Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -48%
-48% sur Logitech G935 Casque Gamer Sans Fil – ...
Voir le deal
99 €

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Everybody's changing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Everybody's changing  Everybody's changing EmptyJeu 17 Déc 2020 - 15:37




Everybody's changing

Solo avec Emily guest star

28 Octobre 2016

T'es sûre que ça me va bien Emily ?

Pour la énième fois de notre soirée entre filles, Emily me rassure sur mon choix de coiffure. Aujourd'hui, j'ai demandé à Emily de m'accompagner chez le coiffeur parce que je voulais changer de tête. Sauf que je ne devais pas trahir la promesse faite à ma mère: ne pas toucher aux longueurs. Alors, j'ai fait changer ma frange et couper un peu les pointes, histoire de couper les fourches et autres pointes cassantes.

Je ne sais toujours pas vraiment ce qui m'a prit. Peut-être parce que je commence à avoir ce fameux déclic dont Tenma-sensei m'a parler il y a plusieurs semaines maintenant. Celui de vouloir passer à autre chose et de pardonner. Je suis toujours en colère bien sûr mais je n'ai plus envie de me prendre la tête avec ça. Je n'ai plus envie de morfondre sur le fait que Jamie m'ait trompé, qu'on ait gâché notre amitié et que ça ne sera plus jamais pareil. A quoi ça m'avance ? Strictement à rien. Je ne peux pas changer le passé, comme je ne peux pas non plus lui en vouloir toute ma vie. Ce n'est pas sain et je veux autre chose, pour moi, pour aller mieux. Et pour marquer le coup, je change de coiffure.

Même si en réalité ça ne va pas beaucoup mieux. Je suis complètement paumée à cause de Neil. Je ne comprends pas son attitude et ça me fatigue de me poser mille et unes questions. Il n'y a aucune logique dans ses actions, à un moment il me rejette, à d'autres il se préoccupe de moi pour ensuite me rejeter à nouveau. Je comprends qu'il ait pu être en colère parce que je l'ai embrassé sans crier gare mais c'est bien lui qui a continuer notre baiser. C'est lui qui m'a coincé contre la paroi de ce foutu ascenseur. Si il l'avait voulu, il aurait pu reculer. D'ailleurs, si il en avait vraiment rien à faire de moi, il m'aurait laisser picoler tranquillement dans mon coin. Mais non, il fallait qu'il vienne mettre son grain de sel et me faire la morale pendant cent six ans.

Si quelqu'un doit être en colère, c'est bien moi. Je ne me rappelle plus de tout ce qu'il a dit mais je sais qu'en plus d'être moralisateur, il était vexant. Heureusement que je ne l'écoutais presque pas parce que je crois que cette soirée se serait finie en grosse engueulade. Quoique, la soirée ne s'est pas finie non plus sur une bonne note.

Je lâche un gros soupir alors qu'on sort du salon de coiffure de luxe avec Emily.

Et si on allait faire une manucure ? Je dois mettre du vernis pour aller avec mon costume de Chaperon Rouge alors, autant aller se faire bichonner les mains avant non ? J'ai envie de me relaxer avant ce week-end ! Demain on va travailler sur le reste des décorations à mettre en place pour le bal, alors je veux en profiter à fond !

Et c'est ainsi que continue notre virée bien-être avec Emily. C'est dommage que Meyuki joue l'ermite en ce moment, je lui aurais bien demander de m'accompagner !
Code by Meuh

HRP:
 

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie


Dernière édition par Tessa Yorke le Ven 18 Déc 2020 - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing EmptyJeu 17 Déc 2020 - 17:06




Everybody's changing

avec papa et maman Yorke

28 Octobre 2016, 20h

"Oh ma chérie, tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse de ta décision ! J'avais tellement peur que tu gâches tout en coupant comme tu l'avais fait la dernière fois !!"

Mais enfin maman... je fais ce que je veux de mes cheveux !

"Oui mais ça te va tellement mieux comme ça ! Et puis, tu sais ce qu'on dit, les hommes aiment plus souvent les cheveux longs."

Je soupire exaspérée avant de dire:

Et alors ? Je t'ai dit que je ne voulais pas de nouvelles relations et puis, même si c'est flatteur de recevoir des compliments, je n'ai pas besoin qu'on flatte mon égo inexistant.

"Oui mais regarde toi un peu." dit-elle en m'amenant devant le miroir de l'entrée. C'est vrai que pour la première fois de ma vie, je suis en train de me dire peut-être que les autres ont raison, que je suis jolie. Je sens ma mère me serrer un peu les épaules et quand je regarde son visage dans le miroir, je crois que je vois de la fierté dans son regard.

"Sur ce, je retourne regarder ma série, je crois que ton père t'attendait pour finaliser cupcakes, tu devrais le rejoindre si tu veux un bon dessert."

Elle me fait un grand sourire avant de me lâcher et aller dans le salon. Pour ma part, je vais dans la cuisine pour chercher mon père.

"Aaah darling, tu arrives juste à temps ! Tu vas pouvoir choisir la crème que tu veux pour tes cupcakes et le topping aussi."

Je regarde les différentes petites boites présentes sur l'îlot central de la cuisine.

Tu sais que je préfère tout chocolat.

Je souris et prends place sur le tabouret à côté de l'îlot. Je prends la boite avec les copeaux de chocolat et attends qu'il mette la crème sur les cupcakes prêt à être saupoudré de sucreries.

"Alors, comment c'était ta sortie avec Emily ? Tu t'es bien amusée ? Vous avez fait quoi en dehors du salon de coiffure ?"

J'entreprends de lui raconter notre soirée en détail -parce que je sais qu'il les veut- et fini par dire:

Je suis donc fin prête pour le bal dimanche ! En espérant pas m'abimer les mains demain, ça serait bête.

Je dois aussi aider Milan à customiser son costume demain, j'espère que le faux sang que j'ai acheter ne tâchera pas trop!

"Je suis vraiment content que tu te sois bien amusé avec ton amie. Je l'aime bien Emily, ça se voit que c'est une fille sur qui on peut compter et mature."

Oui, je suis d'accord. Et si tu penses ça... qu'est-ce que tu penserais du fait qu'on projette de partir en vacances rien que toutes les deux ? Genre un ou deux jours, le temps d'un week-end...

Je demande ça d'un ton léger et l'air de rien mais je marche sur des œufs actuellement. Mon père ne m'autorise à sortir qu'en ville et je dois lui donner un programme détaillé de ce que je projette de faire, sinon, il me dit juste un "non". Ce n'est pas arrivé souvent, c'est même très rare qu'il refuse que je sorte mais... je sais très bien qu'il suffit que j'évoque un plus long voyage pour qu'il se braque et passe en mode papa poule super protecteur.

"Tessa..."

Enfin quand je dis rien que toutes les deux, je veux dire avec l'accompagnant d'Emily. Je crois que son père a engagé des gardes du corps... sans parler du chauffeur... bref, je dis toute seule mais elle n'est jamais seule évidemment. Son père est très protecteur, il ne la laisserait jamais seule dans un pays étranger, cela va de soi.

Je souris innocemment à mon père et attends sa réponse.

"Pourquoi pas ? Dans l'éventualité où tu voudrais partir un week-end avec ton amie, il faudrait que j'en discute avec ta mère d'abord... mais je suppose que ça peut se faire."

J'essaie de retenir mon sourire triomphant mais j'ai du mal. Je ferais bien la danse de la joie mais je ne peux pas me griller encore plus ! J'ai déjà à moitié gagné, je le sais. On pourrait se demander pourquoi je ne leur dis pas de but en blanc que je suis majeure maintenant et que je fais ce que je veux... et bien c'est juste pour la simple et bonne raison que je sais que ça serait contre productif. Je l'ai déjà vu avec mon frère, William. Il leur tenait tête et ils se braquaient encore plus. Les confronter ne mène à rien et je n'ai pas envie de me disputer avec eux. Alors, pour le moment, ça me convient. Ce n'est pas comme si j'avais de grands projets de toute manière. Je compte juste les faire dédramatiser les choses en les habituant petit à petit. D'abord, des petits voyages avec Emily, ensuite des trucs plus long... pour enfin les amener à comprendre que je peux y aller toute seule. Bon, il y a encore pas mal de chemin à faire pour y arriver mais je suis persévérante comme fille. J'y arriverais.

Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing EmptySam 19 Déc 2020 - 15:21




Everybody's changing

avec Léo et Madame Kobayashi

30 Octobre 2016, 10h

"Tessa Yorke, auriez-vous perdu du poids ?"

Non ?

"Ce corset est définitivement plus grand que ce que j’avais mesurer le mois dernier." réponds l’amie de ma mère alors qu’elle est en train de fermer le corset en cuir de mon costume. Je suis actuellement dans son atelier de couture pour faire les dernières retouches de mon costume pour le bal d’Halloween de demain. Léofred passe à ce moment-là avec des rouleaux de tissus dans les bras.

"Je confirme il est plus grand."

Je le regarde en fronçant les sourcils.

Qu’est-ce que tu racontes Léo ? Et puis, comment tu peux le voir de là où t’es ? T’as acheté des yeux bioniques au marché noir ?

"Non mais ne fait pas comme si tu n’avais pas sauté des repas récemment."

Cette fois-ci, je lui lance un regard noir et lui intime de se taire silencieusement. Sauf que c’est trop tard.

"C’est vrai ?" demande madame Kobayashi avec un regard désapprobateur.

Je n’ai pas sauté de repas, j’ai eu beaucoup à faire ce mois-ci et j’ai été pas mal préoccupée mais je vais bien. Rien qu’hier, j’ai mangé une tonne de cupcakes !

Devant l’air suspicieux de ma couturière, j’ajoute avec un sourire qui se veut rassurant :

Je t’assure, pas le moindre vertige, ni de faiblesse, je vais b-i-e-n.

"Tu sais Tessa, l’intérêt du sur-mesure, c’est d’avoir des vêtements à sa taille, il faut donc ne pas prendre de kilos ni en perdre ! Et puis, j’espère que tu ne t’es pas mise en tête de faire un régime ou quelque chose dans ce genre-là. Tu es presque aussi mince que mes mannequins. Si tu maigris d’avantage, tu risques de perdre tout tes atouts."

"Elle n’a pas tort, ça serait dommage que tu deviennes plate comme une planche à pain."

On t’a pas sonné Léofred ! T’as pas du boulot à faire ?! Va voir ailleurs si j’y suis, je n’ai pas envie d’entendre tes commentaires sur mes courbes, merci bien.

Il me répond avec un sourire insolent :

"Comme tu veux princesse. Si vous me cherchez, je serais dans la réserve à faire mon boulot."

Je retiens un "C’est ça barre-toi" pour ne pas être impolie devant la meilleure amie de ma mère. Ca la fouterait mal quand même. Il devrait m’être beaucoup plus reconnaissant que ça, c’est moi qui lui ait trouvé ce stage de rêve dans un atelier de couture. Non, à la place, il préfère balancer le fait que j’ai loupé des repas ces dernières semaines. Ce n’est pas ma faute, je n’ai franchement pas eu la tête à manger ou tout simplement le temps pour ça. J’étais bien trop stressée avec le bal d’Halloween qui approche.

"Est-ce que je devrais m’inquiéter pour toi ? Ta mère m’a parlé de ton malaise en mai tu sais. Elle était morte d’inquiétude et je n’ai pas envie que tu te détruises la santé."

Non non, il n’y a pas besoin de s’en faire. C’est juste le stress pour le bal, je veux que tout soit parfait. Demain soir quand ça sera fini, ça ira mieux promis.

Elle n’a pas l’air convaincue mais acquiesce d’un signe de tête.

"D’accord mais il faut que je modifie ce corset. Et l’autre de rechange aussi."

L’autre de rechange ? Mais je n’ai demandé qu’un seul costume.

"Je sais mais je t’en ai fait un quand même au cas où. Un accroc est vite arrivé et de toute façon, c’est trop tard, c’est fait alors pas de protestation !"

Je soupire lourdement mais ne fait pas de commentaires. A quoi bon ? Elle l’a déjà fait, c’est trop tard. Elle chipote deux ou trucs avec des aiguilles et du crayon sur le cuir avant de reculer.

"Parfait ! Va te changer, je vais t’arranger ça en moins de deux !"

Je descends donc de l’estrade, bien contente que ça soit fini pour le moment. Sans perdre de temps, je me dirige vers le paravent qui sert de cabine d’essayage improvisé. Tout en me déshabillant, je dis d’un ton songeur :

Je vais aller aider Léo après en attendant, est-ce qu’il s’en sort bien ?

"Oh oui, il est travailleur et demande sans arrêt du travail supplémentaire. En plus, il a de bonnes idées et un bon coup de crayon. Je pense que je le regretterais quand il partira dans un mois."

Ah… C’est vrai que ses mois d’Erasmus + touchent à leur fin. C’est passé à une de ces vitesses… J’ai l’impression que c’était hier qu’il est arrivé à Kobe. Et pourtant, ça fait déjà deux mois et à la fin du mois de Novembre, il devra retourner en Angleterre et reprendre son cursus à Londres. C’est bête mais sa présence va me manquer. Je m’étais habituée à l’avoir dans le coin. C’était comme si j’étais revenue en arrière, à l’époque où Jamie, lui et moi passions du temps ensemble. Nos soirées films me manquent parfois.

Il reviendra, avec un diplôme en poche en plus. Je parie qu’il aura encore plus d’idées d’ici là.

"Je l’espère en tout cas !"

Moi aussi, je l’espère. Je n’ai pas envie de perdre de vue un autre ami.
Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing EmptyLun 1 Mar 2021 - 16:03




Everybody's changing

avec Léo

Le 30 Novembre 2016 - Le soir

"Hey fait pas cette tête Tessa, ce n'est pas comme si on allait plus jamais se revoir ! Et maintenant qu'on a repris contact pour de bon, je ne compte pas te lâcher."

Un air affligé sur le visage, j'hoche positivement la tête à ce que me dit Léo. On est à l'aéroport pour son départ ou plutôt son retour. Ce n'est pas vraiment son départ qui me chagrine tant que ça. C'est tout ce qu'il s'est passé cette après-midi avec Neil qui me travaille. Après la colère est venue sa meilleure pote: la tristesse. Ajoutez le départ d'un de mes plus vieux amis, ça donne une Tessa déprimée.

"Allez je crois que j'ai au moins mérité un câlin avant d'affronter quatorze heures d'avion non ?" dit-il un grand sourire en ouvrant les bras. Je soupire un peu et m'approche pour lui faire le câlin demandé. C'est assez réconfortant alors j'en profite jusqu'à ce que ça soit lui qui recule.

Fais attention à toi Léo et envoie moi un message quand t'as atterri !

Il me fait un genre de salut militaire en disant "Bien chef !", ce qui m'arrache un sourire. Il va vraiment me manquer, c'était trop cool de l'avoir dans le coin. Pas comme avant parce qu'il a vite prit son indépendance mais c'était familier et réconfortant. Je crois que j'aurais moins tenu le coup si il n'avait pas été là pour me changer les idées.

"On se revoit en chair et en os à ton anniversaire !"

J'y compte bien !

Je lui souris enfin et lui fait signe tandis qu'il prends son trolley pour rejoindre le contrôle de sécurité. Dès qu'il a disparu, je me dirige vers la sortie où m'attends mon taxi pour retourner à Kobe. Je ferais de ne pas être en retard, mon père m'attends de pied ferme pour m'aider dans mes révisions. Je n'ai franchement pas envie d'être aux examens mais il faut bien y passer !
Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing EmptyLun 1 Mar 2021 - 16:16




Everybody's changing

avec Jamie Weaver

Le jeudi 22 Décembre 2016

Jamie franchit une des entrées du campus universitaire de Tessa avec appréhension. Il avait fait le trajet depuis Osaka pour plaider sa cause en direct vu qu’elle ne répondait à aucun de ses messages ou appels. Après son premier refus, il avait insisté. Elle avait répondu qu’il devait demander à son frère de prendre en charge la couverture de son bouquin à sa place. Ils avaient soi-disant le même style et que personne ne verrait la différence. Comme si c’était si simple ! Elle avait signé un contrat avec la maison d’édition elle aussi en acceptant de créer la première couverture de sa trilogie. Il comprenait pourquoi elle avait refusé de continuer mais il ne l’acceptait pas. Il voulait que ce soit elle qui le fasse et il ne la lâcherai pas tant qu’elle n’aura pas céder.

Son stage en entreprise d’un mois à Osaka tombait parfaitement bien dans le timing. Il pourrait prendre le temps qu’il fallait pour la convaincre. Il savait qu’il ne méritait pas vraiment qu’elle lui rende ce service vu la façon dont il avait mis fin à leur relation mais il devait essayer. Elle lui manquait beaucoup et s'il avait mis un terme à leur relation, ce n’est pas parce qu’il ne l’aimait plus. Il n’arrivait juste pas à accepter son changement de comportement ou sa vraie personnalité? Il avait été paumé un bon moment et apprendre qu’elle avait fait semblant de sortir avec un autre mec avait été trop pour lui. Jusqu’où le mensonge allait? Les personnes qui lui avaient appris l’existence de ce Neil Marshall ne tarissait pas d’éloge et de détails concernant leur relation, c’est pour ça qu’il ne l’avait pas cru une seconde quand elle avait dit que ce n’était qu’un “ami qui lui avait rendu un service”. Sa confiance ainsi trahie, il n’avait vu qu’une solution, rompre avec elle pour éviter de souffrir davantage et essayer de soigner son cœur brisé seul de son côté. Chose qu’il avait réussi à faire ces derniers mois jusqu’à cette annonce de sa maison d’édition.

Il avait plaidé en faveur de Tessa, en jouant sur ses privilèges d’auteur, qu’il n’accepterait personne d’autre. On lui avait répondu que c’était sa dernière chance et qu’ils devraient prendre des mesures légales en cas de nouveau refus. Jamie ne doutait pas que Tessa trouverait facilement une échappatoire. Après tout, son père était un avocat assez renommé et le reste de sa famille éloignée était en majorité dans le monde du droit et de l’édition. Et qu’est-ce que c’était des dommages et intérêts pour une personne qui, à 20 ans, a déjà plusieurs comptes bancaires et actions dans de grosses entreprises anglaise et européenne? Que dalle, juste une nuisance administrative.

Néanmoins, il ne voulait pas en arriver là. Il la trouverait et la ferait changer d’avis, il essaierait aussi au passage de recoller les pots cassés entre eux. Ce n’est pas parce qu’ils ne pouvaient pas être un couple que leur amitié était finie non? Et puis, il fallait mettre un terme définitif et clair à ce chapitre de leur vie. Il savait qu’il avait décidé tout seul cette rupture et qu’il ne lui avait pas donné le choix. Il y avait beaucoup trop de non-dit entre eux pour pouvoir repartir sur une base saine, même si c’était chacun de leur côté. Et même si il avait une petite-amie maintenant, ça ne changeait rien à sa résolution. Il réparerait ses erreurs quoiqu’il arrive.

Encore fallait-il qu’il arrive à la trouver…

C’est au bout de plusieurs minutes de recherche qu’il la trouva enfin. En la voyant marcher dans une allée du parc du campus, il s’arrêta, stupéfait. Il la connaissait. Il l’avait fréquenté presque tous les jours pendant plus de dix ans et il fut frappé par la différence qu’il percevait chez elle. Elle semblait être plus mature et avoir plus de confiance en elle. Il le voyait à sa façon de marcher et de se tenir. Pourtant, la dernière fois qu’il avait parlé avec le frère de Tessa, il y a plusieurs semaines, il lui avait dit qu’elle n’était pas en forme et pourtant, il la retrouvait là, comme lorsqu’il l’avait retrouvé il y a plus d’un an. Il marcha dans la direction de Tessa et s’arrêta à quelques pas d’elle. Quand elle releva les yeux et le remarqua, elle se stoppa net.

-----------------------------------------------

J’étais tranquillement en train de marcher pour retourner dans ma chambre en écoutant de la musique à fond dans mes oreilles. Je pensais que ça serait une journée tranquille, ce dont j’ai bien besoin en ce moment. Sauf que… sauf que je m’attendais pas à voir Jamie ici! Je le regarde bouche bée. Pas de doute, c'est bien lui, je connais ses traits par cœur, ses grands yeux bleu, ses cheveux un peu en bataille noir comme de l'encre... Qu’est-ce qu’il fait ici? Pourquoi? POURQUOI? Je lui ai dit d’arrêter de me harceler. Je lui ai dit à plusieurs reprises. Je lui ai même dit en face quand on s’est vu en Écosse. Cela fait des semaines que j’ignore ses appels et ses messages, comme il a ignoré les miens il y a plusieurs mois et maintenant? Maintenant il est là?! Il est gonflé ! Je commence à sentir une colère noire monter en moi, surtout quand je me rappelle le mot qu’il m’a transmis. Je retire mon casque et m’exclame:

Qu’est-ce que tu fais là putain?

"Tu ne me répondais pas, tu m’as pas trop donné le choix.

Le choix? LE CHOIX?!

Je lâche un rire narquois qui ne me ressemble pas du tout:

Parce que toi, tu me donnes le choix peut-être?

Je suis désolé Tessa mais j’ai profité de mon stage à Osaka pour venir te voir en personne vu que tu ne réponds plus à mes messages.

Je rêve!

Je porte une main à mon front et essaye de respirer pour calmer ma colère qui monte en flèche.

Comment oses-tu te pointer ici?! Sérieux ! Je t’ai dit non, qu’est-ce que tu veux de plus?

Il semble s’énerver à son tour, je l’entends au ton de sa voix quand il dit:

Je veux que tu changes d’avis! Si je suis venu c’est pour ça… et pour qu’on s’explique clairement une fois pour toute.

Expliquer quoi James? Le fait que tu m’ais jetter comme une merde? Ou le fait que malgré qu’on était amis, tu n’as même pas daigné m’adresser la parole ensuite? Ou alors tu veux qu’on parle du superbe message que Léo m’a donné ? Ou alors qu’on parle de la fille avec qui tu m’as trompé ? Ce n’est pas sept mois plus tard qu’il faut venir pour s’expliquer bon sang !


Je ne bougerais pas tant qu’on aura pas parler Tessa et je reviendrais autant de fois qu’il faut.

Alors le harcèlement, c’est ta technique pour arriver à tes fins? Peu importe si tu me fais du mal en faisant ça, c’est ça?

Ce n’est pas ce que je veux

Et pourtant, c’est ce que tu fais ! Franchement, va-t-en! Tu n’as rien à faire ici.

Je te l’ai dit, je ne lâcherais pas, quitte à revenir tous les jours.

A cette déclaration, j’ai l’impression que mon sang ne fait qu’un tour. Il ne peut pas revenir ici tous les jours. Il risque de tomber sur Neil et c’est une situation qui ne doit JAMAIS arriver. Il pourrait se passer tellement de choses si jamais ils venaient à se rencontrer et dans tous les scénarios, ça finira mal. Et franchement vu l’état de notre relation avec Neil, je n’ai pas besoin de ça en plus. Ou alors peut-être que c’est la solution pour me débarrasser de Jamie? Non, je ne veux pas qu’il souffre non plus… Raaah! J’en ai marre!

Levant les mains au ciel, je dis exaspérée:

Très bien, fait comme tu veux, tu peux même aller chez mes parents mais ne revient pas ici.

Et pourquoi pas? T’as quelque chose à cacher?

Pas du tout, je ne veux juste pas faire une scène devant tout le monde. Maintenant, on m’attends à mon club alors, au revoir James.

Je reprends mon chemin en passant à côté de lui sans m’arrêter. Il faut que je trouve une solution à ce problème et vite.

Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing EmptyMar 2 Mar 2021 - 11:52




Everybody's changing

avec Jamie Weaver & Neil Marshall

Note: cette partie du solo a été co-écrite avec la joueuse de Neil et est du point de vue de Jamie

Le 23 Décembre en fin de matinée

Deuxième jour, deuxième essai. Cette fois-ci, Jamie avait abandonné l’idée de chercher Tessa sur tout le campus. D’après ce qu’il avait compris, c’était le dernier jour des examens. Connaissant Tessa, il savait qu’elle retournerait sûrement pour les vacances de Noël en Angleterre, c’était sa dernière chance de la croiser avant qu’elle n’aille là où il n’était plus. Il n’avait pas vraiment tardé à trouver le bâtiment universitaire où il y avait les salles de classe. Les Japonais étaient étrangement serviables et il n’avait eu aucun mal à trouver ce qu’il cherchait. Certes, il aurait peut-être été plus sage de l’attendre à une sortie du campus mais il avait peur de la louper. Il prenait donc le risque de l’attendre ici, juste à côté des portes du bâtiment. De toute façon, qu’est-ce qu’il avait à perdre ? Rien du tout. Il ne s’attendait cependant pas à ce qu’un mec non identifié vienne lui adresser la parole.

James Weaver, si on m'avait dit que t'étais sur ce campus aujourd'hui je n'y aurai jamais cru."

On se connait ?

Quand le blond en face de lui continua à parler, il comprit d’où il avait déjà entendu sa voix. C’était lui, celui qui avait décroché le téléphone de Tessa cet été pour lui raccrocher au nez.

De nom, en tout cas. Neil Marshall, enchanté.” répondit-il en insistant sur le dernier mot, comme pour appuyer l’absurdité de la situation. En réalisant l’identité de Neil, le visage de Jamie s’assombrit, alors que Neil arborait un air narquois.

Ah... Même si c'est malpoli, moi je ne suis pas vraiment enchanté de te rencontrer.

Effectivement, il avait une soudaine envie de cogner quelque chose. Neil en face de lui était tout ce qu’il détestait et il n’arrive pas à croire que Tessa ait fait semblant de sortir avec ce mec là. Ou le tromper carrément, ne pas savoir n’arrangeait pas vraiment la situation.

Le blond haussa un sourcil, ne cherchant même pas à cacher ce petit air hautain et effronté qu'il avait :

"Wow, mais où est donc passée la politesse et les bonnes manières des Anglais ?! Moi qui pensais que tu serais venu chercher des réponses plutôt que de tirer des conclusions à la hâte."

Il mit sa main libre dans sa poche et regarda Jamie de haut en bas, d'un air dédaigneux.

"Je dois dire que, venant de ta part, je ne m'attendais pas à aussi bas. Enfin, ça colle au reste du personnage, donc il n'y a plus vraiment d'étonnement."

"Je vois pas de quoi tu parles et j'ai franchement pas envie de te parler, alors ouais, les politesses sont un peu inutiles." répondit Jamie en fronçant les sourcils. Qu’est-ce qu’il savait ? Qu’est-ce que Tessa lui avait raconté ? Il n’aimait franchement pas que ce mec sorti de nulle part vienne mettre son nez dans son histoire avec Tessa.

Sauf que moi j'ai des choses à régler, donc on va prendre le temps d'en discuter."

Il fixa Jamie d'un regard froid et continua :

"Je ne sais pas ce que t'es venu faire ici, mais t'as un sacré culot de venir sur ce campus. Tu crois que tu peux arriver ici la bouche en cœur pour attendre une fille qui veut même pas t'adresser la parole ? Parce que là faut te faire une raison. Elle ne voulait pas te parler cet été et ça n'a pas changé. Mais c'est pas ça mon problème, là. Ce qui m'irrite encore plus, c'est que tu te pointes ici et que tu te permets de me parler sur ce ton alors que tu devrais te regarder en face. Aux dernières nouvelles, le connard ici, c'est pas moi."

"Sérieusement ? Je ne sais pas pour quoi tu te prends mais t'as pas à te mêler de mes affaires et celles de Tessa. Je fais ce que je veux et ce n'est pas moi qui ai commencé alors, c'est à se demander qui est le connard ici."

Neil s'approcha d'un ou deux pas en avant en l'écoutant, riant par le nez parce que la présence de Jamie l'irritait :

"Ne confonds pas et regarde-toi en face, Weaver. Si t'as des problèmes d'ego, tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même. L'infidèle ici, c'est pas moi."

Son sourire perfide s'accentua alors qu'il haussa les épaules, même pas désolé d'aller de but en blanc. Jamie, quant à lui, se raidit mais ne bougea pas. Il avait une impression de déjà-vu, comme si il avait eu ce genre d’altercation des centaines de fois, ce qui était un peu le cas. Jamie eut un rire jaune à la mention du mot “infidèle”.

"Je trouve ça gonflé de la part du mec qui a fait passer Tessa pour sa fausse petite amie pendant des mois en sachant qu'elle était prise. C'est vrai qu'elle a toujours dit qu'il s'était rien passé mais j'ai du mal à le croire et j'arrive encore moins à croire qu'elle t'ai 'choisit' alors que t'as l'air d'être le mec typique qu'elle déteste d'habitude"

Ou que lui détestait mais ce n’était pas vraiment le sujet ici. Sans le quitter du regard, Neil posa sa sacoche et lui lança :

"Elle a toujours été dans ton sens et c'est justement pour t'épargner qu'elle a fait ça, alors remettre en cause sa loyauté ? J'crois que t'es même pas digne de sa confiance. C'est clair que, de toi à moi, je sais vraiment pas ce qu'elle te trouve. Je sais pas, c'est ptête pour ça, qu'elle s'entend avec moi justement. J'ai toujours été franc avec elle et j'ai rien à lui cacher. Mais sérieusement, la tromper avec la première cruche parce qu'elle a froissé ton égo ? Tu crois vraiment qu'elle va t'accueillir les bras ouverts ? Y'a même pas de quoi te prendre en pitié."

"Qu'elle le fasse ou non, c'est mon problème. Et qu'est-ce que tu en sais de ce que j'ai fait ? T'as des détails peut-être ? T'as pas à me juger sans tout savoir. Pour ce qui est de la franchise, on a assez subi des mecs comme toi en grandissant pour que j'en doute sérieusement. Je suis sûr que t'étais juste content de profiter de l'occasion pour l'utiliser bien comme il faut. J'avais pas besoin qu'elle fasse ça."

"Avec qui et comment t'as trompé ta copine, j'en ai rien à carrer, les mecs infidèles ont le don de me dégoûter. Je ne sais même pas comment tu peux te regarder en face, sérieux alors arrête de jouer les victimes. J'avais un minimum de respect pour elle, autant que pour votre couple à la noix à l'époque, alors si j'avais eu envie de me la faire un jour, j'avais juste à attendre que tu la largues comme une malpropre à la première discorde parce que t'es pas foutu de lui faire confiance, asshole."

Jamie serra les poings en entendant les mots "couple à la noix" ainsi que les mâchoires. Il devait se retenir pour ne pas lui en coller une. Si il a bien une chose qu'il détestait par dessus tout et qu'il avait en commun avec Tessa, c'est qu'il ne supportait pas qu'on se permette de s'immiscer dans sa vie privée.

"Mais de quoi tu te mêles sérieusement ?! J'ai pas à me justifier devant toi et je ne vais pas me laisser insulter par un enfoiré qui se croit tout permis. Tu crois que si t'avais été à ma place, tu aurais agit autrement ? T'aurais supporter l'idée qu'elle ait peut-être été voir ailleurs ?!"

L’anglais voyait bien que Neil se retenait de rire quand ce dernier leva les yeux en secouant la tête, puis qu’il le fixa de son regard suffisant :

"T'es en train de me demander de me mettre à ta place là ? J'crois que t'as du mal à enregistrer, mais on joue pas dans la même catégorie. Je ne tromperais pas qui que ce soit moi, j'ai un minimum de respect et de savoir-vivre. Et puis franchement, Weaver, si t'en es arrivé là c'est que malgré ton nom de famille et tes racines, votre lien n'était pas si solide que ça. Maintenant fais-moi plaisir et bouge de là, personne n'a envie de t'adresser la parole par ici."

Neil attrapa sa sacoche et passa à côté de lui en le bousculant, soupirant de façon hautaine et riant à moitié. Cette fois-ci, Jamie était vraiment en colère et il attrapa le bras de Neil pour le stopper.

"Qu'est-ce que t'en sais putain ? Tu connais rien de notre histoire et tu connais rien de Tessa."

Neil regarda son bras et le fusilla du regard :

"T'as deux secondes pour virer ta main de là Weaver."

"Et sinon quoi?" demanda-t-il en lâchant le bras de Neil et en reculant. "Moi ce qui me dégoûte, c'est les mecs dans ton genre qui croient tout savoir. C'est sûr qu'on est pas dans la même catégorie, les petits cons comme toi, je préfère pas leur ressembler."

"C'est pas du dégoût Weaver, c'est de l'envie que tu ressens. Sa famille n'avait pas l'air si dégoûtée de moi, tu vois. C'est ptete ça qui te manquait ! Du cran et de l'audace. Et si tu remets la main sur moi, je te la ferai bouffer, pigé ? "

"De l'envie ? Je crois pas non. J'ai rien à t'envier. Tu mérites juste qu'on t'en colle une."

Neil se tourna vers James et tendit les bras de part et d'autre de son corps, haussant les sourcils en se moquant et fixant les poings serrés de l'anglais  :

"Monsieur est frustré et piqué dans son égo, alors il s'énerve ? Quelle maturité ! Tu crois que ça va t'aider à aller mieux et arranger ta situation ? Eh bah vas-y, qu'est ce que t'attends. T'as l'air d'en mourir d'envie."

Ça en était trop pour Jamie et sans qu’il ne puisse rien contrôler, il balança son poing à la figure de Neil en s’exclamant:

"Ferme la bordel !!!"

Neil se prit le coup dans la mâchoire et lâcha sa sacoche, avant de choper Jamie par le col et le ramener violemment vers lui, pour le fixer de nouveau d'un air menaçant :

"Recommence jamais ça, Weaver."

Il le jeta en arrière et essuya sa lèvre avec un rictus mauvais, en voyant un peu de sang sur son pouce. Il grommela "tu vas le regretter" et lui tomba dessus pour le rechopper par le col et lui mettre à son tour son poing dans la figure. Jamie recula sous le coup de la douleur et la surprise. Il allait se redresser et foncer sur Neil quand une voix se fit entendre :

MAIS QU'EST-CE QUE VOUS FOUTEZ ?!

En regardant en provenance de la voix, il se figea net et voyant une Tessa complètement horrifiée. Plusieurs personnes s’étaient arrêtées pour assister à la scène. C’était la seule qui s’était approchée d’eux.

"Demande ça à ton ex, j'ai dit tout ce que j'avais à dire et j'ai pas de te compte à rendre Yorke."

Neil passa sa langue sur sa lèvre inférieure et essuya sa lèvre en grimaçant. Il ramassa sa sacoche et partit à reculons, riant jaune et déclamant autour d'eux :

"Oh et, joyeuses fêtes de fin d'années surtout !"

Avant de glisser un "enfoiré" à Jamie, puis se tourna et se dirigea vers le lycée. Tessa, quant à elle, sembla vouloir le suivre en disant:

Attends Neil te barre pas !

Elle eut un soupir quand elle vit que le blond continuait son chemin et elle se tourna enfin vers Jamie:

Tu peux m'expliquer c'est quoi ce foutoir?

Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie


Dernière édition par Tessa Yorke le Mer 3 Mar 2021 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing EmptyMar 2 Mar 2021 - 14:55




Everybody's changing

avec Jamie Weaver

La présence de Jamie au Japon et la pression de l’examen oral d'Histoire/Géo a le don de me mettre sur les nerfs. Je crois que je suis au bord de la crise d’angoisse depuis ce matin mais au final, mon oral se passe très bien. Le professeur m’a même félicité. Je suis trop contente ! Et puis, je suis officiellement en vacances. Qu’est-ce que j’ai hâte de voir Matthew ! Il doit avoir tellement grandi. Dès que je le verrais, je lui ferais pleins de câlins pour lui montrer à quel point il m’a manqué pendant ces cinq mois. Je sautille presque en sortant du bâtiment et j’allais me diriger vers les dortoirs quand je me fige de stupeur, comme les quelques personnes qui sont là. La voix énervée que j’entends, je la reconnaîtrais entre mille. La scène que j’ai devant les yeux, je l’ai vue plusieurs fois se jouer en grandissant mais avec d’autres protagonistes que… Neil. P*TAIN!

"C'est pas du dégoût Weaver, c'est de l'envie que tu ressens. Sa famille n'avait pas l'air si dégoûtée de moi, tu vois. C'est ptete ça qui te manquait ! Du cran et de l'audace. Et si tu remets la main sur moi, je te la ferai bouffer, pigé ?"

Je sors de ma stupeur en entendant la fin des propos de Neil. Il me faut un moment pour me mettre en marche et bousculer les deux-trois personnes dans le passage -sachant très bien où allait mener la suite de la conversation- et arriver… pile quand le poing de Jamie part à la rencontre de la mâchoire de Neil, trop tard... Je ne peux même pas identifier les émotions que je ressens. De l’horreur, de la stupéfaction, une peur intense… Si je ne m’attendais à rien d’autre de la part de Jamie, je ne m’avais pas vu venir le pétage de plomb de Neil. Ça me laisse sans voix mais je la récupère bien vite quand je vois Jamie se redresser.

MAIS QU'EST-CE QUE VOUS FOUTEZ ?!

Je suis encore complètement horrifiée par la situation. Qu’est-ce qu’il s’est passé pour qu’ils en arrivent à se battre comme des sauvages ?

"Demande ça à ton ex, j'ai dit tout ce que j'avais à dire et j'ai pas de te compte à rendre Yorke."

Interdite, je me tourne vers lui et n’en crois pas mes oreilles. Il n’a pas de compte à me rendre ? Il est sérieux ?! Il en rajoute une couche en disant:

"Oh et, joyeuses fêtes de fin d'années surtout !"

Avant de glisser un "enfoiré" à Jamie, puis se tourne et se dirige vers le lycée. Sans pouvoir m’en empêcher, j’avance dans sa direction:

Attends Neil te barre pas !

C’est plus fort que moi, la première chose que je ressens et que j’arrive à identifier, c’est de l'inquiétude pour lui. Néanmoins, elle disparaît vite pour être remplacée par de l’agacement quand je vois qu’il ne s’arrête pas et continue son chemin. Je soupire longuement et reporte mon attention pour Jamie qui a l’air encore stupéfait par ce qui vient d’arriver. Son visage est dans le même état que celui de Neil et à nouveau l’inquiétude me submerge. Ils vont finir par me faire mourir d’angoisse.

Tu peux m'expliquer c'est quoi ce foutoir?

Je m’approche de lui et comme il reste silencieux, je l’attrape par le bras pour l'entraîner ailleurs. Il y a trop de monde et je n’aime pas les murmures que j’entends autour de nous. Il se laisse faire et je l’emmène derrière le bâtiment. C’est quand on est tous les deux que je le lâche et me tourne pour lui faire face. Sans vraiment réfléchir, je m’approche et tends la main pour toucher sa joue. Il recule juste avant en fronçant les sourcils. Je laisse ma main en suspens deux secondes avant de la laisser tomber. Je soupire de nouveau et le regarde un peu blasée.

Qu’est-ce que tu m’avais dit déjà? “Je te promets que je ne me battrais plus si je peux l’éviter ?” Elle est passé où ta résolution Jamie ? Je t’ai déjà dit des centaines de fois que je ne voulais pas que tu te bagarres à cause de moi !

Comme si c’était le signal, je le vois explosé littéralement:

"Il l’a bien cherché ce connard ! Qu’est-ce que tu lui a raconté ? C’est lui qui est venu me trouver en premier ! Je ne voulais pas lui parler. C’est lui qui est venu chercher la merde en se mêlant de ce qui le regardait pas. C’est ton mec ou quoi ?"

Si je reste calme au début de son exclamation, c’est parce que j’ai déjà entendu son excuse plus de fois que je peux compter. “C’est lui qui a commencé” “C’est lui qui s’est moqué de toi” “Il t’a insulté” “Il t’a manqué de respect” et j’en passe et des meilleures. Non, ce qui me fait tressaillir, c’est sa question à la fin. Il se mets à faire les cents pas devant moi, surement pour évacuer sa colère et sans attendre de réponse, il enchaîne:

"Qu’est-ce que tu fiches avec ce type Tessa hein ? Sérieusement ? Pour qui il se prend pour me juger ? Pour juger notre histoire ? Pour me dire de me barrer parce que tu ne veux pas me parler ? Qu’est-ce qu’il en sait ? Et pourquoi il vient mettre son nez là-dedans déjà ?"

Et il continue comme ça pendant une bonne minute à insulter Neil dans un langage plus que fleuri. Franchement, je ne sais pas comment j’arrive à rester calme et à l'écouter avec autant de patience. Je soupire avec agacement plusieurs fois, sachant qu’il est parfaitement inutile de faire le moindre commentaire tant qu’il n’a pas vider son sac. Le pique de sa crise de nerfs arrive quand il donne un coup de pied dans le mur juste à côté. La douleur a au moins le don de le calmer. Je croise les bras sur ma poitrine et dis en secouant la tête:

Lui et moi… on n’est pas ensemble, on n’est même pas amis et je ne lui ai rien raconté du tout. Enfin si, j’ai peut-être laissé échapper sous le coup de la colère que tu m’avais trompé mais franchement, je ne vois pas en quoi ça te choque, c’est la vérité non?

Je porte une main à mon front en continuant d’un air fatigué:

Et avant que tu essaies de trouver des excuses et donner des explications, je te le dis: je n’ai pas envie de les entendre. Je ne vais pas m’excuser pour Neil ou quoique ce soit d’autre.Je ne sais pas pourquoi il a tendance à se mêler de mes affaires, il m’a bien dit qu’il ne recommencerait plus et qu’il n’en avait plus rien à faire.

A mes propos, il a un rire jaune en disant:

"Il a un drôle de comportement pour quelqu’un qui n'est pas ton ami et qui n’en a rien à faire."

Qu’est-ce que tu racontes ?

"Rien, laisse tomber." dit-il avec un rictus mauvais avant de changer de sujet: "C’est pour ça que tu voulais pas que je viennes ici?"

A ton avis ?! Neil n’est pas le seul au courant et qui a un mot à te dire sur le sujet, c’était pour ton propre bien que je disais ça. Pour la première fois de ma vie, j’ai enfin des amis qui m’aiment assez pour avoir envie de te cogner pour ce que t’as fait mais ce n’est pas vraiment la chose importante. Il avait raison en disant que je ne veux pas te parler mais bon… je vais devoir me faire une raison. Alors, tu vas l’avoir ta conversation mais pas ici et pas maintenant.

"Et pourquoi pas ?"

Parce que je dois prendre un avion dans moins de cinq heures pour aller à Inverness et j’ai autre chose à faire Jamie ! C’est à toi de te plier à mes conditions, pas le contraire, ce n’est pas moi qui vient réclamer le pardon. Si tu veux qu’on ait cette fameuse conversation, tu devras attendre mon retour dans six jours.

Il ne semble pas vraiment d’accord pour le coup mais il finit par se faire une raison. Comme je ne veux plus parler du sujet, je me mets en route vers la sortie du campus pour le raccompagner et veiller à ce qu’on ne lui saute pas une seconde fois dessus.

Et mets de la glace sur ta joue !

Je lui dis ça alors qu’il monte dans un taxi. Toute cette histoire me fatigue. Maintenant que c’est fait, il faut que je gère Neil. En soupirant, je sors mon téléphone et commence à lui envoyer un sms. Je doute qu’il me réponde alors, dès que c’est fait, je retourne aux dortoirs pour récupérer ma valise. Dire que je voulais donner son cadeau de Noël à Neil avant de partir et à la fin de l’examen… Je crois que c’est mort.

Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing EmptyJeu 1 Avr 2021 - 8:46




Everybody's changing

avec Jamie Weaver

3 Janvier 2017, Osaka

Avec appréhension, je regarde les chiffres changer alors que l’ascenseur dans lequel je suis monte les étages, pour me conduire à l’appartement de Jamie. D’après ce que j’ai compris, c’est un logement qu’il loue pour la durée de son stage. Et vous savez ce qui est cocasse ? C'est grâce à mon père qu’il a décroché ce stage en entreprise. Apparemment, c’était quelque chose qui était prévu depuis l’année dernière, quand on était encore ensemble. Mon père voulait aider le meilleur ami d’enfance de sa fille. Je regrette presque de ne pas leur avoir dit toute l’histoire. Cependant, je n’aurais pas supporté de voir la lueur de déception dans le regard de ma mère si je lui avais avoué la vérité. Vu que c’était l’idée de mon père, il aurait compris, mais pas ma mère. Je suis sûre qu’elle n’est même pas au courant de ses combines fourbes d’adolescent pour avoir la paix avec ses parents. Et puis, elle aimait bien Neil et le trouvait parfait, qu'est-ce qu'elle dirait si elle savait ?

En soupirant, je m’appuie contre la cloison de l’ascenseur. J’espère que cette entrevue pourra régler les choses une bonne fois pour toutes. Même si il a été un parfait connard, je ne peux pas fuir éternellement et je déteste me sentir mal parce que je ne fais pas d’effort pour essayer d’y voir plus clair, alors qu’il est désespéré. Foutue empathie. Le ding de l’ascenseur me fait sortir de mes pensées et j’en sors rapidement. En avançant dans le couloir, je cherche la bonne porte et la trouve rapidement. Je n’ai pas le temps de toquer que la porte s’ouvre sur un Jamie à l’air fatigué et inquiet. Néanmoins, il me sourit en s’écartant pour me laisser passer.

" Vas-y entre."

Je m'exécute et entre dans le petit appartement sans pouvoir m’empêcher de regarder au fur et à mesure que j’avance dedans. Une petite kitchenette, un salon tout aussi petit et deux portes sur le côté, qui donnent sûrement sur une chambre et la salle de bain. Suffisamment avancée dans la pièce à vivre, je me retourne pour le regarder. Maintenant, il a l’air nerveux et il me dit:

"Ce n’est pas vraiment un palace, mais ça fait l’affaire pour les deux semaines qu’il me reste ici."

Je reste silencieuse et me contente de regarder par la fenêtre. Au moins, il y a une belle vue. Par contre, je commence à regretter cet endroit de rendez-vous, si on avait été dans un lieu public, ça aurait été moins malaisant. Quoique ce n’était pas vraiment l’idéal avec les gens susceptibles d’entendre notre conversation. Il m’invite à m’asseoir et je secoue la tête négativement pour refuser. Je ne compte pas rester ici très longtemps et puis, je suis déjà restée assise pendant tout le trajet jusqu’ici. Je ne le regarde pas mais j’entends qu’il soupire avant de s’asseoir lourdement sur le canapé.

"Je suppose que tu veux aller droit au but et ne pas tourner autour du pot, pas vrai ? Alors, c’est simple, soit tu acceptes de remplir ta partie du contrat pour les couvertures, soit ils te poursuivent et réclameront des dommages et intérêts. J’ai essayé de négocier, mais ils ne veulent rien entendre et arrivent au bout de leur patience. Il me faut une réponse Tessa."

Je soupire longuement et dit en regardant la table basse:

Je te l’ai déjà dit, c’est non.


"Mais pourquoi ? Juste pourquoi ? Ça ne peut être que bénéfique pour toi. Tu ne voulais pas faire des illustrations de romans ? C’était notre projet tu te rappelles ?"

Je pince les lèvres avant de répondre:

Oui, je me rappelle très bien.

C’était un jour pendant une pause déjeuner. Je nous revois encore à quatorze ans, assis sur le banc du parc. On était en train de manger des fish&chips à emporter tout en discutant de ce qu’on voudrait faire plus tard.

J’essaierais bien de faire de l’illustration pour des romans graphiques ! Ce serait comme faire des mangas mais dans un autre style. Un peu comme un hommage à mes racines asiatiques, ça pourrait être cool.

Il avait tout de suite répondu avec enthousiasme que je réussirais sûrement là-dedans si je le voulais et que si lui réussissait à faire un livre, ça serait trop bien qu’on puisse collaborer. J’avais immédiatement approuvé et on est ensuite partit dans une discussion en essayant d’imaginer notre vie plus tard si on le faisait vraiment. Je revois encore ses yeux presque pétiller et son grand sourire alors qu’on discutait.

"Tess ?"

La voix de Jamie, bien plus mature, me tire de mes souvenirs.

"C’est la dernière fois que je te demande, après j’abandonne promis."

J’en sais trop rien.

Je soupire une nouvelle fois. J’ai l’impression que je ne fais que ça en ce moment… et toujours sans le regarder j’ajoute:

Si je le fais, ça voudra dire qu’on doit travailler ensemble et je croyais que tu ne me faisais pas confiance. Tu me prends pour une menteuse depuis des mois, alors pourquoi voudrais- tu travailler avec moi ? Ca ne serait pas plus simple de travailler avec William ? Je peux lui dire de te traiter comme n’importe quel client si tu veux, il mettra son ressentiment de côté et il ne t’embêtera pas. Tu pourras le voir plus souvent que moi et ça sera plus facile de le trouver pour travailler. Et il est bien plus doué et expérimenté que moi. Si c’est moi qui lui demande, il le fera.

Je n’ai pas le temps de continuer que Jamie se lève et vient se placer en face de moi.

"Ce n’est pas avec ton frère que je veux travailler, c’est avec toi ! C’est de ton talent que j’ai besoin, pas le sien. Il n’y a que des critiques positives sur ta couverture actuelle. Certaines personnes n’achètent le bouquin que parce qu’ils ont flashé sur la couverture.

Il continue à aligner les arguments jusqu’à ce qu’il lâche un nom de fille: Kate. À cette mention, j’ai l’impression de recevoir un coup poignard dans la poitrine. Je n’entends plus ce qu’il dit, j’ai l’impression que mes oreilles se bouchent alors que je réalise qui est la personne dont il parle. Pourquoi ça fait si mal ? Pourquoi j’ai l’impression d’étouffer encore ? Je me complaisais dans la colère que je ressentais -la jalousie et l’envie- encore le mois dernier mais maintenant ? J’ai juste envie de me recroqueviller et pleurer toutes les larmes de mon corps sur le sentiment de trahison que je ressens encore aujourd’hui. Peut-être parce que, comme avec Neil en mai, c’était plus facile de rester dans ma colère aveugle que d’affronter ce qu’il y avait derrière. Je sens les mains de Jamie sur mes épaules et ça me fait lever la tête vers lui pour le regarder. Son air sincèrement inquiet est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Je recule d’un pas et m’exclame:

Me parle pas de cette fille ! J’en ai rien à carrer de son avis ! C’est déjà assez révoltant que vous soyez encore ensemble, alors prononce pas son nom ! Pourquoi ?! Pourquoi t’as fait ça ? Comment t’as pu me faire ça ?

Il ne répond rien et ça m’agace encore plus. Il n’est même pas capable de se justifier.

Une pause, ça ne veut pas dire que c’est fini ! Je pensais qu’on allait surmonter ça. Je pensais que tu me croyais. Je pensais que tu me faisais confiance. Je pensais que tu m’aimais vraiment ! Et toi… toi tu t’es tapé la première cruche que t’as trouvé ! Une pauvre fille qui t’a repris après !

Cette fois-ci, je le vois serrer les lèvres et il ouvre la bouche pour dire:

"Woh je commence enfin à capter pourquoi tu l’as choisi lui, vous êtes pareil en fait.
 
Complètement prise au dépourvu, je le regarde sans comprendre ce qu’il raconte. Il ne tarde pas à éclairer ma lanterne:

"Toi et Marshall, vous avez le même discours, les mêmes mots.

Et alors ? Qu’est-ce que ça peut faire ? Qu’est-ce que ça change ? T’essaies encore de dire que c’est de ma faute ? Je te rappelle que je n'ai rien fait moi !

Il secoue négativement la tête en répondant que ce n’est pas ça.

"... je t’ai déjà expliqué mes raisons, j’ai admis que j’avais été con, je t’ai demandé pardon, qu’est-ce que je dois faire de plus ? Vas-y, dis-le moi Tessa, dis moi ce que tu veux ? Qu’est-ce que tu attends de moi ? Je t’ai déjà tout donné.

J’EN SAIS RIEN !!

Les mots sortent tout seuls, je suis incapable de me retenir de lui hurler dessus, tout comme je suis incapable de m’empêcher de craquer et de me mettre à pleurer en même temps.

Je veux que tu souffres ! Je veux que tu rôtisses en enfer avec les infidèles et les traîtres ! Je veux que tu me supplies de te pardonner parce que t’as été le pire des connards ! Je veux que tu sois aussi malheureux que moi !

Pendant que je passe mes nerfs sur lui, il avance dans ma direction, ce qui me fait reculer. Je sens le mur derrière moi tandis que je continue:

Je veux que tu me rendes les sept mois que j’ai perdu à cause de toi. C’est toi qui voulait qu’on se mette ensemble, c’est toi qui m’a convaincue d’essayer et quand j’ai fait une erreur, tu n’as même pas chercher à comprendre. Tu m’as rejeté ! Tu m’as trahi de la pire des façons. Et maintenant, t’oses prononcer son nom comme si de rien n’était ? T’as du culot ! En plus, tu te pointes au Japon comme s'il ne s’était rien passé. Tu me harcèles depuis des mois pour que je te parle et pour me forcer à te pardonner. T’en as rien à faire de moi, t’es juste égoïste et immature ! Et tu sais quoi ? J’en ai marre d’être traitée de cette façon ! Pourquoi vous êtes tous égoïstes ?

Je ne peux plus reculer maintenant et il est trop près pour que j’échappe facilement. Pendant une seconde de blanc, il me dit encore:

"Je suis désolé Tessa, excuse-m-

Sa phrase est coupée au moment où ma main entre en contact violemment avec sa joue. Je n’ai pas pu m’en empêcher, c’est parti tout seul. Il est aussi stupéfait que moi, mais la colère reprends vite le dessus chez moi :

Ça me fait une belle jambe !

Aussi tôt que je vois la marque rouge de ma main apparaître sur sa joue, une vague de culpabilité m'envahit. Je n’arrive pas à croire que je viens de le gifler comme ça. Je n’arrive pas à me reconnaître, je ne sais plus ce que je veux, je suis complètement perdue. Alors, je me laisse tomber par terre, à genoux, et me recroqueville sur moi-même pour continuer à pleurer comme je le voulais il y a un instant. Bien vite cependant, je sens les bras de Jamie qui m'entourent et j’essaie de me dégager faiblement mais il ne lâche pas. Je finis par abandonner et il me serre contre lui ce qui me fait pleurer de plus belle. Malgré toute cette colère et cette tristesse, il m’avait manqué. Celui qui avait toujours été là pour moi, qui me remontait le moral, qui me faisait rire et rêver, qui me soutenait, qui se battait pour moi quand on se moquait de moi, le seul qui a voulu m’aider, celui avec qui j’ai vécu tellement de nouvelles expériences… Mon ami m’avait manqué et sentir sa présence familière est réconfortante malgré tout.
Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing EmptyJeu 1 Avr 2021 - 8:54




Everybody's changing

avec Jamie Weaver

J'ai envie de me détacher des bras de Jamie, même s' ils me réconfortent. C'est pour ça que je ne voulais pas qu'il s'approche, mais dans mon état, je peux juste continuer de pleurer et sangloter alors qu'il n'arrête pas de dire en boucle qu'il est désolé et me demande pardon. Au bout d'un moment, je finis par me calmer et quand les larmes se sont taries, je recule pour qu'il me lâche.

En essayant de garder le semblant de fierté qu'il me reste, je me remets debout et cherche un mouchoir dans ma poche. Je me trouve tellement pathétique, ça me navre mais en même temps, je suis soulagée d'avoir lâcher tout ça. Tous ces mots que je ne pouvais pas lui dire en face, que je gardais pour moi et que je n'ai lâché qu'à quelques personnes, je ne me rendais pas compte à quel point ça me pesait. Pendant que je me mouche et essuie les dernières larmes sur mes joues, il se relève à son tour et me demande si je veux un verre d'eau ou autre chose. Je dis oui pour le verre d'eau et vais m'asseoir sur le canapé. Je ne sais pas trop ce que je pourrais dire. Lui demander des explications est inutile, il a déjà répondu aux questions que je me posais. Le pourquoi du comment. Le reste… je n'ai plus envie de le savoir.

"Pardonner n’est pas la même chose qu’oublier ou même passer l’éponge." avait dit Tenma-sensei et il avait bien raison. Je ne compte pas passer l'éponge et oublier ce qu'il a fait. Je ne pourrais jamais l'oublier et notre relation ne sera jamais plus comme avant. Même si je suis nostalgique, depuis que je me suis rendue compte que j'aimais ma vie ici, j'ai décidé de ne plus regarder en arrière et regretter de ne plus continuer ma vie d'avant.

Quand il m'apporte le verre d'eau que j'ai demandé, je le remercie et bois quelques gorgées. Ça fait du bien à ma gorge irritée par les pleurs. Je pose mon verre sur la table basse et le regarde.

Avant que je ne prenne ma décision, il y a une question à laquelle je veux que tu répondes… il s'est passé quoi exactement avec Neil?

Je ne peux pas ne pas savoir, si Neil ne veut rien me dire, il faut bien que je me renseigne ailleurs. Je vois bien une lueur d'agacement qui passe dans son regard mais il soupire et commence à me dire que c'est Neil qui était venu le trouver alors que lui m'attendait à la sortie du bâtiment. Neil lui a dit qu'il avait des choses à régler et à essayer de le chasser en "le prenant de haut" et en étant "un enfoiré de première". Rien que d'en parler, je vois qu'il s'énerve et il se coupe en plein milieu de son récit.

Je veux les détails sinon, je ne t'aurais pas posé la question.

Il soupire de nouveau, cette fois, d'énervement et demande:

"Honnêtement, je ne vois pas ce qu'il y a en dire, il m'a cherché, il m'a trouvé c'est tout."

Je veux savoir ce que tu voulais dire quand tu disais qu'on était pareil.

Cette fois-ci, je vois bien qu'il ne me répondra pas, pas comme je le voudrais en tout cas.

"Pourquoi c'est si important pour toi de le savoir ? Tu m'as dit que vous étiez pas amis et qu'il s'en fichait de toi. Alors, pourquoi ça te tient tant à cœur ?"

Je me raidis un peu et pince les lèvres. J'ai l'impression d'entendre Keitô quand il me demandait pourquoi c'était si important pour moi d'avoir de nouveau une relation normale avec Neil. Je n'ai même pas le temps de répondre qu'il se relève et s'exclame:

"Dites moi que je rêve."

Quoi ?

Je ne me fais pas d'illusion, je sais très bien le chemin de ses pensées actuellement et l'interrogation ne tarde pas à arriver.

"Me dis pas que tu éprouves quelque chose pour lui !"

Je le fixe droit dans les yeux. A quoi bon le cacher ? Ma non-réponse lui suffit à tirer ses propres conclusions.

"Ah je comprends mieux maintenant. Depuis quand ?"

Je fronce les sourcils et hausse les épaules.

Après notre rupture mais qu'est-ce que ça peut te faire ?

"Qu'est-ce que ça peut me faire ? Tu sais quel genre de mec c'est au moins ?"

Oui, je le sais parfaitement et je le répète : qu'est-ce que ça peut faire ?

"J'y crois pas…"

Il rit nerveusement et se met à faire les cents pas devant moi.

"Je ne savais pas que c'était ton genre les petits cons friqués comme lui, hypocrites et manipulateur."

Cette fois-ci, c'est moi qui me lève pour le toiser en disant:

Tu ne le connais pas alors compte pas sur moi pour aller dans ton sens.

"Je n'ai pas besoin de le connaître, il est juste comme les autres. Et il s'est bien permis de me juger sans me connaitre et je ne pourrais pas faire pareil ?"

Non, tu ne peux pas. Tu te trompes sur son compte et je ne vais pas rester là à t'entendre l'insulter ou alors me dire à quel point tu désapprouves ce que je ressens pour lui. Je n'ai pas besoin de ton avis sur le sujet. D'ailleurs, ça veut dire que tu penses que je suis une hypocrite, manipulatrice qui bully les autres ?

"Quoi ? Non, j'ai jamais dit ça."

T'as dit qu'on était pareil.

"Je parlais de vos reproches et les mots que vous avez utilisés."

Bah oui, bien sûr…

"C'est la vérité Tessa. Je ne comprends juste pas ce que tu lui trouves."

Tu sais quoi ?

Je m'approche de lui et continue:

Lui au moins, il m'a toujours accepté comme je suis, il n'a jamais cherché à me faire changer, il a toujours tenu les promesses qu'il m'a faites et il n'a jamais abusé de la situation et de ma confiance. Il a toujours été honnête, contrairement à toi. Alors, penses ce que tu veux, catégorise moi dans la même case que lui, j'en ai rien à faire.

Je soupire et ajoute pour finir:

Il me connaît mieux que toi alors que ça fait à peine un peu plus d'un an qu'on s'est rencontré. Alors, franchement, je me passerais de tes commentaires. Sur ce, je pense qu'on peut arrêter cette conversation parce que ça ne va mener nulle part. Je pensais que tu étais sincère en disant que tu étais désolé mais je vois que t'as pas changé d'avis sur moi et que tu es pas prêt à le faire.

"Bien sûr que si, j'étais sincère."

Non, je ne crois pas et rien que ce que tu as dit me prouve le contraire.

Il commence à protester mais je ne l'écoute pas tandis que je récupère mon sac -que j'avais laissé à l'entrée- et pose ma main sur la porte.

"Tessa, ne pars pas, je t'en prie."

Je n'ai plus envie de te parler Jamie. Dis à ta maison d'édition d'engager des poursuites si ils le veulent, t'as qu'à voir les détails avec mon père. On te paiera les dommages et intérêts, t'en fait pas. Et inutile d'essayer de venir me voir, sinon, je porte plainte pour harcèlement.

Sans plus écouter ce qu'il dit et avant qu'il ait le temps de me stopper, j'ouvre la porte et sort de son appartement en lui claquant la porte au nez.

Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing EmptyJeu 1 Avr 2021 - 9:00



Everybody's changing

avec Jamie Weaver

Je m'attendais pas vraiment à ce que ça tourne comme ça. Ça a été plus fort que moi, quand il a commencé à s'offusquer de mes sentiments pour Neil, mon sang n'a fait qu'un tour et ça m'a toute de suite rappelé le mois d'avril quand il essayait de me faire changer d'avis sur ma grand-mère. La colère et la frustration ont vite repris le dessus et ça m'a conforté dans l'idée que j'avais avant, comme quoi ça ne pourra plus jamais être comme avant. Je ne supporterais pas de travailler avec lui sachant qu'il ne m'accepte pas comme je suis. Même s' il m'a manqué, même si ça veut dire que je tire un trait sur notre amitié, je ne peux pas passer au-dessus de ça. "Si tu dois tourner la page, tu dois le faire pour toi et toi seule. Pas pour arrondir les angles d’une relation qui a été abîmée par lesdites trahisons."

Oui, il est temps que j'arrête d'essayer de réparer cette relation. J'ai fait des efforts, j'étais prête à continuer à en faire mais ça ne sert à rien. Je n'ai plus envie de gaspiller mon énergie pour quelque chose qui ne me rendra pas heureuse à la fin. Je ne pourrais jamais supporter qu'il me parle de cette fille ou encore de les voir ensemble. Peut-être qu'il y a des gens qui sont capables de le faire, mais ce n'est pas mon cas.

Tandis que le taxi me ramène à Kobe, je sens mon téléphone vibrer dans mon sac. Par mécanisme, je le sors et ouvre le sms.

"J'sais bien ce que j'ai dit et comme je l'ai promis, je n'insisterai plus. Si tu veux vraiment savoir ce qu'il s'est passé, je vais te le dire : il a défendu "ton honneur" et il a essayé de me faire partir, sûrement pour éviter qu'on se croise. Je te le dis parce que je te le dois bien. J'espère que tu trouveras ce que tu cherches Tessa et malgré tout ce qui s'est passé, si tu as besoin de moi, je serais toujours là."

Ce sms me laisse sans voix. Comment ça il m'a défendu ? Pourquoi ? Qu'est-ce que ça peut lui faire ? Plus le temps passe et moins je le comprends. Épuisée, je me cale contre le dossier du siège de la voiture. Je ferme les yeux et essaie de calmer mes pensées qui vont à cent à l'heure.

Entre le coup du centre commercial et maintenant, je suis complètement perdue et je ne peux pas étouffer cette étincelle d'espoir que je ressens. Celle qui me fait m'accrocher en dépit de tout. Je prends le temps de respirer calmement, il faut que je réfléchisse à la suite parce que je vais devoir dire à mon père de gérer la maison d'édition de Jamie. Il ne va pas comprendre pourquoi je refuse, il va surement me poser des questions et il faut que je prépare mon discours pour lui exposer mes raisons, car comme l'a dit Jamie, c'était une opportunité pour moi de me faire connaître, de gagner de la notoriété et peut-être être contactée pour d'autres boulots. Je suis peut-être stupide de refuser cette occasion mais tant pis. Ce n'est pas comme si j'en avais vraiment besoin. Je me fiche de devenir célèbre. Je veux juste continuer à vivre ma passion.
Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 30
■ Messages : 6007
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Everybody's changing GkZd5iQ Everybody's changing Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing EmptyJeu 1 Avr 2021 - 19:50



Everybody's changing

avec Alexander Yorke

Papa, il faut que je te parle d’un truc important.

Assis dans le canapé en train de lire, mon père relève la tête pour me regarder. J’ai attendu que ma mère disparaisse dans son atelier de création pour l’aborder. Je sais que lui me comprend et puis, c’est lui l’avocat.

D’un air grave, je m’assieds à côté de lui et me tourne vers lui pendant qu’il pose son livre sur la table basse. Il attend que je me mette à parler alors, je prends une grande inspiration et commence à lui expliquer la situation.

En fait, c’est à propos de la maison d’édition de Jamie. Ils veulent que je fasse les couvertures des prochains livres qu’il sortira mais je ne veux pas le faire pour diverses raisons… ils ont dit à Jamie qu’ils allaient engager des procédures judiciaires et me faire payer des dommages et intérêts si je refusais… et donc, il me faudrait de l’aide pour gérer ça.

Tout ça dit, je baisse les yeux sur mes mains qui tordent le tissu de ma robe. D’un ton neutre, il me demande simplement pourquoi.

"Je ne comprends pas pourquoi tu ne peux pas le faire ? Si tu y tiens absolument, bien sûr que je réglerais le problème mais pas sans une bonne raison. C’est beaucoup d’argent et ce n’est pas sans conséquence non plus."

Je soupire un peu et prends mon courage à deux mains pour expliquer.

En fait… tu sais qu’on a été en couple à un moment et… et… il a rompu avec moi… il ne m’a pas laissé le choix et après il m’a complètement ignorée pendant des semaines… puis il est revenu pour me demander de m’occuper des couvertures de livre mais j’ai refusé… il a continué à m’appeler pendant des mois jusqu’à venir ici pour son stage… Comme je te l’ai dit, j’ai été le voir et on s’est disputés... je me suis rendue compte que ça ne serait pas possible de travailler avec lui dans ces conditions… Je ne pourrais pas le faire… alors je lui ai dit non une dernière fois et il a promis qu’il n’insisterait plus.

"Il t’a harcelé?" demande-t-il d’un ton sévère.

Oui.

Je ne peux pas m’empêcher de l’avouer de façon un peu honteuse parce que je me sens idiote d’avoir été trop gentille et patiente pour tolérer son comportement aussi longtemps.

"Pourquoi tu n’as rien dit ?"

J’hausse les épaules en évitant de le regarder et en répondant:

Je pensais qu’il abandonnerait au bout d’un moment et puis, je n’y faisais plus attention.

"Tu sais le nombre de fois où j’ai entendu ça dans ma carrière ?"

Oui, je me doute bien mais ce n’est pas vraiment le sujet. Est-ce que ça te va comme raison ?

Il soupire lourdement et réponds:

"Oui bien sûr, je comprends bien par contre… ce que je ne comprends pas, c’est votre histoire là. Je pensais que vous aviez rompu juste avant que tu ne rencontres Neil."

Ah bah voilà, je m’en doutais qu’il arriverait tout seul à cette conclusion. Je suis tiraillée entre lui dire la vérité ou mentir comme je le fais depuis plus d’un an. Même si c’était son idée… Est-ce qu’il va accepter le fait que sa fille ait pris un faux petit-ami en ayant une vraie relation à côté ? Je me mords la lèvre inférieur en réfléchissant alors qu’il me dit d’une voix pleine de compassion:

"Tu sais que tu peux tout me dire Tessa."

Ne le dis pas à maman alors.

"Évidemment darling si c’est ce que tu souhaites."

Je prends une grande inspiration et commence à lui expliquer en le regardant enfin.

Tu te souviens au gala des Marshall l’année dernière ? Tu m’as parler du fait que tu avais passé un accord avec une fille pour que tes parents te laissent tranquille ?

Il hoche doucement la tête mais ne dit rien, m’invitant à continuer silencieusement.

Et bien… Il s’avère que Neil t’a entendu et il m’a proposé un accord comme celui dont tu avais parlé… Au début, j’ai hésité parce que je ne voulais pas mettre en péril ma relation avec Jamie mais… je me suis dis que comme ça, il serait tranquille et ils ne m'embêteraient plus avec cette histoire de trouver un bon parti. Alors j’ai accepté. On a établit des règles et on a fait semblant de sortir ensemble.

Au fur et à mesure que je parle, je me rends compte qu’il n’a pas l’air vraiment surpris. Comme s' il s’y attendait ou qu’il le savait depuis un moment déjà.

Attends… t’étais au courant ?

Je lui demande ça d’un air stupéfait. Est-ce que Will a vendu la mèche ? Je vais le tuer si il l’a fait !!

"Je m’en doutais. J’ai trouvé le timing et la coïncidence trop grosse. Moi aussi j’ai été jeune et j'ai eu mes secrets! Si ma mère savait la moitié des choses que j’ai fait, elle se retournerait dans sa tombe ! Non, ce que je me demande, c’est est-ce que Jamie était au courant de tout ça ?"

Et là, je détourne le regard, encore honteuse d’avoir fait cette erreur monumentale.

Non ?

Je l’entends soupirer de la même façon que Keitô quand je lui avais dit en juillet:

"Tessa..."

Avant que tu ne dises quoique ce soit, je sais que c’était stupide ! Et je regrette mais maintenant, c’est trop tard, ça m’a bien servi de leçon.

"Si tu le dis. Et est-ce que c’est pour cette raison que Jamie et toi avez rompu ?"

Non… pas vraiment… c’était l’élément déclencheur mais ce n’était pas ça le problème. On avait d’autres problèmes.

"Je vois."

Vu qu’il n’ajoute rien, je relève les yeux vers lui. Il s’appuie sur le dossier du canapé, comme si il était fatigué.

"Et bien, on peut dire que tu ne fais pas les choses à moitié ma fille."

A cette remarque, je ne peux m’empêcher de rire un peu.

Je crois que je tiens ça de toi cher père.

Je l’imite en me laissant tomber contre le dossier du canapé. Je me frotte les yeux d’une main, j’ai l’impression qu’on m’a retiré un poids des épaules. Je ne pensais pas que ça me pesait tellement qu’il ne soit pas au courant de toute l’histoire. Même si j’aurais préféré que mon père ne connaisse pas cette partie de ma vie. Je repose ma main sur le canapé et regarde discrètement de son côté pour juger sa réaction. Il n’a pas l’air choqué, fâché ou déçu d’ailleurs. Il est juste… comme d’habitude.

"Allez viens là." dit-il en tendant les bras dans ma direction. Je ne me fais pas prier pour me blottir contre lui. Il me frotte un peu le haut du bras en disant: "Ne t’en fait plus autant, je vais m’occuper de cette histoire de maison d’édition et tu pourras respirer un peu d’accord ?"

D’accord… et merci papa.

"C’est normal voyons. Tu sais que je ferais tout pour toi pas vrai?"

Oui je sais.

Je soupire de contentement cette fois. Si il y a bien une chose dont je suis certaine, c’est ça. Je sais que je pourrais toujours compter sur mes frères ou mes parents quelques soient les circonstances et ça, c’est vraiment le plus important.

Code by Meuh

---------------------------------

Love don't die
My problem is I don't fix things, I just try to repaint, cover 'em up, like it never happened... And I regret the fact that I struggled trying to find who I am and I lie to myself and say I do the best that I can.
©BESIDETHECROCODILE  Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Everybody's changing  Everybody's changing Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Everybody's changing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: