Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 [Flashback]Burn it down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gideon Tanaka
■ Age : 30
■ Messages : 1970
■ Inscrit le : 09/02/2018

■ Mes clubs :
[Flashback]Burn it down FRFf7at [Flashback]Burn it down RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Gideon Tanaka
« Elève ; en 3ème année »
(#) [Flashback]Burn it down  [Flashback]Burn it down EmptyMar 3 Nov 2020 - 12:03



Burn it down

I go solo

18 Septembre 2016

"Je voulais qu'on se rapproche avant que de pouvoir te dire qui j'étais pour toi, ta petite sœur."

Ces mots, ceux de Nissa, lui revenait en tête sans arrêt alors qu’il marchait en direction de l’appartement de son père. Y aller à pieds, ça lui permettait d’essayer de remettre ses idées en place parce que tout se mélangeait dans sa tête. Il ne s’attendait pas à ça.

En ce dimanche, il ne s’attendait pas du tout à recevoir un sms de Nissa pour lui demander de la rejoindre sur le campus. Il avait accepté sans vraiment hésité et l’avait rejointe là-bas. Fort heureusement pour eux, il ne pleuvait pas à ce moment là. Il était curieux de connaître la raison de sa demande et quand elle lui demanda de promettre d’être patient et de ne pas s’énerver jusqu’à ce qu’elle ait fini de parler, un affreux mauvais pressentiment le submergea. Il lui promit bien sûr et écouta la suite.

Et il se décomposa au fur et à mesure de ses paroles.

"Je ne savais pas qui tu étais, ni où tu vivais, j'étais perdue et je suis restée les mains liées pendant longtemps. P- Hiroshi s'est assuré que je n'aurais aucune incidence sur votre famille."

Au début, il ne voyait pas trop où elle voulait en venir puis, il comprit avant même qu’elle dise tout haut ce qu’il craignait. Il n’était pas aveugle et il savait faire le rapprochement entre des faits. L’attitude de son père, l’étrange impression qu’il avait à chaque fois qu’il voyait Nissa, le fait que tout le monde leur demande s'ils n’étaient pas frères et soeurs. Il ne voulait juste pas l’admettre. C’était trop dur. Ça remettait tout en cause. Et donc, il l’avait juste ignoré, bien enfermé dans un coin de sa tête, comme il l’avait fait avec la séparation de ses parents, comme la souffrance qu’il éprouvait en pensant que sa mère pouvait l’oublier et refaire sa vie, comme quand il refoulait ses sentiments pour Sumire. Si il l’ignorait, il ne souffrirait pas. Sauf que maintenant, il n’avait plus le choix. Comme quand Sumire lui avait avoué ses sentiments pour lui. On ne peut plus ignorer la vérité quand elle est étalé devant soi de la sorte. A force de repousser l’échéance et le moment, ça nous explose à la figure et c’était ce qu’il se passait.

Trop abasourdi par la nouvelle, il ne savait pas comment réagir, alors son mécanisme de défense se mit en route, encore une façon de retarder le moment. La rationalisation.

Comment tu l'as su? Comment il a fait pour le cacher si longtemps? Pourquoi il l'a pas dit? Tu le sais depuis tout ce temps? Comment t'as fait pour garder ça pour toi autant de temps?

Elle lui répondit qu’elle l’avait appris par hasard parce qu’elle était tombée sur une photo de lui et qu’elle avait demandé la vérité à sa mère. Donc, son père continuait à les voir ? Est-ce que pendant tout ce temps il avait une relation avec cette femme ? La mère de Nissa ? Il avait une double vie et il l’avait caché pendant tout ce temps. Comment il avait pu faire ça ? A sa mère, à lui, à Nissa ? La colère commença à le gagner mais il avait promis de ne pas s’énerver et l’écouter jusqu’au bout. Alors, il prit sur lui et écouta. Son propre père niait son existence parce qu’il avait trop honte?

"Je ne voulais pas faire de vague. Et puis un jour, j'en ai eu marre et j'ai voulu te rencontrer... Tu méritais de savoir."

C'est pour ça que tu étais chez mon grand-père... euh notre grand-père ? Ça explique ses réactions et pourquoi il ne voulait pas qu'on se parle... comment il a pu faire ça ? Te faire ça ?

Il fit une pause et ajouta:

Ça a dû être horrible pour toi pendant tout ce temps. Je suis désolé Nissa.

Il n’avait pas grand chose à dire de plus et elle s’approcha de lui pour lui faire un câlin. Sans vraiment hésiter, il la serra contre lui, peut-être un peu trop fort mais elle ne s’en plaignit pas. Il ne voulait pas qu’elle pense qu’il la rejetait parce que ce n’était pas le cas. Si il devait choisir une soeur, c’est bien elle qu’il choisirait et il était heureux dans le fond qu’elle ait cherché à le connaître avant de lui dire. Il n’aurait pas su comment réagir face à elle si ça n’avait pas été le cas. Même si elle lui avait menti, elle avait fait du mieux qu’elle pouvait avec la situation dans laquelle elle était. Et même si ils ne se connaissaient que depuis quelque mois, il l’aimait déjà. Pas comme un ami, ni comme il aimait Sumire mais plutôt comme… un frère ? C’était ça le bon qualificatif qu’il avait tant de peine à trouver pour décrire ce qu’il ressentait pour Nissa.

Et ça lui donna un autre coup au cœur parce qu’il réalisa autre chose. Toutes ses années où il avait réclamé un petit frère ou une petite sœur, que ses parents fassent quelque chose pour combler ce manque, son père lui avait dit que non, ce n’était pas possible. Alors qu’elle était là, quelque part et il le savait. Il avait caché son existence de façon égoïste et il n’avait penser qu’à lui. Et pourquoi ? Cacher sa honte ? Il les avait maintenu séparé pour une raison inconnue sans leur demander leur avis. Il les avait laissé tous les deux malheureux dans leur coin alors qu’ils auraient pu être heureux, ensemble.

Ne pouvant plus trop contenir sa colère, il s’écarta de Nissa et la remercia de lui avoir dit la vérité. Il lui promit qu’ils discuteraient plus tard mais qu’il avait des choses à régler avant et qu’il aurait besoin d’un peu de temps avant de digérer la nouvelle. Il s’assura qu’elle ne le prenne pas mal et il quitta le campus au moment où il se remit à pleuvoir.

Code by Meuh

HRP: La conversation entre Nissa et Gideon a été faite avec la joueuse de Nissa !

---------------------------------

Gideon te parle en #0066ff pour le Japonais et en #006633 pour l'Anglais
[Flashback]Burn it down Signature%20Gideon
Merci Meuh, Sumi et Riley pour les signatures !
Join us! / Détective pas en carton / Roméo et Juliette version Gideon et Riley
Revenir en haut Aller en bas
Gideon Tanaka
■ Age : 30
■ Messages : 1970
■ Inscrit le : 09/02/2018

■ Mes clubs :
[Flashback]Burn it down FRFf7at [Flashback]Burn it down RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Gideon Tanaka
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Flashback]Burn it down  [Flashback]Burn it down EmptyMar 3 Nov 2020 - 18:34



Burn it down

I go solo

Gideon arriva et trouva l’appartement vide. Son père n’était nulle part en vue. Cependant, il savait qu’il ne tarderait pas parce qu’ils avaient prévu de se voir à cette heure-ci. Pour patienter et toujours dans l’optique d’essayer de rester calme, il alla dans le bureau de son père. A l’intérieur, il se mit à tout retourner pour fouiller les tiroirs, les armoires de documents, dans l’espoir de trouver ce qu’il avait manqué jusqu’à présent: une preuve de l’existence de Nissa. Il n’y mettait pas vraiment les formes et se contentait de tout vider par terre. Vu qu’il ne trouvait rien, il alla dans la chambre de son paternel. Il recommença son manège en vidant les tables de chevet et faisant chou blanc, il alla ouvrir l’armoire.

Il s’assit à genoux par terre et  écarta les boîtes à chaussures. Au bout de la sixième boite sortie, il trouva une boite un peu différente. C’était une boite à archive de sa société. Sans hésiter, Gideon la saisit et l’ouvrit. Il y avait quelques papiers sans intérêt et… Gideon écarquilla les yeux en tombant sur une pile de photos. Des photos de sa mère, des photos de ses parents plus jeune, il y avait aussi quelques photos de lui mais ce qui le choqua le plus, c’est de trouver tout au fond de la boîte, la photo abimée d’un bébé. Ce n’était pas lui, il en était sûr alors, ça ne pouvait être que Nissa. Intuition qui se confirma en voyant le document juste en dessous. L’acte de naissance de sa soeur. Gideon ferma les yeux un instant, ne croyant pas ce qu’il avait sous les yeux. C’était une blague. Il prit le document de la boîte et se releva au moment où son père déboula dans la chambre, l’air furieux.

Bon sang Gideon qu’est-ce qui te prends ? T’as vu le bordel que t’as mit ? commença-t-il à dire en fixant son fils. Celui-ci répondit d’un ton sec et plein de reproches:

Et toi ? T’as vu le bordel que t’as fait avec ma vie ?

Comme il ne semblait pas comprendre, Gideon s’approcha de lui et lui colla l’acte de naissance dans les mains.

Tu la connais pas hein ? A part comme n’importe quel membre de la famille ? T’es franchement le plus gros mytho que j’ai jamais rencontré ! Tu comptais le cacher encore longtemps ?!!

Son père était en train de blanchir à vue d’oeil et il regardait le papier dans ses mains et Gideon alternativement, l’air complètement horrifié. Comme si son pire cauchemar prenait forme devant lui, ce qui était le cas. Profitant du mutisme de son père, il continua:

Je comprends pourquoi maman s’est barrée !! T’as osé la tromper à peine un an après ma naissance. C’EST QUOI TON PROBLÈME P*TAIN?! Et t’as continuer à les voir ?! Comment t’as pu faire ça ? A maman ? A moi ? A Nissa ? Tu nies son existence et pourtant t’as continuer à la voir ? T’as pas pensé que ça pourrait la faire souffrir ? T’es vraiment qu’un p*tain d’égoïste !! Et t’oses parler de franchise et de mon comportement ? T’es gonflé !! Ça fait dix-sept ans que tu te comportes comme le pire des salauds !

Parce que tu crois que je ne le regrette pas ? Que ça m’a pas bouffer toutes ces années ? Tu crois que ça me fait plaisir d’avoir dû mener une double vie pendant tout ce temps ?! D’avoir fait une erreur qui m’a presque tout coûter ?!” répondit Hiroshi en s’énervant de nouveau aussi.

Et quoi ? T’es désolé ? Désolé d’avoir été le père le plus nul des deux dernières décennies ?! On aurait pu avoir une vraie vie de famille avec Nissa mais non, t’as décidé tout seul qu’on ne devrait jamais se rencontrer !! Au lieu d’assumer, t’as juste choisi la solution facile !

Je l’ai assumé ! Je l’ai reconnu ! Elle n’a jamais manqué de rien !

A cette réponse, Gideon eut un rire amer et jaune:

Sauf de l’amour d’un père et d’un frère. Bravo! T’as vachement assuré !

Et comment j’étais censé faire ? J’aurais pu très bien l'abandonner mais je l’ai pas fait ! Tu crois que tu aurais fait mieux à ma place ?!

Oh mais moi je me serais jamais retrouvé à ta place parce que je n’aurais jamais été voir ailleurs !

Donc tu te crois parfait ? Que tu ne fais ou ne feras jamais d’erreur ? Une erreur est vite arrivée Gideon et tu devrais le savoir.

Je ne me crois pas parfait, en fait je suis sacrément ravagé de ta faute mais t’en a rien à faire alors, je ne vois pas le rapport !! T’aurais pû être honnête dès le début et avouer ce que t’avais fait. Mais non ! C’était quoi le but ? Garder ta réputation intacte? Elle était déjà pas très bonne quand t’as eu un enfant hors mariage, alors deux, t’étais plus à ça près !

Je n’ai pas de leçons à recevoir de toi Gideon.

Ça tombe bien parce que moi non plus! Elles sont bien bonnes tes résolutions à avoir une meilleure relation avec moi et toutes tes valeurs à la noix, commence déjà par avoir une relation avec ta fille et là, tu pourras donner des leçons !

C’est pour que tu ne reproduises pas mes erreurs que je te les ai inculqué toutes ses valeurs ! Tu n’as pas compris que je veux que tu fasses mieux que moi ?!

Ça sera pas bien compliqué.

Son paternel prit une bonne inspiration et répondit:

J’ai laissé passer ton irrespect depuis le début de cette conversation mais arrête de pousser.

Gideon le toisa et demanda du ton le plus ironique qui soit:

Sinon quoi ? Tu vas me gifler encore ?

C’était un accident.

Tiens comme la naissance de Nissa ! T’es vraiment malchanceux pour avoir autant d’accident dans ta vie.

... Gideon...

C’est bon, j’ai bien compris. Et tu comptes faire quoi exactement maintenant ? Parce que compte pas sur moi pour arrêter de la voir. Je compte bien rattraper les dix-septs ans qu’on a perdu de ta faute. Et inutile d’essayer de m’en empêcher.

A quoi bon essayer ? Et je ne sais pas ce que je vais faire.

Bah démerde toi. Moi je me casse, j’en ai marre.

Et tu vas aller où ? T’as nulle part où aller !

Gideon se tourna en direction de la porte et commença à contourner son père pour sortir:

J’en sais rien, au campus ou alors à l’hôtel.

Son père l’attrapa par l’épaule pour l’arrêter et Gideon se dégagea par réflexe. Il se tourna pour faire face à son géniteur et dit d’un ton agressif:

Je t’interdis de me toucher ! T’as plus aucun droit sur moi, je veux plus d’un père comme toi !

Sans attendre de réponse et sans faire attention à l’expression profondément choquée et blessée de son père, il se tourna et sortit de la chambre. Convaincu qu’il ne le suivrait pas, Gideon alla dans sa chambre, attrapa son sac de sport et le vida entièrement. Il entreprit de mettre des vêtements de rechange dedans, une trousse de toilettes et un pyjama. Il ne savait pas quand il reviendrait mais il ne passerait pas une seconde de plus dans cet appartement où l’air était devenu toxique. Pour le moment. Il savait bien que dès que son père aura réalisé et trouver une marche à suivre, il aurait plutôt intérêt à revenir.

Quand il eut fini son sac, il appela Sumire pour lui demander de le rejoindre dans un endroit tranquille parce qu’il avait quelque chose à lui dire à propos de son père et qu’il voulait le faire en personne. Dès qu’il eut sa réponse, il partit en direction du lieu de rendez-vous.

Code by Meuh


HRP: La suite par là-bas

---------------------------------

Gideon te parle en #0066ff pour le Japonais et en #006633 pour l'Anglais
[Flashback]Burn it down Signature%20Gideon
Merci Meuh, Sumi et Riley pour les signatures !
Join us! / Détective pas en carton / Roméo et Juliette version Gideon et Riley
Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback]Burn it down
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: