Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -22%
Nike – Débardeur de running pour Femme
Voir le deal
31 €

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 25
■ Messages : 447
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyLun 21 Déc 2020 - 21:45




♫ Super Smash Bros ♫
Samedi 17 septembre 2016

Tout content de pouvoir partager une activité avec Ashton, je montais les escaliers jusqu’à l’appartement de Tenma-san pour y sonner. Il me semblait bien que sa fille était la les week-end. J’attendis un peu et on vient m’ouvrir.

« Bonjour Kana-san, tu vas bien ? J’espère que je ne dérange pas... En fait je voulais te demander un service. »

« Hey ! Ça va et vous ? Euh--ouais ? Par contre j'vous préviens, j'suis nulle en dessin si c'est ça qu'il vous faut... »

« Je vais bien merci. Oh là-dessus je me fais confiance rassure-toi ! Non, en fait, je voulais savoir si ça t'intéresserai de garder Chiaki pour moi le mercredi soir ? On veut se mettre au volley avec Ashton, je voudrais éviter qu'il se prenne une balle perdue. »

« Oh ! Ouais ça m'intéresserait ! Faut juste que je sois de retour sur le campus avant le couvre-feu, mais sinon ouais ! Ça me dirait bien. »

« C'est vraiment gentil ! Si tu veux je te déposerais sur le campus, enfin si ton père est d'accord ! »

« Cool ! Ouais ça lui posera pas de soucis à mon avis. Moi ça me va comme ça en tout cas ! »

« Ok parfait, je verrais combien je te paie, j'y connais rien au prix des baby-sitter moi. »

« Mais rien du tout moi j'aime bien passer du temps avec votre fils ! Puis vous êtes un ami à mon père alors je m'en fiche ! »

« Aaah je ne vais pas te priver de ta soirée gratuitement ! Et puis... J'allais ajouter qu'on n'était pas amis pour l'instant mais me ravisa. Non rien, c'est non négociable, quand tu auras passé 3h avec lui tu voudras être payée je t'assure ! »

« Vous me sous-estimez ! »

« Loin de moi cette idée ! Bon, en tout cas merci à toi, et je te paierais quand même, à mercredi alors ! » Je m’éclipsais avant qu'elle ne proteste.

« SI JE PRENDS PAS L'ARGENT VOUS POUVEZ PAS ME PAYER !!! À MERCREDI ! »

Je ris en descendant les escaliers alors qu’elle fermait la porte de chez elle.

Mercredi 26 octobre 2016

Je soufflais de manière régulière, nous étions au milieu de l’échauffement, quelques tours de terrain avant de rentrer dans le vif du sujet ! Depuis maintenant un mois, c’était notre petite routine hebdomadaire, Kana venait chez son père le soir, je lui emmenais Chiaki avec tout le nécessaire et rejoignais Ashton au gymnase à quelques minutes en voiture. Mon bébé n’avait pas eu grand mal à s’y faire étant donné qu’il adorait passer du temps avec Kana. Chaque fois je devais jouer d’ingéniosité pour payer la jeune fille sans qu’elle puisse me rendre mes sous et c’en était presque devenu un gag.

Nos débuts dans le petit club ne s’étaient pas trop mal passés, évidemment il y en avaient toujours qui arrivaient avec leurs gros sabots et leurs préjugés, mais ils avaient vite fini par se raviser en apprenant à nous connaître. L’ambiance était chaleureuse, tranquille et bonne enfant, pas de prise de tête, pas de compétition.

« J’espère qu’on fera pas d’entraînement manchettes ce soir, ça m’a pris une semaine et demi pour que mes bleus disparaissent ! »

Je détestais, les manchettes ! Malheureusement les règles du volley-ball rendaient cette étape inévitable ; mais allez tenter de réceptionner un ballon pendant plus de trente minutes non-stop et vous verrez l’état de vos avant-bras. Une tâche aussi simple que porter Chiaki avait été transformée en calvaire, d’autant plus quand l’intéressé était fasciné par la couleur violacée et ne trouvait rien d’autre à faire qu’appuyer dessus !

Après la course, quelques mouvements de bras et de doigts pour ne pas s’en casser un par mégarde. Pompes, puis planche, là-dessus nous étions calés. J’avais chaud à la place de mon cousin rien qu’en voyant sa tignasse bien qu’elle soit attachée, sans compter son haut à manches longues, j’ignorais encore comment il pouvait le supporter.

« Allez, aujourd’hui soirée tranquille on va juste s’amuser et se faire quelques matchs ! » Annonça le coach.

Je tournais la tête vers Ashton, sourire victorieux aux lèvres puis chuchotais.

« Je crois qu’on m’a entendu ! »

Tout le monde était ravi de la nouvelle et le coach sorti son petit sac noir qui servait à déterminer les équipes de six. Dedans s’y trouvaient des billes rouges et bleues. Chacun en tira une et je découvris avec plaisir que Ashton et moi étions dans la même équipe, super !

« Allez, on va vous laminer ! » Lançais-je exprès, sourire en coin.

« C’est pas un terrain de basket ici Gareth-san, je crois que ce sera l’inverse ! »

Me nargua Ryû-san, un habitué du club âgé d’une trentaine d’année, qui venait parfois donner un coup de main au coach par pur bénévolat. Son niveau était bien au-dessus du notre mais c’était grâce à cela qu’on progressait. Il frôlait le mètre soixante-quinze et son corps était mince aux muscles noueux, ses cheveux étaient coupés en brosse, dégageant son regard déterminé et noir comme du charbon. Tirage à pile ou face, notre équipe gagnait le premier service !

« C’est ce qu’on verra ! À nous le service ! »

Tout le monde choisi à quel poste il voulait débuter et une fois tous prêt, le coach fit vibrer son sifflet. Ce serait un match en 15 points. Je fis rouler le ballon dans ma main, comme j’en avais l’habitude au basket, pris mon temps pour voir où je voulais envoyer la balle et surtout pas sur Ryû-san et lançai le ballon au-dessus de ma tête. Au moment où il redescendait, la paume de ma main claqua le cuir pour effectuer un service smashé qui fonçait vers la ligne arrière. L’équipe adverse parvint à la remonter, elle ne tarderait pas à nous revenir !

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc


Dernière édition par Gareth N. Kobayashi le Jeu 18 Fév 2021 - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 600
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyLun 28 Déc 2020 - 23:09


 

Super Smash Bros
Ça va faire mal...

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Jfxd
Je me suis mis au volley. Oui.

Pour être tout à fait sincère, je n’avais pas prévu que les choses tourneraient ainsi quand j’ai repris contact de façon plus assidue avec mon cousin Gareth et je n’étais – Pousser la fonte deux heures par semaine et un petit jogging dans le quartier, ce n’est quand même pas la même chose – pas franchement rassuré à l’idée. Mais la vie est rarement faite de ce que l’on a prévu et je dois bien avouer que je n’ai pas à m’en plaindre aujourd’hui. Non seulement je suis bien plus dynamique depuis que nous nous y sommes mis – Bien que l’arrêt de la cigarette va bientôt devenir une nécessité si je continue à m’activer comme ça – mais en plus cette activité a parfaitement rempli son rôle et nous sommes bien plus proches, Gareth et moi. Il n’est pas rare que nous nous invitions à dîner chez l’un ou chez l’autre après les matches, une fois qu’il a ramené Kana sur le campus et c’est l’occasion de rattraper agréablement le temps perdu. La présence d’Hisao à quelques cloisons de là n’a pas toujours été simple à gérer – Elle ne l’est toujours pas quand je dois me retenir de ne pas débarquer par surprise pour finir la nuit chez lui – mais pour le meilleur et le pire, je suis un homme casanier. L’établissement d’une routine, quelle qu’elle soit, m’aide toujours à garder prise sur mon existence et c’est la stabilité que je suis venu chercher à Kobe. Je suis donc humblement reconnaissant à mon cher cousin de m’avoir convaincu de me mettre au volley. Quand bien même je crache mes poumons à la fin de chaque séance.

La lourde tresse de mes cheveux retombe sur mon épaule et je la repousse dans mon dos d’un mouvement de la tête. Il n’y a que quand je joue que je les natte aussi serrés, mais c’est une question de survie. Ma cuisson est déjà bien assez efficace – Au moins, ça protège vaguement les bras – avec mes manches longues… Tout en terminant ma série de pompes d’échauffement, j’éclate brièvement de rire en voyant le grand sourire triomphant de Gareth – Non mais regardez-le, on dirait un écolier qui part en vacances – alors que l’entraîneur exauce son souhait, puis quand il annonce sa victoire prochaine après le tirage au sort des équipes.

« N’écoutez surtout pas ce fanfaron, il est juste content de ne pas avoir trop de manchettes à faire pour cette fois. »

Mettre Ryu-san et mon cousin face à face sur un terrain, c’est organiser un match dans le match. Amical, bien entendu. Mais les deux hommes ont exactement – Regardez-les, ces fringants jeunes coqs – le même penchant pour la plaisanterie piquante et, même si je ne me prive pas de pimenter leurs échanges quand je le peux, je m’amuse bien plus à les regarder. À en faire les frais aussi, parce que se provoquer gentiment tout du long à tendance à les rendre audacieux – Surtout que Ryu-san nous éclate à plates coutures – voire téméraire, et que ce sont toujours les vieux sages qui ramassent dans ces conditions. Enfin, je ne me plains pas. Je suis aussi là pour ça.

Nous nous mettons en place et après quelques secondes de silence – Ça y est ! – Gareth effectue le premier service. Le claquement de sa paume contre le cuir du ballon retend dans tout le gymnase et fait vrombir un jet d’adrénaline dans tous mes membres alors que je me tends tout entier, à l’affût. Mes sens se font plus vifs, plus précis et plus vastes à la fois tandis que je garde les yeux sur le ballon tout en étant conscience du placement de mes alliés, des mouvements de mes adversaires. Le passeur monte la balle et leur avant centre – Merde ! – bondit pour smasher. Je recule en prévention mais heureusement, nos arrières parviennent à la réceptionner et – Super ! – je me positionne immédiatement.

« Ici ! »

J’ai déjà bondi quand le passeur projette le ballon vers moi. Je suis un des plus vieux joueurs du cours et je suis néophyte. Mais je suis grand, j’ai une bonne détente et pas mal de force dans les bras. Tout le monde l’a vite compris. Mes tirs manquent encore de précision mais – Quand je parviens à les placer – ils sont redoutables. C’est ce que je prouve à l’instant en marquant le premier point sous le nez de ce pauvre Ryu-san à qui il ne manquait vraiment pas grand-chose pour l’empêcher de toucher le sol.
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Ash%20Signature
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 25
■ Messages : 447
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyVen 1 Jan 2021 - 17:40




♫ Super Smash Bros ♫
Mais qu’il était classe ! Même quand il respirait comme un buffle, sa longue tresse faisait tout le travail. Je souris en le voyant la remettre en place d’un mouvement de tête, et domestiquée en plus ! Là, je me retins de rire, ce que je pouvais être con parfois. Ashton rit en voyant ma tête, je devais avoir l’air d’un gamin tout content d’échapper à sa punition.

Les équipes sont désignées par les petites billes et ça y est, mon esprit compétitif commence doucement à sortir de sa léthargie alors que le match n’a pas encore débuté. J’aimais comme en sport, le côté formel nippon habituel se diluait pour laisser parler plus franchement. Seulement, c’était sans compter sur cette infâme trahison, non mais j’en revenais pas. Je me tournai vers mon cousin, l’air outragé.

« Faux frère, moi qui attendais ton soutien ! Il y a un traite dans notre équipe les gars. »

Et voilà qu’ils riaient tous de moi maintenant, tu me paieras ça Ash’ je ne sais pas encore comment, mais j’y réfléchi ! Et puis Ryu-san qui en profitait pour me frapper déjà à terre, non mais d’accord, riez ! Pour la peine, c’est moi qui sert ! Je souffle fort, et frappe la balle aussi fort que je peux tout en contrôlant sa portée du mieux possible. Elle remonte sans tard alors que je me replace derrière Ashton, à l’affût du boulet de canon. Mon regard a changé, je suis bien déterminé à mettre une raclée à l’autre équipe et rabattre le caquet de Ryu-san !

Premier smash en approche, leur avant-centre vient de sauter, mais Hiwa-san, un jeune un peu timide de deux ans mon cadet, s’accroupit dans une manchette parfaite pour la passer à Kotaro-san, notre passeur ! Génial, Ashton est super bien placé pour la renvoyer en puissance et je souris déjà ! Il m’avait impressionné par la bonne détente qu’il avait, il aurait fait un malheur sur un terrain de basket avec sa carrure ! La balle touche le sol adverse, malgré le glissé de Ryu-san pour la rattraper.

Le coach siffle et baisse son bras vers le sol.

« Ball in ! »

« Beau smash Ash’ ! Ben alors, c’est lent tout ça Ryu-san ! » Le narguais-je.

« Je t’attends, t’as joué la plante verte là ! » Renchérit-il en se relevant.

Je ris doucement, c’était vrai, mais il nous restait encore 14 points à marquer. Nouveau service, cette fois, j’allais essayer de le faire plus au centre des deux arrières, histoire de mettre un peu de confusion. La balle lévita au-dessus de ma tête pour se précipiter comme je le souhaitais, je n’étais pas mauvais en contrôle et cela était entièrement dû au basket. Seulement, mes adversaires n’étaient pas en reste et par un simple « j’ai ! » voilà que la balle nous revenait.

Oh merde c’était pour moi, évidemment, j’étais le plus nul en manchette ! Ça ne rata pas, la balle heurta mes avant-bras, remonta en l’air, mais partie vers la gauche. Notre avant-centre gauche rattrapa la balle in-extremis et bien sûr, ne put viser Ashton. C’était à moi de smasher de l’arrière. J’avais aussi une belle détente. Impétueux, j’avais mis beaucoup puissance dans ma frappe. La balle se dirigeait vers Ryu-san, ce dernier se contenta d’un sourire narquois, avant de simplement s’accroupir, ayant déjà analysé la trajectoire.

Nouveau coup de sifflet, le coach leva les bras.

« Ball out ! »

« Ah ‘chier... » Murmurais-je, un sourire un peu sauvage aux lèvres.

« Ça manque de précision tout ça... » Lâcha Ryu-san d’un ton goguenard.

Rajoutes-en ! Un partout rien n’était joué.

« Je te fais une fleur c’est tout... » Et la mauvaise foi dans mes veines.

Le service passait donc à son équipe, pour mon plus grand malheur, j’étais ciblé presque à chaque fois pour récupérer la balle, par ces foutus manchettes ! Déjà 4-1 pour eux de cette façon !

« Non mais d’accord, vous la jouez comme ça, la prochaine passera pas ! »

Chose promise, chose due, je me concentrais sur les mouvements du serveur, les muscles contractés, et notre attaque pu enfin être lancée, sortez les trompettes de cérémonie. Elle m’avait fait un mal de chien celle-là, mais tant pis ! Le point était à nous et c’était à présent à Ashton de servir.

« Allez Ash' vise bien la tête. » Lançais-je, un sourire un peu carnassier aux lèvres tandis que Ryu-san ricanait, pas du tout inquiet.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 600
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptySam 9 Jan 2021 - 23:39


 

Super Smash Bros
Ça va faire mal...

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Jfxd
Elle est passée. J’ai eu peur l’espace d’un instant mais finalement, le point est pour nous. Je souris, pas peu fier. Je peux me le permettre puisque c’est Gareth qui s’occupe de vanter mon action et – Hahahaha ! La plante verte – je secoue la tête en entendant la suite du combat de coqs. On peut dire ce qu’on veut de Ryu-san, mais certainement pas – Si on était dans un anime – qu’il manque de répartie face à mon cousin. Par contre, ils sont très mignons – Il y aurait un tas de yaoi sur eux – à se chamailler mais ils feraient mieux de garder leurs munitions pour la fin du match, quand le nom du vainqueur sera connu. Je tapote l’épaule de mon cousin au passage alors qu’il retourne au service, histoire de l’encourager. Les premiers points sont décisifs en terme de mental, autant forger le nôtre dès maintenant en prenant autant d’avance que possible.

Ça ne sera pas pour cette fois. Non seulement la balle nous revient, mais en plus Gareth est obligé de smasher depuis le fond du terrain à la fin de l’échange et – Mais pardon ?! – si je suis d’abord enthousiasmé par la puissance de sa frappe – Il s’accroupit sur le respect, là ! – je perds vite le sourire lorsque l’arbitre confirme la sortie. Zut.

« Finalement, tu avais raison depuis le début. Il y a un traître dans l’équipe. »

Dis-je avec un clin d’œil et un petit sourire. Apparemment, c’est le sport national de tacler mon cousin. On dira que c’est pour le convaincre de mieux viser la prochaine fois. En attendant, nous voilà repartis. Avec moi au service en prime, ce qui augure un grand moment. Même si je fais de mon mieux pour m’améliorer, le service n’est vraiment – Surtout avec Gareth qui survend le truc – pas ma tasse de thé. Néanmoins, je me mets en place avec toute la bonne volonté du monde, lance la balle au-dessus de moi et – MERDE !!! – je me plante en beauté. Après une courbe complètement chaotique – J’ai oublié de relancer le labo d’analyses pour les résultats d’Haruko ! – le ballon heurte mollement le filet et retombe – Et sa visite d’octobre c’est demain, c’est pas vrai mais quel con ! – de notre côté, à la surprise générale. Mes coéquipiers ont beau se précipiter pour tenter de rattraper le coup, c’est peine perdue. Le premier point de nos adversaires est ainsi marqué par mes soins – Il va falloir que je leur envoie un mail ce soir, pas le choix, fait chier – et je m’excuse platement auprès de tout le monde pendant que Ryu-san essaie de ne pas ricaner trop fort pour ne pas énerver le coach.

« Il y en a peut-être même deux… »

J’ai beau jeu de me moquer de mon cousin après ça, tiens… Cependant, pas question de se laisser abattre. Le service va à l’autre équipe et nous nous mettons en place au plus vite, bien décidés à réparer cette égalisation malencontreuse.

Malgré toute notre volonté d’en découdre, il faut bien admettre que le premier set laborieux. Chaque point marqué est presque aussitôt rattrapé par nos adversaires et, si mes coéquipiers donnent tout ce qu’ils ont, le fait est qu’en ce qui me concerne – Promis, l’an prochain j’arrête de fumer – je n’ai pas grand-chose à donner. Je suis plus fatigué que d’habitude et maintenant que j’ai pensé à cette histoire de résultats d’analyse, c’est fichu. Le boulot ne cesse de venir parasiter ma concentration et m’empêche de réussir une action sur trois, ce qui m’horripile. Et puis je dois bien avouer – On a dit qu’on se retrouverait ensemble au bal d’Halloween mais – que maintenant que la porte est ouverte, mon travail n’est pas le seul – Mais est-ce que ça va aller d’être tous les deux avec autant de monde autour ? – à me squatter le cerveau. Alors que le score affiche un 14 – 14 tout ce qu’il y a de plus stressant, je fais un geste d’excuses à Gareth – Merde, il faut que je l'annonce à Gareth aussi – alors qu’il passe près de moi :

« Je suis désolé, je ne suis bon à rien ce soir. Si on perd, je t’offre la pizza en rentrant… »

Même si, foi de moi, j’arracherai ce set avec les dents s’il le faut.
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Ash%20Signature
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 25
■ Messages : 447
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyDim 10 Jan 2021 - 19:31




♫ Super Smash Bros ♫
Je le sentais, je le sentais dans mon dos le sourire en coin que devais avoir Ashton. Il me semblait lui avoir déjà dis de me laisser tranquille avec Ryu-san, peut-être n’avais-je pas été assez clair. Je souris néanmoins lorsque sa main se perd sur mon épaule avant que je ne fasse un nouveau service. Si celui-ci est réussi, nous ne tardons pas à perdre l’avantage, suite à un trop plein d’élan de ma part. Ah que c’était beau la solidarité fraternelle.

« J’ai appris du meilleur, que veux-tu...»

Je lui rendis son clin d’œil et son petit sourire. Qui disparu bien vite lorsque les missiles adverses me prirent pour cible, je ne pouvais pas les laisser gagner comme ça, encore moins en voyant le rictus suffisant de Ryu-san qui me narguait ! Avec beaucoup d’effort, nous parvenions à récupérer le point et c’était à présent à Ashton de faire le service. S’il était bon en smash, le service n’était pas le domaine de prédilection de mon cousin, mais à force, j’étais sûr qu’il parviendrait à le maîtriser ! Oui... A force...d’entraînement, un jour...la balle passerait le filet... C’était certain.

« C’est gentil de me tenir compagnie, ça le serait encore plus de marquer, mais j’apprécie le geste, vraiment. »

Un gloussement secoua mes épaules alors que la balle changeait une nouvelle fois de camp. Le match était éprouvant, pas seulement parce que l’équipe adverse nous donnait du fil à retordre, mais aussi parce qu’il ne fallait pas oublier les deux heures de basket que j’avais dans les jambes. Généralement le mercredi j’évitais de trop participer afin de me préserver pour le soir mais, aujourd’hui j’avais fais une petite exception. Les préliminaires arrivaient je voulais qu’ils soient le plus préparés possible ! Ashton n’en menait pas large non plus, en fait il était bien plus essoufflé que moi. Le pauvre, à mon avis pour tenir le rythme il devrait songer sérieusement à arrêter la cigarette, qu’il compte bien sur moi pour le soutenir dans cette voie !

Le score est serré, 14 partout, balle de match. Je rageais intérieurement d’avoir échoué à faire taire Ryu-san comme il le fallait.

« Allez, vous êtes épuisés, laissez-nous gagner et mettre fin à votre calvaire. » Lâcha-t-il le plus innocemment du monde.

« Tu rêves, va plutôt essorer ton t-shirt et on en reparle ! »

Non parce qu’il transpirait comme un sanglier là. Ryu-san ouvrit la bouche sans rien prononcer et ça me fit ricaner ainsi que les autres. Même si son regard ne me disait rien qui vaille, il le voulait son dernier point le bougre ! Je me retournais et passais près de mon cousin, qui s’excusa pour sa performance de ce soir. Il n’y avait pas de quoi, je n’étais pas au mieux non plus. En revanche... Quand on me faisait des propositions...

« Seulement si on perd ? Moi je ne suis pas difficile sur les conditions... »

Je tapotais mon menton avec un air faussement pensif avant de taper doucement son épaule en souriant. Pizza ce soir donc, merci cousin c’est très aimable, je te revaudrais ça en, câlins de Chiaki. De toute façon, voilà qui résolvait la chose, après un long échange titanesque pour arracher la victoire, notre équipe dû s’incliner.

« Fiou... Celui-là c’était quelque chose ! »

« Ouais, cette manche était belle il faut le dire ! Vous vous êtes bien battus quand même. »

Je souris et lui renvoyai le compliment, il me tardait de boire de bonnes gorgées d’eau. Las, je me laissai tomber sur un banc et attrapai ma bouteille.

« Ça va Ash’ ? T’as la bulle au nez. »

Vous savez cette bulle dans les dessins animés lorsque les personnages dorment. Il avait l’air au bout du rouleau le pauvre. Sachant qu’il nous restait encore un match à faire avant de jouer les spectateurs ! Une dizaine de minutes de pause plus tard, nous étions repartis sur le terrain, pour essuyer une nouvelle défaite, cette dernière à l’image de notre fatigue, 15-8. Mon égo souffrait atrocement, de vraies figurines sur le terrain quoi. Mercredi prochain ça ne se reproduira pas ! Après une bonne douche proche des vestiaires, nous saluons tout ce beau monde et partions du gymnase. Je jetai un oeil à mon cousin et lui tapotais l’épaule.

« Allez, on va chez toi ce soir, comme ça quand je partirai tu pourras foncer dans ton lit ! Je vais chercher le p’tit bonhomme et je te rejoins, je te laisse commander les pizzas ! »

Il me fallut une trentaine de minutes pour aller chez Tenma-san récupérer Chiaki, déposer Kana-chan sur le campus puis foncer - enfin façon de parler hein, n’ayez crainte - chez Ashton. Mon bébé dans les bras, je pris l’ascenseur et le retrouvais enfin. J’avais pris mon cachet contre les allergies aussi, au risque de passer la soirée à éternuer, trois chats, trois quoi ! Cet homme est fou.

« Et voici le plus beau ! T’as manqué à papa tu sais. »

Je déposais un énième bisou bruyant sur sa joue ronde alors que ses bras entouraient mon cou. Il ne tarda pas à les défaire pour atterrir dans les bras de son tonton Simba. Je me souvins d’ailleurs subitement de quelque chose, juste dans ma poche.

« Oh d’ailleurs ! Il faut absolument que je te montre ce que j’ai trouvé dans mon casier cette après-midi, tu vas pas le croire ! Une lettre d’amour ! Anonyme évidemment, c’est mignon et gênant à la fois. »

Je sortis le papier plié en quatre et le lis à haute voix pour lui, non sans une pointe de gêne dans la voix.

« Cher Kobayashi-sensei, je sais que rien ne pourra jamais se passer entre nous mais je ne peux pas garder ça pour moi. Grâce à vous j’ai appris à aimer l’art et à présent c’est vous que j’aime. J’ai un peu honte d’écrire ces mots, mais vous avez dit qu’il ne fallait pas avoir honte de ce qu’on aime alors je saute le pas... Je suis resté cinq minutes devant mon casier comme un idiot ! J’ai tenté de chercher qui aurait pu m’écrire ça mais, en fait je crois qu’il vaut mieux que je ne sache pas. »

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 600
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyMer 27 Jan 2021 - 22:51


 

Super Smash Bros
Ça va faire mal...

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Jfxd
« Tout va bien, ne t’en fais pas… Tout ira encore mieux après une bonne douche et un demi-litre d’eau… »

Et quand nous en aurons fini avec ce match désastreux. Ce qui ne tarde pas à arriver étant donné – Jamais on n'aura vu – que le match est littéralement un 6V5 – Une limace aussi chevelue sur un terrain de volley – et que je suis totalement inutile, à ma plus grande frustration. Rien à faire, je ne suis plus du tout dedans. Essoufflé, fatigué, dépité d’être aussi nul, je n’ai plus qu’une seule envie : que ça se termine et de pouvoir passer le reste de la soirée à des activités moins physiques. Je ne suis même plus en état – Par contre Ryu-san, tu es bien gentil mais tu vas cordialement la fermer – d’apprécier les échanges formels de piques entre mon cousin et son rival préféré. Quand ça se termine enfin, je ne fais même pas l’effort de cacher mon soulagement. Et de fait, je retrouve rapidement le sourire malgré les futures courbatures que je sens poindre dans mes membres fourbus. Gareth m’arrache même un rire lorsqu’il fait preuve de pitié – J’ai l’impression d’être un petit vieux – et accepte de me rejoindre chez moi pour m’épargner d’avoir à conduire à la fin de la soirée.

« Trop aimable, mon prince. J’accepte le deal. Ta pizza de cannibale t’attendra sur ma table. »

Sitôt dit, sitôt fait. Après nous être rincés rapidement et avoir salué les autres en promettant de nous venger la semaine prochaine, nous nous séparons sur le parking et je me dépêche de rentrer chez moi pour mettre un peu d’ordre avant que Gareth ne me rejoigne. Aucune pression cependant, je m’y attelle calmement, distraitement. Je suis quelqu’un de casanier et – C’est bientôt l’anniversaire de Johan – les actions familières de ce qui est désormais la routine du mercredi soir – Il faudra que j’appelle Karson pour le lui souhaiter – me permettent de laisser mes pensées divaguer là où elles le souhaitent. En l’occurrence, elles ne tardent pas à toutes converger vers un seul homme et – Qu’est-ce que je vais apporter comme gâteau cette fois-ci ? – je soupire en songeant au nombre d’heures qui m’en séparent encore. Cela fait bientôt un mois que nous sommes ensemble et même si je retrouve une partie de celui que j’étais, que je m’étais juré de ne plus jamais redevenir, il y a aussi tellement de différences – Quelque chose de délicieux, pour gagner le droit de me plaindre de ce match affreux – que je reste fasciné par cet homme nouveau qu’Hisao fait de moi chaque jour. L’une des nuances les plus frappantes à mes yeux est sans conteste – Si j’ai des courbatures, j’aurais peut-être un massage ? – que je n’ai pas envie de me cacher. Sans parler de révéler notre relation au grand jour (je n’ai pas encore perdu l’esprit), j'ai par exemple de plus en plus envie d'inclure Gareth dans la confidence.

J'ai demandé l'autorisation à Hisao avant, ça va de soi. Il n'était pas tout à fait à l'aise à l'idée mais il a accepté et je brûle encore de reconnaissance à son égard pour sa compréhension. De toute façon, c'était déjà à moitié grillé. On peut en dire ce qu’on veut mais mon cousin est loin d’être un imbécile et il a vite constaté les changements dans mon attitude, malgré tout le soin que je mettais à me comporter comme d’habitude. Plutôt que de mentir – Si je mentais à Gareth, je suis presque sûr qu’il le verrait – je lui ai gentiment fait comprendre que je n’étais pas prêt à lui en parler dans l’immédiat, ce qui était l’entière vérité. C’était trop neuf, trop irréel et trop précieux pour que je veuille – Les chiens ne font pas des chats après tout – le partager avec ce cousin que j’apprends encore à connaître. Mais à présent que je suis plus assuré, que je sais que cette relation n’est pas un mirage et qu’elle ne s’évanouira pas si je la regarde dans les yeux, j’ai envie de lui donner davantage de corps, de réalité. J’en ai déjà parlé à mon frère et c’était – Oui, je suis content pour toi, Ducon – incroyable de me dire que quelqu’un savait et souhaitait mon bonheur, sans me juger. C’était incroyable de me sentir… comme tout le monde, comme les gens qui n’ont pas à mentir ou à cacher leur amour, qui peuvent être félicités et voir les autres se réjouir. Et même si le stress fait courir sa tension sur mes épaules, mon souhait d’accorder cette marque de confiance à Gareth est de plus en plus vif. Le problème, c’est comment aborder la chose. J’en suis encore à me triturer les méninges avec cette question quand il frappe à la porte avec sa merveille de fils.

« Mais qui voilàààà ! Jouez trompettes, résonnez tambour, voici le joli petit roiiiiii ! Viens faire un bisou à Tonton ! Tu veux un cookie ? J’ai fais des cookies. Des tout petits cookies, Papa ne les verra même pas et il ne pourra pas dire non, c’est promis. »

Le bambin rit dans mes bras, sans doute sans comprendre la moitié de ce que je raconte à l’exception notable du mot « cookie » qui déclenche tout de suite – Les chiens ne font vraiment pas des chats – des gazouillis enthousiastes. L’emportant vers la cuisine, je m’apprête à demander à Gareth s’il veut boire quelque chose quand il me prend de court. Je me retourne vers lui, la bouche arrondie par la surprise.

« Oh… »

Une lettre d’amour. Une déclaration, de la part d’une élève. Ma poitrine se serre aussitôt alors que je songe – Vous ne m’aimez pas – à l’éclat terni d’un jeune homme qui ressemblait au soleil. Ce n’est pas le moment, vraiment. J’aimerais ne pas y repenser, pas alors que Gareth – Ce n’est pas moi que vous aimez, vous me l’avez dit vous-même – s’extasie avec autant de légèreté sur cette innocente petite lettre mais c’est impossible. Je ne peux pas faire comme lui – Mes sentiments ne seront jamais réciproques parce que je ne suis rien pour vous – et considérer que c’est juste mignon et gênant, que c’est simplement motif à s’attendrir sur la candeur d’une élève. Je ne sais que trop bien – Quand je la vois, c’est comme si mon corps devenait trop petit pour mon cœur – à quel point ça peut être vif, ardent, dévastateur. Je parviens tant bien que mal à lui adresser un petit sourire tout en donnant un gâteau à mordiller à Chiaki.

« C’est très mignon. Mais oui, il vaut mieux que tu ne sois pas au courant. Ce genre de choses se finit rarement très bien. Tu veux boire quelque chose ? J’ai mis les pizzas dans le four pour qu’elles restent chaudes. »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Ash%20Signature
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 25
■ Messages : 447
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyVen 29 Jan 2021 - 15:17




♫ Super Smash Bros ♫
Juste le temps de retirer mes chaussures et les épais chaussons de mon bébé - à quoi bon lui mettre des chaussures pour le peu qu’il marchera - et celui-ci termine dans les bras de son tonton sous mon regard rieur. Il y avait une bonne odeur de pizzas qui flottait dans l’air, de quoi me donner l’eau à la bouche mais rien ne pressait. C’était bien plus intéressant d’observer mon cousin s’extasier sur mon petit roi. A qui j’avais d’ailleurs transmis l’amour des cookies, quel père aurais-je été sinon ? Et comment ça je ne les verrais pas d’abord ?!

« Cookie ! Cookie ! »

« Alors que ses dents sont déjà brossées, vilain tonton ! »

Bien sûr qu’il pourrait en manger je n’allais pas l’en priver, seulement s’il y en avait aussi des gros pour moi quand même, ne poussons pas. J’étais toujours attendri de les voir ensemble tous les deux, car cela me rappelai qu’une vingtaine d’années en arrière, il devait agir exactement pareil avec moi. Ashton m’avait connu bébé et maintenant voilà qu’il tenait le mien dans ses bras. Je remerciais notre étoile d’avoir fait nos routes se croiser de nouveau et ce j’espère, pour longtemps.

D’ailleurs, nous n’avions pas encore parlé de comment ce petit bout était arrivé là. Ce n’était pas étonnant, de mon côté, la pilule avait encore du mal à passer. Mais avant, je me souvins de la lettre que j’avais trouvé dans mon casier et m’empressais d’en parler à Ashton. Je me demandais bien ce qu’il en penserait. Alors que lui et Chiaki s’éloignait vers la cuisine, je le vis se retourner vers moi, évidemment surpris. J’admettais l’être aussi légèrement à sa réaction posée et calme, comme si l’espace d’une seconde, son euphorie s’était évanouie pour laisser place à plus de sagesse. Bon, c’était sûrement normal. Ashton avait quinze ans de plus que moi et avait certainement passé l’âge de s’extasier devant ce genre de petite chose. Pas encore pour cesser de perdre ses moyens lorsque je le taquinais gentiment sur l’inconnu qui faisait battre son cœur mais, pour les lettres d’amour, c’était apparemment le cas !

« Oui, c’est vrai. C’est sûrement déjà arrivé à des anciens collègues à toi ? Hm du coup je ne sais pas quoi en faire, ça me ferait mal de la jeter, mais la garder n’est-peut être pas raisonnable.. »

C’était peut-être même un peu malsain... Je n’en avais aucune idée. Par ma question je n’insinuais pas que mon cousin n’aurait pas pu en recevoir mais, on croisait ses élèves bien plus longtemps en tant que professeur que médecin scolaire.

« Je veux bien un thé glacé s’il-te-plais, j’ai encore le palais sec à cause de la séance ! »

Je ris légèrement et prenais place à la table du salon après avoir récupéré mon mini-moi. Chiaki bailla et blottit sa tête contre mon cou, il n’allait pas tarder à vouloir faire un somme. Je plongeais ma main dans ses cheveux bruns et caressais son dos doucement, mes lèvres s’échouant sur son épaule, j’adorais son odeur de bébé.

« Il grandit tellement vite, j’ai à la fois hâte de savoir comment il sera plus tard et en même temps, je ne suis pas pressé que ces moments prennent fin. En tout cas je suis vraiment content que tu puisses le connaître et passer du temps avec lui tu sais, même si bon, j’aurais aimé te présenter une famille complète... »

A quelques mois près cela aurait été possible, mais c’était sûrement mieux ainsi vu comme le choses avaient tournées. Une petite lueur nostalgique élue domicile sur mon visage lorsque je me mis à admirer la merveille qui était née de mon histoire avec Hanae. Un ancien collègue avec qui je m’entendais très bien m’avais demandé si je n’aurais pas préféré qu’il n’y ait pas eu d’enfant après ma rupture. C’était un non catégorique. Je ne regrettai rien, ni maintenant ni jamais.  Pas avec toutes les belles choses que je vivais grâce à lui. Chiaki m’avait empêché de me morfondre et me laisser couler, rien ne comptais plus pour moi que lui.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc


Dernière édition par Gareth N. Kobayashi le Dim 31 Jan 2021 - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 600
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyDim 31 Jan 2021 - 16:27


 

Super Smash Bros
Ça va faire mal...

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Jfxd
Gareth est loin, très loin d’être un imbécile, j’en remercie le ciel. S’il remarque mon changement d’attitude, il en prend simplement acte et ne me pose – Presque – pas de questions. Je secoue brièvement la tête en ouvrant placard et frigo pour lui préparer sa boisson. Je ne suis pas prêt à en parler. La dernière fois que le sujet est venu sur la table, j’ai failli me laisser submerger par les émotions encore trop violentes qu’il suscite en moi. Je ne veux pas partir sur ce terrain ce soir, pas alors que nous sommes là pour – Je vais terrifier Chiaki qui je me mets à pleurer devant lui – passer une bonne soirée entre cousins. Je rejoins donc Gareth avec son fils dans une main et son verre dans l’autre :

« Oui, mais c’était avant que j’arrive à Kobe. En toute honnêteté, je ne peux pas te dire ce qui serait le mieux entre la garder ou la jeter mais si tu dois la garder, conserve-la dans un endroit difficilement accessible aux personnes extérieures, que ça ne puisse pas te porter préjudice. Voilà ton thé glacé ! Et la pizza du chef, dès que je t’aurai rendu le petit bout… »

C’est qu’il commence à faire faim ici. Je le laisse donc s’installer sur la banquette du salon et se débrouiller avec Bennett qui vient aussitôt réclamer des câlins alors qu’il a les mains prises – Heureusement que Ciaran est toujours aussi grincheux – et m’occupe de sortir les pizzas du four. Les sortant de leurs cartons, je les dispose sur de grandes assiettes et leur donne trois coups de roulettes chacune pour bien séparer les parts – Parce que l’employé n’avait ni le temps ni le compas dans l’œil – avant de ramener tout ça à table. Même si les pizzas sont déjà de taille respectable, j’ai également prévu des petits gâteaux en dessert si jamais. Avec des mangeurs de notre calibre tout droit sortis d’un entraînement de volley, ce n’est pas une mince précaution. Les paroles de Gareth m’arrachent un sourire chaleureux – Oh, si tu savais – tandis que je les contemple avec toute la tendresse du monde :

« Crois-moi Gareth, je suis très heureux aussi d’avoir pu vous retrouver ici et d’avoir un neveu à couvrir d’affection, surtout un neveu aussi mignon que ton fils. Ça me fait toujours très plaisir de vous voir. Et si tu veux l’allonger un peu, ma chambre est à sa disposition. »

Il fait souvent ça quand il vient manger chez moi et que l’heure se fait tardive. Ça nous permet d’aborder des sujets moins légers sans craindre pour ses oreilles innocentes. Et je dois bien admettre que la proposition ne sort pas de nulle part non plus car – Quand on me tend la perche – la dernière phrase de mon cousin n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Je ne suis pas du genre à me mêler de ce qui ne me regarde pas mais – Je la saisis – s’il évoque lui-même ce fait devant moi, je considère que c’est parce que ça ne le dérange pas de m’en parler. Je peux donc poser la question qui me trotte dans la tête depuis un moment, chaque fois que je vois des absences douloureuses dans le regard de Gareth posé sur son fils.

« Pardonne-moi si je suis trop indiscret, tu n’es pas obligé de me répondre. Mais pourquoi ta famille n’est pas au complet ? Où se trouve la mère de Chiaki ? »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Ash%20Signature
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 25
■ Messages : 447
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyDim 31 Jan 2021 - 18:26




♫ Super Smash Bros ♫
Comme je le pensais, l’expérience ne lui était pas totalement inconnue. Lorsque Ashton me donna comme conseil de bien la dissimuler dans le cas où je la gardais, une grimace déforma mes traits. Rien que ça, c’était déjà prise de tête pour moi, je n’aimais à devoir cacher des choses dans mon propre appartement en priant ciel et terre que personne ne tombe jamais dessus. Mon cousin revint vers moi avec ma boisson et Chiaki, qui atterrit sans mal au creux de mon bras, les yeux papillonnant.

« Hm mouais, tout compte fait je crois que je vais la jeter, un malentendu est trop vite arrivé, j’ai déjà pas la tête de l’emploi traditionnelle. »

Ah retour de mon doux sarcasme ça faisait longtemps, à peine trente minutes. Je ris légèrement en prenant une gorgée revigorante. Malgré sa fatigue, Chiaki ne résista pas à ma proposition et releva sa petite tête pour boire un peu dans mon verre. Avant de secouer la tête, bon, je pouvais rayer le thé glacé de la liste. En revanche, il y a une petite boule de poils qui s’y intéresse brièvement et en rapproche son museau, avant de sauter sur ma cuisse libre. Je caressai la tête de Bennett mais senti presque aussitôt mon nez me démanger légèrement. Un cachet contre trois chats, à quoi je m’attendais, hein ? Je tins l’arrête entre mon pouce et mon index avant de le secouer un peu pour faire disparaître la sensation désagréable. Il fallait avouer que je comprenais le plaisir à plonger ses doigts dans un pelage aussi doux, c’était assurément quelque chose de très apaisant.

Aussi je continuais de grattouiller son menton et ses oreilles jusqu’à ce que son maître revienne avec le saint Graal, les pizzas ! La mienne était recouverte de morceaux de merguez, de jambons ou encore de viandes hachées, un vrai plat de carnivore. Tandis que celle de mon cousin se contentait de jambon et d'un ingrédient exotique, l'ananas. J'avais aussi un faible pour l'Hawaïenne à mes heures perdues. Mais je mettais ma main à couper qu’il aura bientôt envie que je fasse preuve de bonté et lui laisse une part ! Je n’étais pas encore certain d’accepter, ça dépendra de nos négociations... C’est tout un commerce vous savez.

Je m’égare. Sa réponse ne me fit que plus plaisir et chaque fois qu’on me disait qu’il était mignon, je ne pouvais empêcher la fierté de s’inscrire sur mon visage, et oui c’est mon bout d’chou et c’est le plus beau, je suis parfaitement objectif ! Sa proposition ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd.

« Il apprécie beaucoup aussi, il faut qu’on fasse attention il va devenir pourri gâté. Et merci c’est gentil, je vais attendre qu’il s’endorme vraiment et j’irais l’allonger. »

Chiaki luttait encore un peu contre le sommeil, cherchant désespérément une goutte d’énergie pour dorloter Bennett alors que son petit bras retombait mollement à chacune de ses tentatives. Abandonne petit chou, je suis certain qu’elle ne t’en voudra pas. Je pris une nouvelle gorgée de thé glacée et Ashton reprit la parole. Je n’avais aucun problème avec sa question et je pouvais même dire, que j’avais lancé le sujet. Il serait bien ingrat de ma part de minauder sur le caractère intime et top secret de la chose. Et puis, j’avais envie de me confier un peu à lui, lui faire comprendre que j’avais confiance en lui. Je n’oubliais pas que les rapports familiaux étaient encore compliqué pour lui et souhaitais réellement qu’il ressente de nouveau un sentiment d’appartenance à cette famille qui l’avait exilé.

« Ne t’en fais pas ça ne l’est pas, j’avais envie de t’en parler. Surtout qu’il y a eu quelques rebondissements ce mois-ci enfin bref, prenons du début. Sa mère s’appelle Hanae Minami, je l’ai rencontré durant mes années de faculté. On n’était ni dans la même école ni dans la même filière, c’était pendant une excursion. On s’est bien entendu alors on a gardé contact et puis après quatre ans de relation on a emménager ensemble. Sans être mariés, quel scandale pour ses parents t’imagines ! Mais bon on a fini par les convaincre, et même si sa grossesse a créée des tensions, les choses se sont apaisées ensuite. Donc c’est après que ça s’est gâté, honnêtement j’ai rien vu venir... »

Je lâchai un petit soupire couplé à une mine désabusée.

« Hanae travaille dans l’humanitaire et est une agent de terrain. Evidemment après la naissance de Chiaki, elle a du arrêter ses activités mais ça n’avait pas l’air de la déranger. Sauf que près d’un an plus tard, elle m’a avoué qu’elle ne pouvait pas adhérer à un mode de vie traditionnel, ni même un travail sur place, alors elle m’a quitté pour suivre sa voie. Son métier supposant qu’elle s’absente pendant plusieurs mois d’affiler, elle a préféré qu’on se sépare. Moi, je suis un peu en porte-à-faux... Je lui en veux de nous abandonner comme ça et de ne même pas m’avoir laisser le temps d’en discuter ou me demander si je voulais qu’on arrête. Et en même temps je veux bien comprendre qu’elle veuille vivre sa vie... »

Je m’arrêtais là pour le moment parce que c’était déjà bien assez d’informations à intégrer. Dans mon récit, je me rendais cependant compte que mes ressentiments s’étaient apaisés. Il n’y avait plus de rancœur dans mes propos, juste un fond de tristesse et de la lassitude, parce que les choses auraient pu se passer plus simplement.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 600
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyDim 14 Fév 2021 - 13:04


 

Super Smash Bros
Ça va faire mal...

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Jfxd
Je souris en apprenant sa décision de ne pas garder – Tant mieux – la lettre finalement. C’est triste pour la jeune personne qui la lui a envoyée, mais c’est la meilleure qu’il puisse prendre. Les amours impossibles ne sont distrayantes que dans la fiction. En réalité, ce sont des tourbillons furieux qui aspirent sans pitié ceux qui y ont le malheur de s’y laisser entraîner – Vous ne me laissez aucune chance – qui noient le cœur et effacent l’horizon. Mieux vaut ne pas y donner suite. Mieux vaut ne pas – C’est ça qui craint vraiment – poser les yeux sur ce germe de chaos, au risque de lui donner vie. D’autant plus que je comprends rapidement que Gareth a déjà bien assez de troubles dans sa vie privée pour s’en rajouter encore.

Je m’interromps en m’emparant d’une première part de pizza alors qu’il commence à me parler de ce qui lui pèse et je cille – Vraiment, ça n’aurait pas été mieux de coucher le petit avant ? – en découvrant l’ampleur du problème. Mon cœur se serre et mon ventre se noue tandis que je détourne les yeux des souvenirs qui cherchent à remonter à la surface. Je sais ce qu’éprouve Gareth. Je sais ce qu’on ressent quand la personne qu’on aime s’en va un beau matin, sa décision prise sans que l’on ne paraisse peser quoi que ce soit ou presque. Et comme il est soudain difficile pour moi – Quelque soit la sincérité de ses intentions – de garder la tête froide, de ne pas juger trop hâtivement – Cette Hanae semble bien égoïste – la décision de cette femme qui a seulement choisi de mener la vie qu’elle désirait, quel qu’en soit le prix.

« Oh… Je vois. C’est… compliqué comme situation. »

Je soupire et me racle la gorge, un peu gêné. Mon dieu, je me sens stupide à faire ce genre de commentaires mais je ne vois pas vraiment ce que je pourrais lui dire d’autres en l’état. Non seulement je ne serais sans doute pas – J’ai passé moins de la moitié de ma vie célibataire – de très bon conseil mais en plus – Et pourtant mon expérience de la vie en couple était plutôt désastreuse jusqu’à très récemment – je soupçonne que ce n’est pas ce que Gareth attend de ma part. Si fougueux et entier puisse-t-il être, mon cousin n’est pas idiot et le bien-être de son fils passe avant même ses sentiments blessés. Il ne veut pas de solution toute faite à son problème. Sans doute a-t-il conscience qu’il n’en existe pas. Que nous naviguons tous à vue, dans le brouillard et les récifs en priant pour survivre aux avaries jusqu’au prochain lever de soleil, pouvoir en savourer la chaleur et les teintes.

Regardant avec tendresse Chiaki qui somnole carrément – Pourri gâté, mais pas du tout, il est juste adorable – sur l’épaule de son père à présent, je lui adresse un sourire compatissant. Pour le moment, il a surtout besoin de parler et de se libérer de tout ce qui lui pèse. C'est pourquoi je lui demande d’une voix douce :

« Elle te manque ? »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Ash%20Signature
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 25
■ Messages : 447
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyJeu 18 Fév 2021 - 21:02




♫ Super Smash Bros ♫
« C’est ça... » Soupirais-je.

Compliqué était bien le mot... Et je ne lui avais même pas encore raconté où nous en étions aujourd’hui. Ashton se racla la gorge et je ne m’étonnais pas vraiment de le voir gêné. Je n’allais pas lui en vouloir de ne pas savoir quoi dire, en réalité je ne voulais pas tant... Qu’il se sente obligé de me donner son avis à chaud, c’était plutôt un partage de ce qu’était ma vie aujourd’hui après tant d’années. La dernière fois que nous avions discuté ensemble en tête à tête, j’étais un adolescent boutonneux, je n’ai plus les années en tête. Et là je me trouvais devant lui avec un fils dans les bras et une histoire de couple digne d’un drama japonais. Son oreille me suffisait amplement. Malgré les années, son cœur m’apparaissait toujours aussi large que son épaule pour récolter les déboires de l’âme en peine que j’étais.

Sa voix douce me ramenait des années en arrière, à l’époque où pouvais encore jouir du loisir de me poser sur ses genoux pour un câlin ou une histoire. Elle avait toujours ce même effet cotonneux, ce même voile velouté. Celui qui me rassurait alors que les vestiges de mon cauchemar guidaient mes petits pas jusqu’à sa chambre. J’en faisais beaucoup petit, des rêves dans lesquels d’autres petites ombres de ma taille me pourchassaient. A mon réveil j’attendais terrifié au creux de mon lit que mon cœur veuille bien reprendre un rythme normal, refusant d’en faire part à mes parents, parce qu’il ne fallait pas réveiller papa qui se levait à cinq heure du matin. Ainsi il n’y avait que Ashton contre qui je me lovais quand ma terreur était trop dur à supporter par mes frêles petites épaules.

« Oui elle me manquait beaucoup, en fait c’était... C’est dur à expliquer, j’avais l’impression de couler... Je reviens Ashton je vais le coucher. »

Il ne manquerait pas de remarquer que je parlais au passé. Je le laissais sur cette interrogation pour mettre Chiaki dans son lit entouré de coussins. Il geignit un peu en sentant l’absence de ma chaleur mais je restais près de lui, ses petits doigts s’agrippaient à ma chemise. Je mis son doudou sur son ventre et l’effet fut immédiat. Une fois certain qu’il dormait profondément, je l’entourais des coussins au cas où il lui prendrait l’envie de rouler, embrassai son front, puis rejoins mon cousin.

« Voilà, il dort comme un bébé, ton lit est magique. »

J’attrapai une part de pizza, et pris le temps de l’apprécier tout en en profitant pour mettre mes idées en place.

« J’ai vraiment passé les pires mois de ma vie, me retrouver tout seul avec Chiaki c’était comme être lâché dans la nature et en même temps, sans lui je ne pense pas que j’aurai pu sortir la tête de l’eau. Et pour cette raison j’ai fini par tout consacrer à lui et m’oublier... Je lui en ait tellement voulu et je lui en veux encore aujourd’hui mais malgré ça je... Quand elle m’a dit qu’elle regrettait j’ai pas su la repousser, ça fait un mois maintenant qu’on... Qu’on tente de recoller les morceaux. Je ne sais pas si je fais bien après ce qu’elle a fait mais... J’ai envie de croire qu’on peut être tous les trois de nouveau. Je suis peut-être trop naïf j’en sais rien, mais quand je vois le bien que ça fait à Chiaki de la retrouver je me dis que ça vaut la peine d’essayer. Tu me trouves bizarre de lui laisser une chance ? »

C’était comme un murmure sur la fin, j’avais bien conscience du risque que je prenais, de comment je me retrouverais si jamais Hanae me quittait de nouveau. Comme une loque.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 600
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyDim 21 Mar 2021 - 0:39


 

Super Smash Bros
Ça va faire mal...

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Jfxd
Je le rassure d’un geste quand il s’éclipse le temps d’aller coucher son fils. Pas besoin de se presser de toute façon, nous avons encore toute la soirée et deux pizzas devant nous pour parler de tout ça. Et puis c’est mieux que nous puissions le faire en tête-à-tête. Chiaki n’est peut-être pas capable de comprendre ce dont il est question, mais il peut parfaitement capter les émotions de son père et je crains que ces dernières ne soient à même de le blesser quand je vois l’expression – Il a l’air de porter le monde sur ses épaules – qui accable le visage de mon cousin – Sans même un coussin pour soulager ses cervicales – lorsqu’il revient de ma chambre. Un sourire répond à mon commentaire sur mon lit, ou plutôt sur l’océan de plaids et de coussins dans lequel je me plonge chaque nuit et je suis son exemple en continuant de manger avant de poursuivre la conversation. C’est aussi douloureux que je le présageais.

« Oh… »

Même si je ne le juge pas le moins du monde, je ne peux réprimer mon mouvement de surprise quand il m’annonce qu’elle est revenue et qu’ils se sont plus ou moins remis ensemble – Ce n’est pas bon – après qu’elle l’ait assuré de ses regrets. Je repose la croûte de ma part de pizza et l’observe avec attention alors qu’il déroule – Il ne faut pas tomber dans ce genre de pièges – le fil de son histoire. Mon coeur bat sourdement dans ma poitrine, pour une raison que j’ignore ou que je ne veux peut-être pas regarder en face. Il fut un temps où Gareth se réfugiait dans mon lit à Noël parce qu’il faisait des cauchemars et je l’accueillais toujours malgré le sommeil parce que s’il me choisissait, c’était qu’il n’avait personne d’autre et je savais ce que ça faisait de n’avoir personne à qui se confier. Nous ne sommes plus des enfants aujourd’hui et les peines qui nous accablent n’ont plus rien en commun avec ce qu’elles étaient à l’époque. Mais je reste confondu par la ressemblance – Moi aussi je me suis laissé berner – de ce que nous avons pu vivre, par la cruauté que nous avons acceptée en courbant la tête – Moi aussi, on a eu aucun mal à m’arracher une seconde chance – simplement par amour. Même si Hanae est loin d’avoir l’air aussi insensible ou manipulatrice que Messiah, je ne peux m’empêcher d’y songer. Et je ne peux m’empêcher de souffrir en voyant Gareth se demander, me demander s’il n’a pas fait une erreur. S’il n’est pas normal. S’il peut encore avoir confiance – Cette sensation que le monde s’écroule – en son propre jugement. Je fais aussitôt de mon mieux pour le rassurer, lui posant une main affectueuse sur l’avant-bras :

« Non. C’est humain, surtout si ça fait du bien à ton fils. Et j’espère vraiment que les choses pourront s’arranger pour vous deux, si c’est ce que tu souhaites… »

Silence. Je garde les yeux baissés sur mon assiette quelques secondes, le temps de ranger mes mots en ordre de bataille. Ce que j’ai à dire ne sera pas foncièrement agréable mais je sais pas avance que je ne pourrai pas me taire. Gareth s’est confié à moi et même s’il n’a pas besoin que je l’abreuve de conseils ou que je lui dise ce qu’il doit faire, je ne veux pas garder mon avis pour moi malgré tout. C’est pourquoi je reprends avec ma voix la plus douce et posée :

« Si je peux te parler franchement, et te donner un point de vue complètement extérieur mais pas entièrement objectif car tu es moins cousin et l’impartialité n’a jamais été mon point fort… Je ne pense pas que le problème se situe dans le fait qu’elle soit partie. Après tout, si elle n’est pas faite pour ce mode de vie, il serait cruel et destructeur à long terme de la convaincre d’y adhérer. Et puis, il y a d’autres métiers qui exigent que les familles soient séparées pendant quelques temps, les militaires, les marins, les pilotes de ligne, que sais-je encore. Les enfants peuvent s’habituer à tout ça. Tant qu’on leur explique simplement les choses et qu’ils se sentent quand même aimés, entourés et rassurés, les enfants peuvent s’adapter à presque toutes les situations familiales, n’en déplaise aux gens étroits d’esprit. Ce dont ils souffrent le plus, ce n’est pas forcément de l’absence d’un de leurs parents mais de la propre souffrance de celui qu’il leur reste. Tu es le centre de l’univers de Chiaki pour le moment. Si tu es triste, si tu es amer, il le ressentira fatalement même s’il n’est pas capable de comprendre pourquoi. C’est de ça dont il faut se méfier. Et c’est pour ça que je pense que le problème est ailleurs. »

Je soupire, me passe la main sur la nuque. C’est difficile. J’ai l’impression de parler alors que je ne sais rien et c’est basiquement le cas. Je ne connais pas Hanae, je ne l’ai même jamais vue et je ne connais encore que bien peu de choses de l’homme qu’est devenu mon cousin. Pourtant je me dis que si j’ai au moins pu tirer des leçons de mon histoire calamiteuse avec Messiah, alors je dois au moins faire en sorte qu’elles soient utiles. Que Gareth ne vivent pas les mêmes tourments que moi :

« Elle aurait du t’en parler davantage. Sa décision de partir lui appartenait mais elle n’aurait pas du décréter toute seule que vous deviez vous séparer. Elle aurait du te faire davantage confiance et t’impliquer plus qu’elle ne l’a fait. Peut-être qu’elle ne l’a pas fait justement parce qu’elle avait peur que tu t’y opposes et qu’elle ne voulait pas risquer de se sentir prisonnière mais ça n’excuse pas tout. Et si jamais elle est de retour et que vous tentez de recoller les morceaux, alors vous devez parler de tout ça. Même si ça fait mal, même si vous n’êtes pas d’accord sur tout, vous devez absolument mettre à plat les problèmes calmement, sans amertume et sans vous jeter des reproches au visage. C’est nécessaire si vous voulez que ça fonctionne. »

Le silence retombe alors que j’ai terminé. Je me rends compte que j’ai un peu froid, que je suis un peu stressé d’avoir parlé aussi longuement, aussi ouvertement. Je n’en ai pas l’habitude et c’est la première fois que je fais preuve d’une telle franchise envers Gareth. J’espère qu’il ne m’en voudra pas, qu’il ne s’imaginera pas que je le juge ou le blâme. La seule chose que je veux, c’est que les choses s’arrangent pour lui et sa compagne. Après une seconde d’hésitation, j’accueille Silver qui vient de bondir sur mes genoux – Le repas n’est pas encore terminé mais j’ai très mal élevé mes chats – et demande avec précaution :

« Est-elle… susceptible de repartir tôt ou tard ? »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Ash%20Signature
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 25
■ Messages : 447
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] EmptyDim 28 Mar 2021 - 16:01




♫ Super Smash Bros ♫
Sa main sur mon avant-bras diffusait une chaleur rassurante, je relevais la tête pour sourire à mon cousin. Du plus loin que je me souvenais, j’avais toujours pu trouver son soutien quelque soit la situation. Je ne pouvais cependant manquer la mine soucieuse qu’il affichait. Même si cette dernière était assurément due à mes paroles, j’avais l’impression qu’il se battait avec ses propres pensées. Peut-être qu’il cherchait juste les bons mots et que je me faisais des idées...

Ashton reprend de la voix douce que je lui connais et pour la première fois, il me fit part de son opinion. Je l’écoutais sans jamais l’interrompre et plus ses mots quittaient sa bouche, plus je sentais mon cœur se serrer, battre contre mes tempes. Est-ce qu’il se pourrait que je sois plus responsable que Hanae du mal être que pouvait ressentir Chiaki ? C’était ma faute s’il se sentait en manque d’affection et faisait parfois des crises ? Parce que je n’allais pas bien alors lui non plus... ? Réaliser cette possibilité me donna le tournis, passant inaperçu grâce à ma position assise. L’air peinait à se faire son chemin dans mes poumons et ma voix à gravir la paroi de ma gorge, je ne pu que murmure en rebaissant la tête.

« Tu penses... Qu’il vient de moi... ? »

Ma tête imbriquait chaque morceau du puzzle et me poussait à me rendre à l’évidence. Je ne pouvais le contredire, tout me repassait en mémoire, et ça faisait mal. Une nouvelle fois je ne sortis du tourment dans lequel je m’enfonçais déjà qu’en percevant la voix d’Ashton qui n’avait pas terminé. D’un coup je craignais un peu la suite de ses paroles. Mon corps fini enfin par se détendre, je ne m’étais pas rendu compte de m’être tendu à ce point. Même si encore légèrement chamboulé par sa première tirade, je hochai la tête à sa seconde. Comment avais-je pu penser qu’il ne ferait que souligner ma possible ma culpabilité dans tout ça... J’étais trop à fleur de peau ces derniers temps.

« Oui... S’il y a une chose pour laquelle je lui en veux, c’est ça... J’essaie de lui en parler un peu mais... Pour l’instant je n’y arrive pas sans éprouver de la rancœur... Ça ressort tout seul malgré moi... J’ai beau avoir accepté son retour, regarder en arrière ça me... C’est tellement contradictoire... Merci de me donner ton avis Ashton, ça me permettra sûrement d’ouvrir les yeux sur ma façon d’être avec Chiaki... C’est vrai qu’il a eu des périodes plus turbulentes et capricieuses que la normale depuis tout ça... J’ai tout mis sur le dos de Hanae, sans me rendre compte que moi-même je l’affecte sûrement... »

Silver sauta sur les genoux de mon cousin et, pour je ne sais quelle raison, voir son petit museau renifler les pizzas m’arracha un sourire tendre. Les animaux avaient bien de la chance, tellement de problèmes qui ne les concernaient pas, on les jalouserait presque. Cette minuscule trêve prit fin à la question fatidique... Celle que je posais chaque jour et qui me torturait plus que de raison.

« Oh ça... Tu sais, ce qui m’a séduit chez Hanae, c’est le point commun que l’on a à être passionnés par nos métiers... Alors... Les chances ne sont pas nulles... Je comprends sa passion, comme la mienne pour l’art me dévore... J’aimerais juste qu’on trouve un équilibre... Et je ne peux pas nier que j’aimerais qu’on puisse vivre les premières années de Chiaki ensemble plutôt qu’elle les rate à aller un peu partout... Quand elle est revenue le mois dernier, Chiaki a mis du temps à ne serait-ce que la reconnaître, il ne voulait pas l’approcher... Et bien sûr ça l’a blessé... Je voudrais juste qu’elle parte moins longtemps, pas qu’elle arrête tout. »

Je n’avais pas le sentiment de demander la Lune, en tant que parents il fallait savoir faire quelques concession et pour l’heure, Hanae n’en avait à mon sens, fait aucune... Oh il fallait que j’arrête d’y penser ou la soirée finirait par être gâchée... Et puis, on n’avait peut-être assez parlé de mes problèmes... Je ne voulais pas monopoliser la conversation. J’avais moi aussi envie d’en savoir plus sur la vie menée par mon cousin durant toutes ces années.  

« Mais assez parlé de moi, je ne voudrais pas que la soirée devienne morose à cause de tout ça... Et toi alors... Tu as bien dû faire quelques ravages sur ton passage, non ? » Je lui souris, air complice sur le visage.

Même s’il était mon cousin, je ne pouvais nier qu’il était bel homme, en plus des autres qualités que je lui connaissais comme sa douceur ou son humour. Alors je ne pouvais concevoir qu’il n’ait pas fait chavirer des cœurs ou qu’on n’ait pas fait chavirer le sien.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]  Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Super Smash Bros [Ft. Cousin Ash' <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: