Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fubuki Shimizu
■ Age : 29
■ Messages : 18
■ Inscrit le : 18/07/2020


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Fubuki Shimizu
« A l'université ; 2è année »
(#) Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly]  Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] EmptyVen 7 Aoû 2020 - 14:36


Il va de soit que Fubuki aurait pu regarder la météo ce jour-là, au lieu de sortir sans s'inquiéter de sa chambre. Pantalon et gilet gris, chemise bleu nuit, chaussures assorties à l'ensemble, le jeune homme souhaitait réaliser une attaque sur Comcast dans l'après-midi, et avait donc prévu de s'installer dans une zone peuplée, afin d'utiliser des réseaux publics comme base de connexion. Il n'y avait aucune chance que quiconque vienne jusqu'à lui, même sans cette sécurité, mais on ne pouvait pas être "trop prudent".
Il n'y avait rien de difficile dans sa démarche. D'abord, localiser des réseaux WiFi accessibles ou piratable sans grande difficulté. Ensuite, les pirater. A partir de là, il ne restait plus qu'à laisser faire les outils.

Evidemment, c'était dans un quartier commerçant rempli de café qu'il avait élu demeure pour son opération. D'abord, il s'était installé dans un McDonald, où avec son ordinateur et sa glace, il ne déparaillait pas du quidam lambda.

Bien que tout aie déjà été préparé en avance, Fubuki se fit toutefois un récapitulatif mental de ce qu'il ferait. Il n'était pas sûr d'avoir un quelconque résultat, mais depuis quelques semaines déjà, il inspectait une faille sur un serveur de rebond pour la récupération des drivers des matériels de Comcast. Il était plus que temps d'essayer d'enfoncer la porte, après avoir préparé ses différents outils d'exploitations.

La première phase se fit en douceur, et le jeune homme gagna surtout en informations. Rien n'était plus précieux, et il savait qu'il n'avait pas perdu sa journée. Une fois vide, il jeta les déchets de son déssert, et regarda l'heure. Il était près de 15h, et il sortit à la recherche de son prochain point de chute.
Dehors, le soleil et ses quelques nuages n'étaient plus au rendez-vous, et Fubuki se prit à soupirer en levant les yeux au ciel. Celui-ci, d'un noir d'ébène, du moins autant que pouvait l'être un ciel, ne lui rendit pas son regard, faute d'yeux. Mais il répondit, à grand renfort d'eau. L'étudiant était déjà loin de tout ses points prévus, et bien décidé à ne pas perdre son PC, quoique protégé par sa sacoche en cuir, il courut jusqu'à l'enseigne acceptable la plus proche.

Il tira la porte et s'engouffra à l'intérieur du magasin, un salon de thé. Il n'avait pas prévu de s'y arrêter, n'étant pas un grand amateur de la boisson.
L'endroit était plein, avec de nombreuses personnes mouillées venu s'abriter. Avisant une place libre, il ne se laissa pas décontenancer et s'assit directement, plaçant son sac sur ses genoux. S'il avait un peu de temps devant lui, il souhaitait tout de même reprendre son attaque rapidement. La chaise en latte de bois était assez confortable, mais la table, faite de la même façon, n'était pas idéale pour la dissipitation de la chaleur. Heureusement, son XPS ne chauffait pas vraiment. Il leva les yeux pour enfin s'apercevoir que quelqu'un était assis à table devant lui. Ce n'était pas un inconnu, mais non plus une personne connue. Un visage, une chevelure, une impression. C'était difficile à dire, mais il savait qu'il l'avait déjà vu. Avant d'en savoir plus, Fubuki prit partit de rester sur ses gardes.
Loin de lui l'idée de penser qu'il s'agissait d'un espion du KGB ou autre banalité, mais autant ne pas prendre de risque, comme toujours.
Après, avec une telle crinière, ça n'aurait pas été le genre d'espion à passer inaperçu. Ou une perruque, prise au rayon femme ? Sans marquer le moindre questionnement intérieur, il ouvrit la conversation comme un paquet de bonbons.

"Bonjour. La place est libre j'espère ? Car je n'ai pas vraiment envie de retourner dehors avec un temps pareil."
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 405
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly]  Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] EmptyVen 7 Aoû 2020 - 22:43


 

La danse de la pluie
Que le coupable se dénonce

Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] 0wmp
Je suis vieux. Je sais que j’exagère mais c’est ce que je me dis malgré tout en me regardant dans le miroir de ma salle de bain, sous l’œil attentif de Bennett assise sur le panier à linge. Sous les mèches brunes en bataille, les traits de mon visage sont plus marqués que d’habitude. Les cernes encore sombres sous mes yeux, les pattes d’oie au coin de mes paupières, la fatigue qui semble rendre mes os plus saillants… Mon reflet me fixe d’un air désenchanté – Salut, Sale Gueule – et je soupire en passant la main sur ma mâchoire râpeuse. C’est quand même une pitié d’être dans un état aussi lamentable à cause d’une soirée trop arrosée, surtout quand elle remonte déjà à quatre jours. Ça m’apprendra à me comporter comme un adolescent. Ça m’apprendra à – Mieux vaut ne pas repenser à tout ça – faire plus de conneries en une nuit qu’en quasiment quarante ans. Bennett miaule soudain bruyamment à côté de moi et je suis obligé de la contenter de caresses avant de pouvoir finir ma toilette matinale. C’est-à-dire de passer une demi-heure à me démêler les cheveux et à me maquiller convenablement pour faire oublier ma sale tête. Les trois derniers jours m’ont prouvé que rester chez moi pour récupérer de ma cuite ne me valait pas grand-chose – Sauf quand je ramasse le cadavre de Riley devant l'infirmerie, bien sûr – et que je ferais tout aussi bien de me secouer un peu pour aller faire un tour. C’est ce que je fais en début d’après-midi, une fois que j’ai rassemblé l’énergie nécessaire. J’aurais du réfléchir un peu plus.

Le vent souffle avec violence depuis la mer et je dois prendre le temps de rassembler mes cheveux en un chignon grossier pour éviter que les bourrasques ne s’y engouffrent trop. Ça ne les empêche absolument pas Je vais ressembler à une botte de foin avant la fin de la journée – de faire n’importe quoi. Cependant, il en faut davantage pour me contraindre à rebrousser chemin et bon gré mal gré, j’arrive à atteindre ma destination. Un petit salon de thé très agréable tenu par un vieux couple absolument charmant. Je ne m’y rends pas souvent parce que j’ai tout le thé que je veux à la maison mais c’est comme si leur porcelaine avait été conçue sur mesure pour mes goûts vieillots et leurs shuffle pancakes sont un véritable miracle culinaire. Ça ne pourra me faire que du bien, surtout après que j’ai du affronter les éléments déchaînés pour arriver jusque là. Lorsque je pousse la porte de l’endroit, de lourds nuages couleur d’ardoise plombent le ciel et – Pour un peu, je me croirais chez moi – les premières gouttes de l’averse s’écrasent sur le sol avec une violence qui n’augure rien de bon. Tout en achevant de me battre avec mes cheveux, je me laisse tomber à une table libre avec un soupir. Au dehors, le vent et la pluie redoublent de minutes en minutes. J’ai choisi mon jour à la perfection…

Je viens tout juste de commander une assiette de pancakes et une théière de Ceylan quand quelqu’un s’assoit sur la chaise face à moi. L’un de mes sourcils s’épingle en virgule sur mon front – Et bien je vous en prie, faites comme chez vous, ne demandez pas surtout – alors que je regarde le jeune homme aux longs cheveux blancs ouvrir un pc portable et se concentrer sur l’écran comme si je n’existais pas. Je me racle la gorge en le fixant délibérément, lui adressant un sourire implacable lorsqu’il – Tiens, je connais cette tête, non ? – relève la tête. Il a l’air d’avoir une vingtaine d’années et, outre ses cheveux, la première pensée qui me vient à l’esprit est qu’il est habillé étonnamment chaudement pour un mois d’août. Personnellement, je suis contraint de porter des manches longues quelque soit le temps et aujourd’hui ne fait pas exception mais je me demande sincèrement comment il fait – Sérieusement, je suis sûr de l’avoir déjà vu – pour s’infliger un gilet. Ceci dit, avec la tempête qui continue de souffler à l’extérieur, il n’a pas forcément eu tort. Sa question m’arrache un demi-sourire et je me décale sur ma chaise pour ménager de la place pour mes jambes.

« Ma foi, demandé si gentiment… Shimizu-kun ? »

Je repose le regard sur lui, étonné, alors que son identité me revient soudainement. Je ne l’ai pas croisé souvent depuis la rentrée mais je me souviens de la couleur de ses cheveux. Au vu de sa discrétion et de son amour de la solitude, ce n’est pas le genre de garçon que je m’attendais à croiser ici. La serveuse se faufile à cet instant entre les nombreux clients et les malchanceux surpris par la pluie pour déposer ma commande devant moi. Je la remercie brièvement, puis reporte mon attention sur l’étudiant et son ordinateur.

« Tu as bien choisi ton moment pour emmener ton pc à l’extérieur. Tu as de quoi le protéger ? »

Dehors, l’enseigne du salon de thé bascule et tombe sur les pavés à grand bruit. On se précipite pour aller la ramasser sous la pluie battante – Et bah…
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] Ash%20Signature
Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Fubuki Shimizu
■ Age : 29
■ Messages : 18
■ Inscrit le : 18/07/2020


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Fubuki Shimizu
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly]  Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] EmptyJeu 24 Sep 2020 - 15:34

La pluie n'était pas vraiment prévue, mais ne pas avoir prévu une véritable tempête était presque une erreur de débutant. Heureusement, cela n'avait pas d'influence sur ce qu'il voulait faire, tant qu'il n'était pas coincé trop longtemps. Rien qui n'était gagné.
Au chapitre de l'imprévu, Fubuki n'était pas au bout de ses surprises, puisque l'inconnu le reconnut, en l'appelant par son nom. Sa réflexion fut rapidement interrompu par une serveuse, qui amenait une commande à la table. L'avisant d'un sourire, le jeune japonais demanda poliment un thé à la menthe, puis revint à la personne en face de lui. Aucun nom ne lui revenait. Tant pis, ce n'était pas comme s'il allait se rappeler du nom d'un inconnu par magie.


" C'est bien moi. Mes excuses cependant, mais je ne crois pas connaitre votre nom, ou je l'ai malheureusement oublié."

Vu les informations que Fubuki possédait sur la personne, cela ne pouvait qu'indiquer une personne croisée dans les études, que ce soit à Kobe ou avant. Ou bien c'était effectivement un espoin du KGB. Allez savoir. Quelle était la définition de l'identité de toute façon ? Un bruit dehors sortit Fubuki de sa torpeur méditative et contemplative. Ce n'était pas le moment pour faire de la philosophie. Il tourna la tête pour voir une malheureuse se tremper pour le ramasser. Manque d'anticipation flagrant et mauvaise priorisation. Ne pas avoir prévu cet accident allait-il ralentir l'arrivée de son thé à la menthe ? La question, si elle était intéressante d'un point de vue technique, Fubuki n'était pas le moins du monde intéressé. Le seul intérêt était de pouvoir démarrer une conversation mondaine, ce qu'il entreprit de faire.

" Elle a eu de la chance qu'il ne s'envole pas jusqu'à Tokyo... A croire que je ne suis pas le seul à ne pas regarder la météo."

Il lui sourit aimablement, puis jetai un oeil vers le comptoir. Etait-ce sa théière qu'il voyait ? Non pas encore. Il n'avait pas prévu de s'arrêter ici pour boire un thé, mais une fois ici, l'odeur de la salle le faisait saliver. Recentrant son attention sur son interlocuteur, il essaya de deviner à qui il avait affaire. Etranger, certes, mais encore ? C'était difficile à dire, en tout cas pour le moment. Il n'y avait plus qu'à le faire parler un peu, pour en savoir plus
.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 405
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : Bientôt 42
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly]  Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] EmptyJeu 15 Oct 2020 - 12:58


 

La danse de la pluie
Que le coupable se dénonce

Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] 0wmp
C’est moi ou – Non non, ce n’est pas moi – ce garçon a laissé la politesse sur le seuil du salon de thé ? Que je sois vieux jeu, coincé – ??? – ou maniéré, je peux le concevoir sans peine aucune. Mais est-ce qu’il n’y a que moi que ça choque que quelqu’un se commande sans sourciller du thé à ma table alors qu’il ne me connaît pas, sans même me demander si ça ne me dérange pas ? Je pense que non. Nous sommes au Japon. La politesse est une valeur cardinale ici. Et l’espace d’un instant, j’en suis à me demander si Fubuki n’a de japonais que son nom et ses traits. Mais ne soyons pas – Trop – mesquin. Peut-être s’est-il imaginé que comme je ne l’ai pas chassé frontalement, cela lui donnait droit de cité ? Ou peut-être s’en moque-t-il tout simplement. C’est une possibilité.

« Ashton Kelly. Je suis le médecin scolaire en poste à l’université où tu étudies. Il ne me semble pas que tu sois déjà passé par l’infirmerie en ma présence mais je peux me tromper. »

C’est Iroka-san qui s’occupe des petites choses sans gravité, qui sont quand même la majorité des raisons que les élèves ont de venir à l’infirmerie quand ils y pointent le bout de leur nez. Je jette un coup d’œil dans l’entrée à la pauvre serveuse qui est courageusement sortie ramasser l’enseigne – Gare à ta jupe, mon enfant – et qui remet de l’ordre dans son uniforme, avant de rendre son sourire à Fubuki :

« Ça peut pourtant être un réflexe utile. Surtout quand on emmène un pc à l’extérieur. »

Ou qu’on a une longueur de cheveux comme la mienne, je ne vais donc pas trop insister dessus. Pour ma défense, je ne suis pas d’humeur à regarder la météo quand je sors en ce moment. Je ne suis pas d’humeur à grand-chose si ce n’est à me changer les idées à tout prix – Je ne regrette pas cette soirée – quand mes pensées dévient de trop vers – Même si je devrais peut-être – une certaine série d’événements qui me hérissent les nerfs. Je prends une gorgée de mon thé et une bouchée de pancakes avant de désigner de la pointe de ma fourchette à gâteaux le pc portable qui patiente toujours sur la table.

« Qu’est-ce que tu fais de si passionnant dessus ? Tu révises ? Je ne me souviens plus dans quelle filière tu étudies. »

Je suis obligé de hausser le ton pour couvrir le vacarme de la pluie qui se poursuit, rinçant les pavés de la rue à torrents. On n’est pas sortis de cet endroit…
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] Ash%20Signature
Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly]  Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui a fait la danse de la pluie [Ashton Kelly]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: