Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
1.98 €

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Riku Haruka
■ Age : 23
■ Messages : 103
■ Inscrit le : 21/11/2020

■ Mes clubs :
Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] Ur9f7pDFabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Riku Haruka
« Elève ; en 2ème année »
(#) Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EmptyMar 29 Déc 2020 - 1:26

Fabuleuse rencontre


Ft. Quincy Gallagher ~ Dimanche 6 novembre 2016


Le mois d'octobre est passé à une vitesse folle et pour preuve, Riku ne se souvient pas avoir eu le temps de s'ennuyer une seule fois depuis son arrivée à Kobe High School. Il faut dire que changer d'école alors que l'année est déjà bien entamée n'est pas chose aisée : il faut se remettre en ordre tout en suivant les cours, apprendre à connaître ses petits camarades et à se repérer dans l'école mais aussi dans la ville. C'était un véritable défi pour la blonde qui l'avait toutefois réussi avec plus ou moins de facilité. Plus ou moins. Car il y a de cela environ deux semaines, elle pensait ne pas y arriver de si tôt, à tel point qu'elle n'était pas certaine de pouvoir rejoindre son frère au bal d'Halloween. Mais c'était sans compter sur l'aide de sa première amie au sein de l'école...

Alors, après toutes ces aventures, Riku méritait bien une petite journée au calme, loin des feuilles, des stylos et des couloirs de l'école. Un petit tour en ville peut-être ? C'était une possibilité mais elle en avait déjà fait un il y a à peine plus d'une semaine. Et elle a beau avoir de l'argent, il y a tout de même des limites à ne pas dépasser.

C'est pourquoi la jeune fille s'est finalement tournée vers la plage. Elle se souvient avoir repéré, quelque jours après son arrivée, cette grande étendue d'eau qui touchait le ciel au loin. Alors quand elle a eu la confirmation qu'il s'agissait bel et bien d'une plage, la blonde était toute excitée à l'idée de pouvoir s'y rendre un jour. C'est qu'elle ne se souvient même plus de la dernière fois où elle a mit ses pieds dans du sable (l'a-t-elle déjà fait seulement ?). Sans compter que le temps était plutôt favorable à une petite virée au bord de l'eau. Même si novembre vient de pointer le bout de son nez, les températures sont encore très agréables. Autant en profiter, non ?

C'est donc vêtue d'une robe ni trop fine ni trop épaisse que la blonde s'est rendue sur la plage... Seule. Elle a bien demandé à Soren de l'accompagner mais ce dernier devant rattraper des leçons pour le cours d'Histoire, il n'a pas pu venir. Tant pis.
Elle avait même pensé à enfiler un maillot deux pièces, sait-on jamais si l'envie soudaine de faire un petit tour dans l'eau lui prenait. Parait qu'elle est encore bonne. Encore faut-il oser se lancer !

Chaussures en main, sac à l'épaule, Riku longe la plage depuis plusieurs minutes déjà, admirant les vagues qui se dessinaient au loin, s'avançaient et disparaissaient à ses pieds. Il fait bon. Il fait calme. Et il n'y a vraiment pas grand monde. Il faut dire que la saison "crème solaire, bouée et cocktails" est passée ! Mais Riku se surprend à se dire que ce n'est pas si mal que ça. Parfois, un peu de calme, c'est bien. Ça change.

Le seul inconvénient, c'est peut-être le vent qui se lève de temps en temps. Pas qu'il soit froid mais il décoiffe tout de même un peu, ce qui peut être agaçant avec des cheveux aussi longs que ceux de la demoiselle. D'ailleurs, elle ne tarde pas à enlever le ruban qui tenait une partie de ses cheveux, histoire de s'en servir pour faire une queue avec l'entièreté de sa chevelure. Mais le vent vient d'en décider autrement !

Il est parti le ruban, sous le regard surpris de la blonde qui n'avait pas eu le temps de refermer correctement sa main.

« Hé, reviens ici ! »

Comme s'il allait écouter !
Mais elle y tient à ce ruban, Riku. C'est sa petite sœur qui lui a donné. Hors de question qu'elle le perde ! Elle se met donc à courir vers le lieu où il a atterri : en plein milieu de petits rochers entre lesquels eau, sable et bestioles se sont glissés. Top !
Le seul avantage, c'est que le ruban ne risque plus de s'échapper.
La blonde dépose donc son sac et ses chaussures sur le côté, assez loin de l'eau pour éviter tout accident, et va rechercher le long bout de tissus entre les rochers. Il sent l'eau de mer mais ce n'est pas grave. Ça pourrait être pire...Bien pire.

Riku pousse un soupire de soulagement et quitte les lieux prudemment, préférant la sensation du sable tiède sous les pieds que celle de la mousse et de la pierre.
Mais il faut croire qu'elle n'est pas encore assez prudent... Car elle se rate en descendant du dernier rocher, se retrouve les fesses par terre et ... Sa cheville lui fait mal.

« Put- »

Absolument génial.
lumos maxima

---------------------------------

Like a bird
Riku parle japonais en #ff3366
et se débrouille en anglais en #0099cc.
Discord : Poupy#4890


Dernière édition par Riku Haruka le Ven 8 Jan 2021 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 86
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EVhjYnq Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] OmmuPHD Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] L7PAl8i


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EmptyMer 30 Déc 2020 - 16:11

6 novembre 2016. À la plage

Riku Haruka

Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] O2yk

Il aime surfer. Genre, vraiment. La plupart des gens trouvent ça cool et le reste se fout de sa gueule parce que surfeur californien, tout ça. C’est vrai qu’il lui manque plus que le pendentif en dent de requin pour compléter le starter-pack et franchement, s’il l’avait pas perdu juste avant de partir au Japon, il le porterait encore parce que c’était méchamment stylé. En fait, il s’en fout du cliché. Il aime le surf, mais ça va bien au-delà de ça.

L’eau est pas si froide qu’il l’aurait cru. En vrai, il fait encore super doux pour la saison et il a plus mis sa combi par habitude que pour éviter de se les geler. De toute façon il a jamais froid quand il surfe, même en plein hiver, parce qu’il bouge tout le temps. Il rame allongé sur sa planche, il se redresse en prenant la vague, ses hanches et ses épaules pivotent, ses bras stabilisent, ses jambes impriment tous les mouvements pour dessiner ses figures, il se rallonge quand il arrive au bout et il recommence, sans arrêt. Des fois, il imagine qu’il peut pas du tout s’arrêter, que s’il le fait il coule, comme un requin. Ça lui plaît de se dire qu’il est un requin et qu’il chevauchera toujours les vagues quoi qu’il arrive. Ça lui plaît de se dire que ça au moins, ça changera jamais.

Alors qu’il parvient de front en haut de la vague après son premier virage, il pivote à gauche et tout son corps s’enroule vers le bas pour amorcer l’épingle à cheveux qui le ramène à fleur d’eau. Il a le temps d’enchaîner deux ou trois fois bottom et top turn comme ça avant que la vague s’écrase et qu’il perde sa vitesse. Plus qu’à attendre la prochaine, c’est-à-dire un bon bout de temps en vrai. À moins d’un vent off shore de malade, la baie d’Osaka est trop bien protégée pour qu’il ait autre chose que de la mousse à se mettre sous la dent. C’est toujours mieux que de tourner en rond dans la piscine mais il a hâte que l’été revienne quand même parce qu’il aura moins de mal à convaincre Leo de taper la route jusqu’à un vrai spot si y a des meufs en maillot. Tiens en parlant de meufs, qu’est-ce qu’elle fait la blonde au bout de la plage, là-bas ? C’est rigolo de voir une blonde au Japon d’ailleurs. Ça lui rappelle quand il était petit et qu’il était le seul blond de l’école et– Mais elle vient de se casser la gueule, là !

« Oh merde ! »

Quincy ne réfléchit pas. Il s’allonge sur sa planche pour ramer à toutes forces vers la plage et il reprend pied quand l’eau lui arrive à la taille pour courir vers les rochers où la fille s’est viandée, sa planche sous le bras. Elle a toujours le cul par terre le temps qu’il la rejoigne, c’est pas bon ça non ? Ça serait la loose qu’elle soit blessée ! Il s’approche d’elle à petites foulées dans sa combinaison noire et rouge, le leash de la planche encore attaché à la cheville. Ses cheveux sont super longs, ils trempent dans le sable mouillé, elles font pas tout un foin avec leurs cheveux les filles d’habitude ? Avec leurs fringues aussi, surtout qu’elle porte une robe et– Oh putain, il faut qu’il relève les yeux tout de suite. Il l’a vue ? Ouais, peut-être. Elle était blanche, ou rose clair, il sait plus trop. Il va dire qu’il a rien vu pour pas avoir de problèmes. Il se penche vers elle :

« Ça va, Mam’selle ? Tu t’es pas fait mal ? J’t’ai vu tomber mais comme j’étais loin, j’pouvais pas savoir si c’était grave ! Tu peux t’lever ? Attends… »

Il laisse tomber sa planche sur le côté, détache le leash de sa cheville et la saisit sous les aisselles pour la soulever et la remettre délicatement sur ses pieds. Elle est pas lourde, ça va, ça se fait tranquille. Bon, c’est pas dit qu’elle soit super à l’aise parce que les filles ça aime pas trop être touché n’importe comment, mais il y pense pas tout de suite.

« C’est bon, tu tiens d’bout ? »


Combi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Riku Haruka
■ Age : 23
■ Messages : 103
■ Inscrit le : 21/11/2020

■ Mes clubs :
Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] Ur9f7pDFabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Riku Haruka
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EmptyJeu 31 Déc 2020 - 20:09

Fabuleuse rencontre


Pourquoi est-ce qu'il fallait que ça tombe sur elle ? Elle qui voulait juste se détendre et passer du bon temps loin de l'école, la voilà bien ! Elle a un peu mal aux fesses et les extrémités de ses cheveuxs sont mouillées. Mais c'est franchement le cadet de ses soucis là tout de suite. Non, là, ce qui la tracasse, c'est de savoir dans quel état est sa cheville. Alors elle la tâte délicatement, pour se faire une idée de la situation. Rien de trop grave semble-t-il. Juste une douleur passagère. Elle l'espère...

La jeune fille pousse un soupire, sursaute un peu lorsqu'elle entend une voix l'interpeller. Elle relève la tête, ses yeux s'écarquillant instantanément en apercevant le jeune homme qui se trouvait face à elle. Elle ne sait pas dire ce qui la choquait le plus dans cette histoire ? Le fait qu'il fasse facilement trente centimètres de plus qu'elle et quasi deux fois son poids ou le "Mam'selle" ?

Et ... Eh oh les yeux !
Par réflexe, Riku joint ses jambes, couvre davantage ses cuisses avec sa robe, gonfles les joues, fronce légèrement les sourcils. On dirait une enfant qui boude après avoir été contrariée. Ok, c'est un maillot mais tout de même : ça ne se voit pas à première vue !

« Je me suis fait mal à la cheville. Et je ne sais pas. Je crois ? »

Attendre ... Attendre quoi ?
Sans qu'elle n'ait le temps de comprendre, la voilà soulevée comme une poupée. Genre, vraiment.

« Hé ! »

Elle tente de rester stable mais sa cheville lui fait encore un peu trop mal. Alors elle se tient fermement aux bras du jeune homme, évitant ainsi de poser son pied sur le sol. Si elle le fait, elle ne fera que perdre l'équilibre et se faire encore plus mal.

« Non ! Ne me lâche pas ! »

La blonde grimace. Il fallait que ça tombe sur elle. Elle chouine un peu puis soupire.

« S'il te plaît, oublie ça après. C'est trop la honte ! »

Enfin, un sourire se dessine sur son visage. En fait, elle rit même. Elle qui pensait que ça n'arrivait que dans les films ce genre de chose.

« Tu  veux bien m'aider à aller jusqu'à mes affaires ? »

Elle montre son sac et ses chaussures d'un mouvement de tête. Elle n'a pas trop envie qu'on les lui vole. Et au moins, elle pourra s'asseoir sans risquer de mouiller davantage sa robe.
lumos maxima

---------------------------------

Like a bird
Riku parle japonais en #ff3366
et se débrouille en anglais en #0099cc.
Discord : Poupy#4890


Dernière édition par Riku Haruka le Ven 8 Jan 2021 - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 86
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EVhjYnq Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] OmmuPHD Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] L7PAl8i


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EmptyLun 4 Jan 2021 - 15:00

6 novembre 2016. À la plage

Riku Haruka

Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] O2yk

« S’cuse, j’ai pas fait exprès… »

Il marmonne en regardant ailleurs tout en l’aidant à se relever et merde, il rougit là. Bon, okay, il avait dit qu’il ferait comme s’il avait rien vu mais là, il était un peu grillé quand même, elle aurait pas fait la tête qu’elle a fait si elle avait pas remarqué qu’il avait le regard trop au sud. Alors qu’en vrai, il se souvient déjà plus de la couleur et que ça risque pas de lui revenir de sitôt parce qu’il est occupé à la remettre debout sur ses jambes. Bon, ça marche pas super bien parce qu’apparemment elle s’est fait mal à la cheville et c’est vrai qu’elle est pas ultra stable. Elle aurait pas besoin de s’accrocher à lui comme ça pour pas tomber, sinon. C’est vrai qu’il peut pas trop la lâcher dans ces conditions mais c’est pas trop grave, elle est mignonne. C’est naturel, ses yeux bleus ? Elle est peut-être pas japonaise. Mais elle a pas du tout d’accent, c’est ouf. Par contre, elle a aussi l’air d’avoir mal et ça c’est pas cool. Il espère qu’elle s’est pas foulée la cheville ou un truc du genre, ça serait trop la galère. Ça lui est arrivé une fois et il a cru qu’il allait devenir cinglé à force de rien pouvoir faire, et Ma aussi parce qu’elle arrêtait pas de surveiller qu’il fasse pas de conneries avant d’être guéri. Enfin de toute façon, il va pas la laisser en rade ici, il va l’aider. Il a déjà bien profité de la plage, il faut pas qu’il tarde trop à ramener sa bagnole à Leo. Mais en vrai elle a peut-être pas si mal que ça parce qu’elle se marre et du coup il se marre avec elle :

« Oh t’inquiète pas, j’vais pas m’foutre de toi ! Une fois, je surfais sans ma combi et j’ai tellement foiré mon aerial que j’me suis ramassé dans la flotte et j’ai perdu mon maillot d’bain ! Et comme j’l’ai jamais retrouvé, j’ai du sortir de l’eau en m’cachant derrière ma planche, j’avais l’air trop con. J’ai cru qu’mon frère allait se pisser dessus tellement il se marrait, ce vieux bâtard. Il était en train de draguer des filles sur la plage en plus, j’lui ai trop ruiné son plan… »

En même temps bien fait pour lui, il avait qu’à lui apporter une serviette comme il le lui a gueulé plein de fois au lieu de se payer sa tronche. Bon, s'il était là, il lui dirait que c'est un peu trop tôt pour raconter les moments où il s'est retrouvé à poil à cette fille mais en vrai, elle a pas l’air d’avoir trop peur de lui alors que c’est souvent le cas avec les japonaises. C'est plutôt cool, ça lui plaît bien. Si y a besoin, il la porte où elle veut ! Comme s’il allait refuser de faire le chevalier pour une fille mignonne, de toute façon. Du coup, il hoche la tête avec enthousiasme quand elle lui demande de la rapprocher de ses affaires.

« Ouais, pas d’soucis ! Attends r’garde, on va même faire ça. Bouge pas, tu vas voir… »

Il commence par la soulever comme une princesse dans ses bras parce que c’est quand même super la classe (sa combi est encore mouillée mais il a zappé) et il l’emmène jusqu’aux rochers près de son sac et de ses pompes. Il en choisit un pas trop pointu, l’assoit délicatement dessus et comme il y a même une petite mare d’eau de mer qui s’est formée dans un creux entre plusieurs autres rochers, il pose son pied dedans. Ensuite il se redresse, tout fier de lui.

« T’as qu’à rester un peu au frais comme ça et ça t’fera moins mal au bout d’un moment ! T’es v’nue comment ? T’habites où ? Si jamais t’as b’soin, j’peux t’ramener sur la jetée, tu pèses pas lourd. Au fait, tu t’appelles comment ? T’es européenne ? Non parce que t’es blonde mais t’as l’air de bien parler japonais alors j’me demande. Moi c’est Quincy ! Quincy Gallagher ! »


Combi:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
■ Age : 31
■ Messages : 3628
■ Inscrit le : 31/03/2008

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EmptyMer 6 Jan 2021 - 11:45

Alors que vous vous pensiez à l'abri, une vague fourbe vous surprend et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, vous voilà trempés comme des soupes ! Oups... faites attention à ne pas attraper un rhume ou une pneumonie !
Revenir en haut Aller en bas
Riku Haruka
■ Age : 23
■ Messages : 103
■ Inscrit le : 21/11/2020

■ Mes clubs :
Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] Ur9f7pDFabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Riku Haruka
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EmptySam 9 Jan 2021 - 0:05

Fabuleuse rencontre


Oui oui, elle s'en doute la petite Riku. Elle s'en doute qu'il ne l'a pas fait exprès. C'est juste elle qui est plus pudique qu'il n'y paraît à première vue, alors ça la gêne qu'on regarde ainsi, même pas accident, même une fraction de seconde. Elle est déjà assez gênée de s'être retrouvée avec les fesses dans le sable à cause d'une chute facilement évitable, alors pas besoin d'en rajouter une couche. Elle a honte, vraiment. Et le fait qu'elle doit se tenir au jeune homme comme si sa vie en dépendait n'aide pas. Elle aime bien qu'on s'occupe d'elle mais quand même : c'est mieux quand c'est elle qui exagère et qu'elle connaît un minimum la personne en face d'elle. C'est tout de suite beaucoup plus amusant et pardonnable à ses yeux.

Mais bon, au point où elle en est, autant en rire car en vrai, c'est vraiment une situation sortie tout droit d'un film. Vous savez, le genre de film où il y a une fille en détresse parce qu'elle est trop gourde et que le garçon doit venir la secourir ? Bah c'est exactement ça. Après, la suite en variable : tout dépend de la qualité du film. Donc ouais, c'est mieux de rire. Et puis, l'anecdote du jeune homme aide pas mal à détendre la blonde qui se dit que finalement, elle n'a pas à se plaindre.

« Et il t'a pardonné ?! Note que pour se moquer des cadets, les grands frères sont souvent prêts à faire des sacrifices. »

Avec Soren, c'est un peu pareil. Bon, c'est loin d'aller aussi loin que certain frères et sœurs mais quand une occasion de rire de l'autre se présente, ils saisissent la perche qui leur est tendue. Tant que personne n'est blessé évidement. Ce sont plus des taquineries qu'autre chose en somme. D'ailleurs, Riku imagine déjà la réaction de son frère quand elle lui parlera de cette mésaventure. Enfin, juste de la chute, sinon elle le voit déjà tiquer si elle entre trop dans les détails.

Enfin, pour rentrer, il faudrait déjà que la douleur passe. Ça ne devrait pas prendre de temps normalement. Elle l'espère. Et puis au pire, peut-être qu'elle peut demander une fois de plus de l'aide au jeune homme.

Elle hausse les sourcils quand il lui dit de ne pas bouger.

« Ah ben je n'ai pas trop le ch- »

Ok. Elle n'était pas prête à ce qu'il la porte de cette façon. Alors elle pousse un petit cri de surprise. Bon sang, heureusement qu'elle n'est pas vite dérangée par le contact physique ! Par contre, il la mouille un peu là et ... la robe quoi. La robe !

« M-merci... » dit-elle tout en plaçant sa main sous ses fesses pour tenir sa robe.

Ouais. Elle a pas trop le choix de toute façon. Au moins, il n'est pas aussi brusque qu'il en a l'air. Heureusement qu'elle n'est pas lourde. Mais vu la carrure du "prince", ce ne sont pas ses cinquante-six kilos qui vont le fatiguer en deux secondes. Ce qu'il confirme au milieu d'un tas de questions sous lesquels la blonde croule soudainement, sans l'avoir vu venir.

« Woooo, du calme du calme là, mon cerveau ne va pas tout enregistrer sinon ! Depuis que je me suis pris une porte, il n'y a plus rien va ! »

Elle rit un peu parce qu'en réalité, ça l'amuse. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours que ce genre de chose arrive. Elle réfléchit donc un peu, le temps de passer en revue ses questions pour lui répondre du mieux qu'elle peut.

« Je suis venue ici à pied, je suis au lycée, ici à Kobe. » elle lève les yeux pour le regarder. « Tu peux conduire toi ? »

Parce qu'il a beau être grand, il ne paraît pas si vieux que ça.

« Je suis japonaise mais ma mère est d'origine américaine. Et il se trouve que je tiens d'elle. »

Pas comme son frère.

« C'est Quincy ton prénom et Gallagher ton nom de famille je suppose ? »

Non parce qu'au Japon, on dit d'abord le nom de famille. Donc elle préfère être sûre pour ne pas paraître impolie par la suite. Mais bon, vu son accent, ainsi que son physique,  il n'a pas l'air d'être Japonais. Alors elle s'adapte et décide de se présenter comme lui.

« Alors dans le même sens que toi... Moi c'est Riku. Riku Haruka.»

Au moins, les présentations sont faites maintenant.

« Est-ce que tu veux que je t'appelle par ton nom de famille comme il est coutume de faire ici, au Japon, ou par ton prénom. Tu n'es pas d'ici je suppose ? Tu viens d'où ? »

Ah les étrangers ont toujours quelque chose à lui apprendre. Alors autant en profiter... Elle allait d'ailleurs rajouter quelque chose quand...

Une vague sauvage est apparue et les a attaqués !

« Putin de vague de mes ... »

S'ensuit une succession d'insultes en tout genre qui vous seront donc épargnées, histoire que vos yeux ne saignent pas. Non parce que Riku peut être très classe quand elle s'y met !

Donc... après une bonne minute passée à maudire cette foutue vague qui s'en est allée en riant, la blonde se retrouve à tordre ses cheveux.

« Je peux abuser de ta gentillesse ? Tu veux bien me passer mon sac s'il te plaît ? »

Ouais parce que là, elle va juste se taper une pneumonie si elle reste ainsi. Heureusement, son sac n'est pas trop mouillé et l'intérieur est épargné. Elle aurait hurlé dans le cas contraire.

Elle va bien devoir enlever sa robe. Ce qui la gêne un peu, c'est le jeune homme. Mais entre se montrer en maillot deux pièces et être malade, son choix est vite fait. Et puis, c'est une plage et elle avait prévu d'aller éventuellement faire trempette... alors bon. Elle n'a pas à se plaindre.

Elle gesticule donc un peu, le temps d'enlever sa robe, dévoilant ainsi son maillot rose et le reste. Génial pour une première rencontre avec un garçon, n'est-ce pas ?

« Ils sont beaux mes yeux hein ? » dit-elle avec un sourire malicieux sur les lèvres, mais les joues un peu rouges quand même, alors qu'elle sort sa serviette de son sac.  « Tu as une serviette, rassure-moi ? »

lumos maxima

---------------------------------

Like a bird
Riku parle japonais en #ff3366
et se débrouille en anglais en #0099cc.
Discord : Poupy#4890
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 86
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EVhjYnq Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] OmmuPHD Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] L7PAl8i


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EmptyMer 20 Jan 2021 - 21:02

6 novembre 2016. À la plage

Riku Haruka

Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] O2yk

Quincy se marre. C’est rigolo parce qu’elle réagit exactement comme le mec qu’il a rencontré avant le bal, là. Comme il s’appelait déjà ? Il l’avait arrosé au bubble tea et ils étaient allés faire les cons à la salle d’arcade après… Soren, voilà ! Lui aussi il lui avait dit d’y aller mollo avec les questions. Ça doit être Watanabe qui déteint sur lui, il voit que ça. En attendant, elle est drôle cette fille !

« Au moins t’as l’excuse de la porte ! Moi j’suis con de naissance. »

Sa mère serait pas contente si elle l’entendait mais bon, c’est quand même vrai qu’il a pas inventé l’eau chaude des fois. Et puis il a bien le droit de se moquer un peu de lui-même si ça fait rire les filles, non ? Enfin il a pas trop d’efforts à faire pour ça parce que la miss se prend clairement pas la tête. Elle a pas eu l’air gênée par son anecdote, un petit peu quand il l’a portée mais au final ça a été et maintenant elle tape tranquillou la causette avec lui alors qu’ils se connaissent pas. C’est cool ! Il aimerait bien que ça soit comme ça plus souvent avec les filles.

« Ouais, c’est ça ! Scuze, j’ai pas encore repris tous les réflexes. Moi aussi j’suis américain ! J’viens de San Francisco ! Et t’inquiète, ça fait deux ans qu’j’ai mon permis, j’peux t’ramener sans problème s’tu veux. Riku, c’est ça ? T’as qu’à m’appeler Quin, ça s’ra plus simple ! Tout l’monde m’appelle comme ça, de toute. »

Au début ça le faisait chier parce que ça ressemble à Queen et qu’on le traitait de pédé mais maintenant il a pris l’habitude et depuis qu’il a fini sa poussée de croissance et cassé quelques bouches, il a plus de problèmes avec ça. Pas que ça aurait posé problème qu’il le soit mais il suffit de voir comment son QI disparaît dans les décolletés des filles pour savoir que non c’est bon, les services trois pièces c’est pas son truc, il les laisse à ceux que ça branche. Il a bien mieux à faire comme papoter avec Riku en attendant qu’elle ait plus mal au pied et-

La vague de ses morts. La putain de vague de ses morts.

Quincy cligne des yeux et rigole de surprise en repoussant les cheveux bleus tout mouillés qui lui tombe sur la tronche. Wah la vache, il a rien vu venir ! Elle est plus froide que tout à l’heure, non ? Ou alors c’est parce qu’il bouge plus depuis un moment. Mais bon, il va pas trop se plaindre parce que lui au moins il est en combi alors que la pauvre Riku, elle avait que sa robe et elle est trempée maintenant. Il lui passe son sac dès qu’elle le lui demande et heureusement qu’il a pas pris l’eau ça aurait été chiant. Enfin, c'est pas un crevard, il lui aurait prêté sa serviette et une chemise le temps de la ramener. Merde, du coup ça aurait presque été cool que son sac soit mouillé et putain, mais elle retire sa robe là ?!

Ses yeux doublent de volume et son menton touche le sol. Oh bordel. Elle se dessape devant lui. Non non, il rêve pas, elle se dessape juste devant lui et d’un seul coup y a de la peau partout. De la peau, des cuisses, un petit nombril tout mignon et des seins, merde… Il était pas prêt. Même si elle a un maillot de bain (c’était bien du rose, du coup), il était teeeeeeellement pas prêt. Du coup ben, ça loupe pas : en deux secondes et demie, il peut jurer sur sa tête que Riku a tout ce qu’il faut là où il faut. Et il réalise aussi qu’il est vraiment, vraiment dans la merde quand elle lui pose une question. Parce que ça veut dire qu’il faut qu’il réponde. Qu’il parle alors qu’il a ses nibards sous les yeux. Quincy relève précipitamment le regard, rouge comme un homard et tout de suite après, c’est foutu :

« Hein ? O-ouais ouais, trop ! Ils sont super ronds ! EUH, j’veux dire roses ! NON ATTENDS, BLEUS !!! Ils sont– super beaux et– bleus et–  Ouais j’ai une serviette mais elle est plus loin avec mes affaires alors j’vais p’tet’ pas aller la chercher tout d’suite ‘fin si en vrai j’vais p’tet’ faire ça j’sais pas c’est quoi l’mieux j’suis désolé… »

Putain mais le con ! Le con ! Y avait un truc à pas dire, une bourde à pas faire et lui qu’est-ce qu’il fait ?! Ben il fout les deux pieds dedans, le gros teubé ! Si Leo était là, il chialerait de honte en silence. Si ses sœurs étaient là, elles feraient pareil mais avant elles lui péteraient toutes la gueule et il se défendrait même pas parce que vraiment, ce coup-ci c’est le roi des tocards. Vas-y c’est mort, elle va plus vouloir lui parler maintenant. Alors que ça se passait bien, qu’il l’a faisait marrer et tout… Quel gros con. Tout rouge et tout penaud, il finit par dire d’une petite voix en se grattant la nuque :

« T’sais, Riku, je… ‘Fin, c’que j’veux dire c’est que si j’te soûle ou qu’tu préfères que j’te laisse tranquille ou quoi, ben tu peux m’le dire. On s’connaît pas et tout, j’le prendrais pas mal si tu m’dis qu’tu veux rester toute seule, j’irai juste plus loin pour pas t’déranger et… voilà, quoi. Pardon, j’suis pas très malin… »


Combi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Riku Haruka
■ Age : 23
■ Messages : 103
■ Inscrit le : 21/11/2020

■ Mes clubs :
Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] Ur9f7pDFabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Riku Haruka
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EmptyVen 12 Fév 2021 - 15:49

Fabuleuse rencontre


Ok, il est drôle ce garçon. Déjà qu'il se traite de con, genre tranquille la vie, tout va pour le mieux... Il ne se prend pas la tête, parle naturellement et agit comme si tout était normal. Bon, peut-être un peu trop au goût d'un Japonais mais Riku n'étant pas la plus traditionnelle des Japonaises, elle s'en fiche pas mal. Tant qu'il garde ses mains près de lui, c'est bon, elle sait prendre sur elle et ne pas se la jouer trop pudique. Après, il n'a pas l'air de vouloir tenter le diable de la sorte... Bon point !

Donc il vient d'Amérique ? Ça explique son accent très, très, très prononcé. Ainsi que ses gestes qui peuvent sembler déplacés par rapport à la norme japonaise. Mais il paraît qu'en Amérique, les choses sont très différentes. Riku va devoir s'y faire : même si elle accepte et qu'elle n'est elle-même pas toujours un exemple de self-control, c'est rare pour elle de se retrouver face à un étranger. Mais elle pourrait y prendre goût très rapidement !

« Eh bien Quin alors ! Si j'arrive en un seul morceau, j'accepte ta proposition. »

Autant en profiter non ? Ce n'est pas tous les jours qu'on lui propose de la ramener. Et puis, il n'a pas l'air d'être un type dangereux. Elle sent qu'elle ne risque rien avec lui.

«Tu as dis que tu venais de San Francisco ? C'est trop cool ! J'aimerai tellement aller en Amérique un jour et visiter ce genre de ville. Je n'ai jamais voyagé. »

Et que c'est triste ! Ça la déprime. Elle aimerait tellement découvrir de nouveaux paysages. Certes, elle n'a pas le même amour que son frère pour le voyage mais en faire un de temps à l'autre lui ferait tellement plaisir.

Par contre, s'il y a bien une chose qu'elle déteste, c'est d'être trempée à cause d'une vague folle. Enfin "détester" est un bien grand mot. Disons qu'il y a plus agréable à cette période de l'année. Enfin, elle ne va pas rester comme ça. Alors, après avoir insulté la "pauvre" vague de tous les noms, la blonde décide d'enlever sa robe et de se couvrir afin de limiter la casse.

Et elle ne sait pas si elle regrette ou non son geste.
Mais il matte ou c'est juste elle qui hallucine ?!

« NON MAIS T'AS FINI OUI ?! » dit-elle en haussant un peu le ton, se couvrant de sa serviette le plus rapidement possible. Même si elle ne cachait pas tout vu la position de la jeune fille. Mais au moins, ses épaules et sa poitrine sont bien couvertes maintenant.  « Dire que je m'inquiétais que tu tombes malade ! »

Elle fait la moue, les joues rouges, regardant ailleurs. Sérieux ? Pourquoi les garçons sont aussi cons parfois ? La puberté, l'adolescence... Laissez la rire !
Pourtant... Elle n'arrive pas à être fâchée. Pas vraiment. Quand elle l'entend, qu'elle regarde à nouveau dans sa directement et qu'elle le voit aussi rouge qu'elle, elle ne peut que rire.

« Je dirais plutôt "c'était pas malin" et, je devrais t'en coller une... » elle marque une pause, se calme un peu. « Mais je n'ai pas envie que tu me laisses... Bonne nouvelle, non ? »

Elle ressert davantage sa serviette autour d'elle. Non, elle ne peut pas l'envoyer bouler, même si elle en a eu envie l'espace d'un instant. Pas après qu'il l'ait aidée. Sans compter qu'il a l'air... Tellement mal à l'aise tout à coup.

« Tu dois toujours me ramener non ? Sauf si tu veux abandonner la pauvre petite fille toute fragile que je suis ici ? »

Enfin... Fragile, fragile. Ça dépend à quel niveau. Mais là comme ça, elle n'a vraiment rien pour se défendre. Et si elle se faisait attaquée par un fou qui passerait par là ?!

Et si elle détendait un peu l'atmosphère ??

« Et si, à la place de fuir ou de te transformer en légume, tu me parlais de San Francisco ou de ça ? » dit-elle en pointant sa planche de surf du doigt. « C'est comment là-bas ? Et tu en fais depuis longtemps ? »
lumos maxima

---------------------------------

Like a bird
Riku parle japonais en #ff3366
et se débrouille en anglais en #0099cc.
Discord : Poupy#4890
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 86
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EVhjYnq Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] OmmuPHD Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] L7PAl8i


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EmptyDim 21 Fév 2021 - 19:05

6 novembre 2016. À la plage

Riku Haruka

Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] O2yk

« Pardon, pardon, j’suis trop désolé, t’as retiré ta robe sans prév’nir et du coup j’m’y attendais trop pas, sinon j’te jure j’me serais r’tourné, j’suis pas c’genre de mecs… »

Franchement, si Quincy pouvait s’enterrer dans le sable, il le ferait sans réfléchir. Mais il peut pas, du coup il rentre juste la tête dans les épaules et laisse Riku l’engueuler en regardant ses pieds, tout rouge. Ça doit être marrant à voir parce que c’est une crevette par rapport à lui mais en vrai, c’est pas marrant. Il s’en veut trop d’avoir gaffé comme un con et de pas s’être retourné tout de suite. En plus franchement, après le nombre d’étés californiens qu’il a passé sur les plages, il devrait s’en foutre de voir un nombril ou un bout de nichons dans un maillot de bain mais là on est au Japon au mois de novembre, il était trop pas prêt… Heureusement, il a de la chance. Mais genre, vraiment trop trop de chance parce que Riku est la meuf la plus cool de l’univers, ou alors pas loin du tout. Parce que même si elle est en colère et qu’elle l’engueule, elle finit par se calmer, se marrer et lui dire qu’il peut rester. Elle est même toujours d’accord pour qu’il le ramène. Quincy ouvre grand les yeux, sur le cul, avant de se marrer aussi :

« Fragile, fragile, t’étais partie pour m’en coller une, hein… Mais ouais, bien sûr que j’vais t’ramener. »

C’pas vraiment un reproche, il avait qu’à faire un peu plus gaffe et puis franchement, avec les beignes qu’il s’est mangées de Kali, Riku peut lui faire ce qu’il veut, il pourra encaisser sans problèmes. Mais c’est pas trop le sujet en vrai, parce qu’il est surtout content qu’elle soit plus fâchée contre lui. Il se gratte la nuque et il est un peu mal à l’aise mais il finit par le lui dire avec un sourire :

« Merci. T’es vraiment sympa. Promis, j’ferai attention à plus t’mater. »

Promis juré. Bon par contre, il peut pas trop promettre qu’il repensera pas à ses nibards une fois tout seul parce que quand même, ils étaient vachement mignons. Ils ont pile la taille qu’il aime, genre qui pourrait complètement tenir dans ses mains et il va arrêter tout de suite de penser à ça parce que merde, il va encore faire une connerie et c’est pas le moment parce qu’elle veut encore parler avec lui. Un grand sourire lui éclaire le visage jusqu’aux oreilles alors qu’il ramasse sa planche pour qu’elle la voit bien. Alors là, si elle le lance sur le surf…

« Oh c’est une chouette ville ! On habite à Pacific Heights du coup y a une vue de dingue et quand le soleil s’couche sur la baie c’est vraiment trop, trop, trop beau ! Après voilà, à part le Golden Gate, Alcatraz et des trucs comme ça, j’peux pas trop t’parler des monuments et tout ça parce que c’est pas trop mon truc. Mais y a vraiment une super ambiance. T’as l’impression qu’il se passe toujours tout en avance ! Et c’est la côte californienne donc y a pleiiiiiins de spots de surf ultra cool. J’avais neuf ans quand j’ai commencé, à Pacifica. C’est une plage tout près d’la ville qu’est parfaite pour les débutants parce que t’as que des vagues pas trop grosses qui s’cassent toutes seules, pour apprendre c’est pas mal. Après le must du must, c’est Mavericks et Fort Point. Franchement, une fois qu’t’as surfé sous le Golden Gate, t’as passé un cap dans ta carrière ! Mais c’est à Mavericks qu’on passe les grosses compètes. En même temps, t’as des rouleaux qui peuvent faire vingt mètres, t’imagines ? Après faut faire gaffe. J’veux pas t’faire peur et perso j’ai jamais eu d’problèmes mais c’est la pointe nord du triangle rouge. À partir du mois d’août, ça grouille de requins blancs et des fois y a des accidents. Une fois, y en a un qu’est passé sous ma planche. Genre, juste dessous ! Il devait déjà avoir bouffé où j’sais pas, parce qu’il s’est barré mais j’te jure, comment j’me suis pissé d’ssus ! J’ai jamais ramé aussi vite pour retourner sur la plage ! Ma mère m’a pas laissé surfer pendant trois mois, c’était trop relou… À côté, c’est sûr que la baie d’Osaka, c’est plus tranquille ! Mais y a pas vraiment de vagues cools, elle est trop protégée par la grosse île de Shikoku, là. J’viens surtout pour par perdre la main et quand j’veux vraiment m’éclater, j’prends la bagnole de mon frère et j’vais à Wakayama, c’est plus au sud et plus exposé. »

Et faut peut-être qu’il la boucle maintenant parce qu’en vrai, il pourrait tenir encore une heure facile et elle a beau être super cool et gentille, ça va la soûler. Du coup il plante sa planche bien droite dans le sable et il vient s’asseoir par terre, à côté du rocher. Il a pas envie d’abîmer sa combi dessus.

« Et toi, t’es v’nue faire quoi ici ? Tu t’promènes juste ? »


Combi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Riku Haruka
■ Age : 23
■ Messages : 103
■ Inscrit le : 21/11/2020

■ Mes clubs :
Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] Ur9f7pDFabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Riku Haruka
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] EmptyJeu 25 Fév 2021 - 8:55

Fabuleuse rencontre

Ok, c'était peut-être un peu de sa faute. Il n'a pas tort quand il dit qu'elle a retiré sa robe sans prévenir donc au final, elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même. Et puis bon, c'est pas comme si il l'avait touchée volontairement au mauvais endroit. Là, ce n'est pas juste une gifle qu'il aurait reçu. Et c'est sans doute la seule chose qu'elle puisse faire pouvant lui faire mal ! À moins qu'il soit hyper sensible, ce dont elle doute, comme ça, sans raisons apparentes.

« Je suis sûre que même une mouche te ferait plus mal de moi ! »

Elle rit un peu avant de le remercier, vu qu'il "tient" toujours à la ramener. Maintenant qu'elle y pense, c'est la première fois qu'un garçon d'un peu près son âge va la ramener. Les garçons de sa classe étaient tous des trouillards à ce niveau là, ou elle les connaissait depuis bien trop longtemps pour taquiner sa mère... Et ils n'avaient pas de voiture sous la main aussi.

« On me le dit souvent ! »

Elle observe le jeune homme avec son sourire le plus lumineux, tente de le rassurer davantage. Créer un malaise est vraiment la dernière chose qu'elle souhaite.

« Et... Je vais tout de même prendre ça comme... un compliment. Je suis assez jolie pour que tu me regardes visiblement... Alors... Merci. »

Voilà qu'elle vire une fois de plus au rouge, même si c'est déjà moins que tout à l'heure. Elle aussi, elle reste une adolescente après tout. Et puis, il faut bien admettre qu'il n'est pas mal, ce Quincy. Peut-être pas le premier type qui aurait attiré son regard, malgré sa carrure et ses cheveux bleus, mais il a son charme. Et puis, l'apparence ne fait pas tout. Riku est bien plus regardante sur la personnalité.

Puis la mission anti-malaise continue... Et bon sang, elle a vraiment trouvé LE sujet à aborder. Elle n'était pas préparée à ça. Il suffit de voir et d'entendre ce garçon pour savoir qu'il est passionné par ce qu'il raconte, par le surf...Riku, elle trouve ça formidable. Alors, même si elle ne suit pas tout (et elle essaie, écoutant son interlocuteur avec la plus grande attention), elle boit chacune de ses paroles,  le regarde avec un petit sourire qui veut tout dire.

« Tous ces endroits ont l'air merveilleux ! J'ai envie d'y aller maintenant. C'est pas juuuuuste ! Enfin, on évite les requins peut-être ? »

Riku n'a jamais voyagé, que ce soit à cause des obligations de son père au dojo ou pour d'autres raisons obscures. Pourtant, ce n'est pas l'envie qui lui manque ! Et l'Amérique... Il y a tant d'endroits qu'elle voudrait voir au moins une fois dans sa vie.

La blonde suit le jeune homme du regard lorsqu'il s'installe par terre, à côté d'elle, rit un peu à sa question.

« Juste ça à l'origine oui ! Je suis arrivée début Octobre de cette année, alors me remettre en ordre pour les cours a vraiment été pénible. C'est pour ça que j'ai décidé de venir me promener par ici, pour me détendre un peu. Mais mon ruban a décidé de faire une tentative d'évasion et le rocher de ne pas coopérer avec moi. Et voilà ! »

Elle hausse les épaules. Mieux vaut rire de cet incident plutôt que d'en pleurer. D'ailleurs, Riku donne une pression rapide sur sa jambe, histoire de vérifier l'état de sa cheville. C'est déjà moins douloureux mais mieux vaut qu'elle ne force pas encore trop tout de suite ! Pour le moment, elle peut juste faire connaissance et continuer d'écouter son camarade.

« Qu'est-ce qui t'a donné envie de faire du surf ? T'as appris tout seul ? »

Faut croire qu'elle aime bien entendre les autres parler de ce qu'ils aiment, surtout quand ils sont à fond dedans. Sûrement parce que ça lui permet de rêver d'une certaine manière... Elle...

« Moi, j'ai fais de le gymnastique et on m'a appris diverses danses ainsi que le kendo. Je me souviens que dans mon ancienne école et même en dehors, on m'appelait "Miss parfaite" à cause de ça et de mon caractère. Comme si c'était ma faute s'ils n'osaient pas tenter de nouvelles choses ! »

Elle rit un peu en y repensant. C'est d'autant plus amusant qu'à l'origine, il n'y a que la gymnastique qu'elle a commencé par réel intérêt. C'est sa grand-mère qui lui a enseigné divers danses. Quant au kendo, elle l'a fait uniquement pour essayer de se rapprocher de son père et découvrir son frère. Si elle a appris à l'aimer, aujourd'hui, elle ne sait plus ce qu'il en est réellement.

« D'ailleurs, tu pourras peut-être m'apprendre à tenir sur une planche un jour !? »
lumos maxima

---------------------------------

Like a bird
Riku parle japonais en #ff3366
et se débrouille en anglais en #0099cc.
Discord : Poupy#4890
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]  Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fabuleuse rencontre [Ft. Quincy Gallagher]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: La plage-
Sauter vers: