Revenir en haut
Aller en bas

-44%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire Ultra 200 Go + Adaptateur SD
28.99 € 51.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kôshiro Mutô
■ Age : 28
■ Messages : 154
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 34 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyVen 24 Juil 2020 - 13:18

Lundi 1er août 2016 – 20h

Si on lui avait dit qu'un jour, il irait à l'autre bout du monde pour des vacances, Kôshiro n'y aurait probablement pas cru. Lui qui a passé toute sa vie dans la même région du Japon, allant à peine à la découverte du reste du pays, voilà qui ne lui ressemblerait pas. Et pourtant le voilà à Los Angeles, en tant qu'accompagnateur pour le lycée. Il a tellement aimé participer au voyage au Fuji-Q Highland que lorsque cette deuxième opportunité s'est présentée à lui, il n'a pu qu'accepter de repartir.

Regrette-t-il sa décision ? Difficile à dire pour le moment. Le cadre du voyage est exceptionnel, très loin de ce qu'il a toujours connu et les nombreuses activités proposées promettent de belles découvertes, mais la première journée de voyage a été rude. Très rude. Enchaîner les 10 heures de vol, la nuit de quelques heures à peine puis une journée complète lui a fait sacrément mal. Sans oublier toutes les correspondances en bus. Heureusement que la journée était libre, ce qui lui a permis de se reposer et de comater sur la plage.

Aussi Kôshiro a-t-il récupéré un peu d'énergie ce soir, et il compte bien la mettre à profit. Après avoir terminé son repas, il propose donc à Hisao, son colocataire de chambre, d'aller visiter les bars aux alentours de l'hôtel. Car après tout, les habitudes ont la vie dure – il faut bien qu'il compare les établissements américains à leurs comparses japonais, n'est-ce pas ? –  mais en plus de cela, cette sortie sera une excellente occasion d'apprendre à connaître son collègue. Le psychologue n'étant arrivé que depuis quelques mois au lycée, Kôshiro ne l'a pas encore beaucoup côtoyé.

Les deux hommes commencent leur tournée par le Stave Bar, situé à quelques minutes à pied de l'hôtel. La terrasse ne paie pas de mine, mais la salle principale du bar a un cachet fou, et la carte des boissons est très bien fournie. Kôshiro propose à Hisao de s'installer à l'une des tables proches des fenêtres, histoire d'être plus tranquilles. Une fois installés et le menu en main, le professeur ne peut s'empêcher une petite remarque en lisant une des sections du menu.

« Hé bien, j'ignorais qu'on pouvait commander des cigares directement dans un bar, aux États-Unis. »

Lui-même ne fume pas, alors cette option ne l'intéresse pas spécialement, mais peut-être son collègue sera-t-il intéressé ?
Kôshiro se décide rapidement sur sa commande, et décide d'engager la conversation en attendant le serveur.

« Alors Tenma-san, comment trouves-tu Los Angeles, jusqu'à présent ? »

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! Logopa10[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! OKDjn


Dernière édition par Kôshiro Mutô le Sam 25 Juil 2020 - 1:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 947
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyVen 24 Juil 2020 - 14:57

C’était le bon moment pour remercier Hikaru de l’avoir traîné sa fille et lui à travers le monde lorsqu’il habitait encore en France. Trop heureux d’avoir retrouvé son frère dans des conditions où leurs parents n’étaient pas là pour tenir ce dernier en laisse, il n’avait pas laissé de vacances à Hisao et l’avait fait voyager autant que possible lorsqu’il ne travaillait pas.

Pour cette raison, Hisao était plus ou moins habitué au décalage horaire. Rien d’aussi lourd que ce qu’il venait de vivre, mais ce n’était pas non plus une sensation inconnue. Il était complètement lessivé comme tous ses comparses japonais, mais son corps supportait le coup.

Cela ne l’avait pas empêché de faire sa meilleure sieste sur le lit de l’hôtel juste après son arrivée histoire de gratter un peu de sommeil. Par ailleurs, il avait été plutôt rassuré de se retrouver avec Mutô-san dont la personnalité n’était pas trop expansive et dont les affinités étaient plutôt neutres. Ils leur étaient déjà arrivé de déjeuner ensemble de temps à autre par le passé en salle des professeurs – qu’ils soient seuls ou accompagnés par d’autres collègues et de fil en aiguille, avaient fini par plus ou moins bien s’entendre.

À la fois pour visiter les alentours mais également pour faire une petite tournée des bars environnants, son collègue lui avait sobrement proposé de sortir. Ayant réussi à récupérer un peu le matin et ayant passé une après-midi relativement calme, Hisao avait naturellement accepté à la fois par curiosité et par politesse. Même s’il n’était pas bien bavard et se faisait très discret, il prenait les conseils de sa fille au sérieux et cela passait par faire plus ample connaissance avec ses collègues. Encore mieux si cela se faisait avec Mutô-san dont il trouvait la compagnie plutôt agréable pour le moment.

Le premier bar qu’ils avaient choisi n’était pas le meilleur mais l’ambiance y était plutôt posée et calme, parfaite pour Hisao qui préférait éviter les grosses foules pour le début de la soirée. Peut-être qu’avec un peu plus d’alcool dans le sang, ils pourraient finir par des bars plus fréquentés et plus réputés sans qu’il ne se retrouve complètement paralysé par l’excès d’humains dans son espace vital.

Il souffla du nez à la réflexion de son collègue. « En effet, mais j’imagine que ce doit être comme l’alcool et ils doivent faire un sacré marcher sur ces derniers », ajouta-t-il avec la carte des boissons entre les mains.

Les deux choix de saké laissaient clairement à désirer. Hisao voulut céder à la tentation d’en essayer l’un des deux pour voir quels étaient les standards américains mais il était là pour découvrir, alors il garda cela pour plus tard. Le tirant du cours de ses pensées, Mutô-san lui demanda son avis sur Los Angeles depuis qu’ils étaient arrivés. Il releva aussitôt la tête et hésita une seconde, pensif.

« Les lits de l’hôtel sont confortables, si tu veux savoir », fit-il en référence la sieste qu’il avait fait dès qu’ils avaient été déchargé de la petite réunion des accompagnateurs qui avait été obligatoire à l’arrivée. « Sinon, pour le moment je dirais—très touristique, donc très bruyante. Mais les paysages sont beaux », était-ce suffisant ? Hisao n’aimait pas parler pour ne rien dire alors il ne savait jamais jusqu’où aller lorsqu’il se retrouvait à devoir sociabiliser. « Cela dit, vivre en ville me donne envie de voir la campagne plutôt qu’une encore plus grande ville pendant les vacances » reprit-il sur une note d’humour. « Et pour toi ? »

Voilà qui était peut-être un peu mieux. Ils n’étaient pas dans un milieu professionnel, donc nul besoin de rester concis et bref. Tout en écoutant la réponse de son collègue, il releva la carte pour continuer ses recherches.

« As-tu une idée de ce que tu vas prendre ? »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  


Dernière édition par Hisao Tenma le Mar 1 Sep 2020 - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 28
■ Messages : 154
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 34 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 12:34

Le professeur sourit au commentaire de Tenma-san sur les lits de l'hôtel. Il semblerait que les deux hommes ont passé une journée similaire, bien que Kôshiro ait préféré profiter du soleil pendant sa sieste. Il écoute ensuite le ressenti de son collègue avec attention, qu'il ne peut qu'approuver.

« C'est vrai que le calme de la campagne me manque aussi. J'attends de voir ce que donneront les visites du canyon et du parc national. Pour le moment, je trouve surtout la ville très dépaysante et très... exubérante. »

Bien qu'il n'ait pas encore approché des casinos et des lieux de la vie nocturne de Los Angeles, la taille des plages et des hôtels donnent l'impression à Kôshiro que toute l'économie de la ville repose sur le plaisir des touristes et le loisir.

Lorsque Tenma-san lui demande ce qu'il a choisit, Kôshiro vérifie une nouvelle fois sur la carte, histoire de ne pas se tromper dans le nom de la boisson.

« Je pense commencer par une Steelhead, je suis curieux de voir le genre de bière que les américains produisent ici. Et pour toi, qu'est-ce que ce sera ? »

Une fois que les deux hommes ont choisi, Kôshiro guette l'arrivée du serveur, mais il semblerait qu'il soit occupé ailleurs. En l'attendant, le professeur décide d'en apprendre plus sur la venue de son collègue au voyage scolaire.

« Dis-moi, qu'est-ce qui t'a donné envie de venir au voyage ? Était-ce simplement pour accompagner les élèves ou bien avais-tu envie de venir à Los Angeles spécifiquement ? »

Pour sa part, c'est plutôt l'idée de participer à la vie scolaire qui l'a emporté, mais il est curieux de savoir si les raisons de Tenma-san sont similaires.


HRP: Désolée pour le temps de réponse ;_;

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! Logopa10[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! OKDjn
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 947
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 23:17

Hisao hocha la tête, plutôt d’accord avec son collègue. Même si ces dernières s’annonçaient plutôt fatigantes, il avait particulièrement hâte d’en voir les paysages. Enfin—la seule chose qui lui faisait peur présentement, c’étaient les hauteurs desdites randonnées. Surtout lorsqu’on lui avait parlé de canyons.

Son vertige ne s’était pas arrangé avec le temps mais il allait être obligé de prendre sur lui.

Une Steelhead ? Hisao jeta un œil à la bière en question et resta pensif un instant. C’est vrai qu’une bière, ce n’était pas si mal pour commencer. Lorsqu’il vit les appellations belges cependant, il n’hésita pas une seule seconde de plus.

« La Chimay Triple White me tente bien. Les bières belges sont les meilleures que j’ai jamais goûté pour le moment », ajouta-t-il alors en reposant la carte pour indiquer au serveur lorsqu’il passerait qu’il avait choisi.

Mutô-san lui demanda alors ce qui l’amenait à Los Angeles. Hisao esquissa un léger sourire et hésita un instant avant de lui répondre.

« Je savais que cela rendrait service aux gérants. Pour la taille du groupe, il n’y a pas tant d’accompagnateurs je trouve », répondit-il en premier lieu, marquant une pause. « Mais je suis aussi venu parce que ma fille, qui fait partie du voyage, voulait que je sois là. »

Kana lui parlait de ce voyage secret depuis qu’il avait été annoncé, et lorsque Hisao avait appris que ce serait à Los Angeles alors que tous les élèves l’ignoraient, il avait jugé qu’il ne pouvait définitivement pas la laisser partir sans venir. Pas qu’elle soit en danger, mais vu l’ampleur du séjour, elle lui en aurait très probablement voulu d’être resté à la maison se prélasser avec deux ou trois bouquins et ses pinceaux.

« Et toi ? Même si nous sommes plutôt adeptes de la campagne, j’imagine que c’est un voyage à faire une fois dans une vie quand même », parce que même s’il n’était pas très friand de grandes villes, Hisao ne pouvait définitivement pas nier que c’était une sacrée expérience.


Aucun problème !

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 28
■ Messages : 154
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 34 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyMer 19 Aoû 2020 - 4:04

Kôshiro lève un sourcil à la remarque de son collègue.

« Vraiment ? Il faudra que j'en essaie une, dans ce cas. »

Le professeur a pris goût à la bière et en boit régulièrement depuis qu'il est étudiant, mais il ne s'est jamais réellement intéressé aux marques internationales. L'affirmation de Tenma-san attise donc sa curiosité.

Lorsque Kôshiro questionne son colocataire du moment sur sa venue à Los Angeles, ce dernier prend un petit temps avant de répondre qu'il est venu pour rendre service à l'école, en premier lieu. Cependant, il ajoute que sa fille voulait également qu'il soit présent, ce qui tire un sourire à Kôshiro. Il est toujours attendri – et légèrement envieux – lorsque les gens de son entourage parle de leur famille. Ça lui fait penser à sa propre famille, en particulier sa nièce Rin, son petit rayon de soleil.
Curieux de savoir à quoi peut ressembler la fille de Tenma-san, le professeur commence à passer mentalement en revue les élèves arrivés cette année.

« Ta fille... serait-ce Tenma Kana, en deuxième année ? »

Kôshiro ne connaît encore que très peu cette jeune fille, mais elle lui a laissé l'impression de quelqu'un de sociable, agréable et pleine d'énergie. Il n'a aucun mal à l'imaginer entraîner son père dans tel ou tel endroit, lui qui semble beaucoup plus réservé et discret.

Finalement, Tenma-san retourne la question à Kôshiro, qui n'a pas à réfléchir longtemps à sa réponse.

« À vrai dire, je suis surtout venu pour apporter ma contribution à la vie scolaire. Je ne suis pas particulièrement attiré par les États-Unis – ou par les voyages de façon générale – mais comme le dernier voyage scolaire auquel j'ai participé s'est bien passé, j'ai eu envie de retenter l'expérience. »

Même s'il est vrai que ce voyage-ci est bien plus éprouvant physiquement et mentalement que le précédent...

Pendant que les deux hommes discutent, une serveuse s'arrête à côté de leur table pour prendre leur commande. Le très fort accent de Kôshiro lui donne bien du mal à se faire comprendre, mais il arrive par s'en sortir en désignant ce qu'il veut directement sur la carte. L'employée prend quelques notes avant de se tourner vers Tenma-san.

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! Logopa10[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! OKDjn
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 947
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 13:53

S’il y avait une chose que Hisao pouvait reconnaître à l’occident, c’était bien leur bagage culinaire – par contre il n’incluait pas le Royaume-Uni dans le lot. La France n’avait plus rien à prouver de ce côté-là – quoi qu’ils ne mangeaient pas assez épicé parfois –, la Belgique, l’Allemagne et la Suisse avaient leurs petites surprises et l’Italie—ah, il aimait beaucoup la cuisine Italienne. C’était la seule cuisine peu épicée qui ne le dérangeait pas.

Lorsque Mutô-san fit le lien entre Hisao et sa fille – qu’il avait peut-être eu en classe –, ce dernier lui adressa un sourire et hocha la tête.

« Elle-même », son nom n’était pas si commun non plus et on lui avait déjà demandé à plusieurs reprises si Kana et lui avait un lien de parenté. Probablement Kana recevait-elle elle-même des questions de la part de ses amis. « Et toi ? Tu as des enfants ? »

Sur la question des États-Unis, il était plutôt d’accord avec Mutô-san. Il n’avait jamais été particulièrement attiré par ce pays pour diverses raisons—mais l’occasion s’était présentée à lui et si cela faisait plaisir à Kana, il n’avait pas besoin de grand-chose de plus.

En revanche, il était un peu plus étonné d’entendre que son collègue n’appréciait pas voyager. Hisao était très reconnaissant envers son frère pour tous les voyages que ce dernier avaient organisé pour eux trois—il lui avait un peu donné le goût de l’aventure et Hisao s’était surpris à apprécier les voyages, surtout quand ils impliquaient beaucoup de beaux paysages et de nature.

Il voulut répliquer, mais la serveur passa près d’eux pour prendre leur commande. Il laissa Mutô-san donner son choix en premier et fit de même quelques secondes plus tard. Hisao fut grandement rassuré en entendant l’accent de son collègue. Au moins, il n’était pas le seul à avoir du mal à se faire comprendre lorsqu’il essayait de parler anglais.

« J’ignore si l’école organise tout le temps des voyages aussi—sensationnels, mais je n’ai aucun doute que je participerai aux autres dans le futur également », lui répondit-il une fois que la serveuse s’éclipsa. « Par contre—le programme est sacrément chargé. Je ne pense pas que ces vacances seront très reposantes pour nous », ajouta-t-il avec un sourire amusé.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 28
■ Messages : 154
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 34 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyLun 31 Aoû 2020 - 13:24

Kôshiro avait vu juste concernant la fille de Tenma-san, il en est plutôt content. En revanche, la question de son collègue teinte d'amertume le sourire du professeur.

« Hélas non, mais ça me plairait d'en avoir. »

S'il est très heureux de la vie qu'il a actuellement, ne pas avoir sa propre famille lui pèse de plus en plus. Mais paradoxalement, ce poids est moins lourd à porter lorsque les gens de son entourage parlent de leurs propres enfants, ou lorsqu'il passe du temps avec Rin. D'ailleurs, en pensant à la petite, Kôshiro ne peut s'empêcher de parler d'elle à son collègue.

« Par contre, j'ai une nièce de sept ans maintenant que je considère presque comme ma fille. »

Ce ''presque'' est essentiel ici, autant pour Kôshiro que pour Rin et ses parents. Si le professeur passe tout le temps qu'il peut avec la fillette et qu'il est très proche d'elle, il n'oublie pas qu'il n'est ''que'' son oncle et qu'il ne doit pas prendre la place de sa sœur ou de son mari dans l'éducation de leur enfant. Ligne de conduite qui est parfois plus difficile à suivre que Kôshiro le voudrait.

Lorsque la serveuse repart avec leur commande, Tenma-san explique qu'il participera volontiers aux prochains voyages scolaires, surtout s'ils ont autant d'ampleur que celui-ci. Sa remarque sur le programme fait sourire Kôshiro, qui ne peut qu'approuver.

« C'est vrai qu'on ne va pas avoir beaucoup de temps libre, mais j'imagine que les organisateurs ont voulu mettre la moindre journée à profit pour rentabiliser le voyage. Je ne sais pas comment se sont passés les voyages scolaires avant mon arrivée, mais je sais que ceux de l'année passée étaient beaucoup plus modestes que celui-là. Nous étions allés au Mont Fuji pour la Golden Week et il y a eu un voyage à Dynaland organisé pour les vacances d'hiver. »

Et encore, même le voyage qu'il avait fait au Fuji-Q Highland avait été chargé, entre les journées passées au parc lui-même et les visites des sites touristiques aux alentours. Il semble que ce genre de programme soit une marque de fabrique des sorties organisées par le Doyen. C'est un rythme fatigant, épuisant parfois, mais qui participe à un voyage scolaire pour se reposer réellement ?

Autour des deux Japonais, le bar commence à bien se remplir, autant par des touristes que des habitants de la ville. Les conversations se font plus bruyantes, ce qui oblige Kôshiro à se pencher peu à peu sur sa table, espérant ainsi se faire entendre sans pour autant lever la voix plus haut que les tables voisines.

« Comment se passe ton arrivée au lycée, pour le moment ? Et pour Kana ? »

Le professeur ignore dans quelles circonstances Tenma-san a emménagé à Kobe, ni s'il est originaire de la ville ou non. Cette possibilité lui paraît peu probable cependant, puisque sa fille est arrivée tout récemment dans le lycée. Mais chaque histoire est différente et Kôshiro est curieux d'en apprendre plus.

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! Logopa10[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! OKDjn
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 947
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyMar 1 Sep 2020 - 14:12

Mauvaise question, se dit-il. Il ne pouvait évidemment pas savoir que ce serait un sujet sensible, mais il décela sans difficulté le changement sur le visage de Mutô-san. Bien entendu, il n’avait certainement pas l’intention de relever—ce serait terriblement grossier de sa part, mais il nota la chose dans un coin de sa tête.

Plusieurs fois au cours de sa vie de père, Hisao avait douté. Il s’était demandé si c’était vraiment de cette vie-là qu’il voulait ou si elle lui avait été platement imposée. Et puis il regardait dans les yeux de sa fille et tous ses doutes s’envolaient. C’était effectivement une vie qu’on lui avait imposée, mais il avait appris à l’aimer et à la chérir plus que tout au monde.

Si c’était à refaire ? Il le referait mille fois. Il essayerait de ne pas refaire certaines erreurs, d’être un peu plus exemplaire dans l’éducation de sa fille qui était parfois un peu laxiste, mais il le referait. Il n’avait même pas besoin d’y réfléchir à deux fois.

Il ne se voyait tout simplement pas sans Kana—à vrai dire, il ne serait même pas là sans elle. Il se trouverait peut-être dans un bureau, en train de se tuer dans de la gestion de projet informatique, probablement marié à une femme que sa famille lui aurait présenté avec d’autres enfants. Sans compter tout le bonheur qu’elle lui apportait—il y avait aussi le fait qu’elle lui avait rendu sa liberté. Et pour l’adolescent qu’il était alors qu’il venait seulement d’être père—s’imaginer une seule seconde qu’un enfant lui rende sa liberté plutôt que de l’en priver… C’était complètement insensé.

Hisao ne se laissa pas divaguer très longtemps et haussa les sourcils lorsque Mutô-san lui parla de sa nièce. Il comprenait tout à fait ce lien—Hikaru et Kana en avaient un similaire.

« C’est le meilleur âge », dit-il en riant un peu. Il avait beau être très complice avec sa fille, il avait lui aussi fait les frais du « dépose-moi cent mètres plus loin, la honte sinon ». « Tu la vois souvent ? » Demanda-t-il par pure curiosité. Même si Kana semblait plutôt heureuse de découvrir son pays natal, il savait à quel point Hikaru lui manquait.

Lorsque Mutô-san lui parla des précédents voyages, Hisao inclina doucement la tête sur le côté. Modeste ou non, il était agréablement surpris de voir que l’école organisait des voyages à chaque occasion. C’était une excellente surprise.

« J’avais aussi entendu parler d’un voyage à Hokkaido. L’établissement offre quand même de très belles opportunités. Mais comme tu le dis, j’imagine qu’ils ont voulu rendre le voyage à Los Angeles unique avec un programme très complet », et même s’il était toujours particulièrement sportif, il n’échapperait pas aux courbatures des lendemains de randonnées pour autant.

La question de son collègue le fit réfléchir quelques secondes tandis qu’il repensait à son arrivée au sein de l’établissement.

« Calmement », répondit-il presque instinctivement. C’était le mot. « Mais ce n’est pas une mauvaise chose. C’est le temps de me réhabituer aux coutumes japonaises », ah. Les mots avaient passé la barrière de ses lèvres avant même qu’il n’y réfléchisse vraiment. Maintenant, il devait être un peu plus concis. « J’ai passé quatorze ans en France. Je suis revenu car ma fille voulait découvrir le pays dans lequel elle est née », ajouta-t-il avec un sourire. Hisao n’aimait déjà pas s’étendre sur sa vie, mais c’était toujours un peu plus compliqué lorsque ça touchait à son séjour en France. « Et toi, depuis combien de temps travailles-tu ici ? » Demanda-t-il en retour.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 28
■ Messages : 154
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 34 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyLun 7 Sep 2020 - 23:17

Si l’humeur de Kôshiro s’est un petit peu ternie à la question de Tenma-san, le psychologue lui rend instantanément le sourire en lui donnant l’occasion de parler un peu plus de sa nièce.

« Plutôt, oui. Ses parents vivent dans mon village natal, à un peu plus d’une heure de Kobe, donc je peux la voir quand je rends visite à mes parents. Et puis ma sœur l’emmène parfois me voir à Kobe, ce qui me permet de passer plus de temps seul avec elle. »

Les visites de Rin à Kobe sont toujours un peu délicates à gérer, puisque Kôshiro ne vit pas seul dans son appartement. Mais avoir son petit rayon de soleil avec lui vaut bien tous les problèmes logistiques du monde.

La question des voyages scolaires semble beaucoup intéresser Tenma-san, et Kôshiro approuve la remarque de son collègue d’un hochement de tête. Bien qu’il n’ait pas encore beaucoup l’habitude des établissements scolaires en général, il doit reconnaître que le nombre et l’importance des sorties scolaires proposées par le lycée et l’université sont impressionnants.

« C’est vrai que c’est remarquable. J’imagine que le caractère international de l’école y est pour beaucoup aussi. »

Tenma-san prend un peu de temps pour réfléchir à la question de Kôshiro, avant de répondre que son arrivée en ville est plutôt tranquille. La suite de son explication intrigue le professeur, mais il est complètement estomaqué par le reste des paroles du psychologue.
14 ans en France… voilà qui n’est pas banal. Pour Kôshiro, qui n’avait jamais mis les pieds en dehors du Japon avant aujourd’hui, vivre à l’étranger pendant plusieurs années est impensable. Il ne s’imagine pas vivre si loin de ses proches pendant si longtemps, ce qui ne l’empêche pas de respecter ceux qui choisissent cette voie.

Kôshiro aurait sans doute questionné un peu plus son collègue sur sa vie en Europe, mais il estime finalement que ce ne serait pas une bonne idée, vu le changement de sujet de Tenma-san.

« Hé bien, ça fait un peu plus d’un an maintenant. Je suis arrivé en avril 2015 à Kobe, avant ça je travaillais et vivais à Osaka. C’est mon premier job en tant que professeur alors j’ai beaucoup à apprendre. »

Sur ces mots, la serveuse revient à la table des deux hommes pour leur donner leurs boissons. Après l’avoir remerciée dans un Anglais bancal, Kôshiro lève son verre pour trinquer.

« Kampai ! »

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! Logopa10[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! OKDjn
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 947
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyMar 8 Sep 2020 - 18:34

Hisao était légèrement envieux de la situation de Mutô-san. Il aurait tant aimé que Hikaru habite au Japon avec lui. Que ce soit pour pouvoir lui rendre visite, ou pour que Kana puisse aller le voir. Mine de rien, il avait quitté la France depuis mars seulement et son frère lui manquait déjà. Ils s’étaient mutuellement promis de se rendre visite mais avec son emploi et son investissement dans son nouvel établissement—ce serait plutôt à Hikaru de venir lui rendre visite. Mais il était persuadé que ça ne poserait aucun problème à ce dernier – d’autant plus qu’il n’avait jamais visité de Kobe avant.

« Ma fille est très attachée à son oncle également. Mais depuis notre déménagement, ils ne se sont pas revus. Nous l’appelons toutes les semaines, mais j’espère tout de même qu’il trouvera un moment pour nous rendre visite dans l’année. »

Hikaru était son propre patron puisqu’il avait son propre salon de tatouage. Cela lui laissait davantage de libertés concernant les périodes, alors que Hisao était entièrement dépendant des vacances.

Il ne put s’empêcher d’hausser les sourcils à sa remarque. C’était donc sa toute première année en tant que professeur ? Pourtant, Mutô-san n’avait pas l’air exactement jeune. Il devait avoir la trentaine passée – s’il était plus jeune ou plus vieux que lui, ça Hisao ne le savait pas, mais au moins son collègue avait la chance de ne pas encore voir sa chevelure être parsemée de cheveux blancs comme l’était la sienne.

Tout ceci avait dû lui faire un sacré changement. Changer de profession et de ville à la fois… Il voulut lui répondre mais fut devancé par la serveuse qui leur ramena leur commande. Hisao prit sa bière entre ses mains et trinqua avec son collègue.

« Kanpai ! » Dit-il à son tour avant de prendre une gorgée de sa boisson. « Et comment se passent ces débuts en tant que professeur ? Je sais que ce n’est pas toujours simple en temps normal, mais en début de carrière—je n’imagine pas. »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 28
■ Messages : 154
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 34 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyLun 12 Oct 2020 - 15:31

Kôshiro est toujours heureux de rencontrer des personnes pour qui la famille est importante, et le professeur en déduit que Tenma-san fait partie de ceux-là. Le psychologue, sa fille et l’oncle de cette dernière — probablement le frère de Tenma-san — semblent très proches. Et Kôshiro ne peut que compatir au déchirement qu’ils doivent ressentir à être séparés les uns des autres.

« J’en conclus que son oncle vit en France ? Ce ne doit pas être évident à gérer, surtout avec le décalage horaire… »

De brefs souvenirs de la fin de ses études refont surface, quand il tentait de trouver un moment pour discuter avec sa petite-amie du moment, Naomi, alors qu’elle était en France. Outre la distance physique qui accentuait le mal-être de leur séparation, essayer de coordonner leurs emplois du temps chargés avec 7 ou 8 heures de décalage était un vrai calvaire.

Les deux hommes trinquent ensemble, goûtant enfin à la fraîche amertume de leur boisson. Puis Tenma-san pose quelques questions à Kôshiro sur son début de carrière. Le professeur prend un instant pour réfléchir, pour finalement répondre en toute franchise.

« Les premières semaines ont été intimidantes. Je n’étais pas vraiment sûr de la marche à suivre pour mes cours, des choses qui allaient intéresser les élèves ou les ennuyer à mourir… Mais je pense que j’ai été chanceux. Jusqu’à maintenant, je n’ai eu que de bons élèves, sans problèmes. »

Les deux vrais cas un peu plus délicats qu’il avait eu à gérer étaient Takagi-san et Johansson-san, mais l’un comme l’autre n’avait pas posé de réels problèmes. Il fallait juste savoir comment les aborder, et ils devenaient des élèves très volontaires, chacun à sa manière.

« Et toi, est-ce que ça fait longtemps que tu es psychologue ? »

Kôshiro est vraiment curieux du parcours de son collègue. Être psychologue ne devait déjà pas être facile, mais s’occuper de jeunes — et dans un milieu scolaire, qui plus est — semblait rajouter encore plus de difficultés aux yeux du professeur.


HRP: Désolée pour le temps de réponse, j'ai laissé les jeux vidéo m'emmener très loin du forum ces dernières semaines ^^' Hésite pas si quelque chose ne va pas dans la réponse !

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! Logopa10[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! OKDjn
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 947
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! EmptyDim 1 Nov 2020 - 15:31

Lorsque Kôshiro s’inquiéta de la distance, Hisao ne put qu’hocher la tête. Que ce soit pour Kana ou pour lui, vivre aussi loin d’Hikaru était très difficile. Il avait longtemps eu des difficultés avec la proximité qu’il y avait entre son frère et sa fille—parfois même avait-il coupablement ressenti une pointe de jalousie très mal placée envers ce dernier. Néanmoins, c’était un sentiment qu’il faisait taire, parfaitement conscient de sa toxicité et de son absurdité. Malgré cela, il avait le recul et la maturité nécessaire pour ne pas prendre ce déchirement pour quelque-chose de bénéfique pour sa fille et lui. C’était même tout l’inverse.

« Effectivement, il vit en France avec sa fiancée », lui répondit-il alors. « Heureusement, il a des horaires de travail assez flexibles, alors ce n’est pas trop difficile de le joindre tant que nous ne l’appelons pas le matin », ajouta-t-il en restant vague sur le travail qu’Hikaru occupait.

Il ne savait pas jusqu’à quel point Mutô-san était ouvert d’esprit – après tout ils ne se connaissaient que très peu – et il se voyait assez mal lui confier que son frère était tatoueur sans que ce dernier ne le catégorise immédiatement comme un yakuza. Alors autant rester prudent pour le moment.

Il écouta attentivement son collègue lorsqu’il lui raconta son expérience. Il comprenait sans mal l’intimidation dont il lui parlait. Hisao avait principalement exercé son travail en région parisienne et donc aux côtés de professeurs fraîchement diplômés qui essayaient de faire leur preuve dans ces salles de classe si peu familières. Les élèves n’étaient pas particulièrement cléments avec eux qui plus est, même si le Japon était on-ne-peut-plus différent sur ce point-là.

« J’espère pour toi que ça continuera sur cette lancée alors », lui adressa-t-il avec un léger sourire.

Sa question ne le surprit pas plus que ça—suite plus ou moins logique à celle qu’il avait lui-même posé plus tôt au sujet de son travail. Il prit une mine pensive le temps d’un instant, juste avant de lui répondre.

« Depuis bientôt neuf ans », répondit-il alors. « J’ai pris un moment avant de vraiment trouver ce que j’aimais. J’ai obtenu un diplôme en informatique quand je vivais encore au Japon, juste avant de partir pour la France. Au début, j’étais parti pour être chef de projet », lui confia-t-il en riant un peu. « Mais je me suis rendu compte que je ne pourrais pas faire ça toute ma vie. J’en ai pris conscience suffisamment tôt pour pouvoir corriger le tir. »

Il savait à quel point son métier actuel était éloigné des études qu’il avait suivi en premier lieu. Hisao avait l’habitude d’être jugé à ce sujet, qu’on rabaisse sa profession sous prétexte qu’elle ne s’était jamais présentée comme une vocation. Il avait appris à ignorer ces remarques. À accepter que c’était sa famille qui l’avait toujours poussé loin de ce qu’il aimait le plus.

La discussion était légère, mais Hisao faisait tout de même attention. Il était humain et l’alcool avait tendance à délier sa langue—et il avait toujours peur de trop en dévoiler.

« J’ai toujours été plus… Attentif que bavard, disons », comme si ce n’était pas assez évident. « Et je voulais aider les autres, alors si je pouvais mettre mon oreille à profit pour aider les jeunes à traverser plus facilement cette période complexe de l’adolescence… Cela suffisait à me combler », ajouta-t-il en passant une main un peu nerveuse dans sa nuque. « Et toi ? Qu’est-ce qui t’a donné envie d’être professeur ? »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !  [Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bars de Los Angeles] Good evening, L.A. !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: En dehors de la ville-
Sauter vers: