Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de 20 bouteilles de 500 ml
16.14 €
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 La dose de trop [pv Ayame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 858
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
La dose de trop [pv Ayame] GkZd5iQLa dose de trop [pv Ayame] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyMar 5 Jan 2021 - 10:30

Mardi 8 Novembre.

En fin d’après-midi, Soren avait décidé de faire une lessive tant qu’il avait un peu de temps. Les préparatifs pour ce week-end lui prenant le peu de temps libre qu'il avait depuis la veille. Le jeune homme était assez content de pouvoir souffler un peu. Il mit ses affaires dans une machine au hasard, un peu de lessive dosée comme Haruko lui avait expliqué et hop, la machine tournait déjà.

Jusque-là, tout allait bien. Soren faisait assez attention en général à ce qu’il faisait. Voyant que l’étudiant avait du temps devant lui, il décida d’aller chercher quelque chose à boire à la cafeteria. De toute façon, à cette heure-là, personne ne viendrait faire une lessive. Ce qu’il ne savait pas, c’était qu’environ 1h30 avant. Deux jeunes femmes étaient entrées dans la laverie pour les mêmes raisons. Absorbé par leur discussion, parlant de potins, de ragot qui était apparu dans le journal de l’école probablement, ou entendu par d'autre. L’une d’elle ne se rendit pas compte d’une chose. Elle avait laissé son bidon de lessive à peine fermé, un coup de coude dedans et celui-ci tomba dans la machine à côté de la sienne.

Avant d’avoir pu récupérer son bien, celui-ci s’était presque vidé de la quasi-totalité de son contenu. Elles refermèrent la machine ni vu, ni connu et jugèrent que ce n’étaient peut-être pas les meilleurs jours pour une lessive finalement. Malheureusement…

Lorsque Soso revint à la laverie, un soda a la main. Il aurait souhaité que ce ne soit qu’un mauvais rêve. Oui, c’est ça, il allait se réveiller, c’est sûr. De sa machine, on ne voyait plus que mousse et une flaque d’eau plus que respectable avait pris place. Bon heureusement que la pièce était adapté pour ce genre de dégâts… Mais… Qu’est-ce qu’il se passait ici ?!!!!

Soren laissa tomber sa canette par terre, de toute façon, vu l’eau au sol, autant dire que ça ne faisait plus aucune différence. La chance voulait qu’il faille descendre une petite marche en entrant donc, l’eau ne sortirait pas de la pièce. Ce fut bien la première fois de sa vie, que Soren aurait voulu être complètement aveugle...

- Mais… Bon sang !

Pendant que Soren resta un moment interdit face à cette scène tellement peu probable, la mousse qui s’échapper de la machine ne s’arrête pas et dans la tête du jeune homme, une question fort judicieuse se matérialisa… « Je devrais peut-être l’arrêter ? » Ah ben oui, pas que "peut-être" même. Mais quand on voyait le monstre mousseux face à lui, normal de se dire que la tâche ne serait pas aisée.

- Quand faut y aller…

Soren ne chercha pas plus à comprendre et enfonça ses doigts dans la mousse pour chercher le bouton d’arrêt de la machine, appuyant à chaque fois qu’il croyait que c’était celui-là et lâchant même un juron en voyant que ça ne s’arrêté pas. Jusqu’à ce que la machine se calme d’elle-même… puis s'arrête. Profitant d’un petit moment de répit, le jeune homme fit le point… Il était trempé et l’odeur de savon dans la pièce était intenable.

Heureusement, il y avait un seau et une serpillière dans un coin. L’étudiant soupira…

- J’avais bien besoin de ça… J’en connais qui ne vont pas me louper…

Au mieux ça ne se saurait pas. Au pire, Riku ne se priverait pas de le chambrer… Milan aussi. Soren soupira, pour le moment, il voulait comprendre où il avait raté. Le jeune homme avait vraiment suivi les instructions que la jeune femme lui avait expliqué, sans rien changer. Pour l’heure, il se mit à éponger l’eau en se disant que la mousse ne bougerait pas plus de toute façon. Son pantalon était déjà trempé et son haut gris donné plus sur le noir a présent. Il enleva seulement ses chaussures pour éviter que l'eau ne les abimes trop, par chance, elle n'était pas complètement trempé. C'est pied-nue qu'il se mit donc a l'ouvrage pour rattraper "sa" connerie, bien qu'il soit toujours dans l'incompréhension.

---------------------------------

La dose de trop [pv Ayame] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 134
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptySam 9 Jan 2021 - 14:52

La dose de trop

Samedi 23 août 2008

Assis en tailleur devant la table de la salle à manger, Ayame regardait les feuilles étalées devant lui. Cela faisait quatre heures qu’il était en train de travailler sur ses cours et les mots commençaient à se mélanger sur le papier et dans sa tête. Il était fatigué, il en avait marre et le beau temps à l’extérieur lui donnait envie de sortir se promener. Mais la rentrée allait bientôt avoir lieu et il devait terminer ses devoirs de vacances avant. Avec les préparatifs du mariage et le mariage en lui-même qui s’était déroulé la semaine précédente, il n’avait pas eu le temps de s’y mettre. Non pas qu’il ait dû faire beaucoup de choses puisque les femmes de sa famille s’en étaient majoritairement occupées, mais passer du temps avec ses proches et sa nouvelle épouse avait été prenant. Fatigué, il se décida toutefois à faire une pause et alla se poser devant la télévision.

La porte d’entrée s’ouvrit à ce moment-là et un « tadaima » retentit dans la maison. Ayame accueillit sa femme d’un « okaerinasai » mais ne se leva pas pour aller l’aider à rentrer les sacs de courses. Il l’aperçut passer dans le couloir en fredonnant.

« Ça a été ? »
« Oui, très bien ! J’ai croisé nos nouveaux voisins. Ils ont un petit garçon d’un an qui est adorable. »
« Ah, super. »
« Il faudra qu’on les invite à dîner un jour. »
« Si tu veux. »


Le jeune homme n’écoutait que d’une oreille, trop absorbé par l’émission qu’il était en train de regarder. De son côté, Aoi commença à ranger les courses, enfila son tablier et entreprit de réfléchir au déjeuner. Mais avant ça, elle se souvint qu’elle devait passer un coup de ménage dans la pièce de vie. Chiffon, aspirateur, serpillère… Ayame se contenta de lever les pieds quand elle passa devant le canapé et sa langue claqua contre son palais, agacé de ne plus pouvoir entendre ce qu’il se passait sur l’écran. La jeune femme s’excusa, termina, puis retourna en cuisine pour préparer le repas pour elle et son nouvel époux.


Mardi 8 novembre 2016

C’était la fin de journée et Ayame avait bientôt fini la sienne. L’idée de rentrer chez lui et de se poser lui donnait suffisamment de force pour terminer les dernières petites tâches qu’il avait à faire : comme faire le tour de toutes les toilettes pour vérifier que tous les rouleaux de papiers toilettes étaient présents par exemple. Ce travail pouvait sembler ingrat pour beaucoup de monde – et par certains aspects, il l’était – mais cela lui convenait très bien. Il s’était découvert un côté perfectionniste dans ce travail qu’il n’aurait pas soupçonné. Surtout pour un homme comme lui qui avait passé sa vie dans un mariage traditionnel où c’était sa femme qui s’occupait de toutes les tâches ménagères. Il y a quelques années, jamais il n’aurait imaginé faire ce genre de choses. Le ménage n’était pas vraiment son activité principale, loin de là, mais cela pouvait arriver. Non, lui, ce qu’il aimait, c’était ce côté organisé où il devait vérifier les stocks de tout ce que le campus avait besoin pour tourner correctement.

Ayame venait de quitter l’infirmerie où il avait déposé le matériel demandé par l’infirmière dans la journée quand il entendit du bruit provenant de la laverie en passant devant. Il y avait rarement du monde à cette heure-ci à faire sa machine, les étudiants préférant venir plus tard dans la soirée ou très tôt le matin en général, aussi la curiosité le poussa-t-il à s’approcher pour vérifier que tout allait bien dans la pièce.

« Qu’est-ce que… ?! »

Quand il ouvrit la porte, le spectacle qui s’offrit à lui le figea sur place. La laverie disparaissait sous un tapis de mousse blanche et l’odeur de savon était si forte qu’elle lui piqua les narines. Il porta sa main devant son visage avant de remarquer un étudiant au milieu de tout ce bazar, en train de tenter d’éponger les dégâts, presque entièrement trempé.

« Mais qu’est-ce qu’il s’est passé ici ?! On ne t’a pas appris à doser la lessive correctement ?! »

Si ce n’était pas forcément dit méchamment, l’agacement dans sa voix était largement perceptible. L’idée de rentrer chez lui commença déjà à s’éloigner…

Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 858
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
La dose de trop [pv Ayame] GkZd5iQLa dose de trop [pv Ayame] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptySam 9 Jan 2021 - 18:19

Mais mince ! À quel moment Soren en était arrivé là ? Il n’avait rien fait qui change des habitudes et pourtant, ça avait tellement mal tourné cette fois. L’étudiant soupira une énième fois en voyant ce qui lui restait encore à faire. Il en avait encore pour un moment… Le jeune homme maudit sa chance de lui avoir encore fait un sale coup. Sérieusement, il n’avait rien fait de particulier en plus.

Bon, le bon côté, c’est qu’il avait peut-être le temps de tout nettoyer avant que quelqu’un ne voit les dégâts et pour la machine… Un peu de mousse et d’eau ne pouvait pas endommager quelque chose conçu justement pour ça ? Enfin, un constructeur intelligent ne ferait pas un produit sans prévoir un tel cas de figure, non ?

Puis ses affaires dans la machine, est-ce que tout serait fichu ? Ce n’était que de l’eau, mais l’abus de produit… Rah, il n’avait pas mis plus de produits que d’habitude pourtant. Pourquoi ? Soren s’en faisait mal à la tête à force de chercher à comprendre. Jusqu’à ce qu’une voix le surprenne et qu’il manque de se ramasser dans l’eau en glissant.

Un homme… C’était le concierge non ? L’étudiant l'avait croisé une ou deux fois, pas assez pour en être sur, mais au vu de sa réaction, ça devait probablement être lui. Soren se fit accuser avant même d’avoir pu plaider sa cause, mais la situation totalement particulière faisait qu’il était un peu dépassé par les événements. Sans même cherchait à se justifier. Il lâcha alors.

- Je ne comprends pas plus que vous, je suis parti 5 min et quand je suis revenu, c’était comme ça. Tout ce que j’ai pu faire, c’est arrêter la machine.

Aie… Il venait d’avouer un peu volontairement qu’il avait bien fait tourner la fameuse machine… Comment l’homme allait réagir ? Pourquoi Soren n’avait pas plutôt essayé de se défendre ou s’expliquer ? Allé savoir, maintenant, c’était trop tard dans tous les cas. Le jeune homme relativisa tant bien que mal et dit d’un ton plus posé.

- De toute façon, savoir le pourquoi du comment ne va plus rien changer maintenant, non ? Vous pourrez me mettre une retenue plus tard si vous voulez, mais en attendant, je voudrais au moins pouvoir nettoyer ma bêtise… Enfin, je suppose que c’est la mienne.

Oui, Soren n’arrivait toujours pas à se dire qu’il avait fait une bêtise dans l’affaire. Les autres fois s’étaient très bien passé. L’étudiant réfléchissait et d’un coup, un éclair traversa son esprit. Si c’était le concierge, il devait avoir accès aux locaux contenant du matériel bien plus efficace pour nettoyer ce genre de sinistre non ? Soren ne perdrait rien à le demander.

- Vous ne pourriez pas me donner quelque chose de plus pratique qu’une simple lavette ? Sinon je vais sûrement y passer la nuit.

---------------------------------

La dose de trop [pv Ayame] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 134
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyMer 20 Jan 2021 - 12:19

La dose de trop

L’agacement était bien présent et Ayame observait les dégâts, complètement dépité. Il s’en voulait presque d’être venu jeter un coup d’œil et de ne pas être passé à côté sans se soucier du bruit. Au moins il aurait pu rentrer chez lui sans culpabiliser. Là, c’était fichu. Il n’allait clairement pas laisser cet étudiant dans les problèmes. Le gamin expliqua qu’il s’était éclipsé de la pièce et qu’il ignorait totalement ce qu’il s’était passé. Si au premier abord, Ayame voulut le sermonner pour sa bêtise, il se retint en réalisant que ce n’était effectivement probablement pas volontaire, sinon il ne serait jamais revenu sur les lieux du crime. Cela n’enlevait en rien le degré d’agacement de la situation, puisqu’il n’avait pas été suffisamment attentif pour éviter un accident de cet ampleur – et encore quelque chose lui disait que cela aurait pu être pire.

Le concierge fronça les sourcils en entendant la façon dont le gamin s’adressa à lui, sans aucune politesse dans les paroles et en sous-entendant clairement qu’il ferait mieux de se taire puisque ça n’arrangerait rien de continuer à le morigéner pour ça. Non en effet, mais ce n’était pas une raison pour s’adresser à lui de cette façon. Ce qui ne s’arrangea pas lorsqu’il lui demanda – voire même ordonna presque – d’aller chercher quelque chose de plus pratique pour nettoyer les dégâts. Cette fois-ci, Ayame se renfrogna, croisant les bras sur son torse et en toisant le gosse du haut de la marche où il se trouvait.

« Peut-être que si c’était demandé plus poliment, je pourrai effectivement aller chercher de quoi nettoyer cette pataugeoire. »

Le ton employé était calme mais ferme tandis qu’il continuait de regarder le gamin. Ayame n’était pas du genre à perdre son calme en général, mais qu’on lui manque de respect ne lui plaisait pas.

« Tu n’es peut-être pas entièrement fautif dans cette… catastrophe, mais cela ne t’empêche pas de faire preuve d’humilité et de respect. Je suis le concierge du campus pas un domestique. »

Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 858
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
La dose de trop [pv Ayame] GkZd5iQLa dose de trop [pv Ayame] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyJeu 21 Jan 2021 - 0:14

L’homme ne mit pas longtemps avant de remettre Soren à sa place en affirmant que ce dernier pourrait être au moins un peu plus humble est respectueux. Ce n’est pas que le jeune homme avait tenu à manquer de respect au concierge, loin de lui cette idée, quoi qu’il avait tendance à être direct quand il ne le fallait pas.

Mais la tension de Soren était assez haute pour le coup et peut-être que l’homme avait mal interprété les intentions de l’étudiant. Peu lui importé la punition en réalité, tout ce qu’il voulait, c’est réparer sa faute dans le plus bref délai et passer à autre chose, même si cette autre chose revenait à être une colle avec le concierge. La, en l’état, la laverie était tout simplement inutilisable et par sa faute, Soren risquait d’embêter d’autres résidents qui auraient voulu faire une machine avant le couvre-feu. Il soupira et prit un instant pour se calmer avant de dire d’un ton calme à l’homme.

- Ce n’est pas intentionnel de ma part, je m’en excuse. Simplement, que cette situation me rend dingue et je souhaiterais en finir au plus vite afin que cette pièce soit de nouveau… Viable, je dirais… Pour les autres.

Il s’inclina doucement comme le lui avait si bien apprit son père, ce qui eut le mérite de lui faire grincer des dents sur l’instant. Puis en se redressant, il se dit qu’il valait mieux reprendre à zéro avant de se mettre à dos le concierge du campus. Soren resta calme et dit alors.

-Donc je recommence si vous me le permettez. Pensez-vous que je pourrais avoir des outils plus pratiques afin de nettoyer mon « erreur » ? Parce que ce n’est pas mon genre de laisser les autres payer pour mes bêtises…

Peut-être qu’avec la politesse tant demandée, l’homme serait un peu plus conciliant, reste qu’en attendant, Soren perdait son temps. Un détail lui vint à l’esprit. Des mots que l'homme avait prononcés… Pas complétement fautif ? Comment ça ? Ça avait attisé la curiosité du jeune homme et il demanda d’un ton curieux.

- Qu’est-ce que vous voulez dire par, pas complétement ? Je n’ai vu personne d’autre que moi dans la laverie... Tout ce que j’ai réussi à faire à la limite, c’est stoppé la machine pour éviter que ça s’aggrave.

Ce n’était pas le plus important en fait. Soren se dit que ça ne changerait en rien l’état de la laverie dans l’immédiat et qu’ils auraient bien le temps d’en savoir plus une fois que le sol serait praticable. Soren réitéra alors ses excuses.

- Peu importe, encore pardon si je me suis montré brusque. Je pense que je devrais m’y remettre non ? Chaque seconde compte.

---------------------------------

La dose de trop [pv Ayame] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 134
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyDim 31 Jan 2021 - 19:56

La dose de trop

Les bras toujours croisés sur son torse, Ayame continuait de regarder le garçon d’un œil inquisiteur. Il n’aimait pas qu’on s’adresse à lui de cette façon. Il n’était « que » le concierge du campus, il n’était pas professeur, mais il méritait tout de même qu’on fasse preuve de respect à son égard. Il avait pendant trop longtemps crut qu’il n’en avait pas le droit quand il vivait à la rue, mais les assistantes sociales qu’il avait eu l’occasion de voir lui avaient fait comprendre qu’il n’était pas un moins que rien que l’on devait piétiner. Alors il refusait de laisser passer une telle impolitesse sans réagir, surtout pas venant d’un gamin de presque quinze ans de moins que lui. Heureusement, ce dernier finit par s’excuser, mettant cela sur le compte de la situation qui le rendait dingue et qu’il voulait simplement réparer sa bêtise. Le tout en s’inclinant poliment face à lui en guise de pardon. Ayame se détendit quelque peu en constatant sa bonne volonté et hocha simplement la tête à sa question.

« Oui, je vais aller chercher ce qu’il faut. »

Il allait partir quand la voix du garçon se fit de nouveau entendre sur une question qui lui fit hausser les sourcils.

« Si tu avais volontairement noyé la pièce, tu ne serais probablement pas resté ici pour admirer ton œuvre. Je pars donc du principe que c’est un accident. Tout simplement. Pendant que je vais chercher de quoi nous aider, va voir dans le coin de la pièce là-bas, il y a des grilles d’évacuation. Retire-les, afin que l’écoulement se fasse plus rapidement. Je reviens. »

Sur ces mots, Ayame tourna les talons et s’empressa de rejoindre la grosse réserve qui se trouvait non loin de son bureau. Heureusement que la laverie se trouvait dans le même bâtiment. Il récupéra plusieurs serpillères, un balai raclette et un seau, avant de rejoindre le lieu du désastre. Il ne lui fallut pas plus de dix minutes pour faire l’aller-retour. L’étudiant était toujours au même endroit.

« Tiens, prends ça. »

Il lui tendit le tas de serpillère.

« Je vais commencer par enlever le plus gros avec la raclette, on y verra déjà un peu plus clair. »

Aussitôt dit aussitôt fait. Ayame descendit dans la pièce et commença à pousser l’eau vers les grilles d’évacuation.

Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 858
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
La dose de trop [pv Ayame] GkZd5iQLa dose de trop [pv Ayame] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyLun 1 Fév 2021 - 15:54

Bon avec des excuses, l’homme semblait plus détendu. Bien que la situation ne semblait vraiment pas loin d’être critique. Soren n’échapperait sûrement pas une colle pour la forme mais dans l’immédiat, le sujet n’était pas là. Ils auraient le temps de mettre à plat l’écart de conduite de Soso. Le concierge lâcha alors qu’il allait chercher ce qu’il fallait. Sauf que.

L’homme avoua que si Soren était présent sur les lieux de son présumé « crime » alors c’est qu’il n’était pas si coupable. Probable, ou alors Soren n’était pas le genre de personne à se défiler face à ses erreurs. Après tout, même s’il avait son libre-arbitre, fuir un problème ne faisait qu’en amener un pire et ainsi de suite. L’étudiant partait du principe qu’en réglant le problème directement, on pouvait éviter un effet domino. Bon, ce n’était pas aussi clair dans son esprit, mais l’idée été là.

Le concierge revint un matériel plus approprié, le bon côté, c’est qu’a deux, il aurait sûrement fini en moins de deux. Le jeune homme s’était exécuté, les grilles étaient enlevées pour permettre à l’eau de couler plus rapidement. Soren prit donc les serpillières qu’il lui tendit sans rien ajouter de plus et se remit à sa tâche en laissant de la place à l’homme. Il se chargea d’éponger les endroits inaccessibles pour la raclette. L’étudiant avait l’habitude en travaillant en cuisine avec son Oncle.

Effectivement, ça allait beaucoup plus vite et il resterait le problème de la mousse ensuite. Mais pour le moment, l’eau était bien plus urgente à nettoyer. L’étudiant était un peu plus détendu, déjà, car le concierge ne l’avait pas accusé concrètement parlant malgré le flagrant délit. En plus, le jeune homme réalisa qu’il en oublia la politesse et dit d’un ton sérieux tout en continuant d’éponger dans les endroits inaccessibles, lui imposant parfois de se mettre à plat ventre pour passer sous les machines.

- Au fait… Je m’appelle Soren, Haruka Soren. Ou bien, l’idiot qui a inondé la laverie si vous préférez. Je ne pourrais pas vous en vouloir.

Dit-il en souriant doucement. Certes, c’était maladroit de sa part, mais au moins, il essayait de détendre l’atmosphère avec un peu de sarcasme. Puis c’était plus poli de se présenter en réalité. Donc autant se montrer respectueux jusqu’au bout. Quoi que c’était plutôt normal pour Soren. Il demanda ensuite par curiosité.

- Ce genre de désastre arrive souvent ?

---------------------------------

La dose de trop [pv Ayame] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 134
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyDim 14 Fév 2021 - 20:13

La dose de trop

Ce n’était clairement pas ainsi qu’Ayame avait espéré terminer sa soirée, mais il n’allait pas abandonner cet étudiant à son triste sort. Maniant la raclette aussi bien que possible, il poussa l’eau vers les grilles d’évacuation. Heureusement que ces dernières étaient là pour permettre un nettoyage plus rapide, parce qu’éponger le tout à la main aurait pris des heures. Le concierge jeta un coup d’œil vers l’étudiant qui s’occupait des recoins qu’il ne pouvait lui-même atteindre, essorant la serpillère dans un seau régulièrement. Toutefois, Ayame ne voyait pas encore commencer se débarrasser de la mousse qui prenait encore pas mal de place dans la pièce. C’est ce qui allait être le plus agaçant à nettoyer.

S’ils travaillèrent pendant plusieurs minutes dans le silence, Ayame se complaisant dans ce dernier, le jeune homme finit par le rompre en se présentant, blaguant un peu sur la situation au passage. L’aîné sourit avant de se tourner vers lui.

« Je ne pense pas, non. Après je ne suis là que depuis un mois, donc je ne saurai dire avec précision, mais c’est la première fois que je fais face à un… désastre de cette ampleur. »

Il dit cela en souriant, une trace d’amusement dans la voix. Maintenant que le « choc » de la découverte de l’accident était passé, il ne pouvait qu’admettre la situation et essayer de se détendre. Cela ne servait à rien de rester énervé pour si peu – même si son lit l’appelait toujours.

« Je suis Kûga Ayame, le concierge, comme tu l’as si bien compris. Enchanté Haruka-kun. »

Nul reproche dans sa voix, si ce n’était une petite moquerie. Tout en parlant, il avait continué de racler le sol au mieux. Celui-ci commençait déjà à retrouver un aspect plus ou moins normal. Ayame reposa la raclette contre le mur.

« Bon, je pense que tant que la mousse sera encore là, nous ne ferons pas mieux pour le moment. Il va falloir qu’on trouve un moyen de la faire disparaître. »

Il avisa le grand évier dans un coin de la pièce qui servait pour les lavages à main.

« Ça va être fastidieux, mais le plus simple va être de la ramener dans l’évier pour la faire partir. Je ne vois pas trop comment nous y prendre sinon. »

Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 858
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
La dose de trop [pv Ayame] GkZd5iQLa dose de trop [pv Ayame] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyMar 16 Fév 2021 - 12:52

L’homme affirma que c’était la première fois qu’il voyait un désastre d’une telle densité… Soren afficha une mine blasé bien que l’homme ne pouvait pas vraiment le voir de là où il était. L’étudiant avait bien compris que l’homme cherchait à détendre l’atmosphère et prit donc sur lui pour sourire à son tour en avouant.

- Je vous rassure, je ne fais pas ça tous les quatre matins.

Après quoi, le concierge se présenta à son tour Kuga Ayame. Effectivement, ce nom lui disait d’office quelque chose, il lui semblait que des élèves en avaient parlé récemment. Ce qui n’était pas rare quand quelqu’un venait d’arriver sur le campus. Le jeune homme se redressa quand des nouvelles directives furent données par Kuga-San. Il dit d’un ton calme.

- Le bon côté, c’est qu’elle ne s’étale pas. C’est vous l’expert dans le domaine après, je ne suis qu’un étudiant en art.

Il réfléchit doucement en se demandant ce qui serait le plus pratique. Ramener la mousse à la main serait très long pour le coup et Soren avait quand même envie de s’assurer que ses affaires n’avaient rien. D’un coup, Soren remarqua le seau qu’Ayame avait ramené plus tôt et s’en saisit après avoir demandé l’autorisation. Récupérant un maximum de mousse dans le seau, il se dirigea vers l’évier pour en vider le contenu et répéta l’opération plusieurs fois tout en demandant.

- Vous pensez que mes affaires n’auront rien ? Je n’ai déjà pas grand-chose, alors si en plus une partie se fait flinguer… Je ne suis pas vraiment un grand fan de shopping pour être honnête.

Le jeune homme commençait doucement à grelotter. Ses habits trempés avaient fait chuter sa température corporelle de quelques degrés après tout, mais il ne le montra pas. Ses tremblements étaient légers… Si Riku le voyait comme ça, elle l’engueulerait ? Probablement, mais bon, il ne pouvait pas laisser sa connerie sans rien faire.

Le couvercle de la machine était enfin visible, l’étudiant l’ouvrit donc avec précaution pour voir l’état du linge, par chance, il n’y avait pas de mousse dedans… l’eau avait dû la désagréger à l’intérieur. Soren prit donc son panier pour sortir le contenu de la machine. LE linge était propre, c’était une certitude, quoi qu’encore trempé.

- Ca ne vous dérange pas que je le passe au sèche-linge le temps qu’on finisse ?

C’était plus une affirmation qu’une question et Soren ne s’attarda même pas sur la réponse quand un bruit au sol l’interpella. Un bouchon ? Rose ? Et attend voir ! L’étudiant resta dubitatif quelques secondes avant de ce retourné vers ses propres produits, encore sagement posé sur la machine d’à côté. Le bouchon du sien était bleu… l’autre blanc.

- Ce n’est pas à moi ça… Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ?

N’ayant pas vraiment compris pourquoi un corps étranger se trouvait là, le jeune homme regarda Ayame, même s’il se doutait que le concierge n’ait probablement pas la réponse.

---------------------------------

La dose de trop [pv Ayame] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 134
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyDim 21 Fév 2021 - 16:47

La dose de trop

Ça ne faisait qu’un mois qu’il travaillait en tant que concierge et Ayame n’avait pas beaucoup plus d’expérience que ça dans le ménage. Alors faire disparaître une montagne de mousse n’était pas réellement dans ses compétences. Ils allaient devoir faire ça au feeling. Soren récupéra le seau qu’il avait ramené pour le remplir de mousse et ramener cette dernière dans l’évier. De son côté, n’ayant qu’un seul seau, Ayame tenta de le faire à la main – autant dire que ce ne fut pas un grand succès et que ça risquait de prendre des heures s’il faisait ça comme ça. L’étudiant lui posa alors une question tout à fait légitime.

« Je comprends, je ne suis pas très shopping non plus. Mais je ne pense pas qu’il y ait le moindre risque ne t’inquiète pas. »

Après tout, ce n’était que de l’eau et de la lessive, rien de plus. Et l’eau était froide, donc il doutait fasse rétrécir ses vêtements. Il continua de ramener la mousse jusqu’à l’évier quand une nouvelle question de Soren le stoppa. Il allait faire quoi ? Il s’approcha pour arrêter son geste quand le gamin trouva le bouchon d’une lessive dans la machine à laver. Ayame le regarda, observa autour de lui et un soupir lui échappa.

« Ça, c’est le bouchon d’une bouteille de lessive Kao, senteur fleurs de cerisier. »

Après un instant de silence, il montra du doigt la poubelle où se trouvait une bouteille vide sans bouchon.

« Quelque chose me dit qu’une personne a renversé sa lessive dans la machine à laver et a jugé bon de ne rien dire ou faire pour nettoyer ça. Ce qui explique cette… catastrophe. »

Ayame se passa la main dans la nuque pour l’étirer, un peu dépité par le manque de respect de certains étudiants.

« Quoiqu’il en soit Haruka-kun, je te conseille d’attendre avant de mettre ton linge au sèche-linge. Il faudrait d’abord le rincer puisqu’il est sûrement imbibé de lessive. Sinon tu vas rendre la machine inutilisable en mettant du savon dans les tuyaux. »

Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 858
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
La dose de trop [pv Ayame] GkZd5iQLa dose de trop [pv Ayame] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyLun 22 Fév 2021 - 11:47

Des réponses semblaient se profiler à la découverte de ce bouchon de lessive. Soren resta un moment dubitatif jusqu’à ce qu’Ayame après qu’il l’ait rassuré sur l’état de ses affaires, semblait particulièrement sur de la provenance du dit bouchon. Soren haussa un sourcil en se demandant comment il pouvait dire la marque du bouchon avec aussi peu d’information et lâcha non sans une certaine forme de surprise.

- C’est précis.

Mais l’homme lui montra la poubelle et Soren fit quelques pas pour voir le contenu, effectivement, il n’avait pas fait gaffe à ce détail depuis tout à l’heure. Frottant doucement ses bras pour se réchauffer comme il le pouvait, Soren comprenait doucement les tenants et aboutissant de cette histoire tout en entendant la théorie d’Ayame. Effectivement, un trop-plein de lessive pouvait justifier la situation. Soren avait la désagréable impression d’avoir joué à la roulette russe… Et il avait perdu.

Ayame lui donna aussi d’autres conseils, tout en expliquant pourquoi il ne devait pas sécher son linge de suite. Le jeune homme hocha la tête en s’exécutant. Cette fois-ci, il prit le pli de jeter un coup d’œil à l’intérieur de la machine avant de lâcher son linge dedans. Soren soupira doucement et lança la machine sur la fonction de rinçage seulement. Voilà qu’il n’était plus aussi serein en faisant sa lessive.

Il se remit à ramener la mousse jusque dans le lavabo, doucement, mais sûrement et expliqua.

- Je comprends mieux… Ma seule véritable erreur a était de ne pas vérifier avant de mettre mon linge dedans. D’habitude, je fais toujours comme Haruko m’avait conseillé et je doute fortement qu’elle aurait évité de me tenir au courant s’il y avait un risque de désastre. Heureusement, d’ailleurs qu’elle m’a un peu initié, parce que je n’avais jamais une seule fois ma lessive avant d’arriver ici.

Il sourit doucement et observa quelques instants les machines. D’habitude, sa mère ou sa grand-mère s’en occupait. Elles n’aimaient pas trop qu’on s’occupe de leurs boulots déjà qu’elles ne travaillaient pas. Puis d’une certaine façon, d’après ce qu’il avait compris, entre les habits modernes et les tenues plus traditionnel chez lui, il fallait vraiment beaucoup de savoir-faire. Le jeune homme observa Ayame et demanda d’un ton calme.

- Du coup, ce travail vous plaît ? Ce n’est juste pas curiosité que je demande. Je me demande juste en quoi votre travail consiste ? Je suppose que ce n’est pas juste du nettoyage non ?

Soren souriait doucement, la curiosité en éveille, il observait l’homme en attendant sa réponse tout en vidant le seau doucement de la mousse qu’il contenait. Le ronronnement de la machine animait déjà un peu plus la pièce.


---------------------------------

La dose de trop [pv Ayame] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 134
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyDim 21 Mar 2021 - 0:45

La dose de trop

Pendant que Soren s’occupait de suivre ses directives et de mettre son linge dans une autre machine, Ayame continua de nettoyer la mousse qui se trouvait autour d’eux. C’était long et fastidieux, mais ils finiraient bien par voir le bout de cette épreuve. Le gosse reprit la parole après avoir lancé la machine, parlant de l’erreur qu’il avait faite en ne vérifiant pas l’intérieur de la machine. Au moins, il ne la referait pas à l’avenir. C’était le genre de chose qui vaccinait contre l’inattention. Ayame ignorait qui était cette Haruko, mais elle semblait de bons conseils si c’était elle qui lui avait appris à faire sa lessive. Le concierge repensa à son propre apprentissage. Pendant des années, il n’avait jamais eu à s’occuper de ça. Ça avait d’abord été sa mère qui avait été en charge du linge, puis sa femme quand il s’était marié, quittant directement la demeure familiale pour la conjugale. Au final, c’était seulement quand il s’était retrouvé à la rue et seul qu’il avait dû apprendre. Gérer les couleurs, les matières, les différents programmes… Jamais il n’aurait pensé que c’était si fastidieux de laver des vêtements.

Ayame était en train de faire disparaître la dose de mousse qu’il venait de ramener dans le lavabo quand Soren lui posa une question qu’il commençait à avoir l’habitude d’entendre. Cela lui fit repenser à ce jour dans le bureau du psychologue quand la fille de ce dernier le lui avait demandé également.

« Non en effet, ce n’est pas juste du nettoyage. En réalité, je n’en fais pratiquement pas. »

Dans le bâtiment des lycéens, c’était ces derniers qui s’occupaient des principales tâches ménagères. Dans les autres, il y avait une société de ménage qui passait. Toutefois, les gens avaient une mauvaise définition du poste de concierge et il ne pouvait pas vraiment leur en vouloir. Tout en continuant de nettoyer la mousse, Ayame expliqua donc ses tâches.

« Ce n’est pas mon rôle de nettoyer, par contre, faire en sorte que ceux qui nettoient aient tout le matériel nécessaire pour ça fait partie de mes attributions. Je gère les stocks du campus, que ce soit au niveau des produits ménagers ou du matériel pédagogique. Je passe les commandes pour les remplir ou pour les clubs. Je vérifie les réserves de craies, feutres, papier toilette entre autres, mais je change aussi les ampoules quand elles ne fonctionnent plus ou de répondre au téléphone quand la secrétaire est absente. Mon travail est assez varié et pour répondre à ta question, oui, ça me plait beaucoup. »


Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 858
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
La dose de trop [pv Ayame] GkZd5iQLa dose de trop [pv Ayame] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyDim 21 Mar 2021 - 12:55

Soren écouta l’homme lui expliqué en quoi consisté son métier. Bien que ce ne fût pas vraiment un milieu qui attirait concrètement l’étudiant. Lui-même ne sachant même pas ce qu’il allait devenir plus tard, ça lui permettait au moins de savoir quel corps de métier ne serait pas fait pour lui. Non pas que sa pensée soit dévalorisante pour l’homme, bien au contraire. Soren ne se pensait pas vraiment capable d’être autant multitâche dans le domaine, tout simplement.

- Je vois, merci de m’en avoir parlé plus en détail. J’imagine qu’un travail à son lot d’avantage et d’inconvénient. Du moment qu’on parvient à s’y accommoder et y convenir, c’est l’essentiel. En vrai, je trouve votre métier plutôt enrichissant, ça permet vraiment de toucher bien plus de domaine que ce que les apparences laissent croire.

Le jeune homme sourit faiblement et se remit à la tâche jusqu’à ce que l’endroit soit vidé de toute forme de mousse. Évidement ça avait pris un bon moment. Soren pensait principalement à la bonne douche chaude qu’il allait prendre une fois cette histoire derrière lui. D’ailleurs, il le ferait sûrement pendant le séchage de son linge.

Bref, une fois la pièce propre et le matériel rangé, enfin ! Soren soupira d’aise, le travail terminé était toujours appréciable et maintenant qu’il se savait "pas complétement" fautif dans cette affaire, l’étudiant s’en trouva bien plus serein. Il sourit doucement bien que ses vêtements soient complétement trempés.

- Bon… J’espère que les machines n’auront pas trop souffert d’un peu de mousse. En tout cas, je tenais à vous remercier pour votre aide. Sans vous, je serais sûrement encore en train de patauger dans l’eau.

Soren laissa échapper un léger rire de circonstance et entendit la machine sonné. Tiens déjà, ils avaient été bien plus vite qu’il ne l’aurait cru. Le jeune homme récupéra donc son linge et cette fois le mit dans le sèche-linge pour lancer un programme adapté. Son linge ne semblait pas trop avoir souffert de la situation non plus. Désormais, il devait avant tout songer à sa propre santé.

- Je m’excuse, mais du coup, je voudrais en profiter pour aller me changer et me réchauffer un peu au passage. Je vous souhaite une bonne soirée.

Il s’inclina poliment et sortie de la pièce en espérant sincèrement ne pas y retrouver un nouveau désastre à son retour… Après l’eau, ne restait plus que le feu après tout non ? Mais bon, ce serait quand même moche. La seule chose qui risquait d’arriver, c’est que Soren ne laisse plus son linge tourner sans surveillance dans tout ça.

---------------------------------

La dose de trop [pv Ayame] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 134
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] EmptyVen 2 Avr 2021 - 21:13

La dose de trop

Cela ne l’étonnait pas vraiment que le métier de concierge fut si dévalorisé et regardé d’un œil perplexe. Lui-même avait sans doute déjà eu ce genre de pensées par le passé après tout, quand il travaillait dans des bureaux et qu’il n’accordait qu’un regard de côté aux gens qui s’occupaient du ménage – principalement des femmes. Lui n’était pas spécialisé dans cette tâche, mais cela revenait plus ou moins même. Ayame sourit à la réponse de Soren sur sa nouvelle vision du métier, sur le côté enrichissant qu’il pouvait apporter. Il ignorait s’il était sincère en disant tout cela, mais cela lui importait peu. Le principal était que le jeune homme se trouverait plus informé sur le sujet.

Les deux hommes reprirent leur tâche, terminant de faire disparaître la mousse avec divers allers-retours entre le sol et l’évier où ils parvenaient à la faire fondre. Plus le temps passait, plus Ayame repensait à son programme initial de la soirée qui avait été de rentrer chez lui pour se poser et dormir tôt. Toutefois, à deux, cela alla plus vite que prévu et bientôt la laverie retrouva son air habituel, voire mieux puisqu’elle était dorénavant toute propre.

« Je t’en prie. Ça aurait été malvenu de ma part de te laisser tout seul dans cette épreuve. »

Dit-il en souriant. L’entraide était quelque chose de nécessaire dans ce monde. La machine à laver bipa à cet instant et l’étudiant alla s’occuper de son linge pendant qu’Ayame regroupait tout le matériel qu’il avait ramené pour le nettoyage. Il le regarda du coin de l’œil mettre ses vêtements dans le sèche-linge avant de venir prendre congé.

« Bonne soirée à toi aussi Haruka-kun. Et fais attention la prochaine fois. »

Ajouta-t-il avec un clin d’œil avant que le jeune homme ne disparaisse par la porte. Ayame regarda autour de lui et s’étira le dos. A force de se baisser pour ramasser la mousse, il était tout fourbu. Il n’avait plus vingt ans, c’était certain. Il récupéra tout son matériel et quitta la laverie à son tour après avoir vérifié que l’étudiant n’avait pas lancé un programme trop agressif pour son linge. Tout était bon alors il partit en espérant pouvoir quitter le campus et rentrer chez lui sans accroc.




#terminé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: La dose de trop [pv Ayame]  La dose de trop [pv Ayame] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La dose de trop [pv Ayame]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka :: Laverie-
Sauter vers: