Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -35%
Jabra Elite 65t à 55€ + 4,98€ de ...
Voir le deal
55 €

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Reconnaissance de dette (Pv Milan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyDim 3 Jan 2021 - 10:58

07 Novembre en début d’après-midi.

Il fallait compter environ 25 minute pour rejoindre Osaka, ensuite, encore 15 minutes en bus et au moins autant à marcher pour rejoindre le restaurant de son Oncle. Ce dernier était parvenu à monter une fructueuse affaire grâce à l’aide de sa femme. Il avait peu d’employés, un cuisinier et une serveuse. Mais l’endroit n’était pas grand, à peine une trentaine de places. Pourtant, ils avaient eu la bonne idée de faire des spectacles durant les repas. Junichi ayant lui aussi appris l’art traditionnel au Dojo familial, il savait parfaitement exécuter la danse du sabre et maîtrisé l’art de la scène japonaise.

Autant dire que les touristes avaient été attirés comme des mouches par l’idée d’en apprendre un peu plus sur l’histoire du Japon, ou de ses légendes. Soren participait en général à la représentation, bien que souvent masqué, car il n’aimait pas savoir qu’on puisse le voir danser. Une fois descendu du bus, le jeune homme se retourna pour attendre Milan.

Ah oui, c’est vrai, comment expliquer la présence du basketteur au côté de Soren. Eh bien, c’est très simple. Ils avaient pris l’habitude d’aller boire un verre de temps à autres. Sauf que la dernière fois, ça ne s’était pas très bien déroulé pour Milan, alors que Soso attendait à table qu’il paye sa boisson, n’ayant pas la monnaie sur lui, le blondinet avait décidé de payer par carte au comptoir, mais ne revenait toujours pas. Par curiosité, Soso se rendit alors jusque-là et constata que la situation avait un peu dégénéré. Comprenant alors que sa carte ne semblait pas vouloir passer… Évidemment, il paya le verre de son ami sans hésiter et dans la discussion qui suivit sur le chemin du retour. Soren avait proposé à Milan de l’accompagner le prochain Week end où il irait travailler avec son Oncle et sa Tante. Histoire de l’aider au moins un peu.

Avait-il accepté ? ………………….. Je vous laisse répondre seuls à cette question.

Quoi qu’il en soit, Soren en profita alors expliquer ce qu’il y avait à savoir sur le travail à faire pendant la marche qu’ils restaient à faire.

- Ce n’est pas compliqué, j’imagine que Tante Elina te coachera pour le service. Vu qu’on sera déjà trois en cuisine et qu’elle ne seront que deux en salle. Par contre, j’annonce la couleur, ceux qui ne sont pas professionnels finissent rarement la soirée vu que c’est elle qui gère le personnelles. Idem si tu as un problème avec un client, va la voir de suite et elle s’occupera du reste. Tu verras, elle est plutôt direct et parait un peu méchante, mais dans le fond, c’est quelqu’un de particulièrement intègre.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyDim 3 Jan 2021 - 12:00

Ce mois de novembre s'annonce riche en nouveautés ! En tout cas, au niveau professionnel. Il faut dire que ça faisait plusieurs mois que j'avais trouvé une certaine stabilité dans l'enchainement des petits boulots habituels, et je crois que ce n'est pas fait pour moi. De toute façon, il y a beaucoup trop de choses qui ne vont pas en ce moment. Ou plutôt qui me trottent dans la tête et qui m'empêchaient de me concentrer sur ce que j'avais à faire. Alors plutôt que de finir par me faire virer, j'ai préféré prendre les devants et partir de moi-même.

Sauf que c'est bien beau, mais ce n'est pas non plus comme si je pouvais m'offrir le luxe de me priver d'une partie de mes revenus ! Comment ça il faut y réfléchir avant ? Ouais, bah on fait comme on peut. Et inévitablement, les problèmes habituels sont revenus.

"Ma carte ne passe pas ? C'est pas vrai ? Je ne comprends pas, je suis pourtant sûr d'avoir de l'argent sur mon compte ! C'est bien la première fois que ça m'arrive je vous assure ! Attendez, je vais contacter ma banque pour savoir où est le problème !"

Évidemment, tout le baratin que j'ai servi au serveur ce jour-là est totalement bidon. C'était loin d'être la première fois, et je sais très bien pourquoi est-ce que le paiement est refusé. Pourtant, pour une simple boisson, j'ai déjà réussi à m'en sortir avec ce genre de discours. Mais cette fois, je n'ai pas eu le temps de l'endormir que Soren, avec qui j'étais ce jour-là, est arrivé pour me sortir de la panade. Ce qui est sympa évidemment, mais depuis, je me sentais horriblement mal vis à vis de lui. J'ai beau ne pas avoir de fric, je n'aime pas pour autant passer pour un clodo.

C'est comme ça que je me retrouve à prendre la direction d'Osaka aujourd'hui ! Un petit changement d'air ne me fera pas de mal ! Même si je ne sais toujours pas à quoi m'attendre exactement, je fais suffisamment confiance à Soren pour ne pas trop m'inquiéter. En plus, il commence déjà à m'expliquer le plan. Ou plutôt à m'indiquer les pièges à éviter.

- "Le service en salle, je commence à avoir enchainé pas mal d'heures, je devrais m'en sortir. Enfin, je ferai tout pour en tout cas ! Je ne voudrais pas te causer de problèmes en plus." Ouais, parce que c'est déjà vachement sympa de sa part d'avoir proposé de m'aider de la sorte. "En tout cas, c'est super cool de m'emmener là bas ! Tu y bosses souvent ?!"

Je ne connais de Soren que ce qu'il montre sur le campus. Je sais qu'avec son père c'est tendu et qu'il y a cette histoire de dojo, mais en dehors de ça, c'est bien la première fois que j'entendais parler d'un restaurant ! Et de ce que j'ai cru comprendre, ça passe bien mieux avec cette partie de sa famille. Alors forcément, j'ai hâte de les rencontrer ! En plus si ça se trouve, ils ont des histoires croustillantes à raconter à propos du jeune homme !! Allez, quelle tatie n'a jamais a.do.ré livrer les frasques de jeunesse de son neveu préféré ?!!

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyDim 3 Jan 2021 - 17:00

Soren avait expliqué ce qu’il avait cru bon de dire, il ne tenait pas à ce que Milan se fasse recalé bêtement. Surtout qu’Elina ne prendrait pas de gant avec lui sur le sujet. C’est sûr que pour le coup, ça aurait été plus simplement d’inverser les rôles pour que Milan soit avec son Oncle, beaucoup plus cool. Cependant, il y avait un certain détail qui pouvait occasionner quelques dégâts. Soren n’était pas fait pour le service…

Le jeune homme lui expliqua d’ailleurs qu’il connaissait déjà bien le milieu visiblement, ce qui serait probablement une bonne chose. De même qu’il ne voulait pas lui causé de problème, Soren sourit doucement et dit d’un ton amusé.

- Aucune chance, si j’avais craint que tu ne causes des problèmes, tu ne serais pas en train de m’accompagner, tu sais.

C’était clair, Soren ne s’investissait rarement pas pour des gens en qui il n’avait pas au moins un peu confiance. Milan lui demanda alors s’il travaillait souvent le bas. Le jeune hocha les épaules. Un peu plus de deux ans, il y travaillait quand il avait besoin d’argent et en ce moment, il avait besoin d’accumuler de l’argent pour un projet personnel. Inutile de rentrer dans les détails, ce n’était pas pour tout de suite. Soren réfléchit alors en posant son doigt sur sa bouche. Ses mimiques ne seraient plus les mêmes, car il ne se trouvait plus vraiment en milieu scolaire. Plus détendu, plus… lui-même.

- Régulièrement, une fois tous les deux mois et un peu plus en période de vacance. Normalement, étant mineur, je n’ai pas le droit de travailler. Mais comme c’est un cadre familial, on ferme les yeux. Je donne un coup de main et mon enveloppe à Noël est plus épaisse, si on veut. Oui, on fête Noël, car ma tante et ma mère sont américaines et ont apporté ça dans notre famille.

Il sourit doucement en se disant qu’il ne faisait pas que la cuisine après tout. Son oncle comptait sur lui pour les spectacles. Ca revenait moins chère d’engager des figurants. La plupart des soirées, c’était des représentations plus simples d’une danse du sabre et/ou d’un conte japonais. Mais quand Soren était là, ils pouvaient se permettre d’en mettre plein les yeux.

Ah tiens, on pouvait presque voir le restaurant de là ou ils étaient. Sobre, portant le nom de Haruka. Une pancarte avec indiquée le plat du jour, surtout des spécialités japonaises. Soren entra alors par la porte d’entrée et tomba sur sa tante.

- Bonjour Tante Eli. Je n’arrive pas en retard ?
- Non, même en avance mon grand. Hum ? Tu as un invité ?

Soren sourit doucement, sa tante ne passait pas souvent inaperçu, car ses cheveux se trouvaient être aussi blond que ceux de Riku. À la différence, que ses yeux étaient vert, un peu comme ceux de Soren. Ce qui pouvait aussi trahir, c’est qu'elle est sa mère se trouvait être des jumelles, ainsi, elles avaient pris l’habitude d’être confondu l’une avec l’autre. Bien que fausse jumelle en réalité à cause de la couleur des yeux, Abi la mère de Soren avait les yeux bleus. Son oncle étant également le grand frère de son père… Oui, les frangins ne sont pas allés chercher leurs femmes très loin, il faut croire… Autant dire que les liens familiaux étaient au top. Malgré de grandes différences de caractère.

Eli par exemple, était impulsive et caractérielle quand Abi était douce et patiente. Juni son oncle avait un sens de l’humour exacerbé et ne prenait jamais rien mal, là ou Atomu le père de Soren était plus sérieux et susceptible. Comme quoi. En réalité, Soren comprenait rien qu’en voyant la différence de taille entre Riku et lui. Il répondit enfin.

- Oui… euh en fait. Je voulais te demander si ça te déranger de le laisser faire un extra ici. Tu m'avais dit que tu n'étais pas contre un peu de main d'oeuvre en salle.

Elina s’approcha d’eux en soupirant. L’espace d’une seconde, il craint qu’elle refuse.

- Non pas vraiment, je ne dis pas non à un petit coup de main en salle, Makoto est épuisé depuis qu’elle attend un enfant et je ne peux pas non plus être sur tous les fronts. Mais dis-moi mister, tu t’en sors en service ? Tu es majeur ? Tes parents sont au courant que tu es ici ?

Elle sourit chaleureusement pour ne pas donner une mauvaise image d’elle, mais elle avait souvent tendance à entrer dans le vif du sujet et une fois la réponse obtenue, elle se permit de mettre un méchant coup de poing dans l’épaule de Soren en toute affection avant d’ajouter d’un ton sévère.

- Eh toi ! Quand tu veux faire travailler tes amis dans le restaurant, préviens-moi avant.
- Mais j’ai prévenu Oncle Juni en fait… Il ne t’a rien dit ?
- …… Je vais le tuer cette fois lui aussi. Bon, on va dire que celui-là, c’est pour avoir jouer les dragueurs. Sérieusement, tu croyais que ta sœur ne nous ferait pas parvenir une édition du journal de ton école ? J’espère que tu as une bonne explication parce qu’on a dû faire des pieds et des mains pour éviter que sa remonte jusqu’à ton père…

Dit-elle en se frappant le front du plat de la main. Peu importe, elle ne voulait pas vraiment en savoir plus. Pour le moment, elle avait à faire et dit alors d’un ton plus poli envers Milan.

- Mais pardonne moi, j’en oublie la politesse. Je m’appelle Elina Haruka et du coup, tu seras avec moi en salle. On verra les détails plus tard, j'ai beaucoup de travail pour l'instant. Ce gros lourd ici présent va te montrer les lieux et te présenter à l’autre gros lourd qui me sert de mari.

Elle sourit doucement et retourna à son travail une fois que la discussion fut terminée. Soren soupira de soulagement.

- J’en étais sûr qu’il allait oublier… Mais ça va, elle la bien pris. Elle est cash, mais pas méchante pour deux sous. Aller vient.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyLun 4 Jan 2021 - 11:26

Soren n'est clairement pas le type le plus démonstratif, mais je sais bien qu'il ne se forcerait pas à me supporter s'il n'en avait pas envie. Et le fait qu'il m'ait invité à venir donner un coup de main dans sa famille (un peu parce que j'insistais pour trouver un moyen de le remercier pour son geste ok) est assez significatif. En tout cas, je suis bien content de pouvoir l'entendre parler autant, m'expliquer comment ça se passe, ses relations avec son oncle et sa tante, leurs habitudes.

Et puis mine de rien, depuis que je suis à Kobe, je quitte très rarement la ville. Trop cher. Mais depuis la rentrée de septembre, il y a beaucoup de choses qui me trottent en tête, qui m'empêchent de me concentrer ou qui me foutent le moral à zéro, alors prendre un peu l'air ne me fera sûrement que du bien ! D'autant plus que maintenant que j'ai démissionné du club d'host où je bossais, je récupère enfin mes week end !

C'est donc avec une réelle bonne humeur retrouvée que je suis Soren dans les rues d'Osaka. Ce n'est pas la première fois que j'y mets les pieds mais la dernière remonte à plusieurs années déjà. Et finalement, on arrive jusqu'à ce qui doit être notre destination si j'en juge par le nom du restaurant. S'il m'en faut beaucoup plus pour pouvoir être mal à l'aise, je laisse évidemment Soren entamer les discussions avec sa tante, et je ne peux retenir un léger sourire amusé en les voyant interagir. Pour sûr qu'ils sont bien différents !

- "Oh heu, oui, j'ai eu l'occasion de faire pas mal de services, que ce soit pour des occasions spéciales avec un besoin accru de serveurs ou juste pour dépanner quand il manquait de personnel, j'en suis pas à mon coup d'essai ! Et j'ai 20 ans, ne vous inquiétez pas pour ça. Quant à mes parents, je ne crois pas que connaitre ce genre de détail les intéresse !"

Ok, j'ai été un peu pris au dépourvu par cette façon de s'adresser subitement à moi alors que son attention semblait portée uniquement sur Soren. Mais comme je ne voudrais surtout pas paraitre mal élevé, je me suis évidemment bien appliqué à répondre à toutes ses interrogations tout en me penchant légèrement en avant en signe de respect.

Heureusement, elle parait changer d'idées plus vite que de chaussettes, et le sujet passe à tout autre chose. Dont je préfère ne pas me mêler. Parce que ce ne serait pas très poli. Mais une fois de plus, je ne peux m'empêcher de trouver ça très drôle. Surtout quand on connait un peu Soren. De toute façon, le boomerang revient bien vite dans ma direction, m'obligeant à focaliser mon attention de nouveau sur les mots qui me sont adressés.

- "Enchanté de faire votre connaissance madame Haruka. Je m'appelle Milan Cray et je ferai en sorte de vous aider au mieux."

Suite à quoi je me retrouve de nouveau seul avec Soren. Ah ça, c'est clair qu'elle n'a pas l'air de manquer d'énergie ! Je suis sûr que je ne vais pas m'ennuyer ! Ce qui est plutôt une bonne chose.

- "Oui, je dirais même qu'elle a l'air super gentille ! En tout cas, elle semble vraiment s'inquiéter pour toi, c'est plutôt sympa."

Parce que ce ne sont déjà pas tous les parents qui s'intéressent à autre chose qu'au seul bulletin scolaire de leurs gamins (et encore), mais les oncles et tantes se contentent généralement d'informations intermédiaires. Alors ouais, je trouve ça vraiment cool !

- "Et j'ai même droit à un guide particulier pour me faire visiter les lieux, alors je ne risque pas de me plaindre !!"

Ce ne serait pas la première fois que je me retrouverais lâché au beau milieu d'un nouvel endroit et qu'on me laisse me débrouiller seul. J'ai appris à faire avec. Mais évidemment, je compte bien profiter de ce luxe offert !!

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyLun 4 Jan 2021 - 17:44

Bon, le moment le plus tendu était passé. Sa tante n’avait eu aucun mal accepté Milan pour le boulot et c’était le principal. Cependant, Soren savait d’office qu’il allait devoir rendre des comptes au repas… Eli n’aimait pas que quelqu’un s’attire des ennuis et le faisait facilement savoir. Donc, elle demanderait sûrement à ce que Soren s’explique sur cette histoire.

Bref, Milan donna son retour sur ce qu’il pensait du peu de famille qu’il avait vu de Soren. Encore que ce n’était pas la pire, mais sa Tante se situé aisément en second position dans la famille. Cependant, il fut rassuré, le blondinet n’était pas du genre à s’effrayer pour si peu. Le jeune homme soupira doucement et répondit à son ami.

- Parfois, j’aimerais quand même qu’elle s’inquiète un peu moins, si tu veux mon avis. Mais bon, c’est elle et mon Oncle qui s’occupe de nous a Kobe comme nos parents ne sont pas en état de le faire.

Entre son père qui était toujours en vadrouille et rentrait de temps à autre. Sa mère qui n’avait pas beaucoup le droit de sortir. Il fallait bien que quelqu’un s’occupe de gérer les affaires qui se passaient à Kobe. Bien évidemment, c’était temporaire et la situation plaisait à Juni et Elina qui n’avait jamais pu avoir d’enfant. Soren ne rentrerait pas dans les détails de cette histoire, le principal, c’est que leur bonheur était visible. Il ne vivait pas mal ce coup du sort et Elina étant la jumelle de la mère de Soren. C’était bien plus une seconde Mère qu’une tante pour Riku et lui. Juni de son côté aussi s’investissait bien plus qu’en apparence et avait appris beaucoup de valeur que Soren conservé encore aujourd’hui.

Il sourit doucement à la remarque de Milan et l’invita à le suivre d’un geste de la tête. L’étudiant expliqua alors le fonctionnement du restaurant. La salle principalement et la disposition.

- Je pense que quand Makoto, la seconde serveuse avec Tante Eli sera là, tu devras surement l’aider à mettre les tables en place. Elle ne devrait pas tarder. Je te propose de passer par la cuisine comme ça, je verrais avec Oncle Juni si on a une chambre de libre pour toi.

Il l’invita à nouveau à le suivre en se rendant vers la cuisine, accolé à la salle de service, mais tout de même séparé par un long couloir qui se finissait sur deux porte de chaque côté de la pierre de service. La cuisine était accessible pour les serveurs via une fenêtre ouverts où il pouvait déposer les commandes et récupérait les plats. Ce couloir contenait tout ce qu’il faudrait pour les services, couverts, assiettes, cruche. Le tout rangeait de façon propre. Juni était visible par la longue fenêtre et arrêta de nettoyer un plan de travail quand il vit Soren.

- Ah tiens, Soren ? Tu es la depuis quand ?
- Je viens d’arriver, mais dis-moi. Tu n’as pas la sensation d’avoir oublié un détail ?
- Ben pas vraiment, je ne crois p… …. Ah. Je suppose que vous avez déjà croisé la chef, si tu me dit ça.

Il venait de voir Milan et comprit alors de quoi il en retournait. L’homme sourit alors. Un peu plus grand que Soren. Ils se ressemblaient beaucoup, mise à part que lui avait les cheveux plus court et les yeux marron. Il était aussi élancé que Soso sur le plan physique. Tout en se grattant le coin du front, il dit d’un ton posé.

- En même temps, tu te doutes bien que j’eusse 3 chances sur 4 d’oublier. Tu as le numéro de ta tante et tu aurais pu lui demander directement. C’est un peu ta faute quand même. Bonjour, je m’appelle Junichi et si tu veux travailler ici, on ne va pas se formaliser. Tu peux m’appeler Chef ? Non plutôt Boss ? Ou alors… Mmmh ? Qu’est-ce que tu penses de Patron ?
- Plutôt gonflé venant de celui qui n’a pas de responsabilité…
- Eh ! On respecte ses ainés mon garçon ! Mais oui tu peux m'appeler Junichi, ca ne me derange pas. Si tu reste sur Haruka, ca va être un bordel avec toute la famille ici. Et toi viens la !

Il sourit doucement et éclata de rire accompagné par Soren qui ne se formalisa pas quand ce dernier l’attrapa pour l’attiré dans ses bras et lui frotté son poing contre le haut du crâne.

- Eh ! C’est bon, lache-moi. Dis-moi, il vous reste une chambre de libre ?
- hum ? Non pas vraiment, la deuxième chambre et reservé a ta soeur, pourquoi ? Ah non, j’ai compris. Ben, il peut dormir dans ta chambre. On sortira un deuxième futon au pire.

Soren réfléchit alors et se tourna vers Milan.

- Je prendrais le futon au pire, tu auras qu’à prendre mon lit. J’ai l’habitude de dormir par terre quand je suis chez moi. C’est très traditionnel. Je vais te montrer la cuisine tant qu'on y est.

À voir selon sa réponse, en attendant. Soren proposa de voir la cuisine et Juni aida à faire la visite. Expliquant ou Milan devrait déposer ses commandes et ou récupéré les plats.


---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMar 5 Jan 2021 - 22:02

- "Pourtant, c'est agréable d'avoir quelqu'un qui s'inquiète pour nous."

C'est peut-être parce que je n'ai jamais eu droit à ce genre d'attention que j'ai toujours autant aimé observer le fonctionnement des familles de mes amis. C'est chaleureux. Personne n'agit de la même façon, mais l'amour qui se cache derrière n'est jamais difficile à déceler. Et que ce soit l'oncle ou la tante, la bienveillance à l'égard de leur neveu est assez flagrante. De quoi me donner le sourire sans que je n'ai à me forcer.

Je suis Soren le long des différents couloirs et salles qu'il me présente, retenant les endroits stratégiques pour la soirée de travail qui s'annonce. Pour avoir déjà travaillé dans des réceptions mondaines complètement démesurées, je devrais pouvoir m'adapter assez facilement à cet endroit. Du moins, je ne pense pas me perdre !

- "Enchanté de faire votre connaissance boss ! Ou chef ! Ou, comme vous préférez !"

Non, je ne suis pas très contrariant, et je ne vois aucun problème à user de ce genre d'appellation malgré ce que semble en penser Soren. Je profite du moment pour me présenter à mon tour tout en m'inclinant respectueusement, avant que le sujet de la chambre ne soit évoqué. A vrai dire, là non plus je ne suis pas vraiment compliqué. Ce n'est pas non plus comme si j'avais les moyens de l'être.

- "J'vais pas te laisser dormir par terre alors qu'on est chez toi ! T'inquiète pas pour ça, je me glisserai là où il y aura de la place ! Et puis après une soirée de boulot, je suis sûr que je ce genre de détail ne sera pas bien important !"

En temps normal j'aurais sûrement tenté de le déstabiliser un peu en précisant qu'on devrait bien passer à deux dans un même lit mais... On va dire qu'il a de la chance pour cette fois ! Je n'ai pas très envie d'être mal vu par son oncle dès les premières minutes. Ni d'en rajouter aux rumeurs qui ont déjà l'air de remonter jusqu'à leurs oreilles. Alors je me tiens bien et continue à assumer mon rôle de bon garçon, suivant les instructions données et acquiesçant de temps en temps.

- "Alors, si je comprends bien, Soren tu bosses en cuisine ?! T'as une âme de cuistot et tu me l'avais caché ?!!"

Je fais mine d'être outré par cette révélation, mais évidemment que je surjoue un peu. Cela dit, s'il sait vraiment cuisiner, ça reste une info très intéressante !!

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMer 6 Jan 2021 - 1:04

Milan ne semblait pas trop vouloir laisser le choix à Soren. Pourtant ce dernier ne comptait pas vraiment se laisser démonter. Après tout, avant d’être un employé temporaire et officieux, c’était avant tout un invité et dans la famille, celui qui invité devait prendre les responsabilités. Soso n’était pas du genre à se défiler. Bien que n’affichant pas un sourire sur le visage, il parla d’une voix particulièrement plus détendu. Étant dans son environnement après tout.

- Même si je suis chez moi, tu es notre invité. Puis je préfère le futon au lit, c’est la vérité. On devrait aller poser nos affaires et se changer tant qu’on le peut encore.

Il prit alors les devants. Pendant que Milan abordé un autre sujet, tirant déjà des conclusions hâtives sur le tas sans même demander d’abord. Soren se demandait même pourquoi il partait aussi loin avec si peu d’information. … Puis il se rappela que cette même personne l’avait pris cru homosexuel dès le premier jour. Visiblement, Soren devrait sûrement s’habituer à ce qu'il aille vite en besogne. Il dit cependant non sans se départir du même ton de tout à l’heure. La petite pique en fin de première phrase n’était pas sérieuse et le ton employé pour le dire était assez explicite, il se moquait gentiment de Milan.

- Je ne t’ai rien caché, tu ne me l’as même pas demandé avant de tirer des conclusions, tout comme sur mon orientation sexuelle en passant. Je n’ai pas vraiment une âme de cuistot… À choisir, je préfère dessiner, mais bon. J’aide surtout pour les tâches ingrates, c’est mon oncle et Nori qui s’occupe de faire le plus gros. Je me charge aussi de transmettre la commande vu que j’ai une meilleure mémoire qu’eux. Voilà, rien d’extraordinaire au final.

L’habitation était en réalité au-dessus du restaurant. Il suffisait de monter quelques marches et on pouvait vite constater que l’aménagement était à mi-chemin, entre moderne et traditionnel. La chambre de Soren était plutôt vide au final, il ne dormait plus souvent ici après tout. Bien que le lit était fait, preuve qu’Elina était passé par là. Il indiqua à Milan qu’il pouvait se changer s’il le désirait. Le restaurant n’imposait aucune tenue, il a fallait juste être sobre au maximum. Le noir était d’ailleurs souvent conseillé. De son côté, le jeune homme récupéra des affaires pour la cuisine, là encore, un pantalon blanc et un haut tout aussi blanc. Il avait également passé un bandana sur ses cheveux, libérant son visage et amenant ses cheveux vers l’arrière. Pour le plus observateur, la pointe de sa cicatrice touché son sourcil avant de disparaître sous les tissus.

Makoto était arrivé et Elina appela Soren pour qu’ils reviennent en bas. La voix portait facilement avec sa tante et Soso comprit qu’il était temps de bouger. Connaissant bien sa tante, il prévint alors tout de suite le blond.

- Houlà, vu le ton employé, ça risque d’être une soirée chargée. On y va, tu es prêt ? Elles vont te briefer en salle. Je te laisserais en passant devant la cuisine.

Une fois redescendu, Soso rejoignit son Oncle et Nori qui était arrivé entre temps. Âgé de quelques années de plus que Soren. L’homme était également un peu plus petit mais plus trapu. Déjà, les blagues fusèrent entre eux et le travail commença dés que les commandes affluèrent. Soren comme prévu se tenait près de la fenêtre séparant cuisine/service et mémorisait chaque commande avant de les transmettre aux deux autres. Retournant à ses affaires, il arrivait qu’on lui demande un rappel par si et par la quand un doute s’installé sur ce qu’il fallait préparer. Juni posé ensuite les plats pour les serveurs, Nori les desserts et pâtisserie.

La température montait vite et déjà, les trois cuistots étaient en transe. L’heure tournée et les commandes ne désemplissent pas. Soren rata plusieurs épluchures ce qui amena quelques coupures aux doigts par moment. Mais rien de grave, Juni avait d’ailleurs lui aussi les mêmes soucis. Mais dans l’ensemble, les différentes commandes étaient honorées dans les temps et la boite a pansement se vider peu à peu. Autant son Oncle donné l’impression d’être peu concerné et très détaché quand on lui parlé. Autant, il avait un sens de l’organisation qui ferait frémir un maniaque du travail. Tout était carré, il lançait les cuissons longues plus tôt et parvenait à gérer avec les cuissons courtes. Aucune seconde ne s’en trouvait gâché.

18h, 19h, 20h, 21h, 22h, … Chaque heure était intense. Mais le calme commençait à s’installer. Soren n’en pouvait plus et s’était assis sur un plan de travail pendant que Juni finissait de nettoyer la plonge à sa place pour laisser son neveu souffler.

- Tu as bien bossé. Mais j’espère que tu as encore des forces pour le spectacle, j’ai besoin de ton aide ce soir.
- D’accord, quelle scène de théâtre ?
- Ce soir… Eli m’a dit que ce serait Kumagai. Il n’y a pas d’enfant, donc on peut se permettre de faire un truc un peu plus adulte.
- Je vais préparer les affaires du coup.

Elina arriva justement pour leur signaler qu’ils devraient bientôt monter sur scène, qui se trouvait bien positionné dans la salle pour que tout monde en profite, en face de l'entrée, assez grande pour donné des représentations a deux, voir trois. Soren en profita pour demander comment la soirée s’était passé.

- C’était le feu, mais heureusement qu’on était trois. Ton ami a bien travaillé, Soso, je lui ai dit qu’on allait pouvoir souffler le temps du spectacle et Makoto lui a proposé de s’asseoir avec elle vu que les clients ne commandent plus rien pour l’instant. Le pauvre, j'espère que je n'ai pas été ignoble avec lui. Enfin bref, j’ai déjà passé l’annonce dans le magasin qu’on mettait la cuisine en pause pour le moment.

Elina demanda à Juni si ça ne le dérangé pas que leurs parts des pourboires de la soirée soit donné à la jeune femme d’ailleurs. Son ventre était un peu voyant bien qu’elle ait sûrement mis une tenue ample comme a son habitude. La Japonaise avait un physique typique, cheveux noirs coupés en carrés et des yeux sombres. Normalement, elle ne devrait plus travailler, mais le père du petit n’avait pas un boulot très bien payé et Elina prenait un maximum de travail sur elle. Par chance, une grande partie des clients étaient des habitués ce soir et se montrait agréable avec elle pour ne pas trop laisser le stress s'installé.

Junichi sourit en hochant la tête à la proposition de sa femme. Puis cette dernière repartit en salle. Les deux Haruka s’échangèrent un regard complice. Les spectacles étaient probablement leurs moments préférés.

- Tu t’es entraîné rassure-moi, il ne faudrait pas faire un flop.
- Pas trop, mais suffisamment pour ne pas faire la crêpe comme toi la dernière fois.
- Ça se voit que tu n’y connais rien, c’était parfaitement calculé.
- C’est ça, j’ai surtout calculé les planches qui ont tremblées…
- Va te changer au lieu de perdre du temps !

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMar 2 Fév 2021 - 20:48

Je ne suis pas particulièrement étonné d'entendre Soren insister pour me laisser le lit. Ça correspond bien à tout ce que je sais de lui. Et j'ai comme l'impression que ça ne servirait à rien d'insister maintenant, alors je ne dis rien de plus. Mais je n'abandonne pas pour autant ! On verra bien ça ce soir !

Je le suis donc jusqu'à l'étage où se trouvent apparemment les appartements. D'ailleurs il en profite pour m'accuser d'interpréter un peu trop vite les choses. Comment ça ? Bah, c'est vrai que ça m'aurait bien arrangé qu'il sache bien cuisiner. C'est toujours intéressant d'avoir des amis qui aiment ça. Mais encore une fois, on dirait que c'est raté.

- "Ah, ouais, c'est peut-être vrai que je m'emballe un peu vite parfois, mais faut dire que tu lâches parfois des infos qui prêtent à confusion hein !"

Je réponds avec un léger sourire qui se veut joueur. Bah si j'en arrive à ce genre de conclusions, ce n'est pas uniquement de ma faute non plus ! Et puis au moins maintenant, il doit savoir qu'il lui faut faire gaffe au genre de signaux qu'il peut renvoyer ! Ou pas... En fait j'ai comme un doute. Mais tant pis, pour le moment je suis là pour me racheter de mon manque d'organisation dans mes comptes.

Alors comme proposé par Soren, j'en profite pour passer une chemise propre, un coup de déo et de parfum (parce que c'est tout aussi important de sentir bon !) et me voilà rapidement prêt pour assurer la mission qui m'amène ici ! D'ailleurs, des voix nous indiquent bien vite qu'il est largement temps de s'y mettre.

- "Ça marche ! A plus tard alors !!"

Le moment où chacun doit rejoindre son poste arrive et je laisse donc Soren partir vers les cuisines pendant que je rejoints sa tante en salle. Et même si je n'en laisse rien paraitre, c'est vrai que je commence à stresser un peu. Parce que mine de rien, elle est quand même impressionnante la tata ! Et puis je n'ai surtout pas envie de décevoir et que Soren puisse se prendre des réflexions à ce sujet.

Mais évidemment, je garde mon grand sourire et mon énergie habituelle, me laissant briefer par la patronne, et heureusement que j'ai un peu d'expérience finalement. Ça évite quelques erreurs. Et surtout, ça me permet d'être beaucoup plus à l'aise avec tous ces plats en main, parce que le rythme est carrément soutenu ! S'il me faut quelques minutes pour bien me familiariser avec l'organisation du resto et la disposition des numéros de table, je finis par prendre le pli, et au plus fort de l'affluence je peux être 100% opérationnel.

Et après cette bonne séance de sport à avoir parcouru un bon nombre de bornes, le nombre de départs commence à devenir plus important que le nombre d'arrivées. J'ai un peu chaud (beaucoup en fait ok) et je commence tout juste à souffler quand la suite du programme est donnée. Un spectacle ? C'est vrai que Soren m'avait parlé d'un truc du genre, mais j'avoue que je n'ai aucune idée de ce à quoi je dois m'attendre.

- "C'est souvent qu'il vient donner un coup de main pour les représentations ?"

Je profite de ce moment de pause bienvenue pour discuter avec la future maman à côté de laquelle je suis installé pour l'occasion. Si je peux gratter quelques infos au passage c'est tout benef' !! Et je compte bien profiter de ma place de spectateur ! Je n'ai aucune de ce à quoi je dois m'attendre mais je suis déjà sûr que je vais adorer !

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyJeu 4 Fév 2021 - 1:13

La jeune femme était épuisée après une telle soirée. Heureuse de pouvoir souffler un peu, elle massait son ventre tout en observant Elina qui partait vers la cuisine après être passé pour s’assurer qu’elle allait bien. Désormais, plus de commande durant la représentation, le service de salle pouvait donc souffler. Elle sourit doucement à la question de Milan, Soren était discret mais très serviable en général, il l’a raccompagné même de temps à autre quand son homme ne pouvait pas venir la chercher. Logique qu'il aide donc chaque fois qu'il pouvait au spectacle. Alors, elle dit d’un ton paisible.

- Chaque fois qu’il vient travailler ici. Je sais que Soren et Junichi ont étudié les arts japonais à Kyoto, chez eux. Sa grand-mère a été une grande artiste en son temps. J’imagine que c’est d’elle qu’ils tiennent tous les deux. Enfin, de ce que j’en sais, c’est très traditionnel leur famille. Mise à part ici, on est un peu dans la branche moderne. Mais oui, pour répondre, il participe tout le temps et il danse même plutôt bien. Dis-moi, tu crois que ça t’embêterait de me ramener un verre d’eau ? Je m’excuse, mais je n’ai plus la force de me lever.

<>

Soren éternua discrètement... pendant qu'il enfilait tranquillement la tenue de Ronin prévu pour la représentation, comme d’habitude, il tenait le second rôle quand l’histoire de ne demandait pas quelqu’un de jeune. La scène ouverte était juste devant et à peine un fin rideau le séparer de la salle du restaurant. L’étudiant soupira et enfila un masque. Ce n’est pas que l’accessoire était obligatoire, mais il n’aimait pas qu’on le regarde danser alors Junichi avait trouvé une solution… Se cacher le visage aidé en effet. On ne pouvait voir que sa bouche et son menton sous un masque d'Oni.

Il récupéra un faux sabre, certes, il était fait en métal pour plus de réalisme. Mais ce dernier était prévu pour se fendre facilement en cas de contact un peu trop fort sur la pointe. La lame était parfaitement émoussée et la marque de plusieurs coups de sabres était visible par endroits.

Le spectacle avait commencé, Junichi était déjà prêt à entrer sur scène lorsque Elina commença à parler en allumant les lumières sur la scène après avoir plongé la pièce dans la pénombre.

- Ce soir, nous allons vous conter l’histoire d’un guerrier portant le nom de Kumagai. Illustre combattant sans aucun égal qui pourtant finira vaincu. Prenons place durant la bataille d’Ichi-no-taki, bataille à laquelle participa Kumagai.

Juni entra alors sur scène, sabre dégainé. Le spectacle était un jeu d’ombre en réalité, il n’était que deux après tout. Donc c’été une solution trouvée par Elina pour combler les trous au niveau des acteurs. Ainsi, Junichi se trouver non loin d’un rideau blanc en deux moitié jointe et étendu sur toute la longueur de la scène. Combattant les ombres et cadrant ses mouvements au leurs, donnant du réalisme en reculant pour éviter un « coup » et adoptant plusieurs posture bien connu de l’univers Samurai. L’histoire continua en parlant d’un jeune combattant qui parvint à tenir tête à Kumagai. Soren entra à son tour sur scène, donnant les coups dans le vide pour les ombres que sa chorégraphie prévoyait pendant que les lumières étaient éteintes sur Juni pour mieux mettre en valeur l’entrée de Soren.

Il dansait bien, faisant glisser son arme entre ses doigts, tournant sur lui-même et frappant quand il le fallait. Soren avait maîtrisé depuis bien longtemps l’art du sabre et la danse Kenbu, tout comme Juni qui effectua sa chorégraphie a la perfection ensuite, dansant à son tour. Le « combat » commença alors entre les deux acteurs. Le bruit des sabres qui s’entrechoquer ne laissa pas de place au doute cette fois, plus d’ombre. Soren avait assez confiance en Juni pour se battre pleinement et inversement. Il se lançait même des piques que le public ne pouvait s’entendre. Avant de s'ecarter pour reprendre la danse de leurs cotés.

Évidement, le combat tourna en faveur de Kumagai qui finit par mettre le coup décisif. Ce moment du spectacle était assez important. Soren n’avait pas intérêt à se louper. Junichi était placé au bon endroit et le public ne pouvait pas voir l’ouverture dans le rideau blanc, qui durant le combat s’était doucement décalé grâce aux machines au-dessus de la scène. Soren était également décalé. Les deux guerriers n’étaient plus face à face, cependant, la perspective cotée public était faite pour le faire croire. L’étudiant s’élança et au moment où le coup fatal été donner comme de nombreux mise en scène japonaise l'avait montré. Le jeune homme se retrouva derrière le rideau s’arrêtant net dans sa course pendant qu’une ombre avait pris sa place, s’écroulant derrière Juni quelque seconde de suspens après avoir reçu le coup. Juni garda la pose également, sabre tendu vers l'arrière et main sur le fourreau jusqu'à ce que l'ombre soit completement au sol.

Le reste du spectacle, commenté par Elina racontait en gros, que Kumagai prit en pitié le jeune guerrier qu’il venait de tuer. Car ce dernier lui rappela son fils. Il découvrit que les possessions du jeune homme, n’étaient qu’une flûte et un poème. Le guerrier fit envoyer la dépouille et les biens aux parents, puis accabler par le remords de cette seule vie ôté parmi toutes les autres, tomba dans la déprime.

La scène était plongé dans le noir, une seule lumière sur Kumagai qui s’éteigne et se rallumer. Soren devait tourner autour de lui, illustrant le fantôme du jeune homme pendant le remords de Kumagai. Chaque fois que la lumière s’éteigné et se rallumé, Juni se trouvait un peu plus près du sol, imageant la dépression de plus en plus fort.

Le remords si fort, Kumagai décida de raccrocher son arme. Il passa le reste de sa vie a médité. Soren disparu à nouveau de la scène pendant un instant de pénombre et commença tranquillement à enlever sa tenue. C’était une petite représentation aujourd’hui. À peine vingt minutes, mais il était complétement trempé avec la chaleur de la tenue et des lumières. Une petite douche et ils iraient donner un coup de main pour les desserts. Elina finissait de raconter au micro pendant que Juni était assis sur ces jambes avec une lumière verte et une projection d’un temple bouddhiste sur l’écran.

- Kumagai décida de se retirer auprès de bouddha dans le temple de Kurodani à Kyoto. Il médita sur cette phrase : un homme n’est pas noble parce qu’il fait souffrir un être vivant. Seul l’homme noble, sait les prendre en pitié.
C’est terminé pour aujourd’hui, pour nos chers visiteurs et touristes. Le temple Kurodani existe bel et bien. Vous pouvez le visiter, car il n’est pas très loin. Le service va reprendre des a présent.


Le service allait pouvoir reprendre.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyJeu 11 Fév 2021 - 15:57

- "Oh, non bien sûr, je te ramène ça tout de suite !"

Et puis toutes ces infos valent bien un verre d'eau ! Nan je plaisante, bien sûr que je ne laisserais pas une femme enceinte se lever après avoir autant bossé ! J'ai un minimum d'éducation quand même. Et pendant qu'on discute tranquillement, le spectacle se met en place et les choses sérieuses commencent !

Franchement, je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi travaillé. Le résultat est bluffant, surtout quand l'activité principale de l'établissement n'est pas le spectacle mais la restauration. La mise en scène est super bien pensée et je dois avouer que je me laisse direct emporter par l'histoire. Ok, j'ai toujours été bon public, mais ça n'empêche que c'est trop top !! Alors forcément, quand la scène finale se termine, je ne suis pas le dernier à applaudir cette prestation ! Et je dois admettre que découvrir cette facette de Soren est hyper intéressant !

- "Ouahou ! C'était hyper impressionnant ! Alors il y a plusieurs histoires différentes comme ça selon les soirs ?!"

Je continue à discuter quelques instants avec ma collègue du soir avant de reprendre du service une fois la scène vidée. Le rythme se fait plus calme, les clients moins nombreux et les desserts sont toujours plus simples à gérer. Deux heures s'écoulent encore avant que les derniers clients ne quittent leur table, allant régler pendant que j'en profite pour débarrasser. Le nettoyage de la salle se fait dans une ambiance bien plus cool, et ce n'est qu'une fois que tout est clean que je me permets de rejoindre Soren et son oncle.

- "Olala c'était vraiment trop classe cette représentation ! Tout le monde avait l'air hyper absorbé par ce qui se passait sur scène ! Mais vous répétez souvent ensemble pour obtenir ce résultat ?!!"

Ouais, peut-être que j'ai toujours un peu trop d'énergie malgré le service qui vient de se terminer. Mais j'ai toujours tendance à me montrer un peu trop enthousiaste quand quelque chose me plait vraiment. Et puis je dois avouer que je trouve cette relation qu'il a avec son oncle et sa tante carrément trop cool ! De pouvoir partager ce genre de moments, ça doit être super fun !

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyVen 12 Fév 2021 - 1:51

Soren se changea rapidement pour remettre une tenue plus adaptée à la cuisine est était revenu en premier auprès du pâtissier. Se proposant pour l’aider, visiblement, il ne restait plus que des desserts à servir. C’était plutôt une bonne nouvelle, au moins, il allait pouvoir se reposer. Enfin. Le jeune homme sourit doucement en voyant Juni revenir de la scène, les cheveux trempés.

- Je n’en peux plus, cette pièce me tue à chaque fois. Soren, tu aurais pu mieux faire, j’avais l’impression de me battre contre une ombre au rideau.
- Si tu y tiens, la prochaine fois, je te laisse tout seul hein. Si c’est pour faire de la figuration, je pouvais très bien rester ici.
- Ah, mais non tout de suite, tu as eu plus de succès que la plante verte qu’on a mis la dernière fois. C’est déjà bien.
- Oh et je suppose que depuis, tu as viré cette plante verte parce qu’elle t’a fait de l’ombre ?

Un éclat de rire entre les cuistots qui commençaient déjà à aider le pâtissier.

Le travail fini, Soren sortit de la douche et se rhabilla une fois sec. Il n’était pas loin de minuit et son ventre se faisait de plus en plus affamer. Alors qu’il descendait les marches pour rejoindre la cuisine du restaurant. Milan les rejoints là-bas et enchaina avec une question. Elina passa presque aussitôt derrière en affirmant que tous les employés étaient partis. Elle allait monter mettre la table afin qu’ils puissent manger un morceau. Juni de son côté répondit à la question.

- Oh tu parles de la danse Kenbu ? C’est quelques choses qu’on a appris depuis l’enfance. J’ai souvent aidé notre mère à l’apprendre à Soso. Donc, d’une certaine façon, je suis son maître dans le domaine.

Soren soupira et ajouta.

- Mouais, c’est surtout grand-mère qui m’a appris le plus gros, mais c’est vrai que d’aussi loin que je me souvienne… On doit être les trois seules de la famille à le pratiquer. Mais oui Milan, on répète souvent, ou parfois séparément aussi. Je pratique de temps à autre sur le campus pour ne pas perdre la main… Ça ne se voit pas, c’est tout.

Juni éclata de rire.

- Oui, il est encore gêné par les regards notre petit Soren. Pour ça d’ailleurs qu’il porte un masque, ça l’aide. Enfin, si vous avez fini en salle, on va passer à table. Je ne sais pas pour vous les jeunes, mais moi, avoir vu de la nourriture défiler devant moi toute la soirée, ça m’a donné une de ces faims. Je vous attends en haut.

Soren resta seul avec Milan, visiblement mal à l’aise. Ce n’était pas simple qu’on découvre son petit secret, il n’y avait qu’Emily qui était au courant à la base sur le campus. L’étudiant ne voulait pas non plus que tout cela s’ébruite. Le fait qu’il sache danser n’était pas vraiment répandu. Il parla d'une voix un peu hésitante mais aussi maladroite.

- Milan, ça t’ennuierait… D'en parler à personne s’il te plaît ? Je t’ai fait venir ici, parce que je te fais confiance, ce n’est pas simple pour moi, tu peux me croire. Même si c’est pour te rendre service avant tout, je compte vraiment sur toi d’une certaine façon.

Soren avait parlé à cœur ouvert. Demain, en retournant au campus, il redeviendrait le Soren un peu plus distant des autres, la seule chose qu’il ne voulait pas c’est que trop de gens en sache trop sur lui. Le fait que Milan soit ici, c’était quelque chose de peu banale, une preuve de confiance hors norme de la part de Soren. Même si le blond ne s’en rendrait pas compte de son côté.

Autant ne pas faire attendre sa famille pour le repas, il l’invita donc a le suivre.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMar 23 Fév 2021 - 17:38

- "C'est vrai ?!! Trop biiiien !! Elle a l'air géniale ta grand mère ! En tout cas, pour enseigner ce genre de danse, elle doit avoir la forme !"

Ah ça, on ne peut pas dire que ma grand mère m'ait appris le même genre "d'art". La seule que j'ai connu en fait, dans ma famille l'espérance de vie restait moins élevée que la moyenne de la population.

En tout cas, j'étais loin d'imaginer que Soren pouvait s'entrainer à la danse quand il est sur le campus. Et pour cause, il ne tarde pas à me demander de garder ce que j'ai vu ce soir pour moi. Je dois admettre que je me sens étrangement touché par cette demande. Parce qu'en m'invitant à venir ici, il savait parfaitement que j'assisterai à la scène. Ce qui signifie qu'il me fait confiance... ? C'est assez déroutant pour moi. Je suis plus du genre à garder des relations totalement superficielles, la notion de confiance c'est pas trop dans mes habitudes.

- "Je... Heu..."

Je dois me faire violence pour réprimer ces quelques larmes dues à une trop forte émotivité qui veulent s’échapper des mes yeux. Alors pour camoufler tout ça je m'empresse de prendre Soren dans mes bras, pour une étreinte pas franchement 100% virile. Bah ouais, j'aime bien faire des câlins, et au moins ça me permet de reprendre mes moyens quand je le relâche après quelques secondes. Il est propre et pas moi ? Tant pis, c'est de sa faute aussi !

- "T'as pas le droit de dire des trucs trop mignons comme ça alors que je commence à fatiguer !"

Parce que ça devient difficile pour moi de cacher que je peux être touché ! Et avec tout ça, je me rends compte que je n'ai toujours pas répondu à sa demande.

- "T'inquiète pas, ton p'tit secret sera bien gardé ! Même si je ne comprends pas bien pourquoi tu tiens à ce que ça ne sache pas. T'es doué et c'est super cool ! Y a pas grand monde qui sait faire ça !"

Ok, j'adore la danse de base, peut-être que je ne suis pas 100% objectif, mais c'est vrai. C'est pas courant comme style de danse, et ça représente super bien la culture du pays.

Quoi qu'il en soit, s'il y a bien une chose qui peut me changer facilement les idées, c'est la nourriture ! Et l'idée de pouvoir manger me fait bien vite oublier tout cet excès d'émotion qui a fait surface un peu trop brutalement l'espace d'un instant. C'est donc avec mon sourire et ma bonne humeur classiques retrouvés que je suis Soren, direction le repas !

- "Ah, j'ai tellement faim que je pourrais avaler un éléphant !!"

Au moins ! Mais toutes ces bonnes odeurs ont participé à m'ouvrir largement l’appétit. Sans compter que c'est du sport le service. Surtout celui-ci. Et que j'ai déjà tendance à être affamé constamment, ok...

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMer 24 Fév 2021 - 1:23

Pourquoi ? Pourquoi Milan l’avait pris dans ses bras… Comme ça d’un coup. Soren était là, mal à l’aise, il n’avait rien contre les câlins, mais les préférés quand même que c’était par quelqu’un du sexe opposé. Le jeune homme avait tout de même passé une main dans le dos du blond par reflexe, mais tapota son épaule de l'index de son autre main.

- Euh… Eh oh, c’est bon là, tu ne vas pas te mettre à pleurer sur moi non plus, ce n’est pas le bout du monde de garder un secret si ?

Soren rigola doucement, ne voulant pas vexé Milan et le laissa s’écarter tout en lui souriant doucement. Il n’avait pas tout comprit et n’essayerait même pas d’en savoir plus. Milan ne répondrait sûrement pas. Cependant, il attendait que le blond ait fini de parler pour dire d’un ton plus sérieux.

- Je te remercie, sincèrement. On peut éviter les gestes trop affectifs. Ma famille peut être compréhensive, sauf ce n’est pas trop le genre de la maison, trop traditionnel.

Évidemment, il n’avait pas dit ça non plus méchamment. Soren se doutait bien que Milan n’était pas animé de mauvaise intention. Le repas attendait et sa tante aussi. Ca ne loupa pas, le repas était assez simple, ce n’était pas cuisiné par Juni, mais par Elina. Du riz cantonais et des yakitoris en accompagnement. Elle faisait toujours des yakitoris quand Soren venait passer la nuit. Mais cette fois, elle s’assit à côté de lui et demanda d’un ton calme.

- Bon, à ton tour, mon grand. Je ne t’ai pas oublié. C’est quoi cette histoire qui tourne sur toi ? Tu dragues les filles ouvertement maintenant ?!
- Hein? Mais sérieusement, tu me connais mieux que ça Tante Elina. J’ai jamais dragué qui que ce soit.
- Alors pourquoi il y a ce genre d’histoire ? Tu veux que je te passe le journal de ton campus pour que tu constate ?

Junichi resta silencieux, mise à part pour prévenir Milan à voix basse de ne pas faire de mouvement brusque. Pour reprendre ses mots, le baril de poudre et l’allumette sont à coté l’un de l’autre, prie pour que ça ne pète pas. Elina n’avait pas vraiment prévu de faire une scène. Même si son ton était calme, on sentait bien qu’un mot de trop et ce serait fini pour Soren. Ce dernier était d’ailleurs bien assez intelligent pour ne pas lever la voix.

- Non pas besoin, ce sont juste les gens qui se font des idées. Cette histoire du centre commercial par exemple. J’ai dû faire semblant sinon une amie n’arrêtait pas de se faire accoster par des gros lourds. C'était même pas mon idée en vérité, mais il n'y avait pas trente-six solution.
- Attend, c’était juste pour de faux, d’accord admettons même si en cherchant un peu, je t'en trouve moi des solutions. Mais le reste aussi ?
- Non, enfin, c’est plus compliqué. Mais rien de déplacé. Je n’ai personne en vue et n'ai jamais tenté quoi que ce soit. Je peux juste dire que les rumeurs sur moi sont fausse. Ayano-San m'a d'ailleurs donné l'occasion de me défendre dans cette histoire.
- Pff, je vais te croire. De toute façon, tu n’es pas assez dégourdit pour savoir comment draguer. Je te préviens, si j’apprends que tu manques de respect à la moindre jeune femme de ton école, tu auras affaire à moi.

Un coup de pied sous la table calma Junichi qui commençait à pouffer doucement de rire. Puis Elina retrouva un sourire plus radieux, ce n’était pas si terrible. Quoi que, Milan ne manquerait surement pas une aubaine pareil de pouvoir en parler avec lui plus tard. La tante invita tout le monde à manger et la discussion sur les péripéties de Soren reprit de plus belle, mais cette fois-ci dans la bonne humeur. On vanta égallement le travail de Milan. Elina glissa d'ailleurs un petit mot a ce sujet.

- Tu peux revenir faire un extra quand tu veux. Par contre, je promet pas de pouvoir te donner la même sommes a chaque fois. La c'est vraiment car on a eu une bonne soirée.

Elle lui tendit une enveloppe contentant environ 40000 yens, le restaurants avait fait un bon chiffre et elle en avait ajouté en guise de remerciement pour Makoto, ayant remarqué que Milan tentait de la soulager un peu. Elle donna au passage une autre enveloppe a Soren.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMar 2 Mar 2021 - 15:01

Je vois bien que ce câlin n'emballe pas des masses Soren. Y a qu'à voir comment il est tout tendu au moment où je le serre dans mes bras. Un vrai piquet. Mais je note quand même qu'il fait un effort pour ne pas paraitre totalement figé sur place. Est-ce que ça m'amuse ? Devine !

- "Ah, oui, pardon. Je ne recommencerai pas, promis ! Pas quand ils seront dans les parages !"

Je lui tire la langue avec mon air particulièrement joueur en répondant à ses inquiétudes vis à vis de sa famille. C'est fou qu'un simple calin puisse être si mal perçu ! Mais je ne voudrais pas paraitre impoli, encore moins maintenant que Soren a accepté de me présenter une partie de sa famille. C'est un peu bizarre dis comme ça non... ? Ouais, mais bref, on s'en fout !

De toute façon, il y a bien plus intéressant pour le moment... Le repas !! Et je ne m'attendais clairement pas à tout ça ! Il y a même de la viande !! Et ça, c'est carrément trop cool !! Ouais, faut dire que depuis que je suis à Kobe, mes moyens ne me permettent pas vraiment de manger correctement à chaque repas. Alors une soirée sympa passée à travailler et une super assiette à la fin, je ne pouvais pas rêver mieux ! C'est donc en remerciant tout le monde que je m'installe autour de la table.

Est-ce que je viens de dire que je ne pouvais pas rêver mieux... Bah en fait si ! Parce que voilà Elina aborde un des sujets les plus intéressants qui soit ! Soren et ce fameux rôle de Don Juan !! Évidemment, ça ne manque pas de me faire sourire, mais je m'abstiens bien de tout commentaire actuellement, préférant le rôle d'observateur. Plus sûr. Mais évidemment, la réponse que peut apporter Soren m'intéresse fortement !

Je hoche discrètement la tête à la mise en garde en Junichi (c'est qu'il doit maitriser les techniques de survie !!) et le remercie silencieusement (c'est tout un art !) pendant que l'interrogatoire se poursuit. Et je comprends d'un coup beaucoup mieux pourquoi est-ce que Soren a cette vision si "pure" de ce que doit être une relation de couple. On n'a clairement pas eu la même éducation... Alors je ne peux m'empêcher de me demander si j'arriverais à me comporter un peu mieux si ma mère s'était un peu plus préoccupée de la façon dont je pouvais me comporter avec mes petites amies à l'époque.

- "Si je peux me permettre, vous n'avez pas vraiment à vous inquiéter pour la façon dont votre neveu peut se comporter à l'école. Honnêtement, je ne connais pas un seul garçon qui soit plus respectueux envers la gente féminine que Soren ! Même si c'est vrai que je me demande bien comment ces rumeurs en sont venues à se former... Enfin vous savez ce que c'est, ces histoires sont souvent déformées !"

Bah oui, bien sûr que je n'allais pas le laisser galérer seul. Même si je suis tout aussi curieux de savoir ce qui a bien pu lui valoir une telle réputation, je préfère largement aborder le sujet en privé.

En revanche, quand il s'agit de parler de rémunération, là je reste un peu plus interdit.

- "Ah, heu, merci, c'est vraiment très gentil, mais si j'ai accepté de venir c'était uniquement pour pouvoir rembourser à Soren ce que je lui dois. Et puis vous avez été très accueillant avec moi, sans compter le repas, alors vraiment, je ne peux pas accepter plus que ce que je lui dois."

Je me sens quand même un peu mal de refuser, mais je ne peux pas non plus accepter comme ça ! Je prends tout de même l'enveloppe tendue pour ne pas paraitre trop impoli, mais je prélève seulement quelques billets pour payer ma dette, et tend de nouveau cette enveloppe vers Elina tout en m'inclinant légèrement.

- "On a qu'à dire que c'était un simple essai pour cette fois."

Ce n'est pas parce que je suis régulièrement fauché que je ne peux pas refuser. Surtout que de ce que j'ai compris, Elina n'était pas vraiment au courant de ma présence avant qu'on ne débarque.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyVen 12 Mar 2021 - 11:21

Milan rassura bien vite la famille de Soren sur le fait qu’il se comportait bien sur le campus, ce n’était pas très dur à croire en réalité, mais l’intervention de Milan fut particulièrement appréciée par le jeune homme. Par chance, Elina n’était pas bête et avait déjà vécu les joies de la scolarité, les jeunes avait tendance à se faire rapidement des idées.

La suite fut d’autant plus amusante, Juni et Soren échangèrent un regard entendu lorsque Milan refusa le plus poliment du monde l’argent qu’on lui donnait à juste titre pour son travail. Elina fronça doucement les sourcils, un peu plus lorsqu’il parla d’essai. Il n’avait de toute évidence pas compris qui été en face de lui à cet instant. Elle resta impassible et ne leva même pas la main pour saisir l’enveloppe tout en ajoutant avec un sourire.

- Eh bien, tu sembles être particulièrement honnête pour rembourser même les plus petites dettes comme ça. … Sauf que, moi aussi, j’ai une dette envers toi. Nous avons fait un bénéfice et beaucoup de bons pourboires au passage. Vu comme tu t’en es sorti en service, je pense que je n’aurais pas besoin de t’expliquer les principes.
Reste que tu as mérité cet argent. À plus forte raison, car c’est assez dur de trouver des serveurs qui fassent preuve de patience avec Makoto. Garde la somme, de toute façon, c’est aussi pour te rémunérer sur la journée de demain. Donc si ce soir, il s’agissait d’un essai, tu n’as qu’à considérer que ce sera ta paie pour demain !


Effectivement, elle n’avait pas parlé de demain à la base. Mais c’était entendu qu’ils travaillaient pour le déjeuner. Bref, Elina ne laissait pas vraiment le choix au blond, Soren hocha la tête en silence pour l’inciter à accepter et Juni se permit d’ajouter que c’était rare de la part d’Elina de faire un tel compliment.

Une fois dans la chambre, Soren installa un matelas a même le sol et s’assit dessus. Il avait enfilé un kimono sombre après une bonne douche et bailla silencieusement avant de dire d’un ton calme.

- Pardon, ce côté-là de ma famille est assez sans gêne dans le genre. Faut dire que le côté américain a pris le pas. Merci, d’avoir pris ma défense cela dit. Quoi que ce ne soit pas très grave qu’ils soient au courant, tant que mon père ne l’apprend pas.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMar 16 Mar 2021 - 21:39

Est-ce que j'ai vraiment le choix... ? J'ai comme l'impression que non. Insister risquerai d'avoir un effet un peu trop dévastateur. Si j'apprécie largement Elina et que son franc parlé a tendance à me plaire, je ne voudrais pas pour autant être la prochaine cible. Mais il en faut plus pour me voir perdre mon sourire. Même si sur ce coup je dois bien m'avouer vaincu, l'idée énoncée en suivant me plait bien. Non, je n'avais pas vraiment prévu qu'on bosserait aussi demain, mais en fait, ça ne me dérange pas. Je n'avais rien prévu d'important pour ce week end.

- "Heu, ok... Je crois bien que c'est la première fois que je me retrouve dans une telle situation, généralement mes chefs sont plutôt contents quand je refuse de l'argent alors, je ne sais pas trop quoi répondre à ça, mais... Vous pouvez compter sur moi demain !!"

Bah non, j'avais pas mieux en stock désolé. Et oui, je ne m'attendais vraiment pas à une telle réponse. Puis c'est peut-être vrai que je ne suis pas assez riche pour refuser catégoriquement de l'argent, quelle que soit la somme. D'ailleurs si j'étais riche, je ne me retrouverais pas dans une telle situation... Enfin, c'est pas comme si j'avais trop le choix. Je remercie donc une fois de plus mes employeurs du week end avant de suivre Soren.

J'en profite pour lui demander où est-ce que je peux me doucher à mon tour (et ce ne sera pas du luxe après une telle soirée !) et reviens jusqu'à la chambre dans un pantalon de survêt blanc Adidas (j'ai pas de fric mais je n'arrive toujours pas à me résoudre à porter autre chose que de la marque...) et un t-shirt plus foncé aux manches un peu lâches. Hum, c'est clair qu'en comparaison de Soren je fais un peu moins traditionnel, mais c'est que je n'ai pas pu prévoir des tonnes de tenues dans mon seul sac que j'ai embarqué.

- "Bof, t'excuses pas pour ça. En plus, je vais pas me plaindre alors qu'on me donne de l'argent ! C'est juste que... Je ne m'attendais pas à autant. A part pour les réceptions pleines de strass et paillettes, la restauration, ça ne paye généralement pas des masses."

Et comme j'avais dis que je ne me laisserai pas avoir si facilement, je retrouve mon sourire joueur qui va si bien avec mon air faussement innocent, et je viens m'assoir en tailleur face à Soren. Sur le matelas. Au sol.

- "Maaaaaais il me semble que j'avais dit que je ne pouvais pas te laisser ne pas dormir dans ton lit cette nuit ! Ou alors, c'est une façon de me faire comprendre que tu veux dormir avec moi ?!"

Je lui tire la langue tout en m'étirant avant de me laisser tomber à l'horizontale sur le matelas. Après m'avoir fait tout son speech pour un simple câlin, je sais très bien qu'il ne va jamais accepter. Pourtant, je suis tout à fait capable de dormir avec quelqu'un sans qu'il ne se passe quoi que ce soit ! Ça m'ait arrivé bon nombre de fois. Parce que c'est super cool de ne pas se retrouver seul quand même. Mais j'enchaine bien vite avant que Soren n'ait le temps de s'offusquer.

- "C'est quoi d'ailleurs cette histoire ? Pourquoi tu tiens tant que ça à ce que ces stupides rumeurs ne parviennent pas aux oreilles de ton père ? C'est pas comme si c'était vrai. Ou alors... C'est parce qu'en fait... Ce serait vrai ?!! Tu vas vraiment à la bibliothèque pour t'entrainer à draguer les intellos ?!"

Je me redresse sur les coudes pour être sûr de bien pouvoir capter la réaction de Soren. Non pas que je crois vraiment à cette théorie, mais c'est le meilleur moyen que j'ai trouvé pour l'encourager à me dire ce qu'il en est vraiment.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyJeu 18 Mar 2021 - 16:00

Le repas c’était bien passé et comme d’habitude, Elina ne faisait pas dans la dentelle. Mais le sujet n’était plus là, la question était réglée avant même d’être posée. Milan accepta finalement de bon cœur et ils se retrouvèrent ensuite dans la chambre. Le jeune homme avait pris son carnet à dessin et tracé des contours avant de relever le visage à la remarque de Milan. Effectivement, la somme pouvait paraître injustifiée. L’étudiant rabaissa son regard sur son dessin en répondant d’un ton détendu.

- En fait, le spectacle rapporte beaucoup de pourboire et mine de rien, le restaurant compte beaucoup de touriste la plupart du temps. Principalement grâce à mes grands-parents américains qui soutiennent beaucoup ma tante grâce à leur chaine d'agence de voyage. Ils lui font beaucoup de pub. J’imagine qu’il ne devait pas y avoir beaucoup de Japonais dans la salle ce soir. Osaka est à mi-chemin entre Kobe et Kyoto, pas loin de Nara et j’en passe. C’est assez touristique au final. Tante Elina a choisi de se placer là justement en prenant en compte ce fait. Pour ça que le restaurant tourne plutôt bien.

La suite le fit sursauter. Non, ils ne dormiraient pas ensemble, mais oh ! Soren éclata de rire et montra ses dessins avec un magnifique trait pas du tout en accord avec son œuvre.

- Avec tes bêtises, voilà ce que tu me fais faire ! Il y a de la place dans la pièce, si tu veux dormir par terre, je ne t’en empêche pas, tu sais.

Dit-il avec un sourire moqueur avant d’avoir un air un peu plus sombre. La question que Milan avait posée, était pertinente. Soren ne pouvait pas lui en vouloir de demander au fond et arrêta tout ce qu’il faisait pour s’installer en tailleur, posant ses coudes sur ses jambes et joignant ses mains pour poser son menton dessus. Pensif. La voix beaucoup plus sérieuse d’un coup.

- Si mon père l’avait appris… Je ne serais plus sur Kobe mais de retour sur le domaine familial à l’heure qu’il est. Déjà, quand je me suis fait coller pour violation du couvre-feu il y a quelques mois, ça s’est très mal passé. Depuis, ma famille s’assure qu’aucune info de remonte jusqu’à lui. Parce que le moindre prétexte serait bon pour qu’il me retire de l’université.

Il soupira et regarda ailleurs pour lâcher avec un ton fatigué, principalement par cette façon de penser.

- Les joies du traditionalisme poussé à leur paroxysme. Je suis le premier-né et de surcroit, le seul enfant masculin. Alors mon « devoir » et de montrer une bonne image des Haruka. Bref, personnellement, je préfère qu’il ne soit pas au courant… Simplement parce que je n’ai aucune envie de le voir.

Il lâcha d’un ton sérieux.

- Tu as de la chance d’être tranquille à ce niveau, je t’envie.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyLun 22 Mar 2021 - 21:25

- "Eheh c'est un peu trop facile de m'accuser quand tu débordes !"

Je lui tire la langue alors que Soren me montre son dessin qui était pourtant bien parti. Je le sens beaucoup plus décontracté qu'habituellement et je compte bien en profiter. Parce que c'est vraiment chouette de le voir dans cet état.

- "Et je n'ai pas tout à fait dit vouloir dormir par terre non plus..."

C'est qu'il est bien plus têtu que ce que je ne croyais en plus ! Mais de toute façon, je n'ai pas l'intention de dormir immédiatement. Le sujet lancé est beaucoup trop intéressant pour ça. Alors en attendant, je peux bien squatter encore un peu son matelas...

Ce n'est pas compliqué de voir que la conversation n'est plus franchement légère à la tête que tire Soren. Le ton qu'il emploi le confirme bien vite. Son père l'aurait retiré de l'école s'il apprenait que son fils pouvait avoir envie de s'amuser un minimum, comme le font beaucoup de jeunes de son âge ? C'est un peu strict quand même ! Mais je crois que l'idée de "tâcher la réputation de la famille", c'est une notion qui m'est assez familière malheureusement.

Je hoche la tête à ses explications (comme je le peux, puisqu'en étant allongé sur le dis ce n'est pas forcément très facile). En revanche, je ne peux retenir un léger rire jaune quand il dit m'envier.

- "C'est vrai, de ce côté là, c'est difficile d'être plus tranquille. Aucun compte à rendre, je peux faire absolument c'que j'veux. Mais la contrepartie c'est que, j'ai plus vraiment de famille en fait. Sans compter la galère financière ! Même si ça... Y a toujours moyen de se débrouiller."

Je n'ai pas l'intention de me plaindre de ma situation. Déjà parce que c'est moi qui l'ai choisie (plus ou moins forcé tout de même mais ça m'a permis de me rendre compte que j'aurais dû le faire depuis longtemps), et puis surtout, je déteste tellement ma famille et ce qu'ils font, qu'être ruiné me parait un faible prix à payer pour cette liberté. Mais c'est clair que pour accepter de prendre une décision aussi extrême, il faut aussi être issu d'un milieu particulièrement extrême. Comme la mafia par exemple, oui.

- "Même si t'es pas d'accord avec ton père, que tu ne veux pas suivre le chemin qu'il a tracé pour toi, au moins tu as une partie de ta famille qui t'aime et qui te soutien. C'est déjà plutôt cool moi j'trouve !"

Je garde mon sourire habituel pour ce simple constat, ne voulant pas le faire sonner comme un discours moralisateur et encore moins donner l'impression que je puisse me plaindre.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMar 23 Mar 2021 - 11:59

Le jeune homme avait expliqué dans les grandes lignes le pourquoi du comment. C’était bien plus profond que ça en réalité. Lui-même ne savait même pas sur quel pied danser parfois. Milan confirma qu’effectivement, il était bien plus tranquille seul. Le jeune homme se disait qu’il fallait quand même avoir une bonne raison pour ainsi abandonner toute sa famille. Il ne pourrait pas en faire autant, même son père, avec tout le mal qu’il lui avait fait, Soren ne pourrait pas l’abandonner.

Il releva doucement les yeux vers le blond lorsque celui-ci constata que même si un membre de sa famille n’était pas top, le reste, ou en tout cas une partie semblait bien le soutenir et l’aimé comme ils le devaient. Cette remarque fit sourire l’étudiant qui abaissa ses jambes pour s’asseoir en tailleur et observa Milan avec un air plus détendu.

- C’est vrai, tu marques un point. D’une certaine façon, je n’ai pas à me plaindre. Surtout avec ma petite sœur que tu as pu croiser au bal. Je pense que c’est celle de ma famille sur qui je peux le plus compter. Bon elle tient aussi beaucoup plus de notre mère, ça se voit de loin.

Il rit doucement, la différence physique était notable même pour un aveugle. Cependant, un détail dérangea Soren dans ce qu’avait dit Milan. Il n’avait plus vraiment de famille ? Ou bien, il avait mal entendu, mal comprit aussi… Mais il lui semblait que Milan n’était pas à ce point en froid avec sa famille. Le jeune homme n’avait pas vraiment fait autant attention à ce point, mais il ne pourrait rien y faire, car ça concernait Milan et exclusivement lui. Cependant…

- Je ne sais pas vraiment ce que ça fait de ne pas avoir, une famille sur qui comptait… Mais tu n’es pas complètement seul non plus tu sais. J’imagine que tu dois avoir plein d’amis à Kobe sur qui compter… À défaut, t’en a au moins un avec lequel tu peux en être sûr et entre amis, s’entraider, c’est un peu normal non.

Il lui sourit et s’étira ensuite complétement cassé par cette soirée avant de se laisser retomber contre le mur derrière lui pour avouer d’un ton calme.

- Enfin, je ne sais pas ce que c’est qu’avoir des amis… Je ne le savais pas trop avant d’arriver sur le campus du moins. Je pense que j’ai beaucoup de lacunes encore à rattraper. Mais ce n’est pas mon genre de laisser les gens que j’apprécie dans le besoin. Alors si tu as un souci, même d’argent, viens m’en parler. Parce que… J’ai appris que les meilleures solutions ne se trouvent jamais toutes seules. Puis, tu auras toujours l’occasion de me rendre la pareille plus tard.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMar 30 Mar 2021 - 16:59

Sa petite sœur... La blondinette que j'ai croisé pour Halloween, c'est clair qu'elle a l'air super cool ! J'ai toujours autant de mal à croire qu'ils viennent vraiment de la même famille, que ce soit sur le plan physique ou niveau caractère, on ne peut pas dire qu'ils se ressemblent des masses. Mais maintenant que j'ai rencontré sa tante, je crois que je comprends un peu mieux !

Pourtant quand il enchaine... Pourquoi est-ce qu'il faut toujours qu'il dise des trucs aussi gentils ?!!! Comment je fais moi hein ?! Surtout si j'ai pas le droit de lui faire de câlins ! C'est de la totale provocation ouverte ça !!

- "..."

En fait j'ai un peu de mal à trouver les bons mots tout de suite, alors j'ouvre la bouche pour la refermer sans qu'aucun son n'ait été produit, avant de me concentrer pour lutter contre cette larme vicieuse qui vient se former au coin de mon œil. Bah oui, je suis émotif, je l'sais, j'y peux rien !

- "Merci..."

Sur le coup, je ne sais pas quoi dire d'autre, regardant seulement le plafond. Des amis, je n'en ai jamais eu beaucoup non plus. C'est compliqué quand on vient d'une famille comme la mienne. On ne peut pas inviter qui que ce soit à dormir chez soi, les anniversaires c'est mort, sans compter la pression et la peur de décevoir si ce "secret" devait s'apprendre. Alors même si depuis que je suis à Kobe il y a du mieux, c'est encore difficile pour moi de réussir à faire confiance. Sans compter que je suis obligé de mentir tout le temps, ce qui n'aide pas.

- "Tu sais..."


Je me redresse tout en amorçant ma phrase, pour venir m'assoir à côté de Soren, retenant au dernier moment mon envie de caler ma tête sur son épaule. J'ai pas très envie de le mettre mal à l'aise cette fois.

- "Je n'ai pas vraiment tant d'amis que ça. Il y a plein de gens supers à Kobe, et je m'entends bien avec beaucoup mais... J'ai toujours l'impression d'être un peu différent. Tout le monde repart voir sa famille pour les vacances, le campus est souvent vide à cette période et... C'est pas toujours évident. Alors, même si ça ne fait pas si longtemps que ça qu'on se connait, c'est gentil."

Je pousse un léger soupire, comme pour essayer de virer toute cette montée d'émotion qui tente de m'assaillir.

- "J'veux dire, c'est gentil de t'inquiéter pour moi. Et ça me fait super plaisir mais, si je me retrouve dans cette situation c'est uniquement de ma faute, c'est moi qui l'ai choisi, alors t'en fait pas. Je me débrouille très bien."

Pourtant, rien ne me fait plus plaisir que de voir que certains peuvent sincèrement s'inquiéter pour moi. Mais je n'arrive toujours pas à le reconnaitre à voix haute. Je préfère encore fait comme si tout allait bien. Parce que c'est comme ça que j'ai toujours fonctionné. J'aurais trop peur que la discussion ne prenne une tournure difficilement maîtrisable si je venais à trop me laisser envahir par l'émotion.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyMer 7 Avr 2021 - 20:24

Milan se justifia bien vite en avouant que Soren faisait un peu fausse route, qu’il n’avait pas tant d’amis que ça, pourtant en apparence, le jeune homme semblait tellement à l’aise avec les autres. L’étudiant en art se demandait vraiment en quoi Milan pouvait se sentir autant diffèrent des autres et comprit d’instinct que beaucoup choses ne devait pas être dite. Sur ce point, Milan était parfaitement dans son droit en revanche et Soso n’irait pas fouiller. Autant attendre que le blond trouve le courage de lui en parler.

Ce fut la suite qui fit hausser un sourcil au jeune homme. Alors qu’il était venu s’asseoir à côté de lui pour lui parler, Milan lui avoua qu’il se débrouillait tout seul, uniquement parce qu’il avait fait ses choix ? Et alors, Soren faisait aussi les siens non ? S’il avait décidé d’être là pour lui, alors qu’est-ce qu’il l’en empêcherait concrètement. Par politesse, il attendit que Milan ait fini de parler. Puis dit d’un ton détendu avec un petit sourire.

- Eh attends deux secondes. Ce n’était pas une question que j’ai posée. C’est une affirmation. Je ne vois pas vraiment ou et le mal à se donner un petit coup de main de temps en temps. J’imagine que c’est normal même entre amis. Donc, si j’ai décidé que je te viendrais en aide, c’est aussi un choix que je fais. Je ne vais pas te forcer à accepter mon aide bien sûr, mais je ne vais pas non plus fermer les yeux si tu as besoin de soutiens.

Il lui sourit un peu plus, ne sachant pas trop comment exprimer sa façon de penser comme à son habitude. Soren ne tenait pas non plus à pousser Milan dans des retranchements avec sa gentillesse. Ce n’était pas non plus une solution et il se doutait bien qu’il ne pouvait pas imposer son aide comme ça si en face, elle n’était pas désirée. Alors, l’étudiant ajouta d’un ton plus sérieux.

- Pour le reste, ta vie te regarde Milan, ce ne sont pas mes histoires, ni le pourquoi du comment tu te retrouves à avoir fait de tels choix. Sincèrement, ce n’est pas moi qui vais te forcer à m’en parler. Je dis simplement que je peux te rendre service quand tu as besoin et tu me rendras l’appareil de ton coté, à ta façon, comme tu l’entends. Après, bien évidemment, si monsieur préfère ce la jouer grand héros solitaire qui s’en va dans le soleil couchant, là, c’est autre chose ! Je pourrais rien pour toi !

Il rit doucement avant d’ajouter.

- Mais il n’y a rien d’insultant à se faire offrir à boire par un ami par exemple. D’ailleurs, tu auras qu’à faire la même chose à notre retour à Kobe et nous serons quittes. Parce que me rendre de l’argent directement, ce serait un peu trop facile, je trouve.

Le jeune homme ne se montrait pas sérieux sur la fin, Milan rembourserait sa « dette » comme il l’entendait, il n’avait même pas besoin de rembourser quoi que ce soit en réalité. Mais la perspective d’une sortie sans avoir à payer quoi que ce soit n’était pas plus déplaisante non plus. Soren lui indiqua le lit de la tête et dit d’un ton calme.

- Aller va te coucher, sinon tu risques d’être ko pour demain.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) M9CeBJb Reconnaissance de dette (Pv Milan) TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyVen 9 Avr 2021 - 14:21

C'est bizarre. Généralement, je m'arrange toujours pour ne pas être suffisamment proche de qui que ce soit pour qu'on en vienne à me tenir un tel discours. Me contenter de relations de surface, ça me correspond beaucoup plus. Du moins, ça me correspondait.

Depuis que je suis à Kobe, les choses ont tendance à évoluer. Lentement, mais quand même, je me rends bien compte que je deviens de moins en moins superficiel. Pourtant, à l'époque où je vivais encore avec mes parents, j'avais quand même réussi à me faire un ami. Un vrai. Qui avait cette même manie de s'inquiéter dès qu'il trouvait qu'il y avait quelque chose de bizarre chez moi. Qui voulait toujours m'aider. Il a fait tellement pour moi. Jusqu'à ce jour. La déception dans son regard et la dispute qui a suivi, c'était tellement insupportable, je ne veux plus jamais revivre quelque chose de similaire. Je crois que c'est en partie pour ça que je me ferme autant à tout attachement. Et Soren me fait penser à lui par bien des aspects. C'est un peu perturbant.

Quoi que, il y a bien un élément qui les distingue largement. Là où lui savait se montrer affreusement curieux (oui oui, c'est moi qui dit ça...) Soren est à l'inverse beaucoup plus en retrait. Est-ce que ça me rassure ? Sûrement. Je ne voudrais pas qu'il finisse par apprendre quoi que ce soit de compromettant.

- "Eeeeh, c'est pas du tout mon genre de jouer les héros solitaires !!! Ce serait plutôt toi ça hein !!! Avec tes airs de mec mystérieux !"

Je lui tire gentiment la langue (parce que c'est beaucoup plus facile de faire tourner la conversation d'une façon plus légère) avant de reprendre mes distances pour me redresser. Je crois que j'ai été largement assez sérieux pour ce soir. C'est pas bon pour mon cœur en plus. Je m'étire avant de me diriger vers le lit de Soren pour m'y écrouler. Je pourrais décider de squatter le futon pour l'obliger à choisir entre reprendre son lit on dormir avec moi, mais... Je crois que tout ça m'a un peu épuisé. Les conversations trop sérieuses, c'est décidément pas mon fort.

- "Tu sais... Je trouve que pour quelqu'un qui a vécu loin du monde pendant longtemps, tu te débrouilles super bien en matière d'amitié ! J'suis super content de t'avoir rencontré. Cette journée était trop bien !"

Pourquoi je dis tout ça ? Parce que je dois commencer à fatiguer probablement. Mais c'est vrai que de s'être posé de la sorte, après une soirée aussi intense, je sens vite le contrecoup. Alors c'est sûrement beaucoup plus sûr si je me décide effectivement à aller me coucher maintenant.

- "Si tu veux récupérer ton lit, c'est ta dernière chance !"

Mais je me glisse déjà sous les couvertures, après avoir retiré mon t-shirt (mais j'ai toujours détesté dormir avec un morceau de tissu sur le dos). Ouais, je me doute bien qu'il ne va pas abandonner maintenant. De toute façon, je crois que je suis tellement crevé qu'il faudrait désormais qu'il me pousse pour me virer d'ici. Ces derniers mois, j'ai tendance à vite m'écrouler dès l'instant où ma tête approche d'un oreiller...

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Reconnaissance de dette (Pv Milan) 58318_s

Reconnaissance de dette (Pv Milan) G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 853
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Reconnaissance de dette (Pv Milan) GkZd5iQReconnaissance de dette (Pv Milan) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) EmptyDim 11 Avr 2021 - 21:13

Évidemment, Milan ne perdit pas l’occasion de retourner les propos de Soren contre lui ce qui amena un nouvel éclat de rire avant que ce dernier avoue d’un ton serein.

- Moi mystérieux, pas vraiment. Je me vois mal me la jouer comme ça. Les héros solitaires ne sont pas forcément mystérieux… Crois-moi, tu as largement le profil pour. Mais plus sérieusement, on devrait dormir.

Milan se leva et rejoignit son lit pendant que Soren posé son carnet afin de se coucher à son tour. Dormir au sol lui rappelle sa chambre. Heureusement qu’il y avait des tatamis sinon, ce ne serait pas possible. L’étudiant avait toujours dormi dans un futon sur le domaine Haruka. Ou alors en camping avec son grand-père, il avait connu des conditions plus compliqué.

Milan enchaîna en complimentant l’étudiant sur sa façon de se conduire avec les autres. Soren s’était mis dos à lui. Son regard s’était vidé l’espace d’un instant. S’il était aussi doué, alors, il n’aurait pas autant souffert au lycée, non ? Qu’est-ce qui lui pouvait réellement que les choses étaient si différentes ? Il sourit faiblement et dit sans pour autant se retourner.

- Je ne fais rien de spécial, j’essaie simplement d’être moi-même.

Il aurait voulu lui dire la même chose, mais estima ne pas en avoir besoin en réalité. Le jeune homme ne voulait pas vraiment montrer que les dernières paroles de Milan lui avait fait plaisir et resta dos tourné en souriant doucement. Peut-être que… peut-être que les choses seraient différentes. Peut-être que cette fois, les gens ne serait pas faux avec lui.

- Non, garde le. Je suis bien moi ici.

Le sommeil se faisait sentir de plus en plus et Soren fini par sombre assez rapidement. De toute façon, le lendemain, ils n’auraient pas le temps de souffler et une fois le travail fini, ils retourneraient à Kobe.

D’ailleurs, Soso se souvint qu’il devait retourner voir l’étudiante qu’il avait vue à la bibliothèque. Elizabeth non ? Oui, c’était ça. Le jeune homme ne comptait pas rater ce petit rendez-vous. Surtout, car il n’aimait pas ne pas tenir sa parole. L’étudiant n’avait même pas pensé à chercher une histoire qui pourrait lui plaire. Peut-être que Juni pourrait l’aider demain à trouver quelque chose.

De toute façon, pour le moment, ils avaient visiblement rejoint les bras de Morphée. Cependant, Soren dormit assez bien cette nuit-là, essentiellement, car il avait passé un bon moment qui lui avait permis d’échapper un peu à ses mauvaises pensées.

---------------------------------

Reconnaissance de dette (Pv Milan) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Reconnaissance de dette (Pv Milan)  Reconnaissance de dette (Pv Milan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconnaissance de dette (Pv Milan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: En dehors de la ville-
Sauter vers: