Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Youko Harasaki
■ Age : 26
■ Messages : 381
■ Inscrit le : 12/07/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Dr1vT6E [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Youko Harasaki
« Elève ; en Classe C »
(#) [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyDim 16 Aoû 2020 - 21:57

Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Ft. Soren

Dimanche 14 août 2016

Yousoke et Yoshiko étaient revenus de L.A. depuis quelques jours. Ils étaient fous comme un balai malgré le décalage horaire qu’ils devaient affronter. Le frère et la sœur de Youko étaient absolument RA-VIS de leur voyage qui avait été absolument formidable. Ils avaient beaucoup aimé et se trouvaient particulièrement chanceux d’avoir pu aller, pendant un certain temps, aux États-Unis. Depuis leur retour, ils ne faisaient qu’une seule chose : parler de leur voyage, des activités et à quel point ça avait été absolument génial.  

Sauf que pas pour Youko. Ses vacances avaient été absolument ennuyantes. Rarement dans sa vie, Youko avait songé qu’elle n’apprécierait pas de rentrer chez elle. Les vacances – en plus de ne pas être terminées – étaient longues et ennuyantes. Ça manquait à la lycéenne de ne pas pouvoir aller au club d’arts plastiques pour y voir Tessa et discuter avec elle. Ne pas pouvoir voir sa grande sœur Ayano lui était absolument déprimant. La japonaise se disait qu’elle pourrait peut-être la contacter puisque les voyageurs étaient finalement revenus, mais cela gênait Youko. En fait, la majorité de ses amis n’étaient pas à Kobe et c’était un peu déprimant, d’autant plus que Youko était coincée la majeure partie du temps chez ses parents alors qu’elle aurait préféré rester tout simplement sur le campus de l’école pour être tranquille et un peu seule.

Ne pouvant plus entendre son frère et sa sœur raconter une énième aventure de leur voyage, en cet après-midis, Youko avait pris son sac avec quelques effets et avait dit à son père qu’elle allait en ville, faire quelques courses. Après l’avoir rassuré qu’elle rentrerait pour le repas du soir et qu’il lui ait donné un peu d’argent de poche, afin de gâter un peu sa petite fille chérie, la demoiselle quitta le nid familial.

Un peu déprimée, Youko prit les transports en commun le regard vague. Elle aurait bien aimé faire cette sortie avec un.e ami.e ou encore tout simplement pouvoir entendre quelqu’un parler de quelque chose d’intéressant… Enfin, qui n’était pas le voyage à LA pour le moment… Finalement, c’était peut-être mieux qu’elle reste seule. Toutes ses connaissances y avaient été, alors ils n’auraient que ça à la bouche. En descendant de l’autobus, Youko poussa un petit soupir et entra rapidement dans le centre commercial, évitant ainsi l’humidité de l’été.

Lentement, Youko alla dans quelques commerces. Elle s’acheta de nouveaux crayons qui lui faisaient envie depuis un moment déjà, en plus d’un nouvel ensemble grâce à l’argent donné par son père. Elle se demandait si Ayano serait fière d’elle envoyant l’ensemble… Enfin, elle l’espérait de tout son cœur. Elle avait trouvé une jupe à volant d’un rose tout doux, ainsi qu’un chemisier blanc avec un imprimé de fleur fort discret. Satisfaite de ses achats, Youko se dirigea vers l’aire de restauration, cherchant quelque chose qu’elle pourrait grignoter ou boire. À vrai dire, elle avait surtout envie de prendre un breuvage frais, un thé glacé peut-être. Cela n’embêtait pas trop sa mère lorsqu’elle en buvait. Rassurée, elle s’approcha d’un restaurateur qui faisait principalement des breuvages et commanda donc le sien.

Alors qu’elle attendait pour être servie, la demoiselle sortie son portefeuille afin de sortir les yens nécessaires pour le paiement. Cependant, elle se rendit compte qu’elle n’avait plus assez d’argent pour s’acheter un thé glacé. Youko rougit fortement. La caissière semblait attendre son paiement, mais l’adolescente était tétanisée à lui dire qu’il lui manquait quelques yens afin de compléter le tout. La caissière commençait à s’impatienter, faisant en sorte que Youko se paralysa davantage, rougissant encore plus par le fait même.


emme

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Youko110
Merci Neil  Coeur
Japonais : #c06ea3


Dernière édition par Youko Harasaki le Ven 9 Oct 2020 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 338
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyLun 17 Aoû 2020 - 21:37

« Désirer sans même pouvoir imaginer ce qu'on pourrait bien désirer, attendre sans avoir rien à attendre, tel est l'ennui. »

L’après-midi commençait doucement à se montrer alors que le jeune homme s’était rendu au centre commercial. Bien qu’il n’y allait pas vraiment pour faire des boutiques, mais plutôt pour simplement se trouver un plan de la ville et un recueil des lieux touristiques du coin. On pouvait aisément trouver ça dans n’importe quelle librairie. 

Il aurait bien voulu partir plus tôt, mais malheureusement, son entraînement régulier le bloqua toute la mâtiné. Ainsi, Soren quitta l’Université juste après son repas. Habillé d’un simple jean et d’un haut blanc pour ne pas trop souffrir du soleil. La simplicité a l’état pur. On ne pouvait pas dire que le jeune homme avait un style vestimentaire particulièrement voyant, c’était même tout le contraire. Passer par un centre commercial aurait pu être une bonne occasion de renouveler quelque peu sa garde-robe, mais ce ne serait pas pour aujourd’hui. 

Soren préféra s’asseoir quelques instants pour bien planifier le reste de sa journée afin de ne pas perdre du temps. Ainsi, il se dirigea vers un petit café dans l’idée de s’y poser. Tout en achetant un soda à l’orange, le jeune homme s’installa et ouvrit la carte de Kobe qu’il avait achetée ainsi que le bouquin qui allait avec. 

Il parvint à retenir deux endroits, deux temples a Kobe qui serait faisable sur le peu de temps qu’il avait. Même s'il regrettait de ne pas mieux connaître le coin dans la mesure où il ne savait pas vraiment quelle ligne de bus il devrait prendre pour bien s’en tirer. Son moment de réflexion fut interrompu lorsqu’il remarqua une jeune femme à la caisse, visiblement gênée par quelque chose, ainsi qu’une caissière dans une attente visiblement énervante. 

Pas besoin d’être devin pour comprendre qu’elle n’avait pas assez pour ce qu’elle avait commandé et personne semblait décidé à lui venir en aide. Le jeune homme soupira doucement et se leva alors que la caissière demandait à la jeune femme si elle avait de quoi payer. Mais l’adolescente semblait purement tétanisée sur le moment. 

Soren sortit son porte-monnaie et sortit un billet en estimant que ce serait sûrement assez pour payer la fameuse commande. 

- C’est pour moi, je vais payer. Ca suffira ? 

La caissière lui confirma que c’était bon et rendit la monnaie a l’étudiant. Ce dernier fit un léger sourire à la jeune femme en espérant qu’elle allait pouvoir détresser un peu après ce coup de tension visible. Puis retourna à sa place, tout en remarquant un détail, il n’y avait plus vraiment de place libre. Soren proposa alors à la jeune inconnue. 

- Si tu veux. Tu peux t’asseoir à ma table, je te laisserais tranquille ne t’en fait pas. 

Puis il regagna sa table sans vraiment l’attendre pour retourner dans ses projets.
Revenir en haut Aller en bas
Youko Harasaki
■ Age : 26
■ Messages : 381
■ Inscrit le : 12/07/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Dr1vT6E [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Youko Harasaki
« Elève ; en Classe C »
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyLun 17 Aoû 2020 - 23:04

Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Ft. Soren
Durant ce moment, il se passa enfin quelque chose. Un homme sortit absolument de nulle part, et paya le tout. Youko suivit le mouvement des yeux, à la fois intriguée et impressionnée. Comment se faisait-il qu’il y ait des gens aussi gentils dans ce monde ?  L’adolescente avait l’impression de toujours tomber sur de bonnes personnes et en remerciait sa bonne étoile pour l’occasion.  La transaction fut rapidement terminée ce qui allégea immédiatement le poids contenu sur les frêles épaules de Youko, surtout lorsqu’elle vit le sourire rassurant de son sauveur.

Le monsieur était curieux. Non pas à cause de son apparence, bien qu’elle soit légèrement effrayante, mais ce fut les propos qui furent plutôt surprenant. Habituellement, les gens qui la sauvait d’une situation ou une autre se présentaient et bavardait immédiatement avec elle… Enfin, c’était souvent ça dans les films ou encore les séries tv. Mais là, le Monsieur lui proposait tout simplement de s’assoir à sa table, sans être obligée de discuter avec lui. C’était ce que Youko en avait compris.

Youko regarda Soren rejoindre sa table, pour sa part, la demoiselle prit son breuvage, l’examinant un moment, puis regardant l’homme et se dirigea à la table, après s’être rendue compte qu’en fait… C’était la seule place qui était un peu moins gênant de s’installer.

Sinon il faudrait demander à un autre inconnu de bien vouloir lui faire une petite place. Timidement, Youko s’approcha donc de la table de Soren et prit place en face de lui.

- Mer… Merci beaucoup… Je… Je suis désolée de vous avoir... dérangé.

Elle posa délicatement son breuvage sur la table, regardant la carte ouverte sur la table.

- Vous… Vous cher… cherchez un… endroit ?

Youko ne put s’empêcher de poser la question. En même temps, il n’y avait pas mille raisons pour laquelle quelqu’un aurait une carte devant lui. Immédiatement, Youko regretta sa question, se disant que c’était quelque chose de particulièrement idiot et que l’homme trouverait ça vraiment simpliste comme propos.  

emme

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Youko110
Merci Neil  Coeur
Japonais : #c06ea3
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 338
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyMer 19 Aoû 2020 - 12:32

Le moins, que l’on puisse dire, c’est que Kobe était réellement une grande ville. Ce n’était pas dur à constater bien que la carte du jeune homme soit divisée en plusieurs pages par secteur et simplifiée au maximum pour les touristes. Cependant, même dans les conditions actuelles, le jeune homme avait du mal a s’y retrouver… Essentiellement, car il n’avait jamais fait cela seul auparavant. Car il y avait toujours un autre membre de sa famille pour gérer la navigation en général. 

La jeune femme qu’il avait aidée fini par s’installer avec lui, probablement parce qu’il lui avait proposé et que c’était plus simple d’aller là où l’avait déjà inviter plutôt que de s’incruster à une autre table. Elle le remercia également de lui avoir payé sa part, se a quoi Soren hocha simplement la tête, voulant dire qu’il n’y avait pas de soucis et qu’il acceptait ses remerciements même si cela ne l’avait pas vraiment dérangé d’agir. Après tout, un thé glacé ne coûtait pas grand-chose. Une question vint alors timidement de la part de son invitée. 

- Vous… Vous cher… cherchez un… endroit ?

Soren releva à nouveau la tête pour l’observer d’un air calme et détendu. Nullement stressé par le fouillis que représenter la carte de Kobe pour lui. Sa mémoire était principalement visuelle, le jeune homme avait un bon sens de l’orientation dans des endroits qu’il avait vu au moins une fois,  en revanche se rendre dans des endroits inconnus sans explication claire pouvait devenir un enfer pour sa santé mentale. 

Il avait retenu deux endroits, le temple d’Ikuta-jinja qui ne semblait pas loin de sa position et le sanctuaire Kitano Tenman-Jinja lui plus éloigné dans le quartier de Kitano. C’était pour le deuxième qu’il cherchait la solution. Se rendre dans le quartier occidental de Kobe ne devait pas être compliqué pour les résidents, si cette jeune femme vivait à Kobe, peut-être qu’elle pourrait l’aiguiller. 

- A vrai dire, je l’ai et déjà trouvé. Mais c’est le meilleur moyen de m’y rendre que je cherche. Pour aller dans le quartier de Kitano au Sanctuaire local. 

Bien que prier pour ses études était souvent répandu parmi les étudiants japonais, Soren lui n’y croyait pas vraiment, mais son grand-père l’aurait incité a le faire malgré tout. Puis il n’y avait rien de mal a le faire malgré tout. Autant mettre toutes les chances de son coté, ramener un porte-bonheur à sa sœur serait aussi une bonne idée. Il ne perdait rien à y aller, ne serait-ce que pour voir de beau endroit a Kobe. 

- Tu aurais une idée du bus que je dois prendre ? Sauf si tu n’es pas d’ici comme moi. 

Il observa alors la jeune femme, elle devait avoir 3-4 ans de moins que lui, peut-être même plus. Un physique typique mais accompagné d’un coté timide qui devait sûrement faire craquer certains garçons de sa classe. Ou bien ce n’était qu’une impression et qu’elle était timide uniquement au premier abord. Après tout, sa propre sœur Riku aimait bien jouer les timides avant de montrer le démon en elle en profitant de l’effet de surprise. Le jeune homme attendit alors une éventuelle réponse qui lui permettrait de reprendre le cours de sa journée avant qu’il ne soit trop tard pour ce qu’il avait prévu. 

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Psx_2016

En Japonais :#999999
En Anglais :#999900
Revenir en haut Aller en bas
Youko Harasaki
■ Age : 26
■ Messages : 381
■ Inscrit le : 12/07/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Dr1vT6E [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Youko Harasaki
« Elève ; en Classe C »
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyVen 21 Aoû 2020 - 16:28

Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Ft. Soren
Les transports en commun n’était pas toujours le fort de Youko. Elle savait comment aller à certains endroits clés : le lycée, le centre commercial, par exemple.   Sur le coup, la demoiselle n’était pas trop certaine de pouvoir être en mesure de donner un coup de main à l’homme installé devant elle. Cependant, il affirma chercher le meilleur moyen pour se rendre au cœur du quartier Kitano pour aller au sanctuaire. Elle connaissait bien cet endroit, fort heureusement pour lui. Sa famille et elle y avaient été maintes fois avant les examens avant de faire des examens importants. La réussite et les bonnes notes n’étaient pas qu’une question de foi, mais il paraîtrait que cela puisse aider.

Ainsi, Youko avait une certaine idée de la façon dont s’y rendre. Elle faisait le chemin somme toute assez fréquemment, afin de satisfaire les croyances populaires. Elle n’était pas trop certaine d’y croire elle-même. Après tout, Youko trouvait que pour avoir de bonne note il suffisait d’étudier suffisamment. Afin de pouvoir bien lui montrer le chemin à suivre, Youko se leva et s’installa momentanément aux côtés de Soren afin d’abord de chercher la voie à suivre, parce qu’avec toutes ces routes, toutes ces lignes de train, celles du métro et tout ça, l’adolescente se sentait perdue… Encore plus lorsqu’elle devait regarder ça en sens inverse. Après un moment de silence à regarder la carte, elle finit par dire :

- Le… le mieux ce… c’est de pren… prendre le train… Pre… Prenez cette ligne-là.

Youko plaça son doigt sur la ligne de train et le chemin qui serait à y parcourir. Une fois être certaine que l’étudiant ait vu le chemin et la ligne en question, la demoiselle se reposa sur sa chaise, avec un petit sourire. Bien qu’elle soit souvent craintive envers les garçons, surtout ceux qui étaient beaucoup plus âgés qu’elle, Youko était rassurée devant lui. Elle ne saurait dire pourquoi, peut-être parce qu’il ne l’avait pas forcé à quoi que ce soit et avait été plutôt gentil, mais elle se sentait tout de même en confiance. Une confiance certes relative compte tenu de l’estime que la demoiselle pouvait avoir en elle et en les autres, mais une confiance tout de même.

Se rendant tout de même compte que ce n’était pas tout à fait ce qu’il avait demandé, Youko se recroquevilla légèrement sur sa chaise.

- Il… Il n’y a pas… beau… beaucoup d’autobus… ici… et… et j’ignore s’il… S’il y en a un qui… qui s’y rend… à… à vrai dire… Je… J’espère que ça… ça vous convient comme… iti… itinéraire…

À vrai dire, elle n’avait pas d’autres solutions à lui offrir, mais elle restait tout de même convaincue que c’était la voie la plus simple et rapide pour se rendre jusqu’au sanctuaire de Kitano.
emme

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Youko110
Merci Neil  Coeur
Japonais : #c06ea3
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 338
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptySam 22 Aoû 2020 - 10:01

Heureusement, la jeune femme accepta de donner un petit coup de main au jeune homme. Elle se leva alors pour se mettre a coté de lui et observa la carte en réfléchissant. Puis elle lui conseilla de prendre le train plutôt. Soren mémorisa la ligne qu’elle lui indiqua a ce moment. Puis elle retourna à sa place aussitôt sous le regard de l’étudiant. 

Elle semblait vraiment timide, Soren se demandait s’il ne lui faisait pas un peu peur au passage. Elle lui avoua qu’il n’y avait pas beaucoup d’autobus ici, avec un peu de mal à nouveau. Soren fit un léger sourire pour la rassurer, bien qu’il ne souriait jamais complètement. Le jeune homme ne tenait pas vraiment pas a ce qu’elle soit mal à l’aise et dit d’un ton détendu. 

- Tu peux te détendre, je ne suis pas si intimidant quand même ? Si ? 

Chez lui au dojo, Soren avait déjà donné quelques cours de Kendo lorsque son père ne pouvait pas en donner, il tombait sur toute sorte d’élèves et des gens timides souvent. Le jeune homme n’était pas très doué pour calmer les autres, mais il savait s’y prendre pour que les autres soient à l’aise avec lui. Il suffisait de rester soi-même et de ne pas trop insister, car la timidité était avant tout l’affaire de la personne en face. Si elle ne voulait pas s’ouvrir et dépassé cela alors forcé les choses ne ferait qu’aggraver la situation. 

Il observa à nouveau le plan avec un regard pensif. C’était vrai que le train semblait plus simple, tous les autres transports avait des arrêts bien trop éloignés. Un détail arriva au cerveau du jeune homme, il ne s’était même pas présenté à la jeune femme. Tout en relevant son regard vers elle, il dit d’un ton calme. 

- Je m’appelle Haruka Soren, merci de ton aide, ce ne sera pas simple de s’y retrouver, mais je devrais pouvoir m’y retrouver… J’imagine, Kobe est vraiment immense. 

C’est vrai que depuis son arrivé, il n’avait pas vu beaucoup de choses en ville, bien qu’il aura l’occasion de visiter la ville a de multiples reprises. Mais en l’état, Soren était perdu et ce n’était pas un secret pour le coup. La jeune timide l’avait déjà bien aidé même si ce n’était qu’un peu, et même semblait bien connaître la ville, donc il supposa qu’elle était bel et bien de Kobe. 

Est-ce qu’elle était inscrite au lycée, Soren la recroiserait sûrement là-bas. Il ajouta d’un ton pensif. 

- Je suis arrivé depuis quelques temps pour intégrer l’Université, il parait que Kobe a de nombreux endroits très beau à voir, est-ce que c’est vrai ? 

Après tout, si elle était d’ici, la jeune femme devait en savoir un peu sur cette ville. Enfin, en général, les locaux avaient tendance a ignoré les endroits qui valaient le détour, peut être était-elle dans ce cas-là. 

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Psx_2016

En Japonais :#999999
En Anglais :#999900
Revenir en haut Aller en bas
Youko Harasaki
■ Age : 26
■ Messages : 381
■ Inscrit le : 12/07/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Dr1vT6E [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Youko Harasaki
« Elève ; en Classe C »
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyDim 23 Aoû 2020 - 15:34

Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Ft. Soren
L’homme souriait légèrement, gênant Youko qu’elle se rendait compte que sa timidité l’embêtait quelque peu, enfin, c’est lorsqu’il le releva que la demoiselle en rougit légèrement. C’était tout de même quelque chose d’assez difficile à lui expliquer. En fait, non, mais elle ignorait si elle avait le courage de raconter tout ça à un inconnu… Surtout un inconnu qu’elle ne reverrait probablement pas… Du moins, il y a très peu de chance que ce soit le cas.  

Youko avait envie de se cacher avec sa question. Elle ne s’était pas trop attendue à ce qu’on lui demande directement s’il est intimidant. Afin de le rassurer, bien que les paroles ne voulussent sortir, la japonaise secoua énergiquement de la tête. Elle ne voulait pas que Soren pense une telle chose. Il n’était pas intimidant… C’est seulement qu’elle ne se sentait pas à l’aise lorsque venait le temps de discuter avec une personne qui lui était encore étrangère. Youko fit un effort surhumain pour ouvrir la bouche pour s’excuser rapidement :

- Ne… Non ! Dé… Désolée…

Elle espérait qu’il ne le prenne pas personnel tout de même. Elle savait qu’elle était comme ça et c’était une vilaine mauvaise habitude qu’elle tentait de mettre de côté, notamment avec l’aide de Tessa. Mais pour le moment, puisque Tessa n’était pas dans le coin depuis le début des vacances, même chose pour Neil. Et avec la présence quasi constante de sa mère, elle avait beaucoup de mal d’aller de l’avant.  

Son interlocuteur se présenta, se nommant ainsi Soren Haruka. Réalisant qu’il était une bonne idée de se présenter, la demoiselle fit la même chose.  

- Enchantée… Haruka-senpai. Je… je m’appelle Youko Harasaki.

Afin de faire descendre sa gêne, elle prit une nouvelle gorgée de son breuvage, écoutant les paroles d’Haruka-senpai. Elle avait bien raison, il était bien plus âgé qu’elle ! Il allait à l’université ! Mais il détourna des études pour se concentrer sur des jolis endroits à voir dans la grande ville.  Ce ne fut pas trop long que Youko lui répondit :

- Je… Je trouve que… oui.

Elle ne pouvait pas le laisser tout de même sur cette réponse très large. Youko fit un effort, afin de pouvoir lui donner quelques petites choses intéressantes à visiter. L’adolescente choisit quelques endroits clés qui lui faisaient toujours plaisir à voir et d’ailleurs, elle se disait qu’il faudrait qu’elle aille les revoir prochainement. Peut-être d’ici la fin des vacances, pourquoi pas ?

- Je… J’aime bien… le Mont Rokko, je… j’aimerais bien y retourner un de… de ces jours… Et… les chutes de… Nunobiki sont… sont très jolies… Et pas loin… il… il y a un jardin… que… j’aime beaucoup…

Se rendant soudainement compte que c’était avant tout des lieux liés à la nature – et peut-être que ça n’intéressait pas le Senpai  ? – Youko sortit les grands « classiques ». Elle savait que le port et la tour qui étaient grandement populaires…

- Je… Je sais que la… tour de Kobe… est assez po… populaire ou le… le port…

Peut-être que ça l’enchanterait un peu plus que les premiers lieux qu’elle avait mentionnés.  
emme

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Youko110
Merci Neil  Coeur
Japonais : #c06ea3
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 338
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyLun 24 Aoû 2020 - 1:20

Elle le rassurait même si la question posée par le jeune homme n’était pas réellement sérieuse. Sauf que, il s’en rendait compte maintenant que cela avait mit la jeune adolescente dans une position inconfortable. Heureusement, la suite permise a Soren d’oublier cela et elle se présenta alors à son tour… Senpai… Oui, il avait l’impression d’être à un cours chez lui. 

Youko Harasaki, c’était harmonieux comme nom. Bien plus que le sien qui voulait dire Distant. L’étudiant écouta ensuite attentivement les différents lieux qu’elle lui donna en exemple jusqu’aux deux derniers qui n’était plus vraiment dans ses préférences. Si Soren devait faire un tour, autant éviter au maximum les éventuels touristes. Il avoua d’un ton détendu. 

- Je vois, mais je pense me concentrer vers les endroits plus espacés et moins sujet a des regroupements. Quant au port… J’en doute pas. 

Le port, Soren avait une bonne raison de ne pas y aller. Une raison qui ferait rire n’importe qui pour le coup. Mais ayant vécu la quasi-totalité de sa vie pour s'entraîner. On ne lui avait pas vraiment appris d’autre chose plus utile à sa survie et Soren voulait éviter d’être trop proche de l’eau ou plutôt des étendue d’eau, car il coulerait comme une pierre. 

Dossier mise a part, il fallait reconnaitre que Youko semblait bien connaître la ville et visiblement les endroit susceptible de l’intéresser. Le mont Rokko d’ailleurs avait inspiré une certaine curiosité. Soren imagina déjà un bel endroit à dessiner, comme les chutes de… Il en avait déjà oublié le nom, mais ce serait sûrement indiqué dans son bouquin touristique. 

- J’avoue que ca a l’air intéressant, je pense tenter le mont à l’occasion, avant que les cours reprennent, j’espère. Je pourrais sûrement en faire de beau croquis. 

L’idée était la, le jeune homme voulait dessiner autant de beaux endroits que possible. Il ferait sûrement le tour du Japon s’il le pouvait. Mais dans l’immédiat, ce serait Kobe. Le temps filait déjà assez vite et Soren craignait de ne pas pouvoir faire ce qu’il voulait. Il proposa alors à la jeune femme dans l’idée dans apprendre encore un peu sur la ville. 

- Dis moi, si c’est sur ton chemin, tu veux m’accompagner jusqu’au premier temple ? Même une partie du chemin. J’aimerais en apprendre plus sur cet ville et tu es la première personne que je rencontre qui semble bien connaître la zone. Évidement, c’est comme tu le souhaites, Harasaki-san. 

Il lui fit un léger sourire, évidemment d’un certain point de vue, cela pouvait semblait louche. Mais Soren n’était pas vraiment le genre à faire des coup fourré. Sauf que, si Youko ne voulait pas, il ne pourrait pas lui en vouloir, bien au contraire, ce serait parfaitement compréhensible. L’étudiant attendit donc la réponse de la jeune timide avant de décider de la suite. 

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Psx_2016

En Japonais :#999999
En Anglais :#999900
Revenir en haut Aller en bas
Youko Harasaki
■ Age : 26
■ Messages : 381
■ Inscrit le : 12/07/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Dr1vT6E [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Youko Harasaki
« Elève ; en Classe C »
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyLun 24 Aoû 2020 - 2:41

Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Ft. Soren
Son interlocuteur était plutôt agréable et semblait partager quelques goûts communs avec Youko, ce qui lui faisait quand même un peu plaisir. Elle comprenait parfaitement que le jeune homme préférât les endroits plus espacés. Elle était totalement d’accord avec lui sur ce sujet et si Youko avait l’opportunité d’aller dans des endroits peu fréquentés, elle le faisait avec plaisir. À ses paroles, l’adolescente opina doucement de la tête, ne voulant l’interrompre.  Les suggestions qu’elle lui avait données semblait lui faire plaisir… Enfin, Haruka-Senpai n’était pas contre – enfin, sauf le port, mais le port cela restait tout de même moins bien que le Mont Rokko par exemple – et lui dit même qu’il aimerait faire des croquis là-bas.

- Oh… Vous dessinez aussi ?, ne put s’empêcher de questionner la japonaise.

Sur le coup, Youko regretta sa question, se rendant compte qu’elle étai tout simplement sortie de sa bouche toute seule, bien malgré elle. Il était maintenant trop tard pour revenir en arrière ou dire autre chose. Avec un peu de chance, il oublierait sa question et passerait à autre chose.

D’ailleurs, il continua de parler, lui proposant même de faire le chemin avec lui jusqu’au temple ou au pis, seulement faire une partie du chemin avec lui. Youko fut à deux doigts de lui dire quelque chose ressemblant à « si ça ne t’embête pas ». Cependant, cette phrase était complètement inutile, puisque c’était son senpai qui lui proposait d’y aller en sa compagnie. Pendant un moment Youko se demandait si c’était une bonne idée. Accepter la proposition d’un homme qui lui était encore inconnu semblait particulièrement étrange. Mais Youko ne voulait tout de même pas rentrer tout de suite. Elle n’avait plus rien à faire au centre commercial, ainsi c’était tout de même une bonne opportunité pour s’amuser davantage.

Puis, bon ils allaient dans un endroit public, tout ne pouvait que bien se passer. Tant qu’elle rentrerait pour l’heure du repas, elle pouvait bien faire ce qu’elle veut, après tout, personne n’allait savoir ce qu’elle allait faire.

N’ayant pas cette habitude d’accepter de telles invitations, Youko replaça une de ses mèches de cheveux derrière son oreille avant de dire d’une petite voix :

- Je… Je veux bien y… y aller avec vous… Par contre… Je ne sais pas si… si je suis la… la meilleure pour… pour parler de… de la ville. Je… Je ne suis pas… do… douée pour des… des explications…

Un peu honteuse de cet aveu, l’adolescente détourna le regard avant de prendre son breuvage qu’elle apporterait avec elle pour le terminer en chemin jusqu’au temple. Elle n’attendait que le signal pour se lever et suivre Haruka-Senpai… Enfin, s’il voulait toujours qu’elle l’accompagne puisqu’elle n’était pas très douée pour les explications sur la ville et tout ça. Elle ne serait pas du tout douée pour être guide.  
emme

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Youko110
Merci Neil  Coeur
Japonais : #c06ea3
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 338
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyLun 24 Aoû 2020 - 22:04

Elle n’était pas contre de l’accompagner, ce qui était plutôt une bonne nouvelle. Même si elle n’était pas douée pour parler que ce soit de la ville ou tout court. Soren devait admettre que c’était bien plus agréable de ne pas être tout seul de temps a autres. D’autant que Youko lui rappeler un peu sa petite sœur… Enfin de loin, car caractériellement parlant, c’était le jour et la nuit. 

Il but donc la dernière gorgée de son soda puis remballa la carte et son bouquin dans son sac en bandoulière et se leva. 

- Tu viens ? Même si tu ne dis pas grand-chose, au moins j’ai la garantie que je ne perdrais pas en chemin si tu viens avec moi

Avait-il dit avec un ton détendu. Son visage en revanche bien que décontracté n’affichait que l’ombre d’un sourire. L’invitant tout de même d’un signe de tête a le suivre. Une fois sur le chemin du premier temps et sortit du centre commercial du coup. Soren revint sur ce qu’elle avait dit plus tôt. Le fait que Soren dessiné "aussi" Lui laissé comprendre donc que Youko était une artiste comme lui. 

Il prit alors son carnet a dessin et lui tendit. La plupart des dessins n’étaient pas très colorés et pour la plupart dessinés au crayon simple. Crayon qui était d’ailleurs glissé dans le carnet

- Tiens, tu peux regarder si tu en as envie, mais oui pour répondre à ta question de toute a l’heure, je dessine aussi. Je suppose que tu dois avoir un meilleur niveau que moi, je dessine vraiment que par plaisir en fait

Son carnet n’était pas rempli de dessins copié sur d’autre œuvre en revanche, c’était plus un recueil de souvenir pour lui. Qui avait débuté depuis quelques années, on y retrouver de nombreux moment que le jeune homme avait apprécié. Comme durant le Jidai Matsuri à Kyoto où il avait était avec sa sœur ainsi qu’une personne rencontrer sur le moment. 

Très peu de personne était détaillé, le jeune homme se concentrer exclusivement sur les décors. Cherchant a les rendre vivants autant que dans ses souvenirs. Mais ca ne devait pas être évident de remarquer ce genre de détail en marchant et Soren ne se vanté pas vraiment sur ses talents d’artiste. Le dernier dessin en date était celui sur le moment qu’il avait passé avec Haruko au parc. 

Le temple ne se trouvait pas très loin, heureusement pour eux, car avec cette chaleur, ca en devenait presque insupportable de marcher. Il attendait également sur Youko disant quelques choses, peut-être que parler d’un sujet qui lui plaisait aiderait a ce qu’elle soit moins timide. Après tout, on se détendait souvent lorsque l’on se trouvait dans une certaine zone de confort. Néanmoins, elle n’aurait aucun mal a remarqué que Soren avait une sœur, du moins si elle ne venait pas à une autre conclusion en observant la même personne revenir régulièrement sur ses œuvres. 

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Psx_2016

En Japonais :#999999
En Anglais :#999900
Revenir en haut Aller en bas
Youko Harasaki
■ Age : 26
■ Messages : 381
■ Inscrit le : 12/07/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Dr1vT6E [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Youko Harasaki
« Elève ; en Classe C »
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyVen 28 Aoû 2020 - 16:19

Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Ft. Soren

- O… Oui…

La jeune fille se leva à son tour, ramassant tous ses effets au passage et suivit son Senpai. Elle comptait bien veiller à ce qu’ils aillent au premier temple sans de problème. D’ailleurs, elle lui indiqua à quelques reprises les meilleurs chemins pour s’y rendre, les façons plus « rapide » d’y aller, plutôt que de prendre de grands chemins. Youko voulait quand même faire attention à ce que Soren ne soit pas perdu avec toutes les informations qu’elle pourrait lui donner.

En chemin, il lui présenta son cahier. Youko se sentait privilégier de pouvoir regarder les créations de quelqu’un. Généralement, des dessins dans un carnet comme celui-là c’était des créations assez intimes qu’on y trouvait. En fait, c’était son cas, mais peut-être pas celui des autres. Doucement, elle l’ouvrit et commença à regarder son contenu. Immédiatement, Youko fut conquise.

- Je… J’aime beaucoup… ce que vous… faites… Me… Mes dessins sont… pas aussi jo… jolis…

Youko continua de regarder les dessins de Soren, remarquant qu’une certaine demoiselle revenait à quelques reprises dans ses dessins. L’adolescente souriait doucement en découvrant tout ça.

- J’aime bien… Votre… modèle…, dit Youko en lui présentant la demoiselle qui était dessiné.

L’adolescente avait bien remarqué que le modèle était présent à quelques reprises. Elle ne voulait pas non plus présumer qui elle était au final. Elle préféra donc ne pas trop questionner Haruka-Senpai sur le sujet. Peut-être que c’était quelque chose de délicat.

Après avoir observé les divers dessins de l’étudiant, Youko lui redonna son carnet. La chose logique à faire ce serait de faire de même et lui présenter ses propres croquis. Timidement, la jeune demoiselle sortit de son sac son carnet qu’elle avait toujours a porté de main et le tendit à son Senpai.

- Je… Je… Je ne sa… sais pas si… si vous voulez… si vous voulez voir…

Rouge jusqu’aux oreilles, Youko lui présenta son propre carnet à dessin. En aucun cas elle ne pourrait dire qu’elle avait un immense talent en dessin. Cela restait avant tout un hobby qu’elle faisait lorsqu’elle avait du temps et du temps, elle en avait très peu. Elle avait de multiples dessins, des animaux mythologiques, comme des sirènes, griffons et compagnie, mais aussi des fleurs et de animaux des forêts. Même que Youko avait tenté de faire à quelques reprises des personnages de type mangas.

Contrairement à Soren, elle ne s’était jamais mise à faire des décors et compagnie. Cela semblait particulièrement difficile et c’était pour cela qu’elle respectait beaucoup le travail de l’étudiant. Elle aimerait bien avoir la chance de pouvoir dessiner aussi bien. Ou aussi bien que Tessa. Elle devrait peut-être avoir des cours particuliers ? Quoi que sa mère n’accepterait jamais une telle chose puisque les arts c’était quelque chose de secondaire.

Dans tous les cas, l’adolescente savait qu’elle ne dessinait pas aussi bien que son Senpai. En fait, Youko trouvait que ses dessins n’étaient pas très jolis en règle générale. Quoi qu’elle eût l’impression de s’améliorer puisqu’elle allait assez souvent au club d’arts qui lui permettait de se pratiquer davantage.

emme

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Youko110
Merci Neil  Coeur
Japonais : #c06ea3
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 338
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyVen 28 Aoû 2020 - 19:48

Alors qu’elle observait les divers dessins du jeune homme tout en le complimentant, elle remarqua sans réelle difficulté la présence d’une autre personne sur ses œuvres… Enfin, on ne pouvait pas appeler ca des œuvres. Le jeune homme qui jusqu’à présent n’avait fait qu’écouter les consignes de Youko pour la direction à suivre dit d’un ton calme avec également un léger sourire. 

- C’est ma petite sœur Riku. Comme nous passons beaucoup de temps ensemble normal qu’elle me serve de modèle parfois.

Un détail pouvait sauter aux yeux sur les croquis. Sa sœur était blonde contrairement a lui. N’importe qui pouvait en déduire de ce fait que Soren et Riku n’était pas totalement Japonais de souche. Encore que Soren faisait bien illusion, sa cadette n’avait rien d’une Japonaise que ce soit physiquement ou de caractère. 

Youko lui tendit à son tour son propre carnet ce qui tira un nouveau sourire au jeune homme qui accepta en la remerciant. Soren observa alors les différents croquis tout en faisant attention où il mettait les pieds. Des animaux inexistant pour la plupart, des plantes. Il trouvait qu’elle avait un bon coup de crayon, certes, il avait plus d’expérience qu’elle. C’était subjectif cependant, elle le rattraperait tôt ou tard. Il avoua alors.

- Tu as un certain style, j’aime bien, je suis sûr que si tu travailles bien dans le temps, tu feras de très bons dessins. Je serais ravi de les voir à ce moment si tu veux bien.

Il était honnête. Lui-même quelques années en arrière ne devait pas faire mieux qu’elle et il n’y avait pas de secret, seul un travail acharné permettait de s’améliorer ou alors être aidé par d’autre personne, cependant Soren ne se proposerait pas vraiment, car il n’avait pas de grande connaissance en art contrairement a d’autres. Il demanda alors. 

- Après, si tu as des gens autour de toi qui t’aide a t’améliorer, je suis persuadé que ca te sera bénéfique. C’est ma mère qui m’a appris à dessiner et elle me pousse encore aujourd’hui a avancer la dedans. Tu as quelqu’un qui peut t’apprendre ? 

Évidemment, il avait songé au club d’art. Bien qu’il n’en fasse pas partit. Sauf que ce n’était pas à lui de l’aiguille vers cet endroit. Donc, il s’abstint et lui rendit son carnet avec un sourire rassurant en voyant que le temple était a vue. Il n’aura plus vraiment le temps d’en voir plus. Sauf si a l’avenir, ils se recroisaient, qui sait. En attendant, place au tourisme. 

- Tiens ce ne serait pas le temple là-bas ?
Revenir en haut Aller en bas
Youko Harasaki
■ Age : 26
■ Messages : 381
■ Inscrit le : 12/07/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Dr1vT6E [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Youko Harasaki
« Elève ; en Classe C »
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyVen 4 Sep 2020 - 17:53

Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Ft. Soren
C’était donc sa petite sœur. Bien qu’elle n’ait pas du tout la même couleur de cheveux de Soren ne l’embêtait nullement. Après tout, il y avait beaucoup d’étrangers qui venaient au Lycée ou à l’Université de Kobe pour y étudier. Youko se demandait si elle était au Lycée, puisque Soren était à l’Université, mais n’ose pas poser la question, trouvant que ça pourrait être un peu trop indiscret de sa part.  

Youko rougit jusqu’aux oreilles lorsque son Senpai lui donna ses commentaires sur ses dessins. Elle était bien consciente qu’elle avait beaucoup de travail à faire, elle était certaine qu’elle n’arriverait jamais à la hauteur des réalisations artistiques de Tessa par exemple ou même celles d’Ayano. C’était certain qu’elles avaient beaucoup plus pratiqué qu’elle et l’adolescente espérait un jour arriver à leur cheville tant qu’elles avaient de talent à ses yeux.

Cependant, ce pourrait être difficile, compte tenu du très peu nombre d’heures que Youko avait le droit de passer aux arts. Déjà que les heures au club était littéralement un luxe ! Sa mère ne lui permettrait pas d’en faire davantage, à son grand désarroi.

- Je… Je n’ai pas… b… beaucoup de… de temps… pour… pour dessiner… Mais… Mais quand je… je vais au club… d’arts… d’arts plastiques… La… La présidente me… me donne un coup de… de main parfois…

Youko se rendait compte que Tessa l’aidait juste beaucoup trop et qu’elle devait trouver un petit quelque chose pour la remercier. Elle réaliserait un petit quelque chose (ou l’achèterait, selon ce qu’elle trouve comme idée), pour lui offrir en guise de remerciement. C’était toujours un casse-tête lorsque la demoiselle réalisait cela. Et elle devrait faire la même chose à Ayano, sa grande sœur de cœur. La respiration de Youko s’accéléra, se sentant soudainement anxieuse de ne pas savoir quoi leur offrir, d’autant plus qu’elles revenaient de voyage et tout ça… Alors que Youko était simplement restée ici, à étudier… Elle n’aurait rien de sympa pour elles !

D’ailleurs, ça lui rappelait la lettre qu’elle avait dit qu’elle écrirait. La lettre qu’elle n’arrivait pas à écrire, malgré les longues heures passées devant son bureau à écrire des phrases qui lui semblaient particulièrement incohérentes entre elle. Elle qui s’était promis de faire ça durant l’absence de Tessa… Mais visiblement sans succès. L’adolescente ne voulait pas arriver les mains vides à son ami, sans même une ébauche. Les mains de Youko devenaient de plus en plus moites, des mains qui s’accrochèrent un peu plus à son sac.

Cherchant à se rassurer, penser à autre chose, la question d’Haruka Senpai tomba à pic, permettant à Youko de focuser sur autre chose que ses deux « grandes sœurs ». La demoiselle se mit à regarder tout autour.

- Ou… Oui, ve… venez…

Elle esquissa un faible sourire avant de marcher d’un pas, pas du tout assuré, en direction du temple. Youko espérait qu’il n’y ait pas beaucoup de personnes présentes, ce serait fort embarrassant de perdre le Senpai dans la foule…
emme

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Youko110
Merci Neil  Coeur
Japonais : #c06ea3
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 338
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptySam 5 Sep 2020 - 20:21

Youko lui expliqua difficilement que la présidente du club d’art lui donné un coup de main. Mais que malgré cela, elle ne semblait pas avoir de temps pour vraiment s’investir dedans. Soren pouvait comprendre, d’autant que le dessin prenait du temps déjà de base. Eh puis, elle avait sûrement des choses plus importantes à faire que dessiner, étudier au lycée par exemple. 

Après quoi, ils se rendirent au temple en question. Le jeune homme se doutait déjà qu’il n’ait sûrement pas le temps de faire le second temple, mais il était déjà content d’en faire un et sa rencontre avec Youko avait eu le mérite de lui faire passer un bon moment. Elle prit d’ailleurs les devants pour l’emmener jusqu’au temple. 

Il paraissait que cet endroit était particulièrement ancien ce qui ne pouvait que plaire au jeune homme tant sa famille l’avait baigné dans les légendes et le passé japonais. Du coup, c’était avec une pointe de curiosité qu’il suivit la jeune femme jusqu’au lieu en question. Bien que ce soit un peu petit, on ne pouvait nier sur tout ici dégagé un certain cachet. 

- Je te remercie de m’avoir servi de guide, au final. Tu as fait du bon boulot. Même si cet endroit me rappel un peu mon chez-moi.  

Il lui fit un petit sourire, elle qui avait dit le contraire, ne semblait pas si mal connaître la ville finalement. Bien qu’elle ne soit pas très à l’aise pour bavarder, finalement, ca s’était pas si mal passé avec elle. Soren s’approcha alors de l’autel du lieu, il convenait par politesse, de rendre un petit hommage. 

Alors il plaqua ses mains l’une contre l’autre pour ne pas manquer de respect a ce lieu. Car même si personne ne pouvait plus s’en plaindre, cet endroit avait une histoire, des gens avaient sué sang et eau pour bâtir un édifice aussi imposant. Même si ce n’était pas au niveau des pyramide ou autre. Le jeune homme fit cela, pendant quelques secondes sans faire attention si Youko avait fait de même. 

Puis il observa l’endroit, curieux d’en savoir plus. Évidemment, ce n’est pas son guide improvisé qui pourrait lui en dire beaucoup sur cet endroit, mais malgré tout et d’une façon plus général. Soren était curieux de connaître son avis sur la pertinence de tel lieu, ou leur importance. Il se risqua alors à demander. 

- Que penses-tu de cet endroit ? Tu dois bien avoir un avis non 

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Psx_2016

En Japonais :#999999
En Anglais :#999900
Revenir en haut Aller en bas
Youko Harasaki
■ Age : 26
■ Messages : 381
■ Inscrit le : 12/07/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Dr1vT6E [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Youko Harasaki
« Elève ; en Classe C »
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyLun 7 Sep 2020 - 16:39

Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Ft. Soren
Soren la remercia de lui avoir servit de guide. La demoiselle trouvait que c’était quelque chose de tout à fait naturel, compte tenu du service que son Senpai lui avait fait auparavant. Elle ne trouvait tout même que ce n’était pas tout à fait équivalent, mais c’était la moindre des choses pour le moment. La lycéenne ne voulait pas que l’universitaire pense qu’elle n’était pas pour lui répondre la pareille.

- Ça… Ça m’a fait… plaisir… Après ce… ce que vous avez… fait pour… pour moi… Je suis bien… contente de vous… aider…

Toute rouge, l’adolescente s’arrêta. De toute façon, Soren prenait un moment pour se recueillir et Youko en profita pour faire de même, un peu à l’écart afin de le laisser tranquille. Youko eut une pensée pour tout ceux qui avait contribué non seulement à l’édification du temple, mais également à ceux qui avait permis la création de la ville. La demoiselle se trouvait chanceuse de résider dans un endroit confortable qu’était Kobe et, accessoirement, Youko était heureuse de toutes les rencontres qu’elle avait fait depuis qu’elle étudiait au lycée.  

Ces quelques minutes de silence et de recueillement lui firent plaisir, une fois tout cela fait, Youko s’approcha de nouveau de son Senpai qui lui demanda ce qu’elle pensait de l’environnement dans lequel ils se trouvaient. Après un petit moment de réflexion, Youko répondit doucement :

- J’ai… J’aime bien cet endroit… C’est calme et… et joli… Ça fait… ça fait du bien de pro… profiter d’un endroit comme… comme celui-ci. Je… J’aime beaucoup… la… la petite… forêt qu’il… qu’il y a…

Peut-être que ce n’était pas le genre de réponse que son Senpai attendait ? Peut-être qu’il cherchait des informations plus pertinentes afin de pouvoir se faire une bonne idée du lieu ? D’un autre côté, Youko était loin de tout savoir sur ce temple qu’elle appréciait. En fait, le fait de réfugier dans un temple avait quelque chose d’incroyablement réconfortant pour Youko. Comme si elle pouvait reconnecter avec la tradition. C’était quand même quelque chose d’agréable. Bien entendu, Youko préférait de loin d’y aller seule ou avec une personne plutôt calme, tel qu’Haruka-Senpai. Bien entendu, ses parents privilégiaient ce genre de sorties en famille, cependant, Youko aimait pouvoir se poser sans avoir le regard menaçant de sa mère qui surveille le moindre de ses gestes. Après tout, elle devait bien se tenir. Ce n’était pas quelque chose de difficile, par contre, cela la stressait toujours chaque fois.  

D’une petite voix, Youko reprit la parole, se disant qu’Haruka-Senpai voudrait peut-être les informations supplémentaires…

- Maman…. Elle m’a touj… toujours dit que… que c’était un… un endroit très… très important et ancien… Que… Que c’est bien… de passer parfois… Pour… pour remercier… ceux… ceux qui nous… ont permis d’ha… d’habiter cette jo… jolie ville…

Youko se tut sur ces mots. Regardant autour d’eux, admirant les alentours.
emme

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Youko110
Merci Neil  Coeur
Japonais : #c06ea3
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 338
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyMar 8 Sep 2020 - 3:25

Elle répondit calmement et toujours aussi timidement qu’elle aimait bien ce temple, voir même les endroits comme ça. Calme, détendu et qui donné la sensation d’être sous une sorte de protection, c’est comme ca que Soren le ressentit en tout cas. Mais il n’était pas dupe, son air timide l’avait trahi depuis un bon moment, mais le jeune homme avait bien comprit qu’elle ne devait pas aimer les endroits où il y avait du monde. 

Après quoi, elle ajouta ce que lui avait dit sa mère. D’une certaine manière, la mère de Youko semblait bien avoir élevé sa fille. Sa façon de penser était plaisante à entendre et il espérait qu’elle ne changerait pas d’avis. Sans pour autant resté retranché dans des positions pareil. Le jeune homme ria légèrement et dit d’un ton calme. 

- Rendre hommage est une chose, mais je pense qu’il ne tient qu’a nous de faire pareil. Sais-tu pourquoi il faut rendre hommage ?  

Il lui fit un sourire et se pencha un peu pour être à sa hauteur. Soren croyait au plus profond de lui-même, qu’il ne fallait pas remercier les ancêtres pour ce qu’ils étaient et ce qu’ils ont fait. Son grand-père lui avait enseigné qu’on remerciait, pour honorer ce qui avait été transmis par ses gens sans visage aujourd’hui. 

Ils n’en avaient peut-être pas conscience en bâtissant un endroit comme ça, comme beaucoup d’autre, mais c’est tout une part de leurs histoires que l’on peut retrouver entres ces lieux. Des histoires dont on peut tirer des leçons, ou que l’on a déjà tiré les leçons qui ont permis d’avancer d’un pas plus sur, vers l’avenir. Au même titre, que la génération actuelle transmettra quelques choses à la suivante et ainsi de suite. Peut-être la raison la plus évidente qui donné envie à Soren d’enseigner plus tard. 

Il donna d’ailleurs la réponse a la jeune femme. 

- Car ils nous transmettent le passé à leur façon pour nous pousser vers l’avenir. C’est ce que mon grand-père pense en tout cas. Je suis assez d’accords, je n’aimerais pas me dire que les générations futures ne feront que regarder ce que nous avons fait et ne pas penser a ce qu’ils peuvent faire eux. Ils faut donc rendre hommage pour les remercier, même si nous ne sommes pas touchées par ce qu’ils transmettent, d’autres peuvent l’être et s’en inspiré.  

Il sourit alors doucement avant d’ajouter d’un ton détendu. 

- Je sais, c’est idiot comme façon de penser.  

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Psx_2016

En Japonais :#999999
En Anglais :#999900
Revenir en haut Aller en bas
Youko Harasaki
■ Age : 26
■ Messages : 381
■ Inscrit le : 12/07/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Dr1vT6E [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Youko Harasaki
« Elève ; en Classe C »
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyMer 7 Oct 2020 - 20:08

Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Ft. Soren
Sagement, Youko écouta les explications de l’étudiant. Elle comprenait le point de vue qu’il lui donnait et le trouvait somme tout assez intéressant, nonobstant les paroles dégradantes que Soren avait ajouté par la suite. La lycéenne tenta de se faire rassurante, bien qu’elle ignorât si cela fonctionnerait.

- Ce… Ce n’est pas si… si idiot que… que ça… je… j’aime bien ce… cette pensée…

Timidement, Youko proposa à Soren de se promener durant un moment dans le petit boisée aux alentours du temple. Après quelques temps à marcher au travers des arbres qui donnaient une ombre agréable, la jeune demoiselle reçut un appel. Quelque peu surprise, Youko prit sans attendre son téléphone et fit de gros yeux lorsqu’elle se rendit compte de l’heure qui était rendu. Beaucoup trop tard pour une adolescente qui était seulement partie faire des courses. Youko s’excusa momentanément auprès de son Senpai afin de pouvoir répondre sans que la conversation gêne l’étudiant.  

La lycéenne eut à peine le temps de dire bonjour à sa mère que cette dernière se mit à lui poser des tonnes de questions ; où était-elle, que faisait-elle, n’avait-elle pas vu l’heure, avait-elle oublié son cours particulier d’histoire – bien qu’on soit durant les vacances –. Ces questions lancées, Youko peinait à y répondre. Une certaine honte l’envahissait, puisque la jeune demoiselle appréciait grandement ce moment en compagnie du Senpai, cependant, on lui rappelait brutalement que cela n’était pas envisageable d’avoir du temps libre. Piteuse et s’excusant sans arrêt, Youko baissa de plus en plus la tête, jusqu’à ce qu’elle puisse enfin raccrocher.

Une fois son téléphone de nouveau rangé, Youko retourna auprès de Soren et dit d’une voix encore plus faible et timide qu’auparavant :

- Je… Je… Je dois qui… quitter… Vous… Vous… Avez… vous be… besoin d’aide… pour… pour rentrer… ? Ou… Ou pour aller à un autre lieu ?

Bien qu’elle dût rapidement retourner à la maison, Youko jugeait important de s’assurer que Soren ne serait pas complètement perdu en plein milieu de Kobe et qu’il saurait comment retourner soit chez lui ou encore sur le campus de l’école. .
emme

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Youko110
Merci Neil  Coeur
Japonais : #c06ea3
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 338
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyJeu 8 Oct 2020 - 19:03

Elle semblait de l’avis du jeune homme ce qui était plutôt une bonne chose, malgré son air timide, elle avait l’air d’avoir les pieds sur terre. C’était appréciable que quelqu’un d’aussi jeune puisse comprendre de telle chose. Soren avait des convictions particulière certes, mais elles partaient d’un bon sentiment. 

Lorsqu’elle lui proposa de faire un tout dans le bois à côté, le jeune homme ne pouvait pas vraiment lui refuser. Après tout, elle avait eu la gentillesse de le guider jusqu’ici alors que rien ne l’y obliger concrètement. Donc Soren accepta et la suivit en profitant de la ballade. Découvrant les lieux avec une certaines fascination. 

Jusqu’à ce qu’une sonnerie vienne ternir le tableau, sur le moment, Soren s’en était voulu. Elle semblait se faire passer un savon et c’était en grande partie de sa faute. Après tout, si elle était en retard pour il ne savait pas quoi, c’était parce qu’elle avait fait le guide improvisé dans Kobe. Sans ça, peut-être n’aurait-elle pas de problème. 

Il attendit calmement qu’elle ait fini jusqu’à ce qu’elle vienne vers lui pour l’informer qu’elle allait devoir y aller, mais tout en voulant s’assurer que le jeune homme saurait revenir sur ses pas ou a défaut trouvé son chemin vers un autre endroit. Le jeune homme sourit doucement et hocha négativement la tête à sa demande. 

- je pense que je t’ai assez retenu comme ça. File avant que tes parents s’inquiètent trop. File avant que tes parents s’inquiètent trop.

Il se doutait bien qu’il ne fût guère convaincant, mais c’était malgré tout la vérité. Soren avait le temps de se débrouiller pour retrouver son chemin, Youko en revanche ne semblait clairement pas avoir ce luxe. Dès qu’elle serait partit, il ne prendrait pas le risque de tenter le second temple, il rentrerait plutôt directement au pensionnat. Ca valait mieux. 

Il s’inclina doucement pour la remercier comme il se doit bien qu’elle soit sa cadette et lui fit un second sourire. Histoire qu’elle puisse partir sans une once de remords. Après tout, elle en avait bien assez fait. Cependant, Soren voulait malgré tout lui dire au revoir dans les règles. Ainsi, avant qu’ils ne se sépares, il lui dit. 

- Je te remercie pour ton aide, je te revaudrais ça à l’occasion. Je te souhaite une bonne journée, fais attention sur le chemin surtout.

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Psx_2016

En Japonais :#999999
En Anglais :#999900
Revenir en haut Aller en bas
Youko Harasaki
■ Age : 26
■ Messages : 381
■ Inscrit le : 12/07/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Dr1vT6E [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Youko Harasaki
« Elève ; en Classe C »
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur EmptyVen 9 Oct 2020 - 18:54

Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur

Ft. Soren
Les joues de Youko devinrent complètement rouges. Elle se sentait honteuse de le laisser ainsi en plan. En fait, Youko réalisait qu’elle aimerait tellement poursuivre dans cette après-midi agréable et calme en bonne compagnie. Au lieu de cela, elle devait quitter pour retourner au nid familial. L’adolescente avait cette impression d’être oppressée, comme si un poids lourd lui serrait la poitrine, l’empêchant d’être heureuse de partir pour rejoindre sa famille.

La lycéenne eut un petit hochement de tête. Cependant, elle ne pouvait filer ainsi. Avant toute chose, elle crut bon de s’excuser de nouveau, se sentant réellement mal pour lui. En plus de cela, elle craignait tout de même qu’il se perdre sur le chemin du retour. Cela restait tout de même une possibilité, nonobstant les quelques cartes qu’il avait en sa possession.

- Je… Je suis vraiment dé… désolée de vous laisser co… comme ça…

De sa petite voix, elle alla jusqu’à ajouter :

- Je… J’ai beau… beaucoup aimé… le… le temps passé avec… avec vous Senpai…

Embarrassée d’un tel aveu, Youko se dit qu’elle pouvait maintenant quitter le temple pour retourner à la maison. Cependant, ses bonnes manières lui rappelèrent qu’il lui restait un petit quelque chose à faire.

- Je… J’espère vous… vous recroiser… sur… sur le campus…

Sur ces mots, Youko s’inclina timidement avant de partir d’un pas rapide du temple. Elle n’avait aucun doute sur le fait qu’elle se ferait gronder par sa mère une fois qu’elle serait de retour. Par contre, elle avait largement apprécié ce moment en compagnie de Soren et elle avait été sincère lorsqu’elle lui avait dit qu’elle espérait vraiment le recroiser éventuellement. Bien entendu, elle se doutait qu’une telle chose se produise, après tout, l’étudiant ne devait pas trop se soucier d’une adolescente de quatorze ans, outre que sa sœur.

Au moins, ce moment restait un moment agréable durant lequel Youko put penser à autre chose que ce voyage à Los Angeles avec lequel son frère et sa sœur ne cesseraient de faire des remarques.
emme

---------------------------------

[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Youko110
Merci Neil  Coeur
Japonais : #c06ea3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur  [Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Il n'a rien de plus fort qu'au monde qu'un moment de douceur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Centre commercial-
Sauter vers: