Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 I should've bought you flowers [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 24
■ Messages : 209
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
I should've bought you flowers [Libre] WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi
« Elève ; en 3ème année »
https://open-world.forumactif.com/
(#) I should've bought you flowers [Libre]  I should've bought you flowers [Libre] EmptyMer 20 Jan 2021 - 19:05


07/11/2016

J'ai jamais été autant triste. Ça fait que quelques jours que Ryû a quitté le campus et pourtant je me sens plus seul que jamais. 'Faut dire que je m'inquiète pour lui, qu'on m'a arraché ma moitié de cœur, mon autre poumon, le deuxième rein, la cou*lle droite, ou j'sais pas trop quoi. Je me sens comme un mec qui a trompé sa meuf qui était trop bien. Alors que j'suis célib'. Et ça m'fait trop mal, ça m'rend trop malheureux. Alors maintenant, j'crame mon temps de club dans une salle que tout le monde a déjà déserté. Je squatte en solo. Je sais pas trop quoi faire, j'suis perdu. Je regarde le vide pendant que je suis vautré sur une chaise sur laquelle j'me balance de temps en temps.

Devant moi, sur la table, j'ai une tonne d'origamis que j'ai dû plier dans mon moment de solitude, sans m'en rendre compte. Quand j'dis que y'en a beaucoup c'est vraiment beaucoup, ça déborde presque du bureau. Et j'ai pas fini. J'ai fabriqué des grues, des fleurs, des étoiles, des trucs que je savais même pas que je pouvais faire. Là dans mes mains j'ai le début d'un petit dragon sur papier rouge. Et bordel, ça y est j'ai envie de chialer. J'ai les yeux humides. Je me retiens. Puis au final, ça tombe tout seul. Mon nez commence à couler aussi. Je renifle une fois sur deux. Je m'essuie même pas les larmes, j'essaye même plus de me contenir. Je pleure tout seul en pliant mon foutu origami.

Je déteste être séparé de Ryû, m*rde. J'voudrais dire à n'importe quelle divinité passante de me le rendre. Mais j'peux pas, j'ai pas le droit de lui demander de revenir. Est-ce que lui il est triste qu'on soit pas ensemble ? Ou il s'en br*nle ? Plus j'y pense et plus mon visage se tord de tristesse. J'oscille entre le visage blasé et le visage cassé par la douleur. Mes grimaces sont laides, j'en suis sûr. Alors que j'arrive au bout de la première aile de mon dragon, mes épaules se mettent à trembler parce que je sanglote toujours. Je me laisse aller, j'en peux plus.

Et je pleure vraiment, mes sons de détresse résonnent dans cette pièce où j'suis tout seul. Je serre mon petit dragon pas fini dans mes mains. J'arrive plus à le continuer. Y'a plus de dragon si y'a plus Ryûnosuke.

---------------------------------

I should've bought you flowers [Libre] Tatsun11
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: I should've bought you flowers [Libre]  I should've bought you flowers [Libre] EmptyJeu 21 Jan 2021 - 17:53

I should've bought you flowers

Jeudi 2 avril 2015

« Tadaima. »
« Okaerinasai ! »


La voix d’Aoi résonna dans la maison pour l’accueillir et il referma la porte derrière lui, laissant la chaleur familière l’envelopper. Il retira ses chaussures et n’eut pas le temps de poser le pied sur le seuil du couloir qu’un petit boulet de canon lui fonça dans les jambes. Surpris, Ayame baissa les yeux pour regarder la petite fille qui venait d’enfouir le visage contre ses jambes, s’agrippant à son pantalon avec force.

« Hatsumi ? Qu’est-ce qu’il y a ma chérie ? »

Posant son sac sur le sol, Ayame s’accroupit face à sa fille qui vint poser ses petits poings contre ses yeux pour se cacher. Le cœur serré face à la détresse de son enfant, il attrapa ses mains pour les éloigner. Il put voir ses yeux brillants et sa moue.

« Qu’est-ce qui t’arrive ? »
« Je veux plus aller à l’école. »
« Mais pourquoi ? Tu t’es bien amusée hier pourtant. »
« Parce que c’est nul ! »
« Quelqu’un t’a embêté ? »


Elle détourna les yeux, n’osant plus soutenir le regard de son père. Ayame fronça les sourcils. Si quelqu’un faisait du mal à sa fille, cela ne passerait pas. Il se redressa en la portant dans ses bras.

« Viens, tu vas me raconter. »


Lundi 7 novembre 2016

Fin de journée pour les élèves et étudiants, mais pour Ayame, c’était loin d’être fini. Comme tous les soirs, il devait faire le tour des sanitaires pour vérifier que les rouleaux de papier toilette étaient encore utilisables, vider les poubelles, éteindre les lumières qui étaient restées allumées… Une petite routine qui s’était mise en place en un mois et à laquelle il se tenait pour que tout se passe bien. Une fois que ce serait fait, il irait prendre quelques notes sur les stocks dans sa loge puis il rentrerait chez lui pour prendre un peu de temps pour lui et dormir. Bien qu’en réalité, rester trop seul ne lui allait pas toujours. Il croisa quelques élèves quittant le bâtiment, riant et discutant entre eux. Les clubs se terminaient et il passait derrière eux pour fermer également les portes qui ne l’avaient pas été.

Alors qu’il passait devant une salle, Ayame entendit ce qui ressemblait à des sanglots. Surpris, il s’arrêta pour écouter et s’avança pour poser l’oreille contre le battant. Il y avait bien quelqu’un qui pleurait dans la pièce. Partagé entre l’empathie et la curiosité, le concierge ouvrit la porte. Un jeune homme était assis face à une table recouverte d’origamis et pleurait à grosses larmes. Il ne savait même pas s’il l’avait entendu entrer, aussi s’avança-t-il pour poser une main sur son épaule.

« Bah alors petit, qu’est-ce qui t’arrive ? »

Véritablement inquiet par son état, Ayame se baissa pour le regarder.

Revenir en haut Aller en bas
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 24
■ Messages : 209
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
I should've bought you flowers [Libre] WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi
« Elève ; en 3ème année »
https://open-world.forumactif.com/
(#) Re: I should've bought you flowers [Libre]  I should've bought you flowers [Libre] EmptyJeu 28 Jan 2021 - 0:05

Je dois être vraiment pathétique pour en arriver à chialer après le départ de mon frère. À cet instant, j'suis envahi par des pensées débiles, des conjectures qui me travaillent : « et si j'avais dit ça », « si j'avais fait ça ». Plus j'imagine les scénarios dingues, plus je déprime et plus mes larmes sont lourdes de sens. Mais c'qui me fait le plus souffrir c'est que ça aurait rien changé au final. J'suis incapable d'imaginer une autre issue que celle-là, celle que je vis en ce moment.

Je suis tellement perdu dans mes pensées, planté à me torturer, que je deviens sourd et aveugle à mon environnement. Je remarque pas quand quelqu'un entre. Y'aurait pu avoir l'alarme incendie que j'aurais rien capté... Une voix d'homme me sort de là, j'ai comme un retour à la réalité me rappelant qui je suis et où je suis. Mes mains tremblent et sont moites. J'ai les yeux enflés puis quand je les relève un peu, je vois ce monsieur qui me regarde.

Je l'ai déjà vu mais je me rappelle jamais de son nom. Et franchement, sur le coup, c'était pas ma priorité. C'est un vieux, quoi. Ça me gêne qu'il me voit vulnérable comme ça. J'suis pas bien. Instinctivement, bah je détourne le regard, je tourne la tête puis j'éponge ma face en passant un coup d'avant-bras dessus.

« C'est rien... »

Alors la réponse typique, j'sais bien, mais pour le moment rien d'autre ne me vient à l'esprit et j'ai pas envie de m'énerver contre un m'sieur qui a eu pitié de moi. J'dois faire vraiment pitié de toute façon. J'fais tout pour garder la tête haute et rehausser mon état de chiffe molle mais le silence que je pose me fait du mal, si bien que je craque facilement. Encore. C'est impossible de retenir mes larmes ou mon amertume, j'sais pas faire ça moi, bordel.

« C'est juste que... j'ai du mal avec les séparations. »

Voilà que j'me livre à une séance psy avec le premier venu, ça va vraiment plus dans ma tête. Le dire à voix haute me crève le cœur et les yeux. Et j'suis une fontaine vivante, mon visage est tellement trempé que je sens plus le contact des larmes sur ma peau. Mes larmes ont trop creusé parce que les blessures que j'ai dans le cœur et dans l'âme sont profondes.

Je baisse les yeux, puis la tête, puis les épaules. Mes pleurs sont silencieux, pourtant ça s'arrête pas.

---------------------------------

I should've bought you flowers [Libre] Tatsun11
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: I should've bought you flowers [Libre]  I should've bought you flowers [Libre] EmptyDim 31 Jan 2021 - 19:55

I should've bought you flowers

Lorsque le jeune homme releva la tête vers lui, Ayame put constater ses yeux rouges, ses joues humides de larmes et le voile lourd de tristesse au fond de son regard. Il sentit son cœur se serrer à cette vision : ce n’était jamais agréable de voir quelqu’un dans cet état, encore moi un adolescent. Il se sentit mal pour lui, peu importe ce qui le mettait dans cet état. Il haussa un sourcil perplexe quand le gamin répondit un « c’est rien » mécanique. Il pensait réellement qu’il allait le croire ? Personne ne s’isolait dans une salle vide à fabriquer une montagne d’origamis en pleurant quand il n’y avait rien. Ayame attendit un peu, laissant son regard se poser sur les petites figurines de papier avant de reporter son attention sur le petit dès qu’il se remet à pleurer sans pouvoir s’arrêter. Il sortit un paquet de mouchoirs de sa poche et le lui tendit.

« Tiens, prends ça. »

Ce serait toujours plus efficace que de s’essuyer avec la manche de son pull. La tension dans ses épaules s’alourdit, les sanglots silencieux s’échappèrent encore et il baissa la tête. Ayame n’aimait pas ce qu’il voyait. Il se sentait impuissant et il détestait ça. Tirant une chaise vers lui, il s’installa face à l’adolescent. Naturellement, la première conclusion qui lui vint en entendant sa brève explication était qu’il faisait face à une peine de cœur.

« Quand on vit une rupture, rester seul dans sa bulle n’est pas la meilleure chose à faire tu sais. »

Distraitement, il attrapa l’un des origamis et l’observa en essayant de deviner ce que c’était. Un sanglier ? A moins que ce ne soit un rhinocéros ? Il avait un doute mais il ne s’attarda pas dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 24
■ Messages : 209
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
I should've bought you flowers [Libre] WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi
« Elève ; en 3ème année »
https://open-world.forumactif.com/
(#) Re: I should've bought you flowers [Libre]  I should've bought you flowers [Libre] EmptyDim 7 Fév 2021 - 19:30

En ce moment j'ai envie de disparaître pour ne plus rien ressentir. J'trouve rien pour éloigner cette douleur, cette frustration. J'suis condamné à faire avec, m*rde quoi. Le vieux me tend des mouchoirs, que j'prends pas. Je me dis que si je l'ignore, il finira bien par aller voir ailleurs si j'y suis. J'suis pas en état et j'aime pas être minable comme ça. J'ai pas la force de lui dire de dégager. Puis il se met à me parler. J'aime pas ses mots. Parce qu'il croit que j'suis seul par plaisir ? Il croit que c'est si facile de faire sans Ryû ? Il m'connait même pas et il sort de nulle part. J'ai envie de m'énerver mais ça se transforme en super amertume.

« Non mais vous comprenez pas m'sieur. »

Ça me fait du mal de devoir en parler. Une rupture qu'il dit ? C'est même pas un centième de ce que je ressens.

« Lui et moi, on a toujours été ensemble. J'peux pas être plus seul que maintenant. Ça change quoi que j'aille voir des gens ? C'est comme si on m'avait arraché un poumon avec lequel je suis né et que je sais pas comment faire pour respirer sans. Qu'est-ce que j'peux faire à part prendre sur moi et me démerder ? »

Et voilà, ça recommence. Mes yeux sont noyés par mes larmes. Mes lèvres tremblent. Je détourne le regard, je lutte, mais ça tombe. Qu'est-ce qui me prend de faire une comparaison à la con, en plus ? Je fronce les sourcils parce que le dégoût prend le dessus. Je me lève de ma chaise. Je m'éloigne un peu même si je reste dans la salle. Je vais me caler près de la fenêtre, le front collé à la vitre, bras croisés.

Mais je pleure toujours. Je souffle. Ma voix se casse et part en vrille.

« C'est tout ce qui me reste. Juste moi. »


---------------------------------

I should've bought you flowers [Libre] Tatsun11
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: I should've bought you flowers [Libre]  I should've bought you flowers [Libre] EmptyDim 14 Fév 2021 - 20:13

I should've bought you flowers

Reposant l’animal en origami sur la table, Ayame releva les yeux vers le jeune homme quand celui-ci lui répondit d’une voix emplie d’amertume. Non en effet, il ne pouvait pas comprendre puisqu’il ignorait tout de la situation dans laquelle il se trouvait. Mais la douleur d’une séparation, il pouvait essayer d’en concevoir une bonne partie. Lui aussi la subissait chaque jour qui passait loin de sa fille. Lui aussi avait l’impression qu’on lui avait arraché un poumon et la capacité de respirer qui allait avec. L’avoir à ses côtés avait été si naturel qu’il n’aurait jamais pensé qu’on soit capable de la lui enlever et c’est pourtant ce qui avait été fait. Il en souffrait toujours aujourd’hui. Il espérait toujours également.

Pendant un instant, Ayame resta silencieux, regardant le jeune homme se lever et s’éloigner vers la fenêtre afin de cacher les larmes qui venaient de revenir. Que dire à ce garçon perdu pour le réconforter ? Que dire pour lui faire comprendre que la vie ne s’arrêtait pas pour autant, même si cela faisait mal ? C’était difficile d’admettre ce genre de choses. Ce n’était visiblement pas une rupture amoureuse – de ce qu’il avait compris – mais plutôt amicale – ou alors ne voulait-il juste pas penser au fait que ce garçon était comme lui. Mais peu importe le type de séparation, la souffrance était la même. Lui c’était son ami, Ayame c’était sa fille.

« La vie t’a offert deux poumons. Tu en as perdu un, mais tu en as toujours un autre. »

Il baissa les yeux vers les origamis, faisant tourner l’un d’eux entre ses doigts, perdu un instant dans ses pensées. Mais il se reprit bien vite et reporta son regard sur le garçon.

« Je ne te mentirai pas en te disant des phrases toutes faites comme quoi le temps guérit les blessures, que tu trouveras quelqu’un qui pourra combler son absence ou toute autre stupidité de ce genre. Ce serait inutile, nous le savons tous les deux. »

Lui-même avait dû faire face à des gens emplis de bonne volonté qui n’avaient fait que l’enfoncer davantage sans s’en rendre compte.

« Les séparations font mal, quelles qu’elles soient. Mais ça ne sert à rien de combattre la douleur car tu en souffriras encore plus et ça t’épuisera moralement. Tout ce que je peux te conseiller, c’est de l’accepter telle qu’elle est. De faire front avec elle afin de t’en faire une alliée pour réapprendre à respirer. Ça mettra du temps, en effet, mais un jour, je suis sûr qu’elle s’estompera suffisamment pour que respirer ne fasse plus si mal que ça. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: I should've bought you flowers [Libre]  I should've bought you flowers [Libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I should've bought you flowers [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka :: Salles des clubs-
Sauter vers: