Aoû 2020 - 11:32


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5
Je me mords la lèvre – Non – pour contenir mon sourire. Hisao est beaucoup trop – Nooooooon – adorable, même quand il avoue qu’il ne se pensait pas assez bien pour mériter mes confidences. La modestie de cet homme ne cesse de me surprendre, même si je devrais y être habitué. Après tout, il est japonais. Plein de ressources et de surprises, mais japonais malgré tout. Toutefois, j’accepte ses paroles à leur juste valeur et, même dans les brumes de l’alcool qui estompent le danger, je lui suis reconnaissant de la délicatesse de son écoute. Dieu sait que quelqu’un de moins bienveillant aurait pu me juger – Trois jours pour tomber amoureux et vingt ans pour reprendre le contrôle de sa vie – ou se moquer de moi pour cette histoire mais il n’en a rien fait. Il se permet même de persister dans son outrageante gentillesse, m’arrachant un gloussement :

« Dit l’homme qui n’imaginait pas que je le considérais assez pour lui confier des choses personnelles. C’est juste nous, ou tu crois que tous les médecins sont aussi doués pour se négliger ? »

Je ne lui laisse pas le temps de répondre à cette question. Poussé par une impulsion contre laquelle je ne lutte pas une seconde, je me rapproche de lui dans la baignoire pour poser les mains sur ses genoux qui dépassent de l’eau et – Il va se faire des idées – lui écarter les jambes. Et même si un petit sourire coquin joue sur mes lèvres durant la manœuvre, je me contente de me retourner aussitôt pour m’allonger contre lui, laissant ma tête et la masse de mes cheveux reposer sur son épaule. Je soupire et ferme les yeux de bien-être en – Est-ce que j’ai demandé la permission ? – me laissant aller contre l’abri de son torse qui se soulève dans mon dos – Je ne sais déjà plus – à chaque inspiration. C’est tellement agréable…

« Je ne sais pas si j’en avais besoin. Mais je me sens bien après te l’avoir dit. C’est apaisant. Alors merci, Hisao… Je peux rester comme ça un petit moment ? »

Juste de quoi profiter plus directement de la douceur dont il est pétri, qui me fait tellement de bien après la solitude à laquelle je m’astreins depuis des mois, des années. Jamais je n’aurais osé me comporter de la sorte dans d’autres circonstances, même après avoir couché avec lui, mais il faut croire que l’alcool me transforme en l’un de mes satanés chats. Bennett, vraisemblablement. Bavarde et pot-de-colle. Enfin, ça n’a pas l’air – Tant que je me mets pas à pisser dans les plantes ou à récupérer les cotons-tiges dans la poubelle tout va bien – si grave que ça et je me serais prélassé de la sorte encore un moment si un son inattendu ne m’avait pas soudain fait rouvrir les yeux. Loin quelque part, à peine audible derrière la musique qui retentit encore dans le salon, la sonnerie de mon portable me parvient. Et pas n’importe laquelle : Ace of Spades de Motörhead – C’est pas vrai – ce qui signifie – Dis-moi pas que c’est pas vrai – que ce n’est nul autre que mon très cher frère qui m’appelle. Avec un grognement fort peu élégant, je commence à m’extirper de la baignoire :

« Holy shit, I take two baths a year and every time my dumb brother chooses precisely this moment to call me… Ça ne te dérange pas que je réponde vite fait ? J’ai peur que ça soit grav- Whooooops ! Alright ! I’m alright ! »
*Putain de merde, je prends deux bains dans l'année et à chaque fois mon abruti de frère choisit précisément ce moment pour m'appeler [...] Ça va ! Je vais bien !

Et je me demande bien comment, étant donné que j’ai failli me vautrer en glissant sur le tapis de bain. Si je ne m’étais pas rattrapé d’extrême justesse aux lavabos – Petit frère nul de merde, j’ai toujours dit que je voulais un chien à la place – nulle doute que ma cervelle tapisserait copieusement ces derniers… Sans même prendre le temps de nouer une serviette autour de mes hanches ou de m’inquiéter pour les traces de pas mouillés que je sème sur mon passage, je retourne dans la chambre d’Hisao – Ça sent le fauve ici, la vache – pour récupérer mon portable et décrocher. Et comme toujours avec mon cadet, il suffit que je vois son nom et sa tête sur l’écran pour oublier aussitôt toute contrariété et sourire comme un bienheureux en amorçant la conversation :

« Heeeeey, Karson ! Alors ça c’est marrant parce que je pensais justement à toi ! Enfin, pas tout à fait là maintenant mais j’ai pensé à toi pendant la soirée ! »
« Wohow, salut Ash ! Je m’attendais pas à ce que tu répondes et encore moins avec autant d’enthousiasme. Tu serais pas bourré, dis-moi ? »
« Si ! Exactement ! Au vin, au saké et aux endorphines, si tu veux tout savoir. D’ailleurs t’as failli me tuer à l’instant mais tu t’es foiré, comme d’habitude. »
« Attends attends, t’es vraiment bourré ? »
« Je viens de répondre à cette question. »
« Mais je disais ça pour déconner ! Pourquoi t’attends d’être à l’autre bout du globe pour être bourré, faux frère ?! »
« Pour t’épargner le carnage. »
« Pour me priver d’un grand moment, ouais ! Damn, ça doit être tellement magistral. »
« Ça ne l’est pas. »
« Ouais, c’est vrai. Parce que tu t’es sûrement pinté tout seul chez toi en écoutant du Queen avec tes chats. »
« Parce que je suis bourré chez un collègue et qu’on profitait d’un très agréable moment de détente post-coïtale dans sa baignoire. D’ailleurs, je sais pas ce que je fous là à te répondre. »


Durant toute cette étincelante discussion, je suis revenu tranquillement dans la salle de bain et le long silence consterné qui s’ensuit intervient alors que je retourne là où je me trouvais avant cet appel, c’est-à-dire contre Hisao dans la baignoire. Et j’avoue qu’un large sourire satisfait étire mes lèvres quand – Est-ce que c’est pas un peu impoli ? – j’imagine la tête actuelle de mon frère – Ou gênant ? – muet comme une carpe à l’autre bout du monde – Ou déplacé ? – après avoir eu le premier commentaire avéré sur ma vie sexuelle en vingt ans. C’est assez drôle comme exercice.

« … Post-coïtale ? »
« Post-coïtale. »
« Tu te fous de ma gueule ? »
« Pourquoi je ferais ça ? »
« Avec un mec ? »
« J’ai cessé d’être pédé depuis qu’on s’est vus ? J’étais pas au courant. »
« Je te crois pas. »
« Oh, do you ? »


Pauvre enfant. Il a dit ça par réflexe, sans doute. Ça ne m’empêche pas de vouloir lui clouer le bec et d’avoir aussitôt une idée pour ça. Tournant la tête vers Hisao, je glisse une main câline dans ses cheveux pour incliner l’air de rien son visage vers le mien, me rapprocher de lui…

« If you please, my Lord… »
*S'il vous plaît, Monseigneur...

Et l’embrasser à pleine bouche le temps de prendre un selfie. Et puisque je suis incroyablement plus agile avec la technologie une fois pété comme un coing, ledit selfie est envoyé en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « Earl Grey » et je reprends l’appel avec d’un ton léger :

« Tu me crois maintenant, Mort-né ? »

Il l’oublie d’une fois sur l’autre mais mon frère n’a jamais fait le poids contre moi.
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os


Dernière édition par Ashton Kelly le Dim 23 Aoû 2020 - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyDim 23 Aoû 2020 - 13:25

Il marquait un point. Hisao souffla du nez, amusé mais surtout mal placé pour le contredire. Son hygiène de vie était plutôt correcte – et il savait que c’était en partie grâce à sa fille, sinon il mangerait des plats préparés tous les jours ou commanderait – mais il ne pouvait pas nier qu’il avait tendance à se faire passer en dernier et ne doutait pas une seule seconde que c’était probablement aussi le cas d’Ashton. Alors il leva les mains en signe d’abandon.

« Je te l’accorde », abdiqua-t-il toujours en souriant. Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas autant souri. Ce fut tout ce qu’il eut le temps de dire, parce que Ashton se mus jusqu’à lui pour lui écarter les jambes.

Il cligna lentement des yeux et son cœur rata un battement lorsque son regard se posa sur le sourire enjôleur que l’homme en face de lui avait au coin des lèvres. Mais il ne laissa pas le temps à ses pensées de basculer du mauvais côté, parce qu’Ashton se contenta simplement de s’allonger contre lui.

Voilà qui est déjà un peu moins déraisonnable, pensa-t-il en enroulant ses bras autour de lui. Ses cheveux lui chatouillaient l’épaule, mais pas suffisamment pour le pousser à bouger—oh non. Il était beaucoup trop bien comme ça. C’était—incroyablement paisible et le contact de sa peau contre la sienne le détendit encore plus que l’eau chaude dans laquelle ils étaient immergés.

« Rien de plus normal », lui répondit-il en premier lieu. Et encore une fois, il le pensait. « Je ne t’aurais pas laissé partir si facilement de toute façon », et il ne sut pas exactement si c’était l’alcool qui lui donnait toujours ces soudaines poussées de confiance en lui—ou juste le fait d’être si à l’aise.

Probablement un peu des deux.

Hisao rejeta lentement la tête en arrière, laissant reposer cette dernière sur le rebord de sa baignoire. Le sommeil n’était pas loin, mais il ne se laissa pas happer totalement—il somnola tout au plus, reposa un peu ses yeux. Bon, il manqua peut-être de s’endormir une ou deux fois et fut réveillé par une voix – il n’y en avait qu’une – et un poids qui s’éclipsa de son torse.

Lorsqu’il revint à lui-même, il avait manqué la moitié de sa phrase – celle en anglais, parce qu’il n’était déjà pas excellent dans la langue de Shakespeare, mais si l’on y ajoutait de l’alcool et un peu de somnolence, c’était perdu d’avance – et releva donc la tête avec un sourcil arqué, toujours dans les vapes.

Ce fut là qu’il comprit que quelqu’un l’appelait, il hocha donc la tête—curieux de savoir qui pouvait bien l’appeler à quatre heures du matin, à moins que—

« Wow ! » Souffla-t-il en se redressant un peu en retard, lançant un regard inquiet à Ashton avant de se rendre compte qu’il allait bien. « Ne meurs pas dans ma salle de bain, s’il te plait », lui glissa-t-il en riant avant de reprendre sa position initiale.

Cherchant à laisser un peu d’intimité à Ashton, il fit de son mieux pour se concentrer sur autre chose. Il ouvrit de nouveau le robinet pour faire couler un peu plus d’eau chaude, perdit son regard sur les traits irréguliers du carrelage qui tapissait ses murs. De toute façon, il pouvait entendre les sonorités anglaises d’ici et sans y mettre du sien, il était incapable de comprendre les phrases dans leur intégralité. Quelques mots, éparpillés, tout au plus.

Et puis Ashton revint—le téléphone toujours collé à son oreille. Hisao fut presque surpris lorsqu’il le vit reprendre place entre ses jambes mais ne se plaignit pas. Après tout, il n’avait rien écouté de sa conversation et c’était peut-être un appel ennuyeux, ou quelque-chose qui ne nécessitait pas forcément de concentration de la part de son collègue.

Crédule.

Il ne comprenait pas tout, faisait de son mieux pour ne pas écouter—mais ne manqua très certainement pas le « faggot » qui glissa avec un naturel déconcertant des lèvres d’Ashton. Son sourcil s’arqua, et il arbora une mine perplexe mais il n’eut pas le temps de questionner ce dernier du regard, parce que ses lèvres s’écrasèrent sans préavis sur les siennes et—comme un idiot qui ne comprenait rien, il se laissa aller dans le baiser avant de revenir à lui-même.

Il a pris une photo là ?

Non, ça ne le dérangeait pas. Il aurait quand même pu le lui demander—mais dans le fond ça ne le dérangeait pas. Et puis l’alcool balaya bien vite ses inquiétudes, et alors qu’il fut presque tenté de lui demander de voir la photo—ses yeux se posèrent sur l’écran et il reconnut sans peine l’interface d’une messagerie et ladite photo, envoyée dans une conversation.

Huh.

Et il reprit le cours de sa discussion sans peine. Cette fois-ci, Hisao saisit les bons mots en cours de route. Pas tous, certes, mais suffisamment pour envoyer un frisson très—très désagréable courir le long de sa colonne vertébrale.

Y’believe me now […]?

Est-ce qu’il venait de l’exhiber comme un—trophée ? Il ne savait même pas à qui est-ce qu’il était en train de parler—mais le geste l’avait tant surpris qu’il n’avait même pas pris le temps de chercher à comprendre. Et puis, l’idée le frappa de plein fouet. Non—non. Impossible.

Il n’est quand même pas au téléphone avec son ex ?

Hisao était un peu perdu et ses pensées étaient désordonnées. Peut-être avait-il eu raison en fin de compte : Ashton ne se serait jamais réellement confié à lui parce qu’il ne le méritait pas et avait juste tissé une magnifique toile de malheurs pour essayer de profiter de son empathie.

Il n’arrivait pas à déceler le mensonge. Il se repassait la scène en boucle dans sa tête : Ce qu’il avait vu dans ses yeux, la façon dont ses épaules s’étaient tendues, tout son langage corporel en fait. Et il se fit la réflexion qu’il n’avait pas assez fait attention à toutes ces choses-là, parce qu’il n’avait pas voulu trop lire entre les lignes, parce qu’il n’avait pas voulu l’analyser, parce qu’il avait voulu rester correct. Hisao avait passé une grande partie de sa vie à essayer de faire abstraction de ses automatismes de psychologue pour essayer d’entretenir des relations sociales saines, et—il avait échoué en grande partie, certes. Il avait peu d’amis mais s’en contentait plus ou moins, ne s’était jamais réengagé dans une relation sérieuse, tout un tas de trucs dans le genre. En quittant la France, il avait laissé ses quelques amitiés derrière lui et avait lentement renoué avec la solitude. Ses relations à Kobe étaient toutes restées superficielles, il échangeait des banalités avec certains collègues mais ce n’était jamais rien de transcendant. Jusqu’à ce soir, pensa-t-il. Enfin, c’est ce qu’il avait cru avec toute la naïveté du monde.

C’était donc ça la morale ? Tout faire pour éviter la déformation professionnelle et en payer le prix lorsqu’il n’avait pas été capable de repérer les signes parce qu’il les avait sciemment ignorés ? Eh bah putain—

Il ne l’avait vraiment pas vu venir. En fait, il n’y croyait toujours pas. Il espérait qu’il se faisait des films. Il se faisait forcément des films, n’est-ce pas ? Même le saké n’arrivait plus à l’empêcher de trop réfléchir. Il détestait cette sensation d’étroitesse dans sa poitrine qui s’était resserrée en une cage pleine de méfiance.

Ce n’était même pas tant le fait qu’il s’agisse de son ex – Ashton pouvait bien gérer sa vie comme il l’entendait, Hisao n’émettrait aucun jugement à ce sujet ni ne ressentirait ne serait-ce qu’une once de jalousie – mais le fait d’être… Exposé ? C’était si confus dans sa tête.

Il ne comprenait rien—avait peur de comprendre, aussi. Alors il se contenta d’un sourire. Un sourire forcé alors que tout son visage criait sa détresse et que n’importe qui doté de deux yeux fonctionnels verrait la supercherie. Il n’osa pas bouger, n’osa rien dire—accepta silencieusement. Peut-être qu’il lui poserait la question—et peut-être qu’il n’en aurait juste pas le courage.

Il enroula même ses bras de nouveau autour de lui, pensant que ça masquerait la confusion et—tout le reste.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyDim 23 Aoû 2020 - 17:17


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5
« Jesus Fucking Christ ! Mais pourquoi tu- merde !!! »
« J’en déduis que tu me crois ? »
« Oui, je te crois ! Je n’avais pas besoin de ça pour te croire ! Bordel Ashton, il n’y a personne au monde qui désire avoir des preuves de la vie sexuelle de son frère aîné ! Comment tu fais pour ne pas piger un truc aussi évident, Monsieur-Dix-Ans-D’études ?! »
« L’alcool, sans doute. Est-ce que ça signifie qu’il vaut mieux que je te rappelle quand je serai sobre ? »
« Ouais, sobre ET seul ! Je suis clairement pas prêt psychologiquement pour un second contact avec ton mec, là ! »
« D’accord. Je vais raccrocher alors. Et finir mon bain. »
« Ouais, fais donc ça. Et moi je vais effacer immédiatement cette photo de mon téléphone et de ma mémoire. »
« Pourquoi tu ne la gardes pas en réserve pour le prochain repas de famille, des fois que le père te cherche encore des noises ? »
« C’est beaucoup trop tentant pour que je t’écoute une seule seconde de plus. »


J’éclate de rire, ressentant comme jamais la solidité du lien fraternel dans ces quelques mots – C’est pas parce que Karson est toujours son fils que notre père bien-aimé ne lui mouline pas les valseuses pour autant – et raccroche peu de temps après, tout guilleret. Posant le téléphone à même le carrelage, je me laisse de nouveau aller contre Hisao avec un soupir de contentement, prêt à reprendre notre tête-à-tête exactement là où nous l’avons laissé.

Fou que je suis.

« Voilà. Désolé, je ne pensais pas que ça prendrait si longtemps… Ça ne va pas ? »

Oh non, ça ne va pas. Je m’en rends compte même bourré et dos à lui. Si la tension soudaine dans ses bras autour de moi ou la pesanteur nouvelle du silence suffisent à me mettre la puce à l’oreille, l’expression de son visage – Putain de merde – déclenche carrément toutes mes alarmes. Je me redresse – On dirait un chevreuil dans les phares d’une voiture – et me retourne vers lui, inquiet :

« Hisao, qu’est-ce qu’il y- Oh mon dieu, c’est la photo c’est ça ? »

La lucidité me frappe – Mais quel con ! – comme la foudre et je pâlis tellement violemment que la faïence du lavabo n’a plus grand-chose à m’envier. Alcool ou pas, je suis soudain tellement mortifié – Est-ce que j’ai vraiment envoyé cette photo à Karson ? – que si je pouvais disparaître dans les canalisations, j’aurais déjà tiré la bonde. J’ai beau réfléchir autant que je le peux – Est-ce que je lui ai vraiment roulé une pelle juste pour prendre cette photo ? – de tous mes neurones bouillonnant de panique, rien à faire, je ne peux pas comprendre ce qui s’est passé. Je ne peux pas imaginer – Est-ce que j’ai réellement voulu clouer le bec de mon frère avec un selfie de moi en train d’embrasser un homme dans une baignoire ? – dans quelle faille spatio-temporelle je suis tombé pour me comporter comme je l’ai fait. Comme – Mais pour quel infâme connard je vais passer ?! – le dernier des salauds. Mon corps fait machine arrière et je rougis plus vivement que jamais, bafouillant terriblement :

« Oh Seigneur, je nous ai pris en photo et j’ai envoyé cette photo à mon- Je suis désolé ! Vraiment je t’assure, je… Je n’ai pas réfléchi, quand on parle ensemble lui et moi ça finit toujours comme ça, nos QI s’additionnent et se divisent par 10 et je fais des choses complètement ridicules ! Je te demande pardon, j’ai été stupide, je ne voulais surtout pas te mettre dans l’embarras et- Attends, je vais le rappeler ! »

Là tout de suite, ça me paraît une bonne solution pour dissiper – Karson a pris Hisao pour mon mec et je ne l’ai pas corrigé, j’ai oublié de le corriger comme un crétin – le malentendu.
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyDim 23 Aoû 2020 - 20:12

La suite fut à peine moins floue que le reste, parce que Hisao se rendit compte avec beaucoup de désolation qu’il comprenait un mot sur trois – alors que merde, il avait validé son master un niveau C1 et le TOEIC. C’était sûrement la faute de l’alcool.

Néanmoins, le « father » et le « family dinner » qui se glissèrent ne tombèrent pas dans l’oreille d’un sourd. Il se laissa penser quelques secondes que ce n’était peut-être pas à son ex qu’il parlait au final, mais plutôt à un membre de sa famille.

Ça n’enleva pas le poids désagréable qui pesait sur sa poitrine pour autant—mais l’idée que ce ne soit pas forcément ce qu’il avait initialement deviné le soulageait un peu. Ou alors, c’était la famille de son ex. Huh. Impossible de savoir.

Le silence revint dans la pièce. C’était – enfin – fini, il pouvait respirer. Il essaya de soupirer aussi discrètement que possible et échoua lamentablement. Ce ne fut que lorsqu’Ashton lui posa la question fatidique qu’il s’en rendit compte.

Chaque fois qu’il se demandait où était passé son flegme, chaque fois qu’il cherchait à comprendre pourquoi est-ce que toutes ses capacités étaient aussi limitées—ses interrogations le menaient à la même réponse : L’alcool. Et le regret commença à le frapper plus fort que ce qu’il s’était imaginé. Sobre, rien de tout ceci ne serait arrivé—il ne regrettait pas l’intégralité de la soirée mais, il voulait avoir des réponses à ses questions sans avoir à poser ces dernières et—la vie ne marche pas comme ça.

Et le fait qu’Ashton lise aussi facilement sur ses traits titilla ses nerfs. Il se fit violence pour ne pas doucement serrer les poings. Son visage passa de l’embarras à l’irritation en un éclair et cette fois-ci, il ne prit pas la peine de contenir son soupir alors que son collègue se confondait en une myriade d’excuses et de déclarations évidentes.

Il était surtout en colère contre lui-même. Dans d’autres circonstances, il aurait été capable de se contrôler et Ashton n’y aurait vu que du feu. Hisao était intimement convaincu qu’il ne devrait pas se sentir piqué de la sorte alors que ce n’était qu’une photo – et même si Ashton s’en était servi parce qu’il avait visiblement quelque-chose à prouver à quelqu’un – mais il contrôlait très mal ses émotions.

Fais ce que je te dis, mais ne fais pas ce que je fais, pensa-t-il. Il passait sept à huit heures par jour, cinq jours sur sept, à apprendre aux gens comment ces derniers devaient gérer leurs problèmes et leurs émois mais était incapable d’appliquer ses propres conseils. Ironique.

Il ne croisa pas immédiatement le regard d’Ashton, préférant garder ses paupières closes pour le moment et attendre que ce dernier ait terminé de—s’expliquer ? Si l’on pouvait appeler ça comme ça. Au moins, il s’excusa – deux fois – mais la suite lui fit ouvrit subitement les yeux et il secoua la tête.

« S’il te plait—non. Je—ne pense pas que ce soit utile, le mal est fait », lui répondit-il finalement avant de marquer une pause. Il pensait ses mots mais—c’était surtout parce que la dernière chose qu’il voulait à cet instant était de se retrouver de nouveau dans une situation qu’il ne maîtrisait pas du tout. « J’ai juste été un peu surpris. Ce n’est pas grave », menteur. « Je—Si c’est pas indiscret, je peux—juste savoir à qui tu l’as envoyée ? » Parce qu’il était inutile de tourner autour du pot pendant trente minutes et il avait besoin de savoir.

Si ce n’est pas indiscret. Monsieur-Excusez-Moi-D’Exister était de retour. Il ne voulait pas mettre Ashton dans cet état, ne voulait pas que cette soirée se termine mal. Autant minimiser l’importance de cet incident. Ça, il savait très bien faire.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyMar 25 Aoû 2020 - 12:20


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5
Tâtonnant déjà d’une main sur le carrelage à la recherche de mon téléphone – Je fous de l’eau partout – je me fige brusquement quand Hisao m’arrête, m’assurant que ce n’est pas la peine. Je rétropédale immédiatement, docile.

« Okay. D’accord. Si tu le dis. Oh God, j’ai tellement honte de moi… »

Je le rappellerai demain pour lui expliquer de toute façon. En attendant, je secoue la tête en cachant mon visage derrière ma main, comme si ça pouvait effacer quoi que ce soit de ma bourde. Il y a forcément déjà eu des occurrences auparavant mais puisque seul compte le présent, je n’ai jamais été aussi dépité de toute ma vie. J’aurais plus vite fait de sonder les abysses – Il a l’air fâché – que la profondeur de ma bêtise en cet instant précis et je m’en veux atrocement. Avant ce soir, je me considérais comme un adulte mature et responsable, quoiqu’imparfait. À présent, je me vois plutôt comme – Il est fâché, non ? – le dernier des boulets. Je fais à peine attention à la tentative d’Hisao de temporiser la situation et réponds piteusement à sa question :

« C’était mon frère cadet. Il a dit qu’il la supprimerait et pour ça je lui fais confiance. Lui aussi a compris assez rapidement que je n’étais pas dans mon état habituel. Je n’ai pas réfléchi du tout, je… On est très proches mais on devient vraiment stupides quand on est tous les deux… C’était très déplacé de ma part. Pardon… »

Alors que la soirée était si agréable – Elle a bien dérapé par moment quand même – et que nous passions un bon moment, voilà que le karma catastrophique qui nous colle aux semelles nous rattrape encore. Penaud, la mine basse, je n’ose plus lever les yeux vers lui. Peut-être devrais-je quitter la baignoire ? Ça serait plus raisonnable mais je n’en ai pas envie non plus. Au final, je parle encore une fois sans l’avoir vraiment décidé :

« Tu sais… Même après une bouteille et demie, je ne me serais pas permis un geste aussi incorrect si… Si je ne m’étais pas senti bien avec toi. Je n’ai plus l’habitude. Ça me joue des tours… »

– Serais-tu en train d’essayer de l’apitoyer, Ashton ? – Peut-être – Tu devrais avoir honte – Je sais bien – Au moins tu es sincère, ça sauve les meubles – C’est un point de vue.
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyMar 25 Aoû 2020 - 14:52

Ashton s’exécuta sans la moindre protestation et Hisao fut sérieusement soulagé de ne pas avoir à insister d’avantage. L’idée de ne pas avoir encore à se retrouver entre Ashton et cette personne – qui qu’elle soit – au téléphone détendit légèrement ses épaules.

L’irritation avait fait redescendre l’euphorie dans laquelle l’alcool et le sexe l’avaient plongé et sa perception des choses était légèrement plus claire. Ou en tout cas, la lucidité d’Ashton avait suffisamment déteint sur lui pour que ce soit le cas. Cette fois-ci, hors de question de laisser passer un détail qui le ferait douter de la sincérité de son collègue. Ce dernier était dans le même état que lui après tout : Alcoolisé et grisé. S’il mentait, Hisao le verrait.

Et en réalité, il n’eut pas tant besoin de faire appel à son sens de l’observation car absolument tout chez Ashton trahissait les émotions qui traversait son esprit. Que ce soit dans sa voix agitée, dans le ton peu assuré qu’il avait employé ou tout simplement en le voyant plaquer sa main sur son visage pour essayer de camoufler ce qu’il pouvait bien s’y trouver.

Son frère cadet ? Il préférait ça à l’idée d’être utilisé pour attiser la jalousie de quelqu’un d’autre. En fait, il se sentit même bien mieux maintenant que la situation était plus claire. Il hocha pensivement la tête mais ne brisa pas immédiatement le silence.

Encore des excuses. Elles firent naître un léger sourire au coin de ses lèvres, mais il ne baissa pas tout à fait sa garde pour autant. Mais Ashton marquait un point. Tous deux avaient excessivement bu et Hisao devait s’estimer heureux de ne pas avoir également gaffé – il avait quand même pris un risque énorme à l’instant où il avait choisi de se mettre à flirter avec son collègue, mais ça c’était une autre histoire.

Et puis—il n’était pas rancunier et ne l’avait jamais été. Il pardonnait tout, tout le monde et tout le temps sans véritable distinction. Ashton ne ferait pas exception à la règle, et—au fond, Hisao s’en voulait presque d’avoir réagi de la sorte.

« Ce n’est rien », réitéra-t-il mais—les mots étaient un peu plus vrais cette fois-ci. « Je ne pense pas que tu aies fait ça pour me blesser quoi qu’il en soit. Et je ne déteste pas forcément les photos », celles dans sa chambre et encadrées à travers son appartement en témoignaient. « C’est—plutôt l’enchaînement qui m’a—déstabilisé », il ferma les yeux un instant et hésita à faire un truc complètement stupide. Et le fit. « Tu vas me prendre pour un con—mais merde, j’ai trop bu pour essayer de me demander si je devrais dire ça ou pas. Je pensais que tu parlais avec—la personne que tu as mentionné tout à l’heure. Et que la photo—bref tu as compris », ou en tout cas, il espérait sérieusement qu’il avait compris.

Il rit nerveusement, pour s’éviter de regretter chaque mot qui avait passé la barrière de ses lèvres, eut confiance en Ashton pour ne pas prendre ce rire pour une moquerie et cacha – à son tour – son visage avec sa main parce que c’était à son tour d’être mort de honte. Et ce, même s’il se sentait bien plus léger après avoir été honnête.

La suite—fut étrange. Pas dans le sens négatif du terme, il ne s’attendait juste pas forcément à entendre de tels mots sortir de la bouche de son collègue et il sourit de nouveau, comme un idiot. Parce qu’ils envoyèrent une véritable décharge à travers son corps.

« Je te crois. Vraiment », lui répondit-il alors qu’une main vint se poser doucement sur son visage pour que l’un de ses pouces caresse sa joue. « Je ne t’en veux pas. D’autant plus que je n’aurais pas forcément refusé si tu me l’avais demandé », finit-il par admettre. « Je peux la voir ? »

Il avait peut-être – peut-être – un sourire espiègle au coin des lèvres.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyMar 25 Aoû 2020 - 22:42


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5
Hisao est décidément fait sur mesure pour le métier qu’il exerce – L’écoute est un réel talent – et moi je suis infiniment rassuré qu’il ne me tienne pas rigueur de ma bêtise. Le retour de son sourire m’arrache un tel soupir de soulagement que j’ai l’impression de flotter dans la baignoire. Ça ne dure pas. Plus attentif à mon tour, je fronce les sourcils quand Hisao commence à m’expliquer les raisons de son trouble et les yeux passent à deux doigts de me jaillir des orbites – OH PUTAIN DE MERDE – quand je saisis la réelle teneur du quiproquo :

« Tu pensais que j’avais envoyé ça à… Oh fuck, seriously ?! Je comprends mieux pourquoi tu avais l’air fâché ! À ta place, je m’en serais collé une ! »

Dis-je dans un éclat de rire nerveux. Et encore, juste le temps de reprendre mes esprits. Après ça, je me serais jeté dehors sans même me laisser récupérer mes fringues parce que – Je suis un peu rancunier – se retrouver cul nu sur un palier qui n’est pas le sien est un excellent moyen d’apprendre de ses erreurs. Voilà qui me fait poser de sérieuses questions sur la capacité d’Hisao à se mettre en colère. C’est forcément possible mais il doit avoir le seuil de tolérance le plus élevé dont j’ai entendu parler. Une fois que j’ai à peu près repris mon calme, je souffle un bon coup et lui offre mes explications en paiement des siennes :

« Je peux te jurer que jamais je n’aurais fait une chose pareille. J’ai coupé tous les ponts avec lui et pour dire les choses sincèrement parce que je suis trop bourré moi aussi, je préférerais repasser à la suite tous les examens de mes dix ans d’études plutôt que de le revoir ou lui reparler un jour. Et jamais je ne me serais servi de toi de la sorte, ou de qui que ce soit d’autre d’ailleurs. C’est juste que parfois, il faut rappeler que c’est pas pour rien qu’on est né le premier… »

Je ne peux pas retenir un petit sourire fanfaron, pour rire. J’ignore à quoi ressemble la relation entre Hisao et son frère si ce n’est qu’ils ont l’air très proches mais chez les Kelly – Le premier est toujours raté – il est de notoriété publique – Tu dois vraiment être une fin de série pour ne toujours pas avoir réussi à me détrôner dans ce cas – que nos chamailleries sont proportionnelles à notre affection. Et que mon frère se frotte toujours à moi alors qu’il sait pertinemment qu’il n’a pas les moyens de ses ambitions. Sans rire, même si je ne referais pas ce que j’ai fait, sa réaction valait quand même son pesant d’or. En tous les cas, je suis content que nous ayons réussi une fois de plus à vaincre le karma. J’ai vraiment cru que cette fois c’était cuit, mais la main d’Hisao sur ma joue achève de me prouver le contraire. Je me laisse faire – Je ne devrais pas – heureux d’avoir encore droit à un peu de douceur, avant de hausser les sourcils d’étonnement. Je ne pensais pas – C’est quoi ce sourire ? – qu’il demanderait une telle chose.

« Si tu veux. Même si elle doit être cadrée n’importe comment… »

Pas tant que ça au final. J’en suis le premier surpris alors que j’ai récupéré mon portable et que je me suis recalé l’air de rien contre le torse d’Hisao pour que nous puissions la regarder. Je l’admire en toute sincérité – Fiouuuuh… C’est sexy, tout de même – et songe avec un brin d’espièglerie qu’il a endossé le rôle à la perfection pour quelqu’un qui ne s’y attendait pas.

« Déstabilisé ou non, il faut bien avouer que tu es du meilleur effet sur cette photo. »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 1:53

Lorsque la réalisation frappa Ashton, Hisao sentit l’amertume des remords dans sa gorge. Il n’aurait jamais dû l’accuser d’une telle chose, et maintenant il s’en voulait d’avoir seulement daigné penser que son collègue ferait quelque-chose d’aussi horrible.

C’était comme s’il venait de regarder ce dernier dans les yeux pour questionner ses valeurs et principes sans le moindre scrupule. Et tandis que les mots jaillirent les uns après les autres, la culpabilité grandit. Il pinça l’arrête de son nez et finit par rire nerveusement pour faire redescendre la pression qui pesait de nouveau sur lui.

« Je—désolé, j’ai tendance à— », trop penser, avoir une imagination débordante, être stupide, mal m’exprimer, toujours tomber à côté de la plaque, en faire trop. « Juste, désolé. Et puis—c’est peut-être ironique parce que je fais de l’aïkido mais—à vrai dire, je ne me suis jamais battu avec qui que ce soit », admit-il avec une pointe d’amusement dans la voix.

Même après avoir payé toutes les dettes des boîtes de nuit de Paris à force d’y passer ses soirées, Hisao avait toujours réussi à ne pas se mêler aux sales histoires et—aussi fou cela puisse paraître n’avait jamais été obligé d’en venir aux mains avec qui que ce soit.

Il fut soulagé d’entendre qu’Ashton avait définitivement rompu avec les démons de son passé. Même s’il lui faisait tout à fait confiance pour gérer cet aspect de la vie – et encore heureux –, l’idée de le savoir toujours ancré dans cette relation qui semblait emplie de douleur lui était désagréable.

C’était probablement parce qu’il l’appréciait. Enfin, il l’avait toujours apprécié évidemment mais—l’alcool avait délié leur langue – et pas que – et malgré tout ce qu’ils avaient pu se dire, tout ce qu’ils avaient pu échanger, son avis sur lui n’avait pas changé. Ou était encore plus positif qu’avant, au choix.

La suite le tira du cours de ses pensées et le fit même rire un peu.

« Vous êtes vraiment tous les mêmes », ces enfoirés de grand-frères. « C’est comme si vous aviez quelque-chose à compenser », ajouta-t-il avec un sourire taquin.

Hikaru ne lui avait pas mené la vie dure mais ne s’était jamais – jamais – gêné pour l’emmerder et avait repris ses bonnes habitudes dès le jour où ils avaient repris contact. Mais c’était de bonne guerre—clairement. Et il se doutait bien que si Ashton avait eu le cran de faire un truc pareil—c’était très certainement qu’il devait entretenir une bonne relation avec son frère.

S’il sembla surpris au premier abord, il ne l’empêcha pas pour autant de voir la photo maudite et—Seigneur, elle était vraiment maudite. Au moins pour l’électrochoc qu’elle envoya dans tout son corps et la nouvelle vague de chaleur – ça lui avait manqué – qui s’empara de lui.

Il voulut plonger sa main dans les cheveux de son collègue mais s’en priva – s’il avait relevé ses cheveux c’est probablement qu’il ne voulait pas les mouiller. À la place, cette dernière trouva sa nuque et l’attira vers lui pour l’embrasser avec la même fougue que celle dont Ashton avait fait preuve lorsqu’il avait pris son selfie. Il n’y avait rien à faire—il ne se laissait définitivement pas de cette sensation enivrante de sa langue contre la sienne. Si bien que lorsqu’il rompit pour le baiser pour respirer, il fut presque tenté de recommencer.

« Je la veux », il allait regretter ses mots un jour. Il ne savait pas encore quand, mais il savait que son cerveau aurait fait exprès d’effacer ce souvenir précis et qu’au moment où il s’y attendrait le moins, alors qu’il ouvrirait sa galerie pour montrer quelque-chose à quelqu’un – un quelqu’un qui serait très mal choisi, évidemment – elle ressurgirait et détruirait toute sa crédibilité.

Tandis qu’il voulut de nouveau poser sa tête, ses yeux s’arrêtèrent sur ses mains dont la peau commençait à friper. Sans parler de l’eau qui commençait à refroidir ou de ses yeux qui luttaient pour rester ouverts. Il se redresse un peu vers l’avant.

« Je pense que si je reste là plus longtemps, je vais m’endormir », avoua-t-il alors. « Alors à moins que tu veuilles me porter jusqu’à mon lit… » Il marqua une pause. « Enfin, pas que je doute de tes capacités évidemment. »

Et le même sourire espiègle – idiot – que plus tôt s’étira sur ses lèvres.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 11:44


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5
« Mais on n’a rien à compenser ! C’est vous qui ne savez pas vous contenter de la seconde place… »

Rétorqué-je en riant de bon cœur. Je sais désormais qu’Hisao n’est pas le premier né, même si je suis prêt à parier n’importe quoi qu’il était un cadet bien moins pénible que celui dont j’ai moi-même écopé – Incapable de se taire et toujours en chemin pour une nouvelle connerie – et que je n’échangerais pour rien au monde aujourd’hui. Je n’ai aucun moyen d’en être sûr évidemment mais je n’arrive pas à m’imaginer quelqu’un comme Hisao étant un enfant turbulent. La preuve, il ne s’est jamais battu de sa vie. De sa vie ! Même moi j’ai retourné des pains pendant ma jeunesse, quand on se moquait de mes cheveux ou de mon amour de la tranquillité. Enfin, il ne perd pas grand-chose – À part peut-être une rencontre avec un bel infirmier – et il a plutôt raison. Inutile de s’appesantir là-dessus quand on a des selfies mal cadrés à admirer. Je m’attendais à ce qu’il fasse un commentaire malicieux en réponse au mien – La façon dont ses cheveux retombent sur son épaule humide est scandaleusement érotique – sur cette photo bien plus réussie que je ne l’aurais cru. Je me trompais. Au lieu de la moindre parole, Hisao se contente d’empoigner ma nuque comme un roi et de m’embrasser avec fougue. Je manque de lâcher mon portable dans le bain.

Un rebond chaleureux de mon cœur embrase mon ventre et aussitôt – Oh bon dieu, oui – je fonds dans ses bras en gémissant contre ses lèvres. Mes paupières s’abaissent, ma bouche s’ouvre à la conquête de sa langue et tout mon corps s’alanguit contre le sien, avide du moindre point de contact. Hisao a bien raison, c’est moi qui suis de loin le plus incorrigible de nous deux. Je suis incapable de résister à cette impérieuse sensualité qui sape ma volonté de si splendide façon. Le souffle court, la tête tournant tant et plus, j’ai à peine conscience de ce qu’il me demande. Je m’en fiche, à vrai dire. Il a le droit de me demander absolument n’importe quoi, que ce soit un rein ou ma prochaine paye tant qu’il le fait avec cette voix grave, plus enivrante encore que tout ce que nous avons bu ce soir.

« D’accord… »

Je la lui envoie sans réfléchir dès que j’ai suffisamment récupéré mes esprits, pressé de lui obéir. Je n’ai pas plus tôt terminé – Il va vraiment falloir faire quelque chose pour ce déficit de volonté dès lors que tu te trouves en présence d’un soupçon de mâle alpha, Ashton – qu’Hisao annonce qu’il est temps de sortir du bain avant de finir la nuit dedans. Il n’a pas tort mais – Jeez – s’il pouvait le dire sans ce damné sourire que je lui rends aussitôt :

« Tu ferais mieux de douter fortement de mes capacités ! Tu n’as pas vu comme j’ai failli me tuer sur tes lavabos tout à l’heure ? Après, je peux te border si tu veux… »

Ben voyons. Je ne suis même pas sûr de parvenir à lacer mes chaussures dans l’état où je suis, maintenant que le bain a achevé ce que les endorphines ont commencé et que la pensée de mon lit suffirait à m’arracher des soupirs d’extase. C’est ce à quoi pense tandis que je quitte la baignoire, me sèche avec la serviette que me prête Hisao et geint piteusement en allant récupérer mes affaires dans sa chambre, la mort dans l’âme.

« Pffff… Pourquoi j’habite aussi loin… »

Ça a beau être l’immeuble d’à côté, le fait d’être incapable d’aligner correctement trois pas d’affilée va considérablement rallonger le trajet.
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 13:31

Son seul réflexe fut de lever les yeux au ciel. Ashton pouvait bien essayer de le convaincre autant qu’il le voudrait, il restait ferme sur ses appuis : Les grand-frères ont toujours quelque-chose à prouver. Que ce soit à eux-mêmes ou au monde entier pour essayer vainement d’asseoir leur dominance.

Mais bon, il n’insisterait pas davantage. Il avait déjà essayé avec son propre frère à maintes reprises et savait que le combat était perdu d’avance. Autant les laisser se complaire dans leur toile d’illusions tant qu’ils s’y sentent bien. Et puis—s’il savait. La place du second, Hisao s’en serait bien contenté toute sa vie, mais sa mère en avait décidé autrement le jour où elle avait décidé de renier son premier fils et que Hikaru était parti sans se retourner.

Cela dit, ça ne l’avait pas empêché de redevenir ce grand-frère lourd qu’il connaissait bien à l’instant T où ils s’étaient revus, justifiant absolument toutes les conneries qu’il faisait – ne pas jeter la boîte de cookies vides, ne pas changer ce foutu rouleau de papier toilettes, décider qu’il ne cuisinerait pas parce que ce n’est pas ce que les héritiers font – par le fait qu’il avait « un droit du sang ». Repenser à toutes ces choses-là le fit sourire et peut-être qu’il l’appellerait demain.

Ou peut-être qu’il serait beaucoup trop fatigué pour faire quoi que ce soit, en fait.

Il ne s’en préoccupa pas très longtemps, parce qu’il y avait bien plus intéressant face à lui. Et quand il voyait Ashton céder à ce point sous son contact, non seulement il n’arrivait plus à douter de sa sincérité, mais il avait surtout envie de le ravager de nouveau. Il lui fallut beaucoup de self-control pour lutter contre la nouvelle vague de chaleur qui s’empara de lui et se contenter d’un sourire amusé lorsqu’il s’exécuta sans réfléchir.

Et sa réponse lui arracha un rire franc, alors qu’il se leva à son tour pour sortir se sécher.

« Oh, vraiment ? Quelle adorable petite attention », lui rétorqua-t-il en haussant les sourcils de manière suggestive.

Il s’apprêta à ajouter quelque-chose, mais fut devancé par Ashton et—

« Que— », comment ça, j’habite loin ? Ashton avait l’intention de rentrer ? Il ne pouvait définitivement pas l’empêcher de partir si c’était ce qu’il voulait après tout.

Mais, il venait de se plaindre, non ? Alors peut-être que si Hisao le lui proposait—

Il se posta devant lui, bras croisés et arqua un sourcil.

« Tu te lasses déjà de moi ? » Demanda-t-il en souriant, faussement vexé. « Je ne sais pas s’il est très sage de faire autant de route en état d’ébriété, monsieur le médecin », et sans transition, il glissa lentement sa main autour de son poignet. « De quel côté du lit dormez-vous ? »

Risqué ? Il n’en avait rien à foutre. Sa fille lui avait dit qu’elle mangeait avec Itagaki-san et ne rentrerait qu’aux alentours de quatorze heures. Ça irait. Ça ne pourrait pas mal tourner—ou en tout cas, c’était ce que l’alcool lui faisait naïvement penser.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 15:07


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5
Jamais je n’aurais pensé – Équilibre… Doucement… Garde ton équilibre – que s’accroupir pour ramasser un jean et un boxer puisse être un tel tour de force. Sans l’aide du lit où je m’appuie plus que de raison, je n’y serais sans doute pas parvenu. Mais alors que je m’assois sur ce même lit pour me rhabiller – C’est soit ça soit enfiler le tout à même le sol – Hisao m'interrompt en venant se planter devant moi, remarque boudeuse et sourire canaille aux lèvres, la peau encore humide et – Sweet Jesus, Lord of mercy – totalement nu.

« H-… »

Je referme la bouche sitôt que j’ai réalisé que je l’avais ouverte, pour pas grand-chose parce que je serais bien incapable d’aligner deux mots cohérents. Pourquoi ai-je si chaud alors que j’ai quitté ce satané bain ? A-t-il fait exprès – Ne sois pas bête, Ashton – de me faire face sans rien sur le dos alors que je suis assis et que j’ai – Bien sûr que oui – pleine vue sur l’entièreté de son corps splendide ? La réponse est évidente. Elle va autant de soi que mes doigts qui lâchent les vêtements que je tenais à la main lorsqu’il saisit délicatement mon poignet, couvrant ma peau de chair de poule jusqu’à l’épaule. Empourpré du cou au visage – Ces abdos, mon dieu – je lève les yeux vers lui et réagis de la seule manière que je puisse : d’un coup de pied nonchalant, je repousse jean et boxer plus loin sur le sol. Mes doigts attrapent l’extrémité du pic à cheveux et je tire lentement dessus, laissant ma chevelure dévaler le long de mes épaules, mon dos, mon visage, avant de sourire à mon tour :

« Le gauche… »

Quand bien même il y a fort longtemps que je n’ai dormi avec personne d’autre que mes chats et me demande fortement si je sais encore comment faire.
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 23:38

Il lui avait fallu une soirée entière pour se rendre compte qu’Ashton n’avait pas besoin d’en faire des caisses pour être un véritable spectacle à lui tout seul. Enfin, ce qu’il avait vu plus tôt dans la soirée était – la façon dont il s’était littéralement offert à lui, dont son corps s’était plié et avait cédé à toutes sortes de tentation plus indécentes les unes que les autres – exceptionnel.

Mais son collègue n’avait pas besoin de tout ça, il était une œuvre d’art à lui tout seul et n’avait pas besoin de faire grand-chose pour captiver toute l’attention de Hisao. Il n’avait jamais pensé à la chose de cette manière avant ce soir et—ce serait difficile de penser à autre chose chaque fois qu’il le croiserait dans les couloirs désormais.

Il était bien différent de lui. L’alcool rendait probablement Ashton plus—lui-même, exacerbait des traits de caractère déjà présents en lui.

Pour Hisao, c’était très différent. L’alcool le rendait excessivement confiant. Bien-sûr, le naturel revenait toujours au galop et trouvait un moyen de se glisser entre chacune de ses initiatives mais—il savait très bien que boire le transformait en une autre personne. Et il avait peur d’une seule chose : Ne plus être capable de lui donner tout ce qu’il lui avait déjà donné ce soir, lorsque sa timidité et sa réserve auraient repris le dessus et que—

Et puis de toute façon, qu’était-il en train de s’imaginer ? Qu’ils recoucheraient ensemble dans le futur ?

Huh. L’idée n’était pas déplaisante – évidement, il était encore complètement torché – mais ce n’était pas le moment d’y penser. À la place – et sans lâcher le poignet d’Ashton – il s’assit à son tour sur le lit et l’entraîna doucement vers le côté gauche avec lui alors qu’il s’allongea.

Hisao se redressa sur l’un de ses coudes et, comme si c’était inévitable, captura une nouvelle fois ses lèvres. Et puis—si ses cheveux n’étaient pas aussi doux, ce serait aussi bien plus simple de ne pas glisser ses doigts entre les mèches ondulées qui retombaient sur ses épaules.

Le frisson qui remonta le long de sa colonne vertébrale fut un avertissement : C’était extrêmement tentant de se laisser aller une fois de plus, mais son corps avait des limites. Il le savait. C’était une très mauvaise idée.

Et comme il était influençable et complètement obnubilé par l’homme qu’il embrassait—il resta simplement attentif aux gestes de ce dernier et l’écouterait peut-être une fois de trop, sachant très bien qu’un deuxième round à trente-six ans ce n’était pas la même chose qu’à vingt et qu’il allait probablement crever d’épuisement s’il se laissait faire.

Mais ce serait une belle façon de mourir, n’est-ce pas ?

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 9:48


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5

 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 10:35


---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 15:06


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5

 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 16:08


---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 18:27


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5

 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 19:36


---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 21:04


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5

 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 22:04


---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyVen 28 Aoû 2020 - 10:13


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5

 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyVen 28 Aoû 2020 - 13:03


---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyVen 28 Aoû 2020 - 15:39


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5

 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyVen 28 Aoû 2020 - 18:52


---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyVen 28 Aoû 2020 - 23:20


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5
Le rire épuisé qui ronronne dans la gorge d’Hisao m’arrache un gloussement.

« Oui. On s’ennuie beaucoup, avec moi… »

Je me doute qu’il n’est pas en état d’apprécier le spectacle à sa juste valeur. Je vois d’ici à quel point ses paupières sont de plus en plus lourdes. Moi-même je sens que je vais bientôt perdre – Quelle heure est-il ? – le combat contre le sommeil. Une chance que nous soyons encore en vacances. Je n’ose même pas imaginer si j’avais eu l’idée stupide de venir lui rendre visite un week-end. Il est impossible – Cinq heures du matin, bordel mais j’ai seize ans ou quoi – que je me remette d’un tel carnage en un week-end. Mais alors que je suis déjà en train de m’endormir, je rouvre les yeux en sentant Hisao se rapprocher, me prendre dans ses bras – Oh, le frisson – et m’implorer avec humour de me lever pour aller fermer les volets et éteindre la musique. Un gémissement douloureux franchit mes lèvres à cette idée. Me lever, quelle horreur. Je vais tomber à mi-chemin, ce n’est pas possible autrement… Pourtant, je me laisse convaincre par son sourire et le compliment malicieux qu’il m’a glissé l’air de rien.

« Non. Mais je suis aisément corruptible, et vous très cruel. Attends-moi, je reviens… »

Déposant un baiser sur ses lèvres, je m’extraie à regret de son étreinte et me remets maladroitement debout sur mes jambes flageolantes. Seigneur Dieu, les tortures que je peux endurer – Je n’ai vraiment pas changé – pour le bon plaisir d’un homme… À pas lourds, je retourne dans le salon, avance comme un automate jusqu’à la chaîne pour couper la musique, manque de m’étaler à cause du chat venu se frotter sans prévenir dans mes jambes et éteins les lumières avant de revenir vers la chambre d’Hisao. Un simple regard me suffit pour deviner qu’il a déclaré forfait et qu’il s’est déjà endormi. Je ne lui en veux pas. Je suis juste dévoré de jalousie, moi aussi je veux sombrer dans le sommeil. Je me dépêche de fermer les volets avant de me laisser tomber sur le lit. Je lutte un moment pour ramener le drap sur nous puis, sans réfléchir, je viens me lover en cuillère contre le dos d’Hisao, fourrant mon nez contre sa nuque. Je n’ai pas plus tôt fermé les yeux que je perds connaissance.

Ainsi s’achève cette nuit impossible. Ainsi débute l’enfer.
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptySam 29 Aoû 2020 - 10:21

« J’aurais tout le temps de m’excuser demain », avait-il répondu lorsqu’Ashton accepta sa demande non sans protester.

Usant de ses toutes dernières forces, il releva la tête pour admirer le spectacle une dernière fois tandis que son collègue se leva pour retourner au salon. Au début, il ne fut question que de reposer ses yeux – cinq minutes, juste cinq minutes. Mais ni son corps, ni son esprit ne l’entendirent de cette oreille. En réalité, il fut happé par le sommeil à une vitesse insoupçonnée. Il sentit toujours juste la chaleur contre lui qui s’approcha au bout d’un certain temps, mais ce ne fut clairement pas assez pour le réveiller.

Alors il ferma les yeux jusqu’au matin. Il aurait aimé que cette nuit dure plus longtemps – comme si elle n’avait pas été suffisamment longue – mais il ne pourrait pas éternellement échapper à la sobriété. Aussi douloureuse serait-elle.



Il n’avait évidemment pas pensé à mettre un réveil.

L’alcool avait altéré ses sens, suffisamment pour lui faire naïvement croire qu’il réussirait à se réveiller avant quatorze heures – heure de retour présumée de Kana. Mais si la chance était de son côté, non seulement elle serait en retard parce qu’Itagaki-san et elle auraient traîné avant de reprendre la route.

Ça, c’était sans compter sur le fait qu’ils étaient toujours au mois d’août, et que son mois d’août avait été garni de petites surprises toutes plus—ennuyeuses les unes que les autres. Hisao n’aimait pas être surpris. Parfois, ça avait du bon – il ne niait pas ce fait – mais il préférait largement qu’on le prévienne. Tout comme Ashton l’avait fait avant de venir sonner chez lui. Certes, il n’avait eu que quelques minutes pour appréhender sa vue mais il préférait cent fois quelques minutes de préparation que d’apprendre la chose sur le tas.

Parlant du loup—il n’avait donc pas rêvé. Les bribes de souvenirs qui lui revinrent petit à petit reconstituèrent lentement sa mémoire.

Il avait couché avec Ashton. Deux fois. En une seule soirée. Et si ce n’était que ça—il aurait pu continuer de le regarder dans les yeux sans véritable problème. Mais—tout le reste… Cela faisait des années qu’il ne s’était pas retourné la tête ainsi et bon sang. Les choses lui revenaient une à une, lentement. Chacun de ses gestes, chacun de ses – huh – mots. Il regrettait. Il regrettait amèrement de ne pas avoir été capable de se tenir sous prétexte qu’il avait bu. Dans le meilleur des cas, Ashton le prendrait pour un putain de débauché et dans le pire—il n’en savait rien, et ne voulait pas spécialement savoir.

Et puis—il craignait vraiment pour sa relation avec lui. De cette soirée, il s’était imaginé qu’il ressortirait avec un ami, mais qu’étaient-ils maintenant ? Plus rien ? Amants ? Ou de simples amis qui devraient faire comme si de rien n’était ?

Ashton lui avait—partagé une part de sa vie, lui avait fait aveuglément confiance et s’était offert à lui sans condition aucune. Il n’était très certainement pas le seul à regretter un tas de choses. Évidemment que tout ceci allait changer drastiquement leur relation, il serait terriblement naïf de s’imaginer une seule seconde que tout allait redevenir calme, paisible comme avant. Il ne l’éviterait pas—ou peut-être un peu.

Et quand il arriva enfin à sortir de ses tourments, la réalité ne fut pas spécialement clémente avec lui. Ses jambes étaient entremêlées aux siennes, un bras lourd était posé en travers de son torse et—oh, il avait l’air si paisible comme ça. Si paisible qu’il ne voulait pas le réveiller. Surtout lorsqu’il savait pertinemment que ce dernier se torturerait au moins autant que lui dès l’instant où il se souviendrait de tout ça.

Mais il fallait qu’il bouge. Déjà parce qu’il était dans une position particulièrement inconfortable – dormir seul pendant longtemps lui avait donné la mauvaise habitude de beaucoup bouger dans son sommeil – mais surtout parce qu’il ne pourrait pas éternellement rester ici. Il essaya de s’extirper lentement de sa prise, retenant son souffle alors qu’il se déplaçait centimètre par centimètre. Et hormis une plainte qui fit rater un battement à Hisao—Ashton resta complètement assoupi.

Hisao soupira et attrapa un caleçon propre avant de se diriger vers le salon. Il n’avait pas l’intention de chasser son collègue de chez lui—même s’il avait un profond besoin de solitude pour pouvoir faire le point, ce serait être un très mauvais hôte. Il n’y avait peut-être plus grand-chose de son image, mais il tenait à essayer de sauver un peu les apparences. Il jeta un œil au miroir et—bon sang. Le mal de crâne était si intense qu’il était visible sur ses traits.

Se tenir debout était difficilement supportable, il n’y avait pas un muscle qui ne lui était pas douloureux et nul doute qu’il retournerait dormir à la seconde où Ashton quitterait les lieux. Mais pour le moment, il allait faire du thé. Alors il ouvrit la porte de sa chambre pour en sortir et—

« Kana ?! »

« Midi vingt ! » Fit-elle en tournant la tête vers lui en secouant sa montre. « T’as explosé ton record ! »

QU’EST-CE QU’ELLE FOUT LÀ ?!

La réaction fut immédiate. Hisao ne perdit pas une seule seconde et s’engouffra de nouveau dans sa chambre, claquant la porte derrière lui. Adossé à la porte, il passa une main sur son visage et passa en revue toutes les issues—sauf qu’il n’y en avait aucune. Ils avaient laissés une partie de leurs vêtements en plein milieu du salon, les chaussures d’Ashton étaient dans l’entrée. Il n’y avait aucune issue. Elle savait.

Il enfila rapidement un t-shirt. Non seulement il allait devoir se confronter à sa fille, mais en plus, s’il avait réussi à épargner le sommeil d’Ashton plus tôt c’était foutu désormais. Pas avec le bordel qu’il venait de faire.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptySam 29 Aoû 2020 - 22:18


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5
Au commencement, il n’y avait rien.  

– No space, no time, no fear – Uniquement un grand chaudron de vide obscur, immobile et chaud où flotte ma conscience – Only comfort – Minuscule, informe et paisible – Like a child in the womb – je me contente de ne pas exister. C’est reposant de ne pas avoir à être quoi que ce soit…
*Ni espace, ni temps, ni peur. Seulement le confort. Comme un enfant dans l'utérus.

Et puis, peu à peu, des choses émergent du néant primordial – Noises – Des lignes, des ombres, des lignes. Des contours flous et changeants qui clignotent et coulent – Sensations – incapables de conserver leur substance. Des couleurs, des sons. Des – Insipid and foolish fragments of memories – choses désagréables…
*Bruits. Sensations. Insipides et stupides fragments de mémoire.

L’univers se précise. Des quatre coins du chaudron de vide accourent des morceaux de réalité – Time, space – qui s’imbriquent entre eux, font cliqueter leurs rouages – Shapes, colors, sounds – ajustent leurs assemblages et remettent en marche l’antique mécanique – Logical causes and effects – sans oublier de m’inclure dans la machinerie. Des choses barbotent et s’agglutinent à moi. Je suis une pensée tournoyant dans un corps. Je perçois les limites de ce corps. Je perçois – ENDLESS INHUMAN PAIN – le brusque claquement d’une porte.
*Temps, espace. Formes, couleurs, sons. Causes et conséquences logiques. DOULEUR INHUMAINE ET INFINIE.

Au commencement, il n’y avait rien. Puis vint l’éveil, et cette putain d’infernale gueule de bois…

« Hmmmmmmmmmmgrml… »

C’est tout ce que je suis capable de produire comme preuve que je suis vivant, même si ça tient à peu de choses et que je ne m’en réjouis pas vraiment. Seigneur… Il m’est déjà arrivé d’être déraisonnable. Il m’est arrivé de faire de belles conneries quand j’étais jeune, arrogant et dérangé comme la plupart des étudiants en médecine. Mais jamais, jamais je ne me suis réveillé dans un tel état – Que quelqu’un me coupe la tête – avec l’impression que mon cerveau est littéralement en train de se scarifier – Vite – entraînant tout le reste de mon corps dans son agonie. Je n’ai pas l’impression d’avoir dormi. Je n’ai pas l’impression d’avoir été réellement fatigué avant ce jour.

Il y a du mouvement. Du bruit, quelque part autour. Autant d’instruments de torture qui écorchent mes nerfs à vif, bourrent mon crâne déjà plein à craquer d’informations dont je n’ai que faire, que je ne comprends même pas. Où suis-je ? Que s’est-il passé ? Quelle est cette odeur inconnue sur les draps. Je m’en contrefous. Ça n’a aucune espèce d’importance. Par contre, le salopard qui s’amuse à claquer les portes, celui-là si je le chope je–

Je bouge. J’arrive à bouger même si mes membres sont remplis de plomb et de coton à la fois. Je me tourne sur le dos malgré les draps qui m’engluent comme un piège à mouche et – C’est pas ma chambre, ça – je me souviens.

Je rouvre brutalement les yeux, me redresse d’un seul coup – Très mauvaise idée – manque de rendre le maigre contenu de mon estomac sous le haut-le-cœur que me cause ce mouvement et bats des paupières devant la silhouette floue et vacillante que je devine contre la porte.

Hisao. Je suis chez Hisao. J’ai passé la nuit avec lui après qu’on ait picolé de concert et baisé comme si demain n’existait pas. Sauf que demain existe – Oh non non non non non non – et qu’il me fait payer au centuple cette soirée – Nooooooooooooon –

Je me laisse retomber sur l’oreiller avec un gémissement d’agonie, cachant mon visage dans mes mains. Mon mal de crâne est toujours insupportable mais ça me semble presque négligeable comparé à la honte qui me recroqueville à l’intérieur de moi-même. Comment – J’ai pris un bain avec lui – j’ai pu être aussi stupide ? Comment j’ai pu me laisser aller – Je l’ai supplié de me prendre – à autant de trucs embarrassants en sa présence, sous ses yeux ? Comment va-t-il – Et j’ai léché son- Nom de Dieu comment j’ai pu faire ça ?! Et pourquoi je l’ai laissé faire ça aussi ?! – me considérer à présent ? Je ne veux même pas entendre la réponse à toutes ces questions. Je veux me rendormir. Je ne veux jamais me réveiller. Je veux remonter le temps. Je veux, de toutes mes forces, un demi-litre d’eau, une clope et une tasse de thé.

« Je… Oh merde, je ne sais même pas quoi dire… »

Et je suis loin du compte. Qu’est-ce qu’on dit dans ces cas-là ? Désolé ? Tu te souviens de quoi exactement ? Doit-on prétendre qu’il ne s’est rien passé ? – Je suis clean et toi ? – Quand dois-je partir ? Peux-tu juste me laisser prendre une douche, par bonté d’âme ? – Comment je peux faire pour oublier quel bon coup tu es ? – Je ne sais même pas par où commencer. Quoi qu’il en soit, il est évident que je ne peux pas partir comme ça. Il faut qu’on – Eh merde – qu’on en discute un minimum si on veut parvenir à survivre la prochaine fois qu’on se croisera dans un couloir. Luttant de mon mieux contre la douleur infecte qui me broie les tempes, je parviens à m’asseoir au bord du lit. Le drap glisse et je le rattrape avec précipitation, soudain pudique comme un jeune garçon. Ce n’était pas le cas hier soir mais maintenant que l’alcool n’est plus là pour me désinhiber, j’ai honte de mon âge, des rides au coin de mes yeux et de la sale tronche que je me paye certainement ce matin. Rougissant fébrilement, je me racle la gorge dans l’espoir de chasser mon malaise. Peine perdue.

« Tu… Tu veux bien – Herm – me passer mes vêtements ? S’il te plaît… »

L’idée de me lever pour les récupérer moi-même et me montrer nu devant lui m’est impossible à supporter – On se demande bien pourquoi, il a déjà tout vu –
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyDim 30 Aoû 2020 - 0:59

Impossible d’en réchapper. Ashton venait de se réveiller et maintenant Hisao n’avait plus un mais deux problèmes à gérer. Kana attendait patiemment son tour dans le salon, et il savait qu’elle ne lui causerait aucun réel problème. Ce n’était pas pour lui qu’il s’inquiétait—oh non. Mais comment Ashton réagirait-il lorsqu’il comprendrait qu’ils n’étaient plus seuls dans cet appartement et qu’il faudrait qu’il fasse confiance à sa fille pour garder ce secret ?

Kana n’était pas comme ça. Elle n’irait pas mettre en péril la réputation du médecin scolaire, ce n’était pas son genre de blesser les gens gratuitement. Mais il savait ça parce qu’il était son père. Ashton n’avait aucune garantie de tout ça.

Son agonie était partagée entre plusieurs facteurs. Son corps qui le trahissait, ses souvenirs qui revenaient lentement mais sûrement et le fait de ne pas pouvoir gérer ces deux premiers tranquillement. Autant de stress dès le matin – « matin » – ne présageait rien de bon et il lui fallait réfléchir, vite.

Il ne savait pas quoi dire.

Bah moi non plus, ça tombe bien.

Il prit une grande inspiration et essaya de rassembler ses pensées pour former quelque-chose de cohérent. Il chercha ses mots, longtemps. Plusieurs secondes alors que son regard s’attardait sur un point fixe, quelque-part sur le parquet. Ce n’était pas la première fois qu’il couchait avec un ou une collègue – mais la première fois que ça arrivait aussi vite. Ce n’était pas la première fois qu’il se prenait une cuite – mais c’était probablement la plus violente de toute sa vie. Ce n’était pas la première fois que sa fille avait vent du fait que son père avait une vie sexuelle – évidemment, il était humain.

Pour autant, c’était la première fois qu’il se tapait les trois en même temps et qu’il n’avait littéralement aucune préparation. Il devait gérer trop de problèmes à la fois et Hisao était habituellement quelqu’un de calme, quelqu’un qui prenait son temps.

Ashton lui tendit une main alors qu’il se noyait dans l’abysse qu’était devenu son esprit.

« Je—oui », pourquoi était-il surpris par sa pudeur ? Évidemment. L’alcool l’avait presque habitué à la vue et—putain, il ne faut pas penser à ça maintenant. Il quitta le bois de la porte de sa chambre pour attraper le jean et le caleçon de son collègue et les lui tendre, prenant soin d’éviter son regard, d’éviter son corps, d’éviter le moindre contact visuel de toute sorte avec lui.

Ils n’allaient pas pouvoir tourner autour du pot éternellement. Ce serait tout simplement impossible. Ils se voyaient littéralement tous les jours, avaient matière à discuter parce qu’ils étaient tout deux dans la branche médicale de l’école dans laquelle ils travaillaient.

Ce serait invivable. Il faut battre le fer tant qu’il est encore chaud, comme on dit.

« Écoute, je— », je quoi ? Il n’avait pas la moindre idée de ce qu’il pouvait bien lui dire. Alors il commença par le début. « Ta chemise est dans le salon et— », non ce n’était pas ça le début. Enfin, c’était l’une des raisons qui faisait que cette échange allait s’avérer un peu plus compliqué que prévu, mais ce n’était pas ça, le véritable problème. « Ma fille est rentrée plus tôt que prévu. Je ne sais pas depuis quelle heure elle est là, mais—elle, enfin— », elle sait. Il soupira, longuement. « Donne-moi juste—deux minutes. Je ne veux pas te chasser. Mais j’ai besoin de lui dire deux ou trois mots. »

Et quand il faut y aller, faut y aller.

Alors il lança un dernier regard à Ashton – le premier, en réalité – et ouvrit la porte de sa chambre pour la refermer derrière lui, mais sans enclencher le pêne pour la fermer, la laissant simplement plaquée contre son encadrement.

Il ne voulait pas spécialement cacher quoi que ce soit à Ashton.

« Tout va bien ? » Elle l’interrogea en premier et il fut presque soulagé par le fait de ne pas avoir à initier la conversation. « Itagaki-san a eu un problème. J’ai dû rentrer en bus. Je nous ai pris des pizzas. »

La discussion avait l’air tout à fait normale et pourtant, Hisao reconnut immédiatement dans son ton qu’elle couvrait quelque-chose mais essayait juste de prendre une approche plus douce.

« Je vois. Tu es là depuis quelle heure ? » Demanda-t-il simplement, d’une voix trop calme pour l’anxiété grandissante et la façon dont sa poitrine se serrait.

« Je ne sais pas. Suffisamment longtemps pour que les pizzas aient refroidi. Une heure, je dirais ? » Elle marqua une pause et croisa les bras. « Au début, je ne comprenais pas pourquoi tu n’étais pas debout et puis— », elle s’interrompit d’elle-même.

Il hocha la tête.

« On—en parlera plus tard. En attendant, je vais juste récupérer ça— » Il passa devant le canapé sur lequel elle était assise pour récupérer la chemise d’Ashton et la honte teinta immédiatement son visage. « Monte le son de la télévision. »

« Ouais, vaut mieux. »

Elle coopérait. C’était déjà pas mal. Kana ne lui avait jamais vraiment posé de problème, mais—il ne s’était jamais retrouvé dans une situation pareille avec elle. Alors, il n’y pouvait tout simplement rien. Il appréhendait ce qui allait suivre.

Aussitôt le vêtement entre ses mains, il retourna presque immédiatement d’où il était venu et—maintenant, il y avait un second problème à régler. Il soupira, soulagé d’avoir au moins réussi à passer cette étape-là sans avoir perdu ses moyens. Mais c’était sûrement parce qu’il s’agissait de Kana. Même s’il s’inquiétait, il savait que tout ceci se tasserait une fois qu’elle se serait lassée de le chambrer.

« Je suis désolé. J’ai été irresponsable, j’aurais dû me douter qu’elle pourrait revenir à n’importe quel moment et j’aurais dû mettre un réveil plus tôt », même s’ils en seraient probablement morts. Son corps lui hurlait qu’il avait besoin de plus de sommeil alors qu’il était midi passée. Il esquissa un sourire nerveux. « Je te proposerai bien de prendre un café mais je pense qu’avec les circonstances, tu ne dois pas avoir envie d’être retenu ici alors… Enfin— », erh. C’était déjà difficile pour lui de s’exprimer quand tout allait bien, mais avec un mal de crâne pareil, la douleur dans ses membres lourds et—tout le reste… Impossible. Juste impossible.

La chemise était toujours dans ses mains. Il avait oublié qu’il était parti pour ça, à la base.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 45
■ Messages : 241
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyDim 30 Aoû 2020 - 12:53


 

Elegantly wasted
Like all old men who drink

[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 7vj5
« Quoi ?! »

Le coassement rauque qui m’échappe ne traduit qu’avec peine l’horreur sidérale où je suis soudain plongé. Kana est rentrée plus tôt. Elle est ici. Dans la pièce d’à côté alors que son père et moi-même sommes à moitié nus et dévastés, à tous les niveaux. Je replonge mon visage dans mes mains avec un soupir abattu – Y a nos fringues et les bouteilles vides semées dans tout l’appart’ – considérant la possibilité de passer par la fenêtre pour abréger cette torture. Ça me semble un bon plan, étant donné qu’il faudrait vraiment être débile pour ne pas relier rapidement tous les points entre eux et comprendre que nous n’avons pas passé la nuit à boire de la tisane et jouer aux petits chevaux. Kana a seize ans et elle est loin d’être stupide. En d’autres termes – On est cuits – nous pouvons dire adieu à toute forme de crédibilité. La mort dans l’âme, je hoche la tête quand Hisao demande à aller préparer le terrain.

« Okay… Okay… »

Je n’ai aucun droit de le lui refuser et il vaut mieux à tout point de vue qu’il lui parle en tête-à-tête avant que je ne montre le bout de mon nez. Mon dieu, si je pouvais – Ma tête va éclater, mes cheveux c’est le Vietnam et bon sang, ce que j’ai mal au c– disparaître ou me téléporter directement chez moi, je le ferais sans une seule seconde d’hésitation. Je ne peux pas concevoir que je vais devoir faire face à cette pauvre enfant et lui présenter les preuves irréfutables de l’activité sexuelle de son père, de l’orientation de son médecin scolaire et de la déraison totale de ces deux hommes. Comment dire, ça fait beaucoup de digues qui sautent en une seule fois… Cependant, puisque me morfondre dans le lit d’Hisao ne changera rien à la situation, je finis par prendre une grande inspiration et commencer à me rhabiller maladroitement. Les voix me parviennent du salon à travers la porte mais je n’ai pas l’énergie ni la concentration nécessaires pour tenter de comprendre ce qu’ils disent. Surtout avec le son de la télé par là-dessus qui ne va pas tarder à devenir un autre instrument de torture sur mes pauvres nerfs…

Hisao me rejoint au moment où je finis d’ajuster mes lunettes sur mon nez, les cheveux en désordre sur les épaules. Je tourne la tête par réflexe et la lumière qui vient du salon l’éclaire un instant. Si je peux décemment tirer la conclusion qu’il est aussi ravagé que moi, ce n’est pas mon premier problème. Le problème, c’est que je distingue le tatouage sur son bras, l’ombre de barbe sur ses joues, que je croise son regard…

– Parce que si tu ne te dépêches pas de le faire je vais devoir échanger nos positions, me préparer seul et m’empaler sur toi –

… Et que je ne peux pas le soutenir. C’est impossible. Passant une main sur mon visage, je fais mine de me masser les tempes pour cacher le trouble – C’est bien le moment pour se rappeler de ce genre de choses – qui m’a pris par surprise. Ça ne va pas le faire. On ne va jamais pouvoir parler de tout ça si j’ai des flashes aussi dérangeants à tout bout de champ. Pourtant, je ne peux pas non plus partir d’ici comme un voleur, la situation serait intenable par la suite ! Je soupire, exaspéré par ce problème insoluble qui n’arrange en rien ma migraine alors que tout ce que je veux, c’est dormir encore. Je suis presque heureux d’Hisao ait oublié de mettre un réveil. Ça nous aurait peut-être épargné quelques désagréments, mais à un prix bien trop élevé. Sans me laisser le temps de réfléchir, je saute sur la fenêtre de tir qu’il m’offre – Ah, ça c’est le Hisao dont j’ai l’habitude – d’une voix gênée et hésitante :

« J’accepte le café. Une aspirine et une douche aussi, avec ta permission. Et… une petite discussion, à propos de tout ça. Tu… Tu peux me passer ma chemise, s’il te plaît ? »

Il la tient toujours à la main. Je la récupère en essayant de ne pas le toucher, de ne pas le regarder, de ne pas – I need you inside me – penser. C’est raté. Ignorant superbement la rougeur de mes joues, je renfile le vêtement froissé et le boutonne du mieux que je peux, ajuste les pans de manière à cacher les superbes – Take me harder – bleus que j’arbore sur les hanches et repousse mes cheveux en arrière, fataliste. Comme disait l’autre, mieux vaut agir que craindre et la peur n’évite pas le danger. En d’autres termes, je ne peux pas rester caché ici ad vitam eternam. Ne serait-ce que parce que j’ai monstrueusement envie de pisser… Je quitte donc la chambre à la suite d’Hisao, plisse douloureusement les paupières – It feels so good, it feels so good tu parles, on dirait que je sors de six heures de rodéo – en entrant dans le salon et me tourne à l’aveugle vers ce que j’imagine être Kana.

« Bonjour, Kana-san. J’espère que tu vas bien, toi au moins. »

Puisque mon amour-propre gît déjà dans le fond de la bouteille de saké, autant l’assumer pour de bon.
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Ash%20Signature
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 20
■ Messages : 723
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 EmptyDim 30 Aoû 2020 - 14:09

Ashton avait au moins autant de mal que lui à initier un contact visuel et quelque-part, ce n’était pas plus mal. Hisao savait qu’à l’instant où ses yeux bleus croiseraient les siens, de nouvelles images lui reviendraient et ce n’était pas le moment de l’imaginer à genoux face à lui en train de—

Vraiment pas le moment.

Il secoua la tête, déglutissant difficilement tandis qu’il essayait de faire le vide et son collègue lui répondit finalement. Et il ne s’attendit absolument pas à ce que ce dernier accepte de passer ne serait-ce qu’une seconde de plus chez lui. Sans prendre la peine de réfléchir, il hocha machinalement la tête. De toute façon, son mal de crâne sévissait et il était tout bonnement incapable de s’opposer à quoi que ce soit. Pas plus qu’il n’en avait envie, en réalité. Tout ce qui l’importait était de ne pas installer un malaise.

Enfin, il y en avait déjà un, mais inutile de l’intensifier pour rien. Son seul lot de consolation était de se dire qu’une fois qu’Ashton aurait fait face à ce qu’il se trouvait dans le salon, il aurait passé le pire et la vie reprendrait son cours. Difficilement, certes, mais tout de même.

Hisao se sentit incroyablement con lorsqu’il lui fit remarquer qu’il avait toujours sa chemise entre ses mains. Ni une, ni deux, il se ressaisit et lui tendit à bout de bras. Il n’aimait déjà pas la proximité en temps normal, mais lorsque l’embarras et la culpabilité s’y mêlaient, c’était encore pire. C’était comme si Ashton était devenu radioactif et qu’il fallait à tout prix éviter de l’approcher. Il avait fait le plein de contacts physiques la veille – et bon sang, quel plein – et là, c’était juste l’overdose. Il en était presque à en regretter l’idée de lui avoir proposé de rester alors que la seule chose qu’il voulait c’était aller se cacher sous son lit jusqu’à la fin de l’année.

Une—une discussion ?!

Mais de quoi diable voulait-il parler ? Bon. Oui, c’était très certainement de la mauvaise foi et Hisao n’avait vraiment, vraiment pas envie d’en discuter même s’il était parfaitement conscient que c’était nécessaire de le faire maintenant. Le souci… C’était qu’il n’avait pas la moindre idée de ce qu’il était supposé lui dire. Il regrettait les conséquences que tout ceci allait avoir, il regrettait d’avoir été stupide et d’avoir bu comme s’il avait vingt ans, il regrettait d’avoir posé des questions personnelles à Ashton en profitant de son état d’ébriété.

Alors il acquiesça aussi. Un peu à contre-cœur.

Il aurait tout le temps d’y penser pendant que son collègue prendrait sa douche. Il avait mentionné la chose en dernier, non ? Inutile de se presser et de se prendre la tête tout de suite alors. Un problème à la fois.

Hisao profita du fait qu’Ashton reboutonnait sa chemise pour attraper un short et l’enfiler. Et maintenant, il fallait ouvrir les portes de l’enfer. Alors il prit une grande inspiration et tourna la poignée pour retourner dans le salon. Kana n’avait pas bougé, elle était toujours sur le canapé – faussement – concentrée sur la télévision.

Lorsqu’elle tourna la tête vers eux, Hisao profita de l’instant où Ashton se trouvait encore derrière lui et ne pouvait pas voir son visage pour lancer un regard lourd de sens à Kana. Celui de l’avertissement, celui qui voulait platement dire « Tiens-toi bien, j’ai pas élevé une peste alors je t’en supplie, tiens-toi bien ».

Elle lui rendit un sourire et il fut à peu près satisfait de voir qu’elle n’avait pas changé de cap et continuait à aller dans son sens. Il ne savait pas s’il devait être soulagé ou non par l’idée—parce que bien évidemment, si elle lui facilitait la vie dans l’immédiat ça voulait forcément dire qu’il s’en prendrait plein la gueule une fois qu’Ashton serait parti.

Et il manqua de s’étouffer lorsqu’il entendit les mots de son collègue. C’était bien beau d’essayer de rester composé, mais là—il ne l’aidait pas.

« Bonjour Kelly-sensei », lui répondit-elle en penchant innocemment la tête sur le côté avant d’attraper la télécommande pour mettre pause. « Je vais bien merci. Vous voulez une part de pizza froide ? Vous pouvez vous asseoir si vous voulez. Vu que—euh, vous allez pas bien. »

Le silence était aussi désagréable que le bruit.

C’était le moment de se concentrer sur des tâches simples pour ne pas perdre pied et ne pas dire ou faire une connerie. Comme un robot, il contourna le comptoir de sa cuisine, attrapa un verre et marcha jusqu’à la salle de bain – et jamais il se serait imaginé que marcher lui serait aussi douloureux un jour – pour attraper une aspirine et remplir le verre d’eau. Il posa ce dernier sur la surface à côté de ses lavabos, laissa le cachet se dissoudre dedans et revint au salon.

De la pizza froide. Pour déjeuner. Vraiment ?

Hisao soupira. Longuement.

Et prit une part. C’était dégueulasse. Mais ses papilles gustatives ne fonctionnaient déjà pas très bien et il fallait qu’il mange un truc s’il ne voulait pas s’effondrer. Ah et il fallait boire aussi. Ce fut donc avec sa trois fromages supplément prosciutto en main qu’il se traîna jusqu’à la machine à café avant de se tourner vers Ashton.

« Thé ou café ? »

Pourquoi c’est aussi anormal et banal à la fois ?!

Il avait envie de crier. Mais d’un, ça ne lui ressemblait pas et de deux, ce serait juste foutre un malaise de plus. À la place, il occupa ses mains comme il le pouvait pour ne pas écraser la part de pizza entre ses doigts à cause du stress.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]  [C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[C-406] Elegantly wasted [Hisao][PEGI+18][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Les logements-
Sauter vers: