Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
ASOS : -20% en plus sur les tops, jeans et plus
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 31 Janvier !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Reconnaissance de dette (Pv Milan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 654
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyDim 3 Jan 2021 - 10:58

07 Novembre en début d’après-midi.

Il fallait compter environ 25 minute pour rejoindre Osaka, ensuite, encore 15 minutes en bus et au moins autant à marcher pour rejoindre le restaurant de son Oncle. Ce dernier était parvenu à monter une fructueuse affaire grâce à l’aide de sa femme. Il avait peu d’employés, un cuisinier et une serveuse. Mais l’endroit n’était pas grand, à peine une trentaine de places. Pourtant, ils avaient eu la bonne idée de faire des spectacles durant les repas. Junichi ayant lui aussi appris l’art traditionnel au Dojo familial, il savait parfaitement exécuter la danse du sabre et maîtrisé l’art de la scène japonaise.

Autant dire que les touristes avaient été attirés comme des mouches par l’idée d’en apprendre un peu plus sur l’histoire du Japon, ou de ses légendes. Soren participait en général à la représentation, bien que souvent masqué, car il n’aimait pas savoir qu’on puisse le voir danser. Une fois descendu du bus, le jeune homme se retourna pour attendre Milan.

Ah oui, c’est vrai, comment expliquer la présence du basketteur au côté de Soren. Eh bien, c’est très simple. Ils avaient pris l’habitude d’aller boire un verre de temps à autres. Sauf que la dernière fois, ça ne s’était pas très bien déroulé pour Milan, alors que Soso attendait à table qu’il paye sa boisson, n’ayant pas la monnaie sur lui, le blondinet avait décidé de payer par carte au comptoir, mais ne revenait toujours pas. Par curiosité, Soso se rendit alors jusque-là et constata que la situation avait un peu dégénéré. Comprenant alors que sa carte ne semblait pas vouloir passer… Évidemment, il paya le verre de son ami sans hésiter et dans la discussion qui suivit sur le chemin du retour. Soren avait proposé à Milan de l’accompagner le prochain Week end où il irait travailler avec son Oncle et sa Tante. Histoire de l’aider au moins un peu.

Avait-il accepté ? ………………….. Je vous laisse répondre seuls à cette question.

Quoi qu’il en soit, Soren en profita alors expliquer ce qu’il y avait à savoir sur le travail à faire pendant la marche qu’ils restaient à faire.

- Ce n’est pas compliqué, j’imagine que Tante Elina te coachera pour le service. Vu qu’on sera déjà trois en cuisine et qu’elle ne seront que deux en salle. Par contre, j’annonce la couleur, ceux qui ne sont pas professionnels finissent rarement la soirée vu que c’est elle qui gère le personnelles. Idem si tu as un problème avec un client, va la voir de suite et elle s’occupera du reste. Tu verras, elle est plutôt direct et parait un peu méchante, mais dans le fond, c’est quelqu’un de particulièrement intègre.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 901
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyDim 3 Jan 2021 - 12:00

Ce mois de novembre s'annonce riche en nouveautés ! En tout cas, au niveau professionnel. Il faut dire que ça faisait plusieurs mois que j'avais trouvé une certaine stabilité dans l'enchainement des petits boulots habituels, et je crois que ce n'est pas fait pour moi. De toute façon, il y a beaucoup trop de choses qui ne vont pas en ce moment. Ou plutôt qui me trottent dans la tête et qui m'empêchaient de me concentrer sur ce que j'avais à faire. Alors plutôt que de finir par me faire virer, j'ai préféré prendre les devants et partir de moi-même.

Sauf que c'est bien beau, mais ce n'est pas non plus comme si je pouvais m'offrir le luxe de me priver d'une partie de mes revenus ! Comment ça il faut y réfléchir avant ? Ouais, bah on fait comme on peut. Et inévitablement, les problèmes habituels sont revenus.

"Ma carte ne passe pas ? C'est pas vrai ? Je ne comprends pas, je suis pourtant sûr d'avoir de l'argent sur mon compte ! C'est bien la première fois que ça m'arrive je vous assure ! Attendez, je vais contacter ma banque pour savoir où est le problème !"

Évidemment, tout le baratin que j'ai servi au serveur ce jour-là est totalement bidon. C'était loin d'être la première fois, et je sais très bien pourquoi est-ce que le paiement est refusé. Pourtant, pour une simple boisson, j'ai déjà réussi à m'en sortir avec ce genre de discours. Mais cette fois, je n'ai pas eu le temps de l'endormir que Soren, avec qui j'étais ce jour-là, est arrivé pour me sortir de la panade. Ce qui est sympa évidemment, mais depuis, je me sentais horriblement mal vis à vis de lui. J'ai beau ne pas avoir de fric, je n'aime pas pour autant passer pour un clodo.

C'est comme ça que je me retrouve à prendre la direction d'Osaka aujourd'hui ! Un petit changement d'air ne me fera pas de mal ! Même si je ne sais toujours pas à quoi m'attendre exactement, je fais suffisamment confiance à Soren pour ne pas trop m'inquiéter. En plus, il commence déjà à m'expliquer le plan. Ou plutôt à m'indiquer les pièges à éviter.

- "Le service en salle, je commence à avoir enchainé pas mal d'heures, je devrais m'en sortir. Enfin, je ferai tout pour en tout cas ! Je ne voudrais pas te causer de problèmes en plus." Ouais, parce que c'est déjà vachement sympa de sa part d'avoir proposé de m'aider de la sorte. "En tout cas, c'est super cool de m'emmener là bas ! Tu y bosses souvent ?!"

Je ne connais de Soren que ce qu'il montre sur le campus. Je sais qu'avec son père c'est tendu et qu'il y a cette histoire de dojo, mais en dehors de ça, c'est bien la première fois que j'entendais parler d'un restaurant ! Et de ce que j'ai cru comprendre, ça passe bien mieux avec cette partie de sa famille. Alors forcément, j'ai hâte de les rencontrer ! En plus si ça se trouve, ils ont des histoires croustillantes à raconter à propos du jeune homme !! Allez, quelle tatie n'a jamais a.do.ré livrer les frasques de jeunesse de son neveu préféré ?!!

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 654
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyDim 3 Jan 2021 - 17:00

Soren avait expliqué ce qu’il avait cru bon de dire, il ne tenait pas à ce que Milan se fasse recalé bêtement. Surtout qu’Elina ne prendrait pas de gant avec lui sur le sujet. C’est sûr que pour le coup, ça aurait été plus simplement d’inverser les rôles pour que Milan soit avec son Oncle, beaucoup plus cool. Cependant, il y avait un certain détail qui pouvait occasionner quelques dégâts. Soren n’était pas fait pour le service…

Le jeune homme lui expliqua d’ailleurs qu’il connaissait déjà bien le milieu visiblement, ce qui serait probablement une bonne chose. De même qu’il ne voulait pas lui causé de problème, Soren sourit doucement et dit d’un ton amusé.

- Aucune chance, si j’avais craint que tu ne causes des problèmes, tu ne serais pas en train de m’accompagner, tu sais.

C’était clair, Soren ne s’investissait rarement pas pour des gens en qui il n’avait pas au moins un peu confiance. Milan lui demanda alors s’il travaillait souvent le bas. Le jeune hocha les épaules. Un peu plus de deux ans, il y travaillait quand il avait besoin d’argent et en ce moment, il avait besoin d’accumuler de l’argent pour un projet personnel. Inutile de rentrer dans les détails, ce n’était pas pour tout de suite. Soren réfléchit alors en posant son doigt sur sa bouche. Ses mimiques ne seraient plus les mêmes, car il ne se trouvait plus vraiment en milieu scolaire. Plus détendu, plus… lui-même.

- Régulièrement, une fois tous les deux mois et un peu plus en période de vacance. Normalement, étant mineur, je n’ai pas le droit de travailler. Mais comme c’est un cadre familial, on ferme les yeux. Je donne un coup de main et mon enveloppe à Noël est plus épaisse, si on veut. Oui, on fête Noël, car ma tante et ma mère sont américaines et ont apporté ça dans notre famille.

Il sourit doucement en se disant qu’il ne faisait pas que la cuisine après tout. Son oncle comptait sur lui pour les spectacles. Ca revenait moins chère d’engager des figurants. La plupart des soirées, c’était des représentations plus simples d’une danse du sabre et/ou d’un conte japonais. Mais quand Soren était là, ils pouvaient se permettre d’en mettre plein les yeux.

Ah tiens, on pouvait presque voir le restaurant de là ou ils étaient. Sobre, portant le nom de Haruka. Une pancarte avec indiquée le plat du jour, surtout des spécialités japonaises. Soren entra alors par la porte d’entrée et tomba sur sa tante.

- Bonjour Tante Eli. Je n’arrive pas en retard ?
- Non, même en avance mon grand. Hum ? Tu as un invité ?

Soren sourit doucement, sa tante ne passait pas souvent inaperçu, car ses cheveux se trouvaient être aussi blond que ceux de Riku. À la différence, que ses yeux étaient vert, un peu comme ceux de Soren. Ce qui pouvait aussi trahir, c’est qu'elle est sa mère se trouvait être des jumelles, ainsi, elles avaient pris l’habitude d’être confondu l’une avec l’autre. Bien que fausse jumelle en réalité à cause de la couleur des yeux, Abi la mère de Soren avait les yeux bleus. Son oncle étant également le grand frère de son père… Oui, les frangins ne sont pas allés chercher leurs femmes très loin, il faut croire… Autant dire que les liens familiaux étaient au top. Malgré de grandes différences de caractère.

Eli par exemple, était impulsive et caractérielle quand Abi était douce et patiente. Juni son oncle avait un sens de l’humour exacerbé et ne prenait jamais rien mal, là ou Atomu le père de Soren était plus sérieux et susceptible. Comme quoi. En réalité, Soren comprenait rien qu’en voyant la différence de taille entre Riku et lui. Il répondit enfin.

- Oui… euh en fait. Je voulais te demander si ça te déranger de le laisser faire un extra ici. Tu m'avais dit que tu n'étais pas contre un peu de main d'oeuvre en salle.

Elina s’approcha d’eux en soupirant. L’espace d’une seconde, il craint qu’elle refuse.

- Non pas vraiment, je ne dis pas non à un petit coup de main en salle, Makoto est épuisé depuis qu’elle attend un enfant et je ne peux pas non plus être sur tous les fronts. Mais dis-moi mister, tu t’en sors en service ? Tu es majeur ? Tes parents sont au courant que tu es ici ?

Elle sourit chaleureusement pour ne pas donner une mauvaise image d’elle, mais elle avait souvent tendance à entrer dans le vif du sujet et une fois la réponse obtenue, elle se permit de mettre un méchant coup de poing dans l’épaule de Soren en toute affection avant d’ajouter d’un ton sévère.

- Eh toi ! Quand tu veux faire travailler tes amis dans le restaurant, préviens-moi avant.
- Mais j’ai prévenu Oncle Juni en fait… Il ne t’a rien dit ?
- …… Je vais le tuer cette fois lui aussi. Bon, on va dire que celui-là, c’est pour avoir jouer les dragueurs. Sérieusement, tu croyais que ta sœur ne nous ferait pas parvenir une édition du journal de ton école ? J’espère que tu as une bonne explication parce qu’on a dû faire des pieds et des mains pour éviter que sa remonte jusqu’à ton père…

Dit-elle en se frappant le front du plat de la main. Peu importe, elle ne voulait pas vraiment en savoir plus. Pour le moment, elle avait à faire et dit alors d’un ton plus poli envers Milan.

- Mais pardonne moi, j’en oublie la politesse. Je m’appelle Elina Haruka et du coup, tu seras avec moi en salle. On verra les détails plus tard, j'ai beaucoup de travail pour l'instant. Ce gros lourd ici présent va te montrer les lieux et te présenter à l’autre gros lourd qui me sert de mari.

Elle sourit doucement et retourna à son travail une fois que la discussion fut terminée. Soren soupira de soulagement.

- J’en étais sûr qu’il allait oublier… Mais ça va, elle la bien pris. Elle est cash, mais pas méchante pour deux sous. Aller vient.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 901
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyLun 4 Jan 2021 - 11:26

Soren n'est clairement pas le type le plus démonstratif, mais je sais bien qu'il ne se forcerait pas à me supporter s'il n'en avait pas envie. Et le fait qu'il m'ait invité à venir donner un coup de main dans sa famille (un peu parce que j'insistais pour trouver un moyen de le remercier pour son geste ok) est assez significatif. En tout cas, je suis bien content de pouvoir l'entendre parler autant, m'expliquer comment ça se passe, ses relations avec son oncle et sa tante, leurs habitudes.

Et puis mine de rien, depuis que je suis à Kobe, je quitte très rarement la ville. Trop cher. Mais depuis la rentrée de septembre, il y a beaucoup de choses qui me trottent en tête, qui m'empêchent de me concentrer ou qui me foutent le moral à zéro, alors prendre un peu l'air ne me fera sûrement que du bien ! D'autant plus que maintenant que j'ai démissionné du club d'host où je bossais, je récupère enfin mes week end !

C'est donc avec une réelle bonne humeur retrouvée que je suis Soren dans les rues d'Osaka. Ce n'est pas la première fois que j'y mets les pieds mais la dernière remonte à plusieurs années déjà. Et finalement, on arrive jusqu'à ce qui doit être notre destination si j'en juge par le nom du restaurant. S'il m'en faut beaucoup plus pour pouvoir être mal à l'aise, je laisse évidemment Soren entamer les discussions avec sa tante, et je ne peux retenir un léger sourire amusé en les voyant interagir. Pour sûr qu'ils sont bien différents !

- "Oh heu, oui, j'ai eu l'occasion de faire pas mal de services, que ce soit pour des occasions spéciales avec un besoin accru de serveurs ou juste pour dépanner quand il manquait de personnel, j'en suis pas à mon coup d'essai ! Et j'ai 20 ans, ne vous inquiétez pas pour ça. Quant à mes parents, je ne crois pas que connaitre ce genre de détail les intéresse !"

Ok, j'ai été un peu pris au dépourvu par cette façon de s'adresser subitement à moi alors que son attention semblait portée uniquement sur Soren. Mais comme je ne voudrais surtout pas paraitre mal élevé, je me suis évidemment bien appliqué à répondre à toutes ses interrogations tout en me penchant légèrement en avant en signe de respect.

Heureusement, elle parait changer d'idées plus vite que de chaussettes, et le sujet passe à tout autre chose. Dont je préfère ne pas me mêler. Parce que ce ne serait pas très poli. Mais une fois de plus, je ne peux m'empêcher de trouver ça très drôle. Surtout quand on connait un peu Soren. De toute façon, le boomerang revient bien vite dans ma direction, m'obligeant à focaliser mon attention de nouveau sur les mots qui me sont adressés.

- "Enchanté de faire votre connaissance madame Haruka. Je m'appelle Milan Cray et je ferai en sorte de vous aider au mieux."

Suite à quoi je me retrouve de nouveau seul avec Soren. Ah ça, c'est clair qu'elle n'a pas l'air de manquer d'énergie ! Je suis sûr que je ne vais pas m'ennuyer ! Ce qui est plutôt une bonne chose.

- "Oui, je dirais même qu'elle a l'air super gentille ! En tout cas, elle semble vraiment s'inquiéter pour toi, c'est plutôt sympa."

Parce que ce ne sont déjà pas tous les parents qui s'intéressent à autre chose qu'au seul bulletin scolaire de leurs gamins (et encore), mais les oncles et tantes se contentent généralement d'informations intermédiaires. Alors ouais, je trouve ça vraiment cool !

- "Et j'ai même droit à un guide particulier pour me faire visiter les lieux, alors je ne risque pas de me plaindre !!"

Ce ne serait pas la première fois que je me retrouverais lâché au beau milieu d'un nouvel endroit et qu'on me laisse me débrouiller seul. J'ai appris à faire avec. Mais évidemment, je compte bien profiter de ce luxe offert !!

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 654
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyLun 4 Jan 2021 - 17:44

Bon, le moment le plus tendu était passé. Sa tante n’avait eu aucun mal accepté Milan pour le boulot et c’était le principal. Cependant, Soren savait d’office qu’il allait devoir rendre des comptes au repas… Eli n’aimait pas que quelqu’un s’attire des ennuis et le faisait facilement savoir. Donc, elle demanderait sûrement à ce que Soren s’explique sur cette histoire.

Bref, Milan donna son retour sur ce qu’il pensait du peu de famille qu’il avait vu de Soren. Encore que ce n’était pas la pire, mais sa Tante se situé aisément en second position dans la famille. Cependant, il fut rassuré, le blondinet n’était pas du genre à s’effrayer pour si peu. Le jeune homme soupira doucement et répondit à son ami.

- Parfois, j’aimerais quand même qu’elle s’inquiète un peu moins, si tu veux mon avis. Mais bon, c’est elle et mon Oncle qui s’occupe de nous a Kobe comme nos parents ne sont pas en état de le faire.

Entre son père qui était toujours en vadrouille et rentrait de temps à autre. Sa mère qui n’avait pas beaucoup le droit de sortir. Il fallait bien que quelqu’un s’occupe de gérer les affaires qui se passaient à Kobe. Bien évidemment, c’était temporaire et la situation plaisait à Juni et Elina qui n’avait jamais pu avoir d’enfant. Soren ne rentrerait pas dans les détails de cette histoire, le principal, c’est que leur bonheur était visible. Il ne vivait pas mal ce coup du sort et Elina étant la jumelle de la mère de Soren. C’était bien plus une seconde Mère qu’une tante pour Riku et lui. Juni de son côté aussi s’investissait bien plus qu’en apparence et avait appris beaucoup de valeur que Soren conservé encore aujourd’hui.

Il sourit doucement à la remarque de Milan et l’invita à le suivre d’un geste de la tête. L’étudiant expliqua alors le fonctionnement du restaurant. La salle principalement et la disposition.

- Je pense que quand Makoto, la seconde serveuse avec Tante Eli sera là, tu devras surement l’aider à mettre les tables en place. Elle ne devrait pas tarder. Je te propose de passer par la cuisine comme ça, je verrais avec Oncle Juni si on a une chambre de libre pour toi.

Il l’invita à nouveau à le suivre en se rendant vers la cuisine, accolé à la salle de service, mais tout de même séparé par un long couloir qui se finissait sur deux porte de chaque côté de la pierre de service. La cuisine était accessible pour les serveurs via une fenêtre ouverts où il pouvait déposer les commandes et récupérait les plats. Ce couloir contenait tout ce qu’il faudrait pour les services, couverts, assiettes, cruche. Le tout rangeait de façon propre. Juni était visible par la longue fenêtre et arrêta de nettoyer un plan de travail quand il vit Soren.

- Ah tiens, Soren ? Tu es la depuis quand ?
- Je viens d’arriver, mais dis-moi. Tu n’as pas la sensation d’avoir oublié un détail ?
- Ben pas vraiment, je ne crois p… …. Ah. Je suppose que vous avez déjà croisé la chef, si tu me dit ça.

Il venait de voir Milan et comprit alors de quoi il en retournait. L’homme sourit alors. Un peu plus grand que Soren. Ils se ressemblaient beaucoup, mise à part que lui avait les cheveux plus court et les yeux marron. Il était aussi élancé que Soso sur le plan physique. Tout en se grattant le coin du front, il dit d’un ton posé.

- En même temps, tu te doutes bien que j’eusse 3 chances sur 4 d’oublier. Tu as le numéro de ta tante et tu aurais pu lui demander directement. C’est un peu ta faute quand même. Bonjour, je m’appelle Junichi et si tu veux travailler ici, on ne va pas se formaliser. Tu peux m’appeler Chef ? Non plutôt Boss ? Ou alors… Mmmh ? Qu’est-ce que tu penses de Patron ?
- Plutôt gonflé venant de celui qui n’a pas de responsabilité…
- Eh ! On respecte ses ainés mon garçon ! Mais oui tu peux m'appeler Junichi, ca ne me derange pas. Si tu reste sur Haruka, ca va être un bordel avec toute la famille ici. Et toi viens la !

Il sourit doucement et éclata de rire accompagné par Soren qui ne se formalisa pas quand ce dernier l’attrapa pour l’attiré dans ses bras et lui frotté son poing contre le haut du crâne.

- Eh ! C’est bon, lache-moi. Dis-moi, il vous reste une chambre de libre ?
- hum ? Non pas vraiment, la deuxième chambre et reservé a ta soeur, pourquoi ? Ah non, j’ai compris. Ben, il peut dormir dans ta chambre. On sortira un deuxième futon au pire.

Soren réfléchit alors et se tourna vers Milan.

- Je prendrais le futon au pire, tu auras qu’à prendre mon lit. J’ai l’habitude de dormir par terre quand je suis chez moi. C’est très traditionnel. Je vais te montrer la cuisine tant qu'on y est.

À voir selon sa réponse, en attendant. Soren proposa de voir la cuisine et Juni aida à faire la visite. Expliquant ou Milan devrait déposer ses commandes et ou récupéré les plats.


---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 901
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMar 5 Jan 2021 - 22:02

- "Pourtant, c'est agréable d'avoir quelqu'un qui s'inquiète pour nous."

C'est peut-être parce que je n'ai jamais eu droit à ce genre d'attention que j'ai toujours autant aimé observer le fonctionnement des familles de mes amis. C'est chaleureux. Personne n'agit de la même façon, mais l'amour qui se cache derrière n'est jamais difficile à déceler. Et que ce soit l'oncle ou la tante, la bienveillance à l'égard de leur neveu est assez flagrante. De quoi me donner le sourire sans que je n'ai à me forcer.

Je suis Soren le long des différents couloirs et salles qu'il me présente, retenant les endroits stratégiques pour la soirée de travail qui s'annonce. Pour avoir déjà travaillé dans des réceptions mondaines complètement démesurées, je devrais pouvoir m'adapter assez facilement à cet endroit. Du moins, je ne pense pas me perdre !

- "Enchanté de faire votre connaissance boss ! Ou chef ! Ou, comme vous préférez !"

Non, je ne suis pas très contrariant, et je ne vois aucun problème à user de ce genre d'appellation malgré ce que semble en penser Soren. Je profite du moment pour me présenter à mon tour tout en m'inclinant respectueusement, avant que le sujet de la chambre ne soit évoqué. A vrai dire, là non plus je ne suis pas vraiment compliqué. Ce n'est pas non plus comme si j'avais les moyens de l'être.

- "J'vais pas te laisser dormir par terre alors qu'on est chez toi ! T'inquiète pas pour ça, je me glisserai là où il y aura de la place ! Et puis après une soirée de boulot, je suis sûr que je ce genre de détail ne sera pas bien important !"

En temps normal j'aurais sûrement tenté de le déstabiliser un peu en précisant qu'on devrait bien passer à deux dans un même lit mais... On va dire qu'il a de la chance pour cette fois ! Je n'ai pas très envie d'être mal vu par son oncle dès les premières minutes. Ni d'en rajouter aux rumeurs qui ont déjà l'air de remonter jusqu'à leurs oreilles. Alors je me tiens bien et continue à assumer mon rôle de bon garçon, suivant les instructions données et acquiesçant de temps en temps.

- "Alors, si je comprends bien, Soren tu bosses en cuisine ?! T'as une âme de cuistot et tu me l'avais caché ?!!"

Je fais mine d'être outré par cette révélation, mais évidemment que je surjoue un peu. Cela dit, s'il sait vraiment cuisiner, ça reste une info très intéressante !!

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 654
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMer 6 Jan 2021 - 1:04

Milan ne semblait pas trop vouloir laisser le choix à Soren. Pourtant ce dernier ne comptait pas vraiment se laisser démonter. Après tout, avant d’être un employé temporaire et officieux, c’était avant tout un invité et dans la famille, celui qui invité devait prendre les responsabilités. Soso n’était pas du genre à se défiler. Bien que n’affichant pas un sourire sur le visage, il parla d’une voix particulièrement plus détendu. Étant dans son environnement après tout.

- Même si je suis chez moi, tu es notre invité. Puis je préfère le futon au lit, c’est la vérité. On devrait aller poser nos affaires et se changer tant qu’on le peut encore.

Il prit alors les devants. Pendant que Milan abordé un autre sujet, tirant déjà des conclusions hâtives sur le tas sans même demander d’abord. Soren se demandait même pourquoi il partait aussi loin avec si peu d’information. … Puis il se rappela que cette même personne l’avait pris cru homosexuel dès le premier jour. Visiblement, Soren devrait sûrement s’habituer à ce qu'il aille vite en besogne. Il dit cependant non sans se départir du même ton de tout à l’heure. La petite pique en fin de première phrase n’était pas sérieuse et le ton employé pour le dire était assez explicite, il se moquait gentiment de Milan.

- Je ne t’ai rien caché, tu ne me l’as même pas demandé avant de tirer des conclusions, tout comme sur mon orientation sexuelle en passant. Je n’ai pas vraiment une âme de cuistot… À choisir, je préfère dessiner, mais bon. J’aide surtout pour les tâches ingrates, c’est mon oncle et Nori qui s’occupe de faire le plus gros. Je me charge aussi de transmettre la commande vu que j’ai une meilleure mémoire qu’eux. Voilà, rien d’extraordinaire au final.

L’habitation était en réalité au-dessus du restaurant. Il suffisait de monter quelques marches et on pouvait vite constater que l’aménagement était à mi-chemin, entre moderne et traditionnel. La chambre de Soren était plutôt vide au final, il ne dormait plus souvent ici après tout. Bien que le lit était fait, preuve qu’Elina était passé par là. Il indiqua à Milan qu’il pouvait se changer s’il le désirait. Le restaurant n’imposait aucune tenue, il a fallait juste être sobre au maximum. Le noir était d’ailleurs souvent conseillé. De son côté, le jeune homme récupéra des affaires pour la cuisine, là encore, un pantalon blanc et un haut tout aussi blanc. Il avait également passé un bandana sur ses cheveux, libérant son visage et amenant ses cheveux vers l’arrière. Pour le plus observateur, la pointe de sa cicatrice touché son sourcil avant de disparaître sous les tissus.

Makoto était arrivé et Elina appela Soren pour qu’ils reviennent en bas. La voix portait facilement avec sa tante et Soso comprit qu’il était temps de bouger. Connaissant bien sa tante, il prévint alors tout de suite le blond.

- Houlà, vu le ton employé, ça risque d’être une soirée chargée. On y va, tu es prêt ? Elles vont te briefer en salle. Je te laisserais en passant devant la cuisine.

Une fois redescendu, Soso rejoignit son Oncle et Nori qui était arrivé entre temps. Âgé de quelques années de plus que Soren. L’homme était également un peu plus petit mais plus trapu. Déjà, les blagues fusèrent entre eux et le travail commença dés que les commandes affluèrent. Soren comme prévu se tenait près de la fenêtre séparant cuisine/service et mémorisait chaque commande avant de les transmettre aux deux autres. Retournant à ses affaires, il arrivait qu’on lui demande un rappel par si et par la quand un doute s’installé sur ce qu’il fallait préparer. Juni posé ensuite les plats pour les serveurs, Nori les desserts et pâtisserie.

La température montait vite et déjà, les trois cuistots étaient en transe. L’heure tournée et les commandes ne désemplissent pas. Soren rata plusieurs épluchures ce qui amena quelques coupures aux doigts par moment. Mais rien de grave, Juni avait d’ailleurs lui aussi les mêmes soucis. Mais dans l’ensemble, les différentes commandes étaient honorées dans les temps et la boite a pansement se vider peu à peu. Autant son Oncle donné l’impression d’être peu concerné et très détaché quand on lui parlé. Autant, il avait un sens de l’organisation qui ferait frémir un maniaque du travail. Tout était carré, il lançait les cuissons longues plus tôt et parvenait à gérer avec les cuissons courtes. Aucune seconde ne s’en trouvait gâché.

18h, 19h, 20h, 21h, 22h, … Chaque heure était intense. Mais le calme commençait à s’installer. Soren n’en pouvait plus et s’était assis sur un plan de travail pendant que Juni finissait de nettoyer la plonge à sa place pour laisser son neveu souffler.

- Tu as bien bossé. Mais j’espère que tu as encore des forces pour le spectacle, j’ai besoin de ton aide ce soir.
- D’accord, quelle scène de théâtre ?
- Ce soir… Eli m’a dit que ce serait Kumagai. Il n’y a pas d’enfant, donc on peut se permettre de faire un truc un peu plus adulte.
- Je vais préparer les affaires du coup.

Elina arriva justement pour leur signaler qu’ils devraient bientôt monter sur scène, qui se trouvait bien positionné dans la salle pour que tout monde en profite, en face de l'entrée, assez grande pour donné des représentations a deux, voir trois. Soren en profita pour demander comment la soirée s’était passé.

- C’était le feu, mais heureusement qu’on était trois. Ton ami a bien travaillé, Soso, je lui ai dit qu’on allait pouvoir souffler le temps du spectacle et Makoto lui a proposé de s’asseoir avec elle vu que les clients ne commandent plus rien pour l’instant. Le pauvre, j'espère que je n'ai pas été ignoble avec lui. Enfin bref, j’ai déjà passé l’annonce dans le magasin qu’on mettait la cuisine en pause pour le moment.

Elina demanda à Juni si ça ne le dérangé pas que leurs parts des pourboires de la soirée soit donné à la jeune femme d’ailleurs. Son ventre était un peu voyant bien qu’elle ait sûrement mis une tenue ample comme a son habitude. La Japonaise avait un physique typique, cheveux noirs coupés en carrés et des yeux sombres. Normalement, elle ne devrait plus travailler, mais le père du petit n’avait pas un boulot très bien payé et Elina prenait un maximum de travail sur elle. Par chance, une grande partie des clients étaient des habitués ce soir et se montrait agréable avec elle pour ne pas trop laisser le stress s'installé.

Junichi sourit en hochant la tête à la proposition de sa femme. Puis cette dernière repartit en salle. Les deux Haruka s’échangèrent un regard complice. Les spectacles étaient probablement leurs moments préférés.

- Tu t’es entraîné rassure-moi, il ne faudrait pas faire un flop.
- Pas trop, mais suffisamment pour ne pas faire la crêpe comme toi la dernière fois.
- Ça se voit que tu n’y connais rien, c’était parfaitement calculé.
- C’est ça, j’ai surtout calculé les planches qui ont tremblées…
- Va te changer au lieu de perdre du temps !

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconnaissance de dette (Pv Milan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: En dehors de la ville-
Sauter vers: