Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emily Nakamura
■ Age : 29
■ Messages : 416
■ Inscrit le : 08/03/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. KbCJmVA Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Emily Nakamura
« A l'université ; 1è année »
(#) Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptyVen 24 Juil 2020 - 13:36

Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. |ft. Hisao Tenma

Le lundi 1er août 2016


Emily accusait le coup du décalage horaire. Elle avait pourtant l’habitude de voyager, son enfance ayant été partagée entre le Japon et l’Angleterre. Cependant, la fatigue qu’elle avait accumulée pour les révisions, les difficultés qu’elle avait eu pour se nourrir depuis l’incident chez son père et le décalage horaire la mirent hors d’état. Elle parvint à faire une courte sieste, avant d’avoir finalement faim. Au lieu de repousser cette sensation, de l’ignorer, elle décida de se changer et d’aller s’acheter quelque chose à manger.

Elle avait passé un bon voyage avec Meyuki, plutôt contente d’avoir pu se retrouver à côté d’elle et d’avoir ainsi sympathisé. De sa valise pleine à craquer, elle avait sortie des sandales Valentino et une de ses robes favorites : la CO en coton. Elle avait pris peu de vêtement finalement, enfin, peu pour Emily Nakamura, mais avait prévu de se faire plaisir en shopping ici, et à New York aussi. Elle repartirait sans doute au Japon avec deux valises de plus, voire trois, à la fin du mois.

Elle sorti du gros sac à main de soute, une pochette Jimmy Choo dans laquelle elle avait glissé son portefeuille. La pochette possédait une bandoulière, aussi, elle l’en équipa pour avoir les mains libres. Elle sorti de l’hôtel les cheveux détachés, et les lunettes de soleil sur son visage fatigué. Elle aurait pu se maquiller pour camoufler tout cela. Elle aurait dû. Cependant, ses camarades avaient surement la même mine qu’elle-même. Les lunettes de soleil cachaient le tout.

Elle se marchait d’une allure plutôt rapide, et trouva un bar à salade à 10 minutes de l’hôtel. Parfait, songea-t-elle. Elle commanda une salade césar à emporter, ainsi qu’une salade de fruit pour le déssert. Cependant, lorsqu’elle ouvrit sa pochette, sa propre stupidité la frappa. Elle ne contenait que des yens. Elle avait laissé sa carte bleue, et ses dollars dans sa valise. Etait-ce un signe qu’elle ne devait pas manger ? En tout cas, elle le prit comme ça.

Dans un anglais dénué d’accent américain, et d’accent japonais, elle s’excusa platement et sorti du magasin. Elle n’avait pas la motivation de faire l’aller-retour. Devait-elle aller se laisser mourir sur la plage ? L’idée était plutôt tentante. Inconsciemment, Emily continuait de se punir d’avoir provoqué l’incident chez son père…



Tenue d Emily :
 

---------------------------------

Ce personnage tient des propos qui ne reflètent pas l'avis de la joueuse !
Parle en japonais en #8B14B3 et en anglais en #F06A27 - Fox totem

Merci Riley pour le kit ♥


Dernière édition par Emily Nakamura le Lun 17 Aoû 2020 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 742
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptyVen 24 Juil 2020 - 16:56

Hisao n’était pas du genre à faire des grasses matinées. Sauf quand c’était hautement nécessaire—comme aujourd’hui, par exemple. Il ignorait comment certains de ses collègues n’étaient pas immédiatement partis finir leurs nuits une fois que la réunion concernant l’encadrement du voyage s’était achevée mais lui ne s’en était pas privé.

Ainsi, il s’était réveillé aux alentours de dix heures du matin, plus en forme mais pas complètement ressourcé pour autant. Un autre problème se posait : Il avait terriblement faim mais ne pouvait pas manger maintenant, il devrait forcément attendre le midi pour ne pas prendre un mauvais rythme. En attendant, il avait décidé de faire un peu de repérage autour de l’hôtel. La plage privée, celles environnantes, les petits magasins – hors de question de repartir sans avoir trouvé une bêtise à Kana et à son frère, même si sa fille faisait partie du voyage.

Midi tapa enfin. Durant son repérage, Hisao avait remarqué un petit bar à salade plutôt tranquille qui lui irait parfaitement pour son premier repas à Los Angeles. Il savait la nourriture américaine très grasse et calorique, et bien qu’il aime ça de temps à autre, le but n’était pas non plus de totalement chambouler son régime alimentaire plus ou moins strict. Se faire plaisir pendant les vacances, oui. Déconner, pas trop non plus.

Pendant qu’il était dans la file, il remarqua plusieurs visages familiers. Il ne connaissait pas nécessairement le nom des élèves ou étudiants en question, mais savait qu’ils faisaient partie du voyage avec lui. Visiblement, il n’était pas le seul à avoir trouvé cet endroit.

Et il fut bien vite tiré de sa tranquillité lorsque la jeune femme devant lui – l’une des étudiantes qu’il avait seulement reconnu de faciès après avoir été assis une rangée de sièges plus loin d’elle dans l’avion – sembla repartir sans n’avoir rien pris et après avoir fait la queue malgré tout.

Son cerveau mit quelques secondes avant de faire le lien. Lorsqu’il se retrouva en face de la caissière, il commanda en vitesse une saladé déjà pré-composée se passant de choisir ses ingrédients et demanda à payer celle de sa prédécesseure. Lorsqu’il se rendit compte que cette dernière n’avait même pas pris de menu, il ajouta une bouteille d’eau et un muffin avec. Il ne pouvait pas aider chaque élève avec ses problèmes financiers mais s’il pouvait au moins l’aider elle aujourd’hui… C’était déjà ça.

Ses deux salades empilées et un petit sac avec les desserts et boissons, il fonça hors de la boutique pour partir à la recherche de la demoiselle en question, qui n’avait pas filé bien loin – cent ou deux-cents mètres. Il accéléra le pas et arriva finalement à son niveau, reprenant un pas plus lent.

« Excusez-moi ? » Commença-t-il alors pour attirer son attention. « Je crois que vous avez oublié ceci », ajouta-t-il en désignant la salade qui se trouvait au-dessus de la sienne. « Je suis l’un des accompagnateurs de votre campus. Hors de question de vous laisser le ventre vide après un voyage aussi lessivant. »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Emily Nakamura
■ Age : 29
■ Messages : 416
■ Inscrit le : 08/03/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. KbCJmVA Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Emily Nakamura
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptyLun 17 Aoû 2020 - 10:29

Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. |ft. Hisao Tenma

Le lundi 1er août 2016


Se faire apostropher en japonais ne laissait que peu de doute à Emily, elle se retourna convaincu qu’on s’adressait bien à elle. Elle fronça les sourcils, un instant. Elle n’avait rien oublié du tout, étant donné qu’elle n’avait rien payé. La suite logique fut dévoilée rapidement. Ainsi, il faisait partie de ceux qui veillaient au grain ? Accompagnateur ? Elle ne l’avait pas eu comme professeur, faisait-il parti du personnel du lycée ?

Elle se composa un visage souriant et s’inclina légèrement. Refuser n’aurait pas de sens, après tout, il l’avait déjà acheté pour elle. Ce serait mal poli et certainement gênant pour lui de refuser. Entrant dans son rôle de gentille fille, elle prit une voix douce pour s’exprimer :

- Oh, merci beaucoup. J’ai laissé mes dollars à l’hôtel… Je vous rembourserais en rentrant.

Elle inclina poliment son buste une nouvelle fois. Il allait lui tendre la salade, ou lui proposer de manger ensemble ? En se redressant, elle détaille l’homme du regard, cachée derrière ses lunettes de soleil. Elle apprécia la barbe nette, et son apparence soignée. Elle nota une seconde fantaisie chez l’accompagnateur : des cheveux mi longs. Elle l’avait aperçu dans l’avion, bien sûr, mais ne lui avait jamais adressé la parole.

- C’est très gentil de votre part, ajouta-t-elle un sourire innocent aux lèvres.

Il veut se faire bien voir, ou il a le syndrome du sauveur ?



Tenue d Emily :
 

---------------------------------

Ce personnage tient des propos qui ne reflètent pas l'avis de la joueuse !
Parle en japonais en #8B14B3 et en anglais en #F06A27 - Fox totem

Merci Riley pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 742
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptyLun 17 Aoû 2020 - 15:51

Hisao adressa un sourire à la jeune fille devant lui en réponse à sa réaction. Elle ne semblait par particulièrement gênée par l’attention – ce qui l’arrangeait, il ne voulait pas avoir à insister pour qu’elle se nourrisse – mais ne fut pas ingrate pour autant.

Elle le remercia et accepta donc le plat, non sans lui promettre de lui rembourser la chose. Il arqua un sourcil, surpris, et balaya finalement ses mots d’un geste de la main.

« Ça ne sera pas nécessaire, ce n’est pas une salade qui va me ruiner », lui répondit-il assurément. Il avait été étudiant – non, il avait un étudiant dans la merde, surtout – et même si la demoiselle devant lui semblait très bien habillée, cela ne voulait pas forcément dire qu’elle roulait sur l’or. Que ce soit réellement un oubli de ses dollars ou le fait que la salade ait été un peu plus chère que prévue pour elle, Hisao s’en fichait. L’occasion s’était présentée, inutile de revenir dessus.

Néanmoins, son geste était apprécié. C’était tout ce qui comptait, ça et le fait que cette étudiante ne reste pas le ventre vide après autant d’heures d’avion.

Parlant de ça—il se fit la réflexion que s’il l’avait reconnue, ce n’était probablement pas son cas. Et dire qu’il était un « accompagnateur de son campus » ne lui sembla absolument pas suffisant. Il en arriva même à la conclusion que derrière son sourire, cette jeune fille était peut-être en train de se poser des questions. Alors il se reprit :

« C’est tout à fait normal », lui répondit-il en premier lieu. « Je suis Hisao Tenma, le psychologue scolaire de votre établissement—et vous êtes ? » Demanda-t-il avec un léger sourire.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Emily Nakamura
■ Age : 29
■ Messages : 416
■ Inscrit le : 08/03/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. KbCJmVA Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Emily Nakamura
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptyVen 21 Aoû 2020 - 14:48

Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. |ft. Hisao Tenma

Le lundi 1er août 2016


Elle ne voulait rien lui devoir, mais il aurait été impoli d’insister. Elle se résigna donc, se contentant de sourire et d’incliner une nouvelle fois le buste, pour une pauvre salade. C’est agaçant. Les règles de politesse japonaise, et le sens de la hiérarchie n’étaient pas pires que le protocole de la noblesse qu’elle exacerbait. Cependant, dans son état de fatigue, elle se serait bien passé de devoir jouer à la gentille fille de bonne famille.

- Le psychologue ? J’ignorais qu’un campus scolaire en avait besoin.

Heureusement pour Hisao, la psychologue d’Emily avait déjà fait des merveilles. Elle respectait son intelligence, et ne les prenait plus tous pour des charlatans, bon à soigner les fous furieux. Elle lui adressa un sourire angélique.

- Je m’appelle Nakamura Emily, j’étudie la médecine en première année.

Psychologue et bon samaritain. Le sauveur.

- Vous êtes attendus ou vous souhaitez vous joindre à moi pour le repas ?

Elle avait posé la question par politesse, mais aussi pour paraitre gentille. Toujours paraitre gentille.



Tenue d Emily :
 

---------------------------------

Ce personnage tient des propos qui ne reflètent pas l'avis de la joueuse !
Parle en japonais en #8B14B3 et en anglais en #F06A27 - Fox totem

Merci Riley pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 742
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptySam 22 Aoû 2020 - 16:18

Décidément, personne ne connait mon existence, pensa Hisao avec sarcasme. Il n’était pas vexé—plutôt inquiet. Il savait que certains élèves ne consultaient aucune aide psychologique parce qu’ils n’en avaient pas les moyens ou n’avaient pas le temps de quitter le campus pour se faire et combien d’entre eux auraient pu auraient pu avoir besoin de son aide ? C’était surtout un problème de communication selon lui.

« Vous n’êtes malheureusement pas la seule à ne pas être au courant », lui répondit-il avec un sourire désolé.

Au moins, elle savait maintenant.

Lorsqu’elle se présenta, Hisao fouilla dans ses souvenirs mais rien ne lui vint. Il avait une excellente mémoire des noms et des visages – encore heureux – mais Nakamura-san ne lui disait rien. En revanche, il était content de voir quelqu’un en médecine prendre des vacances. Une grande partie des élèves qu’il recevait dans son bureau étaient des étudiants en médecine qui avaient du mal à faire le point sur le vie tant les cours étaient stressants pour eux.

Il inclina donc légèrement le buste vers l’avant lorsqu’elle se présenta en signe de politesse et s’apprêta à ajouter quelque-chose mais fut devancé.

« Oh— ? » C’était surprenant, mais surtout parce qu’il avait hésité à lui proposer la même chose avant de se souvenir qu’il n’était pas forcément de très bonne compagnie. Néanmoins, il hocha la tête. Refuser aurait été malvenu. « Du tout. Et ma foi—pourquoi pas ? »

Même s’il doutait de ses capacités à sociabiliser, ce serait probablement plus agréable que de se retrouver à la table du personnel à écouter d’une oreille distraite les conversations de ses collègues. Hisao préférait nettement être face à une seule personne dans ce genre de moment. Les groupes le mettaient—un peu mal à l’aise, pour ainsi dire.

« Les examens se sont bien passés pour vous ? » Demanda-t-il alors, marchant dans la direction de l’étudiante – s’étant fait la réflexion que cette dernière avait peut-être une idée de l’endroit où elle avait l’intention de manger. « Cela doit vous faire du bien de sortir la tête des bouquins, même pour dix jours. »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Emily Nakamura
■ Age : 29
■ Messages : 416
■ Inscrit le : 08/03/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. KbCJmVA Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Emily Nakamura
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptySam 29 Aoû 2020 - 22:14

Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. |ft. Hisao Tenma

Le lundi 1er août 2016


Le psychologue n’avait pas beaucoup de succès ? Ce n’était pas vraiment étonnant à ces yeux. Peu d’adultes savaient réclamer de l’aide quand ils en avaient besoin… Alors des enfants, adolescents et jeunes adultes… C’était peut-être trop leur en demander. Elle-même n’avait commencé à voir une psychologue qu’à cause des inquiétudes de son père, même si les compétences de la professionnelle l’avaient définitivement convaincue. Hisao Tenma était il compétent ? Elle ne pouvait pas vraiment en juger. Cependant, elle se posait des questions à son sujet.

Pourquoi choisir un établissement scolaire, alors qu’il pourrait gagner bien mieux sa vie avec son propre cabinet ?, était l’une d’entre elles. A son « pourquoi pas », l’étudiante vacancière se contenta de répondre un sourire angélique, comme à son habitude. Il réduisit la distance entre eux, et Emily se mit à avancer en direction de la plage. La mer… Elle avait très envie de voir la mer.

- Oh, oui. Très bien, merci. Sinon… Je ne serais pas en voyage après tout. C’est tellement dommage que certains de nos camarades de classe aient dû suivre les cours d’été…, répondit-elle avec une petite moue.

Elle pensait à Kahei notamment, puisqu’il était dans sa classe. Les autres… Il y avait bien quelques-unes de ces suivantes qui avaient dû rester. Au moins, Emily avait la paix. Avoir un apport quotidien sur les rumeurs et les points important était appréciable, mais sociabiliser avec ces filles n’étaient pas le plus intéressant dans ces journées organisées.

- C’est très appréciable. J’espère qu’on pourra tous se créer d’agréables souvenirs ensemble.

Elle songea enfin à lui communiquer la destination qu’elle avait en tête :

- Cela vous convient si on va manger près de la plage ? J’ai très envie de voir la mer !

Elle lui adressa un nouveau sourire adorable. Allait-il pouvoir refuser ?



Tenue d Emily :
 

---------------------------------

Ce personnage tient des propos qui ne reflètent pas l'avis de la joueuse !
Parle en japonais en #8B14B3 et en anglais en #F06A27 - Fox totem

Merci Riley pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 742
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptyMar 1 Sep 2020 - 1:18

Au moins, Nakamura-san ne semblait pas crouler sous le travail et c’était une bonne chose. Il avait surpris certains étudiants essayer de réviser leurs cours dans l’avion et ne doutait pas une seule seconde qu’il en verrait très certainement d’autres faire de même sur la plage. Le cadre était reposant et idéal pour réviser, mais il s’agissait tout de même de vacances, après tout.

Il acquiesça lorsqu’elle mentionna les élèves qui avaient dû aller aux rattrapages. Il ne le dirait probablement pas à voix haute, mais un voyage scolaire à Los Angeles—c’est le genre d’occasion qui ne se présentent qu’une fois dans la vie. Aller aux États-Unis était une chose, mais accompagné de tous ses amis ?

« Je n’en doute pas une seule seconde », lui répondit-il en lui rendant son sourire. « Vous avez déjà jeté un œil au programme ? »

Hisao en avait déjà entendu parler en long et en large parce qu’il avait été bien obligé d’assister aux réunions d’accompagnateurs, mais étant donné que les organisateurs avaient voulu garder la surprise du voyage—il se demandait si les élèves avaient eu le programme ? Au moins dans l’avion, espérait-il.

Nakamura-san lui demanda alors s’ils pouvaient se rapprocher de la plage. Hisao n’avait pas pris de serviette avec lui pour s’asseoir sur le sable, mais peut-être qu’elle ne s’imaginait pas aller aussi près de la mer. Il hésita un instant, inclinant légèrement la tête pour voir par-dessus ses lunettes de soleil et chercher un endroit où ils pourraient manger tranquillement.

« Bien-sûr. Ce serait dommage de ne pas en profiter », il ignorait si Nakamura-san souriait toujours autant ou si elle essayait de se faire bien voir – puisqu’il faisait partie du personnel – mais au moins, ça changeait des regards méfiants et suspicieux qu’on lui lançait souvent. Il s’était habitué à ces derniers et n’en tenait pas rigueur aux gens qui les lui adressaient, mais ça faisait toujours plaisir de voir qu’on ne s’arrêtait pas toujours aux préjugés.

Il désigna une petite murette qui longeait le sable et interrogea l’étudiante du regard.

« Je pense qu’on verra même la mer d’ici », ajouta-t-il alors. Il était bien content que l’hôtel ait quelques plages privées, parce que le reste des côtes était littéralement bondé, et à tout moment de la journée.

Et alors qu’ils se dirigeaient vers la plage – qu’elle ait choisi cet endroit ou un autre –, il déporta de nouveau son attention sur elle.

« Vous étudiez à Kobe depuis longtemps ? » Demanda-t-il sur un ton léger.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Emily Nakamura
■ Age : 29
■ Messages : 416
■ Inscrit le : 08/03/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. KbCJmVA Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Emily Nakamura
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptySam 5 Sep 2020 - 18:06

Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. |ft. Hisao Tenma

Le lundi 1er août 2016


Le programme… Emily l’avait parcouru dans l’avion et en avait déjà mémorisé une bonne partie. Elle imaginait bien les endroits où elle allait s’ennuyer, et ceux où elle allait s’amuser. Elle espérait passer du temps avec Neil, Tessa et pourquoi pas Meyuki aussi. Emily avait donc simplement hoché la tête, puisque la question était fermée. Avec les psychologues, elle préférait moins en dire plutôt que trop. Après tout, même si elle était une actrice hors pair quant à ses petits rôles du quotidien, ils avaient des outils d’analyse propres à leur métier et elle ne voulait pas s’exposer inutilement. Pour un peu, il pourrait avoir des motifs pour la convoquer lors de leur retour au Japon.

Elle lui avait ensuite proposé la plage, chose que le psychologue avait accepté. Elle en fut contente, puisqu’elle aurait cédé s’il avait souhaité autre chose. Après tout, elle était juste une élève. Elle se comportait comme telle. Elle hocha la tête à nouveau, à la vue du petit mur qui les protégerait des grains de sable.

- Parfait, nous allons éviter d’avoir du sable partout en mangeant.

Elle s’installa sur le muret, attendant qu’il lui tende la salade qu’il tenait tant à lui offrir.

- Je suis arrivée au mois de juin de cette année. Et vous ? Vous exercez depuis longtemps ici ? Vous exercez depuis longtemps d’ailleurs ?

Autant voir à qui elle avait à faire. La jeune femme reporta son attention sur l'étendue d'eau qui lui faisait face. La mer était tellement rassurante, apaisante.



Tenue d Emily :
 

---------------------------------

Ce personnage tient des propos qui ne reflètent pas l'avis de la joueuse !
Parle en japonais en #8B14B3 et en anglais en #F06A27 - Fox totem

Merci Riley pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 742
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptyDim 6 Sep 2020 - 13:07

Puisque l’endroit semblait satisfaire l’étudiante, Hisao commença à se diriger vers la murette pour y prendre place. Le cadre était vraiment idyllique et l’atmosphère était reposante—ils étaient loin des plages bondées, mais sans que cela ne les empêche de profiter de la légère brise marine ni même de la vue.

Hisao hocha la tête à sa réponse. Nakamura-san était donc plus ou moins nouvelle dans cet établissement. Du peu qu’il avait vu d’elle pour l’instant, elle semblait plutôt sociable et pas franchement du genre à avoir du mal à s’intégrer. Cela dit, il ne voulait pas sauter aux conclusions hâtives – après tout, cette dernière avait décidé de manger seule pour un premier jour de vacances, ce qui l’avait surpris. La plupart des élèves s’étaient rué au restaurant de l’hôtel ou avait cherché le fast-food le plus proche. Il ne leur jetterai pas la pierre, ce n’était pas l’envie qu’il lui avait manqué lorsqu’il était passé à côté d’un restaurant dont les hot-dogs semblaient plus gras que tous ses repas de la semaine.

« Depuis le début de l’année scolaire », lui répondit-il en souriant. Sa seconde question le surprit quelques peu. Hisao n’était absolument pas habitué à ce que les élèves lui posent ce genre de question—ses collègues, à la limite. « Bientôt neuf ans. »

Puisqu’il avait commencé ses études assez tard, il avait naturellement fini ces dernières tout aussi tardivement. Néanmoins, on ne lui posait pas souvent de questions à ce sujet et Nakamura-san n’avait pas connaissance de son âge, alors il ne s’inquiéta pas vraiment de ce côté-là.

« Et vous, comment se passe votre première année de médecine ? Je sais que ce sont des études plutôt intensives », lui demanda-t-il en ouvrant sa salade.

Avec une bonne préparation, les études de médecine n’étaient pas plus difficiles que les autres domaines – surtout que le programme japonais était bien mieux construit que le celui en France, par exemple, où l’on se faisait à l’idée que les étudiants étaient en bois et qu’on jugeait bon de leur faire un bourrage de crâne dès la première année.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Emily Nakamura
■ Age : 29
■ Messages : 416
■ Inscrit le : 08/03/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. KbCJmVA Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Emily Nakamura
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptyVen 11 Sep 2020 - 21:43

Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. |ft. Hisao Tenma

Le lundi 1er août 2016


Elle hocha la tête alors qu’il lui répondait. Il avait donc exercé ailleurs. Où ? En cabinet privé ? 9 ans… Il n’était donc pas bien vieux. Enfin, de toute façon, je ne compte pas aller le voir, donc ces références ne m’intéressent pas vraiment, songea-t-elle. Il lui posait à son tour une question, et elle eut un petit sourire quoi que amusé. Elle se demanda tout de même son âge. Il était plutôt bien conservé, pour un « vieux ».

- Rien d’insurmontable. Le plus dur a été de rattraper mon mois de retard, mais je me suis bien entourrée et j’ai fait les efforts nécessaires. Je suis d’autant plus contente de pouvoir souffler ici. Je craignais un peu les premiers examens, et de me rendre compte que je n’étais pas… Que je n’avais pas assez travaillé.

Cela pouvait sans doute passé pour de la vantardise, mais elle exposait seulement des faits. Elle avait pris les cours d’un étudiant plus âgé, il lui avait complété ses notes par des explications lors de leurs séances. Elle prenait des cours privés le vendredi et pouvait compléter les notions difficiles. Et aussi… Elle n’hésitait pas à travailler en groupe, s’alliant aux élèves les plus avancés.

Elle portait son attention sur l’eau, les vagues. Ce cadre était tellement apaisant. Elle aurait voulu pouvoir contempler ce spectacle tous les jours. Il nous faut vraiment une maison en bord de mer. Une résidence secondaire familiale où aller avec les jumeaux… S’ils survivent. Elle laissa la porte ouverte au psychologue, elle qui menait en temps normal la conversation à son avantage. Elle préférait l’observer pour le moment, et le laisser les mener.  



Tenue d Emily :
 

---------------------------------

Ce personnage tient des propos qui ne reflètent pas l'avis de la joueuse !
Parle en japonais en #8B14B3 et en anglais en #F06A27 - Fox totem

Merci Riley pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 742
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptyMer 16 Sep 2020 - 14:41

Hisao ignorait si les études de médecine étaient aussi consistantes au Japon qu’elles l’étaient en France, mais il espérait du fond du cœur que ce ne soit pas le cas. Il avait suffisamment vu et entendu d’étudiants qui suivaient le cursus français pour se rendre compte de l’ampleur de la chose. Et un mois entier à rattraper lui semblait particulièrement costaud. Néanmoins, Nakamura-san semblait s’en être sortie et c’était ce qui comptait le plus. Du moment qu’elle ne se surmenait pas, évidemment.

« Si vous avez fait de votre mieux, vous avez bien le droit de prendre des vacances », lui assura-t-il avec un sourire. En réalité même si elle avait échoué, elle aurait eu droit à des vacances. Au moins pour souffler avant de repartir du bon pied. Selon lui, les rattrapages étaient bien trop proches des résultats pour que ce soit sain pour les élèves.

Mais les avis divergeaient pas mal sur le sujet. Certains pensaient qu’il fallait battre le fer tant qu’il était encore chaud alors que d’autres préconisaient le fait de prendre du recul. Hisao se situait plutôt dans la seconde catégorie.

Même si Nakamura-san semblait être une jeune fille plutôt ouverte à la discussion et sociable, elle ne lui apparut pas aussi bavarde qu’il l’avait imaginé. Ce n’était pas quelque-chose qu’il lui reprochait – ce serait l’hôpital qui se foutrait de la charité, sérieusement – mais c’était plutôt surprenant.

Il était terriblement mauvais pour les interactions sociales – aussi étrange cela pouvait-il paraître pour un psychologue – mais ce n’était pas nécessairement un frein pour lui. En réalité, c’étaient plutôt les gens qui finissaient par s’en désintéresser en jugeant qu’il n’était pas assez causant ou intéressant.

« La médecine vous plait pour le moment ? Bien qu’on dise souvent qu’il s’agit d’une vocation. »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Emily Nakamura
■ Age : 29
■ Messages : 416
■ Inscrit le : 08/03/2020

■ Mes clubs :
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. KbCJmVA Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Emily Nakamura
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. EmptyLun 28 Sep 2020 - 10:23

Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. |ft. Hisao Tenma

Le lundi 1er août 2016


Et ceux qui ne l’ont pas fait, en ont-ils le droit ? Ou devrait-il quitter ce voyage tout de suite ? Emily songea un instant à Kahei, qui semblait passionné pour la médecine. Je me demande pourquoi il a loupé ses examens… Elle se contenta de sourire cependant, ne posant pas sa question désagréable à Hisao.

- Oh ? Oui, c’est très intéressant. Comprendre comment le corps humain fonctionne, et voir tout ce que l’homme a appris jusqu’à présent… Mais aussi imaginer tout ce qu’il nous reste à découvrir… C’est passionnant. Sans oublier le fait que plus tard, si nous réussissons nous pourrions aider d’autres personnes, les guérir voir sauver des vies…

Elle lui adressa un sourire. La première partie était sincère, la deuxième était… Plutôt une phrase toute faite qu’elle sortait aux curieux. Initialement, sa raison de choisir la médecine était totalement égoïste : elle voulait prouver à sa mère qu’elle était capable de travailler par elle-même, et de réussir quelque chose. Cependant, plus elle y réfléchissait et plus cela lui semblait bien, d’avoir un but dans la vie, de trouver du sens. Après tout, elle excellait dans beaucoup de domaine, donc si elle parvenait à faire de même en chirurgie, elle pourrait réellement aider les autres. Est-ce que j’en tirerais une satisfaction ?

- Et pour vous ? La psychologie, c’est une vocation ? Comment en êtes-vous arrivé là ?



Tenue d Emily :
 

---------------------------------

Ce personnage tient des propos qui ne reflètent pas l'avis de la joueuse !
Parle en japonais en #8B14B3 et en anglais en #F06A27 - Fox totem

Merci Riley pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.  Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous tenons à la douleur parce que c'est la seule chose qu'on nous a laissé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: En dehors de la ville-
Sauter vers: