Revenir en haut
Aller en bas

-40%
Le deal à ne pas rater :
Écharpe Lacoste en laine côtelée à -40%
60 € 100 €
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 31 Janvier !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 C'était pas ma guerre ! [Natsuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 43
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
C'était pas ma guerre ! [Natsuko] EVhjYnq C'était pas ma guerre ! [Natsuko] OmmuPHDC'était pas ma guerre ! [Natsuko] M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) C'était pas ma guerre ! [Natsuko]  C'était pas ma guerre ! [Natsuko] EmptyMer 30 Déc 2020 - 17:42

22 octobre 2016. Au laser game

Natsuko Saotome

C'était pas ma guerre ! [Natsuko] E1hf

À la base, c’est à cause d’un truc débile.

« Tu vises comme une gonzesse ! »

En vrai il sait qu’il aurait pas du dire ça. Kali lui a fait suffisamment de clés de bras de malade mental pour qu’il sache que c’est pas bien de se foutre des filles, surtout quand la fille est ta sœur et qu’elle peut te tuer à mains nues sans pression. Mais c’est pas de sa faute, aussi ! C’est elle qui venait de lui mettre une grosse branlée au saut de haies et il l’avait carrément mauvaise parce qu’il a juste trébuché sur l’avant-dernière putain de haie et c’est juste ça qui l’a foutu dedans, sinon il l’aurait explosée ! Alors du coup, quand il a pris sa revanche au lancer de poids tout de suite après, bah… c’est sorti tout seul, voilà quoi, c’est bon ho ! On va pas lui coller un procès, si ?

Elle, c’est Natsuko. Une sauterelle excitée qui part au quart de tour et qui gueule super fort. En vrai elle est trop marrante, c’est pas une nunuche, elle le frappe comme un bonhomme quand il la provoque et il l’aime bien. Tant mieux d’ailleurs parce qu’elle est dans tous ses clubs. Genre tous ! Et ils passent leur temps à se lancer des défis à la con, comme avec Watanabe sauf que Natsuko elle est giga-vénère. Du coup bah forcément, son « Tu vises comme une gonzesse » il est pas bien passé du tout. C’est pour ça que quand il a vu qu’elle voulait lui montrer comment elle visait en prenant ses noix pour cible, il a cherché direct une diversion. Non parce qu’il faut pas rigoler avec ça, Natsuko et les noix ça finit jamais bien. Et c’est comme ça qu’il a eu l’idée du laser game.

Pour cette fois il a pris le bus parce qu’il allait pas encore taper la voiture à Leo, faut pas qu’il grille tous ses jokers-plage en plus. Du coup il descend, se déplie un bon coup parce que les bus japonais c’est vraiment pas faits pour les bestiaux comme lui et la cherche du regard. En vrai, il sait qu’il aurait pas du dire ça mais il arrive déjà plus à regretter parce que ça fait longtemps qu’il a pas fait un laser game et qu’avec Natsuko, y a moyen que ça soit super fun. Poussé par son instinct, il commence à faire le tour du bâtiment pour vérifier qu’elle soit pas en train de s’en griller une discrétos et sort son portable :

« Yo meuf, chui là, jvais te mettre ta pilée, tarrive quand ? »

Revenir en haut Aller en bas
Natsuko Saotome
■ Age : 20
■ Messages : 69
■ Inscrit le : 17/08/2020

■ Mes clubs :
C'était pas ma guerre ! [Natsuko] OmmuPHD C'était pas ma guerre ! [Natsuko] TEWzgIo C'était pas ma guerre ! [Natsuko] M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Natsuko Saotome
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C'était pas ma guerre ! [Natsuko]  C'était pas ma guerre ! [Natsuko] EmptySam 2 Jan 2021 - 16:44

- T’es sûr de toi ?

Un poids soulevé à la main, un doigt pointé sur ses noix, tête d’algues à vite fait de changer la conversation sur un nouveau défi. Il y a des moments où je questionne vraiment ses chances de survie, suffit de prendre en compte le contexte pour savoir que il y a des moments où il vaut mieux garder ses provocations dans son petit bout de cervelle. Mais bon, je cherche pas à l’embrouiller plus que ça, je suis sûr qu’il a encore le seum de s’être fait éclaté au saut de haies. Vous me direz, j’étais avantagée, entre un rhinocéros et une panthère, on se doute facilement de qui bondit le mieux mais c’est oublier que l’autre guignol enjambe les obstacles sans la moindre difficulté, même pas besoin de sauter.

Bref, lui, c’est Quincy aka le mec qu’a rendu les séances de club un peu plus marrantes ces derniers temps. On partage les trois même activités sportives à Kobe et avec sa carrure de goliath, nos affrontements amicaux se sont vite transformés en combat de qui a la plus grosse. Autant vous dire qu’on est obligés de garder le compte dans l’onglet notes de nos portables pour ne pas s’y perdre. Je dois avouer que je l’apprécie plus que je ne l’avoue, il me rappelle un peu mes potes d’Hokkaïdo, le genre de gars à qui il manque une case, un électron libre qui utilise ses muscles avant son cerveau. C’est pas une critique, je considère être dans la même catégorie. C’est sûrement pour ça que ça match facilement entre nous deux.

Évidemment, quand il m’a proposé d’aller s’affronter au laser game, il y a pas eu beaucoup d’hésitations de ma part. Cela s’alignait parfaitement avec mon taff puisque je n’étais requise que ce matin. En ce moment, je suis sur de la manutention, je décharge des cargaisons de fruits et légumes les samedi et dimanche matin pour un transporteur local. Rien de bien compliqué et c’est pas trop mal payé pour un petit boulot. Juste le temps de trouver un truc à becqueter pour pas trop cher sur le chemin et hop, j’arrive au laser game en vingt petites minutes à vélo. Je serais sûrement pas exactement à l’heure mais welp, Quincy attendra, il sait très bien que je me défilerais pas. J’en profite même pour allumer ma clope tout en pédalant quand je bifurque dans un raccourci à peu près désert.

Arrivée sur place, je me gare rapidement et attache mon bolide avant de partir à la recherche du mastodonte, ayant vu son message et me disant que je perdrais moins de temps à suivre sa trace plutôt que lui répondre. Chose plutôt aisée quand ma cible fait presque deux mètres et a des piques bleues à la place des cheveux. - Tu veux me mettre ma tannée alors que t’arrive même pas à me trouver dehors ? Va falloir faire mieux que ça mon vieux. - S’en suit notre petit check habituel et quelques vannages sur nos tailles respectives avant d’entrer dans le bâtiment et de se rendre à l’accueil. Manque de bol, on nous explique que l’on ne peut pas participer seulement à deux. Une solution est cependant vite trouvée et la meuf nous explique qu’il nous suffit de rejoindre des groupes déjà formés à qui il manque des participants. Cela tombe bien, un groupe de huit se sont ramenés pour un anniversaire et il leur faudrait un membre de plus dans chaque équipe de quatre. - Ce sera pas notre duel idéal mais ça devrait le faire quand même, t’en pense quoi ?

---------------------------------

C'était pas ma guerre ! [Natsuko] PKhNHmQ
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 43
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
C'était pas ma guerre ! [Natsuko] EVhjYnq C'était pas ma guerre ! [Natsuko] OmmuPHDC'était pas ma guerre ! [Natsuko] M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: C'était pas ma guerre ! [Natsuko]  C'était pas ma guerre ! [Natsuko] EmptyAujourd'hui à 13:49

22 octobre 2016. Au laser game

Natsuko Saotome

C'était pas ma guerre ! [Natsuko] E1hf

Forcément, elle était pas encore arrivée, il pouvait la chercher longtemps. Quincy l’entend se foutre de sa gueule derrière lui et il répond en se retournant, une main en visière au-dessus des yeux comme s’il cherchait un truc :

« Hmm, c’trop bizarre, j’ai cru entendre la voix d’Natsu mais j’la vois pas. Si c’était pas un smarties, p’tet’ que j’pourrais la repérer plus facilement… »

Ouais, la blague facile, il s’en fout, elle fait les mêmes. Il se marre en lui rendant son check et il fait rouler ses épaules en rentrant dans le bâtiment. Il est chaud putain, il est chaud ! Enfin, jusqu’à ce que la meuf à l’accueil leur explique qu’ils sont pas assez, là il tire un peu la tronche. Oh nooooooon ! Merde, c’est trop con ça, s’il avait su il aurait demandé à son frère et à Watanabe de venir, ils auraient au moins pu faire un 2v2 ! C’est là qu’on leur propose une solution qui lui fait lever les sourcils. Jouer avec des mômes ? Quincy se retourne et avise le groupe de huit collégiens qui les regardent depuis le coin où ils attendaient qu’on viennent les chercher pour leur filer le matos et leur expliquer les règles. C’est pas banal, ça. Mais en vrai, ça sonne pas aussi chiant qu’il le pensait. Après tout les gosses sont pas trop petits et même s’ils ont l’air un peu timides pour l’instant, ils acceptent et c’est quand même plus marrant à plusieurs. En fait, ça lui donne une bête d’idée. Il se tourne vers Natsuko avec un grand sourire en croisant les bras sur son torse :

« J’en dis que j’suis Stonewall Jackson et que j’vais tellement t’mater tes troupes que tu m’devras trois semaines de brioches à la cafète. Tenu ? »

Tenu. C’est parti. Bon, par contre il va éviter de dire qu’il a pris le nom d’un général confédéré quand il racontera ça à Leo parce que si ça remonte aux oreilles des parents ou de Kali, il va se faire engueuler. En même temps il a pas fait exprès, il se souvenait plus des autres et puis ça claque méchamment de s’appeler Stonewall Jackson. Bref, ils partent aux vestiaires, laissent leurs affaires, enfilent les tenues, chopent les flingues et écoutent les règles, puis ils se répartissent en deux équipes au hasard avec chacun son capitaine. Dans la sienne, il y a trois filles et un petit gars à lunettes. Bon, c’est pas top tier à vue de nez mais au moins ils ont l’air motivés et il va pas commencer à l’ouvrir parce que sinon on va encore le traiter de gros macho.

« Okay, les p’tits. Vous deux vous allez par là, vous deux par là, et moi j’vais au milieu. Comme ça on les prend en tenaille au bout là-bas. Allez, on va les éclater ! Go ! »

Ils tapent tous leur poings les uns contre les autres et ils s’élancent dans les couloirs. Quincy est tout seul mais il s’en fout, c’est le plus tanky du groupe, il peut se le permettre. Et puis surtout, il faut qu’il fasse sa spécialité :

« NATSU !!! JE SAIS OÙ TU TE CACHES !!! VIENS ICI QUE J’TE FUME, MA POULE !!! »

Nan parce que ouais, il aurait bien fait la réplique originale mais y a des gamins avec eux, faut pas qu’il soit trop vulgaire. Par contre, avancer complètement à découvert dans le couloir central, aucun problème. Ça va en vrai, c’est pas droit et y a des angles de murs partout, il peut se cacher sans trop de problèmes si jamais ça commence à canarder. Et puis comme ça, pendant qu’il ramasse tous les tirs, ses petits poulets peuvent progresser tranquillou.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: C'était pas ma guerre ! [Natsuko]  C'était pas ma guerre ! [Natsuko] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C'était pas ma guerre ! [Natsuko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: