Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
1.09 €
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Contre-visite [pv Ashton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GkZd5iQContre-visite [pv Ashton] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyJeu 31 Déc 2020 - 22:19

Il avait reçu une grande enveloppe ce matin, un membre du personnel lui avait remis en main propre tout en lui affirmant qu’un rendez-vous chez le médecin scolaire avait été pris par sa tante. L’enveloppe était arrivée juste à temps, car le rendez-vous n’était pas plus tard que ce matin. Super… Soren était toujours heureux de devoir se rendre chez un médecin, quand bien même ce médecin était sympathique. Il savait que le renard traquerait sa proie si celle-ci ne venait pas d’elle-même.

Le jeune homme prit donc les plis de se rendre en temps et en heure au rendez-vous du médecin scolaire, histoire de lui épargner de devoir sauté un repas comme la dernière fois. On lui annonça alors qu’il devrait attendre un peu, car Ashton n’avait pas encore fini avec un autre patient. Soso s’installa alors et observa calmement l’enveloppe.

En se souvenant des examens qu’il avait passés. Le jeune homme se remémorer les examens. Ca n’avait pas été de tout repos. Soren avait principalement dû surmonté une peur viscéral des hôpitaux. Les examens n’avaient pas forcement était plus agréable à faire, mais tout ce qu’Ashton avait demandé se trouvait logiquement dans l’enveloppe. Il y a juste un détail que le jeune homme ne comprenait pas.

À l’hôpital, il avait vu un médecin qui lui avait demandé d’observer une image pendant un moment pour ensuite lui demander de dire ce qu’il avait sur la dite image. Soren avait tenté de donner un maximum de détail et à la fin, l’homme avait précisé qu’on lui ferait sûrement faire un examen plus poussé. Mais un examen de quoi ? Le jeune homme resta perplexe un moment.

On lui fit signe qu’il pouvait enfin entrer. Soso se leva alors pour pousser la porte. Au moins, cette fois, il n’était pas habillé d’un Hakama. Le jeune homme s’avança doucement, a l’image d’un animal entrant dans le terrier d’un loup. Cette fois-ci, il avait surtout peur des nouvelles qu’on pourrait lui apporté. L’étudiant dit alors d’un ton plus calme que ce que son apparence pouvait laisser voir.

- Bonjour… J’ai le résultat, ma tante me les a fait parvenir. Je suppose que vous voulez les voir ?

Il attendit un peu avant de tendre la grande enveloppe. L’étudiant était allé directement dans le vif du sujet, comme à son habitude. Autant ne pas lui faire perdre plus de temps que nécessaire. Cependant, l’étudiant se doutait que ça prendrait un moment quand même, qu’il le veuille ou non. Alors, il ajouta non sans un léger sourire. Une simple blague, à la fois pour détendre l’atmosphère et pour se détendre lui-même.

- Si on peut éviter de me trifouiller la tête cette fois-ci, je ne m'en porterais pas plus mal.

---------------------------------

Contre-visite [pv Ashton] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 598
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
En ligne
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyMer 27 Jan 2021 - 17:54


 

Contre-visite
Et au moins une bonne nouvelle

Contre-visite [pv Ashton] Qnh1
Je ne suis pas quelqu’un de superstitieux. L’astrologie, la voyance, l’ésothérie, tout ça n’éveille chez moi – Mais j’aime bien regarder mon horoscope quand même parce que c’est amusant – qu’un grand scepticisme. Je sais bien que certaines choses fonctionnent sans qu’on ne puisse encore les expliquer mais la seule croyance que ça suscite chez moi, c’est que le cerveau humain est un univers entier de mystères et qu’il est incroyablement doué pour s’illusionner tout seul. Toutefois, j’admets qu’en ce moment je commence à me demander sous quelle mauvaise étoile sont placées mes affaires de cœur. Tout cartésien que je sois – J’ai reçu une lettre d’amour dans mon casier – l’explication est à deux doigts – Une putain de lettre d’amour – de me paraître plausible – Dans mon putain de casier – tant le sort s’acharne sur cet aspect bien précis de mon existence. Je soupire longuement sur ma chaise en sortant l’enveloppe de ma poche, accablé. Ce n’est vraiment pas le moment pour ce genre de choses…

Le papier est fin et blanc, très doux au toucher – Une femme – la calligraphie sobre mais pleine d’élégance – À tous les coups – le contenu simple et touchant. En d’autres circonstances – Pauvre bichette – j’aurais été sincèrement attendri. Mais ma vie étant ce qu’elle est en ce moment, je suis juste navré. Ce n’est qu'une déclaration d’admiration qui n’engage à rien – Même si je penche fortement pour une collègue – mais je n’ai pas les ressources nécessaires pour gérer ce genre de choses. Heureusement que cette lettre est complètement anonyme – Est-ce que j’en parle à Hisao ? – et que je peux jouer la carte de la naïveté pour ne pas avoir à y répondre. J’espère de tout cœur que la personne derrière ce papier – Mon dieu, j’en suis fatigué d’avance – n’aura pas le courage de venir me voir à visage découvert. J’ai repoussé suffisamment de personnes pour le reste de mon existence… On frappe à la porte de mon bureau à cet instant et je me tire de mes pensées avec soulagement pour m’occuper de la jeune fille de troisième année qui a bien besoin d’un remède contre les maux de ventre. Et comme pour prolonger mon répit, Soren arrive – Parfait ! – dans l’intervalle. Je me dépêche de coucher la pauvre enfant dans un des lits de l’infirmerie avec un Spasfon, puis de remplir sa fiche d’absence – Il est pile à l’heure cette fois-ci – avant d’accueillir le jeune homme. Au moins, j’aurai une bonne nouvelle à traiter aujourd’hui.

« Bonjour, Haruka-kun. Ne t’embête pas, je les ai déjà reçus. J’avais demandé une copie lors de la prise de rendez-vous. Mais c’est bien pour ça que je t’ai convoqué, en effet. Installe-toi, je t’en prie. Comment vas-tu ? Tu veux du thé ? Il y a des gâteaux sur le côté si tu veux. En guise de consolation si jamais je dois t'examiner la tête. »

Dis-je en lui désignant la bonbonnière remplie de cookies. Quelque soit sa réponse, je lance une théière d’Earl Grey pour moi car j’en ai bien besoin et prépare une seconde tasse sur le plateau juste au cas où. Je ne sais pas Soren est un grand amateur de thé et je dois admettre – En dehors de Shiro mais mieux vaut ne pas penser à lui – que ce sont surtout les filles qui acceptent quand je leur propose. Mais au vu des angoisses que le milieu médical éveille chez lui, je peux bien faire quelques efforts pour le mettre à l’aise. Encore que, vu ce dont nous allons parler, il aura peut-être au moins un souvenir positif à associer aux médecins. Me rasseyant à ma place, je prends une seconde pour l’observer. Même si je traitais son dossier de loin en loin, ça fait un moment que je n'ai pas eu de nouvelles et je ne sais pas trop ce qu’a donné son entraînement avec Hisao. Après avoir donné mon feu vert sous certaines conditions, j’ai estimé que ça ne me regardait pas tant que les choses se déroulaient bien mais je me demande à présent s’il a au moins pu canaliser une partie de son tempérament. Même s’il a bon fond, Soren fait partie de ces gens que l’on jurerait calmes comme un lac sans se douter un seul instant que ce qui bouillonne sous la surface peut surgir, parfois de façon inattendue. Enfin, au moins je n’ai pas eu à le débusquer cette fois-ci et je lui en sais gré. Un sourire bienveillant étire mes lèvres alors que je reprends la parole.

« Ça n’a pas été trop pénible de les passer ? Je n’aime pas beaucoup les hôpitaux non plus, à vrai dire. J’ai  l’impression d’être dans une usine à patients. Pas trop de problèmes de ton côté ? Les médecins que tu as vus t’ont-ils dit quelque chose en particulier ? »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Contre-visite [pv Ashton] Ash%20Signature
Contre-visite [pv Ashton] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GkZd5iQContre-visite [pv Ashton] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyJeu 28 Jan 2021 - 0:43

Le médecin confirma qu’il avait déjà reçu le résultat et Soso déposa donc l’enveloppe sur la chaise d’a coté. L'étudiant observa l’homme lorsqu’il lui affirma que c’était bien pour ça qu’il l’avait fait venir. Ashton lui proposa d’ailleurs des gâteaux et du thé. Soren avait déjà refusé la dernière fois que le médecin avait voulu être aimable. Il se doutait que ce ne serait pas très poli de refuser une seconde fois.

- Eh bien, je n’ai pas très faim, mais je ne dis pas non pour le thé. Je ne vais pas vous en vouloir de faire votre travail, cela dit.

Après quoi, l’homme lui demanda si le passage à l’hôpital n’avait pas été trop pénible. Si… Soren n’aimait définitivement plus les hôpitaux, si tant est qu’il puisse avoir eu un peu d’appréciation au début pour ce genre d’endroit. Rien que l’odeur bien reconnaissable agissait comme un véritable répulsif sur lui. Cependant, il n’avait pas eu besoin d’être seul durant cette épreuve et Riku avait pu l’y accompagner même si Soren devait se retrouver seul par moments. Il dit d’un ton calme.

- Ma sœur est venue avec moi. La pauvre a passé beaucoup plus de temps dans la salle d’attente à vrai dire. Mais c’était un soutien inattendu et plutôt bienvenu pour moi.

Concernant les examens, les médecins n’avaient rien dit et quand Soren avait posé une question, on lui avait répondu directement qu’il devrait voir ça avec le médecin scolaire. Il avait presque l’impression de passé à un fast-food, on le servait et puis au revoir. Mise à part ce type qui lui avait fait ce test bizarre.

- C’était… Rapide. Je dirais, sauf que je suis reparti comme j’y suis allé, sans rien savoir… Mais dans l’ensemble, ça a était. À part peut-être un médecin qui a demandé à me voir rapidement entre deux rendez-vous pour « vérifier » un truc. Avec une image, il m’a demandé de donner un maximum de détail. Mais là encore, on ne m’a pas vraiment expliqué pourquoi. Il m’a expédié pour ne pas trop faire tarder ses patients.

Soren tentait de donner un maximum de détail, à part ça, il n’y avait rien de particulier à dire de plus. Le jeune homme soupira cependant, il n’aimait pas rester dans le noir comme ça. C’était peut-être par pur curiosité qu’il avait fait un effort pour se présenter. Néanmoins, avant d’attaquer le vif du sujet, Soren se rappela qu’il devait poser une question avant toute chose. Se doutant que le médecin répondra sans prendre des gants. Il ne donna cependant pas les raisons d’une telle question et prétexta alors une excuse.

- Est-ce que je peux vous poser une question ?... Enfin deux du coup vu que c’en est un peu une en fait celle-ci… Bref. Je voudrais demander si vous pourriez me parler de la… Muc… Muca… Muco… Je ne sais plus trop comment on le dit ? J’en ai entendu parler récemment et je suis un peu curieux.

C’était faux et il savait très bien le prononcer… Mais donné le change était un petit talent, se faire passer pour plus idiot qu’on en à l’air permettait souvent de faire baisser certaines barrières. Soren n’aimait pas mentir, mais ne pouvait pas décemment expliquer pourquoi une telle question. Ni avouer que c’était en lien avec sa mère… Mais il fallait vérifier un détail. Soren avait un doute sur quelque chose et quand le doute persistait, il savait que creuser en vaudrait la peine. Alors, il posa la question tant attendu. Le jeune homme pensait avoir mis le doigt sur quelque chose et Ashton allait involontairement encore une fois le mettre sur la voie.

- J’imagine que les soins doivent être coûteux pour une telle maladie, non ?

---------------------------------

Contre-visite [pv Ashton] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 598
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
En ligne
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyJeu 28 Jan 2021 - 9:38


 

Contre-visite
Et au moins une bonne nouvelle

Contre-visite [pv Ashton] Qnh1
Je grimace un peu en écoutant le récit de ses aventures à l’hôpital. Ce n’est pas très reluisant, et surtout dommage pour lui. Je remplis sa tasse d’Earl Grey – Tasse bleue et dorée, motifs de fleurs blanches – avec un soupir navré :

« Tu n’as pas du avoir de chance. D’ordinaire, même en hôpital, on essaie d’accorder un peu de temps à chacun pour expliquer ce qui se passe et répondre aux questions, c’est un minimum. Enfin, je suis heureux d’apprendre que ça n’a pas été trop pénible et que tu avais quelqu’un avec toi. »

On a toujours besoin de soutien dans ce genre de moments, ce genre d’endroits. C’est toute la contradiction de la médecine et de ceux qui la pratiquent. Notre rôle est de sauver et prolonger des vies – Médecin par vocation – et pourtant nous sommes tout autant des messagers de mort et de mauvaises nouvelles. Nous devons tous nous protéger d’une façon ou d’une autre au bout d’un moment, prendre la distance nécessaire – Homme par nature – pour ne pas sombrer dans ce que nous côtoyons. Il est triste que cela se manifeste par une impression de froideur ou de déconsidération chez certains patients. C’est dommageable pour tout le monde mais c’est ainsi car nul n’est parfait. Pour ma part, je n’irai certainement pas blâmer mes collègues et je me contenterai de faire de mon mieux mon propre devoir. Après tout, il n’y a rien d’étonnant à ce que je sois mieux placé pour tenter de rassurer Soren et surtout de lui faire part de ce qui le concerne au premier chef avec ces examens. Cependant, alors que j’ouvre la bouche pour ce faire, le voilà qui m’interrompt avec une question – Mais – que je n’aurais jamais attendue venant de lui. Je bats des cils un moment – D’où ça sort, ça ? – sous l’effet de la surprise, puis réponds :

« Tu parles de la mucoviscidose ? C’est une maladie génétique qui cause l’accumulation de mucus dans les voies respiratoires et digestives, ce qui entraîne entre autres choses de graves troubles respiratoires. Mais c’est une maladie très rare en Asie, ce sont majoritairement les populations européennes qui sont touchées… »

Ce fait me met la puce à l’oreille au moment même où je l’énonce. Et plus je déroule le fil de mes paroles, plus mon regard se fait perçant. Effectivement, on ne croise pas beaucoup de cas de mucoviscidose de ce côté-ci du globe car la mutation du gêne est beaucoup plus fréquente sur le génome caucasien. En conséquence, j’ai beaucoup de mal à croire que cette question jaillisse ex-nihilo de la sorte et Soren confirme mes soupçons – Ça, c’est beaucoup trop terre à terre pour de la simple curiosité – quand il aborde la question du coût de cette pathologie. Je garde le silence une demi-seconde avec de soupirer à nouveau brièvement, retirant mes lunettes pour les poser à côté de ma tasse de thé. Moi qui me réjouissais – Sauveteur de vie – d’avoir au moins une bonne nouvelle à lui annoncer, s’il s’agit bien de ce que je crois je vais devoir – Et messager de mort – mettre un bémol à cette affirmation :

« La prise en charge est effectivement très lourde à plusieurs niveaux. La mucoviscidose ne touche pas uniquement les poumons mais aussi les intestins, la vésicule biliaire ou le pancréas. Actuellement, il n’y a pas de traitement curatif de cette maladie. On ne peut pas guérir de la mucoviscidose, uniquement tenter d’en alléger les symptômes par des médicaments, de la kinésithérapie, des compléments alimentaires et une hygiène de vie très contraignante. Tous ces facteurs pèsent sur le patient et son entourage, et pas seulement du point de vue financier. »

Je laisse passer un nouveau silence en le regardant droit dans les yeux, le temps qu’il digère les informations et que je puisse étudier sa réaction. Sa question n’était pas anodine, j’en ai la conviction. Je décide de le lui prouver en reprenant la parole avec toute la douceur dont je suis capable :

« Haruka-kun. Est-ce que quelqu’un dans ton entourage souffre de cette maladie ? »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Contre-visite [pv Ashton] Ash%20Signature
Contre-visite [pv Ashton] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GkZd5iQContre-visite [pv Ashton] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyJeu 28 Jan 2021 - 12:02

Soren ne doutait pas des paroles du médecin concernant les hôpitaux. Mais peut-être avait-il jugé qu’il n’était pas urgent de donner trop d’info au jeune homme. Rien ne semblait le tirer vers le bas en tout cas, rien de grave à signaler plutôt sinon, Soren avait la certitude qu’il ne serait pas reparti le jour même. Quoi qu’il en soit, le passage à l’hôpital avait été éclair et c’était pour le meilleur.

La seconde partie intéressa plus le jeune homme. Bien qu’il était déjà parfaitement au fait de ce dont était capable cette maladie. Pour l’avoir vu, il réalisa alors que sa mère avait une force de caractère hors norme pour encaisser tout ça avec le sourire. Soren fronça doucement les sourcils et croisa les bras. Effectivement, ça demandait beaucoup d’argent.

Donc, il pouvait d’office ce dire que la situation financière du dojo n’était pas indifférente à cette histoire. Son père avait donc sortit les sommes censées faire vivre l’entreprise pour payer les frais médicaux. Lorsque Soren avait été blessé, il avait accepté l’argent des organisateurs du tournois… L’aurait-il fait, car il avait le couteau sous la gorge…? Mais à quel cout. Son père s’était rendu complice d’une tentative de triche contre le jeune homme qui aurait pu avoir des… Non, qui a eu des conséquences désastreuse. Le jeune homme sursauta doucement lorsque Ashton lui posa à son tour une question. Autant laissé le sujet de côté pour le moment, Soren aurait le temps d’y songer plus tard. Il avoua d’un ton sérieux. Ce n’était pas une mauvaise nouvelle et depuis le temps, il avait digéré l’info.

- Oui, ma mère. On lui a diagnostiqué la mucoviscidose quand j’avais 5 ans. Les symptômes étaient bénins jusqu’à une aggravation subite 1 an après qu’elle ait mis au monde ma première petite sœur. On m’a dit qu’elle perdrait quelques années de sa vie après ça. Donc, on vit le moment présent en évitant de trop y penser et on s’assure qu’elle ne soit pas soumise à des états de stress trop intense, ou tout autre chose qui pourrait être contraignant pour elle.
Vous dites que ça pèse sur l’entourage, mais pas vraiment, on accepte les contraintes, car notre mère compte bien plus pour nous. Ce n’est pas facile, c’est vrai. J’ai souvent ressentit de la culpabilité lorsqu’elle toussait, car j’avais fais quelques choses pour la mettre en colère. Mais elle a toujours le sourire et parfois, on en oublie même qu’elle est malade.


Il sourit doucement, grâce à ça, il prenait bien la nouvelle. Sa mère était encore là, il n’avait pas besoin d’en savoir plus. Il rassura aussi le médecin sur un autre point, car il se doutait d’avance que ce dernier allait l’aborder. Bien qu'il n'ait pas conscience que ça puisse sauter, une génération.

- On a tous été… Négatif je crois que c’est comme ça qu’on le dit… Après elle. Ni moi, ni mes deux sœurs ne seront touché par cette maladie.

Soren se dit qu’il était peut-être temps de revenir sur le sujet de la visite, histoire de ne pas trop faire perdre son temps au médecin scolaire. Il enchaîna alors sur un ton plus humble.

- Je vous remercie pour vos réponses, je ne veux pas vous embêter avec mes histoires. Vous avez déjà bien assez perdu de temps pour moi. Que disent les résultats des examens ?

---------------------------------

Contre-visite [pv Ashton] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 598
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
En ligne
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyJeu 28 Jan 2021 - 23:42


 

Contre-visite
Et au moins une bonne nouvelle

Contre-visite [pv Ashton] Qnh1
Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce qu’il crache le morceau aussi facilement. Même si Soren est clairement plus détendu en ma présence maintenant qu’au début, il reste quelqu’un de très secret. De ce que j’ai compris, il a été élevé dans un foyer très traditionnel, porté par des valeurs de force, d’honneur et de virilité stoïque, avec tout ce que ce genre de credo peut avoir comme effets néfastes – Les vrais hommes ne pleurent pas – sur les garçons qui en sont martelés. Avouer une faiblesse est honteux, exprimer ses émotions méprisable, et ne pas régler ses problèmes tout seul en gardant la menton bien levé une tare affligeante. Aucun risque de séquelles, vraiment. Même dans ce qu’il me confie, il y a encore une trace de cette loi du silence.

Je l’écoute attentivement, sans l’interrompre, enregistrant avec soin les informations qu’il veut bien me donner en me gardant de commentaires – Ça ne pèse pas vraiment sur son entourage – même si ce n’est pas la matière qui manque. Je me demande s’il se rend compte – Ben voyons – de la contradiction qui articule ses paroles. Le fait qu’il affirme que les contraintes de la situation – Grandir en intériorisant régulièrement la culpabilité de voir l’état de ta mère se dégrader – ne sont pas un fardeau juste avant de me donner – Il est évident que ça ne pèse pas vraiment sur un enfant de cinq ans – la preuve du contraire. Ses paroles me reviennent en tête lors de son premier passage à l’infirmerie, lorsqu’il m’a demandé de prévenir son oncle et sa tante plutôt que ses parents. Maintenant que j’ai toutes les cartes en main, je me doute bien que c’était pour ménager sa mère et je ne peux m’empêcher de songer à toutes les autres choses qu’il doit cacher, garder pour lui, prendre sur ses seules épaules par soucis de préserver sa santé vacillante. C’est noble et louable, bien entendu. Mais ça n’est – Tu m’étonnes qu’il se laisse déborder par ses émotions – ni sain, ni juste, ni viable sur le long terme. Hélas, ce n’est pas ni le moment ni le lieu pour lui en faire part. Je ne vais tout de même pas marcher sur les plates-bandes d’Hisao…

Je hoche la tête quand il mentionne son dépistage négatif ainsi que celui de ses sœurs. Au moins une bonne nouvelle dans cette affaire. C’est pourquoi je ne viendrai pas la ternir en lui rappelant qu’un porteur sain n’en est pas moins un porteur.

« C’est une bonne chose que ni toi ni ta fratrie ne soyez touchés. Et je suis heureux d’entendre que tu le prends avec autant de philosophie. Mais ça reste malgré tout une situation qui est tout sauf facile à vivre ou simple à gérer. Si jamais le besoin s’en faisait sentir, tu ne dois pas hésiter à te confier, faire part de tes inquiétudes ou des difficultés que tu rencontres. Même si je sais que ce n’est pas exactement ton genre, c’est bien plus salutaire que ça en a l'air. Tu ne m’embêtes pas en me demandant de faire mon métier et tu n’as pas à endurer ça tout seul. »

Même pour protéger sa mère ou ses sœurs. Dix-neuf ans, c’est trop jeune pour jouer les héros solitaires ou porter sa famille à bout de bras. On a beaucoup plus de chances d’en sortir brisé que plus fort et, malgré tout ce que peuvent en dire les affirmations virilistes d’un autre âge, les humains sont des créatures sociales qui ne sont jamais meilleures que quand elles s’entraident et se soutiennent. Mais pour cela, il faut apprendre à demander de l’aide. Cependant, puisque Soren lui-même change de sujet, je n’insiste pas davantage et aborde la raison première de sa convocation :

« Ils disent que ton champ de vision augmente, que ton appréciation des distances est plus fine et ta perception des détails plus accrue. Ils disent que tu es plus sensible aux variations lumineuses, aux mouvements et aux couleurs. Ils disent que tous ces changements sont infimes, mais qu’ils progressent. »

Je m’autorise un petit sourire – Quel poseur tu fais, Ashton – pour conclure en beauté :

« Ils disent que tu es en train de retrouver la vue de ton œil droit, Haruka-kun. »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Contre-visite [pv Ashton] Ash%20Signature
Contre-visite [pv Ashton] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GkZd5iQContre-visite [pv Ashton] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyVen 29 Jan 2021 - 10:52

Au moins, le médecin semblait avoir compris que Soren n’avait aucune envie de s’éterniser là-dessus. Ce n’est pas qu’il ne souhaitait pas en parler, ni qu’il avait du mal, simplement que l’étudiant était dans l’attente d’en savoir plus sur les résultats. On lui affirma malgré tout qu’il devait parler si ça n’allait pas, encore. Soso ne comptait pas en parler, il s’était confié à Hisao sur l’expérience douloureuse qu’il avait vécu, car le jeune homme voulait faire comprendre au psy les raisons qui l’avait poussé à demander un entrainement en Aïkido… Mais il n’aurait rien dit sans ça.

Soren hocha donc simplement la tête à la fin des consignes peu médicales que lui avait données Ashton. En sachant très bien qu’il ne dirait jamais tout sur lui, ou sur ce qu’il ressentait. La dernière fois qu’il avait un peu songé à s’ouvrir à quelqu’un, cette personne était partit du jour au lendemain sans laisser de trace, bien qu’il n’était pas en cause, ça n’encourageait pas l’étudiant à avoir confiance envers les autres.

Le sujet n’était pas là à nouveau et la suite n’allait pas être plus compréhensive pour le jeune homme. Plus sensible a tellement de choses, pourtant, le jeune homme n’avait pas la même impression de son coté, c’était le néant complet, du moins côté droit. Soren observa l’homme d’un air sceptique jusqu’à la conclusion qu’il fit avec un sourire. Le jeune homme écarquilla doucement les yeux en entendant la nouvelle, la surprise ne se lut pas trop sur son visage pourtant la nouvelle n’était pas si mauvaise en soi. Retrouver la vue complète pouvait même être une très bonne chose. Cependant, l’effet n’était pas le même de son point de vue et il lâcha d’un air sceptique.

- Je ne comprends pas, c’est toujours aussi noir qu’avant, rien n’a vraiment changé.

Soso était bien trop terre-à-terre pour se laisser emporter sans preuve concrète. Bon si des examens est des résultats pouvait fournir une preuve a proprement parlé, il lui faudrait bien plus. Le jeune homme se posa beaucoup de questions qui pouvait ce traduire de l’extérieur par un regard qui allait de gauche à droite et vice-versa. Peut-être que ça prendrait encore du temps ? Peut-être que… Le nombre de peut-être qui passèrent dans son esprit en quelques secondes aurait pu coller une bonne migraine à n'importe qui d'autre. Une seule question parmi toute celle qu’il aurait pu lui poser à ce moment survint, ce n’était pas vraiment celle qu’on aurait pu envisager en premier. Il reserra doucement les poings, certes, il prenait bien la nouvelle, mais qui dit vision complète, dit compétitions de Kendo non ? À moins que… Faite, que la réponse ne soit pas positive. Le médecin lui avait bien dit qu’il devait aller doucement avec sa cicatrice non ? Peut-être que reprendre les compétitions lui serait impossible à cause de ça. Faite que... Pitié, il n'avait pas envie d'y retourner.

- J’imagine… Que je vais pouvoir participer aux compétitions à nouveau ?

---------------------------------

Contre-visite [pv Ashton] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 598
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
En ligne
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptySam 30 Jan 2021 - 9:44


 

Contre-visite
Et au moins une bonne nouvelle

Contre-visite [pv Ashton] Qnh1
Je souris et hoche la tête lorsqu’il exprime ses doutes. Je les avais vus venir. Après tout, il m’en aurait certainement fait part s’il avait remarqué du changement, après ce que je lui ai dit sur ses éventuelles hallucinations lors de notre première rencontre.

« C’est normal. La récupération est encore légère et surtout progressive. Ton œil gauche a le temps de corriger sa propre vision pour s’adapter à ce changement, il est tout à fait normal que tu n’en aies pas encore conscience. Mais sois attentif aux évolutions dans les prochains jours. À mon avis, maintenant que tu es au courant, tu devrais pouvoir les remarquer. »

Prenant doucement une gorgée de thé, j’observe du coin de l’œil les réactions de Soren. C’est-à-dire le peu que je vois passer dans son regard alors qu’il semble réfléchir – On ne réalise pas facilement une nouvelle pareille, forcément – à toutes les implications de ces résultats. C’est toujours fascinant de voir comment chacun prend la chose, que ce soit avec joie, détachement ou incrédulité. J’ai déjà vu des changements d’attitude remarquables – Je me demande à quoi ressemble le monde quand on retrouve la vue – se produire entre la chaise et la porte de mon bureau. Soren, lui, est incroyablement réservé mais ce n’est guère étonnant venant de lui. En revanche, il pose avec circonspection une question qui me fait hausser le sourcil :

« Pas dans quinze jours, j’en ai peur. Tu ne retrouveras pas l’entièreté de ta vision avant quelques mois. Mais dès qu’elle sera suffisante pour ne plus constituer un handicap, ça devrait revenir dans l’ordre du possible. À condition que tu restes extrêmement prudent avec ta cicatrice, qui restera toujours plus fragile que si la plaie s’était refermée correctement. »

Je ne me doutais pas qu’il avait envie de reprendre la compétition. Après ce que nous avions évoqué lors de sa dernière visite – Un sabotage de sabre ou quelque chose comme ça, je crois – j’aurais davantage pensé qu’il ne voulait plus en entendre parler. À vrai dire, je ne sais pas si c’est très prudent d’y songer dès maintenant et à l’occasion j’en toucherai sans doute un mot à Hisao histoire d’être sûr qu’il a les armes psychologiques pour une telle reprise. Mais si c’est son choix et sa volonté – Ce gamin en veut, c’est indéniable – je ferai mon possible pour aller dans son sens, sans aller jusqu’à minimiser les risques ou le pousser à mettre sa santé en danger, ça va de soi. Reposant ma tasse dans sa soucoupe, je lui adresse un sourire :

« Nous allons nous revoir plus régulièrement à l’infirmerie pour que je puisse suivre l’évolution de tout ça et il n’est pas exclu que je doive te prescrire d’autres examens d’ici quelques mois. Mais voilà une bonne nouvelle que tu pourras annoncer à tes proches. »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Contre-visite [pv Ashton] Ash%20Signature
Contre-visite [pv Ashton] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GkZd5iQContre-visite [pv Ashton] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyDim 31 Jan 2021 - 11:44

Ah ? Donc c’est pour ça qu’il n’avait rien remarqué, ça prendrait du temps. Plusieurs mois ? Un étrange compte à rebours venait de démarrer pour lui. Il n’avait que quelques mois pour mener à bien ce qu’il avait commencé. Soren aurait voulu dire qu’il n’avait aucune envie de reprendre la compétition, peut-être que le médecin aurait pu l’en dispenser et faire en sorte que son père ne puisse pas envisager l’idée de le faire repartir dans ce fichu cercle vicieux. Soso devait sa liberté à son handicap, mais si son handicap n’avait plus lieu d’être… L’étudiant serait forcé de reprendre sa vie d’avant. Pour le bien de sa famille…

Le jeune homme ne voulait pas d’une solution miracle à vrai dire, ce serait bien trop facile. Une dispense ne serait qu’un moyen de prouver sa faiblesse face à ses propres démons. Non, jamais, plus jamais. Soren voulait affronter ça avec sa propre force. Il savait au plus profond de son être, que c’était quelque chose qu’il devait faire. Personne ne devait régler ça à sa place.

- Je comprends. C’est toujours mieux que rien, je suppose.

Répondit-il simplement d’un ton stoïque. Cachant à merveille sa déception, mais remerciant l’homme de lui donner inconsciemment une chance au jeune homme de se prouver a lui-même qu’il en était capable. Après quoi, Ashton lui annonça qu’il n’avait pas fini de ce côtoyé… Nouvelle qui enchanta pour ainsi dire Soren, bien que ce dernier la prit plutôt de bonne humeur après avoir pris un peu de thé… Il n’était pas fan du goût, mais ne le montra pas pour autant, c’était par pure politesse après tout qu’il avait accepté. Un petit sourire amusé sur son visage histoire de faire comprendre qu’il n’était pas sérieux.

- Je suppose que vous n’avez pas fini d’essayer de me gaver de diverses sucreries alors. Et donc, pour aujourd’hui, on laisse ma tête tranquille ?

La question était clairement ciblée, il changé de sujet pour ne pas rester sur celui de la compétition de Kendo. Cependant, le jeune homme observa le médecin d’un air bien plus sérieux désormais. Il allait donc réellement retrouver la vue complète… Cette nouvelle semblait tellement irréaliste qu’il avait encore du mal à s’en rendre pleinement compte. Il y avait bien une question a posé, une qui avait beaucoup plus d’importance d’un coup.

- Rien ne peut inverser le processus ? Je veux dire… Est-ce que je dois éviter certaine pratique qui pourrait être ... néfaste à mon rétablissement ? En dehors des chocs violents à la tête bien sûr. Je n’en suis pas un grand fan de toute façon.

Une petite blague à nouveau, Soren était déstabilisé et s’il ne le montrait pas de façon visible, il avait l’habitude de laisser échapper la pression par ce petit tic de caractère. Car il fallait bien faire sortir du trop-plein de temps à autre. Mais la question en elle-même n’était pas idiote ? Après tout, Soren ne tenait pas à flinguer sa chance de redevenir… Normal ? Oui en un sens.

---------------------------------

Contre-visite [pv Ashton] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 598
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
En ligne
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyDim 31 Jan 2021 - 18:15


 

Contre-visite
Et au moins une bonne nouvelle

Contre-visite [pv Ashton] Qnh1
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Soren est stoïque. Et les gens stoïques le sont souvent des deux côtés du spectre, que les nouvelles soient bonnes ou mauvaises. J’imagine que c’est un mécanisme de défense comme un autre et quand on sait – À quoi bon brandir à bout de bras et à toute force sa masculinité – les conditions dans lesquelles ce garçon a vécu jusqu’ici – Si c’est pour l’amputer sciemment de son mode d’expression le plus essentiel ? – cela n’a rien d’étonnant. Je me satisfais donc sans soucis de cette économie d’émotion et glousse de bon cœur à sa plaisanterie :

« Ma foi, puisque j’ai tant de volontaires pour tester mes pâtisseries tous les jours, pourquoi devrais-je me priver ? Et pour ce qui est de ta tête, à moins que tu n’aies eu d’autres douleurs ou symptômes depuis ton passage à l’hôpital, nous pouvons nous en épargner l’examen pour cette fois. Par ailleurs, si jamais tu as besoin d’antalgiques pour tes douleurs habituelles, je peux t’en prescrire. »

Il m’en avait mentionnées lors de sa première visite et elles m’avaient fait redouter le névrome mais les examens qu’il a passé m’ont rassuré sur ce point. Je présume hélas qu’elles sont essentiellement dues au charcutage de sa cicatrice et auquel cas, on ne peut pas y faire grand-chose malheureusement. La question suivante de Soren me ramène à moi, notamment par la gravité nouvelle dans le ton de sa voix malgré ses petites touches d’humour et – Ne crains rien – je secoue la tête :

« En dehors des chocs violents à la tête, il n’y a rien dont tu doives te priver. Tu es sportif, j’imagine que tu as une hygiène de vie rigoureuse donc la moitié du travail est déjà faite. »

Je m’interromps pour prendre une gorgée de thé et je lui adresse un nouveau sourire en reposant ma tasse :

« Tu as peut-être encore un peu de mal à réaliser et ça n’a rien d’étonnant, Haruka-kun. Mais je te promets que si les choses suivent leur cours actuel, tu retrouveras la vue. »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Contre-visite [pv Ashton] Ash%20Signature
Contre-visite [pv Ashton] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GkZd5iQContre-visite [pv Ashton] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyLun 1 Fév 2021 - 3:15

L’homme répondit à la plaisanterie de Soren ce qui était probablement la chose la plus judicieuse pour le mettre en confiance. Voir que son humour n’était pas mal prit était toujours un plus. Ashton semblait également apprécier être derrière les fourneaux visiblement, si on le prenait au mot bien sûr.

Mais au-delà des mots légers, Ashton tint également Soren au courant que si des douleurs se présentaient, le jeune homme pourrait passer ici pour prendre des médicaments. Une information qui pourrait être utile si jamais le besoin s’en faisait sentir. Soren n’en trouva pas l’utilité pour le moment et préféra rester silencieux sur le sujet.

La suite en revanche fut nettement plus au goût de l’étudiant. Donc, il n’avait rien à changer concernant son quotidien… C’était une bonne nouvelle en soi. Cependant, le jeune homme eut un léger sourire lorsqu’il lui parla d’hygiène de vie. Certes, l’étudiant était propre, ça, on ne pouvait pas dire le contraire. Cependant, on ne pouvait pas dire qu’il prenait soin de son corps au niveau du sport. Un détail qui n’était peut-être pas utile de donner pour l’instant.

Soren soupira malgré tout, craignant de devoir faire des restrictions en sport ou autre. Bon visiblement, ce ne serait pas le cas et le médecin aurait bien le temps de lui faire des remontrances sur le fait accompli. L’homme ajouta d’ailleurs qu’il faudrait un peu de temps pour intégrer l’information, point sur laquelle Soren aurait bien du mal à contredire Ashton.

- Je m’en doute bien. Ça va être long plusieurs mois. Je suppose qu’il va falloir que je vous tienne informé de la moindre évolution.

Soren resta pensif, un petit moment, est-ce qu’il allait souffrir durant le processus ? Ça pourrait devenir gênant ? À nouveau, un flot de questions l’assaille doucement et Soren ne savait pas trop comment réagir face à tout ça. Devait-il en parler alors que rien n’était fait ? S’il s’alertait pour rien ? Les médecins pouvaient se tromper non ? Tant de choses contradictoire passée par son esprit… Mais le principal, si son père l’apprenait ? Soren prit les devants.

- Je peux vous demander quelque chose. Je voudrais annoncer la bonne nouvelle à ma famille en personne. C’est possible ? Je sais que vous devez tenir informé mes proches. Mais exceptionnellement...

De cette façon, Soren pourrait en informer que les personnes qui pourraient ne pas ébruiter ça. Visiblement, le rendez-vous semblé toucher à sa fin. Soren demanda alors d’un ton calme.

- Il n’y a rien d’autre ? Je suppose que je peux y aller non ?

---------------------------------

Contre-visite [pv Ashton] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 598
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
En ligne
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyJeu 18 Fév 2021 - 19:19


 

Contre-visite
Et au moins une bonne nouvelle

Contre-visite [pv Ashton] Qnh1
« Nous ferons des bilans réguliers quoi qu’il arrive mais si jamais tu notais des changements, j’aimerais bien que tu me tiennes au courant. Ça me permettra de mettre à jour ton dossier médical de façon plus précise. Et puis je suis curieux, je te l’avoue. »

Confessé-je avec un sourire et un clin d’œil. Après tout, même en tant que professionnel de santé, on n’a pas tous les jours l’opportunité d’assister d’aussi près à la rémission d’une forme de cécité, quelle qu’elle soit. Même si je me suis documenté davantage sur la cécité corticale à l’issue de notre première entrevue, il y a un monde – Je n’aurais pas fait un très bon chercheur – entre théorie et pratique et puisqu’il s’agit d’une bonne nouvelle, je peux bien – Mais c’est une bonne occasion pour en être certain – me permettre d’exprimer mon intérêt. Néanmoins, je n’insiste pas plus que ça car je me doute qu’il aura bien assez d’attentes et de pression dans les jours à venir, des autres comme de lui-même, une fois que la nouvelle sera davantage connue. À ce sujet, il a d’ailleurs une demande à me faire et je bats un instant des cils, surpris. Ce n’est pas la première fois qu’il est question de cela. Il y a véritablement un problème de communication – Si j’osais, je demanderais à Hisao de creuser un peu là-dessus – entre lui et sa famille, comme si les choses devaient obligatoirement passer par son filtre avant de les atteindre. En conséquence, je ne devrais pas faire ce que je m’apprête à faire – Mais ce n’est pas un magicien non plus – pourtant je finis par reprendre la parole avec un sourire bienveillant :

« Haruka-kun. Tu es encore mineur et je suis tenu de mettre tes parents au courant des faits importants concernant ta santé. Néanmoins, je peux leur taire certaines informations à ta demande. Ça fait partie du secret médical. Je n’ai pas mentionné ce fait lors de ta première visite pour être sûr que tu irais passer tes examens. Mes plus sincères excuses. »

Un peu tordu, je l’admets. Mais j’ai du aller le débusquer moi-même pour sa première visite, je tiens à le rappeler. Normal que je me méfie un peu du bougre dans ces conditions. Enfin, je suis de bonne foi, j’admets que je n’ai plus grand-chose à redire sur sa fiabilité maintenant que j’ai à peu près gagné sa confiance, du moins je l’espère. Je m’apprête à le laisser partir lorsqu’il me devance – Ah – et qu’il me rappelle par le fait un détail – C’est toujours un petit réflexe de vouloir mener la barque à ma place, dirait-on – que j’étais sur le point de passer à la trappe :

« Oh si ! Bien sûr ! J’ai failli oublier. Tu te souviens du test qu’on t’a fait passer ? L’image que tu devais regarder avant de donner un maximum de détails ? Ça n’avait pas de lien avec ta cécité. Mais d’après les résultats de ce test, il semblerait que tu sois doté de la mémoire eidétique. Tu en as déjà entendu parler ? On l’appelle aussi la mémoire photographique, ou mémoire absolue. »

Et celle-là je ne l’avais vraiment, mais alors vraiment pas vu venir quand j’ai vu le papier dans les résultats. J’en suis encore abasourdi rien que de m’en rappeler et je ne peux m’empêcher de secouer la tête en le regardant avec un nouveau sourire :

« Tu es un garçon plein de surprises, décidément… »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Contre-visite [pv Ashton] Ash%20Signature
Contre-visite [pv Ashton] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GkZd5iQContre-visite [pv Ashton] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyVen 19 Fév 2021 - 0:09

Le médecin lui affirma qu’il faudrait faire des bilans réguliers… Mais Soren se demandait si au-delà du coté professionnel, L’homme ne voulait pas surtout profiter de l’occasion pour enrichir son expérience personnelle. Bon, cette info fut d’office confirmée lorsqu’Ashton affirma être curieux. Soren ne pouvait pas lui en vouloir à vrai dire, même lui se doutait que ce n’été pas quelque chose qu’on pouvait voir tous les jours… Si tant est que le terme « voir » ne pouvait pas être mieux employé ailleurs.

- Je comprends, j’imagine que je vais devoir faire avec.

Dit-il avec un léger sourire. Mais le sujet revint bien rapidement sur un autre registre. Le fait qu’il ne voulait pas que tout ce sache dans sa famille. Retrouver la vue était une excellente nouvelle certes, mais depuis que son père savait qu’il ne pourrait plus le faire concourir, il lui avait lâché la bride malgré le fait qu’il comptait bien en faire son héritier. Soren avait de ce fait gagné une forme de liberté, son père n’était plus sur son dos h24 à lui dire ce qu’il devait faire. Cependant, le médecin avait la gentillesse de lui expliquer ça. Il savait très bien que ce n’était pas une chose recommandée de faire pour lui, Soren lui devait des explications. Mais avant cela, Ashton semblait avoir autre chose à lui dire.

Une mémoire Eidéquoi ? Soren ne comprenait pas tout. En gros, il avait une bonne mémoire, en quoi était-ce spécial ? Bon, c’était vrai qu’il avait toujours dessiné facilement ce qu’il voyait, même sans avoir tout avoir sous les yeux. Mais là, Soren resta un instant dubitatif.

- J’avoue que je ne saisis tous. C’est quoi une mémoire eidé… Enfin ce que vous avez dit la ?

Il sourit doucement, le mot n’était pas si compliqué, mais Ashton avait parlé si vite qu’il n’avait pas vraiment eu le temps de tout suivre. Quoi qu’il en soit, le jeune homme voulait parler avant d’oublier ce qu’il avait en tête juste avant… Le comble vu ce que venait de lui annoncer le médecin. Soren ne voulait pas avant, mais face aux aveux d’Ashton, il avait compris que ce dernier faisait un gros effort pour aller dans son sens. Le jeune homme lui devait au moins la vérité sur la question.

- En fait, je ne veux pas que ça s’apprenne trop vite dans ma famille. Parce que c’est le fait d’être borgne qui m’a permis de ne plus vivre à domicile et fait arrêter les compétitions. J’aimerais ne pas avoir à reprendre trop vite… D’où ma question d’avant ? Ce n’était pas de l’impatience en vérité. Je vous en parle parce que… J’ai confiance en vous. Un peu comme Tenma-Sensei. À dire vrai, je commence même à vouloir arrêter la pratique intensive de ce sport.

Soren se posait cette question depuis qu’il avait appris la nouvelle sur son accident. Le kendo était un beau sport, mais à l’excès, il avait apporté que du malheur. Au point que même lui le réalise, Soren avait doucement commençait à vouloir d’autres choses dans sa vie, d’autre voie. Il soupira avant d’avouer.

- C’est juste très compliqué quand on sait que c’est de ce sport que vit notre famille… et le traditionalisme n’y aide pas. Alors, c’est pour ça que je voudrais éviter que la nouvelle de mon rétablissement arrive aux oreilles de mon père trop tôt. Il s’empresserait probablement de me retirer de cet endroit et… je ne veux pas revivre une nouvelle expérience comme ça. Je préfère encore que vous me trituriez la tête chaque jour s’il le fallait, plutôt que de reprendre les championnats !

C’était dur, Soren parlait difficilement, son accident était encore clair malgré toutes les années. Nul doute que la personne en face de lui pourrait comprendre. Soren avait fini sur une blague, toujours ce mécanisme de défense pour éviter que la pression ne monte trop haut. Mais une blague parfaitement sincère, il préférait clairement ça.

---------------------------------

Contre-visite [pv Ashton] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 598
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre n° : Appart. A-402
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly
« Personnel ; médecin »
En ligne
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyDim 21 Mar 2021 - 23:34


 

Contre-visite
Et au moins une bonne nouvelle

Contre-visite [pv Ashton] Qnh1
« La mémoire éidétique. En gros, tu es capable de te souvenir d’un bien plus grand nombre de détails dans ce que tu vois. Un peu comme si tu prenais une photographie dans ta tête, d’où son autre nom. C’est un talent précieux pour un étudiant en art comme toi. »

Je me demande s’il est né avec, d’ailleurs. C’est le cas parfois mais la mémoire photographique est aussi quelque chose qui peut se travailler et se développer. Est-ce que c’est sa pratique du dessin qui l’a entraîné sans qu’il ne s’en rende compte ? Est-ce que le fait de retrouver peu à peu la vue va influer sur cette faculté ? Tant de questions, si peu de réponses… Cependant, je ne veux pas trop le bassiner avec ce détail. C’est beaucoup d’informations en une seule fois et il faut qu’il prenne le temps de tout assimiler. Il aura tout le temps de réfléchir à tout ça plus tard, surtout que je comprends vite à quel point ce n’est pas sa préoccupation majeure. Je hausse un instant les sourcils et bats des paupières sous l’effet de la surprise quand je réalise que j’ai fait – Ah merde – complètement fausse route. Soren n’est pas pressé de reprendre la compétition. En fait, Soren aimerait bien ne pas reprendre la compétition du tout et sa cécité faisait jusque là office – Ah meeeeerde – de bouclier contre cette obligation.

« Oh… Je comprends. »

Je hoche lentement la tête, assemblant peu à peu toutes les pièces du puzzle tandis qu’il m’explique – Si tu savais à quel point je suis ravi d’être mis dans le même panier que notre cher psychologue scolaire – sa situation, avec son père notamment. Quelle pitié… Encore un parent qui s’imagine qu’on éduque ses enfants comme on dresse ses domestiques, pour qu’ils fassent ce qu’on en décide et rien d’autre. Ma compassion pour ce garçon alors que la pression qu’il subit de sa famille m’apparaît plus clairement. N’y a-t-il pas moyen pour lui de s’en libérer ? Hélas… Je suis particulièrement bien placé pour savoir – Si j’ai fait mon coming-out après avoir fini toutes mes études, il y a une bonne raison – que ça n’a rien d’évident, même si Soren est majeur l’an prochain. Nombreuses sont les barrières et les embûches dans ce genre de cas et malheureusement, il ne m’appartient pas de lui dicter sa conduite. Pourtant…

« Je suis très touché que tu m’aies accordé ta confiance. Si tu ne veux pas que tes parents apprennent la vérité tout de suite, je te garantis que je ne dirai rien. C’est ton droit le plus strict et, si ça peut t’empêcher d’être forcé à reprendre une activité que tu ne veux plus pratiquer ou à quitter un établissement où tu te sens à l’aise, je garderai le silence avec grand plaisir. »

Je lui adresse un sourire complice après sa plaisanterie, bien moins légère à mes oreilles que ce qu’il espère. Je ne veux pas passer mes journées à triturer la tête de ce pauvre garçon, pas plus qu’il ne désire être arraché à ses études, ses amis et la tranquillité qu’il est parvenue à trouver ici au prix de sa santé physique. C’est quelque chose que je ne souhaite à personne. Et je suis sans doute en train de commettre une nouvelle erreur – Comme si Shiro n’était pas suffisant – mais je ne peux pas m’en empêcher. Avec un soupir, j’ajoute avec douceur :

« Je sais d’expérience que c’est beaucoup, beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Mais c’est de ta vie qu’il s’agit et pas de celle de tes parents. Tu dois pouvoir la mener comme tu l’entends et si quelque chose ne te plaît pas, tu as le droit de le dire. Il faut le dire, sinon rien ne change. »

Le souvenir d’un regard à la beauté sans pareille passe un instant dans mon esprit. Je n’aurais aucunement cette prétention aujourd’hui mais, parfois, il suffit de quelques mots pour infléchir toute une vie.
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Contre-visite [pv Ashton] Ash%20Signature
Contre-visite [pv Ashton] LB2X9os
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Contre-visite [pv Ashton] GkZd5iQContre-visite [pv Ashton] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] EmptyLun 22 Mar 2021 - 23:23

En somme, il n’avait pas une bonne mémoire, mais littéralement un appareil photo dans la tête. Le jeune homme ne parvenait toujours pas à se faire à l’idée tant, il avait l’habitude d’être ainsi. Un peu comme le fait que sa vue pourrait revenir, c’était quelque chose d’intangible. Cependant, il faisait assez confiance dans les connaissances du médecin pour le croire et se risqua à dire d’une voix sérieuse.

- En soit, c’est plutôt une bonne chose aussi pour les parties théoriques en cours.

Dans la mesure où la théorie demandait simplement de retenir des faits afin de les appliquer. Soren savait au moins effectuer la première tâche sans trop de mal. D’une certaine manière, ça n’affecterait pas son quotidien plus que ça. Juste que maintenant, il le savait. Après quoi, le sujet revint sur sa blessure et l’éventualité de ne plus reprendre l’aspect compétitif du Kendo. Sur ce point-là, il savait d’avance que dès l’instant où son père serait au courant… Ce serait perdu d’avance. Par contre, il pouvait préparer le terrain en attendant afin de s’assurer l’avenir qu’il voulait… À savoir, un avenir qui ne serait pas contrôlé par son père.

Soren sourit en entendant l’homme convenir à sa proposition, à savoir garder ça sous silence. Soren ne demandait pas à Ashton de mentir en soit, juste de ne rien dire tout simplement. Après quoi, l’homme lui prodigua un conseil concernant le fait qu’il était libre de décider de sa vie. Le jeune homme sourit doucement, en un sens, c’était adorable de sa part bien que ça n’entre pas dans les attributions d’un médecin de donner des conseils aussi personnels. Le jeune homme se leva dans la mesure où ce rendez-vous semblé toucher à sa fin et il dit après s’être incliné en guise de remerciement.

- Avec votre respect, j’ai l’intime conviction que cette fois, il va me falloir bien plus que des mots pour changer les choses. Je vous remercie pour tout et je suppose qu’il est temps pour moi d’y aller.

Évidement, il était convenu qu’il tienne au courant Ashton au moindre changement. Soren en venait à se demander si ce n’était pas plus une forme de curiosité de la part du médecin. Non, pour lui, c’était même complétement admis. Mais ce n’était pas important. Il prit donc un autre rendez-vous peu après le 12 quand le médecin était disponible.

Une fois sur place, Soren expliqua les symptômes étranges qu’il avait eus. Ce qui serait sûrement une bonne nouvelle pour le médecin. À savoir le fait qu’il avait eu des flashs bizarres et des myriades de couleurs dans l’œil par moment depuis le 12 au matin. Mais rien de plus prononcé.

- Voilà a peu près tout ce qu’il s’est passé, je suppose que ça a un rapport avec que nous avions parlé. C’est assez déstabilisant… Je voudrais savoir s’il y a quelque chose qui pourrait me permettre d’atténuer les symptômes. Les flashs sont particulièrement pénibles par moments.

---------------------------------

Contre-visite [pv Ashton] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Contre-visite [pv Ashton]  Contre-visite [pv Ashton] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Contre-visite [pv Ashton]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka :: Infirmerie-
Sauter vers: