Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 30 Septembre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Time to...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gideon Tanaka
■ Age : 30
■ Messages : 1899
■ Inscrit le : 09/02/2018

■ Mes clubs :
Time to... FRFf7at Time to... RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Gideon Tanaka
« Elève ; en 3ème année »
(#) Time to...  Time to... EmptyVen 7 Aoû 2020 - 9:13




Time to...

I go solo

12 Août

Après pas mal d’heure d’avion, Gideon et Sumire avaient enfin atterri à Cardiff. Le décalage horaire avait tué Gideon mais ils avaient une mission en arrivant : trouver la robe de Sumire  pour le mariage du lendemain matin. La mère de Gideon les amena dans une boutique spécialisée dans les tenues de soirée et de cocktail. Là où ils devaient récupéré le costume de Gideon pour le mariage. Sumire essaya plusieurs robes et Gideon les commenta toutes et eut un coup de cœur pour la dernière qu’elle essaya, une robe bustier rouge foncée en tulle qui lui allait parfaitement. Finalement, c’est la mère de Sumire qui avait payé sa tenue ainsi que les chaussures alors il n’eut pas à dépenser son argent de poche. Surtout que c’était le père de Gideon qui avait offert les billets d’avion.

Il profita d’être dans le quartier marchand pour emmener Sumire dans un magasin souvenir où il acheta la fameuse peluche dragon rouge qu’il avait promis à Mitsuki. Il en acheta la même au format supérieur pour Sumire vu qu’elle semblait avoir flashé sur la grande version. Il acheta deux ou trois autres trucs qu’il avait promis de ramener, dont un petit truc pour Nissa, et ils allèrent chez la mère de Gideon pour la nuit.

13 Août

On y était, le fameux jour. Sa mère l’avait tanner pendant des mois pour ce jour et il était mort de stress. Sa mère l'appela pour qu’il la rejoigne un peu avant qu’elle ne sorte de sa chambre. Il arriva dans la chambre alors que sa mère était en train de mettre ses boucles d’oreilles. Elle était magnifique dans sa robe de mariée en dentelle et ajustée. Ses cheveux était relevé en un chignon élaboré avec quelques petites fleurs dedans. Il s’arrêta à quelques pas de sa mère et ne put s’empêcher de commenter:

Woh t’es magnifique maman !

Elle lui sourit en rougissant légèrement.

"Je crois que c’est la première fois que tu me dis ça."

Il réfléchit en levant les yeux au ciel et il dit:

Nan j'crois pas moi.

"Et pourtant. Tu as dû le penser peut-être ! dit-elle en riant un peu. Alors, prêt ?"

Hmm c’est pas moi qui devrais te demander ça ?

Elle s’approcha de lui et lui prit la main. Elle l’emmena du côté du lit pour qu’ils s'asseyent côte à côte. Elle se tourna légèrement vers lui en gardant la main de Gideon dans la sienne.

"Je n’ai jamais été aussi prête de ma vie mais toi, tu as l’air beaucoup plus stressé que moi. Tu sais que ça ne changera rien n’est-ce pas ?"

Il détourna le regard en répondant:

Je ne vois pas de quoi tu parles.

"Je suis ta mère Gideon, tu n’as peut-être pas grandit avec moi mais je te connais mon fils. Tu n’as pas à t’en faire pour moi ou pour toi."

Mais comment tu peux être sûre que tu ne fais pas une erreur ? Comment tu sais que c’est le bon ? Tu pensais que papa était le bon non ? Sinon, tu ne m’aurais pas eu… alors tu devais penser que c’était lui et pas un autre. Comment tu sais que Tom est le bon cette fois-ci ?

Elle sembla songeuse un moment et lui répondit:

"Je ne sais pas si je me trompe ou pas mais je l’aime et ça j’en suis sûre ! C’est différent de ce que je ressentais pour ton père mais semblable aussi… je me sens bien avec lui, je me sens heureuse et épanouie. Je n’imagine juste pas le reste de ma vie sans lui. Tu vas trouver ça stupide mais je pense que c’est le grand amour cette fois !"

Tu disais ça aussi pour les autres.

Il était un peu amer en disant ça.

"Ce n’est pas la même chose Gideon, cette fois-ci, je suis sûre de moi."

Si tu le dis.

Elle soupira mais afficha un sourire.

"Pourquoi tu me reposes la question maintenant ?"

Parce qu’il n’est pas trop tard pour s’enfuir si tu veux.

Elle rit de nouveau et dit:

"Voilà qui n’est pas très sérieux monsieur Tanaka."

Et pourtant je le suis, tu n’as qu’à me le dire et on s’en va en les laissant là!

"Et pour Sumire alors ? Elle a fait tout ce chemin pour t’accompagner, tu ne vas pas la laisser toute seule avec tes cousins quand même ?"

A cette réponse, il eut un frisson d’horreur et répondit trop vite:

Jamais de la vie ! Elle vient avec nous.

Elle pouffa et se leva, embarquant Gideon à sa suite.

"Bon, je crois qu’il est temps qu’on y aille ! Prêt ou pas, pas question de reculer."

Il soupira un peu et répondit:

Si c’est ce que tu veux hein.


Code by Meuh

HRP:
 

---------------------------------

Gideon te parle en #0066ff pour le Japonais et en #006633 pour l'Anglais
Time to... Signature%20Gideon
Merci Meuh, Sumi et Riley pour les signatures !
Join us! / Détective pas en carton / Roméo et Juliette version Gideon et Riley
Revenir en haut Aller en bas
Gideon Tanaka
■ Age : 30
■ Messages : 1899
■ Inscrit le : 09/02/2018

■ Mes clubs :
Time to... FRFf7at Time to... RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Gideon Tanaka
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Time to...  Time to... EmptyVen 7 Aoû 2020 - 9:33




Time to...

I go solo

Les cérémonies se passèrent tranquillement et sans accroc, Gideon était heureux de voir sa mère rayonnante de bonheur, même si ce n’était pas le choix qu’il aurait fait. C’était tout ce qui comptait à ses yeux: qu’elle soit heureuse et épanouie, comme elle lui avait certifié plusieurs heures plus tôt, le reste n’était pas important ou secondaire.

Après la cérémonie à l’hôtel de ville et celle à l’église, ils durent faire la séance photo obligatoire. Il s’y plia, même ça ne lui faisait pas plaisir. Sumire en profita pour faire des photos aussi et regarder le photographe faire.

Plus tard dans la soirée, après plusieurs danses obligatoires, il passa du temps avec Sumire dans leur coin, cependant, il y avait quelque chose qui le tracassait un peu. Il avait vu pendant les différentes cérémonies qu’elle semblait perdue dans ses pensées. Au début, il avait mit sur le fait qu’elle ne comprenait peut-être pas tout ce qu’ils disaient mais il changea vite d’avis. Donc, il profita d’un moment de flottement pour lui proposer de sortir prendre l’air.

Il ne perdit pas de temps à la questionner et ce qu’il apprit lui donna des envies de meurtres. Comment son ex avait pu lui dire qu’il voulait la demander en mariage à son anniversaire, alors qu’elle était en train de rompre avec lui ? Comment il avait pu être aussi cruel et sans coeur ? C’était minable. Ce qui l’avait mit encore plus en colère était le fait qu’il ait dit ça alors qu’il avait trompé Sumire… qui embrasse une fille pour rire alors qu’il est en couple avec une autre ? C’était insensé. Ça lui donna envie de cogner Himuro et lui dire ses quatres vérités en face en le mettant devant ses conneries. Cependant, Sumire lui fit promettre de ne rien faire. Il promit, à contre-coeur mais il lui dit aussi que si c’était Himuro qui venait le chercher, il ne se gênerait pas.

Elle lui fit aussi part de ses peurs de reproduire la même chose avec lui et il la rassura en disant que lui ne ferait pas l’erreur de la forcer ou de l’étouffer de la sorte. Si ils devaient faire des projets ensemble, ça serait à deux, pas tout seul dans son coin et il ne lui imposerait jamais ses choix. Bien sûr sur le coup, il ne se rendit pas compte qu’il parlait comme s'ils étaient en couple et il ne percuta qu’après. Est-ce que c’est parce que dans son coeur ils étaient déjà un couple ? Depuis quand ? Depuis le Tanabata ou depuis le planétarium ?

Après leur discussion, son regard se porta sur la salle de réception de l’hôtel et pour changer de sujet, il afficha un sourire charmeur et tendit la main à Sumire.

M’accorderiez vous cette danse princesse ?

Photograph d’Ed Sheeran débutait et il la trouvait particulièrement appropriée. Elle rougit ce qui le fit sourire de plus belle. Voilà ce qui était plus efficace que n'importe quoi pour lui changer les idées. Il emmena Sumire sur la piste de danse et saisit ses mains délicatement.

Ça demande un peu de rapprochement mais ne t'en fait pas, ça va aller, ce n'est que moi ! Une danse ça n'est rien du tout à côté du self-défense!

Il se rapprocha un peu de Sumire en souriant et guida la main de la jeune femme sur son épaule à lui. Il la lâcha pour mettre sa propre main sur la hanche de Sumire et il l'attira un peu plus vers lui. Il garda son autre main dans la sienne et Il lui fit un sourire rassurant en demandant:

Ça va aller? Prête?

"Prête!"

Ils commencèrent à bouger et peut-être que la musique était un peu trop bien choisie. L'ambiance était on ne peut plus romantique et quand il posa ses yeux sur Sumire, elle souriait en rougissant un peu. Si on ajoutait ça à sa robe qui lui allait trop bien…

Inconsciemment, il se rapprocha un peu plus d'elle et avant de réaliser ce qu'il faisait, il pencha pour l'embrasser sur les lèvres.

Il fit glisser sa main de la hanche de Sumire au creux de son bassin pour la coller contre lui. Alors qu'il pensait qu'elle n'allait pas réagir, elle lui rendit son baiser et il eut le cœur qui battit encore plus vite. S'ils n'avaient pas été sur la piste de danse, il aurait lâché la main de Sumire pour la poser sur le cou de la jeune fille pour approfondir leur baiser, le soucis était qu'ils étaient en public. Et de toute façon, Sumire recula avant qu'il ne mette à exécution ses envies. Il garda la main de Sumire dans la sienne et l'entraîna vers leur table.

C’est à partir de ce moment-là qu’il décida de ne plus se prendre la tête avec cette histoire de couple et vivre le moment présent comme il l’entendait.

Le reste de la soirée, Sumire bu un quatrième cocktail et c’est quand elle eut fini son verre qu'il la raccompagna dans sa propre chambre. Au départ, il voulait l’amener dans sa chambre à elle mais elle avait demandé sa chambre à lui, ce qu’il avait accepté. Elle lui réclama même un pyjama qu’il lui concéda, à croire qu’il était incapable de lui dire non.

Pour passer le temps avant de dormir, elle eut l’idée d’un action ou vérité. C’était assez marrant comme idée alors il accepta, avant de se rendre compte qu’elle avait de drôles d’idées de gage comme… imiter un hippopotame. Il refusa évidemment. Elle demanda alors si il avait un rêve qu’il chérissait depuis petit. Il hésita mais il lui confia alors son rêve de devenir détective privé comme Sherlock Holmes mais que c’était impossible. Elle lui annonça action ensuite et il en profita pour lui demander un baiser sur la joue. Elle s'exécuta, toute rougissante, avant de se laisser retomber sur le dos à fixer le plafond pour trouver une question.

"Si tu pouvais faire absolument tout ce que tu veux en ce moment sans restrictions, qu’est-ce que tu aurais le plus envie de faire, là, maintenant?"

Je crois que tu es pas prête pour cette réponse.

Il eut un sourire sournois et se rapprocha d'elle. Vu qu'elle était allongée, il pencha au dessus d'elle et s'arrêta à quelques centimètres de son visage. Il posa sa main sur la joue de Sumire et la caressa doucement, il la regarda droit dans les yeux en disant:

J'crois que j'aurais bien envie de profiter du fait que tu es dans mon lit pour faire toute sorte de chose.

Il posa son front sur celui de Sumire et soupira un peu.

Mais ça serait pas très avisé et pas très sage.

Il la sentit frissonner et il avait dû se faire violence pour reculer et se relever. Il lui demanda action ou vérité et elle choisit action. Il lui demanda une histoire drôle mais elle n’en avait aucune alors, elle lui annonça qu’elle choisissait vérité.

Dommage… alors je te retourne ta question de toute à l’heure. Si tu pouvais faire ce que tu veux sans restrictions, qu’est-ce que tu ferais là toute de suite ?

Elle se leva alors pour aller s’asseoir dans le fauteuil en face du lit. Elle lui dit en rougissant :

"Manger une glace à la pistache… Pour tenter de me changer les idées et tenter de calmer tout ce qui se passe à l’intérieur de moi… Calmer mon désir d'assouvir ma curiosité à savoir ce qu’un bel homme aussi attirant que toi pourrait bien me faire dans le lit…"

Il fut surpris de sa réponse une glace ? Et il fut encore plus surpris quand elle continua pour expliquer sa pensée. Une partie de lui voulait lui répondre franchement mais l'autre plus raisonnable lui dit qu'il ne devrait pas faire de commentaires. Gideon évita de la regarder aussi parce qu'à force de la voir si gênée, il le devenait un peu aussi.

Pour changer de sujet, il dit action au lieu de vérité et là… il se retint de rire franchement. Elle voulait qu’il envoie à Riley un message pour lui dire qu’il rêvait de le voir avec les cheveux rose. Il accepta et envoya le sms au décoloré. Elle dit action de nouveau après ça et il lui demanda de chanter le refrain d’une chanson qu’elle aimait. Il écouta Sumire chanter le premier refrain de Suna no Oshiro de Kanon Wakeshima et fut agréablement surpris du résultat, elle ne se débrouillait pas mal du tout! Il applaudit doucement sa performance.

Bravo c'était pas mal! Vérité

Elle rougit un peu au compliment et se cala encore plus dans le fauteuil.

"Vérité… alors mmm…"

Elle bâilla une seconde fois en réfléchissant et finalement elle lui posa une question:

"il… il signifie quoi pour toi, notre baiser durant la danse?"

Il se figea à la question de Sumire, il ne savait pas quoi répondre et alors qu'il réfléchissait à la réponse, il vit qu'elle avait fermer les yeux.

Sumire?

Elle ne répondit pas et il supposa qu'elle s'était endormie. Il se leva, écarta les draps pour une ouverture et s'approcha de Sumire pour la prendre dans ses bras comme une princesse et la souleva pour l'installer dans le lit.

Il remonta la couverture sur elle et il fit le tour du lit pour s'installer à ses côtés. Il prit son téléphone pour envoyer un message à Riley en lui disant qu'il ne devait pas tenir compte de son message précédent et lut un peu sur son téléphone. Il lui fallut un moment pour commencer à s'endormir.


Code by Meuh

HRP:
 

---------------------------------

Gideon te parle en #0066ff pour le Japonais et en #006633 pour l'Anglais
Time to... Signature%20Gideon
Merci Meuh, Sumi et Riley pour les signatures !
Join us! / Détective pas en carton / Roméo et Juliette version Gideon et Riley
Revenir en haut Aller en bas
Gideon Tanaka
■ Age : 30
■ Messages : 1899
■ Inscrit le : 09/02/2018

■ Mes clubs :
Time to... FRFf7at Time to... RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Gideon Tanaka
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Time to...  Time to... EmptyVen 7 Aoû 2020 - 9:55




Time to...

I go solo

Plus tard, au matin

Gideon mit du temps à s'endormir mais une fois fait, il ne commença émergé que quand il sentit des doigts remués sur son ventre, il ouvrit un oeil et se rendit compte que Sumire avait la tête sur son torse. Il ne bougea pas pour ne pas la réveiller mais prit la main de Sumire pour la remonter plus haut et il garda sa main dans la sienne.

Il profita au maximum du moment avant de lâcher la main de Sumire et poser sa main dans les cheveux de la blonde. Il lui caressa doucement la tête en attendant qu'elle se réveille complètement. Elle ne semblait pas vouloir se réveiller en tout cas, pas pleinement. Elle refit descendre sa main et après quelques secondes il la remonta de nouveau en disant avec un ton amusé:

Hey Sumire, t'en profiterais pas un peu trop là ?

"T’es confortable, je me sens bien et cette fois j’ai le droit d’en profiter.. Alors je profite tant que je ne panique pas…."

Il sourit à la réponse endormie de Sumire et il recommença à lui caresser doucement les cheveux.

Ah ouais ? Si tu le présente comme ça... c'est vrai qu'on va bientôt plus de voir pendant… deux semaines ? Ça serait dommage de ne pas en profiter t'as raison

"ça va être long deux semaines…" dit-elle en ouvrant enfin les yeux. "Hier, je me suis endormie avant ta réponse à ma question… ou j’ai peut-être juste pensé la question et je ne l’ai même pas posée? Je voulais savoir… le baiser pendant la danse… il signifie quoi pour toi?"

A ton avis? Exactement la même chose qu'au planétarium…

Il ne savait pas quoi lui répondre d’autre, alors à défaut, il avait dit ça. C’est là qu’elle lui répondit en souriant et en rougissant aussi qu’elle était sûre d’elle et qu’elle ne voulait pas que ça soit le dernier baiser qu’ils échangeraient.

Moi non plus mais tu as dit que tu voulais attendre.

"Alors tu va croire que je suis le genre de fille qui ne sait pas ce qu’elle veut…"

Il allait protester qu'il ne pensait pas une seconde qu'elle était ce genre de fille quand elle le surprit en se redressant et en le regardant. Il se demandait ce qu'elle allait bien faire quand elle l'embrassa. Trop surpris, il ne répondit pas toute de suite au baiser et quand il allait le faire, elle recula. Sans réfléchir, il leva un peu la tête et plaqua ses lèvres sur celles de Sumire. Il posa sa main sur l'arrière de la tête de Sumire pour l'empêcher de reculer cette fois.

Elle se laissa faire et répondit à son baiser, ce qui n'aidait pas du tout à calmer les idées qui commençaient à envahir son esprit. Il l'embrassa avec beaucoup plus d'intensité que ce qu'il n'avait fait jusqu'à présent et sans rompre le contact de leurs lèvres, il changea de position pour être au-dessus d'elle. Il n'était plus trop capable de s'arrêter et il allait poser sa main sur la hanche de Sumire pour la coller à lui qu'une sonnerie de téléphone retentit. Il se stoppa net et la sonnerie continua quelques secondes avant de s'arrêter. Le souffle un peu court, il recula un peu et posa son front sur celui de Sumire comme la veille. Il ferma les yeux et demanda en murmurant:

Qu'est-ce que tu es en train de me faire ?

Elle aussi était à bout de souffle et elle répondit:

"C’est plutôt moi qui devrais te demander cette question… Tu penses que je suis en train de te faire quoi?"

Il essaya de calmer sa respiration:

Tu es en train de détruire toutes les bonnes résolutions que j'avais pris.

Il respira profondément, ouvrit les yeux et ajouta en souriant:

En gros tu me rends dingue, je crois.

Il se redressa et resta assis dans le lit en jetant un coup d'oeil à Sumire.

Pour répondre à ce que tu disais, je ne pense pas que tu es une de ses filles qui ne sait pas ce qu'elles veulent. C'est juste que je veux être certain que tu ne regretteras pas ta décision ou ne pas aller trop vite.

Il soupira et finit par dire:

Mais je crois que c'est mort pour cette partie là.

Oui, c’était bien mort. Elle resta allongé sur le lit et dit:

"Je ne sais pas… Je vais peut-être regretter, mais je commence à en avoir marre de penser qu’aux autres et de m’empêcher de faire ce que je veux pour ne pas blesser personne… Mais je sens que je vais regretter si je continue d’attendre et que je fini par te perdre.. Je ne sais pas si tu te rends compte à quel point tu attire pas mal de personnes… Mais.. Mais mis à part ce que moi je peux ressentir.. Toi. Toi tu veux quoi? Tu ressens quoi pour moi?... Je veux juste m’assurer que tu ne fait pas que me désirer physiquement… Je crois qu’à ce stade-ci, c’est la dernière crainte qui m’arrête..."

Il attirait pas mal de personnes ? Qui donc ? Il la regarda sans vraiment comprendre mais attendit qu'elle ait fini pour se tourner vers elle et la regarder en disant:

Tu crois vraiment que si c'était ça, je prendrais autant de précautions ?

Il soupira et ajouta:

Je ne suis pas masochiste Sumire, si ce n'était que physique, je n'aurais pas choisi une fille qui avait un copain.

Il lui poka le front du bout du doigt et lui dit en souriant:

C'est ce qu'il y a dans ton adorable petite tête qui fait que je suis attiré par toi. Le physique ce n'est que du bonus.

Il reprit un air plus sérieux:

Je ne sais pas exactement ce que je ressens mais je n'ai pas envie de te perdre non plus, je n'ai envie que tu sois avec quelqu'un d'autre et je sais que c'est bien plus que de l'amitié.

Il détourna le regard quand il sentit qu'il rougissait légèrement en parlant. Il ne voulait pas s'avancer sur ses sentiments pour elle avant d'être sûr de lui. Pourtant il le savait au fond de lui que ce qu’ils avaient était de l’amour et non plus de l’amitié. Ils avaient été trop loin aussi bien physiquement que émotionnellement tout les deux. Plus le temps passait, plus il la désirait. Il voulait toujours plus et il ne pouvait pas s’en empêcher. C’était la première fois que ça lui arrivait avec qui que ce soit et c’est pour ça qu’il était perdu. Et si ils gâchaient tout ?

Il lui demanda ensuite qui était les personnes qu’il attirait et elle répondit Riley ainsi qu’une autre personne dont elle ne pouvait pas dévoiler le nom. Il la détrompa pour Riley en disant que c’était pour plaisanter et ajouta:

Je m'attendais à toute une liste de personne moi, je suis un peu déçu d'avoir moins de succès que tu le laissais sous-entendre.

"Peut-être qu’il existe un fan club secret de gens que tu attires et si c’est le cas, heureusement que je ne suis pas au courant et je ne dirais pas pour l’autre personne parce que ce serait trahir son amitié envers moi… et que ce n’est plus d’actualité pour son cas… Et depuis quand tu te soucies de ton succès auprès des autres? Si moi ça ne suffit pas, on ira pas bien loin."

Il rit un peu à cette réponse.

Est-ce que ça serait de la jalousie que j’entends mademoiselle ?

Il n’attendit pas sa réponse avant d’ajouter:

Je m’en soucie pas vraiment, je m’en fiche en vrai, j’étais juste curieux de savoir c’est tout.

Il pensait savoir de qui elle parlait mais il ne dit rien et continua:

Et il n’y a que ton avis qui m’intéresse.

Elle le prit complètement au dépourvu en répondant:

"Alors, mon avis… Te trouve super intéressant et surtout très attirant. Mon avis dit aussi que tu as des yeux à rendre n’importe qui jaloux et une personnalité bien à toi qui te rend d’autant plus unique et attachant.."

Il avait donc visé juste avec la jalousie et trouvait ça mignon. Par contre, il ne s’attendait pas à recevoir autant de compliments et il en rougit presque. Sumire récupéra son téléphone pour regarder l’heure et elle lui donna ensuite où il put voir un message de Mitsuki. C’était donc elle qui les avait interrompu.

"Et ton avis, il répond quoi à Mitsuki-chan?"

Tu me flattes trop je crois et je lui répondrais plus tard

Il prit le téléphone qu’il posa à côté de lui sur le lit. Il se tourna légèrement vers Sumire pour la regarder, il se pencha un peu pour la regarder dans les yeux et lui demanda:

Et à ton avis, qu’est-ce que je dois faire pour te remercier après tout ces compliments ?

Évidemment, elle fut prise au dépourvu et répondit:

"Je ne sais pas euh.. Ce que tu aimerais faire pour me remercier… un rencard… Un vrai rencard. J’ai envie… D’un … rencard…"

Un rencard ?

Il répéta bêtement ce qu’elle venait de dire. Un rencard avec Sumire… c’était… bizarre à prononcer à voix haute parce qu’il n’avait imaginé que ça arriverait un jour. Il se détourna un peu avant de la regarder de nouveau.

D’accord. A mon retour au Japon alors.

Il l’embrassa sur le front avant de reculer et sortir du lit.

Bon, faut qu’on se prépare. Et il faut pas que tu te fasses remarquer dans le couloir habillée avec mon pyjama le temps que tu retournes dans ta chambre. A moins que tu ne veuilles remettre ta robe ? Je ne suis pas contre pour info.

"La robe c’est encore plus voyant que le pyjama je trouve! Je trouverais une occasion de la remettre pour toi si tu veux…"

Bien sûr que je veux

Il attendit qu'elle sorte pour aller à la salle de bain et prendre une bonne douche. Il s'habilla en vitesse et sortit de la chambre pour attendre Sumire. Une fois qu'elle fût prête, ils se mirent en route pour la suite de la journée. Il y eut un brunch et le reste de la famille de Gideon reparti juste après. Ils récupèrent leurs affaires et allèrent dans la maison de la mère de Gideon. Le reste de la journée se déroula tranquillement et sa mère en profita pour faire plus ample connaissance avec Sumire.

Le soir à l'aéroport, Gideon emmena Sumire jusqu'aux contrôles de sécurité. Lui devait prendre un autre avion en direction de la France alors qu'elle partait pour le Japon. Il avait encore un peu de temps devant lui alors il avait demander à sa mère si il pouvait l'accompagner seul et elle avait accepté. Il lui demanda un câlin d’au revoir et échange, elle lui demanda un baiser. Il fut un peu surpris au début mais il reprit bien vite pour l’embrasser tendrement sur les lèvres. L’avion de Sumire fut annoncé et elle dut partir de son côté. Il la regarda partir avec un peu de regret et se mit en route pour retrouver sa mère qui, il le savait, attendait patiemment pour le bombarder de questions.

Code by Meuh

HRP:
 

---------------------------------

Gideon te parle en #0066ff pour le Japonais et en #006633 pour l'Anglais
Time to... Signature%20Gideon
Merci Meuh, Sumi et Riley pour les signatures !
Join us! / Détective pas en carton / Roméo et Juliette version Gideon et Riley
Revenir en haut Aller en bas
Gideon Tanaka
■ Age : 30
■ Messages : 1899
■ Inscrit le : 09/02/2018

■ Mes clubs :
Time to... FRFf7at Time to... RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Gideon Tanaka
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Time to...  Time to... EmptyVen 21 Aoû 2020 - 19:58




Time to...

I go solo

26 Août

"Gideon Tanaka, allez-vous lâcher ce téléphone un moment et accorder du temps à votre chère maman ?"

La mère de Gideon attira l’attention de ce dernier alors qu’il était en train d’échanger des sms avec Sumire. Ils étaient dans leur voiture de location, sur le chemin du Parc Astérix.

Ils avaient bien voyagés ces derniers jours. Ils avaient débarqués à Paris où ils étaient resté trois jours pour visiter la ville, la cité des sciences et rapidement Versailles. Ils étaient ensuite descendu dans la Loire pour voir quelques châteaux sans oublier de passer par Chambord et l’atelier de De Vinci. Ils avaient fait un crochet par le Futuroscope avant de se diriger vers la Bretagne. Là-bas, ils avaient été dans la forêt de Brocéliande et avaient coupé par Rennes pour aller à Saint-Malo et voir le Mont-Saint-Michel. La veille, ils étaient revenu du côté de Paris, sur Chantilly plus précisément pour faire le parc d’attraction Astérix et visiter le château de Chantilly le lendemain. Ils avaient aussi prévu d’aller jusqu’à Compiègne pour le château et une petite ville médiévale à côté pour faire de l’accrobranche et voir le château du village.

C’était un programme chargé, réglé à la minute près par la mère de Gideon pour être sûr de tout faire. Ils avaient réussi jusqu’à présent mais ils étaient tous les deux fatigués par ce rythme infernal. Heureusement pour eux, ils pourraient se reposer en revenant à Cardiff pendant deux jours avant que Gideon ne doivent reprendre l’avion pour le Japon.

Pour l’heure, Abby regardait son fils avec un air amusé.

"Qui est donc cette personne qui accapare ton attention comme ça ? Oh je sais !"

Elle fit mine de réfléchir et déclara:

"Ta petite-amie c’est ça ?! Sumire."

C’est pas ma petite-amie maman.

Il leva les yeux au ciel pour la énième fois à chaque fois que sa mère ramenait le sujet sur le tapis.

"A d’autres Gideon, je vous ai bien vu à la soirée et puis, on m’a rapporté un fait étrange."

Il se figea un peu à cette déclaration et regarda sa mère.

Quoi ?

"Une petite blonde qui serait sortie de ta chambre juste avant le repas, en pyjama."

Gideon fut horrifié de ce que venait de dire sa mère. Il ferma les yeux et essaya de respirer calmement pour éviter de s’énerver. Elles ne pouvaient pas fermer leurs bouches celles-là ?

"Ne t’en fais pas, je ne te fais pas de reproche, j’espère juste que tu fais attention…"

MAMAN!!

Il la coupa en pleine phrase, choqué. Il ne voulait pas avoir cette conversation et surtout pas avec sa mère. Cette dernière se mit à rire en haussant les épaules.

"Oh quoi ? C’est bon, tu peux m’en parler si tu veux, ce n’est pas à ton père que tu vas dire ce genre de truc non ?"

A aucun de vous deux !! Comme si j’allais parler de ça avec mes parents ! Et puis de toute façon, il s’est rien passé alors je ne vois pas de quoi on pourrait parler. Elle s’est endormie sur le fauteuil et on a juste dormi ensemble.

Il se retint au dernier moment de dire "c’était pas la première fois". Il savait très bien que son père avait raconté l’épisode où il était revenu pour les trouver dans son appartement il y a plusieurs semaines maintenant.

"Bon d’accord, je te crois. Par contre, je pense que si vous n’êtes pas encore ensemble, ça ne saurait tarder."

Je ne vois pas du tout pourquoi tu dis ça.

Il répondit rapidement parce qu’il était encore un peu sur les nerfs avec ce qu’elle avait dit plus tôt.

"Comme je dis, j’ai bien vu comment vous étiez au mariage et puis, je vois bien ton comportement avec elle. Tu te rends pas compte toi-même, c’est tout."

Il resta silencieux en regardant la forêt qui défilait derrière les fenêtres. Si il arrêtait de répondre, elle allait changer de sujet, il espérait en tout cas.

"Et puis, vous avez un rencard non ?"

Tu vas me faire regretter d’avoir répondu à tes questions dans l’avion.

En effet, pendant tout le trajet jusqu’à Paris, sa mère l’avait harcelé de questions sur Sumire. Tout y était passé: depuis leur travail de groupe qui les avaient poussés à se parler jusqu’à aujourd’hui. Pourtant, ce n’était pas la première fois qu’ils en parlaient mais sa mère lui avait dit "oui mais dit au téléphone ou en visio, c’est pas la même chose qu’en personne". Elle lui avait posé pleins de questions sur ce que Sumire aimait, ce qu’elle n’aimait pas, ses aspirations pour l’avenir, le genre de questions que son père avait posé à la blondinette à Nagoya. Autant dire qu’il avait été bien content quand ils avaient atterri.

"Pourquoi tu hésites Gideon ?"

Il soupira un peu, elle ne lâcherait pas l’affaire apparement. Pourquoi il hésitait ? Parce qu’il avait peur de tout gâcher, voilà pourquoi. Il savait très bien ce qu’il avait dit à Sumire ce soir-là: que ça ne servait à rien de s’angoisser pour l’avenir parce qu’on ne savait pas ce dont était fait demain. Il le pensait sincèrement mais c’était plus compliqué à appliquer pour soi-même.

Et si on gâchait tout ? Et si je faisais comme lui en faisant une connerie et qu’elle vienne à détester après ?

Il ne regardait pas sa mère mais il voyait bien son reflet dans la vitre de la voiture, il vit toute de suite ses traits se faire plus dur.

"Tu n’es pas ton père Gideon. Ce n’est pas parce que tu lui ressembles physiquement que vous êtes pareil et tu sais ce qu’il faut faire pour ne pas répéter ses erreurs. Tu réfléchis trop. A force de réfléchir et de te poser des questions, tu ne vas jamais avancé ou vivre. Tu devrais foncer et arrêter de te prendre la tête pour rien, vous vous aimez c’est évident alors il n’y a pas à hésiter."

C’est plus facile à dire qu’à faire.

Elle soupira à son tour et dit:

"Rien n’est facile dans la vie mais tu le sais déjà ça. Je pense que tu devrais profiter de ce rendez-vous pour officialiser les choses et tu verras bien. Et si vous faites une erreur, vous vous rendrez compte bien assez vite. Mieux vaut tenter le coup maintenant et avoir des remords que de regretter de n’avoir rien fait plus tard."  

On verra.

Il dit ça pour mettre un terme à la conversation, il ne savait pas trop ce qu’il ferait en rentrant au Japon. Il ne savait pas du tout comment allait se passé leur rencard. Ce qu’il savait en revanche, c’était que sa mère avait raison. Il faudrait faire quelque chose parce qu’ils ne pouvaient pas rester dans cet entre-deux étrange éternellement et il ne le souhaitait pas. C’était le meilleur moyen qu’ils soient tous les deux perdants à la fin.
Code by Meuh

---------------------------------

Gideon te parle en #0066ff pour le Japonais et en #006633 pour l'Anglais
Time to... Signature%20Gideon
Merci Meuh, Sumi et Riley pour les signatures !
Join us! / Détective pas en carton / Roméo et Juliette version Gideon et Riley
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Time to...  Time to... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Time to...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: En dehors de la ville-
Sauter vers: