Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et Cdiscount le 8 ...
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyDim 9 Aoû 2020 - 14:35

Suite directe de "Du rose au bleu nuit... Le blanc"

13 Juillet 2016 - 15h55

Guitare en main, je passe le temps à jouer quelques notes au hasard. Comme c'est mon dernier gage, je dois trouver une mélodie correcte et la rejouer demain pour Ayano. Je préfère que toutes les autres idées qui ont pu lui passer par la tête mais j'espère surtout que ça lui plaira. Ca serait dommage que je joue quelque chose qui écorche ses oreilles... Après, je joue ce que j'aime moi et si ça ne lui plait pas, tant pis ? C'est simplement un gage, pas un cadeau que je lui offre.

Peu de temps après que je n'ai commencé, quelqu'un toque à nouveau à la porte et je relève la tête, persuadé de voir Ayano à nouveau. Elle aurait oublié quelque chose ? La porte s'ouvre sur Rikuo et je suis surpris. Non pas de le voir mais par l'expression qu'il a sur le visage. Il s'est passé quelque chose ou bien je me fais des idées ? J'ai l'impression qu'il n'est pas comme d'habitude...

Alors qu'il me salue et m'explique pourquoi est-ce qu'il arrive plus tard aujourd'hui, je n'arrive pas à m'enlever de la tête que quelque chose cloche, tout en le saluant de la tête... Il n'a jamais été du genre bon comédien donc je ne penses pas me tromper mais, s'il ne veut pas m'en parler, je ne vais pas le forcer. Je regarde le sac plastique qu'il a dans les mains et reconnais sans problème l'enseigne. J'y allais souvent avant d'être bloqué ici... Ma liberté me manque... J'ai l'impression que ça fais des mois que je suis enfermé et restreint dans mes actions alors que non, ça fait seulement quelques jours... Vivement qu'ils m'annoncent une autre dates de sortie ! Attends... C'est quoi que je vois en transparence dans son sachet là ? Non... C'est pas vrai, il n'a pas fais ça ?


C'est ce que je penses ou bien j'ai des visions ? dis-je en indiquant la forme arrondi dans le sac.

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyDim 9 Aoû 2020 - 15:38

Contrairement aux derniers jours où je détallais de la classe à la première sonnerie pour sauter dans le métro, j'avais aujourd'hui beaucoup de mal à faire preuve du même entrain. Aller voir Keito aurait pourtant dû me mettre dans tout mes états et me regonfler d'aplomb à la simple idée de passer un peu de temps avec lui en tête à tête mais... Non. La motivation et l'envie y était mais... J'avais du mal à être heureux au point d'en oublier le reste du monde. Une amie de mon cours d'histoire m'avait demandée si je souhaitais aller à l'infirmerie au début de l'heure alors, j'imaginais sans mal que ma baisse de régime et de morale se voyait aussi bien que je la ressentais. Aïe... Pourquoi je ne pouvais pas être comme tout ces gens qui arrivaient à faire mine de rien quand il leur arrivait un truc ?

Après, je ne pouvais m'en prendre qu'à moi-même. J'étais mal certes mais ça ne devait rien être à côté de ce que ressentait Akihito en ce moment même. Apprendre dans la journée que je l'avais trompé, que j'aimais un autre homme depuis des mois, que j'étais resté avec lui sans aucunes bonnes raisons... Il y avait fort à parier que je ne le croiserait plus avant bien longtemps.

Malgré ça. Malgré le fait que je savais que rompre avec lui était la meilleure chose à faire... La manière dont les choses s'étaient déroulées et l'idée de l'avoir détruit me faisait atrocement mal. Je n'avais jamais voulu le blessé et, même si je n'étais plus amoureux de lui, j'aurais au moins espéré qu'on puisse tout les deux rester amis. Ce que je pouvais être égoïste.

Le pas lent, je pris la direction de l'hôpital pour ne pas déroger à ma longue série de visite auprès de mon colocataire. Je ne lui avait rien rapporté de la chambre cette fois-ci. Il avait déjà eu quelques vêtement et sa guitare de ma part la veille et ne semblait pas avoir besoin d'autre chose dans l'immédiat. je ne pu cependant pas résister à l'envie d'aller lui chercher des pizzaman au konbinin ainsi que le Jump du mois. Je ne savais pas s'il était du genre à lire des manga mais pour ce qui était de ses gouts gustatifs, je n'avais aucun doute que mon choix lui ferait plaisir. En tout cas, il en mangeait parfois dans la chambre alors... A moins que ses gouts aient changés depuis l’accident... Ça devrait être good !

Toujours dans mes pensées sur le chemin de la chambre, mon attention ne détournée que par l'apparition soudaine d'une chevelure reconnaissable entre mille parmi les patients et autres visiteurs dans l'entrée. Ayano ? En la voyant me saluer à la hâte, les joues rougissantes avant de continuer rapidement sa route en direction de la sortie, je n'avais plus aucun doute sur l'identité de la jeune fille à la chevelure rose. J'aurais bien tendance à dire "Qu'est-ce qu'elle fait ici ?" mais... Clairement je le savais déjà. Moi qui était mal à cause de ma rupture avec mon désormais ex-copain, j'étais maintenant "légèrement" irrité à l'idée de voir Ayano tournée autour de Keito en plus de tout ça. Déjà qu'ils s'étaient collés en cours pendant la période où Keito ne savait plus me regarder en face... Avec raison ou non, un élan de jalousie à son égard commença à se refaire entendre dans mon esprit, encore plus violement que ces derniers mois.

" Je déteste cette fille... " Marmonnais-je à moi même tout en continuant ma route. La simple idée de l'avoir vu ici et "ainsi"... des myriades de questions commencèrent à se frayer un chemin dans ma tête. Ce n'était pas le moment...

Une fois devant la porte de la chambre de Keito, je toqua à celle-ci avant d'y entrer comme d'habitude. Mince, j'aurais du souffler un bon coup et remettre de l'ordre dans mes idées avant de franchir la porte car j'avais une vraie tête de déterré là... La rupture, la présence d'Ayano, ... Voyant que Keito semblait surpris de me voir, je noya le poisson comme à mon habitude pour briser les moments gênants.

" Salut Keito. Désolé pour le retard. Je finissais aussi à 15h30 aujourd'hui et je suis passé au Konbini sur le chemin. " Dis-je en désignant le sac plastique que je tenais toujours en main.

En désignant le sac, je vois son regard passé de ma tête aux friandises que j'avais apportée avec moi. Oh ? Serait-ce une lueur d'intérêt qui pointait le bout de son nez ? L'idée d'avoir deviner juste sur ce qui lui ferait plaisir me mit du baume au coeur.

" C'est ce que je penses ou bien j'ai des visions ? "

" Je crois que tu as deviné juste ! Je me disais qu'il n'y en avait certainement pas ici et qu'un truc familier pourrait te faire un peu de bien. Et puis... Ca fait toujours du bien de manger un bon truc. Je grignote souvent quand je suis déprimé perso... Ou quand j'ai envie de fêter quelque chose. Ou quand je m'ennuie... Hum... Ok j'avoue, j'ai toujours une bonne raison en fait. " Dis-je en m'avançant en direction de la chaise toujours présente à ses côtés.

" Je t'ai aussi prit de la lecture au cas où mais je vois que tu étais déjà occupé. " Dis-je en désignant la guitare qu'il tenant entre ses mains.

" Tu avais envie de composer quelque chose ? "

Continuais-je tout en vidant le contenu du sac sur sa table de nuit. Les pizzaman, le Jump, une bouteille de Soda, des notes de cours...

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyDim 9 Aoû 2020 - 19:48

Rikuo s'approche tout en confirmant mes impressions sur le contenu du sac... Des pizzamans... Sérieusement, comment il a pu penser à ça si soudainement ? Je n'en mangeais pas si souvent pourtant... Du moins, pas dans la chambre et du coup, pas devant lui vu que... Bref... J'ai fais le con quoi... Je le regarde tout déballer devant moi en argumentant que ça fait toujours du bien de manger et qu'il m'explique toute les raisons pour lesquels grignoter lui font du bien... Ce qui me fait sourire car à l'écouter, il mangerait non stop et devrait faire le double de son poids...

« Je t'ai aussi prit de la lecture au cas où mais je vois que tu étais déjà occupé. Tu avais envie de composé quelque chose ? »

Posant délicatement la guitare au sol, en appuie contre mon lit, je secoue négativement la tête. Même si Ayano ne m'avait pas demandé une chanson, j'aurais probablement pris ma guitare pour passer le temps et ne plus penser à rien. Ma tête sature en informations depuis quelques jours et je ne sais plus sur quoi m'arrêter, ce qui n'arrange en rien mes révisions. Si je ne loupe pas mes exams, je crois que là je pourrais me considérer comme chanceux... Enfin, faudrait-il déjà qu'on me laisse sortir avant la semaine prochaine pour ça...

« Pas spécialement. J'en avais marre de réviser. La musique me fait du bien. »

Ça a toujours été le cas et ça le sera toujours. J'espère que Rikuo ressens la même chose à propos de la musique car en jouer sans l'apprécier... C'est ne pas respecter tout ceux qui en joue avec passion et ne vive que pour ça. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'en parler avec lui mais vu que je suis coincé ici, cela viendra surement un jour. Mes yeux se posent à nouveau sur l'un des pizzamans et je sens mon estomac se nouer... Il est quel heure ? 16h07... Je dirais que c'est mon goûter... De toutes façons, les manger froids serait un véritable gâchis.

« Itadakimasu. »

Je croque dedans et je déguste en fermant les yeux... Rien qu'en le mangeant, je peux m'imaginer ailleurs que dans cette chambre aux couleurs pâles. Ça fait du bien... Lorsque je termine de mâcher, j'ouvre à nouveau les yeux et... me souviens que j'ai de la visite... Oui, je ne suis pas tout seul... C'est même grâce à lui si je peux en manger, pas ici qu'ils m'en donneront, c'est sûr. Mon regard croise celui de Rikuo et je lui souris, essuyant la sauce que je sens au coin de mes lèvres.

« Désolé, ça faisait longtemps. Merci d'y avoir pensé. »

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyDim 9 Aoû 2020 - 20:05

« Pas spécialement. J'en avais marre de réviser. La musique me fait du bien. »

« Content que tu ne t'ennuie pas trop ici du coup. J'avais peur que les infirmières ne me laisse pas t'apporter ta guitare. Mais oui… Je te voyais mal bûcher sur les cours H24. »

Sur le coup, je n’étais pas très étonné. Keito sans sa musique n’était plus tout à fait Keito après tout. Je l'imaginais sans mal se mettre à gratter les cordes de l'instrument à chaque instant où il avait besoin de réfléchir, d’être seul dans sa bulle ou bien tout simplement de se détendre. Pour ma part, je n'en était pas encore là. Encore trop débutant sans doute. Il fait dire qu’à chaque fois que je prenais la guitare acoustique entre les mains… Je finissais en crise de nerfs parce que je n'arrivais pas au but escompter. Comment les autres faisaient pour jouer d'un instrument avec autant d'aisance alors que de mon côté… j'avais l'impression de batailler à chaque seconde pour créer un son un temps soit peu harmonieux ? Rah… j'aurais tellement du mieux me concentrer pendant les cours d'Ogawa-sensei au lycée…

Alors que j’étais dans mes réflexions, Keito s’empara de la nourriture que je lui avait apporté pour y apporté un premier croc. Ahah, un bon casse-croute n’était pas du luxe on dirait.

« Désolé, ça faisait longtemps. Merci d'y avoir pensé. »

« Pas de soucis. Je te dois bien ça. » Dis en prenant mon propre sac de cours sur les jambes pour en sortir un umaibo goût Tonkatsu.

J'adorais particulièrement ces trucs. A chaque fois que j'en mangeait, j'avais l'impression d'engouffrer un paquet entier de chips en une seule bouchée. Rien des mieux pour un fana des snacks salés comme moi. Par contre, en redéposant mon sac au sol et en me préparant à ouvrir l’emballage, une mauvaise pensée vint à nouveau me perturber l'esprit. A la base, j'avais prit ces trucs-là pour les manger sur le temps de la pause de midi… La pause de midi… Akihito…

Je m'arrêta dans mon geste, redéposant la friandise sur mes jambes tout en détournant les yeux, pensif. J'avais envie de parler. Envie de vider mon sac un bon coup et de mettre Keito au courant de l'avancement des événements de mon côté mais… était-ce réellement raisonnable ? Etais-ce le bon moment ? Ne verrait-il pas ça comme une nouvelle tentative de… Me rapprocher de lui a nouveau ? Je n'en savais rien… Mais l'envie d’être honnête avec lui prit le pas sur le reste.

« Keito je… Je sais que tu n'es pas très bien pour le moment avec l'accident et… et ta mémoire mais… J'ai vraiment passé une sale journée aujourd’hui et… Je me demandais si ça te dérangeait que… que je parle un peu. Comme je sais que tu n'es pas très à l'aise avec les relations sociale, tout ça… » Dis-je d'une petite voix tout en remettant mes cheveux en place.

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 14:49

Tout en dégustant le premier pizzaman qu'il m'a apporté, je me dis qu'il doit en connaître plus sur moi que ce que je pensais. Je dois avouer que je ne l'imaginais pas si observateur vu le nombre de fois où il fait manque d'inattention... Oui, sa mallette me reviens immédiatement en tête... C'est l'exemple le plus récent que je peux donner d'ailleurs. Bref, il m'a vraiment surprit sur ce coup-là et lorsqu'il me dit qu'il me doit bien ça, il me faut quelques secondes avant d'en comprendre le sens. C'est sûr qu'à côté de sa santé, m'acheter des pizzamans... C'est sûrement pas grand chose...

Soudainement, après avoir croqué dans son snack, Rikuo change complètement d'expression et le repose sur ses jambes. N'importe qui pourrait penser qu'il s'est trompé de goût et que ce qu'il mange est infecte mais... Comme une sorte d'aura négative l'entoure depuis qu'il est entré dans la chambre, je suis persuadé que quelque chose s'est passé aujourd'hui. Qu'est-ce qu'ils ont tous à être morose en venant me voir aujourd'hui ? C'est la date qui fait que c'est un jour pourri pour tout le monde ?

Brisant le silence qui venait de s'installer, hésitant, Rikuo vient confirmer tous mes doutes. Il a besoin de parler car il a passé une mauvaise journée mais semble hésiter car... Je ne suis pas très à l'aise avec les relations sociales... J'ai dû mal à m'exprimer, pas à écouter... Il devrait le savoir depuis le temps... Bon, après, c'est peut-être une question de situation. Vu que pour lui ma situation est mauvaise, il hésite à me parler de la sienne ? Je n'y comprends pas grand chose mais je sais que si je ne l'écoute pas, je vais le regretter plus tard car j'aurais l'impression d'avoir laisser un ami dans le besoin...

Mastiquant toujours ma deuxième bouchée, je fais un léger mouvement de la tête ainsi qu'un "ok" avec la main pour lui indiquer mon accord par les gestes. Je déglutis avant de confirmer le tout.


« Il s'est passé quoi ? »

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyVen 18 Déc 2020 - 22:44

Par moment, je me demande pourquoi j'hésite autant à discuter avec Keito. Je veux dire, c'est vrai qu'il n'est pas le plus loquace et qu'il n'a pas réponse à tout mais, il ne rechignait jamais à écouter ce que j'avais à dire à moins d'être particulièrement occupé. Sans compter cette dernière période un peu... étrange entre nous, il m'avait déjà entendu parler de sujets graves ou important à mes yeux sans me juger. Problème de couple, problème de famille, discussions en tout genre... Même si c'est moi qui parlait le trois quart du temps, il ne manquait pas d'être là et ce, depuis l'époque où on avait commencé à faire nos pauses cigarettes sur le toit du lycée.

Je gigotta un peu sur mon siège pour mieux me replacer alors qu'il répondit positivement à ma demande. D'abord silencieusement par un mouvement de tête et un signe de main, puis verbalement en me posant plus clairement une question sur ce qui avait bien pu m'arriver.

Je cherchais les bons mots dans ma tête pour ne pas paraitre trop brute mais... Comme pendant ma discussion avec Akihito, je ne savais pas par où commencer. Je finis par me dire qu'il valait mieux dire les choses comme elles étaient.

" J'ai parlé avec Akihito aujourd'hui, pendant la pause de midi. Enfin, j'ai essayé. Ca ne s'est pas bien passé du tout. " Annonçais-je d'abord d'une voix désolée. Je me sentais toujours horriblement coupable de la manière dont les évènements s'étaient produit et... De la manière dont il avait aprit les choses. Au moins... Il ne l'avait pas découvert de lui-même mais... Etais-ce vraiment mieux ?

" On a rompu. Je sais que c'était ce qu'il y avait de mieux à faire mais... Je crois qu'il ne me le pardonnera jamais et... Il semblait vraiment... Blessé... "

Je laissa un nouveau blanc dans la conversation avant de reprendre.

" Je... Je sais que tu aurais tout fait pour ne pas être dans ce genre de situation mais... Si tu avais été à ma place... Tu crois qu'il aurait été possible de... Enfin... Tu aurais fait quoi à ma place ? "

Certains dirait que ca ne servait à rien de se triturer la tête sur ce que j'aurais du faire ou ne pas faire. Trop réfléchir à des "Et si j'avais dit ça ou fait ça" c'était le genre de truc qui me rongeaient pendant des jours et des jours et m'empêchaient de dormir. Je me faisais des scénarios les plus improbables les uns que les autres et... Enfin, je partais en vrille quoi. Mais j'étais comme ça. Le genre de mec qui voulait faire au mieux mais qui faisait d'abord des conneries pour commencer. Un vrai boulet...

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyMer 23 Déc 2020 - 13:54

Silencieux, j'attends qu'il se lance dans ses explications. S'il prend autant de temps, c'est que ça doit être difficile à dire ou à formuler alors autant ne pas le presser, il finira bien par parler... Après une bonne minute de réflexion, Rikuo commence à m'expliquer qu'il a parlé avec Akihito à la pause de midi, ce qui me donne une raison sur le fait qu'il n'est pas venu me voir ce matin pour apporter les notes du cours de langues vivantes. Apparemment, la discussion ne s'est pas bien passé du tout et ils ont rompus, ce qui était une certitude... De toutes manières, Rikuo souhaitant rompre de toutes manières et le faire en étant honnête, s'il l'a vraiment été... Les choses ne pouvaient pas bien se passer... Surtout s'il lui a dit les choses telles quelles, sans gants ou hypothèses.

« Il semblait vraiment... Blessé... »

Le contraire aurait été surprenant ou alors, cela aurait pu dire que Akihito ne l'aimait plus lui non plus... Bien que dans un cas comme ça, je supposes que c'est la fierté qui en prend un coup... Le silence s'installe et je ne vois pas quoi dire car... Je n'ai rien à dire sur le sujet en fait, je ne suis pas expert en relation sociales alors les relations amoureuses... Même si, d'après mon entourage, je suis ou j'étais en couple mais je n'en ai aucun souvenir et la personne en question n'est pas là pour justifier tout ça donc... Je doutes que ça vaille le coup de m'en souvenir. Surtout que tenter de m'en souvenir me donne juste mal à la tête à chaque fois... C'est fatigant...

« Je... Je sais que tu aurais tout fait pour ne pas être dans ce genre de situation mais... Si tu avais été à ma place... Tu crois qu'il aurait été possible de... Enfin... Tu aurais fait quoi à ma place ? »

Ah... Il me pose réellement la question à moi ? Le gars qui a oublié et celui a qui il a avoué ses sentiments ? Pour moi, je n'ai jamais été à sa place et vu la merde dans laquelle il s'est foutu, je doute fortement que cela me serait arrivé un jour... Je ne suis franchement pas celui a qui il faut demander conseil.

« Aucune idée... Je n'ai jamais été en couple, enfin... dans mes souvenirs... donc je n'en sais rien. Sûrement tout dis avant que ça ne dégénère. Etre honnête dès le début ? Mais c'est facile de le dire sans le vivre. »

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyJeu 24 Déc 2020 - 20:13

" Aucune idée... Je n'ai jamais été en couple, enfin... dans mes souvenirs... donc je n'en sais rien. "

Je n'avais pas trop réfléchis en posant la question. Trop centré sur mon propre ressentit, j'avais complètement oublié l'espace d'un instant... Qu'il ne se souvenait quasiment de rien au sujet de sa propre vie amoureuse. Lui qui n'était déjà pas un grand spécialiste en conseils quand il était plus ou moins touché par le sujet... Là ca devait carrément lui sembler lointain voir étranger.

" Sûrement tout dire avant que ça ne dégénère. Etre honnête dès le début ? Mais c'est facile de le dire sans le vivre. "

Ouais... C'est sûr que maintenant que je m'étais noyé dans mes histoires, l'idée que j'aurais du m'en occupé dès le début me semblait également évidant. Mais oui... Au début, on imagine pas à quel point ca peut empirer et quand on atteint un point de non-retour... On à peur de se retourner dessus pour arranger les choses à moins d'y être contraint ou, que la situation explose.

Après, j'avoue que je posais surtout ma question dans le sens de, qu'est-ce qu'il aurait fait à ma place pour annoncer les choses une fois les erreurs faites. Enfin, comment j'aurais pu m'en sortir mieux aujourd'hui en quelque sorte. Mais... C'est vrai que je ne lui avait même pas expliquer comment... Comment la discussion était partie en vrille...

" Ouais... Même si au début... Je ne pensais pas que ça irait aussi loin. "

J'hésite un instant avant de reprendre la parole, légèrement honteux et mal à l'aise à l'idée de remettre un sujet sensible sur le tapis.

" J'imaginais naïvement que mes sentiments pour toi s'estomperais rapidement et que je reprendrais ma vie de tout les jours, sans que ca ne créer de problèmes. "

Je baisse les yeux et soupire en disant ça, comme pour chasser de mauvaises pensées de mon esprit. Il ne faut pas que je retombe sur ce débat. Ce n'est pas le moment. Keito vient à peine de revenir à lui, sa mémoire est en compote et... Et il m'a rejeter. Continuer encore et encore à reparler de mon amour pour lui pourrait le mettre très mal à l'aise... Et gâcher l'entente qui revient peu à peu entre nous. Non, je ne veux absolument pas gâcher ça... Même en tant qu'ami, je veux rester près de lui.

" C'est juste... Ici je crois que même en étant honnête avec lui, en lui avouant toutes mes erreurs, je crois que j'aurais pu mieux lui dire les choses. Je... Même si je ne suis plus amoureux de lui, il compte toujours pour moi et... Même si c'est égoïste, j'aurais au moins voulu qu'on puisse rester ami... Ici... J'étais occupé quand il m'est tombé dessus et je n'étais pas du tout préparer à lui parler de tout ça. J'ai encore agis sur le coup de l'émotion... Je me disais qu'il fallait le faire et... Au lieu d'amener les choses petits à petits, je lui ai dit de but en blanc que j'en aimait un autre, que j'avais fait des conneries après la soirée étudiante et... Apparemment, il s'en doutait déjà... Je ne sais pas si tu t'en souvient mais... Akihito a vu notre photo de la soirée d'avril... Je n'étais pas au courant avant ce midi... "

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptySam 26 Déc 2020 - 14:03

Lorsqu'il me dit qu'il ne pensait pas que ça irait si loin au début, la seule pensée qui me passe par la tête c'est "encore heureux !". S'il le savait et qu'il a tout de même fait tout ça... Il serait vraiment quelqu'un avec un mauvais fond. Le connaissant depuis pas mal de temps maintenant, je sais que ce n'est pas le cas. Il n'est pas foncièrement mauvais juste extrêmement maladroit... Du moins, c'est ce que j'espère car si je me rends compte du contraire un jour, il est certain que je ne le laisserai pas une seconde de plus dans mon entourage.

Rikuo reprends la parole en m'expliquant qu'il pensait naïvement que ses sentiments pour moi disparaîtraient rapidement et qu'il pourrait reprendre une vie normale, sans créer de problèmes avant de baisser les yeux et soupirer. L'entendre à nouveau parler de ses sentiments amoureux envers moi me rends un peu mal à l'aise. Je suis sensé faire quoi face à un ami qui ne nous voit pas comme tel ? Le repousser à nouveau ? Ne plus lui parler pour qu'il ne se fasse pas d'illusion ? Continuer comme d'habitude sans m'en soucier ? Comment savoir si ce que je dis le blesse ou non ? C'est trop compliqué tout ça pour moi, c'était plus simple quand je ne parlais qu'à mes parents...

Sans le vouloir, Rikuo répond à quelques une de mes questions en reprenant la parole. Il souhaitait rester ami avec Akihito malgré tout ça, ce qui veut dire, rester auprès de quelqu'un qui a encore des sentiments pour lui alors qu'il n'en a plus... Je supposes que ça veut dire qu'il souhaite que je continue de lui parler même si ça n'est pas réciproque ? S'il est sûr que ça ne le blessera pas... Au pire, il s'éloignera de lui-même, non ? Bref, j'y repenserai plus tard, là j'écoute ses regrets de ne pas avoir pu prendre son temps pour l'annoncer correctement à Akihito. S'il l'avait fait avant, il aurait pu s'y préparer et le faire, non ? Surtout depuis Avril...

Rikuo me parle d'une photo et je dois chercher quelques secondes pour m'en souvenir. Cette soirée, surtout dû à l'alcool qui j'y avais ingéré, est difficile d'accès dans ma mémoire... Tout me semble flou et peu cohérent, il doit me manquer beaucoup de détails pour que tout soit clair... Je hoche la tête et il termine en disant que Akihito l'a découverte seule... Voilà pourquoi il ne fallait pas attendre...


« Trop attendre n'est jamais une bonne chose visiblement. »

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyDim 27 Déc 2020 - 12:54

Comme à mon habitude lorsque j'arrivais à parler d'un problème... J'étais en train de tout déblatérer sans même faire attention aux réactions de mon interlocuteur. Heureusement que... Dans un sens, Keito n'était pas du genre à vouloir intervenir au moindre mot sinon il aurait eu du mal pour en placer une. Enfin, je parlais, je parlais mais, je savais pertinemment que quoi que je dise, quoi que Keito en pense, aucun de nous deux n'était réellement en position de trouver une solution magique pour tout arranger. Akihito m'en voulait déjà, j'avais mal agit depuis longtemps et rien ne pourrait y changer quoi que ce soit.

" Trop attendre n'est jamais une bonne chose visiblement. "

Ne pas oser prendre de décision non plus... Et ça j'aurais du le savoir depuis le temps.

" Ouais... On peut dire ça. " Dis-je la mine sombre.

Je savais que Keito n'aurait pas de vrais conseils à me donner. Non seulement parce que, de mémoire, il n'avait jamais vécu ce genre d'ennuis avec Heisuke mais surtout parce que... Et bien... Même s'il en avait eu... Il les aurait tout simplement oublié. Ce que j'allais dire pourrait avoir l'air vraiment égoïste mais... Sur ce point, je l'enviais un peu. Oublier tout ce qui a pu nous faire du mal... Ca avait quelque chose de... Tentant.

Je soupira un bon coup avant de m'affaler en partie sur le lit de Keito. Toujours assis sur ma chaise, j'avais cependant déposé mes coudes sur les couvertures et ma tête trônait lourdement dessus. Position préférée des étudiants qui dorment en cours ou des gens désespérés, comme je l'étais à l'instant. J'en avais mare de mes histoires de cœur... C'était aussi prise de tête qu'un contrôle de math incompréhensible qu'on aurait tout bonnement envie de faire valser en l'air... J'avais besoin de vacances...

" Si t'as envie de te venger assommes-moi un bon coup. Avec un peu de chance je zapperais tout moi aussi. " Me plaignais-je dans le vide.

Je n'étais pas vraiment sérieux en disant ça. J'étais juste dans cet état étrange où on se maudit tellement qu'on éprouve une subite envie de se taper la tête contre un mur. Il fallait que je parle d'autre chose. Que je me vide un peu la tête avant que celle-ci n'explose... Et cet en réfléchissant à un truc au hasard qu'une certaine tête rose me revint à l'esprit tout à coup.

" Ayano... " Dis-je après un moment de silence. " Je l'ai croisé tout à l'heure. Elle était là pour quoi ? "

La question pouvait paraitre bête. Tout le monde se dirait qu'elle était là pour le voir, qu'elle s'inquiétait comme tout ceux qui avait mit les pieds dans cette chambres avant elle mais, de mon côté, je ne pouvais m'empêcher d'imaginer qu'elle était là pour autre chose. Sa fuite précipitée, le rouge aux joues, tout ça... Jalousie quand tu nous tiens.

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyDim 27 Déc 2020 - 14:09

Rikuo se penche sur mon lit, pose ses coudes dessus avant de s'en servir comme appuie pour sa tête, l'air désespéré après avoir plus ou moins approuvé ce que je disais. Que dire pour l'aider ? Je n'en ai strictement aucun idée et le manuel de "comment remonter le moral d'un ami qui vient de se faire larguer alors qu'on est l'une des raisons de celle-ci pour les nuls" n'est pas encore sorti je penses... Après quelques secondes, il me propose, si je ressens l'envie de me venger, de l'assommer afin, qu'avec un peu de chance, il zappe tout lui aussi... Je lui répondrais bien que le fait de tout oublier n'est pas une partie de plaisir non plus, vu tout les examens que je dois subir, mais je supposes qu'il n'a pas dit cela sérieusement. Qui le dirait sérieusement devant un amnésique ? Rikuo a beau être gaffeur, il ne serait pas de ce genre là tout de même... Du moins, je préfère me dire qu'il ne l'est pas à ce point.

"Ayano... Je l'ai croisé tout à l'heure. Elle était là pour quoi ?"

Mm? Pourquoi me parle-t-il de Ayano tout à coup ? La conversation a complètement dérivé de sujet en un instant et j'avoue que j'en suis plutôt surpris, ce qui a dû se voir sur mon visage l'espace de quelques secondes. Inconsciemment, parler d'elle me fait tourner la tête vers le vase rempli de pivoine qu'elle m'a ramené quelques heures plus tôt.

« Me rendre visite. Elle n'était pas venue depuis l'accident et c'était inquiétée... »

Comme tout le monde autour de moi... J'ai vraiment inquiété tout ceux qui me connaissent et apparemment, même ceux que je ne connais ni d'Eve, ni d'Adam... Quand suis-je devenu si connu ? J'ai beau être le capitaine de l'équipe de basket et avoir trop bu lors d'une soirée, je ne pensais pas être aussi populaire... Milan aurait-il exagéré les choses ? Ca serait bien son genre... Bref, les inconnus m'importe peu comparé à mes proches... Je me tourne à nouveau vers Rikuo.

« Comment ça se passe en cours ? Pas trop envahi de questions sur moi ? »

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyLun 4 Jan 2021 - 16:26

Ma question au sujet de l'étudiante lui fait perdre son éternel visage de marbre, il détourne la tête, il semble de remémorer des choses... Perd son regard dans le bouquet de fleur fraichement arrivé sur sa table de chevet... D'accord...

" Me rendre visite. Elle n'était pas venue depuis l'accident et c'était inquiétée... "

Je croyais à ce qu'il me disait. Keito n'était pas du genre à mentir mais... J'avais l'impression qu'il ne me disait pas tout. Est-ce que je me faisait des idées ou est-ce que mes doutes étaient réellement fondés ? Je n'en savais rien mais... Une vague de jalousie me brulait les entrailles. Ils étaient amis certes. C'était normal qu'elle vienne le voir tout comme l'avait fait Tessa, Milan et peut-être d'autre entre temps mais... Je ne pouvais pas m'empêcher de voir sa venue comme une tentative de rapprochement ou un autre truc du genre. Peut-être parce que je me sentais menacer par sa présence ? Mouais... En fait... C'était peut-être ça. Ayano... Ayano était une jolie fille. Elle n'avait pas peur d'aller vers les gens ni même de leurs faire comprendre ce qu'elle aimait ou non. De ce que j'en savait, elle avait un sorte de franchise qui avait de quoi attiré son entourage. Après tout... Là où j'avais pris des années à être ami avec le guitariste, elle, il lui avait suffit de quelques semaines à ses côtés pour avoir le droit de rentrer dans son cercle intime... Bordel... Pourquoi elle et pas moi ? Où étais-je réellement dans tout ça aux yeux de Kei ? Est-ce simplement parce que je suis un homme et non elle qu'elle a réussit à si vite percer sa carapace ? Serait-il si faible face à une jolie fille qui bat des cils ? Non... Ca n'a jamais été son genre. Enfin... Ce n'était pas son genre avant son accident. Avant qu'il n'oublie Heisuke...

Sa réponse me démoralisa plus que je ne l'étais déjà. Avait-il compris le combat intérieur qui m'animait ? Je ne saurait dire. J'étais plutôt expressif mais dieu sait que ce qui se passait dans ma tête était parfois complètement l'opposé du sens commun.

A sa réponse, je ne marmonna donc qu'un simple " hum ok. " sans plus de conviction avant de me raccrocher à sa question suivante.

" Comment ça se passe en cours ? Pas trop envahi de questions sur moi ? "

" Pour les cours ça va. J'ai pris le rythme pour recopier les choses en double et je demande parfois à Takano-san de jeter un œil sur les prises de note pour être sur de ne pas te donner des erreurs à étudier. C'est rare qu'il y en ai mais tu sais, dans le doute... Et puis tout le monde semble vouloir t'aider d'une manière ou d'une autre. "

Je ne savais d'ailleurs toujours pas si je devais être surpris ou non par le soudain engouement autour du guitariste. Je veux dire, il faut être honnête, même si je n'étais pas amoureux de Keito, je crois que moi aussi j'aurais voulu faire quelque chose pour lui moi aussi. Il n'est pas le plus bavard du monde mais il a un truc. Chef de l'équipe de basket, doué en musique, plutôt beau mec... Je comprend sans mal qu'il ai une certaine popularité auprès des filles ainsi que l'admiration de certains garçons... Voir le cœur de quelques-uns si je me compte dans le lot.

" Evidement, on me demande à chaque fois comment tu vas, quand est-ce que tu vas revenir, si tu n'as rien eu de trop grave... heureusement qu'on ne me demande plus trop souvent ce qu'il s'est passé parce qu'à part dire que tu as fait une mauvaise chute, je me vois mal en dire plus. "

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptySam 9 Jan 2021 - 14:04

Ma réponse concernant Ayano ne semble pas l'intéresser plus que ça et je me demande d'autant plus pourquoi il m'a posé la question... À quoi s'attendait-il d'autre ? Surtout qu'il avait sûrement déjà la réponse car, qui viendrait dans un hôpital si ça n'était pas pour un examen ou rendre visite à quelqu'un ? À moins qu'il avait une autre question en tête en me demandant cela et que je n'ai pas compris la subtilité... Tant pis, il n'a pas insisté donc je supposes que ça ne l'intéressait pas vraiment.

Pour mes interrogations au sujet des cours et s'il n'était pas trop envahi de question à propos de mon absence et, surtout, mon état pour ceux qui sont au courant, Rikuo me dis qu'il a réussi à prendre le rythme pour copier en double. Copier en double ? Il fait ça pendant le cours ou j'ai mal compris ? Déjà que tout simplement prendre des notes, en fonction du prof, c'est pas forcément évident alors deux fois... Il les fait vérifier par un certain Takano-san, inconnu au bataillon, et me précise que tout le monde semble vouloir m'aider... Je ne leur ai jamais parlé et ils souhaitent m'aider... Je ne les comprends pas...


« Evidement, on me demande à chaque fois comment tu vas, quand est-ce que tu vas revenir, si tu n'as rien eu de trop grave... heureusement qu'on ne me demande plus trop souvent ce qu'il s'est passé parce qu'à part dire que tu as fait une mauvaise chute, je me voyais mal en dire plus. »

« Ils n'ont pas à le savoir... »

Ils en savent déjà trop à mon goût de toutes façons... Je suis presque sûr que l'origine de la fuite vient de Cray... Incapable de garder le silence, il a fallut qu'il en parle à tout le monde, hein ? Je ne vois pas en quoi ça intéresse ceux qui n'ont aucun lien avec moi. S'ils s'intéressent, c'est uniquement pour jaser ou tenter de faire croire qu'ils sont bienveillants pour se rapprocher de moi. S'ils pensent que ça changera quoi que ce soit, ils peuvent se mettre le doigt dans l'œil jusqu'au coude.

« Tu disais avoir le rythme mais... Tu écris deux fois la même chose pendant le cours ? Ça ne serait pas plus simple de le faire après ou de faire des photocopies ? »

Pour quelqu'un comme Rikuo, qui maitrise la nouvelle technologie, faire des photocopies ou prendre en photo puis imprimer ne devrait pas être très compliqué. J'apprécie que les cours qu'il me donne soit propre et ne soit pas de simple photocopies mais... Ça doit lui prendre un temps fou et surtout, j'espère que ça ne va pas jouer sur son attention en cours et, par conséquent, sur les examens à venir la semaine prochaine...

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptySam 9 Jan 2021 - 19:20

" Ils n'ont pas à le savoir... "

Le ton de Keito était comme d'habitude, catégorique sans pour autant laisser paraitre de la colère ou quoi que ce soit. A ses mots, Il devait sans aucun doute être irrité cela dit. Le guitariste n'avait jamais été très démonstratif ni du genre à étaler sa vie privée à tout le campus alors... L'idée que les gens essayaient de gratter des infos à droite et à gauche pendant son absence... Ca ne devait pas être lui faire particulièrement plaisir. Perso, je savais très bien que je ne cracherais pas le morceau sur ce qui c'était réellement passé. Non seulement parce bah... Ce serait m'incriminer en bonne partie, puisque j'étais à l'origine de l'accident mais surtout, parce que je ne voulais en rien faire quelque chose qui pourrait déplaire à mon ami.

" Ouais... C'est aussi ce que je me disais. A part les rassurer sur ton état, je ne fais rien de plus ne t'inquiète pas. " Dis-je en me relevant doucement avant de m'étirer sur ma chaise. Pouah, passer toute la journée assis sur un bureau, ça n'a rien de bon pour mes articulations.

" Tu disais avoir le rythme mais... Tu écris deux fois la même chose pendant le cours ? Ca ne serait pas plus simple de le faire après ou de faire des photocopies ? "

Sur le moment, sa question me déconcerta un peu. Je euh... Je ne pensais pas qu'il s'attarderait sur ce genre de détails. je veux dire, je pensais qu'il se contenterait d'étudier les feuilles que je lui transmettrais et... Enfin qu'il ne chercherait pas plus loin. Lui avouer que j'avais fait de l'excès de zèle dans ma "mission" me mettait un peu mal à l'aise. Un peu rougissant, je lui avoua donc la raison de mes efforts tout en me grattant négligemment la tête.

" Ah euh... C'est que... Je préfère prendre le temps de bien réécrire le cours pour toi. Enfin, pour que tu n'ais pas de mal à lire mes prises de note. Je... C'est parfois un peu brouillon... Ce que je fais pour moi alors... "

En réalité, je n'avais une aussi mauvaise écriture et mes cours étaient loin d'être un ramassis de gribouillis informes mais... Ouais, ca peut paraitre futile mais ... Ok j'avoue, je voulais donner un truc "parfait" à Keito pour qu'il ai une bonne image de moi. Ah sérieux... Comme si voir que j'ai une écriture soignée était un argument face à lui. Bon, peut-être qu'avec de la chance, l'idée que je passe du temps pour bien faire les choses rien que pour lui... Mais merde... Qu'est-ce qui me passe par la tête comme idées stupides ?

" Mais aujourd'hui j'ai profité de la pause de midi pour faire tout ça ne t'inquiètes pas. Je n'avais presque rien à faire entre mes cours du matin et celui de la dernière heure. Et puis, ça ne me dérange pas du tout ! Je révise un peu en même temps. Tu vois, à force de réécrire, ca rentre petit à petit. "

Bon, je ne dis pas que cette technique ne marchait pas c'est clairement pas ce que je visais ces temps-ci. Après, tant que l'excuse fonctionne, ça me va.

" Mais ne t'inquiète pas pour ça hein ! Je maitrise ! Et puis, tu ne vas pas rester longtemps ici du coup c'est juste pour un temps. Et... Si je peux faire quelque chose d'autre pour toi... N'importe quoi... "

A mes derniers mots, ma voix perdit peu à peu de son volume, proportionnellement à la culpabilité qui quant à elle refaisait surface.

" Je... Je me sens encore mal à l'idée... Que tu sois ici par ma faute et... J'aimerais pouvoir faire le plus que je peux... Pour toi... "

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyJeu 14 Jan 2021 - 15:18

Silencieusement, je l'écoute m'expliquer qu'il préfère prendre le temps de réécrire les cours pour moi plutôt que des notes au brouillon écrites en cours. La réponse n'est pas vraiment en accord avec ma question mais je comprends qu'en réalité, j'ai mal compris son histoire de rythme à la base. S'il ne veut pas me donner son brouillon, c'est qu'il n'écrit pas deux fois la même chose en cours et ça me rassure un peu. Je ne dis pas que ça ne m'aurais pas impressionné qu'il arrive à prendre les notes en double et ce, aussi clairement, mais je préfère que ça ne soit pas le cas sinon il aurait surement frôlé le surmenage...

« Mais aujourd'hui j'ai profité de la pause de midi pour faire tout ça ne t'inquiètes pas. Je n'avais presque rien à faire entre mes cours du matin et celui de la dernière heure. Et puis, ça ne me dérange pas du tout ! Je révise un peu en même temps. Tu vois, à force de réécrire, ca rentre petit à petit. »

C'est gentil de sa part mais il n'est pas obligé d'en faire autant... Vu la raison de mon absence, je suis presque sûr que si mes parents le demandais à l'école, les profs leur enverraient des feuilles avec le résumé de leur cours afin que je puisse réviser. La société japonaise a beau être ce qu'elle est, en ce qui concerne les études, s'il y a un examen en jeu il y a des fortes chances pour ne pas être mis de côté et "ruiner mon avenir". Enfin, ça reste une hypothèse car s'ils savent aussi que j'ai frappé Rikuo, l'inverse est tout à fait possible aussi... Bref... Il n'est pas obligé de faire tout ça pour moi.

« Mais ne t'inquiète pas pour ça hein ! Je maitrise ! Et puis, tu ne vas pas rester longtemps ici du coup c'est juste pour un temps. Et... Si je peux faire quelque chose d'autre pour toi... N'importe quoi... Je... Je me sens encore mal à l'idée... Que tu sois ici par ma faute et... J'aimerais pouvoir faire le plus que je peux... Pour toi... »

La voilà la raison... Il se sent coupable du fait que je sois coincé ici et pense se racheter en faisant en sorte que je ne manque de rien... Est-ce qu'il se rend compte qu'il en fait déjà beaucoup trop et qu'il devrait juste s'occuper de son avenir à lui plus que du mec qui l'a frappé et repoussé ? Je ne peux retenir mon soupire.

« T'en fais déjà assez. J'ai perdu l'équilibre, t'es pas coupable de mes actes. »

Suite à ça, je pince les cordes de l'instrument que j'ai toujours entre mes mains, jouant une mélodie calme et apaisante.

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyJeu 14 Jan 2021 - 16:56

Est-ce que j'avais encore dit une bêtise ? Est-ce que j'étais en train de tirer sur la corde de sa patience sans m'en rendre compte ? Je n'en savais rien, tout comme j'ignorais comment prendre le soupir qu'il poussa à mes derniers mots. Est-ce que... J'en faisait trop à ses yeux ? Pourtant... A part lui apporter ses cours et quelques affaires, je ne faisais pas grand chose de réellement utile pour lui... Lui à côté de ça... Il m'avait peut-être sauver la vie ou du moins, éviter de me retrouver là, à sa place dans ce lit d'hôpital...

" T'en fais déjà assez. J'ai perdu l'équilibre, t'es pas coupable de mes actes. "

Etrangement, ses mots n'arrivaient pas à me convaincre... Comme je le disais, je ne faisais presque rien comparer à d'autres et pour le reste, rien ne serait arrivé si je n'avais pas été là. Si je n'avais pas noter l'adresse de l'expo dans son téléphone, si je n'avais pas agis comme je l'ai fait ce jour-là, si... Enfin, vous voyez l'idée.

J'étais déjà mal de ma rupture avec Akihito de tout à l'heure, des films qui tournaient dans ma tête depuis que j'avais croisé Ayano dans l'entrée tout à l'heure et maintenant son refus que j'en fasse plus pour lui... Tout ça me fit mal au coeur... Et dire d'autres mots que je regreterrais sans doutes plus tard.

" Si... Si c'était Ayano qui te proposait ça... De t'aider tout ça... Tu aurais accepté ? "

enfin, quelqu'un d'autre que moi aurais-je du dire mais ma mauvaise tête en avait convenue autrement.

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyVen 22 Jan 2021 - 13:08

L'esprit occupé par la mélodie émanant de ma guitare, je ne prête pas attention au fait que ce que j'ai dis à Rikuo ne semble pas le rassurer ou même le convaincre qu'il n'a plus à s'en faire. Dès que je commence à jouer, presque plus rien ne compte pour moi, je suis dans une bulle. Bien sûr, j'essaie de rester un minimum à l'écoute au cas où il parlerait mais je ne peux pas dire qu'il a toute mon attention comme je cherche également à jouer correctement. J'aime innover et improviser mais je ne supportes lorsque ça sonne faux même si j'ai l'habitude depuis toutes ces années de pratique... Du moins... J'en avais l'habitude car mes doigts et mes mouvements ne sont pas aussi fluides qu'avant. Un manque de pratique ou bien c'est dû aux médocs ?

« Si... Si c'était Ayano qui te proposait ça... De t'aider tout ça... Tu aurais accepté ? »

Je sors de mes pensées et relève la tête pour l'observer. Encore une question sur Ayano... Là, c'est sûr, il y a quelque chose... Plus que le simple fait de la croiser dans un couloir. Sans trop réfléchir je donne la réponse qui me semble logique.

« Oui, si ça peut lui faire plaisir. Mais nous n'avons qu'une seule matière en commun donc il n'y a pas grand intérêt. »

Pourquoi me pose-t-il toutes ses questions sur Ayano ? Serait-ce dû au fait que je suis resté longtemps assis à côté d'elle en cours ? Comme il dit avoir des sentiments pour moi et que j'ai fuis sa compagnie pendant plusieurs mois en me mettant à côté d'elle... Ne serait-ce pas simplement ce qu'on appelle de la jalousie ? Peut-on vraiment ressentir ça alors que la personne n'est pas en couple avec nous ? Peut-être qu'il l'envie et ne la jalouse pas ? Pff les relations sociales c'est trop compliqué pour moi...

Sans quitter les cordes de ma guitare, je regarde les yeux de Rikuo à la recherche de la vérité, sans être sûr d'y comprendre quoi que ce soit.

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyVen 22 Jan 2021 - 16:54

Je n'aurais pas du dire ça, je le savais très bien. Quelque soit la réponde de Keito, à moins qu'il me dise clairement qu'elle l'ennuyait plus qu'autre chose, rien aurait pu réellement me satisfaire. Je cherchais la petite bête ou du moins, le bâton pour me faire battre. L'envie de savoir prenait le pas sur le reste mais, même s'il m'apprenait qu'il l'appréciait beaucoup, qu'ils avaient, imaginons, des projets pour après sa sortie, etc... Qu'est-ce que je pourrais bien y faire de toute manière ? Pester contre la jeune fille sans même la connaitre personnellement ? Non... Je n'étais pas comme ça. J'avais déjà eu du mal à dire à Keito à l'époque ma vision des choses sur Heisuke qui s'était barré loin en le laissant en plan alors que là ça aurait pu être compréhensible alors... Développer un côté "pimbêche" qui bave sur le dos des gens sans rien savoir... Ouais non...

" Oui, si ça peut lui faire plaisir. "

... Ne pas poser de question dont on ne veut pas la réponse... Je devrais surligner cette règle d'or dans ma tête car là... Sans même s'en rendre compte, Keito me brisait le cœur une fois de plus. Je le connaissais et... Je me disais bien qu'il ne réfléchissait pas aux dégâts que certains mots pouvaient faire, surtout en amour mais, ça n'empêchait en rien la douleur de se pointer. Peut-être que ma mauvaise tête parlait toujours, peut-être que je me faisais encore des films mais j'avais traduit sa phrase en " Oui, si ça peut lui faire plaisir... A elle. ". J'hésitais tout à l'heure mais en m'imaginant ça... Je pouvais maintenant me dire que j'étais bien jaloux d'Ayano. Elle elle pouvait en faire plus pour lui, elle elle ne le dérangeait pas, Elle elle avait pu se rapprocher de lui sans qu'il ne monte sa garde, elle...

" Mais nous n'avons qu'une seule matière en commun donc il n'y a pas grand intérêt. "

Je releva la tête, légèrement apaisé par son explication mais non rassuré pour autant. Les mauvais échos de mon esprit faisait plus de bruit que ces mots semblent-ils... Je ne répondis pas à sa réponse. J'étais persuadé que si j'ouvrais à nouveau la bouche, je ne pourrais m'empêcher de m'enfoncer encore plus en continuant sur le sujet. Il fallait que mon esprit s'apaise, qu'il se concentre sur autre chose de plus... Positif. Oublier Akihito, oublier Ayano, penser à autre chose...

Je détourna les yeux de ceux de Keito, cherchant sans doute où je voulais en venir avec toutes mes questions et ma fâcheuse manie de passer du coq à l'âne depuis tout à l'heure. Je ne voulais pas qu'il y trouve réponse à ses questions et qu'il se braque en découvrant le fond de mes pensées. Au lieu de tout ça, je repris place aux creux de mes bras, posé sur le rebord du lit du guitariste qui continuait de gratter les cordes de l'instrument distraitement. J'ignorais s'il essayait de reproduire une chanson qu'il avait entendu ou bien s'il composait sur le tas, à l'improvisation du moment. Pour tout dire, je ne lui avait jamais posé de question technique sur les musiques qu'il interprétait. Quand il répétait dans notre chambre, je me disais naïvement qu'il s'entrainait pour des travaux pour l'université sans réellement comprendre ce que cela voulait dire ou à quoi sa l'engageait.

Je me laissais un moment à l'écouter, sans dire un mot. Je profitais simplement de la mélodie pour remettre de l'ordre dans mon esprit et apaiser un peu mes idées. J'étais bien ici, avec lui, il ne fallait pas que je m'évertue à tout gâcher juste parce que je ne prenais pas assez le temps de réfléchir. J'ouvrais les yeux par moment, regardant ses doigts bouger sur l'instrument avec aisance. Pour avoir commencé la guitare il y a peu, le voir bouger ainsi me paraissait tellement irréel. J'étais tellement loin d'atteindre son niveau et je crois qu'il me faudrait des années pour lui faire la surprise de savoir jouer, surtout si je me comparais à sa maitrise. Cela dit, à réfléchir à tout ça... Peut-être que lui faire la surprise d'une chanson parfaitement maitrisée pouvait tomber à l'eau. Peut-être que je pouvais lui demander autre chose à la place qui, je l'espère, lui ferait un minimum plaisir par la même occasion.

" Tu joues vraiment bien. " Lui dis-je, à la fois réellement conquis par ce qu'il était en train de jouer que pour attirer à nouveau son attention. " J'ai commencé à apprendre il y a pas longtemps. J'ai demander à Ogawa-sensei de me prêter une guitare de temps en temps et de quoi m'entrainer mais, je suis bien loin du résultat. " Continuais-je sans préciser que si j'avais commencer la guitare, c'était surtout parce que mon colocataire m'avait beaucoup manqué pendant sa longue période de fuite de la chambre et... Et le reste. " Dis euh... Si tu as le temps, ça ne te dérangerait pas de m'apprendre un peu à en jouer ? " Question à double intérêt évidement. Keito était le meilleur professeur que je pouvais avoir à même le campus pour m'aider à évoluer avec un bon rythme et... Et passer du temps avec lui aussi... Enfin, ca me ferait plaisir d'avoir des moments rien qu'à nous, même l'espace de quelques cours.

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptySam 23 Jan 2021 - 16:31

Lorsqu'il relève la tête, j'en profite pour regarder ses yeux sans être sûr de ce que j'arrive à y percevoir. De l'espoir ou de la tristesse ? Dans tous les cas, ça ne change pas le fait qu'il ait toujours l'air morose mais comme il vient de rompre, je supposes que c'est normal. N'ayant aucune idée de ce que je devrais dire dans un moment pareil, je préfères reporter mon attention sur mon instrument, laissant Rikuo plonger à nouveau la tête dans ses bras.

Enchainant les notes et variation dans la mélodie, je cherche tout en essayant de rester cohérent dans ce que je joue. Pour le moment, je joue calmement un son plutôt doux afin de chasser toutes les mauvaises pensées qui pourraient venir empoisonner  mon esprit. Cela permettra aussi à Rikuo, s'il m'écoute, de le faire aussi s'il le souhaite. Evidemment, je ne le lui dit pas mais s'il n'y pense pas, c'est qu'il n'a pas pour habitude de le faire et ça risque de ne pas fonctionner.

« Tu joues vraiment bien. » me dit-il après quelques minutes de silence. Je redresse la tête et le regarde alors qu'il me surprend en me disant qu'il a commencé à apprendre avec l'aide de Ogawa-sensei... Depuis quand est-ce qu'il est intéressé par la musique et surtout par la guitare ? Je ne l'ai jamais vu s'y intéresser avant... A moins que je n'y ai jamais fais attention ou... Non, ne pas penser au fait que je l'ai peut-être oublié, sinon je vais finir par en prendre l'habitude.


« Dis euh... Si tu as le temps, ça ne te dérangerait pas de m'apprendre un peu à en jouer ? »

L'espace d'un instant, j'oublie que je suis en train de jouer et je ne pince plus de corde pendant quelques secondes avant de reprendre.

« Je ne penses pas être bon pédagogue... »

Le silence s'installe après avoir prononcés ces mots qui résument mes pensées. Ayant du mal à m'exprimer et jouant à l'oreille, je suis sûrement le pire professeur que quelqu'un puisse avoir. Ogawa-sensei saura bien mieux l'aiguiller que moi, même s'il ne pratique pas de cet instrument. Cependant, je reste étonné par cette annonce et j'aimerai connaître la raison de son lancement dans cet apprentissage long et fastidieux.

« Depuis quand est-ce que tu apprends et... pourquoi ? »

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyJeu 28 Jan 2021 - 18:12

Il s'arrête subitement à ma question. Mince, j'espère que je ne l'avais pas désagréablement surpris ou quoi que ce soit. Je ne sais pas si tout comme certains photographes, les musiciens ont un truc contre ceux qui prennent leur art à la légère. Après tout, moi je n'avais pas commencé à jouer par passion personnelle envers l'instrument et les sons qu'il produisait. Pour reprendre la comparaison avec mon domaine de prédilection, c'est comme dire qu'une gamine de douze ans qui fait mumuse avec Snapchat et des filtres apprenait sérieusement la photographie. On en était bien loin en réalité.

Je le fixe cependant sans rien dire, avec un maigre espoir que l'idée le tente malgré tout. Peut-être qu'il verrait ça comme un bon plan pour revoir ses bases ou euh... Pour s'entrainer différemment.

" Je ne penses pas être bon pédagogue... " Dit-il finalement.

Ah... C'était donc ça... Je me demandais quand même s'il disait ça pour me détourner vers un autre professeur ou s'il avait réellement peur de ne pas être à la hauteur de mes attentes. Pourtant, je ne demandais pas grand chose ! Enfin je veux dire, juste réussir à bien mettre les doigts sur le manche serait déjà une grande avancée vue mon niveau ! Et... Honnêtement, apprendre avec quelqu'un d'autre... Ferait perdre de l'intérêt à la chose...

" Ah mais euh... Si tu pouvais juste m'expliquer les bases. Même quelques minutes... Ce serait déjà une grande aide ! " Dis-je dans l'espoir de le convaincre. " Pour l'instant j'apprends seul avec une partition alors... "

Et vu la réaction qu'avait eu Eiji la fois où j'avais essayer de m'entrainer dans le parc, j'étais loin d'arriver à quelque chose d'écoutable. Keito me posa ensuite une question qui, bien évidement me mit de suite le rouge aux joues, faute à mon manque de self-control.

" Depuis quand est-ce que tu apprends et... pourquoi ? "

J'hésitais un instant, après m'être redresser sur ma chaise, je ne pouvais m'empêcher de me tortiller sur celle-ci.

" Ca euh... Ca ne fait pas longtemps. J'ai commencé au début du mois seulement mais... Ca faisait un moment que je regardais des tutos sur internet et que j'écoutais pas mal de solo de guitare parce que... "

Je le regarde dans les yeux puis les détournes en vitesse, gêné.

" Enfin... Pendant la période où tu m'évitais... je voulais... " Je ne savais pas trop comment lui avancer les choses. Dire de but en blanc qu'il me manquait ? Que je voulais trouver une excuse pour lui parler ? Pour passer du temps avec lui ? Lui montrer que je m'intéressais sincèrement à lui et à ce qu'il aimait ? Je ne savais pas trop... A chaque fois que je me disais que je ne devais pas lui faire d'avance, j'avais l'impression que tout tournait pour que je lui reparle indirectement de mes sentiments à son égard. Ce n'était pas le moment... Il n'était pas encore remit de son accident et encore une fois... Il m'avait fait comprendre qu'il n'était pas intéressé. " Je voulais avoir un point commun avec toi. Histoire qu'on se reparle et qu'on repasse du temps ensemble. Depuis la soirée d'avril on ne se voyait plus alors qu'on partage pourtant la même chambre et... Ca me manquait. " Finis-je par dire. Ce qui n'était pas tout à fait faux. " Et puis... Je crois qu'à force de t'entendre jouer... J'ai eu envie de m'y mettre moi aussi mais... Je n'osais pas trop te demander, avant... Je ne voulais pas te déranger et... "

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyJeu 28 Jan 2021 - 18:50

Rikuo me demande de lui expliquer simplement les bases, pour quelques minutes... Les bases hein... Et qu'est-ce qu'il entend par "base" ? Poser ses doigts correctement sur les cordes ou comment faire un barré ? À moins que ça ne soit jouer sans regarder les cordes ? Je ne penses vraiment pas être qualifié pour ça, je risquerais plus de le perdre durant mes explications ou de le décourager. Enfin ça, ça dépend de sa motivation pour apprendre à jouer de la guitare et c'est pour ça que je lui demande la raison de cette envie d'apprendre.

A cette question, il se redresse d'un seul coup, visiblement extrêmement gêné par ma question... À le voir hésiter et se tortiller sur sa chaise, j'ai juste une mauvaise impression. Pourquoi est-ce qu'il ressemble tout à coup aux pimbêches qui me collaient à Tôkyô suite à mon changement de look ? Heureusement qu'il ne minaude pas et qu'il n'a pas une voix niaise quand il parle...

Apparemment, il a commencé au début du mois mais qu'il regardait des "tutos" et des solo de guitare sur internet avant de rester en suspend sur la fin de sa phrase... Je crois que ça m'agacera toujours cette manie qu'il a de ne pas finir ses phrases, surtout lorsqu'il me regarde dans les yeux et les détournent dans la seconde...


« Enfin... Pendant la période où tu m'évitais... je voulais... »

Mais quoi à la fin ?! Termine !! Il va vraiment falloir que je le lui dise un jour sinon je crois que je vais juste le lui crier un "TERMINE" sur le coup de la frustration et il ne va pas comprendre...

« Je voulais avoir un point commun avec toi. Histoire qu'on se reparle et qu'on repasse du temps ensemble. Depuis la soirée d'avril on ne se voyait plus alors qu'on partage pourtant la même chambre et... Ça me manquait. »

... Un point commun avec moi ? C'est tout ? Sa raison se résume a "je voulais attirer ton attention" ? C'est pas sérieux... On ne se met pas à tenter d'apprendre à jouer de la guitare pour "passer du temps avec quelqu'un". C'est sacré la musique ! Si c'est uniquement pour ça, jamais il n'aura un conseil de ma part... À moins qu'il ne me prouve qu'il s'y intéresse vraiment car...

« Et puis... Je crois qu'à force de t'entendre jouer... J'ai eu envie de m'y mettre moi aussi mais... Je n'osais pas trop te demander, avant... Je ne voulais pas te déranger et... »

Mm ?  Aurais-je mal compris ce qu'il a dit avant ? Qu'est-ce qui lui manquait en réalité ? Le fait que l'on passe du temps ensemble ou le fait d'entendre des solos de guitare ? Ce n'est pas clair... C'est ce qui arrive lorsque l'on ne finit pas ses phrases comme il vient encore de le faire... Je soupire, exaspéré par ce tic difficilement supportable de Rikuo et par la décision que je viens de prendre en lui laissant le bénéfice du doute.

« Pas me déranger et quoi ? »

D'un mouvement fluide, je lève le bras et fais effectuer une rotation à ma guitare avant de la lui tendre.

« Montre moi où tu en est »

Sans connaître son niveau, difficile de le conseiller sur quoi que ce soit...

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyJeu 4 Fév 2021 - 9:31

Keito ne semble tout d'abord pas très convaincu par mes maigres explications. Évidemment, je passe tellement mon temps à chercher mes mots et à faire le pendule sur ma chaise qu'il doit être difficile de me prendre au sérieux. Des élèves plus passionnés... Il devait il y en avoir à la pelle.

« Pas me déranger et quoi ? »

... Et je ne voulait pas agrandir le malaise entre nous ? Risquer de commettre une autre erreur ? J'en avais déjà commises tellement depuis le début de l'année... Tellement que je n'osais pas répondre quoi que ce soit à sa question, de peur de dire une fois encore une chose qu'il ne fallait pas. Ma relation avec Keito était tellement bizarre depuis un moment... je ne dirais pas qu'il était des plus causant avant mais, disons qu'on hésitait pas à discuter quand on avait envie de le faire. Il n'était pas rare non plus qu'on parle de tout et de rien les fois où l'ont se retrouvait sur le toit pour fumer... Aujourd'hui, je pouvais mettre ma main à couper que si je le recroisais là-haut, mon coeur se mettrait à tambouriner, à me faire dire n'importe quoi et... Vous connaissez la suite.

Cet instant aurait pu s'éterniser sur un long silence gênant mais Keito en décida autrement. D'un geste habile, il tourna la guitare dans ma direction pour que je la prenne à mon tour.

« Montre moi où tu en est »

Autant j'aurais pu me douter qu'il me questionnerait sur mon niveau, autant cela ne m'empêcha pas d'être surprit par son geste. Lui montrer... maintenant ? Là tout de suite ? Je déglutis difficilement mais ne me pria pas pour prendre l'instrument entre les mains. Il me laissait une chance de faire mes preuves. Il fallait que je la saisisse. Si je me montrais réticent maintenant, par peur ou quoi que ce soit d'autre... Peut-être qu'il ne me proposerait plus jamais quoi que ce soit.

Un peu stressé à l'idée de jouer avec la guitare de Keito, je pris quelques secondes à bien la placer devant moi, le plus délicatement possible. Ca pouvait avoir l'air bête mais, j'avais toujours vu cet instrument comme un objet sacré aux yeux de son propriétaire. L'idée que je puisse l'abimé d'un manière ou d'une autre me terrifiait. Vous auriez du me voir dans le métro quand je l'ai apportée jusqu'ici. On aurait dit que je protégeais un enfant d'une horde de passants alors qu'il n'y avait presque personne dans les transports en communs pour une fois.

Contrairement à mon colocataire qui pouvait jouer sans même regarder à ce qu'il faisait, de mon côté, je fixa un bon moment le manche pour poser mes doigts au bon endroit. je n'avais pas de partition avec moi mais, et je ne sais pas si c'est une bonne chose, je connaissais les premières notes de la chanson "Layla" par cœur. C'était celle sur laquelle je m'entrainais depuis le début alors, elle avait finie par rentrer petit à petit. Cela dit, encore une fois, je la répétais de tête et non parce que je comprenais réellement les notes que je faisais avec l'instrument. Est-ce que le rythme était bon ? Est-ce que je n'allais pas trop vite ou trop lentement par moment ? Est-ce que je ne devrais pas essayer de quitter mes doigts des yeux à un moment ? Ca allait être à Keito d'en juger.

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyJeu 4 Mar 2021 - 18:02

Première observation, il prend soin de la guitare. Un musicien qui ne prends pas soin des instruments, n'en ai pas vraiment un à mes yeux. Même s'il semble stressé et tendu par ma demande, c'est déjà un bon point. Sans rien dire, je continu de l'observer dans les moindres détails et j'analyse. Même s'il prend soin de l'instrument, il ne la tient pas correctement au niveau du manche. Si le manche est en appui sur la paume de sa main, il va avoir des difficultés à jouer.

Deuxième observation, pas d'échauffement. Pour un débutant, l'échauffement est très important, je l'ai appris à mes dépends lorsque j'ai commencé. Les crampes ou début de tendinites font vite comprendre que l'on fait quelque chose de travers... Il n'en a peut-être encore jamais eu s'il ne pratique pas autant que je le faisais à l'époque. Je lui en parlerais après car il faut que j'écoute son jeu. Le morceau est assez connu et je parviens à déceler les petites fautes de rythme. Parfois trop rapide, des notes qui sonnent mal, ce qui est normal vu que son positionnement sur le manche n'est pas correct... Par contre, il ne fait pas d'aller retour avec son regard entre ses deux mains et se concentre sur la main présente sur son manche, c'est une bonne chose. Il s'est déjà entraîné à faire des arpèges pour trouver les cordes sans les regarder ? Ah, j'ai l'impression qu'il n'a pas la main côté chevalet assez proche des cordes quand il pince. Pour ça il faudrait que je regarde de plus prêt...

Lorsque le morceau s'achève, je me fais un résumé des choses à revoir pour un début. Une fois j'ose faite, je soupire un peu car je sais que je vais parler pas mal.


« Les mauvais points : Pas d'échauffement, mauvais placement des mains sur la guitare qui entraîne des notes qui sonnent mal, un jeu un peu trop rapide par moment. Bon point : Tu ne fais pas d'aller-retour avec ton regard entre tes mains pour voir si tu pinces la bonne corde. »

Je marque un léger temps de pause avant de reprendre afin de savoir s'il y a d'autres bon point ou des points noirs.

« Tu fais quel genre d'exercice et surtout... Tu as cherché à faire directement un morceau ? »

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 27
■ Messages : 7530
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie DOAUR5R [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie EmptyLun 5 Avr 2021 - 12:17

Ce n'était pas la première fois que je jouais devant une autre personne. Je m'étais déjà entrainé dans le parc, rencontrant au passage le compagnon de Tadashi, j'avais tenté de jouer le morceau au complet devant Jae mais... Devant Keito c'était autre chose. Depuis que je m'entrainais, j'avais évité de demander à nouveau conseil à Ogawa-sensei pour l'une de ces mêmes raisons : le regard de l'expert. Je redoutais que la moindre bourde soit repérée là ou un néophyte ni verrait peut-être que du feu. Pourtant, je savais pertinemment que c'était en en prenant conscience de ses erreurs qu'il était possible de s'améliorer. Travailler ce qui posait problème, stopper rapidement les mauvais pas pour ne pas développer de mauvaises habitudes, ... Si je voulais réellement m'améliorer dans le domaine, il allait falloir que j'apprenne à accepter les remarques, autant positive que négatives.

Je n'avais pas véritablement confiance en ce que je faisais, fautes aux potentielles erreurs que je m'imaginais déjà faire avant même qu'elles ne se produisent. Cependant, je pouvais me félicité de ne pas perdre tout mes moyens rien qu'à l'idée que mon compagnon portait toute son attention sur moi. Ce n'est pas pour dire mais... L'effet que le regard du guitariste pouvait sur moi... Enfin je ne vais pas faire un dessin.

C'est le cœur battant que je mis fin à ma représentation. J'étais angoissé à l'idée d'avoir tout bonnement massacré un morceau aussi connu et apprécié en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Le soupire de Keito n'arrangea en rien mon état. C'était... Si mal que ça ? Paniquais-je silencieusement en osant peu à peu relever mes yeux de chien battu vers lui.

« Les mauvais points : Pas d'échauffement, mauvais placement des mains sur la guitare qui entraîne des notes qui sonnent mal, un jeu un peu trop rapide par moment. »

Des... échauffements ? Comme au sport ? J'avoue que je n'en voyais pas l'utilité. Après, je lui faisais confiance quoi qu'il dise. Si ca se trouve, c'était comme pour le kyudo. Beaucoup de débutants ne voyaient pas non plus la peine de s'étirer avant de pratiquer avant de connaitre les douleurs des premières crampes et les maux de dos qui les accompagnaient.

J'écoutais ses autres remarques avec le plus d'attention possible, essayant au passage de ne pas tirer une tête de malheureux en m'imaginant avoir tout raté.

« Bon point : Tu ne fais pas d'aller-retour avec ton regard entre tes mains pour voir si tu pinces la bonne corde. »

Keito ne s'était pas contenté de pointer les soucis mais relevait également les bonnes notes que j'avais pu faire. Ouf, heureusement pour moi qu'il donnait du relief dans sa critique sinon j'aurais sans doute pris mes jambes à mon cou.

« Tu fais quel genre d'exercice et surtout... Tu as cherché à faire directement un morceau ? »

« Je ne sais pas dire si c'est vraiment utile mais j'essaie de reproduire quelques accords simple que je vois sur le net pour le moment. Avec des vidéos sur youtube tout ça... Sinon oui, j'ai directement essayé de jouer ce morceau. Ogawa-sensei me disait qu'il n'était pas "trop" difficile pour un débutant alors je l'ai répété en boucle à partir de rien. J'avoue que je joue un peu comme un automate par moment à force de faire toujours la même chose. Mais... Il faut dire que j'ai beau le jouer... Je n'ai pas l'impression de m'améliorer pour autant. C'est aussi ce qui me motive à l'idée d'enfin demander de l'aide. Ca fait un moment que je patauge je crois et à t'entendre... Je crois que je suis un plus grand débutant que je ne le pensais. » Dis-je un peu abattu. Moi qui voulais impressionner Keito d'une façon ou d'une autre grâce à la musique, je me sentais plutôt nul sur l'instant.

---------------------------------

[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie 1614755231-o60a

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie  [Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] Chiffonner une vieille partition pour écrire une nouvelle mélodie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: