Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -22%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
140 €

Recensement des membres jusqu'au 31 Janvier !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 665
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] GkZd5iQ[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyLun 4 Jan 2021 - 12:25

11 novembre 2016.

Ce n’est pas Soren que nous suivrons cette fois, mais bien sa mère. Malgré la maladie, elle était bien décidée à s’assurer que son fils et sa fille puisse étudier dans des bonnes circonstances. Elle voulait aussi s’assurer que tout se passe bien pour Soren. Dans la voiture, assise coté passager pendant que sa sœur jumelle conduisait. La femme était songeuse et les nouvelles que lui apportait Elina n’étaient pas vraiment de son goût. Tout droit issus du journal de l'école.

C’était quoi cette histoire, qu’avait-il fait comme bêtise ? Déjà qu’il était venu à la maison avec Hanae, si au début, Abigail avait songé que Soren se faisait doucement des amis. Maintenant… Le doute s'installé. Elina dit d’un ton plutôt calme.

- Il nous a expliquées que ce n’était que des malentendus… C'est même franchement adorable ce qu'il a fait pour son ami en se faisant passer pour son copain, même si complètement stupide ! C’est un peu de notre faute aussi. Je pense qu’il a compris la leçon depuis.
- C’est vrai petite sœur, tu as raison sur ce point. J'aimerais simplement que Soren s'en sorte comme Riku, elle s'en ai toujours bien sortit en milieu scolaire après tout.
- Elle a eu une vie plus épanouie que lui aussi. Tu as des bons gamins, même l’espèce de démone assise derrière est adorable, quand elle dort. Alors arrête de te prendre le chou avec toutes ces histoires. On est surtout venu pour savoir comment Soso s’en sort ici. Puis tu parles de Riku, c'est pas franchement jojo ce qu'elle a fait dans son ancien lycée je te rappelle. J'éviterais de la prendre comme exemple pour le coup.

Petite sœur, car Abi était bien la première dehors a la naissance. D’ailleurs, elle se tourna pour observer la petite fille âgée de 4 ans derrière elle. La voiture se gara et elle s’affaira à détacher la dernière de la famille pendant que la petite se réveillait doucement. Lui indiquant qu’ils allaient voir ou vivaient Soren quand il n’était pas à la maison. Elina sourit doucement, elle se fit la réflexion que c’était agréable de voir sa sœur habillée autrement que dans des tenues traditionnelles pour une fois. On pouvait les différencier à leur coiffure, heureusement. L’une avait les cheveux en queue-de-cheval simple, encadrant ses yeux vert. C’était Elina. Habillé en jeans, pull et gilet par-dessus. Abigail avait opté pour une robe qui lui arrivait jusqu’au genou, les jambes masqué par des bas noirs. Elle avait l’habitude du froid, ça ne l’empêchait pas de porter un manteau chaud par-dessus doublé d’une écharpe. Coiffé d’une longue tresse, son visage était dégagé et son œil bleu pouvait aisément observer l’environnement autour d’elle.

Évidemment, Keiko de son coté ne ressemblait pas beaucoup à sa mère, avec ses cheveux noir coupé cours jusqu'aux épaules et ses yeux verts. C’était une Soren en miniature, autant le dire. Elle se retrouva dans les bras de sa mère, encore dans les brumes du sommeil.

- Allons-y Abi. Tu sais bien qu’il ne faut pas que tu restes dehors trop longtemps !

Elina avait souvent tendance à être très imposante dans sa façon de parler. Mais elle avait raison, Abi ne pouvait pas rester dans le froid éternellement. Les courants d’air avaient déjà des effets violents sur elle. Etre habitué au froid, ne l'en protégeait pas pour autant.

On leur indiqua une porte avec quelques chaises devant. Le prof de Soren ne tarderait pas à venir, Abigail s’en voulait un peu de l’embêter. Tout ça pour être simplement rassuré. Un simple, oui, ça se passait bien. C’est tout ce dont elle avait besoin.

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 24
■ Messages : 364
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyMar 5 Jan 2021 - 14:52




♫ Les craintes d’une mère ♫
Juste quand je pensais aller mieux, que je pensais pouvoir me retirer mes doutes de la tête, il fallut qu’une dispute éclate avec Hanae et au téléphone qui plus est, puisque madame était à des kilomètres... J’aurai du écouter mon intuition et cette petite voix dans ma tête plus tôt. Je ne savais pas encore vraiment quoi penser de ma discussion avec Kûga-san, quelle était la bonne solution, je l‘ignorai encore...

Je ne devais pas y penser, il fallait absolument que je finisse ce cours avant mon rendez-vous avec la mère et la tante de Soren. Et puis, il y avait du positif dans cette semaine tout de même. Les matchs des préliminaires se passaient bien, les garçons étaient certains de se qualifier et les filles donnaient leur maximum, et avaient également leur chance de passer ! Je me doutais qu’au tournoi elles tomberaient sur des équipes plus redoutables encore, mais parvenir à se hisser jusque là était déjà une petite victoire à ne pas négliger !

L’après-midi passa et je fus assez fier de moi d’être parvenu à boucler mon cours malgré toutes les pensées qui avaient tenté de m’y faire dévier. Ne me restait plus qu’à récupérer mon petit bout à la crèche et je reviendrais sur le campus. Heureusement Haruka-san ne fut pas gênée que mon fils soit présent. Je lui prendrais quelques feuilles blanches à l’imprimerie en passant tiens, qu’il y use mes beaux crayons. Une vingtaine de minutes plus tard, j’arrivais à la crèche et c’était chaque fois un plaisir de le voir galoper vers moi avec ses deux doudous à la main, Nounours et Dino. J’avais suivi les conseils de Tenma-san et le faisait garder une peluche dinosaure que j’avais acheté. Depuis, Chiaki n’avait plus eu peur que je ne vienne pas le chercher et je l’en remerciais.

Allez, direction la fac, j’espérais ne pas trop faire attendre les deux femmes. Lorsque j’arrivais, on me préviens qu’elles étaient arrivées depuis peu ce qui me soulagea. Je comprenais qu’un parent veuille être rassuré sur le parcours scolaire de son enfant, c’était louable de sa part. Combien de parents ne comptaient que sur la réussite en négligeant le bien-être de leur enfants ? Je ne ferais jamais subir cela à Chiaki c’était une certitude. J’ouvris enfin la porte pour découvrir les deux femmes assises. Oh, elles se ressemblaient comme deux gouttes d’eau, j’ignorais évidemment qu’elles étaient jumelles.

« Haruka-san ? » Tentais-je en m’adressant à l’une des deux, sourire amusé aux lèvres.

Mais je ne m’attendais pas à ce que les deux me répondent par l’affirmative ! Les deux femmes durent me préciser qui était qui tandis que je m’installais en face d’elle au bureau en me présentant également à sa sœur Elina. J’avais déjà rencontrer la mère de Soren dans une galerie d’art, elle était plutôt difficile à oublier vu sa sociabilité.

« Oh ! Je vais vous appeler par vos prénoms si ça ne vous dérange pas alors. Ravi de vous rencontrer ici Abigail-san, Elina-san et toi aussi Keiko-chan ! Je vous présente mon fils Chiaki. »

Je l’installais sur mes cuisses et lui passais de quoi dessiner en attendant, sinon il allait se mettre à s’agiter et je voudrais bien éviter ce petit contre-temps.

« Keiko-chan tu peux dessiner avec lui aussi si tu veux. Bon eh bien, commençons. Est-ce qu’il y a une raison particulière pour laquelle vous vouliez me voir, quelque chose qui vous inquiète ? Ou vous voulez simplement avoir un retour sur le parcours de Soren-kun ? »

Je préférais m’assurer de ce qu’elle voulait savoir pour la renseigner au mieux.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 665
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] GkZd5iQ[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyMar 5 Jan 2021 - 15:41

Évidement, appelé les deux femmes par leur nom de famille n’était pas forcement l’idéal en l’état. Quoi que la réaction quasi-identique et le « Oui ! » En disait long sur leur lien de parenté. Abi ne put d’ailleurs s’empêcher de lâcher un petit rire. Quand sa sœur soupirait tout simplement. Elles approuvèrent la proposition du prof d’être appelé par leur prénom et Abigail ajouta même d’un ton assez détendu.

- Ça se voit que nous ne sommes pas du tout Japonaises. Donc, vous pouvez même aller jusqu’à Abi et Eli, on ne se formalise pas vraiment entre nous. Mais faite comme vous le souhaitez. Votre visage m’est familier, je me trompe, mais on ne s'est pas déjà rencontré ?
- Oui, par contre, il faudra clairement apprendre au jeune à se formaliser plus à l’avenir.

Dit Elina entre ses dents en référence à une autre histoire. Mais bon, ce n’était pas le débat. Évidement, elles saluèrent gentiment l’enfant de Gareth et Abi incita sa petite à s’occuper. Bien qu’elle fit clairement comprendre qu’elle ne voulait pas. Le caractère de cochon céda bien vite quand sa mère afficha un regard plus sévère. Keiko savait qu’elle ne gagnerait pas et changea alors d’avis en faveur de sa mère et rejoint alors les jambes de sa tante pour dessiner à son tour.

De cette façon, ils allaient pouvoir entrer dans le vif du sujet. Abigail n’en donnait pas l’impression au premier abord, mais elle savait être ferme quand il le fallait. Ça ne s’appliquait bien évidemment pas qu’avec ses enfants cela dit. Elle avait même fait céder son mari pour Soren et Riku puisse venir ici. Non sans mal cela dit. Gareth lança alors la discussion sur les raisons de leurs venues. Elina dit d’un ton calme est poli.

- On s’excuse déjà de vous embêter, je suppose que vous ne manquez pas de travail et c’est déjà bien gentil a vous de nous accorder un entretien.

Abigail sourit de toutes ses dents, n’ayant rien a ajouter sur le sujet. Puis enchaîna.

- Effectivement, j’imagine que commencer par le parcours scolaire de Soso… Soren excusé moi, l’habitude… Ce serait un bon début.

Elle connaissait bien son fils et savait qu’il n’était pas forcément très assidu. Cependant, la femme avait clairement une idée en tête et préféra avouer sur un ton sérieux cette fois-ci.

- Je n’irais pas jusqu’à parler d’inquiétude. Simplement, qu’il n’était déjà pas très facile au Lycée. Il ne dit pas grand-chose sur le déroulement des choses ici, ni comment il se sent, si ça se passe bien et j’en passe. Donc, je me suis dit que je pouvais me renseigner à la source, tout simplement.

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 24
■ Messages : 364
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyMar 5 Jan 2021 - 18:47




♫ Les craintes d’une mère ♫
Donc, soit elles avaient chacun trouvé un mari de familles différentes mais le hasard avait fait que leur nom de famille fut le même, soit leur deux maris étaient issus de la même lignée. En tout cas, belle coïncidence. Abigail me proposa de les appeler par des diminutifs de leur prénom. Je n’étais pas uniquement japonais mais il ne fallait pas oublier que j’avais été élevé intégralement dans cette culture, ça me paraissait impensable de les appeler ainsi. En fait, je doutais même qu’en occident un professeur se le permette.

« Pardonnez-moi mais mon sang japonais ne pense pas pouvoir aller jusque-là Abigail-san. Je ris légèrement avant de reprendre. Eh bien oui, nous nous sommes déjà vue dans une galerie d’art il y a quelques mois maintenant.»

Je suppose que voir qu’une femme de ce calibre et avec autant de relations ait un peu retenu notre entrevue était bon signe. Je souris à la remarque de sa soeur Elina, me demandant à quoi elle faisait allusion. Elle s’excusa ensuite de prendre de mon temps mais il n’y avait pas de quoi. J’observais tout en parlant la petite Keiko-chan commencer à dessiner, une moue boudeuse aux lèvres, sa mère avait tout de lui montrer qui était le chef.

« Ne vous en faites pas j’ai eu le temps de faire tout ce qu’il faut cet après-midi histoire de ne pas me submerger. Pour dire vrai je pense que les autres parents devraient faire de même. »

Leur présence ne faisait que montrer leur bienveillance envers Soren-kun. Ce dernier avait même un petit nom, Soso. Vu comme elle m’avait proposé de réduire leur prénom, je ne pouvais pas en être étonné, c’était mignon. Seulement, malgré le fait que Soren-kun me paraissait proche de sa mère et peut-être même de sa tante, le garçon semblait tout aussi peu loquace dans son cercle privé.

« Je comprends, on ne sait jamais ce qui se cache derrière un silence... Eh bien, pour être honnête, au début je le trouvais détaché durant les cours, disons que Soren-kun a... Une certaine admiration pour ce qu’il se passe par la fenêtre. »

Je ne pu m’empêcher de rire légèrement à ce fait, même si j’avais conscience que ce n’était pas rassurant au premier abord. Cependant comme je l’avais précisé, c’était avant que j’ai l’occasion de discuter personnellement avec lui.

« Mais, j’ai pu discuter seul à seul avec lui et me rendre compte qu’il est vraiment passionné par le domaine artistique. Il a sa façon de voir les choses, quoi de mieux pour reconnaître un artiste. Soren-kun a quelques difficultés dès qu’il s’agit de laisser libre court à son imagination mais, il me parait plutôt épanouit dès lors qu’il tient un crayon.

En tout cas ses notes sont excellentes en histoire de l’art il s’y intéresse beaucoup. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a échangé ses cours de Photographie pour ceux d’Histoire de manière générale. Pour ce qui est de la Musique, il doit encore prendre ses marques mais d’après son professeur la guitare lui réussit et la partie théorique est acquise. En somme c’est un bon élève, juste un peu introverti en cours.
»

Au final, je ne voyais aucun problème concernant son parcours en ce qui concernait la partie scolaire. C’était d’un point de vue plus personnel que l’on pouvait se poser des questions, notamment vis-à-vis de ses projets d’avenir, mais laissons déjà sa mère et sa tante intégrer les premières informations.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc


Dernière édition par Gareth N. Kobayashi le Mar 5 Jan 2021 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 665
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] GkZd5iQ[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyMar 5 Jan 2021 - 19:55

Naturellement, il déclina la proposition de laisser tomber les formalités. Le souci, c’est que les jumelles avaient pris l’habitude d’être appelé ainsi, depuis leurs enfances. À un point même ou elles se reconnaissaient mieux dans leurs diminutifs que dans le prénom donné par leurs parents. Mais bref passons.

L’homme expliqua alors ses premières impressions, dans un premier temps. Ce fut Elina qui semblait bouillir intérieurement. Savoir que Soren se montrait aussi nonchalant en cours ne l’amuser clairement pas. Abi ne se sépara pas de son sourire cependant. Ca ne l’étonne pas du tout, si Soren n’en donnait pas souvent l’impression, il faisait très attention à tout ce qui se passe autour de lui.

Ce fut d’ailleurs ce que Gareth confirma presque aussi vite derrière. Soso s’ouvrait mieux dans un milieu calme. Les gens autour de lui avaient tendance au renfermé et c’était exponentiel en fonction de la quantité de personnes autour de lui. Mais ça, c’était la conséquence d’avoir grandi dans un milieu exclusivement familial… S’il se conduisait ici comme il était sur le domaine Haruka, alors il serait clairement plus apprécié.

- Je comprends, au moins, au niveau des cours, c’est déjà une bonne chose qu’il sache ou sont ses point f…. Comment ça pour ceux d’Histoire ?!

Oui, la rapidité d’acheminement de l’information jusqu’au cerveau était visiblement une hérédité tenue de la mère pour Soren. Même Elina avait réagi plus vite. Abigail tourna d’ailleurs son regard vers sa jumelle qui se contenta de hausser les épaules pour dire.

- Ah non, je n’en savais absolument rien non plus.

Le soupir vint d’Abi quand le sourire avait était pris par sa sœur. Un petit échange inattendu. Elle ramena ses mains sur la table et serra ses doigts les uns dans les autres. Une certaine irritation venait de gagner la femme qui lâcha avec une voix plus grave et plus sérieuse mais à elle même.

- C’est exactement de ça que je voulais parler… Je n’étais même pas au courant de ce détail. Je suppose qu’il y en a beaucoup d’autre.

Elina la coupa cependant en avouant sur un ton posé tout en se rendant compte qu’elle parlait un peu vite.

- Il n’y a pas de mal en soi. Tu l’as dit, il sait où se trouve ses points forts et l’histoire l’a toujours passionné, qu’il est pris cette décision par lui-même, c’est déjà une belle évolution même. Personnellement, ce ne sont pas vraiment ses notes qui m’inquiètent. Puis tu sais très bien qu’avec ce que tu as, il essaie toujours de prendre sur lui pour éviter que tu t’inquiètes de trop. Donc calme-toi et tu en parleras avec lui à tête reposé demain.

La mère hocha la tête et se calma alors pour demandait d’un ton plus détendu au prof.

- Pardonnez-moi, ce n’est pas toujours simple. Puis son père lui a toujours un peu trop apprit à ne pas se mettre en avant. Forcément, nous avons deux formes d’éducation assez conflictuelle à la maison. Y a-t-il autre chose hormis les notes ?

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 24
■ Messages : 364
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyMer 6 Jan 2021 - 18:13




♫ Les craintes d’une mère ♫
Ah... Je ne m’étais pas dis qu’elle pouvait ne pas savoir qu’il avait changé de cours, partant du principe que Soren-kun devait lui avoir dit. La réaction de sa mère ne se fit pas attendre et je m’excusais mentalement envers mon élève pour l’avoir dénoncé de la sorte.

« Désolé, je pensais que vous étiez au courant. Vous savez les étudiants tendent à prendre plus leur avenir en main...»

Sa soeur eut tôt fait de la reprendre et lui expliquer ce que j’avais en tête. Je haussai un sourcil en l’entendant mentionner quelque chose qu’avait Abigail-san. Sa formulation laissait à penser à une maladie, pourtant elle m’avait l’air d’aller très bien. Maintenant qu’elle en avait parlé, je me devais d’aborder le sujet, car c’était typiquement ce genre de problème personnel qui influençait grandement l’état d’esprit d’un étudiant. D’autant plus que sa tante précisait que par conséquent, son neveu avait tendance à garder ses soucis pour lui.

« Elina-san a raison, c’est une bonne chose qu’il sache revoir son parcours de lui-même, certains étudiants ne le font pas à moins qu’on pointe du doigt leur difficulté. »

La mère se calma après nous avoir écouté et me donna encore d’autres informations sur leur vie familiale. Ne pas se mettre en avant était bien une règle de l’éducation nippone. Ma mère m’avait parfois reprit après mes matchs de basket, trouvant que je fanfaronnait un peu trop, contrairement à mon père qui ne s’en formalisait pas. Je déduis donc facilement que son père avait du l’élever quelque peu «à la dure» et de façon très traditionnelle. Je comprenais mieux le léger ressentiment qu’il avait eu en parlant brièvement de lui.

« Je comprends, mes parents ont du savoir trouvé un équilibre dans leur éducation également... Hm eh bien, d’un point de vue plus personnel, Soren-kun me paraît avoir une pression assez conséquente sur les épaules, par rapport à votre dojo familial notamment... Je sais qu’il est de coutume que l’aîné reprenne le flambeau et il semble s’être fait à l’idée et ne pas y voir d’inconvénient mais, j’émets des doutes là-dessus tout de même. Est-que vous pouvez me parler de ses rapports avec son père ? Aussi, Elina-san a mentionné, que vous aviez quelque chose... Je me doute que c’est très personnel, mais si cela peut avoir un effet sur le comportement de Soren-kun, il serait peut-être important d’en discuter également. »

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 665
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] GkZd5iQ[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyMer 6 Jan 2021 - 19:12

Par chance, l’équilibre se faisait toujours quand elles étaient ensemble, l’une calmant l’autre systématiquement. Malheureusement, l’homme en face relevait facilement les mots de trop dans une phrase et Eli s’en mordit les lèvres sur le moment. Cependant, sa sœur ne s’en préoccupa même pas. Le prof expliqua alors ce qu’il avait constaté et avait visé juste dans la plupart des cas mentionné. Un regard vers Keiko et Elina avait déjà compris, c'était fait discrètement pour évité toute suspicion de la part de l'enfant.

- Eh ma grande, tu veux qu’on aille un peu visiter l’endroit. Peut-être qu’on aura de la chance et qu’on croisera ton frère ou ta sœur.

La petite ne fut pas bien dure à convaincre et une fois seule avec le prof. Abigail sourit doucement en parlant d’une voix douce, mais sans équivoque.

- Si j’avais voulu que mon fils se retrouve piéger par ses « responsabilités », il ne serait certainement pas ici à l’heure actuelle. Ça passera avec le temps, il est long à la détente, c’est tout. Sur ce sujet, son père aussi sévère soit-il, n’aura pas son mot à dire tant que je serais là et si le dojo de la famille doit couler pour le bien-être de mes enfants, je ne ferais rien pour l’en empêcher.

C’était direct, mais elle savait ce qu’elle voulait. Gareth lui avait d’office apporté une preuve que ce n’était pas une mauvaise décision d’avoir fait en sorte que Soren soit envoyé ici. Il était libre. En sortant un oiseau de sa cage suffisamment longtemps, il devenait impossible de le remettre dedans. La seule chose qui comptait, c’était le temps qu’il fallait a l’oiseau, pour réaliser qu’il était libre. Maintenant, elle aborda un sujet plus… complexe.

- Je suis atteinte de la mucoviscidose… Alors oui, je suppose que ça influence son besoin de ne pas m’inquiéter. Il n’est pas rare que des crises surviennent par moments de grand stress. Il a fallu que j’apprenne à vivre en ne sachant pas tout. Que ce soit de la part de mon fils, de mon mari, et même de ma propre sœur. J’accepte cet état de fait. C’est parfaitement compréhensible de leur part. Soren avait à peine 5 ans quand on l’a appris. Ne m’en voulez pas, mais je n’ai aucune envie de m’étendre sur le sujet.

Elle soupira alors, ce n’était jamais facile, mais le dernier sujet employé par le professeur devait également avoir une réponse. Son père, malheureusement, Abigail ne pouvait pas vraiment dire grand-chose, car comme dit plus haut, elle ne savait pas grand-chose au final. Une voix plus hésitante cette fois-ci.

- Son père… avait comme projet d’en faire un grand champion au-delà d’un héritier. Déjà bien avant sa naissance, il l’a donc entraîné dès que Soso… Désolé Soren a était en âge de comprendre. J’ai assisté à certain entrainement et constaté que cela se passait plutôt bien à chaque fois. Mais depuis quelques années…

Elle hésita, puis avoua.

- Soren a eu un accident grave. Depuis ce jour, je ne sais pas comment a évolué leur relation, je sais simplement qu'il n'était plus en état de faire des compétitions. Comme je vous l’ai dit, on ne me dit rien. C’est aussi pour ça que j’ai décidé de le faire venir ici, pour le détacher… l’y forcer serait un meilleur mot… Du noyau familial. Soso n’a pas manqué d’amour et d'attention, mais jusqu’à ses 14 ans, il a pour ainsi dire, jamais mit le nez en dehors de notre domaine et j’étais trop faible de mon côté pour faire quoi que ce soit contre. Depuis, mon époux a trouvé une somme d’argent pour payer mes soins. J’ai pu reprendre du poil de la bête grâce à cela et je compte bien m’en servir pour rattraper ce que je n’ai pas pu faire avant, ce qui vaut également pour tout mes enfants, d'autant que sa sœur l'a rejoint ici il y a peu. Pour le reste, ça ne concerne que la sphère du privé et je ne dirais rien de plus.

Abigail n’avait rien a ajouté, mais elle devait reprendre son souffle, trop parler l’épuisé. Cependant, elle avait répondu aux questions de l’homme et devait sûrement lui avoir rappelé qu’elle n’était pas avare en parole.

- Ce n'était pas devant un tableau de la Vague d'Hokusai que je vous ai croiser ? Je pense me souvenir, ca y est.

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 24
■ Messages : 364
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyDim 10 Jan 2021 - 15:58




♫ Les craintes d’une mère ♫
La conversation devenait un peu plus complexe et les sujets abordés risquaient d’être plutôt sensible, cela les deux femmes le comprirent assez vite. La petite Keiko-chan ne résista pas longtemps à la tentation de se promener, parade intelligente. Je les regardais partir avant de me concentrer de nouveau sur Abigail-san. Cette dernière était la définition même de l’expression « une main de fer dans un gant de velours ». La mère de famille menait celle-ci d’une main de maître malgré un mari sévère. Mon père m’avait dit un jour que derrière chaque grand homme se trouvait une grande femme. Il n’avait pas tort.

« Je vois. Comptez sur moi pour lui ouvrir les yeux sur la liberté qui s’offre à lui.»

La suite me laissa circonspect, je n’imaginais pas qu’elle puisse être atteinte d’une telle maladie. La mucoviscidose, rien que ça... De ce que je savais, c’était une maladie dont on mourrait généralement jeune, pourtant elle tenait encore debout, en espérant que ça dure. Il fallait être capable de prendre beaucoup de recul pour accepter les non-dits pour sa propre santé, Abigail-san avait beaucoup de courage.

« Oh, je suis désolé, oui je comprends, en tout cas je vous souhaite le meilleur Abigail-san. »

Vint ensuite le sujet le plus conséquent, le père de Soren-kun. Cette fois sa mère se montra plus hésitante et moi d’autant plus attentif. Comme beaucoup de jeunes japonais, l’avenir de mon étudiant semblait être tout tracé, qu’est-ce qui avait tout bousculé ? Un accident grave ? Pourtant il me semblait aller bien, c’était étonnant. Autant qu’apprendre que jusqu’à ses 14 ans il avait toujours vécu chez lui, fermé au monde qui l’entoure. Je pris un temps de réflexion avant de reprendre, histoire de bien intégrer tout ça. Malheureusement, je n’eus pas vraiment l’information que je voulais sur la relation de Soren-kun avec son père. A mon avis elle ne devait pas être très bonne.

« Je ne l’aurais pas deviné, il ne semble pas souffrir de quelque chose... Si je comprends bien, c’est comme si cet accident lui avait permit de sortir du chemin déjà tracé pour lui... Soren-kun prend tout cela avec un calme étonnant. Il ne peut plus faire ce à quoi il était destiné mais, si ça peut vous rassurer, il m’a aussi expliqué qu’en s’occupant du dojo, il se sentirait également proche de ses ancêtres et de ce qu’il représente, il a vraiment le désir de transmettre son savoir. Mais bien sûr il est indispensable que la décision vienne pleinement de lui et non pas d’une pression supérieure. »

Abigail-san me parut légèrement essoufflée après avoir autant parlé, je m’en voulu un petit peu. Et me rappelais également qu’elle avait le verbe facile. Ah tiens, elle se souvenais de cela !

« Oh oui, c’est exactement ça, c’est un peintre que j’affectionne beaucoup. Voulez-vous un peu de thé ? »

Si elle acceptait, une théière attendait patiemment d’être utilisée sur le buffet dans mon dos.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 665
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] GkZd5iQ[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyDim 10 Jan 2021 - 17:08

La mère de famille hocha négativement la tête avec un sourire lorsque l’homme s’excusa pour le mal dont elle souffrait. Ce n’était pas grave, elle l’avait bien intégré depuis le temps et savait que la vie serait plus courte que ce qu’elle voulait avoir à la base. Ce qui justifié d’en faire un maximum pour faire en sorte que ses enfants aient toutes les cartes en main.

Le prof avoua alors n’avoir rien remarqué à propos de Soren au sujet de son accident et Abigail se souvint que le jour où ils étaient venus à la maison. Soren est Riku semblaient plutôt fatigué, d’autant plus qu’elle avait constaté un hématome peu commun au niveau du bras de son fils… Encore une fois, elle n’en sut rien du tout, que ce soit de Soren ou Riku, mais il s'était passé quelque chose, son instinct ne l'avait jamais trompé. Visiblement, ce n’est pas ici qu’elle apprendrait le fin mot de l’histoire. Elle accepta la proposition.

- J’avoue que les peintures japonaises n’ont rien à voir avec les peintures européennes… Tout un cachet et cette maîtrise de la calligraphie par certains artistes me laisse toujours jalouse. Dire qu’en plus de dix ans, je n’ai pas réussi à atteindre un niveau convenable dans ce domaine… Merci pour le thé, ce sera avec plaisir Kobayashi-mmh…. San ? Senseï ?

Après quoi, elle reprit suite à ce que l’homme avait dit plus tôt.

- Il ne me dit déjà pas grand-chose à moi… J’imagine qu’il ne va pas énormément parler de lui aux autres. Cependant, je l’ai vu faire avec ses deux sœurs, ils apprécient leur apprendre ce qu’il sait. Dans le dojo, Soren n’a jamais rechigné a donner des cours dans le dos de son père à certains disciples qui n’avançaient pas assez vite. Il n’est pas futé, mais je lui laisse ça, Soso… Soren a le cœur sur la main…

Elle marqua une pause et soupira, de l’exaspération pure et dure. Il fallait bien en parler, Soren avait déjà souffert des rumeurs et partir sur un sujet plus « léger » ne ferait pas de mal. Abi commença non sans cacher un regard plus blasé, encore une chose qu’elle avait transmise à ses enfants visiblement.

- Un peu top même à mon goût. J’ai eu connaissance de certains « Histoire »… Non pas que je m’en inquiète concrètement. Simplement que si elles s’avéraient vraies, alors il faudrait que je recadre personnellement ce qui me sers de fils une bonne fois pour toute. Vous, qui l’avez sous les yeux, vous avez surement eu vent des mêmes choses que moi, passe-t-il réellement son temps à droite et à gauche ? Donne-t-il cette impression seulement ? Honnêtement j’en doute fortement, mais… Je ne le voit pas assez pour en juger.

Son visage virait doucement en rouge, la colère montait et elle ne supportait pas d’avoir ce doute. Si Soren avait vraiment décidé de faire quelque chose comme ça… Autant dire que son père serait vraiment le cadet de ses soucis. Gareth serait plus à même de dire quoi que ce soit à ce sujet. Mais si, Soren n’avait rien fait de tel. Elle n’irait pas l’accabler plus, d’autant qu’Elina s’était déjà occupé de son cas.

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 24
■ Messages : 364
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyDim 10 Jan 2021 - 21:51




♫ Les craintes d’une mère ♫
De mon point de vue les deux peintures n’avaient rien à envier à l’autre, c’était justement ce qui faisait la beauté de l’art.

« Ne le soyez pas, les deux ont beaucoup à offrir et je trouve que les peintures européennes sont doués pour frapper le spectateur. Je ne peux que vous comprendre pour la calligraphie cela dit, c’est un art plus complexe qu’il n’y paraît, que je trouve très relaxant. Kobayashi-san c’est très bien, à moins que vous souhaitiez que je vous donne des cours de calligraphie. » Plaisantais-je.

J’allais préparer la théière et le service à thé tandis qu’elle rebondissait sur mes dernières paroles. Les deux tasses en céramiques posées devant nous ainsi que la théière branchée, je reprenais ma place. Ce devait être difficile pour une mère de voir que son fils lui cachait des choses, même s’il le faisait pour son bien. Je souris lorsqu’elle le qualifia de pas très futé.

« Sous ses airs détaché et pensif, il cache bien ses qualités. »

Puis Abigail-san soupira, comme agacée ou bien exaspérée ? Je ne compris pas tout de suite pourquoi. La théière siffla et j’éteignis le voyant, fit tourner l’eau bouillante avant de la verser dans nos tasses. L’odeur de thé vert emplie la pièce. Un peu trop la main sur le cœur ? Soren-kun n’avait pas l’air naïf pourtant. Ah ! Je ris franchement à l’entente de ce qu’elle reprochait à son fils. Et puis la couleur rouge de ses joues ne m’aidait pas à rester de marbre.

« Oh mais bien sûr, votre fils est dans la fleur de l’âge et découvre sa liberté, c’est normal ce genre de choses Abigail-san... »

Tout en ne la quittant pas des yeux, j’apportais ma tasse fumante à mes lèvres pour y souffler afin de cacher mon sourire moqueur. Moi-même à son âge et avant de rencontrer la mère de mon fils, j’avais aimé m’amuser, je savais plaire et ne m’en était pas privé. Voyant son expression, je ris de nouveau, bu une gorgée exprès pour la faire patienter encore un peu, avant de reprendre.

« Mais non je plaisante. A moins qu'il joue bien la comédie, j’ai bien peur au contraire que Soren-kun ne s’intéresse pas spécialement à ce genre de relation. Je ne sais pas si c’est plus rassurant... »

Nouveau sourire amusé de ma part. Hmm mon étudiant avait par contre un certain intérêt à « dessiner de belles choses ».

« Il sait au moins y voir la beauté, vous avez déjà vu son carnet d’images ? Ou plutôt, de souvenirs vu ce qu’il m’en a dit. Il a sa façon de voir les choses et il dessine les moments qui lui sont marquants ou les choses qu’il trouve belle, ça peut aussi être une personne. Ceci est une supposition je ne lui ai pas demandé de détails. »

Je trouvais intéressant d’éclairer la maman sur la façon de pensée artistique de son fils. Et si ça pouvais alléger l’atmosphère il n’y avait que du bon.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 665
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] GkZd5iQ[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyDim 10 Jan 2021 - 23:36

Ce qu’Abigail n’avait pas dit, c’est qu’elle n’avait pas réellement pu s’améliorer en calligraphie, car elle devait gérer Riku à l’époque. L’enfant demandait bien plus d’attention que Soren sur de nombreux points. Hyper dynamique et ne supportant pas d’être mise de côté, elle le faisait souvent rapidement savoir. Le peu de temps libre qu’elle avait, elle dessiné alors avec Soren qui avait fini par s’intéresser a l’art… Privant ainsi la jeune maman, du peu de temps qu’elle avait pour apprendre de son côté.

- Eh bien, disons qu’au moment où j’ai essayé d’apprendre la calligraphie, j’avais une seconde enfant particulièrement turbulente qui ne m’a pas accordé le temps nécessaire pour m’améliorer, car elle ne tenait pas en place… Il a bien fallu faire un choix et autant dire qu’apprendre la calligraphie n’avait rien de relaxant pour moi à l’époque.

Le sujet sensible était lancé et le rire du prof ne faisait qu’accentuer l’irritation d’Abigail. Elle garda cependant son habituel sourire sur le visage malgré le rouge à la joue qui ne lui allait pas vraiment. Malgré la maladie, elle avait gardé des belles couleurs et c’était souvent grâce à cela qu’on ne se doutait pas forcement de son état. Jusqu’à ce que les quintes de toux et l’essoufflement arrive. Mais pas aujourd’hui, la femme avait bien prit son traitement ne risqué pas de quinte de toux ni de coup de fatigue.

L’homme ne le savait pas encore, mais ça petite plaisanterie après qu’il eut servi le thé, ne faisait qu’aggraver la situation… Inutile de préciser que derrière le sourire et le visage angélique de la madame en face de lui, se cacher actuellement une femme qui préparait doucement un meurtre. Bon l’exagération était au rendez-vous et elle dit entre ses dents.

- Oui… C’est normal… Tout comme le respect… .

Heureusement, l’homme eut la délicatesse de préciser qu’il s’agissait en réalité d’une blague… Houlà, il faut faire gaffe, car dans son état, elle pouvait facilement prendre les mots de Gareth au premier degré. Elle soupira et se détendit. Ça aurait été pas mal que le prof sache quand s’arrêter… Il avait fallu qu’il parle du carnet ? Pourquoi avait-il parlé de ce foutu carnet ? Ce n’était clairement pas la meilleure chose à faire. Même si Abi ne dit rien de plus sur le sujet, c’était déjà noté dans un coin de sa tête. L’agenda dans sa mémoire avait déjà noté le moment de la journée de demain ou elle demanderait à voir le carnet de son fils. Pourtant, cette histoire ne lui était pas inconnue et effectivement, Soren lui avait déjà parlé. Elle parlait tout en se remémorant les événements jusqu'a la fin de sa réplique ou elle recommencait a être irrité.

- Je ne lui ai jamais appris à dessiner ses camarades. Mais… Pas plus ses moments marquant à vrai dire… C’est quelques choses qu’il fait depuis le jour où il a reçu son coup à la tête. Il m’en avait parlé. Le fait d’avoir presque perdu la vue lui avait fait peur et il avait décidé de profiter de sa chance pour retranscrire la beauté du monde. Dans mon esprit, je me suis dit qu’il devenait enfin un artiste accompli… Mais bon, entre dessiner un beau décor et le corps d’une camarade de classe, il y a une limite tout de même !

Évidement, c’était plutôt flatteur que Soren dessine une camarade qu’il pourrait trouver belle… Mais le respect quoi !

- Il pourrait au moins demander la permission avant à la personne concer…. Non, surtout pas, avec son tact, ça aggraverait son cas en fait… Je ne le vois pas vraiment aller demander à une camarade s’il peut la dessiner, car il l’a trouve belle… Ce serait juste catastrophique.

Elle ria sur le moment, imaginant la scène, elle ajouta alors la larme à l’œil.

- Voilà ce que j’ai subis toute ma vie, pour dire que ce n’est pas simple tous les jours.

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 24
■ Messages : 364
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyLun 11 Jan 2021 - 0:35




♫ Les craintes d’une mère ♫
Riku-san turbulente ? Etrangement je n’avais pas de mal à l’imaginer. Rien qu'en classe bien qu'elle soit sérieuse, il lui arrivait de papoter parfois. Contrairement à elle, mon fils alternait entre moment calme et moment turbulent. Lorsque je m’étais levé pour prendre la théière et que je l’avais déposé sur mon siège il n’avait même pas daigné lever la tête de son œuvre. Je caressais ses cheveux en écoutant Abigail-san.

« Je vois oui, j’ai plutôt de la chance avec Chiaki alors. »

Nos petits ne posaient pas encore de problèmes. Le grand en revanche, c’était une autre paire de manches. Et... Malheureusement sa mère n’eut pas vraiment la réaction que j’espérais. Elle souriait oui, mais je connaissais ces sourires, et les mots qui l’accompagnait ne promettait rien de bon. Comment ça tout comme le respect ? Batifoler n’avait rien d’irrespectueux, à mon sens... Je ne fis pas durer la blague plus longtemps et choisi d’entamer un autre sujet. Boulette mais quelle boulette. Pourquoi diable en faisait-elle tout un plat ? Il n’y avait rien de mal à dessiner les autres tant que c’était fait avec respect et qu’il n’avait pas pour objectif de l’exhiber. Combien d’artistes de renoms s’y étaient adonnés ?

« Allons, ses dessins sont tout ce qu’il y a de plus sobres et non destinés à être montrer aux autres. Que j’ai vu son carnet est une exception. Je doute que quelqu’un aille lui faire un procès pour l’avoir dessiner assis à un bureau ou que sais-je encore. Ne dramatisons pas, je n’y vois pas un manque de respect à qui que ce soit. »

Elle rit mais, plutôt jaune et par gêne, selon moi. Bon, bon, bon qu’est-ce que je venais de lui mettre sur le dos à ce pauvre garçon. Moi qui pensait juste aider sa mère...

« Pour être tout à fait exact, il ne les dessines pas forcément parce qu’elles sont belles, encore une fois je plaisantais sur ce point Abigail-san... Il s’attache plus au moment passé avec cette personne et, beaucoup d’artistes connus se sont adonnés à cela, ça fait partie des sources d’inspiration. Il faut le voir comme, un journal intime. Est-ce qu’il va avoir des problèmes à cause de moi ? »

Je fis la moue en portant ma tasse à mes lèvres, ne voyant pas du tout le mal dans les actes de Soren-kun. Si son père était plus stricte que cela encore... Je le plaignais le pauvre, quelle famille... Prions pour qu’il ne se soit pas adonné à dessiner des nus, ça m’étonnerait mais bon... Je ne donnerais pas cher de sa peau si c’était le cas. Est-ce que je devrais lui envoyer un mail pour le prévenir afin qu’il prépare sa fugue ?

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 665
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] GkZd5iQ[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyLun 11 Jan 2021 - 1:23

Forte heureusement, l’homme tempéra rapidement la situation et Abigail se calma peu à peu. Oui, dit comme ça, c’était diffèrent. Cependant, de son point de vue, on ne dessine pas une personne sans permission. Elle croisa les doigts après avoir bu un peu de thé pour le rassurer une fois que l’homme avait fini.

- Des problèmes, non… Je m’énerve un peu, mais je n’aurais jamais le cœur à l’accabler. Ce que vous dite me rassure au contraire. J’en ai conscience et c’est l’une des raisons qui m’a poussé à le faire venir ici. Puis pour les histoires qui court sur lui, ma sœur s'est déjà bien chargé de son cas.

Le changement d’humeur d’Abigail pouvait choquer, elle passé du coq à l’âne très facilement. Mais n’oublierait pas le fameux carnet. D’ailleurs, mieux valait donner son avis sur la question. Elle ne s’énervait pas vraiment contre lui, mais par inquiétude. Il n’était déjà pas assez futé pour être discret, mais en plus parvenait à se tirer une balle dans le pied sans aide.

- Je me dis simplement, que ce genre de dessin peut mal être interprété entre de mauvaise main. Prenons Riku par exemple, si elle tombe sur un dessin de Soren avec une jeune femme. Quand bien même, ce serait en tout bien tout honneur… Je me doute que la simple beauté du moment présent ne soit pas forcement la première chose à laquelle elle penserait.

Elle soupira, mais parlait à nouveau avec sa voix douce et posé.

- Nous qui avons une vision artistique de la chose, ça ne nous choque pas. Sauf que, au vu de sa situation, ce n’est pas très malin de tenir ce genre de dessin dans son carnet. Je suppose qu’il n’y a rien de mal à l’invité à plus de prudence a l’avenir.

Abigail voulait simplement que son fils ne s’attire pas plus de problèmes que ce n’était déjà le cas après tout. Donc, un petit rappel à l’ordre ne serait pas un mal en soi. Avec toute la douceur possible, il fallait cependant qu’elle puisse voir les fameuses œuvres pour en juger. Car la, en l’état difficile à savoir de quoi il s’agissait.

Elle but encore et dit d’un ton plutôt fière cette fois.

- Mais, si je me fie à ce que vous avez dit. Alors, je suppose qu’il a saisi le plus important et ca me fait vraiment plaisir. Je préfère savoir qu’il accorde plus d’importance au moment passé avec une personne, qu’a ses beaux yeux. C’est déjà le principal. Même si je ne doute pas qu’un jour, il finisse par craquer. C’est normal à son âge, j’imagine. Votre petit est vraiment très absorbé a ce que je vois, un futur artiste ? Ce n'est pas trop dur de cumuler votre travail de prof et votre enfant ?

Elle se risqua alors à demandé.

- Tant que je suis là, pensez-vous pouvoir me donner des nouvelles de Riku ? S’intègre-t-elle bien dans sa classe ?

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 24
■ Messages : 364
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptySam 16 Jan 2021 - 2:00




♫ Les craintes d’une mère ♫
Bon bon, il semblerait que je sois parvenu à détourner la tempête au-dessus de la tête de Soren-kun, en espérant qu’elle ne se réveille une fois que Abigail-san reverrait son fils. En tout cas pour l’heure, j’étais parvenu à la rassurer et lui faire comprendre sans trop de problèmes. Note à moi-même, ne plus aborder des sujets du genre avec les parents d’élèves, aussi futiles paraissaient-ils. J’avais tout de même de la chance que la mère de famille ait une humeur aussi, changeante. Elle m’expliqua la raison de son inquiétude par rapport à ces dessins et je saisi mieux où elle voulait en venir.

« Oui je vois de quoi vous parlez, ce serait difficile de faire avaler la pilule à une personne qui ne serait pas très sensible à ce genre de vision. Et je me doute que Riku-san se donnerait un malin plaisir à enquêter sur ce dessin. »

Je souris, amusé en imaginant l’adolescente harceler son grand-frère pour tout savoir de la jeune femme qui accompagnerait son frère sur son croquis, le pauvre. Abigail-san confirma mes dires et je ne pus qu’être en accord avec elle sur la prudence à mettre en oeuvre. Cependant, je me rendais compte que ce n’était pas la seule chose qui intriguait la maman. J’avais le sentiment qu’elle redoutait un peu le jour où Soren aurait une petite-amie, à supposer qu’il n’en ait jamais eu, à son âge on ne disait pas toujours tout, peut-être cachait-il bien son jeu le petit malin.

Elle mentionna soudain mon petit bout sur mes genoux et je posais un regard tendre sur son dessin. C’était surtout des cercles de couleurs variées un peu partout sur la feuille, mais étrangement, il avait l’air de s’appliquer à les faire. J’étais également bien disposé à lui donner quelques nouvelles sur sa fille Riku-san.

« Est-ce que vous redoutez le jour où il vous annoncera avoir une copine ? Je suis encore loin de vivre ça je me demande comment je réagirais. Je ris légèrement avant de reprendre. Oui, il est étonnamment calme quand il dessine, j’imagine qu’il m’imite et que c’est dû à ça, je peux être fier qu’il fasse de beaux cercles ! Sinon, ce n’est pas facile bien sûr mais je tiens le bon bout, c’est une histoire d’organisation. »

Juste à ce moment, Chiaki bougea sa main et le crayon rouge roula sur la table jusqu’à tomber et cogner contre ma chaussure. On entendit sa petite voix fluette pour la première fois depuis le début du rendez-vous.

« Papa... ‘yon ! »

Prononcer crayon était encore trop difficile mais c’était assez pour me faire fondre. Mon bébé pointa le sol du doigt, la moue aux lèvres et je me penchais pour le ramasser avant de lui tendre. Ses petits doigts se refermèrent dessus mais je ne lâchais pas encore.

« Qu’est-ce qu’on dit ? » Demandais-je d’une voix douce et posée. Chiaki me fixa quelques secondes avant de me sourire.

« ’Ci papa ! »

J’embrassais sa tempe et le félicitant, vraiment je fondais devant ce petit bout.

« Toutes les occasions sont bonnes pour qu’il retienne. J’aimerais le voir plus souvent au lieu de le mettre à la crèche toute la journée mais je n’ai pas trop le choix. Au moins il s’éveille beaucoup plus vite je trouve. Concernant Riku-san eh bien - »

Mon téléphone choisi cet instant pour se mettre à sonner de mon sac. Je le pris rapidement et vit que c’était mon petit frère qui voulais sûrement discuter. Je coupais le son et le rangeais tout en m’excusant.

« Excusez-moi, donc je disais - »

Et voilà qu’il rappelait, j’avais horreur qu’il fasse ça ! Ma langue claqua discrètement sur mon palais alors que je replongeais de nouveau ma main dans mon sac, cette fois pour couper la sonnerie et lui envoyer très vite un « occupé » pour qu’il cesse.

« Je suis vraiment désolé. Revenons-en à Riku-san, elle s’intègre plutôt bien à sa classe et est plutôt sociable. Elle n’a pas eu de mal à trouver une camarade pour l’aider à se mettre à jour. Elle est en bonne voie pour rattraper son retard. En fait, c’est le parfait opposé de son frère et je pense que ça l’aide beaucoup également ! Vous avez décidé de l’inscrire à KHS pour qu’ils puissent être ensemble, j’imagine ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 665
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] GkZd5iQ[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptySam 16 Jan 2021 - 15:33

Le prof tomba d’accord avec l’avis de la mère. C’était une triste réalité, garder des souvenirs même sous forme de dessin n’était pas un mal en soi, bien au contraire même. Mais les idées vont bon train et il n’est pas rare que certaines choses soit mal tournée. Elle hocha la tête avec un sourire puis ce fut au tout de La Question.

Evidemment, comme toutes bonnes mères qui se respecte, Abigail craignait un peu ce moment, les enfants grandissent et finissent par trouver leur voie. Soren finira tôt ou tard par trouver quelqu’un et à ce moment-là, elle sera sûrement très regardante sur les choix de son fils. Elle ne voudrait pas le voir avec quelqu’un qui le ferait régresser par exemple. Elle avoua d’un ton songeuse.

- Eh bien, je le redoute pour tout mes enfants oui, mais pas dans le sens où je vais me montrer protectrice… Non ça c’est admis. J’ai surtout peur qu’il accorde sa confiance à une femme qui ne serait pas bien pour lui. Si ce jour doit arriver, tôt ou tard. Je voudrais que ce soit avec quelqu’un qui l’aide à évoluer. Voir le mate un peu au passage, ce ne sera pas un mal. Mais je serai plus sereine si j’ai la certitude que ce sera quelqu’un qui ne l’abandonnera pas et le soutiendra comme il se doit dans l’adversité.

Elle gonfla doucement les joues sur le moment et ajouta suite à ce que le prof avait dit sur sa situation.

- Évidemment, Riku n’aura pas de traitement de faveur à ce niveau-là. Pas plus que Soren. Je serais très regardante. Cependant, ce n’est pas encore arrivé, donc j’aviserais sur le moment.
Vous avez de la chance, profitez en bien, c’est le meilleur moment, une fois qu’il grandisse, ce n’est plus très reposant. Mais si vous parvenez à joindre les deux bouts alors c’est le principal. Puis la crèche n’est pas un mal, les enfants ont besoin d’apprendre la sociabilité assez vite.


Elle songea que ce n’était pas le cas de son ainé. Mais ne fit aucun commentaire, elle aurait voulu que les choses soit différentes. Abigail les avait observés avec un petit sourire. Il était bien élevé ce petit, en tout cas, son père y veillait et c’était une bonne chose aussi. Elle songea qu’Atomu n’était pas si diffèrent quand Soren était petit. Dommage qu’une simple entreprise familiale puisse autant changer les choses. Vint le sujet « Riku ». Abi avait moins d’inquiétude pour elle, Riku avait toujours été plus libre et donc, elle avait pu vivre une enfance qu’on pourrait qualifier de normal

Une fois que le prof avait fini, la mère eut un rire nerveux à sa question. En un sens… Oui, mais pas seulement. Elle avoua alors.

- Pas au début non. C’est plutôt un choix qui s’est imposé. Comme vous le dit si bien, elle est l’opposé de son frère. Si l’un cache beaucoup de chose, l’autre a tendance à ne pas les retenir assez. J’ignore ce qu’il s’est passé exactement, mais Riku a fini par se battre dans son ancien lycée… On a bataillé avec elle pendant des heures, mais tout ce qu’elle voulait, c’était venir ici.

Elle soupira, ce n’était pas simple et parfois elle était partagé entre le fait de ne pas vouloir savoir et celui d’en savoir trop. Ses enfants était des extrêmes a ce sujet, Abigail subissait deux forme de fatigue, mais ce n'était rien contre le bonheur qu'elle éprouvait a les voir grandir et se soutenir autant l'un l'autre. Cependant, elle ajouta.

- Soren a un don quand il s’agit de calmer Riku, alors on s’est dit que les rapprocher ne serait pas un mal. D’une certaine façon, il la temporise beaucoup alors qu’elle de son côté… C’est… Comment dire ? Elle la force à sortir de sa coquille, je dirais. Depuis que mon fils a eu son accident, ils sont toujours ensemble aussi souvent qu’ils le peuvent. On a décidé de céder en se disant que ce serait bénéfique pour les deux.

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 24
■ Messages : 364
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptySam 16 Jan 2021 - 22:19




♫ Les craintes d’une mère ♫
On ne savait jamais vraiment à qui l’on accordait sa confiance. J’en faisais actuellement les frais, tout allait bien dans ma vie avant qu’elle ne bascule sans prévenir. Pourtant, tout mon entourage était convaincu qu’Hanae était la bonne, qu’il ne pouvait pas en être autrement... Quelqu’un qui le mate carrément ? Eh ben, je me demandais à quel genre de personne elle pensait. Abigail-san avait vraiment l’air de trouver Soren-kun trop tête en l’air ou long à la détente, le pauvre, est-ce qu’il était au courant de cette image ? En tout cas pas de jaloux, sa soeur n’échappera pas non plus à son oeil avisé. Leur moitié avait intérêt à se tenir à carreaux !

« Je vois, on ne sait pas ce que le hasard nous réserve, en tout cas je leur souhaite de trouver la bonne personne. Oui, je trouve déjà que le temps passe vite et c’est pire maintenant qu’il sait marcher. La crèche est un réel atout c’est vrai, ils y apprennent beaucoup ! »

Mais assez parlé de moi. Une fois que mon petit-frère compris enfin que je n’étais pas disposé à parler jeux vidéos avec lui, je pu enfin terminer ma phrase. Je m’intéressais à la présence récente de Riku-san sur le campus. Alors là, je ne l’aurais jamais cru ! Mon étonnement pouvait facilement se lire sur mon visage. Et encore une fois Abigail-san ne savait pas ce qu’il s’était passé, c’était insensé, jamais je ne pourrais vivre dans une telle ignorance ! Est-ce que ne rien savoir ne pouvait pas aussi aggraver son état ?

« Riku-san s’est battue ? Je n’imaginais pas ça possible, les enfants peuvent nous surprendre à un point inimaginable. Si les deux sont complémentaires ça pourrait vraiment avoir des bienfaits oui. Je suis sûr que leurs années ici les changeront pour le mieux et qu’il n’y a pas à s’en faire. Est-ce qu’il y a autre chose que vous voudriez savoir ? »

Je finissais mon thé et proposais à Abigail-san de la resservir avant de remplir de nouveau ma tasse. C’était maintenant au tour du crayon couleur melon de faire faux-bon à mon fils, la mine s’était cassé, le faisant geindre doucement. J’ouvris un des tiroirs du bureau à la recherche d’un taille et pu redonner à la mine une forme décente.  

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 665
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] GkZd5iQ[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyDim 17 Jan 2021 - 14:41

Trouver le bonheur n’est pas dur, le garder en revanche, relève du défi. Abigail avait appris ça au cours de sa vie. Le vrai bonheur, c’est d’avoir une main tendue vers soi et de pouvoir tendre la sienne en retour. Serrer le poing n’apporte rarement que du bon, alors qu’ouvrir sa main vous offre le monde. C’était une image, mais c’est également ce qu’elle avait voulu inculquer a ses enfants, toujours tendre la main, toujours aidée son prochain. Mais le sujet n’était pas là, Abi avait tendance à partir loin sur un simple mot… C’était un caractère qu’elle avait eu le malheur de refiler à son fils qui pouvait facilement se prendre la tête sur pas grand-chose.

On parlait de Riku et cette dernière avait eu le malheur de serrer les poings cette fois-ci. Les conséquences étaient probantes. Gareth semblait surpris, mais de toute façon, ça se saurait tôt ou tard. Les dossiers se partageaient entre les lycées. Néanmoins, sa mère tenait à rétablir la vérité, elle savait que sa fille pouvait avoir du caractère, mais pas au point de se battre, c’était un cas isolé.

- Oui, mais c’est bien la première fois et j’imagine la dernière. Ce n'est pas son genre d'en arriver aux mains comme ça.

Elina et Keiko venait de rentrer et il était bientôt temps de partir. Abigail refusa donc le thé poliment en faisant un petit signe de la main et se leva en répondant au professeur d’art.

- Non, je pense que vous m’avez tout dit. En un sens, je suis rassuré de mon choix et je suis agréablement surprise que vous soyez aussi compréhensif envers Soren. Ses profs du lycée n'en avait pas fait autant.
- Pfiou, mais tu est vraiment invivable toi, puisque je te dis que tu les verras demain, ce n’est pas grave si on les a pas croisés.

La mère ne put s’empêcher de rire et attrapa Keiko dans ses bras. L’invitant à se montrer patiente sinon elle ne viendrait pas pour l’anniversaire de Riku, ainsi que d'écouter sa tante. Puis, les jumelles se dirigèrent vers la sortie non sans s’incliner poliment comme la coutume l’exigeait dans ce pays. La blonde aux yeux bleus dit alors d’un ton poli et doux.

- Je vous remercie pour votre temps si précieux, Kobayashi-San. J’ai été ravi de vous avoir revu et de pouvoir rencontrer votre futur petit artiste. Peut-être nous croiserons nous dans une exposition d’art à l’ avenir.

Peut-être...

Les deux femmes et la petite s’en allèrent alors, jugeant qu’elles avaient assez prit du temps au pauvre professeur qui avait son enfant à s’occuper. Elles rentrèrent donc sur Osaka.

Deux bonnes semaines plus tard, Gareth allait sûrement recevoir une réplique de la Vague d’Hokusai réalisé par la blonde. Jugeant qu’elle avait assez de temps libre pour remercier l’homme dans les formes. Certes, sa toile n’égalerait jamais celle de l’artiste original, néanmoins, elle avait assez de talent pour faire quelques choses de correcte malgré ses lacunes dans l’art japonais, le style serait plus européen pour le coup. Elle ne signa pas son œuvre, car Abigail ne signait que ses propres peintures. Faire des répliques et les signer pouvaient être perçu comme une insulte à l’artiste original pour elle. Néanmoins, elle marqua un simple « Car, c’est un peintre que vous affectionnez beaucoup. » au dos de la toile. Inutile de mettre un nom dessus. L'intéressé saurait d'où ça vient.
Puis, quel meilleur moyen pour remercier un passionné d’art.

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Polish10

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 24
■ Messages : 364
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] EmptyDim 17 Jan 2021 - 21:50




♫ Les craintes d’une mère ♫
Je peinais effectivement à croire que c’était du tempérament de Riku-san d’en venir aux poings. La raison devait être assez importante pour qu’elle ait décidé de frapper. J’acquiesçai, convaincu qu’elle ne recommencerai pas, en tout cas pas de si tôt.

Elina-san et Keiko-chan revinrent de leur promenade. Leur réunion touchait à sa fin, cela tombait donc bien il n’y aurait pas à attendre qu’elles reviennent. Je souris à Abigail-san en l’entendant, j’essayais de faire de mon mieux.

« J’essaie de l’être le plus possible. Ravi d’avoir pu vous rassurer. »

Keiko-chan semblait déçue de ne pas avoir croiser son frère et sa soeur, comme si on lui avait menti, pauvre petite. Les mots de sa maman me firent très plaisir et je me levais à mon tour, Chiaki dans les bras qui protesta un peu d’être éloigné de sa feuille.

« Cela m’a fait plaisir aussi Abigail-san, je suis sûre que nous nous reverrons, il aura peut-être un dessin pour vous la prochaine fois. »

Je ris doucement puis les deux femmes et la petite s’en allèrent. Cette conversation avait été bien sympathique mais il me tardait tout de même de retrouver mon doux chez-moi ! Je devais donner son bain et son biberon à mon bébé et pourrais enfin me détendre pour le week-end.

Deux semaines plus tard, un paquet reposait près des casiers de la salle des professeurs, apparemment il m’était destiné. Intrigué, je l’ouvris et découvris une réplique plutôt réussie de la Vague d’Hokusai. Mon sourire s’élargit en relevant le petit mot inscrit au dos. Ca pour une surprise, je ne m’y attendais pas et ça me faisait très plaisir de pouvoir accrocher chez moi une réplique de cette toile dont je trouvais les couleurs magnifiques et le mouvement transportant. Je ne manquerai pas de remercier Abigail-san en lui envoyant un message.

Codage par Libella sur Graphiorum


#terminé

---------------------------------

[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]  [Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Les craintes d'une mère [Pv Gareth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Le bâtiment principal :: Administration-
Sauter vers: