Le Deal du moment : -20%
Super Mario 3D-All Stars – Jeu Nintendo Switch
Voir le deal
35.99 €

Personnel ; médecin
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 651
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Un abri de douceurs [Sakui-chan] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart. A-402)
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Ven 22 Jan 2021 - 23:11

 

Un abri de douceurs
Et de fruits de saison

Un abri de douceurs [Sakui-chan] O5to
Quand j’ai pris mes fonctions à Kobe, j’ai fait deux choses : installer un petit service à thé dans mon bureau et apporter des tuiles au chocolat pour me présenter à celle qui devait devenir ma plus proche collaboratrice. Aujourd’hui, après sept mois de travail en commun, je peux affirmer sans trop me tromper que Sakura Iroka est une femme délicieuse. Douce, attentive et compatissante, sa profession – Moi qui avais peur de passer pour un goinfre en amenant des pâtisseries – lui va comme un gant, pour sûr. Qui plus est, elle n’est pas dénuée de caractère comme peuvent en témoigner – Au final, elle a sa tasse et sa part attitrées à chaque pause thé – les garçons qui commettent l’erreur de lorgner un peu trop longtemps sur ses copieux atouts. N’étant pas concerné personnellement par ce genre d’impair, je trouve ça très amusant. La gentillesse n’est jamais plus exquise qu’avec un peu de piquant pour la relever quand c’est nécessaire. Bref, je m’entends particulièrement bien – Seuls Hisao et Gareth la surclassent, c’est dire – avec ma plus proche collègue. Rien d’étonnant, donc, à ce que je me mette en quatre pour lui apporter un gâteau fait maison ce vendredi, sachant qu’elle fête son anniversaire le lendemain.

« Joyeux anniversaire, Iroka-san. J’ai tout allégé en sucre exprès, ne vous en faites pas. »

Avec un sourire chaleureux, et une pointe de fierté, je prends le large tupperware rond dans ma glacière, ouvre le couvercle et – Quel genre d’individu louche amène des glacières sur son lieu de travail – sors le plat de porcelaine pour déposer devant Sakura ma création. Une belle tarte aux fruits de saison – Ananas, kiwi, grenade et kaki – sur lit de ganache au chocolat noir, disposés aussi artistiquement que j’en étais capable. Sans vouloir me vanter, elle a beaucoup d’allure.

« J’ai peur de ne pas pouvoir vous offrir grand-chose de plus car je suis extrêmement mauvais pour les cadeaux. Mais j’espère que ça vous plaira quand même. »

Dis-je en faisant chauffer l’eau pour le thé. En vérité, j’aurais pu facilement trouver quelque chose étant donné qu’elle arpente tranquillement le second trimestre de sa grossesse et qu’il est facile de faire des cadeaux dans ces conditions mais, comment dire… Depuis que je lui ai rendu visite à l’hôpital en septembre – Je suis clairement fait pour la médecine générale – parce qu’elle a failli perdre le bébé qu’elle attend – Je n’ai jamais été si angoissé dans un hôpital de toute ma vie – je marche un peu sur des œufs avec sa situation. Je n’ai pas osé lui poser la question du pourquoi de son hospitalisation à ce moment-là. Les circonstances étaient tout sauf idéales et je ne voulais pas lui rajouter un stress supplémentaire après ce qu’elle venait de vivre. Après quoi, les mois de septembre et octobre ayant été – Hisao – particulièrement – Shiro – éprouvants pour moi – Ma putain de belle famille – à tous les niveaux, je n’avais vraiment pas les ressources pour me mettre à la page. Au final, il n’y a que maintenant que ma vie privée sort enfin de la tempête que je peux recommencer à m’intéresser à celle des autres.

Remplissant la théière, je la pose sur la table et commence à couper délicatement une part de tarte pour Sakura, toujours un sourire aux lèvres.

« Vous allez fêter ça en bonne et due forme demain, j’imagine ? »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Un abri de douceurs [Sakui-chan] Ash%20Signature
Un abri de douceurs [Sakui-chan] LB2X9os
Personnel ; infirmière
Sakura Iroka
■ Age : 30
■ Messages : 1246
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes clubs :
Un abri de douceurs [Sakui-chan] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Maison)
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Re: Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Sam 20 Fév 2021 - 19:37
En venant travailler cet après-midi, j'étais loin de m'imaginer ce qui allait se passer. Dernièrement, il ne se passe pas grand chose pour moi à l'infirmerie vu que mon travail se limite à une matinée ou un après-midi trois fois dans la semaine et que je ne bouge pas de mon bureau. Paperasse toute la journée ! Rien de passionnant quoi mais au moins, je vois du monde et ça m'empêche de devenir folle malgré les supplications de mon entourage à rester au lit... Caressant mon ventre rond, je souris tendrement en me disant qu'ils vont cesser de s'inquiéter pour moi et la petite quand je vais débuterais mon congé maternité. Plus tard je le commence, plus de temps je pourrais passer avec ma fille une fois qu'elle sera née avant de devoir la faire garder... Et à nouveau me faire juger par toutes les mères au foyer des environs... Désolée mais j'ai besoin de travailler pour nourrir mes enfants et payer mon loyer !

Bref ! Je disais que j'étais loin de penser à la surprise qui m'attendrais au travail aujourd'hui ! Alors que les heures de clubs venaient de sonner le temps calme à l'infirmerie, Kelly-sensei fait apparition avec une glacière et en sort un large tupperware, me souhaitant un joyeux anniversaire avant de me rassurer sur le fait que tout est allégé en sucre. Très touchée par l'attention, je sens déjà les larmes monter ! Ohlala, déjà que je suis émotive sans être enceinte, là c'est dur de me contenir!


« J’ai peur de ne pas pouvoir vous offrir grand-chose de plus car je suis extrêmement mauvais pour les cadeaux. Mais j’espère que ça vous plaira quand même.  »

J'essuie mes yeux et affiche un grand sourire.

« C'est parfait, vous n'avez pas à vous en faire. Ça me touche énormément et... Je crois que mes émotions m'ont déjà trahis, haha ! Vous n'étiez pas obligé ! »

Alors qu'il fait chauffer de l'eau pour le thé, j'admire la tarte et me régale d'avance. Du chocolat, des fruits exotiques~ J'ai hâte d'y goûter et ça n'est pas ma sage-femme qui approuvera ma gourmandise. C'est mon anniversaire et c'est allégé alors zut ! J'ai le droit, voilà~ Afin de ne pas risquer de salir les documents, je me déplace au niveau de la table prévu à la discussion avec les élèves ou aux accompagnants qui attendent leurs camarades (mais qui nous sert de table pour le goûter depuis que Kelly-sensei a prit ses fonctions ici haha). Honnêtement, je penses que depuis que j'ai commencé ici, il est de loin celui avec lequel je m'entends le mieux. Une véritable crème cet homme ! En même temps, quand je repenses aux précédents, surtout une certaine MEGERE en particulier, c'est pas dur de l'être mais bon, il bat quand même des records en gentillesse.

« Vous allez fêter ça en bonne et due forme demain, j’imagine ? »

Le sourire qui n'a pas quitté mes lèvres s'agrandit un peu plus à cette pensée. Il a vu juste car nous avons déjà tout organisé pour demain. Comme je ne peux pas trop me déplacer, ça sera un repas en famille à la maison. J'ai invité Mitsuki pour l'occasion et elle rentre avec nous tout à l'heure afin de pouvoir être ensemble du matin jusqu'en début d'après-midi.

« Un simple repas de famille le midi avec Ryôsuke, les enfants et Mitsuki. Nous rentrons avec elle tout à l'heure afin de passer la soirée ensemble et fêter mon anniversaire dès le matin sans que je ne me déplace plus que nécessaire. Ayant un rendez-vous médical l'après-midi, nous ne pouvons pas faire un traditionnel goûter haha ! »

Mes yeux se posent à nouveau sur la merveille sucrée et ma curiosité prend le dessus.

« Elle est vraiment magnifique cette tarte ! Vous en faites souvent ? En tout cas, vous avez l'air d'avoir le coup de main! »

---------------------------------

Japonais: #6050dc  « Langue des signes»
Un abri de douceurs [Sakui-chan] Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_Myotsuki
Cookie Master
Personnel ; médecin
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 651
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Un abri de douceurs [Sakui-chan] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart. A-402)
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Re: Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Dim 21 Mar 2021 - 22:36

 

Un abri de douceurs
Et de fruits de saison

Un abri de douceurs [Sakui-chan] O5to
« Je vous en prie, ça me fait plaisir. N’hésitez pas à prendre la glacière, vous me la rendrez une prochaine fois. »

Le sourire aux lèvres, je dispose avec soin la part d’Iroka-san sur son assiette – Je pourrais avoir tellement de problèmes si on savait que je ramène des couteaux de cuisine à l’école – et la lui donne avant de me servir et de la rejoindre à la table. Le thé infuse, les tasses sont prêtes, cette adorable femme essuie les larmes d’émotions – Il ne faut pas faire ça, Madame – que mon présent lui a fait monter aux yeux – C’est beaucoup trop chou – et rien ne saurait être plus parfait en cet instant, vraiment. Attaquant ma part, je l’écoute me détailler son programme d’anniversaire avec attendrissement. Un simple repas avec sa famille, dirait-on. Amplement suffisant selon moi. Je l’envierais presque – Zoey aussi était rayonnante quand elle était enceinte – mais j’ai parfaitement conscience que la grossesse ne m’irait pas aussi bien. Je ris avec humilité à son compliment :

« Oh oui, très souvent ! C’est un peu mon hobby, si vous voulez. Mais merci, vous me flattez beaucoup. Et c’est un excellent programme pour un anniversaire. Quand on le passe avec des gens qu’on aime, il n’y a guère besoin de plus de toute façon. »

Un œil dans la théière m’apprend que le thé est prêt et je m’occupe de retirer l’infuseur avant de remplir les tasse. Un léger silence s’installe durant lequel mon regard revient se poser sur la courbe de son ventre, de plus en plus prononcée alors que la fin de l’année approche. La question me brûle les lèvres mais je me retiens de la poser. Les images de l’hôpital me reviennent, ainsi que la sourde angoisse qui avait accompagnée cette visite. J’ai peur de commettre un impair, de relancer un sujet sensible ou que sais-je encore. Malgré tout, je ne peux détourner mes pensées de leur cours en dépit de mes efforts. Iroka-san est une femme pour qui j’ai beaucoup d’estime et ce n’est pas comme si j’étais totalement étranger à l’affaire après ma visite, bien que je ne sois pas directement concerné. C’est pourquoi je réunis tout mon culot pour demander avec beaucoup de prudence :

« Est-ce que votre grossesse se déroule bien ? »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Un abri de douceurs [Sakui-chan] Ash%20Signature
Un abri de douceurs [Sakui-chan] LB2X9os
Personnel ; infirmière
Sakura Iroka
■ Age : 30
■ Messages : 1246
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes clubs :
Un abri de douceurs [Sakui-chan] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Maison)
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Re: Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Lun 29 Mar 2021 - 15:16
« Oh ! Vraiment ? Merci ! Je suis sure que Ryosuke et Mitsuki seront ravi de pouvoir y goûter également ! C'est très gentil ! Je la ramènerai Lundi sans faute ! »

Alors qu'il me sert j'admire la part de gâteau se trouvant devant moi et je salive d'avance. Ça à l'air trop bon~ Il ne faut pas que je saute dessus, j'aurais l'air d'une morfale mal élevée. Ne pas oublier que je suis au travail, ne pas oublier qu'il est mon plus proche collègue et qu'une telle étiquette au dessus de ma tête serait très gênant au quotidien... Kelly-sensei réponds positivement à ma question concernant le fait qu'il s'exerce régulièrement à la création de merveille sucrée. Un hobby fort apprécié~ Vivement que je puisse y goûter!

« Et c’est un excellent programme pour un anniversaire. Quand on le passe avec des gens qu’on aime, il n’y a guère besoin de plus de toute façon.  »

« Oui, c'est vrai, vous avez raison. » dis-je en le regardant surveiller la préparation du thé.

C'est toujours distrayant de le voir faire du thé. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression de le voir faire un acte cérémonieux tellement ses gestes sont « précis ». Oui, je me fais sûrement des films mais cela m'amuse et je le compare parfois avec notre cérémonie du thé traditionnel. Je l'imagine parfaitement dans un tel rôle haha ! Bref, un vrai plaisir pour les yeux ! Une fois le thé servit, je saisis ma cuillère, joins mes mains et prononce avec le sourire.


« Itadakimasu* ! » (formule de politesse/rituel avant un repas : "Merci pour le repas")

Bout de tarte sur la cuillère et cette dernière en bouche, je savoure fermant les yeux et en plaçant une main sur ma joue. Un son aiguë sur l'intonation « oishiii » pour les oreilles habituées à la langue Japonaise, traduit le fait que ce morceau de tarte est TROP BON ! Un vrai délice et il faudra me faire violence pour ne pas en reprendre une part après que j'ai terminé celle là haha!

Lorsque j'ouvre les yeux pour les poser sur Kelly-sensei, je vois qu'il semble ailleurs ou peut-être hésitant. Que lui arrive-t-il ? C'est au moment où il brise le silence que je comprends son hésitation. M'ayant rendu visite à l'hôpital, il sait pour les soucis que j'ai rencontré en Septembre lorsque... Alessandro a refait son apparition... C'était un sacré choc et j'ai fini ma journée à l'hôpital alors que c'était l'anniversaire des jumeaux... Les pauvres, ils ont eut tellement peur ce jour-là...

Avec un sourire entre la gêne et la tristesse, je lui réponds en posant une main sur mon ventre pour le caresser.


« Oui, elle se déroule bien, merci. Je dois faire très attention à tout ce que je fais et limiter tout ce qui est physique, ainsi que mes déplacements mais tout va bien autrement ! »

---------------------------------

Japonais: #6050dc  « Langue des signes»
Un abri de douceurs [Sakui-chan] Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_Myotsuki
Cookie Master
Personnel ; médecin
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 651
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Un abri de douceurs [Sakui-chan] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart. A-402)
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Re: Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Lun 26 Avr 2021 - 20:00

 

Un abri de douceurs
Et de fruits de saison

Un abri de douceurs [Sakui-chan] O5to
Est-il besoin de préciser à quel point mon ego est flatté – Oh, stop it you – de constater à quel point Sakura trouve mon gâteau délicieux ? Bien sûr que non. Certes il l’est de source sûre, j’en veux pour preuve les deux goinfres Tenma qui ont fait un sort au premier prototype, mais c’est toujours plaisant de voir qu’on ne s’est pas décarcassé pour rien. Je glousse avec attendrissement en la voyant savourer sa part avant de goûter la mienne. Effectivement, je ne me suis pas trop mal débrouillé pour cette fois. Surtout pour la grenade, c’est vraiment – Ça se marie très bien avec le thé en plus – un coup de génie. Me concentrer un moment sur l’harmonie des saveurs me permet de rassembler mon courage pour poser la – Première – question périlleuse, histoire de commencer en douceur. Sa réponse me fait esquisser un sourire soulagé.

« Tant mieux. C’est une très bonne chose. Mais si jamais vous vous ennuyez pendant votre futur congé, je serai ravi de vous apporter des pâtisseries à domicile de temps en temps. »

Blague à part, même si elle aura beaucoup à faire avec son nouveau-né et les jumeaux encore en bas âge, il est d’autant plus important de lui assurer qu’elle aura une soupape pour décompresser si elle en fait la demande. Mère est un travail à plein temps et s’octroyer un peu de repos est nécessaire si on ne veut pas y laisser des boulons. Cependant, je dois bien avouer que ce n’est pas ce qui me préoccupe le plus dans l’immédiat. Au fur et à mesure que nous nous aventurons en terrain glissant, les mots que nous avons échangés à l’hôpital – J’avais été atrocement intrusif ce jour-là – me reviennent et la curiosité me brûle la langue, nourrie par l’inquiétude. Sakura a mentionné des choses sérieuses qui ont failli avoir des conséquences dramatiques, ce jour-là. Je ne savais même pas que j’étais suffisamment proche d’elle pour qu’elle accepte de m’en parler. Peut-être était-ce simplement le choc mais en tous les cas, le fait que je sache au moins en partie ce dont il était question m’empêche d’être totalement serein avec cette histoire.

« Est-ce que… Hm, excusez-moi, c’est sans doute un peu indiscret comme question… Votre ex-compagnon est-il revenu ? »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Un abri de douceurs [Sakui-chan] Ash%20Signature
Un abri de douceurs [Sakui-chan] LB2X9os
Personnel ; infirmière
Sakura Iroka
■ Age : 30
■ Messages : 1246
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes clubs :
Un abri de douceurs [Sakui-chan] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Maison)
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Re: Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Jeu 17 Juin 2021 - 9:57
Sur mon petit nuage en forme de gâteau, je savoure la merveille que je suis en train de déguster. Oui, c'est tellement bon qu'on ne peut pas appeler ça autrement, envoyer mes compliments au chef s'il vous plaît! D'ailleurs, ce dernier semble soulagé par ma réponse et me fait la meilleure des propositions :

« si jamais vous vous ennuyez pendant votre futur congé, je serai ravi de vous apporter des pâtisseries à domicile de temps en temps.  »

« Oui ! Oui ! Absolument ! »

Comment se ridiculiser devant son chef au boulot, check ! Heureusement qu'il sait que je suis un peu... Enfin, que je ne manque pas d'énergie on va dire hein!

« Je veux dire que j'en serais ravie Kelly-sensei ! »

Une nouvelle bouchée et j'ai déjà presque fini ma part. Les bonnes choses s'en vont si vite ! C'est comme le temps, il passe toujours à une vitesse impressionnante avec les gens qu'on aime mais très lentement lorsqu'ils sont loin de nous.

« Est-ce que… Hm, excusez-moi, c’est sans doute un peu indiscret comme question… Votre ex-compagnon est-il revenu ?  »

Et en voilà un qui avait réussi à me faire passer de nombreuses minutes comme des heures entières à attendre son retour... Je hoche la tête en silence avant de lui répondre de vive voix.

« Oui et comme je vous l'avez dis, j'ai accepté de l'écouter après avoir difficilement expliqué à Ryôsuke que c'était nécessaire. Il a eut du mal à l'accepter, tout comme Mitsuki mais ils n'avaient pas vraiment le choix. Même s'il est parti au plus mauvais moment, il reste un homme important dans ma vie. »

Lorsque l'on s'est vu à l'hôpital, je ne pouvais pas encore tout lui raconter dans les moindres détails. Entre le choc, l'incertitude de mes sentiments et mon état de santé ainsi que le fait que je ne le connaissais pas encore suffisamment, il m'était difficile d'aller plus loin qu'un très gros résumé. À présent, je sais que Kelly-sensei est un homme très doux et attentionné, il n'est plus un simple supérieur pour moi mais un ami qui m'est cher à qui je peux me confier en toute confiance.

---------------------------------

Japonais: #6050dc  « Langue des signes»
Un abri de douceurs [Sakui-chan] Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_Myotsuki
Cookie Master
Personnel ; médecin
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 651
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Un abri de douceurs [Sakui-chan] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart. A-402)
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Re: Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Mar 17 Aoû 2021 - 19:03

 

Un abri de douceurs
Et de fruits de saison

Un abri de douceurs [Sakui-chan] O5to
Le changement d’ambiance est perceptible. Je savais à quoi je nous exposais en posant la question bien sûr mais cela ne m’empêche pas de sentir la tension nouer discrètement ses fils le long de ma nuque. Je n’esquisse pas un geste, ne prononce pas un mot, me contente de la regarder hocher la tête et de lui laisser tout le temps – Je ne connais pas tous les tenants et les aboutissants de l’affaire – dont elle a besoin pour me répondre. Sa voix est douce et calme lorsqu’elle s’y décide, empreinte d’une forme de gravité – Mais il me semble que nous avons affaire à un homme qui a laissé derrière lui une femme enceinte – qui me fait frémir tandis que je l’écoute – Ce qui n’est guère élégant, pour rester poli – avec attention. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Iroka-san est une femme magnanime. Je ne suis pas dans sa situation et ne m’y trouverai jamais pour des raisons évidentes mais le ciel m’est témoin que si quelqu’un – Alors ça – me faisait un coup pareil, ma propension à l’éternelle rancune bannirait sans doute le malotru dans les enfers de ma considération – C’est un mensonge qui ne trompe personne –[color=#cc33ff]] pour la nuit des temps. Mais il ne s’agit ni de ma vie ni de mes choix et si je peux conjecturer ainsi, c’est parce que je ne suis pas une mère et que je n’ai pas à prendre en compte les intérêts d’un enfant qui voudra peut-être avoir son père dans sa vie un jour. Je me contente donc de hocher la tête à mon tour en reposant ma tasse :

« Oui, je comprends. Je suis soulagé que cela se soit à peu près bien passé. Je peux vous le dire à présent mais je me suis fait un sang d’encre pour vous, à ce moment-là… »

Et ce n’est pas peu dire. Rendre visite à une collègue hospitalisée que l’on connaît depuis peu est une chose, apprendre que cette femme a failli perdre l’enfant qu’elle portait à cause d’un stress trop important du à la réapparition d’un ex-compagnon dans sa vie en est une autre. Je frissonne encore aujourd’hui en repensant à l’angoisse que j’ai éprouvée ce jour-là, et surtout à mon incapacité à savoir comment exprimer mon inquiétude et mon soutien sans clairement outrepasser les limites de ce qui était notre relation à cette époque. Heureusement que tout ceci est derrière nous aujourd’hui. Plus ou moins. Avec toutes les précautions du monde – Tu sais ce qu’on dit, Ashton ? – je prends ma voix la plus prudente pour demander, les yeux fixés – Que la curiosité tua le chat – avec sollicitude aux siens. :

« Est-il susceptible de, hmm… Revenir ? Pour les jumeaux ? »

– Ou pour vous, sait-on jamais ? –
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Un abri de douceurs [Sakui-chan] Ash%20Signature
Un abri de douceurs [Sakui-chan] LB2X9os
Personnel ; infirmière
Sakura Iroka
■ Age : 30
■ Messages : 1246
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes clubs :
Un abri de douceurs [Sakui-chan] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Maison)
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Re: Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Sam 11 Sep 2021 - 17:09
Le regard plongé dans mon thé, je touille nochalemment le liquide avec ma cuillère alors qu’il m’avoue être soulagé et s’être inquiété ce jour-là… Il n’est pas le seul. Je n’étais pas sereine non plus malgré les apparences. Peur de perdre mon enfant, peur que l’homme de ma vie ne laisse sa colère s’exprimer face à Alessandro, peur que les jumeaux ne soit choqués par ce qu’ils ont vu et entendu… Il me fallait rester le plus calme possible afin de prouver que je suis lucide et que je ne fais pas mes choix sur un coup tête.

Ca n’a pas été facile de faire entendre mes choix à Ryôsuke et Mitsuki au sujet de Alessandro : Le laisser venir me voir, l’écouter, discuter et s’expliquer. Cela peu sembler bizarre mais… ça m’a fait du bien cette discussion. Oui c’était un peu tendu et étrange de parler avec lui après ce qu’il m’a fait mais savoir qu’il va bien et pourquoi il n’est pas revenue avant, c’était important pour moi. Ainsi, j’ai pu compléter ce puzzle inachevé de ma vie et je n’ai plus qu’à l’encadrer pour raviver mes bons souvenirs lorsque je déciderai de le regarder à nouveau.


« Est-il susceptible de, hmm… Revenir ? Pour les jumeaux ? »

« Oui, c’est ce que nous avons convenu à l’hôpital. Ryôsuke n’est pas d’accord avec ça mais il est le père de mes premiers enfants, je ne peux pas l’empêcher de les voir s’il souhaite les connaître et créer des souvenirs avec eux. »

Je bois une gorgée de thé et soudain, je me dis que j’ai peut-être mal compris sa question. Il ne parlais pas de revenir vivre chez moi et que je reprenne ma vie avec lui hein ? Oula ! Il vaut mieux que je précise au cas où…

« M-mais, ça ne changera rien pour notre relation. Il sait que j’ai tourné la page et que je suis heureuse avec Ryôsuke. Même si ça n’est pas son cas, j’ai été claire à ce sujet afin qu’il ne se fasse pas de faux espoirs. Il est juste le père biologique de Ryôma et Yukio, c’est tout. Tant que les enfants voudront le voir, je ne l’empêcherais pas de les voir. »

Les joues un peu chaudes de m’être peut-être trompée sur le sens de sa question, je me cache en buvant une nouvelle gorgée de thé, prenant bien le temps de la savourer…

---------------------------------

Japonais: #6050dc  « Langue des signes»
Un abri de douceurs [Sakui-chan] Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_Myotsuki
Cookie Master
Personnel ; médecin
Ashton Kelly
■ Age : 46
■ Messages : 651
■ Inscrit le : 12/07/2020

■ Mes clubs :
Un abri de douceurs [Sakui-chan] GI8PZzx


Mon personnage
❖ Âge : 42 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart. A-402)
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ashton Kelly

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Re: Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Mer 22 Sep 2021 - 19:35

 

Un abri de douceurs
Et de fruits de saison

Un abri de douceurs [Sakui-chan] O5to
Je hoche la tête – Hm hm – avant de battre des paupières avec surprise – Hm ? – en entendant la suite de sa phrase, puis je m’empresse de démentir le léger malentendu qui s’est glissé dans la conversation :

« Oh ! Oh God, je ne remettais pas du tout cet aspect en question, je vous assure ! C’est votre vie et vos choix, il n’est absolument pas nécessaire de vous en justifier auprès de moi ! »

Avec un petit rire gêné, je remets en place une de mes mèches de cheveux derrière mon oreille, écoutant attentivement la suite. Bien sûr que je ne me permettrai pas de juger Irokan-san, ni même de demander des précisions – Comment ça, « ce n’est pas le cas pour lui ? » – sur sa vie privée de la sorte. Ça ne me regarde pas et elle est suffisamment grande pour gérer ces questions comme elle l’entend. Même si on ne m’ôtera pas l’idée qu’elle est bien généreuse avec un homme qui l’a laissée tomber et que les réticences de sa sœur ou de son actuel compagnon sont plus que légitimes. Ça ne m’empêche pas de lui sourire avec bienveillance, sincèrement soulagé que les choses se soient bien terminées en définitive. C’est quand même le plus important.

« Tant mieux si vous avez pu trouver un terrain d’entente. J’espère que tout se passera au mieux pour vous et vos enfants. Et que cet homme mesure sa chance, aussi. Toutes les femmes ne se seraient pas montrées aussi indulgentes que vous... »

Nous sommes tout de même au Japon, un pays où kidnapper son enfant pour s’en assurer la garde lors d’un divorce est non seulement monnaie courante, mais – Parfaitement normal – même pas puni par la loi. Et même si je trouve cette façon de faire absolument révoltante – J’espère qu’Ayame reverra sa fille un jour – pour un homme qui est parti de lui-même en laissant derrière lui une femme enceinte de jumeaux, j’aurais clairement moins de pitié. Mais, une fois de plus, ce n’est pas de moi dont il est question et il est temps d’aborder des sujets plus légers. Reprenant une bouchée de tarte, je demande avec un sourire complice :

« Vous allez bientôt partir en congé maternité, n’est-ce pas ? Vous devez commencer à être fatiguée... »
 



---------------------------------

Merci à Meyu et Hisao pour les kits, leur temps et leur talent Coeur
Ashton s'exprime en japonais, en anglais et baragouine en français
Un abri de douceurs [Sakui-chan] Ash%20Signature
Un abri de douceurs [Sakui-chan] LB2X9os
Personnel ; infirmière
Sakura Iroka
■ Age : 30
■ Messages : 1246
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes clubs :
Un abri de douceurs [Sakui-chan] RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Maison)
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Re: Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Sam 16 Oct 2021 - 16:16
À sa réaction, je m'empourpre un peu plus, mais pourquoi je suis allée me justifier ? Au final, je l'ai mis dans l'embarras aussi, idiote ! Je voudrais soudainement me transformer en un morceau de sucre et me cacher au fond de ma tasse de thé jusqu'à devenir invisible... Impossible ? Oui, je sais... Faut dire qu'on a jamais vu un morceau de sucre aussi gros entrer en entier dans une tasse, n'est-ce pas ? Haaa... Même s'il me sourit, j'ose à peine le regarder maintenant tellement la gêne marque mon visage. Silencieuse, je l'écoute espérer que tout se passe bien et que Alessandro se rend compte de la chance que je lui offre. C'est vrai qu'encore une fois, je ne fais pas comme la plupart des mères de famille Japonaise. Sûrement le fait d'avoir été rejetée plus jeune et mon refus de suivre les règles strictes que mon père tentait de me faire respecter. Une vraie rebelle ! Je verrai bien si je dois faire en sorte qu'il sorte de nos vies un jour, pour le moment, je lui laisse une dernière chance.

« Vous allez bientôt partir en congé maternité, n’est-ce pas ? Vous devez commencer à être fatiguée...  »

Arrêt sur image pendant quelques secondes... Voilà la question que j'entends de plus en plus souvent... Je sais que ça serait plus raisonnable que je reste allongé chez moi mais bon, le stress n'est pas non plus une bonne chose pour les femmes enceintes ! Si je restes à la maison, je sais que je vais finir cinglée – du moins, un peu plus que je ne le suis déjà – et que je vais psychoter sur tout et n'importe quoi. En plus du fait que Ryo voudra tout le temps savoir comment je vais, si je ne suis pas en train de faire une partie de pêche dans la machine à laver ou autre activité farfelues, à longueur de journée... Au moins, ici je vois du monde, Ryo et Mitsuki peuvent venir me voir pendant leurs pauses et je me repose à ma façon, sur ma chaise...

Cela dit, il va bien falloir que je le prenne un jour car j'ai déjà failli la perdre et je veux mener ma grossesse à terme en bonne santé. J'y ai déjà un peu réfléchit et je pense pousser jusqu'aux vacances d'Hiver, comme ça, je débute le congé maternité à la suite des vacances pour gagner un peu de temps avec la petite... Je pose doucement ma tasse et fais un léger sourire, connaissant déjà plus ou moins sa réaction.


« Eh bien... Je pensais les prendre après les vacances d'Hiver... Je me sens bien en venant seulement trois demi-journées par semaine et c'est agréable de voir du monde... »

Oui, ce n'est pas raisonnable, je sais mais... Vous pouvez bien me laisser passer ce caprice, non?

---------------------------------

Japonais: #6050dc  « Langue des signes»
Un abri de douceurs [Sakui-chan] Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_Myotsuki
Cookie Master
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Un abri de douceurs [Sakui-chan] Empty Re: Un abri de douceurs [Sakui-chan]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum