Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
1.09 €

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estarossa Sojiro
■ Age : 20
■ Messages : 110
■ Inscrit le : 18/07/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. DOAUR5R Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. FRFf7at


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Estarossa Sojiro
« Elève ; en 1ère année »
(#) Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptySam 23 Jan 2021 - 11:06

9 novembre 2016 ; vers 18h

Chose rarissime : Estarossa était posé dans la salle commune des dortoirs du lycée. Il était simplement assis contre l'arrière d'une chaise où il naviguait sur son téléphone, à la recherche d'un itinéraire pour aller quelque part. Son appareil était branché de sorte à pouvoir charger donc il squattait la prise et ne demandait rien à personne. Il avait un écouteur à l'oreille — l'autre côté qui pendait pour entendre si quelqu'un lui parle — mais il n'écoutait aucune musique en particulier. Focalisé dans sa recherche, il ne faisait presque pas attention au reste.

Enfin, jusqu'à ce qu'on vienne lui parler.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. CnmaMSY
Revenir en haut Aller en bas
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 25
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi
« Elève ; en 3ème année »
https://open-world.forumactif.com/
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyJeu 28 Jan 2021 - 1:02

Ces temps-ci, je suis paumé dans une période trop sombre et conflictuelle où faut surtout pas me parler de trucs intenses et difficiles, parce que je sature vénère. J'ai une tronche d'ahuri la plupart du temps aussi, askip, bref je passe les détails de mon humeur. J'suis à l'arraché.

Pendant que j'rentre du club, jusqu'aux dortoirs, je reçois des messages de mon frangin qui me parle de son nouveau lycée. J'suis méga blasé en lisant ça. Pas que je m'en fous, ça me fait juste ch*er et je vais pas le cacher. Comme j'suis curieux de savoir à quoi ressemble son bahut et comment y aller, je regarde l'itinéraire depuis mon tél. J'ai pas beaucoup de batterie malheureusement, mon portable me lâche en plein milieu.

J'râle. J'suis dans la salle commune et je vois Estarossa posé dans un coin. Il tombe à pic tiens. Je m'approche de lui parce que je vois qu'il a un chargeur universel.

« Hé Estarossa, tu pourrais me prêter ton chargeur vite fait ? »

Comme je connais son petit caractère, j'anticipe. Je prends une chaise que je ramène à côté de lui et je me pose, tranquille. S'il essaye de s'enfuir, je le tacle et je lui saute dessus pour l'en empêcher. Vu les états d'âme du moment, j'pense que j'suis capable de tout.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Tatsun11
Revenir en haut Aller en bas
Estarossa Sojiro
■ Age : 20
■ Messages : 110
■ Inscrit le : 18/07/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. DOAUR5R Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. FRFf7at


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Estarossa Sojiro
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyVen 5 Fév 2021 - 10:10

Esta entendit des pas se rapprocher de lui mais il ne sourcilla point. Ce ne fut qu'après avoir entendu la voix qu'il leva les yeux et tourna la tête. C'était Tatsunosuke. Il le dévisagea curieusement pendant un instant car il le trouvait différent des autres fois. Estarossa n'étant pas particulièrement d'une humeur acariâtre, il ne repoussa pas Tatsu, débrancha son chargeur et le tendit nonchalamment au roux.

5 minutes, pas plus.

Il replongea le nez dans le téléphone, ne faisant pas trop attention à Tatsu qui s'était installé à côté comme si de rien n'était. Il fit jouer de la musique dans son oreillette, du Skillet. Puis au bout d'un temps, Esta ouvrit la bouche légèrement, hésitant. Il voulait lui parler mais ne savait pas quoi lui dire. Décidément, les interactions sociales n'étaient pas son fort.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. CnmaMSY
Revenir en haut Aller en bas
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 25
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi
« Elève ; en 3ème année »
https://open-world.forumactif.com/
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyDim 7 Fév 2021 - 18:59

Il s'améliore cet enfant, moi qui pensais qu'il m'enverrait chier, j'suis presque déçu de pas devoir le forcer en l'harcelant. J'avais pas la foi, quoique. Cinq minutes ça m'parait raisonnable en tout cas.

« Ok. »

Je prends l'embout et je branche mon téléphone. Ça met un petit temps à s'allumer donc je me tourne un peu les pouces en attendant. J'dis rien, je fixe le vide, je réfléchis au sens de la vie, tout ça. J'dois pas avoir l'air super malin mais qu'est-ce que j'y peux ? Puis je regarde enfin mon téléphone. Je me renseigne sur le lycée de Ryû, les dates de portes ouvertes, machin etc. Bref j'fais des trucs vachement inutiles wow.

Là, j'sais pas pourquoi je sens de l'hésitation venant d'Estarossa. Je le regarde. Nos regards se croisent mais on se parle pas. C'est bizarre quand même. Je brise le silence parce que ça commence à me mettre mal à l'aise.

« J'crois bien que c'est la première fois que j'te vois dans la salle commune, t'sais. »

Je dis pas ça comme un reproche mais la façon dont je l'ai dit est peut-être trop plate pour émettre la moindre émotion. Genre c'est un constat.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Tatsun11
Revenir en haut Aller en bas
Estarossa Sojiro
■ Age : 20
■ Messages : 110
■ Inscrit le : 18/07/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. DOAUR5R Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. FRFf7at


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Estarossa Sojiro
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyDim 14 Fév 2021 - 11:06

Sans blagues.

Estarossa répondit sèchement. Il n'allait pas alimenter la conversation à ce sujet puisqu'il n'avait aucune raison de justifier sa présence ou sa désertion. Retournant à son téléphone, il aperçut un message de Neil mais l'ignora pour l'instant. Ce fut alors qu'il se souvint du frère de Tatsunosuke. Il avait entendu dire que celui-ci était parti. Même si Estarossa ne le connaissait pas vraiment, il avait gardé une bonne impression de lui.

Ton frère a changé de lycée c'est ça ? Tu prévoies de faire pareil ?

Il demandait pour la deuxième question car il voyait bien ce que Tatsunosuke était en train de regarder.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. CnmaMSY
Revenir en haut Aller en bas
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 25
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi
« Elève ; en 3ème année »
https://open-world.forumactif.com/
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyMer 17 Fév 2021 - 0:01

Quand Estarossa me répond, je souris et ça me fait marrer. Un genre de sourire de vilenie. Mais bon, j'déchante très vite dès qu'il commence à me parler de mon frère. Il est au courant pour ça ? Je tourne ma tête vers lui et je le regarde avec de grands yeux. Sauf que, sa deuxième question m'énerve. Je prends une inspiration profonde pour me calmer et rester cool. C'est difficile vu comment j'comprends pas le sens de sa question. J'veux dire, ok Ryû s'est barré et donc moi pareil ? Comme si j'vivais pas son départ assez durement. Quelques mots de Kûga-sensei résonnent encore un peu dans ma tête mais le temps, franchement, je lui dis m*rde au temps.

J'ai un air mécontent sur la face. Exaspéré je lui demande clairement :

« Et pourquoi tu penses que je devrais changer de lycée au juste ? »

Au début, j'ai le ton sec mais j'pète une durite progressivement parce que ça me travaille. S'il arrive à penser ça, c'est qu'il doit pas être le seul à me voir comme le pauvre frangin paumé sans son frère. Je deviens puéril...

« Parce que mon frère a quitté ça veut dire que j'dois me barrer aussi, genre. J'te demande moi si ton Neil chéri se barre si tu vas rester ou pas ? »

Sur le coup ça sort par mauvaise foi mais je le réalise trop tard... J'suis fichu.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Tatsun11
Revenir en haut Aller en bas
Estarossa Sojiro
■ Age : 20
■ Messages : 110
■ Inscrit le : 18/07/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. DOAUR5R Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. FRFf7at


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Estarossa Sojiro
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyMer 17 Fév 2021 - 10:20

Estarossa ne... s'attendait pas à une telle réaction de sa part. Il avait demandé en faisant le lien avec la recherche sur le portable, sans penser à mal ou chercher à être désagréable (ce qui aurait pu être possible pour se montrer sarcastique). Résultat, il encaissa très mal l'attitude de Tatsunosuke.

Hah ?

Il grimaça d'abord mais son expression se changea rapidement en regard noir, empli d'incompréhension puis de méprise. Estarossa ne comprenait pas pourquoi il l'accablait de sous-entendus pareils. En y réfléchissant, il aurait pu anticiper tout ça mais sur l'instant, il commença à se chauffer aussi. Il le laissa s'exciter pour ne pas envenimer la situation. Hélas, la suite fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Tatsu commença à parler de Neil — en accentuant le délire qui laissait entendre qu'il en pinçait pour son propre cousin —. Son sang ne fit qu'un tour.

Estarossa donna un coup sec sur un des pieds de la chaise sur laquelle était assis Tatsu, de quoi la bousculer — sinon la faire basculer carrément —.

Essaye même pas de mêler Neil à tes états d'âme de merde !

Même si Tatsu ne parlait pas réellement de Neil mais plutôt d'Estarossa, le garçon était trop énervé pour faire la différence. Il n'acceptait pas que ce taré lui serve ça afin de passer ses nerfs.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. CnmaMSY
Revenir en haut Aller en bas
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 25
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi
« Elève ; en 3ème année »
https://open-world.forumactif.com/
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyVen 19 Fév 2021 - 22:10

Je sais bien que c'est pas malin d'utiliser ce que je sais sur lui pour l'énerver et me défouler... sauf que sur le coup j'suis pas malin, voilà. Je réfléchis pas. Et Estarossa me le fait bien comprendre. Je savais qu'il réagirait mal mais c'est pas pour autant que j'ai anticipé ce qu'il allait faire ! Le coup dans la chaise me surprend et ça me fait tomber parterre avec le choc et la surprise. Je tombe sur le côté et me réceptionne sur mes avant-bras. Ça m'aide pas à revenir dans le droit chemin parce que je suis encore plus salé maintenant.

Je me relève et me jette sur Estarossa pour le renverser et le mettre à terre aussi. Je lui agrippe les épaules puis je le dégage de sa chaise. On bascule tous les deux et je le regarde de haut.

« Ah bah dès qu'il est question de Neil, ça se réveille hein ?! Ça fait quoi quand quelqu'un se mêle de tes affaires ! »

Alors oui, je suis vexé. Oui, ça m'emmerde qu'il me demande si je vais changer de lycée. Qu'il pense à mal ou pas. C'est mon orgueil qui est en heurt. Parce que, honnêtement, je sais pas. J'ai envie de crier à qui veut l'entendre que le départ de Ryû, j'le surmonte. Mais d'un autre côté, j'ai envie de hurler que je regrette de pas l'avoir suivi ou de l'avoir empêché de partir. Je tourne en rond, je suis confondu dans mes regrets. J'suis pas capable d'accepter de quoi, d'avouer toutes ces contradictions. J'arrive à peine à encaisser le départ de mon frère; qu'on me foute la paix, sérieux.

Là, je m'énerve contre Estarossa mais c'est plus contre moi-même que je gronde. C'est ma mauvaise foi.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Tatsun11
Revenir en haut Aller en bas
Estarossa Sojiro
■ Age : 20
■ Messages : 110
■ Inscrit le : 18/07/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. DOAUR5R Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. FRFf7at


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Estarossa Sojiro
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyDim 21 Fév 2021 - 23:37

Estarossa n'envisagea pas que Tatsu puisse se jeter sur lui comme ça. L'effet de surprise le fit tomber avec lui. Il était vraiment énervé désormais, par le geste et par les paroles de ce roux à la con. Il répliqua dans les deux manières : d'une en lui foutant une droite pour le dégager de lui, de deux en lui rétorquant sauvagement.

Ça t'es bien placé pour le savoir, te mêler de c'qui te regarde pas, tu fais que ça depuis qu'on se connait !!

Et il disait ça à raison. Tout avait tendance à partir en vrille avec ce mec, que ce soit en bien ou en mal. Estarossa ne supportait pas cette mauvaise foi. Il était pire que lui à ce jeu et comptait bien le lui montrer. Comme si la droite ne suffisait pas, il commença à ramener sa jambe vers lui et ficha un bon coup de pied dans l'abdomen de Tatsu — de quoi le repousser pour de bon —.

C'est clair que je serai jamais venu dans ce bahut de merde si c'était pas pour lui. Alors si tu pouvais te barrer du lycée, ça le rendrait sûrement moins chiant !

Il n'avait aucune honte à avouer être là pour Neil. Il n'aimait simplement pas que le nom de son cousin soit utilisé pour l'intimider. C'était frustrant et déshonorant à la fois. Il n'en avait donc pas terminé et plutôt que de laisser la querelle à ça, Estarossa mordit à l'hameçon de la provocation et s'en aller le démonter à nouveau. Il se jeta à son cou, inversant les rôles.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. CnmaMSY
Revenir en haut Aller en bas
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 25
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi
« Elève ; en 3ème année »
https://open-world.forumactif.com/
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyMar 2 Mar 2021 - 17:28

Ouais bah pour pas changer j'ai pas réfléchi avant d'agir et je me prends une droite de Estarossa. Puis ça fait mal, quoi ! Il fait pas semblant de frapper ce minus ! Ma tête part sur le côté. Je sens le coup mais la colère et l'adrénaline me poussent à surtout mal prendre ce geste. J'parle même pas des paroles qu'il m'sort et qui me chauffent encore plus.

J'ai pas trop le temps de répliquer puisqu'il décide de me pousser et quand il le fait, c'est pas d'la manière douce. Un coup dans l'abdomen ça casse trop. Je m'accrochais à lui en espérant ne pas me faire éjecter facilement mais ça m'fait tellement mal que la force dans mes doigts m'a abandonné.

J'peux pas m'empêcher de geindre de douleur parce que ça me lance de ouf. Je serre des dents et je prends sur moi. Je pensais tenir bon mais Estarossa me fait basculer et c'est moi qui me retrouve à sa merci maintenant. Je regrette pas de m'être énervé et il peut bien me balancer son flot de paroles à la c*n, j'en démords pas. C'est pas le premier plouc à me la faire à l'envers. S'il veut parler avec ses poings, bah y'a qu'à demander. J'suis peut-être pas boxer professionnel mais distribuer des patates j'sais faire aussi.

J'rate pas l'occasion de lui rendre sa p*tain de droite. Et si ça suffit pas, j'enchaîne avec un coup de tête bien senti. J'm'en mords la lèvre jusqu'à en saigner mais rien à foutre.

« Alors là compte pas là-dessus c'est trop mon kiff de te faire ch*er, va ! »

Aah... si je commence à être sarcastique, c'est que j'suis vraiment si salé que ça ? Je peux pas me voir moi-même mais je sais parfaitement de quoi je dois avoir l'air en ce moment. J'ai tout le ressentiment qui s'imprime sur mon visage.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Tatsun11
Revenir en haut Aller en bas
Estarossa Sojiro
■ Age : 20
■ Messages : 110
■ Inscrit le : 18/07/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. DOAUR5R Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. FRFf7at


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Estarossa Sojiro
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptySam 6 Mar 2021 - 18:23

Comme quoi le sale bougre avait du répondant aussi. Estarossa anticipait le retour négatif donc il réussit à parer le coup de poing asséné par Tatsu, attrapant son poing au lancer, avec sa main, et l'agrippant fermement. Cependant, le coup de boule qui s'en suivit était un imprévu... Estarossa se le prit en plein nez. Leurs deux visages s'entrechoquèrent et laissèrent un terrible cognement s'épancher via une douleur vive.

Estarossa grogna, laissant entendre sa colère avec ce souffle fort et accéléré qui montait en flèche. Il voyait rouge. Et pas que. Le rouge coulait aussi d'une de ses narines. Réalisant cela, Estarossa passa un revers de sa main contre son nez et vit la coulée de sang. Le retour en arrière n'était plus possible désormais. Le garçon entrait en rage. Il serra ses poings et frappa autant de fois qu'il le put. Peu importe que Tatsu encaissait ou pas, parfois Estarossa manquait ses coups. Il s'acharnait simplement. Tout était prétexte à le tabasser vulgairement comme le déchet qu'il était. L'on entendait sa frustration se glisser à travers ses dents et son souffle énervé.

La cohue provoquée sembla enfin attirer d'autres élèves présents dans la salle.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. CnmaMSY
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 25
■ Messages : 442
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptySam 6 Mar 2021 - 21:58




♫ La tempête appelle l’ouragan ♫
La journée du mercredi est celle que je préfère, premier cours à dix heures trente, dernier à quatorze heure trente, qui s’en plaindrait ? J’ai le temps de rester avec mon p’tit bout le matin et l’après-midi pour avancer mes cours, ça m’évite de travailler tard le soir, vraiment, une bonne journée.

Je sors tout juste du gymnase après les deux heures de basket-ball avec les élèves quand un lycéen cours dans ma direction en m’interpellant. Deux élèves se battent ? Et bien sûr pas de surveillants. Je ne pose pas plus de questions.

« Quand le chat n’est pas là hein... Je te suis. »

Je trottine derrière l’élève et j’arrive à peine à l’entrée de la salle commune que j’entends déjà les éclats de voix. Facilement reconnaissables d’ailleurs, c’est pas vrai... J’avance et les élèves me laissent passer. Sojiro-kun a le nez en sang mais ça n’a pas l’air de le gêner, autant de rage dans un p’tit gamin comme ça ! Je l’attrape en-dessous des épaules pour l’écarter de Takayanagi-kun, qui continue de balancer ses poings.

« Qu’est-ce qui vous prends ?! Ça suffit ! »

Il faut un temps pour que le châtain se calme et réalise que c’est bien un professeur qui le tient.

« Je vois que vos cours ne suffisent pas à vous vider les batteries. Je ne veux pas savoir pourquoi vous vous battiez, direction l’infirmerie tout de suite, ça me laissera le temps de réfléchir à votre punition. »

J’aide Takayanagi-kun à se relever, il a l’air d’avoir mal au ventre. Je sors ensuite un paquet de mouchoir et en donne un à Sojiro-kun pour qu’il s’essuie. J’attrape les deux énergumènes par l’épaule et ne leur donne pas l’occasion de discuter. Un mauvais coup est vite arrivé. On marche jusqu’au bâtiment commun et ma curiosité prend tout de même le dessus.

« Bon, de quoi c’est partit tout ça ? »

Je ne suis pas aveugle, entre le caractère ronchon de Sojiro-kun et Takayanagi-kun qui n’est plus tout à fait pareil depuis que son frère n’est plus là, il suffit d’un rien. On arrive à l’infirmerie et ils sont pris en charge pour vérifier que tout va bien.

« Ce soir et demain soir après le dîner, vous allez aider le personnel de cantine à la plonge, ça vous décrassera un peu la tête. Je ne veux plus que ça se reproduise, est-ce clair, Sojiro-kun, Takayanagi-kun ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc


Dernière édition par Gareth N. Kobayashi le Mer 24 Mar 2021 - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 25
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi
« Elève ; en 3ème année »
https://open-world.forumactif.com/
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptySam 20 Mar 2021 - 0:13

J'entends... comme une sorte de sifflement dans mes oreilles. Et tout ce qu'il se passe devient lent, les agitations autour de nous sont semblables à un genre de bruit de fond. J'assimilerais ce moment au ralenti comme l'instant où on plonge dans l'eau et que le monde de la surface disparait. J'ai ce sentiment, cette sensation. Je suis noyé de coups, d'émotions, l'adrénaline se déverse. Je me débats et je lutte, rendant chaque coup qu'il me donne, mais face à la colère de Estarossa, j'en sors pas indemne. Ni lui d'ailleurs. On pourrait continuer comme ça longtemps je crois. C'est absurde non ? La douleur me rend bête, je m'accroche à mon ressentiment par rapport à Ryû. Je pourrais juste abandonner mais j'y arrive pas. J'ai la rancune difficile.

L'impression d'être sorti hors de « l'eau » me vient du prof qui dégage Estarossa. Moi, j'ai qu'une idée, qu'une envie et c'est de saisir cette opportunité pour le frapper encore plus. Je me redresse aussi vite pour lui donner mes coups de poings mais je l'atteins plus à cause de ce foutu prof de m*rde. Je tombe en avant, à genou, je m'écoule parce que la douleur prend le dessus. Je tremble et j'ai des crampes terribles. On m'aide à me relever, je m'agrippe au bras de ce prof puis j'me fais tirer par ce même relou. J'ai les sens en vrac, les mots m'échappent et vu que je me suis pris des coups d'Estarossa dans la gorge, je peine à m'exprimer.

Et franchement, j'en ai aucune envie. De quoi c'est parti ? Je sais même plus. Je sais juste que c'est moi qui ai m*rdé, à un moment. Lorsque je regarde Estarossa, j'en ai les larmes aux yeux parce que je suis en train de m'en vouloir et me demander un truc tordu. Est-ce que je l'ai frappé pour me défendre ou juste pour me défouler, pour frapper quelqu'un d'autre à la place de mon frère que j'peux pas démonter ? M*rde quoi, j'suis devenu quelqu'un de si déplorable ? Je suis dégoûté par ce qui vient de se passer. J'ai honte et j'ai mal. Physiquement et moralement. C'est une humiliation à moi-même.

À l'infirmerie, on m'dit que j'ai des blessures superficielles mais mon visage tuméfié est le témoin de ma connerie. Je veux pas regarder Estarossa et je veux encore moins confronter le regard du prof. Je garde la tête baissée et je suis plus vraiment en état de la ramener. Je fais profil bas, littéralement. La punition qu'on nous donne me fait rien. Quand mon nom est prononcé, je garde mon attitude.

« Pardon, sensei... »

C'est tout ce que j'arrive à répondre aux mots de Kobayashi-sensei. Idiot. C'est pas à lui que je dois présenter mes excuses... Je voulais pas que ça se passe comme ça. Mais est-ce qu'il me croira si je lui dis ça après tout ce que je viens de lui déblatérer ?

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Tatsun11
Revenir en haut Aller en bas
Estarossa Sojiro
■ Age : 20
■ Messages : 110
■ Inscrit le : 18/07/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. DOAUR5R Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. FRFf7at


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Estarossa Sojiro
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptySam 20 Mar 2021 - 10:29

Une colère sourde qui grondait et appelait à la haine, voilà tout ce que Estarossa était capable de ressentir. Il ne cherchait même plus à se retenir, à entendre raison, à comprendre. Cependant, à chaque coup qu'il donnait, ses poings s'alourdissaient car au fond de lui, il ne souhaitait pas cela. Il ne savait répondre au mépris que par le mépris. Il était blessé par l'attitude de Tatsunosuke mais surtout par tout ce foutoir en général parce qu'il ne comprenait à quel moment ça avait foiré. Il n'avait fait que demander un truc banal, sans arrière-pensée. Il ne faisait que la conversation et pourtant, ça s'était retourné contre lui. Où se situait exactement le problème ?

Les gens se mirent à intervenir, parmi eux, le prof d'arts plastique qui l'attrapa et l'écarta de Tatsu. Esta ne comptait pas en rester là, donc il continuait de chercher la bête. Il ne suivait que l'instinct de destruction. Il ne regardait que Tatsu, pour le dézinguer, dirigeant toute sa colère contre lui et lui exclusivement. Un mouchoir ? Rien à faire ? Des sermons ? Rien à carrer. De quoi était-ce parti ? Qui pour s'en soucier maintenant que le mal était fait ? Tout ce qu'il restait était la colère et le ressentiment. Autant dire que Estarossa fut traîné par la suite jusqu'à l'infirmerie et il était si bougon qu'il rejetait les attentions des adultes — hostile et peu coopératif —. Le regard aigri, les sourcils froncés et les poings serrés, il repoussait la main qui le soignait, tournait la tête à qui voulait l'examiner. Il tirait une sacrée une gueule de six pieds de long.

Me touchez pas ! criait-il, refusant les soins.

Il jeta un regard furibond au professeur Kobayashi mais moins noir qu'à Tatsunosuke, ce petit chien qui prenait une attitude abattue. Cela ne fit qu'énerver davantage Estarossa. Quand la sentence fut prononcée, il laissa partir un profond soupir depuis ses narines, le genre de soupir d'emmerdement. Il était sérieux ? Le forcer à la plonge avec Tatsunosuke ? Estarossa esquissa un sourire amer tant c'était absurde et irréfléchi de la part du prof. Le garçon se convainquait d'une chose : s'il se trouvait à seul à seul avec Tatsu, il pourrait le tuer pour de bon.

Pile au moment où il songeait à ça, Tatsu se mit à parler, à s'excuser au prof. Une telle soumission pathétique lui tira un dégoût indescriptible... mais également, une saute d'humeur irrépressible. Estarossa bondit et se jeta de nouveau sur Tatsu, lui agrippant le col pour le secouer, le brutaliser. Il devait le regarder dans les yeux pour savoir s'il se foutait de sa gueule.

C'est ça, excuse-toi !

Il leva son poing pour s'apprêter à le frapper mais fut paralysé au dernier instant. Pourquoi hésitait-il ? Frustration se mêla à sa force, l'empêchant de le frapper à nouveau. De toute façon, nul doute qu'un certain prof le lui empêchait déjà.

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. CnmaMSY


Dernière édition par Estarossa Sojiro le Jeu 25 Mar 2021 - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 25
■ Messages : 442
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyMer 24 Mar 2021 - 19:17




♫ La tempête appelle l’ouragan ♫
C’est toujours le lus petit qui a le plus de hargne ! J’avais eu du mal à contrôler Sojiro-kun tout en veillant à ne pas lui faire mal alors qu’il gesticulait dans mes bras. Voyant tout de même que j’avais bien plus de forces que lui, il fut obligé de se calmer.

Aucun des deux ne réponds à ma question et je lève les yeux au ciel, ils étaient plus bavards quand il se tapaient dessus il me semblait ! A l’infirmerie, rebelote, mais pourquoi ce gamin est toujours aussi en rogne ?!

« Tu te calmes maintenant Sojiro-kun ! »

Je suis obligé de sévir car je ne peux tolérer qu’il s’adresse comme cela à l’infirmière Iroka-san. Il pouvait bien me lancer tous les regards noirs de la terre tant qu’il se taisait. J’annonçais leur sanction et je ne manquai pas de remarquer le sourire sardonique du blond.

« Que ce soit bien clair... Vous faites une seule vague de plus, et c’est un rapport sur vos dossiers qui vous attend. »

Je plisse des yeux en les observant tour à tour et Takayanagi-kun finit par s’excuser, tout penaud. Un soupire m’échappe, ce n’est pas son genre de perdre son sang-froid comme ça, je ne peux pas en dire autant de son acolyte, même s’il est d’ordinaire sérieux en classe. Les murs du campus ont des yeux et des oreilles... Ce que je n’avais pas prévu, c’est que ce dernier lui saute dessus de nouveau !

« Sojiro-kun ! Je croyais avoir été clair ! »

Je m’interpose mais il stoppe lui-même son geste, un éclair de lucidité peut-être. J’attrape quand même son autre poignet pour qu’il lâche le rouquin.

« Apprenez à résoudre vos problèmes avec vos bouches plutôt que vos poings, et si possible sans passer votre temps à vous insulter ! Expliquez-vous ça fera plus avancer les choses. »

Plus facile à dire qu’à faire pour des adolescents en ébullition, mais bon j’avais un minuscule espoir que les esprits se calment un peu et qu’ils finissent la journée sur une meilleure note. C’est que je ne comptais pas m’éterniser ici pour une chamaillerie de lycéens.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 25
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi
« Elève ; en 3ème année »
https://open-world.forumactif.com/
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyLun 5 Avr 2021 - 10:18

Je sais pertinemment que la colère d'Estarossa va me retomber dessus. Je l'ai senti donc quand il me pète sa rage à la gueule, je ferme les yeux et je tourne la tête. Je me défends pas. J'ai trop honte de mon attitude. Je suis plus bas que terre. Je m'en veux, purée. Je m'en veux. Pardonne-moi Estarossa.

M*rde quoi, pourquoi j'arrive pas à le lui dire ! Ma voix ne sort pas. Je devrais le faire. Je devrais lui dire que je suis désolé. J'y arrive pas. J'ouvre la bouche mais aucun son ne s'échappe. Je pense que j'ai peur qu'il me rejette à cause de moi. C'est le même schéma qu'avec Ryû. Si j'avais été à son écoute, que j'avais pas réagis comme un con, est-ce qu'il serait pas resté lui aussi ? Je vais perdre l'ami que j'croyais avoir trouvé en Estarossa de la même façon. Et ça me paralyse, ça me cloue.

Non, je veux pas que ça se reproduise. Quand je réalise qu'il me frappe pas et qu'il se retient, j'ouvre les yeux et le regarde avec un dépit profond. J'agrippe son poignet fermement et il me reste plus que mon courage pour assumer mon erreur. Si je ne lui dis pas maintenant, jamais je pourrais le regarder à nouveau en face. Si je ne vaincs pas ma honte, ça marchera jamais entre nous.

« J'suis désolé Estarossa. J'voulais pas que ça se passe comme ça ! S'il te plait tu dois me croire ! »

J'ai l'air désespéré, autant d'la façon dont je le regarde que la façon dont je m'exprime.

Je lâche Estarossa et me tourne vers Kobayashi-sensei. Je lui adresse mes respects en me courbant. Je pense pas que notre punition va changer mais peut-être que ça pourra éviter que Estarossa ait une autre clochette à cause de moi. Peut-être qu'il serait plus indulgent sur son dossier tout ça.

« C'est moi qui l'ai provoqué sensei, tout est de ma faute. »

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Tatsun11
Revenir en haut Aller en bas
Estarossa Sojiro
■ Age : 20
■ Messages : 110
■ Inscrit le : 18/07/2020

■ Mes clubs :
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. DOAUR5R Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. FRFf7at


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Estarossa Sojiro
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. EmptyDim 11 Avr 2021 - 1:35

Abasourdi, il était. D'incompréhension, il était paralysé. Estarossa dévisageait Tatsu, stupéfait par ce changement d'attitude drastique. Se foutait-il de lui ? Clairement. Alors pourquoi ce pincement au cœur comme s'il voyait de la sincérité dans ses paroles. Tant de contradictions qui ne le soulagèrent point. Au contraire, cela ne fit que le faire péter un plomb de plus. Intérieurement. Il se passa une main sur le visage et se la cala sur le front. Il se couvrit ensuite les yeux, levant sa tête. Il souffla pour dégager toute la rage qui l'animait. Il se mit ensuite à sortir un rire bizarre — nerveux — et psychopathe sur les bords.

Hahahaha... j'y crois pas. T'es vraiment...

Il ne savait plus quoi dire. Le frapper à mort ne signifiait plus rien. Les sermons du professeur n'étaient que des échos dans le fond, il entendait un bourdonnement qui sifflait dans ses oreilles. C'était la colère sourde. Il préférait ne plus rien dire et ne plus rien écouter non plus. Il s'assit sagement, croisa les bras, baissa le regard sur le côté, de sorte à ne pas voir Tatsu. Il n'en avait plus rien à faire. Cette situation l'épuisait. Dès que le prof avait fini de faire la morale et qu'il les libéra, Estarossa bondit presque de là où il était assis et s'empressa de se barrer de là sans se retourner une once. Il n'avait aucune envie de s'éterniser ici.

#terminé

---------------------------------

Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. CnmaMSY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.  Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis la tempête qui approche, mes paroles sont ravages et mes actes sont fléaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; Le Lycée :: Les dortoirs :: Salle commune-
Sauter vers: