Revenir en haut
Aller en bas

-35%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi MI Band 4 bracelet connecté – Unisexe
25.99 € 39.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyDim 26 Juil 2020 - 22:25


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Un peu excitée malgré la fatigue, tu t'étais préparée en te disant que tu aurais dû t'acheter des talonnettes à glisser dans tes chaussures. Tu allais être complètement à plat dans ces chaussures de marche, et tout le monde verrait alors que tu es bien plus petite que ce qu'ils avaient pu voir. Tant pis… tu mis de quoi grignoter ainsi que deux bouteilles d'eau dans ton sac à dos, une serviette pour le visage ainsi que ta batterie de secours avec tes écouteurs. Tu n'avais rien oublié normalement. Tu te fis une queue suffisamment haute pour pouvoir passer tes cheveux dans le trou à l'arrière de ta casquette et te regardas une dernière fois dans la glace. Le t-shirt couvrait tes fesses, ton bermuda t'arrivait à mi-cuisses et dépassait suffisamment du t-shirt. Tu n'avais pas mis tes lunettes aujourd'hui, tu savais pertinemment que ce n'était pas une bonne idée de faire cette “balade” avec.



En route !



Tu ne t'étais pas renseignée sur le destination. Tu avais voulu te garder la surprise pour y découvrir le paysage qui, selon les dires de certains camarades, était magnifique et à couper le souffle. Tu marchais d'un pas tranquille. Tes yeux curieux semblaient à la recherche de quelque chose. Tandis que tes pieds prenaient une réelle allure de croisière. Par moments, tu trottinais pour rattraper ton retard par rapport aux autres. Avoir un écart de plusieurs mètres n'était vraiment au top pour bien écouter le guide !

Alors pourquoi tu semblais autant être à la ramasse ? Pourquoi semblais-tu être si… ennuyée ? Attristée ? Tu n'étais jamais venue et pourtant, ces paysages t'étaient familiers. Tu t'arrêtas un moment, qui ne te semblait pas si long que ça, pour réellement prendre le temps d'observer, d'apprécier ce calme qui arrivait… et qui semblait disparaître au fur et à mesure que des bruits de pas se faisaient encore ! Ni une ni deux, tu tentas de reprendre la route mais perdis l'équilibre à cause d'un bout de roche qui dépassait. Sans émettre le moindre bruit, tu venais de rencontrer le sol sans la moindre douceur et regardas tes mains pleines de terre et tes genoux éraflés. Erk… Tu te redressas, t'époussetas les mains et genoux et repris la route sans oser te retourner.

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff





Dernière édition par Chandini Appachetty le Mar 17 Nov 2020 - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyDim 26 Juil 2020 - 23:39

Quelle horreur.

Le Red Rock Canyon est la deuxième randonnée de la semaine et évidemment : C’est encore un truc en hauteur. En temps normal, Hisao aimait bien les randonnées pourtant. Celles dont le dénivelé n’était pas élevé, seulement. Il n’avait pas regardé sur internet comment se déroulerait la randonnée pour éviter d’angoisser toute la nuit en apprenant que le mot canyon était adéquat à l’endroit qu’ils allaient arpenter.

Ça n’avait pas loupé. Certes, il y avait un guide et ce dernier empruntait des chemins qui n’étaient pas toujours hauts ou trop pentus, mais il y avait aussi des falaises. Les pentes étaient une chose qu’il arrivait à supporter – même si difficilement – mais les falaises. Un véritable enfer.

Il s’était ainsi proposé pour fermer la marche. Avec des élèves à surveiller à l’arrière, son esprit serait occupé et il ne serait pas tenté de laisser son regard divaguer sur les paysages – certes, c’était magnifique mais c’était surtout trop souvent haut.

Une bonne raison de regarder si le train ne s’éparpillait pas.

Les mains bien agrippées aux anses de son sac à dos, il avançait à la vitesse des derniers élèves. Deux ou trois se démarquaient de la file, mais surtout une jeune fille qui semblait un peu absente dans la randonnée. Impossible de dire si elle avait le vertige elle aussi ou non – mais il en doutait fortement puisqu’elle s’arrêtait parfois pour regarder les paysages – et ainsi, Hisao s’était demandé à plusieurs reprises ce qui la poussait à être aussi… Distraite.

Jusqu’à ce que ses pensées l’emportent et qu’elle trébuche. Sortant immédiatement de son silence, Hisao la rattrapa très vite avec de plus grandes enjambées et se posta près d’elle alors qu’elle s’apprêtait à reprendre sa route.

« Tout va bien ? Vous ne vous êtes pas fait mal ? »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyLun 27 Juil 2020 - 1:03


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Tu avais espéré pouvoir te sauver de là rapidement mais non. À la place, un géant en manches longues était apparu pour savoir si tu allais bien. Ça t'avait surprise et tu avais sursauté. C'était qui déjà ? Est-ce que c'était le médecin ou le psychologue ? Ah zut, tu avais encore du mal à mémoriser qui était qui… Allez Chandini, un effort…

« O-Oh heu oui, oui merci. Ç-ça va et vous, Sensei ?  »

Ah, bien joué Chandini. En cas de doutes, tu pouvais toujours l'appeler par son titre. Tu restas à ses côtés, telle une enfant qui attendait qu'on lui retire sa punition. Mais c'était curieux quand même qu'il n'ait jamais pressé le pas avant ça. Est-ce qu'il admirait lui aussi la vue ? Oui, c'était probablement ça. Tu tentas de lui offrir un petit sourire rassurant en continuant e réfléchir à son identité. Le médecin avait de longs cheveux. Vraiment longs. Une crinière qui donnait envie de passer ses doigts et un coup de brosse dedans. Et de les shampouiner. Et de leur faire un bain d'huile. Enfin bref, il avait des cheveux qui donnaient envie de prendre soin d'eux. Bon après, tu n'étais pas en train de penser que ceux du psychologue étaient moches. Maiiis ceux du médecin…

Sans t'en rendre compte, tu avais passé tout le temps de ta réflexion à fixer le brun. Il devait être le psychologue. Et quand tu t'en rendis compte, tu te confondis en mille et unes excuses bredouillées avant de parvenir à lui demander :

« Admiriez-vous la vue vous aussi ? C'est haut, n'est-ce pas ? Il suffirait de trébucher du mauvais côté et on terminerait en bouillis ~ », finis-tu avec un petit rire.

Oui, ça, tu l'avais remarqué. Il suffirait de simplement fermer les yeux, marcher au hasard et tout finirait par s'arrêter. Mais le problème était que faire une telle action ne permettrait pas à l'âme de s'élever vers les planètes supérieures, non. À la place, même si toute notre vie n'avait été faite que de bonnes actions, elle irait vers les planètes inférieures. Tu soupiras faiblement, rassurant alors Tenma-sensei sur le fait que tu ne comptais pas mettre fin à tes jours ici ou de cette manière. Quoi que ces précisions donnaient l'impression que tu voulais tout de même le faire non ?

« En-Enfin ni-ni ici ni a-a-a-ailleurs… »

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyLun 27 Juil 2020 - 2:57

Hisao hocha machinalement la tête à sa question – même si dire qu’il allait bien était un mensonge, étant donné la hauteur –, surtout inquiet pour sa chute. Le sol était graveleux, et s’ouvrir sur une roche qui sortait du sol était très vite arrivé en tombant.

Lorsqu’elle lui demanda s’il admirait la vue, il s’apprêta à lui répondre à l’affirmative et à lui dire que les paysages étaient même magnifiques mais la suite fut—étrange de prime abord et puis soudainement presque glauque. Hisao arqua un sourcil, essayant de comprendre où l’étudiante voulait en venir et pourquoi est-ce que la vue des hauteur lui faisait instinctivement penser à la mort.

Ce n’était probablement pas le vertige, parce qu’elle n’en parlerait pas aussi légèrement et se comporterait différemment. Il avait du mal à s’imaginer des tendances suicidaires, également à cause de la légèreté avec laquelle elle avait parlé de ça. Peut-être n’était-ce rien, mais—

Instinctivement, elle se corrigea le tir en se rendant compte que ses mots pouvaient être tendancieux, il voulut hocher la tête mais fut interrompu lorsqu’elle en rajouta une couche. L’ambiance était pesante et—vraiment embarrassante, d’une certaine manière. Il souffla du nez nerveusement avant de doucement secouer l’une de ses mains.

« Restez juste sur le chemin, faites attention à où est-ce que vous mettez vos pieds et vous n’avez aucune raison de tomber », il savait que c’était la chose la plus rationnelle à penser même si lui-même ne croyait pas un mot de ses propres paroles. Dans sa tête, il voyait la falaise s’effondrer sous ses pieds et sa chute inévitable. Mais il savait que c’était sa phobie qui ne faisait que lui jouer du tour. Ça, il ne pouvait pas le laisser transparaître devant l’étudiante.

Il hésita un instant. Peut-être avait-elle également le vertige mais essayait-elle de minimiser sa peur ?

« Et si la hauteur vous fait peur, ne vous inquiétez pas, je ne suis pas très loin et vous ne tomberez pas. Regardez l’horizon, comme vous l’avez dit les paysages sont très beaux. Cela vous fera peut-être oublier le vertige. »

S’il se trompait, elle n’aurait qu’à le corriger. Ce n’était pas la fin du monde et mieux valait prévenir que guérir.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  


Dernière édition par Hisao Tenma le Sam 1 Aoû 2020 - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyVen 31 Juil 2020 - 8:08


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Les conseils du psychologue étaient… comment dire… très basiques. C'était quasiment les mêmes que ceux du guide avant que vous ne commenciez la balade. Mais bon, comme on dit, c'est l'intention qui compte, et tu pensas que peut-être, Tenma-sensei n'était simplement pas très doué pour rassurer.

« Et si la hauteur vous fait peur, ne vous inquiétez pas, je ne suis pas très loin et vous ne tomberez pas. Regardez l’horizon, comme vous l’avez les paysages sont très beaux. Cela vous fera peut-être oublier le vertige. »

Quoi ?! Comment ça…? Comment avait-il deviné que tu avais le vertige ? Tu ne répondis pas grand chose mis à part un bredouillement, quelque chose pour tenter de le contredire mais tu ne parvins qu'à dire :

 « Oh heu n-no-non, je n'ai pa-pas le verti-ge  »

C'est sûr qu'il allait y croire. Surtout quand, à la fin, tu lui demandais si lui aussi avait le vertige. Tu rajoutas même que tu avais lu que c'était quelque chose de fréquent chez les personnes grandes de taille, car leur tête était encore plus loin du vide ! Tu l'observas sans rien dire avant de recommencer à marcher d'un pas tranquille après t'être excusée.

Ces quelques minutes durant lesquelles la jeune femme ne disait rien étaient dues à la réflexion et à l'observation. La différence entre les canyons des deux pays était assez flagrante, le climat changeait tout. Tu t'arrêtas de nouveau pour questionner Hisao.

« Étiez-vous déjà venu, Sensei ? À moins qu'il y ait au Japon un endroit similaire ? Est-ce possible ? »

Même si tu avais quelques doutes sur l'archipel, tu pouvais te tromper et ça serait une bien étrange surprise de découvrir qu'un endroit similaire existait déjà au Japon. Bon après, est-ce que tu irais visiter ? Hmm…très bonne question. Tu finis par te demander si tu devrais demander à tes parents à ce que vous alliez au moins une fois à Gandikota ou à Chambal. Dans tes pensées, tu te repris les pieds dans un petit bout de roche qui dépassait pour t'écraser, une nouvelle fois, au sol.

Mais pourquoi ?! Tu te redressas et refis comme la première fois : comme si de rien n'était. Mais ça faisait un peu plus mal que tout à l'heure et tu avais gagné de nouvelles égratignures, si celles que tu avais déjà ne s'étaient pas agrandis. Tu regardas tes pieds, peut-être qu'ils n'étaient pas au courant qu'ils devaient éviter ce genre d'obstacles ? Tes petites mains tapotaient le bout, comme pour nettoyer la chaussure de cette vilaine trace laissée.

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptySam 1 Aoû 2020 - 17:04

Il fut bien difficile pour Hisao de croire une seule seconde en les mots de la demoiselle qui était avec lui. Son langage corporel et l’hésitation dans sa voix trahissait clairement le fait qu’il avait visé juste. Après tout, lui-même ressentait cette peur alors il pouvait la comprendre. D’ailleurs, lorsqu’elle lui retourna la question, il hocha la tête.

« Je ne sais pas si votre théorie s’applique à tout le monde, mais il semblerait que ce soit mon cas », répondit-il avec un sourire maladroit. Pourtant Hisao ne se considérait pas comme quelqu’un de spécialement grand. Cela avait été le cas autrefois, jusqu’au jour où il s’était installé en France et s’était rendu compte que les standards européens étaient bien plus élevés que ceux du Japon.

Il resta pensif un instant, cherchant dans ses souvenirs s’il avait déjà trouvé un tel endroit au Japon.

« Non, je n’étais jamais venu aux États-Unis avant », ce n’était pas un pays qui l’intéressait spécialement. Il y avait de bien plus beaux endroits à voir selon lui. « Et je n’ai pas tant voyagé que ça au Japon pour être honnête avec vous. Je ne pense pas qu’il doit y avoir de tels canyons, mais les montagnes compensent plutôt bien ce manque, je trouve », il pensa en premier au Mont Fuji, mais la province d’Hokkaido était magnifique. C’était le seul endroit qu’il connaissait vraiment bien dans son pays natal, sans compter Hirakata. « En revanche, en Europe peut-être ? En Espagne par exemple. Rien qui n’égale la vue d’ici, je dirais, mais ça pourrait s’en approcher. »

Au final, Hisao avait davantage voyagé dans le monde entier que dans son propre pays – surtout en Europe, en fait. « Et v— », il s’apprêta à lui retourner la question mais la jeune fille trébucha de nouveau, il voulut attraper son bras pour l’empêcher de rencontrer le sol, mais ne fut pas assez rapide.

L’inquiétude de nouveau visible sur son visage, il se pressa devant elle pour l’aider à se relever. « Vous êtes sûre que tout va bien ? » Ses genoux étaient égratignés, mais ce n’était rien de vraiment grave. Heureusement pour elle, elle n’était pas tombée sur une roche saillante et ne s’était pas ouverte.

« Si vous êtes fatiguée ou sentez que vous avez besoin d’une pause, nous pouvons nous arrêter quelques secondes ou marcher un peu moins vite. Le chemin est tracé, nous ne pouvons pas nous perdre et je ne voudrais pas que vous fassiez un malaise », surtout que Kelly-san n’était pas tout près, plutôt placé à l’avant du train. « Je dois avoir quelque-chose à manger dans mon sac, si vous voulez. Des barres chocolatées, ça fera l’affaire ? »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyDim 2 Aoû 2020 - 19:12


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Oh. Hisao avait le vertige lui aussi. Tu ne savais pas si tu devais être contente de voir que ta théorie s'appliquait ici aussi ou s'il n'y avait rien de réjouissant à se retrouver à 2 froussards des hauteurs. Tu optas pour la seconde option et ne lui répondis que par un sourire qui se voulait rassurant, quelque chose qui lui dirait “Ce n'est pas grave, vous êtes humain !” mais en y repensant, les animaux aussi pouvaient ressentir la peur. Tant pis, il n'irait quand même pas jusque sur cette piste de réflexion à penser que tu l'avais comparé à un Chihuahua, même s'il était plus près du Grand Danois. Attend Chandini, tu continuais à le comparer à un toutou ? Heureusement qu'il ne pouvait pas lire dans tes pensées !

Il s'inquiétait pour toi et en même temps, tu t'inquiéterais aussi si quelqu'un n'arrêtait pas de tomber juste sous tes yeux. Pourtant, tu allais bien. Tu étais certes un peu fatiguée mais rien de bien méchant. Tu pensais simplement que tout le monde l'était vue la promenade qu'on vous faisait faire.

« Oui, bien sûr ! Tou-tout va bien ! Et… Et pou-pour vous ? »

Pourquoi lui renvoyais-tu sa question ? Ce n'était pas lui qui passait son temps à se vautrer lamentablement au sol. Et il ne s'était pas fait mordre ou piquer par une quelconque saleté de bestiole.

« M-Mais… nous allons encore avoir du retard par rapport au reste du groupe. Je ne suis p-pas fatiguée, et… et j'ai de quoi ma-m-man-manger et b-boire, ne vous inquiétez pa-pas »

Tu commenças alors à presser le pas, soulevant suffisamment tes pieds pour ne plus trébucher sur quoi que ce soit et regardant bien le sol pour éviter tous ses pièges. Mais se dépêcher faisait forcément se fatiguer plus rapidement, et parce qu'il faisait chaud tu fus bien obligée de t'arrêter pour fouiller dans ton sac et en sortir ta bouteille d'eau. Encore fraîche. Quel bonheur ! Tu la tenais contre toi, tes doigts bien serrés autour d'elle et de la fraîcheur qu'elle te procurait.
Et puis on vous laissa prendre une pause. Tu soufflas doucement et t'assis, regardant tout le monde en profiter. Ils n'étaient pas fatigués ? Est-ce qu'ils étaient tous tellement surexcités qu'ils arrivaient à encore faire comme si de rien n'était ? Tu te versas un peu d'eau dans les mains, puis sur les genou. Une dernière fois, tu en mis dans tes mains afin d'humidfier ton cuir chevelu et le rafraîchir. Ça faisait du bien ! Avant de vous remettre en route, tu rangeas la bouteille dans ton sac et attendis que tout le monde se mette en route pour lever tes fesses et recommencer à marcher. Rien que de penser que vous n'aviez pas encore fini la journée était démotivant. Tu attendis encore un peu, gardant une certaine distance avec le reste du groupe pour questionner le psychologue :

« Ne ressentez-vous pas la chaleur avec vos manches longues ? »

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyDim 2 Aoû 2020 - 21:39

Hisao esquissa un léger sourire en voyant la jeune fille se confondre en essayant de le rassurer. Il hocha la tête quand elle lui demanda s’il allait bien et croisa les bras. Ce n’était pas lui qui importait dans cette affaire.

Il secoua doucement la tête lorsqu’elle lui assura qu’elle avait elle-même de quoi manger dans son sac, peu convaincu. « Très bien », il n’allait pas la forcer. « Mais si jamais, ne vous gênez pas pour me demander. C’est pour cette raison que j’en ai pris. »

Lui avait très bien déjeuné et n’était pas spécialement sujet aux malaises. De toute façon, la seule raison actuellement qui pourrait le pousser à se sentir mal, c’était la chaleur. Il ne faisait pas non plus excessivement chaud, mais le soleil tapait et il se retrouvait souvent obligé de se mouiller le haut de la tête.

Lorsque l’étudiante se remit en route et pressa le pas, Hisao l’imita. Ils n’étaient pas si éloignés de la troupe que ça, mais suffisamment pour avoir un petit peu de retard. Au même moment, elle sortit sa bouteille de son sac à dos. Le geste était simple, mais suffit à rassurer. Au moins, si elle ne mangeait pas, elle s’hydratait. Le guide s’arrêta un instant pour laisser tout le monde prendre une pause. Hisao en profita pour sortir sa propre bouteille d’eau et également mouiller le haut de sa tête ainsi que son visage qu’il sécha rapidement pour remettre un peu de crème solaire. Il bronzait trop facilement et n’avait pas spécialement envie de se retrouver avec de méchants coups de soleil pour le reste du séjour.

Au bout de quelques minutes, la randonnée reprit. Une fois de plus, Hisao resta vers l’arrière pour pouvoir surveiller l’ensemble du train et s’assurer que personne ne restait trop en retrait. Ce fut à ce moment que la jeune fille aux cheveux violets revint vers lui avec une question qui eut le mérite de le déstabiliser.

Néanmoins, il ne laissa pas la panique gagner son visage. Il était visiblement embarrassé, mais avec un peu de chance, peut-être mettrait-elle cela sur le compte de la chaleur. Il passa une main dans sa nuque, témoignant de sa gêne.

« Je—la supporte », il tenta un sourire un peu maladroit. « Mais ce n’est pas spécialement agréable, pour être honnête. »

Mieux valait rester évasif. Il commençait déjà à réfléchir à la réponse qu’il lui donnerait si jamais elle venait à lui demander pourquoi est-ce qu’il portait systématiquement des manches longues.

« Mais j’ai ceci », il sortit un petit brumisateur de la poche extérieure de son sac à dos. « Ça me permet de tenir », ajouta-t-il tout en s’en passant un coup sur le visage. Il tendit ce dernier à l’étudiante, au cas où elle souhaiterait s’en servir et le rangea juste après.

« Le voyage se passe bien pour vous, jusqu’ici ? » Demanda-t-il pour dévier la discussion, espérant qu’elle ne reviendrait pas sur cette histoire de manches.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptySam 8 Aoû 2020 - 12:06


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Comme si tu allais le priver de ses précieuses collations… Non Tenma-Sensei, Chandini vous laissera manger vos petites barres céréalières au chocolat sans vous en prendre une seule ! Sauf en cas d'extrême nécessité, mais hé !, pourquoi serais-tu dans cet état d'urgence ? Tu n'avais pas la tête qui tournait, donc tout irait bien.

Après lui avoir demandé si ses manches longues ne lui tenaient pas chaud, tu vis son visage prendre un léger coup de chaud. Hé bien, il ne pouvait décemment pas le nier ! Mais alors pourquoi en mettait-il)malgré tout ? Pour faire comme les personnes qui traversaient le désert ? Elles portaient certes des manches longues mais les vêtements n'étaient-ils bien plus amples que ceux-ci ? C'était un peu étrange. À moins qu'il n'ait ded cicatrices à cacher ? Des brûlures ? Oh non, il ne devrait pas en avoir honte le pauvre ! Quel genre de personnes avaient osé le faire complexer pour ce genre de choses ? À moins que… il était tatoué ? Et tu savais très bien qui, au Japon, se tatouait autant. Mais que ferait un professeur, non, un voyou, dans une école en tant que psychologue ?

Ton petit cœur commença à accélérer tandis que tu continuais à te faire des films sur le guide et lui, qu'ils n'étaient là que pour vous faire faire un grand plongeon vers l'au-delà. Alors quand il te dit qunil avait ceci, tu te figeas sur place, prête à crier à l'aide s'il sortait la moindre arme. Mais non. Avec surprise, tu vis que ce n'était qu'un… une sorte de bombonne qui lui vaporisait de l'eau. Tu laissas s'échapper un petit « Ohw… », piégé entre la surprise et la confusion. S'il s'en mettait sur le visage, c'était que ce n'était pas dangereux, n'est-ce pas ? Tu la pris avec une petite hésitation, bredouillant des remerciements et des excuses. Entre tes doigts, tu observas le récipient avant de le lui rendre sans l'utiliser. Ça aurait été très impoli de prendre une telle liberté vu qu'il ne te l'avait pas permis.

« Le voyage se passe bien pour vous, jusqu’ici ?
- Ou-Ou-Oui, oui, bien sûr ! Et po-pour vous ? Vous… hmmm… Vous avez pu voir à qu-quoi ça ressemble, les c-ca-casinos ? »

Tu n'étais pas majeure ici et, même si tu savais très bien que les chances de gagner étaient extrêmement infimes, tu ne voulais pas jouer. Ce serait du gâchis. Un gaspillage inutile de ces précieux billets si durement gagné. Et puis ce genre de jeux n'étaient pas vraiment bien, il y avait plus de risques que de gains. Mais tu ne lui disais pas ce à quoi tu pensais, sait-on jamais s'il aimait bien jouer. Même occasionnellement. Mais qu'il était grand et bon l'homme qui connaissait ses limites sans s'amuser à vouloir les dépasser.
Mais après ces quelques minutes de réflexion sur les jeux d'argent, ton cerveau te rappela que juste avant, c'était ses bras cachés qui t'intriguaient, même si tu comprenais tout à fait qu'il puisse ne vouloir en parler à la première inconnue qui le questionnerait. Mais ça te faisait quand même un petit quelque chose, un léger coup de stress.

La prochaine halte pour admirer le paysage était celle que tu avais trouvé la plus familière. Tu regardas les autres prendre des photos et te tournas vers le psychologue. C'est vrai que lui aussi avait quelque chose de familier et ça, ce fut assez surprenant. Un léger sourire étira tes lèvres tandis que tu mis tout ça sur le compte de la chaleur avant de prendre une photo à l'aide ton téléphone. Tu la fixas un moment avant d'en chercher une de Gandikota et la lui montrer.

« Ça vous rappelle quelque chose ? »

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptySam 8 Aoû 2020 - 18:31

L’étudiante préféra finalement ne pas utiliser le brumisateur. Hisao ignorait si c’était encore une fois de la gêne mal placée – s’il le lui proposait, c’est qu’elle pouvait s’en servir – ou s’il s’était simplement mal exprimé. Plutôt que d’insister, il n’en fit rien et rangea l’objet dans son sac.

Il ne fut qu’à moitié convaincu par la réponse de la jeune fille. Elle semblait plutôt hésitante et il en vint à se demander si cette dernière avait eu des problèmes particulier et s’inquiéta même un peu. Néanmoins, elle semblait préférer ne rien lui dire, alors il respecta ce choix.

Ah—les casinos. Encore une chose dont il avait un peu trop abusé dans sa jeunesse. Il avait suffisamment fait le con par le passé pour se permettre d’y remettre les pieds. Il esquissa un léger sourire avant de lui répondre.

« J’ai un peu visité, oui. Mais pas de casinos, ce n’est pas ma tasse de thé. Et vous ? Enfin, si vous en avez l’âge bien entendu. »

Il ne se doutait pas que certains étudiants majeurs avaient dû profiter du voyage pour aller dans des bars ou des casinos. Avec le couvre-feu, les boîtes de nuit étaient plutôt proscrites mais ce n’était pas plus mal. Le programme était vraiment fatiguant et Hisao doutait que quiconque – et même avec la vigueur de leur jeunesse – ne puisse tenir une randonnée sans avoir fait une bonne nuit de sommeil.

Le groupe s’arrêta de nouveau pendant quelques instants pour admirer le paysage. Hisao contempla l’horizon mais resta aussi loin du bord que possible. Ce fut à ce moment que l’étudiante vint lui montrer une image sur son téléphone. Il haussa les sourcils, à la fois surpris par le geste mais aussi par la photo en question. Lorsqu’elle lui demanda si cela lui rappelait quelque-chose, il secoua doucement la tête.

« Je crains que non. C'est magnifique, quoi qu'un peu haut. C’est un endroit où vous avez déjà voyagé ? » Peut-être s’agissait-il de son pays natal ? Il ne la connaissait pas assez pour savoir—en fait, il ne connaissait même pas son prénom, ni même son nom. Il n’avait pas pensé à lui demander plus tôt et avait l’impression que ce serait—gênant ? De le faire maintenant. Il se renseignerait sûrement à posteriori.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptySam 8 Aoû 2020 - 19:31


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Si tu avais été dans un casino ? Tu en ris doucement en hochant la tête de manière négative, rajoutant que tu n'avais ni l'âge ni l'envie de gaspiller ton temps et ton argent dans ce genre de choses.

« Vous savez ce qu'on dit : La maison est toujours gagnante ~ . Alors non, je ne pense pas que ça en vaille la peine. Si j'avais eu l'âge requis, j'y serais probablement rentrée pour voir à quoi cela ressemble. Est-ce comme dans les films ? »

En voilà une drôle de question ! Après tout, un casino est un casino. Ils ne se ressemblaient pas tous à l'identique mais vous deviez pouvoir retrouver en chacun d'eux les mêmes machines et jeux, recettes incontournables de leurs succès.

Pour une raison qui devait échapper au psychologue, tu semblais un peu embêtée par sa réponse négative. Comment ne pouvait-il pas reconnaître cet endroit ? Il était vrai que c'était un peu haut mais à cette période, à cet endroit, regarder vers le bas ne te faisait aucunement peur. Bien au contraire, il y avait comme un sentiment de paix intérieure qui parcourait vos êtres une fois là-haut, à regarder l'eau poursuivre tranquillement sa voie… Tu lâchas un faible soupir, reprenant tes esprits après que le guide vous ait dit de reprendre la marche. Est-ce que tu devrais t'excuser ? Ce serait probablement le mieux à faire mais n'allait-il pas te prendre pour une folle si tu lui expliquais ? Juste des excuses alors ? Oui, de simples excuses. Mais quand ? Tu pris ton courage à deux mais alors que vous aviez recommencé à marcher.

« Dé-Désolée pour tout à l'heure… Je ne sais pas ce qu'il m'a pris… »

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyDim 9 Aoû 2020 - 2:12

« Un peu », lui répondit-il en riant légèrement. « C’est encore plus bruyant, en réalité il n’y a pas beaucoup de gens qui vont aux machines à sous. »

Comme l’étudiante l’avait si bien dit, la maison est toujours gagnante. Mais pour peu que l’on sache jouer des probabilités, le poker et la roulette étaient toujours mieux que les machines à sous. C’était pourtant ce que l’on voyait le plus dans les films. Le hasard avait tendance à faire rêver—même si Hisao ne comprenait pas vraiment pourquoi.

Qu’est-ce que—Pourquoi—

Quelque-chose changea dans le comportement de la jeune fille. Ce quelque-chose, Hisao fut incapable de l’expliquer. Il y avait une part de surprise, d’agacement, de plein de petites choses qu’il ne fut pas capable d’intégrer immédiatement. Surtout : Il n’en comprenait pas les raisons.

Il rembobina le temps dans sa tête à la recherche du problème et la seule solution qui se présentait était étrange. Peut-être que sa question était rhétorique, d’une manière ou d’une autre ? Peut-être qu’elle s’attendait à ce qu’il lui réponde positivement mais—il n’arrivait tout simplement pas à saisir pourquoi est-ce qu’elle—

Le cours de ses pensées fut interrompu lorsqu’elle balbutia quelques excuses. Il arqua un sourcil et pencha légèrement la tête sur le côté, curieux.

« Pourquoi vous excusez-vous ? » Demanda-t-il intrigué.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyLun 17 Aoû 2020 - 16:04


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Tu remercias Hisao pour ses renseignements et te demandas tout de même comment il pouvait le savoir. C'est vrai, il venait de te dire qu'il n'y avait pas mis les pieds alors comment était-ce possible ? Tu semblais en pleine réflexion et repensas à ses paroles. Il avait dit que les casinos n'étaient pas sa tasse de thé. Cela signifiait qu'il en avait déjà visité au moins un, n'est-ce pas ? Du coup, ça expliquerait comment il pouvait savoir sans y avoir mis les pieds.

Tu voyais bien que ça l'avait perturbé et même toi, après coup, tu t'en voulais un peu d'avoir si mal réagi. Après tout, ce n'était pas de sa faute si par moments ton esprit déraillait. Tu ne savais pas quoi lui dire, ni comment lui expliquer cela. Alors tu t'étais simplement excusée, essayant de lui faire oublier tout ça mais ce n'était visiblement pas dans les plans du psy. Pourquoi est-ce que tu t'excusais ? Oula… Tu semblais paniquée un peu plus à cette question, tu ne savais pas ! Enfin si tu savais mais tu ne voulais pas que lui sache. Tu commençais à balbutier de nouveau des excuses, t'excusant de t'être excusée. Ça faisait beaucoup d'excuses, non ? Pour t'en sortir, tu ne trouvas rien de mieux à faire que de tenter de fuir en trottinant rapidement, tête basse.

Tu étais toujours l'avant-dernière du groupe mais trop prise dans tes pensées, tu te pris encore une fois dans un stupide caillou. Tu ne tombas pas mais c'était la fois de trop. Excédée, tu regardas le petit bout de roche et le délogeas du sol, t'approchas du bord et la lanças de toutes tes forces. Fiou… ça faisait du bien. Enfin, pas vraiment. Pourquoi avais-tu regardé vers le bas ? C'était juste effrayant. Tu réussis à reculer, lentement, alors que ton petit cœur s'emballait dans ta poitrine. Olala… tu revoyais la scène mais tu t'imaginais en train de tomber dans le vide tellement tu avais pu prendre de l'élan pour jeter ce maudit caillou trop nul et inutile.


C'est bon ?
Tu te sens mieux ?


Tu repartis marcher à côté de Tenma-sensei, sans rien dire. Tu essayais de trouver comment mettre des mots sans trop lui en dévoiler mais en même temps, il y avait une partie de toi qui te disait que, de toutes les manières, au vu de son métier et de son âge, il en avait déjà vu et entendu des vertes et des pas mûres. Qu'il devait y avoir probablement pire.

« Je… heu… Pou-Pour tout à l'heure, j-je voulais m'e-m'e-m'excuser de… hmm… de… vous… vous sa-savez, vou-vous ressemblez à-à qu-quelqu'un… »

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyMar 18 Aoû 2020 - 0:40

C’était un véritable ascenseur émotionnel.

L’étudiante s’excusa de nouveau et Hisao sentit une pointe de panique dans sa voix. En était-il responsable ? Le temps remonta de nouveau dans sa tête alors qu’il chercha une explication rationnelle à ce qu’il était en train de se passer. Bien évidemment, il fut tenté de faire travailler ses méninges pour interpréter ce qu’i les passait mais s’en empêcha.

S’il y avait bien une chose que Hisao s’interdisait de faire, c’était d’amorcer une quelconque psychanalyse sur quelqu’un qui n’y avait pas clairement consenti—lors d’un rendez-vous, en lui demandant des conseils, peu importe.

Il n’était pas concevable d’essayer de comprendre ce qu’il y avait dans la tête des gens si ces derniers n’y étaient pas enclins. Avant d’être psychologue, Hisao était humain et cohabitait avec d’autres humains. Et il détestait être analysé contre son gré. Parce qu’il savait à quel point certaines personnes – plus ou moins empathiques – étaient capables de voir d’un seul et unique regard. Il faisait partie de ces personnes, et c’était précisément pour cette raison qu’il se refusait de dépasser les limites qu’il s’était imposé.

Il attendrait patiemment que cette jeune fille finisse par s’expliquer d’elle-même.

Elle s’éloigna, en trottinant presque. S’il avait eu ne serait-ce qu’un doute sur sa panique, il en avait désormais le cœur net. Mais il la laissa s’éloigner. Si elle décidait qu’elle se sentait mieux en restant loin de lui – peut-être lui mettait-il la pression, involontairement ? Ce ne serait pas la première fois que ses traits sévères le trahiraient – alors ainsi soit-il.

Sauf qu’il regretta presque aussitôt sa décision. L’étudiante trébucha encore sur un caillou et manqua de se faire mal à nouveau. Mais—ce fut surtout ce qui suivi qui le laissa dérouté. Il ne bougea pas de là où il s’était arrêté et ses lèvres étaient encore entrouvertes du moment où il allait à nouveau lui demander si elle s’était fait mal.

La demoiselle attrapa le caillou et, avec tout l’élan et toute la rage du monde, le lança vers l’horizon. Elle était approchée près du bord, et inquiété par son geste, Hisao la rattrapa. Même s’il était terrifié par ce qu’il se trouvait en bas, il ne la laisserait pas au bord seule de la sorte, alors qu’elle-même avait peur des hauteurs. C’était dangereux.

Mais il était suffisamment proche pour éviter la catastrophe et l’étudiante avait repris ses esprits. Alors, lorsqu’elle fut prête, il reprit sa route—toujours désemparé, mais n’osant pas faire le moindre commentaire.

Jusqu’à ce qu’elle brise le silence d’elle-même. Il ne comprit pas exactement ce qui se cachait derrière ses nouvelles excuses, mais il décela que le souvenir était important pour elle—surtout pour la mettre dans un état pareil.

« Ne vous excusez pas. Si ce n’est pas indiscret—puis-je vous demander à qui est-ce que je ressemble ? » Demanda-t-il, curieux.

Mais ce n’était pas sa seule question. Maintenant qu’elle avait l’air un peu plus composée qu’avant et semblait plus encline à parler, il allait essayer de la pousser un peu plus. Il lui laissa le temps de répondre à sa première question et enchaîna ensuite.

« Vous avez besoin de vous défouler en ce moment ? » Lui demanda-t-il avec un léger sourire, faisant un léger signe vers l’endroit où elle avait jeté le caillou.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyDim 23 Aoû 2020 - 17:34


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Qu'est-ce que ? Tu pensais avoir reculé par toi-même, y être parvenue par la seule force de ta volonté mais non. C'était simplement Hisao, probablement inquiet par une chute (in)volontaire qui t'avait éloignée du bord alors que lui-même avait le vertige. Quel homme ! Quel courage !

Bien évidemment, tu aurais dû le voir venir ça. Quand on dit à quelqu'un qu'il ressemble à une autre personne, il est normal que la question soit “À qui ?”. Mais tu semblais clairement mal à l'aise à rire faiblement en regardant le sol. Tu réfléchissais et ne trouvais pour le moment qu'une chose à lui dire : que ce n'était pas quelqu'un que tu détestais. Oui voilà, ça serait rassurant. Mais est-ce que ça signifiait que tu en étais amoureuse ? Oh non, tu t'empressas de rectifier ça immédiatement !

« Je l'ai-l'aimais beaucoup mai-mais p-pas comme un a-a-a-ama-mant ! »

Fiou… tu avais échappé de peu au malentendu s'il avait compris ce que tu baragouinais mais sa question suivante te surpris. Te défouler ? Comment ça ? Il voulait que tu le prennes comme un punching-ball ? Tu ne savais pas trop quoi en penser, tu n'avais pas envie de te retrouver en conseil disciplinaire pour avoir osé malmener un pauvre psychologue sans défense.

« Co-Comment ça ? Me demandez-vous de vous frapper ?, puis tu réfléchis un peu plus, Ou que je parle ? Mais… les autres ne risquent-ils pas d'entendre ? Je n'ai pas trop envie qu'ils sachent ce que j'ai à vous dire… »

Tu regardais le sol avec une petite moue inquiète avant de soupirer faiblement. Tu levas les yeux vers lui et semblais encore hésitante malgré une envie de vider ton sac. S'il tournait sa tête ou son regard vers toi, tu détournais immédiatement ton visage et ça dura un petit moment avant que tu finisses par parler.

« Vous ressemblez un peu à mon grand frère…mais il est mort… »

Tu continuais de marcher sans le regarder, préférant éviter son regard à présent.

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyLun 24 Aoû 2020 - 16:29

Ce n’était pas quelqu’un qu’elle détestait ? Hisao arqua un sourcil avant de doucement comprendre que l’étudiante lui avait sûrement dit ça pour ne pas le froisser. Et visiblement, la question fut plus sensible que ce qu’il s’était imaginé. Et alors qu’il s’apprêta à se reprendre pour lui dire qu’elle n’avait pas forcément besoin de lui répondre, qu’il comprendrait—elle le devança et pour ajouter quelque-chose d’étrange.

Hisao avait beau s’efforcer de ne pas analyser son comportement, il était évident que cette jeune fille semblait très mal gérer sa panique. Elle alternait entre phrases trop réfléchies et ripostes immédiates, si bien qu’il dut prendre sur lui pour ne pas être gêné par ce qu’elle venait de lui dire.

Il se contenta de ne pas relever et hocha simplement la tête à ses propos, perplexe. Il était le premier à avoir du mal à s’exprimer lorsqu’il se retrouvait au centre de la discussion alors il ne pouvait définitivement pas lui en vouloir. Et puis—c’était son travail après tout, de comprendre ce que certaines personnes n’arrivaient pas à comprendre d’elles-mêmes.

Alors il lui laissa le temps de chercher ses mots, voyant bien que c’était ce qu’elle était en train de faire. Il rit un peu en l’entendant lui demander s’il lui proposait de le frapper.

« Non, ce n’est pas ce que je veux dire », répondit-il presque immédiatement avec un rire nerveux. Il lui laissa terminer sa phrase avant de reprendre. « C’est simplement l’impression que j’ai eu. C’est humain d’avoir envie de se défouler sur quelque-chose, de vouloir crier ou—de vouloir lancer des cailloux », lui dit-il avec un sourire. « Certains font du sport pour cette raison. Mais en effet, je vous serai sûrement un peu plus utile si vous préférez parler et que vous en avez envie, surtout. Ça, c’est dans mes cordes », ajouta-t-il.

Oh. Elle s’inquiétait que les autres élèves l’entendent. Hisao réfléchit un instant et ralentit un peu plus le pas, pas assez pour les perdre, mais assez pour que la distance rende leur discussion inaudible à quiconque déciderait d’essayer de les écouter.

Elle fuyait son regard, passait du sol, à l’horizon, à lui. Il ne lui en tenait pas rigueur—il se doutait bien que quelque-chose lui pesait et il attendait patiemment que la confidence trouve son chemin à travers la barrière des lèvres. Ou ne vienne jamais. Il essayait toujours de créer un espace sain pour ceux qui désiraient lui parler mais—au beau milieu d’un canyon, c’était plus compliqué. Il n’avait d’influence que sur lui-même et sur sa distanciation du groupe.

Et la vérité finit par tomber. Son visage resta composé, il haussa seulement légèrement les sourcils avant de doucement incliner la tête vers la jeune fille. La délicatesse du sujet le plongea immédiatement dans son rôle de psychologue, plus que d’accompagnateur d’un voyage qui se contentait d’entretenir une conversation avec l’une des élèves.

« As-tu envie d’en parler avec moi ? » Demanda-t-il d’une voix calme. Il ne pouvait pas aller plus loin ni lui poser des questions si jamais cela signifiait s’aventurer sur un terrain qui mettrait la jeune fille mal à l’aise.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyDim 30 Aoû 2020 - 22:26


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Tu n'avais pas besoin de le regarder pour le sentir. Tu le savais. Tu le sentais. ce regard exaspéré et fatigué. Celui qui se demandait comment tu pouvais encore autant t'accrocher à ce passé. Et pourquoi d'ailleurs ? La peur d'oublier ? Mais d'oublier quoi ? Ton frère ? Ta culpabilité ? Alors tes yeux verts restèrent baissés sur le chemin et tes chaussures de marche. Il valait mieux. Et puis, dire qu'Hisao ressemblait à Chandranath, c'était quand même un peu étrange, non ? Ils n'avaient pas du tout le même âge ! Mais ils étaient aussi grands l'un que l'autre, et la largeur de leurs épaules… La couleur des cheveux naturels aussi. Mais tu n'avais pas besoin de grand chose pour t'y accrocher, à ce faible et futile espoir. L'espoir que l'âme de ton frère n'errent pas indéfiniment sans but, non. À la place, elle se serait trouvée un doux cocon, une parfaite coquille pour revenir vers toi, vers vous. Mais tout, tu le savais. Tu savais que c'était faux et impossible. Ce n'était que des histoires faites pour apporter un semblant d'espoir et de réconfort, adoucir les peines et cœurs meurtris par la perte.

« As-tu envie d’en parler avec moi ? »

Il te tutoyait ? Tu levas ton regard vers son visage sans le porter vers ses yeux. Parler de tout ça, encore… C'était toi qui remettait toujours ça sur le tapis et après, tu te plaignais de toujours devoir en parler. Tu soupiras faiblement en t'excusant, lui disant qu'après tout, il était là pour lui aussi profiter de la vue malgré son vertige.

«Vous êtes en vacances vous aussi, je ne vais pas vous donner du travail aussi ennuyeux à tel moment ~ »

Tu avais ri, faiblement. Ce petit rire accompagné par ce sourire, tous deux faux mais qui se voulaient rassurants. Tu finis par t'arrêter pour ressortir ta bouteille et la serrer contre toi après en avoir bu plusieurs gorgées. Peut-être que s'il te l'avait proposé, ce n'était pas uniquement à cause d'une sorte de… politesse liée à son métier.

« Êtes-vous sûr que ça ne vous ennuie pas de m'entendre parler de ça maintenant ? »

Tu attendis sa réponse. S'il t'affirmait que ça ne le dérangeait pas, alors tu lui en parlerais. Et si ça le dérangeait ? Hé bien, tu t'excuserais de nouveau et essaierais d'être de meilleure compagnie. Ou de le laisser tranquille, pauvre homme ! Il n'avait pas payé ses vacances pour ne pas en profiter.

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyMar 1 Sep 2020 - 13:41

Encore des excuses. Pourquoi ça ne l’étonnait pas ? C’était ce qu’elle faisait depuis qu’ils avaient commencé à discuter, lorsqu’elle ne se comportait pas bizarrement et ne jetait pas des cailloux. Avec le recul, il était plutôt évident que sa ressemblance avec son frère l’avait plus que troublée. Il l’avait déjà plus ou moins remarqué, mais avec l’explication—tout prenait davantage de sens.

Il secoua doucement la tête lorsqu’elle lui fit part de ses inquiétudes. Certes, il était en vacances mais il restait un accompagnateur et était tout à fait disposé à aider les jeunes si ces derniers en avaient besoin. Il ne s’y forçait pas le moins du monde et s’en voudrait même de manquer à son devoir sur ce point-là. Alors il adressa un nouveau sourire rassurant à l’étudiante.

« Ce n’est pas du travail ennuyeux », corrigea-t-il en premier lieu. « J’aime ce que je fais, et je le fais avec le cœur. Être en vacances ne m’empêche pas de discuter avec une élève qui en ressent le besoin », parce qu’ils n’étaient pas en véritable consultation après tout.

Que ce soit dans son rire, son sourire ou dans la manière qu’elle avait de serrer cette bouteille contre elle—Hisao pouvait sentir la nervosité émaner d’elle mais aussi l’hésitation. Et si incertitude il y avait, c’est que ce n’était pas un « non » immédiat. Et les promesses d’un « peut-être » étaient souvent bien plus lourdes que celle d’un simple « oui ».

Lorsqu’elle lui posa la question, Hisao haussa les sourcils avant d’arborer de nouveau le même sourire que plus tôt.

« Ça ne me dérange pas le moins du monde », il profita d’ailleurs de l’occasion pour lui poser la question lui trottait dans la tête depuis que cette jeune fille s’était joint à lui. « Je n’ai pas pensé à te le demander plus tôt, mais comment t’appelles-tu ? »

Hisao avait toujours eu une assez bonne mémoire des noms, mais aussi des visages. Surtout si cette discussion l’amenait à revoir l’étudiante—il voulait pouvoir l’identifier plus facilement. Bien évidemment, elle serait difficile à confondre avec ses cheveux violets, mais—c’était mieux, avec un prénom, non ?

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptySam 5 Sep 2020 - 1:27


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Rassurant. Hisao était rassurant dans ses paroles, qui semblaient être empreintes d'une bienveillance naturelle. Dans un sens, il valait mieux que le psychologue le soit car sinon, les dégâts se répercuteraient directement sur ses patients ! Pauvres d'eux. Ça ne le dérangeait pas de t'entendre parler, de risquer d'avoir une séance en plein air et pendant ses vacances, mais il releva un point important : tu ne t'étais pas présentée. Comment pouvait-il savoir à qui il s'adressait depuis tout ce temps si vous ne vous étiez jamais croisés et qu'il était tout nouveau ?

« O-Oh !, désolée… Je suis Appachetty Chandini, en deuxième année de Médecine. »

Tu pris un peu de temps après cette courte pour présentation pour encore boire un peu avant de parler, faire le tri dans tes pensées avant de les exprimer. Que tout soit bien organisé, pour ne pas le perdre et le noyer dans le flux de tes souvenirs et pensées. Et ta langue finit par se délier pour lui expliquer ce qu'il s'était passé.

De vos bons moments passés en Inde et de ton arrivée sur l'archipel. De la découverte des lieux en sa compagnie et de votre cohabitation qui s'était si bien déroulée. De comment tu pensais avoir réussi à trouver un équilibre entre tes études et ta vie familiale. De la surprise, de l'incompréhension et de la panique qui s'en suivit, accompagnée par la tristesse, après avoir été mise dehors, certes avec un délai, mais sans explications. De cet espoir auquel tu t'étais rattachée après avoir trouvé un travail et un toit, que ton grand frère puisse te pardonner, te reparler. Tu ne savais pas quelle était ta faute mais tu lui demandais quand même de te pardonner. De ces envois hebdomadaires de SMS en le suppliant de vous revoir, au moins pour tenir sa promesse de t'accompagner à ce gala de charité organisé par ton école pour qu'au final. De ta résignation à ne pas le revoir pour que finalement, une balle vienne lui ôter la vie.

Toutes ces images, toutes ces voix… Ces bruits et ce changement d'ambiance. Tu n'en faisais plus des crises de panique aussi incontrôlables et soudaines qu'avant. Tu pouvais en reparler malgré le fait qu'il y avait des passages que tu avais l'impression de revivre plus ou moins fortement. Tu respiras un grand coup après t'être arrêtée, soupirant faiblement après avoir fini de tout lui résumer. Raconter ça en marchant était totalement différent de quand tu étais assise ou couchée ! Tu levas tes yeux vers lui pour le regarder quelques instants, n'attendant pas vraiment qu'il te dise quelque chose. À la place, tu lui souriais et le remerciais.

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptySam 5 Sep 2020 - 17:49

Appachetty-san, donc. C’était bon de pouvoir enfin mettre un nom sur ce visage. Il hocha doucement la tête pour acquiescer et lui laissa tout le temps nécessaire. Le sujet lui semblait assez sensible et Hisao ne savait pas vraiment s’il s’agissait d’une histoire récente ou de quelque-chose qui datait et se contentait de refaire surface de temps à autre.

Hisao était d’avis que l’on ne se remettait jamais véritablement de la douleur. On apprenait simplement à vivre avec jusqu’à devenir insensible aux souffrances passées – lorsque de nouveaux torts étaient causés ou lorsque le bonheur reprenait le dessus. L’on finissait par ignorer ses blessures pour passer à autre chose. Mais les blessures morales avaient le même processus de guérison que les blessures physiques selon lui. Lorsque trop profondes, elles pouvaient laisser des séquelles à vie—séquelles avec lesquelles il fallait difficilement s’habituer.

Ce fut lorsqu’elle aborda la mort de son frère aîné que Hisao comprit que non seulement son deuil devait encore être lourd à porter—mais qu’en plus il s’agissait d’un véritable traumatisme. Son visage resta néanmoins composé, et il se demanda un instant si Appachetty-san n’avait pas traversé une phase de dépression – ou même, si elle n’était pas encore plongée dedans. Il ne pouvait pas faire de conclusions hâtives, surtout alors qu’il venait seulement de la rencontrer.

Alors qu’elle prit une grande inspiration et le remercia, Hisao inclina légèrement la tête sur le côté.

« C’est tout à fait normal, tu n’as pas à me remercier », lui répondit-il alors. « Je suis désolé que tu aies eu à traverser tout cela à ton jeune âge. »

Il l’était. Le plus difficile à supporter dans son travail, c’est de voir que la douleur ne touchait pas que les adultes, c’était de faire face à la dure réalité et de se dire que certains ne pourraient pas pleinement profiter de leur jeunesse à cause de ce qu’on leur infligeait.

« Comment te sens-tu vis-à-vis de tout cela aujourd’hui ? » Lui demanda-t-il alors, la voix toujours aussi calme.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyMar 22 Sep 2020 - 13:12


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Le psychologue t'écoutait. Vous marchiez tranquillement toujours un peu plus en retrait du reste du groupe. Il n'avait pas essayé de t'interrompre une seule fois pour te questionner, comme certains avant lui l'avait fait. À la place, il s'était contenté d'être les oreilles et une paire d'épaules, solide même en vacances. Ce qui t'étonna assez, car au vu de son métier, il avait lui aussi besoin de souffler pour prendre le temps de se recentrer sur lui-même et prendre soin de lui. Mais non visiblement c'était tout à fait normal. Peut-être que c'était pour lui une sorte d'échappatoire ? Non quand même… Quoi que tu ne connaissais rien de lui, alors tu ne pouvais pas t'avancer dessus.
Déjà en train de réfléchir à la première partie de sa phrase, la seconde te surprit. Grandement. Pourquoi te présentait-il des excuses ? Il n'avait rien à voire avec tout ça, non ? On s'excusait quand on se sentait responsable, coupable. Tu sentis ton petit cœur s'emballait au rythme de ton imagination qui s'emballait. Faisait-il parti de leur bande ? Les avait-il quitté ? Était-il encore en contact avec eux ? Avait-il des regrets par rapport à la tournure des événements ? En plus, tu lui avais tout balancé… ça veut dire qu'il sait que tu as déjà fait de même avec au moins un autre psy. Donc tu as parlé. Crotte… tu n'avais pas envie de rejoindre le caillou que tu avais balancé ! Tu te mordis les joues intérieures, réfléchissant à comment t'en sortir quand une nouvelle question te tomba dessus. C'était peut-être ta chance ?

« Comment te sens-tu vis-à-vis de tout cela aujourd’hui ?
- O-Oh hmm… Je… Ce n'est pas grave. Pou-Pourriez-vous leur dire qu-que je n'ai plu-plus de rancœur s'il vous plaît ? »

Il valait mieux prévenir que guérir mourir, et tu rajoutas même que tu n'avais rien dit de plus à la police. Et que tu ne dirais rien sur lui non plus à qui que ce soit.

« Mais v-vous avez quelque chose d-de rassurant, vous… », lui dis-tu en baissant la tête.

C'est vrai. Il ne ressemblait pas à ces personnes que tu avais pu voir et entendre. Quoi qu'il devait y avoir une ou deux autres personnes qui ne portaient pas la folie ni sur leur visage ni dans leur voix, et malgré sa taille et sa carrure, Hisao était si posé et calme qu'il aurait pu être l'eau qui dort, celle dont il fallait se méfier.

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptySam 3 Oct 2020 - 16:14

La réponse de l’étudiante le laissa perplexe un instant.

Le deuil était différent pour chaque individu et Hisao n’était personne pour juger les méthodes qu’Appachetty-san avait trouvé pour faire face à la mort de son frère. Mais celle-ci à la fois inédite et plutôt étrange. En plus d’être un moyen de transfert – ce qui n’était pas bon du tout. C’était pour cette raison que même s’il respectait profondément la volonté de la jeune fille, il ne pouvait pas la laisser projeter son mal-être sur lui. Certes, cela allègerait sa peine mais ce n’était pas une solution sur le long terme et Appachetty-san passerait son chagrin d’une personne à l’autre sans jamais se défaire de ce dernier pour avancer.

Il lui adressa un sourire compatissant, mais sourcilla légèrement, l’expression incertaine.

« Je—je ne suis pas sûr de comprendre », lui dit-il doucement. « Je ne—je ne peux malheureusement pas passer ces messages pour toi. Mais je pense qu’il est déjà bien plus important que tu le saches. Le fait que tu n’aies plus de rancœur ne regarde que toi. Ceux qui l’ont heurté et t’ont heurté n’ont pas besoin de le savoir. »

Car c’était avant tout pour elle-même qu’Appachetty-san devait aller de l’avant. De ce qu’Hisao avait compris, la jeune fille avait plus ou moins fait son deuil—mais des souvenirs subsistaient et continuaient de lui rappeler les évènements tragiques qui lui étaient arrivés. C’était quelque-chose de parfaitement normal. Pardonner, tourner la page, toutes ces choses-là n’étaient jamais synonyme de l’oubli. Et se souvenir était important. Que ce soit pour essayer de tirer le bon dans cette mer de négativité ou pour se rendre compte du chemin que l’on avait parcouru.

Lorsqu’elle lui confia qu’elle le trouvait rassurant, Hisao la remercia silencieusement – car ça restait un compliment à ses yeux, lui qui paraissait si sévère au premier abord – et hocha doucement la tête.

« C’est une bonne chose que tu réussisses à en parler », Hisao était toujours heureux d’entendre les jeunes se confier à lui. Cela n’avait pas l’air d’être grand-chose de l’extérieur, et pourtant—dire ce que l’on avait sur le cœur était bien plus éprouvant que ça n’en avait l’air. « En avais-tu déjà parlé à quelqu’un auparavant ? »

C’était un détail non-négligeable. Car s’il s’agissait de la première fois, la dimension de cette confidence était bien plus profonde que ce qu’Hisao s’était imaginé. Mais il préférait ne pas s’avancer et attendre la réponse de l’étudiante.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyMer 14 Oct 2020 - 19:01


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Mince, ça n'avait visiblement pas fonctionné comme tu l'avais espéré. Et pourquoi est-ce qu'il ne pourrait pas dire à sa bande de te laisser tranquille ?! Il ne leur parlait plus ? À moins que ça mette sa vie en danger, et ça, tu ne le lui souhaitais aucunement. Mais quand même… ça te stressait davantage, et l'entendre te dire que personne n'avait à savoir que tu ne ressentais plus aucune rancœur ne fit qu'accentuer cette peur qui montait en toi. Tu avais envie de te défendre, tenter de plaider ta cause mais rien ne sortit d'entre tes lèvres. Tu ne lui offris comme unique réponse un simple petit hochement de tête, basse, alors que tes doigts se torturaient entre eux. Jusqu'à présent, tu l'avais trouvé rassurant mais en ce moment, ce n'était plus du tout le cas. Vous continuiez de marcher, ton cerveau de réfléchir et finalement, tu t'arrêtas après sa nouvelle question.

« En avais-tu déjà parlé à quelqu’un auparavant ?
- Ah hmm… jus-juste à-à deux autres psychologues… Mai-Mais celui a-avant vous n'est pas resté tr-tr-r-rès longtemps…, tu lui atrapas alors le poignet malgré ta peur, P-Pou-Pourriez-vous rassurer vos a-a-a-amis sur le fait qu-qu-qu'ils sont soumis au secret médical ? Je-e-e-e-e ne dirai pa-pas que vous en êtes un… »

Bon, ce n'était peut-être pas le meilleur endroit ni le meilleur moment pour lui faire ce genre de proposition assez risqué. Après tout, il n'aurait qu'à te chopper par le bras et te jeter. Il dirait alors que tu as fait mine de refaire tes lacets pour tromper sa vigilance et en profiter pour te jeter, probablement parce que tu ne supportais plus de vivre avec un tel fardeau…



Ou alors…


Peut-être te faisais-tu simplement des films ? Peut-être avais-tu simplement bien trop surinterprété ses innocentes paroles qui n'avaient pas de double-sens ? Non, tu étais sûre de toi, ses paroles étaient juste là pour te rappeler à l'ordre, te rappeler qu'ils t'avaient à l'œil et qu'aucun écart ne te serait permis.

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyDim 1 Nov 2020 - 16:34

Appachetty-san lui confia donc qu’elle avait déjà discuté avec d’autres psychologues que lui avant lui. Hisao était plutôt soulagé de l’entendre, tenant compte du fait que l’évènement tragique semblait avoir eu lieu il y a un moment déjà. Mais ce ne fut pas la première partie de sa réponse qui lui posa problème.

La jeune fille attrapa son poignet, sans qu’il ne comprenne vraiment pourquoi et Hisao dut se faire violence pour ne pas sursauter au contact. Il n’était pas haptophobe, mais détestait être touché. L’étudiante ne pouvait pas le savoir—alors il se laissa faire, se faisant la réflexion que c’était très certainement un moyen pour elle de se rassurer, de se donner un peu de courage.

Pour autant, il ne vit pas venir la suite. Oh que non.

Vos amis ?

Hisao prit un moment à intégrer l’information. Il n’arrivait pas à comprendre le message qu’essayait de lui faire passer la jeune fille et plissa donc les yeux, le regard inquisiteur. Il ne voulait pas lui répondre qu’une fois de plus, il n’arrivait pas à saisir son propos. Il y avait forcément un double-sens qu’il n’arrivait pas à intercepter et—quand la réalisation le frappa, elle fut brutale, impitoyable.

Impossible.

Les points se relièrent entre eux dans sa tête alors qu’il commença lentement à comprendre quel avait été son cheminement de pensées à elle. Que depuis le début, si elle l’incluait tant dans la narration de ses problèmes, c’était parce qu’elle semblait persuadé qu’il en était en partie responsable en ayant fait partie de ceux qui avait volé la vie de son frère. Ses yeux s’écarquillèrent soudainement et il tourna la tête vers elle. Il essaya de refouler la panique autant que possible.

« Je n’ai aucun lien avec ces personnes dont tu me parles… Je t’assure que—enfin, je ne sais pas ce qui t’a poussé à croire que c’était le cas mais, je t’assure que je n’ai rien à voir avec tout ceci », il passa une main nerveuse dans sa nuque. « Je suis profondément et sincèrement désolé si—j’ai dit quelque-chose qui te l’a laissé croire. Ce n’était pas mon intention et—oh mon Dieu, je ne vais rien te faire Appachetty-san. »

Depuis combien de temps s’était-elle mis en tête qu’Hisao faisait partie de la mafia – parce que c’était très certainement la mafia qui était impliquée dans le décès de son frère – et surtout, pourquoi ? Il avait beau cherché, il ne trouvait littéralement aucune explication logique à tout ceci. Il ne put s’empêcher de repenser à Cray-san, qui s’était payé sa tête le premier soir et était désormais le seul élève de l’établissement à savoir qu’il était tatoué. Mais quelles étaient les probabilités que ce dernier connaisse Appachetty-san et qu’il le lui ait dit ? Faibles. Très faibles. Hisao était juste en train de se faire des films. Ce n’était pas bon. Elle devait être terrifiée…

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyVen 6 Nov 2020 - 20:34


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


Hisao avait l'air de réfléchir. Peut-être essayait-il de trouver un moyen non violent pour que ses compagnons sachent que tu te tenais à carreaux ? À moins que son cerveau était en train d'élaborer un plan pour pouvoir se débarrasser de toi sans ne jamais éveiller les soupçons ? Non, tu devais chasser cette idée de ta tête pour rester un minimum positive. Ta main sur son poignet faisait de son mieux pour ne pas trembler ou du moins, pour ne pas qu'il le sente. Pourtant, lorsqu'il délia finalement ses lèvres, les mots prononcés n'étaient pas ceux que tu attendais. Loin de là. Tu le regardas, assez surprise. Tu t'étais trompée ? Pourtant… il… Plus tu y réfléchissais et plus tu t'en voulais. Tu savais ce que ça voulait dire : tu avais encore une fois mésinterprété de rassurantes et innocentes paroles.

« Ah heu non j-je suis désolée !!! Je… J'ai dû mal comprendre une de vos phrases… Je suis désolée, vraiment ! Je ne voulais pas vous… »

Il semblait vraiment paniquer par le fait que tu l'aies confondu avec l'une de ces personnes, et tu ne pouvais que t'en vouloir d'avoir pu penser une seule seconde que cet homme pourrait être associé à ces vilaines gens. Ton petit cœur s'emballait toujours autant, comme s'il ne savait plus ce qu'il devait faire : continuer à paniquer ou bien se calmer ? Oui, tu devrais probablement te calmer, et pour commencer, arrêter de lui dire que tu étais désolée, même si tu le pensais. C'est avec cet objectif en tête que tu te mordis doucement la lèvre inférieure, te contraignant alors au silence pendant que ta main sur son poignet se resserrait un peu plus. C'était quand même rassurant d'avoir quelque chose, quelqu'un, à qui se tenir. Et puis finalement, tu levas tes yeux vers lui pour lui proposer quelque chose :

« Préférez-vous les gâteaux aux fruits ou ceux au chocolat ? Je… Je sais que ce ne sera pas grand chose par rapport à mes propos, mais je pourrais vous en ramener quelques parts quand on sera de retour au Japon. Est-ce qu'on pourra faire une séance en prenant notre goûter ? Oh, oui, faisons ça ! »

Finalement après avoir décidé que vous prendriez un goûter ensemble dans son bureau, tu le relâchas et semblais déjà toute contente et ravie par cette idée. Et l'avis du principal intéressé ? Tu continuais de le questionner sur ses goûts, car après tout, il valait mieux éviter de lui servir quelque chose qu'il détestait ou pire : auquel il était allergique. Mais il serait peut-être mieux de lui laisser le temps de répondre à chacune de tes interrogations plutôt que de les enchaîner.

« Est-ce que vous préférez accompagner votre part d'un thé ou d'un jus de fruit ? Café ? Milkshake ? Un thé en particulier ? Ah, je me demande quelles seront les nouveautés de la rentrée… Avez-vous des problèmes avec les laitages ? »

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptySam 14 Nov 2020 - 12:35

Ce n’était rien de plus qu’un malentendu. Rien qui n’ait de rapport avec cet élève qui avait vu son tatouage visiblement… Tout du moins, c’est ce qu’il s’imagina, pensant qu’elle aurait fini par lui parler de ce dernier si le problème s’était effectivement trouvé là. Mais il n’en fut rien. Appachetty-san se confondit en excuses et Hisao secoua doucement ses mains devant lui, essayant d’en placer une pour essayer de lui faire comprendre qu’il ne lui en voulait pas, ne lui en avait jamais voulu, mais elle semblait si désolée…

« Ce n’est rien, je t’assure que ce n’est rien Appachetty-san… C’est déjà pardonné », assura-t-il avec un sourire maladroit au coin de ses lèvres. « Ça arrive, nous nous sommes simplement mal compris. Je suis désolé de t’avoir fait peur, malgré tout… »

Parce que bon sang, il avait du mal à concevoir son effroi. Dans quel état devait-elle être depuis qu’elle en était arrivée à cette conclusion… Il fut tenté de penser qu’elle cachait plutôt bien son jeu, mais il se souvint des divers signes, de ses balbutiements, de ses tremblements et de ses maladresses… Oh, il n’était pas coupable dans cette histoire mais Dieu ce qu’il pouvait s’en vouloir. Mais bon—le mal était fait. Maintenant, il fallait avancer. Et Appachetty-san fut la première à faire un pas vers lui, d’une manière qui—

Oh bon sang, c’est criminel d’être aussi attendrissante.

Hisao ne put retenir le sourire qui s’esquissa sur ses lèvres en l’entendant alors qu’il secouait doucement la tête. Elle n’avait jamais pensé à mal en fin de compte et, elle semblait même plutôt encline à le revoir—chose qui lui faisait plaisir en un sens. Il était toujours rassuré de voir ces jeunes accepter de se tourner vers lui, accepter l’aide qui leur était offerte.

« Eh bien, je—enfin, tu n’es pas obligée, tu n’as pas à te faire pardonner de quoi que ce soit… Tu n’as rien fait de mal », lui répondit-il en riant un peu. D’ailleurs, elle surenchérit son envie de partager un goûter avec lui dans son bureau lors d’une séance en lui demandant ce qu’il aurait aimé boire. Il savait que maintenant qu’elle s’était mis cette idée en tête, il ne pourrait pas la convaincre de faire machine arrière, cela dit… « J’aime les deux. C’est déjà beaucoup, ce que tu me proposes et je suis gêné d’accepter… » Ce n’était pas la première fois qu’un patient lui apportait à manger. C’était une chose qui lui arrivait encore fréquemment avec certains jeunes qui l’appréciaient et qui voulaient le remercier à leur manière… Hisao ne crachait jamais sur ces petites attentions, de peur de les vexer s’il refusait mais—il était toujours très timide et réservé à ce sujet. « Si tu tiens à m’apporter des gâteaux, alors laisse-moi m’occuper du thé. Si tu aimes le thé, évidemment. Sinon, je peux te prendre autre chose. »

Cette fois-ci, l’étudiante en question ne le prenait pas au dépourvu en ramenant sa boîte de gâteau sans lui laisser d’autre choix que d’accepter. Alors Hisao pouvait au moins lui rendre une part de sa gentillesse en prenant ce soin-là.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 27
■ Messages : 353
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptySam 14 Nov 2020 - 21:59


Discussion et marche

ft Hisao Tenma


La peur s'était bel et bien envolée de tes épaules. À présent, tu étais totalement concentrée sur cette future séance avec Hisao qui s'annonçait des plus appétissantes et délicieuses. Quoi de mieux que de prendre un bon goûter, installée confortablement au chaud, avec un bon psychologue ? Probablement être sous une couverture tout douce mais bon, il ne fallait pas pousser mémé dans les orties même si certaines le mériteraient. Par contre, quand le grand brun à tes côtés se disait être gêné, tu tentas de le rassurer en lui disant que ce n'était rien et qu'il n'avait qu'à voir cela comme… comme… comme quoi ? Tu y réfléchis un peu de ton côté tandis que la suite de ses paroles te réconfortèrent et te firent sourire davantage : il voulait s'occuper du thé. Tu n'avais rien contre cette boisson, et encore moins à redire sur cette idée si ça lui faisait plaisir, bien au contraire ! Tu lui assuras que tu n'avais rien contre la boisson choisie avant de lui faire part de ta réflexion :

« T-Tenma-sensei, et si vous voyez cela comme une sorte de hmm… nouvelle approche thérapeutique ? Trouveriez-vous cela un peu moins gênant ? »

N'était-il pas normal d'essayer de faire en sorte que la patientèle se sente détendue et en confiance lors de son passage ? Bon après, il était sûr et certain qu'il faudrait faire un tout petit peu de ménage mais ça, ça ne te dérangeait aucunement. Presque naturellement, tu sortis ton téléphone de ta poche et l'informas que tu avais été un peu trop vite en besogne. Dès que vous serez de retour au Japon, tu n'aurais que 2 jours pour faire tes lessives, préparer de nouveau tes bagages et retourner dans les cieux pour rendre visite à tes parents. Ça semblait te faire plaisir mais aussi te stresser, tu le sentais toi-même, alors tu te ressaisis, rangeant ton téléphone dans ta poche avant de découvrir que vous étiez arrivés à la fin de votre périple. Certains prenaient une nouvelle pause assise bien méritée en attendant de s'installer dans l'autocar pour le retour. Il était probablement temps de laisser Hisao tranquille. Tu te mis alors face à lui, et t'inclinas poliment :

« Je vous remercie d'avoir pris soin de moi pendant la randonnée, Sensei ! »

Tu lui offris un dernier sourire avant de te faire happer par des camarades qui te cherchaient pour te raconter leurs versions de cette après-midi.

PS :Tenue - Si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me le faire savoir !

---------------------------------

Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff



Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 943
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
En ligne
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  EmptyLun 16 Nov 2020 - 18:12

Elle était si touchante dans sa façon d’essayer de concilier les choses. Elle accepta tout d’abord la proposition d’Hisao lorsqu’il suggéra qu’elle ne soit pas la seule à mettre la main à la patte, mais surtout : Elle voulut le rassurer vis-à-vis de sa gêne. Il ne put réprimer un sourire en l’entendant lui répondre. Nul besoin d’en faire une approche thérapeutique, aussi il la rassura à ce sujet.

« Ne t'en fais pas Appachetty-san. Si ça te plaisir, alors ça me fait plaisir aussi », lui répondit-il sur un ton léger.

La fin de la balade approchait, et la fin de la journée avec. L’étudiante profita de ce moment pour lui donner ses disponibilités, lui expliquant qu’elle n’aurait probablement pas le temps de le revoir avant un petit moment. Hisao lui assura que ça ne posait pas de problème—qu’elle n’aurait qu’à prendre rendez-vous auprès de l’administration pour le voir et qu’il la recevrait quand elle le souhaiterait. Il ne voulait pas se montrer trop insistant avec elle et lui montrer qu’elle ne lui devait rien. La rentrée était épuisante pour tout le monde, d’autant plus avec l’arrivée du Kobai-sai.

En définitive, lui-même aurait un agenda particulièrement chargé une fois Septembre arrivé. Le mois d’Août ne serait pas de tout repos pour autant. Les archives étaient à ranger et il aurait tout de même quelques rendez-vous. Sans parler du fait qu’il devait également préparer la rentrée…

Tandis qu’il s’égara dans ses pensées, la randonnée toucha à sa fin. Appachetty-san fut happée par un groupe d’amis à elle, mais elle ne partit pas sans remercier Hisao.

« C’est tout à fait normal. Passe une bonne fin de journée, Appachetty-san », lui répondit-il avec un geste de la main et un sourire, retrouvant les autres accompagnateurs pour un débrief rapide avant de devoir monter dans le bus.

Hisao fit savoir qu’il n’avait rien à signaler et prit place sur l’avant du car – histoire d’un peu mieux supporter le trajet. Car même s’il passait de bons moments pendant ce voyage, les voyages en bus étaient un vrai calvaire pour lui. Heureusement, avec la fatigue—peut-être trouverait-il le sommeil pour essayer de faire passer ce trajet-là plus vite.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  [TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE] Des paysages familiers [PV HISAO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: En dehors de la ville-
Sauter vers: